Bulletin d'information FPP: Décembre 2012 - Forest Peoples ...

forestpeoples.org

Bulletin d'information FPP: Décembre 2012 - Forest Peoples ...

Bulletin d’information FPP: Décembre 2012

Mesures nécessaires pour la justice foncière

UVOC recommande que des mesures urgentes soient

prises pour affronter la crise foncière au Guatemala ainsi

que des cas spécifiques, notamment :

• l’établissement de politiques et d’actions pour mettre

pleinement en œuvre les accords en matière de droits

fonciers établis dans les Accords de paix de 1996

ainsi que les droits des peuples et des communautés

autochtones consacrés dans la Constitution

• la mise en place de mécanismes locaux et nationaux

visant à assurer la pleine mise en œuvre des normes

et protections en matière de droits humains au

titre de la Convention 169 de l’Organisation

internationale du travail (OIT) et du système

interaméricain des droits humains, notamment des

actions pour garantir la consultation préalable et

obtenir le consentement libre, préalable et éclairé des

communautés de peuples autochtones concernées

avant l’exploitation de ressources naturelles qu’ils

ont traditionnellement utilisées et conservées par

des entreprises internationales ou par des intérêts de

tierces parties

• le débat sur la loi pour le développement rural

intégral, actuellement en attente d’approbation au

Congrès guatémaltèque

• une révision du protocole national pour les

réinstallations et les relocations afin de le rendre

pleinement conforme aux obligations du Guatemala

au titre des traités internationaux en matière de droits

humains ratifiés par le pays

• des actions de bonne foi de l’État afin de respecter

l’accord conclu avec la Communauté du 20 octobre

avant l’expulsion, afin d’acheter des terres alternatives

par l’intermédiaire du Fonds des terres national

• une enquête concernant la vente du domaine La

Primavera à Eco-Tierra et sur le fait que des années

de travail non payé et de protection des terres et

des forêts donnent aux familles qui y vivent le droit

d’être pleinement consultées avant la vente de toute

propriété.

--------------o---0---o--------------

Cet article a été rédigé par Samuel Jones, qui travaille

pour UVOC. UVOC est une organisation campesina

(paysanne) et autochtone qui se consacre à la sécurisation

des droits fonciers et qui vise à mettre un terme à

l’oppression historique des peuples autochtones et

minoritaires au Guatemala. Elle embrasse la tradition

maya et la diversité de la communauté autochtone, et

promeut le respect des nombreux peuples et langues

qu’elle représente.

Vous pouvez contacter Samuel à travers l’adresse de

courrier électronique de l’organisation info.uvoc@gmail.

com ou personnellement à l’adresse glassworks5@yahoo.

com.

Pour plus de renseignements, voir :

• blog de UVOC ; www.uvocguatemala.org

• Congcoop, Coordinadora de Cooperativas y ONGs

de Guatemala - www.congcoop.org.gt/. Propose

plusieurs publications intéressantes portant sur le

développement rural au Guatemala.

• Centro de Reportes y Investigaciones en Guatemala

; http://www.cerigua.org/. Publie des informations

concernant différents thèmes sociaux au Guatemala.

• Prensa Libre ; www.prensalibre.com. Journal national

guatémaltèque.

Nous remercions sincèrement le(s) auteur(s) de cet

article pour leur contribution au bulletin d’information

de FPP. Les opinions exprimées dans cet article ne

reflètent pas nécessairement les vues du Forest Peoples

Programme.

6. Les Parties à la

Convention sur la diversité

biologique ne sont pas prêtes

à accepter les « peuples

autochtones »

Un résultat décevant pour les peuples autochtones lors

de la 11ème réunion de la Conférence des Parties (CdP

11) à la Convention sur la diversité biologique (CDB) à

Hyderabad, en Inde, du 8 au 19 octobre 2012 : à cause

de la résistance de quelques Parties, les Parties n’ont pas

adopté de décision visant à modifier la terminologie de

la CDB, pour adopter l’expression « peuples autochtones

et communautés locales » au lieu de l’expression «

communautés autochtones et locales ».

Depuis le 13 septembre 2007, date de l’adoption

par l’Assemblée générale des Nations Unies de la

Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples

autochtones (UNDRIP), et dans différents engagements

et recommandations qui ont suivi, les États et les

Nations Unies ont décidé et déclaré que la « famille de

l’humanité » inclut les peuples autochtones. Pris seul, le

11

More magazines by this user
Similar magazines