Revue de Presse du 1er au 7 novembre 2011 - Ambassade de ...

ambafrance.ke.org

Revue de Presse du 1er au 7 novembre 2011 - Ambassade de ...

Revue de Presse du 1 er au 7 novembre 2011

AMBASSADE DE FRANCE

AU

KENYA

_____

REVUE DE LA PRESSE KENYANE

DU 1 ER AU 7 NOVEMBRE 2011

NB : Les opinions et interprétations présentées dans ce document reflètent le traitement de

l’actualité par la presse kenyane. Elles ne représentent en aucun cas les vues de l’Ambassade de

France

Revue de presse réalisée à partir des journaux suivants :

Presse généraliste: Daily Nation, Standard, People Daily, The Star

Presse économique: Business Daily

Presse hebdomadaire: The East African, Sunday Nation, Sunday Standard, People Weekend

Agences de presse: AFP, Reuters

1


SITUATION INTERIEURE/SECURITE

Deux personnes décédées dans une attaque

à la grenade à Garissa

Deux personnes ont péri dans une attaque à la

grenade à Garissa, dans l'est du Kenya près de

la frontière somalienne, dans la nuit du

samedi 5 novembre 2011. Un second engin

explosif a été découvert près des lieux, mais

n'a pas explosé.

La ville de Garissa est une base militaire. Des

troupes de l'armée kényane ont été déployées

le long de la frontière avec la Somalie depuis

le 16 octobre, ceci afin de lutter contre les

insurgés islamistes Shebaab liés à Al-Qaïda

que Nairobi rend responsables d'enlèvements

d'Occidentaux et d'attaques sur son sol.

La bataille de Kismayo

Vendredi 4 novembre, la presse évoquait le

repli des Shabaab sur Kismayo et

l’enrôlement forcé des populations locales

pour affronter l’armée kenyane. Les

témoignages d’habitants font état du fait que

des étudiants auraient été forcés de prendre

les armes, des mitrailleuses auraient été

installées sur les toits des bâtiments et des

tranchées creusées tout autour de la ville en

prévision de la bataille avec les forces

kenyanes.

Jeudi 3 novembre, le Major Emmanuel

Chirchir, porte-parole de l’armée, déclarait

que la marine kenyane avait tué 18 miliciens

qui tentaient d’acheminer de l’essence par

bateau vers la ville de Kuday.

Les troupes kenyanes ont également interdit

l’accès aérien à la ville de Baidoa, qui servait

à la milice Shabaab à stocker des armes et du

matériel. L’armée kenyane a averti qu’elle

abattrait tout avion qui survolerait le Sud de la

Somalie, où ses troupes conduisent

actuellement des opérations afin de neutraliser

les Shabaab.

Le Kenya et la Somalie à la recherche de

soutiens dans leur lutte contre Al-Shabaab

A la suite de leur rencontre le 31 octobre, les

Premiers Ministres kenyan et somalien ont

déclaré lutter ensemble contre un ennemi

commun et ont appelé à un « soutien

logistique et financier » pour établir un blocus

autour de Kismayo.

Revue de Presse du 1 er au 7 novembre 2011

L’Erythrée soupçonnée d’armer Al

Shabaab

L’armée kenyane a rapporté que les miliciens

Shabaab avaient reçu une importante

cargaison d’armes par fret aérien dans la ville

de Baidoa. Alors que cette cargaison doit être

détruite par l’armée, la presse kenyane

indique que les armes pourraient provenir

d’Erythrée. Al Shabaab a toutefois démenti

cette information, de même que l’Erythrée,

par un communiqué du 2 novembre, réfutant

toute opération visant à armer Al Shabaab et

soupçonnant l’Ethiopie d’être responsable de

ces allégations.

VIE POLITIQUE

Le gouvernement kenyan établit des

échéances pour les élections de 2012

Le gouvernement kenyan continue d’affirmer

sa volonté de décaler la date des prochaines

élections du mois d’août (date inscrite dans la

nouvelle constitution) au mois de décembre.

Le Daily Nation, édition du 7 novembre, fait

état d’un document déclassifié du

gouvernement qui établit clairement les

échéances pour la constitution de la nouvelle

Commission électorale indépendante, la

création de 80 nouvelles circonscriptions

électorales et des registres électoraux ainsi

que l’enregistrement des partis politiques à la

fin de l’année de 2012.

Toutefois, de nombreuses ONG et des

groupes de défenseurs des droits sont en

désaccord avec ce changement de date. La

Commission de mise en œuvre de la nouvelle

Constitution, qui supervise sa mise en place,

est allée au tribunal pour empêcher l’action du

gouvernement. L’affaire est à présent aux

mains de la Cour Suprême récemment

constituée.

Nomination de la commission

indépendante pour les élections et les

circonscriptions

Le Parlement a approuvé le 3 novembre la

liste des nouveaux responsables de la

commission chargée de la préparation des

élections, en légère avance sur le calendrier

prévu par la nouvelle constitution.

M. Ahmed Hassan Isaack sera le président de

la Commission électorale indépendante et de

régulation (IEBC), épaulé par huit

2


commissaires : Dr Yusuf Nzibo, Muthoni

Wangai, Abdullahi Sharawe, Albert Bwire,

Thomas Letangule, Lillian Bokeeye,

Mohammed Alawi et Kule Godana.

Cette commission aura notamment pour

mission de définir les 80 circonscriptions

électorales, d’établir les registres électoraux,

et d’enregistrer les partis politiques.

ECONOMIE ET SOCIETE

Le Trésor rembourse les donateurs

Le Secrétaire Permanent au Ministère des

Finances a confirmé jeudi 3 novembre que le

Trésor avait remboursé les donateurs du

projet d’éducation scolaire gratuite dont

l’argent avait été détourné.

Plus de 2,6 milliards de Ksh ont été

remboursés : 178 millions au DflD

(Département pour le Développement

International), 47 millions au Canada, 144

millions à la Banque Mondiale, 1,8 à

l’Unicef et 50,8 au consortium des bailleurs

de fonds pour la Communauté Ouest-Kenyane

de Développement et de Lutte contre les

Inondations.

La porte-parole du DflD, Mme Rose Brown, a

déclaré que l’argent serait reversé au secteur

éducatif par l’intermédiaire d’ONG.

Le Royaume-Uni avait insisté pour que

l’argent soit remboursé en Juin 2011, suite

aux révélations de corruptions, après qu’un

audit financier eut mis au jour une affaire de

détournement de fonds – plus de 4,6milliards

de Ksh - impliquant des agents du ministère

de l’éducation nationale.

Revue de Presse du 1 er au 7 novembre 2011

dégradation de l’environnement et les

inégalités sociales s’intensifient.

Les examens de la KCPE commencent

Mardi 8 novembre

Les examens pour le Certificat Kenyan

d’Enseignement Primaire débuteront ce mardi

8 novembre 2011.

Le nombre d’étudiants passant l’examen a

augmenté d’année en année, et 1299 étudiants

soudanais doivent également passer les

épreuves.

IMAGE DE LA FRANCE

L’African Fashion Fair à l’Alliance

Française de Nairobi.

Le Standard, éditions du 5 et du 6 novembre,

et le Sunday Nation, consacrent des articles à

la quatrième édition de l’African Fashion

Fair (TAFF) qui s’est déroulée à l’Alliance

Française du 27 au 30 octobre.

La presse décrit la TAFF comme l’un des

événements majeurs de la capitale kenyane en

matière de mode et l’un des plus pérennes.

L’édition de cette année a notamment permis

à des étudiants en stylisme de participer à

l’événement et a dévoilé des jeunes talents

prometteurs dans la catégorie « designers

émergeants », selon le Nation.

Le rapport sur le développement humain

de 2011 révèle que les Kenyans

s’appauvrissent

Le rapport des Nations Unies sur le

Développement Humain, publié mercredi 2

novembre à Copenhague, révèle que les

Kenyans sont de plus en plus pauvres à cause

de l’augmentation continue du coût de la vie.

Le Kenya est classé 143 ème sur 187 pays. La

Tanzanie est au 152 ème rang et l’Ouganda à la

161 ème place.

Le rapport « Durabilité et Equité : un Avenir

Meilleur pour Tous » indique que le coût de la

vie a augmenté dans la plupart des pays au

cours des dernières décennies et prévoit une

possible détérioration de la situation si la

3

More magazines by this user
Similar magazines