janvier 2013 / Vivre noyon n°52 - Ville de Noyon

ville.noyon.fr

janvier 2013 / Vivre noyon n°52 - Ville de Noyon

LE MAGAZINE

D’INFORMATIONS

DE VOTRE VILLE

NUMERO 52

JANVIER 2013


FUTUR POLE LOISIRS P.8 ET 9 NOUVEAU CMJ P.6

vivre

Noyon

Noyon

w w w . v i l l e - n o y o n . f r

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013


arrêt sur images

En centre-ville, du samedi 8 au lundi 24 décembre.

Un florilège d’animations, offertes par la municipalité, à l’occasion de

Noyon Rouge & Blanc-Fééries, ont rythmé le mois de décembre pour

le plus grand plaisir des petits et des grands.

A la Médiathèque du Chevalet, le samedi 24 novembre.

Pour la 6 e année consécutive, la Médiathèque du Chevalet a réuni les membres

du comité de lecture, en présence des élus municipaux, pour désigner leurs

livres préférés parmi leurs nombreuses lectures de l’année 2012.

Au lycée Charles de Bovelles, le jeudi 6 décembre.

La Police municipale a dispensé une semaine de cours aux élèves en 1 ère

année de Bac pro sécurité, l’occasion d’échanger avec les jeunes sur le

métier de policier.

Sur la place de l’Hôtel de ville, le vendredi 30 novembre.

Patrick Deguise lance les illuminations de Noël en présence

du nouveau Conseil municipal des jeunes.

A la maison des associations, le mercredi 12 décembre.

Les élus municipaux et des personnes participant à l’action d’insertion

Vie quotidienne préparent les colis de Noël qui seront remis aux

personnes âgées à leur domicile ou en maison de retraite.

2

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013


éditorial

é

Chers Noyonnais, Chères Noyonnaises,

Offrir à tous les Noyonnais un espace de loisirs de qualité,

diversifié et accessible au plus grand nombre fait partie

des priorités de la Ville de Noyon et de la Communauté de

communes du Pays noyonnais. Ce pôle loisirs contribuera

sans aucun doute à l’attractivité et au rayonnement de la cité

de Jean Calvin et de son territoire. Pour mener à bien ce projet

et le pérenniser, nous avons fait appel à des Noyonnais et à

un investisseur picard. Situé dans le bas du centre commercial

du Mont Renaud, il regroupera notamment un bowling et un

cinéma doté de 4 salles, avec restauration à proximité. Vous

découvrirez dans ce numéro du Vivre Noyon une présentation

de ces projets ô combien attendus par notre jeunesse.

Parallèlement à cette initiative émanant des élus locaux, la

communauté de communes a lancé un appel d’offre pour la

construction d’un centre aquatique dont l’ouverture est prévue

sous 30 mois. L’actuelle piscine étant en fin de vie et ne répondant

sommaire

8

dossier

Patrick Deguise

MAIRE DE NOYON

CONSEILLER GENERAL DU CANTON DE NOYON

VICE-PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL DE L'OISE

pacte

d’avenir

Le futur pôle loisirs

2

3

4

arrêt sur images

éditorial

à la une

Allô Mairie

5 agenda & état civil

6 actualités

Séjour jeunesse

en montagne

Rénovation urbaine

Nouveau CMJ

Parole de Noyonnais

Le chiffre du mois

plus aux besoins du milieu sportif et du grand public, il devenait

urgent de proposer une alternative aux habitants du Pays

noyonnais. Ce complexe aquatique, d’une surface de 1 500 m 2

(contre 450 m 2 pour la piscine actuelle), sera doté d’un espace

de remise en forme balnéo et aquagym de 500 m 2 . Il revêtira à la

fois une dimension sportive et ludique. La Fédération nationale

de natation a en effet été associée à ce projet pour mieux cibler

les besoins de nos amis sportifs. Quant à l’aspect ludique,

une réflexion a été menée afin que cette nouvelle structure

soit équipée des dernières technologies destinées au milieu

aquatique. Un toboggan animé, un pentaglisse, un couloir à

fort courant et surtout un important plan d’eau extérieur chauffé

autour d’un grand espace de relaxation feront de cette structure

un équipement nautique unique en Picardie.

Malgré la crise économique, les élus municipaux et

communautaires refusent la fatalité et mettent en place une

réelle stratégie de développement pour redynamiser la ville de

Noyon et son territoire, attirer les investisseurs et être prêt au

moment d’une reprise économique attendue.

En ce début d’année, je fais le voeu que 2013 soit pour vous,

vos familles et vos proches, une grande année d’espoir et de

réussite. Ensemble, malgré les difficultés du moment, je reste

convaincu qu’avec réalisme, audace et volonté, nous pouvons

construire un avenir prometteur pour notre ville et notre territoire

noyonnais.

Bonne année à toutes et à tous.

10

sports & loisirs

Handball

Natation

Tir à l’arc

Judo

12 culture

Ciné-chanson avec Filopat et Cie

Orchestre national de Barbès

Rencontre autour du violoncelle

Conférence Léon Gischia

Visite guidée gustative

Festival du film archéologique

14 histoire

La vigne (1 ère partie)

15

tribune libre

Noyon

vivre Noyon est le magazine d’informations de la Ville de Noyon • Service

Communication 60400 Noyon • Tél. 03 44 93 36 51 et www.ville-noyon.fr

Directeur de la publication : Patrick Deguise • Comité de rédaction : Myriam

Jamali, Angélique Depraiter • Photos : Ville de Noyon, Daniel Naour • Conception

initiale : Service Communication Ville de Noyon • Réalisation et impression :

Edito • Tirage : 7 200 exemplaires • Diffusion : centre technique municipal

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013

3


à la une

Allô Mairie, j’écoute

En mars 2010, à la demande du Maire, les services municipaux ouvraient un

numéro Allô Mairie, guichet unique pour les problèmes quotidiens rencontrés

par les Noyonnais. Rappel sur son fonctionnement et son objectif.

Un numéro gratuit pour vous aider

Le service Allô Mairie est un numéro vert (appel gratuit d’un poste fixe) qui

permet aux habitants de signaler toutes les anomalies rencontrées sur le

domaine public. Vous pouvez ainsi indiquer, par exemple, la présence de trous

sur la chaussée, des problèmes sur le réseau d’assainissement ou sur l’éclairage

public, dégradations, tags, dépôt d’ordures sauvage, etc. Le numéro vert Allô Mairie

améliore votre cadre de vie. En composant ce numéro, vous devenez partenaires

des services municipaux afin de garantir un meilleur suivi des interventions. Le

numéro vert est accessible aux heures d’ouverture de la mairie. En dehors de ces

plages horaires, un répondeur enregistrera les signalements. Une adresse mail est

également disponible : allomairie@noyon.fr. Sur le site internet de la Ville, vous

pourrez également accéder à un formulaire de contact (onglet Réclamations) vous

permettant de prendre contact avec le service Allô Mairie. ■

Patrick Durvicq

Adjoint au Maire

délégué à la

Prévention, la

sécurité, les

associations

patriotiques

les ressources

humaines et

l’administration

parole de ...

« La création du dispositif Allô Mairie

entre dans le cadre d’une démarche

de qualité structurée, impulsée par

l’équipe municipale en 2010, afin

d’améliorer la qualité des services

rendus aux usagers. »

Allô Mairie en

quelques chiffres

508 appels en 2010

318 appels en 2011

185 appels en 2012

Les principaux motifs des appels

concernent la collecte des déchets,

le nettoyage, les espaces verts et

l’éclairage public.

4

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013


encore

.

plus de rendez-vous

sur

www ṿille-noyon fr

agenda

> Expositions

Janvier - Office de tourisme

Un jour, j’irai à New-York…

Ce mois-ci, la vitrine

de l’office de tourisme

accueille une exposition

des œuvres de Katia Lévy

qui nous fait voyager avec

une collection très colorée

de tableaux sur le thème

de New-York mais aussi de

l’Afrique.

Contact

03 44 44 21 88 - www.noyon-tourisme.com

> Cinéma Le Paradisio

Samedi 5 janvier à 18h

The Metropolitan Opera : Les Troyens

Opéra d’Hector Berlioz en 5 actes

Jouée pour la dernière fois en 2003, cette

épopée spectaculaire est rarement entendue

sur la scène du Met, profitez-en !

Samedi 19 janvier à 18h55

The Metropolitan Opera : Marie Stuart

Opéra de Gaetano Donizetti en 2 actes

Angleterre, 1587. Marie, reine d’Écosse, s’est

enfuie de son royaume et a été emprisonnée

par sa cousine Élisabeth, reine d’Angleterre.

Venez découvrir le second opéra de la trilogie

des Tudors de Donizetti.

Vendredi 25 janvier à 15h et 20h30

Connaissance du Monde : Nouvelle-

Zélande II - Voyage au cœur de la nature

Le réalisateur Serge Oliero nous conduit sur

Retrouvez tous

les compte-rendus

du Conseil municipal

sur www.ville-noyon.fr

état-civil

les chemins du bout

du monde. Nous

traversons les mers

du Sud depuis les

îles Cook, perle du

Pacifique et départ

de la dernière conquête des Maoris vers

une terre encore ignorée de l’Homme : la

Nouvelle-Zélande : Aotearoa, la terre du long

nuage blanc.

Contact

16 boulevard Ernest Noël - 03 44 09 41 98

> Evénements associatifs

Du mardi 15 au vendredi 25 janvier

Centre culturel Yves Guyon

Une exposition d’Expression libre

L’association Peinture pastel aquarelle du

Noyonnais vous propose de découvrir les

toiles de ses adhérents. Entrée libre et

gratuite. Vernissage le jeudi 17 janvier à 18h.

Contact Centre culturel Yves Guyon

03 44 09 36 76 - ccm-admin@noyon.fr

Dimanche 27 janvier à 16h

Théâtre du Chevalet

L’orchestre symphonique d’Orsay

Concert organisé

par le Rotary club

de Noyon. Sous la

direction de Martin

Barral, les musiciens

accompagneront le

soliste et violoncelliste

Marc Coppey et vous

enchanteront avec la 3 e symphonie de Brahms

et le concerto pour violoncelle de Schumann.

nouveau commerce

> Bellina Electricité

Installé depuis 2006 à Muirancourt, Germain Bellina

n’a cessé de voir son activité croître. Il a donc décidé

d’installer ses nouveaux locaux à Noyon. Particulier

ou professionnel, l’entreprise Bellina Electricité vous

accueille du lundi au vendredi de 8h à 17h non-stop.

Réservation à l’office de tourisme.

Tarifs : adulte 10 €, enfants (-12 ans) 5 €.

Dimanche 3 février à 16h

Cathédrale Notre-Dame

Motets et requiem pour soli,

chœur et orgue

L’Association des amis de l’orgue et de la

cathédrale propose, avec la chorale Prélude

de Clejo, un concert exceptionnel d’œuvres

de Maurice Duruflé ! Au programme : motets

et son requiem pour soli,

chœur et orgue interprétés

par l’ensemble vocal dirigé

par Michel Piquemal.

Réservation à l’office de

tourisme, à l’Association

des amis de l’orgue et de

la cathédrale ou sur place

à partir de 15h30.

Tarifs : 14 € et 5 €.

Contact Association des amis de l’orgue et

de la cathédrale - 03 44 44 07 55

> Service à la personne

Mardi 15 janvier à partir de 14h

Chevalet

Don du sang

N° utiles

Permanences santé

decin de garde : faites le 15.

Pharmacie de garde : téléphonez au 32 37.

Elle est spécialisée dans le domaine des énergies

renouvelables et saura également répondre à vos

besoins en électricité générale et

maintenance industrielle.

Contact

39 rue de Montdidier

03 60 19 35 02

Naissances

1 er /11/12 Timéo GELLE FIRMIN - Compiègne

08/11/12 Walid ABAYAD - Compiègne

12/11/12 Alaïs PASQUOTTO - Chauny

Mariages

04/08/12 Sébastien MASSE et Margarida MONCHANIN

04/08/12 Jérémy RICHARD et Jessica LEFORT

11/08/12 Mankinda BAFIDA et Nancy BEYA NTUMBA

11/08/12 Michaël GONDRY et Robertine TIMO

11/08/12 Philippe LANCELOT et Angélina BENEDETTO

25/08/12 Sébastien FOURNIER et Asmae EL ASRI

25/08/12 Thibaut GRIFFON et Coralie BRUNEL

25/08/12 Julien LEDRU et Marion BOULANGER

25/08/12 Benoit PINARD et Virginie DOMINGER

25/08/12 Nicolas SCHOUTEETEN et Ludivine RAVIART

1 er /09/12 Addil BENACHIR et Hanane MIMMI

1 er /09/12 Fatih ÇAKIROGLU et Filiz AKTAS

Décès

31/08/12 Mireille FISCHER épouse Lesage - Lassigny

03/09/12 Marie-Louise FLOURY veuve Pillot - Noyon

04/09/12 Paulette PAILLE veuve Lescot - Noyon

02/09/12 James BOUCHER - Compiègne

15/09/12 Ginette KELLNER veuve Portejoie - Noyon

16/09/12 Jeannine DUPONT veuve Ancel - Noyon

19/09/12 Jeannine TURGY épouse Diot - Appilly

19/09/12 Arsène LANIS - Noyon

21/09/12 Marie-Thérèse DARDENNE veuve Blanchet - Saint-Denis

22/09/12 Jean-Jacques GARATIN - Noyon

23/09/12 Eliane DEVAUCHELLE veuve Clément - Tracy-le-Mont

23/09/12 Colette RISSY - Noyon

23/09/12 Gaëlle BONNIFET - Paris X e

24/09/12 Paul LAOUÉNAN - Beaulieu-les-Fontaines

30/09/12 Antonina DEIDDA épouse COGODI - Compiègne

30/09/12 Lucien JACQUART - Thourotte

02/10/12 Thi Diêp NGUYÊN veuve Gafsi - Noyon

03/10/12 Denise GOUT veuve Théophile - Appilly

06/10/12 Nicole DESPRÈS veuve Leroux - Noyon

07/10/12 Raymond LE HIR - Cambronne-les-Ribécourt

08/10/12 Josette LETUPE veuve Thiesset - Noyon

11/10/12 Gaston BADIN - Noyon

12/10/12 Dominique LEMOINE - Noyon

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013

5


actualités

SEJOUR JEUNESSE

En passant par la montagne

Dans le cadre d’un travail mené, tout au long de l’année, par les médiateurs de la Ville de Noyon et les collèges de la

commune sur l’absentéisme et le décrochage scolaire, une dizaine de jeunes sont partis à Passy en Haute-Savoie

du 4 au 10 novembre derniers. Organisé en partenariat avec l’association

En passant par la montagne, ce séjour avait pour objectif de créer un contact

privilégié avec les adolescents à l’extérieur de leurs repères sociaux et

familiaux. Cette proximité a permis d’avoir une écoute beaucoup plus juste

de leur mal-être et de leurs attentes. En amont, les parents des adolescents

ont, eux aussi, été impliqués pour organiser la logistique nécessaire au séjour.

Les temps forts de l’organisation ont été les réunions de préparation et les

entraînements sportifs. Ces entraînements ont en effet créé une cohésion au

sein du groupe jeunes-encadrants. Pendant ces quelques jours, les jeunes

ont découvert le milieu de la montagne par le biais de la randonnée, de la via

corda et d’une nuit en montagne sous un tipi. ■

Contact

Service Médiation - 06 75 21 50 87 - mediateurs@noyon.fr

RENOVATION URBAINE

13 e réunion publique du quartier du Mont Saint-Siméon

Vendredi 7 décembre - Maison de quartier du Mont Saint-Siméon

Les élus municipaux et les différents partenaires du projet de rénovation urbaine ont invité les habitants du quartier

du Mont Saint-Siméon à une réunion, présidée par Patrick Deguise, Maire de Noyon, afin de leur présenter les

travaux en cours et les chantiers qui seront lancés en 2013. Ce moment d’échanges et de concertation a permis d’associer

les habitants à ces projets qui ont pu donner leurs points de vue. Divers chantiers sont en cours : la démolition des bâtiments

Les Bleuets et Les Giroflées qui seront abattus à partir du 14 janvier prochain,

la création du boulevard Charlemagne qui devrait être réceptionné au mois de

février, la construction de 9 logements individuels boulevard Schumann dont

la livraison est prévue au 1 er trimestre 2013, la réhabilitation des bâtiments

Marguerites et Œillets jusqu’au 2 e trimestre 2013 et la construction de 28

logements individuels sur le site de la Fontaine Pauquet qui seront achevés

au 1 er trimestre 2014. A venir également, la réhabilitation des équipements de

quartier (maison de quartier, façade du gymnase des Lycées et remplacement

des sols de l’école Alain Fournier) et la transformation du système de collecte

des déchets par l’implantation de cuves enterrées à partir du 1 er trimestre

2013, la requalification de l’allée de la Blanche Fontaine, l’aménagement de

l’intersection du jardin linéaire et du boulevard du Mont Saint-Siméon au 2 e

trimestre 2013 et la réhabilitation des bâtiments Roses, Pensées, Anémones,

Primevères, Pervenches et Violettes au 2 e semestre 2013. ■

Contact

Service Rénovation urbaine - 03 44 93 36 24 - prus@noyon.fr - www.ville-noyon.fr

en bref

Bivouac des jeunes Noyonnais en Haute-Savoie

en novembre dernier

Une quarantaine d’habitants ont

participé à la réunion publique

RECENSEMENT POPULATION

Enquête nationale du 17 janvier au 23 février

Certains Noyonnais vont recevoir, à partir

du 17 janvier, la visite d’un agent recenseur,

identifiable grâce à une carte officielle. Sachez

que toutes vos réponses sont absolument

confidentielles et protégées par la loi et que

les statistiques établies sont rigoureusement

anonymes. Si vous le souhaitez, vous pouvez

également vérifier si vous allez être recensé

en vous adressant au service Etat-civil de la

mairie. Le nom de votre agent recenseur vous

sera alors communiqué. Le recensement de

la population a pour objectif de fournir des

statistiques sur le nombre d’habitants, leur

6

âge, la profession exercée etc. Ces chiffres

aident notamment les entreprises à mieux

connaître les disponibilités de main-d’œuvre.

Enfin, les résultats éclairent les décisions

publiques en matière d’équipements collectifs

(écoles, hôpitaux, etc.). C’est pourquoi la loi

rend obligatoire la réponse à cette enquête.

Contact

Service Etat-civil - 03 44 93 36 13

etat-civil@noyon.fr

INITIATION MUSICALE

Un nouvel atelier Orchestre à l’école

Ce projet, initié par le conservatoire municipal

dans une école du centre-ville, a pour but

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013

de faire découvrir aux primaires du Mont

Saint-Siméon la musique et les lieux où elle

se pratique. Jusqu’en juin, 23 élèves de la

classe de Madame Bocquet, enseignante

volontaire de CE2 de l’école Alain Fournier,

participeront à l’atelier et se rendront une

heure par semaine à l’école de musique

pour s’exercer sur l’instrument de leur choix.

Cet atelier aura lieu tous les jeudis de 15h à

16h et sera clôturé par une représentation

publique lors de la Fête de la musique le

22 juin prochain.

Contact

Conservatoire de musique - 03 44 09 31 93

conservatoire.musique@noyon.fr


JEUNESSE CITOYENNE

J’ai 10 ans et je suis élu

Les nouveaux membres du Conseil municipal

des jeunes ont participé à leur première

séance le 23 novembre dernier. Les jeunes

conseillers sont au nombre de 18, l’école les

Goëlands et le collège Notre-Dame n’étant pas

représentés faute de candidats. Ecole primaire

Saint-Exupéry : Lolita Sauvage et Nephtaline

Mabanga, école primaire Weissenburger : Manon

Barantin et Sango Mpondo Sadey, école primaire

Alain Fournier : Camélia Jamma et Shalini Pillemont,

école primaire Notre-Dame : Thibaut Myjak, école

primaire Marcel Provost : Chahid Belhaj et Lamya

Ben Haddou, école primaire Charles Perrault : Halima

Nial et Nour Ahmad, collège Paul Eluard : Erwan Oyon

et Maxime Ahajam, collège Louis Pasteur : Mathieu

Da Fonseca, Harouna Abdou Ide, Gwendoline

Devert, Christopher Frémont et Julien Palisse. Des

actions ont déjà été menées : participation à la

cérémonie du 11 novembre, remise des chocolats

à l’épicerie sociale, lancement des illuminations

de Noël (voir Arrêt sur images p.2). Pour 2013, les

projets ne manquent pas : rénovation ou création

d’un nouveau skate parc, réflexion sur un nouveau

logo du CMJ, rencontre avec des associations de

personnes en situation de handicap, chanson en

langue des signes, plantation d’arbres… Une belle

expérience de démocratie qui devrait leur donner

envie de s’impliquer à long terme dans la vie locale. ■

Contact

Service Affaires

scolaires

03 44 93 36 28

Installation du Conseil municipal jeunes

2012-2013 le 23 novembre dernier

46, c’est le nombre de tableaux

blancs interactifs installés dans

les 15 écoles primaires noyonnaises

parole de noyonnais

Isabelle De Souza

Présidente

Association

Slide Crew II,

jeunes espoirs de

danse hip-hop

Vivre Noyon : Comment est née votre

association

Isabelle De Souza : Créée au mois

d’août 2011, notre association a vu le jour

sous l’impulsion de trois des jeunes qui

appartenaient à la précédente association

du même nom. En effet, suite à l’arrêt de

Slide Crew, ces danseurs avaient à cœur de

pouvoir continuer à pratiquer leur passion

et cherchaient activement une salle.

Nous avons donc pris la suite et composé

un bureau avec mon mari Stéphane au

poste de secrétaire, Claudine Le Ru à

celui de trésorière et moi-même à celui

de présidente. C’est une association qui

permet aux jeunes de s’exprimer à travers

la danse et plus particulièrement, le hip-hop.

Venu des Etats-Unis, le hip-hop permettait

à certains gangs de quartier de se mesurer

par l’intermédiaire de battle de danse.

Chacun d’eux pouvait alors exprimer ses

émotions et montrer qu’il était le meilleur et

ce, sans violence.

VN : Pouvez-vous expliquer ce que

l’association propose

IDS : L’association regroupe aujourd’hui

une vingtaine de danseurs qui ont entre

6 et 24 ans parmi lesquels 3 de mes

enfants ayant, comme moi, le virus de la

danse. Au départ, le hip-hop était pratiqué

majoritairement par les garçons mais, cette

année, les filles imposent peu à peu leur

style et représentent la moitié des effectifs.

C’est une ambiance très familiale avec des

séances où l’échauffement est commun

à tous puis les jeunes se retrouvent, non

pas selon leur âge mais avant tout selon

leur style. Le hip-hop regroupe en effet de

nombreuses formes comme le popping, le

dance all… La transmission est au cœur

de la philosophie de l’association avec les

plus grands qui arrivent en avance à leur

entraînement pour voir les plus jeunes et

leur dispenser des conseils. En plus des

séances assurées par David et Launy

auprès des plus petits, chacun s’entraîne

selon ses affinités, son style avec son propre

leader. Chez les filles par exemple, il s’agit

de Marie-Ange. Les danseurs peuvent aussi

participer aux interventions de Monsieur

Lopez. Ancien membre du précédent Slide

Crew, il a suivi des cours professionnels

en hip-hop et vient parfois aux séances

pour transmettre ce qu’il a appris et éclairer

chacun sur le monde du hip-hop où il faut

rester humble et travailler dur pour y arriver.

Les cours ont lieu au Centre culturel Yves

Guyon chaque mercredi de 16h15 à 17h15

pour les plus jeunes et de 17h15 à 18h15

pour les plus âgés. Cela nous permet

également de rencontrer les membres des

autres ateliers du centre culturel et c’est très

enrichissant.

VN : Quels sont les prochains rendezvous

où on peut vous découvrir

IDS : Nous intervenons, depuis l’année

dernière, auprès des collégiens de Paul

Eluard, dans le cadre de l’accompagnement

éducatif, sous forme d’ateliers danse

entre 12h et 14h. Nous devons aussi

prochainement intégrer l’Art de créer qui est

une association rassemblant tous les arts

à Flers-sur-Noye dans la Somme. Pour ce

faire, nous sommes en train de travailler une

chorégraphie car cette entrée se fait sous

forme de casting. Nous donnons également

rendez-vous au public le 15 juin prochain au

Centre culturel Yves Guyon pour une super

battle de hip-hop. Nous allons également

nous produire lors de la Fête de la musique

à Noyon. Malgré les mauvaises conditions

météo l’année dernière, nous avions fait

notre prestation sur la place Aristide Briand

et cela avait beaucoup plu, engendrant

même de nouvelles inscriptions.

Contact

Slide Crew II - 03 44 43 77 60

06 19 01 81 49 - corpsausol@hotmail.fr

SAVOIR-VIVRE

Prends ma place, prends mon handicap

La Ville de Noyon a à cœur de favoriser

l’accessibilité des Personnes à mobilité réduite

(PMR). Dans cette optique, dans la ville,

90 places de stationnement sont réservées

aux personnes en situation de handicap. De

nouvelles places sont régulièrement créées.

Les automobilistes qui se garent sur ces

places réservées sans carte de stationnement

pour personnes handicapées sont passibles

d’une amende de 135 €.

SOLIDARITE

Vigilance grand froid, faites le 115

Le plan grand froid hiver a été lancé. Ce

dispositif de protection des populations

fragilisées par les intempéries repose sur un

renforcement des moyens d’hébergement

et une plus grande coordination entre les

services de l’État, les collectivités locales et

les associations.

Si vous rencontrez une personne sans abri ou

si vous cherchez un hébergement d’urgence,

composez le 115. Si vous avez une difficulté

pour joindre le 115, n’hésitez à vous rendre

au Centre communal d’action sociale.

Contact

Centre communal d’action sociale

03 44 93 36 53 - c.decorte.ccas@noyon.fr

Abonnez-vous à la newsletter

de la Ville

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013

7


pacte d’avenir

Un pôle loisirs à Noyon

La Ville de Noyon s’associe à la Communauté de communes du Pays noyonnais pour proposer, sur un même site,

au sud de la ville dans la zone commerciale du Mont Renaud, une offre de loisirs structurée. Gros plan sur ces

projets.

Strike gagnant pour Noyon

Il ne porte pas encore de nom mais le projet de bowling

est en passe de se réaliser, avec la coopération de Cyril

Clément, un Noyonnais bien connu propriétaire d’un

magasin d’informatique et de sonorisation/éclairage rue

du Général de Gaulle. Ce dernier s’associe à Joël Nayet,

un homme d’affaires picard qui a décidé d’investir sur le

Noyonnais. Ce complexe de loisirs de 1 300 m² qui devrait

ouvrir fin 2013/début 2014, accueillera davantage que des

jeux de quilles. « Cet espace, ouvert 7 jours sur 7 jusqu’à 1h,

dynamisme

offrira un bowling de 8 pistes extensibles à 12, une salle de

billard de 8 tables, 3 babyfoots et 5 jeux électroniques, avec

un snack-bar » annonce Cyril Clément. Une salle de concerts

de 400 m 2 est également en projet. Celle-ci accueillera aussi

bien les groupes locaux que les professionnels. « Chaque

jour, je souhaiterais définir un thème différent et proposer des

commerces

soirées karaoké. » L’ensemble du complexe de loisirs sera

accessible aux personnes à mobilité réduite « afin que tous

puissent bénéficier de cette sortie familiale. » Car c’est bien

parole de ...

Carole Bonnard

Première adjointe

au Maire déléguée à la Politique

de la ville et au sport

« L’équipe municipale soutient le

projet de pôle loisirs sur la ville car il

offrira aux familles et aux jeunes des

activités ludiques et distractives mais il

contribuera également à faire rayonner

notre territoire au-dede ses frontières. »

loisirs

à toute la famille que s’adresse

ce projet. « Suite à une étude

du marché, j’ai constaté

qu’aucun site de loisirs pour

les sorties en famille n’est

proposé, ni à Noyon, ni aux

alentours. Si les Noyonnais

veulent se divertir, ils doivent

se rendre à Compiègne ou à

St-Quentin. A travers ce projet,

je souhaite faire vivre notre

territoire en offrant un espace

de loisirs aux Noyonnais mais

Cyril Clément,

à l’initiative du projet

également en attirant les habitants de Chauny, Ham, Guiscard,

Roye et pourquoi pas Compiègne. » Le complexe pourra aussi

accueillir « des séminaires d’entreprises et des groupes.

Et nous travaillerons avec la mairie afin de proposer des

activités aux enfants des accueils de loisirs. » Le projet a

été évoqué, pour la première fois, il y a 5 ans mais « faute

de soutien, il n’a pas pu voir le jour. Aujourd’hui, grâce au

Maire de Noyon également Président de la Communauté de

communes du Pays noyonnais, le bowling va devenir une

réalité. » Le permis de construire est déposé. Le bowling

devrait employer 7 personnes au total et Cyril Clément

souhaite privilégier l’embauche de Noyonnais. « Peu importe

les diplômes, ce qui compte pour moi c’est de trouver des

personnes motivées » rajoute t-il. Avis aux amateurs !

Grâce à ce projet, les soirées noyonnaises rimeront avec

convivialité et amusement pour le plus grand plaisir de tous.

A proximité du complexe de loisrs, Joël Nayet ouvrira une

véritable brasserie sous l’enseigne Comptoir du Malt qui

donnera davantage d’attractivité à ce pôle. ■

8

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013


Le Paradisio, nouvelle génération

Depuis quelques années, l’engouement de tous pour le 7 e

art n’est plus à démontrer. Afin de répondre aux exigences

accrues du public en matière de confort de salles, de

qualité de projection, de facilité d’accès et de parking,

aides

Noyon va se doter d’un complexe cinématographique.

C’est en tout cas le projet de M. Gomes, propriétaire du

Paradisio, qui a décidé de créer un nouveau cinéma doté

de 4 salles. « Ce nouvel établissement pourra accueillir 700

personnes dont 24 places seront adaptées aux personnes

handicapées contre 465 pour l’actuel cinéma » explique M.

Gomes. Il permettra en effet de répondre aux exigences de

la loi Accessibilité qui oblige les équipements recevant du

public à se rendre accessibles aux personnes à mobilité

réduite avant 2015 « contrairement à l’actuel Paradisio

qui, malheureusement, ne permet pas cette mise aux

normes. » La nouvelle situation géographique du Paradisio

au Mont Renaud évitera également les nuisances sonores

engendrées par le stationnement des véhicules, la sortie

projets

Le cinéma Le Paradisio boulevard Ernest Noël

des spectateurs... Gradinage des salles, taille supérieure

des écrans, meilleure qualité du son, projection numérique

et 3D relief…, le nouveau Paradisio aura de quoi séduire

et ce, pour un tarif moyen de 6 euros seulement (5 euros à

l’actuel Paradisio). « Alors que certains cinémas ont triplé

leur prix, je refuse une telle augmentation car le cinéma doit

être accessible à tous » explique M. Gomes. En matière de

programmation, rien ne changera. Au-dede proposer les

sorties nationales, Le Paradisio est le seul cinéma de l’Oise

à offrir aux cinéphiles la retransmission de pièces de théâtre

et d’opéras notamment ceux du Metropolitan Opera, célèbre

théâtre de New-York. « Je souhaiterais que le spectateur en

entrant dans la salle ait vraiment l’impression d’être assis

dans une salle de spectacle » confie M. Gomes. Pour les

cinéphiles attachés à leur cinéma de centre-ville, qu’ils se

rassurent, l’âme du Paradisio sera toujours présente, elle

aura juste déménagé. « Je sais que certaines personnes

sont très attachées au Paradisio actuel ». C’est pour cette

raison que M. Gomes a à cœur de développer un complexe

convivial à taille humaine. « Je refuse de créer un multiplexe

froid. Je souhaite offrir aux spectateurs bien plus qu’un

simple cinéma. Il y a aura un coin détente car j’ai remarqué

qu’à la sortie des films, les personnes aiment échanger sur

leurs impressions respectives. Le cinéma, aussi, peut être

plaisir

créateur de lien social. » Le porteur de projet est optimiste

quant au succès du futur établissement. « Le nombre

d’entrées du Paradisio ne fait qu’augmenter et l’étude de

marché réalisée par un cabinet spécialisé prévoit 100 000

entrées annuelles. Monter un projet d’une telle ampleur est

un risque mais il s’agit d’un risque mesuré et Noyon en vaut

la peine. Je n’ai pas peur, tout comme je n’ai pas eu peur

de réouvrir Le Paradisio en 2004 alors que personne n’y

croyait. Nous devons offrir aux Noyonnais et aux jeunes, en

particulier, un espace de loisirs conséquent, qu’ils ne soient

pas obligés de faire 25 minutes de route. Il faut séduire les

empois

Noyonnais pour qu’ils n’aient plus envie d’aller consommer

ailleurs ». « En 2004, à la réouverture du cinéma, Patrick

Deguise, le président de la Communauté de communes

du Pays noyonnais, nous a aidé et il continue de le faire

aujourd’hui dans le cadre de ce nouveau projet. Je me

rappelle que déjà, en 2004, il me parlait de ce pôle loisirs »

conclut M. Gomes. Les travaux devraient débuter à la fin de

l’été/début d’automne 2013 pour une ouverture prévue au

printemps 2014. ■

3 500 000 €,

Contact

Le c’est Paradisio le coût - 16 de boulevard construction Ernest du Noël futur - 03 Paradisio 44 09 41 98

(hors foncier et réalisation des parkings)

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013

9


sports&

loisirs

HANDBALL

Venez assister au tournoi des rois !

Samedi 5 janvier de 10h à 12h et de 14h à 17h - Gymnase Jean Bouin

Le Handball club noyonnais organise un tournoi qui réunit les licenciés de tous

âges mais aussi leur famille et amis dans une même équipe. Chacun est invité à

venir découvrir et participer à cette journée festive placée sous le signe de la convivialité.

Dès 10h, le tournoi débutera avec les matches des moins de 9 et 11 ans. Puis, tout au long

de la journée, s’affronteront, dans des matches amicaux, les joueurs licenciés et leur famille.

Vous souhaitez vous initier au handball ou tout simplement partager un moment de franche

détente Vous êtes les bienvenus ! ■

Contact

Handball club noyonnais - 03 23 57 11 58 - 2160029@handball-france.eu

billardclubnoyon@neuf.fr

en bref

LOISIRS JEUNESSE

Pensez aux accueils de loisirs !

Si vous voulez participer aux

nombreuses activités proposées lors

des vacances de février ou le mercredi,

vous devez impérativement vous

inscrire au préalable en prenant rendezvous

au service Politique de la ville.

Lors de l’inscription de votre enfant,

n’oubliez pas d’apporter la photocopie

de ses vaccins, votre numéro CAF et de

sécurité sociale ainsi que la photocopie

de votre avis d’imposition 2011. Ce

dernier est également nécessaire afin

de pouvoir effectuer une mise à jour

des dossiers et ainsi réajuster les tarifs

appliqués.

Contact

Service Politique de la ville

03 44 44 23 82

NATATION

Les poussins se jettent à l’eau !

Dimanche 20 janvier de

13h30 à 17h30 - Piscine

Paul Boutefeu

Le Nautique club de

Noyon accueille, tout

au long de l’après-midi,

la compétition Avenir,

réservée aux enfants nés

en 2002 et 2003 et évoluant

en catégorie Poussin. Sont

attendus au bord du bassin,

en plus des jeunes licenciés

du Nautique club de Noyon,

les clubs de Compiègne,

d’Attichy, de Thourotte et

de Crépy-en-Valois. A cette

occasion, les jeunes nageurs

Tournoi des rois 2012

Les jeunes licenciés du Nautique club

vont s’affronter lors des épreuves du 50 mètres papillon, du 400 mètres nage libre et du 50

mètres nage libre. En plus de ce rendez-vous, la compétition contient deux autres demijournées

qui sont qualificatives pour une finale qui aura lieu le 16 juin à Couloisy. Entrée

gratuite. ■

Contact

Nautique club de Noyon - nautiqueclubnoyon@aliceadsl.fr

JEUX ET ECHECS

2 e journée de la Nationale 4 jeunes

Dimanche 20 janvier

Maison de quartier de Beauséjour

Dès 10h, les jeunes du club de Jeux

et échecs de Noyon vont devoir

affronter leurs homologues des clubs

de Bernot, Château-Thierry, La Fère,

Saint-Quentin, Escames, Saint-Just

en Chaussée, Maignelay-Montigny et

Belloy-sur-Somme. Quel club tiendra

les autres en échec La rencontre est

ouverte à tous, venez le découvrir.

Contact

Jeux et échecs - Alexandre Silvert

alexandre.silvert@free.fr

Retrouvez tous les résultats

des clubs sportifs noyonnais

sur www.ville-noyon.fr,

rubrique « Bouger ».

10

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013


TIR A L’ARC

Les archers concourent en salle

Samedi 26 et dimanche 27 janvier - Gymnase

du May

La compagnie d’arc de Noyon vous donne

de nouveau rendez-vous pour assister au

concours de tir 2x18 mètres qualificatif pour la

ligue en division régionale et le championnat

de France. C’est une compétition individuelle

ouverte à la fois aux archers seniors, vétérans,

super vétérans et aux juniors, cadets, minimes

et benjamins. A l’issue de ce week-end, un prix

individuel sera remis aux 3 premiers de chaque

catégorie en arc classique et en arc compound.

Chaque club peut également inscrire une ou

plusieurs équipes de 3 tireurs toutes catégories.

Seules les 3 premières équipes en arc classique

et en arc compound seront récompensées. Les

départs des tirs auront lieu le samedi à 15h et 19h

et le dimanche à 9h et à 14h. Le public est invité à

venir nombreux pour encourager les tireurs jeunes

et adultes qui vont y participer ! ■

Contact

Compagnie d’arc de Noyon - Roger Bradu

03 44 43 03 48 - ciedarcnoyon@club-internet.fr

Les archers de la Compagnie d’arc

JUDO

Un week-end de compétition de haut niveau !

Samedi 19 et dimanche 20 janvier - Gymnase du Cosec

Après le succès du Challenge du Conseil général de judo, l’AS Judo noyonnais organise, le temps d’un week-end,

la finale régionale minimes et la demi-finale cadets/cadettes d’accession aux championnats de France. Le samedi

à partir de 14h, ce sont environ 150 jeunes venant

de l’Aisne, de l’Oise et la Somme qui vont s’affronter

sur les tatamis noyonnais pour remporter la finale

picarde ! Le lendemain à 8h et pour la première fois

dans le Noyonnais, la ville et le club de judo vont

accueillir 500 judokas appartenant aux clubs de la

région mais aussi du Nord-Est et d’autres régions

de France pour cette compétition. Les meilleurs

régionaux de la discipline vous donnent rendez-vous

le dimanche. Briller lors de cet événement inédit à

Noyon donne en effet accès au championnat de

France ! Compétition suivie par France 3, Téléweb

mais aussi Chérie FM et Radio Puisaleine. Présence

attendue de Miss Picardie lors de la remise des

récompenses. Entrée libre à partir de 8h. ■

Contact

AS Judo noyonnais - Claude Varlet - 06 60 89 57 51

contact@asjudonoyonnais.com

Axel Duséhu lors de son combat en

championnat de Picardie par équipes

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013 11


© Alexandre Meunier

THEATRE DU CHEVALET

12

culture

Filopat et Cie / De et par David Sire et Pierre Caillot

Ciné-chanson - Samedi 12 janvier à 16h30

David Sire, au ukulélé et au chant,

en compagnie de Pierre Caillot aux

percussions, a composé une musique

qui accompagne la diffusion de quatre

films d’animation. Une ingénieuse

trouvaille qui rend ludique et amusante la

découverte du grand écran ! Joliment mis

en mots et en musique, ces dessins-animés,

véritables petits trésors cachés, reprennent

vie grâce à ces deux artistes de talent ! ■

Tarif unique : 5 €

Orchestre national de Barbès

Musique du monde - Vendredi 1 er février à 20h30

Cette joyeuse bande, mélange de

musiciens Nord-africains, de

Français et de Portugais, sillonne les

scènes partout dans le monde depuis

plus de quinze ans. Mais l’ONB c’est

plus qu’un concert, c’est un show où les

onze artistes donnent autant à entendre

qu’à voir ! C’est un agréable mélange

de genres musicaux où se retrouvent

le Chaâbi, le raï mais aussi la salsa,

le reggae ou le funk ! Des sonorités

originales, festives et chaleureuses qui

donnent le ton de cette soirée ! ■

Tarifs : 15 €, 10 € et 5 €

Contact

Théâtre du Chevalet - 03 44 93 28 20 - theatre-accueil@noyon.fr - www.ville-noyon.fr

MEDIATHEQUE/CONSERVATOIRE DE MUSIQUE

Dans le cadre de l’année du violoncelle

Rencontre autour du violoncelle

Conférence - Samedi 26 janvier à 17h

La médiathèque reçoit Martin Barral, professeur

au conservatoire de Noyon, qui pourra répondre

aux mille et une questions que l’on se pose à propos

du violoncelle, de sa pratique, de son histoire ou de

son répertoire. ■

Contact

Médiathèque - 03 44 93 28 21

accueil-media@noyon.fr

www.mediatheque.noyon.fr

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013

© Ali Mobarek

en bref

GALERIE DU CHEVALET

Noir et blanc / Surréalistes

Exposition - Du mercredi 23 janvier

au mercredi 27 mars

Dessins du Fonds régional d’art contemporain

de Picardie : Pierre Alechinsky, Eduardo

Chillida, Hans Hartung, André Masson,

Roberto Matta et Henri Michaux

Créé au début du XX e siècle, le

mouvement surréaliste libère la

création de toute contrainte et de toute

logique. Il dévoile les richesses de

l’inconscient, donne forme au désir, à

la subjectivité et à l’univers des rêves.

Vernissage ouvert à tous le mardi

22 janvier à 18h30.

SPECTACLES EN

PAYS NOYONNAIS

La géométrie des silences /

Marc Buléon

Conte - Jeudi 17 janvier à 20h30

Salle Poggioli de Cuts

Marc Buléon, conteur, rend hommage

à huit autistes qu’il aime et avec qui il a

mené des ateliers de parole. De cette

expérience originale, bouleversante

d’humanité, il nous livre un récit de leur

vie, de leur quotidien vivant et joyeux,

comme le sont ces hommes et ces

femmes au-dede leur souffrance.

Tarifs : 5 € et 3 €

La naissance du carnaval /

Cie H3P - De Nicolas Ducron

Théâtre d’objets - Dès 6 ans

Mardi 22 janvier à 20h30 - Maison

du temps libre à Pont-l’Evêque

Samedi 26 janvier à 16h30

Auditorium du Chevalet

Sa valise en carton recèle des

trésors… et des histoires. De petites

marionnettes, manipulées avec

délicatesse, nous emportent sur les

plages du Nord à la découverte de la

naissance du carnaval.

Tarifs : 5 € et 3 € à Pont-l’Evêque et

5 € au Chevalet

MEDIATHEQUE

Ateliers bébés lecteurs

Samedis 5 janvier et 2 février

à 10h30 - Salle du conte

Accès libre et gratuit

Atelier Picardie en ligne /

Découvrir le logiciel Excel

Vendredi 25 janvier de 14h15 à

15h45 et samedi 26 janvier de

10h15 à 11h45 - Espace multimedia

Apprenez l’essentiel de ce que vous

propose ce tableur, l’un des logiciels

les plus utilisés en bureautique.

Accès libre et gratuit


CENTRE CULTUREL YVES GUYON

Edward Hopper / Par Raphaël

Fonfroide

Conférence d’histoire de l’art

Lundi 21 janvier à 18h30

En lien avec l’exposition Edward

Hopper, au Grand Palais visible

jusqu’au 28 janvier 2013

La peinture d’Edward Hopper est

devenue l’archétype de l’Amérique.

L’importance croissante du réalisme

dans l’art américain des années 20

réduit bien souvent la lecture de son

œuvre au réalisme, envisagé comme

un mode d’expression américain

par excellence. Hopper a pourtant

déclaré : « L’art est l’expression de

la vie intérieure de l’artiste et cette

vie intérieure entraîne une vision

personnelle du monde. » Venez

découvrir cette œuvre particulière.

Tarif : 2€

Portes ouvertes de l’atelier

Sarazin

Exposition

Du vendredi 25

au dimanche 27 janvier

Parc des Tanneurs

Tous les élèves de l’atelier sculpture

vous invitent de nouveau dans leur

lieu de pratique artistique. Place

à l’étonnement devant toutes ces

productions réalisées tout au long de

l’année.

Entrée libre et gratuite

Contact

Centre culturel Yves Guyon

03 44 09 36 76

ccm-admin@noyon.fr

www.ville-noyon.fr

CONSERVATOIRE DE MUSIQUE

Audition

Samedi 2 février à 16h30

Auditorium du Chevalet

Piano, percussions, saxophone,

violon, flûte traversière, clarinette,

chant, hautbois, guitare, trompette et

trombone.

Contact

Conservatoire de musique

03 44 09 31 93

conservatoire.musique@noyon.fr

www.ville-noyon.fr

MUSEE

Dans le cadre des Rendez-vous des musées

Les maquettes de costume de Léon Gischia

pour le Meurtre dans la cathédrale de T.S. Eliot

Conférence - Samedi 19 janvier à 14h30

Musée du Noyonnais

Présentée par Benjamin Findinier,

directeur des musées de Noyon.

Ce don remarquable fait à la Ville de Noyon nous permet

de pénétrer dans l’univers du peintre Léon Gischia, qui

créa pour Jean Vilar, en 1945, les costumes de cette pièce

du poète britannique Thomas Stearn Eliot, Prix Nobel de

littérature en 1948. Les maquettes seront exposées durant

tout le mois de janvier au Musée du Noyonnais. ■

Contact

Musées de Noyon - 03 44 44 03 59

assist.musees@noyon.fr - www.ville-noyon.fr

ANIMATION DU PATRIMOINE

Histoires de plats, la cuisine des gallo-romains

à la Renaissance

ARCHEOLOGIE

Visite guidée gustative - Samedi 26 janvier de 17h à 18h30

Musée du Noyonnais

Découvrez les mets de l’époque gallo-romaine à la Renaissance

et les céramiques archéologiques conservées au Musée du

Noyonnais. Réservations auprès de l’office de tourisme de Noyon

en Sources et Vallées. ■

Tarifs : 5 € et 2,50 €

Contact

Ateliers du patrimoine - 03 44 09 76 12

ani-patrimoine@noyon.fr - www.ville-noyon.fr

Programme disponible dans les lieux d’accueil du public.

Le 11 e Festival du film archéologique en déconcentré

à Noyon

Samedi 2 février à 14h30 - Cinéma Le Paradisio

Le service archéologique, en partenariat

avec le cinéma Le Paradisio, vous

propose de découvrir plusieurs films

primés lors du Festival d’Amiens qui s’est

déroulé du 10 au 14 avril 2012. A travers des

courts et moyens-métrages documentaires,

vous découvrirez les différents aspects de

l’archéologie d’aujourd’hui. Programme détaillé

disponible dans les lieux d’accueil du public et

sur le site internet de la Ville. ■

Contact

Service Archéologie - 03 44 44 19 63 - archeologie@noyon.fr - www.ville-noyon.fr

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013

13


histoire

La vigne (1 ère partie)

Montagne Saint-Siméon par Lère (1720)

« La vigne et le vin : deux bienfaits inestimables… » (Jean Claude Malsy in Mémoires du Soissonais). La vigne est une liane

connue de toute l’antiquité en Asie occidentale. La vigne fut apportée, dans l’Oise, par les Romains et, dans le Noyonnais, vers

282. L’évêque Radbod appelle les vins de Noyon « optimis vineis » et atteste qu’ils auraient participé au choix par Saint-Médard

de transférer le siège épiscopal, au VI e siècle, de Saint-Quentin à Noyon. Elle s’est rapidement répandue dès la fin du VIII e siècle

et, au Moyen-Âge grâce aux efforts des communautés monastiques. La première mention de la donation de vignoble, dans l’Oise,

fut faite par Clotaire I er à l’abbaye de Saint-Vaast dans la commune d’Angicourt (près de Cinqueux). Lorsque Saint Rémi mourut

le 13 janvier 544, il légua des vignes dont une à Laon.

Dans la charte de fondation de l’abbaye

de Corbie (Somme), signée par la reine

Bathilde (épouse de Clovis II) en 662, la

vigne fait partie du patrimoine de l’abbaye.

Le vin était nécessaire à l’exercice du culte

catholique et devait être produit sur place en

raison des difficultés de voyage. Il en résulta

une consommation source de revenus.Gui

le trésorier notait l’acquisition, avant le IX e

siècle, par le chapitre cathédral de Noyon

de 20 manses de terre et vigne à Grandru,

Moyencourt, Maucourt et Salency. Dans les

actes de Charles II le Chauve en 855, on

cite 120 muids de vigne à Novionum. Elle

appartient aux chanoines de Tournai. En 901,

on trouve : Hautecourt ou Autrecourt (Grandru)

« hidulficurtis in Grandiriva ». La même

année, dans les actes de

Charles III le Simple, les

meilleures vignes sont à

Salenciacum « optimis

vineis ». En 988 : « Vineas

in monte » au Mont Saint-

Siméon.

Vineas in monte

Les biens du chapitre notent Behireicurtis en

979, 986, 1064 et 1069. En 1050, vingt manses

de terre à faire du vin sont données à l’église

de Noyon. L’abbaye Saint-Barthélémy, sur les

Mont-des-Monuments, a une vigne, citée en

1064 et 1069. Dans le même texte, il y a une

vigne « in Cokerello ». Au cours des siècles on

trouve baux et ventes de vignobles à Baboeuf,

Béhéricourt, Grandru, Larbroye, Mondescourt,

Noyon, Salency, Suzoy et Vauchelles.

L’évêque Renaud, en 1176, rappelle que le

trésorier du chapitre doit utiliser les deniers et

tailles (excepté la Tonlieu) à cultiver la vigne…

et doit fournir un setier de vin à la Saint Eloi

et un à la Saint Médard. En 1178, il dresse un

inventaire des 18 vignes du chapitre et précise

l’attribution des revenus aux chanoines.

Suivant la superficie sont notés de 1 chanoine

à 5 chanoines pour la Glève de Larbroye et 6

chanoines pour le clos d’Applincourt. En mai

1217, Etienne de Nemours définit les statuts

des chanoines. « Le chanoine qui réside

14

jusqu’au mois de mars a droit à la récolte de la

vigne, sinon : rien. Toutefois s’il a fait des frais

pour la culture de la vigne, celui qui percevra

la récolte devra tenir compte de ces frais. »

Les meilleures vignes sont sur le Mont Saint-

Siméon « le Vignoy de Noyon » (les coteaux

sont les mieux exposés), à Applincourt et

Landrimont jusqu’à Tarlefesse. En 1633,

le chanoine Levasseur écrit : « notre Mont

Saint-Siméon, renommé entre les autres pour

la fertilité, et bonté du vin qui y croit, d’une

sève si agréable et convenable au naturel de

l’homme, qu’il est préféré, par ceux du pays,

à celui d’Orléans, d’Ay, de Beaune et de tout

autre, quel qu’il soit ; les monts de l’Arbroye,

de Saint-Louis, Grandru, Bellicourt, n’ont sujet

de se plaindre d’avoir été privés de telles

bénédictions, qui paraissent évidemment en la

fécondité de leur plante vinifère, qui fournit au

pays ses provisions de vin… » Mais il ne faut

pas oublier les vignes de Saint-Blaise qui sont

encore très actives au XIX e siècle. Une bonne

moitié appartenait aux privilégiés et surtout

au clergé. Sur le Mont Saint-Siméon, sur les

80 hectares, 15 appartiennent à l’abbaye

d’Ourscamps, 14 au chapitre, 7 à l’abbaye

Saint Eloi, 4 à l’Evêché, 2 à l’abbaye Saint-

Barthélémy et 2 au prieuré de Saint Amand ;

puis viennent les établissements religieux de

Chauny, d’Eterpigny, avec quelques couvents

ou confréries de Noyon.

Plan du Mont Saint-Siméon

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013

Hôtel de ville de Noyon

Lors de la partition des prébendes en 1176

par l’évêque et les chanoines, les vignes, sur

dix-sept emplacements, furent partagés entre

les soixante chanoines. Les chanoines ne

payaient pas de dîme, de cens et de vinage ;

par contre, chacun devait payer ses ouvriers et

les droits de pressoir (même dans le pressoir

du chapitre), ce qui fut accepté par Guillaume,

archevêque de Reims en 1178 et par une bulle

du pape Alexandre III le 20 juillet 1179. En

1463, un vendangeur travaillait de 6h du matin

à 6h du soir, pour 7 à 8 deniers par jour. A la fin

du XVII e siècle, Noyon produisait 5 000 pièces

de vin de 216 pintes de Paris. En 1631, Louis

XIII défend de replanter des vignes dans les

terres pouvant produire du blé. Le 8 juillet 1653,

le roi Louis XIV (âgé de 15 ans) vint à Noyon,

le maire lui fit un compliment, le gouverneur,

le Maréchal d’Estrées, lui donna les clefs de

la ville et on lui présenta du vin de Noyon. Il

en fut de même le lendemain et le chapitre

offrit du vin au cardinal Mazarin. Les vignes

sont cultivées sur échalas et par rangées. De

nombreuses terrasses sont encore visibles

sur le Mont Saint-Siméon. Dans le canton de

Noyon, les principaux cépages sont le Pinot

noir franc, le Pinot Meunier, le Blanc Fruleux,

le Gouet et le Raisin de teinte ; à Béhéricourt

on cultivait le Bacou. ■

Docteur Jean Lefranc

Vice-président de la Société

historique de Noyon


tribune libre

MAJORITE

Liste Noyon, notre ville

OPPOSITION

Liste Ensemble pour Noyon

avec François-Michel Gonnot

OPPOSITION

Liste Michel Guiniot

pour faire changer Noyon

Cette nouvelle année 2013 qui commence

à peine donne déjà lieu à des banderilles

politiciennes de la part de l’opposition qui

s’est déjà mise à l’heure des municipales.

Celle-ci amplifie ses critiques et rumeurs

à l’encontre de la majorité du Conseil

municipal qui travaille depuis 2008 pour

redonner à notre ville son attractivité et

son rayonnement qu’elle avait perdus.

Ceux qui aujourd’hui crient au loup et qui

se positionnent dans une critique quasi

systématique sont les mêmes qui, hier, aux

commandes de la ville de Noyon, n’ont pas

su faire preuve d’anticipation, d’audace et

surtout d’innovation. Ce sont les mêmes

qui, hier, n’ont pas su mettre en œuvre un

véritable projet de développement pour

notre ville.

Depuis 2008, la majorité municipale est

au travail pour rattraper le retard qu’avait

malheureusement pris notre ville. Celuici

commence à porter ses fruits dans de

nombreux domaines, même si beaucoup

reste à faire. L’année 2013 sera à Noyon

l’année des gros travaux au travers de

chantiers structurants. Laissons la critique

à l’opposition UMP, à ceux qui n’ont pas su

faire hier et au frontiste qui se perd comme

d’habitude dans des arguties d’arrière garde

pour continuer à exister. Nous leur rappelons

que ce seront les Noyonnais qui jugeront le

travail de l’équipe municipale en 2014. Pour

l’heure, celle-ci est au travail pour poursuivre

le développement et la modernisation de

notre ville.

En ce début d’année, tous les membres du

groupe majoritaire « Noyon, notre ville »

vous souhaitent une très bonne année 2013.

Puisse cette nouvelle année vous apporter,

réussite, santé et bonheur partagés avec

ceux qui vous sont chers.

Il n’est pas dans mes habitudes de

polémiquer sur des sujets qui me concernent

directement, mais, avant de passer aux

traditionnels vœux de fin d’année, je

m’octroie le droit de réponse à l’article de Mr

Patrick Duvick paru dans la dernière tribune

libre. Tout d’abord, il est inconvenant que

le groupe majoritaire se donne le droit de

réponse à un article de l’opposition qui paraît

le même mois, Mr Durvick devrait avoir le

sens de l’équité. Aussi, à travers ses propos

ignominieux qui n’engagent que lui, il montre

qu’il me connaît mal, et qu’il ne regarde pas

Noyon par le bon bout de la lorgnette. Ce

n’est pas en se réfugiant derrière de beaux

adjectifs superlatifs (car à gauche vous êtes

les champions en la matière) que l’image

de notre ville va changer. Mon cher Patrick,

mes critiques ont toujours été formulées

avec courtoisie et je prends tout simplement

position sur des idées, des orientations,

des actes et c’est l’homme que je juge.

Quant à la comparaison avec Jeanne d’Arc,

c’est effectivement assez hilarant. L’on

se demande ce qu’elle vient faire dans la

séparation de l’église et de l’État. Enfin, je te

fais remarquer humblement que notre Jeanne

a bouté les conquérants d’Orléans ; y aurait-il un

rapprochement à faire avec Noyon

Chères Noyonnaises, chers Noyonnais, nos

joyeuses fêtes de fin d’année se heurtent

malheureusement aux réalités du moment,

les entreprises ferment, les salariés, les

commerçants, les retraités et les sansemploi

souffrent, c’est une situation difficile

à admettre et cela engendre inévitablement

un certain pessimisme quant à notre avenir.

Il n’en demeure pas moins que nous avons

tous le droit de penser que l’année 2013

sera plus clémente que la précédente.

Les élus de la liste «ensemble pour Noyon»

vous souhaitent une bonne année ! Puisse

2013 combler vos attentes et voir s’améliorer

la situation actuelle de notre pays et plus

particulièrement celle de Noyon.

Encore et toujours plus d’argent pour

l’immigration !

Conseil municipal du 13 décembre 2012

Rapport n° V 20

Au nom du dispositif de «Réussite éducative»

les actions proposées par la convention

2013 comprennent des rémunérations pour

les prestataires de santé, des déplacements

en taxis, des psychologues, des séjours de

vacances et même une traductrice de langue

Turque !

Le coût de cette opération pour le contribuable

s’élèvera en totalité à 84.362,96 euros.

Rapport n° V 21

Afin de constituer une «mallette d’outils

pédagogiques et ludiques» notamment

pour l’alphabétisation des enfants d’origine

Turque, un dossier s’élevant à 3.000 euros a

été voté par la majorité de gauche !

Ces dossiers peuvent-être consultés sur le

blog de Michel Guiniot.

Transport urbain gratuit : pas pour le

contribuable !

J’avais moi-même proposé la création d’un

service de transport urbain, lors des élections

municipales de 2008, afin de permettre aux

Noyonnais de se déplacer.

Depuis ce service a été mis en place avec

2 différences majeures que je ne cautionne

pas :

La ligne qui mène à la zone Auchan (la

plus fréquentée !), voulue par le maire

PS et votée par les élus UMP, véritable

aspirateur à clients qui pénalise les activités

commerciales du centre-ville.

Plutôt que d’avoir mis en place une

participation très modique pour les

utilisateurs de ce service, la gratuité totale

et démagogique (mais pas éternelle !) a été

choisie par la gauche. Gratuité qui en 2011 a

coûté aux contribuables 623.364 euros.

La générosité des socialistes n’a pas de

limite lorsqu’il s’agit de l’argent qui sort de la

poche des contribuables !

Par ailleurs, et malgré un avenir qui

s’annonce encore difficile, je souhaite aux

Noyonnaises et aux Noyonnais une belle et

heureuse année 2013.

Patrick Durvicq

Adjoint au Maire délégué à la Prévention,

la sécurité, les associations patriotiques,

les ressources humaines et l’administration

Gérard Deguise

Conseiller municipal

vivre Noyon • n°52 • janvier 2013

Michel Guiniot

Conseiller Régional de Picardie

Conseiller Municipal de Noyon

Conseiller Communautaire du Pays

Noyonnais

Blog : http://guiniot.over-blog.com

http://www.michelguiniot-fn.com

mail : mguiniot@michelguiniot-fn.com

11, Rue de Grèce - 60400 Noyon

15


vivre Noyon • n°52 • janvier 2013

More magazines by this user
Similar magazines