La Première guerre mondiale et ses conséquences

clg.montesquieu.evry.ac.versailles.fr

La Première guerre mondiale et ses conséquences

Les crises des années

1930 en France

et en Allemagne


Démocraties

et

monarchies

en Europe

en 1914


Démocraties

et régimes

totalitaires

en Europe

en 1938


Alors que l’Europe de 1914 opposait les

démocraties aux monarchies, que la Première

guerre mondiale permit de faire disparaître,

l’Europe de 1938 opposait les démocraties à des

régimes totalitaires. Pourquoi, à la fin de la

Première guerre mondiale, la démocratie a-t-elle

échoué à s’imposer dans certains pays, comme

l’Allemagne, tout en se maintenant dans

d’autres, comme la France


I – D’une crise économique à une crise politique

1) Une crise économique venue des Etats-Unis (1929)

La

production

des

grands

pays

industrialisés

entre 1929

et 1938


La crise de 1929 en Europe


En 1929, eut lieu aux Etats-Unis, première puissance

mondiale, une grave crise économique, marquée par

un effondrement de la production dans tous les pays

industrialisés. En Europe, l’Allemagne fut le pays le plus

touché.

Une foule devant une caisse

d’épargne, Allemagne, 1932

La foule dans Wall Street, à New York,

après l’effondrement de la Bourse, 1929


La production des grands pays industrialisés

entre 1929 et 1938


En 1929, la France atteignait des records de production

et fut un temps épargnée par la crise. Elle ne fut

touchée qu’à partir de 1931, mais le fut plus longtemps

que les autres pays, qui profitèrent d’une reprise

mondiale à partir de 1932-1933.


L’acteur Wilhelm Michaelis cherche du

travail, Berlin, 9 Avril 1930

Manifestation de chômeurs dans Times

Square, New York, 8 novembre 1930


Le chômage de masse

En quelle année le chômage a-t-il

subitement augmenté aux Etats-Unis et

en Europe

En 1929

Quel est le pays du monde

le plus touché Justifiez.

Ce sont les Etats-Unis les plus touchés car

en l’espace de 3 ans, entre 1929 et 1932,

la part des chômeurs passe de 5% à 35%

de la population active (env. 12 millions

de pers.), soit une augmentation de 30%.

Quel est le pays européen

le plus touché Justifiez.

L’Allemagne est, en Europe, le pays le

plus touché : + 21% de chômeurs

entre 1929 et 1932.

Que pensez de la situation de la France

La France semble moins touchée que les

autres grands pays industrialisés : son

taux de chômage, avant et après 1929

(15% en 1932, + 13 % depuis 1929)

est le plus faible d’Europe.


Une jeune femme sans

emploi tente de se faire

remarquer, Berlin,

décembre 1931

Chômeurs en attente de

proposition de travail,

Berlin, vers 1928


Manifestation

de chômeurs

Porte de Reuilly,

Paris, vers 1930

Chômeurs aux Halles

devant leur leader,

Brassaï,

Paris, vers 1932


Soupe populaire,

Paris, vers 1930

File d’attente lors de la

distribution de vivres,

New York, 1932


Aux Etats-Unis comme

en Europe, la crise

économique

s’accompagna d’une

crise sociale : le

chômage de masse et la

pauvreté.

Un homme cherche un

emploi dans les rues de

Berlin, Hans Schaller,

Berlin, 8 janvier 1930


Résumons-nous :

1929

1931

Crise économique

Crise sociale

Les Etats Unis

touchés par le

krach

boursier de

Wall Street,

par la crise

économique

Des

entreprises

françaises

perdent des

clients et

réduisent leur

production

Des entreprises

ferment et

licencient. Le

nombre de

chômeurs

augmente

Limitent

leurs

importations

Le peuple attend des

solutions des dirigeants


2) La crise de la république en France

Face à la crise : des

gouvernements instables

1929

Poincaré

2 ans et

363 j.

1930

Briand 85 j.

Tardieu 106 j.

Chautemps 4 j.

1931

Tardieu 277 j.

Steeg 40 j.

Les présidents du

conseil et leur majorité

entre 1928 et 1932

1932

1933

Laval 373 j.

Tardieu 80 j.


Les présidents du conseil et

leur majorité entre 1932 et 1936

1933

1934

1935

Laval 373 j.

Tardieu 80 j.

Herriot 194 j.

Boncour 41 j.

Daladier 266 j.

Sarraut 29 j.

Chautemps 62 j.

Daladier 8 j.

Doumergue 272 j.

Flandin 204 j.

1932 : la gauche remporte les élections

mais les socialistes refusent de

gouverner avec les radicaux.

D’où des majorités de circonstance, ni

claires ni durables, entre radicaux et

formations du centre (gauche ou droit).

1936

1937

Bouisson 3 j.

Laval

229 j.

Sarraut 132 j.


Les pouvoirs de la Chambre des députés

sous la III e République


Face à la crise : des gouvernements efficaces

250

Importations

123

Exportations

122

200

150

107

89

104

93

100

89

76

50

59 55 57 61

0

1930 1931 1933 1935 1937 1938

Le commerce français

dans les années 1930

(indice 100 en 1924)


Face à la crise, qui est le plus touché en France

La variation des revenus réels entre 1929 et 1935

30%

20%

+ 18%

Revenus agricoles

10%

0%

-10%

-5% -4% + 7%

Bénéfices industriels et

commerciaux

Revenus mobiliers

Salaires et retraites

Professions libérales

-20%

-30%

-32%

-18%

Revenus fonciers et

immobiliers

-40%


La crise économique et sociale entraîna une crise

politique : les gouvernements se succédaient, sans

parvenir à réduire le chômage et à augmenter les

revenus. Paysans, artisans ou petits commerçants

commencèrent dès lors à douter du régime républicain.

Pierre Laval, 1934 Edouard Daladier, années 1930


La montée de

l’antiparlementarisme

Jeu de massacre

parlementaire,

affiche du Centre de

propagande des

républicains nationaux,

1934

A qui s’adresse l’affiche

L’affiche s’adresse aux Français.

En combien de zones peut-on

découper l’affiche

Deux : l’image (le tiers supérieur)

et le texte (les 2/3 inférieurs)


Partie 1

Où se passe la scène

Qui est représenté

Au Palais Bourbon, siège de l’Assemblée

nationale.

Tous les Présidents du Conseil depuis Clemenceau, c’est-à-dire depuis la

fin de la guerre.


Pourquoi les Présidents du Conseil sont-ils si nombreux

Partie 2

Parce qu’ils perdent leur ministère en moyenne tous les 6 mois.

Qui est à l’origine de ces changements de ministères Le Parlement.

Pourquoi le Parlement est-il mauvais pour la France

Il accentue la crise et

nous affaiblit à

l’étranger.

Cette affiche fait-elle

seulement rire

Non, elle demande

d’agir.

Que faire

Changer la Constitution.

Pour donner plus de

pouvoir à qui

- Au gouvernement

(droit de dissoudre le

Parlement) ;

- Au peuple

(référendum).


Révision de la Constitution,

affiche du Centre de propagande

des républicains nationaux, 1934

Instable et incapable de

résoudre la crise, le

Parlement (députés et

sénateurs), était

critiqué de toute part.

Certains républicains

proposèrent ainsi

de renforcer le pouvoir

exécutif au détriment du

Parlement, mais leurs

projets échouèrent.


L’affaire

Stavisky

L’affaire

Stavisky en

« Une » du

Petit Journal,

2-3-4 janvier

1934


L’affaire

Stavisky

en

« Une »

du

Petit

Journal,

5-6-7

janvier

1934


Défilé de membres de « Solidarité française » aux obsèques

de Lucien Gariel, février 1934

Drapeaux levés :

symbole du

redressement de

la France

Uniforme militaire :

chemise (bleue), bottes,

ceinturon

Défilé au pas : la

France a besoin d’ordre


Des francistes passés en revue avant leur 1 er meeting, 1933

Uniforme militaire :

béret basque, chemise

(bleue), cravate marine,

ceinturon baudrier


Défilé de la Ligue des Croix de

Feu du colonel de La Rocque,

Paris, avenue des

Champs-Elysées, 14 juillet

1935


Le 6 février 1934 :

la démocratie en péril

« Une » de l’Action

française, 6 février 1934


Les itinéraires de la manifestation du 6 février 1934


Affrontements entre

les manifestants et

les forces de l’ordre

sur la place de la

Concorde,

Paris,

6 février 1934

Ligue de manifestants,

place de la Concorde,

Paris, 6 février 1934


Les manifestants

attaquent une automobile,

Paris, 6 février 1934

Les manifestants

saccagent un bus,

Paris, 6 février 1934


« Une », Le Petit Journal et Le Petit Parisien, 7 février 1934


« Une » de L’Action française et de L’Humanité, 7 février 1934


« Une » du journal Le

Populaire, 7 février 1934


Des scandales financiers comme l’affaire Stavisky

finirent de dégrader l’image du monde politique. Des

ligues, exigeant un pouvoir fort, manifestèrent

violemment contre le Parlement le 6 février 1934.

L’antiparlementarisme atteignit son sommet ce jour-là.

Charles

Maurras,

1933

François de la Rocque


Résumons-nous :

1929

1931

Crise économique

Crise sociale

1934

Crise politique

Les Etats Unis

touchés par le

krach

boursier de

Wall Street,

par la crise

économique

Des

entreprises

françaises

perdent des

clients et

réduisent leur

production

Des entreprises

ferment et

licencient. Le

nombre de

chômeurs

augmente

Les

gouvernements

se succèdent

et sont

impuissants

face à la crise

Emeutes

du 6

février

1934

Limitent

leurs

importations

Le peuple attend des

solutions des dirigeants

Les Ligues d’extrême-droite accusent la

République et son Parlement.

Des scandales financiers éclaboussent des

dirigeants politiques (affaire Stavisky)


3) La crise de la démocratie en Allemagne (1929-1933)

Les élections au

Reichstag jusqu’en 1933

Quelle part de l’électorat soutient

la démocratie en 1919

73 % (SPD, DDP, Zentrum, BVP)

Et en 1933

30 % (SPD, DDP, Zentrum, BVP)

Quel courant politique est

majoritaire en 1933

L’extrême-droite antidémocratique

(DNVP, NSDAP)

La crise économique a-t-elle

contribué à la montée de

l’extrémisme politique

Oui, car c’est à partir de 1928-1929

que le parti nazi (NSDAP) et le DNVP

augmentent leur score électoral (de

2% en 1928 à 51% en 1933)


Séance du Reichstag avec les national-socialistes en

chemises brunes, Erich Salomon ,13 octobre 1930


« Libre ! », 17 mars 1936

Qu’est-ce qui symbolise

l’Allemagne

Un aigle

Dans quelle situation se trouve

l’Allemagne dans les années 1930

L’Allemagne est enchaînée

Qu’est-ce qui est à l’origine de cette

situation

Le Traité de Versailles

D’après cette affiche, quel espoir

représentait le parti nazi pour les

Allemands

Un avenir radieux (rayons de

soleil du fond) dans lequel les

dispositions du Traité de 1919

n’empêcheraient plus le

développement (l’envol) du pays.


La république de Weimar,

qui avait succédé à

l’Empire en 1918, parvint,

dans les années 1920, à

consolider la démocratie

en Allemagne. Toutefois,

la crise économique et

sociale à partir de 1929,

ainsi que le sentiment

d’injustice lié au Traité de

Versailles, radicalisa

l’opinion publique, ce

dont profita le parti nazi.

Gustav Stresemann, 1925-1929

More magazines by this user
Similar magazines