Views
3 years ago

VOL. 31 N 10 ~ JANVIER 2015 ~ GRATUIT ~ fugues.com

L’ACTUALITÉ_DU

L’ACTUALITÉ_DU VILLAGE Place au Village OUVRIR LA VOIE L’été prochain, on célèbrera, déjà, une 10 e édition de la piétonisation de la rue Sainte-Catherine, portion Village. Organisée par la Société de développement commercial (SDC) du Village, avec le soutien financier de la Banque Nationale, de la Brasserie Labatt et de l’arrondissement Ville-Marie, Aires Libres 2015 devrait débuter environ deux semaines plus tôt au printemps prochain ! La demande de prolongation jusqu’à la fin septembre, présentée par la SDC, a quant à elle été refusée par les autorités concernées. De douze jours pour les tout premiers Outgames mondiaux de 2006, cette «fermeture» de rue aux véhicules automobiles s’est déroulée durant environ 110 jours en 2013, toute une avancée… «L’été prochain, on fêtera déjà la 10 e piétonisation dans Village. Le Vieux- Montréal, sur la rue Saint-Paul, nous a suivi en 2009, puis il y a eu la portion de la rue Sainte-Catherine du Quartier des Spectacles, en 2013, et enfin une portion de la rue Ontario dans Hochelaga- Maisonneuve à l’été 2015… Des comités d’experts l’envisagent pour la portion ouest de Sainte-Catherine, qui sera rénovée à partir de 2016. Ici, nous avons fait œuvre de pionniers et avons, semble-t-il, tracé le chemin à d’autres malgré les diverses embûches. Aujourd’hui, l’idée de piétonniser une artère commerciale majeure est bien présente dans l’esprit des gens, tant dans la population, chez les élus, que chez les fonctionnaires municipaux avec qui travaillent main dans la main les SDC dans les différents arrondissements», explique Bernard Plante, le directeur général de la SDC du Village. Pour rester sur le même filon, en 2012 Sid Lee, sans doute la firme la plus créative de Montréal, mettait sur pied les conférences annuelles « C2-MTL » où l’on prône le mariage du commerce et de la créativité (les 2 « C »). En 2008, la SDC du Village créait l’événement estival « Aires Libres » «qui sans le savoir allait dans la direction qu’allait prôner C2-MTL 4 ans plus tard, en 2012», souligne M. Plante. Mais il n’y a pas que cela. Sous la plume de Pierre-André Normandin, on lisait dans La Presse du 17 novembre dernier, que face aux divers projets proposés pour le réaménagement de la rue Sainte- Catherine Ouest, la Direction de la Santé publique de Montréal (DSP) déposait un mémoire qui préconisait de bannir la circulation automobile sur cette artère. Le mémoire de la DSP indique le fait que l’arrondissement de Ville-Marie affiche 4 000 accidents routiers avec blessés en cinq ans. C’est deux fois plus que sur le Plateau Mont- Royal par exemple. «Ces données probantes démontrent la nécessité de réduire le volume de circulation motorisé au centre-ville de Montréal» peut-on lire dans le rapport de la DSP tel que cité par M. Normandin de La Presse. «La mesure [l’interdiction de la circulation] devrait être permanente plutôt que saisonnière», lit-on dans l’article. «Aucune des options soumises à la consultation ne permet des améliorations notables au plan de la qualité de l’air, de l’augmentation de l’activité physique et de la réduction des traumas routiers», dit la DSP. PLACE AU VILLAGE EST RENDU POSSIBLE GRÂCE À LA COLLABORATION DE LA SDC DU VILLAGE. 1324, rue Sainte-Catherine Est, Montréal QC H2L 2H5 T. 514-529-1168 ///////////// 016 FUGUES.COM JANVIER 2015

410029EX