Cécile Esthétique - Ville de Saint-Apollinaire

ville.st.apollinaire.fr
  • No tags were found...

Cécile Esthétique - Ville de Saint-Apollinaire

ville de saint-apollinaire “L’esprit village”,

REGARDS CROISES

N°92

bimestriel

NOV/DEC

2010

La Semaine Bleue

DOSSIER

L’habitat a

st-apollinaire

REPORTAGE

Les

Vendanges


LC Beauté

18 rue Philippe le Bon

Val Sully

21 850 SAINT

APOLLINAIRE

Coiffure Lucile Jobard

03-80-28-53-91

1 technique

(couleur ou mèches

═ 1 soin bac offert *

Cécile Esthétique

03-80-28-52-31

*offre valable du 1 au 30 novembre 2010

8 *


EDITO

SOMMAIRE

reportage................................................................................................................p. 4-5

LE CLOS EPLEUMIEN : UN NECTAR

SAINT-APOLLINAIRE fait ses journées du patrimoine

PORTRAIT.............................................................................................................................p. 6

mihaï borodi

A L’HONNEUR..................................................................................................................p. 7

MICHEL BONNOT REçOIT LA LÉGION D’HONNEUR

NOS JARDINIERS RÉCOMPENSÉS

benoist apparu en visite à saint-apollinaire

les enseignants reçus par la municipalité

developpement durable...............................................................p. 8

2 ÈME SALON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

dossier..................................................................................................................................p. 9

L’HABITAT À SAINT-APOLLINAIRE

temps librE...................................................................................................p. 14-15

LUDIMANIA : LE PUBLIC SE PREND AU JEU

COMMÉMORATION DE LA LIBÉRATION DE SAINT-APOLLINAIRE

FOULÉES ÉPLEUMIENNES : OBJECTIF 500

FORUM DES ASSOCIATIONS : LE PUBLIC AU RENDEZ-VOUS

FESTIVAL D’IMPRO : deux jours pour les amateurs

GENERATIONS EPLEUMIENNES.................................................p. 16

NETTOYONS LA NATURE !

PORTAGE DE DOCUMENTS À DOMICILE

RÉUNION SECURITÉ

vie DE LA commune.....................................................................................p. 17

les pistes cyclables s’allongent...

l’espace tabourot des accords se refait une beauté

point sur internet

téléthon : rendez-vous le 4 décembre

vie citoyenne.......................................................................................................p. 18

Expression des groupes ÉLUS

regards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

La crise économique mondiale a au moins un effet

positif : la pédagogie de la bonne gestion des fonds

publics.

L’Etat donne le ton au travers de la Loi de Finances 2011.

Les collectivités territoriales n’échappent pas à la règle que

les familles et entreprises se sont déjà imposées.

Les communes, communautés, conseils généraux et

régionaux ne peuvent pas toujours dépenser plus,

c’est-à-dire à la fois se tourner vers l’Etat pour réclamer

des dotations supplémentaires et par ailleurs augmenter

les impôts locaux de leurs concitoyens.

Lors du dernier conseil municipal, j’ai d’ores et déjà

annoncé que, comme en 2010, les taux d’imposition

de la part communale n’augmenteront pas. Une

telle annonce préalable à la préparation budgétaire n’est

pas courante puisque habituellement la recette fiscale

constitue une des variables d’ajustement de l’équilibre

budgétaire.

Le maintien des taux de fiscalité impose la limitation

des charges de fonctionnement sans altérer la qualité

et la diversité du service public d’une part et requiert des

choix en toute responsabilité pour les investissements à

réaliser d’autre part.

Poursuivre dans le « dépenser mieux » est possible pour

trois raisons :

• D’abord la détermination de la municipalité d’être

solidaire des épleumiens dans leurs budgets personnels.

• Ensuite, l’implication permanente des services

municipaux qui font preuve de compréhension et de

réalisme.

• Enfin, les finances de la ville de Saint-Apollinaire le

permettent.

Souvenez-vous de la morale de la célèbre fable de La

Fontaine « La cigale et la fourmi ».

Rémi DELATTE

Député-Maire de

Saint-Apollinaire

REGARDS CROISés - magazine bimestriel

DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Rémi Delatte. RÉDACTION ET CRÉDIT

PHOTOS Mairie de Saint-Apollinaire, G. Borgniet, M. Clément, J. Joly,

D. Millot. RÉALISATION ET IMPRESSION Imprimerie Mercure Chenôve.

Dépôt légal : 4 ème trimestre 2010.

N° 92 - NOV/DEC 2010 - Édité par la ville de Saint-apollinaire

tirage 3 500 EX.

03


REPORTAGE regards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

La réponse sera donnée dans quelques

mois, en tout cas, de l’avis de tous, les

raisins cueillis étaient de belle qualité

et en quantité.

En effet, la soixantaine de vendangeurs

accompagnés de trois classes de l’école

Val Sully, ont ramassé 1 800 Kg de raisin,

ce qui a permis après pressage d’obtenir .

11 hectolitres mis en cuve à Beaune.

Il reste maintenant à élever le vin et

attendre la mise en bouteilles.

Le millésime 2010, premier de la cuvée

«Clos Epleumien» sera-t-il à la hauteur

des espérances Quoi qu’il en soit, à

voir la bonne humeur des vendangeurs,

nul doute que tous seront au rendez

vous de septembre 2011.

LE CLOS EPLEUMIEN :

UN NECTAR

04


eportage regards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

SAINT-APOLLINAIRE

fait ses journées du

patrimoine

Pour la première année, Saint-Apollinaire s’associait aux journées du

patrimoine. Pari réussi, puisque plus de 700 personnes se sont pressées

salon Champy de l’Hôtel de ville et à l’église.

En mairie, les épleumiens ont pu découvrir pour sa première présentation

publique, un tableau de perles, travail d’aiguilles de religieuses du XVIIIème

siècle. Cette pièce exceptionnelle brodée par les URSULINES présentent sur

la commune entre 1762 et 1792, appartenant au patrimoine communal a fait

l’objet d’une rénovation en 2009. Elle sera dorénavant exposée à la chapelle

jouxtant la salle des mariages. Madeleine BLONDEL, conservatrice du musée

des arts sacrés de Dijon a su décrypter pour le grand plaisir des épleumiens

les représentations symboliques de ce tableau. C’est Jean-François DODET et

quelques-uns de ses collègues élus municipaux qui se sont relayés pour en

faire la présentation au cours de ces deux journées.

A l’église, sous la vision de Sainte Angèle de MERICI, célèbre tableau de TASSEL,

des chasubles du XVIII et XIXème siècle ont été dévoilées. Riches ornements

aux fils d’or, couleur fonction du temps liturgique (violet, blanc ou vert), les

épleumiens ont ainsi pu faire connaissance avec la vie liturgique communale

des siècles passés sous la houlette de Michèle LIEVREMONT. Michel PAUTY,

professeur d’université et membre de la commission Culture en a profité pour

présenter les hommes d’église ayant leur tombe dans l’église.

La chapelle du Château

Le tableau de perles sous les

commentaires de Jean-François

DODET,1 er adjoint

Exposition d’ornements

sacerdotaux à l’église

05


PORTRAIT

regards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

Mihaï Borodi, l’homme

qui parle à l’inox

La nouvelle statue installée

au Pré Thomas, visible

depuis la rocade est de

MIHAI BORODI. Que de

chemin parcouru depuis SIGHETUL

MARMATIEI, sa ville natale de

Roumanie !

Tout débute, gamin, par un morceau

de bois trouvé dans la menuiserie de

son oncle. Il réalise ici son premier

travail sur bois… puis c’est un autre

oncle, sculteur populaire qui lui

donne le goût de l’art. «Il créait

des portails ornementaux avec de

nombreux bas-reliefs» précise MIHAI,

«et l’esprit créatif m’a alors envahi…».

Après le lycée, il décroche en 1978

son diplôme à l’académie des Arts

Plastiques de Bucarest. Puis il intègre

un atelier d’artiste où il apprend à

maitriser d’autres matières, la pierre

et le granit, le fer et l’inox. «Les

techniques sont différentes du bois et

j’étais passionné par l’apprentissage

de ces nouveaux matériaux». Tout

naturellement, comme à cette époque .

dans les pays de l’ex-URSS, il devient

artiste professionnel, employé par sa

ville où il réalisera les portraits en

pierre de nombreux édiles et hommes

célèbres du lieu.

Durant toutes les années 80,

MIHAI va multiplier les expositions

personnelles et les symposiums dans

les pays de l’Est (URSS, Hongrie,

Roumanie,…). Dans les années 2000,

il s’ouvre sur l’Europe (Allemagne,

France, Belgique,…) avant en 2003, sa

grande participation à l’International

Sculpture Biennale de TOYAMURA au

Japon.

Puis au fil des rencontres naitront

des amitiés qui

le retiendront en

France en 2002

et de manière

plus récente à

Saint-Apollinaire.

Derrière sa barbe

blanche, se cache

la pudeur de

l’artiste : «chaque

artiste dépose

dans son œuvre,

beaucoup de son

histoire et les

facettes de sa

p e r s o n n a l i t é »

prévient-il en

parlant des œuvres .

qu’il a déjà réalisées

pour Saint-.

A p o l l i n a i r e ,

«l’Espoir» au square

du 19 mars 1962 et

«Dialogue intime»

à Pré Thomas.

«Ce dialogue intime

est d’abord

avec moi-même,

on y retrouve

également la fusion

de la mère

et de son enfant et l’importance

du dialogue entre des parents et

leurs enfants», mais au-dede

l’expression de la sculpture, il y a la

prouesse technique et la difficulté

de travailler l’inox sur un volume

aussi important. Pour MIHAI, fervent

catholique, le dialogue intime est

aussi son dialogue avec DIEU. «Pour

moi la méditation est une hygiène de

vie et j’y consacre une demi-heure

5 Mihaï BORODI

par jour».

Lorsqu’il ne médite pas, MIHAI écoute

de la musique surtout classique

MOZART, CHOPIN et le chant

grégorien. Il lit mais pas beaucoup

de philosophie et jamais lorsqu’il

sculpte, «j’ai un esprit slave» précise

–t-il en souriant. Il a quand même une

devise : «Avoir la santé et travailler

tranquille». MIHAI, Regards Croisés

vous souhaite l’un et l’autre.

06


A L’HONNEUR

Michel BONNOT reçoit la Légion d’Honneur

regards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

Benoist apparu en visite à

saint-apollinaire

Passioné d’histoire militaire, Michel Bonnot est bien connu des

épleumiens. En effet, il propose depuis de nombreuses années des

visites commentées de la Redoute de Saint-Apollinaire.

Cet érudit d’histoire a initié les travaux de restauration des ouvrages

de la ceinture fortifiée de Dijon, avec notamment la Redoute de Saint-

Apollinaire ainsi que les forts de la Motte-Giron et Beauregard.

La décoration qu’il a reçue souligne l’engagement de cet homme à la

sauvegarde de notre patrimoine et ses aptitudes à la conduite de projet.

Epleumien de coeur, c’est tout naturellement à Saint-Apollinaire que

Michel BONNOT a reçu la Légion d’Honneur des mains du Général

BRETTE pour l’ensemble de ses mérites.

NOS JARDINIERS RÉCOMPENSÉS

Rémi DELATTE a remis la médaille de la ville à Benoist APPARU,

Secrétaire d’Etat, chargé du logement et de l’urbanisme lors de

sa venue à Saint-Apollinaire.

LES ENSEIGNANTS REÇUS PAR LA MUNICIPALITÉ

Une sympathique réception s’est déroulée en mairie avec l’accueil

des participants au concours des balcons et jardins fleuris et la

proclamation des résultats. R. DELATTE a souligné la qualité des

présentations florales et félicité l’ensemble des épleumiens qui

embellissent la ville.

Le palmarès est le suivant :

BALCONS : Mme BIEGLIK Jeanne, Mme CHAUVELOT Chantal,

Mr LAMBOROT Claude

JARDINS : Mme DALDOSS Monique, Mr Mme CLIVET Michel et Annie,

Mr VERPAUX Jean-Pierre

Rémi DELATTE entouré d’adjoints, d’élus et de chefs de

services a reçu l’ensemble des directeurs, instituteurs et agents

de la commune affectés au service scolaire en compagnie de

Jocelyne MANZONI inspectrice de l’éducation nationale afin de

faire un point sur la rentrée scolaire.

Les effectifs sont stables par rapport à l’année dernière avec

197 élèves à la Fleuriée, 158 à Paquier d’Aupré et 189 à Val Sully.

De nouveaux directeurs et instituteurs ont rejoint les

équipes enseignantes : au groupe scolaire de la Fleuriée :

Françoise SPINNLER directrice de l’école maternelle ; Florence CHAUCHOT moyennes et grandes sections à l’école maternelle. Au Paquier

d’Aupré : Jean-Jacques GREGOIRE directeur de l’école élémentaire ; Nadia BOYER, petites et moyennes sections de l’école maternelle,

Christelle GENEVOIS, CM2 de l’école élémentaire. A Val Sully : Natacha BORNOT CM1 de l’école élémentaire, Isabelle ALLAIN maternelle.

Christelle MORAT assure le remplacement des directeurs des trois groupes scolaires. Dans le cadre du développement des usages des

technologies de l’ information et de la communication dans l’enseignement, un tableau numérique a été installé à l’école primaire Val Sully : la

formation et l’ accompagnement seront dispensés aux enseignants par l’Education Nationale.

07


DEVELOPPEMENT DURABLE regards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

2 ème salon du développement durable

Les 9 et 10 octobre s’est tenue la deuxième édition du salon du

développement durable.

Nous tenons à remercier l’ensemble des exposants qui ont permis

au public de découvrir les enjeux du développement durable et

de mieux appréhender les propositions faites par les acteurs

économiques, sociaux et institutionnels locaux.

Aujourd’hui, les gestes «écocitoyens » doivent faire partie de notre

quotidien : trier les déchets, manger local et de saison, recycler,

protéger la nature ou encore économiser l’eau.

Face à cet enjeu vital qui engage chaque acteur : citoyens,

entreprises, collectivités territoriales, État, la ville de Saint-

Apollinaire n’est pas en reste : construction du

q u a r t i e r

Pré Thomas selon les

n o r m e s

HQE (haute qualité environnementale), des Allées de la Fleuriée selon

le système « Nudura » importé du Canada, aménagement des pistes

cyclables, éclairage public à leds, suppression à terme des produits

phytosanitaires...

Par ces actions, la ville s’engage à intégrer le développement durable

dans chacun de ces projets tout en diminuant ces impacts négatifs

sur l’environnement physique et sur le plan social.

08


egards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

DOSSIER

L’HABITAT À

SAINT-APOLLINAIRE

Le Programme Local d’Habitat de la communauté d’agglomération

dijonnaise prescrit des constructions dans chaque commune de

l’agglomération pour satisfaire les besoins de logements.

La ville de Saint-Apollinaire, soucieuse de respecter ses

engagements en la matière, s’est engagée dans une

dynamique d’urbanisation moderne et innovante,

dans le respect de son Plan Local d’Urbanisme.

Aujourd’hui, à la Fleuriée, aux Longènes et à

Pré Thomas, s’érigent des programmes de

constructions dont vous découvrirez le détail

dans ce dossier et qui révèlent l’attractivité de

Saint-Apollinaire fondée sur sa qualité de vie.

Le Secrétaire d’Etat au Logement et à

l’Urbanisme, Benoist APPARU, est venu luimême

saluer l’esprit bâtisseur de la commune et

encourager ses initiatives intergénérationnelles.

«Vous êtes un maire bâtisseur» devait-il déclarer

à Rémi DELATTE lors de sa visite.

«La réponse en matière de logement ne doit pas être

appréciée seulement sur un plan numérique, mais

surtout dans sa dimension qualitative» aime rappeler

Rémi DELATTE.

SAINT-APOLLINAIRE

sur le podium

L’exploitation du fichier des demandes et autorisations de construire permet

de dresser le bilan de l’évolution de la construction et donc de l’activité du

bâtiment dans l’agglomération dijonnaise durant l’année écoulée.

Selon le document 2009 dressé par l’observatoire et prospectives du Grand

Dijon, la commune se classe en seconde position avec 346 logements

autorisés (62 individuels et 284 collectifs) juste derrière Dijon qui en totalise

445.Cette tendance se confirme en 2010 permettant d’offrir un potentiel

logements tout à fait remarquable dans l’agglomération.

Retrouvez ce document sur le site de la commune :

www.ville-st-apollinaire.fr


DOSSIER

>INTERVIEW DE JEAN-FRANÇOIS BUET,

PRESIDENT FNAIM COTE-D’OR

qu’écoles, hôpitaux…

Comment voyez-vous le

marché de l’immobilier

aujourd’hui

L’immobilier représente

le quart du patrimoine

global de la France. Mais

ces 25 % concernent

pour 20 % le logement,

et seuls 5 % l’immobilier

d’entreprise, les bâtiments

publics tels

Il s’agit donc essentiellement du marché du logement

qui, rappelons-le est un marché de besoin. En effet, nos

concitoyens occupent 32 millions de logements en France,

dont 28 millions sont utilisés à titre de résidence principale

par des propriétaires (57 %) et des locataires (35 %).

Les 35 % de locataires et les 8 % de personnes logées

à titre gratuit, souhaitent majoritairement devenir

propriétaires à terme.

D’après vous, quelles sont les grandes tendances du

marché du logement en France pour les mois à venir

Après avoir vu des augmentations de prix successives

de 1998 à 2008, aboutissant en

moyenne au doublement des

prix de l’immobilier en France, le

retournement s’est effectué

en 2008 et 2009. Nous avons alors

assisté à un nombre de transactions

qui est passé de 800 000 en 2007 à

moins de 600 000 pour l’année 2009.

Parallèlement, les prix ont connu

une baisse moyenne dans cette

même période de l’ordre de 15 %.

Dans ce contexte, à l’automne 2010,

force est de constater que les taux

d’intérêts consentis aux acquéreurs

d’un logement, sont historiquement

bas (en moyenne entre 3 et 3.5 % sur

15 ans, hors assurance) et ont atteint

un plancher jamais égalé depuis

60 ans.

Le marché qui est actuellement en phase de rééquilibrage,

peut être considéré comme convalescent et dépendant

à moyen terme de la politique de taux de la Banque de

France, mais aussi de la situation économique locale.

Pour autant, la pierre reste plus que jamais l’un des

meilleurs investissements.

Que dire du marché de Saint-Apollinaire

Il faut tout d’abord savoir que le marché Côte-d’Orien, et

plus particulièrement de l’agglomération dijonnaise s’est

toujours comporté de façon plus sage que celui d’autres

régions.

Les hausses et les baisses sont dans notre région plus

modérées que dans ces secteurs.

Saint-Apollinaire n’y échappe pas en offrant aux

Epleumiens un choix large de types de logements à prix

accessibles.

En effet, dans la commune de Saint-Apollinaire, nous

pouvons trouver aussi bien des appartements de petite

ou grande surface que des maisons individuelles ou

jumelées. L’ensemble est à dimension humaine avec

beaucoup d’espaces verts en évitant les grands bâtiments

dans un urbanisme géométrique.

La commune présente donc une variété importante de

types de biens, correspondant plus que d’autres à la

diversité de la demande actuelle.

Même si les prix de certains biens sont encore surévalués

d’environ 5 % par des propriétaires vendeurs, le marché

de Saint Apollinaire est un exemple d’équilibre.


egards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

>

INTERVIEW DE Raphaël MERCUSOT

DIRECTEUR NEXITY BOURGOGNE

Monsieur MERCUSOT,

vous êtes Directeur

d’agence Bourgogne

Franche Comté de

NEXITY Foncier Conseil.

Pouvez-vous nous dire ce

qu’est un aménageur

« Un aménageur est un

maître d’ouvrage mais qui

n’est ni un promoteur, ni

un bailleur social. C’est un

expert en conception de l’espace public qui rétrocède du

foncier en vue d’y réaliser des logements, des équipements

publics, (écoles,…) en apportant une réponse globale

à la problématique d’un site tout en intégrant certaines

contraintes urbanistiques, sociologiques, techniques et

environnementales.

L’aménageur est à la fois acteur du développement local,

organisateur de l’espace et créateur du cadre de vie de

demain.

L’aménageur s’entoure d’une équipe pluridisciplinaire

regroupant pour les projets d’envergure un architecteurbaniste,

un paysagiste, un géologue, un géomètre expert,

un ingénieur VRD, un éclairagiste voir un sociologue.

Si les bailleurs sociaux et les promoteurs ne sont pas

des aménageurs, ils sont par contre des partenaires

indispensables à toutes opérations d’aménagement afin

d’apporter une complémentarité de l’offre de logements.

La seconde raison pour moi c’est la garantie pour

la commune d’être dégagée de toute responsabilité

financière ce qui ne serait pas le cas avec des opérateurs

publics.

La troisième raison pour moi réside dans la capacité

technique pour gérer cette opération d’envergure et la

capacité à innover en permanence.

Les propositions faites par l’aménageur en matière de

développement durable correspondaient aux attentes de

la collectivité et ce point a été tout à fait déterminant. La

commune en retenant Foncier Conseil avait toutes les

garanties nécessaires pour faire un projet exemplaire :

une expérience sans précédent, aucun risque financier et

l’assurance d’avoir un projet de qualité… »

Pour quelles raisons pensez-vous que la commune de

Saint Apollinaire vous a retenue pour conduire la ZAC

PRE THOMAS

« La question est pertinente….. Les raisons me semblent

multiples.

Trois me viennent à l’esprit immédiatement.

La première me semble être la confiance et le véritable

partenariat qui s’est installé dans le cadre du premier

projet que Saint Apollinaire nous a confié : VAL SULLY.

VAL SULLY est un quartier qui a fait et fait toujours

référence dans l’agglomération mais également au

niveau national car ce projet était innovant au niveau

environnemental mais également social. Nous avions déjà

à l’époque intégrer la notion de mixité sociale et mixité

des formes d’habitat.


DOSSIER regards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

“BIEN DANS MA VILLE, MIEUX DANS MA VIE !”

PRÉ THOMAS : LES PRINCIPAUX ACTEURS

DE L’IMMOBILIER

PROMOTEURS COLLECTIFS

GEORGE V

4 immeubles, 58 logements

et 3 cellules commerciales

RD INVESTISSEMENT

SCCV CONNEXE

Sté T2A IMMOBILIER

Sté GRASSI Frères

20 logements

20 logements

20 logements

20 logements

COFIPARI - VOISIN PROMOTION

2 immeubles et 27 logements

Regards Coisés a rencontré Norbert DIRAND et Valérie

DAUTREY qui habitent rue Frédéric Passy dans le quartier

Pré Thomas.

RC : A quelle date êtes vous arrivés à Saint-Apollinaire

et pourquoi ce choix

ND et VD : Nous habitons le quartier depuis le 1er mars

2009. Nous étions le 3 ème foyer à emménager. Nous

avons choisi Saint-Apollinaire car la ville a beaucoup

d’avantages : la proximité des structures sportives et de

loisirs beaucoup de services et aussi des espaces verts.

«une petite ville à la campagne»

RC : Parlez nous du quartier Pré Thomas

ND et VD : A l’époque de l’achat de notre terrain, le tarif

proposé était très intéressant par rapport à d’autres villes

de l’agglomération et nous souhaitions construire ici. Le

quartier nous plaît et les aménagements sont de qualité.

RC : Quelles sont vos attentes

ND et VD : Nous attendons de savoir quels commerces

de proximité vont s’installer sur le quartier. Quant au bus

s’il ne passe pas à Pré Thomas ce n’est pas très grave, un

arrêt se trouve à proximité.

Merci à Valérie et Norbert d’avoir gentiment répondu à nos

questions

BVM PROMOTION

SCCV OCEANE

NEOLIA

INDIVIDUELS GROUPES

EDIFIPIERRE

PROMOGIM

BOURGOGNE HABITAT

SCCV TRIUM

4 immeubles, 76 logements

et 4 cellules commerciales

1 bâtiment de 25 logements

14 logements

35 logements

8 logements

8 maisons individuelles

COLLECTIFS LOYERS MODERES

ORVITIS

3 bâtiments, 50 logements

ORVITIS Atout’Age

TOIT BOURGUIGNON

67 logements

15 logements

Les allées de la Fleuriée

programme réalisé par

Orvitis

96 logements ( du T1 bis au

T6)répartis en 36 logements

individuels pavillonnaires et

60 appartements collectifs ou

semi collectifs


MAITRE-VERRIER

FRANCE

21850 Saint-APOLLINAIRE

TÉL. : 03 80 71 60 39 - FAX : 03 80 72 23 41

www.jeanweinling-vitraux.com

HORAIRES

Lundi fermé

Mardi au jeudi

8h30-12h / 14h-18h

Vendredi 8h30-18h

Samedi 8h30-16h

avec ou sans rdv

ZAC La Fleuriée

21850 ST APOLLINAIRE


TEMPS LIBRE regards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

LUDIMANIA :

Le public se prend au jeu

La seconde édition du festival qui

s’est déroulé à l’Espace Tabourot des

Accords a confirmé l’engagement

du public pour cette manifestation.

Petits et grands, amateurs ou

passionnés, chacun a pu trouver des

jeux qui lui correspondent. C’était

un peu Noël avant l’heure ! L’esprit

festif et familial mais sous le soleil !

Commémoration de la libération de Saint-

Apollinaire : Défilé de véhicules militaires

Une dizaine de véhicules

militaires ont sillonné les rues

de Saint-Apollinaire pour se

rendre de la mairie à l’esplanade

François Manière où ils ont été

exposés.

Cette présentation est

l’oeuvre des membres du

musée Bourguignon pour la

préservation des véhicules

militaires.

Passionnés d’histoire, les

propriétaires de ces véhicules

se présentent habillés en

uniforme ce qui rend la

présentation encore plus

authentique et apporte une

émotion particulière auprès de

nos «anciens».

14


TEMPS LIBRE regards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

Journée

nationale

de la

trisomie 21

0pération petit

déjeuner

L’association

trisomie 21 Côte

d’Or propose

d’apporter à votre

domicile votre

petit déjeuner le

matin du dimanche

21 novembre . En

commandant votre

petit déjeuner,

vous apporterez

votre concours

à l’action de

l’association et

participerez à

un large élan de

solidarité.

Vous pouvez

télécharger

votre bulletin

d’inscription sur

www.trisomie21-

cotedor.org

Tout savoir

sur le

numérique

Un stand

d’information sera

installé sous le

kiosque SULLY

Vendredi 5

novembre de 10h

à 17h

FOULÉES ÉPLEUMIENNES : OBJECTIF 500

La 7 ème édition de la course pédestre a rencontré

un vif succès. En effet plus de 50 coureurs sont

venus grossir le rang portant à 430 le nombre de

participants toutes catégories confondues pour la

plus grande satisfaction des organisateurs, ASPTT

et la Ville. Désormais l’objectif pour 2011 est

d’atteindre la barre des 500 inscrits. Pour y parvenir,

plusieurs pistes sont proposées. Challenge

inter-entreprises, mise en place d’entrainements

collectifs, sensibilisation des écoles. Un grand

merci à tous nos partenaires et rendez-vous pour la .

8 ème édition en septembre 2011.

FORUM DES ASSOCIATIONS : LE PUBLIC AU RENDEZ-VOUS

Les accros de l’impro ont été gâtés avec les Alibi qui ont

présenté leur 4 ème festival devant un public complice. Au

programme : les gueux de l’impro, ultimate catch ; des

formes d’improvisation nouvelle avec la participation

de 2 équipes de la capitale : la ligue d’improvisation

de Paris et les Zygotos. Le spectacle fut au rendezvous.Extraordinaire

! Serait-on tenté de dire pour faire

honneur à nos invités.

Traditionnellement programmé le premier vendredi

de septembre, le Forum des Associations 2010

a donné une nouvelle fois le coup d’envoi d’une

saison prometteuse pour le mouvement associatif

avec comme fer de lance l’ASC et ses vingt trois

sections ainsi que l’AMSA qui offre une multitude

d’apprentissages musicaux.

Le succès de cette manifestation revient aux

associations qui ne ménagent pas leurs efforts pour

proposer aux épleumiens des activités sportives,

culturelles ou de loisirs de qualité. Un grand merci

à tous les participants.

festival d’impro :

deux jours

pour les amateurs

NOEL :

Lettre au

père noël

Tous les enfants

pourront déposer

leur lettre au Père

Noël à la mairie

à partir du 10

décembre.Toutes

les lettres lui

seront transmises

et le Père Noël

délivrera son

message le 24

décembre à 18h

cour de la mairie

15


generations epleumiennes regards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

PORTAGE DE

DOCUMENTS

A DOMICILE

Vous ne pouvez pas

vous déplacez

La Médiathèque

vient à vous !

REUNION SÉCURITÉ

MISE EN PLACE PAR L’OFFICE

MUNICIPAL DES AINÉS

Vous ne pouvez pas vous déplacer....

Pourtant vous souhaitez continuer à

lire, écouter de la musique ou regarder

des films à la maison. Pourquoi ne

pas profiter du service de portage de

documents à domicile mis en place par

la Médiathèque de Saint-Apollinaire et

l’Office municipal des Aînés.

C’est simple et sans contraintes. Une

fois par mois, une personne mandatée

se rendra à votre domicile afin de vous

proposer un choix de documents.

Vous pourrez emprunter : 6 livres, 3

revues, 6 documents sonores. 3 DVD

et 3 vidéocassettes. Pour bénéficier

de ce service, il suffit d’être domicilié

à Saint-Apollinaire, de remplir à la

première visite, un bulletin d’inscription

et d’acquitter les droits d’inscription (6,30

euros pour l’année 2010).

Si vous êtes intéressé, n’hésitez

pas à contacter la Médiathèque au

03.80.72.90.90 ou l’Office municipal des

Aînés au 03.80.78.15.81.

Dans le cadre de la campagne de

prévention intitulée «Séniors, pour

votre sécurité, ayez les bons réflexes»,

le Commandant d’Escadron Moutot,

accompagné du Capitaine MILESI de la

gendarmerie de Quetigny, sont venus

expliquer les bons réflexes à adopter

pour éviter les vols ou agressions dont

les aînés pourraient être victimes.

Après la diffusion d’un film « Les

visiteurs de 11h00 », les gendarmes ont

prodigué quelques règles simples :

Ne jamais laisser entrer quelqu’un que

l’on ne connaît pas même s’il présente

une carte professionnelle. Les services

des eaux ou du gaz par exemple

envoient toujours un courrier préalable

à toute intervention.

Avec l’arrivée de la TNT, l’installation

des détecteurs de fumée, la vérification

des termites, le travail d’entretien de

la maison… les idées ne manquent

pas aux personnes mal intentionnées

et il est important de contacter les

entreprises avant d’ouvrir sa porte.

Eviter de détenir trop d’espèces,

maintenir son sac fermé en bandoulière

sous le bras, retirer de l’argent au

guichet d’une banque plutôt qu’au

distributeur…

Ne pas laisser de sac dans la voiture…

En tout état de cause, en cas d’agression,

les gendarmes encouragent les aînés à

ne pas résister. Il est demandé à chacun

de ne surtout pas hésiter à appeler le

17 en cas de doute, de problème.

La police municipale était présente et

a pu rappeler son rôle de proximité et

de coopération avec la gendarmerie

notamment dans la campagne .

« tranquillité vacances ».

16

Cette année encore, avec l’Espace

Jeunes, St-Apo-environnement a

participé à l’opération « nettoyons la

nature » sur la commune de Saint-

Apollinaire. Les principaux parcs

de loisirs de la commune ainsi que

la Redoute ont été nettoyés. Il a

été constaté une forte diminution

des déchets en tous genres, due,

nous l’espérons, à un plus grand

respect de la nature de la part des

épleumiens. Tant mieux !

Rendez-vous l’année prochaine

pour une nouvelle opération de

nettoyage.


VIE DE LA COMMUNE

LES PISTES CYCLABLES

S’ALLONGENT...

Des travaux sont actuellement en cours avec l’aménagement d’une

piste cyclable rue François Mitterrand en partant du Cours de Gray.

Cette section permettra de rejoindre le Parc de Louzole en toute

sécurité et s’inscrit dans le plan de développement et de réhabilitation

des pistes cyclables sur la commune qui a déjà été engagé au niveau

du quartier de la Fleuriée. Des zones de rencontre (donnant priorité

aux piétons et aux cyclistes et limitant la vitesse à 20km/h pour les

automobilistes) seront créées sur les contre allées de la Fleuriée

(rues la Fleuriée, en Paillery et Vigne aux Chiens) et dans le quartier

du Bourg.

regards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

L’ESPACE TABOUROT DES

ACCORDS SE REFAIT UNE

BEAUTÉ

Les travaux de rénovation de l’Espace Tabourot se terminent avec

le remplacement de la climatisation et le rafraichissement des

peintures extérieures.

Construit en 1989, le bâtiment a fait l’objet d’importants travaux

(intérieur et extérieur) depuis deux ans qui vont lui donner un coup de

jeune et offrir des conditions d’utilisation optimum.

INTERNET

UN POINT SUR LE HAUT DÉBIT

Début 2011, l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques

et des postes) désignera l’opérateur qui installera le haut débit dans le cadre de

l’appel à candidatures qui a été lancé en 2010.

Si d’aventure il n’y avait pas de candidat, ce sont les collectivités qui devront

alors investir. Le Président du Conseil Général s’est d’ores et déjà engagé aux

côtés de la ville de Saint-Apollinaire pour installer un nœud de raccordements

abonnés, espérant que la communauté d’agglomération participera également

au tour de table financier.

Ainsi, chaque foyer épleumien disposera enfin du haut débit !

LE CHIFFRE DU MOIS

C’est le nombre de kilos de raisins ramassé lors des vendanges du Clos Epleumien.

VIE OFFICIELLE

TELETHON

rendez-vous le 4 décembre

Vous êtes invités à participer à une nouvelle

édition du Téléthon qui se déroulera cette année

à l’Espace Jeunes le samedi 4 décembre. De

nombreuses associations se sont mobilisées

pour vous proposer diverses animations.

OBJETS ENCOMBRANTS

SUR RENDEZ-VOUS AU

1800

Jeudi 11 novembre 2010 : Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 : 10 H 45 : dépôt de gerbe au cimetière

11 h00 : office religieux en l’église de Saint-Apollinaire – 12 h 00 : cérémonie et dépôt de gerbes au Monument aux Morts

suivi d’un vin d’honneur servi à la Maison des Associations.

Dimanche 5 décembre 2010 : à 11h30 au Monument aux Morts. Cérémonie en hommage aux morts pour la France de la

guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie

Conseil municipal : Lundi 13 décembre : à 18h30 salle du conseil

17


vie citoyenne

regards croisés4N°924NOVEMBRE/DECEMBRE 2010

L’AVENIR ENSEMBLE

UNE RENTRéE NOVATRICE

Comme chaque année, la rentrée de

septembre apporte son lot de nouveautés.

Nouveauté pour les écoliers qui ont vu

l’arrivée du premier tableau numérique à

Val Sully ainsi que ceux de la Fleuriée qui

ont fait leur rentrée dans un bâtiment en

pleine rénovation.

Nouveauté pour le centre de loisirs qui

prépare sa reconstruction.

Nouveauté avec la première vinification du

Clos Epleumien. Plus de 1800 kg de raisins

récoltés par nos valeureux vendangeurs.

Nouveauté avec la première participation

de la commune aux journées du

patrimoine. Résultat prometteur, plus de

700 personnes à l’église et à la mairie.

Nouveauté avec un cours de Gray

restructuré.

ST-APO AVEC LA GAUCHE

Haut débit, pas d’amélioration

dans l’immédiat

La ville de St Apollinaire est toujours

très mal desservie en matière d’accès

à internet.

1580 foyers ne disposent pas d’un

débit supérieur à 512 Kb ce qui est

notoirement insuffisant pour de

nombreuses utilisations, en particulier,

pour recevoir les chaines de télévision

par ce support.

En Mai 2009, nous avions attiré

l’attention du Maire sur ce problème

latent. Il nous avait indiqué alors

que des études étaient en cours et

que des évolutions positives étaient

prévisibles.

Constatant que le dossier était toujours

en l’état, nous avons lors de la réunion

du conseil municipal du 27 septembre

interpellé à nouveau le maire sur ce

dossier en lui demandant notamment

Nouveauté avec l’ouverture proche de

l’INTERMARCHE des Courbes Royes, et qui

annonce la requalification du magasin de

La Fleuriée.

Nouveauté avec l’arrivée de nouvelles

familles aux allées de la Fleuriée et à Pré

Thomas.

Nouveauté encore, le forum du

développement durable qui se tenait sur un

week-end à l’Espace Tabourot et où chacun

a pu apprécier toutes les dimensions de

l’écologie.

Puisse cette rentrée épleumienne, autant

traditionnelle que novatrice répondre aux

attentes des épleumiens.

Jean-François DODET, Président

et les élus du groupe municipal

« AVENIR ENSEMBLE »

de préciser les solutions retenues et le

calendrier adopté.

A priori, ce n’est pas avant 2011

que l’on saura si un opérateur

entend mettre en place un nœud de

raccordement abonnés en attendant

le déploiement de la fibre optique. A

défaut de candidats, une intervention

des collectivités locales (conseil

régional, conseil général, commune)

devrait être envisagée pour financer le

équipements nécessaires.

La réponse à ce problème apparaît

désormais urgente, tous les habitants

de St Apollinaire étant en droit d’exiger

un accès au haut ou très haut débit,

c’est à dire à bénéficier des capacités

normales que l’on trouve dans une

grande agglomération.

Philippe ARDOUIN,

Nelly GOBY,

Daniel CORNOT

stapoaveclagauche@orange.fr

SERVICES MUNICIPAUX

Mairie – Secrétariat

Horaires d’ouverture au public :

tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : 03 80 72 99 99 – Fax : 03 80 72 99 90

Site internet : www.ville-st-apollinaire.fr

e-mail : contact@ville-st-apollinaire.fr

Police municipale - Tél : 03 80 72 99 96

Médiathèque

145, rue de Moirey - Tél : 03 80 72 90 90

Horaires d’ouverture au public : mardi de 15h

à 19h; mercredi de 10h à 13h et de 14h à 18h,

vendredi de 15h à18h30 ; samedi de 10hà 12h et

de 14h à 17h.

Centre Communal d’Action Sociale et Avenir

Emploi

3, impasse Jacquat

Horaires d’ouverture au public : du lundi au jeudi

de 9h à 12h et de 14h à 18h ; vendredi de 9h à 12h

et de 14h à 17h ; fermé le samedi matin.

Tél CCAS : 03 80 78 15 93 – Fax : 03 80 70 16 73

Tél Avenir Emploi : 03 80 74 19 58 –

Fax : 03 80 70 16 73

Office Municipal des Aînés

3, impasse Jacquat - Tél : 03 80 78 15 81

Crèche

2, rue de la Fleuriée – Tél : 03 80 78 13 44

Halte Garderie

2, place des Etats de Bourgogne -

Tél : 03 80 60 81 45

Relais Intercommunal d’Assistants Maternels

2, place des Etats de Bourgogne.

Horaires d’ouverture au public : mardi et jeudi

de 14h à 18h15 ou sur rendez-vous. Permanence

téléphonique : vendredi de 14h à 17h.

Tél : 03 80 60 81 49

Ludothèque

2, place des Etats de Bourgogne -

Tél : 03 80 60 81 47

Centre de Loisirs et Accueil Périscolaire

Tél : 03 80 71 49 17

Espace Jeunes

rue de Moirey – Tél : 03 80 72 90 93 - Horaires

d’ouverture au public : lundi de 14h à 19h ; mardi

de 9h à 12h et de 14h à 19h30 ; mercredi et jeudi

de 14h à 19h30 ; vendredi de 9h à 12h et de 14h à

20h ; samedi de 14h à 19h.

Maison des Associations

Tél : 03 80 73 65 29 - Esplanade François Manière

129, rue Saint-Jean – Horaires d’ouverture

au public : lundi de 14h à 22h45 ; mardi, jeudi,

vendredi de 10h à 12h et de 14h à 22h45 ;

mercredi de 9h à 22h45 ; samedi de 9h à 16h (une

fois par mois de 9h à 23h).

Espace Tabourot des Accords

Rue François Mitterrand - Tél : 03 80 71 33 11

SERVICES DIVERS

Sapeurs-Pompiers : 18 - SAMU : 15 - POLICE : 17

La Poste

197, rue de Moirey - Tél : 03 80 60 03 00

ERDF - GRDF Dépannage jour et nuit

ERDF 0810 333 021 - GRDF 0800 47 33 33

Lyonnaise des Eaux

Tél. : 03 80 40 73 73

SOGEDO

Tél : 03 80 48 27 27

Paroisse

Tél : 03 80 74 39 84

Service Social du Conseil Général,

Accueil solidarité et famille

Rue du Général de Gaulle - Tél : 03 80 65 35 31

Gendarmerie Quetigny

Tél : 03 80 46 33 36

18


Panneau_2500x780.pdf 27/11/08 18:06:33

Travaux publics et privés

Terrassement, assainissement

Travaux routiers

Infrastructures sportives et de loisirs

Etanchéité par géomembrane

EUROVIA BOURGOGNE

TÉL. 03.80.68.24.60

107, rue J.J. Rousseau

21000 DIJON

03 80 65 21 22

18, rue de la Redoute

ZAE CAP NORD

21850 ST APOLLINAIRE

www.pompes-funebres-meurdra.com

Bienvenue dans l’univers

TRAVAUX PUBLICS

TERRASSEMENTS – VOIRIE

CANALISATIONS

AMENAGEMENTS URBAINS

5, rue En Clairvot – SAINT APOLLINAIRE

ZAE CAP NORD – B.P. 47504 21075 DIJON CEDEX

Tél. 03 80 72 45 37 - Fax 03 80 73 51 27

ENTREPRISE FAMILIALE INDÉPENDANTE

Prêts immobiliers

Vous auriez tort

de ne pas venir nous voir !

TRAVAUX PUBLICS

Crédit Mutuel Dijon Esplanade

Bureau Saint Apollinaire

605, route de Gray – 21850 Saint-Apollinaire

Tél. : 0820 00 02 55 *

E-mail : 02570@cmcee.creditmutuel.fr

*0,12 e TTC/mn.

Parc Technologique - 4, avenue Jean Bertin - BP 77971 - 21079 DIJON CEDEX

Tél. : 03 80 70 07 70 - Fax : 03 80 70 02 80

e-mail : siege.social@rogermartinsa.com - site : www.rogermartinsa.com

More magazines by this user
Similar magazines