Tour d'horizon et rapport sur les tendances de l'industrie ...

imaginecanada.ca

Tour d'horizon et rapport sur les tendances de l'industrie ...

Tour d’horizon et rapport sur les tendances de l’industrie


Vue d’ensemble de l’atelier

‣ Qui nous sommes et nos qualifications

en animation d’atelier

‣ Définir les commandites et la

philanthropie

‣ Tendances de l’industrie

‣ Promouvoir la mission et l’action

sociales d’une œuvre de bienfaisance

Droit d'auteur 2011

2


Vue d’ensemble de l’atelier

‣ Mesurer le RCI pour les marques et les commanditaires

en évaluant et en utilisant des éléments d’actif mesurables

‣ Citer quelques exemples

‣ Tout mettre au travail

‣ Questions

Droit d'auteur 2011

3


Définir la philanthropie

• Don désintéressé

• Motivée par l’œuvre de

bienfaisance, la relation, le

désir d’aider

• Satisfaction de faire le bien

• Respect de la législation de

l’ARC

Droit d'auteur 2011

4


Définir la philanthropie

Vous donnez par compassion

Vous avez une stratégie ou

politique de responsabilité

sociale d’entreprise (RSE)

Vous êtes en relation

Vous n’obtenez rien d’autre en

retour (officiellement de l’ARC)

qu’un reçu aux fins de l’impôt

Droit d'auteur 2011

5


Définir la philanthropie

Les organismes de bienfaisance

reçoivent de l’argent qu’ils

doivent gérer, mais aucun autre

travail n’est exigé…

contrairement aux

commandites qui sont

laborieuses

Les dons peuvent être continus,

mais changent souvent selon la

haute direction et « l’organisme

de bienfaisance de son choix »

Droit d'auteur 2011

6


Définir les commandites

Transaction interentreprises

ou de détail

Pas de philanthropie

Recherche de RCI ou de RO

De nombreuses entreprises les

confondent avec la

philanthropie (comme les

œuvres ou les organismes de

bienfaisance)

Droit d'auteur 2011

7


Définir les commandites

Notre définition :

redevance en espèces ou en nature versée à une

œuvre de bienfaisance (en règle générale du

domaine des sports, des arts, du divertissement ou

des causes) en échange du potentiel commercial

exploitable qui lui est associé.

Droit d'auteur 2011

8


Définir la philanthropie

• Les commandites peuvent

prendre de nombreuses

formes

• Forme de marketing

• Intégrées à un plan complexe

– plus qu’une simple

banderole à une

manifestation ou un don

Droit d'auteur 2011

9


Tendances de l’industrie

L’industrie canadienne de la commandite* est :

une industrie de 1,55 milliard de dollars

(redevances et activation)

qui a augmenté de 8,5 % depuis l’étude de 2010

qui a augmenté de 40 % depuis l’étude de 2006

*(version préliminaire de la 2011 Canadian Sponsorship Landscape Study, réalisée par

le CCC, l’Université d’Ottawa et le Canadian Sponsorship Forum)

Droit d'auteur 2011

10


Tendances de l’industrie

Répartition des revenus des commandites

canadiennes :

35 % pour le sport (en baisse depuis 2010

(51 %))

20 % pour les causes

8,5 % pour les arts

16 % pour les festivals, les fêtes et les manifestations

annuelles

20 % (autres, dont parcs et loisirs, municipalités,

établissements d’enseignement, conférences)

*(version préliminaire de la 2011 Canadian Sponsorship Landscape Study, réalisée par le CCC,

l’Université d’Ottawa et le Canadian Sponsorship Forum)

Droit d'auteur 2011

( 11


Tendances de l’industrie

23 % du budget du marketing de la

marque / des RP / des

communications sont affectés aux

commandites et au marketing

événementiel et expérientiel – il y a

10 ans, ce chiffre était inférieur à

5%

En moyenne, les commanditaires

appuient 45 œuvres de bienfaisance

par année

*(version préliminaire de la 2011 Canadian Sponsorship

Landscape Study, réalisée par le CCC, l’Université d’Ottawa et

le Canadian Sponsorship Forum)

Droit d'auteur 2011

12


Tendances de l’industrie

L’enquête 2010 Good Purpose d’Edelman,

publiée cette année, est consacrée à la relation entre

les œuvres de bienfaisance (organismes caritatifs) et

les marques.

Voici quelquesunes de ses constatations clés :

64 % des Canadiens recommandent une marque

qu’ils ont essayée, ou dont des amis et leur

famille leur ont parlé, si c’est pour une bonne

cause en laquelle ils croient. Ce chiffre n’était

que de 52 % dans l’étude précédente.

Droit d'auteur 2011

13


Tendances de l’industrie

Enquête 2010 Good Purpose d’Edelman

67 % des Canadiens ont déclaré qu’ils changeraient de

marque pour une autre marque de qualité et de prix

comparables, si elle appuie une cause qui le mérite

71 % des Canadiens ont déclaré que les marques

devraient dépenser moins d’argent pour la « publicité »

et plus pour les œuvres de bienfaisance. Ce chiffre a

progressé de 10 % par rapport à l’étude de l’année

précédente

Droit d'auteur 2011

14


Tendances de l’industrie

L’ Economic Pulse of the Not For Profit Sector 2010 du

Canadian Fundraising & Philanthropy /

Innovative Research Group a révélé que :

‣ 46 % des organismes sans but lucratif et des organismes

de bienfaisance qui ne génèrent pas de revenus de

commandite vont probablement le faire l’année prochaine

‣ 40 % d’entre eux prévoient cette année la hausse des

revenus de leurs commandites

Droit d'auteur 2011

15


Tendances de l’industrie

L’ Economic Pulse of the Not For Profit Sector 2010 du

Canadian Fundraising & Philanthropy /

Innovative Research Group a révélé que :

‣ 57 % des répondants ont indiqué que les commandites

faisaient partie de leurs sources de revenus, dont 62 % des

répondants des arts et de la culture et 64 % de ceux de

l’éducation

‣ 25 % des autres répondants ont indiqué que le marketing

des causes sociales faisait partie de leurs sources de

revenus

Droit d'auteur 2011

16


Tendances de l’industrie

L’étude d’IMAGINE Canada a révélé

que :

• 56 % des entreprises canadiennes ont

remplacé la philanthropie par les

commandites

• 26 % d’entre elles pratiquent le marketing

des causes sociales

Droit d'auteur 2011

17


Tendances de l’industrie

Classement 2011 des

commandites par les

consommateurs canadiens

Sera rendu public au Western

Sponsorship Congress 2011

Quelques constatations

préliminaires...

Droit d'auteur 2011

18


Tendances de l’industrie

La majorité des Canadiens préfèrent faire affaire

avec les commanditaires de leurs manifestations et

œuvres de bienfaisance favorites

‣ 63 % d’entre eux ont reconnu que toutes choses étant

égales par ailleurs, ils préféreraient faire affaire avec les

commanditaires de leurs œuvres de bienfaisance favorites

‣ Par comparaison, 57 % d’entre eux ont été d’accord avec la

même affirmation pour les arts/les manifestations

culturelles et 50 % pour les sports

Droit d'auteur 2011

19


Tendances de l’industrie

Approximativement la moitié des Canadiens

changeraient de marque pour un commanditaire à

la contribution importante

‣ Au total, 55 % changeraient probablement de marque pour

un commanditaire contribuant de façon importante à la

organisme de bienfaisance ou la cause qu’ils préfèrent

‣ 47 % d’entre eux ont été d’accord avec une affirmation

similaire sur les arts / la culture et 44 % d’entre eux pour

les sports

Droit d'auteur 2011

20


Tendances de l’industrie

Des millions de Canadiens

participent à divers types

d’activités commanditées par

des entreprises

‣ 32 % d’entre eux ont assisté à une

manifestation ou à un festival

culturel; 31 % à une manifestation

de sport amateur; 31 % à un gala ou

à une activité de collecte de fonds

Droit d'auteur 2011

21


Tendances de l’industrie

Les méthodes de commandites les plus appréciées

sont les dons d’argent et l’offre de bénévoles ou de

membres du personnel des entreprises

‣ On a demandé aux Canadiens d’évaluer l’attrait de

10 méthodes de commandites courantes

‣ Les dons d’argent, l’offre de bénévoles et de membres du

personnel sont les méthodes les plus appréciées de toutes

et l’offre de conférenciers et le cadres supérieurs les moins

appréciées

Droit d'auteur 2011

22


Promouvoir la mission et

l’action sociales d’une œuvre

de bienfaisance

Pourquoi une commandite estelle / devraitelle

être importante pour une œuvre de

bienfaisance (organisme de bienfaisance,

cause, organisme sans but lucratif)

‣ Autre source de revenus

‣ Pas de restrictions pour dépenser ces fonds

‣ Ouvre la porte des dons des employés de l’entreprise

après la création de cette relation

Droit d'auteur 2011

23


Promouvoir la mission et

l’action sociales d’une œuvre de

bienfaisance

Pourquoi une commandite estelle

/ devraitelle être

importante pour une œuvre de

bienfaisance (organisme de

bienfaisance, cause, organisme

sans but lucratif)

‣ Ouvre la porte des dons des cadres

supérieurs de l’entreprise

‣ Relation permanente si votre

commandite est rentable pour

l’entreprise

Droit d'auteur 2011

24


Promouvoir la mission et

l’action sociales d’une œuvre

de bienfaisance

Comment cela peutil contribuer à

la mission de l’organisation

‣ Revenu non grevé

‣ Meilleure visibilité de la mission de

votre organisme

‣ Partenariats plus efficaces que les

contrats de fourniture

Droit d'auteur 2011

25


Promouvoir la mission et

l’action sociales d’une œuvre

de bienfaisance

Les commanditaires restreignentils la liberté

d’action de l’organisme

‣ Non, vous choisissez des partenaires avec qui vous êtes à

l’aise

‣ Vous créez des partenariats avec des organisations aux

vues similaires

‣ Vous pouvez faire affaire avec plusieurs marques d’une

même industrie, si vous différenciez vos éléments d’actif

‣ Vous vendez vos propres éléments d’actif

Droit d'auteur 2011

26


Promouvoir la mission et

l’action sociales d’une œuvre

de bienfaisance

Ce revenu finance votre mission

Un partenariat est cependant indispensable

Les œuvres de bienfaisance doivent comprendre la

différence entre le modèle des commandites et le

modèle philanthropique

Un changement de paradigme est nécessaire

Droit d'auteur 2011

27


Promouvoir la mission et

l’action sociales d’une œuvre

de bienfaisance

Le changement de

paradigme est le suivant :

De…

« Veuillez m’aider, voici ce dont

nous avons besoin et les

retombées possibles pour notre

communauté »

À…

Droit d'auteur 2011

28


Promouvoir la mission et

l’action sociales d’une œuvre

de bienfaisance

…À

« Comment mon organisme de

bienfaisance peutil améliorer la

réussite de votre marque ou de

votre entreprise »

C’est totalement axé sur le

commanditaire et non sur votre

mission, bien qu’elle en

bénéficie

Droit d'auteur 2011

29


Mesure du RCI et du RO pour la

marque ou le commanditaire

Peuton mesurer la réussite

Les commanditaires doivent constater des

résultats. Les œuvres de bienfaisance /

organismes de bienfaisance / organismes sans

but lucratif peuventils produire des résultats

Qu’estce que le RCI

Qu’estce que le RO

Droit d'auteur 2011

30


Mesure du RCI et du RO pour la

marque ou le commanditaire

Peut-on mesurer la réussite

‣ Oui!

‣ Paramètres pour les valeurs – normes de l’industrie

‣ 1/3 de cent X nombre de visiteurs de votre site Web

‣ Impressions / visibilité

‣ 5 cents par échantillon / 5 dollars par échantillon

‣ Envoi groupé de courriels

Droit d’auteur 2011

31


Mesure du RCI et du RO pour la

marque ou le commanditaire

Peut-on mesurer la réussite

‣ Avant de mesurer les résultats, on doit commencer par

fixer les objectifs

‣ Une marque interroge les œuvres de bienfaisance sur les

« retombées sociétales ». De la même façon, les œuvres de

bienfaisance devraient interroger la marque sur les

retombées de ses buts et objectifs pour elles

Droit d'auteur 2011

32


Mesure du RCI et du RO pour la

marque ou le commanditaire

Les commanditaires doivent constater des résultats. Les

œuvres de bienfaisance peuventelles produire des

résultats

‣Promotion de la marque

‣ Augmentation des visites

‣Prix des actions

‣ Mobilisation et maintien des

‣Évaluation de la

employés à l’effectif

rentabilité des ventes

‣ Recrutement

‣Image / RP / RI

‣ Ventes

Droit d'auteur 2011

33


Mesure du RCI et du RO pour la

marque ou le commanditaire

Qu’est-ce que le RCI

‣ Rendement du capital investi

‣ Ce que le commanditaire reçoit en échange, au plan

de ses objectifs de vente, de la motivation de ses

employés, des RP, etc.

‣ Pas toujours sous la forme de dollars et cents…

mais toujours pour les dollars et cents

Droit d'auteur 2011

34


Mesure du RCI et du RO pour la

marque ou le commanditaire

Qu’est-ce que le RO

‣ Rendement des objectifs

‣ Rendement de la

commandite

‣ Rendement social

‣ London Benchmarking

‣ Sponsorium

Droit d'auteur 2011

35


Commandites exemplaires

Pour que les commanditaires (marques / donneurs) et

que les œuvres de bienfaisance (organismes de

bienfaisance et sans but lucratif) produisent des résultats,

leurs partenariats doivent être authentiques

La philanthropie est claire : le donneur (entreprise ou

particulier) est motivé par sa compassion et par son désir

de promouvoir la mission

Ce n’est pas vraiment le cas des commanditaires

Droit d'auteur 2011

36


Commandites exemplaires

Tout le monde doit être gagnant

Les marques doivent décrire ouvertement et franchement

leurs objectifs pour que les œuvres de bienfaisance

puissent les aider

Les œuvres de bienfaisance doivent comprendre qu’une

commandite n’est pas axée sur elles… mais sur le

commanditaire

Droit d'auteur 2011

37


Commandite exemplaire

Droit d'auteur 2011

38


Commandite exemplaire

Droit d'auteur 2011

39


Commandite exemplaire

Droit d'auteur 2011

40


Commandite exemplaire

Droit d'auteur 2011

41


Commandite exemplaire

Droit d'auteur 2011

42


Commandite exemplaire

Droit d'auteur 2011

43


Commandite exemplaire

Droit d'auteur 2011

44


Commandite exemplaire

Droit d'auteur 2011

45


Commandite exemplaire

Droit d'auteur 2011

46


Commandite exemplaire

Droit d'auteur 2011

47


Commandite exemplaire

Droit d'auteur 2011

48


Commandite exemplaire

Droit d'auteur 2011

49


Conclusion

Les commandites ne se limitent pas aujourd’hui à

l’accrochage d’une banderole

Elles ne se limitent pas à la philanthropie

Elles sont axées sur les résultats pour les deux parties

Ce sont des partenariats

Droit d'auteur 2011

50


Droit d'auteur 2011

51

More magazines by this user
Similar magazines