Nouvelles

selfadmin.cosadgip.com

Nouvelles

6

Claude-Sophie Gay-Balmaz

30 ans au service des animaux !

L’aventure a commencé il y a plus de trente ans …

Passionnée d’animaux, Claude-Sophie Gay-Balmaz pousse les portes

du Refuge de la SPA et devient enquêtrice dans les cas de maltraitance

animale. En 1981, elle devient membre du Comité de la SPA, puis, en

1992, ayant passé le certificat de capacité de gardien d’animaux, elle est

nommée directrice du Refuge, un poste qu’elle occupe depuis lors, avec une

courte interruption, de mai 1997 à mars 2000, pendant laquelle elle a

complété son bagage en travaillant auprès de l’Office Vétérinaire Cantonal.

et avant tout, de la chaleur de son sourire…

Claude-Sophie Gay-Balmaz prend, en juin de cette année, une retraite bien

méritée…

Notre seule consolation est de savoir que ce départ n’est pas un abandon,

que son cœur nous reste acquis, que de loin, elle continuera à nous guider

et à veiller au destin de « sa SPA »….

Ou devrions-nous dire….à nous surveiller.

Sa passion, c’est les enquêtes. Infatigable, courageuse, tenace, perspicace,

intuitive, psychologue et, surtout, avec infiniment d’humanité, c’est elle qui

- depuis plus de trente ans - effectue toutes les enquêtes pour maltraitance

pour le compte de la SPA, soit environ 500 enquêtes par année.

Et pendant ces trente années, que d’horreurs, que de souffrances n’a-t-elle

pas vues !

Pourtant, elle ne s’est jamais lassée, jamais blasée, n’a jamais baissé

les bras. Conservant intacte sa sensibilité et sa formidable capacité

d’indignation, elle est restée comme au premier jour, intraitable, devant la

cruauté aveugle. Souvent au mépris des dangers, parfois en prenant des

risques inconsidérés, elle a volé au secours des animaux genevois

maltraités, sans jamais fléchir.

Le secret de son succès : une fermeté sans faille doublée d’une grande

humanité, qui lui ont permis de sortir victorieuse de bien des situations

délicates. Claude aime d’ailleurs à dire que « pour faire ce métier, il faut

aimer les animaux avant tout bien sûr… mais il faut aussi savoir aimer les

autres ».

Et humaine, Claude-Sophie Gay-Balmaz sait l’être mieux que quiconque,

trouvant des solutions pragmatiques pour venir en aide à tous ceux qui,

dépassés par la vie, mais attachés à leur animal, partent à la dérive

(personnes âgées, malades, jeunes en souffrance).

Directrice du Refuge de la SPA pendant 15 ans, elle a veillé sur nos

pensionnaires et surveillé de près leur placement ! Jamais, en 15 ans,

l’avons-nous vu accepter de laisser partir l’un de ses protégés dans

une famille qu’elle n’estimait pas à la hauteur. Seul le bien-être des

animaux compte, quand il s’agit pour elle de décider.

avec Frédérique Flournoy et Danièle Stricker

Sarrasin au Noël du Refuge 2004

avec Yolaine de Loës

Claude-Sophie Gay-Balmaz est assurément l’une des personne qui a marqué

le plus profondément la protection des animaux dans notre Canton,

secouant les idées reçues, faisant évoluer les sensibilités, elle est parvenue,

à obtenir un véritable investissement des autorités (notamment les services

vétérinaires officiels et la police) dans les problématiques de maltraitance

animale.

Le Refuge, et tous ceux qui l’ont côtoyée, se souviendront longtemps

encore de ses terrifiantes colères devant la bêtise humaine et la mauvaise

foi, de ses larmes devant la cruauté gratuite et la souffrance, mais surtout,

avec la Princesse Elisabeth de Croÿ,

lors d’un sauvetage de chien en France

More magazines by this user
Similar magazines