Les Nobles Compagnons dans le patrimoine maghrebo-andalou

almarkaz.ma

Les Nobles Compagnons dans le patrimoine maghrebo-andalou

Rabita Mohammadia des Oulémas

Publications du Centre des Etudes,

de Recherche et de Revivification du Patrimoine

Série : conférences & colloques (3)

Les Nobles Compagnons

dans le patrimoine maghrebo-andalou

Actes du Colloque international organisé par le Centre des Etudes,

De Recherche et de Revivification du Patrimoine de la Rabita

Mohammadia des Oulémas à Tanger

les 25 & 26 çafar al khayr 1431/10 & 11 février 2010


As-Sahâba al Kirâm fi at-Turât al Maghribi al Andalusi

(The Noble Companions in the North African and Andalusian Heritage)

The high position and the consideration given to the Prophet’s Companions in Islam

are well known. They are the luminous circle that lit on contact of the prophetic light

and the moons on which the secrets of the prophetic sun printed themselves. They

are the sincere transmitters who collected and preserved the words and the doings of

the Seal of the prophets.

Ulemas understood the Companions’ central position in the construction of the

Umma (nation) and are unanimous in thinking that we have the duty to respect

them, love them, admit their virtue, consider them as examples and comfort, to

defend and praise them. So, Andalusian and North African Ulemas are known for

their great love for the Companions. They quoted, in their writings and poems, the

praised path and the excellent acts of the Companions; they were known for their

supplications (du’â') and their agreement in favor of the Companions.

Imam Abu Abdallah Muhammad Ibn Fattuh al Hamîdî (d. 488 H) justly said: « It

is an Andalusian characteristic to quote one of the Elders only saying good things

about him », because of the respect [for the Companions] and the reminder of the

consideration due to them contained in the Andalusian/North African heritage.

There was a competition between ‘Ulemas to relate the names of the Companions,

their genealogies and their acts; they did this in more 350 books. ‘Ulemas also built

a solid dam to contain the Companions enemies and the sects and schools which

wanted to diminish their justice and their virtue; they also displayed efforts to cancel

the presumptions and to refute the arguments of these schools and sects.

In consideration of the rank of the noble Companions in the Andalusian/North

African ‘Ulemas’ heritage, with a view to highlight the high consideration due to them

and in order to defend rising generations against sects and erroneous schools’

allegations, the Patrimony Revival, Research and Studies Centre of the Muhammadan

League of Religious Scholars organized an international conference under the theme:

The Noble Companions in the Andalusian/North African Heritage, with the participation

of more than thirty scholars and researchers on 25 & 26 Safar al khayr/10 & 11

February 2010; it now publishes the proceedings of this conference.

Translation: Mekaoui Abdélilah


Aç-çahâba al Kirâm fi at-Tourât al Maghribi al Andalousi

Nul n’ignore la haute position et la haute considération dont jouissent les

Compagnons du Prophète (pbsl) en Islam. Ils sont le cercle lumineux qui s’est

allumé au contact de la lumière prophétique et les lunes sur lesquelles se sont

imprimés les secrets du soleil prophétique. Ils sont les transmetteurs sincères qui

ont recueilli et conservé les paroles et les faits du Sceau des prophètes.

Les Oulémas ont saisi la position centrale des Compagnons dans la construction de

la oumma (nation) et sont unanimes sur le devoir de les respecter, les aimer,

d’admettre leur vertu, de les considérer comme réconfort et exemples, de les

défendre et de faire leur éloge. Ainsi, les Oulémas du Maghreb et de l’Andalousie

sont connus depuis les premiers temps pour leur très grand amour envers les

Compagnons. Ils ont cité dans leurs écrits et leurs poèmes le parcours digne d’éloge

et l’excellence des actions des Compagnons ; ils étaient connus pour leurs

supplications en leur faveur et leur agrément à leur égard, qu’ils exprimaient du haut

de leurs chaires.

L’Imam Abou Abdallah Mohammed Ibn Fattouh al Hamîdî (m. 488 H) a dit, à

juste titre : « Une caractéristique de l’Andalousie, c’est qu’on ne cite l’un des

Anciens qu’en disant du bien de lui » en raison de ce que renferme le patrimoine

maghrebo-andalou de respect pour les faits des Compagnons et du rappel de ce

que la Oumma leur doit comme considération. Il y avait entre eux une grande

émulation pour relater les noms des Compagnons, ainsi que leurs généalogies et

leurs hauts faits dans des recueils, qui dépassèrent le nombre de 350. Les Oulémas

ont aussi dressé un barrage solide devant les ennemis des Compagnons et les

sectes et les écoles qui aspiraient à diminuer leur esprit de justice et leur vertu ;

de même qu’ils ont déployé de grands efforts pour annuler leurs présomptions et

réfuter leurs arguments.

Aussi, en considération du rang des nobles Compagnons, dans le patrimoine des

‘Oulémas du Maghreb et de l’Andalousie, afin de mettre en évidence la haute

considération qui leur est due et dans le but de prémunir les générations montantes

contre les allégations des sectes et des écoles erronées, le Centre d’Etudes de

Recherche et de Revivification du Patrimoine de la Rabita Mohammadia des Oulémas

a organisé un colloque international sous le thème : Les nobles Compagnons dans le

patrimoine andalou-maghrébin, auquel ont participé plus de trente érudits et chercheurs

nationaux et de l’étranger, les 25 & 26 çafar al khayr /10 & 11 février 2010, de

même qu’il publie aujourd’hui les actes de ce colloque.

Traduction : Mekaoui Abdélilah

More magazines by this user
Similar magazines