20e_rapport_sur_letat_du_mal-logement_en_france_2015_-_chapitre_2_-_1995-2015_pourquoi_la_france_est-elle_bloquee_dans_la_crise_du_logement

abbe.pierre

20e_rapport_sur_letat_du_mal-logement_en_france_2015_-_chapitre_2_-_1995-2015_pourquoi_la_france_est-elle_bloquee_dans_la_crise_du_logement

Un blocage institutionnel :

une politique territoriale défaillante

(- 2,7 %) 34 . » Par conséquent, la région francilienne, qui manque le plus

dramatiquement de logements, est également celle où l’excédent de bureaux

est le plus spectaculaire de France, avec 3,9 millions de m 2 de bureaux qui y

seraient vacants aujourd’hui, dont près d’un tiers seraient inoccupés depuis

plus de trois ans 35 . Logiquement, le prix des bureaux chute tandis que celui

des logements est orienté à la hausse depuis une douzaine d’années.

La future métropole du Grand Paris (MGP) va dans le sens d’une réforme

nécessaire, mais avec un périmètre étriqué, calqué sur la petite couronne, et

surtout une très grande incertitude sur les rôles joués par ses subdivisions

(les « territoires ») et sur les interactions entre la métropole et ses franges (le

périurbain, les villes nouvelles…).

2015

34 Jean-Michel Ciuch et Evelyne Colombani (Immogroup Consulting), « Crise du logement : la mise en accusation

de l’immobilier d’entreprise », janvier 2011.

35 Observatoire régional de l’immobilier d’entreprise en Ile-de France, « La transformation et la mutation des

immeubles de bureaux », novembre 2014.

/ 111 /

More magazines by this user
Similar magazines