Charte de la restauration scolaire (pdf - 1,11 Mo) - Achères

mairie.acheres78.fr

Charte de la restauration scolaire (pdf - 1,11 Mo) - Achères

charte du temps de

restauration

Ville d'Achères


édito

Ce document décrit le service public de

restauration scolaire rendu par la Municipalité

d‘Achères. Il définit, en fonction des besoins de

l’enfant, les rôles et attitudes des différents

intervenants et permet de préciser les valeurs

éducatives communes à partager entre

professionnels, et avec les familles.

Près de 90% des enfants scolarisés à Achères

fréquentent la restauration municipale. L’enjeu

est de faire du repas pris à l’école un moment

de convivialité, de respect des équilibres

nutritionnels, d’apprentissage, de relations sociales,

d’autonomie et de détente.

Sur les 2428 enfants scolarisés dans les

différentes écoles de la ville d'Achères, environ

2175 sont inscrits dans les 7 sites de restauration

scolaire. Ils bénéficient d'un repas équilibré, d'un

environnement le plus agréable possible et sont

également accompagnés d'agents communaux

responsables de la surveillance et de l'animation

de l'interclasse.

En moyenne 1700 repas sont servis chaque jour

aux enfants des écoles d'Achères.

45 agents de restauration, 25 ATSEM et plus

de 80 animateurs encadrent vos enfants au

quotidien durant le temps de restauration.

Le coût d'achat d’un repas pour un enfant est

de 2,33 € pour les maternels et de 2,48 €

pour les élémentaires.

Participation des familles.

En 2008, les tarifs votés par le conseil municipal

d’Achères vont de 0,15 € par repas pour la

première tranche de quotient, à 3,52 € pour

la dernière.

2


Des tarifs adaptés aux ressources.

Les tarifs de la restauration municipale sont révisés

annuellement en tenant compte de l’évolution

des coûts. Les participations financières des

familles sont fixées en fonction d’une grille de 5

quotients permettant d’adapter le tarif exigé

aux ressources de chaque famille.

171 repas annuels pris à l’école.

L’incidence des repas consommés pendant le

temps scolaire sur l’équilibre alimentaire d’un enfant

doit être relativisée. En effet, sur les 1095 repas

que consomme un enfant chaque année, seuls

171 sont pris à l’école s’il fréquente le service

de restauration scolaire tous les jours.

Un grand merci à tous les parents d’élèves

et au personnel municipal qui ont participé à

l’élaboration de cette charte du temps de

restauration.

Rachel Derouault

Maire adjoint en charge de la petite enfance,

enfance, jeunesse et vie scolaire.

Alain Outreman

Maire d'Achères.

3


objectifs

éducatifs et pédagogiques.

Satisfaire aux besoins fondamentaux de l’enfant

en proposant à chaque enfant qui déjeune

un repas équilibré, de qualité et en quantité

adaptée à ses besoins dans un environnement

garantissant sa sécurité physique, son bien-être

psychologique et affectif.

Organiser le temps de restauration pour en

faire de véritables moments de détente, de

convivialité et de socialisation.

Favoriser l’accompagnement éducatif des enfants

par l’apprentissage de son autonomie, de sa

socialisation et de la découverte du goût et

de l’équilibre alimentaire.

Éduquer les enfants aux règles de la vie collective

et de l’hygiène.

4


équipement

encadrement.

En maternelle :

1 adulte pour 15 enfants.

En élémentaire :

1 adulte pour 30 enfants.

lieu de restauration.

Les restaurants scolaires sont intégrés dans

l’enceinte des écoles et gérés par la ville qui

met à disposition les moyens matériels et les

aménagements nécessaires à son fonctionnement

et plus particulièrement :

en température des repas préparés par le

prestataire et dont l’accès est réservé au seul

personnel de restauration.

Une salle de restaurant, dont le mobilier fait l’objet

d’un programme de renouvellement.

La vaisselle adaptée en fonction des enfants.

Du matériel pédagogique.

Des cuisines équipées, pour assurer la remise

5


Le personnel

formation du personnel.

Comme tout le personnel municipal, les agents

intervenant durant le temps de restauration

ont la possibilité de participer aux formations

proposées par le CNFPT (Centre National de

la Fonction Publique Territoriale) et organisées

par les différents services de la ville.

personnel intervenant.

L’ensemble du personnel municipal présent sur

le temps de restauration garantit la sécurité

physique des enfants et contribue aux missions

d’encadrement suivantes :

Ce personnel devra avoir une attitude positive

de communication et d’accompagnement alimentaire

envers les enfants.

1. le personnel de restauration.

Attitude et tenue réglementaire.

Le personnel de Restauration se doit d’avoir une

tenue réglementaire journalière propre conformément

aux normes d’hygiène et de sécurité.

Prestation d'accueil.

L’accueil des enfants doit être convivial, et doit

se passer dans la bonne humeur et dans le

respect de chacun.

Les différents lieux d’accueil devront être propres

et ordonnés.

6


Le personnel

Lors de repas à thèmes, le personnel pourra se

déguiser et agrémenter les lieux d’accueil de

décorations.

Prestation de service.

L’enfant devra être servi en quantité (grammage

du GPEMDA) et en qualité (décorations et

mise en place dans l’assiette ou dans les plats).

Les couverts, les plateaux, les assiettes ou

tout autre matériel servant à la prestation

devront être réglementaires et immatriculés.

Exemples :

les couverts tordus, les assiettes ébréchées, les

plateaux fendus seront répétoriés, jetés et

échangés automatiquement).

Des serviettes seront mises à disposition à

chaque repas ainsi que des condiments.

La nourriture devra impérativement être à

température exigée par la législation (3° pour

les entrées froides, les fromages, les desserts

et 63° minimum pour les plats chauds).

Il devra impérativement y avoir une entrée,

un plat chaud avec sa garniture, un laitage et

un dessert.

Le personnel devra délivrer des repas anti-alergiques

aux enfants détectés et planifiés (Protocole

d’Accueil Individualisé).

Le personnel devra servir une viande de substitution

aux enfants de religion musulmane, le jour où le

repas ou l’un de ses composants sera à base

de porc.

Sur certains secteurs, le personnel pourra suivant

ses stocks, agrémenter de plusieurs choix les

entrées, les fromages et les desserts.

Le personnel laissera aux convives le temps

nécessaire pour se restaurer et devra attendre

pour commencer ses tâches d’entretien.

7


Le personnel

Prestation de nettoyage.

Le personnel se doit quotidiennement de nettoyer

le site de restauration, le matériel et les ustensiles

pour que l’accueil du lendemain soit identique

à la veille.

Les produits d’entretien devront impérativement

être des produits agrémentés (HACCP).

Dans les toilettes, la propreté journalière devra

être de rigueur.

2. les ATSEM.

Agent Territorial des Écoles Maternelles.

La charte des ATSEM rappelle leurs missions

sur le temps scolaire.

Sur le temps de restauration, les ATSEM

jouent un rôle essentiel dans le domaine de

l’éducation alimentaire et de l’animation des

restaurants auprès des tout-petits.

Ils s’inscrivent dans les missions du personnel

municipal d’encadrement au même titre que

les animateurs.

Ils sont plus particulièrement chargés de préparer

et d'aider les enfants pendant le repas et de

les accompagner pendant la sieste.

3. les enseignants.

Les enseignants sont le relais avec l’équipe du

temps de restauration.

Ils se doivent chaque matin d’établir le listing de

présence des enfants pour le passage des effectifs.

Ils se doivent d’avoir un échange avec les

animateurs sur le comportement ou l’état de

santé des enfants mais aussi de les prévenir en

cas d’absence ou de départ d’un enfant en cours

de matinée.

8


Le personnel

Cet échange vaut dans l’autre sens entre

l’animateur et l’enseignant pour l'ensemble

des événements survenus durant le temps de

restauration.

Certaines écoles de la commune ont mis en place

un cahier de liaison.

4. les animateurs et animatrices.

« Accompagner et être à l’écoute de l’enfant »

doit être l’objectif général de tout animateur

chargé de l’encadrement des enfants durant

le temps de restauration.

Pour cela chaque enfant doit trouver, durant ce

moment, des réponses adaptées à ses besoins

fondamentaux. L’animateur ou l'animatrice a

donc pour missions principales :

D’encadrer les enfants pendant le temps de

restauration.

De garantir leur sécurité physique et affective.

D’assurer l’accompagnement éducatif des enfants

en favorisant leur autonomie, l’apprentissage

de la vie en société et de la citoyenneté, de

proposer des animations et de favoriser

l’éducation nutritionnelle et l’apprentissage de

l’hygiène.

L’animateur doit être attentif durant les deux heures

de restauration, son rôle consiste à encadrer

et accompagner l’enfant, le calmer si besoin est,

et faire que l’instant de restauration soit un moment

convivial, en éliminant le maximum de stress.

9


les animateurs

rôle administratif.

Les animateurs sont chargés de :

Faire le pointage sur les listings des enfants

présents pré-inscrits, absents, ou non inscrits.

Veiller à ce que tous les enfants aient déjeuné.

Veiller à ce que les enfants faisant l’objet d’un

protocole ou d’allergies aient un repas spécifique

ou adapté.

10

rôle d'accueil.

Ils prendront en charge les enfants déjeunant à la

restauration suivant l’organisation pré-établie

dans l’école.

Accueillir un enfant signifie tout mettre en œuvre

pour le recevoir dans de bonnes conditions :

En faisant preuve de disponibilité afin de le prendre

en charge.

En lui procurant la sécurité affective qu’il attend

par le respect de chaque individu tel qu’il est, avec

son histoire, ses caractéristiques, ses origines

sociales et familiales.

En accordant une attention particulière à

certains élèves.

En communiquant, en écoutant les enfants pour

les comprendre et mieux les aider.

Le personnel doit faire preuve de qualités humaines

pour favoriser le contact avec les enfants, être à

l’écoute, et disponible pour les enfants.

Exemple :

Être à l’écoute de tous les enfants lors de

sollicitations ou lors de conflits entre enfants.


les animateurs

rôle d'encadrement.

1. dans la cour de l'école.

Animer, c’est favoriser une ambiance de détente.

Le personnel doit s’investir, faire preuve de

créativité et d’esprit d’initiative pour mettre en

œuvre des animations. Il s’agit d’impulser une

dynamique de création d’activité à un groupe

d’enfants.

En mettant en place lorsque c’est possible des

ateliers, des activités, des jeux avant et après le

repas qui :

Tiennent compte des différents besoins des enfants.

Respectent leur choix : participation ou non.

Exploitent les idées de l’enfant, leurs envies.

Ainsi que des jeux libres ou encadrés.

En apportant sa contribution à l’amélioration du

cadre de vie par un aménagement fonctionnel

des espaces et une décoration chaleureuse

et agréable des locaux.

11


les animateurs

L’animateur propose des activités de détente

libre (récréation) ou de détente calme (jeux,

ateliers, activités, etc.).

Lorsque les enfants sont dans la cour, il convient

de veiller à ce qu’ils ne sortent pas de l’école,

ne commettent aucune dégradation dans

l’établissement, et respectent le règlement

applicable durant le temps scolaire.

En aucun cas les enfants ne devront être

laissés sans surveillance. L’animateur doit

veiller à la bonne répartition géographique

de la surveillance et de l’encadrement dans

la cour et de manière active et non

passive. Il apportera une surveillance plus

importante sur les lieux spécifiques tels

que les toilettes, les structures de jeux, les

espaces verts et les grillages et portails

des cours de récréation.

Il effectuera l’appel des enfants par classe

afin de mettre à jour le listing de présence

des enfants (pour la facturation).

En cas de blessure, de bagarre ou tout autre

attroupement, il devra intervenir le plus

rapidement possible et ne pas attendre que

cela lui soit signalé.

12


les animateurs

2. dans le restaurant scolaire.

Animer, c’est favoriser une ambiance de détente.

Il s’agit d’impulser une dynamique en proposant

parfois des « animations » pendant le repas, par

exemple, en donnant des explications sur le menu

ou sur d’autres thèmes.

Le repas doit se passer dans le calme et dans la

plus grande convivialité. Ainsi, chaque animateur :

S’occupe d’un certain nombre de tables (suivant

l’organisation).

Se déplace afin de vérifier que les enfants

déjeunent correctement et proprement.

corporel et individuel de l’enfant et son

éducation sociale pour qu’il apprenne à :

Devenir autonome, en valorisant l’enfant dans ses

apprentissages lors du service des plats et de la

consommation des aliments.

Vivre avec les autres enfants par le placement à

table, le partage des plats, l’entraide (tutorat

entre élèves), la maîtrise du comportement à table

(niveau sonore, agitation, jeux, etc.), le respect des

autres enfants et des adultes encadrant l’interclasse

(politesse, courtoisie, tolérance).

Veille à ce que l’enfant goûte et en aucun cas

ne devra forcer l’enfant.

L’animateur contribue à mettre en œuvre tous les

moyens nécessaires pour assurer le développement

13


les animateurs

14

L'animateur contribue également à ce que l'enfant

apprenne à bien s'alimenter en prenant le temps

de déjeuner, en prenant plaisir à manger et en

se nourrissant de façon équilibrée.

L'enfant est invité à goûter sans être forcé à

manger en découvrant des saveurs qui lui sont

parfois inconnues et qu’il peut appréhender.

L’enfant doit être acteur de son repas.

Le rôle pédagogique du personnel est donc

d’expliquer, montrer, aider mais aussi laisser

faire pour que l’enfant apprenne de lui-même.

L’animateur doit aussi savoir communiquer aux

enfants les règles de citoyenneté, de vie en

société, d’hygiène et de respect.

Tous les aliments pouvant être consommés ne

doivent en aucun cas sortir de la restauration

et ceci est valable pour les enfants comme pour

les adultes.

L’animateur contribue au respect des règles

d’hygiène par le passage aux toilettes avant le

repas, le lavage de mains, l'utilisation de la serviette

(papier ou tissu) et l'utilisation d’éponges ou de

lavettes propres.

Il veillera à l’hygiène corporelle avant, pendant

et après le repas. Chaque adulte devra se

laver les mains avant le repas. Il est important

de montrer l’exemple.

Il doit avoir une tenue et un comportement

adaptés et montrer l’exemple en matière d’hygiène

corporelle.

Durant le temps de restauration, tous les

intervenants sont considérés comme personnel

municipal et il va de soi qu’ils représentent,

par leurs actions, l’image de la ville, du service

et de leur profession.


comportements

La tenue et le langage des agents doivent

être corrects et irréprochables. Modèles pour

les enfants, ils ont un rôle éducatif à suivre et

à tenir.

Chacun doit être conscient de l’importance

de ses missions et des objectifs du temps de

restauration.

Surveiller n’est pas seulement être responsable

de la discipline mais c’est aussi suivre avec attention

tout le déroulement de ce temps.

Le personnel se doit d'être vigilant, de savoir

s’organiser pour rester maître de soi (expliquer

plutôt qu’élever la voix) et se faire respecter sans

autoritarisme.

Tenue vestimentaire.

Elle devra être adaptée à la mission de chacun

et en relation avec sa fonction.

L’animateur doit avoir une tenue adaptée et

montrer l’exemple en matière d’hygiène corporelle

et de tenue vestimentaire.

Exemples :

Pas de bonnet, ni de casquette dans les restaurants

scolaires ni même à table pendant le repas.

Pas de jean’s taille basse laissant apparaître

les sous-vêtements. Pas de blouson ni même de

doudoune à table ou à l’intérieur. Pas de lunettes

de soleil à l’intérieur ni même à l’extérieur.

Téléphone, Portable, MP3, Ipop.

L’utilisation de téléphones portables est strictement

interdite durant le temps de travail, que ce soit

pour appeler, recevoir des appels ou même

pour envoyer des SMS.

15


les rôles

L’utilisation de tous autres matériels de type

MP3, Ipod, etc. est aussi interdite.

Leur utilisation à des fins non professionnelles,

exposera l’utilisateur à une sanction disciplinaire.

Exception pour ceux qui, en tant que parents,

doivent être joignables en cas d’accident de

leurs enfants.

Tabac

Il est absolument interdit de fumer à l’intérieur

des restaurants scolaires, ainsi que dans tous

les lieux publics (enceinte de l’école).

Attention :

Lorsque vous fumez votre cigarette avant d’arriver

sur le temps de restauration, merci de ne pas

le faire juste devant l’école et d’éviter les

regroupements d’animateurs à ce moment-là

(votre image devient négative).

Sachez que lorsque vous fumez une cigarette,

les premières personnes avec qui vous allez

avoir un contact après, peuvent être soit le directeur

ou la directrice de l’école, un enseignant ou

même un enfant : pensez à l’odeur du tabac pour

vos interlocuteurs.

Langage

Le personnel municipal devra adapter son langage

à ses fonctions, à ses missions, mais surtout il

devra être irréprochable.

L’animateur doit être vigilant, savoir s’organiser

pour rester maître de soi (expliquer plutôt qu’élever

la voix), se faire respecter sans autoritarisme.

En tant que personnel municipal, les expressions

familières, les gros mots, les excès verbaux sont

à proscrire de votre langage.

16


les rôles

Le langage doit être à la fois adapté au public

et aux enfants.

Comportement

Surveiller, encadrer, animer n’est pas seulement

être « responsable de la discipline » mais c’est

aussi suivre avec attention tout le déroulement

du temps de restauration.

Le comportement du personnel encadrant devra

être irréprochable afin de montrer l’exemple.

Il est rappelé que les animateurs de restauration

exercent une responsabilité vis-à-vis des enfants

qui leur sont confiés, aucun abus de pouvoir ou

laxisme ne peut être toléré dans ce domaine.

17


les rôles

obligations des agents municipaux.

L’obligation de réserve.

Les agents se doivent de respecter une certaine

retenue dans les opinions qu’ils expriment en public.

En dehors du service, ils redeviennent des citoyens

qui veilleront à ne pas exprimer leurs opinions de

façon outrancière et inconsidérée.

C’est une obligation absolue dans l’exercice de

leurs fonctions.

au secret professionnel pour ce qui concerne

les informations confidentielles dont ils sont

dépositaires.

Ceci est particulièrement important pour les

services qui ont à connaître la situation familiale

des personnes.

La discrétion et le secret professionnel.

Les agents municipaux sont tenus à la discrétion

professionnelle pour les faits, informations ou

documents dont ils ont eu connaissance à

l’occasion de l’exercice de leurs fonctions, et

18


soins et AcCidents

L’animateur assurera la sécurité physique des

enfants. Pour cela il convient :

D’être vigilant et attentif pour éviter les accidents

(prévention et anticipation des dangers).

De pouvoir intervenir en amont des incidents.

D’apporter les soins nécessaires ou de faire

appel aux secours si nécessaire.

La Mairie étant responsable du temps de

restauration, en cas d’accident d’un enfant,

l’animateur a pour consigne :

En cas d’accident bénin, une pharmacie permet

d’apporter les premiers soins et de le signaler

sur le cahier de l’école.

de restauration et prévenir les parents ou toute

autre personne responsable de l'état de santé

de l’enfant.

L’animateur rédige immédiatement un rapport

d’accident pour le transmettre dans les plus

courts délais au service de la Mairie. Une

déclaration vous sera envoyée à votre domicile

afin de pouvoir à votre tour déclarer cet accident

à votre assurance.

Aucun médicament ne doit être administré, sauf

en cas de protocole médical.

En cas d’accident plus grave ou en cas de

doute, l’animateur fait appel aux urgences

médicales (SAMU 15 ou POMPIERS 18). Il

doit signaler l’accident au référent du temps

19


médicaments et allergies

médicaments.

Aucun médicament ne peut être administré aux

enfants, même avec une ordonnance médicale

remise par les parents.

Seul un protocole peut nous autoriser cet acte

important et vital pour certains.

allergies alimentaires.

Lorsqu’un enfant est allergique à un aliment, un

ingrédient ou plusieurs, il est demandé dans un

premier temps un certificat médical attestant

de l’allergie puis le protocole de l’éducation

nationale.

Des plateaux repas anti-allergènes du prestataire

NATÂMA sont fournis à tous les enfants qui

relèvent de ce dispositif.

Pour les autres enfants dont l’allergie est moins

importante, un plat de substitution leur est fourni.

20


les règles

manquements au règlement.

La charte du temps de restauration et son

réglement s’intègre et réaffirme les principes

généraux suivants :

Le principe de concertation.

Le règlement doit faire l’objet de concertation

entre les différents intervenants, lors de l’élaboration,

du suivi et de la mise en œuvre des sanctions.

Le principe d’information.

les parents seront informés et consultés en cas

de manquement à ce réglement.

Le principe de prévention.

L’objectif des règles de vie est de maintenir un

climat de convivialité et de développer la

socialisation de l’enfant afin d’éviter le recours

aux mesures de sanctions extrêmes.

Le principe de prudence.

Cet outil doit être utilisé avec discernement et

tenir compte des difficultés et du contexte particulier

de chaque enfant.

Toute sanction doit respecter les principes

fondamentaux suivants :

Ce que la sanction doit être.

Proportionnelle à la faute commise.

Limitée dans le temps et l’espace.

Juste, équitable et cohérente vis-à-vis des autres

enfants.

Mise en œuvre par l’adulte qui a la charge de

l’enfant au moment de la faute.

Ce que la punition ne doit pas être.

Dégradante, ridiculisante ou humiliante.

Elle ne pourra pas faire l'objet d'une privation.

21


les règles

degrés de sanction.

Les sanctions suivantes s’appliqueront en fonction

du degré d’indiscipline constaté :

Degré 1 : réprimande.

Une indiscipline répétée et volontaire donnera lieu

à une réprimande laissée à l’appréciation du

personnel municipal encadrant l’interclasse ou du

référent de site.

Degré 2 : avertissements.

1er avertissement.

Un courrier d’information aux parents par le

Service Enfance.

Degré 3 : exclusion.

La possibilité d’exclusion temporaire ou définitive.

Les sanctions seront appliquées en dernier recours,

c'est-à-dire lorsque les avertissements resteront

sans effet.

Information aux parents.

Il nous conviendra de signaler aux parents le

comportement de l’enfant en cas d’irrespect

ou de manquements au règlement.

2ème avertissement.

Un courrier et convocation des parents par le

Service Enfance.

22


engagements

des parents.

Les parents d’élèves ainsi que le Service Enfance

ont jugé opportun que les parents acceptent

aussi quelques engagements, car cette charte

ne vaut que si elle est partagée par tous.

Les parents doivent être le relais auprès de

leurs enfants pour faire respecter cette charte

et en avoir pris connaissance au préalable. Il

leur appartient d’expliquer et de relayer auprès de

leur enfant la nécessité d’avoir une bonne

tenue à table et un comportement compatible avec

les exigences alimentaires et la vie de groupe.

Pour les parents dont l’enfant présenterait des

allergies, l’établissement d’un protocole et la

responsabilisation de leur enfant sont primordiaux.

des enfants.

Se laver les mains avant d’aller manger et penser

à passer aux toilettes avant.

Manger dans le calme, proprement, et bien se

tenir à table.

Goûter à tous les aliments proposés.

Ne pas gaspiller, jouer et jeter de la nourriture.

Ne pas jouer avec l’eau, même dans les toilettes.

Ne pas courir dans la cantine.

Ne pas crier à l’intérieur, ne pas se bagarrer.

Respecter les enfants, le personnel et les adultes,

le matériel et les locaux.

Ne pas insulter les enfants et ni les adultes.

Respecter également les règles de l’école

pendant le temps de restauration.

23


conclusion

Des entrevues avec les élèves de CM1 de

l’école élémentaire Louis Jouvet, de CE2 de

l’école élémentaire Célestin Freinet et le

conseil des délégués de l’école élémentaire

Paul Langevin, ont permis d'élaborer les différents

engagements des enfants.

Cette charte a été élaborée par les parents

d’élèves, le Service Enfance, le Service Vie

Scolaire (Restauration et ATSEM).

Le Service Enfance s’appuie sur cette charte

comme un engagement vis-à-vis des parents.

La présente charte fait l’objet de contrat

d’engagement pour le personnel intervenant

durant le temps de restauration.

Le personnel municipal du temps de restauration

est donc garant des objectifs et de la mise en

œuvre de cette charte.

24


Infos pratiques

La facturation du temps de restauration auquel

vous avez inscrit votre enfant se fera à terme

échu. En cas de non règlement à la date

d'échéance de la facture, un titre exécutoire sera

émis par la Trésorerie Principale de Poissy.

Nous vous rappelons que vous serez facturés

des jours que vous aurez réservés, sauf annulation

de votre part, huit jours francs avant la date

prévue par :

Fax au 01 39 11 64 72

E-mail : regie-centrale@mairie-acheres78.fr

Courrier.

Pour permettre la déduction des absences pour

cause médicale sur la facture suivante, les

justificatifs doivent nous parvenir dans un délai

maximum de 15 jours, faute de quoi ils ne seront

plus pris en compte. Vous devez simultanément

prévenir la Mairie et l'école de l'absence de

votre enfant.

D'autre part, pour toute présence d'un enfant

non inscrit au préalable, la famille sera facturée

au tarif pénalité, soit un euro de plus par jour et

par activité.

Attention : aucune modification ne pourra se

faire par téléphone.

25


Infos pratiques

responsables.

Service Vie Scolaire.

Restauration Municipale.

Pascal Wursthorn.

Tél. 01 39 79 64 31

Service Enfance.

Animation Temps de Restauration.

Cédric Pineau.

Tél. 01 39 79 64 28

Secrétariat.

Aurélie Broussot.

Tél. 01 39 79 63 04

Annie Maillard.

Tél. 01 39 79 64 35

Facturation Restauration.

Céline Hédouin.

Tél. 01 39 79 64 32

référents de sites

École Maternelle du Chêne Feuillu.

Najia Arab.

Tél. 01 39 11 37 45

École Maternelle Célestin Freinet.

Stéphane Boirel.

Tél. 01 39 22 16 58

École Maternelle Robert Desnos.

Myriam Arab.

Tél. 01 39 22 09 45

École Maternelle Louis Jouvet.

Nathalie Béguin.

Tél. 01 39 22 09 45

École Maternelle Henri Wallon.

René et Julienne Volat.

Tél. 01 39 22 16 58

26


Infos pratiques

École Maternelle Joliot Curie.

Frédéric Valtat.

Tél. 01 39 22 07 97

Écoles Maternelles Pauline Kergomard

et Saint-Exupéry.

Paul Jolo.

Tél. 01 39 22 12 10

Écoles Élémentaires Paul Langevin

et Henri Wallon.

Paul Jolo et Patricia Marie.

Tél. 01 39 22 12 10

Écoles Élémentaires Irène Joliot Curie

et Frédéric Joliot Curie.

Pascale Fialaire et Brigitte Civel.

Tél. 01 39 11 22 00

Écoles Élémentaires Louis Jouvet

et Célestin Freinet.

Yamina Kermiche et Nora Tadjer.

Tél. 01 39 11 27 59

27


Mairie d'Achères

8, rue Deschamps-Guérin . BP 100 . 78260 Achères

Tél. 01 39 79 64 00 . Fax 01 39 11 22 42

www.mairie-acheres78.fr

More magazines by this user
Similar magazines