Raltegravir (IsentressMD) - Portail VIH / sida du Québec

pvsq.org

Raltegravir (IsentressMD) - Portail VIH / sida du Québec

Didanosine entérosoluble (ddI) | Videx EC MC 13

Notes

Le Videx EC MC doit être pris une fois par jour à jeun (1½ heure avant de manger

ou 2 heures après). La capsule doit être avalée en entier, sans être écrasée, ni

ouverte ni mélangée avec de l’eau ou de la nourriture.

Contrairement au Videx, le Videx EC MC ne contient pas d'antiacide. Il n'y aura

donc pas d'interaction pharmacocinétique reliée à son absorption.

L’exposition à la Didanosine augmente quand elle est administrée avec le

Ténofovir. L’augmentation de l’exposition peut causer ou aggraver la toxicité de

la Didanosine. L’administration du Ténofovir avec la Didanosine doit être

entreprise avec précaution, notamment en diminuant la dose de Didanosine

(Voir Videx EC) et en suivant étroitement les patients. La Didanosine doit être

suspendue si des signes ou des symptômes de pancréatite, d’hyperlactatémie

ou d’acidose lactique apparaissent.

Le Videx EC MC peut interagir avec plusieurs autres médicaments. Consulter des

guides d’interaction actualisées.

Conseiller au patient d'éviter la consommation excessive ou chronique d'alcool

en raison du risque de pancréatite.

La Didanosine ne devrait pas être prescrite chez un patient avec antécédent de

pancréatite.

Enseigner aux patients les symptômes de neuropathie périphérique, de

pancréatite et de toxicité mitochondriale. Une diminution de 50 % de la dose de

la Didanosine peut être envisagée chez les patients qui ont eu une résolution

des symptômes de neuropathie à l’arrêt de la Didanosine. Il est par contre

nécessaire de cesser le traitement en présence d’une pancréatite.

Conserver le Videx EC MC entre 15-30°C (59-86°F), dans un endroit sec, à l’abri

de la lumière et hors de la portée des enfants.

Sites Web d’information supplémentaire sur la résistance et les interactions

médicamenteuses : consultez la section référence de ce guide, page 95.

Ne pas utiliser la Didanosine + le Ténofovir + la Lamivudine en association car

il y a un risque élevé d’échec. Ne pas utiliser la Didanosine + le Ténofovir +

l’Éfavirenz comme régime initial car cette association est également à risque

élevé d’échec virologique.

Il est recommandé de ne pas utiliser la Didanosine avec la Stavudine car le

risque de toxicité (neuropathie périphérique, pancréatite et hyperlactatémie) est

élevé. Il faut surtout éviter cette association chez la femme enceinte car on

rapporte des cas sérieux, parfois même fatals, de pancréatite. Ainsi, cette

association doit être utilisée avec précaution durant la grossesse et n’est

recommandée que si les bénéfices surpassent les risques.

More magazines by this user
Similar magazines