Raltegravir (IsentressMD) - Portail VIH / sida du Québec

pvsq.org

Raltegravir (IsentressMD) - Portail VIH / sida du Québec

Zidovudine (ZDV ou AZT) |

Rétrovir MD

Effets indésirables

DÉBUT DE TRAITEMENT : nausée (46 %) / vomissements, céphalées (42 %), douleur

abdominale (20 %), fatigue (19 %), rash (17 %), fièvre (16 %), diarrhée (12 %),

anorexie (11 %), myalgies (8 %), nausées (6 %) et insomnie (5 %).

PIGMENTATION DES ONGLES ET DE LA PEAU : généralement de 2 à 6 semaines

après le début de la Zidovudine (de 70 à 80 % chez les personnes de race noire par

rapport à 20 à 30 % chez les personnes de race blanche ou hispanique).

EFFETS HÉMATOLOGIQUES : anémie 4 (1,1-4 %), (généralement de 4 à 6 semaines

après le début de la Zidovudine), neutropénie (1,8-8 %), (généralement de 12 à 24

semaines après le début de la prise de la Zidovudine), thrombocytopénie, y compris

granulocytopénie. La posologie peut être diminuée (ex. : 200 mg BID). La

macrocytose (≅ 95 % des patients) secondaire de la Zidovudine n'est

généralement pas associée à une anémie macrocytaire et n'est donc pas causée

par une déficience en vitamine B 12 ou en acide folique. Peut être un marqueur

d’observance au traitement. Toutefois une carence en vitamine B 12 ou en acide

folique peut augmenter le risque de toxicité hématolique avec la Zidovudine.

L'utilisation de suppléments d'acide folique ou de vitamine B 12 peut être nécessaire.

EFFETS MÉTABOLIQUES : acidose lactique avec hépatomégalie et stéatose

(toxicité mitochondriale) 1

CARDIOMYOPATHIE : rare mais possible.

Signalement des effets indésirables à Santé Canada

Téléphone : 1 (866) 234-2345 | Télécopieur : 1 (866) 678-6789

Courrier électronique : cadrmp@hc-sc.qc.ca

Facteurs de risque : stade avancé de la maladie, forte dose de Zidovudine,

anémie ou neutropénie pré-existante, utilisation concomitante de médicaments

myélosuppressifs (ex. : Ribavirine, Cotrimoxazole, Ganciclovir, etc.).

EFFETS MUSCULAIRES : myopathie 6 et myosite. Les signes et symptômes de

myopathie (grande faiblesse musculaire, augmentation de la créatinine

phosphokinase (CPK) se présentent généralement de 6 à 12 mois après le début

de la prise de Zidovudine et la résolution des symptômes peut prendre jusqu'à 2

mois (moyenne de 1 à 2 semaines) après l'arrêt de la Zidovudine.

27

More magazines by this user
Similar magazines