Raltegravir (IsentressMD) - Portail VIH / sida du Québec

pvsq.org

Raltegravir (IsentressMD) - Portail VIH / sida du Québec

Abacavir (ABC) Ziagen MD

Comprimés : 300 mg

Solution orale : 20 mg/ml

GLAXOSMITHKLINE

Coût excluant les honoraires professionnels :

375$/mois (6,25$/comprimé)

Solution orale 20 mg/mL : 100$/240 mL (0,42$/mL)

Posologie

POSOLOGIE ADULTE

2 co à 300 mg DIE ou 1 co à 300 mg BID avec ou sans nourriture

Total/jour : 2 co

POSOLOGIE AJUSTÉE

A. INSUFFISANCE RÉNALE

Aucun ajustement de dose nécessaire en cas d’insuffisance rénale. On

recommande d’éviter son utilisation chez les patients souffrant d’une insuffisance

rénale terminale.

La dose uniquotidienne d’Abacavir (600 mg DIE) n’a pas été étudiée. Elle n’est

donc pas recommandée chez cette population.

On ignore si l'hémodialyse ou la dialyse péritonéale élimine l'Abacavir.

B. INSUFFISANCE HÉPATIQUE

La pharmacocinétique de l’Abacavir a été étudiée chez des patients ayant une

insuffisance hépatique légère (indice de Child-Pugh 5 ou 6) ou souffrant d’une

cirrhose diagnostiquée. Les résultats ont démontré une augmentation de 89 % de

la SSC de l’Abacavir et une augmentation de 58 % du temps de demi-vie de

l’Abacavir après l’administration d’une seule dose de 600 mg. Les SSC des

métabolites n’ont pas été modifiées en présence d’une insuffisance hépatique

légère. Cependant, la formation et l’élimination des métabolites a diminué. Une

dose de 200 mg BID (fournie par 10 ml de solution orale) est recommandée pour

les patients avec une atteinte hépatique légère. L’efficacité, l’innocuité et la

pharmacocinétique de l’Abacavir n’ont pas été étudiées chez les patients avec

une insuffisance hépatique de modérée à sévère. Par conséquent, l’Abacavir est

contre-indiqué chez ces patients.

POSOLOGIE PÉDIATRIQUE

> 3 mois à 12 ans

8 mg/kg BID (maximum: 300 mg BID)

Aucune étude contrôlée chez les bébés âgés de moins de 3 mois.

N.B.: La dose de 600 mg administrée en une seule prise par jour n'a pas été évaluée

chez les patients de moins de 18 ans, chez les patients de plus de 65 ans ou chez les

patients présentant des comorbidités.

La posologie uniquotidienne serait associée à une plus grande fréquence de

réactions d'hypersensibilité.

Lors d'un changement posologique de la prise biquotidiene à uniquotidienne

(de 300 mg BID à 600 mg DIE)

Prise uniquotidienne prévue le matin :

prendre la dernière dose de 300 mg le soir et débuter dès le lendemain matin la dose

de 600 mg DIE.

Prise uniquotidienne prévue le soir :

prendre la dose de 300 mg le matin et en soirée débuter la dose de 600 mg.

7

More magazines by this user
Similar magazines