Raltegravir (IsentressMD) - Portail VIH / sida du Québec

pvsq.org

Raltegravir (IsentressMD) - Portail VIH / sida du Québec

Abacavir (ABC) | Ziagen MD 9

Pharmacocinétique

Notes

BIODISPONIBILITÉ ORALE

83 %

TMAX

1,5 heures (comprimés)

1 heure (solution orale)

T ½ VIE INTRACELLULAIRE

12-26 h, en moyenne 18 h

MÉTABOLISME

Métabolisé par l’alcool

déshydrogénase et la glucuronide

transférase en des métabolites

inactifs

Grossesse et allaitement

ÉLIMINATION

Excrétion rénale : 1,2 % inchangé et

métabolites : ≅ 82 %

Élimination fèces : 16 %

PÉNÉTRATION DANS LE LCR*

Élevée

*LCR : liquide céphalorachidien

Peut être pris avec ou sans nourriture.

Enseigner aux patients comment reconnaître les symptômes d'hypersensibilité

à l'Abacavir. Si le patient suspecte une réaction d’hypersensibilité, il doit

communiquer immédiatement avec son médecin, son pharmacien ou il doit se

présenter à l’urgence. La pertinence de cesser ou de poursuivre le traitement

au moyen de l’Abacavir sera évaluée.

Ne pas utiliser l’Abacavir + le Ténofovir + la Lamivudine car l’association de ces

trois INTI, chez les patients qui n’ont jamais pris cette association, amène un

taux élevé d’échec à ce traitement.

Conserver les comprimés entre 15-30°C (59-86°F) et la solution orale

d’Abacavir entre 15-25° C (59-77° F) dans un endroit sec, à l’abri de la lumière

et hors de la portée des enfants.

Sites Web d’information supplémentaire sur la résistance et les interactions

médicamenteuses : consultez la section référence de ce guide, page 95.

• Catégorie selon la FDA : C

• Les données animales suggèrent que le risque de toxicité ou d'effets

tératogènes pour l'embryon ou le foetus sont modérés à la suite d’une

exposition in utero à l'Abacavir. Il n’y a pas d’étude contrôlée avec l’Abacavir

chez la femme enceinte.

• Des études avec les rats ont démontrées que l’Abacavir est transmis

au foetus par la voie placentaire.

• L'expérience acquise avec l'Abacavir durant la grossesse ne suggère pas de

risques d'anomalie structurable. L’Abacavir et les métabolites sont sécrétés

dans le lait maternel des rats. Bien que non confirmé, on croit que l’Abacavir

serait aussi sécrété dans le lait maternel chez les humains.

• L'Abacavir et ses métabolites sont sécrétés dans le lait maternel des rates.

• Afin d’éviter la transmission du VIH après l’accouchement, l’allaitement

n’est pas recommandé chez la femme infectée par le VIH.

• Les médecins sont encouragés à enregistrer les patientes :

GlaxoSmithKline’s au département de surveillance des médicaments

(1 800 387-7374) ou Registre d’exposition aux antirétroviraux pendant la

grossesse: 1 800 258-4263 ou www.APRegistry.com.

More magazines by this user
Similar magazines