Télécharger le rapport complet - NetJets Europe

netjetseurope.com

Télécharger le rapport complet - NetJets Europe

2010

NETJETS

RAPPORT 2010

DE PROGRESSION

EN FAVEUR DE

L’ENVIRONNEMENT

NetJets Europe

Initiative climatique

“Real Difference”

Point sur les avancées

environnementales depuis la publication

du dernier rapport en 2009


2010

MISE À JOUR

ENVIRONNEMENTALE

NETJETS EUROPE

NetJets Europe – Initiative C

02


SOMMAIRE

Lettre du Président et directeur général

Changements climatiques et gestion du carbone

Au-delà du carbone : Autres impacts et initiatives environnementales

Letter from Gestion the environnementale Chairman and Chief de Executive NetJets Europe

Pour plus d’informations

limatique ‘Real Difference’

03


2010

MISE À JOUR

ENVIRONNEMENTALE

NETJETS EUROPE

Lettre du Président et directeur général

En tant que leader européen de l’aviation

d’affaires, NetJets Europe ressent une grande

responsabilité quant à la minimisation de

l’impact provoqué par les transports aériens sur

l’environnement. Parfaitement conscient du

caractère polluant de notre industrie, nous avons

décidé d’y faire face et nous nous efforçons,

depuis trois ans, de devenir la compagnie

aérienne d’affaires la plus responsable du

marché sur le plan environnemental en lançant

notre initiative climatique baptisée « Real

Difference ».

Nous sommes en avance sur les engagements formalisés dans

notre dernier rapport : devenir une compagnie 100 % neutre en

carbone d'ici octobre 2012. Jusqu’au mois d'octobre 2010, nous

avons activement compensé les émissions pour 73 % de nos

heures de vol et lors de toutes les opérations internes. Nous avons

également dépassé notre second objectif, à savoir réduire les

émissions des opérations de bureau de 10 % en deux ans, avec

une réduction actuelle de 25,9 % par employé non membre de

l’équipage cabine. Ces résultats n’auraient pu être atteints sans le

soutien de nos propriétaires, salariés, et partenaires. 1

Comme de nombreuses compagnies dans le monde, NetJets

Europe a connu une période de volatilité commerciale au cours

des deux dernières années. Parce que les rendements dépendent

en partie des économies d’échelle, certains secteurs ont connu

une éco-efficacité légèrement inférieure (sur une base par vol ou

par salarié).

Ces fluctuations sont prévisibles; malgré ces défis, nous avons

franchi, tout au long de l’an dernier, de nouvelles étapes dans

notre initiative climatique « Real Difference ».

Ce document fournit un bref aperçu des efforts et résultats

obtenus en matière environnementale depuis la publication de

notre précédent rapport. Les personnes intéressées peuvent se

référer à ce rapport, notamment pour obtenir des éléments de

contexte. Nous espérons publier un autre rapport complet en

2011. Nous tenons à signaler les points suivants :

Grâce à notre programme de compensation carbone, NetJets

Europe et ses propriétaires ont affecté 4,8 millions d’euros

pour l’achat de crédits de carbone et soutenu à travers le

monde certains des projets d’énergie alternative de la plus

haute qualité. Plus de 80 % de nos propriétaires participent

actuellement au programme.

Notre groupe de travail sur le carburant continue d’identifier

et de mettre en place une large gamme de pratiques qui ont

pour résultat, et ce de façon significative, un rendement plus

important du carburant lors de nos vols. Au cours de la

période de douze mois qui a pris fin au mois d’octobre de

cette année, nous avons réduit de 4,1 % l’utilisation de

carburant par heure de vol, essentiellement grâce à une

vitesse de vol réduite lors des vols à vide et à la mise en

place de procédures et de techniques opérationnelles

appropriées.

Nous avons rempli, et continuons de remplir, toutes nos

obligations de contrôle et d’information puisque nous

préparons l’intégration de notre compagnie au sein du

système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de

serre de l'UE.

À la fin de l’année 2009, NetJets Europe a obtenu une

majorité d’intérêts à l’aéroport Egelsbach de Francfort, ce qui

contribue à nos opportunités et défis environnementaux.

Bien que notre soutien à la phase initiale du Princeton Next

Generation Fuel Project (Projet de Carburant Prochaine

Génération de Princeton) ait touché à sa fin, nous continuons

à nous engager à trouver des moyens pour soutenir le

développement et l’utilisation de carburants alternatifs.

NetJets Europe reste fier de son bilan environnemental et

s’engage à plus de progrès. Nous sommes fiers de nous être fixé

de nombreux nouveaux objectifs environnementaux, lesquels

fusent dans toute notre entreprise. Nous visons notamment à

réduire encore de 2% nos émissions de carbone par heure de vol

en 2011, grâce à des améliorations opérationnelles. Nous nous

engageons également à annoncer l’année prochaine une série

d’objectifs annuels pour la réduction d’émissions jusqu’en 2015.

Chaque salarié est chargé d’atteindre sa propre série d’objectifs

et nous savons qu’ensemble, grâce à de petits changements, nous

pouvons réellement faire une différence.

Fort du soutien de nos propriétaires et de chacun de nos

employés, nous sommes déterminés à continuer à faire preuve de

la plus grande exigence pour imposer des vols responsables.

Cordialement,

Eric Connor

Président et directeur général, NetJets Europe,

Décembre 2010

1 Tout au long de ce rapport, le terme propriétaires se réfère à tous

les clients de Netjets Europe, y compris les propriétaires de parts d’avions

et les détenteurs de la Private Jet Card.

04


05

Eric Connor

Président et directeur général, NetJets Europe


2010

MISE À JOUR

ENVIRONNEMENTALE

NETJETS EUROPE

Changements climatiques

et gestion du carbone

L’initiative climatique de NetJets Europe s’est dans un premier temps concentrée sur ses émissions de gaz à

effet de serre (GES). À partir du Protocole des gaz à effet de serre, NetJets Europe crée chaque année, depuis

2007, un profil global de ses émissions de gaz à effet de serre. 2 Ceci inclut des émissions en provenance des:

Vols. Toutes les émissions provenant des vols effectués par la flotte aérienne de NetJets Europe,

lesquelles représentent la majeure partie de notre empreinte carbone.

Opérations internes. Toutes nos émissions hors vols, y compris celles des opérations des bureaux

généraux, des voyages de l’équipage vers et depuis les vols, des autres voyages d’affaires, des

déplacements journaliers domicile-travail et autres.

Le schéma et le tableau ci-dessous exposent les émissions de gaz à effet de serre de l’année 2009 selon

l’origine. 3

2 Pour plus d’informations sur les sources d’émissions de gaz à effet de serre, voir contacts NetJets Europe au dos du rapport

3 Ce rapport fournit des chiffres pour le programme de l’année 2009, sauf indication contraire.

Visibilité du gaz à effet de serre de NetJets Europe en 2009

Emissions

provenant

des vols

(95%)

Total des Émissions 234,372 Tonnes CO 2

Opérations

internes

(5%)

Bureaux (0.6%)

Voyages

d’affaires

(3.2%)

Véhicules loués

et affrétés

(0.2%)

Livraisons et

déchets

(0.3%)

Déplacements

journaliers

domicile-travail

(0.6%)

06


Émissions de gaz à effet de serre de NetJets Europe

en 2009 selon l’origine (Tonnes métriques CO 2

)

ORIGINE DES

ÉMISSIONS

DESCRIPTION 2008 2009

HORS

L’AÉROPORT

EGELSBACH 4

2009

Opérations des

appareils aériens

Voyages

d’affaires

Immobilier

Livraisons

et déchets

Consommation de carburant sur des vols

court-courriers et long-courriers en utilisant

des avions appartenant à NJE et à la

sous-traitance.

Voyages relatifs à l’entreprise : voyages

effectués par les salariés de l’équipage

de NetJets Europe entre les vols et autres

voyages d’affaires des salariés.

Inclut le chauffage, le refroidissement et la

consommation d’électricité pour un total de

21 bureaux en Europe, y compris Egelsbach.

Livraisons d’avions et de pièces ; livraisons

aux bureaux et transport et élimination des

déchets ; transport de passagers vers et

depuis l’aéroport ; transport à l’intérieur

de l’aéroport.

Véhicules de la Consommation de carburant des voitures et

compagnie et autres véhicules de la compagnie et

véhicules affrétés affrétés. Ces derniers vont des véhicules de

la compagnie aux remorqueurs, y compris

les véhicules présents à l’aéroport

Egelsbach.

Déplacements

journaliers

domicile-travail

Voyages depuis et vers le travail effectués

par les salariés de NetJets, n’incluant pas

les voyages effectués par l’équipage

jusqu’aux vols ou les voyages d’affaires.

265,597 222,718

10,417 7,596

1,267 1,149

979 791

536 442

1,837 1,442

222,718

7,596

1,321

791

475

1,472

Total des

Émissions

Toutes les origines des

émissions GES

280,632 234,138

234,372

4 Les émissions provenant des opérations des avions et des voyages d’affaires de l’aéroport Egelsbach de

Francfort sont incluses dans l’inventaire de l’année 2009 mais non calculées séparément. Les données,

servant à calculer les livraisons et les déchets de l’aéroport Egelsbach de Francfort, étaient indisponibles

en 2009.

07


2010

MISE À JOUR

ENVIRONNEMENTALE

NETJETS EUROPE

NetJets Europe et le Système communautaire

d’échange de quotas d’émission

L’une des obligations environnementales les plus importantes de la compagnie NetJets Europe est

de respecter intégralement le Système communautaire d’échange de quotas d’émission (SCEQE),

une initiative de dimension européenne conçue pour être conforme aux engagements du

Protocole de Kyoto. L’aviation sera incluse dans le SCEQE au début de l’année 2012. Les

opérateurs des vols de passagers et de fret arrivant et/ou partant des aéroports de l’UE seront

chargés de payer pour leurs émissions.

Dans le cadre de cette préparation pour 2012, NetJets a rempli au cours de l’année dernière ses

obligations en termes de contrôle et d’information auprès des autorités et s’efforce actuellement

de mettre en place un processus indépendant de vérification, comme exigé par la législation.

Membres de l’Equipe Inter-Services de

NetJets Europe collaborant à la réduction

des émissions de carburant

08


Réductions dans les émissions de vols

Les émissions de gaz à effet de serre issues des opérations de vol de NetJets Europe ont

considérablement diminué entre 2008 et 2009. Comme l’année précédente, il est vrai que cette

baisse est en partie due à une réduction du programme de vols suite à la récession économique

globale. «Sur une base horaire par vol commercial, les émissions ont légèrement augmenté

(environ 2 %) entre 2008 et 2009 5 » mais ceci représente toujours une baisse globale de près

de 4 % entre 2007 et 2009. De nombreux programmes de rendement ont été mis en place au

cours de l’année 2009 aux résultats prometteurs. Pendant la période de novembre 2009 à

octobre 2010, NetJets Europe est en effet parvenue à une réduction de carburant de 4,1 % par

heure de vol, essentiellement grâce à une vitesse de vol réduite lors des vols à vide et à la mise

en place de procédures et de techniques opérationnelles appropriées.

5 Un vol commercial est défini comme 1) un vol pour les propriétaires ou 2) un autre vol NetJets Europe qui,

sans être directement occupé au nom d’un propriétaire, est lié à une stratégie de vente, tel un vol de

démonstration pour un prospect. Les émissions provenant de tous types de vols commerciaux sont compensées

en vertu d’un programme de compensation des émissions de carbone des vols. Les émissions des vols non

commerciaux (tels que les vols de convoyage) sont abordées comme un ensemble d’éléments aériens appliqués

aux vols commerciaux.

Initiatives pour réduire les émissions

de carbone pendant les vols

L’année dernière, la compagnie a poursuivi ses efforts pour réduire la consommation générale

de carburant et ses émissions liées à cette consommation. NetJets Europe a réalisé un usage

d’avions plus important 1) en faisant la promotion du partage d’avions à travers notre concept

de propriété partagée et nos modèles de cartes, 2) en permettant aux propriétaires de changer

de choix d’avions en se basant sur leurs besoins pour des voyages individuels et 3) en gérant

une flotte importante qui encourage un acheminement très efficace.

09


2010

MISE À JOUR

ENVIRONNEMENTALE

NETJETS EUROPE

Exploitation d’avions visant à réduire

la consommation de carburant

Depuis fin 2008, un groupe de travail interne à la compagnie s’est attaché à trouver des solutions

d’exploitation permettant de réduire la consommation de carburant des avions. Un grand nombre

de ses recommandations ont été détaillées dans notre rapport publié en 2009. Au cours des

deux dernières années, nous avons transformé chacune de ces recommandations en politique

d’entreprise et les avons intégrées à la formation de nos pilotes. Depuis mars 2010, outre la

formation intensive obligatoire que nos pilotes reçoivent, tous sont tenus de participer à une

formation de sensibilisation aux effets du carburant, qui se divise en cours d’instruction et en

stages de simulation au centre de formation de NetJets Europe, à Cascais, au Portugal. Cette

formation présente des techniques connues pour augmenter le rendement en vol ; par exemple,

le fait de voler à une altitude plus élevée ou à des altitudes où la vitesse des vents diffèrent. À ce

jour, 30% de nos pilotes ont participé au stage de simulation, et nous avons observé une baisse

notable dans la consommation horaire moyenne de carburant. Le groupe de travail intègre à la

formation chaque nouvelle technique prometteuse qui est découverte.

NetJets Europe a récemment reçu l’accord pour effectuer des vols longue distance (EROPS)

soumis à la réglementation commerciale. Alors que précédemment son rayon d’action était limité

à 120 minutes de l’aéroport le plus proche, NetJets Europe est maintenant autorisé à exploiter

son bimoteur Gulfstream G550 sur des liaisons se situant à 180 minutes du plus proche

aéroport. Cette licence EROPS se traduira par la mise en place de vols plus directs, une

diminution des escales de ravitaillement, une réduction globale de la consommation de

carburant et un confort d’utilisation renforcé pour les clients de NetJets Europe. Sur un vol Rio de

Janeiro-Le Cap, par exemple, le temps de vol est ainsi réduit de 2,8 heures, et plus de 5 tonnes

de carburant sont économisées.

Amélioration du rendement des avions

La conception des avions joue un rôle majeur dans le rendement en carburant. NetJets Europe

travaille au perfectionnement du rendement en carburant de sa flotte en achetant et utilisant

davantage d’avions à haut rendement en carburant. La compagnie a récemment sélectionné

l'Embraer Phenom 300 comme nouvel avion léger après avoir soigneusement évalué ses

caractéristiques environnementales. Cet avion silencieux et aérodynamique, équipé de winglets,

consomme 14% de carburant en moins que son plus proche concurrent, et aidera à réduire

davantage l’empreinte carbone de nos opérations de vol. L’âge moyen relativement bas de la flotte

(moitié moins que la moyenne de l’industrie) contribue également à son efficacité en termes de

consommation de carburant.

10


Programme de compensation carbone

sur les vols

Le programme de compensation carbone sur tous les vols est une composante essentielle de

Real Difference. En 2007, NetJets Europe a commencé à introduire des compensations

carbones obligatoires pour tout renouvellement de contrat. Ces derniers étant renouvelés tous

les cinq ans, la totalité des vols effectués par les clients seront 100% neutres en carbone d’ici

2012. Les propriétaires de contrat intermédiaire peuvent aussi participer à un programme de

compensation volontaire. Le 1er octobre 2010, 84% des Propriétaires participaient au

programme de compensation, et 73% des heures de vol présentaient des taux d’émission nuls.

Depuis le début du programme et jusqu’au 31 octobre 2010, la compagnie a collecté plus de

4,8 millions d’euros, dédiés à l’achat de crédits carbone.

Initiatives de réduction et de compensation

de l’empreinte carbone des opérations

internes

Lorsque NetJets Europe a lancé Real Difference en octobre 2007, elle a pris deux engagements

importants quant à ses opérations internes ou ses opérations hors-vols:

100% neutre en carbone pour toutes nos opérations internes;

10% de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans nos bureaux en deux ans

NetJets Europe a rempli le premier engagement en compensant 100% des émissions de ses

opérations internes depuis le début du programme. En outre, elle a dépassé l’objectif des 10%

de réduction sur ses opérations internes dans la première année de Real Difference. Même si

les émissions de ses bureaux ont augmenté sur une base par salarié hors-équipage l’année

dernière, la compagnie a considérablement dépassé son engagement de réduire de 10% les

émissions sur deux ans, en réalisant une baisse de 25,9% des émissions des salariés

hors-équipage entre 2007 et 2009.

En admettant que les voyages d’affaires sont en grande partie responsables des émissions de

NetJets Europe, la compagnie a continué à augmenter la sensibilisation aux impacts

environnementaux, encourager l’usage de vidéo-conférences si le lieu le permet et mettre en

place des contrôles de gestion qui garantissent la nécessité des voyages. Ainsi, les émissions

provenant des voyages d’affaires ont continué à diminuer, avec une baisse de 8,6% au cours

de l’année dernière et une baisse générale de 18,3% de la part des salariés hors-équipage.

11


2010

MISE À JOUR

ENVIRONNEMENTALE

NETJETS EUROPE

Portefeuille de compensation des émissions

de carbone de NetJets Europe

Afin de définir et de se procurer un portefeuille de compensation carbone pour nos programmes

de vols et nos programmes internes de compensation, NetJets s’est assuré de l’aide

d'EcoSecurities, un leader dans l’approvisionnement, le développement et le commerce de

crédits carbone. Les projets intégrant notre portefeuille de compensation sont soigneusement

lectionnés et sont passés en revue, contrôlés et vérifiés selon les niveaux d’émissions établis

par Kyoto. Nous avons fait tout notre possible pour nous assurer que les compensations sont

réellement bénéfiques à l’environnement. La composition du portefeuille varie d’année en

année, et le portefeuille actuel inclut:

Phase 2 du projet d’énergie éolienne, Chiefeng Dongshan, Mongolie Intérieure (Chine).

Ce projet est basé à Danianzi town, dans le Songshan district, Chiefeng City, dans la région

autonome de la Mongolie Intérieure. Il concerne l’installation de 58 éoliennes, chacune d’elles

ayant une puissance nominale de 850 KW, et approvisionnant une capacité totale de 49,3 MW.

La puissance annuelle du projet proposé est estimée à 124 073 MWh. L’électricité produite sera

vendue au réseau du nord-ouest de la Chine au moyen d'un accord d’achat d’énergie. Le projet

aidera à réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par une production d’énergie

électrique basée principalement sur le charbon.

Centrale Lucélia de production combinée de chaleur et d’électricité à partir de la bagasse

(Brésil). Ce projet accroît l’efficacité de la fonction de production combinée à partir de la bagasse

à la centrale d’alcool Lucélia Ltda (Lucélia), une fabrique de sucre au Brésil. La bagasse est une

source de carburant renouvelable qui est un résidu du procédé de traitement. Ce projet permet à

la fabrique de vendre de l’électricité à base de bagasse au réseau national, en déplaçant la même

quantité d’énergie produite par des centrales thermiques à combustibles fossiles. En

conséquence, le projet réduit les émissions de CO2 et contribue à un développement durable au

niveau régional et national.

Monte Rosa Bagasse Cogeneration (Nicaragua). En prolongeant les activités de production

combinée et en augmentant le rendement énergétique et celui de la production combinée dans

la fabrique de sucre Monte Rosa, ce projet génère de l’électricité à vendre au réseau, remplaçant

ainsi l’énergie électrique à partir de combustibles fossiles. Ce projet crée aussi un avantage

compétitif durable vis-à-vis de la production agricole dans l’industrie cannière au Nicaragua. La

vente de crédits de compensation engendrée par le projet stimule l’intérêt pour des projets de

production combinée à partir de bagasse, en contribuant à la promotion de cette source d’énergie

et en diminuant la dépendance envers les combustibles fossiles. Le projet créera également d’ici

peu 35 nouveaux postes sur le site.

12


13

Phase II du projet d’énergie éolienne,

Chiefeng Dongsham, Mongolie Intérieure

(Chine)


2010

MISE À JOUR

ENVIRONNEMENTALE

NETJETS EUROPE

Petit projet d’énergie hydraulique Shanmugou (Chine). Ce projet d’énergie hydraulique à petite

échelle dans la province chinoise de Sichuan a une capacité totale installée de 10 MW, avec une

production d’électricité prévue de 52 048 MWh par an. L’objectif de ce projet est d’utiliser les ressources

hydrauliques de la rivière Guanliao dans un projet de centrale au fil de l’eau (sans la création d’un

barrage ou d’un réservoir) afin de générer de l’énergie à taux d’émission zéro au réseau de distribution

électrique, en remplaçant l’énergie qui par ailleurs aurait été produite par l’utilisation de centrales

électriques à combustible fossile.

Projet d’énergie hydraulique

Shanmugou (China)

Projet hydroélectrique Wahei (Province de Sichuan, Chine). Cette centrale hydroélectrique

située dans le village de Wahouku sur la rivière Wahei se compose de deux générateurs de 22 MW

qui utilisent l’eau de la rivière au fil de l’eau. Le projet contribuera à apporter plus de 180 000

MWh d’électricité à taux d’émission zéro au réseau électrique central de Chine. Étant donné que

la Chine est actuellement en train de mettre en place une nouvelle centrale à charbon tous les

cinq jours, des projets comme celui-ci, qui remplacent l’énergie générée par le charbon, aident à

créer une diversité importante de sources d’énergie, à satisfaire la demande grandissante et à

encourager un développement durable.

14


Au-delà du carbone:

autres impacts et initiatives environnementales

Tandis que l'attention environnementale de NetJets Europe a été en grande partie concentrée sur

la gestion et réduction des émissions de gaz à effet de serre, la compagnie a continué à mettre

en place l’ensemble des autres programmes environnementaux détaillés dans le rapport de

2009. Parmi ces actions : un meilleur recyclage au sein de ses propres bureaux, un système de

nettoyage de voitures sans eau et l'utilisation de peintures d'avion respectueuses de

l'environnement. Ci-dessous, quelques unes des initiatives mises en place l’année dernière:

Matériel réutilisable pour les repas à bord

En reconnaissant que les repas à bord peuvent produire des quantités de déchets significatives,

NetJets introduit progressivement du matériel de restauration réutilisable et a déjà obtenu une

réduction des déchets de 25 %. La nouvelle boîte à nourriture est faite de bambou d'origine

durable et dispose de couverts en bois et vaisselle en porcelaine. L’ensemble est recyclable, dans

la mesure où les couvercles sont biodégradables et les encarts de porcelaine seront réutilisés.

Avec l'extension de ce programme, nous espérons atteindre des niveaux encore plus élevés de

réutilisation.

Réduction de bruit à l'aéroport Egelsbach de Francfort

Comme propriétaire majoritaire de l'aéroport Egelsbach de Francfort, NetJets a œuvré pour que

celui-ci respecte les dispositions réglementaires, qu’il soit écologiquement responsable et

sensible aux besoins de la communauté locale. L'aéroport a utilisé deux unités de surveillance de

bruit d'aéronefs stationnaires depuis 2004. Après l'achat, NetJets Europe a mis en œuvre le Quiet

Airport Programme (QAP) (Programme d'Aéroport Silencieux). Comme partie intégrante du

programme, l'aéroport déploie actuellement deux unités de surveillance de bruit

supplémentaires, l'une d'entre elles étant une unité mobile. Comme ce nouvel équipement est

capable de mieux filtrer le bruit environnant, (par exemple, le bruit provenant de la circulation

routière, des trains, des opérations agricoles et des avions qui passent), NetJets pourra obtenir

des rapports plus précis qui l’aideront à réaliser ses objectifs. La compagnie a également mis en

application une nouvelle trajectoire d'approche qui améliore la sécurité et réduit le bruit ; c'est la

seule trajectoire d'approche que NetJets utilise en pilotant à Egelsbach.

15


2010

MISE À JOUR

ENVIRONNEMENTALE

NETJETS EUROPE

Éléments naturels, espaces verts et aménagement du territoire

à l'aéroport Egelsbach de Francfort

Il y a environ six ans, la piste de décollage et d'atterrissage de l'aéroport Egelsbach de Francfort

a été agrandie. Pendant le processus, le ruisseau local, le Hegbach, avait dû être en partie dérivé.

Compte tenu du fait que le ruisseau avait été dérivé il y a plusieurs années, l'agrandissement de

la piste de décollage et d'atterrissage nous a permis de rendre le ruisseau à son cours original.

En outre, en achetant du terrain et en plantant 45 000 arbustes et arbres choisis avec l'équilibre

naturel en vue, NetJets Europe a réussi à améliorer autant l'environnement que la beauté naturelle

de 25 hectares du paysage de l'aéroport. NetJets Europe réfléchit actuellement à d’autres

initiatives environnementales à mettre en place à l’aéroport. Un officier de liaison communautaire

a notamment été nommé, afin d’engager diverses formes d'assistance et de travail de proximité

avec les communautés locales.

L’entrée en contact avec les salariés, les propriétaires, les associés

et le public

NetJets Europe comprend que la sensibilisation aux problèmes environnementaux doit imprégner

chaque secteur de son entreprise et que la communication joue un rôle très important. NetJets a

tout fait pour que les propriétaires, salariés et associés soient sensibilisés à son initiative « Real

Difference », conscients des actions environnementales entreprises par le groupe, ainsi que des

mesures qu'ils peuvent prendre à leur niveau pour soutenir ces efforts.

Communication avec les propriétaires. À travers ses factures mensuelles, NetJets remercie

les propriétaires de participer au programme de compensation d'émissions de carbone et

leur indique le montant du prix qu’ils payent pour les compensations.

Formation de l'équipage. Non seulement NetJets a fourni aux membres d'équipage des

informations et une formation régulières sur les objectifs globaux du programme mais la

compagnie a aussi incorporé des modules de formation spécifiques destinés aux pilotes, afin

d’aider l’équipage à contribuer à la réduction des émissions pendant leur travail.

Participation dans la Single European Sky Air Traffic Management (ATM) Research

(SESAR) (Système européen de nouvelle génération pour la gestion du trafic aérien).

Le but de l'initiative Single European Sky de la Commission Européenne est d'organiser

l'espace aérien et la navigation aérienne à un niveau paneuropéen plutôt que national pour

raccourcir les vols, réduire la consommation de carburant et améliorer l'efficacité, pour

permettre à l'Europe de mieux répondre à la demande future. En apportant son expertise en

aviation d'affaires, la sécurité et les opérations dans de petits aéroports, NetJets Europe s'est

associé à l'European Business Aviation Association (EBAA) (« Association européenne

d'aviation d'affaires ») et Dassault Aviation pour développer la technologie, des normes et

des procédures liées à l'initiative.

Programmes pour les associés. Avec l’objectif d'assurer la responsabilité environnementale

tout au long de la chaîne d'approvisionnement, NetJets Europe évalue les lettres de créance

vertes de ses fournisseurs et travaille avec des partenaires clés pour identifier des possibilités

de réduction des impacts sur l'environnement.

16


Programmes pour les salariés. Depuis le début de « Real Difference », l’ensemble des

salariés a été mobilisé afin d’améliorer le programme. L’événement interne « Day of

Difference » (Jour de la Différence), initié pour la première fois fin 2010, est conçu pour

encourager une attention et un engagement encore plus importants de la part des salariés

dans le programme et vis-à-vis des questions environnementales en général. Cette

communication interne permet aux salariés de s'informer sur le travail qui est fait dans

l'ensemble de l'entreprise et d'apporter des idées et des pratiques d'excellence à travers les

événements internes, le contenu Intranet, les lettres d'information et les efforts de formation

spécifique.

Rapport public. NetJets s’engage à faire un compte-rendu public sur son empreinte carbone

et ses programmes environnementaux, et espère que cette transparence encourage d’autres

sociétés à faire de même.

17


2010

MISE À JOUR

ENVIRONNEMENTALE

NETJETS EUROPE

Gestion environnementale de NetJets Europe

Les efforts environnementaux de NetJets Europe sont menés par une équipe transversale pour

assurer une stratégie environnementale saine et pragmatique, et favoriser l'exécution efficace de

cette stratégie dans tous les secteurs de l'entreprise. La direction stratégique globale de Real

Difference est formée par notre équipe de direction, menée par notre PDG et par le Responsable

des Opérations, qui s’assurent que NetJets Europe satisfait et dépasse ses engagements

environnementaux. Cette équipe est gérée par Joe Bauer, Director of Asset Management, et par

Adam Barriball, Vice-President of Communications, et comporte des membres de plusieurs

secteurs d'opérations, ainsi que des représentants des questions réglementaires, des finances,

de la communication et du marketing.

La commission consultative sur l’environnement de NetJets Europe est un groupe d'experts en

gestion environnementale qui assurent que l'entreprise bénéficie des idées les plus innovantes

sur les questions climatiques et la gestion environnementale. La commission se réunit

régulièrement avec les directeurs de gestion environnementale de NetJets Europe, en faisant des

recommandations, en passant en revue les programmes et en identifiant les opportunités

d'amélioration ou d’accélération des initiatives. Les membres, par ordre alphabétique, sont :

DAN ESTY est professeur Hillhouse à l'Université de Yale, directeur du Center for Business and

Environment à Yale et du Centre de droit environnemental de Yale. Il a été un haut fonctionnaire

de l'Agence pour la protection de l'environnement des États Unis (EPA) et a aidé plusieurs

entreprises globales, y compris Unilever, IKEA, Shell et Nokia, à concevoir des programmes

environnementaux ou de durabilité environnementale sérieux et à long terme.

JAN-OLAF WILLUMS est le président d'Inspire, un groupe qui investit dans de jeunes entreprises

avec des programmes environnementaux. Il est l'actuel président de la Zero Emissions Mobility

Initiative (Initiative mobilité zéro émission), ayant précédemment servi comme PDG de

l'entreprise automobile électrique THINK. Il est professeur à l'École norvégienne de gestion,

co-fondateur de son Centre de citoyenneté d'entreprise et membre du Conseil du programme

automobile du Forum économique mondial et du comité consultatif environnemental de la BERD

(Banque européenne pour la reconstruction et le développement).

JOHN MCCALL MACBAIN, un propriétaire de NetJets et le Fondateur, ancien président et directeur

général de Trader.com, est un philanthrope qui s'intéresse à la protection de l'environnement. Il

préside le Conseil de l'European Climate Foundation (Fondation européenne sur le climat). Il a

été un lauréat Rhodes à l'Université d'Oxford et il est titulaire d'un MBA de l'École de commerce

de Harvard.

MARITTA R. VON BIEBERSTEIN KOCH-WESER a travaillé sur des programmes environnementaux à

la Banque mondiale pendant 18 ans et comme directrice générale de la World Conservation

Union (Union Mondiale de Conservation des Espèces), le plus grand groupe d'encadrement

d'institutions environnementales du monde. Elle est le PDG du Global Exchange for Social

Investment (Échange global pour l'investissement social) et la fondatrice/présidente

d'Earth3000. Actuellement, elle coordonne aussi le projet « Amazonia in Transformation: History

and Perspectives » (« l'Amazonie en transformation : histoire et perspectives ») à l'Université de

São Paulo, au Brésil.

18


19

OLIVER RAPF est le directeur de Business and Industry Engagement on Climate Change au

World Wildlife Fund International. Il dirige le programme mondial du WWF de partenariat

d'entreprises dans le domaine du changement climatique, conseillant et travaillant avec des

entreprises internationales dans le domaine du changement climatique et des questions

d'énergie et dirigeant une équipe internationale composée d'effectifs du WWF. Avant 2007,

il était le directeur adjoint de l'European Climate Change and Energy Policy Unit du WWF et

a aidé à coordonner le travail du WWF sur l'échange de quotas d'émission dans l'UE.


Pour plus d’informations

Pour en savoir plus sur l’initiative climatique “Real Difference” de

NetJets Europe, rendez-vous sur (http://is.gd/hZY4e). Pour toute

question sur ce rapport, vous pouvez contacter Adam Barriball, VP

of Communications, à l’adresse abarriball@netjets.com

More magazines by this user
Similar magazines