Rapport d'activité 2012 - Saint Germain-en-Laye

saintgermainenlaye.fr

Rapport d'activité 2012 - Saint Germain-en-Laye

Mission locale

de Saint-Germain-en-Laye

et des communes environnantes


LE MOT DE LA PRESIDENTE

ARMELLE de JOYBERT

Présidente de 2001 à 2013

L’insertion des jeunes en difficulté : un travail de funambule

Dans un contexte de crise, l’année 2012 a été marquée par une volonté de poursuivre les

actions entreprises avec persévérance et toujours le même esprit d’innovation et

d’expérimentation dynamique.

L’objectif majeur de la Mission Locale est l’insertion durable de jeunes, avec une priorité pour

les plus éloignés de l’emploi et les plus bas niveaux. La première difficulté est d’aller les

chercher, car ils ne viennent pas spontanément dans une structure toujours insuffisamment

connue et dont l’indépendance par rapport au système scolaire qu’ils rejettent doit

soigneusement être préservée.

Toute la valeur de la Mission Locale est donc d’assurer ce rôle de funambule : connaître le

territoire, en comprendre les spécificités, travailler en partenariat étroit avec toutes les

structures nationales et locales sans “emprisonner” les jeunes dans des mécanismes qu’ils

rejettent... remplir ce “vide” entre la période scolaire et familiale où ils n’ont en principe pas

de décision à prendre et le premier contact avec le vaste monde dans lequel il est

naturellement vertigineux de se projeter quand on a connu l’insécurité ou l’échec.

Pour cela, il faut aller chercher le jeune là où il se trouve, le mettre en confiance et lui

redonner confiance en lui, en son avenir, lui apprendre à se projeter, à imaginer quelle pourrait

être sa place dans la société. Parfois il faut d’abord l’aider à vivre très concrètement par des

financements, un logement, des soins physiques ou psychologiques. Ensuite, partant de son

niveau, ses qualités, ses compétences personnelles, l’aider à trouver son orientation, à choisir,

le sortir du rêve ou de l’utopie pour le ramener à l’univers du possible. Pour cela, il appartient

bien évidemment à la Mission locale de connaître parfaitement l’environnement social et

économique du territoire.

Cependant, un deuxième exercice de funambule est de gérer un grand nombre de financeurs

avec des exigences et des besoins différents, des financements de plus en plus précaires et des

restrictions budgétaires croissantes et souvent insidieuses, alors que dans le même temps il est

demandé d’aller au devant des situations les plus complexes, d’insérer les jeunes les plus

éloignés de l’emploi, le tout dans un univers où les entreprises licencient et où l’on ne parle

que de chômage... Inutile de dire le travail de finesse, de souplesse, d’imagination autant que

de méthode et d’attention que tout cela demande !

Etre à la Mission Locale n’est pas un simple travail. C’est une vocation.

Mission locale de Saint-Germain-en-Laye et des communes environnantes 2


LA MISSION LOCALE EN BREF

Les objectifs et orientations en 2012 ont été dans la continuité des années précédentes et dans la ligne

donnée par l’Etat, la Région et les communes.


En priorité : la mise à l’emploi des jeunes

233 contrats de travail ont été signés grâce à :

Un plan d’actions fortement axé sur le développement des contrats aidés, avec notamment le

lancement des emplois d’avenir.

L’organisation ou la participation à des manifestations collectives : Forums emploi au sein de la zone

commerciale de Chambourcy, Coup de pouce pour l’emploi, Sos rentrée alternance-en partenariat avec le

CIOP-, Opération Jobs d’été, forums de recrutement…

L’organisation mensuelle de sessions collectives de recrutements avec de nombreuses entreprises :

Carrefour, Fnac, El Rancho, Photobox, la Compagnie des familles, Véolia, Mac Donald’s, etc…

La Convention de co-traitance avec le Pôle emploi : 89 jeunes ont commencé un parcours d’insertion

grâce à une démarche de prospection conjointe des entreprises du secteur.

Un partenariat avec l’association St Germain emploi Services, le Conseil Général des Yvelines et la

DIRECCT dans le cadre d’un chantier d’insertion au Camp des Loges.

Une permanence mensuelle de l’Armée de l’Air et de Terre dans les locaux de la Mission Locale.

Un Club de chercheurs d’Emploi.

La formalisation d’un partenariat avec l’association les Vernes pour les jeunes les plus éloignés de

l’emploi.

Un partenariat avec l’ITEVEC dans le cadre de l’alternance.

Un dispositif de Parrainage qui a permis de faire accompagner 25 jeunes par 17 parrains.


Le développement du partenariat et la formalisation du travail en réseau

Un suivi commun formalisé avec le Foyer OSE et le renouvellement de conventions de partenariat avec

le Relais Jeunes et familles 78 et ERDF.

La mise en œuvre ou la continuité des conventions signées avec le RPEAE, Pôle emploi, la Lyonnaise

des eaux, les Vernes, etc..

Des liens avec la Croix-Rouge pour des aides d’urgence.

En collaboration avec le Territoire d’action sociale, l’organisation d’ateliers d’aide à la recherche d’un

logement et à la gestion d’un budget.

Des dispositifs d’aide au permis de conduire tels que Permis d’Agir, le Permis à 1 Euro avec caution de

l’Etat…

L’organisation d’une semaine de prévention SIDA.

La participation à un groupe de travail « Mouv’in Europe » en lien avec la Maison de l’Europe de

Chatou et la Mission locale de Versailles.

La poursuite de la réflexion menée avec ADOMA en vue de l’expérimentation du projet départemental

lié au logement des jeunes.

Mission locale de Saint-Germain-en-Laye et des communes environnantes 3


La mise en œuvre de nouveaux dispositifs et l’adaptation des pratiques

Une attention particulière portée aux décrocheurs scolaires dans le cadre d’un Accord National

Interprofessionnel en partenariat avec le CIO, la MGIEN et l’Education Nationale avec : repérage, codiagnostic

et accompagnement renforcé des jeunes repérés.

L’expérimentation du RCA (revenu contractualisé d’autonomie) afin d’étudier l’impact d’une

sécurisation financière sur la concrétisation des projets initiaux des jeunes.

La création de sessions POP (Parcours d’orientation professionnelle) qui permettent aux jeunes

d’élaborer un projet professionnel.


L’attention particulière portée aux bas niveaux de qualification

Les dispositifs CIVIS (102 Jeunes suivis) et PPAE (89 jeunes suivis) permettent l’accompagnement

renforcé des jeunes les plus en difficulté

L’orientation des jeunes sur le dispositif « Compétences clés ».

La promotion du service civique


Le rôle d’observatoire de la jeunesse sur le territoire

Participation à une enquête de la ville de Marly-le-Roi sur les besoins des jeunes.

Participation au CLSPD (Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance) des villes de

Saint-Germain-en-Laye, Marly-le-Roi et le Pecq.

Pérennisation d’indicateurs de suivi communs sur le Bel air et de réunions trimestrielles, en lien avec la

Soucoupe, l’Agasec, Les Vernes.

Participation au diagnostic local de la jeunesse pour la ville de Chatou.

Participation au SPEL (Service public de l’emploi) organisé par la Sous-préfecture de Saint-Germain-en-

Laye.


Amélioration du service au public

Refonte du système de « permanences « à la carte » et présence sur les 13 communes du territoire

Maintien de la permanence d’une psychologue grâce au financement de l’ARS


Valorisation des actions

Communication régulière sur les actions de la Mission Locale, notamment à travers les médias et

panneaux lumineux des villes et l’organisation ou la participation à des événements médiatisés.

Communication adaptée aux jeunes: relances téléphoniques, envoi de SMS, mails...

Projet de site Internet pour l’année 2013

Voilà un bilan riche d’actions menées au bénéfice des 836 jeunes en contact durant l’année 2012 …avec

dynamisme et conviction…et ce malgré de nombreuses interrogations pour notre structure concernant la

sécurisation des financements.

Déjà 2013… et bien d’autres projets au service de l’insertion des jeunes !

Mission locale de Saint-Germain-en-Laye et des communes environnantes

4


SOMMAIRE

Conseil d’Administration et Organigramme

Des actions au bénéfice des jeunes de notre territoire

Les chiffres clés de notre activité générale de l’année 2011

Les 1 ers accueils

Les jeunes en Contact

Les actualités sur les permanences

Les types d’actualités par commune

Les types de propositions

Les entrées en situation

Convention pluriannuelle d’objectifs avec l’Etat, nos chiffres clés

L’emploi, une priorité pour les jeunes

La relation entreprise, cœur de métier de la Mission Locale

La promotion des contrats aidés

Notre mobilisation pour les Emplois d’Avenir

Pôle emploi, Co-traitance

Le parrainage pour l’emploi

La Mise en Œuvre des dispositifs

Le CIVIS (Contrat d’Insertion dans la Vie Sociale)

Le RCA ( Revenu Contractualisé d’Autonomie)

L’ANI (Accompagnement des décrocheurs)

Le POP (Parcours d’Orientation Professionnelles)

Le travail en réseau

Les jeunes et l’élaboration de leur projet

Mission Locale et Education Nationale

Les jeunes et la justice

Les jeunes et le logement

La santé

Les aides financières et l’accompagnement des jeunes

(la Croix Rouge, l’Arbre à Pain, le FAJ, le FIPJ, les chèques mobilités)

Plan d’Actions 2012

P6

P7

P8

P10

P12

P13

P14

P15

P17

P18

P20

P20

P21

P21

P22

P22

P23

P24

P25

P26

P26

P26

P27

P29

P30

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes 5


1 ER COLLEGE : LES ELUS

Armelle de Joybert - Maire Adjointe, Présidente - Saint-Germain-en-Laye - Membre du bureau

Marie José Déglise - Conseillère Municipale - Aigremont

Didier Guinaudie - Maire Adjoint - Chambourcy - Membre du bureau

Pascale Léry - Maire Adjointe- Chatou

Annie Touret - Maire Adjointe - Feucherolles

Elisabeth Guyard - Maire Adjointe - Fourqueux

Alain Toret - Maire Adjoint - Le Pecq - Membre du bureau

Jean-Claude Cornut - Conseiller Municipal - Le-Port-Marly

Anne Tassin - Conseillère Municipale - L’Etang-La-Ville

Annie Tritant - Maire Adjointe - Le Vésinet

Jean Bolard - Conseiller Municipal - Mareil Marly

Nicolas Tabourier - Conseiller Municipal - Marly-Le-Roi

Marie Pierre Drain - Maire Adjointe - Saint-Nom-La-Bretèche

3 ème COLLEGE : L’ETAT

Philippe Court

Sous Préfet de Saint-Germain-en-Laye

Chantal Coulange – Direccte 78

Véronique Chiarot – Pôle Emploi

Armelle Bonerandi - CIO

LE CONSEIL

D’ADMINISTRATION

4 ème COLLEGE : NOS PARTENAIRES

2 ème COLLEGE

Carlos Montes : ERDF – GRDF

Isabelle Etienne : Ensemble 2 Générations

Conseil Régional d’Ile de France

Franck Weinachter : UCA de Saint-Germain-en Laye

Nabila Kéramane

Bernard Scaillierez: Chambre de Commerce des Yvelines

Gilbert Fournigault : Chambre des Métiers des Yvelines

Michel Le Drogo : La Sauvegarde de l’Enfance - Membre du bureau

Anne Demeulenaere - Conseillère Municipale - Mareil-Marly –Mbre du bureau

Hervé Malcorpi : Société Vinci

L’EQUIPE DE LA MISSION

LOCALE

TRESORIER

François Bernier - Membre du bureau

POLE DIRECTION

Nathalie Kaci

Directrice

POLE DIRECTION

Valérie Coquit

Assistante de direction

SERVICE ACCUEIL

Basma Ghribi

Chargée d’accueil

SERVICE EMPLOI

Magali Autret

Conseillère

professionnelle

emploi

SERVICE EMPLOI

Franck Ourry

Conseiller

professionnel

emploi

SERVICE INSERTION

Telly Diallo

Conseiller

professionnel

accompagnement

SERVICE INSERTION

Anita Dehaeze

Leila El Ghazi

Conseillères

professionnelles

accompagnement

SERVICE INSERTION

Mari Vallespi

Conseillère

professionnelle

accompagnement

6

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes

DES ACTIONS AU BENEFICE

DES JEUNES DE NOTRE TERRITOIRE

« Repérer, accueillir, informer et orienter les

jeunes »

En favorisant l’égalité au droits et services

existants sur le territoire.

En traitant chaque situation individuelle dans sa

globalité.

« Agir pour l’accès à l’emploi »

En travaillant en direction des

employeurs locaux et des acteurs du

monde économique du bassin

d’emploi en concertation avec les

autres acteurs du service public de

l’emploi

« Accompagner les parcours d’insertion »

En construisant avec leurs partenaires les

étapes de parcours d’insertion nécessaires à

la réussite des projets des jeunes, jusqu’à

l’emploi durable et leur autonomie sociale.

« Observer le territoire et apporter

une expertise »

En proposant des réponses adaptées

pour développer l’offre d’insertion et

l’adéquation des dispositifs aux

besoins des jeunes et aux réalités du

territoire

« Développer une ingénierie de projet et animer le

partenariat local »

En travaillant à la cohérence des interventions des

acteurs de l’insertion dans tous les domaines :

orientation, formation, emploi, logement, santé,

mobilité, citoyenneté, sports, loisirs, culture.

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes 7


LES PREMIERS ACCUEILS EN 2012

Ages et Sexes des

Jeunes accueillis

16-17 ans T 18-21 ans T 22-25 ans T

26 ans et

plus

T TOTAL H-F Total

H F H F H F H F H F

Aigremont 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Chambourcy 0 0 0 4 3 7 4 2 6 0 0 0 8 5 13

Chatou 5 6 11 11 10 21 19 14 33 2 1 3 37 31 68

Feucherolles 0 0 0 0 1 1 1 0 1 0 0 0 1 1 2

Fourqueux 1 0 1 0 2 2 3 2 5 1 0 1 5 4 9

Le-Pecq-sur-Seine 1 1 2 11 12 23 8 16 24 0 2 2 20 31 51

Le Port-Marly 2 0 2 6 2 8 4 6 10 0 0 0 12 8 20

L’Etang-la-Ville 1 1 2 2 1 3 0 0 0 0 0 0 3 2 5

Le Vésinet 2 1 3 4 2 6 8 8 16 0 0 0 14 11 25

Mareil-Marly 4 0 4 0 0 0 2 1 3 0 0 0 6 1 7

Marly-le-Roi 1 1 2 7 8 15 8 12 20 0 0 0 16 21 37

Saint-Germain-en-Laye 12 9 21 46 29 75 23 32 55 0 2 2 81 72 153

Saint-Nom-la-Bretèche 0 0 0 0 2 2 0 1 1 0 1 1 0 4 4

TOTAL 29 19 48 91 72 163 80 94 174 3 6 9 203 191 394

48

163 174 9

Si les jeunes hommes sont plus

présents entre 16 et 21 ans, les

jeunes femmes sont majoritaires

au-delà de 21 ans.

La tranche 22-25 ans est toujours

la plus représentée à l’instar des

années précédentes.

8

9 Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


LES PREMIERS ACCUEILS EN 2012

Ages et Sexes des

Jeunes accueillis

Niveau I T Niveau II T Niveau III T Niveau IV T

Niveau V et

infra

H F H F H F H F H F

T

Total

Aigremont 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Chambourcy 0 0 0 1 0 1 1 1 2 1 2 3 5 2 7 13

Chatou 0 0 0 0 0 0 3 2 5 20 9 29 14 20 34 68

Feucherolles 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 1 0 1 1 2

Fourqueux 0 0 0 0 0 0 1 1 2 2 1 3 2 2 4 9

Le-Pecq-sur-Seine 0 1 1 1 2 3 1 2 3 7 14 21 11 12 23 51

Le Port-Marly 0 0 0 0 0 0 0 0 0 5 5 10 7 3 10 20

L’Etang-la-Ville 0 0 0 1 0 1 0 0 0 1 0 1 1 2 3 5

Le Vésinet 0 0 0 1 0 1 1 0 1 4 3 7 8 8 16 25

Mareil-Marly 0 0 0 0 0 0 1 0 1 1 0 1 4 1 5 7

Marly-le-Roi 0 1 1 1 2 3 1 1 2 8 6 14 8 9 17 37

Saint-Germain-en-Laye 0 0 0 0 3 3 6 3 9 22 28 50 53 38 91 153

Saint-Nom-la-Bretèche 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 2 0 2 2 4

TOTAL 0 2 2 5 7 12 15 10 25 73 69 142 113 100 213 394

Détail niveau V et infra (213 jeunes)

Les 1 er accueils ont augmenté de 7 % cette année

dans un contexte économique difficile et suite au

renforcement de la coordination avec les

partenaires de l’Education Nationale.

2

12

25

142

213

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes

9


LES JEUNES EN CONTACT EN 2012

Ages et Sexes des

Jeunes suivis

16-17 ans T 18-21 ans T 22-25 ans T

26 ans et

plus

T TOTAL H-F Total

H F H F H F H F H F

Aigremont 0 0 0 0 1 1 1 1 2 0 0 0 1 2 3

Chambourcy 0 1 1 8 5 13 6 6 12 0 1 1 14 13 27

Chatou 6 6 12 21 19 40 38 41 79 5 7 12 70 73 143

Feucherolles 0 0 0 1 2 3 2 3 5 0 0 0 3 5 8

Fourqueux 1 0 1 4 1 5 4 2 6 2 0 2 11 3 14

Le-Pecq-sur-Seine 3 2 5 27 19 46 28 34 62 1 8 9 59 63 122

Le Port-Marly 1 0 1 8 3 11 9 9 18 1 4 5 19 16 35

L’Etang-la-Ville 0 0 0 4 1 5 2 3 5 1 0 1 7 4 11

Le Vésinet 2 1 3 8 3 11 17 17 34 0 2 2 27 23 50

Mareil-Marly 0 0 0 4 0 4 2 2 4 0 0 0 6 2 8

Marly-le-Roi 1 1 2 18 15 33 25 27 52 0 1 1 44 44 88

Saint-Germain-en-Laye 13 12 25 75 53 128 67 83 150 10 9 19 165 157 322

Saint-Nom-la-Bretèche 0 0 0 0 2 2 1 0 1 0 2 2 1 4 5

TOTAL 27 23 50 178 124 302 202 228 430 20 34 54 427 409 836

50

302 430 54

Les jeunes de 16/17 ans sont plus nombreux que l’an passé. Si les jeunes hommes sont plus présents entre

16 et 21 ans, les jeunes femmes sont majoritaires au-delà de 21 ans.

La tranche 22 – 25 ans est toujours la plus représentée à l’instar des années précédentes.

10

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


LES JEUNES EN CONTACT EN 2012

Ages et Sexes des

Jeunes suivis

Niveau

I

T

Niveau

II

T

Niveau

III

T Niveau IV T

Niveau V

et infra

H F H F H F H F H F

T

Total

Aigremont 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 2 3 3

Chambourcy 0 0 0 1 0 1 2 4 6 2 3 5 10 5 15 27

Chatou 0 0 0 0 0 0 3 6 9 31 21 52 36 46 82 143

Feucherolles 0 0 0 0 0 0 2 0 2 1 0 1 0 5 5 8

Fourqueux 0 0 0 0 0 0 1 1 2 4 2 6 3 3 6 14

Le-Pecq-sur-Seine 0 1 1 1 2 3 4 4 8 16 24 40 39 31 70 122

Le Port-Marly 0 0 0 0 0 0 0 0 0 5 8 13 14 8 22 35

L’Etang-la-Ville 0 0 0 1 0 1 0 0 0 3 1 4 3 3 6 11

Le Vésinet 0 0 0 1 1 2 2 1 3 10 6 16 14 15 29 50

Mareil-Marly 0 0 0 0 0 0 1 0 1 1 0 1 4 2 6 8

Marly-le-Roi 0 1 1 2 3 5 3 2 5 16 16 32 23 22 45 88

Saint-Germain-en-Laye 0 3 3 0 5 5 7 9 16 49 52 101 110 87 197 322

Saint-Nom-la-Bretèche 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 2 0 3 3 5

TOTAL 0 5 5 6 11 17 25 27 52 139 134 273 257 232 489 836

Détail des niveaux V et infra (489 Jeunes)

489

273

52

5

17

58 % des jeunes en contact ont

un bas niveau de qualification.

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes

11


LES ACTUALITES SUR LES PERMANENCES EN 2012

Actualité sur les permanences

Email

Entretiens

individuels

Entretiens

Partenaires

Information

Tiers

Téléphone

Visite

Atelier

Total

Aigremont - Mairie 0 0 0 0 1 0 1

Chatou – Perspectives et emploi 0 197 1 0 10 0 208

Chambourcy - PAJ 0 7 0 0 4 0 11

Etang la Ville - Mairie 0 1 0 0 0 0 1

Le Pecq – La Mairie 3 104 19 0 40 6 172

Le Pecq – Pôle Wilson 4 66 9 0 40 6 125

Le Port-Marly – La Mairie 0 40 0 0 0 0 40

L e Vésinet – La Mairie 1 65 0 0 3 0 69

Marly le Roi – Espace Jeunes 0 155 0 2 3 0 160

Saint Germain en laye – Agasec

Quartier Saint Léger

Saint Germain en Laye – La Soucoupe

Quartier du Bel Air

0 55 2 0 0 0 57

0 30 1 0 1 1 33

TOTAL 8 720 32 2 102 13 877

Le nombre d’entretiens en face à face sur les

permanences est équivalent à celui de 2011

12

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


LES TYPES D’ACTUALITES PAR COMMUNE EN 2012

Actualités Par

commune

Atelier

Email

Entretien

individuel

Entretien par

un

partenaire

Information

collective

Lettre

SMS

Téléphone Visite Total

Aigremont 0 0 10 3 0 0 16 1 30

Chambourcy 15 6 105 10 5 0 59 3 203

Chatou 12 1 400 22 4 1 152 0 592

Feucherolles 2 0 13 0 1 0 12 0 28

Fourqueux 21 0 82 3 3 1 29 1 140

Le-Pecq-sur-Seine 65 17 372 86 8 10 254 13 825

Le Port-Marly 4 1 70 0 3 0 33 0 111

L’Etang-la-Ville 0 1 16 2 0 0 5 0 24

Le Vésinet 13 2 119 8 2 1 57 2 204

Mareil-Marly 18 0 26 1 1 0 13 0 59

Marly-le-Roi 27 13 312 18 8 1 71 8 458

Saint-Germain-en-Laye 173 19 955 84 35 2 335 66 1669

Saint-Nom-la-Bretèche 0 1 18 3 2 0 8 0 32

TOTAL 350 61 2498 240 72 16 1044 94 4375

Les actualités ont augmen

de 6 % entre 2011 et 2012 :

2/3 d’entres elles sont des

entretiens de face à face.

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes

13


LES TYPES DE PROPOSITIONS EN 2012

Types de

propositions

Accès à

l’emploi

Citoyenneté Formation Logement Loisirs, Sport

Projet

Professionnel

Santé

Total

Aigremont 23 3 0 1 0 2 1 30

Chambourcy 231 8 75 18 4 99 38 473

Chatou 982 6 671 25 0 144 20 1848

Feucherolles 13 2 15 2 0 37 1 70

Fourqueux 154 2 37 12 3 107 16 331

Le-Pecq-sur-Seine 906 44 359 187 18 291 103 1908

Le Port-Marly 206 1 81 0 0 34 4 326

L’Etang-la-Ville 21 0 13 14 0 23 7 78

Le Vésinet 234 12 79 21 2 98 13 459

Mareil-Marly 60 1 15 4 0 61 1 142

Marly-le-Roi 869 55 319 44 16 163 81 1547

Saint-Germain-en-Laye 2472 64 810 132 13 943 133 4567

Saint-Nom-la-Bretèche 37 3 7 2 0 10 0 59

TOTAL 6208 201 2481 462 56 2012 418 11838

Les propositions ont

augmenté de 3 % entre 2011

et 2012 pour un même

nombre de jeunes. Un jeune

bénéficie en moyenne de 14

propositions contre 12.5 en

2011.

Les propositions liées au

projet professionnel ont

augmenté de 60 %.

Les propositions emploi se

stabilisent

Les indicateurs des

problématiques logement et

santé sont à peu près

similaires à ceux de l’an

dernier.

14

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


LES ENTREES EN SITUATIONS EN 2012

EMPLOI

Aigremont

Chambourcy

Chatou

Feucherolles

Fourqueux

Le Pecq

Le Port Marly

L’Etang la Ville

Le Vésinet

Mareil Marly

Marly Le Roi

Saint Germain

en Laye

Saint Nom La

Breteche

TOTAL

CDD 0 3 7 1 1 15 1 0 9 5 18 41 3 104

CDD Insertion 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 1

CDD Intérim 1 0 1 0 0 3 1 0 1 0 3 10 0 20

CDD Saisonnier 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 3

CDD temps partiel 0 0 1 0 0 2 0 0 0 1 1 7 0 12

CUI –CAE CDD 0 0 1 0 0 1 1 0 0 0 3 2 0 8

CUI – CIE CDD 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 3

CDI 2 2 6 0 1 4 0 0 2 0 5 14 0 36

CDI Temps partiel 0 2 8 1 1 7 0 0 2 0 1 12 0 34

CUI – CIE CDI 0 1 1 0 0 2 1 0 0 0 1 2 0 8

Autres contrats de travail 0 0 1 0 0 2 0 0 0 0 0 1 0 4

TOTAL 3 10 27 2 3 36 4 0 14 6 32 93 3 233

CONTRAT EN

ALTERNANCE

Aigremont

Chambourcy

Chatou

Feucherolles

Fourqueux

Le Pecq

Le Port Marly

L’Etang la Ville

Le Vésinet

Mareil Marly

Marly Le Roi

Saint Germain

en Laye

Saint Nom La

Breteche

TOTAL

Apprentissage 0 3 1 0 0 2 1 0 0 0 1 8 0 16

Professionnalisation 0 0 2 0 0 1 0 0 1 0 1 5 0 10

TOTAL 0 3 3 0 0 3 1 0 1 0 2 13 0 26

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes

15


LES ENTREES EN SITUATIONS EN 2011 - Suite

FORMATION

Aigremont

Chambourcy

Chatou

Feucherolles

Fourqueux

Le Pecq

Le Port Marly

L’Etang la Ville

Le Vésinet

Mareil Marly

Marly Le Roi

Saint Germain

en Laye

Saint Nom La

Breteche

TOTAL

Conseil Régional/Général 0 1 8 0 1 5 2 1 0 0 0 18 0 36

Autres Stages 0 1 1 0 0 1 0 0 4 0 0 3 0 10

Formation Armée 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 2

Divers 0 1 2 1 0 3 1 1 1 0 1 5 0 16

TOTAL 0 3 11 1 1 9 3 2 5 0 1 28 0 64

SCOLARITE

Aigremont

Chambourcy

Chatou

Feucherolles

Fourqueux

Le Pecq

Le Port Marly

L’Etang la Ville

Le Vésinet

Mareil Marly

Marly Le Roi

Saint Germain

en Laye

Saint Nom La

Breteche

TOTAL

Retour à la formation

initiale

0 0 1 0 0 3 0 1 1 0 1 3 0 10

Scolarisé 0 0 0 0 0 1 1 0 1 0 0 1 0 4

TOTAL 0 0 1 0 0 4 1 1 2 0 1 4 0 14

Les entrées en Emploi

représentent 69 % de la

totalité des solutions

(en prenant en compte les

stages en entreprises et

autres contrats).

16

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


CONVENTION PLURIANNUELLE D’OBJECTIFS AVEC L’ETAT

NOS CHIFFRES CLES

*Chiffres arrêtés au 23 février 2013

Indicateurs d’activités Résultats 2012

Objectifs CPO 2012

négociés avec l’état

Nombre de jeunes entrés

dans le dispositif CIVIS 136 102

Nombre de jeunes entrés

dans le dispositif PPAE

(cotraitance)

94 89

Jeunes CIVIS sans

proposition depuis plus de 3

mois

8 % 5 %

Jeunes CIVIS sortis en

emploi

78 72

Jeunes CIVIS sortis en

emploi durable

36 58

Jeunes CIVIS sortis en CIE 3 1

Jeunes CIVIS sortis en

alternance

8 16

Les objectifs négociés avec l’Etat sont majoritairement atteints.

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes 17


L’EMPLOI : UNE PRIORITE POUR LES JEUNES

Nombres d’entrées en situation

La relation entreprise, cœur de métier

de la Mission Locale

Le nombre de CDD est à peu près

identique à 2011, mais les jeunes

signent moins de CDI que l’an passé.

Répartition des contrats en alternance

Contrat de

professionnalisation

10

De 2009 à 2012

38.60 %

Durant les 4 dernières années, le taux d’entrées en situation s’est maintenu entre 33 et 38 % malgré la conjoncture

Le renfort prévu en 2013 dans le cadre des Emplois d’Avenir devrait nous permettre de consolider nos résultats.

18

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


Côté entreprise : des conseillers dédiés à

l’emploi, chargés de :

L’EMPLOI : UNE PRIORITE POUR LES JEUNES

Développer et formaliser le partenariat

entreprise.

Promouvoir des contrats aidés.

Organiser des sessions de recrutement en lien

avec les acteurs emploi du territoire.

Renforcer le partenariat avec Pôle Emploi.

Mettre à l’emploi des jeunes et suivi leur prise

de fonction.

Avec les jeunes :

Préparer les jeunes aux rencontres avec

l’entreprise

Suivre les jeunes dans leur prise de fonction

En 2012, 313 offres d’emploi collectées

ont permis d’effectuer :

6208 propositions d’offres d’emploi

et de signer :

233 contrats de travail

Focus sur Chambourcy : un partenariat privilégié avec les entreprises de la zone commerciale : Carrefour,

Hippopotamus , Kiabi, Décathlon, Pizza Del Arté, El Rancho, McDonalds, Fnac, la Taverne de Maître KANTER , etc…

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes 19


L’EMPLOI : UNE PRIORITE POUR LES JEUNES

Des outils facilitant l’insertion professionnelle des jeunes

La promotion des

contrats aidés

L’action de Promotion des contrats aidés par la

Mission Locale a permis la signature de 8 contrats

CUI-CAE et 11 CUI-CIE.

« Extrait article diffusé au sein des journaux municipaux –fin 2012 »

DES EMPLOIS………..PLEIN D’AVENIR AVEC

LA MISSION LOCALE !

Notre mobilisation pour

les Emplois d’Avenir

En 2012

Concernant le secteur non marchand

‣ Repérage des jeunes éligibles au sein de la

Mission locale par commune

‣ Informations auprès des 13 communes du

territoire lors de différentes réunions

‣ Organisation de Rendez-vous individuels avec

les représentants des 13 communes et/ou leurs

DRH ; en lien avec le Sous-préfet d’Arrondissement:

identification des besoins des collectivités et

soutien au repérage et à la communication auprès

des associations de leurs communes

‣ Diffusion d’un article sur les emplois d’avenir à

l’attention des jeunes au sein des journaux

municipaux des 13 communes de notre territoire

‣ Organisation d’une rencontre avec la Maison

des associations de Saint-Germain-en-Laye et mise

en place d' une réunion d’informations à

l'attention des associations de la commune

‣ Organisation d’une conférence sur les emplois

d’avenir portée par la Mission locale lors du forum

des associations intervenant sur l’emploi sur

Saint-Germain-en-Laye

‣Relance des associations ayant signer un CAE avec un jeune et arrivant prochainement à terme

‣ Sensibilisation des jeunes du club de chercheurs d’emploi au dispositif EAV

‣ Préparation de la prospection des associations lors des forums des associations de la rentrée

‣ Mise en place de « l’offre de la semaine »

‣ Réunion d’informations des parrains de la Mission locale

Concernant les grands comptes

Vous avez entre 16 et 25 ans ?

Peu ou pas de diplôme

Vous recherchez un emploi ?

Les Emplois d’Avenir sont faits pour vous !

Un CDD de 3 ans ou un CDI

Une aide à la formation

Une aide de l’Etat pour votre employeur

Prenez contact avec la Mission Locale pour

concrétiser votre projet : aide à la préparation

aux entretiens, mise en relation avec les

employeurs, suivi durant votre contrat de travail,

soutien dans votre recherche de formation…..

Appelez vite pour prendre rendez-vous avec

Un conseiller professionnel au

01.34.51.16.18

Repérage avec Pôle-Emploi de toutes les structures marchandes du territoire répondant aux critères fixés par

l'arrêté du Préfet de Région et coordination départementale avec Pôle Emploi et les autres Missions locales du 78

20

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


L’EMPLOI : UNE PRIORITE POUR LES JEUNES

Des outils facilitant l’insertion professionnelle des jeunes

Pôle Emploi, Co-traitance

Une mise en synergie au bénéfice de l’insertion

professionnelle des jeunes. Un convention de

partenariat 2010 / 2014 a été signée dans le

cadre du PPAE (projet personnalisé d’accès à

l’emploi). La Mission Locale s’engage à suivre de

manière renforcée les jeunes orientés par Pôle

Emploi.

89 Jeunes ont été suivis dans le cadre du suivi

délégué .

La logique de partenariat a permis la conduite

d’actions communes et la prospection conjointe

d’entreprises.

Le Parrainage pour l’emploi

Des outils facilitant la mise à l’emploi :

17 parrains ( majoritairement dans la vie active )

se sont mobilisés pour l’emploi des jeunes durant

l’année 2012. L’ensemble des jeunes a trouvé une

solution d’emploi ou de formation.

De professionnalisation

1 jeune peut avoir eu plusieurs situations

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes 21


LA MISE EN ŒUVRE DES DISPOSITIFS

LE CIVIS : Contrat d’Insertion dans la vie sociale

985 jeunes ont été suivis depuis 2006

(année de mise en œuvre du programme)

528 en Accompagnement Renforcé

457 en Accompagnement Classique

En 2012

Qu’est ce que le contrat CIVIS ?

Le CIVIS est un dispositif d’accompagnement

renforcé mis en œuvre par les Missions Locales à

destination des jeunes les plus en difficulté. Le

contrat aboutit quand le jeune est en emploi

stable. On entend par emploi stable : une CDI ou

un CDD d’au moins 6 mois ou un contrat en

alternance.

2 Types d’accompagnement, selon le niveau

d’études, sont proposés :

-En dessous du niveau V (3 ème ) : CIVIS Renforcé et

possibilité de renouveler le contrat chaque année

jusqu’au 26 ans du jeune.

-Au dessus du niveau V: CIVIS Simple et contrat

renouvelable une seule fois.

Les Aides financières liées à l’accompagnement CIVIS

L’enveloppe de l’Etat concernant l’allocation interstitielle représente cette année 26 004 € et est en diminution par

rapport aux années précédentes.

LE RCA : l’expérimentation du Revenu Contractualisé d’Autonomie

9 jeunes sur 13 repérés sont accompagnés à ce jour dans le cadre du RCA

Qu’est ce que le RCA ?

A l’initiative du Ministère de la Jeunesse et des Solidarités Actives, le RCA est un dispositif d’accompagnement

renforcé mise en place à titre expérimental dans notre structure afin de mesurer les effets de l’allocation d’un

revenu garanti, pendant une durée déterminée, sur le parcours des jeunes et notamment d’évaluer l’impact de la

sécurisation financière des jeunes en recherche d’emploi sur le résultat de cette recherche.

Les jeunes bénéficient de ce type d’accompagnement pendant 24 mois maximum.

RCA 2011 – Les chiffres clés au 31 décembre 2012 : 9 jeunes suivis

‣2 en Alternance

‣3 en Emploi

‣1 en congé maternité

‣2 à nouveau scolarisés

‣1 abandon

22

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


LA MISE EN ŒUVRE DES DISPOSITIFS

L’ANI : Accompagnement des décrocheurs

21 jeunes (4 repérés via l’éducation nationale et 16 via le suivi Mission Locale) ont été accompagnés en

2012

- Sans diplôme sortis au maximum d’un second cycle de l’enseignement général /technologique sans avoir obtenu

le bac et repéré par l’Education Nationale et la Mission Locale, notamment dans le cadre des Plateforme des

Décrocheurs.

- N’ayant pas intégré un dispositif d’accompagnement malgré les premiers contacts avec la Mission Locale.

Le dispositif est mis en place en trois phases sur une durée de 18 mois.

‣ La phase de diagnostic de la situation du jeune et de la co-construction de son projet professionnel,

Lors de cette phase qui comprendra plusieurs entretiens le conseiller référent :

- Explique au jeune les objectifs et le fonctionnement du dispositif ainsi que les modalités de

l’accompagnement qui lui est proposé

- Etablit avec le jeune un diagnostic partagé de sa situation

- Travaille avec le jeune son projet professionnel en s’appuyant sur le recueil de ses compétences et de ses

aspirations professionnelles et/ou mobilise le jeune sur des prestations d’orientation adaptées à sa

situation.

A l’issue de cette phase, le conseiller propose de poursuivre cet accompagnement et de le contractualiser.

‣La phase de définition du plan d’actions,

Cette phase débute par l’élaboration d’un plan d’actions décliné en objectifs opérationnels, qui servira de feuille

de route pendant toute la durée de l’accompagnement.

Pour cela, le conseiller pourra mobiliser l’ensemble de l’offre de services de la Mission Locale.

‣La phase de suivi du jeune dans l’emploi ( durée 6 mois ),

Comme pour tous les jeunes, l’accompagnement ne s’arrêtera pas à la signature d’un contrat de travail ou à

l’entrée en formation, et nous continuerons à les suivre durant cette période, dans le cadre d’entretiens de face à

face. En cas d’impossibilité, ce travail de suivi se fera dans le cadre d’entretiens réalisés par téléphone, voire par

échanges de mails.

ANI – Les chiffres clés fin 2012

21 jeunes avaient accepté cet accompagnement (avec un objectif de 20 jeunes).

Au 31 décembre 2012, 19 jeunes avaient suivi l’accompagnement renforcé et 4 jeunes étaient en situation

d’emploi. Un bilan final doit être effectué au bout de 18 mois d’accompagnement.

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes 23


LA MISE EN ŒUVRE DES DISPOSITIFS

Le POP : Parcours d’orientation professionnel

Les jeunes de 16 à 25 ans plutôt dits « autonome » peuvent depuis 2012 élaborer un projet professionnelle avec

une conseillère de la Mission locale.

Le POP est un dispositif d’accompagnement de courte durée vers l’émergence et la confirmation d’un projet

professionnel.

Il se compose de 3 phases :

‣1 phase d’exploration (30 heures minimum)

Son but est de faire émerger le projet professionnel et de permettre au jeune de repérer ses capacités

personnelles et professionnelles.

‣1 phase de découverte concrète (30 heures minimum)

Il s’agît d’une mise en situation via un stage, plateau technique ou visite en entreprise dont le but est de

confronter le jeune à la réalité du secteur d’activité ou métier correspondant au projet.

‣1 phase de stratégie d’objectifs

Entretien personnalisé qui valide le parcours accompli et acte les démarches restant à effectuer pour que le jeune

réalise son projet professionnel.

Le POP se décline sous 2 formes : collective ou individuelle.

Le POP collectif est plutôt destiné aux jeunes sans qualification de niveau VI et V ayant peu ou pas d’expérience

professionnelle. Approche collective de l’exploration des champs personnels et professionnels.

Le POP individuel est plutôt dédié aux jeunes de niveau III, autonomes et disposant d’une première expérience

professionnelle. Une approche individuelle et personnalisée est nécessaire. Il peut s’adresser également aux

jeunes dont le profil n’apparaît pas compatible avec une pédagogie de groupe.

Le POP individuel se fait en partenariat avec le CIBC de Saint-Germain-en-Laye

Durant son parcours, le jeune a le statut de stagiaire de la formation professionnelle non rémunéré et il bénéficie

d’une protection sociale.

Le POP doit permettre :

• Le choix d’un métier et des parcours pour y accéder

• Un travail sur soi, ses aspirations professionnelles

• Une mise à plat des acquis scolaires et professionnels

• Une meilleure connaissance des entreprises et de leur environnement socio-économique

• Une aide afin de rechercher une formation ou un emploi dans le secteur professionnel choisi.

Au 31/12/2012,

34 Jeunes ont intégré le POP collectif dont 18 ont terminé leurs parcours

3 Jeunes ont intégré le POP individuel dont 1 a terminé son parcours

Les derniers parcours de 2012 pourront être finalisés jusqu’au 31/06/2013 et les chiffres définitifs

seront communiqués lors du bilan

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes 24


LE TRAVAIL EN RESEAU

L’élaboration de projet

Les Bilans de Compétences

C’est une prestation d’évaluation et d’orientation qui permet au jeune

bénéficiaire d’identifier et d’analyser ses compétences, ses aptitudes et ses

motivations, en vue de définir un projet professionnel ou de formation.

Nous travaillons essentiellement avec le CIBC de Saint-Germain-en-Laye avec

lequel nous avons un partenariat très dynamique.

En 2012, 5 bilans de compétences ont été proposés à 5 jeunes.

Le dispositif « compétences

clés »

4 jeunes ont été orientés afin de se remettre à niveau en amont d’une entrée

en formation ou en emploi.

L’espace dynamique

d’insertion

L’EDI s’adresse aux jeunes qui, pour des raisons personnelles, familiales ou

sociales sont en difficulté pour accéder directement à l’emploi. L’Espace

Dynamique d’Insertion propose un travail de socialisation, avec un encadrement

éducatif.

Il permet aux jeunes qui s’y inscrivent de travailler sur leurs difficultés et de

bénéficier d’un diagnostic et d’un suivi adapté. Notre partenaire principal est

ACR et se situe à Conflans-Sainte-Honorine. 5 Jeunes ont été orientés sur cette

prestation 2012.

Le pôle de mobilisation / La

plateforme linguistique

Ce dispositif s’adresse à des jeunes dont le niveau scolaire est inférieur à la

terminale. D’une durée moyenne de 6 mois, ce parcours leur permet de

travailler leur projet professionnel. En 2012, nous avons travaillé

principalement avec l’AFCI qui se situe à Poissy : 33 orientations ont été faites.

Les offres de formation

La majorité des offres de formation sont conventionnées par le Conseil Régional

d’Ile de France.

En 2012, 2481 propositions de formation ont été faites.

25

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


LE TRAVAIL EN RESEAU

Mission locale et Education Nationale

Partenariat avec les acteurs

Education Nationale

Un travail commun de recherche de solutions avec le CIO, la MGIEN et les

partenaires de l’Education Nationale a permis d’apporter une attention

particulière aux jeunes décrocheurs scolaires .

21 jeunes (4 repérés via l’éducation nationale et 17 via le suivi Mission Locale)

bénéficient d’un co-diagnostic et d’un accompagnement renforcé dans le

cadre du dispositif Accord National Interprofessionnel sur la période 2012-

2013.

Les actions partenariales et de communication se sont poursuivies avec les

établissements scolaires : Intervention au sein du Lycée Poquelin de Saint-

Germain-en-Laye, participation au forum métiers du Collège Renoir à Chatou,

intervention au Collège Louis Lumière de Marly-le-Roi, repérage des jeunes en

période de rentrée scolaire lors de leurs convocations au CIO…

La Justice

Partenariat avec la PJJ et le

SPIP

Afin de mieux identifier les jeunes avec un suivi justice le partenariat se

formalise au quotidien, notamment avec le SPIP, la PJJ. L’objectif : apporter des

réponses communes suite à une évaluation partagée.

Le logement : En 2011, 385 proposition de logement ont été faites.

Logement provisoire (CHRS

de la maison Verte) et

l’urgence via le 115

Un travail de partenariat mis en place avec la « Maison Verte » dans le cadre du

suivi social des jeunes, a pour objectif l’accès à un emploi ou à une formation et

l’étude en parallèle du passage d’un logement relais à un logement autonome.

En 2012, 7 jeunes ont été orientés vers ses dispositifs.

Le logement temporaire des

jeunes en insertion dans

le cadre de la convention

ADOMA

La mission Locale a signé avec la résidence ADOMA une convention de mise à

disposition de 4 logements.

En 2012, 5 jeunes ont été orientés sur ce dispositif.

Dans le cadre du renforcement du partenariat, le référent logement participe

aux commissions de sélection des dossiers.

Le financement du logement

d’urgence via le plan de

Relance

Une solution innovante

d’hébergement : le

Partenariat avec Ensemble 2

Générations.

L’enveloppe allouée à notre structure dans le cadre du plan de relance

gouvernemental a permis de financer 5 nuits d’hôtel à des jeunes en situation

de très grande précarité et ce en amont d’un travail avec les services sociaux.

Ensemble 2 Générations propose une solution d’hébergement aux jeunes en

contrepartie de présence/services. En 2012, 1 jeune a été orienté sur ce

dispositif.

En parallèle de la mise en œuvre des dispositifs logements, un atelier d’aide à la gestion du budget et à la

recherche du premier logement a été développé en partenariat avec le territoire d’action sociale de Saint-

Germain-en-Laye.

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes 26


LE TRAVAIL EN RESEAU

La Santé

Les bilans de santé

Son objectif est de prévenir et dépister des maladies. Il est proposé à l’initiative

du conseiller ou à la demande du jeune. C’est un outil largement utilisé par les

conseillers de la Mission Locale. C’est une occasion d’aborder les sujets liés à la

santé et les difficultés d’accès au soin. En 2012, 24 bilans de santé ont été

proposés.

La permanence d’accès aux

soins de santé (La PASS)

Son objectif est la prise en charge médicale et sociale de personnes les plus

démunies. Elle sensibilise le milieu médical à la précarité. Elle favorise le

partenariat entre les professionnels de la santé, des services sociaux et de

l’insertion.

L’axe jeunes – PDITH

Son objectif est de promouvoir l’insertion professionnelle des jeunes

handicapés dans le cadre du programme départemental d’insertion des

travailleurs handicapés (PDITH). L’axe jeune du PDITH est un partenaire

indispensable pour la recherche de solutions à destination des jeunes

handicapés et de leurs familles. En 2012, un dossier de demande de

reconnaissance de la qualité de travailleurs handicapés (RQTH) a abouti.

En 2012, 86 entretiens ont été réalisés par notre psychologue Le nombre

d’entretien moyen est de 5.7 par jeune.

60% sont des jeunes filles et 40% sont des jeunes hommes.

Le point écoutes jeunes

Les problématiques rencontrées sont multifactoriels : les plus fréquentes sont le

manque de confiance en soi, les névroses d’échec, le repli sur soi, la difficulté à

s’accepter, un mal être, des conduites addictives (pour presque 50% des jeunes

qu’elle reçoit – ces jeunes n’ayant pas conscience de l’installation de la

dépendance), des problématiques psychiques plus lourdes nécessitant une prise

de relais rapide.

46% d’entre eux ont trouvé dans l’année une solution d’emploi et/ou de

formation.

En parallèle, la psychologue fait également un point mensuel d’une heure avec

les conseillers professionnels afin de faire le lien entre les problématiques

repérées et les possibilités d’une insertion sociale et professionnelle.

La prestation de la psychologue est financée depuis cette année par l’agence

régionale de santé.

27

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


LE TRAVAIL EN RESEAU

La Santé suite

Consultation jeunes usagers

du CSAPA (Centres de Soins

d’Accompagnement et de

Prévention en Addictologie)

Son objectif est d’apporter un soutien aux jeunes qui consomment

occasionnellement des produits toxiques en leur proposant un espace de parole

et en les aidant à évaluer leur consommation. Les jeunes de la Mission Locale

sont très difficiles à mobiliser sur cette action.

La semaine d’information sur

le SIDA à la Mission Locale

C’est une action collective d’information et de prévention à destination des

jeunes qui s’est tenue dans les locaux de la Mission Locale en 2011.

Son objectif f est la mise à disposition de différents supports d’information et de

prévention :

-Affiches, brochures, dépliants, flyers, coffrets pédagogiques, documentaires,

sur écran télé, cassettes vidéo, dvd, sites internet,… Démonstrations de poses de

préservatifs avec le « manège enchante ».

-Distribution de préservatifs masculins et féminins

-Distribution de pins contre le sida pour les sensibiliser sur la nécessité de

s’engager dans la lutte contre le SIDA

-Concours de rapidité de pose de préservatifs dans les règles de l’art. Les jeunes

qui fréquentent habituellement la Mission Locale ont pu bénéficier de cette

action.

Des éducateurs et animateurs de structures partenaires sont venus avec

d’autres jeunes qui ont participé activement aux démonstrations et se sont

montrés vivement intéressés par la thématique.

La mobilité des jeunes en

Europe

(Mouv’in Europe)

Ce projet porté par la maison de l’Europe des Yvelines est mené en partenariat

avec notre structure, d’autres Missions Locales du département, le rectorat de

Versailles, Yvelines Information Jeunesse, Itinéraire International et Pôle Emploi

International.

Son objectif : permettre à des jeunes en recherche d’emploi d’acquérir de

nouvelles compétences professionnelles par un stage de 3 mois en entreprise en

Europe, d’améliorer leurs compétences linguistiques, et de développer leur

autonomie. Nous avons proposé ce dispositif à 4 jeunes.

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes 28


LES AIDES FINANCIERES ET L’ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES

Un partenariat effectif avec la Croix rouge de

Saint-Germain -en-Laye

En 2012 un soutien spécifique de la Croix rouge de

Saint-Germain-en-Laye a permis de répondre à des

situations d’urgence de jeunes en grande précarité.

L’arbre à Pain

Cette année encore nous avions travaillé avec cette

association. L’objectif étant d’aider les jeunes en

très grande difficulté et leur fournissant une aide

alimentaire.

Chaque jeune est reçu sur recommandation écrite

de la Mission Locale et se voit attribué un colis

couvrant en principe ses besoins alimentaires de la

semaine.

Cette association participe avec la Mission Locale à

la réinsertion des jeunes à un moment difficile de

leur vie pour leur donner envie de redémarrer.

Le FAJ (Fonds d’Aides aux Jeunes)

Afin de favoriser la mise en œuvre du projet

d’insertion des jeunes, différentes des aides

peuvent être proposées pour financer :

-Une aide à l’insertion professionnelle (frais de

formation , achat de matériel…)

- Une aide à l’insertion sociale (alimentaire, santé,

hygiène)

-Ces aides sont financées par le Conseil Général des

Yvelines .

3 demandes ont été faites en 2012 pour un

montant de 500 euros.

Le FIPJ (Fonds d’Insertion Professionnelle des

Jeunes)

Afin de soutenir les jeunes dans leur projet

professionnel , sont mises en œuvre des actions de

soutien supplémentaires suite à un diagnostic local

des difficultés rencontrées par les jeunes et faisant

le plus souvent obstacle à leur insertion :

•La poursuite du Point Ecoute Jeunes

•La poursuite de l’atelier vidéo et travail avec la

conseillère en image au sein de notre club

recherches d’emploi

•Aides à la subsistance : seules les aides directes

subsistent à la fin 2012.

Les Chèques Mobilités

Les jeunes positionnés sur une action d’insertion

peuvent recevoir pour leur déplacements des chèques

Mobilités financés par le Conseil Régional d’Ile de

France. Le montant de cette aide correspond à 80 %

du montant réel du titre de transport. Selon les cas,

l’aide peut être prolongée, particulièrement pour les

jeunes CIVIS. Chaque remise de chèques est consignée

sur P3 et un récapitulatif mensuel est adressé à l’ASP

qui gère ce dispositif.

En 2012, un montant de 8 064 € a été distribué à 180

jeunes.

Répartition par villes

Aigremont 48 €

Chambourcy 284 €

Chatou 2 520 €

Feucherolles 64 €

Fourqueux 204 €

Le Pecq 620 €

Le port Marly 144 €

L’Etang la Ville 16 €

Le Vésinet 312 €

Mareil Marly 16 €

Marly le Roi 604 €

Saint Germain en Laye 3232 €

Saint Nom la Bretèche 0 €

TOTAL 8 064 €

29

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


PLAN D’ACTIONS 2013

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes

1. REPERAGE – ACCUEIL – INFORMATION -

ORIENTATION

• Repérage

‣ Poursuite du partenariat avec l’Education nationale

et la MGIEN :

* Poursuite du partenariat avec le lycée Jean Baptiste

Poquelin de Saint-Germain-en-Laye, les collèges de la

ville du Pecq, Renoir à Chatou et Louis Lumière à Marly

le Roi.

* Participation active à la plateforme des décrocheurs,

co-repérage des jeunes et accompagnement renforcé

des jeunes repérés.

‣ Poursuite du partenariat renforcé avec le Pôle

emploi (orientation des jeunes vers la Mission locale)

dans le cadre de la co-traitance.

‣ Poursuite du renforcement du partenariat avec les

acteurs du territoire et de l’ouverture de la Mission

Locale.

• Accueil

‣ Réorganisation de la mise en œuvre des

permanences délocalisées sur 13 communes du

territoire de la Mission Locale.

• Information et orientation

‣ Pilotage de l’action POP (Projet d’orientation

professionnelle) : mise en œuvre d’une réponse

locale d’aide à l’élaboration d’un projet professionnel en

collectif et formalisation du partenariat avec le CIBC dans

le cadre des POP Individuels.

‣ Poursuite de la permanence mensuelle commune de

l’armée de terre/armée de l’air

2. ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS

D’INSERTION ET POURSUITE DE NOTRE MISSION

D’ACCOMPAGNEMENT GLOBAL DES JEUNES.

(Cf. textes fondateurs des Missions Locales)

Mise en Place de Projets avec les partenaires Locaux

‣ Santé/handicap :

* Poursuite de la permanence hebdomadaire de la

psychologue (financement via l’Agence Régionale de

Santé).

‣ Construction d’un projet CODES (Comité

Départemental d’éducation pour la santé) en vue de la

promotion de la santé globale auprès des jeunes suivis.

‣ Aides financières et aide à la gestion du budget :

* Premiers bilans suite à la mise en place d’ateliers

d’aide à la gestion du budget et à la recherche d’un

logement en partenariat avec le Conseil Général des

Yvelines.

* Participation aux commissions FAJ et travail de

coordination concernant l’instruction des dossiers et les

pratiques.

‣ Education nationale :

* Informations collectives avec le CIO/partenariat avec la

MGIEN en vue de repérer les jeunes les plus en difficulté

et rencontre avec les collèges et lycées du territoire et

accompagnement des jeunes décrocheurs

‣ Mobilité :

* Mouv’in Europe : partenariat avec la Maison de

l’Europe et la Mission locale de Versailles dans le cadre

de l’organisation de séjours à l’étranger de jeunes afin

de valider un projet.

* Mise en œuvre des dispositifs d’aide au financement

du Permis de conduire : Aides régionales au permis de

conduire, Permis à 1 Euro par jour avec caution de l’Etat,

Permis d’Agir du Conseil Général des Yvelines,

Partenariat avec la Croix-Rouge de Saint-Germain-en-

Laye, etc…

‣ Logement :

* Orientation des jeunes vers l’association « Ensemble 2

Générations »

* Poursuite de la réflexion avec le foyer ADOMA

concernant notamment le Projet de renforcement de

l’accompagnement.

* Amélioration de la coordination avec le SIAO et le Lien

Yvelinois.

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes 30


PLAN D’ACTIONS 2013

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes

‣ Culture et Sport :

* Premières orientations vers l’Association « La Clef » de

Saint-Germain-en-Laye et l’Union sportive du Pecq afin

d’accéder gratuitement/à moindre coût à des activités

sportives collectives

* Construction d’un projet d’insertion via le sport.

• Poursuite de la dynamique d’accompagnement pour

les jeunes des dispositifs CIVIS, PPAE, RCA et ANI

Objectif : 102 jeunes dans le dispositif CIVIS : 65

renforcé-/ 37 classique - 89 jeunes dans le dispositif

PPAE - 13 jeunes dans le dispositif RCA et 21 jeunes

dans le dispositif ANI.

‣ Mise en œuvre d’une organisation optimale

permettant à ces derniers de bénéficier d’un

accompagnement renforcé vers l’emploi durable (CDD

de + 6 mois, CDI, contrat en alternance) :

accompagnement renforcé par la mission locale –

relance des jeunes sans proposition et bénéfice des

contrats aidés CUI CAE/CIE.

‣ Réflexion interne concernant la dynamique

d’accompagnement renforcée aux jeunes des dispositifs

CIVIS, PPAE, RCA et ANI - groupe de travail sur

l’organisation de l’accueil des jeunes rencontrant les

mêmes difficultés en semi-collectif.

Poursuite de la dynamique d’accompagnement

‣ Travail quotidien sur les pratiques du conseiller,

notamment sur le travail de relance.

‣ Programmation de temps de travail sur des modalités

de fonctionnement interne et l’harmonisation des

pratiques.

‣ Elaboration de modalités de travail communes via des

conventions techniques avec les entreprises et les

partenaires.

3. DEVELOPPEMENT D’ACTIONS POUR FAVORISER

L’ACCES A L’EMPLOI

Par des actions innovantes ou renforcées

‣ Mise en place de nouvelles modalités de

coordination sur le service emploi avec la référente POP

dans le cadre des enquêtes métiers et recherches de

stages.

‣Développement de la démarche de prospection des

entreprises au niveau départemental via le contrat

d’objectifs et de moyens concernant l’alternance:

Création de deux postes de « chargés de relation

entreprises », répartis l’un sur le nord Yvelines, l’autre

sur le sud-Prospection des PME/PMI par les deux

« chargés de relation entreprises », afin de présenter les

nouvelles modalités pour le développement de

l’alternance, recueillir des offres correspondant aux

profils des jeunes accompagnés par les missions locales-

Mutualisation des informations sur les besoins des

entreprises à l’échelon départemental valorisant ainsi

l’offre en alternance-Mise en place d’une veille conjointe

et continue des places vacantes en CFA.

‣Premiers bilans du projet partenarial avec les Vernes

« Du chantier éducatif au contrat aidé ».

‣Réflexion concernant la mise en place d’un projet

d’aide à la recherche de stage pour des collégiens de la

ville du Pecq, en lien avec le service jeunesse.

‣ Formalisation du partenariat avec la Chambre de

commerce dans le cadre des actions alternance :

organisation de l’action « SOS rentrée alternance » et

mise en place d’une coordination spécifique concernant

les orientations à l’ITEVEC.

‣ Poursuite des actions de promotion des contrats

aidés et des emplois d’avenir au bénéfice des jeunes.

‣ Mise en œuvre de la convention de co-traitance avec

Le Pôle emploi (2010-2014): 89 jeunes suivis dans le

cadre du suivi délégué

*Mise en place d’un plan d’actions conjoint de

prospection, de communication fondé sur une

complémentarité d’offre de services via un diagnostic

partagé – notamment dans le cadre du développement

de la zone commerciale de Chambourcy

‣ Participation au Comité de pilotage et aux actions de

pré-sélection et de préparation des candidats dans le

cadre du Protocole d’accord pour développer l’emploi

sur les vergers de la plaine de la commune de

Chambourcy

31

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes


PLAN D’ACTIONS 2013

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes

‣ Promotion du Service civique et orientation des

jeunes- notamment en lien avec UNICITE

‣Poursuite des permanences mensuelles de l’Armée de

terre et de l’air

‣ Valorisation de notre partenariat entreprises via

l’optimisation de la saisie du Module entreprises au sein

de Parcours 3

‣Participation au diagnostic de la ville de Chatou

‣Poursuite de la mise en place d’outils de diagnostic et

de suivi commun des jeunes du Bel Air – en lien avec la

Soucoupe et les Vernes

‣Elaboration de tableaux de bord mensuels concernant

l’activité de la Mission locale et servant de support à la

définition de la stratégie

• Par la continuité d’actions efficaces

‣ Rencontres mensuelles de l’emploi

Chaque mois, une entreprise intervient dans les locaux

de la mission locale afin de présenter son

fonctionnement, ses métiers, ses modalités de

recrutement et ses besoins en personnel le cas échéant.

‣ Développement de l’action parrainage - 25 jeunes

parrainés pour l’année 2013.

‣ Poursuite de la mise en œuvre du Club de Chercheurs

d’emploi 1 fois par mois axé davantage sur l’entretien

d’embauche et organisé dans nos locaux

‣ Opérations Jobs d’été (communes de Chatou/Marly le

Roi) : Orientation des jeunes prêts à l’emploi.

‣ Accompagnement renforcé vers l’emploi pour les

jeunes du dispositif CIVIS, PPAE, RCA et ANI.

‣Poursuite de l’organisation d’un atelier de conseil en

image (via l’intervention de stagiaire de l’école ISI)

‣ Poursuite du suivi des jeunes dans le cadre du

chantier d’insertion du Camp des loges

5. INGENIERIE DE PROJET ET ANIMATION LOCALE

AU SERVICE DE L’INSERTION SOCIALE ET

PROFESSIONNELLE DES JEUNES

En ce qui concerne le fonctionnement de la Mission

locale

‣Diffusion à titre expérimental d’un règlement intérieur

à destination des jeunes :

Elaboration d’un règlement intérieur (réflexion engagée

depuis 2 ans, en cours d’élaboration).

‣Réflexion engagée sur un agenda partagé plus

performant

En ce qui concerne les projets au bénéfice des jeunes

‣Préparation de réunions d’information animée

conjointement par le Conseil Général des Yvelines et la

Mission locale pour les jeunes de 25 ans et + sans

solution (et ce afin d’assurer le lien entre la Mission

locale et le suivi dans le cadre du RSA).

‣ Réflexion concernant un projet de BAFA collectif au

bénéfice des jeunes de la Mission locale avec l’IFAC 78.

4. EXPERTISE ET OBSERVATIONS ACTIVE DU

TERRITOIRE

‣ Diagnostics partagés et réflexion engagée suite à des

diagnostics sur notre territoire.

‣ Construction d’un projet d’insertion via le sport.

‣ Réflexion concernant la mise en place d’un projet

d’aide à la recherche de stages pour des collégiens de la

ville du Pecq, en lien avec le Service jeunesse.

‣ Participation au diagnostic jeunesse porté par la ville

de Marly-le-Roi

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes 32


PLAN D’ACTIONS 2013

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes

• Poursuite du développement des outils de

communication

‣ Recrutement d’un jeune en service civique en

vue de la création et mise en place de groupe de

travail pour la création d’un site internet.

‣ Diffusion trimestrielle d’un flash d’informations

sur une action phare de la Mission locale à

l’ensemble des communes pour diffusion au sein

des journaux municipaux.

‣ Diffusion de l’offre de services de la Mission

locale sur les panneaux lumineux (Marly-le-Roi, le

Vésinet, Chatou, le Pecq, Feucherolles).

‣ Utilisation du support fresque pour communiquer

sur la Mission locale à travers les 13 communes de

notre territoire.

‣ Réflexion sur une action « anniversaire » pour les

10 ans de la Mission locale.

LE MOT DE NOTRE NOUVELLE PRESIDENTE

MARIE-HELENE MAUVAGE

(Depuis le 23 avril 2013)

Notre structure poursuivra en 2013 son action de proximité au bénéfice de l’insertion des jeunes des 13 communes ;

la mission locale mettant plus que jamais en œuvre sa capacité d’adaptation permanente et sa connaissance du

public jeune déscolarisé; ajustant au mieux des besoins les dispositifs existants.

Dans un contexte toujours aussi difficile mais dans un esprit de performance, nous continuerons à garder le cap pour

l’emploi des jeunes !

Marie-Hélène MAUVAGE

Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des Communes Environnantes 33


Mission Locale de Saint-Germain-en-Laye et des communes environnantes

111 bis avenue Léon Désoyer

78100 Saint-Germain-en-Laye

Tél : 01 34 51 16 18 – Fax : 01 34 51 83 38

34

More magazines by this user
Similar magazines