Fiche signalétique Italie - ILE-DE-FRANCE INTERNATIONAL

iledefrance.international.fr

Fiche signalétique Italie - ILE-DE-FRANCE INTERNATIONAL

Fiche

signalétique Italie

29 juillet 2008

© MINEIE – DGTPE Prestation réalisée sous système de management de la qualité certifié AFAQ ISO 9001

A la fois très méditerranéenne et très européenne, l’Italie, pays récent (l’unité

date de 1861), repose encore sur des réalités locales très prégnantes, qui

expliquent en partie la grande diversité des mentalités et des situations d’une

partie à l’autre du pays.

Pays proche de la France, c’est également la septième puissance économique

mondiale, et notre deuxième partenaire économique.

Institutions

Environnement politique

La Constitution italienne, qui date de 1948, a instauré un régime

parlementaire classique. Depuis le début des années 1970, un profond

mouvement de décentralisation a commencé, marqué par diverses révisions

constitutionnelles qui ont porté les régions à assumer de plus en plus de

compétences, dont certaines exclusives.

Après l’échec de la dernière révision constitutionnelle, la tendance actuelle

serait plutôt de faire évoluer les institutions existantes en faisant d’ores et

déjà fonctionner les mécanismes de fédéralisme budgétaire et fiscal qu’elles

rendent possibles.

Les institutions italiennes présentent les grandes caractéristiques suivantes :

- le Président de la République : il est élu par le Parlement. Depuis mai

2006, le président de la République est M. Giorgio Napolitano.

- Le Parlement. Il se compose de deux assemblées : la Chambre des Députés

et le Sénat qui exercent, en bicaméralisme parfait, la fonction législative. Le

type de scrutin, qui était mixte à un tour (75 % des sièges au scrutin

majoritaire, 25 % à la proportionnelle) a été modifié en 2005 pour devenir

presque complètement proportionnel (avec une prime majoritaire à la

Chambre des députés).

L’Italie a entamé un profond

mouvement de décentralisation qui

est encore en cours.

Le gouvernement tente de relancer

des mécanismes de « fédéralisme

budgétaire et fiscal », en faveur des

régions, après la tentative avortée

de 2000.

- le Gouvernement : le Président du Conseil, nommé par le Président, dirige

la politique générale du Gouvernement. Il s’agit de Silvio Berlusconi depuis

les élections législatives d’avril 2008. La fonction législative peut être

déléguée au Gouvernement, soit en cas de nécessité et d'urgence (« décretsloi

», qui doivent être « convertis » en lois dans un délai de 60 jours), soit par

un vote d'autorisation du Parlement, qui fixe les principes et l'objet des

« décrets législatifs ».

- Les collectivités locales : Les Régions, qualifiées de "pouvoirs locaux

autonomes", ont une compétence législative de plus en plus étendue. Les

Régions sont au nombre de 20. Cinq d'entre elles bénéficient d'un "statut

spécial", qui leur garantit une plus large autonomie : Val d'Aoste, Frioul-

Vénétie Julienne, Trentin-Haut Adige, Sicile, Sardaigne. Les provinces (au

nombre de 103) et les communes (8100), qualifiées de "pouvoirs

territoriaux", disposent de pouvoirs réglementaires.

AMBASSADE DE FRANCE EN ITALIE - MISSION ÉCONOMIQUE


Fiche signalétique Italie

29/07/2008 © MINEIE - DGTPE

Voici le nom et la carte des régions italiennes (en italien) :

Economie

Une économie fondée sur les

réseaux de PME

Des analyses conjoncturelles et

sectorielles régulièrement

actualisées sont disponibles sur le

site internet des Missions

économiques de Rome et de

Milan :

www.missioneco.org/italie

Une économie reposant sur les PME industrielles

L’Italie a été, après 1945, l’un des pays les plus dynamiques du continent

européen, en termes de croissance économique. Ce « miracle italien » a

transformé un pays essentiellement agricole en une grande économie

industrielle dont le PIB est inférieur mais comparable à celui de la France ou

de la Grande-Bretagne.

Cette évolution a été conduite alors que l’Italie est pauvre en matières

premières et dépend (encore aujourd’hui) en grande partie de l'étranger pour

son approvisionnement énergétique.

L’Italie dispose d’un tissu de PME particulièrement dense : les entreprises

sont très nombreuses (4,2 millions), en particulier les micro-entreprises (4

millions contre 2,4 millions en France). L’Italie a d’ailleurs fondé son

développement sur un système productif original dominé par les réseaux de

PME, les « districts industriels », très tournés vers l’exportation. Malgré la

crise qu’a traversée ce modèle et les faibles gains de productivité actuels,

l’Italie a renoué en 2006 et 2007 avec la croissance (+1,9% et +1,5%). Pour

2008, le gouvernement prévoit un ralentissement en 2008 (+0,5%).

Le secteur industriel, et dans une moindre mesure les secteurs de la

distribution, de l’hôtellerie-restauration et de la communication occupent une

place plus importante qu’en France. A l’inverse, les services publics, et dans

une moindre mesure les secteurs financiers, occupent une place plus

importante en France qu’en Italie.

AMBASSADE DE FRANCE EN ITALIE - MISSION ÉCONOMIQUE

- 2 -


Fiche signalétique Italie

29/07/2008 © MINEIE - DGTPE

Chiffres

Démographie et économie

Grands indicateurs

Surface

310 226 km2

Population résidente 59,6 millions (estimation Istat au 1er janvier 2008)

Capitale

Rome

Principales villes Rome (Latium) - 2,7 millions habitants (au 31/12/07)

Milan (Lombardie) - 1,3 millions habitants (idem)

Naples (Campanie) - 1,0 million habitants (idem)

Turin (Piémont) - 0,9 million habitants (idem)

Palerme (Sicile) - 0,7 million habitants (idem)

Gênes (Ligurie) - 0,6 million habitants (idem)

Régions

20 régions, dont 5 autonomes

Taux natalité 9,5 ‰ (estimation Istat pour 2007)

Taux mortalité 9,6 ‰ (idem)

Cadre institutionnel République parlementaire. Le président est élu par le

Parlement et des représentants des régions. Celles-ci

disposent de pouvoirs étendus, notamment de pouvoirs

législatifs dans certains domaines

Produit intérieur brut 1 535,5 milliards d'euros (2007)

PIB / hab 25 756 euros (estimation 2007)

Taux inflation 3,9 % (juillet 2008 en glissement)

Taux chômage 7,1% (1er trimestre 2008)

Source : ME sur chiffres ISTAT

Informations

Les ouvrages de la Mission économique

Vous pouvez consulter

l’édition 2007 de l’Essentiel

d’un marché sur le site

d’Ubifrance :

http://www.ubifrance.fr/librairie/

collection.asp?r=1&idcol=1&Ca

tegoryP=IT

En attendant la nouvelle

édition, pour commander

« S’implanter en Italie », vous

pouvez vous rendre sur le

site d’Ubifrance :

http://www.ubifrance.fr/librairie/

prodouvrage.asp?SKU=001978

2279451516

L’Essentiel d’un Marché : l’Italie » apporte une vue d'ensemble du pays

ainsi que des informations concrètes. L’ouvrage est en vente auprès

d’Ubifrance. La dernière édition est parue fin 2007.

« S’implanter en Italie » : Ce guide a pour ambition d'offrir aux entreprises

qui s'intéressent au marché italien , qu'elles veuillent y vendre leurs produits,

y nouer un partenariat ou s'y implanter, un panorama aussi complet que

pratique du cadre juridique et fiscal dans lequel elles conduiront leur projet.

Une nouvelle édition est en cours de finalisation et sera disponible à

l’automne auprès d’Ubifrance.

« L’Essentiel d’un Marché » « S’implanter en Italie »

AMBASSADE DE FRANCE EN ITALIE - MISSION ÉCONOMIQUE

- 3 -


Fiche signalétique Italie

29/07/2008 © MINEIE - DGTPE

Copyright

Tous droits de reproduction réservés, sauf autorisation

expresse de la Mission Economique de ROME (adresser

les demandes à rome@missioneco.org).

Clause de non-responsabilité

La ME s’efforce de diffuser des informations exactes et à

jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs

qui lui seront signalées. Toutefois, elle ne peut en aucun

cas être tenue responsable de l’utilisation et de

l’interprétation de l’information contenue dans cette

publication qui ne vise pas à délivrer des conseils

personnalisés qui supposent l’étude et l’analyse de cas

particuliers.

Auteur :

Mission Économique

Adresse : Via di Santa Maria dell’Anima, 16

ROME 00186

ITALIE

Rédigée par : Anne DAUNOIS-GIUDICELLI

Revue par : Benjamin DELOZIER

Version originelle du 25 juillet 2005

AMBASSADE DE FRANCE EN ITALIE - MISSION ÉCONOMIQUE

- 4 -

More magazines by this user
Similar magazines