Numéro 18 - Conseil général de l'Oise

oise.fr

Numéro 18 - Conseil général de l'Oise

Culture / bons plans

L’OISE AU THÉÂTRE

Lever de rideau

sur Ionesco

CÔTÉ TARIFS, PROFITEZ DU FESTIVAL AVEC DES FORMULES « JOURNÉE », « JOURNÉE

ET SPECTACLE DU SOIR », OU UN « PASS » D’ACCÈS ILLIMITÉ. À NOTER, RÉDUCTIONS

POUR LES GROUPES DE DIX PERSONNES ET PLUS, CHÔMEURS, ÉTUDIANTS, MOINS DE

25 ANS ET PLUS DE 65 ANS, NOTAMMENT, TANDIS QUE LES MOINS DE 16 ANS ENTRENT

GRATUITEMENT. INFORMATIONS SUR OISE.FR

es racines des mots sont-elles

carrées ?», clame l’Élève. Et le

Professeur dans cette Leçon de lancer :

« Les sons doivent être saisis au vol

par les ailes pour qu’ils ne tombent

pas dans les oreilles des sourds… »

Attrapez-les, ces phrases de Ionesco,

sous les frondaisons du parc Jean-

Jacques-Rousseau envahi soudain de

rhinocéros ! Car du 1 er au 7 juillet, à

30

Ermenonville et Chaalis, « L’Oise

au théâtre » met en scène l’auteur

franco-roumain, lui « qui sait,

mieux qu’un autre, devenir

spectateur du monde et pointer

ses failles, en provoquant le rire »,

dit Ladislas Chollat, directeur

artistique.

Rires, œil qui s’écarquille et

peut-être larmoie, chaque soir,

sous le grand chapiteau du parc

d’Ermenonville, résonneront les

trois coups d’un spectacle phare :

en ouverture, honneur à La Leçon

et La Cantatrice chauve, puis

bienvenue à L’Homme aux

valises, Rhinocéros la nouvelle et

Les Chaises, Tueurs sans gages,

enfin La Colère, une création

de la compagnie picarde Éclats

d’états. Bonus, le 1 er juillet

à 15 h 30, le conte Ouvre-moi

la porte, à voir en famille.

Familles, amis, promeneurs

solitaires, le festival vous ouvre

ses parterres de 14 h à minuit,

tous les jours : lectures au théâtre

de verdure, scènes amateures,

discussions au café littéraire, et

moments musicaux – salsa pour

danser les 6 et 7 juillet après

spectacle ! Deux kilomètres

plus loin, à l’abbaye de Chaalis,

exposition et colloque dévoileront

Eugène Ionesco l’homme, l’écrivain,

dans un bruissement de roses, un esprit

de fête. « À propos, et la Cantatrice

chauve ? – Elle se coiffe toujours de la

même façon ! » ■

CONTACT

Locations et réservations, 03 47 54 96 67,

ou Fnac et Tickenet

30

60 - N°18 - Juin 2006

DR

en bref

> ÉLECTRO

Vadim Vernay,

le Printemps du

succès

« Attention talent scène ! »

Repéré par l’association

Divine Mélodie, Vadim Vernay

a emporté de ses sons électro

finement travaillés, et imagés,

les applaudissements des

fans et professionnels sur les

planches du Printemps de

Bourges. Où il se produisait

pour la première fois, seul

Picard sélectionné dans le

cadre des « découvertes ».

Lui parle simplement

d’une « étape phare » dans

sa carrière, surtout de

« chouettes rencontres ». À

écouter sur l’album For the

Other Tracks, diffusé par le

label associatif « La Mais°n ».

CONTACT

www.label-maison.org

> PHOTO

Charles Commessy

à Creil

Une petite fille endimanchée,

coiffe blanche, dentelles et

mains croisées sagement ;

Auguste Glinard, cordonnier

à la longue et noble barbe ;

des Bohémiens tirant

leur roulotte de bois ;

des paysans, la fête au

village, un orage : Charles

Commessy (1856-1941),

photographe « amateur » et

instituteur du Beauvaisis,

pointa son objectif sur les

scènes du quotidien, avec

une sensibilité prégnante

aujourd’hui encore. Des

clichés à dévisager dans une

exposition organisée avec les

Archives départementales,

jusqu’au 13 juillet à l’Espace

Matisse de Creil.

CONTACT

03 44 24 09 19

More magazines by this user
Similar magazines