Le nouveau réseau se dévoile - Grand Dax

grand.dax.fr

Le nouveau réseau se dévoile - Grand Dax

GRAND DAX

N°6

AVRIL 2013

INFOS

Transports publics

Le nouveauseau

se dévoile

www.grand-dax.fr


3

4

8

12

PEFC/10-31-1744

La Communauté d’Agglomération du Grand Dax a fait le choix d’une

communication éco-responsable.

Ce document a été réalisé avec des encres végétales, sur du papier PEFC

par une imprimerie “Imprim’vert”.

Directeur de la publication : Jean-Marie Abadie

Comité de rédaction : Jean-Marie Abadie, Martine Gay, Charles-Alain

Labarrière, Pascal Lavigne,

Carmen Lesparre, Stéphane Mauclair,

Emmanuel Vignes, Philippe Némes, Cécile Lesgourgues, Antoine

Dupourqué, Aurélien Sourine

Tirage : 32 000 exemplaires

ISSN : 2256-7119

Crédit photo et visuels : Service communication du Grand Dax, Serge

Lafourcade, Atelier Villes et Paysages, Région Aquitaine, Thierry Dupéré

communication, Altispot, Esens / SPL.

Conception, réalisation : Agence Caractères

Saint-Paul-lès-Dax - Tél. 05 58 91 40 40

Dépôt légal à parution

Impression : Imprimerie Sud-Ouest Service’s

20 ans, 20 communes, un territoire

Circuler

S’organiser pour limiter

la gêne occasionnée par

la création du PEM (Pôle

d’Échanges Multimodal)

Se rappeler

La parole

aux pères fondateurs

du Grand Dax.

Se déplacer

Les couleurs du nouveau

seau de transport.

Se loger

Agir pour habiter mieux.

Bénesse-lès-Dax, Candresse, Dax, Gourbera, Herm, Heugas,

Mées, Narrosse, Oeyreluy, Rivière-Saas-Gourby,

Saint-Pandelon, Saint-Paul-lès-Dax, Saint-Vincent-de-Paul,

Saugnac et Cambran, Seyresse, Siest, Tercis-les-Bains, Téthieu,

Yzosse.

20, avenue de la Gare - 40100 Dax

Tél. 05 58 56 39 40

Fax : 05 58 56 39 41

contact@grand-dax.fr

www.grand-dax.fr

2 Grand Dax

Le mot du Président

La question des transports publics et de

l’organisation du territoire est au cœur

de l’engagement des politiques publiques

portées par le Grand Dax. Destinés à

tous les habitants du territoire, quel que

soit leur âge, leur lieu de résidence ou leur

condition sociale, les transports publics

s’adressent aussi aux citoyens de passage,

curiste ou accompagnant, touriste…

De nombres travaux sont en ce moment

engagés par notre intercommunalité. Aux

abords de la gare de Dax, d’importants

travaux d’aménagement se poursuivent

selon le rythme prévu et seront achevés en fin d’année. Nous pourrons

bénéficier d’un nouveau quartier de services, accessible dans

tous les sens du terme, respectueux de l’environnement et pourvu

en places de stationnement supplémentaires. Avec un million de

passagers par an, la gare de Dax est la première porte d’entrée du

territoire. Elle se devait, pour nous-mêmes et pour nos visiteurs,

d’être digne de la première agglomération thermale de France.

S’ajoutera dès juillet un tout nouveauseau de transport en

commun. Après vingt-cinq ans de bons et loyaux services, Urbus

et ses treize lignes actuelles cèdent leur place. Dans quelques

semaines, quatre nouvelles lignes, plus cohérentes et mieux cadencées,

sillonneront le territoire. Ce dispositif sera complété par un

service de transport à la demande optimisé, en adéquation avec

les circuits des navettes Vitenville, désormais bien ancrés dans nos

modes de vie. Des innovations seront également prévues dans le

service rendu à la population et une tarification attractive sera établie.

Nous serons tous encore davantage incités à emprunter les

bus et à laisser nos voitures en periphérie, afin de désengorger nos

centres urbains. Plusieurs réunions publiques seront organisées en

mai et juin pour dialoguer avec vous sur les nouveautés de notre

futur réseau de transport public territorial.

Le Grand Dax œuvre pour vous offrir un territoire de bien-vivre.

Nous comptons sur vous pour rester les acteurs de ces projets,

porteurs pour notre avenir commun.

Le Grand Dax a la fibre

L’arrivée de la fibre optique sur le

territoire du Grand Dax vient d’être

officialisée par une convention

signée par le Conseil général et

France Télécom. Il s’agira d’un atout

majeur en terme de développement

et d’attractivité économique.

La société Numeridax sera chargée

Jean-Marie Abadie

Président du Grand Dax

de commercialiser ce très haut débit

à des tarifs maîtrisés.

Dossier spécial « Très haut débit »

dans le prochain numéro de « Grand

Dax infos ».


Aménager

Un pôle au top départ

La création d’un Pôle d’échanges multimodal (PEM) va considérablement faciliter

l’articulation des différents moyens de transports du quartier de la gare et donner fière

allure à cette entrée d’agglomération. Reste que cet aménagement ne va pas se faire

sans quelques perturbations. Des outils de communication ont été mis en place pour

que chacun puisse être parfaitement informé des gênes occasionnées. Faisons un point

sur l’organisation du quartier de la gare jusqu’à mi juillet.

Circulation

> Mise en sens unique de l’avenue de la

gare (de l’av G. Chaulet vers Saint-

Paul-lès-Dax) : premiers travaux à

compter du 11 mars.

> Avenue Saint-Vincent-de-Paul en

sens unique de Saint-Paul-lès-Dax

vers Dax (de mi-mars à fin mai).

> Du centre de Saint-Paul-lès-Dax vers

la gare de Dax : déviation du trafic par

l’avenue Saint-Vincent-de-Paul, carrefour

Cap dou poun (restauration du

tourner à gauche) puis av. G. Chaulet.

Voirie

> Création d’un rond-point sur la RD129

(circulation en double sens maintenue

avec alternance ponctuelle).

> Création d’un rond-point au croisement

de l’avenue de la gare et de l’avenue

Saint-Vincent-de-Paul.

> Restructuration du rond-point au

croisement de l’av. G. Chaulet et avenue

de la gare.

> Travaux de voirie rive sud de l’avenue

de la gare (côté Caisse d’Epargne et

Grand Dax).

Stationnement

> Parking communautaire face à la gare

avec un accès qui se fera depuis l’avenue

Saint-Vincent-de-Paul.

Transport en commun

> Les bus et les navettes arrivant de

Saint-Paul-lès-Dax ne passeront plus

par av. de la gare/av. G. Chaulet mais

par l’avenue Saint-Vincent-de-Paul.

> L’arrêt de bus face à la Caisse

d’Epargne sera déplacé avenue Saint-

Vincent-de-Paul.

Pour être informé en

temps réel

QR code

Av. de la Gare

RD. 129

Nouveau rond-point

Vieux Pont

Av. Saint-Vincent-de-Paul

Adour

Av. Georges Chaulet

Pont des Arènes

Restructuration de rond-point

Sens unique

Restauration du tourne à gauche

Emplacement arrêt de bus

Sur internet

Site : www.grand-dax.fr dans les

pages actualités.

Page Facebook : grand-dax,

communauté d’agglomération

Animateur

En complément des supports de

communication, un animateur

est à la disposition des riverains,

des usagers et des commerçants

impactés pour leur apporter toute

information utile.

Plan de circulation autour de la gare de Dax durant la

première phase des travaux.

N° Vert gratuit : 0 805 800 844

infos.pem@grand-dax.fr

Grand Dax 3


20 ans du Grand Dax

20 ans en commun

La Communauté vue par ses pères fondateurs

Il y a cinq ans déjà, la Communauté fêtait les vingt ans d’URBUS.

Jacques Anthian l’ancien président s’adressait à J.-P. Bidau, J.-P. Penicaut,

Yves Goussebaire-Dupin et J.-C. Labernède.

Jean-Pierre Pénicaut (Saint-Paul-lès-Dax) et Yves Goussebaire-Dupin (Dax) sont les

pères fondateurs de la Communauté de communes du Grand Dax. Ils ont accepté de

s’exprimer dans nos colonnes.

Equilibre et solidarité

Témoignage d’Yves Goussebaire-Dupin,

ancien sénateur des Landes, maire honoraire de Dax

En même temps, voir près et voir loin,

assurer le présent et préparer l’avenir, telle

est l’attitude qui s’impose aux élus.

C’est ainsi qu’est née, dès l’année 1970, la

perspective, à moyen terme, d’une intercommunalité

dans le Pays Dacquois.

Les bonnes idées mûrissent lentement.

L’évolution de la société, du comportement

humain, augmentant fortement les

préoccupations et les responsabilités des

élus, initia et fit grandir, petit à petit, la

démarche de coopération.

La première Communauté à quatre, accompagnée

d’un Syndicat Intercommunal

à Vocation Multiple, fut une manoeuvre,

non pas de division, mais d’apprentissage.

Et je veux rendre hommage à nos collègues,

maires et conseillers municipaux, de

l’époque qui n’ont pas reculé devant les

difficultés.

Aujourd’hui, dans un contexte si différent,

où le numérique nous transporte de citoyens

de village à citoyens du monde, où

le désordre de l’économie et de la finance

blesse si gravement tant d’entre nous,

la Communauté d’Agglomération du

Grand Dax est devenue l’animatrice incontournable

d’initiatives et de chantiers.

Ayons confiance en la sagesse de nos élus

à la manoeuvre : celle de ne pas confondre

vitesse et précipitation, de prendre le soin

de consulter, d’expliquer pour convaincre.

Ils savent très bien que l’esprit de clocher

ne peut survivre que dans l’équilibre et la

solidarité.

Artisans du Grand Dax, bonne chance !

4 Grand Dax


Inventer une forme de

démocratie participative

Entretien avec Jean-Pierre Pénicaut, ancien président du Grand Dax (1995-2004),

ancien Député des Landes, ancien maire de Saint-Paul-lès-Dax.

Quels ont été les principes fondateurs

de l’intercommunalité ?

L’édification du Grand Dax a été progressive,

a pris du temps, et a demandé de la

patience. Il fallait laisser aux maires une

certaine durée pour mieux se connaître,

et leur donner la capacité d’élaborer des

projets.

Un des principes majeurs est de veiller

à la bonne entente entre les communes.

Tout ce qui peut susciter un conflit entre

les communes doit être écarté. Le rôle

du président est de veiller à cet objectif

d’intérêt commun. Pour y parvenir, nous

avons collectivement posé un principe

simple : l’intercommunalité renoncera

à tout projet impactant une commune.

C’est par exemple la raison pour laquelle

nous n’avons pas finalisé le projet de

franchissement central, qui rencontrait à

l’époque où nous y avons travaillé, l’opposition

des élus dacquois.

Ce principe de base ne doit pas être

perdu de vue car il garantit l’entente de

l’ensemble. Le ciment d’une intercommunalité,

c’est de permettre à chaque

commune de conserver son identité tout

en offrant à toutes de poursuivre un projet

global.

Quelle est votre appréciation de l’évolution

du Grand Dax ?

La Communauté fête cette année ses

20 ans : cette durée est finalement très

courte. La construction de l’intercommunalité

est loin d’être achevée. Elle

ne le sera que si les 20 communes sont

rassemblées autour d’une ambition et

d’un projet commun réellement conçu

ensemble et non parachuté, ce qui est, me

semble-t-il, encore à construire.

Une communauté ne peut s’engager dans

des investissements lourds que si elle

est soudée et en entente complète entre

toutes ses composantes. Il est donc indispensable

de préserver l’équilibre entre le

centre urbain et les communes rurales

de la périphérie dont l’identité doit être

prise en compte. Ainsi, dans le fonctionnement

et les débats, le maire de la plus

petite commune doit être autant écouté

que le maire de la ville-centre.

Les élus de la Communauté qui ont déjà

amorcé ce mouvement doivent continuer

de se déplacer sur le terrain, à la

rencontre des communes membres et de

leurs habitants. Un des enjeux d’avenir

est de développer, d’inventer, une forme

de démocratie participative à l’échelle du

Grand Dax, (un peu à l’image des comités

de quartier des villes).

Sur un plan plus général, la communauté,

désormais d’agglomération, jouera

son rôle à trois conditions : d’abord ne

porter que des projets acceptés par tous ;

ensuite, ne rien entreprendre qui ne soit

financièrement supportable par la collectivité

(et ceci est d’autant plus vrai que

l’intercommunalité doit aussi assumer le

poids de ce qui s’appelle « la crise » avec

une diminution de ses ressources qui

n’est pas près de s’arrêter) ; enfin , ne pas

céder à cette envie trop répandue du projet

prestigieux venue de l’idée que si on a

créé une structure plus grande, elle peut

tout faire : la Communauté du Grand

Dax est une jeune collectivité encore en

construction. Il faut la laisser grandir

sans brusquer sa croissance.

En somme, si j’avais un vœu à formuler

pour elle, ce serait que les élus qui en ont

la lourde responsabilité s’y sentent bien

entre eux avec l’envie de construire utilement

ensemble, et que les habitants de

nos vingt communes aient fait complètement

leur une Communauté qui, après

tout, est à leur service.

Grand Dax 5


20 ans du Grand Dax

Une idée commune

Guylaine

Dutoya

Maire de Candresse

depuis 2008

Jean-Michel

Dufort

Maire de Téthieu

depuis 1992

Jean-Claude

Lacrouzade

Maire de Narrosse

depuis 2008

Quand je regarde le travail réalisé par

les élus depuis sa création en 1993,

je me dis qu’ils ont su donner la première

impulsion et que déjà il a fallu

trouver des consensus.

20 ans après les communes rurales

comme Candresse bénéficient de services

équitables concernant l’action

sociale, le logement, la voirie, le traitement

des déchets… La mutualisation

de certains services bénéficie également

aux communes urbaines.

J’évolue au sein de l’agglomération sur

ses compétences en me positionnant

en tant qu’élue communautaire mais

je suis très attentive et attachée aux

impacts sur la Commune qui m’est

confiée et plus largement aux impacts

sur chaque citoyen que nous sommes.

Il n’est pas toujours simple de concilier

les besoins et intérêts de nos collectivités

tant elles sont différentes.

Je pense que les mentalités doivent

encore évoluer, car il nous faut nous

adapter au contexte actuel difficile et

aux équilibres fragilisés.

De nombreux dossiers, comme l’attractivité

et le développement économique

du Grand Dax, le très haut

débit, le centre nautique, les centres de

loisirs sont en cours.

Ce qui me semble extrêmement important

aujourd’hui comme hier, c’est

d’agir pour le plus grand nombre et de

répondre aux besoins essentiels.

L’ensemble des maires

des communes de

l’agglomération sont

invités à s’exprimer

dans ces colonnes.

Notre Grand Dax a vécu un tel renforcement

ces vingt dernières années

qu’on a peine à le reconnaitre.

Au départ, les communes étant principalement

regroupées autour de deux

compétences fortes : le transport et la

collecte des déchets.

Aujourd’hui, nous sommes : vingt

communes, plus de 320 agents, des

compétences dignes des grandes intercommunalités

(aménagement numérique

et de l’espace, développement

économique, action sociale, voirie, …)

et une action publique renforcée, de

qualité mais hélas plus couteuse.

Les habitants de notre territoire ne

peuvent qu’en témoigner et confirmer

la montée en charge et la rapide

évolution de notre structure et de nos

services.

Mais en tant que commune, c’est également

un tout nouveau rapport qui se

créé avec cet échelon intercommunal.

C’est un travail de concertation pour

consolider notre efficacité. Nous avançons

ensemble vers des projets et missions

communs : accessibilité, aides à

la personne, …

Grâce à l’intercommunalité, notre

commune peut se satisfaire d’avoir pu

faire aboutir un beau projet d’aménagement

foncier permettant d’accueillir

des entreprises en combinant environnement

naturel, accès au très haut débit,

proximité du cœur urbain et de la

gare TGV. Elle se satisfait également

d’avoir consolidé son image grâce

à une politique de communication

communautaire soucieuse d’afficher

avec elle l’identité propre de ses communes

membres.

Un levier supplémentaire pour nous,

communes, sur lequel nous appuyer

afin d’offrir à nos concitoyens une

qualité de service équivalente aux

communes plus importantes.

Le Grand DAX a vingt ans ; vingt ans

c’est jeune par rapport à l’âge de nos

communes.

Mais quelle croissance !

Aprés la mise en commun de la collecte

et du traitement des ordures

ménagères, de la voirie, des transports

urbains, initiée avant la naissance de

la communauté des communes de

DAX, sont arrivés l’aménagement des

zones économiques, l’aménagement

de l’espace,l’urbanisme de cohérence

territoriale, le Centre Intercommunal

d’Actions Sociales, les grands projets,

et maintenant l’harmonisation des

Accueils de Loisirs Sans Hebergement.

Alors que le législateur vient tout juste

en 2012, d’obliger les communes à se

regrouper, grâce aux quatre maires visionnaires

de l’époque, (Mme Vacher,

M. Goussebaire-Dupin, M. Penicaut

et M. Lagraula) notre communauté a

aujourd’hui vingt ans.

Après vingt ans la croissance ne peut

être aussi forte; il nous est obligatoire

de consolider nos unions et de poursuivre

notre feuille de route. Il est de

notre responsabilité de préserver l’emploi

en redynamisant le thermalisme,

en facilitant les emplois d’avenir et

en réalisant des projets structurants à

l’échelle de notre agglomération.

Notre capacité à investir ne pourra

se faire que si la communauté et

l’ensemble des communes font des

économies de fonctionnement pour

celà il est important de travailler sur

la mutualisation des moyens et le regroupement

des services.

Afin si on veut donner plus de légitimité

à l’Agglomération il est important

à l’avenir que les conseillers communautaires

soient élus au suffrage

universel, il est vrai que le parlement

et le sénat préparent quelque chose

pour 2014.

6 Grand Dax


Christian

Carrère

Maire de Saint-Pandelon

depuis 2011

Le Grand Dax fête ses 20 ans

À l’origine, l’intercommunalité s’appelait

Communauté des communes.

Elles étaient quatre.

Grâce à l’attractivité de notre territoire,

nous sommes devenus communauté

d’agglomération à 20.

Au-delà des clivages politiques, la

CAGD est un formidable moteur

de développement économique pour

notre territoire.

Pulseo, l’aménagement de la gare, la

fibre optique, les centres nautiques, les

pôles automobiles et économiques, le

CIAS et les centres de loisir ... Toutes

ces actions fortes témoignent d’une

volonté d’avancer ensemble.

Tel un pays au sein de l’Europe,

chaque commune défend ses intérêts,

s’associe aux décisions ou témoigne

ses réserves.

Pour Saint-Pandelon, nous ne pouvons

que nous réjouir de pouvoir

bénéficier des appuis techniques, juridiques

et fiscaux que nous apportent

les divers services de la CAGD.

La gestion de la voirie, son entretien

parfois contesté, des agencements

PMR coûteux, un CIAS performant,

le com’urbus mais surtout le vittenville

cher à nos habitants : tout cela est la

force d’une intercommunalité ce qui

sécurise une mairie rurale.

Beaucoup d’ambition pour notre territoire

qui sera certainement un jour

trop petit et devra se rapprocher de

pôles tout aussi dynamiques.

Alain Forsans

Maire de

Saugnac-et-Cambran

depuis 2008

20 ans, l’âge de la majorité

J’ai pu me rendre compte du chemin

parcouru depuis sa création. Surtout

de constater son évolution structurelle

avec la prise de nouvelles compétences.

L’avenir se joue dans les territoires,

mais avec les territoires :

• garder le cap du vivre ensemble dans

l’aménagement urbain.

Il est important de mener une politique

volontariste en termes de logement.

C’est la première condition

d’insertion. C’est ce que fait le Grand

Dax avec le Plan Local de l’Habitat,

avec le Plan de Déplacement Urbain.

• garder le cap du vivre ensemble dans

notre politique enfance, jeunesse, personnes

âgées.

Offrir aux familles des solutions de

garde en adaptant nos capacités d’accueil

- crèches pour les petits, enfance

et périscolaire avec les centres de Loisirs

mais aussi l’aide aux personnes

âgées pour leur maintien à domicile.

• garder le cap du vivre ensemble dans

le développement économique

Avec de grands projets d’avenir (pulseo,

plan climat, très haut débit, pôle

d’échanges multimodal …).

Nous devons afficher notre attachement

au développement de l’intercommunalité

comme outil au service

des projets territoriaux. C’est un outil

indispensable pour nos communes,

mais ne perdons pas de vue que dans

le contexte actuel préoccupant, l’échelon

local reste essentiel avec la force

que constitue la proximité, ce lieu

irremplaçable qui unit l’élu au citoyen.

Je forme le vœu que la Communauté

d’Agglomération du Grand Dax soit

mieux perçue au niveau des habitants.

Gabriel

Bellocq

Maire de Dax

depuis 2008

Vice-président du

Conseil général des Landes

Un projet quotidien

pour tous les avenirs

Je me souviens de 1993 et des rencontres

entre Dax, Saint-Paul-lès-Dax, Saint-Vincent-de-Paul

et Narrosse. Je me souviens

des visages de ce temps et des ambitions

que portaient les voix d’alors. Je me souviens

encore du grand œuvre de construction

de cette intercommunalité, vite élargie

à seize autres communes. Je me souviens

des difficultés et du travail des femmes et

des hommes de ce territoire pour les surmonter.

Je me souviens de tout ce grand

passé et conserve tout mon enthousiasme

pour l’immense futur qui nous attend et qui

doit nous guider dès aujourd’hui dans nos

choix et nos actes. Ce futur sera celui du

dialogue, de la confrontation constructive,

de la mutualisation de nos forces au service

de l’intérêt partagé, pour donner du sens à

ce pays que nous aimons et où nous vivons

comme les 60 000 habitants que nous représentons.

Mais l’avenir du territoire passe

aussi par l’échange constant avec les territoires

voisins, pour partager notre vision des

espaces et des horizons.

Depuis vingt ans, notre communauté d’agglomération

a mis en commun des moyens

financiers, des équipements, des services

publics, autour de projets et de valeurs qui

nous réunissent. Nous contribuons ainsi à

organiser la vie collective sur un territoire

en plein développement.

Le Grand Dax est le gardien d’un environnement

exceptionnel qui est tout à la fois

une ressource, un patrimoine, un lieu de

travail et de loisirs et un formidable cadre

de vie. Ce que fait le Grand Dax pour que

nous puissions jouir de cet environnement

et le transmettre un jour, aucune des communes

membres n’aurait pu le faire toute

seule.

La première richesse, ce sont avant tout les

femmes et les hommes qui vivent sur notre

territoire. Ils sont à la fois la raison d’être et

la finalité des services que nous mettons en

place. L’état d’esprit qui anime l’ensemble

des élus du Grand Dax, c’est une foi inébranlable

dans l’avenir de ce territoire, qui

s’exprime dans la convivialité, la solidarité,

la création... Cet état d’esprit, c’est celui de

l’audace, qui nous attend et attend nos successeurs

à bras ouverts.

Le présent est déjà un avenir. Il faut s’en

convaincre dès maintenant.

Grand Dax 7


Se déplacer

En juillet, le réseau reprend

des couleurs

Attente réduite, transport à la demande optimisé, tarifs attractifs et billetique

modernisée, le nouveauseau de transports publics du Grand Dax va gagner en

efficacité. Lancement en juillet.

Pour accroître encore l’attractivité de son

offre, et inciter toujours plus de monde à

utiliser les transports en commun, l’Agglomération

a décidé de réorganiser son

seau. L’objectif est de s’adapter aux besoins

de tous, en étant rapide, accessible

et économique.

Rapide

Les quatorze lignes actuelles vont céder

la place à quatre lignes qui traverseront

l’agglomération sur un axe nord - sud.

Plus besoin de changer de bus pour aller

de Saint-Paul-lès-Dax à Seyresse.

Le nombre d’arrêts proposés sera réduit,

mais le nombre de passages sera considérablement

augmenté : sur les lignes 1

et 2 (voir plan), il y aura un bus toutes

les vingt minutes aux heures de pointe

et toutes les quarante minutes en heures

creuses. Sur les lignes 3 et 4, les délais

seront respectivement de trente et quarante

minutes.

Transport à la demande

accessible

Les arrêts disposeront de places de parking

spécifiques, dont certaines seront

servées aux personnes handicapées.

8 Grand Dax

Économique

Souhaitant encourager le plus grand

nombre à utiliser les transports en

commun, le Grand Dax a fait le choix

de tarifs très attractifs. Le prix du billet

a été fixé à un euro. Cinq euros pour dix

voyages. L’abonnement mensuel sera de

dix euros. Il sera possible de prendre un

abonnement annuel au tarif de 100 euros

(20 euros pour les étudiants, séniors et

tarifs sociaux selon conditions).

Connecté

Une carte d’abonnement nominative sera

rechargeable via internet. Elle permettra

de valider son titre de transport « sans

contact ». Il suffira de l’avoir sur soi.

Les utilisateurs de smarphones pourront

géo-localiser les véhicules en flashant un

QR code et dans un avenir proche, ils

pourront s’acquitter directement du prix

du trajet.

Chiffres clés

168 c’est le nombre d’arrêts de bus

répartis sur les quatre lignes.

85 c’est le pourcentage des arrêts

qui seront adaptés aux personnes à

mobilité réduite cette année.

Le numéro vert gratuit mis en place pour les travaux du pôle d’échanges multimodal

permet également d’obtenir des informations sur le nouveauseau de transport.

N° Vert gratuit : 0 805 800 844

Transports

à la demande

• Zone Est pour Bénesse-Lès-Dax,

Saint-Pandelon, Œyreluy (Lycée

agricole), Saugnac-et-Cambran,

Narrosse, Candresse et Yzosse.

Souhaitant gagner en efficacité tout

en maîtrisant les coûts, le Grand Dax

restructure également son service

de transport à la demande en trois

zones dans lesquelles les itinéraires

s’adaptent aux demandes :

• Zone Nord pour Herm, Gourbera,

Saint-Vincent-de-Paul, Saint-

Paul-Lès-Dax (Hippodrome) et

Téthieu ;

• Zone Ouest pour Siest Heugas,

Tercis-Lès-Bains, Rivière-Saaset-Gourby,

Angoumé, Mées, Dax

(Lanot) et Saint-Paul-Lès-Dax

(Temps libre).

Ces zones seront desservies trois fois

par jour en fonction de la demande.

Les arrivées à Dax (Place Saint-

Pierre, Hôpital et Gare) sont fixées

à 9h, 11h et 14h30.

Les retours de Dax vers les communes

se feront à 11h30, 15h et 18h.


S’informer

Quatre réunions d’information,

ouvertes à tous, seront organisées à

Dax, Narrosse, Saint-Paul-lès-Dax

et Saint-Vincent-de-Paul entre la

mi-mai et la mi-juin.

Plus de précisions sur :

www.grand-dax.fr

Grand Dax 9


Grand angle

Un nouveau Pôle Économique à Téthieu

Service gagnant

Le Pôle Économique de Proximité de

Téthieu propose seize lots de 900 à

2 500m 2 destinés à accueillir des artisans,

des bureaux, des services ou des commerces.

Cet aménagement, important

pour le maintien de l’emploi sur le territoire,

a été financé par le Grand Dax,

le Conseil général et le SYDEC (Syndicat

d’Équipement des Communes des

L’ADB labellisé

L’Adour Dax Basket issu du regroupement

de L’ASPTT et de Candresse s’est

vu remettre par la Fédération française

de basketball les labels Élite et École

nationale de mini basket. Une double

distinction qui lui vaut d’être le premier

Landes). Tous les lots seront prochainement

connectés à l’Internet très haut

débit via la fibre optique.

Le prix de vente, calculé au plus juste

pour couvrir les frais d’aménagement, est

de 35 euros/m 2 .

Contact

Direction du Développement

Économique : 05 58 91 13 45

club landais reconnu club formateur et

qui souligne l’important travail réalisé

par tous ses bénévoles en faveur des plus

jeunes. L’ADB compte notamment 120

enfants en baby-basket (à partir de 5 ans)

et poussins (10 ans).

Pour favoriser la qualité des relations

entre les usagers et les agents de son

Service D’aide et d’Accompagnement

à Domicile, le Grand Dax a revu le

nombre et la répartition des zones de

couverture sur son territoire. De cinq,

elles passent à six et leur redécoupage

tient compte des évolutions de la demande

depuis la création du CIAS en

2009. Plus de zones sur un même périmètre,

ce sont moins d’agents pour

chacune. Ce qui favorise leur retour

régulier chez les mêmes usagers.

La folie du basket

Le Grand Dax était partenaire de l’édition

2013 des Basket folies. Le rendez-vous

des amoureux du ballon orange a connu

un gros succès. Ambiance chaleureuse et

conviviale sur le terrain de Heugas notamment

au moment du match d’anthologie

qui a opposé les anciens de l’Élan

Béarnais et l’équipe mythique du Barça.

L’évènement basket

de l’année 2013 !

HEUGAS - DIMANCHE 31 MARS - 15 H

Laura Flessel Jackson Richardson Tony Estanguet Muriel Hurtis Joëlle Hyppolite Odiah Sidibé

Sonia Rolland Valérie Nicolas Cyril Julian Yann Bonato Yannick Souvré Georges Eddy Nicolas Brusque

Laurent Vernay Vincent Alix Franck Butter Jérôme Thion Stéphanie Barneix Philippe Blain

Laurent Chambertin Mickaël Bert Françoise Amiaud Laurent Sciarra Emmanuelle Bescheron

Jérôme Fernandez Jean-Pierre Elissalde Jean-Pierre Siutat Fred Hufnagel Thierry et Didier Gadou

Alain Gilles Stéphane Risacher Antoine Rigaudeau Laurent Foirest Christian Ortéga Paul Henderson

Laurent Sciarra Philip Szanyiel Bankaly Kaba Jean-Noël Perpère Matthieu Bisséni Alain Larrouquis

Fred Fauthoux Jean-Gaël Percevault Jean-Luc Deganis Andrès Jiménez Roger Estreller

Audie Norris José Luis Galiléa José Montero Andreu Quique Manuel Bosch Ferran Martinez

Olivier Lafargue Jean-Michel Moret Pascal Gohier Team Basket Landes Richard Dourthe

Inscriptions au 06 43 02 32 03

Entrée Enfant (- de 12 ans) : 5€ Adulte : 10€

Repas Enfant (- de 12 ans) : 6€, Adulte : 12€

Tout le programme sur

sur @basketfolies40

ou sur www.blac.fr

Basket folies

Heugas, commune du Grand dax

10 Grand Dax


Environnement

L’engagement durable

Fidèle à ses engagements, dans l’ensemble de ses domaines d’intervention,

le Grand Dax fait le choix de l’éco-responsabilité. Inventaire partiel.

Une voirie verte

Dans l’ensemble de ses chantiers de

voirie ou de mise aux normes d’accessibilité

sur ses vingt communes, le Grand

Dax intègre les problématiques de développement

durable. Pour diminuer

les émissions de gaz à effet de serre,

les marchés signés avec les entreprises

respectent les règles de l’achat durable.

Le béton désactivé est utilisé pour les

allées piétonnes et dans les centres

bourgs, les aménagements privilégient

les modes de déplacement doux.

La transition

énergétique

Le Conseil régional a retenu le Grand

Dax pour organiser une table ronde sur

l’efficacité énergétique et la sobriété.

Le rendez-vous, qui s’inscrit dans les

débats territoriaux sur la transition

énergétique, est fixé au 14 mai prochain

à l’Atrium de Dax de 18h à 20h15.

Au programme : intervention de professionnels

et possibilité pour le public de

s’exprimer à l’aide de boîtiers de vote.

Sur la piste

du rallye durable

Pour la cinquième année consécutive,

le Grand Dax s’est engagé

dans la Semaine du Développement

Durable.

Son ambassadeur du tri, animateur

des journées, a invité toutes

les écoles a participer à un véritable

« rallye durable » sur deux

jours.

Douze d’entres elles ont relevé le

défi. Muni d’une feuille de route

chacun devait se présenter devant

six stands et répondre à une série

de questions sur le recyclage et les

économies d’énergie.

La classe la mieux informée sera

invitée à visiter un site spécialisé

en recyclage.

Des malettes

éco-responsables

Dans le cadre de son Plan Climat Énergie

Territorial (PCET), le Grand Dax

distribue gratuitement mille mallettes

favorisant les économies d’énergie et les

comportements éco-responsables. Elles

sont disponibles au siège de la Communauté,

au Centre Technique et dans les

mairies. On y trouve différents dispositifs

permettant de réduire ses consommations

d’énergie, d’eau et un sac de pré-tri

pour favoriser le recyclage des déchets.

Cette malette est remise contre signature

d’une charte de bonne utilisation.

Grand Dax 11


Se loger

Pour habiter mieux>

429 logements réhabilités, plus de dix millions d’euros de travaux réalisés par les

artisans locaux, l’opération d’amélioration de l’habitat initiée par le Grand Dax en

2008, arrive à son terme. Le bilan est très positif. Des opportunités d’aides existent

jusqu’en octobre prochain.

Dans la continuité de ses actions en

faveur du logement pour tous, dès 2008,

le Grand Dax a mis en place une OPAH

(Opération Programmée d’Amélioration

de l’Habitat), en partenariat avec

l’Agence nationale de l’habitat (Anah), la

Région Aquitaine et les vingt communes.

Ce dispositif d’aides financières, qui

prendra fin en octobre prochain, a pour

but de remettre sur le marché locatif des

logements confortables à loyers accessibles

et de permettre aux propriétaires

occupants d’améliorer la performance

énergétique de leur logement.

Les aides attribuées, sous conditions de

ressources ou avec engagement de louer

à des tarifs maîtrisés pendant neuf ans

au moins, concernent les travaux d’adaptation

aux handicaps ou aux personnes

âgées, le traitement de l’inconfort et de

l’insalubrité, la restauration du patrimoine,

la remise sur le marché d’appartements

vacants et la production de logements

à loyers modérés.

Bon bilan

À ce jour, les objectifs qui avaient été

fixés au moment du lancement de l’opération

sont bientôt dépassés. Preuve, s’il

en fallait, que l’initiative de l’Agglomération

correspond à une attente.

La dynamique est forte, en particulier

pour les économies d’énergie et l’adaptation

des habitations aux personnes fragilisées

par l’âge ou par un handicap.

De toutes évidence, le territoire compte

encore de nombreux logements inconfortables

et forts consommateurs d’énergie

et la Communauté réfléchit avec ses

partenaires à la possibilité de donner une

suite à cette opération.

12 Grand Dax

AVANT

APRÈS

AVANT

APRÈS

Des chiffres clés !

Depuis le lancement de l’opération en

2008, 429 logements ont été réhabilités

:

289 logements de propriétaires occupants,

et 140 logements locatifs

conventionnés mis sur le marché.

La Communauté a accordé près de

deux millions d’euros d’aide :

Environ 552 000 euros à destination

des propriétaires occupants et près de

1,5 million d’euros pour la production

de logements locatifs conventionnés.

Début 2013, une vingtaine de dossiers

supplémentaires pourraient aboutir.

Rénovation

thermique

Le programme « Habiter mieux » a

permis de lutter contre la précarité

énergétique de logements anciens.

45 propriétaires occupants aux revenus

modestes ont pu ainsi améliorer

le confort de leur logement et réaliser

des économies.

Gratuit et

sans engagement

Si vous avez un projet, vous pouvez

rencontrer le PACT des Landes qui

est chargé de l’animation de l’opération

du Grand Dax. Ses spécialistes sont à

votre disposition gratuitement et sans

engagement, pour vous accompagner

dans vos différentes démarches.

Contact : PACT - 05 58 90 90 51

46 rue Baffert, 40100 Dax

www.pactdeslandes.org

More magazines by this user
Similar magazines