Présentation

www1.cegepgranby.qc.ca

Présentation

O Deux salles multi sensorielles sont exploitées avec

les élèves atteints de surdicécité ou ayant un

manque pluri sensoriel en Ontario. D’abord, la

Chambre Blanche est utilisée comme un lieu

d’exploration et de détente non-directif où la

philosophie Snoezelen est employée. À l’opposé, la

Chambre Noire est pour sa part un lieu éducatif

directif où les acquis observés dans la Chambre

Blanche sont exploités. L’atelier présentera les effets

qui découlent de l’utilisation de ces deux salles

distinctes, mais complémentaires.


JULIAN


noire noire

O La chambre blanche

est un lieu de

potentialisation, de

détente et de

relaxation.

O La chambre noire est

un lieu

d’apprentissage


noire

O C’est un lieu où:

O C’est un lieu où:

OJ’observe.

OJ’enseigne.


Classe et école

Chambre Noire

Chambre Blanche

Domicile et communauté


Chambre noire

O une chambre sombre peinturée en noir ou de couleur qui absorbe

la lumière

O de l’équipement permettant une stimulation visuelle et auditive,

ainsi que les autres sens;

O un coin de « cause et effet » avec des interrupteurs et des jouets

interactifs;

O un coin de motricité fine;

O des positionnements variés afin d’assurer le confort de l’élève et

pour permettre des stimulations variées (fauteuils poire,

balançoires, bains à balle, etc.)


Je dirige

l’activité!

Contrairement à la

chambre blanche, dans

la chambre noire c’est

l’adulte qui dirige

l’activité.


L’élève

apprend!

En bref, c’est un lieu où

l’on peut consolider

certains

apprentissages.


Objectifs

du PEI.


Un sens

à la fois!


Dans la chambre noire …

O … on peut travailler sur des objectifs

spécifiques dans les domaines suivant :

La vision et l’audition

L’Intégration sensorielle

La communication

La cause à effet

L’utilisation d’interrupteur

La création de liens affectifs

L’académique – de l’enseignement formel

Autres domaines nécessitant un local sombre

sans distractions.


Lumière noire


La boîte lumineuse


Stimulation visuelle


Le coin des interrupteurs cause à effet


stimulation proprioceptive


stimulation proprioceptive


stimulation vestibulaire


Motricité fine


Il était une fois, …


Chambre noire

En vision, nous pouvons

travailler dans un milieu

sombre et utiliser des

objets illuminés.


Devin


Objectifs

SMART

S – spécifiques

M – mesurables

A – atteignables

R – réalistes

T – temps


Objectifs SMART

dans la chambre noire

Par exemple, nous pouvons travailler

l’objectif suivant :

L’élève regardera 75% du temps

des objets éclairés

(dans la chambre noire)

de 5 à 15 secondes.


Objectifs SMART

O Grilles :

Avec une lampe de poche, utiliser l’objet

suivant et noter les secondes:

balle rouge

12 11 8 13 18 15 15 14 17 17

balle verte

8 9 7 11 11 10 - - - -

balle bleue 5 5 4 2 6 2 2 - - -

balle jaune

11 11 7 8 10 11 11 8 - -


Julian - communication


Comment savoir quel objectif formulé?


La chambre blanche


Vidéo de Marisol

O J’observe et Marisol.

O J’apprends d’elle.

O Je découvre ce qu’elle peut faire et

comment.

O Quels sont ses intérêts?

O Je vous présente Marisol dans la chambre

blanche.


Marisol

Vidéo : Marisol – lumières spaghettis

Vidéo : Marisol – cause et effet

Vidéo : Marisol – mémoire spatiale


Tableau et prise de note

O Après chaque session, je révise les vidéos et

je mets mes observations dans un tableau.

• Vision : poursuite oculaire, préfère les fibres

optiques illuminés dans le noir, …

• Cause à effet : activation de l’interrupteur, …

• O&M : se déplace et se souvient où sont les

objets dans la salle, ….

• Ainsi de suite ….


Avec les fibres optiques

O En vision :

O faire des poursuites occulaires.

O Cause à effet :

O activer des interrupteurs pour activé les fibres

optiques

O Communication :

O travailler le concept d’encore et de fini.

O communiquer ce qu’elle veut.

O Motricité fine:

O préhension tactile


J.M. McInnes et J.A.Treffry

« Il n’est pas

possible de faire

quoi que ce soit

tant que l’enfant

n’a pas envie

d’essayer. »


Il faut que ça ait du sens!


Il faut que ça ait du sens!

C’est quoi ta carotte?


« Il n’est pas possible de faire quoi que ce soit tant

que l’enfant n’a pas envie d’essayer. »

Contact

physique

Liens affectifs

ESSAI BESOIN APPRENTISSAGE

Interaction

avec le milieu

Utilisation de la vision et

de l’audition résiduelles,

Intégration sensorielle

Communication

Motivation

Suite

d’imitation

Suite des

interactions

Buts et

attentes

Image

positive

de soi

Programme à

base d’activité

Techniques,

méthodes,

procédés

Préparation

au travail

Objectifs à

court terme

Programme

scolaire

Programme

de formation

professionnelle

Réf. : McInnes, J.M. et Treffry, J.A.: Deaf-Blind Infants and Children : A Developmental Guide, p.p.18-24


Jessica


Jessica

Sa carotte = musique


Essai

Liens affectifs

Contact

physique

Motivation

Interaction

avec le milieu

Réf. : McInnes, J.M. et Treffry, J.A.: Deaf-Blind Infants and Children : A Developmental Guide, p.p.18-24


Essai

2006

O Jessica aime la musique.

O Coactivement, nous l’aidons à appuyer les notes afin

qu’elle ait la musique de son choix.


Besoin

Utilisation de la vision et

de l’audition résiduelles,

Intégration sensorielle

Communication

Image

positive

de soi

BESOIN

Suite

d’imitation

Suite des

interactions

Réf. : McInnes, J.M. et Treffry, J.A.: Deaf-Blind Infants and Children : A Developmental Guide, p.p.18-24


Besoin

2007

O Elle appuie un de ses jouets préférés : le popcorn.

O Va-t-elle pouvoir transférer cette connaissance afin

d’activé un interrupteur?


.

Apprentissage

Programme à

base d’activité

Buts et

attentes

APPRENTISSAGE

Techniques,

méthodes,

procédés

Objectifs à

court terme

Réf. : McInnes, J.M. et Treffry, J.A.: Deaf-Blind Infants and Children : A Developmental Guide, p.p.18-24


Apprentissage

O Avec plusieurs objectifs

SMART, elle appuie

maintenant un

interrupteur afin

d’entendre de la

musique!

2012

O La musique lui fait du

SENS! Alors, elle peut

activé l’interrupteur avec

succès!

Vidéo : Jessica – apprend interrupteur -32 sec.


Apprentissage formel .

Préparation

au travail

Programme

scolaire

Programme

de formation

professionnelle

Réf. : McInnes, J.M. et Treffry, J.A.: Deaf-Blind Infants and Children : A Developmental Guide, p.p.18-24


Apprentissage formel

O Exemples de l’utilisation de

l’interrupteur.

O Apprentissage fait dans la

“Chambre Noire”

O Transfert de connaissances

(interrupteur à l’extérieur de la classe

et sans de musique.)

O De nouveaux défis à venir!

(Une visite des orthophonistes)

Vidéo : Jessica – interrupteur apprentissage séquentiel – 4.58 sec.


Autre exemple :

Chambre Noire

Objectif visuel - 2004

Jessica avec sa mère

dans la chambre noire

Stimulation visuelle grâce

à un jouet préféré


Autre exemple :

Chambre Noire

Objectifs visuels

2007

Utilisation d’une

boîte lumineuse


Autre exemple :

Chambre Noire

2011-12

Vidéo : Jessica vision1 – 18 sec.


Chambre Noire

Chambre Blanche

C’est un cercle sans début, et sans fin.


Juin 2012

Chambre Blanche


Classe et école

Chambre Noire

Chambre Blanche

C’est un cercle sans début, et sans fin.


CSG

Faire des choix


Faire des choix


Un apprentissage nous amène vers un autre

L’apprentissage, c’est comme un cercle :

sans début, et sans fin.


O

O

O

O

O

O

O

O

O

O

O

O

O

O

O

Remerciements

Lianne Lefebvre à qui je te dédie cette présentation. Reviens-nous en forme!

Jean-Marc Cholette et John McInnes, et à tous mes mentors dans le domaine de la surdicécité.

Michel Théroux : ton énergie et ton positivisme n’anime!

Le personnel du module à l’ESC Jean-Vanier, le personnel de l’École St-François d’Assise et de l’École Sacré-

Coeur de Welland.

Jessica et tes parents: c’est toujours un plaisir d’aller chez-vous à Welland!

Julian et son équipe sensationnelle!

Carole Landry, Suzanne Fortin, Elaine Génier-Perreault et l’équipe de NDR et JPII

Devin: mon petit qui est maintenant rendu un adulte!

Tous mes amis de l’École Marius-Barbeau.

Marisol et à tes parents.

Céline Lafontaine-Rivard à EECC, St-Paul et son équipe spectaculaire!!

Roger Gauthier et le personnel à la Faculté d’éducation, l’Université d’Ottawa. C’est un plaisir faire équipe

avec vous!

Mes amis au CJL et surtout, Jean Marc Sauvé, directeur de l’École Provinciale. Merci de ton positivisme et de

croire en ton personnel.

Jocelyn Guindon, sans oublier Francis et Nikolas. Merci de me laisser partir en province. Quand je suis sur

la route, vous me manquez!

Alexandre P., Benoît, Sébastien, Devin, Noëlla, Jordy, Amélia, Emily, Gabriel, Alexandre D. Marie-Ruth, Steve et

sa maman, Laura, Joseph, Nicolas, Caleb, Jessica P., Jessica C., Jessica B., Mélodie, Avery, Joshua, Louis-

Olivier, Joseph, Cheyenne, Samantha, Michel, Isabelle, Matthieu, Sophie, Sacha, Steven, Shelby, Marie-

Michelle, Marianne, Crystal, Camryn, Véronique, Catherina, Tyler, Mekayla, Ian et Scott, Julie, Christian,

Jonathan, Sébastien, Corey, Martin, Justin, Willy, Julian, Jayden, Chloë et sa maman, Marisol, Campbell,

Shawn, … leurs parents, leurs familles, leurs éducateurs, enseignant.e.s, directeurs, administrateurs,

admirateurs, … … … vous êtes tous, sources d’inspiration!


Biliographie

McInnes, J.M. et Treffry, J.A. (1982) Deaf-Blind Infants and Children: A Developmental Guide, University

of Toronto Press, Toronto, 277p

Sauvé Guindon, Christine (2003 – 2012) Notes de cours menant à une Qualification additionnelle en

surdicécité, Faculté d’éducation, Université d’Ottawa.

Biblio-thème no 6, Stimulation multisensorielle et méthode Snoezelen®, Cegep de Granby, Haute

Yamaska, http://www.cegepgranby.qc.ca/public/e5c73c2a-dda0-4232-bd6c-

57bffc8e93d3/bibliotheque_et_ressources/bibliotheque/ressources/biblio_themes/2_pdf/biblio_theme_no

6.pdf

Pour plus d’informations sur les objectifs SMART :

http://education.alberta.ca/media/621248/chap7.pdf

http://fr.wikipedia.org/wiki/Objectifs_et_indicateurs_SMART

Pour votre information, voici les livres et site web au sujet de Lilli Neilsen :

Apprentissages précoces, pas à pas, chez les enfants déficients visuels avec ou sans troubles associés

L'espace et soi : L'apprentissage actif par la Petite Maison

http://lilliworks.org/AboutActiveLearning.htm

http://www.tsbvi.edu/seehear/winter04/active.htm

http://www.nfb.org/Images/nfb/Publications/fr/fr14/fr04se08.htm

More magazines by this user
Similar magazines