Consultation du rapport de gestion. - SIDERO

sidero.lu

Consultation du rapport de gestion. - SIDERO

R a p p o r t D e G e s t i o n

S y n d i c a t I n t e r c o m m u n a l D e D é p o l l u t i o n D e s E a u x R é s i d u a i r e s D e L’o u e s t


P R E A M B U L E 4

A . S T R U C T U R E D U S Y N D I C AT 6

O R G A N E S D ’A D M I N I S T R AT I O N ( F I N 2 0 0 8 E T F I N 2 0 0 9 ) 6

O R G A N E S D ’A D M I N I S T R AT I O N ( F I N 2 0 1 0 ) 7

O R G A N E S D ’A D M I N I S T R AT I O N ( D E P U I S L E 1 5 F E V R I E R 2 0 1 2 ) 8

O r g a n i g r a m m e 9

C A D R E D U P E R S O N N E L ( F I N 2 0 0 8 ) 1 0

C A D R E D U P E R S O N N E L ( F I N 2 0 0 9 ) 1 1

C A D R E D U P E R S O N N E L ( F I N 2 0 1 0 ) 1 2

PAT R I M O I N E C O N F I E A U S I D E R O 1 3

D i s p o s i t i o n G e o g r a p h i q u e 1 3

S i t e s D ’a s s a i n i s s e m e n t 1 4

B . R A P P O R T S S E C T O R I E L S 1 6

I . C O N S I D E R AT I O N S G E N E R A L E S 1 6

I I . R A P P O R T A D M I N I S T R AT I F 2 0

1 . C O M I T E 2 0

1 . 1 . D o m a i n e a d m i n i s t r a t i f e t p a t r i m o n i a l 2 0

1 . 2 . D o m a i n e d u P e r s o n n e l 2 0

1 . 3 . D o m a i n e f i n a n c i e r 2 2

1 . 4 . D o m a i n e t e c h n i q u e 2 3

2 . B U R E A U 2 6

3 . D E M A R C H E S E F F E C T U E E S D A N S L’ I N T E R E T D U S Y N D I C AT 2 6

3 . 1 . E V E N E M E N T S 3 0

4 . C O O P E R AT I O N S U R L E P L A N D U C O N T R AT D E R I V I E R E AT T E R T 3 0

5 . C O O P E R AT I O N D A N S L E S A S S O C I AT I O N S N AT I O N A L E S E T I N T E R N AT I O N A L E S 3 1

I I I . R A P P O R T T E C H N I Q U E 3 2

1 . E X P LO I TAT I O N E T M A I N T E N A N C E 3 2

1 . 1 . I n s t a l l a t i o n s e n t r e t e n u e s e t p o p u l a t i o n d e s s e r v i e . 3 2

1 . 2 . A c q u i s i t i o n d ’é q u i p e m e n t s s p é c i a u x e t d e t r a n s p o r t 3 2

1 . 3 . E x p l o i t a t i o n 3 2

1 . 4 . I n t e r v e n t i o n s d ’ u r g e n c e 4 4

1 . 5 . I n t e r v e n t i o n s d e r o u t i n e 4 4

1 . 6 . E l i m i n a t i o n d e s d é c h e t s 4 4

2 . C O N T R O L E A N A LY T I Q U E 4 9

2 . 1 . N o m b r e m i n i m u m d ’é c h a n t i l l o n s 4 9

2 . 2 . N o m b r e d ’é c h a n t i l l o n s j o u r n a l i e r s p r é l e v é s : 5 0

2 . 2 . 1 . S t a t i o n s d ’e p u r a t i o n 5 0

2 . 2 . 2 . E t a b l i s s e m e n t s i n d u s t r i e l s 5 1

2 . 2 . 3 . S t a t i o n s d ’é p u r a t i o n d e c o m m u n e s n o n - m e m b r e s e t s y n d c a t s 5 2

2 . 3 . P r e s c r i p t i o n s r e l a t i v e s a u x r e j e t s d e s s t a t i o n s d ’é p u r a t i o n 5 3

2 . 4 . R é s u l t a t s d ’ a n a l y s e s 5 5

3 . P L A N I F I C AT I O N 7 1

3 . 1 . E t u d e s 7 2

3 . 2 . Tr a v a u x d e c o n s t r u c t i o n 7 3

3 . 3 . A v i s t e c h n i q u e s 7 4

I V. R A P P O R T S F I N A N C I E R S D E S E X E R C I C E S 2 0 0 8 , 2 0 0 9 E T 2 0 1 0 7 6

1 . B I L A N S 7 6

2 . R E D E VA N C E S R E Ç U E S D E S C O M M U N E S 8 6

2 . 1 . R e d e v a n c e s o r d i n a i r e s d e s c o m m u n e s m e m b r e s e t n o n - m e m b r e s 8 6

2 . 2 . R e d e v a n c e s e x t r a o r d i n a i r e s d e s c o m m u n e s m e m b r e s e t n o n - m e m b r e s 8 7

V. R A P P O R T S o c i a l 9 0

G LO S S A I R E T E C H N I Q U E E T A B R E V I AT I O N S 9 1


P r e a m b u l e

Le syndicat intercommunal de dépollution des eaux résiduaires de l’ouest (SIDERO) a été

institué par arrêté grand-ducal du 19 avril 1994. Les nouveaux statuts ont été publiés au mémorial

B 47 du 13 juin 2007.

Il a pour objet l’évacuation et la dépollution des eaux résiduaires de ses communes membres,

en entretenant, exploitant et faisant fonctionner les stations d’épuration, les collecteurs et les

ouvrages annexes, et en faisant exécuter tous autres travaux qui seront rendus nécessaires par

l’accomplissement de l’objet ci-dessus défini, le tout dans le respect du principe du pollueur payeur.

Le regroupement au sein du syndicat comprenait en 2010 les communes de Beckerich,

Boevange/ Attert, Clemency, Ell, Fischbach, Garnich, Hobscheid, Junglinster, Kehlen, Koerich,

Kopstal, Leudelange, Lintgen, Lorentzweiler, Mamer, Mersch, Préizerdaul, Redange/Attert, Saeul,

Septfontaines, Steinfort, Steinsel, Tuntange, Useldange, Vichten et Walferdange.

L’inventaire des charges polluantes relevait une population totale de 76.673 habitants dans les

vingt six communes membres desservies par le syndicat. A cela il faut ajouter un nombre de 45.000

équivalent-habitants EH [3] représentant la charge polluante en provenance des établissements

artisanaux, commerciaux et industriels implantés sur le territoire des communes affiliées au syndicat.

Depuis le 1 er janvier 2008, les équipes d’entretien se sont occupées des infrastructures des communes

de Leudelange et Mamer en attendant l’adhésion, devenue officielle le 1 er janvier 2009. La commune

de Mamer a mis à disposition du SIDERO les trois ouvriers chargés de la station d’épuration jusqu’à

l’engagement du personnel recruté par le syndicat en 2009.

Bassin RüB Buschdorf

4


Le syndicat SIDERO est administré par un comité dans lequel chaque commune membre est

représentée par un délégué, membre du conseil communal, ayant une voix de vote au moins.

Le règlement d’affaires organisationnelles appartient au bureau, qui se compose du président, de

deux vice-présidents et de deux membres élus parmi les membres du comité.

La composition des organes d’administration en 2008, 2009 et 2010 est citée dans la suite du

présent rapport de gestion.

Exutoire du bassin RüB Redange

5


A . S t r u c t u r e D u S y n d i c a t

ORGANES D’ADMINISTRATION (FIN 2008 ET FIN 2009)

COMITE

Président :

Vice-Président :

Membres :

BUREAU

Albert LENTZ, échevin, Mersch

Alain WEINS, échevin, Walferdange

Jeannot JEANPAUL, bourgmestre, Clemency

Claude BACH, conseiller communal, Useldange

Paul BACH, échevin, Lorentzweiler

Jean-Paul BAUS, échevin, Tuntange

Marc BETZEN, conseiller communal, Beckerich

Serge BLOES, bourgmestre, Redange/Attert

Raoul CLAUSSE, bourgmestre, Saeul

Romain CLESEN, conseiller communal, Ell

Henri FRANK, bourgmestre, Garnich

Marie-Josée GRESSNICH-WEILER, bourgmestre, Septfontaines

Mike HAGEN, échevin, Junglinster

Georges HERR, échevin, Lintgen

Josy HUBERTY, conseiller communal, Kopstal

Marco KARIER, échevin, Fischbach

Lucien KOCH, échevin, Kehlen

Paul MANGEN, échevin, Boevange/Attert

Jacques MISCHO, échevin, Steinsel

Fernand MÜLLER, conseiller, Préizerdaul

Roger NEGRI, échevin, Mamer

Romain PEPIN, conseiller communal, Hobscheid

Rob ROEMEN, bourgmestre, Leudelange

Véronique SCHERER-THILL, conseiller communal, Koerich

Romain SIEBENALLER, échevin, Vichten

Camille STOCKREISER, échevin, Steinfort

Albert LENTZ, président

Alain WEINS, vice-président

Jeannot JEANPAUL, vice-président

Paul MANGEN, membre

Jacques MISCHO, membre

6


ORGANES D’ADMINISTRATION (FIN 2010)

COMITE

Président :

Vice-Président :

Membres :

BUREAU

Albert LENTZ, échevin, Mersch

Alain WEINS, échevin, Walferdange

Jeannot JEANPAUL, bourgmestre, Clemency

Romain ADAM, bourgmestre, Kopstal

Claude BACH, conseiller communal, Useldange

Paul BACH, conseiller, Lorentzweiler

Jean-Paul BAUS, échevin, Tuntange

Marc BETZEN, conseiller communal, Beckerich

Serge BLOES, bourgmestre, Redange/Attert

Raoul CLAUSSE, bourgmestre, Saeul

Romain CLESEN, conseiller communal, Ell

Henri FRANK, bourgmestre, Garnich

Marie-Josée GRESSNICH-WEILER, bourgmestre, Septfontaines

Mike HAGEN, échevin, Junglinster

Georges HERR, échevin, Lintgen

Marco KARIER, échevin, Fischbach

Lucien KOCH, échevin, Kehlen

Paul MANGEN, échevin, Boevange/Attert

Jacques MISCHO, échevin, Steinsel

Fernand MÜLLER, échevin, Préizerdaul

Roger NEGRI, échevin, Mamer

Romain PEPIN, conseiller communal, Hobscheid

Rob ROEMEN, bourgmestre, Leudelange

Véronique SCHERER-THILL, conseiller communal, Koerich

Romain SIEBENALLER, échevin, Vichten

Camille STOCKREISER, échevin, Steinfort

Albert LENTZ, président

Alain WEINS, vice-président

Jeannot JEANPAUL, vice-président

Paul MANGEN, membre

Jacques MISCHO, membre

7


A . S t r u c t u r e D u S y n d i c a t

ORGANES D’ADMINISTRATION (À PARTIR DU 15 FÉVRIER 2012)

COMITE

Président :

Vice-Président :

Membres :

BUREAU

Alain WEINS, échevin, Walferdange

Abby TOUSSAINT, conseiller communal, Mersch

Jeannot JEANPAUL, échevin, Käerjeng (Clemency)

Romain ADAM, bourgmestre, Kopstal

Claude BACH, conseiller communal, Useldange

Paul BACH, conseiller communal, Lorentzweiler

Jean-Paul BAUS, échevin, Tuntange

Guy BAUSCH, conseiller communal, Steinsel

Marco BOLY, bourgmestre, Septfontaines

Raoul CLAUSSE, bourgmestre, Saeul

Daniel FRIEDEN, échevin, Steinfort

Mike HAGEN, échevin, Junglinster

Georges HERR, échevin, Lintgen

Marcel JAKOBS, conseiller communal, Leudelange

Marco KARIER, échevin, Fischbach

Romain KOCKELMANN, conseiller communal, Kehlen

Thierry LAGODA, échevin, Beckerich

Patrick LUX, conseiller communal, Garnich

Paul MANGEN, bourgmestre, Boevange/Attert

Fernand MÜLLER, conseiller communal, Préizerdaul

Daniel MUNO, conseiller communal, Ell

Roger NEGRI, échevin, Mamer

Flore REDING, échevin, Redange/Attert

Véronique SCHERER-THILL, conseiller communal, Koerich

Romain SIEBENALLER, conseiller communal, Vichten

Camille WAGNER, conseiller communal, Hobscheid

Alain WEINS, président

Abby TOUSSAINT, vice-président

Jeannot JEANPAUL, vice-président

Paul MANGEN, membre

Fernand Müller, membre

8


O rganigramme

En vertu du document GESTION ET ORGANISATION dressé en juillet 1994 et approuvé par le comité en

séance du 12 octobre 1994, et suite aux décisions du comité du 26 février 2008, du 30 septembre 2008 et du

21 janvier 2010 le personnel du SIDERO est affecté aux tâches selon l’organigramme ci-dessous.

Comité

Bureau

Président

Direction

Service

Administratif

Service

Technique

Laboratoire

Central

Service

Exploitation

Planification

Informatique

Contrôle

analytique

Télésurveillance

Maintenance

Correspondance

Mesurages

géodésiques

Réseau LAN

Stations

d’épuration

Fonctionnement

Entretien:

stations, collecteurs

Comptabilité

Délibérations

Personnel

Études

Projets

Chantiers

Calculs

Cad

Archivage

Boues

Rejets

Charges

Incidents

techniques

Permanences

Saisie de données

Dépannages

Atelier

Garage

Magasin

9


A . S t r u c t u r e D u S y n d i c a t

C ADRE DU PERSONNEL (FIN 2008)

DIREC TION

SERVICE ADMINISTRATIF

SERVICE TECHNIQUE

L ABORATOIRE CENTRAL

Jean Weicherding, ingénieur-directeur

Marc Berna, secrétaire-trésorier

Laurent Flesch, expéditionnaire administratif

Martine Krier, employée

Alvaro Cruces, employé

Jeff Klein, employé

Yves Scholtes, 1 er commis technique principal

Jeannot Glodé, ingénieur-technicien principal

Claude Jacoby, commis technique adjoint

Ronny Eisenbarth, expéditionnaire technique

Jos Hamen chimiste

Jerry Kamphaus, chef ouvrier

SERVICE FONC TIONNEMENT ET MAINTENANCE DES ÉQUIPEMENTS

Fernando Da Costa, ingénieur-technicien

Robert Disson, chef d’atelier

Carlo Müller, chef de réseau

Christian Vosman, chef de réseau

Fernand Gengler, artisan mécanicien (en congé sans solde)

Serge Hommel, artisan électricien

Jean-Claude Spogen, artisan principal électricien

Romain Bohr, ouvrier qualifié

Mike Braun, ouvrier qualifié

Roland Braun, ouvrier qualifié

Christophe Colling, ouvrier qualifié

Claude Crelo, ouvrier qualifié

Gilles Eich, ouvrier qualifié

Serge Erpelding, ouvrier qualifié

Jeff Faber, ouvrier qualifié

Marc FIS, ouvrier qualifié

Rick Gengler, ouvrier qualifié

Guy Hentges, ouvrier qualifié

Guy Holper, ouvrier qualifié

+ Jerry Kirsch, ouvrier qualifié

Emile Lallemang, ouvrier qualifié

Jim May, ouvrier qualifié

Michel Moes, ouvrier qualifié

Armand Schmitz, ouvrier qualifié

Carlo Spolaore, ouvrier qualifié

Paul Knepper, ouvrier commune de Mamer

Luc Steinmetz, ouvrier commune de Mamer

Massimo Tarantini, ouvrier commune de Mamer

Le syndicat déplore bien vivement le décès inopiné de Monsieur Jerry Kirsch en août 2008

1 0


C ADRE DU PERSONNEL (FIN 2009)

DIREC TION

SERVICE ADMINISTRATIF

SERVICE TECHNIQUE

L ABORATOIRE CENTRAL

Jean Weicherding, ingénieur-directeur

Marc Berna, secrétaire-trésorier

Laurent Flesch, expéditionnaire administratif

Martine Krier, employée

Alvaro Cruces, employé

Jeff Klein, employé

Jenny Wrisez, apprentie

Nathalie Welter, ingénieur

Yves Scholtes, 1 er commis technique principal

Claude Jacoby, commis technique adjoint

Ronny Eisenbarth, expéditionnaire technique

Jos Hamen chimiste

Jerry Kamphaus, chef ouvrier

SERVICE FONC TIONNEMENT ET MAINTENANCE DES ÉQUIPEMENTS

Fernando Da Costa, ingénieur-technicien

Robert Disson, chef d’atelier

Carlo Müller, chef de réseau

Christian Vosman, chef de réseau

Fernand Gengler, artisan mécanicien (en congé sans solde)

Serge Hommel, artisan électricien

Jean-Claude Spogen, artisan principal électricien

Romain Bohr, ouvrier qualifié

Mike Braun, ouvrier qualifié

Roland Braun, ouvrier qualifié

Christophe Colling, ouvrier qualifié

Claude Crelo, ouvrier qualifié

Gilles Eich, ouvrier qualifié

Serge Erpelding, ouvrier qualifié

Jeff Faber, ouvrier qualifié

Marc Fis, ouvrier qualifié

Rick Gengler, ouvrier qualifié

Guy Hentges, ouvrier qualifié

Gisbert Herber, ouvrier interimaire

Guy Holper, ouvrier qualifié

Emile Lallemang, ouvrier qualifié

Jim May, ouvrier qualifié

Michel Moes, ouvrier qualifié

Christophe Reiser, ouvrier qualifié

Armand Schmitz, ouvrier qualifié

Carlo Spolaore, ouvrier qualifié

Daniel Timoteo, ouvrier qualifié

1 1


A . S t r u c t u r e D u S y n d i c a t

C ADRE DU PERSONNEL (FIN 2010)

DIREC TION

SERVICE ADMINISTRATIF

SERVICE TECHNIQUE

L ABORATOIRE CENTRAL

Jean Weicherding, ingénieur-directeur

Marc Berna, secrétaire-trésorier

Stéphanie Wohlfart, rédacteur

Laurent Flesch, expéditionnaire administratif

Martine Krier, salariée

Alvaro Cruces, salarié

Jenny Wrisez, salariée

Nathalie Welter, ingénieur

Yves Scholtes, 1 er commis technique principal

Claude Jacoby, commis technique adjoint

Luc Scholtes, commis technique

Claude Bastian, Salarié

Pascal Hosinger, Ingénieur-technicien

Claude Reckinger, expéditionnaire technique

Jos Hamen chimiste

Jerry Kamphaus, chef ouvrier

SERVICE FONC TIONNEMENT ET MAINTENANCE DES ÉQUIPEMENTS

Fernando Da Costa, ingénieur-technicien

Robert Disson, chef d’atelier

Carlo Müller, chef de réseau

Christian Vosman, chef de réseau

Serge Hommel, artisan électricien

Jean-Claude Spogen, artisan principal électricien

Romain Bohr, ouvrier qualifié

Mike Braun, ouvrier qualifié

Roland Braun, ouvrier qualifié

Christophe Colling, ouvrier qualifié

Claude Crelo, ouvrier qualifié

Gilles Eich, ouvrier qualifié

Serge Erpelding, ouvrier qualifié

Jeff Faber, ouvrier qualifié

Laurent Faber, ouvrier qualifié

Marc Fis, ouvrier qualifié

Rick Gengler, ouvrier qualifié

Guy Hentges, ouvrier qualifié

Gisbert Herber, ouvrier qualifié

Guy Holper, ouvrier qualifié

Emile Lallemang, ouvrier qualifié

Jim May, ouvrier qualifié

Michel Moes, ouvrier qualifié

Christophe Reiser, ouvrier qualifié

Armand Schmitz, ouvrier qualifié

Carlo Spolaore, ouvrier qualifié

Daniel Timoteo, ouvrier qualifié

Cédric Vanhille, ouvrier qualifié

1 2


PATRIMOINE CONFIE AU SIDERO

Le syndicat couvre 21,2 % de la superficie du Grand-Duché et dessert 15,5 % de la population.

EQUIPEMENTS D’ASSAINISSEMENT EXPLOITES

En 2010 le syndicat a assumé l’exploitation de la maintenance des équipements suivants :

STATIONS D’EPURATION BIOLOGIQUE : ≥ 20.000 EH 2

< 20.000 EH 24 *

* Non compris la station d’épuration de Dondelange qui a été mise en service début 2011

STATIONS D’EPURATION MEC ANIQUE : ≤ 500 EH 31

COLLEC TEURS PRINCIPAUX

220 Km

DEVERSOIRS D’ORAGE

238 unités

BASSINS DE RETENTION (RUB, RRB) 37 unités

STATIONS DE POMPAGE

28 unités

DISPOSITION GEOGRAPHIQUE

SIDERO fin 2010

1 3


A . S t r u c t u r e D u S y n d i c a t

SITES D’ASSAINISSEMENT

Par site d’assainissement il y a lieu d’entendre les équipements de collecte et de traitement des

eaux usées axés sur une station d’épuration biologique ou mécanique, desservant une ou plusieurs

localités appartenant à une ou plusieurs communes.

Ainsi les différents sites en exploitation ou à l’étude sont les suivants :

Lieu No du Site Station d’épuration Station d’épuration Capacité

biologique mécanique (EH)

Mersch-Beringen 1 x Modernisation et extension 50.000 /

depuis 2010 70.000

Boevange/Attert 2 x 15.000

Hobscheid 3 x 6.000

Kehlen 4 x 5.000

Steinfort 5 x 4.000

Dondelange * 7 x Travaux de construction 3.500

de 2008 à 2010

Kopstal 8 x Modernisation et extension 3.000 /

de 2008 à 2010 8.000

Clemency 9 x 2.000

Redange/Attert 10 x Raccordement prévu 2.000

à la station de Boevange

Oberpallen 11 x 1.500

Windhof 12 x 1.500

Colpach/Bas 13 x Modernisation et extension 800 /

de 2009 à 2010 2.000

Vichten 14 x Raccordement prévu 800

à la station de Boevange

Schweich 15 x 750

Angelsberg 16 x 400

Tuntange 17 x Raccordement prévu 400

à la station de Dondelange

Hollenfels 18 x 350

Fischbach 1 19 x 250

Asselscheuer 30 x 75

1 4


Lieu No du Site Station d’épuration Station d’épuration Capacité

biologique mécanique (EH)

Groupe de 18 stations

d’épuration mécaniques

de la vallée de l’Attert** 6 x 3.940

Bourglinster 34 x 1.500

Godbrange 35 x 1.300

Junglinster 36 x 3.619

Gonderange 37 x Raccordement prévu 2.255

à la station de Junglinster

Eschweiler 38 x 7.000

Garnich 40 x Raccordement prévu à la station 1.800

de Mamer

Schoenfels 20 Raccordé à la station d’épuration

de Mersch en 2008

Brameschhaff 21 Raccordement prévu à la station 200

de Kopstal

Roodt 22 x 200

Fischbach 2 23 x 100

Keispelt 24 Raccordé à la station d’épuration

de Kehlen en 2007

Lannen 25 x 100

Michelbouch 26 x 100

Nagem 27 x 100

Olm 28 Raccordement prévu à la station 100

de Kehlen

Petit-Nobressart 29 x 100

Grass 31 x 60

Levelange 32 x 50

Eisenborn 33 x 245

Beidweiler 39 x 308

TOTAL: 25 31 126.602

* Station d’épuration en construction

** Beckerich, Calmus, Everlange I + II, Kapweiler, Niederpallen, Noerdange, Ospern, Platen, Reichlange

I + II, Rippweiler I + II, Saeul, Schandel, Schwebach, Useldange I + II

1 5


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

I. CONSIDERATIONS GENERALES

Conformément aux tâches lui dévolues en vertu de ses statuts, le SIDERO, assure l’exploitation et la

maintenance des installations d’assainissement situées sur le territoire de ses communes membres.

En outre fait-il exécuter des travaux de réalisation de nouveaux collecteurs et de stations épuratoires

dans l’intérêt des communes affiliées.

En revanche les communes sont tenues d’assurer le financement du syndicat par leur participation

aux dépenses de celui-ci.

La participation aux frais de fonction ne ment est déterminée suivant une double clé avec une côté

une participation aux frais fixes arrêtée en fonction des capacités d’épuration réservées, exprimées

en équivalent-habitants [3] et d’autre part une participation aux frais variables proportionnelle à la

charge polluante exprimée en équivalent- habitants constatée en cours d’année.

La participation des communes au financement des infrastructures du syndicat s’opère au moyen

d’apports en capital des communes, dont la quote-part est déterminée en proportion des capacités

d’épuration réservées par chacune d’elles.

Ainsi les mécanismes de financement décrits ci-dessus, sont à l’origine du prélèvement de re devances

par le syndicat, basées sur les dépenses engendrées au cours d’un exercice budgétaire.

De plus amples détails sur les montants des redevances perçues au cours des années 2008, 2009 et

2010 auprès de chaque commune se trouvent renseignés au chapitre IV relatif au rapport financier.

Ces redevances donnent lieu à la refacturation par les communes à leurs contribuables par le biais

des règlements-taxes respectifs.

A titre de comparaison les coûts spécifiques d’exploitation moyens de 2008, 2009 et 2010 sont mis

en relation dans les graphiques qui suivent, ce qui permet d’avoir un aperçu de l’évolution à moyen

terme de ces paramètres financiers. La progression des coûts spécifiques en 2009 et en 2010, qui

est de l’ordre de 9,3 %, respectivement 8,4%, est essentiellement imputable à l’augmentation des

charges suivantes :

Personnel

extension de cadre.

S alaires

évolution indiciaire.

contrat collectif.

1 6


image 3D du projet de modernisation et d’extension de la station d’épuration de Mersch

Frais d’exploitation

élimination des boues et déchets.

augmentation des coûts de l’énergie.

obsolescence d’équipements de certains sites.

amélioration des mesures de sécurité sur certains sites.

frais d’amortissement.

1 7


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Frais variables = achats et services extérieurs (énergie électrique, combustibles, pièces de rechange,

réparations ou dépannages par firmes spécialisées, élimination des boues et déchets)

Frais fixes = salaires, amortissements, contrats

Chantier STEP Mersch

fin 2010

1 8


1 9


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

II. RAPPORT ADMINISTRATIF

1. Comité

Le comité a été convoqué à quatre reprises en 2008 en dates du 26 février, du 22 mai, du 8 septembre,

du 4 décembre, à quatre reprises au cours de l’année 2009 en dates du 19 février, du 12 mai,

du 27 octobre et du 17 novembre et à six reprises en 2010 en dates du 21 janvier, 8 juin, 8 juillet, 29

septembre, 16 novembre et 7 décembre.

Lors de ces séances il a été délibéré entre autre au sujet des dispositions suivantes :

1.1. Domaine administratif et patrimonial

1.1.1. 2008

Présentation et approbation des organigrammes du service administratif et du service exploitation.

Approbation d’un règlement d’ordre intérieur : étudiants à embaucher.

Projet de création d’un laboratoire central commun.

Approbation de la convention portant sur le projet de construction du collecteur Schléiwenhaff-

Roedgen.

1.1.2. 2009

Approbation d’une convention conclue avec les communes de Fischbach et Mersch dans le but

de fixer la participation de la commune de Mersch aux frais d’exploitation et d’investissement des

installations d’épuration à Angelsberg (commune de Fischbach).

Modification du règlement d’ordre intérieur concernant l’horaire mobile.

1.1.3. 2010

Approbation d’une convention pour l’assainissement d’Ernster conclue avec les communes de

Junglinster et Niederanven et le SIDEST dans le but de fixer la participation de la commune de

Niederanven aux frais d’exploitation et d’investissement des installations d’épuration à Junglinster.

Approbation d’une convention pour l’assainissement de Graulinster conclue avec les communes

de Junglinster et Bech et le SIDEST dans le but de fixer la participation de la commune de Bech aux

frais d’exploitation et d’investissement des installations d’épuration à Beidweiler et Eschweiler.

Approbation d’une convention pour l’assainissement de Rodenbourg conclue avec les communes

de Junglinster et Betzdorf et le SIDEST dans le but de fixer la participation de la commune de

Junglinster aux frais d’exploitation et d’investissement des installations d’épuration à Betzdorf

ainsi qu’à l’exploitation du canal de rétention et du collecteur de Rodenbourg par le SIDEST.

1.2. Domaine du Personnel

1.2.1. 2008

Avancement de M. Claude Jacoby dans le grade 8bis de la carrière de l’expéditionnaire technique.

2 0


Approbation de la demande d’obtention d’un congé pour travail à mi-temps du 18/8/2008 au

22/12/2011 de M. Jeannot Glodé.

Nomination de M. Christian Vosman au poste de Chef Réseau.

Création de trois postes d’ouvrier qualifié dans le cadre de l’extension du syndicat.

Avancement de M. Jeannot Glodé dans le grade 13 de la carrière de l’ingénieur-technicien.

Création d’un poste d’ingénieur diplômé.

Nomination provisoire de Mlle Nathalie Welter au poste d’ingénieur diplômé.

Création d’un poste de travailleur handicapé pour le compte de l’atelier central.

Fixation du cadre fermé des fonctionnaires communaux.

1.2.2. 2009

Démission volontaire de M. Jeannot Glodé, ingénieur-technicien.

Approbation du contrat collectif des salariés de l’Etat conformément à l’arrêté du Gouvernement

en Conseil du 19 décembre 2008.

1.2.3. 2010

Création de trois postes de salarié avec CATP.

Création d’un poste de rédacteur administratif.

Création d’un poste d’expéditionnaire technique, spécialité génie civil.

Création d’un poste d’ingénieur-technicien, branche électro-mécanique.

Nomination au poste de salarié en remplacement du poste vacant de l’ingénieur-technicien.

Démission volontaire de ses fonctions de M. Ronny Eisenbarth, expéditionnaire technique.

Démission volontaire de ses fonctions de M. Markus Edlinger, ingénieur-technicien salarié.

Démission volontaire de ses fonctions de M. Fernand Gengler, artisan-fonctionnaire après un

congé sans solde de 3 ans.

Reclassement d’un poste de fonctionnaire-artisan vers un poste de salarié CATP.

Nomination de M. Pascal Hosinger au poste d’ingénieur-technicien, branche électro-mécanique.

Régularisation de la carrière de salarié de M. Alvaro Cruces.

Nomination provisoire de Mlle Stéphanie Wohlfart au poste de rédacteur administratif.

Nomination définitive de M. Luc Scholtes au poste d’expéditionnaire technique.

Nomination provisoire de M. Claude Reckinger au poste d’expéditionnaire technique.

Création d’un poste de salarié à durée déterminée dans la carrière D.

Création d’un poste de salarié à durée déterminée dans la carrière C.

Nomination définitive de Mlle Nathalie Welter au poste d’ingénieur diplômé.

2 1


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

1.3. Domaine financier

1.3.1. 2008

Approbation Budget rectifié 2008 et Budget 2009.

Approbation d’un crédit supplémentaire dans le cadre du projet collecteur Clemency, rue Basse.

Ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre de la construction d’une station d’épuration

à Dondelange.

Ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre de la modernisation et extension de la

station d’épuration de Kopstal.

Création d’un article budgétaire dans le cadre du projet d’évacuation des eaux superficielles en

provenance des bassins versants externes à Roodt/Ell.

Approbation du décompte financier relatif au projet de construction des canalisations dans les rue

de la Fontaine, rue Basse et rue des Prés à Clemency.

Approbation du décompte financier relatif au projet de déconnexion des eaux parasites à Huttange

Part 6c du lot II du projet d’assainissement général de la Vallée de l’Attert.

Approbation du décompte financier intermédiaire relatif au projet de déconnexion des eaux de

surface externes rue de Schweichertal et allentours Part 6c du lot II du projet d’assainissement

général de la Vallée de l’Attert.

Approbation du décompte financier intermédiaire relatif au projet de construction des réseaux

locaux dans la commune de Beckerich.

Approbation du décompte financier intermédiaire relatif au projet de raccordement des sites

Fënsterdall, Obenthalt et Bill à la station d’épuration de Boevange/Attert.

Annulation de la délibération du comité du 27 septembre 2007 relative à la fixation des taux et

durées d’amortissement à appliquer à partir de l’année 2008.

Approbation d’un crédit nouveau pour le projet de construction d’un bassin RÜB dans la rue de la

Libération à Mamer.

Approbation des comptes de bilan et profits et pertes des exercices 2005 et 2006.

1.3.2. 2009

Approbation du relevé des déclarations de recettes du premier semestre 2009.

Approbation d’un devis supplémentaire dans le cadre du projet de renouvellement d’une

canalisation d’eaux mixtes dans la rue de Kleinbettingen à Steinfort.

Approbation d’un devis supplémentaire dans le cadre du projet de raccordement de Schilzberg à

la station d’épuration de Godbrange.

Ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre de la modernisation et extension de la

station d’épuration de Beringen-Mersch.

Ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre de la modernisation et extension de la

station d’épuration de Colpach-Bas.

Ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre de la modernisation et extension de la

station d’épuration de Junglinster.

2 2


Ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre de la modernisation et extension de la

station d’épuration de Hollenfels.

Approbation Budget rectifié 2009 et Budget 2010.

1.3.3. 2010

Approbation du décompte financier intermédiaire dans le cadre du projet de raccordement de la

ZA Solupla à la station d’épuration de Redange.

Approbation du décompte financier intermédiaire dans le cadre du projet de construction de

collecteurs latéraux à Redange-Centre.

Approbation du décompte financier définitif dans le cadre du projet de construction du collecteur

de la rue de Reichlange vers la station d’épuration de Redange.

Approbation du décompte financier intermédiaire dans le cadre du projet de construction du

collecteur latéral à Redange-Est.

Adaptation du coût de la station d’épuration de Mersch.

Approbation du devis supplémentaire dans le projet de modernisation et d’extension de la station

d’épuration de Beringen-Mersch.

Approbation de nouvelles procédures comptables et du nouveau plan comptable.

Approbation des décomptes ordinaires des exercices 2007 et 2008.

Décision de principe d’ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre du projet de

construction de collecteurs à Leudelange.

Décision de principe d’ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre du projet de

construction d’un bassin RÜB à Holzem.

Décision de principe d’ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre du projet de

construction de bassins RÜB dans la rue Nicolas Welter à Mersch.

Décision de principe d’ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre du projet de

construction de collecteurs dans la vallée de l’Eisch moyenne.

Décision de principe d’ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre du projet de

construction du bassin RÜB Nei Arbecht à Helmdange.

Décision de principe d’ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre du projet de

construction de bassins RÜB à Steinsel.

Décision de principe d’ouverture d’une ligne de préfinancement dans le cadre de la Phase 2 de

l’assainissement général de la Vallée de l’Attert.

Approbation Budget rectifié 2010 et Budget 2011.

1.4. Domaine technique

Approbation des dossiers suivants:

1.4.1. 2008

Devis supplémentaire dans le cadre de la construction de la station d’épuration de Dondelange -

travaux et études.

2 3


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Projet d’acquisition de trois véhicules dans le cadre de l’extension du syndicat.

Projet d’acquisition de deux échantillonneurs automatiques pour le compte du laboratoire central.

Projet de construction d’un collecteur entre Graulinster et Beidweiler.

Projet de suppression d’un déversoir dans la rue de Kleinbettingen à Steinfort.

Avant-projet de construction d’un bassin RÜB à Kleinbettingen.

Avant-projet de modernisation et d’extension de la station d’épuration biologique de Junglinster.

Avant-projet de modernisation et d’extension de la station d’épuration biologique de

Beringen-Mersch.

Projet de construction d’une canalisation d’eaux mixtes et d’une canalisation d’eaux de surface

dans le cadre du giratoire à Berschbach-Mersch.

Approbation du plan directeur de la localité d’Ell.

Approbation du plan directeur de la localité de Roodt-Ell.

Approbation du plan directeur de la localité de Petit-Nobressart.

Approbation du plan directeur des localités de Colpach-Haut et Colpach-Bas.

Approbation du devis global relatif au contrat d’études dans le cadre du projet d’assainissement

de l’Eisch moyenne.

Approbation du devis global relatif au contrat d’études dans le cadre du projet d’assainissement

de la commune de Kopstal.

Avant-projet de construction d’un bassin RÜB à Clemency.

Projet de construction du bassin RÜB N° 2 rue de Reimberg à Platen.

Projet de déconnexion d’eaux de surface dans la cité Reebou à Useldange.

Projet de renaturation de la Buttebaach à Vichten dans le cadre du projet de construction du

collecteur Michelbouch-Vichten-Boevange.

Avant-projet de construction d’un bassin de rétention RÜB à Redange-Centre.

Projet et Devis portant sur l’acquisition d’une station d’épuration modulaire d’une capacité de

1000 EH à utiliser pour divers projets d’assainissement.

Projet définitif de construction du collecteur Drosbach à Leudelange.

1.4.2. 2009

Devis supplémentaire dans le cadre du projet de suppression d’un déversoir dans la rue de

Kleinbettingen à Steinfort.

Projet révisé de raccordement de la localité de Brameschhaff à la station d’épuration de Kopstal.

Approbation définitive du projet de construction d’un collecteur vers le futur bassin RÜB de Platen

dans le cadre des travaux sur la N12.

Projet de modernisation et d’extension de la station d’épuration biologique de Beringen-Mersch.

Approbation des travaux d’assainissement général de la vallée de l’Attert de la phase 2, surcoût de

la phase 1.

Projet de construction d’un bassin RÜB à Rodenbourg avec collecteur vers Olingen.

Approbation des travaux d’assainissement général de la vallée de l’Attert Phase II, mesures

d’assainissement à réaliser entre 2009 et 2013.

2 4


Approbation du projet définitif de déconnexion d’eaux parasites dans la rue du Lavoir à Fingig.

Projet de déconnexion d’eaux parasites dans la rue du Kiem à Hovelange.

Projet remanié d’évacuation d’eaux superficielles à Noerdange, mesure 6.3.

Projet modifié d’évacuation des eaux superficielles en provenance des bassins versants externes

au PAG à Roodt-Ell.

Reprise du projet de construction du bassin RÜB Holzem de la commune de Mamer.

Décision de principe quant à la participation du SIDERO à un projet entrant dans le cadre du

programme Interreg IV A Grande Région.

Projet d’adaptation du raccordement de l’aire de Capellen et du site Cactus Windhof au collecteur

d’eaux usées de Capellen.

Approbation définitive du projet de construction des bassins RÜB N°2 et N°4 à Redange/Centre.

Adaptation du projet de construction d’un bassin RÜB à Rodenbourg avec collecteur vers Olingen

aux spécifications techniques du SIDEST.

1.4.3. 2010

Approbation du plan directeur de la localité de Calmus.

Approbation du plan directeur de la localité de Kapweiler.

Approbation du plan directeur de la localité de Rippweiler.

Approbation du plan directeur de la localité de Redange.

Approbation du plan directeur de la localité de Reichlange.

Projet modifié de construction d’un bassin de rétention naturelle à Everlange.

Projet de construction d’une conduite de refoulement entre Everlange Roudbach.

Projet d’un axe pour eaux mixtes et un axe pour eaux pluviales dans la rue de la Montagne à

Clemency.

Adaptations des projets RÜB 3 et RÜB 4 à Noerdange.

Avant-projet de construction d’un bassin RÜB à Fischbach et collecteur vers la future station

d’épuration.

Avant-projet de construction d’une station d’épuration biologique à Fischbach.

Approbation de l’étude de faisabilité d’un collecteur d’eaux usées entre Clemency, Grass, Kahler et

Hagen.

Avant-projet de construction du collecteur Colpach-Bas vers Colpach-Haut, Petit-Nobressart et

Roodt-Ell.

Projet de construction du collecteur de Colpach-Haur avec bassin RÜB.

Projet de modernisation et d’extension de la station d’épuration biologique de Junglinster.

Projet de modernisation et d’extension de la station d’épuration biologique de Hollenfels.

Projet de construction d’un collecteur entre Noerdange et Niederpallen avec station d’épuration

provisoire.

Projet d’assainissement d’Altlinster.

Projet d’assainissement de la rue de Schléiwenhaff à Schléiwenhaff.

Avant-projet de construction de deux bassins RÜB dans la rue Nic Welter à Mersch.

2 5


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

2. Bureau

En tant qu’organe exécutif du syndicat, le bureau a siégé à dix-huit reprises au cours de l’année 2008,

à dix-sept reprises au cours de l’année 2009 et à vingt reprises au cours de l’année 2010.

En dehors de la préparation des réunions du comité, ses missions de gestion des affaires du syndicat

ont porté entre autres sur les sujets essentiels suivants :

Exécution du programme prévu dans le budget.

Surveillance des comptes.

Organisation de la participation du personnel aux cours de formation continue.

Approbation de contrats d’apprentissage et d’étudiants.

Adjudications de travaux sur base de soumissions.

Passation de commandes sur base d’offres, conformément au règlement grand-ducal du 7 juillet

2003 sur le régime des marchés publics et portant modification du seuil prévu à l’article 106 point

10° de la loi communale du 13 décembre 1988.

Préparation des compromis d’acquisition de terrains dans l’intérêt de la construction d’ouvrages

d’assainissement.

Ratification de contrats d’ingénieur.

Préparation de contrats d’objets de natures diverses.

Préparatifs en relation avec les démarches ou contacts entrepris par le syndicat auprès de

différentes instances.

Etablissement d’une convention avec la commune de Garnich pour régler la participation aux frais

d’exploitation jusqu’à l’adhésion définitive.

Etablissement d’une convention avec les communes de Leudelange et Mamer pour régler la

participation aux frais d’exploitation jusqu’à l’adhésion définitive.

Analyse financière et organisationnelle avec la société KPMG.

3. Démarches effec tuées dans l’intérêt du Syndicat

Au cours des années 2008, 2009 et 2010, les responsables du syndicat ont entrepris une série de

démarches et de pourparlers auprès des instances étatiques, communales ou privées, dans l’intérêt

de la promotion d’affaires administratives et techniques d’envergure. A ce sujet il convient de relever

les interventions suivantes :

Réunions techniques avec l’Administration de la Gestion de l’Eau et le bureau d’études chargé du

plan d’assainissement général de la Vallée de l’Attert pour mettre au point les différents projets de

la vallée de l’Attert.

Réunion avec le bureau syndical et la direction du SIDEST nouvellement créé afin de présenter le

fonctionnement du syndicat.

Réunions dans le cadre du raccordement des zones d’activité Grass et Windhof.

Réunions de préparation du projet d’extension et de modernisation de la station d’épuration de

Beringen-Mersch.

2 6


Réunions avec le gérant de l’agence Fortis de Mersch afin de négocier de meilleures conditions sur

les différents comptes bancaires du SIDERO.

Réunions avec les responsables de la BCEE afin de finaliser différentes lignes de préfinancement.

Réunions du comité d’accompagnement du projet d’extension de la station d’épuration de

Beringen-Mersch (CACC Mersch).

Réunions du comité d’accompagnement du projet d’assainissement général de la Vallée de l’Attert

(CACC Attert).

Réunions du comité d’accompagnement du projet d’assainissement général de la Vallée de l’Eisch

moyenne (CACC Eisch).

Réunions de concertation avec les syndicats de dépollution des eaux résiduaires et l’administration

de la gestion de l’eau pour la mise en place d’un laboratoire central commun.

Réunion du 1 juin 2010 du bureau avec le Ministre de l’Environnement et le Ministre de l’Intérieur

en vue de la finalisation de l’autorisation d’exploitation de la station d’épuration de Beringen-

Mersch.

Réunions avec la délégation des salariés du SIDERO.

Réunions avec la délégation des fonctionnaires du SIDERO.

Réunions de concertation avec le service de santé au travail multisectoriel pour les salariés du

syndicat, anciennement ouvriers et employés.

Réunions de concertation avec le service de santé au travail du secteur public et introduction de

contrôles médicaux périodiques des fonctionnaires du syndicat.

Réunions de concertation avec le bureau d’études BEST ingénieurs conseils.

Réunions de concertation avec le bureau d’études Infratec.

Réunions de concertation avec le bureau d’études Luxplan.

Réunions de concertation avec le bureau d’études Schroeder et ass.

Réunions de concertation avec le bureau d’études TR-Engineering.

Visite de l’exposition internationale IFAT à Munich.

Participation aux réunions publiques dans le cadre de la transposition de la directive cadre relative

à l’eau.

Négociation des tarifs d’énergie électrique avec les sociétés Cegedel et Electris.

Finalisation de l’analyse financière et opérationnelle avec la firme KPMG.

Ebauche de restructuration de la comptabilité du syndicat avec la firme ATOZ.

Mise en œuvre d’un nouveau plan comptable et de procédures avec la firme Cabexco.

Entrevue avec les responsables de SoilConcept dans le but de régler les chantiers de déshydratation

de boues et de renégocier les prix des prestations et présentation du projet de gazéification à

Fridhaff.

Préparation du projet Interreg IV A ensemble avec l’AIVE (association intercommunale pour la

valorisation de l’Eau) dans le cadre transfrontalier Arlon-Steinfort-Clemency.

Entrevue avec la commune de Leudelange et la ville de Luxembourg en vue de la finalisation

de la convention pour l’assainissement des eaux usées de Leudelange et Schléiwenhaff dans les

stations d’épuration de la Ville de Luxembourg.

2 7


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Participation au groupe de travail ALU03 de l’ALUSEAU en vue de préparer un formulaire pour le

calcul harmonisé du prix de l’eau.

Participation au groupe de travail ALU02 « Eaux usées » de l’ALUSEAU.

Participation au groupe de travail « dossier technique assainissement ».

Participation aux réunions du C.A. de l’ALUSEAU.

Participation à l’élaboration des prises de position de l’ALUSEAU quant au projet de loi relative à

l’eau.

Participation aux présentations publiques du plan de gestion dans le cadre de la loi relative à l’eau.

Participation à l’élaboration de la prise de position de l’ALUSEAU sur le plan de gestion des

districts hydrographiques.

Participation à l’élaboration de la prise de position de l’ALUSEAU sur le plan national de gestion

des déchets.

Participation au groupe de travail boues d’épuration de l’APSEL.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Beckerich dans le cadre des différents

projets d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Clemency dans le cadre des différents

projets d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal d’Ell dans le cadre des différents projets

d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Fischbach dans le cadre des différents

projets d’assainissement de la commune.

Inauguration STEP Kopstal le 30 septembre 2010

2 8


Réunions de concertation avec le collège échevinal de Garnich dans le cadre des différents projets

d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Hobscheid dans le cadre des différents

projets d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Junglinster dans le cadre des différents

projets d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Kehlen dans le cadre des différents projets

d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Koerich dans le cadre des différents projets

d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Kopstal dans le cadre des différents projets

d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Leudelange dans le cadre des différents

projets d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Lorentzweiler dans le cadre des différents

projets d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Mamer dans le cadre des différents projets

d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Préizerdaul dans le cadre des différents

projets d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Reckange/Mess dans le cadre du

raccordement de Roedgen à Schléiwenhaff.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Redange dans le cadre des différents

projets d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Saeul dans le cadre des différents projets

d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Septfontaines dans le cadre des différents

projets d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Steinfort dans le cadre des différents

projets d’assainissement de la commune et en vue d’un raccordement éventuel de la localité de

Rosenberg (Arlon) au réseau d’égouts de Steinfort.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Steinsel dans le cadre des différents projets

d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Tuntange dans le cadre des différents

projets d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal d’Useldange dans le cadre desdifférents

projets d’assainissement de la commune.

Réunions de concertation avec le collège échevinal de Vichten dans le cadre des différents projets

d’assainissement de la commune.

2 9


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

3.1. Evénements

14.03.2008 Premier coup de bêche pour la construction de la station d’épuration de

Dondelange.

06.06.2008 Premier coup de bêche pour la construction de la station d’épuration de Kopstal.

22.01.2009 Plongeur dans le bassin d’aération de la STEP Boevange suite à une panne.

24.04.2009 Mise en service officielle du projet de déconnexion d’eaux parasites Staffelter-

Walfergründchen à Walferdange.

28.04.2009 Mise en service officielle du raccordement de la localité de Schoenfels

à la station d’épuration de Beringen-Mersch.

04.05.2009 Inauguration du bassin RÜB rue Jean Koenig à Heisdorf.

02.10.2009 Premier coup de bêche pour la modernisation et l’extension de la station

d’épuration de Colpach-Bas.

09.07.2010 Inauguration du bassin RÜB Buschdorf.

Juin 2010 début du chantier de modernisation et d’extension de la station d’épuration

de Beringen-Mersch.

01.09.2010 Signature de la convention Interreg IV A.

30.09.2010 Inauguration de la station d’épuration de Kopstal.

22.10.2010 Inauguration de la station d’épuration de Colpach-Bas.

4. Coopération sur le plan du contrat de rivière Attert

Le contrat de rivière Attert, qui a pour objectif de gérer le bassin versant de l’Attert de manière

intégrée, durable et concertée avec l’ensemble des partenaires impliqués, a été soutenu par le comité

et les services du SIDERO depuis le début de sa phase d’élaboration en 1998.

Notre syndicat y joue le rôle d’un partenaire de premier ordre en tant qu’investisseur le plus

important dans le contexte du programme d’actions découlant du contrat.

Monsieur Paul Mangen, membre du comité du SIDERO, a représenté le syndicat au sein du comité

de l’asbl Maison de l’Eau de l’Attert. (www.aquafil.net).

Le contrat de rivière regroupe les partenaires suivants :

Asbl. Au Pays de l’Attert

Association Intercommunale de Valorisation de l’Eau (AIVE)

Association Natur a Vulleschutzliga Sektioun Kanton Réiden

Centrale Paysanne

Chambre d’Agriculture

Commune d’Attert

3 0


Commune d’Ell

Commune d’Useldange

Commune de Beckerich

Commune de Bissen

Commune de Boevange

Commune de Colmar-Berg

Commune de Préizerdaul

Commune de Redange

Province de Luxembourg, Direction des Services Techniques, Services des cours d’eau

Syndicat de Distribution d’Eau des Ardennes (DEA)

Syndicat Intercommunal de Dépollution des Eaux Résiduaires du Nord (SIDEN)

Syndicat Intercommunal de Dépollution des Eaux Résiduaries de l’Ouest (SIDERO)

Le SIDERO a organisé ensemble avec la Maison de l’Eau des visites guidées de stations d’épuration

dont notamment les stations de Boevange-Attert, Oberpallen et Redange avec des classes des écoles

primaires de communes affiliées au contrat de rivière.

5. Coopération dans les associations nationales et internationales

5.1.

Le SIDERO est membre de l’ALUSEAU, l’association luxembourgeoise des services d’eau, par le biais

de laquelle il est représenté auprès de l’EUREAU, l’union européenne des associations nationales

des services d’eau ainsi que de l’EWA (European Water Association).

Sur le plan national la direction du SIDERO collabore dans les travaux de l’ALUSEAU. Ainsi le

directeur est l’animateur du groupe de travail ALU02 Eaux Usées et membre des groupes de travail

ALU03 Aspects financiers et réglementaires et ALU06 Recherche. Le secrétaire-trésorier gère les

comptes de l’ALUSEAU et est membre du groupe de travail ALU04 Relations Publiques. Tous deux

sont membres du conseil d’administration de l’ALUSEAU.

5.2.

Sur le plan international, la direction du SIDERO coopère encore, en vertu de son affiliation à

l’ALUSEAU, aux travaux de l’EUREAU. M. Jean Weicherding est représentant de l’ALUSEAU auprès

de l’EUREAU dans le groupe de travail Eureau II Eaux usées. La réunion du groupe de travail Eureau

II a eu lieur à Luxembourg début octobre 2008

3 1


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

III. RAPPORT TECHNIQUE

1. Exploitation et maintenance

1.1. Installations entretenues et population desservie.

Le patrimoine d’équipements du SIDERO sur l’ensemble du territoire de ses 26 communes membres

se composait au deuxième semestre 2010 par les installations d’assainissement suivantes :

26 stations d’épuration biologique.

31 stations d’épuration mécanique < 500EH.

220 Km de collecteurs principaux.

238 déversoirs.

37 bassins d’orage (RUB) ou de rétention (RRB).

28 stations de pompage.

23 ha d’alentours d’ouvrages.

Population desservie: (1)

76 700 H

Charge polluante d’établissements: 24 000 EH [3]

Charge totale traitée:

100 700 H+EH

Quantité d’eaux usées traitées: 8 500 000 m3/an

1.2. Acquisition d’équipements spéciaux et de transport

Au cours des années 2008, 2009 et 2010, les acquisitions suivantes ont été opérées pour les

besoins du service exploitation:

Equipements de transport:

Quatre fourgonnettes.

Une camionnette à plateau ridelles, montée d’une grue équipée d’un treuil.

Une camionnette à plateau ridelles, à plateau basculant trois côtés.

Un fourgon tôlé équipée pour l’atelier central.

Quatre voitures genre Break.

Un véhicule Piaggio équipé pour l’exposition mobile sur l’épuration.

Equipements spéciaux de maintenance:

Un tracteur pour le fauchage tardif.

Matériel spécial pour le désherbage mécanique et thermique.

Deux aérateurs de surface « Fuchs » avec flotteurs à mettre en œuvre lors de réparations

des aérateurs des différentes stations d’épuration.

Equipements de laboratoire:

Un autoclave horizontal.

Deux échantillonneurs automatiques réfrigérés.

1.3. Exploitation

Le personnel qualifié en place dans le service exploitation assure la plus grande part de la

Chantier STEP Mersch fin 2010

3 2


maintenance. Le contact journalier avec les installations d’assainissement, l’expérience acquise

dans ce domaine et la connaissance détaillée des équipements en place, confèrent à ce personnel

l’aptitude indispensable pour l’exploitation et la maintenance appropriées des installations.

Ainsi convient-il de relever quelques-uns de ces travaux entrepris au cours des années 2008, 2009 et

2010.

1.3.1. Stations d’épuration biologiques

Station d’épuration d’Angelsberg

Installation d’un système de télétransmission.

Remise en état de l’aérateur rotatif.

Modification de la régulation du dégrilleur mécanique.

Remise en état de la pompe de recirculation des boues.

Installation de prises électriques extérieures.

Modifications de la décantation secondaire.

Station d’épuration de Beringen-Mersch

Réparation du système d’eaux industrielles.

Remise en état des aérateurs 1 et 2 de la 1ère phase biologique.

Remise en état du groupe de secours.

Remise en état des pompes de recirculation N°1 et N°2 du digesteur.

Remise en état des installations électriques suite à une panne de secteur.

Remise en état de la pompe pour boues primaires N°1.

Remise en état des installations techniques des épaississeurs de boues.

Réparation d’une fuite de la conduite de recirculation du digesteur.

Remise en état de la pompe du dessableur.

Remplacement des roues et remise en état du chariot de dessableur.

Remise en état des suppresseurs N°1 et N°2 de la 2e phase biologique.

3 3


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Remplacement de la pompe vide-cave du dessableur.

Remise en état des pompes de recirculation des boues N°1 et N°2.

Installation des bureaux du service exploitation dans la maison de service 13 rue Irbicht

en vue du chantier de modernisation et d’extension de la station d’épuration.

Déménagement de l’atelier électrique dans la maison de service 15 rue Irbicht

en vue du chantier de modernisation et d’extension de la station d’épuration.

Déplacement du magasin électrique en vue du chantier de modernisation et d’extension

de la station d’épuration.

Remise en état des pompes de recirculation des boues N°3 et N°4.

Remise en état de la pompe à propulsion des boues du digesteur.

Remise en état des portails automatiques.

Déplacement de cables électriques dans le cadre du chantier de modernisation et d’extension

de la station.

Remise en état des pompes et suppresseurs du dessableur suite à une inondation.

Remise en état de la vanne de régulation de la station de pompage.

Remise en état du dégrilleur automatique.

Divers travaux de préparation du chantier de modernisation et d’extension de la station.

Station d’épuration de Boevange/Attert

Remise en état des pompes à l’entrée de la station.

Remise en état des pompes de recirculation des boues.

Remise en état de la pompe du biofiltre.

Remise en état du suppresseur du dessableur.

Remise en état de l’agitateur dans le silo à boues N°2.

Remise en état de la pompe à propulsion des boues N°1.

Remplacement du PC et réinstallation du programme de télégestion.

Remise en état du dégrilleur automatique.

Réparation du compresseur du silo à chaux.

Remise en état du racleur du décanteur secondaire.

Réparation de la conduite de refoulement des boues entre les épaississeurs et la centripresse.

Remise en route de la centripresse.

Station d’épuration de Bourglinster

Remise en état de la mesure de débit.

Remise en état du dégrilleur.

Remise en état de l’éclairage extérieur.

Station d’épuration de Clemency

Remise en état du dégrilleur.

Remise en état de la vanne de distribution.

Remise en état de la vanne à l’entrée.

Remise en état de la station de pompage Fingig.

Modification du raccordement électrique des aérateurs supplémentaires « Fuchs ».

Remise en état de l’aérateur de surface N°1.

Remise en état de l’aérateur de surface N°2.

3 4


Station d’épuration de Colpach-Bas

Remise en état des pompes de la station de relevage.

Mise hors service des tambours rotatifs et du filtre rotatif et installation d’une conduite pour

l’alimentation provisoire de l’étang de finition dans le cadre du projet de modernisation et

d’extension de la station.

Mise en service d’aérateurs de surface « Fuchs » sur l’étang de finition pour la durée du chantier de

modernisation et d’extension de la station.

Déplacement de divers cables d’alimentation électrique dans le cadre du chantier de modernisation

et d’extension.

Remise en état de la pompe de vidange du bassin d’orage.

Station d’épuration de Dondelange

Mise en place de différents panneaux dans le cadre des réceptions techniques du chantier.

Assistance aux réceptions.

Mise en service provisoire avec de l’eau claire.

Station d’épuration d’Eschweiler

Modification du dégrilleur manuel.

Remise en état des pompes de la station de relevage.

Modification de la programmation de l’aération du bassin biologique N°2.

Mise en place d’une station de dosage mobile pour précipitants FeCl 3

à mettre en service lors des

pointes de production de l’usine EKABE.

Remise en état de l’agitateur N°2.

Remise en état de la pompe à boues surnageantes.

Remise en état des pompes de recirculation des boues.

Remise en état du racleur du décanteur secondaire.

Mise en place d’une conduite de refoulement provisoire à l’entrée de la station.

Remplacement de la conduite de refoulement dans le regard d’entrée de la station.

Station d’épuration de Fischbach

Remise en état de l’aérateur de surface.

Remplacement de la tuyauterie de l’épaississeur à boues.

Remise en état de la pompe de recirculation des boues.

Installation d’un système de télétransmission.

Modification de la régulation du dégrilleur automatique.

Remise en état du dégrilleur automatique.

Remplacement du chauffage électrique du bâtiment technique.

Station d’épuration de Garnich

Contrôle et adaptation de l’étiquetage des armoires électriques.

Remise en état du dégrilleur automatique.

Remplacement des interrupteurs électriques extérieurs.

3 5


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Modification de la régulation de la pompe pour boues excédentaires.

Modification du déversoir d’orage.

Station d’épuration de Godbrange

Contrôle des tambours rotatifs pour la nitrification.

Station d’épuration de Gonderange

Remise en état de la pompe pour eaux troubles et du dispositif de remontage de celle-ci dans

l’épaississeur de boues provisoire en acier.

Modification de la conduite de refoulement des boues excédentaires.

Remise en état de l’aérateur de surface.

Remise en état de l’aérateur de surface provisoire « Fuchs ».

Remise en état de la pompe pour boues surnageantes dans le décanteur secondaire.

Remise en état de la pompe de recirculation des boues.

Station d’épuration de Hobscheid

Remise en état du traitement de déshydratation des sables.

Vidange du bassin d’aération et enlèvement de sable.

Remise en état de l’agitateur N° 1.

Mise en œuvre d’une conduite pour introduction de lait de chaux dans les épaississeurs.

Remise en état du dégrilleur automatique.

Déplacement du portail principal pour améliorer l’accès du filtre-presse.

Remise en état des pompes de recirculation des boues.

Remplacement du modulateur de fréquence de la vis d’Archimède pour temps sec N°1.

Remise en état des pompes pour eaux troubles des épaississeurs à boues N° 1 et N° 2.

Remise en état de l’engin de levage à l’entrée de la station.

Mise en œuvre d’une armoire de distribution électrique pour les chantiers de déshydratation de

boues par un filtre-presse.

Remise en état du dégrilleur fin automatique, remplacement du panier tamis.

Remplacement de l’unité de mesure de pH.

Remise en état de la pompe du dessableur.

Remise en état de la pompe pour boues excessives.

Remise en état du racleur du dessableur.

Remise en état du suppresseur du dessableur.

Remise en état de la vanne de régulation du bassin d’orage.

Remplacement des mises à la terre des garde-corps.

Remise en état du suppresseur N°1 du bassin d’aération.

Mise en œuvre d’une prise 100 A pour le filtre-presse mobile.

Mise en place d’une tôle de guidage dans le dessableur pour remédier au problème d’ensablement

du bassin d’aération.

23 6


Bassin RüB Buschdorf

Station d’épuration de Hollenfels

Remise en état du dégrilleur automatique.

Station d’épuration de Junglinster

Modification du dégrilleur automatique à 10 mm.

Remise en état des aérateurs de surface « Fuchs ».

Remise en état des deux aérateurs de surface.

3 7


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Mise en place de nouveaux aérateurs de surface « Fuchs » de puissance supérieure.

Remise en état de la télétransmission.

Station d’épuration de Kehlen

Réparation de la centrifugeuse.

Remise en état des suppresseurs 1, 2 et 3 du bassin d’aération.

Remise en état de la régulation du dégrilleur fin automatique.

Remise en état du racleur du dessableur.

Remise en état de la pompe pour boues surnageantes.

Modification du raccordement électrique et de la transmission des données des mesures de débit

dans le circuit des boues.

Remise en état de l’agitateur de l’épaississeur de boues.

Remise en état de la pompe de recirculation du bassin anoxique.

Remise en état du racleur décanteur secondaire.

Remise en état des pompes de vidange du bassin d’orage.

Remise en état de la pompe à propulsion des boues.

Remise en état de la pompe pour boues excédentaires.

Remise en état des pompes de recirculation des boues.

Remplacement d’une partie de l’automate programmable.

Remplacement de la chaine de transmission du bassin de décantation secondaire.

Mise en œuvre d’une prise d’eau dans le décanteur secondaire.

Remise en état de la station de dosage de chlorure ferrique.

Station d’épuration de Kopstal

Mise en place d’une pompe et d’une conduite de refoulement provisoire pour la recirculation

boues dans le cadre du projet de modernisation et d’extension de la station.

Déplacement provisoire du dégrilleur automatique dans le cadre du projet de modernisation et

d’extension de la station.

Remise en état du racleur de la décantation secondaire.

Remise en état du dispositif de transmission du rotor d’aération N° 1.

Mise en place d’un aérateur « Fuchs » provisoire suite à une panne de l’aérateur.

Démontage de l’ancienne armoire de contrôle.

Démontage et mise en stock de diverses pompes et autre matériel dans le cadre de la mise hors

service de l’ancienne station d’épuration.

Multiples interventions pour déboucher la conduite de recirculation des boues dans le cadre de la

solution provisoire.

Assistance à la mise en service.

Formation du personnel au fonctionnement de la nouvelle station.

Station d’épuration de Mamer

Formation du personnel au fonctionnement de la station.

23 8


Installation du système de pointage pour le personnel de la station.

Mise en place du système de fermeture du SIDERO.

Mise en place de panneaux de signalisation.

Remise en état des racleurs des décantations primaires.

Remise en état de la centrifugeuse.

Mise en conformité de l’installation de dosage de chlorure ferrique.

Remise en état des agitateurs du bassin d’aération.

Remplacement du chauffage de piste de roulement des racleurs des décanteurs secondaires.

Réparation provisoire de certaines cartes de l’automate programmable.

Remise en état des suppresseurs du bassin d’aération.

Remise en état de la pompe du dessableur.

Remise en état de la pompe de recirculation du bassin anoxique.

Remise en état et remplacement partiel de l’éclairage.

Adaptation de la régulation de la déshydratation des boues.

Station d’épuration d’Oberpallen

Réparations multiples de la transmission des tambours biologiques.

Remise en état de l’aérateur de surface de la lagune N°2.

Station d’épuration de Redange/Attert

Remise en état du chauffage de piste de roulement du racleur du décanteur secondaire.

Remise du portail d’entrée de la station.

Remise en état de la vis d’Archimède de recirculation des boues.

Adaptation du collecteur à l’entrée de la station dans le cadre de la construction du bassin RÜB

Redange-Est.

Station d’épuration de Schweich

Reprogrammation de la station de pompage à l’entrée.

Remise en état de l’appareil de mesure de l’oxygène.

Remise en état des aérateurs de surface N°2 et N°3.

Station d’épuration de Steinfort

Remise en état du racleur du bassin de décantation secondaire.

Remise en état des chauffages électriques.

Modification de la conduite de vidange de l’épaississeur de boues.

Remplacement des paliers de la vis d’Archimède du poste de recirculation des boues.

Remise en état de la pompe pour boues surnageantes dans le décanteur secondaire.

Remplacement des moteurs des aérateurs de surface.

Station d’épuration de Tuntange

Réparation du racleur du décanteur secondaire.

Remise en état du dégrilleur automatique.

3 9


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Remise en état de l’aérateur de surface.

Remise en état du portail d’entrée.

Station d’épuration de Vichten

Installation d’un système de télétransmission.

Remise en état de l’aérateur N°1.

Mise en œuvre d’un aérateur de surface « Fuchs » provisoire.

Réparation de la pompe de recirculation des boues.

Station d’épuration de Windhof

Réparation d’un aérateur de surface « Fuchs ».

Remise en état du dégrilleur fin.

Remise en état du moto-réducteur des tambours de nitrification.

1.3.2. Stations d’épuration mécaniques:

Station d’épuration de Noerdange

Remise en état de la station de pompage provisoire.

Station d’épuration d’Useldange

Installation d’un système de télétransmission.

Remise en état de la station de pompage provisoire.

1.3.3. Collecteurs, stations de pompage et bassins d’orage (RUB)

Collecteur principal Mersch

Reconstruction d’un regard endommagé dans le cadre de la construction du nouveau lycée à

Mersch.

Station de pompage / RUB Blaschette I

Mise en service.

Remise en état du dégrilleur fin.

RUB Lintgen

Préparation du remplacement de la vanne principale.

Mise en place d’un dispositif provisoire pour la fermeture complète de la vanne de régulation dans

le cadre du chantier de modernisation et d’extension de la station d’épuration de Beringen-Mersch.

Remplacement de l’armoire de comptage électrique.

RUB rue Jean Koenig à Heisdorf

Mise en service de l’ouvrage.

Mise en place de panneaux de signalisation.

Installation d’un système de télétransmission.

24 0


RUB Pettingen

Mise en service de l’ouvrage.

Mise en œuvre d’un chauffage.

Mise en place de panneaux de signalisation.

Remplacement de l’armoire électrique suite à un accident de la circulation.

RUB Schoenfels

Mise en service de l’ouvrage.

Mise en place de panneaux de signalisation.

Station de pompage / RUB Reckange

Remise en état des pompes N°1 et N°2.

Station de pompage / RÜB Koerich

Remise en état de la pompe N°1.

Remise en état de la pompe N°2.

Remise en état de la pompe N°3.

Station de pompage Koerich Neimillen

Remise en état de la pompe.

Station de pompage / RUB Trois-Ponts à Eischen

Remise en état de la régulation des pompes « Wirbeljet ».

Station de pompage Gäichel

Remplacement de la soupape de sécurité du système pneumatique.

Recherche et réparation d’une fuite dans le système d’air comprimé.

Dücker Hobscheid

Remise en état de la régulation de la pompe de nettoyage.

Station de pompage / RUB Meispelt

Remise en état du compresseur pour la cuve de dessablage.

Remise en état du palan à l’ouvrage d’entrée.

Remise en état du dégrilleur fin.

Station de pompage / RUB Keispelt I

Remise en état de la pompe N°2.

RUB Bridel

Reprogrammation de l’automate programmable.

4 1


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Station de pompage Kopstal place Cossé

Remise en état des pompes N°1 et N°2.

RUB Kopstal « Wirtspesch »

Remise en état de la pompe N°2.

Station de pompage Kahler

Remise en état des pompes.

Modification des réglages.

Station de pompage Bill

Remise en état des pompes 1 et 2.

RUB Buschdorf

Mise en œuvre d’une pompe provisoire dans le cadre du chantier.

Mise en service de l’ouvrage.

Station de pompage provisoire Noerdange

Remise en état de la pompe.

Station de pompage Mandelbach (Brouch)

Remise en état de la régulation de la pompe.

RUB Brill Mamer

Remise en état du dégrilleur fin.

Station de pompage / RUB Imbringen

Remise en état de la régulation des pompes.

Réparation de la conduite de refoulement suite à un chantier.

Station de pompage « Marienthal »

Mise en service de l’ouvrage.

RUB Junglinster Mairie

Adaptation de la programmation des équipements électromécaniques.

Déblocage de la vanne de régulation.

RUB Junglinster CIPA

Mise en service de l’ouvrage.

24 2


Leudelange bassins de rétention de la zone industrielle

Instruction des équipes d’entretien.

Modification du système de télétransmission.

Leudelange ancienne station d’épuration.

Mise en conformité de l’installation électrique.

Démontage des équipements obsolètes.

1.3.4. Equipements d’exploitation et d’entretien

Sondes: Les sondes d’oxygène, de pH, de conductivité et les sondes de niveaux et de mesure de

débit dans les différents ouvrages de traitement, de stockage et de transport des eaux et autres

fluides, requièrent une surveillance et un entretien ainsi qu’un calibrage réguliers, que l’équipe

d’électriciens assume avec régularité et soin.

Véhicules: L’entretien et les menues réparations des véhicules de transport sont régulièrement

effectués par l’équipe de mécaniciens.

Equipements d’entretien des alentours: Un soin particulier est voué à la maintenance des

équipements de fauchage, de ramassage d’herbes, taille haies et scies motorisées en début

d’année, ce qui n’exclue pas l’entretien courant en cours d’année.

Outillage: Les outils fixes en atelier ainsi que les équipements mobiles de dépannage demandent

également leur part de dévouement de maintenance.

1.3.5. Assistance à des communes non-membres

Commune de Waldbillig

Mise à disposition et installation d’un aérateur « Fuchs » à la station d’épuration de Christnach.

1 er coup de bêche

STEP Dondelange

le 14 mars 2008

4 3


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

1.4. Interventions d’urgence

Les interventions d’urgence intervenues au cours des années 2008, 2009 et 2010 ont été gérées par

les agents du service expolitation. Une grande partie des interventions d’urgence ont été provoquées

par des intempéries impliquant des chutes d’arbres et des dégâts à l’équipement électromécanique

dus à la foudre.

Des accidents de remplissage de cuves à mazout et des problèmes avec des déshuileurs de parkings

de stations service ont été signalés à maintes reprises.

1.5. Interventions de routine

En dehors des opérations de maintenance et de dépannage relevées ci avant, il convient de souligner

l’importance du nombre des interventions journalières de nos équipes dans l’intérêt de l’entretien

régulier des équipements et ouvrages ainsi que des alentours de ces derniers.

Retenons également que toutes opérations de réparations et dépannages confondues, les

interventions signalées par les responsables de la coordination des services de fonctionnement et

de la maintenance des équipements, dépassent le nombre de 600 par an dans les rapports de service

établis.

1.6. Elimination des déchets

A la fin de la filière de traitement des eaux usées, trois catégories de résidus se trouvent récupérées

qu’il convient d’éliminer : les résidus de dégrillage, les résidus de dessablage et les boues d’épuration.

De même l’entretien et la maintenance des stations d’épuration et ouvrages annexes engendre des

déchets pour la plupart traités dans le cadre de la SuperDrecksKëscht ainsi que des déchets de

verdure et de la ferraille.

La gestion des déchets et des boues d’épuration est réalisée depuis 2008 suivant le plan de prévention

et de gestion des déchets (PPGD) du SIDERO, approuvé par le Ministre de l’Environnement fin 2007.

La gestion des déchets d’entretien et des déchets spéciaux se fait de façon centralisée sur les sites de

Mersch, Boevange et Mamer, tous les déchets de dessablage du syndicat sont regroupés sur le site

de Boevange en vue d’une gestion plus efficace. La gestion et l’entrepôt des boues d’épuration ont

également été déterminées dans le PPGD.

1.6.1. Les résidus de dégrillage

Les résidus de dégrillage ont été éliminés soit à l’installation d’incinération soit à la décharge. Ces

déchets sont collectés de façon décentralisée dans les différentes stations et enlevées par une entreprise

spécialisée.

4 4


comité du SIDERO fin 2010

1.6.2. Les résidus de dessablage

Conformément au plan particulier de gestion des déchets du SIDERO, les résidus de dessablage du

SIDERO sont entreposés dans un compartiment de stockage à la station d’épuration de Boevange afin

de les recycler dans une plateforme de compostage en Allemagne. Les transports par semi-remorque

permettent des économies conséquentes.

1.6.3. Les boues d’épuration déshydratées

Les boues d’épuration déshydratées de Boevange ont été évacuées intégralement vers l’agriculture

où elles ont été valorisées par épandage comme engrais sur les champs de labour. Les boues de

Kehlen et Mamer ont été évacuées vers la plate-forme de compostage de la S.A. SOIL-CONCEPT à

Friidhaff/Diekirch respectivement vers une usine d’incinération en Allemagne.

Les boues déshydratées au site de Mersch ont été évacuées vers la plate-forme de compostage

de la S.A. SOIL-CONCEPT à Friidhaff/Diekirch. Les boues déshydratées au site de Hobscheid à l’aide

d’un filtre-presse ont été incinérées ou compostées en Allemagne en fonction des capacités des

installations afférentes.

1.6.4. Les boues d’épuration liquides

L’épandage des boues liquides est réalisé par injection dans le sol, cette méthode est pratiquée

entre autre pour les boues de Clemency, Steinfort et pour les stations d’épuration par lagunage,

les lagunes étant curées dans des intervalles de 5 à 7 ans. Cette filière d’élimination se pratique en

conformité avec les règlements grand-ducaux du 14 avril 1990 et du 20 septembre 1994 relatifs aux

boues d’épuration. La première de ces dispositions légales prévoit notamment la tenue d’un registre

des boues.

Ainsi la surface totale des champs de labour recensés dans le cadre de l’épandage de boues liquides et

déshydratées s’élève à quelque 200 ha. De plus l’épandage est assujetti aux stipulations du règlement

grand-ducal du 24 novembre 2000 concernant l’utilisation de fertilisants azotés dans l’agriculture.

4 5


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

1.6.5. SUPERDRECKSKESCHT II.

Relevons que le SIDERO est primé du label de qualité SUPERDRECKSKESCHT en vertu de la gestion

écologique de ses déchets.

En outre, les travaux d’entretien et de maintenance des installations engendrent des déchets

requérant l’élimination particulière comme la ferraille et les déchets verts.

Déchets de maintenance des équipements et alentours

Désignation 2008 2009 2010

tonnes % tonnes % tonnes %

Déchets de verdure 52,10 21,62 27,56 8,53 15,1 8,35

Résidus de déversoirs et canalisations 175,02 72,61 283,61 87,73 147,52 81,52

Déchets encombrants / ferraille 3,25 1,35 2,73 0,84 7,74 4.28

Bois 0,25 0,10 0,15 0,05 0,20* 0,11

Matières plastiques 0,19 0,08 0,28 0,09 0,36 0,20

Papiers/cartons 8,34 3,46 7,70 2,38 7,70 4,26

Déchets spéciaux (SUPERDRECKSKESCHT) 0,88 0,37 0,89 0,27 1,93 1,06

Huiles usagées/ substances huileuses 1,00 0,41 0,34 0,11 0,40 0,22

TOTAL : 241,03 100,00 323,25 100,00 180.94 100,00

*pas de pesage, valeur estimative

Déchets et boues de la filière traitement

Désignation 2008 2009 2010

tonnes % tonnes % tonnes %

Résidus de dégrillage 178 10,02% 162 9,52% 195 11,73%

Sables 306 17,25% 352 20,71% 303 18,22%

Boues liquides agriculture (MS) [5] 233 13,14% 321 18,90% 91 5,49%

Boues déshydratées compostage (MS) [5] 824 46,43% 727 42,78% 905 54,45%

Boues déshydratées agriculture (MS) [5] 88 4,93% 55 3,23% 92 5,54%

Boues déshydratées incinération (MS) [5] 146 8,23% 83 4,86% 76 4,57%

TOTAL : 241,03 100,00 323,25 100,00 180.94 100,00

4 6


Déchets et boues de la filière traitement

Pour la représentation graphique, il n’a pas été tenu compte

de l’enlèvement de 1960 tonnes de sable à la station d’épuration

de Bourglinster.

4 7


4 8

B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s


2. Contrôle analytique

Depuis l’année 2000 le SIDERO en tant qu’exploitant de stations d’épuration, assume intégralement

la surveillance du fonctionnement et des rejets de ses stations par ses propres soins, au moyen de

l’exploitation de son laboratoire central à Mersch. Ces tâches se déroulent en étroite collaboration

avec le Laboratoire de l’Administration de la gestion de l’eau, et notamment en conformité avec les

stipulations de l’article 10 du règlement grand-ducal du 13 mai 1994 relatif au traitement des eaux

urbaines résiduaires

L’agrément du Ministre de l’Intérieur et à la Grande Région pour le laboratoire du SIDERO dans le

cadre de la surveillance des rejets des stations d’épuration des eaux urbaines obtenu en date du 11

mai 2005 vient d’être prolongé jusqu’au 4 août 2014.

Suite à cet agrément, le SIDERO peut effectuer des analyses pour d’autres communes et syndicats.

L’agrément implique des contrôles qualité supplémentaires et la participation trimestrielle à des

tests interlaboratoires, ainsi que des la mise en place d‘un système de management de la qualité.

Le laboratoire du SIDERO analyse ainsi des échantillons des communes de Manternach, Mondorf et

des syndicats SIACH et SIDEST ainsi que pour différentes communes des échantillons d’établissements

agroalimentaires dans le cadre de la tarification des eaux usées.

En 2011 le Comité du SIDERO a décidé de faire accréditer le laboratoire central suivant la norme ISO

17025 au courant de l’année 2012.

2.1. Nombre minimum d’échantillons

En vertu de l’annexe I du règlement grand-ducal du 13 mai 1994, le nombre minimum d’échantillons

à prélever à intervalles réguliers au cours d’une année entière est fixé en fonction de la taille de la

station d’épuration :

- EH compris entre 2.000 et 9.999 : 12 échantillons au cours de la première année.

4 échantillons les années suivantes s’il peut être

démontré que les eaux respectent les dispositions du

règlement grand-ducal pendant la première année;

si l’un des 4 échantillons ne correspond pas aux

normes, 12 échantillons sont prélevés l’année

suivante.

- EH compris entre 10.000 et 49.999 : 12 échantillons

- EH de 50.000 ou plus : 24 échantillons

Les autorisations d’exploitation des différentes stations d’épuration prescrivent jusqu’à 52 échantillons annuels selon la taille

de la station.

4 9


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

2.2. Nombre d’échantillons journaliers prélevés :

2.2.1. STATIONS D’EPURATION

Stations Capacité Minimum requis Minimum requis Nombre de

(EH) (1) (règlement grand-ducal du 13 mai 1994) (autorisation d’exploitation) prélèvements

2008 2009 2010

Mersch-Beringen 50.000 24 52 52 50 52

Mamer 23.500 12 52 51 50 53

Boevange/Attert 15.000 12 52 51 50 52

Eschweiler 7500 12 (4)* 12 12 12 12

Hobscheid 6.000 12 (4)* 0 12 12 12

Kehlen 5.000 12 (4)* 12 12 12 12

Steinfort 4.000 12 (4)* 12 13 12 12

Kopstal 3.000 12 (4)* 12 12 12 12

Clemency 2.000 12 (4)* 0 13 12 12

Redange 2.000 12 (4)* 4 4 4 4

Junglinster 1.700 (1) ** 12 12 12

Bourglinster 1500 (1) 0 4 4 4

Windhof 1.500 (1) 4 4 4 4

Oberpallen 1.500 (1) 0 4 4 4

Garnich 1400 (1) 4 4 4 4

Godbrange 1260 (1) 12 12 12 12

Gonderange 1200 (1) ** 4 4 4

Colpach-Bas 800 (1) 4 4 4 6

Vichten 800 (1) 4 4 4 5

Schweich 750 (1) 0 4 4 4

Tuntange 500 (1) 4 4 4 4

Angelsberg 400 (1) 4 4 4 5

Hollenfels 350 (1) 0 4 4 4

Fischbach 250 (1) 4 4 4 4

Asselscheuer 75 (1) 0 4 4 4

autres analyses SIDERO 25 82 27

Total 333 384 340

5 0

(1) pas d’obligation légale

* 12 échantillons requis si au moins 1 des 4 échantillons de l’année précédente révèle des résultats de rejets non-conformes

** pas d’autorisation d’exploitation (Dossiers d’autorisation en préparation)

0 = nombre d’analyses non précisé dans l’autorisation

Tous ces échantillons ont été recueillis et analysés par le laboratoire du SIDERO.


2.2.2. ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS

Désignation

Nombre de Prélèvements

2008 2009 2010

AGROCENTER MERSCH 28 28 30

EKABE Eschweiler 11

Panelux Leudelange 28 28 28

Provencale Leudelange 14 14 14

Wagener-Hallé 11

autres analyses SIDERO 19 17

Total 70 89 111

Tous ces échantillons ont été recueillis et analysés par le laboratoire du SIDERO.

Inauguration Bassin

RüB Buschdorf

le 10 juillet 2010

5 1


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

2.2.3. Stations d’épuration de communes non-membres et syndicats

Stations d’épuration de

communes non membres

Nombre de Prélèvements

2008 2009 2010

Beaufort SIDEST *3

Bech SIDEST *0 *2 *3

Betzdorf SIDEST *1 *12 *12

Bous Commune/SIDEST 12 *6 *6

Canach SIDEST *1 *2

Differdange SIACH *12 *12 *12

Echternach AKW/SIDEST 12 *12 *12

Ellange Commune 4 4 4

Flaxweiler SIDEST *1 *2 *3

Geyershaf SIDEST *2

Gostingen SIDEST *5 *4

Hersberg SIDEST *2 *4

Kobenbour SIDEST *1 *3

Manternach Commune 3 3 3

Mondorf Commune 12 12 12

Münschecker Commune 2 2 2

Niederdonven SIDEST *3 *4

Pétange SIACH *24 *24 *24

Wasserbillig P&Ch / SIDEST 4 *5 *3

Wecker/Biwer SIDEST *4 *4 *4

Zittig SIDEST *2 *3

Total communes non membres et syndicats 91 114 125

Autres analyses SIDERO SIDERO *25 *82 *27

(*) = l’échantillonnage est assuré par les soins des demandeurs

5 2


2.3. Prescriptions relatives aux rejets des stations d’épuration

a) Les procédures de contrôle et la vérification de la conformité du fonctionnement des stations

d’épuration sont réglées d’ordre général par le règlement grand-ducal du 13 mai 1994 relatif au traitement

des eaux urbaines résiduaires mettant en application la DIRECTIVE 91/271 CEE du Conseil du 21

mai 1991. Ces dispositions légales visent la surveillance appropriée des stations pour démontrer le

respect des normes minimales de rejets, dont les conditions sont les suivantes:

1. Prescriptions relatives aux rejets des stations d’épuration ayant une charge polluante

comprise entre 2.000 et 10.000 EH

Paramètres Concentration (*) pourcentage minimal de

duction / Rendement *(1)

Demande biochimique en oxygène 25 mg/l O 2 70-90

(DBO5 à 20 °C) [1] sans nitrification

Demande chimique en oxygène 125 mg/l O 2 75

(DCO) [2]

Total des matières solides 35 mg/l (2) 90 (1)

en suspension (MES) [4]

(*) les rejets de la station d’épuration doivent suffire à une des deux conditions (concentration ou rendement)

(1) Réduction par rapport aux valeurs à l’entrée

(2) Cette exigence est facultative

5 3


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

2. Prescriptions supplémentaires relatives aux rejets des stations d’épuration ayant une

charge polluante de plus de 10.000 EH

Paramètres Concentration (*) pourcentage minimal de

duction / Rendement *(1)

Phosphore total 2 mg/l P (EH compris 80

entre 10.000 et 100.000)

1 mg/l P (EH de plus de

100.000)

Azote total 15 mg/l N (EH compris 70-80

entre 10.000 et 100.000)

10 mg/l N (EH de plus

de 100.000)

(*) les rejets de la station d’épuration doivent suffire à une des deux conditions (concentration ou rendement)

(1) Réduction par rapport aux valeurs à l’entrée

Les autorisations d’exploitation respectives des différentes stations d’épuration fixent en général

des valeurs plus strictes et des fréquences d’échantillonnage plus importantes que le règlement

grand-ducal du 13 mai 1994 relatif au traitement des eaux urbaines résiduaires.

b) Le règlement grand-ducal du 13 mai 1994 ne porte pas sur les stations dont la charge polluante

est inférieure à 2.000 EH. Pour ces petites stations, c’est l’Administration de la Gestion de l’Eau qui

fixe les prescriptions de rejets, dans le cadre de l’autorisation d’exploitation. Les concentrations

maximales par paramètre analytique sont les suivantes :

Paramètres

Concentration

Demande biochimique en oxygène (DBO5) [1] 25 mg/l O 2

Demande chimique en oxygène (DCO) [2] 100 mg/l O 2

Total des matières en suspension (MES) [4]

Azote sous forme d’ammonium (NH4 - N)

Matières décantables

30 mg/l

10 mg/l

0,3 ml/l

5 4


2.4. Résultats d’analyses

a) Charges polluantes mesurées

Station Capacité nominale Charge polluante mesurée à l’entrée des stations

d’épuration (EH) [3] Hydraulique (EH) [3] DBO5 (EH) [3] DCO (EH) [3]

2008 2009 2010 2008 2009 2010 2008 2009 2010

Mersch-Beringen 50’000 96 683 92 629 85 369 87 292 92 020 75 840 83 334 85 460 70 630

Mamer 23’500 40 918 32 060 33 708 23 917 26 700 32 256 22 618 26 871 28 773

Boevange/ Attert 15’000 14 498 10 190 11 121 2 448 2 954 3 203 2 804 2 968 3 344

Eschweiler 7’500 2 176 3 134 1 669 2 367 3 055 3 682 1 788 2 634 2 545

Hobscheid 6’000 20 515 17 479 18 663 6 398 4 279 6 032 7 723 4 625 6 794

Kehlen 5’000 15 757 14 869 12 488 2 865 5 564 2 835 3 026 6 398 2 916

Steinfort 4’000 15 434 11 623 11 496 2 624 3 248 3 633 3 037 3 604 3 768

Kopstal 3’000 10 612 13 770 6 003 5 805 12 239 3 097 6 216 13 736 2 723

Clemency 2’000 7 115 5 117 6 944 2 119 1 940 1 846 2 270 1 859 1 748

Redange 2’000 12 932 13 102 13 110 2 086 3 607 3 790 3 372 3 515 3 340

Junglinster 1’700 9 208 8 627 7 577 3 297 2 269 2 240 3 663 2 371 2 285

Bourglinster 1’500 3 718 3 065 3 823 585 655 875 699 703 830

Windhof 1’500 8 690 2 647 2 032 1 170 1 018 1 190 1 214 901 1 034

Oberpallen 1’500 3 785 3 308 4 942 330 588 599 414 588 649

Garnich 1’400 5 335 5 855 5 050 936 2 063 1 840 935 1 812 1 564

Godbrange 1’260 942 1 041 1 033 1 116 1 920 2 442 1 039 2 258 2 824

Gonderange 1’200 4 442 4 162 3 527 2 051 2 227 2 043 2 031 2 133 1 784

Colpach-Bas 800 5 043 5 760 5 120 423 1 346 4 786 530 1 328 3 613

Vichten 800 2 842 4 027 4 000 1 454 1 471 1 714 1 618 1 481 1 602

Schweich 750 5 042 5 497 3 948 1 045 924 744 1 034 895 624

Tuntange 500 7 255 3 998 2 835 1 280 1 154 2 225 1 619 1 291 2 405

Angelsberg 400 3 068 1 788 1 861 566 710 590 602 693 577

Hollenfels 350 1 210 1 342 1 562 328 390 323 358 471 326

Fischbach 250 1 792 2 235 1 752 437 3 181 1 036 758 3109 1 104

Asselscheuer 75 552 528 103 235 502 155 348 519 136

5 5


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Commentaires :

On constate que toutes les stations ont une forte surcharge hydraulique, ce qui implique que les efforts pour

éliminer l’introduction d’eaux parasites (de sources, de drainages et de surfaces naturelles) dans les égouts,

doivent être renforcés, surtout au niveau de la collecte locale des eaux usées. Les travaux de déconnexion ainsi

que l’introduction du système séparatif pour les nouveaux lotissements commencent à avoir un effet sur presque

tous les réseaux concernés.

La surcharge hydraulique empêche le bon fonctionnement en hiver pour les stations de Fischbach, Tuntange et

Vichten. Il faut noter que ces stations ne sont pas équipées d’une mesure de débit et que les charges hydrauliques

sont calculées sur base de débits ponctuels. Pour ces trois localités, il est prévu de moderniser les réseaux d’égout

par la construction de bassins d’orage (RÜB) et de les raccorder aux nouvelles stations de Fischbach, Dondelange

et Boevange.

A noter également que pour la plupart des stations les charges polluantes mesurées dépassent les capacités

nominales. La modernisation et l’extension des stations d’épuration Junglinster, Hollenfels et Fischbach sont

incessantes. Celles de Beringen, Kopstal et Colpach-Bas, sont en cours.

Dès la modernisation de la station de Junglinster, celle de Gonderange sera court-circuitée, et les eaux usées

seront transférées vers celle de Junglinster et un bassin d’orage central pour les localités d’Ernster et Gonderange

sera construit sur le site de Gonderange.

La mise en service fin 2010 de la station de Dondelange et la construction de la conduite de refoulement

principale entre Septfontaines et Dondelange en 2011 permettent la construction du collecteur gravitaire entre

Léisbech et Tuntange et par la suite la fermeture de la station d’épuration de Tuntange. Pour les autres stations des

études d’extension de capacités s’imposent à moyen terme.

Remarquons que la station de Boevange, prévue pour 15000 équivalents-habitants, est actuellement seulement

raccordée à une partie de son réseau de collecte, à savoir la commune de Boevange et la localité d’Useldange.

L’approbation en mai 2009 du projet « assainissement général de la Vallée de l’Attert, surcoûts Phase 1 et Phase 2,

travaux prévus pour la période 2009-2013 » aurait dû accélérer le projet, mais faute d’approbation ministérielle a

fait perdre un temps précieux.

traitement biologique STEP Kopstal

5 6


5 7


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Stations d’épuration biologique > 2000 EH

Rendements épuratoires en DBO5, DCO et MES (%)

année 2008

année 2009

année 2010

5 8


Rejets

année 2008

année 2009

DBO5

DCO

MES

max. DBO5

max. DCO

max. MES

année 2010

5 9


6 0

B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s


6 1


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Stations d’épuration biologique < 2000 EH

Rendements épuratoires en DBO5, DCO et MES (%)

année 2008

année 2009

6 2

année 2010


Rejets

année 2008

année 2009

année 2010

6 3


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Stations d’épuration biologique < 2000 EH

Rendements épuratoires en NH4, Ntot et Ptot (%)

année 2008

année 2009

6 4

année 2010


Rejets

année 2008

année 2009

année 2010

6 5


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

b) Rendements épuratoires et rejets des stations d’épuration

b.1. Rendements en DBO5, DCO et MES

Station Capacité Rendements en %

nominale

(EH) DBO5 DCO MES

rendement minimum requis 70-90 % 75 % 90 %

2008 2009 2010 2008 2009 2010 2008 2009 2010

Beringen 50000 95 95 93 93 92 91 94 92 93

Mamer 23500 99 99 99 97 98 98 99 99 99

Boevange/Attert 15000 97 97 98 95 94 96 97 97 98

Eschweiler 7500 99 99 99,7 97 97 99 97 96 99

Hobscheid 6000 98 97 97 94 92 95 97 97 97

Kehlen 5000 96 98 97 92 96 94 98 99 98

Steinfort 4000 92 95 96 84 88 90 77 91 91

Kopstal 3000 87 82 94 80 83 91 84 81 94

Clemency 2000 86 78 83 84 73 72 80 61 62

Redange 2000 96 97 97 97 96 94 98 98 97

Junglinster 1700 87 74 74 84 71 68 90 78 63

Bourglinster 1500 84 82 85 75 73 76 88 74 87

Windhof 1500 94 96 96 82 91 91 92 94 95

Oberpallen 1500 85 95 94 77 82 84 78 85 94

Garnich 1400 91 94 90 85 89 85 78 88 82

Godbrange 1260 99 98 98 95 96 96 98 98 95

Gonderange 1200 78 93 58 71 89 52 65 90 14

Colpach-Bas 800 9 45 73 30 50 71 33 56 80

Vichten 800 78 83 63 78 83 62 79 86 64

Schweich 750 91 87 90 81 75 79 85 88 86

Tuntange 500 83 86 93 78 79 92 74 77 94

Angelsberg 400 91 95 51 84 89 45 74 86 15

Hollenfels 350 98 95 97 96 92 92 98 91 95

Fischbach 250 74 49 81 80 33 82 80 24 88

Asselscheuer 75 98 97 99 95 94 97 94 95 98

6 6


.2. Rendements en Azote et Phosphore

Station Capacité Rendements en %

nominale

(EH) NH4 Ntot Ptot

rendement minimum requis 70-90 % 80 %

2008 2009 2010 2008 2009 2010 2008 2009 2010

Beringen 50000 40% 18% 14% 41% 39% 34% 63% 74% 72%

Mamer 23500 97% 97% 96% 78% 84% 83% 86% 95% 96%

Boevange/Attert 15000 94% 95% 94% 85% 88% 88% 63% 71% 71%

Eschweiler 7500 69% 95% 96% 88% 88% 83% 56% 64% 90%

Hobscheid 6000 82% 97% 92% 48% 44% 38% 42% 32% 36%

Kehlen 5000 96% 97% 96% 51% 76% 57% 30% 66% 41%

Steinfort 4000 96% 99% 94% 12% 17% 25% 17% 29% 38%

Kopstal 3000 52% 35% 68% 41% 41% 60% 30% 44% 61%

Clemency 2000 75% 77% 80% 60% 59% 50% 36% 46% 41%

Redange 2000 95% 89% 80% 9% 42% 36% 25% 49% 63%

Junglinster 1700 23% 12% 16% 34% 27% 22% 43% 41% 42%

Bourglinster 1500 -44% 7% -14% 3% 31% 17% -2% 36% 22%

Windhof 1500 54% 91% 95% 25% 50% 47% 33% 54% 62%

Oberpallen 1500 67% 19% 96% 32% 35% 45% -12% 8% 29%

Garnich 1400 91% 96% 83% 66% 60% 62% 38% 35% 38%

Godbrange 1260 91% 83% 83% 49% 69% 54% 53% 72% 59%

Gonderange 1200 52% 62% 59% 39% 56% 44% 21% 45% 24%

Colpach-Bas 800 -48% 25% 12% -3% 36% 48% 4% 40% 50%

Vichten 800 63% 41% 21% 39% 45% 17% 26% 49% 30%

Schweich 750 72% 46% 63% 25% 15% 15% -49% 3% 42%

Tuntange 500 66% 80% 73% 11% 22% 43% 33% 35% 71%

Angelsberg 400 98% 99% 92% 15% 16% 7% 33% 42% 6%

Hollenfels 350 37% 29% 11% 56% 55% 37% 56% 59% 40%

Fischbach 250 59% 82% 54% 21% -12% 36% 37% -22% 49%

Asselscheuer 75 89% 89% 93% 88% 88% 91% 92% 90% 93%

6 7


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

b.3. Rejets en DBO5, DCO et MES

Station Capacité concentrations à la sortie en mg/l

nominale

(EH) DBO5 DCO MES

valeur maximum permise 25 % 125 % 30 %

2008 2009 2010 2008 2009 2010 2008 2009 2010

Beringen 50000 19,6 22,0 24,9 51,0 59,2 59,8 32 36 30

Mamer 23500 3,3 3,1 3,2 15,1 17,8 15,6 4 3 4

Boevange/Attert 15000 2,7 2,9 2,7 10,2 12,4 10,0 4 3 3

Eschweiler 7500 3,0 4,8 3,1 18,6 27,4 15,3 7 14 7

Hobscheid 6000 3,2 3,9 3,9 18,9 20,8 14,3 7 5 6

Kehlen 5000 3,0 3,8 3,1 12,4 14,6 11,6 2 3 4

Steinfort 4000 7,1 7,8 6,5 30,2 35,0 32,8 22 15 18

Kopstal 3000 27,4 49,8 12,8 92,8 106,7 37,8 55 66 13

Clemency 2000 20,4 41,7 22,8 45,5 97,6 68,8 27 63 43

Redange 2000 2,9 2,9 3,5 8,0 8,0 12,3 3 3 5

Junglinster 1700 22,7 36,6 44,3 60,8 82,3 104,0 26 38 57

Bourglinster 1500 13,3 15,8 16,5 48,5 48,5 49,3 15 22 12

Windhof 1500 8,0 8,1 11,3 38,0 33,3 43,8 9 9 10

Oberpallen 1500 6,6 4,3 4,8 23,0 27,5 23,8 8 11 4

Garnich 1400 8,3 9,5 20,8 26,8 32,0 50,3 16 15 24

Godbrange 1260 7,0 14,3 11,8 45,0 52,8 47,3 14 20 34

Gonderange 1200 46,0 15,3 102,8 115,8 42,3 205,0 74 18 153

Colpach-Bas 800 37,0 51,8 51,2 62,3 91,8 93,2 34 43 27

Vichten 800 47,5 52,5 79,4 99,8 106,0 154,8 56 52 75

Schweich 750 8,0 9,5 8,8 32,5 34,8 30,8 10 8 8

Tuntange 500 30,0 26,5 29,0 81,3 83,3 70,5 62 55 37

Angelsberg 400 7,5 9,3 74,0 25,8 43,0 163,8 26 24 133

Hollenfels 350 5,5 10,8 5,4 23,8 36,3 24,8 9 23 8

Fischbach 250 23,8 179,5 44,8 57,0 462,8 92,0 31 336 43

Asselscheuer 75 8,0 11,0 10,8 35,0 49,8 41,8 31 19 21

6 8


.4. Rejets en Azote et Phosphore

Station Capacité concentrations à la sortie en mg/l

nominale

(EH) Ntot Ptot

valeur maximum permise 15 % 2 %

2008 2009 2010 2008 2009 2010

Beringen 50000 17,24 23,28 25,70 1,62 1,37 1,61

Mamer 23500 6,45 6,51 7,09 0,52 0,27 0,22

Boevange/Attert 15000 2,60 2,72 2,79 0,79 0,79 0,83

Eschweiler 7500 7,00 6,44 12,33 3,38 3,28 1,45

Hobscheid 6000 16,77 13,10 15,03 1,97 2,06 2,12

Kehlen 5000 6,08 5,90 8,14 1,00 1,14 1,40

Steinfort 4000 17,14 22,89 20,90 1,73 2,33 2,28

Kopstal 3000 18,22 22,98 15,02 2,62 2,73 1,84

Clemency 2000 9,82 11,85 10,98 1,73 1,97 1,57

Redange 2000 12,52 10,25 11,31 1,29 1,11 1,07

Junglinster 1700 20,07 18,73 22,85 2,06 1,98 2,14

Bourglinster 1500 15,89 15,33 18,65 2,02 1,56 2,26

Windhof 1500 11,63 13,17 17,22 1,84 1,99 2,08

Oberpallen 1500 11,25 11,80 9,52 1,35 1,60 1,17

Garnich 1400 6,68 10,61 10,32 1,64 2,50 2,53

Godbrange 1260 21,51 19,57 23,81 3,11 2,86 3,06

Gonderange 1200 15,60 14,99 23,32 4,33 2,25 4,00

Colpach-Bas 800 12,44 20,45 10,70 1,16 2,09 1,50

Vichten 800 16,67 20,43 23,94 2,82 2,76 2,82

Schweich 750 10,83 11,23 11,07 2,38 1,48 1,62

Tuntange 500 19,22 26,16 21,80 2,14 2,86 2,19

Angelsberg 400 18,17 29,37 28,86 1,70 2,59 2,99

Hollenfels 350 13,87 17,63 15,50 1,83 1,84 1,91

Fischbach 250 17,19 35,50 18,46 1,85 6,19 2,36

Asselscheuer 75 6,18 8,19 7,89 0,72 1,06 1,16

6 9


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Commentaires :

En ce qui concerne la conformité des stations d’épuration par rapport aux normes en vigueur, il y

a lieu de noter que la majorité des installations répondent aux normes requises pour la DBO5 et la

DCO, exceptées les stations de Junglinster, Gonderange, Colpach-Bas, Vichten, Tuntange et Fischbach

et Angelsberg. Les problèmes de l’année 2010 de la station d’Angelsberg ont été maitrisés par une

modification au niveau du décanteur secondaire. En ce qui concerne les stations d’épuration de

Colpach-Bas et Kopstal, les travaux de modernisation et d’extension ont été réalisés et les mises en

service des nouvelles stations ont eu lieu fin 2010. Pour les stations de Junglinster et Gonderange le

problème de surcharge permanente est connu et le projet de construction d’une nouvelle station

d’épuration à Junglinster a été élaboré et toutes les autorisations demandées, de sorte que la mise

en soumission aura lieu en 2012, le collecteur entre Gonderange et Junglinster ayant été réalisé en

2010. Le raccordement de Vichten à la station d’épuration de Boevange-Attert est prévu dans le

projet d’assainissement général de l’Attert, Phase 2, actuellement en instance. Le raccordement de

Tuntange à la nouvelle station d’épuration de Dondelange est prévu en 2012-2013.

Quant aux normes relatives à Ntot et Ptot, il convient de signaler que la plupart des petites stations

(< 5.000 EH) présentent des taux deduction en Ntot et Ptot médiocres, ce qui du point de vue légal

est tolérable. Il faut souligner que ces stations ne sont pas équipées pour l’élimination de l’azote et

du phosphore.

Les stations de Mamer, Boevange-Attert, et Kehlen étaient conformes pour l’azote et le phosphore,

la station d’Eschweiler a été équipée d’une unité de dosage de chlorure ferrique provisoire en 2010,

ce qui a permis une mise en conformité pour ces paramètres.

Toutefois pour la station de Mersch-Beringen (50.000 EH), ces résultats qui sont encore corroborés

par un très mauvais rendement deduction en NH4 ne sont plus acceptables à partir de 1999

d’après le règlement grand-ducal du 13 mai 1994 relatif au traitement des eaux urbaines résiduaires.

Les travaux de modernisation et d’extension de la station d’épuration de Mersch ont débuté en juin

2010 et la mise en service provisoire de la première phase du projet a été effectuée le 15 mars 2012,

la durée totale du chantier allant jusqu’au printemps 2015.

c) Analyses des boues d’épuration

Avant l’épandage des boues dans l’agriculture ou leur évacuation vers les installations de compostage

SOIL-CONCEPT, à partir du site central de Mersch, les concentrations en métaux lourds des boues

doivent être analysées en conformité avec les stipulations du règlement grand-ducal du 14 avril 1990

relatif aux boues d’épuration. L’autorisation d’épandage impose que tous les paramètres restent en

dessous de leur valeur limite de concentration fixée par le règlement.

7 0


Ci-dessous la comparaison des valeurs mesurées avec les valeurs imposées par le règlement

grand-ducal du 14 avril 1990 relatif aux boues d’épuration:

Paramètres Valeurs Limites maximales Valeurs mesurées Valeurs maximales

recommandées autorisées mg/kg MS mesurées

mg/kg MS [5] mg/kg MS [5] (en moyenne) mg/kg MS

RG 14/4/1990 relatif RG 14/4/1990 relatif 2008 2009 2010 2008 2009 2010

aux boues d’épuration aux boues d’épuration

Cuivre 1000 1750 152 181 179 281 1295 393

Zinc 2500 4000 1024 1369 1394 2110 3285 2640

Plomb 750 1200 57 77 66 338 713 363

Cadmium 20 40 1 1 1 2 2 4

Chrome 1000 1750 40 39 40 101 78 60

Nickel 300 400 25 26 24 41 53 47

Mercure 16 25 1 1 1 2 1 1

Remarque:

Le tableau comparatif ci avant montre que les boues évacuées vers l’agriculture ou le compostage

pour y être valorisées comme engrais lors de leur épandage sur des champs de labour ou autres terrains

d’affectation, présentent des concentrations en métaux lourds nettement en-dessous des valeurs

limites autorisées et même substantiellement en-dessous des valeurs recommandées émanant du

règlement grand-ducal du 14 avril 1990. Cet aspect soutient donc la thèse de l’évacuation des boues

vers l’agriculture conformément au principe communautaire de priorité à la valorisation, reflété par

la Directive 86/278/CEE qui est à la base du règlement grand-ducal relatif aux boues d’épuration.

3. Planification

Le service technique du syndicat a subi une refonte et une extension du cadre entre 2008 et 2010.

Fin 2010, il dispose d’une équipe de 7 agents techniques auxquels sont dévolus l’élaboration et la

réalisation de projets relatifs à la collecte et au traitement des eaux résiduaires. Ce service s’occupe

également de la tenue à jour des plans et documents de récolement du patrimoine syndical, ainsi

que de l’assistance technique et de missions de conseil aux communes membres dans le cadre des

travaux de collecteur et des stations d’épuration.

Dans cet ordre d’idées les projets suivants ont été traités et élaborés, soit en propre régie soit avec

le concours de bureaux d’études :

7 1


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

3.1. Etudes

Poursuite du projet général d’assainissement régional de la Vallée de l’Attert.

Poursuite du projet général d’assainissement régional de la Vallée de l’Eisch Moyenne.

Poursuite du projet de construction d’une station d’épuration régionale à Dondelange.

Poursuite de l’étude générale sur le réseau d’assainissement et le concept de décharges

pour eaux pluviales dans la commune de Clemency.

Etude pour la construction d’un bassin RÜB à Fingig.

Etude générale sur le réseau d’assainissement de la commune de Fischbach.

Etude de construction d’une nouvelle station d’épuration à Fischbach.

Etude relative à la construction d’un bassin RÜB à Fischbach.

Etude relative à la construction d’un bassin RÜB à Schoos.

Etude générale sur le réseau d’assainissement de la commune de Vichten.

Etude générale sur le réseau d’assainissement de la commune de Steinfort.

Etude relative à la construction de bassins RUB « Roudemer » à Steinfort.

Etude générale sur le réseau d’assainissement dans la commune de Hobscheid.

Etude générale sur le réseau d’assainissement dans la commune de Koerich.

Etude de l’assainissement de la zone industrielle du Windhof.

Etude relative à la construction de bassins RUB dans la commune de Kehlen.

Etude relative à l’élimination des eaux parasites dans le réseau d’assainissement

de la commune de Kehlen.

Etude sur l’assainissement de la commune de Kopstal.

Extension et modernisation de la station d’épuration de Kopstal.

Etude générale sur le réseau d’assainissement de la commune de Lorentzweiler.

Etude pour la construction d’un bassin RÜB « Nei Arbecht » à Lorentzweiler.

Etude pour la construction d’un bassin RÜB rue de Hunsdorf à Lorentzweiler.

Etude générale sur le réseau d’assainissement de la commune de Mersch.

Projet général d’assainissement de la localité de Schoenfels.

Etude relative à la construction d’un canal de rétention à Pettingen.

Etude relative à l’amélioration du système d’égouts de la rue Nic. Welter à Mersch.

Etude générale sur le réseau d’assainissement de la commune de Septfontaines.

Etudes dans le cadre de la construction de canalisations pour l’évacuation d’eaux parasites

dans la commune de Steinfort.

Etude générale sur le réseau d’assainissement de la commune de Steinsel.

Etude pour la construction d’un bassin RÜB rue Jean Koenig à Heisdorf.

Etude pour la construction d’un bassin RÜB rue Maria Teresa à Heisdorf.

Etude pour la construction d’un bassin RÜB rue de Hunsdorf à Mullendorf.

Etude générale sur le réseau d’assainissement de la commune de Tuntange.

Etude générale sur le réseau d’assainissement de la commune de Walferdange.

Etude pour la construction d’un bassin RÜB rue de Bridel à Bereldange.

Etude générale sur le réseau d’assainissement de la commune de Junglinster.

7 2


Etude de Modernisation et d’extension de la station d’épuration de Junglinster.

Etude relative à la construction d’un collecteur entre Graulinster et Beidweiler.

Etude de Modernisation et d’extension de la station d’épuration de Colpach-Bas.

Etude de Modernisation et d’extension de la station d’épuration de Hollenfels.

Etude de faisabilité pour la construction d’une station d’épuration centrale pour les communes

de Clemency et Steinfort ainsi que la localité de Kahler et assainissement de Windhof et Garnich.

3.2. Travaux de construction

Construction d’un canal de rétention à Pettingen.

Construction d’un bassin de rétention (RÜB) au centre de Noerdange.

Construction d’un bassin de rétention (RÜB) à Buschdorf.

Construction d’un collecteur principal (conduite de refoulement) lot V A de Useldange à Everlange.

Construction d’un collecteur principal (conduite de refoulement) lot IV B à l’intérieur d’Useldange.

Construction d’un axe pour eaux mixtes et d’un axe pour eaux pluviales dans la cité Reebou

à Useldange.

Déconnexion des eaux de surface dans la rue de Schweichertal à Noerdange.

Construction d’un collecteur entre Biirgerkräiz et Bridel phase 2.

Elimination d’un déversoir et reconstruction du collecteur dans la rue de Kleinbettingen

à Steinfort.

Construction d’un canal de rétention et du lot 1 du collecteur à Schoenfels.

Construction du lot 2 du collecteur Schoenfels- Mersch.

Construction d’une canalisation pour eaux claires rue de la Paix et rue de l’Europe à Bereldange.

Construction d’une canalisation pour eaux claires rue de la Montagne et Staffelter à Walferdange.

Construction d’un bassin de rétention (RÜB) à Redange Est.

Construction d’un bassin d’orage (RUB) rue Jean Koenig à Heisdorf.

Modernisation et extension à 70.000 EH de la station d’épuration de Mersch-Beringen,

début du chantier en 2010.

Modernisation et extension à 8.000 EH de la station d’épuration de Kopstal.

Construction d’une station d’épuration de 3.500 EH à Dondelange.

Construction des conduites de refoulement principales entre Septfontaines et Dondelange.

Travaux dans le réseau local à Everlange en vue de la déconnexion d’eaux parasites dans la rue Hiel.

Travaux de déconnexion d’eaux parasites dans la rue du Kiem à Hovelange.

Construction du collecteur principal entre Gonderange et Junglinster.

Construction du bassin RÜB près du CIPA à Junglinster.

Construction du collecteur entre Graulinster et Beidweiler.

Construction du collecteur entre Schilzberg et Godbrange.

Construction du bassin RÜB près de la « Nei Arbecht » à Helmdange.

Déconnexion d’eaux parasites au « Kannerduerf » à Mersch.

Construction d’un axe pour eaux claires à Fingig.

Modernisation et extension à 2.000 EH de la station d’épuration de Colpach-Bas.

7 3


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Construction du bassin RÜB Schléiwenhaff.

Construction du Bassin RÜB Roedgen.

Construction du collecteur reliant Roedgen et Schléiwenhaff au réseau de collecteurs

de la ville de Luxembourg.

Déconnexion d’eaux parasites à Redange-Est.

Travaux dans la RN 12 à Bettborn.

Raccordement du lieu-dit « an der Kléck » au collecteur principal de la vallée de l’Attert.

3.3. Avis techniques

Au cours des années 2008 à 2010, la direction et le service technique ont été saisis d’une centaine de

dossiers pour émettre des avis techniques, notamment sur l’assainissement de projets de lotissements

ou de complexes industriels d’envergure. En outre nos services techniques et exploitation prêtent

couramment concours aux services techniques de nos communes membres dans la résolution de

problèmes d’assainissement qui se posent au niveau des réseaux d’égout locaux.

Modification du déversoir d’orage

à Everlange juin 2008

Chantier STEP Kopstal

juin 2009

7 4


7 5


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

IV. RAPPORTS FINANCIERS DES EXERCICES 2008 2009 & 2010

1. Bilans

BILAN 2008

Co m p t e s d e B i l a n d e l’ e x e r c i c e 2008 - Ac t i f

ACTIF IMMOBILISE Valeurs brutes Amortissement Valeurs nettes

/ Provisions au 31/12/2008 au 31/12/2007

IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

FRAIS D’ ETABLISSEMENT 94 528,77 € 94 528,75 € 0,02 € 0,02 €

FRAIS D’ ETUDES 10 832 749,64 € 2 717 699,80 € 8 115 049,84 € 7 030 579,78 €

IMMOBILISATIONS CORPORELLES

Constructions et ouvrages en service

TERRAINS 60 527,73 € 60 527,73 € 60 527,73 €

COLLECTEURS ET OUVRAGES CONNEXES 25 700 721,99 € 5 756 515,58 € 19 944 206,41 € 20 591 430,77 €

STATIONS D’ EPURATION 17 789 575,42 € 9 220 779,40 € 8 568 796,02 € 9 488 012,53 €

BÂTIMENTS 3 071 942,00 € 596 712,62 € 2 475 229,38 € 2 553 235,85 €

Constructions et ouvrages en cours

CONSTR. EN COURS - COLLECTEURS 15 979 685,02 € 15 979 685,02 € 13 922 517,85 €

CONSTR. EN COURS - BASSINS RUB 4 350 974,82 € 4 350 974,82 € 3 540 163,92 €

CONSTR. EN COURS - STEP 15 398 078,64 € 15 398 078,64 € 11 590 546,92 €

CONSTR. EN COURS - STATIONS POMPAGE 3 423,20 € 3 423,20 € 3 423,20 €

Installations spécifiques en cours

TELEMESURE ET TELECOMMANDE 187 824,48 € 168 625,88 € 19 198,60 € 25 443,13 €

LABORATOIRE ET EQUIPEMENT SPECIAL 521 333,37 € 326 689,19 € 194 644,18 € 202 121,79 €

MATERIEL BUREAU/INFORMATIQUE 638 733,17 € 606 655,85 € 32 077,32 € 9 209,44 €

MATERIEL TECHNIQUE SPECIFIQUE 211 402,09 € 210 303,04 € 1 099,05 € 9 843,26 €

RENOUVELLEMENT D’EQUIPTS EXISTANTS 219 363,12 € 49 596,91 € 169 766,21 € 107 117,67 €

Equipement mobile en service

EQUIPEMENT MOBILE 961 693,83 € 464 830,27 € 496 863,56 € 477 707,49 €

Actif financier

Actif circulant

CLIENTS DOUTEUX

COMMUNES ET TIERS 972 513,53 € 972 513,53 € 1 412 180,77 €

DISPONIBILITES - LIQUIDITES 1 948 355,70 € 1 948 355,70 € 2 809 831,71 €

Comptes de régularisation

CHARGES PAYEES D’AVANCE 63 100,00 € 63 100,00 € 57 950,00 €

Total Actif 99 006 526,52 € 20 212 937,29 € 78 793 589,23 € 73 891 843,83 €

7 6


Co m p t e s d e B i l a n d e l’ e x e r c i c e 2008 - Pa s s i f

Valeurs nettes au 31/12/2007

au 31/12/2008

Capital

CAPITAL SIDERO - PART ETAT 16 221 007,38 € 18 311 144,47 €

CAPITAL SIDERO - PART SIDERO 9 172 954,27 € 9 172 954,27 €

APPORTS EN CAPITAL 16 675 249,84 € 14 226 714,39 €

REPORTS A NOUVEAU 1 028 923,42 € 602 980,28 €

RESERVES

RESULTAT DE L’EXERCICE 444 936,47 € 425 943,13 €

SUBVENTIONS ETATIQUES 31 150 037,59 € 28 916 507,87 €

Dettes

DETTES FINANCIERES 2 208 408,37 €

DETTES ENVERS FOURNISSEURS 1 784 376,13 € 2 168 437,45 €

DETTES FISCALES ET SOCIALES 107 695,76 € 67 161,97 €

DETTES DIVERSES

Comptes de régularisation

PRODUITS CONSTATES D’AVANCE

Total Passif 78 793 589,23 € 73 891 843,83 €

7 7


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Co m p t e s d e r é s u ltat - 2008

Comptes de profits et pertes - Charges au 31/12/2008

Valeurs nettes au 31/12/2007

Frais fixes

Frais de personnel

TRAITEMENTS, SALAIRES ET PRIMES 2 323 413,50 € 2 189 752,54 €

INDEMNITES ET JETONS DES DELEGUES 30 698,62 € 30 208,94 €

Services

ASSURANCES ET CONTRATS 113 624,62 € 110 216,07 €

Amortissements

AMORTISSEMENTS DES IMMOBILISATIONS 2 399 688,35 € 2 063 508,15 €

Frais variables

Frais d’achats

ACHATS DE MARCHANDISES 1 034 604,19 € 859 647,86 €

Frais de service

REMISE EN ETAT D’EQUIPEMENTS 94 173,54 € 71 477,75 €

FRAIS SITE BOUES 637 916,83 € 397 172,19 €

ELIMINATION DES DECHETS 49 124,11 € 34 647,09 €

DEGORGEAGE ET NETTOYAGE DE CANALIS. 71 381,72 € 106 539,40 €

Autres charges

FRAIS DE TELEPHONE, GSM ET DE FORMA 55 275,91 € 32 367,59 €

DOCUMENTATIONS ET PUBLICATIONS 21 175,60 € 35 720,83 €

AUTRES APPROVISIONNEMENTS 2 373,52 € 729,89 €

FRAIS FINANCIERS 5 351,63 € 5 804,57 €

AUTRES CHARGES 4 172,88 € 18 987,09 €

BENEFICE 444 936,47 € 425 943,13 €

Total Charges 7 287 911,49 € 6 382 723,09 €

Valeurs nettes au 31/12/2007

Comptes de profits et pertes - Produits au 31/12/2008

Redevances et recettes

REDEVANCES COMMUNES-MEMBRES 4 934 664,94 € 4 386 349,67 €

PARTICIPATION ETAT AUX AMORT. 2 090 137,09 € 1 805 888,52 €

AUTRES PRODUITS 150 275,46 € 38 279,30 €

LOYERS 3 471,35 € 14 494,19 €

Produits financiers

INTERÊTS DE COMPTES BANCAIRES 66 326,08 € 73 011,52 €

OPERATIONS SPECIFIQUES 43 036,57 € 64 699,89 €

PERTE

Total Produits 7 287 911,49 € 6 382 723,09 €

7 8


BILAN 2009

Co m p t e s d e B i l a n d e l’ e x e r c i c e 2009 - Ac t i f

ACTIF IMMOBILISE Valeurs brutes Amortissement Valeurs nettes

/ Provisions au 31/12/2009 au 31/12/2008

IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

FRAIS D’ ETABLISSEMENT 94 528,77 94 528,75 0,02 0,02

FRAIS D’ ETUDES 13 001 344,38 3 487 293,10 9 514 051,28 8 115 049,84

IMMOBILISATIONS CORPORELLES

Constructions et ouvrages en service

TERRAINS 60 527,73 60 527,73 60 527,73

COLLECTEURS ET OUVRAGES CONNEXES 25 700 721,99 6 466 942,58 19 233 779,41 19 944 206,41

STATIONS D’ EPURATION 17 789 575,42 10 235 184,07 7 554 391,35 8 568 796,02

BÂTIMENTS 30 719,42 674 719,09 2 397 222,91 2 475 229,38

Constructions et ouvrages en cours

CONSTR. EN COURS - COLLECTEURS 18 238 161,79 18 238 161,79 15 979 685,02

CONSTR. EN COURS - BASSINS RUB 4 982 569,87 4 982 569,87 4 350 974,82

CONSTR. EN COURS - STEP 18 859 741,51 18 859 741,51 15 398 078,64

CONSTR. EN COURS - STATIONS POMPAGE 3 423,20 3 423,20 3 423,20

Installations spécifiques en cours

TELEMESURE ET TELECOMMANDE 204 929,58 174 570,49 30 359,09 19 198,60

LABORATOIRE ET EQUIPEMENT SPECIAL 525 283,37 366 138,50 159 144,87 194 644,18

MATERIEL BUREAU/INFORMATIQUE 671 617,25 651 747,52 19 869,73 32 077,32

MATERIEL TECHNIQUE SPECIFIQUE 211 402,09 217 415,50 -6 013,41 1 099,05

Equipement mobile en service

EQUIPEMENT MOBILE 1 087 921,64 497 578,62 590 343,02 496 863,56

Renouvellement d’équipements existants

RENOUVELLEMENT D’EQUIPTS EXISTANTS 232 538,96 66 422,89 166 116,07 169 766,21

Total Immobilisations: 104 736 229,55 € 22 932 541,11 € 81 803 688,44 € 75 809 620,00 €

Actif financier

Actif circulant

CLIENTS DOUTEUX

COMMUNES ET TIERS 1 096 057,51 1 096 057,51 972 513,53

DISPONIBILITES - LIQUIDITES 3 250 797,07 3 250 797,07 1 948 355,70

Comptes de régularisation

CHARGES PAYEES D’AVANCE 67 500,00 67 500,00 63 100,00

Total Actif 109 150 584,13 € 22 932 541,11 € 86 218 043,02 € 78 793 589,23 €

7 9


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Co m p t e s d e B i l a n d e l’ e x e r c i c e 2009 - Pa s s i f

Valeurs nettes au 31/12/2008

au 31/12/2009

Capital

CAPITAL SIDERO - PART ETAT 13 913 342,66 16 221 007,38

CAPITAL SIDERO - PART SIDERO 9 172 954,27 9 172 954,27

APPORTS EN CAPITAL 20 084 301,56 16 675 249,84

REPORTS A NOUVEAU 1 473 859,89 1 028 923,42

RESERVES

RESULTAT DE L’EXERCICE 136 423,24 444 936,47

SUBVENTIONS ETATIQUES 37 431 484,19 31 150 037,59

Dettes

DETTES FINANCIERES 1 431 714,30 2 208 408,37

DETTES ENVERS FOURNISSEURS 2 400 351,25 1 784 376,13

DETTES FISCALES ET SOCIALES 173 611,66 107 695,76

DETTES DIVERSES

Comptes de régularisation

PRODUITS CONSTATES D’AVANCE

Total Passif 86 218 043,02 € 78 793 589,23 €

8 0


Co m p t e s d e r é s u ltat - 2009

Comptes de profits et pertes - Charges au 31/12/2009

Valeurs nettes au 31/12/2008

Frais fixes

Frais de personnel

TRAITEMENTS, SALAIRES ET PRIMES 2 679 402,79 € 2 323 413,50 €

INDEMNITES ET JETONS DES DELEGUES 31 461,95 € 30 698,62 €

Services

ASSURANCES ET CONTRATS 193 886,15 € 113 624,62 €

Amortissements

AMORTISSEMENTS DES IMMOBILISATIONS 2 719 603,82 € 2 399 688,35 €

Frais variables

Frais d’achats

ACHATS DE MARCHANDISES 1 170 488,84 € 1 034 604,19 €

Frais de service

REMISE EN ETAT D’EQUIPEMENTS 134 419,46 € 94 173,54 €

FRAIS SITE BOUES 538 212,81 € 637 916,83 €

ELIMINATION DES DECHETS 57 402,21 € 49 124,11 €

DEGORGEAGE ET NETTOYAGE DE CANALIS. 48 716,82 € 71 381,72 €

Autres charges

FRAIS DE TELEPHONE, GSM ET DE FORMA 64 717,19 € 55 275,91 €

DOCUMENTATIONS ET PUBLICATIONS 35 439,29 € 21 175,60 €

AUTRES APPROVISIONNEMENTS 2 311,44 € 2 373,52 €

FRAIS FINANCIERS 24 867,06 € 5 351,63 €

AUTRES CHARGES 34 240,89 € 4 172,88 €

Corrections de valeur

BENEFICE 136 423,24 € 444 936,47 €

Total Charges 7 871 593,96 € 7 287 911,49 €

Valeurs nettes au 31/12/2008

Comptes de profits et pertes - Produits au 31/12/2009

Redevances et recettes

REDEVANCES COMMUNES-MEMBRES 5 355 038,00 € 4 934 664,94 €

REDEVANCES TIERS 108 422,00 €

PARTICIPATION ETAT AUX AMORT. 2 307 664,72 € 2 090 137,09 €

AUTRES PRODUITS 42 352,72 € 150 275,46 €

DOTATION DU FONDS DE RESERVE

Produits financiers

LOYERS 3 471,35 €

INTERÊTS DE COMPTES BANCAIRES 31 635,03 € 66 326,08 €

OPERATIONS SPECIFIQUES 26 481,41 € 43 036,57 €

PERTE DE L’EXERCICE

Total Produits 7 871 593,88 € 7 287 911,49 €

8 1


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

BILAN 2010

Co m p t e s d e B i l a n d e l’ e x e r c i c e 2010 - Ac t i f

ACTIF IMMOBILISE Valeurs brutes Amortissement Valeurs nettes

/ Provisions au 31/12/2010 au 31/12/2009

IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

FRAIS D’ ETABLISSEMENT 94 528,77 € 94 528,75 € 0,02 € 0,02 €

FRAIS D’ ETUDES 14 628 315,72 € 4 446 238,27 € 10 182 077,45 € 9 514 051,28 €

IMMOBILISATIONS CORPORELLES

Constructions et ouvrages en service

TERRAINS 60 527,73 € 60 527,73 € 60 527,73 €

COLLECTEURS ET OUVRAGES CONNEXES 25 700 721,99 € 7 233 983,78 € 18 466 738,21 € 19 233 779,41 €

STATIONS D’ EPURATION 17 789 575,42 € 11 172 553,05 € 6 617 022,37 € 7 554 391,35 €

BÂTIMENTS 3 071 942,00 € 752 725,56 € 2 319 216,44 € 2 397 222,91 €

Constructions et ouvrages en cours

CONSTR. EN COURS - COLLECTEURS 20 868 995,52 € 20 868 995,52 € 18 238 161,79 €

CONSTR. EN COURS - BASSINS RUB 5 772 141,72 € 5 772 141,72 € 4 982 569,87 €

CONSTR. EN COURS - STEP 25 486 198,72 € 25 486 198,72 € 18 859 741,51 €

CONSTR. EN COURS - STATIONS POMPAGE 3 423,20 € 3 423,20 € 3 423,20 €

Installations spécifiques en cours

TELEMESURE ET TELECOMMANDE 210 974,56 € 181 841,53 € 29 133,03 € 30 359,09 €

LABORATOIRE ET EQUIPEMENT SPECIAL 525 283,37 € 398 230,03 € 127 053,34 € 159 144,87 €

MATERIEL BUREAU/INFORMATIQUE 732 631,32 € 692 560,17 € 40 071,15 € 19 869,73 €

MATERIEL TECHNIQUE SPECIFIQUE 211 402,09 € 219 049,92 € -7 647,83 € -6 013,41 €

Equipement mobile en service

EQUIPEMENT MOBILE 1 198 507,12 € 541 915,19 € 656 591,93 € 590 343,02 €

Renouvellement d’équipements existants

RENOUVELLEMENT D’EQUIPTS EXISTANTS 242 267,27 € 84 566,45 € 157 700,82 € 166 116,07 €

Total Immobilisations: 116 597 436,52 € 25 818 192,70 € 90 779 243,82 € 81 803 688,44 €

Actif financier

Actif circulant

CLIENTS DOUTEUX

COMMUNES ET TIERS 1 589 315,84 € 1 589 315,84 € 1 096 057,51 €

DISPONIBILITES - LIQUIDITES 7 527 053,72 € 7 527 053,72 € 3 250 797,07 €

Comptes de régularisation

CHARGES PAYEES D’AVANCE 77 000,00 € 77 000,00 € 67 500,00 €

Total Actif 125 790 806,08 € 25 818 192,70 € 99 972 613,38 € 86 218 043,02 €

8 2


Co m p t e s d e B i l a n d e l’ e x e r c i c e 2010 - Pa s s i f

Valeurs nettes au 31/12/2009

au 31/12/2010

Capital

CAPITAL SIDERO - PART ETAT 13 913 342,66 € 13 913 342,66 €

CAPITAL SIDERO - PART SIDERO 9 172 954,27 € 9 172 954,27 €

APPORTS EN CAPITAL 24 138 034,03 € 20 084 301,56 €

REPORTS A NOUVEAU 1 610 283,13 € 1 473 859,89 €

RESERVES 0,00 € 0,00 €

RESULTAT DE L’EXERCICE 462 495,16 € 136 423,24 €

SUBVENTIONS ETATIQUES 42 576 405,20 € 37 431 484,19 €

Dettes

DETTES FINANCIERES 6 296 375,65 € 1 431 714,30 €

DETTES ENVERS FOURNISSEURS 1 584 957,12 € 2 400 351,25 €

DETTES FISCALES ET SOCIALES 217 766,16 € 173 611,66 €

Comptes de régularisation

PRODUITS CONSTATES D’AVANCE

Total Passif 99 972 613,38 € 86 218 043,02 €

8 3


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

Co m p t e s d e r é s u ltat - 2010

Valeurs nettes au 31/12/2009

Comptes de profits et pertes - Charges au 31/12/2010

Frais fixes

Frais de personnel

TRAITEMENTS, SALAIRES ET PRIMES 2 864 580,29 € 2 679 402,79 €

INDEMNITES ET JETONS DES DELEGUES 33 881,53 € 31 461,95 €

Services

ASSURANCES ET CONTRATS 165 984,29 € 193 886,15 €

Amortissements

AMORTISSEMENTS DES IMMOBILISATIONS 2 885 704,56 € 2 719 603,82 €

Frais variables

Frais d’achats

ACHATS DE MARCHANDISES 1 206 003,14 € 1 170 488,84 €

Frais de service

REMISE EN ETAT D’EQUIPEMENTS 114 980,18 € 134 419,46 €

FRAIS SITE BOUES 593 012,43 € 538 212,81 €

ELIMINATION DES DECHETS 56 584,14 € 57 402,21 €

DEGORGEAGE ET NETTOYAGE DE CANALIS. 47 370,03 € 48 716,82 €

Autres charges

FRAIS DE TELEPHONE, GSM ET DE FORMA 68 702,24 € 64 717,19 €

DOCUMENTATIONS ET PUBLICATIONS 24 575,94 € 35 439,29 €

AUTRES APPROVISIONNEMENTS 452,21 € 2 311,44 €

FRAIS FINANCIERS 34 934,10 € 24 867,06 €

AUTRES CHARGES 34 776,76 € 34 240,89 €

Corrections de valeur

BENEFICE 462 495,16 € 136 423,24 €

Total Charges 8 594 037,00 € 7 871 593,96 €

Valeurs nettes au 31/12/2009

Comptes de profits et pertes - Produits au 31/12/2010

Redevances et recettes

REDEVANCES COMMUNES-MEMBRES 7 541 727,10 € 5 463 460,08 €

REDEVANCES COMMUNES NON MEMBRES 63 553,17 €

PROVISION POUR TAXE DE REJET 484 530,20 €

DIVERSES RECETTES 73 229,21 €

PARTICIPATION ETAT AUX AMORT. 0,00 € 2 307 664,72 €

AUTRES PRODUITS 367 015,64 € 42 352,72 €

DOTATION DU FONDS DE RESERVE

Produits financiers

LOYERS 0,00 € 0,00 €

INTERÊTS DE COMPTES BANCAIRES 42 389,28 € 31 635,03 €

OPERATIONS SPECIFIQUES 21 592,40 € 26 481,41 €

PERTE DE L’EXERCICE

Total Produits 8 594 037,00 € 7 871 593,96 €

8 4


Présentation de la station d’épuration expérimentale

à Hollenfels en mai 2008

8 5


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

2. REDEVANCES REÇUES DES COMMUNES

2.1. Redevances ordinaires des communes membres

Commune membre

Budget ordinaire EXERCICE 2008 EXERCICE 2009 EXERCICE 2010

BECKERICH 181 074,04 € 180 187,55 € 423 626,72 €

BOEVANGE/ATTERT 126 156,67 € 143 199,66 € 245 966,90 €

CLEMENCY 85 537,50 € 100 218,06 € 148 092,55 €

ELL 73 270,45 € 76 503,74 € 161 007,95 €

FISCHBACH 52 316,10 € 55 925,28 € 90 926,85 €

GARNICH 87 555,98 € 100 370,33 € 93 201,51 €

HOBSCHEID 215 156,74 € 171 311,07 € 304 454,63 €

JUNGLINSTER 441 309,02 € 504 622,23 € 588 441,20 €

KEHLEN 262 942,85 € 303 344,96 € 532 532,76 €

KOERICH 148 550,77 € 169 507,79 € 318 326,14 €

KOPSTAL 165 700,44 € 198 176,91 € 389 331,10 €

LEUDELANGE 90 497,57 € 116 504,88 € 125 590,55 €

LINTGEN 127 557,40 € 146 824,32 € 224 067,44 €

LORENTZWEILER 140 942,90 € 165 285,96 € 264 948,84 €

MAMER 679 220,61 € 732 898,87 € 796 286,24 €

MERSCH 631 118,54 € 721 791,47 € 1 100 697,73 €

PREIZERDAUL 68 876,59 € 77 726,74 € 163 515,35 €

REDANGE/ATTERT 134 969,40 € 140 906,29 € 292 677,38 €

SAEUL 21 091,05 € 23 053,02 € 60 199,09 €

SEPTFONTAINES 45 866,38 € 44 576,64 € 99 406,77 €

STEINFORT 278 793,61 € 258 955,02 € 407 375,24 €

STEINSEL 227 331,74 € 243 146,12 € 406 033,78 €

TUNTANGE 81 086,07 € 101 838,01 € 165 831,11 €

USELDANGE 74 466,84 € 93 582,18 € 208 675,62 €

VICHTEN 45 739,27 € 52 046,36 € 66 897,42 €

WALFERDANGE 375 114,62 € 432 534,54 € 682 253,12 €

TOTAL 4 862 243,15 € 5 355 038,00 € 8 360 363,99 €

8 6


2.1.1. Redevances ordinaires des communes non-membres

Commune non-membre

Budget ordinaire EXERCICE 2008 EXERCICE 2009 EXERCICE 2010

BECH (site Graulinster-Beidweiler) 985,79 €

BERTRANGE (site Mamer) 1 052,18 € 1 298,54 € 1 667,68 €

NIEDERANVEN (site Gonderange) 12 623,22 € 15 224,85 € 20 477,42 €

RECKANGE-MESS (site Schléiwenhaff ) 7 990,05 € 6 173,07 €

TOTAL 13 675,40 € 24 513,44 € 29 303,96 €

Inauguration STEP Colpach-Bas 22 octobre 2010

8 7


B . R a p p o r t s S e c t o r i e l s

2.2. Redevances extraordinaires des communes membres et non-membres

Commune membre

Budget extraordinaire EXERCICE 2008 EXERCICE 2009 EXERCICE 2010

BECKERICH 70 528,83 € 279 353,66 € 109 847,4 €

BOEVANGE/ATTERT 74 470,04 € 122 292,51 € 35 325,15 €

CLEMENCY 49 816,17 € 303 564,07 € 81 699,12 €

ELL 90 514,68 € 200 105,38 € 253 068,50 €

FISCHBACH 28 077,7 € 31 743,29 € 831,09 €

GARNICH 5 275,99 € 3 254,16 € 1 551,37 €

HOBSCHEID 14 395,93 € 6 423,59 € 2 585,62 €

JUNGLINSTER 301 559,05 € 439 889,08 € 201 249,89 €

KEHLEN 80 193,03 € 31 036,11 € 11 646,74 €

KOERICH 24 384,78 € 6 361,63 € 2 556,08 €

KOPSTAL 135 632,34 € 192 049,22 € 78 132,50 €

LEUDELANGE 9 039,63 € 355 419,04 € 230 315,58 €

LINTGEN 35 839,17 € 5 841,67 € 85 240,94 €

LORENTZWEILER 98 762,86 € 6 383,27 € 386 139,13 €

MAMER 65 824,07 € 153 765,52 € 340 152,35 €

MERSCH 217 220,58 € 30 711,32 € 422 878,77 €

PREIZERDAUL 33 472,93 € 22 343,88 € 104 786,48 €

REDANGE/ATTERT 120 425,46 € 79 925,27 € 319 446,87 €

SAEUL 49 235,69 € 170 491,14 € 57 039,18 €

SEPTFONTAINES 261 665,29 € 105 646,48 € 10 418,69 €

STEINFORT 41 629,12 € 192 772,41 € 16 601,88 €

STEINSEL 84 545,31 € 10 520,68 € 644 511,60 €

TUNTANGE 224 592,19 € 117 738,41 € 29 648,74 €

USELDANGE 109 408,42 € 372 341,98 € 533 919,89 €

VICHTEN 103 429,37 € 49 014,46 € 960,37 €

WALFERDANGE 162 691,49 € 97 553,37 € 276 112,34 €

TOTAL 2 492 630,12 € 3 386 541,60 € 4 236 666,27 €

8 8


2.2.1. Redevances ordinaires des communes non-membres

Commune non-membre

Budget extraordinaire EXERCICE 2008 EXERCICE 2009 EXERCICE 2010

BECH (site Graulinster-Beidweiler) 33,98 €

BERTRANGE (site Mamer) 75,4 € 59,27 € 86,02 €

NIEDERANVEN (site Gonderange) 7 973,61 € 619,84 € 295,5 €

RECKANGE-MESS (site Schléiwenhaff ) 53 103,76 € 52 218,32 €

TOTAL 13 675,40 € 24 513,44 € 29 303,96 €

décanteur secondaire STEP Kopstal

8 9


V . R a p p o r t S o c i a l

Les années 2008 à 2010 ont été marquées par le suivi du processus de restructuration

entamé dès 2007 et par une augmentation d’effectifs suite à l’extension du syndicat.

Ainsi dans le domaine de l’effectif du personnel du syndicat, cette période a été marquée

par la création de nombreux postes dont un poste d’ingénieur, un ingénieur-technicien en

électro-mécanique, un rédacteur, un expéditionnaire technique, deux salariés administratifs,

et six postes d’ouvrier. En outre un poste de fonctionnaire-artisan a été reclassé en salarie

avec CATP et un poste de travailleur handicapé a été créé dans le cadre d’un reclassement

interne.

L’année 2008 a été particulièrement marquée par le décès inopiné de Monsieur Jerry Kirsch,

ouvrier qualifié.

Ont quitté le service au SIDERO en 2009 : M. Jeannot Glodé, ingénieur-technicien, et en

2010: M. Markus Edlinger, salarié ingénieur-technicien, M. Ronny Eisenbarth, expéditionnaire

technique et M. Fernand Gengler, artisan.

La structure du service exploitation a été modifiée avec la mise en place d’un responsable

du service et d’un deuxième chef réseau ainsi que la répartition territoriale des équipes

d’entretien stationnées aux sites de Boevange, Hobscheid, Mamer et Beringen. En ce qui

concerne les services administratif, technique et la direction, l’organigramme a été défini.

Notons que par tradition notre syndicat s’est tenu abordable pour la mise à disposition de

postes d’apprentissage à des étudiants stagiaires, de même que pour offrir des possibilités

de travaux de vacances à des jeunes en scolarité.

En matière de formation continue, il convient de souligner qu’en dehors des cours de

formation obligatoires suivis à l’Institut National d’Administration Publique par les agents

nouvellement recrutés, le personnel a amplement suivi divers cours de recyclage.

Il nous reste à remercier l’équipe entière constituée par le personnel du SIDERO de son

engagement dévoué durant les années écoulées, dans la noble cause de défendeur de

l’environnement naturel sur le plan de la qualité des eaux.

Mersch, le 27 mars 2012

Le Bureau du SIDERO :

Alain WEINS, président

Abby TOUSSAINT, vice-président

Jeannot JEANPAUL, vice-président

Paul MANGEN, membre

Fernand MULLER, membre

9 0


G l o s s a i r e Te c h n i q u e E t A b r e v i a t i o n s

[1] DBO5 Demande biochimique en oxygène (exprimée en mg/l)

C’est la quantité d’oxygène consommée à 20°C et à l’obscurité pendant un temps donné

pour assurer par voie biologique l’oxydation des matières organiques présentes dans

l’eau usée. On utilise conventionnellement la DBO5, c’est-à-dire la quantité consommée

après 5 jours d’incubation. La DBO5 n’est représentative normalement que de la pollution

organique carbonée biodégradable.

[2] DCO Demande chimique en oxygène (exprimée en mg/l).

La DCO correspond à la consommation globale à chaud de l’oxygène de dichromate de

potassium et est représentative de la majeure partie des composés organiques ainsi que

des sels minéraux oxydables contenus dans l’eau usée.

[3] EH Equivalent-habitant.

C’est l’eau usée journalière d’un habitant, exprimée quantitativement ou suivant le degré

de pollution, qui serait à assimiler à l’eau usée en provenance d’un établissement artisanal,

commercial ou industriel. La notion EH est utilisée notamment pour évaluer la capacité

des stations d’épuration.

Elle peut se rapporter à différentes valeurs de mesure, par exemple :

EH hydraulique: 180 l/habitant/jour.

EH-DBO5 :

EH-DCO :

(charge polluante organique) 60 g O 2 /habitant/jour

(charge polluante organique des composés organiques et des sels minéraux)

120 g O 2 /habitant/jour

[4] MES Matières en suspension (exprimées en mg/l)

Ce paramètre englobe tous les éléments en suspension dans l’eau dont la taille permet

leur rétention sur un filtre de porosité donnée.

[5] MS Matières sèches (exprimées en g/l)

C’est la masse de résidu sec obtenue à la suite de la filtration d’une quantité donnée de

boues d’épuration liquides, déterminée après séchage du filtre à l’étuve.

[6]

Matières décantables - Matières décantables (exprimées en ml/l)

Ce paramètre englobe toutes les matières contenues dans l’eau qui sont décantées au

bout de deux heures.

[7]

Indice volumique des boues - Indice volumique des boues (exprimées en ml/g)

Ce paramètre représente le rapport entre matières décantables et matières sèches des

boues activées. Il indique la taille des flocs de boues et leur masse.

[8] NH4 Azote ammoniacal. Ce paramètre est exprimé en mg/l N.

[9] RÜB Bassin d’orage avec déversoir « Regenüberlaufbecken »

[10] RRB Bassin d’orage « Regenrückhaltebecken »

9 1


1 1 C , R u e I r b i c h t - L- 7 5 9 0 B e r i n g e n M e r s c h - B. P. 1 2 9 - L- 7 5 0 2 M e r s c h - Té l. : 3 2 5 8 6 0 - Fa x : 3 2 5 8 6 3

E - M a i l : s i d e r o @ s i d e r o. l u - w w w. s i d e r o. l u

S I D E R O - R a p p o r t D e G e s t i o n 2 0 0 8 - 2 0 0 9 - 2 0 1 0

More magazines by this user
Similar magazines