de la torah tout l'ete - Hassidout

hassidout.org

de la torah tout l'ete - Hassidout

&

N° 107 - Vendredi 27 & Samedi 28 juillet 2007

Chabbat 13 Mena’hem Av 5767

Alamémoirede Alice Sarina bat Yossef BARDA k’’z

La Paracha avec le Rabbi t''yhka n''vn

« Tu enseigneras ces paroles à tes enfants ; tu en parleras dans

ta maison, en voyage, en te couchant et en te levant. »

[Deutéronome 6 - 7]

C’est dans la Paracha de Vaét’hanan que nous trouvons les Mitsvoth

de la lecture du Chéma et de l’étude de la Torah.

La Mitsva de Chéma consiste à le réciter deux fois par jour : « en te

couchant et en te levant. » Ainsi, chacune de ces lectures représente

une Mitsva en elle-même ; c’est, d’ailleurs, la raison pour laquelle

nous devons prononcer une bénédiction distincte – avant la lecture -

deux fois par jour, le matin et le soir.

Par contre, l'obligation d’étudier la Torah n'est pas divisée en deux

temps séparés, mais c’est une obligation unique, qui se prolonge

pendant le jour et nuit. C'est pourquoi la bénédiction pour l’étude

Torah n’est récitée qu’une seule fois par jour.

Pourtant, le contraire aurait été plus logique : L'étude de la Torah est

liée à la compréhension des textes ; or, le niveau de compréhension

est variable et progressif. Aussi, puisque la compréhension est

affectée par le temps, il aurait été logique de lier la Mitsva de l’étude

au temps et donc de la fractionner en deux obligations : celle du jour

et celle de la nuit.

La Mitsva de lire le Chéma, consiste à accepter de façon constante

et immuable le joug du Royaume Céleste et l'Unité de D-ieu.

Pourquoi, alors, la Torah a-t-elle divisé ce commandement en deux

temps distincts ?

La vie de l’homme est cadencée par le temps, formée par des jours

qui se succèdent et par des journées et des nuits qui les composent.

C’est la combinaison du jour et de la nuit qui donne naissance à un

jour complet.

Cette idée symbolise précisément la mission de l’homme :

transformer les éléments les plus bas de ce monde en une

Résidence pour Hachem. Cela est accompli quand l'organisme

physique se rend compte, par lui-même, que son existence découle

de Hachem.

Lorsque ceci est ressenti par un être humain, l'Unité absolue de

D-ieu est ainsi révélée. Ce concept d'Unité issu de la diversité est

l’idée maîtresse du Chéma : « Chéma Israël – Écoute Israël ... l’Eternel

est Un ». Ainsi, nous exprimons que Hachem est le Maître

suprême « en haut, en bas et dans les quatre points cardinaux » et

que Sa lumière et Son Unité habitent ce monde matériel. Le fait de

lier la Mitsva du Chéma avec les différentes périodes du temps du

jour et de la nuit, met en évidence l'unification de la lumière et de

l’obscurité – du matériel et du spirituel – pour qu'ensemble ils forment

« un jour» – la révélation de l'Unité dans ce monde.

Cependant, la Torah est comparée au feu, ainsi qu’il est dit : « Mes

paroles sont comme du feu, dit le Seigneur. » Nos Sages expliquent :

« De même que le feu ne peut devenir impur, la Torah est au-dede

toute impureté. » En d'autres termes : Même si la Torah s’investit

dans les réalités du matériel et dans les affaires terrestres, elle reste,

cependant, détachée du monde physique, car elle ne se soumet pas

aux réalités terrestres ; elle les interprète selon sa perspective et

s’impose à elles sans tenter de faire Un avec la conception du

monde. C’est pour cela que l'obligation d’étudier la Torah n’est pas

soumise aux limites du jour et de la nuit imposées par le temps.

Adapté par Rav Eliahou Dahan d’après Likouté Si’hoth vol. XIV

Chabbat Paracha Vaét’hanan-Na’hamou

Horaires pour l’Ile de France

Allumage à 21h17

Fin du Chabbat à 22h34

Pirké Avoth : Chapitre IV

LUMIERE COHERENTE

Il existe un phénomène intéressant qui

intervient très souvent dans notre vie

quotidienne bien que la plupart d'entre nous

n'y prêtent pas attention : il s'agit de la

"lumière cohérente."

Nous faisons usage de la "lumière cohérente"

sous forme de laser à travers les scanners de

code-barres des supermarchés, les cédéroms,

la chirurgie, les jeux de lumière etc..

Le principe en est le suivant : les particules de

lumière, appelés les photons, se déplacent en

général en orbites. Avec la technologie laser,

on peut diriger la trajectoire de certains photons. Ces quelques photons vont

influencer les photons dont la trajectoire est proche à suivre la même

direction. Ces derniers, à leur tour, vont influencer d'autres photons qui

influenceront d'autres photons jusqu'à ce qu'en définitive un grand nombre de

photons emprunteront simultanément une même trajectoire.

En langage commun c'est un "effet boule de neige." Cet exemple du monde

sub-atomique illustre bien le concept enseigné par nos sages dans les Pirkeï

Avoth (les Maximes des Pères) : Rabbi Tarfone dit "Il n'est pas de ta

responsabilité de terminer le travail, mais tu n'es pas pour autant libre de t'en

désister."

Loin d'être un appel au bâclage systématique du travail, l'enseignement de

Rabbi Tarfone constitue un bon conseil pour qui est débordé et ne sait plus où

donner de la tête. Ne vous laissez pas accabler en considérant la montagne de

travail qu'il vous reste à accomplir pour atteindre votre objectif. Occupez vous

plutôt de vous mettre à la tâche et de démarrer le travail. Préoccupez-vous de

mettre le premier "photon" sur la bonne trajectoire. Sous l'influence de ce

premier photon en activité, le reste s'alignera.

Parfois le plus difficile est d'enclencher le processus, de commencer le boulot.

Rabbi Tarfone nous enjoint à ne pas traîner à nous y mettre.

Au lieu de vous enliser dans des perpétuelles lamentations sur tout ce qui doit

être changé, faite une petite chose pour changer le monde (ou vous-même) et

en fin de compte, à l'instar de ces minuscules photons, le monde entier finira

par s'aligner.

Si cela vous paraît irréaliste, sachez que le Talmud enseigne qu'on n'attend

jamais d'une personne qu'elle fasse plus que ce dont elle est capable. D-ieu

donne à chacun une mission qu'il peut accomplir (et qu'il est le seul à pouvoir

accomplir.) Au cours de la mission peuvent surgir des épreuves, mais ce sera

toujours des épreuves dont la personne peut triompher.

Ainsi, si quelqu'un se sent un jour abattu par l'ampleur de sa tâche, il devra se

rappeler qu'il "n'est pas libre de s'en désister" - il devra persévérer. Même

lorsqu'il ne se sent plus particulièrement motivé, ou qu'il ne ressent plus de

plaisir à faire ce qu'il fait, il doit persévérer. Ce n'est qu'en se dévouant

entièrement à sa tâche qu'il atteindra son véritable équilibre personnel et qu'il

retrouvera alors motivation et satisfaction.

A travers de tels efforts, les bénéfices récoltés seront énormes. Rabbi Tarfone

décrit également l'apogée de ce comportement : "Saches que la récompense

des Justes (et le Peuple Juif est tout entier composé de Justes d'après le

premier enseignement des Pirkeï Avoth) sera dans le Monde Futur - à

l'époque de Machia'h" •

Retrouvez « Habad à Neuilly » et toutes nos activités sur

www. loubavi tch-neuilly. com


Des Miracles avec Igroth Kodech

La pratique s’est répandue, lorsque

l’on se pose une question que l’on

aurait soumise au Rabbi de

Loubavitch t''yhka n''vn, de lui

écrire une lettre, encore à l’heure

actuelle, et de la glisser dans un des volumes de son

abondante correspondance appelés Igroth Kodech - Lettres

saintes - et d’y découvrir la réponse ainsi reçue.

Les réponses obtenues, les doutes dissipés, les miracles

réalisés de cette manière, littéralement chaque jour au

cours de ces dernières années, ne se comptent plus et

chaque récit publié en ce sens force, à chaque fois,

l’étonnement et l’admiration.

Si certains ont pu croire, dans un premier temps, à un

concours de circonstances ou à une vue de l’esprit, la

multiplication des témoignages, fusant de tous les coins du

monde, conduit à une évidence.

Par l’intermédiaire de ces lettres et de tous les textes dont

il est l’auteur, le Rabbi t''yhka n''vn est toujours présent et

il guide encore le Peuple juif.

Pour adresser votre demande de bénédictions ou interroger

le Rabbi t''yhka n''vn, contactez nous au 01 46 24 70 70.

Vous pouvez aussi télécharger le logiciel d’Igroth Kodech sur http://sanhedrin.free.fr.

Vivre avec Machia’h

D'entrée de jeu, c'est sur son nom que s'organise le premier

débat. Rav Na'hmane l'appelle "Bar nafli" - celui qui tombe.

Devant l'étonnement de Rabbi Yits'hak, Rav Na'hmane justifie

ce pseudonyme par un verset des prophètes: "Ce jour là, Je

redresserai la tente de David qui est tombée.." [Amos 9-11]

Sur ce même registre une tradition 'hassidique rapporte que

quatre grands 'Hassidim (Rabbi Chlomo Kasselman, Rav

Schmouel Levitine, Rav Nissan Nemanov et Rav Yaakov

Noutik) entendirent du Rabbi Rachab (1) cette parole: "... avant

la venue du Machia'h, il n'y aura pas de Rabbi. Cette

interruption se produira après la septième génération mais ne

durera qu'une courte période."

On voit donc clairement que sur ce point les sources de la

Torah dévoilée (Talmud) et celles de la Torah cachée

('Hassidouth) convergent parfaitement: avant la Délivrance, le

Machia'h connaîtra comme une rupture. Et c'est précisément

à partir de là qu'il se révèlera.

Pour comprendre ce processus on peut reprendre

l'explication apportée par le Maharal de Prague. Quand une

réalité complètement nouvelle doit naître, il est impossible

qu'elle puisse germer à partir des conditions d'existence qui

la précèdent. Il doit se créer alors comme un vide, comme

une situation de néant total permettant, sur le terrain, cette

naissance. A l'instar de la graine qui, une fois déposée dans

la terre, doit littéralement se décomposer pour donner

naissance à la plante. C'est la raison pour laquelle nous

demandons à D-ieu dans la Amida (2) de faire "éclore"

rapidement le germe (Machia'h) de David, Ton serviteur.

1: Rabbi Chalom Dov Ber, cinquième Rabbi de Loubavitch (1860-1920).

2: Prière centrale du rituel de prières

?Vous

voulez

en

savoir

plus ?

DE LA TORAH TOUT L’ETE

La Yéchiva

d’été

est faite

pour vous !

10 étudiants rabbiniques francophones venus des

grandes Yéchivoth Loubavitch d’Israël, des USA et

d’Europe sont à votre disposition du 1 er juillet au 31

août pour répondre à vos questions et étudier avec

vous en journée et en soirée ainsi que le Chabbat

aux heures qui vous conviennent le mieux au Beth

‘Habad de Neuilly, sur votre lieu de travail ou chez

vous, les thèmes qui vous intéressent.

‘Houmach, Michna, Guémara, Tanya, ‘Hassidout,

Machia’h & Guéoulah mais aussi l’apprentissage de

la lecture n’auront bientôt pour vous plus de

secrets !

Les étudiants de la Yéchiva sont aussi à votre

disposition pour adresser vos demandes de

bénédictions au Rabbi de Loubavitch dans

Igroth Kodech, vérifier ou poser vos

Mézouzoth & Téfilines, visiter les malades,

cachériser vos cuisines, récupérer vos boites de

tsédaka. N’hésitez pas à nous solliciter

au 01 46 24 70 70.

Nouveau restaurant

SUSHI WEST

Tel Aviv -Israël

336 ré’hov Di zengoff

Programme d’étude

ouvert à tous

Juillet & Août !

Dimanche

9/10h

Hassidout

11/12h

Bases du judaïsme

Lundi à Vendredi

9/10h30 & 11/12h

Etudes en ‘Havrouta

‘Houmach, Michna

& Guémara

Dimanche à

Vendredi

12/14h & 17/19h30

Cours personnalisé

en libre service

20h/21h

Cours de Guémara

Le Mercredi

Entre Min’ha & Arvith

Cours sur la Téfila

Entre Min’ha & Arvith

Si’hoth sur la Paracha,

Machia’h & Guéoula

Chabbat

9/10h

Tanya & ‘Hassidout

18h/20h30h

Etudes en ‘Havrouta

‘Houmach, Michna

& Guémara

Entre Min’ha

& Arvith

Si’hoth

sur la Paracha,

Machia’h & Guéoula

H O R A I R E S O F F I C E S

JOUR DATE CHA’HARIT MIN’HA ARVITH

DIMANCHE 22/07 10H 21H 22H30

LUNDI - VEILLE DE 9 AV 23/07 22/07 19H30 22H30

MARDI - TICHA BEAV 24/07 8H 19H30 22H30

MERCREDI & JEUDI 25 & 26/07 8H 21H 22H30

VENDREDI 27/07 8H 21H 22H15

CHABBAT VAET’HANAN 28/07 10H 20H30 22H34

Jeûne de

Ticha BéAv

Si Machia’h est arrivé,

rendez-vous à

Yérouchalaïm, sinon

Début

Lundi 23/07

à 21h41

Fin

Mardi 24h07

à 22h28

Collation offerte

en fin de jeûne

Edité par le Beth ‘Habad-Lubavitch sous la Direction du Rav David Zaoui

21, rue Louis Philippe - 92200 Neuilly sur Seine - Tél. 01 46 24 70 70 - www.loubavitch-neuilly.com

Offert pour la guérison complète et immédiate d’Eliahou Yohanan ben Sim’ha Liwer ‘hjha

More magazines by this user
Similar magazines