Diapositive 1 - Hassidout

hassidout.org

Diapositive 1 - Hassidout

Chabbat Vayera 20 H'echvan 5770 / 2009

בסד

47

Horaires de Chabbat

Tel-Aviv : 16.24 – 17.24

Jerusalem :16.10 – 17.23

Machiah’

Il existe un niveau ou la

personne souffre d’être en

Galout et ne souhaite qu’une

chose, la venue du Machiah’ et la

libération du peuple juif des

contraintes de l’exil. Chaque

instant supplémentaire passe en

exil est tout simplement

inacceptable.

Mais il existe un niveau encore

plus dramatique, c’est de ne plus

être conscient de la Galout, au

point de ne plus demander la

délivrance, mais juste qu’on lui

offre plus de confort dans son exil

!!!!

Sefer-Hamitsvot

Mitsva négative N.131

C’est l’interdiction qui nous a été

faite de manger du Notar, c’est-àdire

ce qui reste des sacrifices après

la fête, passe le délai prescrit pour

sa consommation.

Hayom-Yom 14 H’echvane

« D. prépare les pas de l’home ».

Chaque juif reçoit une mission

spirituelle qu’il lui faut

accomplir dans sa vie. Il doit se

consacrer a bâtir le sanctuaire

de D. ici bas. Chacun, ou qu’il se

trouve, quel que soit son lieu de

résidence, doit, de toutes ses

forces, rechercher le moyen de «

gagner sa vie » spirituellement,

au même titre qu’on la gagne

matériellement.

Prière de dire des Tehilim pour

la guérison

Hafseya Guila

bat Mazal Tov

Cette Sidra est dédiée

Leilouy Nichmat

MYRIAM BAT KOMSA SAADA

Prière de ne pas lire

cette feuille pendant la Tefila

Merci de votre compréhension

Leilouy Nichmat Rav Gabriel Noah’ et Rivka Holtsberg HYD

Pour recevoir LEHAIM , connectez vous a lehaim@live.fr ou tel: 054.808.15.84

Résumé

•Trois jours après sa Brit-Mila, Avraham est très faible.. Pour ne pas le déranger, H’ envoie

un grand soleil afin qu’il n’y aie pas d’invites. Mais Avraham se tient sur le pas de la porte

espérant malgré tout le passage d’un invite. H’ lui envoie alors trois anges.

•Mih’ael pour annoncer la naissance d’Ytsh’ak, Gavriel pour détruire Sodome et Amora et

Rephael pour guérir Avraham.

•Lorsque H’ annonce a Avraham qu’il va détruire Sodome et Amora, Avraham se lance dans

une négociation afin de les sauver, mais n’y parvient pas.

•Sarah est faite prisonnière par Avimeleh’ roi de Grar, mais sera libérée sans que mal ne lui

soit fait.

•Avraham et Sarah donnent naissance a Ytsh’ak le 15 Nissan.

•Huit jours après, il sera circoncis.

•Sarah remarque qu’Ichmael a une mauvaise influence sur Ytsh’ak, elle demande a Avraham

de le chasser. Sur le conseil d’H’, Avraham obéit a Sarah.

•Avimeleh’ fait une alliance avec Avraham.

•H’ demande a Avraham (alors âgé de 137 ans) de sacrifier son fils Ytsh’ak, celui-ci accepte

sans remettre en cause l’ordre divin.

•Ytsh’ak qui comprend qu’il n’y aura pas d’autre sacrifice que lui-même, continue de

marcher avec le même entrain.

Lettre du Rabbi N.756

Vous m’expliquez pour quelle raison vous ne souhaitez pas que votre fils poursuive ses études

dans notre Yechiva. Tout d’abord, vous faites valoir que vous êtes membre de l’Agouda. De plus,

vous vous interrogez sur sa carrière. Ces deux raisons sont sans fondement.

Vous êtes membre de l’Agouda. Vous devez néanmoins savoir qu’un juif doit influencer son

entourage et non être influence par lui. Vous êtes lie au mouvement Loubavitch et étiez attache

a mon beau-père., le rabbi. Votre environnement adhère, cependant a l’Agouda. Il faut voir la

une intervention de la divine providence pour que, par votre intermédiaire, les membres de

l’Agouda deviennent des H’assidim H’abad. Il ne faut pas en revanche, que vous-même, votre

épouse et vos enfants, qui êtes d’ores et déjà des H’assidim H’abad, deveniez des membres de

l’Agouda. Cent pièces sont une partie de deux cents, mais l’inverse n’est pas vrai. Je n’en dis pas

plus, tant cela est évident. Un plus large développement serait assurément inutile.

Vous évoquez également les contraintes de la carrière. Or, nos sages disent que nul ne peut

savoir de quelle manière il gagnera sa vie. Cela est vrai dans les domaines matériels et spirituels a

la fois. Or, s’il en est ainsi pour les adultes, combien plus est-ce le cas pour de jeunes enfants,

qui sont encore au début de leur formation. Il est absolument impossible de savoir comment il

assurera sa subsistance, lorsqu’il grandira et sera adulte.

IL EST IMPOSSIBLE DE RATTRAPER LE TEMPS PERDU !!!

REFLEXION SUR LA PARACHA

Nous rappelons a de très nombreuses reprises

le mérite d’Avraham Avinou d’avoir accepte

l’idée de sacrifier son fils. Les H’ah’amim

s’interrogent sur la nature même de

l’épreuve. En effet, d’autres personnes ont

accepte de sacrifier leur fils, parfois même

plusieurs de leurs enfants comme Hanna qui

laissa tuer ses sept enfants pour ne pas qu’ils

se prosternent devant des idoles. De plus, ils

n’avaient pas reçu l’ordre de D. directement

comme ce fut le cas pour Avraham. Pourtant

c’est le souvenir d’Avraham qui nous protégé

année après année, chaque fois que c’est

nécessaire. En quoi l’épreuve d’Avraham

était elle supérieure a celle de Hanna ou des

autres personnes ?

Les H’ah’amim sont unanimes pour dire que ce

n’est pas le sacrifice en lui même qui justifie

une telle reconnaissance.

Il s’agit plutôt de la rapidité avec laquelle

Avraham a accompli l’ordre.

En effet, H’ n’a nullement précisé a Avraham a

quel moment il devait agir. N’importe lequel

d’entre nous, même après avoir accepte une

telle mission, l’aurait repousse jusqu’au

moment ultime, le plus tard possible. Mais

Avraham agit autrement, il se dépêcha

d’accomplir la volonté divine. C’est ce qui fait

toute la difference entre Avraham et toutes

les personnes qui ont du affronter une telle

épreuve, et c’est pour cela que son mérite est

tellement grand. C’est la leçon que nous

devons apprendre de notre père Avraham.


‣Lorsqu’H’ envoie un grand soleil pour ne

pas que les invites ne dérangent Avraham, ce

dernier, loin de se réjouir de ces « vacances

forcées » souffre de ne pas pouvoir servir H’.

C’est le signe que son service de D. est base

sur l’amour et non la crainte.

‣Pourquoi lorsqu’Avraham s’adresse aux

anges, il leur dit « Vessadou Libeh’em » et

non « Vessaadou Levavh’em » ?

Car on emploie le terme de Levavh’em avec

deux Vav qui correspondent aux deux

penchants de l’homme.

Pour un ange par contre qui n’a pas de

mauvais penchant, on dit Libeh’em avec un

seul Beth.

‣Comment Avraham qui respectait toute la

Thora peut il présenter du lait et de la

viande ?

On peut répondre qu’il les a servis

séparément, afin de laisser le choix a ses

invites.

‣Rachi souligne qu’Avraham leur a servi des

Matsot et non du pain car c’est a Pessah’ que

les invites lui ont rendu visite.

(Ce qui prouve bien qu’Avraham respectait

toutes les lois).

Commentaires sur la Paracha

‣Pourquoi Avraham tua-t-il trois

animaux. Un seul n’aurait-il pas suffi ?

Il voulait leur servir a chacun de la

langue, qui est la meilleure partie de

l’animal.

‣Pourquoi H’ envoya-t-il trois anges ?

Car chaque ange se présente avec une

seule et unique mission a accomplir.

‣Par quel mérite Loth est il sauve de

Sodome et Amora ?

Il est pourtant précise qu’il avait choisi

Sodome justement pour ses mœurs

légères !

Loth a été sauve par le mérite de David

Hameleh’ qui devait sortir de lui.

‣Ytsh’ak est le premier a avoir été

circoncis a l’âge de huit jours.

‣Sarah demande a Avraham de chasser

Ichmael car il a une mauvaise influence

sur le jeune-homme. Selon certains, il

voulait le pousser a l’idolâtrie, pour

d’autres au meurtre, ou encore a

l’adultère.

‣Lorsqu’H’ annonce a Sarah qu’elle va

avoir un fils, celle-ci rigole et dit « Se

peut il que j’enfante alors que mon

mari est si vieux ?! »

-Lorsqu’H’ s’en plaint a Avraham, il lui

dit « Pourquoi ta femme a dit qu’elle

était trop vieille pour enfanter? »

(H’ transforma la vérité pour préserver

la bonne entente du couple !!!!!!)

- Lorsqu’H’ reproche a Sarah d’avoir

rigole en disant « Je suis trop vieille

pour enfanter », celle-ci nie.

- Les commentateurs s’interrogent sur

le « Mensonge » de Sarah ! Se peut il

que Sarah aie mentie ?

- En réalité, Sarah n’a nullement menti.

En effet, elle nia avoir rigole en disant

qu’elle était trop vieille . . .et c’est

vrai, puisqu’elle a rigole en disant

qu’Avraham était trop vieux !!!

‣D’autres commentateurs expliquent

que le rire de Sarah n’était pas un rire

comme on l’entend, mais un rire au

plus profond d’elle-même, et que Sarah

elle-même n’en avait pas conscience.

LE 20 H’ECHVANE 1860

Naissance du Rabbi Rachab, Rabbi Chalom-Dov-Ber.

Il est ne a Loubavitch le 20 H'echvan 1860 (5621).

Il est le fils de la Rabbanit Rivka et de Rabbi Chmouel (le Rabbi Maharach).

Il devient Rabbi le deuxième jour de Souccot 1882 (5643).

Il est le père du Rabbi Yossef-Ytsh’ak (Rayats).

Il est le fondateur de la Yechiva Tomh’e-Tmimim le 15 Elloul 1899 (5659).

Il est surnomme le Rambam de la H’assidout.

Il décède le 2 Nissan 1920 (5680).

Il est enterre a Rostov.

« C’est juste avant le lever du soleil que l’obscurité se fait la plus sombre. C’est pour

cela qu’en cette période du talon de Machiah’, l’effronterie atteint de telles proportions.

Il y a en cela un renforcement de l’obscurité, juste avant l’immense révélation

lumineuse du grand jour qui ne sera que lumière. Alors, la clarté sera immense et elle

transpercera la pénombre de la nuit. Elle le fera avec une puissance considérable.

Rav Chalom Eisen était considéré comme

l’un des plus grands experts mondiaux en

matière de Cacherout des Etroguim et

Loulavim. Chaque année, avant Souccot,

des centaines de personnes venaient de

tous les coins de Yerouchalaim pour lui

montrer leur Etrog et leur Loulav afin de

garantir sa cacherout. Lorsque le fils du

Rav, Yaacov atteignit l’âge de la Bar-Mitsva,

sa famille organisa une grande Seouda et les

plus hautes personnalités du monde religieux

étaient présentes. Tous sauf un !!

Rav isser Zalman Meltzer, le Roch Yechiva

de la Yechiva de Ets-H’aim était absent.

Rav Chalom Eisen regardait a droite et a

gauche dans l’espoir d’y trouver Rav Isser

Zalman, mais en vain.

Tout a coup, Rav Eisen réalisa. Avec tout ce

monde, il avait oublie de l’inviter. Il ne

perdit pas de temps et mit son manteau et

s’apprêta a sortir pour inviter Rav Isser

Zalman.

Mais avant même qu’il n’aie pu franchir

le seuil de la salle, Rav Isser Zalman

apparut.

Rav Eisen se précipita a la rencontre du

Rav et l’accueilli avec enthousiasme.

« Je suis si heureux que vous soyez

venus, je . . . ».

« Ne vous inquiétez pas! » l’interrompit

le Rav. « Ce n’est rien ! »

« Mais je . . . »

« De toute façon, j’étais oblige de venir

ce soir ! » l’interrompit a nouveau le

Rav.

« Oblige, je ne comprends pas, qu’est ce

que cela signifie ? »

« Oui, il y a treize ans, je vous ai promis

que je viendrai !!! Lorsque vous m’avez

invite au Brit de votre fils, j’étais

souffrant, et je n’ai pas pu venir, alors

je vous avais promis que je viendrai a sa

Bar-Mitsva !!! »

Tous travaux d’imprimerie

Carte de visite, Faire part, Enseigne,

37 rehov Elie Cohen tel. 08.67.35.248

JE NE PEUX RIEN FAIRE POUR LUI

Un H’assid fut un jour reçu en

entretien prive par le Rabbi Rachab.

Lorsqu’il demanda une benediction,

le Rabbi lui répondit « Je ne peux

rien pour toi ! »

Une fois sorti, le H’assid se mit a

pleurer amèrement. A ce moment, le

frère du Rabbi passa par la, et en

voyant le H’assid dans cet état lui en

demanda la raison. Il répéta

rigoureusement son entretien avec le

Rabbi et ce que celui-ci lui avait

répondu. A ces mots, le frère du

Rabbi entra voir le Rabbi et lui dit «

Est-ce de cette manière que l’on

traite un juif qui souffre et qui vient

demander une benediction ? » Le

rabbi lui demanda d’appeler le

H’assid, il le bénit, el la benediction

se réalisa pleinement.

Le Rabbi expliqua plus tard que le

H’assid n’était pas apte a recevoir la

benediction. Ce n’est qu’une fois

qu’il se nettoya par les pleurs et la

détresse qu’il fut prêt a recevoir la

benediction du Rabbi. Car il ne suffit

pas de recevoir la benediction du

Rabbi, il faut encore être un

réceptacle capable de contenir cette

benediction !

MACHIAH’ NOW … WE WANT MACHIAH’ NOW … WE WANT

More magazines by this user
Similar magazines