Par toi Israël Sera Béni Sera Béni - Hassidout

hassidout.org

Par toi Israël Sera Béni Sera Béni - Hassidout

mari. Une semaine s'écoula sans réponse ; le rav Heber

reformula sa proposition. La Rebbetsin s'exprima par des

gestes et des mots “Que puis-je faire?” “Mon mari n'est

absolument pas intéressé.” 3, 4

Ils reçurent du Rabbi précédent une lettre de Riga, où ce

dernier demeurait depuis son départ de Russie ; il les

informait de son installation prochaine à Varsovie:

Par la grâce de D-ieu

Veille de Roch 'Hodech Eloul 5693

Marienbad

Ma très chère fille et mon très cher gendre,

Nous partons aujourd'hui pour Varsovie 5 , dans d'heureuses

circonstances. Je vous remercie à l'avance de me donner toutes

───────

3. Rabbi Yehudah Aryeh Leib Heber (voir Kfar Chabad # 575, p. 18).

Igros Kodesh, vol. XVI, p. 36, le Rabbi écrit, “...En ce qui concerne le lieu de

résidence, l'avis de la femme a beaucoup de poids— et pour plusieurs raisons.

Donc si vous pouvez convaincre votre femme de façon douce et agréable de

rester là où vous êtes...ce sera bien. Mais si elle n'est pas du tout d'accord, il

vous faudra réaliser son souhait.” [Note du rédacteur : dans ce dernier cas au

contraire, nous voyons que la Rebbetsin s'en remit au souhait du Rabbi et ne

déménagea pas dans le nouvel appartement. C'est probablement là un aperçu

de la façon particulière dont la Rebbetsin se rapportait à son mari : plus que sa

femme, elle était aussi son 'hassid.]

4. On ne peut que supposer pourquoi le Rabbi ne voulait pas vivre dans de

meilleures conditions. Toutefois, lorsque cinq ans plus tard, ils déménagèrent

dans un appartement de deux pièces, Reb Levi Its'hak en souligna les

avantages – selon la kabbala - dans la lettre suivante:

Baruch Hachem, 15 Ména'hem Av, 5698

Mes chers fils et belle fille estimés et bien aimés, pour de longs jours et de bonnes

années:

Quand un appartement comporte deux chambres comme celui dans lequel

vous vivez à présent, c'est à dire une entrée et un séjour, ou une petite chambre et

une grande chambre (selon le Midrash Rabbah, Parachat Vayakel) — c'est

une allusion aux deux "hé" du Nom (Divin) qui sont réunis et à partir desquels la

Maison d'Israël est bâtie, comme il est dit, "Comme Rachel et comme Léa ,á partir

de toutes les deux fut construite la Maison d'Israël.” En outre, le mot “bayit” a

la même valeur numérique que deux fois le mot “or” (lorsqu'on ôte le" alef" selon

la raison connue pour cela). Tout ceci évoque la coexistence de deux lumières....

5. Le Rabbi précédent établira des branches de la Yéchivat Tom'hei Temimim dans

un certain nombre de villes en Pologne. Voir HaYom Yom.

12

More magazines by this user
Similar magazines