Avril:Mise en page 1.qxd - Baccarat

ville.baccarat.fr
  • No tags were found...

Avril:Mise en page 1.qxd - Baccarat

trait MagazineD’UNIONmunicipal d’informationde BACCARATN°45 - Avril 2012


SOMMAIRE sommairepageRavivage de la flamme. Paris6traitD’UNIONBaccaratAvril 2012EDITORIAL DU MAIRE3 EditoACTUALITÉS4 - 7 Magnifique carnaval - Infosde l’UCAB - Ravivage de laflamme à Paris - Concert -Conférence - CourtoisieDOSSIER8 -9 La sécurité, l’affaire de tous !NOTRE VILLE10- 18 Nouveaux habitants & maisons illuminées- DVD en vente - Le Préfet envisite - Travaux - Un ascenseurrestauré - Place des Arcades - Projetdu pré Colombier - Fête des rugbys -Rallye du cristal - Remise de cartesélectorales - Elections - Alcoolémie -Fête artisanale - Social -Dépistagesgratuits - Exposition - Fima Concours- Majorettes - Inscriptions - Rue duBréchon - Accueil de loisirs.INFOS EXPRESS19 RSA - Mise à jour du plancadastral - Nouveaux sitesweb.CUISINE20 Mille-feuille de PâquesSOUVENIR21 Les vieux métiersExpressions - CitationJEUX22Mots fléchésSudokusMots mêlésA l’AFFICHE23 CinémaLectureAGENDAS24 BaccaratRaon l’Etape2pages8-9Dossier : La sécurité, l’affairede tous !page11Travaux : rue du Parc,place des Arcades,ascenseur de la salle des fêtes.page17Culture : l’art contemporainà l’honneur en avril.@ www.ville-baccarat.fr


EDITORIAL éditorial« On doit avoir en tout un seul but :identifier son intérêt particulier à l'intérêtgénéral ; ramener tout à soi, c'est dissoudrecomplètement la communauté deshommes. »(Cicéron, De officiis – III, VI).Ces quelques mots devraient être rappelésplus souvent tant ce brave Cicéron en sontemps avait déjà raison.Nous vivons une période complexe, source de questionnements multiplesqui nous taraudent au quotidien et remettent en question nos certitudes.En cette période agitée pour notre pays, pour l’Europe, pour le fonctionnementde nos systèmes, nous allons avoir besoin à BACCARAT comme ailleurs,de plus de sérénité pour faire face à la crise sans précédent de la dette desÉtats et traverser les moments difficiles qui nous attendent immanquablement.Les particuliers, les entreprises, les collectivités territoriales seront mis àcontribution. Le calme, la compétence et la ténacité seront plus que jamaisnécessaires à tous ceux qui sont appelés aux responsabilités en 2012 et après.Malgré cet environnement instable, nous nous sommes efforcés de mettre enœuvre notre politique et rester ainsi fidèles à nos engagements.Notre action est soucieuse de l’environnement et du patrimoine ; elle porteen elle les enjeux sociaux et économiques ; elle est révélatrice d’une gestioncommunale qui se veut responsable dans ses choix stratégiques.C’est bien dans cet esprit que nous favoriserons le « bien vivre ensemble »à l’heure où malheureusement des événements dramatiques ont eu lieu àMontauban puis à Toulouse qui mettent la République en péril.Dans ce climat, nous nous devons de relativiser, nous devons faire montred’une solidarité sans faille et dépasser tout clivage.Ne comptez donc pas sur moi pour entrer dans de vaines querelles depersonnes qui n’ont pour but que de diviser et d’attiser la haine, même si jesuis obligée parfois de faire des mises au point pour la compréhension deprojets (voir le Pré du Colombier).Comptez en revanche sur ma détermination à tenir le cap, toujours dans lemême esprit de rassemblement au service de l’intérêt général, sans espritpartisan aucun.Il en va du bien-être de toutes les Bachamoises et de tous les Bachamois.Josette Renaux,Maire de Baccarat3


actualitésACTUALITÉSMagnifique Carnaval !Les photos valent parfois les longs discours.La cavalcade 2012 du Grand Carnaval organisé par le Comitédes Fêtes a été un véritable festival de couleurs, confettis etbonne humeur grâce aux nombreux participants qui onttravaillé sans compter à la réalisation de leurs costumes,chars, décors et maquillages pour faire la joie des petitscomme des grands. Bravo également aux troupes musicalesqui ont assuré l’ambiance ! Une véritable réussite !4


Concours de dessinsCarnaval 2012, Merci !Le comité des Fêtes et son président remercient sincèrementtoutes les personnes qui ont participé de loin ou de près à laréussite du Grand carnaval de Baccarat, que ce soit lessponsors, les commerçants, qui ont participé à la promotionde cette manifestation régionale. La municipalité, les servicestechniques, les services de gendarmerie, la police municipale,les associations bachamoises et villages environnants quiont réalisé des chars, sans oublier nos Amis Raonnaisqui sont venus encore nombreux cet année, nos amis deGernsbach, les associations qui ont apporté leur concours dequelques façons que ce soit (aide aux barrières, fabricationdes 1100 sandwichs …), tous les bénévoles, avec unemention particulière au Jogging club de Baccarat qui a assuréla mise en place et la restauration à la salle des fêtes ledimanche à midi pour les 430 carnavaliers (venus del’extérieur) et la distribution des sandwichs et boissons.A l’occasion du décrochage de l’exposition sur le Carnaval,organisée en partenariat avec le Comité des fêtes et leservice culturel, les lauréats du concours de dessins ontété récompensés par 2 invitations à Fraispertuis, lamédaille du Carnaval et les applaudissements desnombreux participants aux festivités. Félicitations donc àManoé LECOMTE de l’école primaire du centre, Bryan LEGAL,primaire de la Serre, Clémence REMY de l’Institution deGondrecourt, Mathéo SPEIZMANN de la primaire du Centrepour leurs jolies réalisations.Carnaval à la BaugerieAinsi que Jérome Prod’homme, les personnalités et lamunicipalité qui ont bien voulu être présents sur le podiuminstallé devant l’hôtel de ville, initiative du comité des fêtesafin de rendre plus officiel ce défilé, comme dans lesgrands carnavals.Les personnes qui ont aidé à la réalisation de la magnifiqueexposition sur le carnaval, en particulier M et M me Daniel Mullerdu carnaval d’Hagondange et Président de la fédérationrégionale des festivités et carnaval de Lorraine qui ont prêtébon nombre de costumes et masques ainsi que nos amis dujumelage de Gernsbach.Le comité des fêtes et ses abeilles vous donnent rendez-vousen février 2014 pour le 10 ème Anniversaire du grand carnaval.Bachamois, Bachamoises pensez à vous mobiliser pour uncarnaval encore plus réussi !Alain VIOLANT,Président du comité des fêtesDans les écoles aussi, carnaval était au programme commeà l’école de la Baugerie où les élèves sont arrivés déguisésà l’école. Pour que la fête soit réussie, rien de tel que desdanses et la dégustation de beignets.Infos de l’UCABSuite à la démission de Michel BENEDETTO, l’Uniondes Commerçants de Baccarat nous fait part de lanouvelle composition du bureau de l’UCAB :Séverine BENOIST, présidente / Georges DULAC, présidentd’honneur / Angélique PERROTEY, vice-présidente / ValériePAYEUR, secrétaire / Katia CUNY, trésorière / PatrickBERNARD, trésorier adjoint.D’autre part, l’union des commerçants vous annoncequ’elle organise une semaine commerciale du 23 au29 avril.Elle vous invite également à participer à sonrepas dansant le 28 avril, au cours duquel aura lieul’élection de Miss Cristal à la salle des fêtes à 20h.Réservations à l’Office de Tourisme au tarif de 28 €.Les jeunes filles qui souhaitent encore s’incrire pourl’élection de miss Cristal peuvent le faire auprès de laboulangerie BENOIST.5


ACTUALITÉS actualitésRavivage de la flamme :un souvenir marquantSur l’invitation du Général d’armée Bruno CUCHE, unedélégation bachamoise de 80 personnes s’est rendue àParis sous l’Arc de Triomphe afin de participer à lacérémonie de ravivage de la flamme.Cette cérémonie s’est déroulée en présence de JosetteRenaux, maire de Baccarat, le Général Bruno Cuche,de nombreux élus, les porte-drapeaux et représentantsdes associations patriotiques, les représentants duConseil Municipal des Jeunes, très investis lors de cettemanifestation.La cérémonie a été agrémentée par une prestationmusicale très appréciée de la Musique d’EnsembleMunicipale qui arborait pour l’occasion sa nouvelletenue subventionnée par la Mairie. La MEM comptedans ses rangs de nouveaux musiciens élevant soneffectif à 20 personnes constituant à nouveau unetroupe musicale renforcée. Comme le montre la lettreci-contre du Général Cuche adressée à Madame leMaire de Baccarat, le déplacement à Paris de la délégationbachamoise a été remarqué et vivement salué.Mr Cool et Eric FARAILL en concertBelle initiative de la part de latoute jeune association Fishboneque celle d’organiser un concertà la salle des fêtes.Tendance plutôt pop rock, elleinvitait sur scène “M. Cool”, ungroupe de jeunes élèves du lycéeBichat (dont certains sontbachamois) à assurer la premièrepartie de soirée, puis Eric FARAILL,en seconde, dont le dynamismen’a pas changé depuis le tempsde son groupe nancéen « Buffetfroid ». Une bonne ambiance pour ce concert à destination plutôt des jeunes, mais dont le public n’est pas venu aussi nombreuxqu’espéré. M. Cool a assuré une belle prestation bien que ce soit en tant que tel leur toute première scène (ils avaient participéau concours lunévillois Objectiv’ lune). Voilà le groupe bien lancé sur les rails d’une carrière musicale qu’on leur souhaitelongue. Bravo ! L’association Fishbone poursuit ses efforts d’animation rock de la cité en proposant le retour de « Rock thatPark » le 19 mai 2012 sous le kiosque du Parc Michaut. En espérant que cette fois, les jeunes soient plus nombreux à répondreà l’appel.6


Les horloges : conférence ...Grégory MAUGAIN, conservateur du musée de l’horlogerieà Morteau a su plonger les élèves de Cm1 et Cm2 desécoles primaires du Centre et de la Serre dans la secrète alchimiede la mesure du temps lors d’ une conférence passionnante.Valorisant le fantastique travail de nos ancêtres,véritables scientifiques et mathématiciens, il a su décrire plusde mille ans de recherche nécessaire pour obtenir lesmontres actuelles. Du cadran solaire inventé par les égyptiensà la clepsydre (horloge à eau), en passant par les horlogesà feu (à combustion) des Chinois et les sabliers …l’histoire est arrivée aux montres mécaniques : horlogesastronomiques, horloges de table, de poche, murales,montres portables, montres de carrosse, puis les montresbracelets créées en 1914 pour les soldats et les pilotesd’avion, les montres à complication…Le public a eu l’occasion aussi de s’étonner sur les photosd’objets insolites tels que la plus petite montre du mondepesant 1 gramme mais composée de 98 pièces, le sablierde plus de 15m de la place Rouge, la montre de 24h, lamontre à automates …Et puis quand on ouvre un tel objet decollection, on découvre aussi des engrenages fascinantsnotamment le rouage qui permet de donner le mouvementdes aiguilles, le coq, la clé, à elle seule objet de collectionneur.On dit de l’horloger qu’il est aussi « l’artisan aux mille outils »puisqu’il utilise souvent plusieurs outils pour une seule pièced’un objet qui en compte en moyenne une centaine.Tout aussi passionnant mais de façon un peu pluspointue, Grégory Maugain s’est adressé auxadultes lors de la conférence du jeudi soir.... & exposition La courtoisie au volantA l’occasion du vernissage de l’exposition « les sentinelles dutemps », nous avons eu l’honneur d’accueillir Alexis ANDRÈS,Sous-Préfet de l’arrondissement de Lunéville, Philippe NACHBAR,sénateur, Rose-Marie FALQUE, conseillère générale représentantMichel DINET, les MOF Yves PARISSE, Michel HERTERet Gérard NOWACZYK et beaucoup d’invités.De la clepsydre des Egyptiens jusqu’aux mouvements les pluscompliqués, l’homme a toujours voulu dompter et compter letemps. L’histoire de la mesure du temps remonte aux premièrescivilisations (Egypte, Chine). Elle a rapidement été une de sespréoccupations importantes, notamment pour organiser la viesociale, religieuse et économique des sociétés.Tourbillon, retour en vol, phases de lune, heures sautantes,secondes mortes ou foudroyantes… ce vocabulaire n’estemprunté ni à un grimoire ésotérique, ni à une thèse en astronomiemais à la haute horlogerie, un monde parallèle et plutôt discretqui réunit entre 20 000 et 25 000 mordus en France.Nous sommes à l’époque où tout se calcule, le temps sefractionne, se multiplie ou se démultiplie, s’additionne et se divise.Ces horlogers artistes devaient répondre à un dosage subtilentre raffinement et créativité pour créer de véritables merveilles.Que dire des collectionneurs ? Une passion Majuscule.Par définition la passion se vit à deux.Mot à mot, cœur à cœur, regards croisés, superposition declichés, d’images, juxtaposition des lieux pour atteindre la pièce rare.Etre collectionneur c’est aussi avoir une histoire d’amour avecles objets, une histoire qui ne manque pas de panache, unehistoire à la fois royale et populaire, dans une intimité troublante.Jocelyne CAREL, adjointe à la culture et à la communicationFace aux nombreuses prises de risques inconsidéréeset aux incivilités, la question du partage de la rue estplus que jamais d’actualité à travers la semaineinternationale de la courtoisie sur la route.C’est pourquoi, la ville de Baccarat sous la houlette deClaude Linder, adjoint chargé de la Sécurité participechaque année à cette opération nationale. Il étaitaccompagné par Yvette COUDRAY et Isabelle CHASSAIN,adjointes ainsi que des agents de la Police Municipaleafin de sécuriser la circulation. Les voitures ont ainsiété arrêtées quelques instants devant l’hôtel de ville,le temps d’un sourire et de la remise d’un autocollant.L’éducation à la sécurité routière et l’adoptionde gestes de courtoisie sur la route ne se font pas seulementlors du passage de permis de conduire.Apprendre à bien conduire et à bien se conduirecommence dès le plus jeune âge. C’est pourquoi, lesécoles participent également à cette éducation àdifférents stades, grâce aux interventions professionnellesde la gendarmerie. L’ apprentissage commence enCE2 avec le « permis piéton » puis se poursuit enCM2, avec le « permis cycliste ». Ces expériences ontpour objectif de prendre les règles de circulation. Cetteformation est complétée en classes de 5e et de 3e oùles collégiens passent l’attestation ASSR 1 ou 2.A nous, adultes aussi de montrer l’exemple et bienentendu, c’est au tout au long de l’année que lacourtoisie doit s’appliquer !7


Faites suivre le courrier ou faites le prendre par unepersonne de confiance ; évitez une boîte aux lettresdébordante démontrant ainsi l’absence des occupants.Votre domicile doit paraître habité ; demandez que l’onouvre régulièrement vos volets.Ne laissez pas de message sur le répondeurtéléphonique indiquant votre absence. Demandez letransfert d’appel à votre opérateur.Placez vos bijoux et valeurs en en lieux sûrs. Faitesdes photographies des objets de valeurs (meubles,bijoux, etc) ; conservez les dans un autre lieu.QUE FAIRE FACE AUX DEMARCHEURSMieux vaut ouvrir par une porte bloquée par unentrebâilleur ou regarder par une fenêtre.Ne laissez rentrer personne si vous êtes seul(e).Soyez très vigilants avec les personnes proposant unproduit ou service à domicile ; bien souvent, il est pluscher et l’après-vente n’est pas assuré. Néanmoins vousbénéficiez d’un délai de réflexion de 7 jours pourretourner l’article. Aucun paiement ne doit être effectuéavant l’expiration de ce délai. Ne remettez surtout pasde chèque postdaté ni d’autorisation de prélèvement.Ne signez aucun document dont vous ne connaissezpas la portée. En cas de doute, appelez la Gendarmerie.Vérifiez l’identité de la personne qui frappe à votreporte. Méfiez-vous des faux employés d’EDF-GDF, deLa Poste, France Telecom, des faux policiers,pompiers ou gendarmes.Même si la personne est en uniforme, demandez-lui sacarte professionnelle.De plus, vérifiez s’il y a la présence d’un véhiculeprofessionnel devant chez vous. Indiquez à voix hauteque vous appelez la Gendarmerie (17) et faites-le sansattendre.Brigade de BACCARAT :03.83.75.34.82 OU (17)QUE FAIRE EN CAS DE CAMBRIOLAGENe touchez à rien ; ne rajoutez aucune trace à cellesdéjà présentes. Ne faites pas le ménage avant l’arrivéedes gendarmes.Prévenez immédiatement la brigade de Gendarmeriede votre domicile de préférence avec votre téléphoneportable. En effet, bien souvent les cambrioleursutilisent les téléphones fixes. Fournissez aux enquêteursles factures et photographies des objets volées.A noter : Evitez de laisser à proximité de votre maisonune échelle qui faciliterait l’intrusion ou des outilspermettant de casser une vitre. Fermez vos portesmême quand vous êtes à proximité de votre maison.QUE FAIRE EN CAS D’AGRESSION(dans votre jardin par exemple).N’opposez aucune résistance : votre vie est plusprécieuse que vos valeurs. Appelez au secours.Retenez le signalement de votre agresseur, âge,taille corpulence, cheveux, accent, vêtements, etc.Essayez de retenir le maximum de renseignements et,si possible, notez-les en attendant l’arrivée desgendarmes. Retenez les caractéristiques du véhiculeutilisé et la direction de fuite.VOTRE SÉCURITÉ,C’EST L’AFFAIRE DE TOUS !Nous pouvons ensemble avec vos voisins et votremairie prendre des mesures pour lutter plus efficacementcontre les vols.N’hésitez pas à appeler la brigade de gendarmerie deBACCARAT pour signaler un fait inhabituel ousimplement demander un renseignement.Elle se déplacera chez vous pour assurer la meilleureprise en compte de vos sollicitations.Ce document est disponible auprès de la gendarmerie.Restez vigilants, de petites précautions évitent parfois demauvaises surprises.9


NOTRE notre ville VILLENouveaux habitants& maisons illuminéesLa salle des fêtes a été le théâtre de deux cérémonies le mêmejour, puisque le Maire, Josette Renaux, et l’équipe de laMajorité ont accueilli les nouveaux habitants de la cité ducristal, avant de procéder à la remise des récompenses duconcours des maisons illuminées.Dans son allocution, Madame le Maire a présenté les atoutsd’une ville, certes peut-être moins urbanisée que laprovenance des nouveaux habitants, mais à taille humaineavec beaucoup de charme et qui offre d’importantséquipements : commerces de proximité, installationsculturelles et sportives animées par des associations nombreuseset dynamiques, services publics, industrie et artisanat.« Oui, Baccarat a changé, Baccarat change et Baccaratcontinuera de changer avec vous tous, c’est à la fois une certitude,une volonté partagée mais aussi une nécessité » s’est exclaméle premier magistrat illustrant ses propos par la présentationdes réalisations en cours et projets à venir.En seconde partie de soirée, les lauréats au concours desmaisons illuminées ont été récompensés par des bons d’achatleur permettant l’année prochaine de compléter leursdécorations et embellir encore mieux la Ville.Tous ont ensuite partagé le verre de l’amitié.LES LAURÉATS NOËL 2011MAISONS INDIVIDUELLES : Hors concours Michel REBMANN /1. René PFLUMIO / 2. Damien LACAQUE / 3.Jean-Raymond WALTER/ 4. Denis BERNARD.CITÉS : 1.Jean-Michel MATH / 2. Jean-Claude THIERRY / 3. WillyBERNARD / 4. Daniel ENEL.HLM : 1. Daniel GUIHO / 2. Monique MAGNIETTE / 3. AlainGREENOUGT / 4. Mme RAGAZZOLI.BADMÉNIL : 1. Bernard GERARDIN / 2. Bernard HENRY / 3.Roland HUMBERT / 4. Ghislaine LOHRFENÊTRES ET BALCONS : 1.Christian FOUBERT / 2. M.DEROU / 3. Raymond GEORGES / 4. Madeleine PETRE.VITRINES : Hors concours Cristal Flore / 1. Café de la Gare / 2.Aux gourmandises d’Aline / 3. Aux Jolies Fleurs / 4. Boucherie Michel.Un DVD en venteSuite à la commémorationdu 67 ème anniversairede la Libération de laville de Baccarat etl’inauguration de laborne « Voie de la 2 èmeDB », en présencenotamment deCharles LECLERC deHAUTECLOCQUE ; fils du MaréchalLeclerc, ainsi que du Général d' ArméesBruno CUCHE, la municipalité a décidéde la réalisation d’une vidéo-souvenir.Vous pouvez ainsi revivre cettecommémoration retraçant l’histoire de lalibération de la cité du cristal par lesforces françaises et alliées encommandant à l’accueil de la mairie ceDVD souvenir, au prix de 10 €.Des vidéos à consulterCe logo ajouté à proximitéd’un texte vous informequ’un reportage vidéo del’événement est en lignesur le site internet de laville www.ville-baccarat.frLe Préfet en visiteJosette Renauxet les élus de laMajorité ontreçu à l’Hôteld e v i l l e ,Raphaël Bartolt,Préfet de Meurtheet Moselle,r é c e m m e n tnommé.Il avait déjàdécouvert la citédu cristal àl’occasion des cérémonies du 67 ème anniversaire de la libération et inaugurationde la borne « voie de la 2 ème DB » en octobre 2011.Après avoir salué le personnel municipal, le représentant de l’Etat a participé àune réunion de travail au cours de laquelle les élus ont pu présenter les projets encours (tels que la requalification urbaine avec un chantier bien visible place desArcades et l’extension du cosec) et à venir.Raphaël Bartolt les a assurés de son soutien dans l’accomplissement de cesprojets et les a félicités pour leur dynamisme et engagement au développementde la ville. Le Préfet de Meurthe et Moselle s’est ensuite rendu à la Manufactureà la rencontre des verriers et de l’équipe dirigeante d’un fleuron de l’industrielorraine.10


Travaux rue du ParcLes travaux réalisés par GRT Gaz, rue du Parc, consistent auremplacement d’un feeder (soit une grosse conduite detransport de gaz) pour raisons de sécurité.Cette conduite en acier nécessite la réalisation de souduresdevant être radiographiées, ce qui allonge les délaisd’avancement des travaux.De plus, ce chantier a connu des difficultés liées auxintempéries (fort gel pendant 3 semaines), à la rencontred’obstacles (conduites non répertoriées) et des contraintesde passage en propriété privée. Consciente desdésagréments subis par les riverains, la ville, bien qu’ellene soit pas commanditaire de ces travaux, a provoqué uneréunion afin d’activer ce chantier et d’obtenir uneplanification du chantier dont voici les conclusions :> le carrefour des Bingottes : le changement de la conduiteterminé fin mars permettra le retour à la circulation normale.Les bordures et enrobés seront entrepris ultérieurement.Les travaux de voirie sont engagés depuis le 12 mars àl’exclusion de 2 niches qui resteront ouvertes jusqu’au 3 maipour permettre le raccordement de la nouvelle canalisation.Pour ces travaux un approvisionnement en gaz de lacristallerie par camion citerne sera nécessaire pour maintenirl’alimentation pendant la coupure de gaz des fours.Aménager, transformer, bâtir, embellir ...pour une image dynamique de notre ville.> Les travaux rue Maréchal Foch et Lyautey doivent êtreterminés fin Mars.La date de fin de chantier est fixée 2 ème quinzaine de mai2012Un ascenseur restauréSoumis aux intempéries et aux dégradations, l’ascenseurd’accès à la salle des fêtes a mal vieilli. Les servicestechniques municipaux ont entrepris le démontage del’appareil et la création complète d’un nouvel élévateur.Un travail d’envergure qui a pu être réalisé grâce auxmultiples compétences des employés.Ainsi une équipe de 5 agents s’est vue confiée les missions deserrurerie, l’incorporation électrique, la peinture et la remiseen état du système élévateur, le remontage et le remplacementdes vitres, la création d’un toit pour le protéger des intempéries.Nos félicitations donc à Martial FIEGEL, Jean-Yves LAURENT,Xavier DIDIER, Didier NOEL et Laurent RENAUX pour laréalisation interne de ce chantier. 100 h de serrurerie et 35h deremontage ont été nécessaires pour rendre opérationnel cetappareil.Deux seules tâches ont été confiées à des prestataires extérieurs :la galvanisation des pièces , réalisée par l’Européenne degalvanisation et la peinture spéciale à chaud par une entreprisede Nancy. Le contrat de maintenance a été suspendu etl’entretien sera ainsi effectué par les services de la ville.Des arbres place des Arcadesune qualité de vie préservéeLes travaux de la requalification urbaine avancent bon trainet déjà la place des Arcades se voit transformée.Le bitume fume, les allées se dessinent, les emplacements destationnement (au même nombre que précédemment) ou leszones d’espaces verts apparaissent déjà. Les Bachamois ontpu s’apercevoir également de la plantation de 13 arbres,« gleditsias » de leur espèce en provenance de Hollande.Ressemblant aux robiniers, ces arbres possèdent un feuillagetrès fin, « en dentelle » dira le spécialiste laissant ainsi passerbeaucoup de lumière et permettant de jouer avec latransparence. Des essences idéales et bien choisies pour lacité du cristal.L’espace sera agrémenté également par des arbustes, despelouses, des fontaines et des lumières qui devraientpermettre la réalisation d’un cadre très agréable tant pour lesbachamois et commerçants que pour les touristes qui ferontlà leur première halte.11


12NOTRE notre ville VILLEProjet du pré du colombier : mise au pointSuite à l’initiative prise par le promoteur, de faireune déclaration dans la presse (Est Républicain du2 mars 2012), à propos du « village Senior » qui doitêtre construit sur le terrain dit « du Pré Colombier »,l’ancien Maire, a écrit au journaliste de l’Est Républicainpour revendiquer la paternité de ce projet etpar la même occasion faire savoir que je n’avais pasà me l’approprier car c’est lui qui en avait eu l’idée..Des informations concernant ce projet circulent en s’enprenant à ma personne en des termes tendancieux.Face à cette course aux propos dégradants, il esttemps de faire le point sur les deux projets et de laisserensuite les administrés se faire leur propre opinion.Oui, je persiste et je signe, le projetmis en place par la majorité quej’anime, n’a rien à voir avec unprojet précédent qui aurait été menépar l’ancienne municipalité, mêmesi l’on peut y voir des similitudesquant à sa vocation sociale in fine.En effet, le projet de l’ancienne majorité, tout aussiestimable, était destiné plus particulièrement àl’implantation :1) D’une structure d’accueil, d’hébergement et desoins pour personnes âgées type EtablissementHospitalier pour Personnes Âgées Dépendantes(EHPAD) avec la Maison Hospitalière de Baccarat.2)D’un habitat adapté pour personnes âgées ethandicapées s’inscrivant dans une logique de site àvisée gérontologique avec le bailleur social Meurtheet Moselle Habitat,3) D’une structure multidisciplinaire deregroupement de professions libérales de santémédicale et paramédicale,4) D’une unité d’hébergement pour enfants –adolescents en situation d’insertion socialeprogressive et de formation avec l’établissementMédico-Éducatif de MEHON.L’étude faite en 2006 avait abouti notamment àl’incompatibilité entre les contraintes du site et lescontraintes économiques des opérateurs et avec desconclusions sans appel :Oui, je persisteet je signe ...« Au vu des résultats des études réalisées etcompte tenu du non engagement des opérateursconsultés, le cabinet d’étude conclut à la nonfaisabilité des ces opérations immobilières surle site du « Pré Colombier » et renonce à laprésentation d’une offre d’acquisition foncière àla Ville de Baccarat ».(Extrait du rapport remis le 29 Novembre 2006à la Ville de Baccarat).Après notre élection en mars 2008, j’ai souhaitéque nous réfléchissions de nouveau sur un projet,toujours dans le domaine social. J’en ai confié lacharge à Christian GEX, mon 2eadjoint.Suite à une analyse du besoin, nousavons décidé de nous orienter versun habitat pour séniors afin demieux prendre en compte denouvelles problématiques.Avec le vieillissement de la population, le logementdes personnes âgées est devenu un sujet depréoccupation général. Et pour cause, il y aurait1.160.000 personnes âgées de 60 à 75 anspotentiellement intéressées par les résidences seniorsen 2030. Soit 10 % de cette tranche d'âge.Pour répondre à cette demande, il faudrait construiresur toute la France en vingt ans plus de deux millerésidences séniors comptant chacune cent lits !Si une écrasante majorité de seniors formule lesouhait de « vieillir à la maison », la maladie, ladépendance et souvent la solitude rendent souventce rêve compliqué à réaliser. Face à cette problématique,les résidences seniors proposent un type delogement alternatif.Mais attention, derrière cette dénomination assezaustère on découvre souvent des logements audesign particulièrement intéressant. À mi-cheminentre les logements classiques et les résidencesmédicalisées, ce type d'habitation correspond trèsbien à des seniors bien portants dont l'état de santérisque de se dégrader avec le temps.Chacun pouvant faire le choix de venir dans unerésidence non médicalisée en bénéficiant d’unhabitat adapté, dans laquelle il profitera de servicesdivers et variés permettant de jouir d’uneatmosphère conviviale et chaleureuse, tout engardant son indépendance.


Le concept choisi par cette majoritémunicipale repose sur la mise àdisposition des habitants :1) De logements adaptés à la mobilitéréduite : plain-pied, couloirs et portesplus larges, hauteur des commandesélectriques et des poignées modifiée,aire de retournement, … En fait unespace privatif adapté permettant derester autonome malgré l’arrivéed’une dépendance due à d’éventuelsproblèmes de santé.2)D’un jardin privatif,3) D’un club house permettant de seretrouver dans un espace plus "collectif" pour organiser des rencontres, suivredes animations, recevoir les familles,prendre un repas en commun,4) D’un équipement en domotique et télémédecine de toute la résidence5) D’une maîtresse de maison/ concierge qui sera au service des résidents.BACCARATAprès plusieurs consultations de sociétés spécialisées dans ce domaine, la société « MEDETIC », en partenariatavec le promoteur « Maison DI FLORIO », a décidé de se lancer dans ce projet.Ce seront donc vingt-huit petites maisons de deux ou trois pièces qui verront le jour, en principe, avant lafin de l’année 2012, de 52 à 66 mètres carrés, de plain-pied, avec un jardinet, en plein centre-ville, à proximitéde l’hôpital-maison de retraite, de la salle des fêtes, de l’église, de la mairie et des commerces de proximité.Pas de magasin à l’intérieur, les habitants devant pouvoir continuer à faire leurs courses en ville, ce seront doncdes habitants supplémentaires qui pourront profiter du cadre de vie de BACCARAT et de ses commerces.Voilà les éléments factuels que j’ai en ma possession et que je souhaitais vous présenter aujourd’hui.Ils traduisent l’énergie de la majorité municipale à œuvrer pour le bien-être de tous. C’est là le seul objectif.En conclusion, plutôt que de continuer à ne penser qu’à son égo (qui en prit un coup), je souhaite que monprédécesseur se préoccupe plutôt de l’intérêt général et du bon développement de la commune dans un espritdénué de tout sectarisme.En effet, le rôle d’un élu responsable n’est-il pas d’essayer d’améliorer par différents projets le bien-être desadministrés de tout âge, dont avec sa majorité il a la responsabilité, plutôt que de continuer un débat stérilequi, à part lui et ses affidés, n’amuse qu’un petit nombre de personnes ?Soyez persuadés que toutes ces gesticulations, ces manœuvres mal dosées à mon encontre, ne m’arrêterontpas et que mon équipe m’accompagnera dans la réalisation de nos différents projets.Je souhaite, comme je le fais depuis 2008 sans relâche, être au service des administrés quels qu’ils soient,même si parfois la tâche est rude et répétitive !Josette RENAUXMaire de Baccarat13


NOTRE notre ville VILLE“ La fête des Rugbys”Imaginez…Nous sommes le 9 Juin 2012…Les deux finalistes du TOP 14 ORANGE vont bientôts’affronter !Qu’elles soient parisiennes, du Sud-Ouest, du bord de laméditerranée, nous savons que le succès populaire sera aurendez-vous. Mais cette fête aura également lieu dans notreville, notre club…Aux quatre coins de la France, le 9 Juin 2012 sera le jour deLa FETE des RUGBYS.A l’occasion d’un tournoi de Rugby à « Toucher », lesdébutants, les confirmés, les passionnés, enfants, femmes ethommes, se rencontreront autour de concours et animationsludiques puis assisteront en direct à la retransmission de lafinale du TOP 14 ORANGE.Tous les amoureux du ballon ovale seront réunis grâce àvous !Parrainée par la Fédération Française de Rugby, la fête desrugbys c’est un événement ouvert à toutes et à tous.« Nous allons porter les belles valeurs de ce sport…Ce sera l’occasion de clôturer notre saison, de récompensertoutes les personnes qui s’investissent tous les jours dansnotre club, de séduire de nouveaux supporters et licenciésou tout simplement de regrouper cette belle famille duRugby » témoigne Yannick SALTZMANN, président duclub Raon l’Etape-Baccarat.La fête des rugbys, parce que l’on aime tous lesRugbys…Construite sur le principe de la fête de la musique, la fêtedes rugbys se veut l’événement de tous les Rugbys, telleune vitrine du Rugby national…Un hommage à la grande famille du Rugby et sa culture…• La manifestation est gratuite et ouverte à tous afin defaire connaître et partager les valeurs véhiculées par leRugby.• Initiés, débutants, anciens, passionnés, tous partagent lesrègles du ballon ovale et son mode de vie…Pour participer à l’aventure :Yannick SALTZMANN06.76.16.59.92 / rcrb@rcrb.frFETE des RUGBYS, samedi 9 Juin 2012au parc Michaut de Baccarat.1 ère édition du Rallye du cristal / Ville de BaccaratL’ASA STANISLAS organise un rallye automobile le samedi 14avril en collaboration avec la Ville de Baccarat et l’Office Municipaldes Sports. C’est notre pilote régional, Jean-Renauld MARCHALdernier vainqueur en date du Rallye de Printemps qui est àl’initiative de cette course.La manifestation débute le vendredi 13 Avril à 17h avec lavérification administrative et technique des véhicules : le premiercontrôle prévu pour 18h mais c’est bien le samedi 14 avril quecommence véritablement la course à 8h.Le parc assistance occupera la totalité de la place du marché et lesvoitures de courses seront visibles le long de la Meurthe près de lacantine du collège. La salle des fêtes est réservée pour la directionde course.Pour des raisons d’équité entre les coureurs, le parcours seraofficiellement communiqué une semaine avant le départ.La remise des prix aura lieu le samedi à 19h.Souhaitons une bonne course aux participants !14David BÉGNÈNE, Adjoints aux sportsDes interdictions de stationner et de circulersont mises en place sur la place du marché,Allée des Marronniers et avenue de Lachapelleà compter du vendredi 13 avril à 14h etjusqu’au samedi 14 avril à 20h sauf véhiculesdu rallye, bien évidemment.


Les bachamois et le civismeCITOYENNETÉRemise de cartes électorales aux jeunes électeursLes Bachamoises et Bachamois âgés de 18ans sont invités par la municipalité pourrecevoir leur carte d’électeur, le mercredi 4avril 2012 à 18 h30 Salle de la République.Cette cérémonie a pour but de rappelerl’importance d’exercer son droit de vote. C’estaussi le moment de rappeler les droits etdevoirs des électeurs ainsi que les principes quirégissent la République, en particulier ladéfense de la démocratie.Dès cette année, avec les élections présidentielleset législatives (députés), ces nouveaux électeurs vontpouvoir utiliser leur droit de vote pour la première fois. C’estpourquoi, il est apparu important de remettre officiellementla carte d’électeur aux intéressés.Elections, mode d’emploi> VOTER PAR PROCURATIONEn prévision des scrutins des 22 Avril et 6 Mai 2012(Elections Présidentielles) et des 10 et 17 Juin 2012(Elections Législatives), les électeurs qui ne pourront se rendreaux urnes ont la possibilité de faire établir dès à présent uneprocuration de vote, par un officier de police judiciaire.Le mandant doit se présenter personnellement à lagendarmerie et justifier de son identité.Motifs pour qu’une demande soit recevable : obligationsprofessionnelles, formation, handicap, problème de santé,assistance à une personne malade ou infirme, vacances.Pour qu’une procuration soit valable, le mandataire doitrésider dans la même commune que le mandant. Chaquemandataire ne peut disposer de plus de 2 procurations dontune seule établie en France.> CARTES ELECTORALESLes cartes électorales qui n’ont pu être distribuées auxdomiciles des électeurs, principalement suite à un changementd’adresse non signalé au service élections, sont retournées enmairie. Les électeurs auront la possibilité de retirer leurcarte le jour du scrutin, après vérification de leur inscriptionet sur présentation de leur pièce d’identité.Nous rappelons que la carted’électeur est un document quiatteste de l’inscription sur leslistes électorales de la commune.Si toutefois son inscriptionn’avait pas eu lieu, la personnepeut régulariser sa situation ens’adressant à la mairie de sondomicile.Un moment symbolique dans la vie citoyenne des jeunesélecteurs."Ne pas voter, c’est laisser d’autres quevous choisir à votre place "Isabelle CHASSAIN, Adjointe à la citoyenneté> POUR POUVOIR VOTERLa carte électorale ne suffit pas dans les communes deplus de 3500 habitants.L’électeur doit se munir également d’une pièce d’identité.Sont admises comme pièces d‘identité pour pouvoir voterles :- Cartes nationales d’identité ou passeports (même périmés)- Permis de conduire- Permis de chasser avec photographie- Cartes du combattant (de couleur chamois ou tricolore)- Cartes d’invalidité civile ou militaire, avec photographie- Cartes d’identité de fonctionnaire avec photographie délivréespar le directeur du personnel d’une administration centrale, parles préfets ou par les maires au nom d’une administration del’état- Cartes d’identité ou de circulation avec photographie délivréespar les autorités militaires.Il est toutefois possible de voter sans la carte électoraledans toutes les communes, sur présentation d’une pièced’identité et vérification de l’inscription sur la listeélectorale.> NAVETTEUn transport gratuit est organisé à destination despersonnes qui rencontrent des difficultés pour se rendre auxurnes les dimanches d’élections de 14h à 16h. Il suffitDépistage de l’alcoolémie : une nouvelle dispositionL’éthylotest est obligatoire dans les véhicules à partir du 1 er juillet 2012Le Décret N°2012-284 du 28 février 2012 oblige toutconducteur d’un véhicule à posséder un éthylotest non usagédisponible immédiatement.L’éthylotest doit satisfaire aux conditions de validité,notamment sa date de péremption, prévue par le fabriquant.Le conducteur d’un véhicule équipé par un professionnelagréé ou par construction d’un dispositif d’anti-démarrage paréthylotest électronique ainsi que le conducteur d’un autocaréquipé d’un tel dispositif sont réputés en règle.Le texte entre en vigueur le 1 er juillet 2012.Le défaut de possession d’un éthylotest sera sanctionné àpartir du 1 er novembre 2012.L’absence d’éthylotest à bord entraînera une amende depremière catégorie à 17 euros. N’attendez pas le derniermoment, pensez à vous équiper maintenant !Claude LINDER,Adjoint référent à la sécurité15


Fête artisanaleLa 19 eme Fête de l’Artisanat et de laBrocante aura lieu le dimanche 29 Avril,sous les remparts de la Tour des Vouéset les rues environnantes.L’artisanat sera encore bel et bienprésent avec de la peinture sur soie,faïence et porcelaine, céramique, cuir,tricot, point de croix, bijoux, sculpturessur bois et sur pierre, forgeron, potier,tourneur sur bois, (artisan travaillant devant vous), peintresur tableau …Du côté de la gastronomie, laissez vous tenter par lessaucissons, lard fumé, vins d’Alsace, miel ou confiseries.La brocante ne sera pas en reste puisque les rues desMoulins, rue Abbé Munier, en partie rue A.Michaut, rue desPertusots, rue des 3 Frères Clément, accueilleront plus de 80brocanteurs. Les réservations sont déjà nombreuses, maisvous pouvez encore vous inscrire au 06.14.39.82.61ou vousprocurer des bulletins d’inscription à l’Office de Tourismerue Division Leclerc, à la boulangerie F. Pierre 4 Rue deMénil ainsi qu’à la librairieSchilt rue Adrien Michaut autarif de 10 € les 5 mètres.Attention : aucune inscriptionne sera prise sur place. Toutesles places non occupées à partirde 8h seront la propriété duComité des Fêtes.Restauration sur place (Menu Lorrain : Quiche Lorraine,Toffaille, Frites, Grillades) et buvette. Manège enfants.L’ inauguration se déroulera en présence des officiels etde la Musique d’Ensemble Municipale de Baccarat à 11h45.Animation à partir de 14h30 avec le groupe countryd’Azerailles.Le Comité des Fêtes vous invite à vous rendre nombreux àcette fête qui est maintenant entrée dans les grandesmanifestations du Lunévillois et au delà. En souhaitant quele soleil soit de la partie !16SOCIAL : un nouveau service pourles seniorsLe club du 3 ème âge de Baccarat, présidé par Aliette HERBACH, ouverttoute l’année accueille environ 35 personnes régulièrement chaquevendredi après-midi de 14h à 17h dans des locaux mis à sa dispositionpar la municipalité et situés rue Abbé Munier.Ce sont des moments de détente avec jeux de belote, scrabble, lotos,tarots etc .. ainsi que des instants de convivialité à l’occasion desanniversaires, appréciés par toutes et tous.Afin d’aider le maximum de personnes à se retrouver ensemble pour luttercontre la solitude, la municipalité a décidé dans le cadre du CCAS,de mettre un minibus à la disposition des personnes âgées ayant desdifficultés à se déplacer ou sans moyen de transport. Ce véhicule estconduit par un employé de la ville volontaire, très heureux de rendre ceservice à nos aînés.Il conviendra que la Présidente appelle la veille pour donner l’adresse despersonnes à conduire afin d’organiser le transport.Yvette COUDRAY,Adjointe aux affaires socialesDépistages gratuitsLa ville de BACCARAT, le Centre Communald’Action Sociale de BACCARAT et laCaisse Primaire d'Assurance Maladie deMeurthe et Moselle proposent le :Jeudi 5 avril 2012 de 8h30 à 12hà l'Espace Louise Michelde BACCARAT2, rue de la BaugerieUne opération"DEPISTAGES GRATUITS "pour tous :DIABÈTEHYPERTENSION ARTÉRIELLECAPACITÉ RESPIRATOIRERAPPEL de VACCINATIONSInformations autour du :Dépistage organisé du cancer du sein etdu cancer colorectalDépistage VIH - HépatitesLes partenaires de l'opération :L'Association Lorraine des InsuffisantsRespiratoires et des Apnéiques du Sommeil -ALIRAS / Le Centre Communal d'Action Socialede Baccarat / La Mairie de Baccara t/ Le Centrede Vaccination du CHU Nancy Brabois / LaMaison du diabète et de la Nutrition du Lunévillois/ Le Centre Hospitalier de Lunéville - servicede Cardiologie.


NOTRE notre ville VILLEEXPOSITIONDu 6 avril au 12 mai, le service culturelde la ville vous propose à l’Hôtel deVille, une exposition d’art contemporainavec les sculptures de LLWYT et lespeintures de Bernadette NEL.Bernadette NELDécédée en 2006, Bernadette Nelétait institutrice, puis professeurde collège et professeur à l’Ecolenormale de Maxéville. Elle yenseignait la pédagogie du Français.Artistiquement, elle a commencéà peindre en autodidacte en 1978,réalisant en 27 ans un peu plus de900 œuvres (peintures, sérigraphies,dessins, sculptures et assemblages).Elle a exposé dans toutes lesrégions de France mais aussi enRussie, au Japon, à Hong-Kong,aux Etats-Unis, en Europe(Luxembourg, Belgique, Suisse,Allemagne, Italie). Vous pourrezdécouvrir à l’hôtel de ville unesérie de peintures sur « l’artrupestre », « un hommage auxsumériens », «signes», quelquessculptures en bronze comme l’âneSancho ainsi que des dessins.LLWYTSon nom d’artiste rend hommage àun druide irlandais qui a façonnéun monde d’apparences. Plasticien,accessoiriste et créateur de mobilierd’intérieur, il possède au départ uneformation d’ébéniste. Il travaille sesœuvres en 3 dimensions à partird’objets de récupération en fer,pierre, terre…Sa spécialité ? Détourner les objetsde leur usage initial pour obtenirune alchimie artistique de lamatière. Depuis 6 ans, il travaillesur les créations et mises en scène,en lumière, pour la Cie MateriaPrima de Nancy. Il a égalementparticipé à des créations à Parispour le Théâtre du Châtelet,l’Opéra Bastille, ou le cinéma(notamment sur le film « Jeanned’Arc »).CULTURECONFERENCEJEUDI 19 AVRIL 2012« Maison de rêveou maison cauchemar ? »Après trente années d’expertises géobiologiquesen Europe, ayant analysé près dehuit cents maisons ou appartements, il estpossible d’affirmer que certaines demeuresnuisent à la santé mentale et physique deleurs occupants alors que d’autres sontplutôt bénéfiques. L’implantation de lamaison est décisive : la nature du terrain,son exposition, la présence de failles dansle sous-sol, de passages d’eau, et autresperturbations géologiques ... mais surtoutles matériaux du bâtiment, les installationsélectriques et certains générateurs d’ondespeuvent nuire gravement au sommeil et êtreà l’origine d’un simple mal-être ou d’unevéritable maladie. Cependant la qualité denotre sommeil dépend de petites précautions :l’orientation du lit, lampes branchéescorrectement, éloignement des circuitsélectriques, radios-réveils et autres enginsde téléphonie…Roger PIERRE expliquera les moyens dedétection des « mauvaises » ondes et lesmultiples solutions que chacun peut mettreen place pour améliorer sa qualité de vie.Hôtel de ville à 20h / Entrée libreFESIVAL DES METIERS D’ART 2012CONCOURS :la 1 ère phase achevéeLe 20 mars, le jury du concours du Festival Internationaldes Métiers d’Art 2012 s’est rassemblé à l’Hôtel de Villepour étudier les dossiers déposés par les artisans.Après le thème de « la transparence » en 2010, c’est« le reflet » qui sera mis en scène par les créateurs.Le jury présidé par Jean-Louis HURLIN, Forgeron Maître d’Artde France est également composé de Josette RENAUX,Présidente de Baccarat Développement, Maire deBaccarat et Vice-président de VMA chargée du GrandEst, Isabelle WAGNER représentant le DirecteurRégional des Affaires Culturelles (DRAC), AnaïsSTUTZMANN, Déléguée Régionale d’Ateliers d’Artde France, Christophe de LAVENNE, CorrespondantRégional de l’INMA, Chef de Projet de la MissionRégionale Métiers d’Art – INFFOLOR, Christian DEBIZE,Directeur de l’ENSA de Nancy, Yves PARISSE,Maître d’Art, Léon HERSZBERG, Amateur d’Art,Anne CREUSAT, Chargée de Mission à la Mairie deBaccarat et Monique MANOHA, Chargée de Mission au PôleBijou.46 dossiers ont été reçus montrant un réel engouementpour ce concours. 12 ont été retenus et verront donc lanaissance de 12 œuvres.FIMA22, 23, 24JUIN2012On peut dès à présent annoncer les corps demétiers représentés : sculpteur, designer-dentellière,relieur-doreur, verrier, souffleur de verre, créateurtextile, ébéniste, designer-tapissier, peintre endécor et créatrice de mobilier.Le résultat de ce concours sera le fruit d’uneexposition à la salle des fêtes, à l’occasion dufestival les 22,23 et 24 juin, où les réalisationsseront à nouveau en compétition pourl’attribution de 3 prix : le grand prix d’un montant de5000€, le prix spécial de 2000€ et la mention spéciale dujury de 2000€. Le public pourra également participer envotant et attribuant le prix du public à son œuvre favorite.La remise des prix se déroulera le samedi 23 juin à lasalle des fêtes.17


Majorettes, pêche, modelismeSuite au succès rencontré lors de sapremière édition, l’association desmajorettes « les Diamants deBaccarat » réitère sa journée auxEtangs des Bingottes le 6 mai2012.TRIBUNE tribune libre LIBREPas de contribution reçueDéroulement de la journée :> Concours de pêche de 8h30 à 11h< Repas de 12h à 13h15> Démonstrations des 4 troupes demajorettes à partir de 13h30> Navigation des bateaux à partir de 13h30> Remise des prix à 17hLa réservation des repas est possible jusqu’au 30 avril au tarifde 12 € (crudités – charcuterie – paella – pain – dessert) auprès deMichel MARQUAIRE, 2 rue de Grammont à Baccarat /06.13.24.91.24.18Inscriptions à l’école maternellePour anticiper la prochaine rentrée scolaire, les parents qui désirentscolariser pour la première fois leur(s) enfant(s) en Septembre 2012sont invités à se présenter dès à présent en Mairie auprès deCatherine VINCENT munis du livret de famille.(enfants nés avant le 1er janvier 2010)Contact : 03 83 76 06 92 (sauf le mercredi après-midi)Bientôt,le cirque MaximumLes 15 et 16 mai, le cirque Maximuminvestira la place G al Leclerc pour leplus grand plaisir des petits et desgrands.Un nouveau spectacle de vrai cirqueavec des animaux, notamment lestigres blancs et dorés de JimmyKlising, des acrobates, de la magie, desclowns et un orchestre.solutions7 9 3 6 2 8 1 5 42 5 6 4 7 1 9 3 84 8 1 5 9 3 7 2 63 2 4 9 6 7 8 1 55 7 8 2 1 4 6 9 36 1 9 8 3 5 2 4 71 6 5 3 8 9 4 7 29 3 2 7 4 6 5 8 18 4 7 1 5 2 3 6 9SOLUTIONSSudokus2 4 1 3 7 6 8 9 55 7 9 2 8 1 3 4 63 8 6 4 5 9 1 7 24 6 5 8 2 7 9 1 39 3 7 1 4 5 2 6 88 1 2 6 9 3 7 5 41 5 4 7 3 8 6 2 97 9 8 5 6 2 4 3 16 2 3 9 1 4 5 8 7Précisions sur la rue du BréchonSuite à l’article paru dans notre rubrique « souvenir»dans le Trait d’union n°41 sur la rue du Bréchon, unbachamois a retrouvé des documents officielsconcernant une propriété de ses parents. Le premierdocument datant de 1838 fait mention de la rue ainsique de la ruelle du Brochon. Le second documentdatant de 1870 fait mention également de la rue duBrochon ayant attrait à une maison située 6 ruePasteur (anciennement rue de l’abattoir).Ces documents témoignent bien que Brochon s’esttransformé au fil du temps en « Bréchon » sans nousdonner plus d’explications.Notons également que le nom du premier Maire inscritsur le tableau des Maires de la salle de la Républiquede l’Hôtel de Ville est : Jean BROCHON, maire en1597. Cette mention nous incite, à tort ou à raison...,à faire un lien entre les deux appellations.Nos remerciements à Denis MANGIN pour avoirapporté sa pierre à cette recherche de mémoire.Accueil de LoisirsLe service jeunesse de la Communauté de Communesdes Vallées du Cristal propose à vos enfants unaccueil de loisirs pendant les vacances de Pâques,du mardi 10 au 20 avril sur le thème “ la ferme serebelle ”. Inscriptions et renseignements au03.83.75.41.13 ou 06.31.77.63.96.jeux p22Mots fléchésHORIZONTALEMENT :DESORIENTATION-DESASSORTIR-PARAMETRA-REGI-GAGER-MIROTON-NOCE-OPINAIT-SANITAIRES - TIR - STRESS - SUR - QUAI - AS - OO - IO -JUILLET - ANIMES - ES - EPARGNEE - OSSU - LIEUE - RAS -ENDOSSERA - IS - RELIER - TRAMERA - PLANETARIUM -GUETTER - ISSUES - IRES - OUR - OST - OSAS - FUSAIN -AY -AI - LESA I- SAPE - ON - METS - TU - PET -TENTEES - SAISI.VERTICALEMENT : PEDAGOGIQUES - EPUISANT - SERAC -RUISSELLERAI - DOSAGES - AL - UNIATES - MN - RAME - ASILE-DENTS - LET - VISERONT - EPLOREE - FETE - EST - PIRATAIS- TROUSSE - ENORMITES - RESTA - USA - TRAINAS -AGUERRIRAIT - RAT - RAISONNERAIS - US - TIROIR - OIE -AMUSONS -MIRETTES - MER - EMUS - API - GO - SUIE - AIR -ETAPES - ANGINE - ROSISSAIS -YETI.


permanencesPERMANENCESÀ L’HÔTEL DE VILLEADIL (infos logement) : 03/04 de10h à 12hArmée de terre :18/04 de 9h à 11h.Attia consulting : les jeudis de 8hà 12h et 14h à 18h.CAL : 05 et 19/04 de 14h à 16h.Cidff : 16/04 de 14h à 17h30.Conciliateur : 11,20 et 27/04 de14h30 à 17h, sur RDV.Tél : 03.83.76.35.35CRAM : 11 et 25/04 de 9h à 12h.Comissaire Enquêteur :jeudi 05/04 de 10h à 12hEntraide chômeurs : sur RDVjeudis 12 et 26/04 de 14h30 à 17h30Energies renouvelables : sur RDV,Lundi 16/04 de 14h à 17h30Mission Locale : sur RDVles mardis et vendredis.Mutualistes anciens combattants :le 06/04 de 14h à 16h30.Journées d’accueil et d’orientationRSA : 18/04 sur RDV -Relais Services Publics : tous leslundis et vendredis de 10h à 12h,les mardis de 15h à 18h.club vosgienCLUB VOSGIENRandonnées des jeudis +/- 10 km.05/04 La salleInfos : 03 29 58 37 3912/04 SenonesInfos : 03 29 41 67 0319/04 VexaincourtInfos : 03 29 41 47 3626/04 Val et ChatillonInfos : 03 83 75 36 12Rendez-vous à 13h15,à Raon l’Etape,place de la République.ETAT état civil CIVILNaissances04/03 : Léa GIGNOUXFélicitations aux parents !MariagesNéantDécès20 /02 : Julienne LEGRANDveuve TRABACH27/02 : Marie MAGNIETTEveuve RENAUD29/02 : Alain RENARDNos sincères condoléancesaux familles !Ordures ménagèresinfos expressINFOS EXPRESSDéclaration trimestrielle du RSAFaites votre déclaration trimestrielle sur www.caf.frChaque trimestre pour bénéficier du RSA, vous devez nous communiquer lesressources de votre foyer et nous faire part d’éventuels changement dans votresituation : c’est votre déclaration trimestrielle. Jusqu’à présent, vous pouviez effectuervotre déclaration trimestrielle à l’aide du formulaire papier ou sur www.caf.frDepuis janvier, la Caf ne vous envoit plus le formulaire. Vous recevrez un e-mailpour vous inviter à réaliser votre déclaration trimestrielle sur www.caf.frSur www.caf.fr la déclaration trimestrielle, c’est simple, rapide et fiable.Il vous suffit d’accéder à votre espace en cliquant sur « Mon compte » (avecvotre numéro d’allocataire et votre code confidentiel) et de vous rendre sur la rubrique« Mes démarches ». Ensuite, indiquez vos ressources et les informations qui permettrontde calculer vos droits. En effectuant votre déclaration trimestrielle sur www.caf.fr,fini les papiers à envoyer ! Votre dossier personnel est automatiquement mis à jour.N’oubliez pas d’effectuer votre déclaration trimestrielle même si vous n’avez aucunrevenu. Vous n’avez pas Internet à la maison ? Pas de problème ! La Caf, commed’autres organismes, propose des accès Internet en libre-service.Mise à jour du plan cadastralLa population de BACCARAT est informée du passage du géomètre du cadastre(impôts fonciers) du 26/03/2012 au 06/04/2012.Le service du cadastre est habilité à constater les changements intervenus dans lareprésentation du plan cadastral de notre commune.Un mesurage sur place est effectué par le géomètre du cadastre.Les personnes concernées par un changement de leur propriété, suite à une constructionnouvelle, addition de construction ou démolition partielle, sont invitées à rendreaccessibles les bâtiments concernés, étant entendu que les opérations topographiquesse feront à l’extérieur des bâtiments.3Baccarat10 17AVRILBadménil24 4 11 18 25AVRILLe ramassage est réalisé le mardià Baccarat, le mercredi à Badménil.À découvrirLe portail d’infos au service des LorrainsEconomie, culture, tourisme, environnement, vie del’institution régionale, horaires du Métrolor-TER ? etc...Retrouvez toute l’actualité et les infos pratiques de la Lorrainesur le portail lorraine.eu . Chaque jour, découvrez des brèves sur les informations dumoment et chaque semaine revivez tous forts de la Région Lorraine en quelques minutesavec l’Hebdo vidéo.Le site de la Communauté de Communes des Vallées du CristalLa CCVC s’est doté d’un nouvel outil d’information à destination des habitants des 19communes qu’elle rassemble. Ainsi, le site web www.ccvc54.fr en service depuis fin mars,réalisé par la société Véranis et mis à jour par Ludovic Marbache vous informe des sitestouristiques, de l’actualité de la collectivité, de ses compétences afférentes et vous apporteune multitude d’informations pratiques (transports scolaires, menus de la cantine, inscriptionsaux activités périscolaires, offres d’emplois, ordures ménagères, accueil de loisirs …)MEMOLes sacs sont à déposer la veille.Eco-sacsBaccaratBadménil1125AVRILLes sacs jaunes sontramassés chaque mercredides semaines IMPAIRES.19


CUISINE cuisineRaide dinguede chocolatTentation inédite... gourmande... diablement alléchantepour un dessert de Pâquestout en superpositions.Mille-feuillede PâquesINGRÉDIENTS :1. Préchauffer le four à thermostat 5/6.2. Faire fondre le beurre et laissez-lerefroidir. Battre les blancs d'oeufsavec le sucre sans faire monter.Puis ajouter la farine et le beurrefondu.3. Sur la plaque du four garnie d'unpapier de cuisson beurré et fariné,déposer des petits tas (l'équivalentd'une petite cuillère à café) assezespacés, étaler avec le dos de lacuillère. Parsemer d'amandeseffilées.4. Faire cuire 10 min au four àthermostat 5/6 (165°C). Les tuilesdoivent être dorées sur les côtés.5. Sortir la plaque et la poser surune surface plane. Décoller lestuiles avec une spatule et lesdéposer sur une grille.6. Monter le mille-feuille enalternant tuiles et glace au chocolatet décorer l’assiette d’un trait dechocolat fondu.202 blancs d'oeufs 100 g de sucre enpoudre50 g d'amandes effilées35 g de beurre 30 g de farineQuelques gouttes de vanille liquide


SOUVENIR souvenirSi les enfants d’aujourd’hui connaissentplutôt le chapelier fou d’Alice au paysdes merveilles, le chapelier était pour nosaînés un métier courant. La rue desPonts à elle seule en comptait 3 : APTÉ aun°21, DAVID au n°34 et JUSSIAUX au N°42.On comptait une 4 eme boutique chezARNOUX au 9 rue des cristalleries. C’estdire s’il l’on sortait « le chef » couvert !Le métier de chapelier se divisait au moyenâge en plusieurs branches.Il y avait les chapeliers « de fleurs », leschapeliers « de coton », les chapeliers « depaon », les « faiseuses de chapeaux d’orfrois »,et enfin les chapeliers « de feutre », quifinirent par se substituer à tous les autreschapeliers.LES VIEUX METIERSLe chapelierAu quatorzième siècle et surtoutau quinzième siècle, leschapeaux de paon et d’orfroisne furent portés que par lesfemmes. Sans doute lesplumes de paon étaient alorsplus coûteuses qu’elles ne lesont aujourd’hui, bien que lenoble oiseau figurât souventsur la table des grandsseigneurs.Quant aux chapeliers decoton, il ne vendaient pas àvrai dire de chapeaux, maisdes bonnets et des gants delaine.Extrait web “ la france pittoresque “Dans le haut Moyen-Age, le terme chapeau s’entendaitaussi bien d’une couronne de métal ou de fleurs que duvéritable couvre-chef, et l’usage du chapeau-couronnesemble remonter bien loin : certains auteurs en ontattribué l’invention aux Gaulois. Disons seulement quela mode en persista très longtemps au moyen âge :comme on portait les cheveux très longs, il fallait lesretenir et les empêcher de tomber sur les yeux.Les Chapeaux de fleurs furent plus tard remplacés dansla classe riche par des cercles d’orfèvrerie ornés deperles précieuses. Toutefois le « chapel de fleurs » restaà titre de redevance féodale, et fut considéré comme unemarque d’honneur et de respect.expressionsEXPRESSIONSLe goût des mots pour en sourire, pour les savourer et les remettreà l’ordre du jour en joutes oratoires hautes en couleurs et endrôleries.Payer rubis sur l’onglePayer tout, tout de suite. Sans remise, ni crédit, ni délai. Payercomptant cash. Et se payer cash, rapide, moderne, a supplantépayer rubis sur l’ongle, locution élégante, littéraire, au demeurantobscure. C’est une histoire de vin rouge : vider son verre jusqu’àune dernière goutte qui pourrait rester en équilibre sur un ongle(curieuse gymnastique…) cela s’appelait faire rubis sur l’ongle !Du vin entièrement bu, on est passé à l’argent entièrement versé…Et, quoique billets et pièces ne soient pas de couleur rubis et qu’ilssoient saisis à pleine main, l’expression, d’une poésie surréaliste,s’est imposée.La langue française a vite vu fleurir les expressions tantl’objet pris d’importance.Ainsi, mieux vaut « ne pas s’occuper du chapeau de lagamine » au risque d’en « baver des ronds de chapeaux ».A moins que de « travailler du chapeau », on peuxaussi le « sortir du chapeau ». On « démarre sur leschapeaux de roues » : si ça se passe bien on lui « tireson chapeau », si ça se passe plutôt mal … on lui fera« porter le chapeau ». « Chapeaux bas », MessieursMesdames !CITATION citationSoyez comme l’oiseauposé un instantsur des rameaux trop frêlesqui sent plier la brancheet qui chante pourtantsachant qu’il a des ailes.Victor HUGO« Je paierai rubis sur l’ongle quand le moment sera venu dem’engager et de me compromettre. »Paul Morand, L’Homme pressé.21


JEUX jeuxinstructiveségarementmesuresprécisesgros blocde glacepointerontavirongrossesbêtisespointcardinalrongeurrôdasjolis yeuxboite àcoulissemal degorgeMOTS FLÉCHÉSSolutions des jeuxpage 18SUDOKUDans chaque ligne, chaque colonne,chaque carré, tous les chiffresde 1 à 9 doivent être utilisés.3 6 52 4 1 99 23 8 15 1 31 9 76 82 7 6 14 2 32 6 57 18 5 18 7 9 348 2 6 34 3 25 36 9 7déparierconfiguramisermariagestand defoireposte denaviremoisprépositionsolidementbâtiréunirplafondétoiléépiercolères depoètepris lerisqueparesseuxporteurde ragotsrevêtiratrèsfatigantappareilsd’hygiènecoulerai àflotsils fontle menutraumatismecaponeintimemise decôtéchrétiensd’Orientvieilledistancecrocsfrustraimanganèsedonnaitson avisrefugedessins aucharbonterme decourtbonnecartelarmoyanteville deChaldéecélébrationboeuf ensauceutilisaisen fraudecombineraboite àoutilspleinsde viedemeuraportes desortiegrandenationpronompourintimeslacpyrénéenendurciraitgérehabitudesargumenteraisvieuxserviceébranlecertainfille niaisetondufaisons rireventpuantArgos lasurveillaitimmensitéville deBourgogneremuéschampagnenom depommejeuchinoisrésidu decombustionalluregénéralephasesprenais dela couleurhommedesneigesMOTS MÊLÉScharméesattrapéABSTENTIONBULLETINBUREAUCAMPCAMPAGNECANDIDATCARTECHAMBRECONSEILCOUTDEBATDEFIDEPUTEDROITELECTEURELECTIONELIREFRAUDEHEMICYCLEISOLOIRLISTEMAIREMANDATOPINIONPARAPHEPARLEMENTAIRE22PARTIPESERPROGRAMMEPROMESSERANGSCRUTATEURSCRUTINSENATEURSIEGESLOGANSSONDAGESUFFRAGETOURVOIXVOTERMots mêlés :Trouver tous lesmots de la listedans la grille.Les mots sontdans tous les sens(voir exemple).P C D T A D I D N A C X I O VO A O R B E P B T A D N A M OP M R U S F M M U A E R U B TI P I L T I A O A L E L I R EN A O H E M I C Y C L E U T RI G L I N M R P R O M E S S EO N O I T C E L E T T I T S CN E S E I T M N E A L E E I OE R I D O G M G T S G N L E NH B D U N E A U N A A T E G SP M R A V R R A D T I T C E EA A R R F C G N E O U R T T IR H R F S O O U R P E S E R LA C U T L S R D E B A T U A OP S T S I E P D N I T U R C S


A à L’AFFICHE l’affiche6 et 7avrilVoyage au centre de la terreSean Anderson, 17 ans, reçoit un message dedétresse codé en provenance d'une île mystérieusedont personne n'a jamais entendu parler… Toutaussi impatient que Sean de savoir d'où vient ce message, Hank,son beau-père, décide de tenter l'aventure ! Ils mettent alors lecap sur le Pacifique Sud, puis sur une destination quasi inconnue,dont personne, ou presque, n'est revenu en vie… C'est unecontrée d'une beauté stupéfiante, où vivent d'étranges eteffrayantes créatures entre des volcans et des montagnes d'or.Accompagnés de Gabato et de sa fille Kailani, ils partent à larecherche de cette terre lointaine : ils devront sauver le seul êtrehumain qui y habite et fuir avant qu'un terrible volcan nesubmerge l'île et n'enfouisse ses trésors à tout jamais…13 et 14avrilChronicleAprès avoir été en contact avec une mystérieusesubstance, trois lycéens se découvrent dessuper-pouvoirs. La chronique de leur vie qu’ils tenaient sur lesréseaux sociaux n’a désormais plus rien d’ordinaire…D’abord tentés d’utiliser leurs nouveaux pouvoirs pour jouerdes tours à leurs proches, ils vont vite prendre la mesure dece qui leur est possible. Leurs fabuleuses aptitudes lesentraînent chaque jour un peu plus au-delà de tout ce qu’ilsauraient pu imaginer. Leur sentiment de puissance etd’immortalité va rapidement les pousser à s’interroger sur leslimites qu’ils doivent s’imposer… ou pas !Au cinéma “ le Concorde ”12 rue Abbé Munier -03.83.75.21.61Séances : vendredi - samedi à 20h30 / Dimanche à 15hlectureLECTURE20 et 21avril26 avril14h30> Sombre éclat de Simon TolkienLondres 1958. Le jeune David Swain estcondamné à la prison à perpétuité pour le meurtrede l’amant de sa petite amie, Katya. Sa culpabiliténe fait aucune doute…sauf pour l’inspecteurTrave, qui ne peut cependant rien prouver.Oxford, 1960.Le prisonnier s’évade. La mêmenuit, on retrouve le corps de Katya, sauvagementassassinée. Une chasse à l’homme est lancéecontre Swain. Pourtant les soupçons de Travese dirigent dans une tout autre direction : l’onclede Katya, Titus Osman, un riche diamantaire quisemble prêt à tout pour cacher ses anciennesamitiés nazies. En enquêtant sur ce mystérieux personnage, le policier solitairedécouvre un homme au réseau puissant, tissé dans les cendres de la SecondeGuerre mondiale. Mais le système judiciaire refuse de prendre en compte sesconsidérations et s’en tient aux crimes passionnels. Serait-ce parce que Traveest sur le point de mettre au jour des vérités qui dérangent ?BattleshipOcéan Pacifique… Au large d’Hawaï, l’US Navy déploie toute sapuissance. Mais bientôt, une forme étrange et menaçanteémerge à la surface des eaux, suivie par des dizaines d’autres dotées d’unepuissance de destruction inimaginable. Qui sont-ils ? Que faisaient-ils, cachésdepuis si longtemps au fond de l’océan ? A bord de l’USS John Paul Jones, lejeune officier Hopper, l’Amiral Shane, le sous-officier Raikes vont découvrir quel’océan n’est pas toujours aussi pacifique qu’il y paraît. La bataille pour sauvernotre planète débute en mer.La séance en plus :Nos plus belles vacancesClaude, juif d’Algérie arrivé en France quinze ans plus tôt, emmène sa jeunefemme Isabelle, ses deux garçons et sa belle mère en Bretagne. C'est Isabelle,ayant pris Claude en flagrant délit d'adultère, qui a choisi pour les vacances lepetit village où elle est née. Au Rocher Abraham, ils sont accueillis avecméfiance par les autochtones à l'accent rugueux comme leurs mains...Principalement au café du village où les hommes se retrouvent. Juifs piedsnoirs,bretons catholiques, Parisiens, provinciaux... : la cohabitation n'est pasfacile. Mais ce sont des hommes avant tout. Des vrais. Alors peu à peu, avecbeaucoup d'humour, avec humanité, avec empathie, les choses vont évoluer,des liens se tisser...27 et 28avrilHunger GamesChaque année, le Capitole oblige ses 12 districts à envoyer ungarçon et une fille - les "Tributs" - concourir aux Hunger Games.A la fois sanction contre la population pour s'être rebellée etstratégie d'intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sontun événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s'affronterjusqu'à la mort. L'unique survivant est déclaré vainqueur.Programme sous réserve de modificationsEgalement disponible sur www.ville-baccarat.frTarif unique5 €Rien ne s’opposeà la nuitde Delphine de ViganMa famille incarne ce que lajoie a de plus bruyant, de plusspectaculaire, l’écho inlassabledes morts, et le retentissementdu désastre.Aujourd’hui je sais aussiqu’elle illustre, comme tantd’autres familles, le pouvoir dedestruction du verbe, et celuidu silence.Livres disponibles à la Bibliothèque- Espace Louise MichelMercredi de 16h à 17h30 /Vendredi de 9h à 11h et de 17h à 18h3023


NUMÉROS numéros utiles UTILESURGENCESPompiers ..................................................... 18Police-secours ........................................... 17Gendarmerie ......................... 03.83.75.34.82Urgence médicale - SAMU ........................15depuis votre portable ......................15 ou 112Hôpital Lunéville ..................... 03.83.76.12.12Hôpital St Dié .......................... 03.29.52.83.00Centre anti-poison ................. 03.83.32.36.36Astreintes pharmacie .......................... 32.37ASSISTANCESEnfance maltraitée ................. ..................119Fil santé jeunes ...................... 0 800 235 236Drogue info services .............. 0 800 231 313- Depuis un portable : 01 70 23 13 13- Ecoute cannabis : .... 0 811 912 020- Ecoute Alcool : ........ 0 811 913 030Sida info service .....................0 800 840 800Croix Rouge écoute ................ 0 800 858 858Allosécu - serveur vocal ......... 0 820 900 900Caisse Primaire d’Assurance Maladie 0 820 904 184Caisse d’Allocations Familiales ...0 820 255 410DEPANNAGESEAU - urgence - service municipal....................................................03.83.75.29.83..............................................ou 06.72.02.84.41EDF ........................................... 0 810 333 054GDF ............................................0 800 668 888Câble ........................................................39 90NUMÉROS VILLECentre Technique Municipal....................................................03.83.75.29.83Week-end et jours fériés .........06.72.02.84.41Accueil Mairie ..........................03.83.76.35.35Espace Loisirs .........................03.83.75.41.13Service culturel ........................03.83.76.35.35Ecole de musique ....................03.83.75.18.96Piscine Intercommunale..........03.83.75.15.79Salle de sports .........................03.83.75.47.15OFFICE DU TOURISME .......... 03.83.75.13.37>jusqu’au 15/04 : exposition de MartineJunier (peinture) et Anne Géhin (sculptures),Espace Émile Gallé>jusqu’au 11/04 : exposition «Francophonie2012», Centre Culturel F. Mitterrand> jusqu’au 15/04 : exposition des lauréatsdu concours «Ainsi fond font fontes»,Espace Émile Gallé> jusqu’au 1/05: «Tea 76» expose auMuseumotel> 7 et 8/04 : 10e tour cycliste du PiémontVosgien> 7, 8 et 9/04: «les œufs de Pâques semettent au vert» > exposition des créationsdes écoles et animation musicale(dimanche 8 avril, 16h-18h), grand viragede la Voie Verte (OT 03 29 41 28 65)> 7/04: loto de La Raonnaise, 20h30,salle Beauregard> 8/04 : pêche à la truite à partir de 8h àl’étang du Clairupt24AVRIL1 er Avril3 avril4 avril5 avrilDu 06 avril au12 mai7 avril13 et 14 avril13 avril19 avril22 avril27 avril28 avril29 avrilAGENDAS agendasDemi-heure musicale, concertorganisé par l’école municipale demusique, salle des fêtes à 14h30.Spectacle de l’école de la serre, salledes fêtes à 19h30.Cérémonie de la citoyenneté, Hôtelde ville à 18h30. Lire p15.> Forum Santé : dépistages gratuits à l’Espace LouiseMichel de 8h30 à 12h. Lire p16.> Loto de l’amicale des retraités des cristalleries, restaurantde la cristallerie à 14h30. Ouvert à tous.Exposition « le mois du contemporain » peintures deBernadette Nel et sculptures de LLWIT, Hôtel de Ville. Lire p17.Gala de danse organisé par Baccarat Dynamic à la salle desfêtes à 20h30.Rallye du Cristal, place du Général Leclerc. Lire p14.Assemblée générale de la classe 77 à l’Espace LouiseMichel à 20h.Conférence « maison de rêve ou maison cauchemar »animée par Roger Pierre, géobiologue. Hôtel de ville à 20h,entrée gratuite. Lire p17.Election Présidentielle – 1er tour, salle des fêtes, école dela Serre de 8h à 18h.Remise des prix de l’OMS, salle des fêtes.Repas dansant de l’UCAB et élection de Miss cristal, salledes fêtes à 20h30 (réservations Office du Tourisme).Brocante dans les rues de Baccarat organisée par le Comitédes fêtes. Lire p16.>14/04 : théâtre «Ça reste en famille !» avecG. Beller et M. Risch > Halle aux Blés, 20h30,30 €, places en vente chez «Mireille Chaussures»,Raon l’Étape, tél. 03 29 51 04 02>14/04 : A.R.T. vend les places du concert depiano «l’odyssée inattendue de Noémie Largoulette,pianiste virtuose» avec ChristineChareyron (vendredi 4 mai 2012) > Halle auxBlés, 9h à 12h, 15 € (puis chez «MireilleChaussures»)>14 et 15/04 : stage régional d’aïkido (adultes),dojo, rue Clemenceau> du 14/04 au 25 mai : exposition «RobertDoisneau» à la bibliothèque, rue Clemenceau> 14/04 : bal de l’U.S.R., 20, salle Beauregard>15/04 : journée nationale de l’attelage par«Équi’Plaine», Parc de Grandrupt>21/04 : assemblée générale de l’AssociationFamiliale, 15h, foyer du club de l’Âge d’Or, rueClemenceau>21/04 : bal du ski club, salle BeauregardDirecteur de la publicationRédaction,mise en page, photosCouvertureImprimeurDistributeurJocelyne CARELFlorence HORNYet Jocelyne CARELSculpture de LLWYTImprimerie SocoprintParc d’activitésSt Michel sur MeurtheMairie de BaccaratDépôt légal N°08/00002 - 11/08/08Mairie de Baccarat2 rue Adrien Michaut54 120 BACCARATT. 03.83.76.35.35F. 03.83.76.35.30Trait d’Union 03.83.76.35.36Le site internetAvriltraitD’UNIONwww.ville-baccarat.fr

More magazines by this user
Similar magazines