Mise en page 1 - Grand Dax

grand.dax.fr

Mise en page 1 - Grand Dax

Le magazine de la Communauté d’agglomération du Grand Dax JUILLET-SEPTEMBRE 2007 Numéro 11Garez-vous à la gare :123 nouvelles places à votre dispositionEnfance - jeunesse :neuf priorités p. 4Quartier de la gare :le temps de laconcertation p. 6SPA : congrèsnational en octobrep. 8Travaux de voirie2007 : premier bilanp. 9


A G E N D AH O M M A G E■ AnimationsSaint-Paul-lès-Dax - 28 et 29/09 - soirée “spécialartistes landais“ - salle n°2 espace Félix Arnaudindu 15 au 21/10 semaine du goût - espace Félix Arnaudin14/11 - Itinéraire des mots bis - espace Félix ArnaudinDax - 26/10 - concert Gospel Soul - 20h30 - cathédrale4/12 - soirée africaine “le tambour de Bongo”4/12 - hommage aux cuivres - AtriumSaugnac et Cambran - du 7/09 au 20/10 - " Le villagese retrouve derrière le XV de France et son capitaineRaphaël Ibanez, enfant du village" pour la Coupe dumonde de rugbyNarrosse - 2/12 - marché de Noël - place de l’église7 et 8/12 - Téléthon - salle polyvalente■ ThéâtreDax - 19/10 - Chandelle - 7/10 - Cyrano - 22/10 -Bestiaire forain - 11/12 - Les bonnes - 18/12 - 20 000lieux sous les mers■ OpéraDax - 19/09 - Norma de Bellini - Atrium■ LotosSaint-Paul-lès-Dax - 21/09 - 21h - espace FélixArnaudin - 5 et 12/10 - 21h - espace Félix Arnaudin2, 9, 16, 23 et 30/11 - 21h espace Félix ArnaudinNarrosse - 6/10 et 9, 17/11 - salle polyvalenteSaint-Vincent-de-Paul - 21/10 - collège Saint-Joseph■ BalsSaint-Vincent-de-Paul - 28/11 - 15h - foyer ruralNarrosse - 30/09 et 7, 27/10 - 4, 18 et 25/11et 2, 9 et 16/12 - salle polyvalente■ CirqueSaint-Paul-lès-Dax - 9, 10 et 11/11 - festival européendes artistes de cirque - aire du Temps libre■ ExpositionsSaint-Paul-lès-Dax - du 2 au 19/10 - photographieJérôme Borda - grange de Christus - du 26/10 au 11/11novembre - peinture atelier la Palette Saint-Pauloise -grange de ChristusDax - jusqu'au 30/10 - Louis Derbré - Parc du Sarrat■ SportsSaint-Paul-lès-Dax - 30/09 - les virades de l’espoir -grange et lac de Christus - 7/10 - arrivée du raid landais -lac de Christus - 21/10 - les 3 heures de VTT du lac - lacde Christus - du 27/10 au 4/11 - tournoi “jeunes“ del’école de tennis aire de Toumalin - 10/11 tournoi del’école de rugby - stades du pont volant et municipalNarrosse - 28/10 - semi-marathon - salle polyvalenteAdieuMichel RoquebertMichel Roquebert, maire deGourbera, s’est éteint à la miaoûtdes suites d’une longuemaladie, qu’il combattit aveccourage et dignité.Né à Mimizan en 1945,marié et père de deux enfants,diplômé de l’Institut européend’administration des affaires,spécialiste des finances, iloccupa d’importantes fonctionsde direction dans le secteurprivé, notamment auGroupe Gascogne. Il fut denombreuses années membredu comité directeur de l’Unionsportive dacquoise.>> Mairie de GourberaEngagé dans l’action municipaleen 2001, il y manifestatant qu’il le put le même espritd’initiative que dans sa vieprofessionnelle. Avec sonConseil municipal, il travaillaà de nombreuses réalisations.Grand amoureux des Landes,il eut toujours à cœur de valorisersa région, jamais à courtd’idées et débordant de dynamismeet d’énergie.Malgré ses souffrances, il setenait régulièrement informédes affaires de la commune.Ses obsèques, célébrées le 17août dernier en présence desélus, des responsables associatifset économiques, ontmontré l’attachement de tous àl’homme de conviction qu’ilfut.À son épouse, ses enfants etpetits-enfants, aux élus et habitantsde la commune deGourbera, nous adressons nossincères condoléances et l’expressionde notre sympathieattristée.


L E M O T D U P R É S I D E N TUne rentrée marquanteLa rentrée signifie pour tous lareprise des activités professionnelleset des engagements desociabilité, après la coupure descongés et la détente bienfaisantede l’été.Pour le Conseil communautaire duGrand Dax, cette rentrée est malheureusementmarquée par ledeuil. Notre collègue MichelRoquebert, maire de Gourbera, aété emporté par une cruelle maladie,qui l’avait affaibli et déjàécarté de nos réunions au coursdes derniers mois.Dans ces colonnes, nous lui rendons,avec émotion, un dernierhommage.Les questions de logement, notammentsocial, continuent à figurerdans nos principales préoccupations.L’année 2008 va voir lespremières réalisations concrètes.Le Grand Dax aide un projet de13 logements de type T3 et T4 surla commune de Saint-Paul-lès-Dax.Les ménages les plus modestespourront ainsi, grâce à des prêtsadaptés, accéder à la propriétéde leur résidence principale.Depuis le mois de juillet dernier, laphase de concertation sur leréaménagement du quartier de lagare de Dax est engagée. La premièreréunion publique nous apermis de dialoguer avec lesentreprises, les propriétaires, leshabitants directement concernés.Les élus, soucieux de prendre lesdécisions les plus appropriées,sont particulièrement attachés àces échanges avec la population.Il s’agit en effet de “penser” l’avenirde notre territoire sur l’une deses entrées, à proximité de la plusgrande gare du département.Nous y voulons des activités économiquestertiaires (hôtellerie, restauration,services) et un palais descongrès. Nous tenons aussi à yinstaller des logements, des lieuxde stationnement et des espacesverts. Cette mixité des activitéspermet d’envisager un quartieranimé, agréable, vivant bien audelàdes horaires de bureau.Puissent tous les habitants de l’agglomérationse sentir impliquésdans cette démarche de développementqui débouchera sur denouveaux aménagements à l’horizon2013.Le Président de la Communautéd’agglomération du Grand DaxSommaire■ Enfance - jeunesse :le Grand Dax ouvreun nouveau chantier p. 4■ Accession sociale à la propriété :un projet de treize logementsp. 5■ Quartier de la gare:l’avenir sur les rails p. 6■ Se garer près de la gare,c’est devenu possible p. 7■ Visite du chenil avant le congrèsnational de la SPA p. 8■ Voirie : plus de 80% des travaux2007 déjà réalisés p. 9■ Rendez-vous avec trois clubssportifs de l’agglomération p. 10>> La Communauté d’agglomération du Grand Dax a fait le choix d’une communication écoresponsable.Ce document a été imprimé grâce au procédé CTP (Peyres - Sud-Ouest-Service’s à Dax) avecdes encres végétales sur du papier 100% recyclé certifié écolabel européen.Après avoir lu Grand Dax Infos, si vous ne souhaitez pas le conserver, merci de le déposer dans leconteneur à papier d’un point tri ou d’une déchetterie.Directeur de la publication : Jacques Anthian. Comité de rédaction : J. Anthian, D. Michel,J. Pène, A.-M. Detouillon, J.-M. Barbe, C. Dals, V. Mora, P. Pelletier, H. Sarriquet, C. Dussarrat.Tirage : 27 000 exemplaires - Crédit photos : Communauté d’agglomération du Grand Dax,Alain Duclau, Patrick hourdille@orange.fr, Philippe Salvat, Phovoir, CaractèresConception, réalisation : Agence Caractères - Saint-Paul-lès-DaxDépôt légal à parution - Impression : Imprimerie Peyres/Sud-Ouest Service’sCommunauté d’agglomérationdu Grand Dax15, avenue de la Gare40100 Dax✆ 05 58 56 39 40Fax 05 58 56 39 41Courriel : cagdax@orange.frsite internet : www.grand-dax.fr


E N F A N C E - J E U N E S S ELe Grand Dax ouvreun nouveau chantierLe passage en agglomération a permis à la Communautéde se saisir de la compétence action sociale centrée surl’accueil de l’enfance et de la jeunesse, des besoinsparticuliers ayant été pointés dans ce domaine.Depuis la mi-juillet, LaurentDubois, jusqu’alors responsable duservice petite enfance d’une communede la région parisienne, estchargé de faire vivre le nouveau servicecommunautaire d’actionsociale.Dès son arrivée, il a pris connaissancede la feuille de route actéepar les élus qui ont fixé leur prioritésà partir d’un diagnostic réalisé préalablement(lire ci-contre).L’étude pointait par exemple les difficultésen matière d’accueil desjeunes enfants rencontrées notammentpar les familles socialement etfinancièrement fragilisées ou lessalariés aux horaires décalés.Un calendrier de réalisation desactions communautaires en faveurde l’accueil de l’enfance et de lajeunesse est en cours d’élaboration.L’objectif est de répondre le plusrapidement aux besoins desfamilles.Laurent Dubois y voit un challengeprofessionnel et insiste sur la nécessitéde travailler en étroite collaborationavec tous les partenaires déjàprésents sur le territoire.Le rôle de la Communauté est eneffet de compléter, d’harmoniser, defédérer, voire de renforcer ce quiexiste déjà (même tarif dans tous lescentres de loisirs, coordination des animations...)ou d’apporter des servicesnouveaux (jardin d’enfants, relaisd’assistantes maternelles, crèche familiale...).Un contrat d’objectifs enfance-jeunessesur la période 2008-2011devrait être signé avec la Caissed’Allocations Familiales qui peutsoutenir financièrement certainesactions.Neuf prioritésFin 2006, les élus du Grand Dax ontdéfini neuf opérations d’intérêt communautaire.Petite enfance (0 à 3 ans)■ Développement de la capacité d’accueilde garde collective des structuresexistantes■ Création d'un jardin d'enfants intercommunal■ Création et animation de relaisd’assistantes maternelles (RAM)■ Création et gestion d’une crèche familialeintercommunale■ Participation, en partenariat avec leprivé, au fonctionnement de crèchesd’entreprisesEnfance (6 à 16 ans)■ Création et gestion d’un centre de loisirssans hébergement intercommunal■ Soutien aux structures existantes pourharmoniser les tarifications et optimiserleur fonctionnement■ Création d’un réseau d’animation descentres de loisirs sans hébergementLoisirs des adolescents■ Soutien financier aux projets collectifsportés par les adolescents dans lecadre des foyers ou maisons de jeunes.4


D I A L O G U EUn Centre Intercommunald’Action Sociale à l’étudeUne réflexion sur les services d’aideà domicile est en cours.Elle pourrait déboucher sur un premierélargissement de la compétencecommunautaire d’actionsociale. La création d‘un CentreIntercommunal d’Action Sociale(CIAS) permettrait en effet d’assurer,sur l’ensemble du territoire communautaire,le même niveau de serviceAccession sociale à la propriété :un premier projet de treize logementsLes élus du Grand Dax se sont engagésdans un Programme Local del’Habitat (PLH) afin de favoriser l’accessionsociale à la propriété et soutenirla création de logementssociaux (800 sur cinq ans). Les opérationssont difficiles à monter en raisondu coût très élevé du foncier etl’accompagnement des collectivitéss’avère souvent déterminant.C’est pourquoi la Communautéd’agglomération a fait l’acquisitiond’un terrain de 6 392 m 2 dans lenouveau quartier du Grand Mail(lotissement du Hameau du Tuquéou). Lacommune de Saint-Paul-lès-Dax apris à sa charge une partie de laviabilisation qu’elle a réalisée.Treize logements de types T3 et T4,aux personnes âgées ou handicapées.Il apparaît aujourd’hui que lesplus petites communes ne pourrontpas se mettre en conformité avec lesnouvelles exigences de qualité, dediversité et de continuité qui s’appliquerontfin 2008 et qui conditionnerontalors le renouvellement del’agrément des Centres Communauxd’Action Sociale.accolés par le garage, y serontconstruits par la SA HLM en 2008.L’objectif visé est de permettre à desménages modestes (plafond de ressourceséquivalent à deux SMIC) defaire l’acquisition d’une résidenceprincipale. La procédure utilisée estcelle du Prêt Social de LocationAccession (PSLA) qui prévoit deuxpériodes. La première est locative :le ménage verse une redevanceconstituée d’un loyer et d’un montantimputable sur le prix du logement.Ensuite, à la date prévue par lecontrat, l’option d’achat est levée,permettant un transfert de propriétéau ménage qui rembourse alors unemprunt.450 logementsà réhabiliterLa Communauté d’agglomération duGrand Dax va consacrer un budgetannuel de 376 760 € sur cinq ans,abondé de 10% par les communes,à une Opération Programméed’Amélioration de l’Habitat et deRenouvellement Urbain (OPAH-RU).L’objectif est de réhabiliter 90 logementspar an sur une période de 5 ans (30logements occupés par leurs propriétaires et60 logements locatifs et meublés thermaux).Dans le cadre d’un partenariat entre laCommunauté, la Région et l’AgenceNationale de l’Habitat (ANAH), desaides significatives doivent permettre àdes propriétaires privés de réaliser d’importantstravaux de rénovation*.Deux catégories de propriétaires sontconcernés.■ Les propriétaires occupants, dont lesressources sont relativement faibles, sontinvités à réduire l’inconfort de leur logement,voire de l’adapter à un éventuelhandicap.■ Quant aux propriétaires bailleurs, ils’agit de les inciter à effectuer des travauxde réhabilitation pour louer deslogements décents à des personnesayant de très faibles ressources.Début 2008, les propriétaires intéresséspourront monter leur dossier avec le soutiendu cabinet d’études qui aura étéchoisi pour assurer le suivi et l’animationde l’opération. Les premiers chantierspourraient démarrer mi-2008.* La Communauté soutiendra en moyennechaque propriétaire bailleur dont le dossier auraété accepté à hauteur de 4 659 € + 465 €des communes. Pour les propriétaires occupants,l’aide moyenne de la Communauté sera de3 240 € par logement + 324 € des communes.>> Narrosse :un nouveau point triLe point tri de l’église a été déplacé àl’entrée du cimetière. Celui du châteaud’eau a été déplacé sur la place de lamairie et un nouvel équipement estinstallé sur le parking de la poste.5


A M É N A G E M E N TQuartier de la gare :l’avenir sur les rails“Le Grand Dax réaménage le quartier de la gare“.Pour informer le public, le projet de ZAC et la délimitationde son périmètre d’étude sont exposés à laCommunauté et à la mairie de Dax. Mi-juillet, une réunionpublique avait ouvert la phase de concertation.Le réaménagement du quartier dela gare de Dax prévoit la créationd’un centre de rencontres professionnelles,de surfaces commercialescouplées à des espaces tertiaires,d’une installation hôtelière,de logements et de parkings.La Communauté du Grand Daxpoursuit deux objectifs essentiels :moderniser et animer un lieu stratégiqueau cœur de la 1 re agglomérationthermale de France, renforcerles capacités de stationnementpublic et fluidifier la circulation àproximité de la gare.Un périmètre d’étude visant à protégerle projet (toute demande de permisde construire qui pourrait compromettrel’opération peut ainsi être différéepour deux ans) et à garantir ledéveloppement cohérent de lazone a été arrêté par les élus quiont choisi de procéder par le biaisd’une ZAC (Zone d’AménagementConcerté). Ce cadre permet en effetà une collectivité publique deréaménager un quartier de ville.Il inclut en outre des réflexions surles équipements nécessaires (desbureaux d’études spécialisés ont analyséle potentiel économique du quartieret la faisabilité d’un équipement àvocation professionnelle et culturelle de700 places). Il assure enfin unebonne information du public.Mi-juillet, une première réunionpublique présentant l’état des lieux,le projet et la procédure, a ouvertla phase de concertation qui sepoursuit dans les locaux de laCommunauté, avenue de la gare.Des panneaux d’information permettentà chacun de prendreconnaissance du programme destinéà développer le quartier. Uneseconde réunion viendra un peuplus tard exposer les conclusionsdes études environnementales etd’urbanisme qui vont démarrer.>> Les sept enjeuxdu développement■ Faire de la gare et du centre de rencontresprofessionnelles les pôlesfédérateurs du quartier■ Développer les commerces, serviceset équipements publics■ Fluidifier la circulation dans le quartier■ Développer l’offre de stationnement■ Assurer une animation de jourcomme de nuit par la mixité des activités■ Travailler l’image d’entrée de l’agglomérationthermale■ Prévoir la construction de logements,notamment sociaux(sur ce dossier, lire aussi le n°10 de Grand Dax infos)6


Féria de Dax :le bus, ça rouleSe garer près de la gare,c’est devenu plus facile123 places de parking sont désormaisaccessibles à proximité de lagare de Dax, à l’angle de l’avenueVincent de Paul.Cet aménagement, provisoire maistrès attendu, s’inscrit dans le projetde réaménagement (incluant desaires de stationnement) de l’ensembledu quartier actuellement à l’étude(lire page 6).Après l’aire de covoiturage durond-point de Saint-Vincent-de-Paul,la Communauté d’agglomérationmet ainsi en place un secondespace de stationnement communautaireet conforte une démarcheau service du développement durableen facilitant cette fois l’accèsau train.parkings courte et longue duréeattenant à la gare.Pour la Communauté d’agglomération,l’investissement total représente210 210 € TTC. L’éclairagea été installé par le SYDEC(Syndicat Mixte départemental d’Équipementdes Communes des Landes).*N’oubliez pas de prendre unticket qui justifiera du temps passé.Il vous sera délivré par un horodateurà l’entrée du parking.Trois bus ont transporté 1 811 festayres duGrand Dax du 10 au 15 août derniers :allers vers Dax de 19h30 à 22h30 etretours dans les communes de 2h à 4h,pour la modique somme de deux euros.C’était une première pour la Communautéd’agglomération, en partenariat avec laPrévention Routière qui a lancé dès 1995l’opération “la fête en bus, la sécurité enplus” et Urbus. Dans un département oùle sens de la fête est particulièrement développé,il s’agit évidemment de permettre àchacun, et notamment aux jeunes, des’amuser tout en restant relax. Pas de problèmeen effet pour rentrer chez soi.La présence d’un accompagnateur dansles cars a été très appréciée tant par lepublic que par les conducteurs pour desraisons évidentes de calme et de sécurité.Pendant 14 heures, le stationnementsera gratuit*. Au-delà,chaque tranche de 12 heures supplémentairesera soumise à unpaiement de 6 € afin d’assurer larotation des véhicules. La gestiondu parking a été confiée à lasociété EFFIA, filiale de la SNCFqui opère déjà, en face, sur les7


C O N G R È S N A T I O N A L D E L A S P A>> Colette Tardits, salariée, François Domenger, secrétaire, Caroline Roumégoux,présidente de la SPA landaise préparent la venue des 300 congressistes.Des millions d’amisLe congrès national de la SPA (Société Protectricedes Animaux) aura lieu à Dax et Saint-Paul-lès-Dax du 19au 21 octobre prochain. Pour l’occasion, la Communautés’engage dans des travaux de réfection du chenil installéroute de Castets à Saint-Paul-lès-Dax.Papier à lettre orange. Quelquesmots simples pour décrire le bonheurde vivre avec Ficelle. “Elle apassé d’excellentes fêtes de Noël.Elle est très gentille avec tout lemonde”. Ficelle, c’est une chienneépagneul, un peu craintive, adoptéepar un couple de curistes venusdes Vosges. La missive est arrivéeau refuge de Saint-Paul comme unereconnaissance du travail accomplidepuis des années. Et les exemplesde rencontres réussies sontlégion.Créée en 1963, la SLPA, (SociétéLandaise de Protection des Animaux)assure son rôle de fourrière descommunes du Grand Dax.Elle mène également des enquêtessuite à des plaintes pour mauvaistraitements à animaux et proposedes pensions pour chiens et chats.Les bénévoles, regroupés autourde la présidente CarolineRoumégoux, ne manquent pas detravail. L’an dernier, 171 chiens et97 chats ont été récupérés sur leterritoire de la Communauté. 67chiens et un chat ont retrouvé leurpropriétaire. Les autres restent aurefuge ou sont adoptés, notammentlors de la traditionnelle fête de laSPA du Bois de Boulogne à Dax.Mais l’événement de l’année, c’estbien sûr la tenue du congrès nationalsur l’agglomération.Au programme : vendredi matin,rencontre avec la presse. L’aprèsmidiet le samedi matin tablesrondes animées par des spécialistesdes animaux de fourrière, desanimaux de rente et de la protectionanimale. Le samedi aprèsmidi,visite du refuge de Saint-Paullès-Dax.>> Entretien du chenilChaque année, les travaux engagés parla Communauté au chenil de la route deCastets à St-Paul-lès-Dax, visent à améliorerle fonctionnement. En 2007, sontprévus le remplacement des vieux grillagespar des grilles, la mise en place denouvelles portes et de nouveaux portails,la création d’un avant-toit de quatremètres pour protéger les meutes dechiens, l’isolation thermique et l’aménagementd’un parc de promenade pour lapension. Coût de l’opération : 70 000 €.>> C’est la loiIl appartient aux communes de prendre encharge les animaux errants ou en état dedivagation sur leur territoire.La Communauté d’agglomération composéede vingt communes confie cette tâcheà la SPA de Saint-Paul-lès-Dax par délégationde service public. La participationfinancière correspondante a été de26 000 € cette année. Les fourrières ontégalement obligation de garder les animauxdes propriétaires en garde à vue ouen prison.8


V O I R I E>> Réfection du revêtement du chemin de Marcadieuà Saint-Paul-lès-Dax>> Réfection de la chaussée et du pontde l’avenue J. Lacoste à HermUn service qui rouleLes travaux d’investissement 2007 programmés àhauteur de 1 229 511 € HT sont déjà réalisés à plus de80%. Le service communautaire de la voirie effectue sadeuxième campagne après le transfert de 413 km devoies par les communes, début 2006. Bilan.Voies rénovéesen béton bitumineux• Angoumé : route de la carrière• Bénesse-les-Dax : route duHaou et chemin de Burgues• Candresse : route de l’oréedu bois• Dax : trottoirs avenue du Sablaret rue Denis• Herm : avenue J. Lacoste(ouvrage d’art et chaussée)• Heugas : routes de Massey, deBarrière et impasse de Borda• Mées : routes de Tirely etPachiou et de Casaous• Narrosse : rue des tuileries• Rivière : route de la sablère• St-Pandelon : chemins deSuslanne et Lemothe, trottoirs cheminde Lupé et allée des chênes• Saint-Paul-lès-Dax : ruesLafontaine, Abbé Bordes, VictorHugo, impasse de la Croule• Saint-Vincent-de-Paul : parkingde covoiturage, routes du chaletblanc, de Houn dou Corn, de lagare et rue des tulipiers• Saugnac-et-Cambran : impassedes jonquilles• Siest : CR de Goubardey et VCde Saint-Lon-les-Mines• Yzosse : VC N°7 et VC N°1Travaux en coursou à venir (béton bitumineux)• Dax : avenue Francis Planté• Saint-Paul-lès-Dax : rues MarcAbraham, Maurice Menton, JeanOddos, route de la Bernadère,zone 30 du centre-ville• Seyresse : rue de PiqueportTravaux à effectuer(Enrobé Coulé à Froid, ECF) *• Mées : lotissement de Solférino• Oeyreluy : rue de Houdoumoun• Saugnac-et-Cambran : route del’orée du bois.Ces travaux neufs sont assurés pardes entreprises privées (SOROSO etSCREG) retenues dans le cadre demarchés publics.>> Entretienet sécuritéL’entretien des voies, le fauchage et lespetits travaux de signalisation, de marquageou d’enrochement des accotementssont effectués par les agents duservice de la voirie. Exemples.Saint-Paul-lès-Dax■ Marquage au sol et signalisation aucarrefour des rues De Gaulle/Prudet/Lagoin/de la Paix pour des raisons desécurité.■ Reprofilage et reprise (réfection) durevêtement route de la Bretonnière,chemins Prouba, Philippe, Cardenau etMarcadieu, rues Mirabeau, Rousseau,Napoléon 1 er prolongée, allée descibles...Saint-Vincent-de-Paul■ Élagage, réaménagement des glissièresde sécurité avenue des PlatanesHeugas■ Enrochement, consolidation des fossésroute de HounchicotteSaint-Pandelon■ Curages des fossés route desCarrières, de la Sablère et deHontanglaisseDax■ Marquage au sol (cédez le passage etpassages piétons) boulevards PaulLasaosa et Yves du Manoir* L’ECF est une technique intermédiaireentre les enrobés à chaud classiques etles revêtements multicouches qui nécessiteune structure de chaussée en bon état.9


P A R T E N A R I A TSUITE DES RENDEZ-VOUS AVEC LES CLUBS SPORTIFS DE L’AGGLOMÉRATIONCandresse :le basket des famillesParler du club de basket deCandresse sans évoquer les famillesLassalle et Descamps mériterait unefaute technique. L’une et l’autre ontconstitué l’essence même du club.Jacky Lassalle, bientôt soixante-huitans, est encore titulaire de la licencenuméro un. Et Frédéric Descamps, dela lignée de Pierrot, a porté haut lescouleurs de son club d’origine enjouant en Nationale 3 à Amou,Gaujacq ou Hagetmau. Des vies depassion consacrées au “baskè”.Le club, c’est aussi plein d’autresfamilles comme celles-là. C’est saforce. Les joueurs deviennent entraîneursou dirigeants. Une façon derendre au club ce qu’il vous a donné.Et ça marche depuis une soixantained’années. Avec des hauts et des bas.Les hauts, ce sont notamment lesquinze années au niveau Aquitainede l’équipe fanion des garçons. Lesbas, la baisse des effectifs il y a cinqans. Il a fallu réagir. Le président JeanMichel Descamps, la co-présidenteCorinne Dulouat, le secrétaire PatrickLesbéguerie ont, avec d’autres, misen place une école de basket et proposédes séances d’initiation dansles écoles du regroupement pédagogiqueCandresse, Narrosse, Yzosse.Les résultats ont été au rendez-vous.commune et de la Communauté permettentd’acheter ballons, maillots oupanneaux. Et chaque année, unequinzaine d’enfants peuvent bénéficierde tarifs très privilégiés pour participerà des stages de formation.“Tant qu’on peut, on fera comme ça.Mais il n’est pas exclu qu’un journous soyons obligés de faire appel àdes éducateurs professionnels”explique Patrick Lesbéguerie.Gageons que ce jour là, le panneaude la Communauté ne sera plus seulà orner les murs d’une des plusgrandes salles polyvalentes dudépartement.Aujourd’hui, le club compte 108licenciés plus une quarantaine d’enfantsà l’école de basket. Deséquipes sont engagées dans toutesles catégories. Et le projet de partenariatavec Narrosse laisse augurerun beau développement.Ici, le bénévolat est encore la règle.Vente de calendriers, kermesses,lotos des associations et aide de la10


Tercis : le basketde la fidélitéQuand le basket fait sa rentrée àTercis, les parents se pressent pourinscrire leurs enfants. Ici, le basketest une véritable institution au seindu Foyer des jeunes qui vient defêter son quarantième anniversaireen grandes pompes. Le Foyer c’estd’abord une intense histoire d’amitiéet de fidélité. Elle est née en1967 quand l’abbé BernardDubourdieu leva une armée debénévoles pour construire leslocaux qui, depuis, appartiennentau club. Patrick Hourdillé avaitneuf ans quand il est tombédedans. Il en est aujourd’hui le président,à peine le troisième en quaranteans.Il y a trente quatre ans, ils ontchoisi de créer une section basketparce que ce sport ne demandaitpas un nombre de licenciés importantpar équipe. Ils sont aujourd’hui103 avec trois équipes seniors etsept équipes de jeunes entre septet dix-huit ans, dix entraîneurs titulairesd’un brevet d’Etat, deux marqueurset un arbitre, tous bénévoles.Bien sûr, les résultats ne sontpas toujours au rendez-vous. Si lesjeunes, des poussins aux minimes,ont obtenu un classement plusqu’honorable en séries, l’équipepremière, montée en régionale en2005, redescend cette année enexcellence départementale. Maischez nous, on joue pour l’ambiance”,commente le président. Etl’ambiance est au rendez-vous tousles samedis soirs quand joueurs etsupporters assidus se retrouventautour du repas d’après match.Au basket, ils y sont à temps completde septembre à mai. Et quandils ne sont pas sur les terrains, ilspartent ensemble en week-end deski ou organisent une journée d’activitéspour les enfants. Pour assurerle fonctionnement, ils proposentchaque année six lotos dont lesrecettes complètent avantageusementles subventions de la commune,de la Communauté d’agglomérationet les soutiens des sponsors.Pour la saison 2008, le clubsouhaiterait étoffer encore sonencadrement pour éviter l’essoufflementdes anciens.Gourbera : le nouvelélan du tennisÀ Gourbera, sur le court de tennis ensoleilléà l’orée du bois, les amoureux de lapetite balle jaune voisinent avec les joueursde boules. “C’est un lieu où chacun vaquand il veut. Il suffit aux abonnés de s’inscriresur le planning”, explique Paul Yollantle trésorier du club. L’association créée il ya vingt ans et relancée en 2003 compteaujourd’hui 25 adhérents, en majorité destrentenaires et quelques jeunes entre 15 et20 ans.“Il faudrait renforcer l’équipe dirigeantepour donner un nouvel élan et stimuler letennis club grâce à une occupation plusrégulière du court et un éventuel couplageavec les villages voisins”, préconise MaxRossetti, son président. Le point fort du tennis: son court flambant neuf. Grâce auxfonds accumulés depuis douze ans et à lasubvention de la Communauté d’agglomération,les revêtements de sol ont été rénovéset repeints. “On est repartis pour dixans”, lance le trésorier.Tous les regards sont aujourd’hui rivés sur les28 nouvelles maisons voisines et ses 96 habitantsque les tennismen espèrent attirer dansleurs filets. “Nous allons bien trouverquelques âmes charitables pour s’investir“,espère Paul Yollant. Le club attend aussibeaucoup du projet imaginé par le maireMichel Roquebert, décédé en août dernier,qui souhaitait reconstruire le fronton à côtédu court de tennis, rénover le terrain depétanque et transformer la ferme landaisevoisine en maison des associations afin decréer dans cet espace un véritable site de vie.>> Max Rossetti, président :“donner un nouvel élan et stimuler le tennis club”11


www.grand-dax.frtoute l’agglo en un clicLe nouveau site internet de la Communautéd’agglomération du Grand Dax permettra aux usagersde découvrir tous les services à leur disposition.Mise en ligne début octobre.www.grand-dax.frLa nouvelle configuration, plus pratique et plusdynamique, offrira davantage d’informations :composition et fonctionnement de l’établissementpublic, consultation des documents administratifs,présentation des grandes actions,coordonnées des services, trombinoscope desélus…Le site présentera aux usagers les différents servicesmis en œuvre par la Communauté. Unenavigation par type de publics (particuliers ouentreprises) sera proposée dès la page d’accueil.De nouveaux outils seront aussi proposés : cartographieinteractive, plan téléchargeable duréseau de transport public, horaires et plan deramassage des ordures ménagères, agendades manifestations dans les communes, calendrieret localisation des travaux de voirie,espace réservé à la presse…Le site permettra enfin de découvrir ou de redécouvrirle territoire du Grand Dax. Chacune desvingt communes de l’agglomération disposerad’une page pour présenter, à travers textes etphotos, son patrimoine et ses spécificités.Le projet a mobilisé les services informatique etcommunication de la Communauté d’agglomérationdu Grand Dax ainsi que les équipes del’ALPI (Agence Landaise pour l’Informatique).

More magazines by this user
Similar magazines