EN SuD ALSACE - CCI

cci.fr

EN SuD ALSACE - CCI

LE MAGAZINE DE L'ÉCONOMIE ET DE L'ENTREPRISEDe LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE SUD ALSACE MULHOUSEéconomieen sud alsacewww.mulhouse.cci.fr➜ N° 217 • NOVEMBRE 2011A LA UNE p. 4Journée régionale de la Création Reprised’entrepriseTROPHEES p. 18Trophées CCI, édition 2011TRIBUNE p. 21La parole à Arlette GROSSKOST,Député de la 5 e circonscription du Haut-RhinDOSSIER p. 11 Entrepreneurs,vous êtes responsables de l’élimination de vos déchets


Chefs d’entrepriseEco sudalsace 1p Générique.indd 1 02/09/11 15:15


editoBuzzLes élèves d’aujourd’hui sont nos salariés dedemain… Le MEDEF Alsace lance la 6 e éditionde l’opération «Les boss invitent lesprofs», du 21 au 25 novembre. Une idée simplemais efficace : le dirigeant d’entreprise invite leprof à déjeuner pour mieux se connaître et faireévoluer l’image que l’on peut avoir l’un de l’autre.Inscrivez-vous sur le sitewww.lesbossinvitentlesprofs.com pour être misen relation avec 2 ou 3 profs.Qui fait quoi en Alsace ?Au sein de quelorganisme ? Qui ne faut-il pas oublier ? Pourrépondre quasi instantanément à ces questions,un seul outil : le Régionnaire Alsace2011. Plus de 1 000 organismes et plus de5 700 coordonnées de responsables alsaciens ysont recensés.Pour le commander, écrivez à d.biache@evc.netLes 2 et 3 décembre prochains, le Téléthonsouffle ses 25 bougies. Cette grande aventurehumaine est l’occasion de réunir des millions depersonnes autour d’un même combat dans uneambiance festive et populaire. Nous avons tousun rôle à y jouer.Pour plus d’infos ou pour déposer vos dons enligne : www.telethon-mulhouse.frJean-Pierre LAVIELLEPrésidentde la Chambre deCommerce et d’IndustrieSud Alsace MulhouseChapeau bas pour la performance économique !Vous trouverez dans ce magazine, la liste des 36 entrepriseslauréates de notre 11 e édition des Trophées de la CCI. Nous avonslancé ces Trophées en 2001 et depuis, nous avons récompenséplus de 500 entreprises du Sud Alsace, de véritables fleurons denotre économie. Cette année, un tiers de nos lauréats se sontdistingués par leur capacité d’innovation. Il ne s’agit pas forcémentd’investissements colossaux et de processus de développementlongs, mais plutôt de stratégies de différenciation avec de nouveauxusages pour un produit, de nouveaux services pour les clients ouencore de nouvelles stratégies de commercialisation sur Internet…Plusieurs entreprises du secteur de l’hôtellerie-restauration ontégalement été mises à l’honneur. Cette profession est en pleineévolution : elle s’adapte à une nouvelle classification, relève les défisde l’accessibilité, fidélise une clientèle de plus en plus exigeante etvolatile, développe l‘efficacité de ses outils de réservation en ligne…Dans ces deux cas de figure et pour tous les autres lauréats de cesTrophées, le mécanisme qui a conduit le chef d’entreprise à la réussiteest le même. Il a osé porter un regard critique sur son métier et sespropres pratiques. Il s’est engagé avec une vision personnelle et uneforte conviction dans de nouveaux projets, sans filet de sécurité. Ila su mobiliser autour de lui une équipe et des partenaires, car onne gagne pas seul. Qu’il s’agisse d’un label, d’une certification, d’unprix, d’un concours, d’un oscar, d’une médaille… c’est toujours laperformance de «l’entrepreneur» qui est récompensée.Chapeau bas mesdames et messieurs, vous contribuez à donnerune image positive du Sud Alsace, vous encouragez les plus jeunesà se lancer dans vos métiers et vous donnez message positif à ceuxqui envisagent de créer leur propre entreprise.BROCHURES 5.000 exemplaires (type Annales 2011)«Les 25 ans du Téléthon»Contient l’historique du Téléthon de Mulhouse, le portrait dela marraine de l’édition 2011 Béatrice HESS, le défi 2011 // 2010,présentation des sponsors et partenaires financiers individuellement,un numéro de tombola permettant de participer auDu 14 au 20 tirage novembre au sort qui aura lieu 2011 le 3 décembre se déroulera 2011. laPleine15 e pageCaractéristiques techniques :semaine pour l’emploi desFormat : A5 brochure de qualitépersonnes handicapées. L’Agefiph, leImprimé à 5000 ex. en quadrichromieFIPHFP et l’ADAPT Grille des tarifs coordonnent : cet évènement½ pagequi favorise chaque Placementannée Pleine pagele recrutement½ page ¼ pagedes(15*25cm) (15*10,5cm) (7,5*10,5cm)Page intérieure 650€ 500€ 400€travailleurs handicapés dans les secteurs publics2ème ou 3ème750€900€ (si disponible à la NCet privé.de couverturedate de 1er Nov.)1.200€4ème de2.000€ (si disponible à la NCEn savoir plus : www.semaine-emploi-handicap.comcouverturedate de 1er Nov.)¼ page(deux versions)Pour l’insertion de votre logo dans les pages présentation des partenaires financiers,un forfait de 30€ vous sera demandé. La valeur totale de votre don et/oude votre sponsoring est déductible des impôts sur les sociétés à hauteur de 60%du montant du don dans la limite de 5% du CA.


sommaireN° 217 • NOVEMBRE 2011DOSSIEREntrepreneurs, vous êtes responsablesde l’élimination de vos déchetsp.11Quelle que soit l’activité d’une entreprise, celle-ci génère forcément des déchets qu’il faut gérer. Lesmotivations des entreprises dans cette gestion peuvent être d’ordre strictement réglementaire, financier,logistique ou encore idéologique. Intégrées ou non aux entreprises, des solutions techniques existent pouréviter à ces déchets non dangereux de se décomposer, de brûler, de fermenter ou de rouiller. Une gestionqui, si bien menée, peut transformer cette contrainte en atout de compétitivité.p. 1 Editorial + buzzp.3 Sommairep.4 À la UneVous avez des idées ou des projets ?vous recherchez des solutions ?p. 5 Made in Sud Alsacep. 6 proche de vousOCM du Sundgau : 1 an déjà !Le P’tit Meublard souffle sa 1ère bougieLe berceau ORIGIN en vedette au concours Lépine de Strasbourg3 jours pour le design d’intérieurp.9 Région2012 : naissance de la marque Alsacep.15 tendances webp.16 Pratiquevotre stratégie immobilièreÉCONOMIE EN SUD ALSACEMagazine de l'économie et de l’Industriedu Sud Alsace Mulhouse Mensuel (10 numéros par an)8 rue du 17 novembre - BP 1088 - 68051 MULHOUSE CEDEXTél. : 03 89 66 71 31 - Fax : 03 89 66 78 34 - www.mulhouse.cci.frE-mail : comm@mulhouse.cci.fr• Directeur de la publication : Jacques DROY• Redacteur en Chef : Christophe WEBER• Rédaction : Charlotte METZGER - Claire WIELGO• CRéDIT Photos : CCI – Fotolia – Téléthon – Adagio – Valfleuri– Région Alsace/Co-Managing – SITA Alsace – Unité d’incinérationde Sausheim – Cernay Environnement – Serge NIED/StudioChlorophylle – Technopôle – Distritechna - Unaferm• Maquette/création graphique: idaho• MISE EN PAGEET Impression : Freppel-Edac• Régie publicitaire : CCI Sud Alsace MulhouseTél. 03 89 66 71 71 • Dépôt légal : ISSN 1779-9392• Tirage : 16 000 exemplairesp.17 Vie des entreprisesFusionnelsCréateur d’électronique innovantep.18 TrophéesTrophées CCI, édition 2011p.21 TribuneLa parole à Arlette GROSSKOST,Député de la 5 e circonscription du Haut-Rhinp.24 Arrêt sur Images


WittenheimMADE INALSACESUD!Les pâtes demamyQui n’a pas gardé en tête le goûtdes nüdles fraîches de mamy ? Cespâtes d’Alsace en possèdent le goût etla texture. Le secret ? Un savoir-fairefamilial et artisanal qui a su s’industrialiseret récréer le processus de fabrication. Une alchimierendue possible grâce à des ingrédients de premièrequalité comme les œufs de poules élevéesen plein air. 500 000 unités sont utiliséespar jour pour la production des 75tonnes journalières dont 15% sontexportées à travers toute l’Europe.➜ A découvrir surwww.valfleuri.frAspachsavoir-faire 5Champion du monde !6,12 mètres de haut, 177 lames serties dans20 cm de caisson. Mesdames et messieurs,permettez-moi de vous présenter le plus hautvolet roulant à motorisation solaire du monde !Homologué par huissier de justice, ce voletprouve un double savoir-faire. La motorisationsolaire offre un volet entièrement autonomeen énergie doublé de qualités isolantes. Latechnologie de profilage des lames aluminiumdu volet permet un caisson d'encombrementminimum. Les fenêtres de 6 mètres de hautne courent pas les rues, mais qui peutle plus, peut lemoins…➜ Rendez-voussurwww.unaferm.frWittenheimVoies royalesFluides dangereux tenez-vous bien ! Ces flexibles en onduleux inox, téflon ou encore élastomère sontconçus pour résister à tout et respecter les normes drastiques PED 97/23 CE. Ils sont principalementutilisés dans les industries chimiques, pétrochimiques et pharmacologiques classées SEVEO. Qu’ilssoient chauffant, à double conduit ou à récupérateur d’odeur, ces flexibles sont éprouvés, bagués,certifiés et ne supportent pas la moindre déficience. Du haut de gamme !➜Plus d’infos sur www.distritechna.comn°217 • Novembre 2011 • ÉCONOMIE EN SUD ALSACE


6 proche a la une de vousCOMMERCEOCM du Sundgau : 1 an déjà !Un an après son lancement en octobre 2010, l’Opération Collective deModernisation (OCM) du commerce et de l’artisanat du Sundgau afficheun bilan positif.Cette opération est pilotée par le SyndicatMixte pour le Sundgau avec le soutienfinancier de la Région Alsace, du ConseilGénéral du Haut-Rhin, des Communautésde communes, de la DIRECCTE et de laFédération des artisans et commerçantsSundgo. Elle a pour objectif de soutenirfinancièrement les entreprises quisouhaitent réaliser des travaux pourrenforcer leur capacité productive, améliorerles conditions d’accueil de la clientèle,mettre aux normes l’accès aux personnesà mobilité réduite…Dans ce cadre, diversesactions d’animations commerciales ontdéjà été réalisées : création d’un journal dela Fédération, organisation d’une journéeportes ouvertes chez les artisans, uneconférence sur l’optimisation de l’éclairagedans les commerces. ■Sandrine MEYER,gérante du salon de théLa Gourmandise à Altkirch« Nous avions un projet de rénovation etnous avons saisi l’opportunité de l’OCMpour présenter un dossier de demande desubvention. Les travaux ont été réalisésdébut 2011. L’espace a été entièrementredessiné dans un style plus contemporainavec une harmonie de couleurs dans destons chocolat et pistache qui rappellentune de nos spécialités de glace. Depuis,nous avons constaté un accroissement ainsiqu’une diversification de la clientèle. En cequi concerne l’accessibilité des personneshandicapées, la sous-commission départementaled’accessibilité nous a accordé unedérogation car il n’est pas possible d’installerune rampe d’accès sur les trottoirs relevantdu domaine public.L’OCM en chiffres :- 24 dossiers traités- Investissement des entreprises :1 546 657 euros- Montant de l’assiette éligible aux aidesOCM : 1 114 770 euros- Subventions accordées : 271 941 eurosJe tiens à souligner également la qualitédu soutien de Mathieu Wolf, l’animateurOCM du Syndicat Mixte pour le Sundgau etl’accompagnement de la CCI. »AnniversaireLe P’tit Meublard souffle sa 1 ère bougieLe P’tit Meublard est un commerce à taille humaine, spécialisé dans la vente de meubles et d’objets dedécoration. Il a ouvert ses portes à Bréchaumont dans le Sundgau, il y a tout juste un an.Lorsqu’on franchit la porte du P’titMeublard, on est accueilli par les maîtresde maison, Peggy BERGER et PascalSCAPERROTTA. L’espace de vente,convivial et chaleureux, est aménagéau domicile même des propriétaires !« Forts de près de 20 ans d’expériencedans le domaine de l’ameublement, noussouhaitions faire du commerce autrement.C’est pourquoi, nous avons essayer de créerun magasin où l’acheteur se sente accueilli,écouté et conseillé » confie Peggy BERGER.Passionnés par leur métier, Peggy et Pascalproposent un service personnalisé à leursclients : soirées de présentation d’un produitchoisi, vente à domicile, livraison… « Sursimple demande, nous nous déplaçons chezles clients professionnels ou particuliersafin de voir leur cadre et leur proposer unagencement personnalisé adapté à leurbudget » expliquent les gérants.Installé depuis un an à Bréchaumont, le P’titMeublard vend exclusivement des meublesde fabrication française ou européenneainsi que des objets de décoration tels quedes lampes, des tableaux, des sculptures…« Nous connaissons bien les produits quenous proposons ainsi que les fournisseursce qui nous permet de garantir le prix justetout au long de l’année » souligne PascalSCAPERROTTA.Peggy BERGER a été accompagnée par laCCI pour le montage du projet et bénéficied’un suivi post création. ■A découvrir sur www.leptitmeublard.frÉCONOMIE EN SUD ALSACE • Novembre 2011 • n°217


proche de vous 7DistinctionLe berceau ORIGINen vedette auconcours Lépinede StrasbourgLa designer Catherine MUNCH a remporté la Médaille d’Or du Concours Lépine de Strasbourg enseptembre dernier ainsi que le Prix Eurodistrict Strasbourg-Ortenau et le Prix du Centre Européend’Entreprise et d’Innovation Alsace (CEEI), pour son berceau en forme d’œuf.Le berceau Origin n’est pas un berceau commeles autres. De forme ovoïde, réalisé en PMMA(polyméthacrylate de méthyle), les contoursgalbés de sa coque transparente prolongentl’environnement fœtal de la maman. Le bébése sent en sécurité et peut découvrir le mondequi l’entoure. « J’ai conçu ce berceau entravaillant son ergonomie, en pensant audos des mamans et des puéricultrices quidoivent se baisser pour récupérer le bébé.Sur le stand à Strasbourg, j’ai découvert quemon berceau est également facile d’accèspour les mamans en fauteuil roulant »confie Catherine MUNCH. La gamme Originse décline en quatre versions qui proposenttoutes un matelas à mémoire de forme enbambou permettant au bébé de mouler soncouchage par sa propre chaleur et son poids.Fruit d’une longue réflexion, ce produitinnovant, sans équivalent sur le marché,est simple à manipuler et 100% recyclable.Question sécurité, pas de souci : tous lesberceaux de la gamme sont aux normes desécurité en vigueur (NFEN 1130 1 et 2 de mai1996).« Je souhaite travailler avec les crèches,les cabinets d’architectes concepteurs decrèches, les hôtels » explique la designer.« Cette médaille d’or récompense unparcours découverte parfois fastidieux, maispassionnant » souligne Catherine MUNCH. Unsite de vente en ligne concrétisera le début dela commercialisation d’ici la fin de l’année.Catherine MUNCH a bénéficié du soutiende Sud Alsace Initiative qui lui a accordé unprêt d’honneur de 15 000 euros. Le CEEIAlsace l’a soutenu et aidé dans la conceptiondes prototypes et l'a encouragé à participerà l’édition strasbourgeoise du ConcoursLépine ce qui lui apporté une reconnaissancerégionale et nationale. ■Plus d’infos sur www.2bcreative.frMétiers3 jours pour le design d’intérieurUne branche professionnelle, une problématique, une action : IntradesignintradesignM U L H O U S EJOURNÉES DES MÉTIERS DE L’ARCHITECTURE & DU DESIGN D’INTÉRIEURIntradesign est un événement imaginé etdéveloppé par l’UNAID (Union Nationaledes architectes d’intérieur, designers) enpartenariat avec la CCI Sud Alsace Mulhouse,Vitra, Barrisol et L’Alsace. Il se déroulera les15, 16 et 17 novembre 2011. C’est AndréaD’ONGHIA, ancienne Présidente Grand Estde l’UNAID, qui a initié le projet : « L’idéeest partie d’une volonté de faire bougerles choses, de rendre visible une brancheprofessionnelle et ses métiers ». Le designd’intérieur est peu connu du grand publicet souvent associé, à tort, à la décoration.Par le biais d’Intradesign, l’UNAID souhaitedonner l’envie aux jeunes. « Pour ça, nousnous sommes rapprochés de la CCI et avonstrouvé l’outil adapté à notre problématique,l’Orientoscope ».Durant trois jours, professionnels del’architecture et du design, artisans,concepteurs, créateurs, marques et jeunestalents se succèderont pour des conférenceset des ateliers découverte destinés auxjeunes mais aussi aux professionnels. Lemercredi 16 novembre sera ainsi consacré àdes rencontres professionnelles taillées pourles chefs d’entreprises : L’architecte est-il unhumaniste ? Trésors industriels mulhousiens :lorsque l’architecture inscrit la tradition ? ouencore Quelles tendances pour l’architecturede demain ? ■En savoir plus :http://unaid-intradesign.com3 jours de découverte des métiers del’architecture et du designMardi 15 et jeudi 17 novembre : découvertedes métiers, ateliers organisés pour lesécoles (collèges et lycées). Visite librepossible.Mercredi 16 novembre : conférences, lematin pour les étudiants, l’après-midi pourles professionnels.1 trophéeL’UNAID et ses partenaires Vitra et Barrisol15 Les 3 Joursorganisent un concours « Créé la chambrede 16des métiers de l’architecturetes rêves ». et Ce du concours design d’intérieur permet auxjeunes 17 de 7 à 25 ans www.intradesign-unaid.comd’exercer leur créativité,NOVUNION NATIONALE Organisé parde présenter leurs oeuvres à DES un ARCHITECTES jury de2011D’INTÉRIEURSD E S I G N E R Sprofessionnels référents et d’être exposéespendant trois jours à l’Orientoscope àMulhouse.n°217 • Novembre 2011 • ÉCONOMIE EN SUD ALSACE


8 REGION a la une2012 :naissance dela marqueAlsaceNouvelle stratégie de marqueet d’attractivitéLe Conseil Régional a engagé une démarchepour renforcer l’attractivité générale de notrerégion sur la scène nationale et internationale.Le diagnostic général d’attractivité réalisépar le cabinet CoManaging, spécialisé dans lemarketing territorial, permettra d’élaborer unestratégie et un code de marque qui devrait êtredévoilé à tous les acteurs institutionnels et privésdès le premier semestre 2012.Le travail d’enquête a été considérable. Près de11 000 personnes ont été interrogées : habitants,acteurs institutionnels et privés, visiteurs, clientspotentiels de proximité, décideurs internationaux,experts et érudits… L’étude s’est aussi appuyéesur les enquêtes réalisées par d’autresorganismes auprès de 13 000 personnes :Club des Ambassadeurs, Communauté Urbainede Strasbourg, Comité Interprofessionnel desVins d’Alsace, Comité Régional du Tourisme,IPSOS…. La notoriété de la région sur le web,les pratiques des territoires concurrents, lesmarques alsaciennes et les projets de territoiresont également été passés au crible.Ce diagnostic d’attractivité a débouché sur 11constats :1. Une excellente notoriété del’Alsace en France et plutôt bonneen Europe de l’ouestMais cette notoriété est un peu faible dansle monde et dans certains pays européensproches, comme le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Peu de grandes marques d’entreprisesou de produits alsaciens sont connus dans lemonde hors du vin et de la gastronomie.2. Une image puissante etpositive, centrée sur le tourisme,l’art de vivre et la traditionSi la clientèle française pense que l’Alsace estune région de tradition (80 %), belle (73 %) dotéed’un patrimoine important (72%), accueillante(64 %) et à vocation européenne (63 %), notrerégion a cependant une image passéiste avecune perception complètement décalée de laréalité en ce qui concerne la présence de maind’œuvre qualifiée (33 %), le développementdurable (31 %), la capacité d’innovation (31 %),l’attractivité pour les entreprises (26 %) et lajeunesse (18 %).La différence de perception entre les visiteursqui ont découvert notre région et la clientèlepotentielle qui ne la connaît pas est énorme:région accueillante (90 % contre 52 % pour ceuxqui n’y ont pas encore mis les pieds), facilitéd’accès (75 % contre 37 %), région d’avenir (72contre 31 %), dynamique (72 contre 24%)…3. Le projet et les orientations denotre région sont peu lisiblesLes acteurs leaders et les influenceurs françaiset internationaux considèrent que notre régionmanque d’ambition.4. La clientèle touristique estimportante, très satisfaite et«amoureuse» de l’AlsaceLes 11,5 millions de touristes (2009) quipassent au moins une nuit dans la région(25 millions de nuitées) affichent un taux desatisfaction proche de 100 %.5. L’identité partagée par leshabitants est riche, puissante etsingulièreLes Alsaciens se considèrent d’abord commedes habitants de l’alsace (88%) puis de laFrance (74%). Ils sont fiers de vivre dans leurrégion (86%). Trois concepts-clés concentrentl'identité de l'Alsace :- une Alsace intense et vivante, à«Haute QualitéHumaine», foisonnante, engagée, solidaire,créatrice, fruit du double héritage des valeursde l'humanisme rhénan et de l'humanisme àla française,- une Alsace +++ qui apporte toujours sa valeurajoutée supplémentaire : modèle d’excellence,référent, pionnier, pilote…- une «terre monde» qui s’affirme comme unmodèle de société : une terre sans frontières,européenne et citoyenne du monde, auxvaleurs universelles et aux habitants "passeursde frontières" au quotidien.Cette identité est complexe et parfoisparadoxale : latine/germanique, urbaine/rurale, citoyenne du monde/"à part-Heimat",enracinée/cosmopolite, traditionnelle/pionnière, fière/complexée, au centre del'Europe/aux marges de la France (et del'Allemagne)…Elle est aussi marquée par une absencede grain de folie et d’originalité (malgré ladimension conviviale et joyeuse peu perçue)et par un«faire savoir» limité; une difficulté àcommuniquer.6. Une situation d’exception au«cœur vivant» de l’EuropeUn potentiel unique : 126 millions depersonnes à 3 heures et 300 millions deconsommateurs à 500 miles. Un espacerhénan de 85 millions d’habitants, soit 25 % duPIB de l’Union Européenne. Trois aéroports àproximité immédiate (165 lignes aériennes) etcinq aéroports internationaux à deux heures(1074 lignes). Une ouverture au monde : 38%des salariés travaillent pour une entrepriseétrangère et l’Alsace est la première régionfrançaise pour le taux d'InvestissementsDirects Etrangers. Un esprit européen vivantet à l’œuvre.ÉCONOMIE EN SUD ALSACE • Novembre 2011 • n°217


REGION97. Une région riche à l’offrediversifiée et équilibrée, mais enperte de vitesseUn PIB par habitant de 27 350 euros et unbon équilibre des secteurs, tant en termed'emplois que de valeur ajoutée. Un taux dechômage en augmentation et une baisse desinvestissements étrangers et des clientèlestouristiques étrangères. Un coût de la maind’œuvre moins compétitif qu’en Allemagne ouen Suisse et un foncier devenu trop cher parrapport aux régions frontalières de l’Alsace. Unsentiment d’inquiétude des acteurs leaderssur l’avenir de l’Alsace.8. Une propension à l’excellence,peu courante en France maiségalement peu visibleUne réputation reconnue de qualité, de sérieuxet de fiabilité. Une satisfaction exceptionnellede la clientèle. Une grande diversité de nichesd’excellence bien au-delà des domainesd’activités stratégiques et des 17 grappes etpôles de compétitivité. Une offre pas toujourssuffisamment structurée ou «mise encommunication» et souvent portée par desPME.9. Une vitalité créatriceexceptionnelleUn dynamisme démographique remarquable.Des résultats encourageants dans la créationd’entreprises et l’entrepreneuriat. Un pôle derecherche reconnu au niveau international,attractif pour les chercheurs et les universitaires.A la pointe de la recherche française (3 e rangdes régions françaises en nombre de brevetsderrière l’Ile de France et Rhône-Alpes). Unpalmarès remarquable en matière d’excellenceet d’expérimentations pilotes.10. Des réseaux puissants etdiversifiésL’Alsace et les alsaciens ont un talentspécifique pour la «création de liens» danstous les domaines : social, culturel, religieux,économique... à l’image du «networkingmulhousien». Plus de 450 profils et plus de 500groupes Alsace/Elsass sur Facebook.11. Une communication «Alsace»partagée, visible dans la région,mais sans code de marque etavec des investissements plutôtfaiblesDe nombreuses marques utilisent le concept«Alsace» : marques de territoires, dutourisme, de l’agriculture, de la viticulture,de l’industrie agroalimentaire… Elément rarepour un territoire : une partie des acteurs dela recherche, de la formation et de l’innovationmentionnent leur appartenance à l’Alsace.Peu de marques d’entreprises font référenceà une ville pour préciser un savoir-faireparticulier (contrairement à la Bretagne) :c’est le nom Alsace qui est utilisé. Mais il ya une absence complète de «branding» : lelogo régional est ancien et un peu passéiste,le foisonnement de logos, concepts et signesprovoque un éclatement de l’identité régionaleet aucun code de marque n’existe pour lesstructurer. Il y a une atomisation et unedispersion importante des budgets et desactions de communication institutionnelles.Les campagnes sont limitées (en dehors decelles du tourisme et du vin) et les budgetsmarketing & communication souvent endessous des références du secteur.n°217 • Novembre 2011 • ÉCONOMIE EN SUD ALSACE


400 m2 de salons modulables pour organiservos séminaires et fêtes de fin d'annéeUnique dansla région !Votre Brasserie Flo vous propose :●Son étal de fruits de merà consommer sur place ou à emporter●Son menu du jour à 18,70€ prix net TTCVenez passer les fêtes chez Flo !Ouverts aussi les 24, 25, 26 et 31 décembreOuvert 7j/7j – accueil jusqu'à 22h30Brasserie Flo - Hôtel Holiday Inn - 34 rue Paul Cézanne68200 Mulhouse - 03 89 60 44 44 - sales@holidayinn-mulhouse.frAchetez - Investissez - Louezrésidence services seniorsBureaux à vendreAvAntAges Zone frAnche urBAinesituAtion exceptionnellenomBreux servicesP A R t e n A I R e* consommation conventionnelle inférieure à 65 kWh/m²/an36 Rue Paul Cézanne - 68200 Mulhouse


11Le TGV, locomotivedeprojets ?DOSSIERCommentrenforcerl’attractivitédu Sud-Alsa-Quelle que soit l’activité d’uneentreprise, celle-ci génèreforcément des déchets qu’ilfaut gérer. Les motivations desentreprises dans cette gestionpeuvent être d’ordre strictementréglementaire, financier, logistiqueou encore idéologique. Intégrées ounon aux entreprises, des solutionstechniques existent pour éviterà ces déchets non dangereux dese décomposer, de brûler, defermenter ou de rouiller. Une gestionqui, si bien menée, peut transformercette contrainte en atout decompétitivité.Entrepreneurs,Le TGV, locomotive de projets Quels événements pour l’arrivée du TGV ?vous êtes responsables del’élimination de vos déchetsRéduire ses déchets,pourquoiQuelles solutions,quelles pistes d’actionDes axes de progrèspour demainn°217 • Novembre 2011 • ÉCONOMIE EN SUD ALSACE


12Entrepreneurs, vous êtes responsables de l’éliminaLe cadre réglementaire définit les priorités degestion des déchets et prévoit la réalisation de plansdépartementaux et régionaux pour l'élimination desdéchets.Pourquoi réduire sesdéchets ?La gestion des déchets des entreprises doit répondre aujourd’huià des exigences économiques, réglementaires, logistiques voiremarketing.D'ici à 2015, l'augmentation de la TGAP (Taxe Générale sur lesActivités Polluantes), destinée à favoriser la production d'énergiesrenouvelables, va restreindre progressivement la conception etl'exploitation des centres d'enfouissement. Les entreprises doiventdonc mettre en place une gestion raisonnée et conforme de leursdéchets en favorisant le recyclage, la réduction et la valorisationà la source. La gestion des déchets doit désormais faire partieintégrante de la stratégie des entreprises. Outre les obligationsd'ordre réglementaire, il s'agit de répondre à la fois aux attentes d'unmarché de plus en plus sensible à la protection de l'environnementet à celles des différents partenaires de l'entreprise (clients,assureurs, fournisseurs, donneurs d'ordres,...).Des pistes d’actions…Réduire les déchets non dangereux desentreprises : 7 pistes d'actions (source ADEME)La prévention permet de réduire les coûts. Même s'il est valorisé, le coût totald'un déchet est toujours supérieur à la recette qu'il peut générer.7 pistes d’action pour prévenir les déchets dans l'entreprise :- optimiser le conditionnement : réduire les sur-emballages ou les emballagesnon indispensables, livraison en vrac, conteneurs réutilisables- réutiliser en interne des emballages ou des chutes de production- changer de produit ou de matière première (durée de vie plus longue oumoins dangereux)- optimiser la gestion et changer les pratiques pour une meilleure organisationinterne en concertation avec les acheteurs et la production- augmenter la durée de vie des matières et produits consommés- optimiser les procédés- combiner plusieurs actionsLe Grenelle del'Environnement :une politique ambitieuseLes engagements du Grenelle de l'Environnementsur les déchets visent à amplifier le découplageentre croissance et production de déchets. Cetobjectif exige des politiques volontaristes etcohérentes : priorité à la réduction à la source,développement de la réutilisation et du recyclage,extension de la responsabilité des producteurs,réduction de l'incinération et du stockage. Le pland'actions prévoit, à l’horizon 2012, de fixer à 75% letaux de recyclage matière et organique des déchetset des emballages des entreprises. L’incinération et le stockagedevront également diminuer de 15%. Premières concernées : lesentreprises.Le cadre local de la gestiondes déchetsLe Département est chargé de la planification de la gestion desdéchets non dangereux, c'est à dire les déchets ménagers etassimilés, les déchets banals des entreprises, et les déchets nondangereux issus de l'agriculture.Il sera prochainement révisé et le nouveau plan vérifiera enparticulier l'adéquation existant, dans le département, entre leséquipements de gestion collectifs des déchets (incinérateurs,centres d'enfouissement, installations de méthanisation et decompostage) et la production totale de déchets dans les annéesà venir...et des outils pratiquesUne démarche préventive : l'éco-conceptionL’éco-conception protège l’environnement et augmente la valeurajoutée des produits et services. Un petit plus pour les clients et ledéveloppement de nouveaux marchés.Zoom sur la société Mauler, spécialisée dans la production desrevêtements pour des supports divers (métal, plâtre, murs etc…)et essentiellement pour le bois.Dès sa création en 1919, Mauler s'est souciée des impactsenvironnementaux générés par ses activités et ses produits.Au niveau du site de production, plusieurs actions ont étémises en place : réduction des déchets à la source, recyclagedes solvants usagés, valorisation des conteneurs usagés,valorisation énergétique des palettes hors norme en bois dechauffe, optimisation des emballages et retraitement des bouesde décantation. Mauler a ainsi progressivement développé despeintures à base aqueuse et propose aujourd'hui plus de 20ÉCONOMIE EN SUD ALSACE • Novembre 2011 • n°217


13DOSSIERtion de vos déchetsQuelles solutions,quelles pistes d’actions ?De la collecte au recyclage, en passant par les centres de tri...Les déchets collectés dans les entreprises sont traités dansdifférents centres de traitement généralement peu éloignés deszones où sont produits les déchets.L’installation de stockage« L’Installation de Stockage de déchets Non dangereux (ISDND) de l’Espenest située sur les bancs des communes de Retzwiller et Wolfersdorf. C’estun outil de la chaîne de gestion des déchets industriels du Haut-Rhin,complémentaire des installations de tri/valorisation et d’incinérationexistantes. Elle accueille majoritairement des déchets industriels nondangereux (DND) dont plus de 70% sont issus d’un process de tri. Depuis2005, on observe une diminution des tonnages enfouis de déchets ultimes(135 000 tonnes en 2010). Cette évolution des tonnages enfouis reflètel’amélioration des outils de tri/valorisation des DND existants, permettantainsi une meilleure valorisation matière. Elle montre aussi l’augmentationdu tri à la source en entreprises, ainsi que les effets de la mise en placede nouvelles filières de tri/valorisation pour certains DND spécifiques(BTP, plâtre….) et de nouveaux outils comme les Dechet’Pro dédiéesaux déchets des artisans et PMI/PME. Nous valorisons en électricité lebiogaz produit par les déchets enfouis sur l’ISDND de l’Espen, grâce à unmoteur produisantchaque annéel’équivalent de laconsommationd’électricité d’uneville de plus de5 000 habitants.»EmmanuelleRESCH,responsablecommunicationSITA AlsaceLe traitement parincinération« L’unité d’incinération deSausheim prend en charge lafraction non valorisable desdéchets solides des entreprises,principalement les grandessurfaces. Aujourd’hui, lamajorité de ces déchets estquasiment identique aux orduresménagères. Avant la combustion,les déchets doivent être calibrés(300 mm) ce qui nécessite uneopération de broyage. En 2011,les déchets non dangereuxreprésentent environ 5% du totaltraité sur le site de Sausheim. »Serge ARLOTTI, responsabled’activité déchets – unitéd’incinération de SausheimLe tri haute performanceDepuis deux ans, la société Veolia Propreté exploite un centrede tri haute performance, situé à Ludres en Meurthe et Moselle.Entièrement automatisé, ce centre de tri met en œuvre unecombinaison de procédés de pointe pour extraire les matièresvalorisables.Tri des déchets selon leur taille, récupération des métaux au moyend'aimants, séparation des métaux ferreux et non-ferreux grâceà une machine à courants de Foucault, répartition des déchetsen fonction de leur poids via un crible balistique, extraction despapiers et plastiques par tri optique, etc. Au total, le site valoriseplus de 50% du flux de déchets entrants. Cette performancedépasse l'objectif fixé par le Grenelle de l'environnement deréduire de 15% les tonnages de déchets enfouis dans les centresde stockage d'ici 2012.produits basés sur l'emploi de composants d'origine naturelle.Mauler a participé au programme régional Actena Eco-conceptionen vue de réaliser un bilan environnemental sur deux de sesproduits.Pour démarrer votre projet d’éco-conception, les partenaires duréseau régional ACTENA vous proposent un outil à la carte, adaptéà votre projet. Vous pouvez également solliciter nos conseillersenvironnement.➜ Contact : Laurent DEFFINIS - Tél. 03 89 66 71 85l.deffinis@mulhouse.cci.frVoir aussi le site : www.actena.infoUne solution originale : la Boursedes déchets industrielsParce que les déchets des uns sont souvent la matière premièredes autres, le site www.bourse-des-dechets.fr propose auxentreprises un service d'annonces, d'offres et de demandes dematériaux. L’objectif : faciliter les échanges entre entreprises grâceà un moteur de recherche multicritères. L'inscription est gratuitepour toutes les entreprises alsaciennes et permet de consulteret/ou de publier des annonces et d'obtenir les coordonnées desannonceurs. Actuellement près de 250 annonces sont en ligne,proposant des plastiques, du caoutchouc, des résidus chimiques,du bois, du papier, etc.Pour plus d’infos : Laurent DEFFINIS - Tél. 03 89 66 71 85l.deffinis@mulhouse.cci.frUne gestion optimisée :les opérateurs régionauxLe site de l'ADEME Alsace offre tous les outils pour mettre en placeune démarche de gestion/prévention des déchets, ainsi que desexemples concrets d'actions engagées. Une liste des opérateursrégionaux y est tenue à jour permettant des recherches simplespar types de déchets, par type d'activité, par nom ou par lieugéographique.n°217 • Novembre 2011 • ÉCONOMIE EN SUD ALSACE


14TémoignagesAccentuerles effortsde revalorisationBrice KASZUK,élu développement durable de la CCI Région Alsace« Les entreprises du Haut-Rhin valorisent déjà beaucoup leursdéchets non dangereux, avec un taux de valorisation de l'ordrede 75% qui les place d'ores et déjà dans les objectifs fixés par leGrenelle de l'Environnement pour l'année 2012.Même si ce résultat est déjà bon, il convient néanmoins pour lesentreprises d'accentuer encore leurs efforts de revalorisation.Ceci leur permettra d'une part de réduire les coûts engendréspar la gestion de leurs déchets, qui iront en croissant au fil desans, mais également de réduire leur empreinte carbone et deprotéger les ressources en eau, car l'eau, l'énergie et les déchetssont intimement liés. Un tri à la source plus poussé peut aussipermettre de réduire le volume des déchets non valorisables,et plusieurs centres de tri optimisés existent désormais sur leterritoire, proposés par des prestataires privés.L'opération collective "éco-concevez vos produits" proposée auxentreprises par le réseau ACTENA est également un bon moyenpour elles de progresser dans ce domaine.Enfin, de nouvelles filières de revalorisation s'ouvrent actuellementen Alsace grâce à plusieurs initiatives récentes (utilisation desbio-déchets, méthanisation, réutilisation des plastiques) qui vontencore réduire les tonnages de déchets produits.Les équipements de gestion collectifs (incinérateurs et centresd'enfouissement) sont appelés à réduire progressivement lesvolumes de déchets qu’ils acceptent, et les entreprises doiventdonc se préparer à cette baisse. La CCI veillera néanmoins àce que des capacités suffisantes soient toujours en place dansle département, afin que les entreprises disposent toujoursd'exutoires suffisants pour leurs déchets. »Cernay Environnement :un prestatairede proximitéLaurent TOMASINA,responsable commercial« Cernay Environnement est une PME familiale indépendante,créée en 1993 dont l’activité initiale était la récupération des métauxferreux et non-ferreux. Depuis, nous avons élargi nos compétenceset développé une prestation globale de collecte, de traitement etde valorisation des déchets non dangereux des entreprises (DND).En 2001, nous avons créé une unité spécialisée dans la collecte lesdéchets dangereux : Alsadis.Nous mettons à disposition des entreprises, sur leur site deproduction, des moyens de collecte adaptés correspondant à leursbesoins. Les déchets sont caractérisés, triés, regroupés et préparéspour être ensuite acheminés en priorité vers des consommateursde matières dites secondaires (sidérurgie, fonderie, cartonnerie,plasturgie,…), les déchets non valorisables allant vers des centres devalorisation énergétiques ou de traitement final.Cernay Environnement est également membre fondateur du réseauPraxy regroupant des entreprises indépendantes spécialisées dansla gestion des déchets industriels. Praxy nous a d’abord permis deconserver ou développer localement des prestations commandés parles grands donneurs d’ordre nationaux comme les éco-organismes.L’échange des compétences et des expériences au sein du réseaupermet ensuite de créer et proposer des services nouveaux commepar exemple « Les Chantiers Eco-responsables ®» adaptées auxentreprises du BTP. Actuellement, nous gérons sur le secteurmulhousien 7 chantiers sous ce label.Notre nouveau site de 5 ha à Cernay (Zone Industrielle Europe) estdoté de toutes les autorisations réglementaires applicables dans lagestion des déchets. Nos clients sont très attentifs à ces aspectsréglementaires, c’est pourquoi nous sommes certifiés ISO 9001(Qualité) et ISO 14001 (Environnement) afin de leur apporter unegarantie complète en terme de traçabilité de leurs déchets.Cernay Environnement gère actuellement un parc de plus de 3000contenants (du bac de 1m3 à la benne de 35m3) permettant decollecter et traiter environ 20 % du gisement haut-rhinois desdéchets des entreprises. »ÉCONOMIE EN SUD ALSACE • Novembre 2011 • n°217


tendances web 15Mettez vosidées en marcheavecvozidées.comlucien a découvertwww.vozidees.com est un lieu de présentation, de promotion, d'échange et de mise en applicationd'idées et de projets de toutes natures et à tout stade de maturité. Chaque membre peut ainsi s'yinvestir humainement et/ou financièrement. L’objectif est de convertir les idées en projets et lesprojets en actions. Cette communauté s’articule autour de trois acteurs principaux : les créateurs,les porteurs et les accompagnateurs. La plate-forme accueille également des prestataires et desexperts œuvrant autour de l'émergence et de la concrétisation des idées et de projets. En lignedepuis début octobre, vozidees.com regroupe à ce jour plus de 45 idées/projets, 23 annonces et 72membres.Ce réseau social offre la possibilité à tous d'exprimer une idée, qu'elle soit de nature économique,associative, humanitaire, artistique, évènementielle, sportive ou tout simplement ludique oupersonnelle. Rejoindre cette communauté permet de convertir une idée en un projet à la foisréaliste et réalisable.Rendez-vous sur www.vozidees.comILS ONT VU sur le web…Un guide Facebook pour lesprofessionnels et les entreprisesDes tutoriels destinés aux entreprises et aux professionnels sont disponibles sur Facebook. Ils sont axés surl’optimisation de l’utilisation des pages Facebook et sur l’intégration de modules et d’applications Facebookau sein d’un site Web. Un guide idéal pour les EPN (espaces publics numériques), les associations ou encoreles TPE et PME qui souhaitent se familiariser avec la « bête » : créer une page, lui ajouter des modules etapplications, développer une offre de contenus et d’engagement autour de cette page, cibler des publicsd’internautes et gérer le relationnel avec les lecteurs, etc. Une foule de conseils et de mini-guides qui mettenten avant les aspects stratégiques et pratiques pour une efficacité des actions de communications/marketing.Source : www.netpublic.frvalérie a vuDes outils pour refaire unebeauté à son PCAvec le temps, un PC s'encrasse. Divers programmes et logiciels obsolètes mettent potentiellement en dangerla stabilité du système et conduisent à des ralentissements, bugs voire même des crash. Mais pas de panique,il existe bon nombre de logiciels capables de nettoyer et d’optimiser votre PC. Suppression des erreurs systèmeet de vos traces sur Internet, doublons et spywares, optimisation de la mémoire, gestion des programmes,défragmentation, restauration, tout y est. Des solutions gratuites, mais qui ne font pas l'impasse sur lesperformances. Sélection : Glary Utilities, un utilitaire complet et puissant, CCleaner, pour donner un bon coupde balais dans vos circuits, Malwarebytes, la référence gratuite contre les logiciels espions, Auslogics DiskDefrag, défragmenter pour accélérer son système, le checkdisk, la méthode manuelle de secours.Source : www.commentcamarche.netarthur a dénichéC’est quoi ton Klout ?Lancé par la start up Klout en septembre 2009, Klout (prononcez kloaoûtt) mesure l’influence sur les médiassociaux. A la base, Klout est un outil plutôt sympathique. Il s’appuie uniquement sur des informations fourniespar Twitter : nombre de tweets, de followers, de retweets. Intégré à Hootsuite (front-end Twitter), Klout donnela mesure d’activité sur Twitter. Associé à cet indice (qui varie de 1 à 100), Klout propose une gradation del’activité de la personne considérée, selon quatre axes : écoute-participation, occasionnel-régulier, généralistespécialiste,création-partage. Fort de son succès, Klout s’enhardit depuis quelques mois et intègre d’autresréseaux sociaux, comme Facebook, Linkedin, Youtube, Foursquare, Instagram, Blogger ou Flickr. Maisfinalement l’influence n’est pas réellement une donnée mesurable. Un score de 70 ne dit rien sur votre influence :il signifie simplement que vous disposez d’un contenu à forte visibilité sur les plates-formes sociales. Et mêmesi votre contenu est visible, cela suffit-il à influencer une audience ? Finalement, la seule chose que mesureKlout, c’est peut-être juste l’influence de ses fondateurs.Source : http://pro.01net.comn°217 • Novembre 2011 • ÉCONOMIE EN SUD ALSACE


16PRATIQUE a la uneInformationSéconomiqueSIndicateurs PrixMatières Premières ImportéesFUELSept 11 / Aout 11 Sept 11 /Sept 10+ 3,8 % + 32,4 %CéréalesSept 11 / Aout 11 Sept 11 /Sept 10+ 6,9 % + 24,7 %SUCRESept 11 / Aout 11 Sept 11 /Sept 10-0,2 % + 11 %PÂTE À PAPIERSept 11 / Aout 11 Sept 11 /Sept 10-0,1 % -5,4 %MINERAI DE FERSept 11 / Aout 11 Sept 11 /Sept 10+4,1 % -17,9 %Votre stratégie immobilièrePour définir une stratégie adaptée, trois réflexionssont à mener. La première est une approcheéconomique liée aux perspectives d’évolution del’entreprise et à sa localisation.La seconde concerne le mode d’acquisition dubien immobilier : Dois-je acquérir ou louer mesmurs ? Dois-je acquérir les murs directement,par le biais d’une SCI ou comme un actif de lasociété ?Enfin, le choix du régime d’imposition : Commentvais-je gérer le bien ? Pour quel mode d’impositionvais-je opter : IRPP ou IS ? C’est principalement àcette étape que les nouvelles dispositions de laloi de finance rectificative s’appliquent et créentdes incidences. Toutefois, les chefs d’entreprisepeuvent encore minimiser les effets de la réformeet en tirer le meilleur bénéfice.L’immobilier d’entreprise constitue une partimportante du prix ou une source de revenusagendaPasseport pour l’Economie NumériqueETRE PRESENT SUR LE WEBMardi 15 novembre de 09h00 à 12h00à la Maison de l’entrepreneur➜ Contact et inscription :Tél. 03 89 36 54 80contact@maison-entrepreneur.frLES RENCONTRES DOUX BUSINESS DAYCette manifestation professionnelle s’adresseaux entreprises et porteurs de projetssusceptibles d’organiser des événements dansnotre région (entreprises, associations, …).La présence de professionnels du tourisme,engagés dans le tourisme d’affaires à Mulhouseet dans la région leur permettra de développerdes projets concrets. Ce salon se tiendra sousforme de workshop et sera ponctué par desanimations proposées par des exposants.Mardi 15 novembre de 15h00 à 20h00au Parc Expo de Mulhouse➜ Contact : Tél. 03 89 35 47 47congres@tourisme-mulhouse.comL’OPTIMISATION DE LAREMUNERATION DU DIRIGEANTJeudi 24 novembre à 08h30à la Maison de l’entrepreneur➜ Contact et inscription :Tél. 03 89 36 54 80contact@maison-entrepreneur.frImmobilier d’entrepriseLa loi de finance rectificative du 29 juillet 2011 sur la fiscalité du patrimoinebouleverse profondément le petit monde de l’immobilier professionnel. Lasolution : revoir sa stratégie immobilière.locatifs pour le cédant lors d’une cession. C’est pourquoi cetteréflexion doit être menée en amont voire dès la création.Lors de la Journée Régionale de la Création d’Entreprise, le 17novembre, Bernard WERLE – Patrimum GE – interviendra sur lesujet. Cette conférence s’adresse aux cédants d’entreprise, aux futursrepreneurs mais également aux chefs d’entreprise en activité.➜ Inscription en ligne : www.creer-sa-boite-en-alsace.comLa réforme de la fiscalité du patrimoine, initiée en débutd’année, est mise en œuvre par la loi de finances rectificativedu 29 juillet 2011. Elle se concentre sur les hauts patrimoines.Il s’agit de taxer davantage la transmission et d’alléger lafiscalité pesant sur la détention.➜ Contact : Stéphane DIEBOLD – Tél. 03 89 66 71 99 –s.diebold@mulhouse.cci.frLe rendez-vousdu numérique 2011Quand les technologies riment avecperformance et rentabilite !Co-organisé par la CCI de Strasbourg et duBas-Rhin, MLG et Rhénatic, le Rendez-vousdu numérique 2011 rassemblera en unmême lieu plusieurs événements dont lesRHENATIC'DAYSJeudi 17 novembre 2011au Pôle formation de la CCI de Strasbourg etdu Bas-Rhin➜ Contact : Christiane BurelTél. 03 88 75 25 92c.burel@strasbourg.cci.frRENDEZ-VOUS DEL'HOTELLERIE-RESTAURATIONVisite du salon IGEHO à Bâle, le rendezvousincontournable de l'hôtellerie et de larestauration du Rhin Supérieur pour faire leplein de contacts professionnels, des nouvellestendances et des innovations.Mardi 22 novembre 2011à Bâle➜ Contact : Marie-France COLINTél. 03 89 66 78 14tourisme@mulhouse.cci.frPetit déjeuner de l’infoSource : INSEE - 7 octobre 2011D'autres indicateurs sont disponibles sur lesite www.mulhouse.cci.fr, rubrique"Se développer/s'informer".ÉCONOMIE EN SUD ALSACE • Novembre 2011 • n°217


vie des entreprises 17StructureFusionnelsAncien salarié d’ACTIVIS, Charlie GUTHMANN a créé sa propreentreprise, CUBEO. Sa particularité : un business croisé avec sesdeux principaux actionnaires.Charlie GUTHMANN est informaticien deformation. En 2007, il entre chez ACTIVIS entant que prestataire. Il rejoint rapidementles salariés du cube pour gérer leur serviceinformatique, avec pour mission « de toutremettre au carré ». Une fois la boucle bouclée,le jeune homme propose à Patrick REINde monter une structure au sein d’ACTIVIS.Celle-ci devant permettre à Charlie de vendreà l’extérieur ses prestations d’infogérance,de services hébergés et de formation. 2009voit la naissance de CUBEO, filiale d’ACTIVIS« Mon objectif est de proposer un niveau deprestations égal à un service informatiqueinterne. Nous sommes réactifs et proches denos clients pour qu’ils puissent se consacrer àleur métier. »Après un an d’exercice et un développementexponentiel, l’entreprise ouvre son capital àson principal client, EUREKA SOLUTIONS.Charlie en profite pour prendre des parts.Ils créent ensemble une joint-venture. Cefonctionnement permet aux trois entreprisesde travailler en synergie et de répondre à desappels d’offre. « Nous nous apparentons à unemulti-entreprise mais mono-service. Chacunreste spécialiste dans son domaine ce qui nouspermet de répondre au plus juste au besoin desclients. On fait du business croisé, on profitedes réseaux de chacun et, commercialementparlant, on s’épaule. »Une aventure entrepreneuriale qui rendchacun des trois acteurs plus forts sans perdreune once de leur expertise. ■Rendez-vous sur www.cubeo.frDéveloppementCréateur d’électroniqueinnovanteUn cœur de métier, une méthode, une ambitionInnovtechnic est né en 2008 de la scissiondes activités de l’entreprise Industechnic.Créée en 2000 à Wittelsheim, cette dernièreétait spécialisée dans la réparation etla maintenance de cartes électroniquesindustrielles. Rapidement, un bureaud’étude et un atelier de fabrication pour ledéveloppement de nouvelles cartes furentcréés. L’activité de conception de cartesprenant son envol, Paul CLAYES reprendcette branche d’activité sous le nomd’Innovtechnic et lui donne une nouvelleorientation stratégique. « Nous sommes descréateurs d’électronique innovante. Notremission est de concevoir, d’industrialiseret d’intégrer des équipements à dominanteélectronique jusqu’à la moyenne série.»La production des cartes électroniques estassurée au sein de l’atelier - prototypes,séries spéciales -, ou externalisée. « Nouspouvons produire jusqu’en moyenne série,soit environ 10 000 pièces. » Les cartes sontensuite intégrées par Innovtechnic dans deséquipements industriels. Un savoir-fairemécanique d’interface homme/machine,véritable marque de fabrique de l’entreprise.« On offre à nos clients une chaîne de valeurs.Il y a un seul interlocuteur pour chaqueprojet, de la conception jusqu’au suivi aprèsventeen passant par l’intégration du produit.Cet interlocuteur unique agit en maîtred’œuvre. Nous misons beaucoup sur lerelationnel avec les clients et fournisseurs. »L’entreprise développe ainsi un managementde la qualité avec le « Lean Enterprise » envue de la préparation à la certification ISO9001.La PME travaille pour les secteurs de lasanté, de la distribution électrique, duferroviaire, du textile et, proximité oblige,de l’automobile. Elle emploie 9 salariés etréalise un chiffre d’affaires d’un milliond’euros dont près de 25% sont consacrés àla R&D.■n°217 • Novembre 2011 • ÉCONOMIE EN SUD ALSACE


18 TROPHEES a la uneIls sont 36 et illustrent le dynamismesud alsacien. Pour la 11 e annéeconsécutive, la CCI Sud AlsaceMulhouse met à l’honneur lesentreprises distinguées en 2011 parune certification, un prix, un trophéeou une performance exceptionnelle.La cérémonie s’est déroulée le 11octobre dernier. Un trophée Economieet Handicap a également été décerné àdeux entreprises qui ont choisi d’allerplus loin que la simple réglementationpour l’accueil et l’intégration decollaborateurs handicapés.Jean-Pierre LAVIELLE, Président de laCCI, entouré de personnalités politiqueset de membres de la CCI, a récompensétous ces ambassadeurs de l’économiedu Sud Alsace. Lancés en 2001, cestrophées ont déjà été remis à plus de500 décerné entreprises, par véritables fleurons denotre économie.SUD ALSACE MULHOUSEPhotographie : © Serge NIED – www.studio-chlorophylle.frTrophées CCI, édition 2011(de gauche à droite)1 er rang :la Chambre de Commerce et d’Industrieaux entreprises distinguées en 20112 0 1 1Jacques DROY, CCI Sud Alsace MulhouseJean-Marie BELLIARD, Conseil RégionalCatherine MUNCH, 2BcréativeAmandine BREVILLIERS, 2BcréativeJean-Pierre WALTER, Mairie de MulhouseNelly GEISSMANN,Conseil Général du Haut-RhinBéatrice LAGARDE,Sous-Préfecture de MulhouseOlivier BECHT, M2AFrancis LARGER, CCI Sud Alsace MulhouseEric KOENIG, TecnitudeJacques ROMANN, L’AlsaceJean-Baptiste HARLAY, FamecaFrédéric HOEHN, Droplet DiagnosticsYves CANONGE, Association des commerçantsdu cœur de MulhouseBrice KASZUK, Westrand International2 e rang :Daniel GROSSKOST, CCI Sud Alsace MulhouseDominique ANTONI, CellutecRoland PLUMAIL, VoréalGiuseppe BORRACCINO, Voréal3 e rang :Michel FORTMANN, Sud Alsace InitiativeAbd Al-Qadir MAADI, DynadentChristiane ROMINGER, Omni ProtectionsFernand SCHERRER, Normalu, ThermaluThierry STEINBAUER, WaterairEric GAUTHERAT,Groupement ambulancier du Grand EstStéphane WUILQUE, SadeChristian KOELL, SadeBrigitte DREYER, AgrilineSamuel HENNINGER, Brasserie FloJean-Louis STADELMANN, AMD4 e rang :Hervé de CHALENDAR, L’AlsaceFranck MULLER, Rector LesageGuillaume NUSSE, CFR Ile NapoléonAurélien SCHERRER, ThermaluJérôme KUENTZ, Garage KuentzThomas VERAZZI,Domaine des Fines Fleurs du TerroirVirginie BENOMAR-BULACH, Roto OffsetRégine MAURER, Au Filon d’OrSandrine MAYER, EcolysThéo BAUMLIN, Au Lion d’OrMarc NASS, AemoHubert FRANCOIS, Brasserie FloFranck RENCUREL, Xenelys CosmeceuticlasÉCONOMIE EN SUD ALSACE • Novembre 2011 • n°217


LISTE DES LAURÉATSTROPHEES19ENTREPRISE VILLE Activité de l’entreprise TROPHÉEEXPORTRECTOR LESAGEMULHOUSEFabrication d’éléments en bétonpour la constructionTrophée Export, pour l’implantation d’une unité de fabricationen PologneWESTRAND INTERNATIONAL ALTKIRCH Fabrication d’huiles essentiellesTrophée Export, pour ses démarches vers les marchésde la Pologne et de la RussieINNOVATIONALSACIENNE DE MINAGE ETFELLERINGTravaux de démolition et terrassementTrophée de l’innovation du Pays Thur et Doller,DE DEMOLITION - A.M.D.pour son atelier de forage FOR WALLCELLUTECBURNHAUPT LE HAUTFabrication d’emballage en matièresplastiquesTrophée de l’innovation du Pays Thur et Doller, pour ses décorssur de la mousse pour des emballages de luxe (Cover & Digital skin)ECOLYS GUEWENHEIM Fabrication de produits alimentairesTrophée de l’innovation du Pays Thur et Doller,pour ses plats bio traiteurs pour enfantsSPM VIEUX-THANN Fabrication de fours et brûleursTrophée de l’innovation du Pays Thur et Doller,pour son système de variation de puissance des brûleurs fioulVOREAL VIEUX-THANN Fabrication de volets battants aluminiumTrophée de l’innovation du Pays Thur et Doller,pour son pré-cadre motorisé pour volets battants aluminiumAEMO SAUSHEIM Ingénierie, études techniquesTrophée de l’innovation du territoire de la région mulhousienne,pour sa technologie filaire et sans fil EnoceanDROPLET DIAGNOSTICSESCHENTZWILLERRecherche-développement en autres Trophée de l’innovation du territoire de la région mulhousienne,sciences physiques et naturellespour son test de détection précoce du cancer colorectalFAMECARIXHEIMFabrication de matériel de production etde transportTrophée de l’innovation du territoire de la région mulhousienne,pour son système de mise à la terre avec asservissement pince-étauTECNITUDE RIEDISHEIM Machines et équipements mécaniquesTrophée de l’innovation du territoire de la région mulhousienne,pour son convoyeur à bande modulaire en kitNORMALU KEMBS Revêtements de sols, murs & plafondsTrophée de l’innovation du Pays de Saint-Louis et des Trois Frontières,pour la création d’une nouvelle gamme de plafonds tendusXENELYS COSMECEUTICALS ROSENAU Ingénierie, études techniquesTrophée de l’innovation du Pays de Saint-Louis et des Trois Frontières,pour son produit de soin et d’hygiène des pieds certifié «Bio»QUALITE / PERFORMANCESAGRILINEBURNHAUPT LE HAUTCommerce de bassin de jardin, bassin debaignade, récupération d’eau de pluie…Trophée d’Argent 2011 du meilleur fournisseuret aménagement du jardinASSOCIATION DES COMMERCANTSDU CŒUR DE MULHOUSEMULHOUSE Association de commerçants Panonceau d’or national des associations de commerçantsAUBERGE ALSACIENNE DU ZOO MULHOUSE Restauration Titre de Maître RestaurateurBIJOUTERIE «AU FILON D’OR» DURMENACH Bijouterie, horlogerie Mercure d’Or des meilleurs commerçants de FranceRESTAURANT «AU LION D’OR» ROSENAU RestaurationTitre de Maître Restaurateur et certification de service«restauration régionale traditionnelle»BRASSERIE FLO - HOLIDAY INN MULHOUSE RestaurationMeilleure Brasserie Flo du monde pour sa qualitéet l’hygiène de sa restauration2B CREATIVE ALTKIRCH Conception de mobilier pour enfantMédaille d’or au concours Lépine de Strasbourgpour son berceau révolutionnaireDOMAINE DES FINES FLEURS DU TERROIR WILDENSTEIN Restauration Titre de Maître RestaurateurDYNADENT MULHOUSE Commerce de produits pharmaceutique Mercure d’Or des meilleurs commerçants de FranceGARAGE KUENTZ LINSDORF Réparation automobileTrophée d’Or du meilleur agent de marqueaux Champions de l’Auto 2010HOTEL DU PARC THANN Restauration Titre de Maître RestaurateurIMPRIMERIE ROTO OFFSET RIXHEIM Imprimerie Trophée National «roto» de la 7 e nuit des chefs de fab à ParisSTE ALSACIENNE DE PUBLICATIONS -L’ALSACEMULHOUSEÉdition de journauxPrix Louis-Hachette pour le journaliste Hervé de Chalendar,reporter au service Région de l’AlsaceLA TAMBOUILLE DE NAINBUS MULHOUSE Restauration Trophée de la création d’entreprise de la CCI Sud Alsace MulhouseLIGNE BLEUE AUTOMOBILES ILLZACH Concession automobiles Trophée régional de la sécurité au travail de la CRAMOMNI PROTECTIONS CERNAY Surveillance et gardiennageTrophée National Femmes Chefs d’Entreprises 2010,dans la catégorie Services aux EntreprisesPFIL MULHOUSE Plate-Forme d’Initiatives Locales Certification qualité pour l’accompagnement à la création d’entrepriseTHERMALU KEMBS Chauffage rayonnant électriqueMédaille d’Or au Concours Lépine pour son chauffage tri directionnelet la médaille du Ministre de l’Économie,des Finances et de l’industrie pour sa chaudière bétonPISCINES WATERAIR SEPPOIS LE BAS Piscines, construction & entretienJanus de l’Industrie et du Design décernépar l’Institut Français du DesignAUBERGE DES TROIS VALLEES HIRSINGUE Restauration Certification de service «restauration régionale traditionnelle»SADE PFASTATT Travaux publicsCertification développement durable Publi-Certdélivrée par ARCET NOTATIONECONOMIE & HANDICAPCFR ILE NAPOLEON OTTMARSHEIM Unité de production de ClairefontaineTrophée Economie et Handicap 2011de la catégorie «Industrie»GROUPEMENT AMBULANCIER DU GRAND EST MULHOUSE Groupement Ambulancier du Grand EstTrophée Economie et Handicap 2011de la catégorie «Commerces et services»n°217 • Novembre 2011 • ÉCONOMIE EN SUD ALSACE


20 EXPORT a la uneJournée Industrielle ExportCCI Alsace Export organise à Mulhouse,mercredi 30 novembre 2011, une journéesectorielle Aéronautique / Automobile /Mécanique / Plasturgie / Chimie. L'occasionpour les entreprises de rencontrer des experts« pays » d’Allemagne, d’Autriche, du Royaume-Uni et de Suisse.La journée débutera par une présentation desopportunités offertes dans chaque pays et sepoursuivra par des rendez-vous individuels.Chaque participant pourra alors évaluer lepotentiel de ses produits ou services et validerson projet de prospection sur ces marchés deproximité.Pour tout renseignement complémentaire et/ou inscription➜ CONTACT : Audrey KESSLERTél. 03 89 36 54 57a.kessler@mulhouse.cci.frVos contacts à l’export :* Vous êtes une entreprise de la plasturgie / chimie :Flora FOURNIERTél. : 03 89 36 54 88f.fournier@mulhouse.cci.fr* Vous êtes une entreprise de la mécanique :Marianne GENETTél. : 03 89 36 54 87m.genet@mulhouse.cci.fr* Vous êtes une entreprisede l’aéronautique ou de l’automobile :Aurélie LEDIGABELTél. : 03 89 66 71 43a.ledigabel@alsace.cci.frFloraAurélieMarianneTrophée Régional Export 2011Le jeudi 15 décembre 2011 aura lieu lacérémonie de remise du Trophée RégionalExport aux entreprises alsaciennes.Organisée par la CCI de région Alsace, lamanifestation se déroulera à partir de 18h dansla salle de l’Illiade à Illkirch-Graffenstaden etmettra à l’honneur les entreprises méritantesdans 4 catégories distinctes :- export (zone Europe)- grand export (Amérique Latine, Asie, Afrique)- nouveaux exportateurs (entreprises ayantdémarré l’export depuis moins de 3 ans)- investissement à l’étranger (création d’unestructure à l’étranger pour développer lemarché local)Les entreprises lauréates bénéficieront d’unecommunication spécifique dans la presserégionale et repartiront avec des billets d’avionofferts par les partenaires de l’opération.➜ CONTACT : Jocelyne CHOUKROUNTél : 03 88 76 42 16j.choukroun@strasbourg.cci.frSIAMS 2012 :un pavillon Franceau salon desmicrotechniquesDu 8 au 11 mai 2012, Moutier (Suisse) accueillerale SIAMS, salon des microtechniques. En 2010,l’événement avait rassemblé près de 500exposants et 15.500 visiteurs professionnels enprovenance de 25 pays.Ubifrance Suisse propose aux entreprisesfrançaises des secteurs de l’informatiqueindustrielle, automation, outillage, équipementde mesure et contrôle, services, décolletage,sous-traitance, machines-outils … d’exposerlors de la prochaine édition, dans le cadre d’unpavillon France.Un package complet et « clé en main »permettra aux entreprises françaises debénéficier d’une logistique simplifiée, d’unevisibilité renforcée, le tout à un prix modéré.➜ CONTACT : Marianne GENETTél : 03 89 36 54 87m.genet@mulhouse.cci.frFormations commerceinternationalCrédit DocumentaireAborder les différents types de créditsdocumentaires (import et export) et les garantiesoffertes par cet outil de paiement.Jeudi 22 novembre de 8h30 à 17h30Les Incoterms 2000Eléments clés du contrat de vente internationale,les Incoterms précisent les obligations respectivesdu vendeur et de l'acheteur et le transfert derisques.Mardi 6 décembre de 8h30 à 17h30Formations 2012Programmez vos formationsen commerce international,demandez le catalogue 2012 !➜ CONTACT : Catherine DEGOUTINTél : 03 89 36 54 90c.degoutin@mulhouse.cci.frÉCONOMIE EN SUD ALSACE • Novembre 2011 • n°217


TRIBUNE21financement des fonds propres des entreprises.Nous sommes conscients que l’allégement de lafiscalité des PME est indispensable pour que cescréateurs de richesses puissent se développer.Mais la caractéristique la plus remarquable dece budget, c’est qu’il fait un premier pas vers laconvergence fiscale entre la France et l’Allemagne,via l’harmonisation de l’impôt sur les sociétés. Ilfaudra approfondir cette convergence tant sur leplan fiscal que social, afin que le couple francoallemandpuisse jouer pleinement son rôle deleader dans le futur gouvernement économiqueeuropéen que nous appelons de nos vœux.Arlette GROSSKOST,Député de la 5 e circonscription du Haut-RhinArlette GROSSKOST, vous êtes membrede la Commission des Finances àl’Assemblée Nationale et rapporteurspécial sur la politique des territoires.Dans quel esprit a été élaboré le projetde loi de finance 2012 ?Nos travaux complètent un premier train de mesuredans le collectif de septembre 2011 et s’inscriventdans une volonté de baisse des dépenses de l’Etat :c’est une première depuis 1945 ! Nous-noussommes fixés 3 principes fondamentaux. D’abordle plus important : maîtriser les dépenses del’Etat. Ensuite vient le recours ciblé à des recettessupplémentaires en épargnant cependant lesacteurs économiques. Enfin nous avons le souci deveiller à ce que le niveau de fiscalité ne freine pasla croissance et la consommation. Le budget 2012est un budget d’équilibre et d’équité qui préserveles acteurs de la croissance, notamment les PME.L’objectif est de réduire le déficit de la France de 15 %pour le ramener à 5,7 % du PIB dès cette annéepuis à 4,5 % en 2012 et 3 % en 2013. Ce déficit semontera encore à 81 milliards d’euros, mais c’estdéjà une première avancée dans sa réduction avecen ligne de mire l’amorce du remboursement denotre dette de 1692 milliards d’euros. C’est uneffort que nous devons impérativement réaliser,car la France - comme les autres pays - estexposée à la libre appréciation des agences denotation internationales. Perdre le «triple A» seraitune catastrophe pour notre système bancaire avecdes impacts considérables sur l’économie réelle.Quelles sont les mesures qui touchentles entreprises ?Le projet de loi de finances 2012 prévoit des recettesfiscales supplémentaires. Un rabot général de10 % sur toutes les niches fiscales - à l’exceptionde celles qui touchent l’emploi comme le travailà domicile par exemple - permettra de réaliser1 milliard d’économie. Il y a aussi d’autres sourcesde revenus comme la hausse de la fiscalité sur letabac ou les alcools forts. Globalement l’entreprisea été épargnée par la rigueur de ce budget et nousavons tenu à consolider les mesures qui marchentbien. Le Crédit d’Impôt Recherche sera ainsisanctuarisé, le dispositif de réduction de l'ISF pourl’investissement direct dans les PME maintenu.Il y aura aussi davantage de lignes budgétairespour OSEO qui se rapprochera du FSI (le FondsStratégique d‘Investissement) afin d’optimiser leLes entreprises sont toujours inquiètesdes complexités engendrées par denouvelles mesures. La loi Warsmannvotée le 18 octobre pourra-t-elle lessoulager ?Oui, la proposition de loi du député Jean-LucWARSMANN est un projet ambitieux de 94mesures destinées à simplifier le droit et allégerles démarches administratives des entreprises. Ony trouve la réduction du nombre de lignes figurantsur le bulletin de paye, le remplacement desdéclarations sociales périodiques et ponctuellespar une déclaration sociale nominative regroupantl’ensemble des données pouvant être exigéesd’un employeur, la généralisation du coffre fortnumérique permettant à l’entreprise de stockeren un lieu unique les documents nécessaires àses obligations déclaratives, la simplification desprocédures douanières avec le contrôle en lignedes documents dématérialisés, l’harmonisationou le gommage d’effets de seuil dans des mesuressociales ou fiscales, le développement du rescritsocial permettant à l’employeur d’obtenir unedécision explicite sur l’application de la législationà sa situation de la part des organismes derecouvrement … Bref, de nombreuses mesuresconcrètes qui permettront, je l’espère, auxdirigeants d’entreprises de gagner en sérénitépour se consacrer à leur cœur de métier.Qu’advient-il des Zones FranchesUrbaines dans le projet de loi de finance2012 ?Les ZFU créées en 1996 par la loi relative à la miseen œuvre du pacte de relance pour la ville, devaientdisparaître le 31 décembre 2011. Le dispositif seraprolongé de 3 ans avec une augmentation du seuilde salariés issu de la ZFU ou d’une zone urbainesensible de 1/3 à 50 %. Les exonérations fiscaleset sociales seront donc maintenues, même sij’entends bien, de la part de nombreux chefsd’entreprises, que cette mesure est jugée peuefficace et plutôt propice à générer des différentielsentre les entreprises et des incohérences dans ledéveloppement économique du territoire.■n°217 • Novembre 2011 • ÉCONOMIE EN SUD ALSACE


22 marketing/prospectiona la uneRationnaliser ses dépenses marketingLe marketing représente un postede dépense important. Y faire deséconomies est tout de mêmepossible sans perdre au passagedes clients, ni ruiner recettes etdépenses. Quelques moyens à laportée de tous et surtout unebonne dose de bon sens.Planifiez vos dépensesUne étude des alternatives existantes permetd’éviter de gaspiller de l’argent dans desactivités de marketing qui n'influent pas survos ventes.Réfléchissez votre cible et limitez votreterritoire d'actionUne cible étroite de clients potentiels estessentielle. Couplée à une zone d’actionlimitée, l’action devient plus efficace. Toutcomme se focaliser sur un seul marché pour lelancement d’un nouveau produit.Soyez créatif et reconnaissez vos talentsLaisser libre court à sa créativité permetd'obtenir des résultats exceptionnels tout encontrôlant son budget. Une seule question àse poser : qu’est ce qui me rend séduisant auxyeux de mon client ?Dépensez intelligemmentLe marketing doit être considéré comme uninvestissement pour vos futurs recettes etbénéfices. Si vous n'allez pas vers vos clients,ces derniers ne viendront pas vers vous.Une analyse de vos actions antérieures vouspermettra de découvrir les investissements quifonctionnent le mieux (ROI).Apposez le nom et le logo de votre entreprisepartout où c'est gratuitPensez à vos véhicules de services, vierges detoute inscription. La distribution de cartes devisite et le serrage de mains ne coûtent rien etpeut s'avérer la plus efficace des opérations demarketing.Récompensez vos clientsFaites un cadeau à vos clients fidèles, ils vousenverront toujours de nouveaux clients.Utilisez les nouveaux moyens decommunicationLes nouveaux de communication s’avèrentmoins onéreux à condition de trouver celuiadapté à votre cible, votre entreprise et votreproduit.Donnez des garantiesUne garantie de remboursement à tendance àattirer le client. Si votre produit est sans faille,elle ne vous coûtera rien.Participez à la vie de votre communautéIntégrez les réseaux professionnels, les clubssportifs, etc.➜ CONTACT : Pôle Marketing03 89 66 71 49 - marketing@mulhouse.cci.fr➜ Vous souhaitez partager vos expériences,vous avez des questions, accédez dèsaujourd'hui à votre communauté "ClubMarketing & Communication"Rendez-vous sur http://marketing.alsaeco.comet retrouvez le thème du mois : Le cataloguepapier : 5 conseils pour réussir.Le répertoire des Comitésd’Entreprise du Haut-Rhin, édition2011/2012, vient de paraître.Le répertoire des comités d'entreprise du Haut-Rhin,c'est un fichier qualifié de 353 établissements de 50salariés et plus, inscrits au Registre du Commerceet des Sociétés de Mulhouse et de Colmar. Tous lesnoms des responsables, les numéros de téléphoneCE et 258 adresses e-mail sont à votre disposition.Un outil indispensable pour renforcer vos opérationsmarketing de fin d'année : cadeaux d’entreprise,voyages, repas de fin d’année, chèques cadeaux, etc.Votre répertoire au prix de 90 € TTC au lieu de 103 € TTCpour toute commande passée avant fin octobre 2011.Anne-Catherine MEINRAD vous apportera réponseset conseils, vous aidera à préciser vos attentes età trouver une solution adaptée à vos besoins enmarketing direct➜ CONTACT : Tél. 03 89 66 71 02marketing@mulhouse.cci.frFocus sur la création d’entreprise➜ Les ouvertures 2010 et 2011 (cumul)➜ Les fermetures 2010 et 2011 (cumul)Chiffres-clésdu 1 er janvier au30 septembre 2011• Nombre de créations : ........ 993• Nombre de fermetures : ..... 851• Solde : ................................. + 142Ces chiffres sont consolidés tous les mois avec les formalités transmises par le greffe du tribunal.les créations et jugements d’entreprisestoute l’info en direct dans votre boîte mail"Flash créations" : La synthèse hebdomadaire des créations et reprises d’entreprises en Sud Alsace. Détectez et identifiez vos futurs clients, vosnouveaux concurrents, vos futurs fournisseurs…"Flash Jugements" : La synthèse hebdomadaire des comptes rendus d'audience de la chambre commerciale du Tribunal de Grande Instance de Mulhouse.Surveillez la pérennité de vos relations commerciales (clients et/ou fournisseurs), détectez les marchés laissés vacants par la défaillance de vos concurrents…➜ Contact : Martine UBERSCHLAG – Tél. 03 89 66 71 01 – marketing@mulhouse.cci.frÉCONOMIE EN SUD ALSACE • Novembre 2011 • n°217


FORMATION 23Les rendez-vousde L ’ apprentissagen métierun emploiun salaireun diplômePrès de chez vousdu 21 novembre au 26 novembre 2011^Rendez-vous de l’apprentissageversion 2011Un nouveau nom et de nouveaux lieux pour découvrir l’apprentissage sous toutes sescoutures.Les circonscriptions de Mulhouse et de Colmar s’allient pour donnerune dimension départementale à l’évènement initialement baptisé Lasemaine de l’apprentissage. L’objectif est d’inscrire l’apprentissagedans l’esprit des jeunes et de leur parent comme une voie de formationincontournable. Accessible à tous les niveaux, l’apprentissage permetde se former du CAP jusqu’au bac+5 - ingénieur, master - le toutavec un métier, un employeur et un salaire. Les choix d’orientations’effectuent habituellement aux mois de février et mars. Les rendezvousde l’apprentissage permettent de s’informer en amont sur toutesles formations proposées par les CFA de la région.Le Point A de la CCI Sud Alsace Mulhouse accompagne les chefsd’entreprise désireux d'engager un apprenti : établissement ducontrat d’apprentissage, formation des maîtres d’apprentissage,demande d’aides.➜ Contact : Point A - Tél. 03 89 66 71 20pointa@mulhouse.cci.frL’Orientoscope propose de faire découvrir auxjeunes :Les métiers de l’architecture et du designintérieur,les 15 et 17 novembre 2011Les métiers de l’ingénieur,du 22 au 23 novembre 2011Les métiers de la prévention et de la sécurité,le 24 novembre 2011Les métiers du web,les 29 novembre et 1 er décembre 2011➜ Toutes les infos sur www.orientoscope.frAGENDA DES STAGES…➜ Toutes les formationsproposées par leGIFOP et le CAHRFormation, sont réalisables« sur mesure »,en tenant compte desbesoins et attentesspécifiques de votreentreprise.Stages et cycles de perfectionnement pour les Cadres et Dirigeantsd’Entreprise du CAHR Formation en novembre 201115 rue des Frères Lumière - 68200 MULHOUSETél : 03 89 33 35 08 (Christine CUENIN)Email : info@cahr-formation.comWeb : www.cahr-formation.com■ Achats • Vente • MarketingPratique de l’approvisionnement03 joursFonction achat03 joursNégocier les achats03 joursMarketing pour les non spécialistesDevenez un vendeur confirméparcoursparcours■ Direction • Stratégie • ManagementManagement et conduite de projetFaire face à un contrôle fiscalManager la génération YDéveloppez voter leadershipFutur managerAssistante de dirigeant■ Communication • Efficacité ProfessionnelleIntervenant occasionnelDevenir formateurImproviser en public en toutes circonstances■ Ressources Humaines • Gestion • FinancesPratique du droit socialClub actualité socialeCHSCT – Formation des membresContrôle de gestion PME-PMIBien négocier avec son banquier■ avec l’Institut Français de GestionDirigeants de PME■ STAMMTISCH DES COMMERCIAUXMardi 29 novembre 2011 « Parole d’expert : 4 As et + »nouveaunouveau02 jours04 jours02 jours08 jours01 jour02 jours04 jours35 jours16 jours04 jours17 jours03 jours12 jours03 jours03 jours06 jours01 jour22 joursStages d’initiation et de perfectionnement du GIFOP en novembre 201115 rue des Frères Lumière - 68200 MULHOUSETél : 03 89 33 35 11 ou 03 89 33 35 03Email : info@gifop.fr - Web : www.gifop.fr■ RESSOURCES HUMAINESGérer les risques psychosociauxL’absentéisme au travailLégislation sociale et gestion du personnelAssistante ressources humaines■ MAÎTRISE • ENCADREMENT • COMMUNICATIONS’affirmer dans son rôle d’agent de maîtrisePerfectionnement des chefs d’équipeGestion du temps et de l’efficacitéEntretien professionnels et d’évaluation annuelle■ COMPTABILITECrédit management : gestion des risques et crédit clientFiscalité des entreprisesGestion de trésorerie■ VENTES • ACHATFormation pratique de l’achatSélection des fournisseursLa vente efficaceGérer efficacement les réclamations■ SECRETAIRE • ASSISTANTEOrthographe et grammaire : trucs et astucesEfficacité du travail personnelBien rédiger et présenter ses écrits■ BUREAUTIQUE • INTERNETWord/Excel/Powerpointessentiel – perfectionnement N1 – perfectionnement N2■ SECURITEEvaluation des risques professionnels■ MANUTENTIONFormation Cariste/CACES débutant ou expérimentéRecyclage Cariste/CACESnouveau02 jours02 jours06 jours12 jours04 jours04 jours04 jours02 jours02 jours02 jours02 jours05 jours02 jours04 jours02 jours03 jours02 jours04 jours02 jourspar module01 jourune sessiontous les 15 joursn°217 • Novembre 2011 • ÉCONOMIE EN SUD ALSACE


24ARRÊT SUR IMAGESEn rang par deux !Le CFA des CCI d'Alsace de Mulhouse accueille pour sa promotion 2011/2013,83 étudiants répartis au sein deux BTS, Assistant de Gestion et Managementdes Unités Commerciales. Pour l’année scolaire 2011/2012, le CFA compteainsi 196 étudiants de 1 ère et de 2 e année.Sang neufTrois nouveaux conseillers techniques ont été nommés lors de l’assemblée généralede la CCI du 3 octobre dernier. Rachel BURGER, Gérard SCHMITT, Claude HALMrejoignent ainsi les 25 conseillers techniques de la CCI.Béatrice LAGARDE, nouveau sous-préfet de Mulhouse, a participé à sa toutepremière assemblée générale. Nommée en septembre dernier, elle a enthousiasméles élus de la CCI avec son : « chefs d’entreprise, je vous aime ! ».Innovation quand tunous tiens…Le 13 octobre dernier, le Technopôle a accueilli la remise des prix du concoursAlsace Innovation pour la région de Mulhouse. Co-organisé par le CEEI Alsace,la Direccte, le Conseil Régional d'Alsace, le Conseil Général du Haut-Rhin,l'Union Européenne et les Chambres de Commerce et d'Industrie d'Alsace,le concours a récompensé cette année : Driss ABANDARAT, DRISS Système,Michel GEORGE, DMC, et Jean Pierre RENAUDIN, TECHNI Projets.Salon parisienL’association ACTECO3F a représenté le Pays de Saint-Louis des TroisFrontières, et plus généralement l’Alsace, lors du salon parisien PROV’EMPLOIle 11 octobre 2011. Plus de 150 contacts ont été établis avec des francilienssouhaitant s’installer et/ou développer une activité en province.


nouveau dîner-spectacleLe nouveau dîner-spectacle du Casino Barrière de Blotzheim vous plongedans l'univers illuminé de la ville de la démesure, avec un show à l'américaine.Frissonnez avec des jackpots de strass et de paillettes. Vibrez auxrythmes des tableaux chantés en live et dansés sur un répertoire jazzy,broadway et moderne.Animé par des sexy boys et des cow-girls très hot, magnifiés dans des costumesilluminés, vivez le temps d'un spectacle la frénésie de la ville de tousles excès !Des forfaitstout comprIsà partir de*45€1 coupe de crémant d’Alsace , un menu 3 plats avecboissons, le spectacle «Fabulous show» et 5€ de jetons* Voir modalités sur place.Informations commerciales, renseignements et réservations spéciales pour les groupesContactez Audrey Hue au 03 89 705 782E-mail : ahue@lucienbarriere.comà 2 minutes de l’EuroAirportSortie aéroport Dir. BLotZHeiMOuvert tous les jours de 10h à 3h en semaine jusqu’à5h vendredis et samedis.Jeux de table ouverts à partir de14h.


iPad 2 est arrivé.Le travail, revu et corrigé.Avec un tout nouveau design fin et léger, une puissante puce A5 bicœur Appleet un grand écran Multi-Touch, l’iPad 2 transforme votre façon de travailler.Il facilite plus que jamais la collaboration, l’animation de présentations, la modificationde documents et l’accès aux ressources de l’entreprise. Et avec une autonomieatteignant 10 heures 1 et des options de connectivité Wi-Fi et 3G 2 , l’iPad 2 est prêt àse mettre à la tâche... dès que vous le serez. Rendez-vous chez BEMAC etlaissez-vous convaincre par l’iPad 2.www.bemac.fr18, quai St Nicolas67000 Strasbourg03 88 25 84 8814b, rue de la Mésange67000 Strasbourg03 88 22 78 871, rue Guillaume Tell68100 Mulhouse03 89 367 2001 Tests réalisés sur des prototypes d’iPad 2 et de logiciels en effectuant chacune des tâches suivantes : lecture vidéo, lecture audio et navigation sur Internet en mode Wi-Fi. L’autonomie de la batteriedépend des réglages de l’appareil, de l’utilisation et de nombreux autres facteurs. Les résultats peuvent varier.2 Forfait de données 3G vendu séparément.TM et © 2011 Apple Inc. Tous droits reserves.

More magazines by this user
Similar magazines