Éducation physique (1) - Accueil fédération

admin.segec.be

Éducation physique (1) - Accueil fédération

EXEMPLE DE PROGRAMMATION D’ÉCOLE EN ÉDUCATION PHYSIQUE DANS LES 4 AXES DES PROGRAMMES3. .Situations et exercices permettant de faireévoluer ces ressourcesPremier degréEntraînement pour le Cross FRSEL, Course d'orientation fin octobre, coursde natation, brevets de natation, biathlon en fin d'année(Afficher les résultats du cross)Deuxième degré• 1 cross sur les distances annoncées pour chaque fin de période (+ou-6 semaines)• Course contrat par équipe de 2, 3 …réaliser le contrat distance oudurée en modalité à négocier• Endurance de base et endurance spécifique; Exemple : une classe de20 élèves, former 2 groupes, les verts et les bleus. Dans ces deux équipes,à nouveau formation de couples, 5 verts et 5 bleus. Pour chaquecouple l'un joue un match(foot, basket …)l'autre court sur le tour de l'école.Lorsque le coureur a fini, il prend le relais dans le match et c'est l'autrequi court.• Biathlon, triathlonTroisième degréIdem 3-4 et augmenter les distances, Biathlon, triathlon.4. Prévoir des situations d'intégration de lacompétence• Run & bike, enchaîner au moins 2 disciplines au cours d'E.P. quand il ya 2 h consécutives.• Course à pied, 4Km + Natation 500m• Planning d'entraînement journalier à remplir le mois qui précède le triathlon5. Prévoir la situation d'évaluation de la compétenceCritères minimaux :Tous les élèves de 6° doivent pouvoir arriver au bout d' un biathlon, natationvélo,vélo-course, natation -course à pied dans un temps maximun variant de45 min (natation -course à pied) à 1h15 en fonction du biathlon.20017


EXEMPLE DE PROGRAMMATION D’ÉCOLE EN ÉDUCATION PHYSIQUE DANS LES 4 AXES DES PROGRAMMESCritères de dépassement :• Réaliser une performance pré-établie par l'élève lui-même au départ• Faire un triathlon• Bonus en fonction du classement par classe et par sexeRemarque: Le nouvel outil pédagogique " Le bulletin de ma forme" favorisera la gestion du travail des compétences mais ne remplacerapas une activité fonctionnelle globale (comme le triathlon) quidemande à l'élève de mobiliser toutes ses ressources dans uneactivité qui a du sens pour lui.AXE SECURITE1. Définir une compétence contextualisée dansune activité"Respecter les règles de sécurité dans les activités habituelles de la vie courante,professionnelle et de loisirs et intervenir efficacement pour garantir lasécurité d'autrui". Le programme exprime ainsi la compétence terminale del'axe Sécurité.Quelle sera la production révélatrice de la maîtrise de cette compétence pournos élèves dans notre école ?Pouvoir évacuer en sécurité un local, inconnu d'avance, avec un blessétiré au sort parmi les élèves, suivant un trajet inconnu en garantissantsa propre sécurité et celle d'autrui en un délai de 5 minutesGarantir sa propre sécurité et celle d'autrui en milieu aquatique( *enplus pour l'option Education et les activités complémentairessports)A la fin du premier degré, cette compétence sera maîtrisée au niveausuivant ; pouvoir évacuer en sécurité le local " audace et sécurité " suivantun trajet imposé en garantissant sa propre sécurité et en aidantses condisciples.20018Ces compétences permettent d'évaluer le champ de lasociomotricité


EXEMPLE DE PROGRAMMATION D’ÉCOLE EN ÉDUCATION PHYSIQUE DANS LES 4 AXES DES PROGRAMMES2. Quelles ressources sont nécessaires pourréaliser cette production ?A quels moments de la scolarité en programmer l'apprentissage?Premier degréSavoir-faireSavoir-êtreSavoir• Placement de dos• Déplacer correctementle matériel degymnastique• Assurer son équilibreet sa sécurité• Maîtriser des chutesd'une hauteurd'homme• Se réceptionner ensécurité• Nager vêtu• Avoir sa tenue• Ecouter et respecterles consignes• Se pondérer devantune tâche• Travailler en équipe• Connaître le nomdes engins• Connaître les dangerspour son dos etl'importance des jambespour soulever• Connaître les consignesdu CSH de l'écoleDeuxième degréSavoir-faireSavoir-êtreSavoir• Déplacer correctementtout matériel(armoires, bancs,…)• Assurer son équilibreet celui d'autrui• Moduler la force del'aide• Maîtriser des chuteshautes• Ramper• Observer les solutionsdes différentsgroupes pour déplaceren sécurité• Augmenter laconfiance en soi etdans les autres• Maîtriser ses émotions• Etre disponible pouraider les autres• Connaître ses limites• Connaître les dangers• Connaître l'importancedu rôle de l'aide• Faire le lien avec lasécurité routière(mobylette) ou lesrisques en cas d'incendieTroisième degréSavoir-faireSavoir-êtreSavoir• Placer un blessé ensécurité sur une civière• S'organiser spontanément• Assurer sa propresécurité dans l'eau• Remorquer unmannequin ou uncondisciple dans l'eau• S'encouragermutuellement• Participer activement• Maîtriser ses peursdans l'eau• Connaître les gestesélémentaires de premiersecours• Faire le lien avec lasécurité routière(conduite automobile)20019


EXEMPLE DE PROGRAMMATION D’ÉCOLE EN ÉDUCATION PHYSIQUE DANS LES 4 AXES DES PROGRAMMES3. Situations et exercices qui permettant defaire évoluer ces ressourcesPremier degré• Travailler par ateliers avant d'intégrer les postes intégrer dans un circuit• Préparer une salle pour travailler par atelier en atelier en gymnastique• Préparer une salle pour examen ou réunion de profs• Déplacer le matériel d'une salle réquisitionnée• Jeux d'opposition divers• Transport de condisciples (jeune marié, pompier, livreur)• AcrogymDeuxième degré• Assurer un condisciple lors d'un exercice de gym sportive (sol-saut)Troisième degré• Premiers soins et éléments de sauvetage en milieu aquatique4. Prévoir une situation d'intégration de lacompétenceExercice incendie avec ou sans les pompiersPremier degréPar groupe(2.3.4) tirer au sort un module d'acrogym et le réaliserDeuxième degré• A l'aveugle traverser un circuit d'obstacles pas forcément en hauteur• Par 2, évoluer à travers un circuit d'obstacles en se donnant la main, entenant un foulard ou cordeTroisième degré• Evacuation du local "Audace et sécurité" en respectant les consignessuivant une circuit imposé ou un circuit libre ...• Evacuation du local par 2, attachés par 3 ou plusieurs comme "encordés"200110


EXEMPLE DE PROGRAMMATION D’ÉCOLE EN ÉDUCATION PHYSIQUE DANS LES 4 AXES DES PROGRAMMES5. Prévoir une situation d'évaluation de lacompétenceEvacuer son groupe classe complet d'un grenier de l'école vers la plaine deSports avec un blessé sur une civière en respectant le trajet et les consignesdu Conseil de Sécurité de l'école (ramper, laisser le passage libre, bloquerles fenêtres, faire l'appel..)Critères minimaux :• Tous les élèves de la classe participent et tous sont évacués sur la plainede sport• Application correcte des consignes données ( itinéraire, transport, aideappropriée à la situation…)Critères de dépassement :• Réaliser l'évacuation en moins de 3 minutes• Faire le meilleur temps de l'école…AXE EXPRESSION1. Définir une compétence contextualisée dansune activité" Gérer l'expression corporelle de ses émotions et maîtriser une techniqued'expression par le mouvement permettant la participation à une présentationcollective en public " est l'expression de la compétence finale de l'axeExpression selon la proposition du programme.Quelle sera la production révélatrice de la maîtrise de cette compétence pournos élèves dans notre école? (à moduler en fonction des garçons et desfilles et du choix de grille horaire, Education, Activ. Compl…)En fin de cycle d'apprentissage, présenter devant les condisciples dugroupe classe une production collective ou individuelle dans la disciplined'expression exercée. (Exemples dans les activités suivantes :expression corporelle, danse folklorique, technique de cirque, dansemoderne, spectacle gymnique, création théâtrale…)2. Quelles sont les ressources nécessaires pourréaliser cette production ?A quels moments de la scolarité programmer l'apprentissage de ces ressources?200111


EXEMPLE DE PROGRAMMATION D’ÉCOLE EN ÉDUCATION PHYSIQUE DANS LES 4 AXES DES PROGRAMMESPremier degréSavoir-faire(Pas de prérequis)Savoir-êtreSavoir• Imiter le geste simple.• Repérage rythmique.• Reconnaître desrythmes (lent, rapide…)• Créer des rythmesavec du matériel simple.• Orientation spatiale.• Etre à l'écoute, êtreréceptif, ouvert auxnouveautés et auxautres, créatif.• Ecouter et respecterdes consignes.• Etre constructif,respecter l'autre,respecter le matériel(cirque, step…)• Oser s'exprimer, ·Etre persévérant• Maîtriser le vocabulairepropre à la discipline(ex. lent , rapide,fondu saccadé…).Deuxième degréSavoir-faireSavoir-êtreSavoir• Aider un condisciple• Coordonner lesmouvements (effetsd'ensemble)• Sur base d'unenchaînement donné,continuer 8 temps(création)• A partir de gestestechniques appris,créer un enchaînement• Travailler de manièrespontanée, se placer,s'impliquer• Participer au placementdu matérieléventuel• "Jusqu'au boutisme…"• Expliquer oralementla technique utiliséeTroisième degréSavoirs-faireSavoirs-êtreSavoirs200112• Utiliser les techniquesapprises dansde nouvelles situations(ex. sur une autremusique on adapte lespas déjà appris, en jonglerie,jongler avecd'autres objets)• Apporter des améliorations,personnalisationsaux situationsdonnées à la base• Créer un enchaînement,ex : en 4X8temps, apporter unetouche " clownesque "à l'enchaînement dejonglerie• Participation active• S'exprimer dans lesens d'imaginer ,créer…• Utiliser le matériel desonorisation• Organiser lesaspects techniques etpériphériques d'unspectacle (vers unegestion globale et autonome)


EXEMPLE DE PROGRAMMATION D’ÉCOLE EN ÉDUCATION PHYSIQUE DANS LES 4 AXES DES PROGRAMMES3. Situations et exercices permettant de faireévoluer ces ressourcesPremier degré• Jeux d'expression et expression corporelle (ambassadeurs, mime encascade, jeux de rôles…) exercices de mime en groupe, par 2, seul.• Créativité à partir de mots (Corps-Parole), de sons , d'objets, d'autresstimulants…• Acro-gym : modules simples par 3• Danse, step, GRS : maîtriser les pas de base et mini-enchaînements• Technique de cirque : mouvement simple à 3 balles, mise en mouvementet lancer rattraperDeuxième degréDanse folklorique, danse de salon (en mixité), step aérobic, danse moderne,danse créative, technique de cirque, présentation individuelle de série gymnique,présentation théâtrales, jeux scéniques, créations sur un thème etc…Troisième degréDanse folklorique, danse de salon (en mixité), step aérobic, danse moderne,danse créative, capoeira, présentation théâtrales, créations variées…4. Prévoir des situations d'intégration de lacompétence• Démarrer l'enchaînement avec l'aide du professeur et continuer defaçon autonome• Réaliser l'enchaînement sous la direction d'un élève• Démarrer seul et terminer l'enchaînement• Répéter et automatiser les enchaînements• Créer son enchaînement à partir des gestes techniques appris• Visionner (en vidéo) afin d'auto-évaluer et améliorer sa production5. Prévoir la situation d'évaluation de lacompétencePrésenter la production devant une partie de son groupe classe, qui pourratémoigner et éventuellement participer à l'évaluation de la production enfonction des critères préétablis par ou avec le professeur200113


EXEMPLE DE PROGRAMMATION D’ÉCOLE EN ÉDUCATION PHYSIQUE DANS LES 4 AXES DES PROGRAMMESCette production pourrait également être utilisée pour évaluer lacompétence terminale dans le champ de la sociomotricité parexemple pour un groupe de filles créant une présentation.Critères minimaux :• Participation active de tous les élèves prévus au départ• Respect de quelques règles de base de mise en scène et de lisibilitéd'un spectacle pour public extérieur(ex. temps clair de début et de fin,respect du rythme musical, effet d'ensemble, lisibilité…)Critères de dépassement :• Présenter la production à un autre public que le groupe classe (parentsautres classes, fête de l'école)• Développement de la présentation dans son esthétique (costumes,décors…)AXE EDUCATION SPORTIVE1. Définir une compétence contextualisée dansune activité" S'intégrer dans un groupe pratiquant une activité sportive, connaître lesrègles et l'esprit de l'activité et entraîner de façon autonome les qualités athlétiqueset les gestes nécessaires à cette activité"" est l'expression de lacompétence finale de l'axe Education sportive que propose le programme.Quelle sera la production révélatrice de la maîtrise de cette compétence pournos élèves dans notre école ?Formation commune (2h semaine)Pouvoir s'intégrer valablement dans la réalisation et l'organisationd'une activité sportive pratiquée durant la scolarité (c. à. d. Volley-ball,Hand-ball, Basket-ball, Football?…) tirée au sort par le professeur à lafin de l'année scolaire.= compétence terminale du champ des habiletés gestuelles etmotrices200114Formation optionnelle (+ de 2 heures semaine), optiongroupée, activités complémentaires et section EducationPouvoir démontrer la maîtrise technique sportive (individuelle) pratiquéedans la scolarité


EXEMPLE DE PROGRAMMATION D’ÉCOLE EN ÉDUCATION PHYSIQUE DANS LES 4 AXES DES PROGRAMMESA la fin du premier degré la compétence à maîtriser est la suivante :Réaliser un " mini-enchaînement " seul ou en groupe reprenant lesprincipaux fondamentaux de l'activité sportive envisagée. Par exempleun circuit d'exercices de Basketball avec des passes, des dribbles,passes à rebond et lay-up…Cette production servira à évaluer le socle de compétencesdans le champ des habiletés gestuelles et motrices2. Quelles sont les ressources nécessaires pourréaliser cette production ?et à quels moments de la scolarité programmer leur apprentissage ?Premier degréSavoirs-faireSavoirs-êtreSavoirs• Acquérir les gestesde base (déplacements,passes…)• Etre endurant• Maîtriser les fondamentauxen situationsimplifiée• Se montrer attentif,appliqué, collectif,persévérant• Faire preuve defair-play• Connaître les principesde base du jeu• Connaître et appliquerles éléments debase des règles de jeuDeuxième degréSavoirs-faireSavoirs-êtreSavoirs• Reproduire les fondamentauxen situationglobale.• Accepter lescontacts fortuits• Etre coopérant• Respecter lesrègles• Avoir confiancedans l’autre• Connaître lesnotions d'appui et desoutienTroisième degréSavoir-faireSavoir-êtreSavoir• Assurer son échauffementde façon adaptée• S'effacer dans l'intérêtdu groupe• ·Connaître les règlesdu jeu et être capabled'arbitrer globalementavec supervision duprofesseur200115


EXEMPLE DE PROGRAMMATION D’ÉCOLE EN ÉDUCATION PHYSIQUE DANS LES 4 AXES DES PROGRAMMES3. Situations et exercices permettant de faireévoluer ces ressourcesPremier degré• Jeux de base avec ballon (10 passes, camp brulé, vider le camp…)• Privilégier des situations ludiques et globalesDeuxième degré• Approche des gestes techniques des différentes disciplines sportives• Formes de jeu en 2contre 2, 3X3, etc..Troisième degré• Perfectionnements• Jeux proche des pratiques sportives• Echauffements animés par des élèves• Séquence d'apprentissage techniques en co-animation avec élèvesspécialistes• Exercices d'arbitrages• Faire jouer les élèves à tous les postes• Exercices d'observation et de coaching4. Prévoir des situations d'intégration de lacompétence• Le prof communique ses observations au sujet de la façon de jouer, lesélèves travaillent à améliorer cet aspect• Après des phases de jeu, des temps d'arrêt de discussion en équipesont prévus afin de relancer et d'améliorer sa façon de jouer• Des élèves sont chargés d'observer différents aspects du jeu, passes,déplacements, pertes de balles etc…• Des élèves sont chargés d'observer et de le communiquer au groupeclasse• Participation aux tournois sportifs intra et extra-scolaires5. Prévoir la situation d'évaluation de lacompétenceFormation commune200116En classe de 6°, en fin d'année scolaire, le professeur tire au sort une disciplinede sport collectif et une organisation tactique vue au cours cette annéelà. Après un bref temps de préparation les élèves sont capables d'organiseret de jouer dans l'esprit du sport


EXEMPLE DE PROGRAMMATION D’ÉCOLE EN ÉDUCATION PHYSIQUE DANS LES 4 AXES DES PROGRAMMESFormation optionnellePrésenter une série gymnique individuelle, une performance et ou geste athlétiqueindividuelCritères minimaux :Tous les élèves sont actifs et participent au bon déroulement et sont capablesde répartir les tâches (toutes les places du jeu et la gestion de l'arbitrageetc..)Critères de dépassement :• Gestes techniques réalisés avec brio• Esprit d'équipe et de Fair-play évident200117


EXEMPLE DE PROGRAMMATION D’ÉCOLE EN ÉDUCATION PHYSIQUE DANS LES 4 AXES DES PROGRAMMESTableau récapitulatifLes compétences par axe à l'institut de la Sainte Union à KainCOMPETENCES TERMINALESA une échéanceprévue de longuedate, êtresuffisammententraîné pourenchaîner etgérer positivementun biathlonou un triathloncombinant différentseffortsphysiques enendurancecomme de lacourse à pied,de la natation,du vélo, etc…Pouvoir évacueren sécurité unlocal inconnud'avance, avecun blessé tiré ausort parmi lesélèves, en suivantun trajetinconnu engarantissant sapropre sécuritéet celle d'autrui,dans un délai de5 minutesEn fin de cycled'apprentissage,présenterdevant lescondisciples dugroupe classeune productioncollective ouindividuelledans la disciplined'expressione x e r c é e .(expression corporelle,dansefolklorique, techniquede cirque,danse moderne,spectacle gymnique,créationthéâtrale…)S'intégrer valablementdans laréalisation etl'organisationd'une activitésportive pratiquéedurant lascolarité (volleyball,basketball,handball, football…)tirée ausort par le professeurà la finde l'année scolaireSOCLES DE COMPÉTENCESEvacuer ensécurité le local" audace etsécurité " suivantun trajetimposé engarantissant sapropre sécuritéet en aidant sescondisciplesEn sous groupes,présenteraux autres élèvesde la classeun enchaînementd'une activitéd'expressionapprise aucoursRéaliser un"mini-enchaînement”seul ou engroupe où lesprincipaux fondamentauxde ladisciplineseraient repris(ex. : un circuitd'exercices debasket-ball oùl'on retrouveraitla passe, le dribble,la passe àrebond et le layup…)200118CHAMPS DES COMPÉTENCES ÉVALUÉESCHAMP DE LACONDITIONPHYSIQUECHAMP DE LASOCIO-MOTRI-CITE(Groupes degarçons, mixtesou peu motivéspar l'expression)CHAMP DE LASOCIO-MOTRI-CITE(Groupes defilles ou motivéspar l'expression)CHAMP DESHABILETESGESTUELLESET MOTRICES


Vers une pédagogie de développementdes compétencesExemple de programmation des apprentissagesdans l'axe de l'éducation sportiveNous utilisons dans cette présentation le canevas en cinq étapes décrit dansles nouveaux programmes (D/2000/7362/014 et D/2000/7362/021) dans lechapitre concernant l'approche méthodologique. Ceci permet de mettre enévidence les temps successifs de réflexion amenant à la construction d'unparcours d'apprentissage cohérent dans la perspective du développementdes compétences des élèves impliquant la motricité. Nous partons de l'explicitationde la réalisation attendue des élèves pour arriver aux moyens quipermettront d'évaluer leur niveau de maîtrise en fin d'apprentissage.Pour comprendre toutes les indications de cette fiche, il est nécessaire de sereporter au document d'accompagnement aux programmes " Jeux et sportscollectifs " publié chez Licap sous le numéro de référence D/2000/0279/0361. Définir une compétence contextualisée dansune activitéS'intégrer dans un groupe pratiquant le football en maîtrisant les techniquesde base, en connaissant les règles et l'esprit du jeu et en entraînant les qualitésphysiques nécessaires à cette pratique.Cette production donne l'occasion de solliciter principalement lescompétences du champ de habiletés gestuelles et motrices et cellesdu champ de la sociomotricité définies dans les décrets sur lessocles de compétences et sur les compétences terminales. Auxmoments de certification, cette production pourra servir à l'évaluationdu niveau de maîtrise de ces compétences. Les exigencesdépendront du temps qui aura été consacré aux apprentissages.200119


EXEMPLE DE PROGRAMMATION DES APPRENTISSAGES DANS L' AXE DE L' ÉDUCATION SPORTIVE2. Quelles sont les ressources nécessaires pourréaliser cette productionPremier degréSavoir-faire• Percevoir des trajectoirespour s'yadapter• Maîtriser le ballonpour pouvoir s'enapproprier et le transmettrede manièresimple• Rester acteur du jeuavec ou sans ballon• Se repérer par rapportà une surface,une cible, des partenaireset des adversairespour se démarqueret choisir lesactions appropriées• Utiliser ses appuisavec ou sans ballonpour se déplacer, s'équilibrer,changer dedirectionSavoir-être• Respecter lesrègles de jeu• Agir avec fair-play• Collaborer avec lesautres• Vaincre la peur duballonSavoir• Connaître les règlesfondamentales du jeu• Percevoir ses possibilitésd'actionsdans les situations dejeuDeuxième et troisième degrés200120Savoir-faire• Frapper le ballon demultiples façons, plusfort, plus précisément.• Percevoir des trajectoiresvariées• S'approprier le ballonde manières diverses(contrôles, amorties,blocages…)• Enchaîner lesactions de jeu (unedeux,passe et va…)en changeant de rythmeet en développementdes qualités athlétiques• Augmenter sa vitessed'exécution et resterefficace dans desespaces réduits• Surprendre l'adversaireSavoir-être• Collaborer et développerle sens tactique• Prendre rapidementles décisions sur lesactions de jeu• Observer le jeu etcommuniquer avecses partenairesSavoir• Connaître les règlesdu jeu pour pouvoirarbitrer• Comprendre ledispositif tactique debase et les notions quiy sont liées (soutien,appui, couverture,appel…)


EXEMPLE DE PROGRAMMATION DES APPRENTISSAGES DANS L' AXE DE L' ÉDUCATION SPORTIVE3. Situations et exercices permettant de faireévoluer ces ressourcesLe document d'accompagnement déjà cité " Jeux et sports collectifs " proposeun très grand nombre de situations d'apprentissage sous formes de jeuxqui abordent huit objectifs opérationnels principaux communs à tous les jeuxet sports collectifs :• Apprendre à transmettre l'engin• Apprendre à percevoir des trajectoires et s'y adapter• Apprendre à s'approprier l'engin• Apprendre à utiliser ses appuis avec ou sans ballon• Apprendre à décider• Apprendre à rester acteur avec ou sans ballon• Apprendre à mieux exploiter l'espace de jeu• Apprendre à surprendre l'adversaireLes exercices présentés dans ce document sont repris dans les jeux etsports les plus pratiqués dans les écoles. Ils peuvent facilement être adaptésau football. Nous ne refaisons pas ici la liste de toutes ces situations d'apprentissagemais nous invitons le lecteur à consulter le document en question.4. Prévoir des situations d'intégrationIci aussi, il est utile de se référer au document d'accompagnement " Jeux etsports collectifs " qui, dans son chapitre sur la logique d'adaptation du joueur(page 8 et suivantes), suggère un cheminement cohérent qui permet aux élèvesd'intégrer progressivement dans la pratique des jeux les apprentissagesdéveloppés isolément dans des jeux adaptés qui respectent la logique internedu jeu envisagé. La construction des compétences du joueur peut seschématiser en quatre étapes successives :• Je joue avec un ballon• Je joue avec un ballon, avec des partenaires• Je joue avec un ballon, avec des partenaires, contre des adversaires• Je joue avec un ballon, avec des partenaires, contre des adversaires,vers un butEn suivant cette progression, sans brûler des étapes, on permettra aux élèvesde maîtriser les compétences nécessaires pour jouer au football enrespectant leur rythme d'apprentissage.200121


EXEMPLE DE PROGRAMMATION DES APPRENTISSAGES DANS L' AXE DE L' ÉDUCATION SPORTIVE5. Prévoir une situation d'évaluationPremier degréJeu de mini-foot à trois contre trois. Buts de 1 mètres de large et 50 centimètresde haut. Pas de gardien du but. Zone semi-ciculaire de 2 mètres dediamètre devant chaque but. Cette zone est interdite aux défenseurs.Critères minimaux• Participation active à toutes les phases de jeu (défense et attaque)• Respect de l'esprit et des règles de jeuDeuxième et troisième degréJeu à cinq contre cinq avec gardien de but. Participer au jeu en tenant unposte du dispositif tactique en attaque et en défense. Le match dure aumoins 20 minutes. Les équipes ont 10 minutes pour s'y préparer en répartissantles postes et en prévoyant les remplacements de joueurs suivant lesrègles officielles.Critères minimaux• Participation active avec changement de rôle (attaque - défense) enappliquant les consignes tactiques• Actions techniques principales judicieusement utilisées dans le jeu• Connaissance des règles et acceptation des décisions de l'arbitreCritères de dépassement• Efficacité des actions de jeu• Autoarbitrage• Possibilités de coaching200122


Vers une pédagogie de développementdes compétencesExemple de séquence d'apprentissage dans l'axe del'éducation à l'expression en éducation physiqueCette séquence d'enseignement est présentée selon le canevas utilisé dansles nouveaux programmes d'éducation physique (D/2000/7362/014 etD/2000/7362/021). Les cinq étapes de réflexion proposées évoquent lesquestions successives à se poser pour organiser l'apprentissage depuis l'explicitationpour les élèves du but à atteindre, jusqu'à l'évaluation de leur productionfinale permettant de vérifier si ce but est bien atteint.1. Définir une compétence contextualisée dansune activitéRéaliser un enchaînement de jonglerie face à sa classe en respectant desconsignes imposées et en faisant preuve aussi de créativité et d'imagination.2. Quelles sont les ressources nécessaires pourréaliser cette production ?Liées aux savoirfaire• Réaliser un enchaînementde mouvementssimples en jonglerieavec desanneaux.• Réaliser cet enchaînementsuivant un certainrythme et éventuellementsur supportmusical.• Enchaîner les mouvementssans hésitation.• Maîtriser son schémacorporel et percevoirespace et temps.• Voir sans regarder.Liées aux savoirsLiées aux savoirêtre• Avoir confiance ensoi.• Gérer son stress etcontrôler son affectifcomme il convient.• Respecter les spectateurset les intégreréventuellement auspectacle.• Relever des défis.• Connaître l'enchaînementde base imposé.• Connaître lesnotions liées au rythmeet à la musique (cadence,temps forts, phrasemusicale).200123


EXEMPLE DE SÉQUENCE D’APPRENTISSAGE DANS L’AXE DE L’ÉDUCATION À L’EXPRESSION EN ÉDUCATION PHYSIQUE3. Situations et exercices permettant de faireévoluer ces ressourcesa. JongleriesMatériel :2 à 3 anneaux par élèves ( on peut s'en procurer à environ 10 FB/pièce). Lesanneaux offrent dans un premier temps l'avantage de produire un plus faiblepourcentage de collisions et dans un second temps, plus de possibilités et defigures qu'avec des balles.Local :Une pièce de 10 m² de surface et de 2.5m de hauteur suffit pour une classede 10 à 15 élèves.Classe :Un groupe classe de 26 à 28 élèves maximum sous peine de perte decontrôle de l'activité.Méthode utilisée :Les élèves doivent passer des " frontières " successives à la présentationd'un " visa " qui est en fait la réalisation d'un exercice témoin du savoir-faireminimum pour pouvoir appréhender avec une chance de réussite le problèmedevant être résolu pour accéder au " pays " suivant.Une grande rigueur est indispensable durant les premières heures (voireminutes) de cette activité car seule cette rigueur permettra une prise de consciencepersonnelle du potentiel réel de chacun…200124Atouts de l'activité :• Gommage des différences (sportives, physiques, psychologiques etparfois même psychomotrices). Des élèves obèses, timides ou asthmatiquespeuvent devenir des locomotives dans cette activité. De même,une bonne représentation mentale peut contrebalancer un manque deprécision gestuelle.• Apprentissage exacerbé de l'efficacité d'intériorisation du mouvementavant sa réalisation.• Prise de confiance en soi.• Nécessité d'une auto-évaluation correcte (pour peu que l'on recoure àcette formule pour le passage d'un pays à l'autre) sous peine d'être complètementdépassé par le dernier pays d'accueil et obligé de repasser auniveau précédent.• Contrôle de son affectif (les étapes importantes sont souvent soumisesà une démonstration devant la classe !).• Mise en valeur de la créativité et de l'imagination (pour élaborer de nouvellesséquences ou de nouvelles passes).• Prise de conscience nécessaire pour détecter les mouvements réflexesnégatifs et inhibants.• Nécessité d'une notion de rythme.


EXEMPLE DE SÉQUENCE D’APPRENTISSAGE DANS L’AXE DE L’ÉDUCATION À L’EXPRESSION EN ÉDUCATION PHYSIQUE• Nécessité de " voir sans regarder ".• Création d'une politique du défi à relever !• ...Et beaucoup d'autres que chacun peut relever et découvrir par lui-même.Les situations d'échec total se comptabilisent en ‰ presque uniquementdans les classes des 2ième et 3ième degrés et sont pour la plupartimputables à un refus pur et dur de l'activité.Situation 1 : Lancer d'un anneau avec sa " bonne " main.Acquisition rapide d'une technique minimum pour contrôler à la fois l'intensité(précision de la hauteur), la trajectoire (cible de contrôle sur le sol), lavitesse de rotation optimum de l'anneau…Auto-observation du geste simple pour en déterminer les composantes deréussite : mouvement souple de l'ensemble du bras voire du corps, importancedu point de départ du lancer (la hauteur du nombril).Correction mutuelle et mission d'observation des plus doués pour déterminerles erreurs des élèves moins vifs (N.B. Il arrive régulièrement qu'un élève soit" dur à la détente " en début d'apprentissage puis devienne un " maître " encours de formation…)Situation 2 : Répéter le mouvement avec sa " mauvaise " mainjusqu'à l'acquisition d'un niveau " acceptable " ( Persuader l'élève qu'il estpossible d'atteindre pratiquement le même niveau d'habileté des 2 mains ;générer des défis).Situation 3 : Deux lancers successifs de la " bonne " main,de manière à ce que les deux anneaux tombent sur le sol à environ 25 cmdevant ses pieds (le rythme des lancers doit être le même que celui desimpacts au sol ; une arythmie signale une différence significative de hauteurdes deux lancers). A ce stade, il est utile d'introduire la notion de main " active" et de main " porte anneau " passive.Situation 4 : Idem que 3 mais le 2ième anneau lancé doit croiser le 1er plushaut que la tête du lanceur.Il est très important de laisser tomber les anneaux sur le sol car seuls lesimpacts peuvent attester de la précision réelle de la trajectoire.Situation 5 : Idem mais de la main gauche.b. La Méthode des frontières commence à ce niveauSituation 6 : Un anneau dans chaque main ; toutes les actions qui suivents'effectuent de la main droite :- Lancer 1er anneau- Récupération du 2ième anneau sur la main porte anneau- Le lancer de manière à ce qu'il atteigne la même hauteur que le précédent- Rattraper le 1er anneau- Le ranger sur la main porte anneau- Regarder tomber le 2ième anneau en contrôlant la précision de sa trajectoire.200125


EXEMPLE DE SÉQUENCE D’APPRENTISSAGE DANS L’AXE DE L’ÉDUCATION À L’EXPRESSION EN ÉDUCATION PHYSIQUESituation 7 : Toute cette opération se résume en " lancer 1 - lancer 2 - rattraperranger - regarder tomber "Habituer dés à présent l'élève à dire cette phrase ou une du même type eneffectuant l'exercice pour intégrer le rythme et la séquence du mouvement.Situation 8 : Idem mais rattraper le 2ième anneau après un rebond au solNécessité d'une trajectoire et rotation normale sous peine d'un rebond aléatoire.Situation 9 : Idem mais rattraper le 2ième avant le sol ou " lancer 1 - lancer2 - rattraper ranger 1er - rattraper 2ième "A partir de ce niveau, certains élèves commettent des erreurs dereproduction des consignes sans s'en rendre compte ( par exemple :lancer 1 er de la main droite - lancer 2 ième de la main gauche ou lancer1 er - lancer 2 ième - rattraper 1 er de la main droite et rattraper 2 ième de lamain gauche etc.). Il est intéressant de les faire parrainer par des élèvesayant compris l'exercice ( gain de temps, responsabilisation, valorisationet défi pour les parrains, confiance des filleuls - " si le professeurme le fait apprendre par un copain, c'est que ce n'est pas si difficileque cela ! "…)Situation 10 : " lancer 1 - lancer 2 - lancer 3 - rattraper ranger 2 - suivrechute 3 "Lancer 3 étant le rattraper de l'anneau 1 et sa relance en place du rangementde l'étape précédente.Situation 11 : " lancer 1 - lancer 2 - lancer 3 - rattraper ranger 2 - suivre chute3 - rattraper 3 après le rebond "Situation 12 : " lancer 1 - lancer 2 - lancer 3 - rattraper ranger2 - rattraper 3 "Situation 13 : Etablissement d'un record personnel du nombre de lancers.200126


EXEMPLE DE SÉQUENCE D’APPRENTISSAGE DANS L’AXE DE L’ÉDUCATION À L’EXPRESSION EN ÉDUCATION PHYSIQUEc. Principaux défauts à corriger à ce stade (liste nonexhaustive)Symptômes• Dégradation des lancerstant en hauteurqu'en précision de trajectoire• Lancers trop hauts• Les anneaux sontsaisis de plus en plushaut et finissent parêtre lancé par unemain située nettementau-dessus de la tête(on a l'impression quel'élève veut monter surune marche pour continuerà jongler !)• Les anneaux tombentvers l'avant obligeantl'élève à marcherou à courir pour poursuivreson exercice• Idem vers l'arrière• L'élève a le tempsmais rate régulièrementson rattrapage• Les anneaux sontlancés de plus en plusen oblique vers la gaucheou vers la droiteCauses• L'élève ne lanceplus son anneau maisle largue afin de rattraperle suivant• Espoir d'avoir plusde temps pour rattraperle lancer suivant· L'élève veut gagnerdu temps sur le rattrapageen allant à larencontre de l'anneau• Le lancer se dégrade(voir ci-dessus)• idem• L'élève est probablementtrop presséet stressé ; il regardedéjà l'anneau qu'ilvient de lancer etanticipe sur son rattrapageavant d'avoirvraiment pris tous lesrenseignements pourrattraper valablementle précédent• L'élève fait toujourspasser l'anneau montantdu même côté del'anneau descendantRemèdes• Se concentrer sur lelancer soit en imaginantun point fictif enl'air qui deviendra lacible de chaqueanneau, soit, dans lescas désespérés, enmatérialisant ce point(par un bouchon penduà un fil par exemple…)• Faire comprendrequ'un anneau quiretombe de haut a plusde vitesse et est doncplus difficile à rattraperet qu'une erreur de trajectoires'amplifieconsidérablement avecla hauteur du lancer;bref, les inconvénientsdu lancer haut surpassentde loin ses avantages• Obliger l'élève àredescendre l'anneauà la hauteur du nombrilavant de le relancer• Placer l'élèvemomentanément faceà un mur pour jongler( le mur lui servira derepère pour redresserla trajectoire )• Placer l'élève dos àun mur• Obligation de fixerdu regard l'anneau àrattraper au minimumjusqu'au croisementdes deux anneaux• Chaque anneau doitêtre lancé verticalementl'un à gauche etl'autre à droite200127


EXEMPLE DE SÉQUENCE D’APPRENTISSAGE DANS L’AXE DE L’ÉDUCATION À L’EXPRESSION EN ÉDUCATION PHYSIQUERemarque : Il est bon que les élèves qui réussissent d'emblée l'exercicecherchent les raisons et les remèdes de l'échec de leurs condisciples.Cela leur permet d'analyser les critères de réussites et de trouverpar eux-mêmes les raisons d'une contre-performance possiblelors d'un exercice ultérieur.4. Prévoir une situation d'intégration de lacompétenceA ce stade, lorsqu'il est capable d'enchaîner 10 lancers, l'élève sait jongler àdeux, mais également à trois anneaux, bien qu'il ne le sache pas encore…On lui demandera alors de présenter à sa classe un enchaînement déterminésous la direction du professeur ou d'un condisciple qui maîtrise l'enchaînementdemandé ou de créer lui-même son propre enchaînement et de leprésenter.5. Prévoir une situation d'évaluationRéaliser seul face aux autres de la classe un enchaînement imposé pendantun temps imposé.Critères minimaux :• Respecter les consignes imposées d'enchaînement et de tempsCritères de dépassement :Que le spectacle commence ! Place aux défis, à la variété et à la création…• Imaginer une entrée et une sortie originale…• Imaginer une présentation originale ( costume, clown…)• Imaginer une séquence de spectacle avec musique, costume, mise enscène originale…• Présenter la production devant un public élargi (autre classe, parents,fête scolaire etc.…)200128


Vers une pédagogie de développementdes compétencesExemple de séquence d'apprentissage dans l'axe del'éducation à l'expression en éducation physiqueCette séquence d'enseignement est présentée selon le canevas utilisé dansles nouveaux programmes d'éducation physique (D/2000/7362/014 etD/2000/7362/021). Les cinq étapes de réflexion proposées évoquent lesquestions successives à se poser pour organiser l'apprentissage depuis l'explicitationpour les élèves du but à atteindre, jusqu'à l'évaluation de leur productionfinale permettant de vérifier si ce but est bien atteint.1. Définir une compétence contextualisée dansune activitéPrésenter au groupe de sa classe un spectacle de mime de une minute auminimum sur un thème imposé (personnage, situation) en mobilisant les troiscomposantes du mouvement expressif (espace, temps, énergie).Cette production des élèves permet de solliciter les compétencesdu champ des habiletés gestuelles et motrices et de les conduire àdifférents niveaux de maîtrise selon le temps consacré aux apprentissage.2. Quelles sont les ressources nécessaires pourréaliser cette production ?Premier degréSavoir-faire• Maîtriser quelquesdéplacements expressifssimples• Contrôler l'expressionde quelquesactions simples(pousser, tirer, prendre,manipuler, lâcher,ouvrir, fermer…)• Moduler ces déplacementset actionsdans le temps et dansl'espace en variant l'énergie.• Contrôler son schémacorporel et coordonnerses mouvementsSavoir-être• Maîtriser sa timiditéet gérer le stress de laprésentation devantun public• Oser accepter leregard des autres• Utiliser son imagination• Respecter les autresdans leur expression• Accepter de suivreles indications etconsignes de correctiondes mouvementsSavoir• Comprendre lesimplications gestuellesdes composantesdu mouvementexpressif (temps, espace,énergie)200129


EXEMPLE DE SÉQUENCE D’APPRENTISSAGE DANS L’AXE DE L’ÉDUCATION À L’EXPRESSION EN ÉDUCATION PHYSIQUEDeuxième et troisième degrésSavoir-faire• Maîtriser desactions et des déplacementsexpressifscomplexes• Varier les formes demimes• Utiliser davantaged'espace et de volumedans les actionsexpressives• Partager l'espace,le compléter, le combineravec celui del'autre ou des autres• Intégrer progressivementl'expressiondes émotionsSavoir-être• Mêmes apprentissagesqu'au premierdegré en ajoutant letravail en équipeSavoir• Connaissance detechniques et denotions scéniquesliées au spectacle2001303. Situations et exercices permettant de faireévoluer ces ressourcesPremier degré• Diversifier les mouvements visant àl'exploration du corps (différentesmanières de descendre au sol, detransférer le poids du corps ; dessinerdans l'espace des formes courbes ouanguleuses…)• Explorer l'espace en variant lesdirections, les axes, les trajectoires, leshauteurs, les formes, les surfaces oules volumesEx. : ouverture et fermeture d'uneporte, donner du volume à un objet fictifmanipulé (mur, cube, corde,barre…), évoquer par ses mouvementsle lieu où on se trouve (grotte,cathédrale, labyrinthe…)• Exploration du rythme lent, continu,rapide, saccadé. Varier les rythmes dedéplacement pour en modifier lesens…Ex. : magnétoscope en marche avant,arrêt, ralenti…Marcher dans l'eau, sedéplacer comme une mouche, bougercomme un robot…•·Exploration de l'énergie: tonus,pesanteur, équilibreEx. : marcher sur la lune, pousser unobjet très lourd ou très léger…• Reproduire de manière réaliste lesactions qu'un élément fait naître.Ex. : sauter dans la vague, lancer uneballe, cueillir et sentir une fleur…Deuxième et troisième degrés• Mêmes situations plus complexes etfaisant intervenir plusieurs personnages• Travailler à plusieurs sur un mêmeobjetEx. : suivre un parcours " tracé " par unautre le long d'un mur fictif. En cercle,être synchronisé pour tirer une grossecorde ou pour manipuler un énormecerceau (le faire tourner, 1 côté montependant que l'autre descend, tout lemonde le fait monter…). Par deux,s'opposer en tirant une corde…• Jouer les sensations ou les émotionsqu'un élément éveille : heureux, émerveillé,fatigué, peur…• Etre soi-même l'élément : vague,neige, balle, fleur, eau, colle…


EXEMPLE DE SÉQUENCE D’APPRENTISSAGE DANS L’AXE DE L’ÉDUCATION À L’EXPRESSION EN ÉDUCATION PHYSIQUE4. Prévoir des situations d'intégrationPremier degré• Jeux de mime simples avecquelques secondes de réflexion aprèsavoir reçu les consignes de départ.Ex. : ambassadeur, bâton magique,mystère, le clin d'œil du tueur, l'animateurdonne un nom d'objet de métier oud'action simple à un élève qui le mimeafin de faire deviner aux autres…• Jeux d'expression simple avecquelques minutes de réflexion et depréparation avant présentation augroupe classe.Ex. : se déplacer d'un endroit à l'autre,au milieu du trajet un incident se produitDeuxième et troisième degrés• Mimer sans préparation ce que lemot donné par l'animateur inspire.Ex. : l'animateur donne un même mot(neige, secret, calculateur, tropique…)à 2 ou 3 élèves (les autres sont spectateurs),chacun pour soi, mimer sanspréparation ce que le mot inspire.Liberté de réponse pendant 30 secondespuis l'animateur pose des questionspermettant à l'élève d'améliorerson interprétation (as-tu froid ?Comment es-tu habille ? Es-tu content ?La réponse doit être non verbale.Ensuite faire jouer les 2 ou 3 élèvesensemble, chacun adaptant sa premièreimprovisation à la situation nouvellequi évolue.• Chacun apporte sa participation à l'élaborationd'un mime de plus en pluscomplexe.Ex. : l'animateur délimite une pièce +l'endroit de la porte. Le premier élèveentre dans la pièce (ouverture et fermeturede la porte) et mime l'utilisationd'un meuble ou d'un objet de cetendroit fictif puis ressort (sans oublierla porte). Le suivant fait exactement lamême chose puis mime l'utilisationd'un deuxième meuble ou objet et ressort…• L'animateur donne une situation dedépart par groupe. Après quelquesminutes de préparation, chaque groupeprésente sa situation et fait évoluerles personnages en imaginant desrebondissements de l'action de départ.Ex. : opération chirurgicale, cours detennis, voyage en avion…200131


EXEMPLE DE SÉQUENCE D’APPRENTISSAGE DANS L’AXE DE L’ÉDUCATION À L’EXPRESSION EN ÉDUCATION PHYSIQUE5. Prévoir une situation d'évaluationPrésentation à son groupe de condisciples d'une séquence de mime sur unthème imposé (personnage et situation) en mobilisant les 3 composantes dumouvement expressif (espace, temps, énergie). Temps de préparation de 15minutes minimum. La présentation doit durer au moins une minute sansinterruption. Si la présentation est collective, chacun doit intervenir de façonsignificative dans le " spectacle " pas seulement comme figurant.Critères minimauxPremier degré• Respect du thème• Respect des consignes de temps•Engagement moteurDeuxième et troisième degrés• Mêmes critères qu'au premier degré• Utilisation de l'énergie• Engagement émotionnel• Utilisation de l'espace et orientationpar rapport aux spectateursCritères de dépassementPremier degré• Variation du rythme• Utilisation optimale de l'espacecomme moyen d'expression• Utilisation de l'énergieDeuxième et troisième degrés• Utilisation optimale de l'espacecomme moyen d'expression• Humour et effet gag• Capacité à captiver les spectateurs• Engagement émotionnel• Effet sur les spectateurs200132


FÉDÉRATION DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE CATHOLIQUERue Guimard, 1 - 1040 BruxellesTél: 02/507.07.55 - Fax: 02/507.08.54

More magazines by this user
Similar magazines