INTOXICATION AU CO

ch.laon.fr
  • No tags were found...

INTOXICATION AU CO

INTOXICATION AU CO1/ MECANISMES DE TOXICITE DU CO• FIXATION VASCULAIREHbO 2 + CO ↔ HbCO + O 2L’Hb est 230 fois plus affine pour le CO que pour l’O 2 .HbCOIl existe un plateau : pourtoute durée d’exposition,le taux sanguin d’HbCOreste stable.TempsLa présence d’HbCO dans le sang entraîne une anoxie tissulaire riche de conséquences.• FIXATION EXTRA-VASCULAIREElle représente environ 35% du CO inhalé.Niveaux atteints :- Myocarde (fixation sur la myoglobine : chute du Qc et trouble de la revascularisation)- Cerveau (inhibition des cytochromes entraînant des lésions parfois irréversibles)• CHEZ LA FEMME ENCEINTELe CO se fixe sur l’Hb fœtale (Hbf) qui est encore plus affine que l’Hb adulte.La vitesse d’élimination de l’HbCO foetal est 5 fois plus longue que l’HbCO maternel.• ELIMINATION DU COElle se fait dès l’extraction du patient du milieu pollué, par la respiration.Elle est variable en fonction de la pression ambiante en O 2 .t½ HbCO FiO 24h1h30Air ambiant (20 % d’O2)Atmosphère normobare20 mn Atmosphère hyperbare (3 ATA)1/4


2/ ETIOLOGIES (Par ordre de fréquence)Chauffe eau > chauffage > cuisinière > braséro > échappement automobile …3/ CLINIQUE : 4 GRANDS TABLEAUXTABLEAU N° 1 : FORME LETALEColoration rouge cochenille des téguments.Aspect rutilants des viscères et du sangTABLEAU N°2 : COMAInaugural dans 8 % des cas.Sur les lieux de l’intox.De profondeur variable.Avec des signes de localisation neurologiques :Sd Pyramidal bilatéral et extrapyramidalAgitation avec des crises hypertoniquesConvulsionsTABLEAU N°3 : FORME BENIGNECéphalées +++Vertiges +++Asthénie +++Nausées et vomissements +++Troubles visuelsPCI brèveTABLEAU N°4 : LA FEMME ENCEINTECf supra mais pronostic fœtal sombre.SIGNES ASSOCIES (GRAVITE +++)• OAP lésionnel (sujet jeune +++)• OAP cardiogénique (sujet agé +++)• Collapsus cardio-vasculaire2/4


4/ PARACLINIQUE RP : surcharge en rapport avec un OAP. Radiographies osseuses : Si suspicion de fractures (blast…) ECG : signes d’ischémie (disparaissent en 1 mois ou perdurent)o Aucune corrélation entre les signes ECG et la gravité de l’intoxication au CO.5/ BIOLOGIE HbCO sanguin :o < 10 % : on ne peut rien dire (fumeur ???)o ≥10 % : Intox +++Recherche d’une intoxication alcoolique et médicamenteuse associée (Médico-légal)6/ COMPLICATIONS• Etat végétatif chronique• Détérioration des fonctions supérieures• Asthénie, troubles visuels, céphalées…7/ CONDUITE A TENIR• Extraction du milieu contaminé.• VVP : Ringer ®• Bilan biologique avant oxygénothérapie (si possible)• O 2 au masque : 15 l/mn• Surveillance :o TAo FCo FRo Coloration cutanéeo Oxymétrie de pouls (Attention, il n’y a aucune corrélation entre les chiffres dela SaO 2 et la gravité de l’intoxication au CO)• Si détresse respiratoire : IOT & ventilation mécanique.• Indication du caisson d’oxygénothérapie hyperbare :Conscience normale PCI brève Coma ou femme enceinteONB ONB ou OHB OHBOHB :Oxygénothérapie hyperbareONB : Oxygénothérapie normobare3/4


• Toujours rechercher une intoxication cyanhydrique associée :o Elle entraîne une anoxie cytotoxique par blocage des chaînes respiratoirescellulaires.o Clinique : Acidose métabolique : polypnée Trouble de la conscience allant jusqu’au coma profond. Convulsion Oligo-anurie Cytolyse hépatique majeureo CAT :OHB : recrute les chaines respiratoires insensibles aux cyanures, nedissocie pas les liaisons « Cytochrome-CN » Hydroxycobalamine (CYANOKIT ® )• Prévient les atteintes cardiaques et neurologiques.• CI : atopie, allergie à la vit B12.Si OHB très probable :• Examen des tympans (rechercher un syndrome de Blast)• Rechercher un emphysème pulmonaire sur la RP: risque de pneumothorax +++• Gonfler le ballon de la sonde d’intubation avec du Sérum à 0,9%• Toilette complète du patient : retire l’électricité statique cutanée.• Jamais de corps gras : risque d’explosion.4/4

More magazines by this user
Similar magazines