Porcs - Nomad Systems

nomadsystems2.net
  • No tags were found...

Porcs - Nomad Systems

Détention etengraissementde porcs en porcherieExploitation sans terrain:5 verrats250 truies450 porcelets600 gorets450 porcs à l’engraisVisite chez ...Stefan HardeggerJe me lève à 5 heures moins 10 et merends à Niederbüren en voiture, à 28 km. Débutdu travail à 5 heures et demie: enlever lefumier, mettre la litière, alimenter. L’alimentationdes animaux est automatisée et contrôléepar ordinateur. Nous produisons cinqmélanges d‘aliment pour les diverstypes de porcs: truies allaitantes,truies d’élevage portantes, 2 porcelets,2 gorets, de 20 à 60 kg,2porcs d’engraissement de 60 à130 kg. Ces porcs à l’engrais quipè sent près de 130 kilos finiront ensalamis. Demain, ils partent pourl’abattoir de Bazenheid, à une courtedistance. Le chargement s’opère toujoursdans le calme car, dans mon exploitation,les porcs ne peuvent se déplacerque dans une direction.Détention exclusivementen porcherieJe ne possède pas de terrain et mes porcs ne peuventdonc s’ébattre en liberté. Par contre, ilsdisposent de beaucoup de place dans les boxes,bien plus que ne l’exige la loi sur la protection desanimaux. Ils produisent environ 2500 m 3 de lisierpar an. Nous le livrons parfois jusque dans le cantonde Schaffhouse, à des exploitations avec lesquellesnous avons conclu des contrats de priseen charge du lisier, conformément aux directivesdes autorités. Comme je n’ai pas de terrain, je nereçois pas non plus de paiements directs. Jeveux être libre; c’est pour cela aussi que je neproduis pas sous 2 label. Les facteurs importantsà mes yeux sont la qualité et le bien-êtredes animaux. Nous devons au consommateurde produire de la viande dans des conditionsrespectant les besoins des animaux.âgésHygiène et propreté avant toutVers sept heures et demie, nous déjeunons. Lelundi nous mélangeons les aliments et procédonsà la 2 castration des porcelets mâlesde 1 à 2 semaines. Le mardi et le mercredi,nous faisons saillir les truies en chaleur parun de nos cinq 2 verrats. Billy, le champion,pèse 400 kg et peut soulever des poids allantjusqu’à 500 kg avec son groin. Le jeudi, nousséparons les truies de leurs petits, qui pèsentde 7 à 10 kilos (2 sevrage). Ensuite, nousnet toyons les boxes. Le vendredi est le jour dunettoyage. Hygiène et propreté sont les deuxmaîtres mots de l’élevage porcin. C’est pour celanotamment que je ne laisse entrer personnevenant d’une autre porcherie.Sept jours par semaineEn ce moment, nous sommes occupés à la miseen route de toute l’installation, ce qui m’obligeà être sur place le dimanche aussi. Ce jour-là,mon fils aîné Daniel, 12 ans, m’accompagnegénéralement. L’élevage des porcs lui plaît.Il me donne avec plaisir un coup de main.Peut-être reprendra-t-il un jour l’exploitation.De leur nid chauffé par une lampe à infrarouges, les porceletspeuvent en tout temps rejoindre leur mère.Bar à lait pour porcelets! La truie allaite ses petits jusqu’à laquatrième ou la cinquième semaine.Patrick Burkhart (à gauche), employé de l’exploitationHardegger.Stefan Hardegger, ancien fromager, élève descochons depuis toujours. Au printemps 2003, ila cessé de fabriquer du fromage pour s’adonnerexclusivement à la production de porcs. L’annéepré cédente, il a donc acheté une exploitation àNiederbüren (SG), dont il a démoli les anciennesinstallations, puis tout reconstruit à neuf. Il vit àDietschwil, près de Wil (SG), avec sa famille.

More magazines by this user
Similar magazines