Rapport annuel 2010 - 2011 - Csss-iugs.ca

csss.iugs.ca
  • No tags were found...

Rapport annuel 2010 - 2011 - Csss-iugs.ca

Rapport annuel2010 - 2011


La majorité des photos illustrant l’intérieur de ce rapport de gestion provient de la Collection Coup de cœurréalisée dans le cadre du 5 e anniversaire de création du CSSS-IUGS. Elles sont l’œuvre du photographesherbrookois François Lafrance et représentent l’engagement et la passion des quelque 2650 employés,90 gestionnaires et 100 médecins omnipraticiens ou spécialistes à vous offrir des services de qualité.


TABLE DESMATIÈRESSouligner les succèsLE MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL ET DE LA PRÉSIDENTE ...............2-3Chiffrer les réussitesLE CSSS-IUGS EN CHIFFRES ........................................4-6S’AMÉLIORER ET SE DÉVELOPPER ..................................7-9Bonifier les services pour améliorer la santé des jeunes ........................7Prendre de nouvelles responsabilités .......................................8Réviser le fonctionnement pour améliorer la qualité du milieu de vie ...............9Construire des milieux de travail stimulants et valorisants .......................9Rehausser le parc immobilier .............................................9RENDRE LES SOINS ET LES SERVICES PLUS ACCESSIBLES ..............10S’ALLIER, RAYONNER ET PARTAGER L’EXPERTISE ...................11-12ENSEIGNER POUR PRÉPARER LA RELÈVE ..............................13Soutenir pour un meilleur accompagnementLA FONDATION VITAE ...............................................14RENDRE COMPTE À L’AIDE D’INDICATEURS ..........................15-17Offrir des soins et des servicesÊTRE PRÉSENT DANS LA VIE DE TOUTES ET DE TOUS ...................18VEILLER SUR LES ENFANTS, LES ADOLESCENTS ET LES FAMILLES .......19PRENDRE SOIN DES ADULTES .......................................20EMBELLIR LA VIE DES AÎNÉS ET DES PERSONNESEN PERTE D’AUTONOMIE ............................................21La version intégrale de ce rapport de gestionest disponible sur demande en cliquant icicommunication.csss-iugs@ssss.gouv.qc.ca


Souligner les succèsLE MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRALET DE LA PRÉSIDENTELa dernière année a été, une fois de plus, marquante pour le CSSS-IUGS.D’abord, l’établissement a souligné son 5 e anniversaire de création, puisil a complété la réalisation de sa planification stratégique 2006-2011.La réflexion et l’analyse engendrées par ces événements démontrent à quelpoint le CSSS-IUGS a évolué rapidement et a atteint un niveau de maturitéinattendu pour son jeune âge; maturité qui lui permet de bien adapter sesservices aux besoins de la population.L’organisation interne et l’harmonisation des pratiques sont bien avancées,ce qui permet à l’établissement de s’ouvrir aux collectivités, de développerde nouveaux partenariats et de s’investir encore davantage pour répondreà ses engagements. Ainsi, l’année 2010-2011 a été marquée par despartenariats dont les retombées sont tangibles pour la population, commele rehaussement de l’offre de service de santé pour les jeunes ou le nombreimportant de Sherbrookois ayant trouvé un médecin de famille. Le Centrede recherche sur le vieillissement, comme autre exemple, a obtenu deuxnouvelles chaires de recherche, une sur la maltraitance envers les aînés etl’autre sur la téléréadaptation, grâce, notamment, à l’apport financier de laFondation Vitae. Nul doute que les résultats de ces recherches auront desrépercussions favorables dans l’offre de services aux personnes âgées ou enperte d’autonomie.Le CSSS-IUGS s’est également associé au Centre jeunesse de l’Estrie pourconstruire et animer le Chalet J.-Armand-Bombardier, inauguré à tempspour recevoir des activités intergénérationnelles à l’occasion des fêtes deNoël et du Nouvel An. Ce projet a été réalisé avec le soutien financier de laFondation J. Armand Bombardier.L’établissement a aussi mis en place, avec d’autres partenaires, l’Approcheadaptée pour la personne âgée en milieu hospitalier et l’Approche concertéeen prévention du suicide pour les centres de santé et de services sociauxet leurs partenaires, avec l’objectif de les faire appliquer par tous lesétablissements du Québec.


Souligner les succèsLE MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRALET DE LA PRÉSIDENTELa liste exhaustive des bons coups de l’établissement est trop longuepour en faire état. Sachez cependant que nous en sommes fiers, toutcomme nous le sommes des 2650 employés, 100 médecins ou médecinsspécialistes, 90 gestionnaires, 1200 étudiants et 450 bénévoles qui ontpermis à notre établissement d’acquérir cette maturité. Ces personnesplacent au cœur de leurs préoccupations l’accessibilité et la qualitédes services offerts à la population.Finalement, l’établissement poursuit ses efforts d’amélioration de la qualitéde l’environnement de travail, notamment avec l’objectif de recevoir lacertification Entreprise en santé. Dans ce contexte, le conseil d’administrationa adopté une nouvelle politique pour une saine alimentation, dont le pland’action a permis d’améliorer la valeur nutritive des aliments servis auxrésidents des quatre centres d’hébergement, mais aussi ceux servis auxemployés et aux visiteurs dans les cafétérias.Carol FillionDirecteur généralDiane GingrasPrésidente du conseil d’administration


Chiffrer les réussitesLE CSSS-IUGS EN CHIFFRES5Le CSSS-IUGS, issu du regroupementdu CLSC de Sherbrooke et de l'Institutuniversitaire de gériatrie de Sherbrooke,a célébré son 5 e anniversaire de créationen 2010.57 000Le nombre de personnes ayantobtenu des services du CSSS-IUGSen 2010-2011.1432Le nombre de personnes vulnérables enraison de leur état de santé ayant réussià trouver un médecin de famille grâceaux mécanismes de soutien mis en placepar le CSSS-IUGS.1La mise à jour du plan local de santépublique qui comprend plus d’unecentaine d’activités de prévention etd’amélioration de la qualité de vie.423Le nombre de nouvelles embauches.179Le nombre de personnes inscrites auprogramme de formation sur le diabète.2650Le nombre d’employés du CSSS-IUGS.620Le nombre de postes affichés l’andernier.2Le nombre de reconnaissancesquébécoises obtenues par le Programmede sensibilisation à la confidentialité et à lasécurité des actifs informationnels : le Prixde l’Association sur l’accès et la protectionde l’information 2010 et le prix Innovation2010 de l’Association des conseilsmultidisciplinaires du Québec.100Le nombre de médecins omnipraticiens ouspécialistes œuvrant au CSSS-IUGS.


Chiffrer les réussitesLE CSSS-IUGS EN CHIFFRES147 500 000Le budget annuel d’opération del’établissement, qui a atteint, encorecette année, l’équilibre budgétaire.38 279Le nombre d’heures de formation etde perfectionnement suivies par lesemployés.3Le nombre de démarches de révisionde l’organisation du travail et des liensentre les établissements mises en placepar le CSSS-IUGS et ses partenaires(Projet TOT).450Le nombre de bénévoles qui égaient lequotidien des personnes résidant dans l’undes quatre centres d’hébergement.54Le nombre d’ordonnances collectivesen vigueur, permettant aux médecins,infirmières, inhalothérapeutes etpharmaciens de mieux exploiter leurschamps d’expertise.500 000La somme investie par la FondationJ.-Armand-Bombardier, en collaborationavec la Fondation Vitae du CSSS-IUGS, pour construire un chaletintergénérationnel pour les usagersdes centres d’hébergement del’établissement et ceux du Centre Valdu-Lacdu Centre Jeunesse de l’Estrie.1La nouvelle clinique satellited’insuffisance cardiaque mise en place,en collaboration avec le CHUS.5Le nombre d’accréditations syndicales àla suite de la création d’un syndicat desprofessionnels de recherche.


Chiffrer les réussitesLE CSSS-IUGS EN CHIFFRES4 676 310Le montant des subventions derecherche obtenues par les deuxcomposantes de recherche duCSSS-IUGS : la direction de larecherche du centre affiliéuniversitaire et le Centre derecherche sur le vieillissement.2Le nombre de nouvelles chaires derecherche qu’a accueilli, en 2010-2011, le Centre de recherche sur levieillissement : la chaire de recherchesur la maltraitance envers les aînésde Marie Beaulieu et celle entéléréadaptation de Michel Tousignant.755Le nombre de lits d’hébergement ensoins de longue durée.1263Le nombre d’étudiants qui poursuiventleur formation au sein du CSSS-IUGS.20Le nombre d’ententes renouvelées avecles partenaires du réseau local de servicesafin de fournir les services requis auxfamilles vulnérables du territoire.20 Le nombre d’ententes avecles partenaires du réseau local deservices renouvelées afin de fournirles services requis aux famillesvulnérables du territoire.13 769Le nombre d’interventions réaliséespar les étudiants en formation auCSSS-IUGS auprès de 7153 usagers.1000 000La quantité de repas préparés et servisannuellement par l’équipe du Serviced’alimentation et de nutrition clinique.


S’AMÉLIORERET SE DÉVELOPPERBonifier les services pour améliorer la santé des jeunesL’adaptation des services de santé et des services sociaux aux besoinsdes personnes est au cœur des préoccupations du CSSS-IUGS. Aussi,en 2010-2011, l’établissement a rehaussé son offre de service.Les jeunes du territoire peuvent maintenant obtenir des consultationsmédicales en santé sexuelle à leur école secondaire.Les jeunes du secondaire reçoivent des services de dépistage d’ITS(infections transmises sexuellement) et de scellement dentaire.Les élèves des écoles primaires deSherbrooke reçoivent la visite deshygiénistes dentaires afin de lesconseiller et de détecter desproblèmes de santé buccale.


S’AMÉLIORERET SE DÉVELOPPERPrendre de nouvelles responsabilitésLe CSSS-IUGS a ajusté son offre de service pour prendre laresponsabilité de 154 personnes hébergées dans des ressources ensanté mentale, auparavant sous la responsabilité du Centre hospitalieruniversitaire de Sherbrooke (CHUS).Depuis le 7 juin 2010, le CSSS-IUGS a mis en place un guichet d’accèspour toutes les personnes du territoire ayant besoin des services duprogramme de dépendances à l'alcool, aux drogues et au jeu.En collaboration avec le CHUS, l’établissement offre désormais uneclinique de réadaptation et d’insuffisance cardiaque.Le programme deréadaptation cardiaque aideles usagers inscrits àadopter de meilleureshabitudes de vie à la suited’un problème de santé.


S’AMÉLIORERET SE DÉVELOPPERRéviser le fonctionnement pour améliorer la qualité du milieu de vieLe CSSS-IUGS a adapté son mode de fonctionnement sur les unités desoins de longue durée afin qu’il se rapproche d’un milieu de vie pour lespersonnes hébergées, et a organisé le travail de façon à utiliser le mieuxpossible l’expertise des employés de chaque catégorie d’emploi.Construire des milieux de travail stimulants et valorisantsLe conseil d’administration a adopté trois nouvelles politiques ayantpour objectifs d’améliorer les conditions et l’environnement de travail.Promotion et coopération au travail et prise en charge de toute formede harcèlementSanté, sécurité et bien-être des membres du personnelAppréciation de la contribution et évaluation de la probation dupersonnelRehausser le parc immobilierLa quantité et la qualité d’immeubles du parc immobilierdu CSSS-IUGS ont été rehaussées au cours de la dernière année.Le Chalet J.-Armand-Bombardier a été érigé en bordure du lac Magog,c'est un lieu de rencontres intergénérationnelles pour les résidentsdes centres d’hébergement et les jeunes du Centre jeunesse de l’Estrie.L’espace locatif du CLSC 1200, rue King Est a été augmenté de485 mètres carrés afin d'en doubler la superficie.Les installations des CLSC 95, rue Camirand et 8, rue Speid, ont étérénovées.La rénovation des unités de soins du Centre d’hébergementSt- Joseph a été complétée.Le système d’alarme d’incendie de l’Hôpital et centre d’hébergementD’Youville a été remplacé dans le cadre du programme de maintiendes actifs.


RENDRE LES SOINS ET LES SERVICESPLUS ACCESSIBLESEn 2010-2011, le CSSS-IUGS a réalisé de nombreuses actions pourrendre ses services plus accessibles à la population.Pour ce faire, l’établissement a, notamment, poursuivi ses efforts pour faciliterl’accès à un médecin de famille aux personnes dont la santé est vulnérable.Pas moins de 1430 Sherbrookois ont ainsi pu, grâce aux mécanismes decollaboration entre les cliniques et le CSSS-IUGS, être inscrits auprès d’unmédecin de famille.Le CSSS-IUGS a également mis en place de nombreuses initiatives permettantd’éliminer ou de réduire les délais d’attente pour certains services, parexemple, l’élimination de la liste d’attente pour les services générauxpsychosociaux et la réduction de 500 à 200 personnes en attente pourobtenir des services en santé mentale chez les adultes. D’autres initiativesont aussi permis d’augmenter le nombre d’usagers de certains services, donten santé mentale jeunesse, jeunes en difficultés, déficience intellectuelle ettroubles envahissants du développement.L’équipe de la Clinique du voyageur international a, quant à elle, augmentéson nombre d’heures de réponse téléphonique et mis en place un systèmede prise de rendez-vous en ligne : www.voyagezensante.ca.Afin de mieux soutenir les nouveaux parents de tout le territoire, les ateliersBébé Trucs, des ateliers d’enseignement et de soutien aux nouveaux parents,ont été offerts dans le quartier Jardins-Fleuris.Quoi de plus rassurant pour unenouvelle maman que de recevoirles conseils d’une infirmière del’atelier Bébé Trucs?


S’ALLIER, RAYONNERET PARTAGER L’EXPERTISELe CSSS-IUGS est le seul centre de santé et de services sociaux du Québecdont toutes les composantes sont désignées universitaires. Outre sareconnaissance comme centre affilié universitaire, il est l’un des deuxinstituts universitaires de gériatrie du Québec et il héberge un importantcentre de recherche sur le vieillissement.L’établissement est fier de contribuer à des projets d’élaboration decadres de référence, de recherche ou de transfert de connaissances.En 2010-2011, le CSSS-IUGS, en collaboration notamment avec l’Institutuniversitaire de gériatrie de Montréal, a poursuivi le développement d’uncadre de référence sur l’approche adaptée à la personne âgée en milieuhospitalier, incluant des outils cliniques, et d’un programme de formationen ligne pour permettre l’implantation de cette approche dans les hôpitauxdu Québec.Les préposés auxbénéficiaires aident certainsrésidents à activer leursmuscles, notamment enmarchant, afin de leurpermettre de conserver leurautonomie.


S’ALLIER, RAYONNERET PARTAGER L’EXPERTISEL’établissement a poursuivi son travail de documentation et d’analyse desinitiatives entre les CSSS et leurs partenaires dans le cadre des travaux del’Observatoire québécois des réseaux locaux de services, qu’il pilote encollaboration avec les cinq autres établissements désignés comme centresaffiliés universitaire du Québec : www.csss-iugs/oqrls.De plus, le CSSS-IUGS a publié en 2010 deux guides de bonnes pratiques enprévention du suicide, à la demande du ministère de la Santé et des Servicessociaux, soit un pour les intervenants et un autre pour les gestionnaires.Ces guides seront diffusés dans tout le Québec.Le Centre de recherche sur le vieillissement du CSSS-IUGS continue d’être aucœur du projet Villes amies des aînés, déjà largement implanté au Québec.Le Centre soutient les équipes responsables de l’implantation du projetdans leur municipalité et gère tous les aspects scientifiques du projet :www.cdrv.ca.Le CSSS-IUGS, qui est désigné centre affilié universitaire, partage sonexpertise dans le cadre des travaux de réalisation du plan d’action del’Alliance sherbrookoise pour des jeunes en santé.


ENSEIGNERPOUR PRÉPARER LA RELÈVEPlus de 1260 étudiants d’établissements d’enseignement universitaire,collégial et professionnel ont réalisé une partie de leur formation ausein du CSSS-IUGS l’an dernier. Plus de la moitié d’entre eux, soit 56,5 %,provenaient des universités.Dans ce contexte, deux programmes de formation à l’accompagnement,un pour les superviseurs d’étudiants et un autre pour les conseillers cliniques,ont été mis sur pied au cours de la dernière année.Outre les résidents en médecine pratiquant au sein de l’Unité de médecinede famille qu’abrite le CSSS-IUGS, l’établissement a accueilli 82 résidents,52 externes et 270 étudiants en médecine.De plus, le Centre de recherche sur le vieillissement accueille leCentre de formation en gérontologie de l’Université de Sherbrooke :www.usherbrooke.ca.


Soutenir pour un meilleuraccompagnementLA FONDATION VITÆLa Fondation Vitæ se préoccupe de la santé et du bien-être de toutes lespersonnes qui ont recours aux services du CSSS-IUGS. Elle sollicite, recueilleet administre les dons et les legs.Au cours de la dernière année, la population de Sherbrooke et de sesenvirons a démontré sa fidélité en accordant un soutien financier accru.Cette générosité a permis à la Fondation Vitæ de réaliser des projets de plusde 700 000 $, dont :la construction du chalet intergénérationnel J.-Armand-Bombardier;le soutien au programme Culture du cœur, qui permet aux personnesdéfavorisées d’avoir accès à des activités culturelles : www.aqcdc.com;l’octroi de bourses aux jeunes chercheurs de la Direction de larecherche du centre affilié universitaire;l’octroi de soutien financier au fonds de dépannage CLSC;la réalisation de Rêves d’aînés;De plus, grâce aux fonds de la récente campagne Ensemble, la Fondation Vitæa financé, conjointement avec la Fondation de l’Université de Sherbrooke,la chaire de recherche en télé-réadaptation du professeur Michel Tousignant :www.fondationvitae.ca.


RENDRE COMPTEÀ L'AIDE D'INDICATEURSVeiller sur les enfants, les adolescents et les familles514 nourrissons ont été vus lors des ateliers Bébé Trucs.3365 interventions ont été réalisées auprès de 424 jeunes par l’équiped'intervenants en santé mentale, soit près de 500 interventions de plusqu’en 2009-2010, auprès de 85 jeunes de plus.438 interventions supplémentaires ont été réalisées l’an dernier parl’équipe en déficience intellectuelle et troubles envahissants dudéveloppement. En tout, 6449 interventions ont été réalisées auprèsde 482 usagers.Près de 1000 interventions supplémentaires ont pu être réaliséesauprès des jeunes en difficultés, en 2010-2011, grâce à la réalisationd’un projet pilote d’adaptation des services. Pas moins de 21 926interventions ont ainsi été faites auprès de 2 433 usagers.Si le nombre d’usagers de la Clinique des jeunes est en légère baisse,le nombre d’interventions infirmières et médicales est quant à lui à lahausse, se situant respectivement à 517 et 1034.


RENDRE COMPTEÀ L'AIDE D'INDICATEURSPrendre soin des adultesLe nombre de demandes d’information ou de services psychosociauxest en constante évolution. En 2010-2011, l'équipe responsablea réalisé 3032 interventions auprès de 980 adultes, comparativementà 2738 interventions auprès de 776 usagers l’année précédente.L’ensemble des activités de vaccination a augmenté de l’ordre de5 pour cent.Les 25 705 interventions annuelles en soins infirmiers pour soutenirles personnes qui sortent de l’hôpital, sont de plus en plus complexes.Comparativement, le nombre d’interventions en soins infirmiersgénéraux était de 28 563 en 2009-2010.À la suite d’une chirurgie,d’une blessure ou d’un traitement,les infirmières suivent de prèsl’évolution de la santé de leursusagers.Environ 330 personnes ont reçu les services de la Clinique des réfugiésdu CSSS-IUGS.Les sages-femmes du Centre de maternité de l’Estrie ont suivi536 familles, soit presque 170 de plus que l’année précédente.


RENDRE COMPTEÀ L'AIDE D'INDICATEURSEmbellir la vie des aînés et des personnes en perte d’autonomieLe CSSS-IUGS compte quatre centres d’hébergement où logent755 résidents.Les délais d’attente pour l’entrée en centre d’hébergement quisont passés de plus de 27 à 21 jours.Les délais moyens d’attente pour obtenir les services de l’Hôpitalde jour ont légèrement augmenté au cours de la dernière année,de même que le nombre d’usagers en attente, passé de 32 à 42.Leur mobilité récupérée, les personnesen perte d’autonomie doiventdemeurer actives pour conserver leursacquis. Elles peuvent alors compter surle Centre de jour du CSSS-IUGS.Le nombre d’usagers en attente des services du Centre de jour a luiaussi augmenté au cours de la dernière année, passant de 44 à 89,et cela, même si les délais moyens d’attente ont diminué.La mise en place d’une équipe de prélèvements à domicile a permisd’augmenter le nombre d’usagers rencontrés quotidiennement, lequelest passé de 55 à 70.La Clinique ambulatoire gériatrique de mémoire augmente le nombrede ses usagers depuis deux ans. En 2010-2011, 359 usagers ont étéreçus comparativement à 124 l’année précédente.Le Programme de gérontopsychiatrie a maintenu son volumed’activité avec plus de 1900 suivis médicaux et 2600 visitesinfirmières.


Offrir des soins et des servicesÊTRE PRÉSENT DANS LA VIEDE TOUTES ET DE TOUSLes services offertsCentrale Info-SantéMédecine de famille• GMF des Deux-Rives – Unité de médecine de famille• GMF des Grandes-FourchesClinique du voyageur internationalDéficience physiqueDéficience intellectuelle et troubles envahissants du développementSanté mentaleDépendances à l’alcool, aux drogues et au jeuCentre d’enseignement sur l’asthmeSoins palliatifsInfections transmises sexuellement et par le sang (SIDEP des ITSS)Urgence-DétresseVaccinationAction communautaire


Offrir des soins et des servicesPRENDRE SOINDES ADULTESLes services offertsAide et soutien (accueil psychosocial)Saines habitudes de vie et maladies chroniques• Centre d’abandon du tabac• Maladies pulmonaires chroniques• Réadaptation cardiaque• DiabèteCentre d’enseignement sur l’asthmeItinéranceRessources d’hébergement en santé mentaleOncologieServices à domicile


Offrir des soins et des servicesEMBELLIR LA VIE DES AÎNÉS ETDES PERSONNES EN PERTE D’AUTONOMIELes services offertsCentre de jourGérontopsychiatrieCliniques ambulatoires de gériatrie• Gériatrie spécialisée• Mémoire• Dermatologie• Physiatrie• Neurologie• Incontinence urinaire• Ophtalmologie• Surdité-vertigesHébergement et soins de longue duréeHôpital de jourHospitalisation de courte duréePrévention des chutesRéadaptationSoutien à domicile


Le CSSS-IUGS, c’est…2650 employés100 médecins omnipraticiens ou spécialistes100 chercheurs1200 étudiants en stage450 bénévoles11 installationsUn budget de 147 millions de dollarsLa Fondation Vitæ – www.fondationvitae.caUne double désignation universitaireUn centre affilié universitaireUn centre de recherche sur le vieillissementwww.cdrv.cawww.csss-iugs.caMaintenantun seul numéropour nous joindre :819 780-2222

More magazines by this user
Similar magazines