Views
5 years ago

Cuisiner avec du cannabis - Canadian AIDS Society

Cuisiner avec du cannabis - Canadian AIDS Society

Cuisiner avec du cannabis - Canadian AIDS

La collection de feuillets d’information sur le cannabis et le VIH-sida : 1. L’utilisation de cannabis à des fins médicinales 2. Comment faire la demande pour utiliser légalement du cannabis à des fins médicinales 3. Comment parler de cannabis médicinal avec votre médecin 4. Feuillet d’information à l’intention des médecins 5. Où se procurer du cannabis à des fins médicinales 6. Quelques conseils pour une utilisation plus sécuritaire et une meilleure santé 7. Cuisiner avec du cannabis 8. Conseils pour cultiver le cannabis de manière sécuritaire 9. Le stigmate et la discrimination liés à l’utilisation de cannabis Coordonnées : Ces feuillets sont une publication de la Société canadienne du sida, en consultation avec un Comité directeur national et un juriste-conseil. Ils sont conçus pour être facilement photocopiés. Nous vous encourageons à les disséminer largement. Pour des mises à jour de ces feuillets, ou pour plus d’information, consultez le site Internet de la Société canadienne du sida à ou communiquez avec nous à : Société canadienne du sida 190, rue O’Connor, Suite 800 Ottawa ON, Canada, K2P 2R3 Tél. : 1-613-230-3580 Sans frais: 1-800-499-1986 Le cannabis et le VIH-sida : 7 i 7. Cuisiner avec du cannabis Pourquoi cuisiner avec du cannabis? On peut vouloir préparer de la nourriture avec du cannabis afin de réduire la quantité que l’on fume, d’avoir un effet différent, ou d’avoir un moyen pratique d’en prendre lorsque l’on est dans un lieu où l’on ne peut pas fumer. Avantages • Cela peut réduire ou éliminer la quantité de cannabis que vous fumez; cela peut donc améliorer la santé de vos poumons. • Certains des effets du cannabis sont plus prononcés lorsqu’on le mange. Inconvénients • C’est un moyen plus puissant de consommer du cannabis, alors il faut être plus prudent dans la dose que l’on prend. • Les effets prennent plus de temps à apparaître. Pour cette raison, il est moins évident de contrôler notre dose, il faut expérimenter pour arriver à manger la bonne quantité. • Les effets durent plus longtemps, donc on a besoin d’en prendre moins souvent. • En le mangeant, il est plus facile d’être discret que si on le fume. On peut manger de la nourriture qui contient du cannabis dans des endroits où l’on ne peut pas en fumer. • Il faut de la pratique, de l’expérience – et une assez grande quantité de cannabis, ce qui peut être coûteux. • Il faut prendre le temps de préparer la nourriture. • Si le but de notre usage de cannabis est de soulager la nausée et des vomissements, il n’est pas certain alors que l’on a envie d’en manger.

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society
Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society
CjMLS 2011. - Canadian Society for Medical Laboratory Science
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
Force de renouveau.pdf - Canadian AIDS Society
homophobia report_fr_new.qxd - Canadian AIDS Society
coûts économiques du VIH/sida au Canada - Canadian AIDS Society
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
CBR Final Report French.qxd - Canadian AIDS Society
The EIC Group - CSCE • Canadian Society for Civil Engineering