Mise en page 1 - Albi

mairie.albi.fr

Mise en page 1 - Albi

ALBImagLe magazine de la ville d’Albi#163maiI13La vidéo-protectionau service de lasécurité des Albigeois


éditorial ...Notre pays connaît des moments difficiles économiquement ou matériellement,socialement mais aussi par la perte des repères, valeurs, cap... Je ne vois pas d'autreissue que le travail tant à titre individuel que collectif, l'effort, le discernement, lerespect d'autrui, et de l'intérêt général, la ténacité, la modération de l'expression quin'a jamais interdit la fermeté de la pensée et l'autorité de l'action. Je ne saurai tropremercier tous les Albigeois pour les actes petits ou grands qu'ils peuvent consacrerà leur ville comme à leurs concitoyens. Notre identité albigeoise, notre capacité d'actioncollective, notre stratégie innovation - développement économique et des infrastructures -enseignement supérieur - patrimoine - attractivité - qualité du cadre de vie - culture -cohésion sociale sont plus que jamais notre feuille de route.#Si vous souhaitezcontacter la rédactiondu journal> 05 63 49 10 49 oualbimag@mairie-albi.fr> www.mairie-albi.frUn problème dedistribution d’Albi mag ?> Contactez la sociétéAdrexo Sud-Ouest> au 05 63 45 51 80Régie publicitaire> DIXICOM04 67 02 68 68Mairie d’Albi, rue de l’Hôtelde Ville - 81023 Albi CedexT. 05 63 49 10 10F. 05 63 49 14 52Directeur de la publicationPhilippe BonnecarrèreDirecteur de la communicationAntoine RenauldRédacteur en chefPierre-Roland Saint-DizierPhotosFrançois Guibilato(photographe), Marie-Pierre VollePierre-Roland Saint-DizierSortir AlbiPatrice AstuguevieilleOnt collaboréAndréa SibellaConception/réalisationville d’AlbiImpression/photogravureimprimerie MénardTirage : 30 000 exemplaires.Dépôt légaloctobre 2001/ISSN 409 Régie.Albi mag est imprimé surdu papier issu de forêtsgérées durablement avecdes encres végétales.En décidant en septembre dernier d'équiper notre ville d'un dispositif de caméras de vidéoprotection, le conseil municipal a souhaité mettre à disposition de la Police et de laJustice un outil supplémentaire (il ne remplace pas les moyens humains) et répondreà leur demande. Il ne s’agit aucunement de regarder la vie des uns et des autres etnous avons proposé un comité d'éthique afin d'être certain dans la durée du respect deslibertés individuelles. Police et Justice pourront seules visionner les enregistrements.Un diagnostic partagé avec les autorités compétentes amène à une répartition équilibréedes implantations de caméras, sans stigmatisation, au plus juste des besoins identifiés.À l'aune du soutien financier attendu de l'État, la ville sera en mesure d'équiper plusou moins rapidement les secteurs identifiés. La première tranche sera opérationnelleà la rentrée de septembre.Ville et communauté d'agglomération, conjointement, mettent les bouchées doublespour conduire les travaux de voirie en période de vacances scolaires afin de limiterla gêne occasionnée. C'est un choix de calendrier raisonné qui ne peut toutefois pallierà tous les inconforts individuels. Une nouvelle fois, je vous remercie de votre patience.À l'heure où d’autres bassins de population se mobilisent, à l’exemple de Castres,pour obtenir leur désenclavement et rêveraient de voir les engins de travaux publicsen action, sachons accueillir avec satisfaction les efforts considérables en cours ettemporairement adapter nos habitudes de déplacement. Avec les dévoiements de réseauà Caussels, c'est la dernière étape du doublement de la rocade albigeoise qui s'engage.Avec la réfection de parcours piétonniers à l'exemple de l’avenue Joffre pour la gared'Albi-ville, du boulevard Andrieu pour le parking du Lude, des traversées des Licespour votre sécurité, la préparation de l'itinéraire bus en site propre rue Savary ouentre autres la réalisation d'un nouveau giratoire et d'une voie de contournement audébouché de la rue de Bourdès, les propositions élaborées avec vous pour la mobilité seconcrétisent.Cet enjeu collectif de mieux-être fait partie de ces caps que chacun, dans lesresponsabilités qui sont les siennes, et nous en avons tous quels que soient nos métiersou les missions confiées temporairement, mérite de suivre.Le maire d’Albi


#SOMMAIRE#06 Albi en images...> Retour sur les événementsdes dernières semaines#08 Vivre à Albi> La ville remeten jeu sa 4 e fleur> La Garde républicaineau circuit d'Albi> Animations nature à Pratgraussals> Une nouvelle page pourle théâtre de la Croix blanche> Insolite : L’hôtel Lapérouse à Nantesest une curiosité architecturale... !> C'est tendance :Des triporteurs à Albi.> À l'affiche : Des petits potsde glace albigeoise#18 Forces vives> Les librairiesalbigeoises à la page#21 Cadre de ville> Les « vitraux »du Grand Théâtre> Travaux et point sur les chantiersen cours et à venir#24 Culture> Prises de vuealbigeoisesAvec Grégory Blanc#14 DossierLa vidéo protectionau servicede la sécuritédes AlbigeoisLa sécurité de tous les Albigeois est une des prioritésde la collectivité comme en témoigne le projet demise à disposition de vidéo-protection pour la policenationale et la justice. Albimag présente en détaille dispositif avec chiffres et carte à l’appui.Pierre-Marc Panazio, directeur départementalde la sécurité publique et la conseillère municipaledéléguée à la prévention et à la sécurité publiqueapportent un éclairage sur cette démarche qui fait suiteau diagnostic local de sécurité.


#26 Association d'Idées> Une Albigeoiseen Antarctique> Devenez explorateur nautique à Albi#28 Albi ville sportive>1 500 gymnastes à Albi> Strikes en Albigeois> Retour en images> Les rendez-vous du mois#30 Au fil des quartiers> Il y a de la vieau boulodromede la Madeleine !> Aménagements au Peyroulié#32 Histoire et patrimoine> Albi au XIX e siècle vuepar le photographe Eugène Trutat> Nouveau chantier à la collégiale#34 Portrait> Pierre-Marie Senescarbure aux projets et ne recule pasdevant de nouveaux défis...#36 Découvertes> Un inventaire desinsectes à la MoulineBonne nouvelle pour la biodiversité#37 Sortir à Albi> La Nuit Pastel> À la une de Sortir> Les coups de cœur du mois> En vidéo ce mois-ci> sur www.mairie-albi.frMaster classe# 07Salon du livrejeunesse# 07BLOCNOTESCommémorationLa ville d'Albi célébrera le 8 mail'armistice de 1945. Une messe dusouvenir se tiendra à l'église Saint-Salvià 9h, suivie d'une cérémonie placedu 8 mai devant le monument de larésistance et de la déportation (départen bus à 10h au niveau du parking dela cathédrale). La matinée s'achèvera à12h à la mairie avec un vin d'honneur.Fête des AînésLe Centre communal d'action socialede la ville d'Albi organise la deuxièmefête interclubs des aînés le 21 mai à14h30 au Théâtre des Lices. Cetaprès-midi récréatif s'adresse auxadhérents des clubs des aînés d'Albi.Au programme : un spectacle de folklorepéruvien avec la troupe « Soleil duPérou » et un goûter pour clôturer lafête. Les présidents des clubs des aînéspeuvent venir retirer les billets pourleurs adhérents au Centre communald'action sociale (2, av. Colonel Teyssier)dans la limite des places disponibles.Prix d'entrée: 5 euros.PromotionsTarifs réduits au cinéma de la Scènenationale, entrée gratuite au musée dela Mode et promenade sur le Tarn engabarre : profitez encore des offres deréduction présentes dans le tiré à partdistribué avec le journal dedécembre/janvier.RappelPour tout propriétaire, il est obligatoired’afficher de manière visible de la rue(traditionnellement en chiffres blancssur fond bleu) le numéro de sonhabitation. Cela évite les erreurs dansla distribution du courrier et des colis.


# EN IMAGESDes livres et descontes« Voyages en ville », tel était le thèmedu dernier salon du livre jeunesse auquelune quinzaine d'auteurs et d'illustrateursont participé. Le public a répondu àl'invitation en se rendant nombreux auxlectures, ateliers, échanges et séances dedédicaces. Le bonheur de lire en quelquesorte.Comploteurs festifs à l’universitéDans un esprit bon enfant et éco-citoyen,la 8 e édition du festival étudiant Complot sur leCampus a animé l'université avec au programmeplusieurs animations, spectacles de rue, films etconcerts. Gratuite et ouverte à tous, la manifestationa aussi convié à la fête les enfants du quartier etceux pris en charge par des étudiants de l’AFEV.Tous à vélo,à pied et en bus !Lors de la Foire d'Albi, le standde la Ville et de l'agglomérationa fait la part belleaux moyens de déplacement.Pour l'occasion, le Businova,véhicule de nouvelle générationconçu par SAFRA etprésenté pour la premièrefois à Albi, a constitué uneattraction sur le stand.# 06 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


Entrée dans la danseLes vacances de printemps ont été animées pourles participants au master classe organisé auCarré public et au Cosec par le service jeunessede la ville. Les jeunes ont pu se perfectionnerdans plusieurs danses en compagnie de deuxprofessionnels, David Colas et Joseph Go.Vins, vigneset vigneronsLe vin a été au cœurd'un colloque scientifiqueorganisé en avril à Albipar le groupe de rechercheIn Vino Varietas. Consacréaux arts et aux métiers dela vigne et du vin, cetévénement a eu lieu enmême temps qu’unfestival de vins bio.Votez pour le Folio d'or !Dans le cadre de la Foire aux livresd'exception, le concours de livres d'artistesprésente jusqu'au 27 mai à la médiathèqueune cinquantaine d'œuvres. Les trois ouvragespréférés du public recevront le Folio d'or, d'argentet de bronze et seront acquis par la médiathèqueet la Société des amis des bibliothèques d'Albipour enrichir le fonds de bibliophilie.ALBI MAG - 163 - MAI 2013# 07


# VIVRE À ALBIChaque variété a sa fiche d'identité avec les dates de semis et de repiquage...La ville expérimente régulièrement de nouvelles plantes pour leur forme, la couleur de leur feuillage ou leur fleurissement.La ville remet en jeu sa 4 e fleurCadre de vie # La ville d'Albi offre chaque année un festival de couleurs à travers son fleurissementestival. Celui-ci réserve cette année quelques nouveautés. La collection été 2013 habillera Albi detons ocre, cuivre et orangé avec une dimension contemporaine, tout en déclinant le thème D'ombreset de lumières dans plusieurs massifs. Le fleurissement d'été sera mis en place en ville au cours dumois de mai et représentera environ 3 600 m 2 de massifs fleuris. La participation de la ville d'Albiau concours des villes et villages fleuris met une fois encore la barre haute pour le service desparcs, jardins et espaces naturels. Objectif : conserver la quatrième fleur de la ville détenue depuis2002. Aux serres municipales, le travail a commencé dès la fin de l'année dernière par le dessindes massifs à réaliser, les commandes et l'achat des graines et des boutures. Au cours du mois defévrier, les agents ont réalisé les premiers semis et repiquages avec un savoir-faire qui fait aujourd'huila réputation du service. À quelques jours des plantations, c'est une mosaïque colorée deplusieurs dizaines de milliers de plantes et de fleurs de 250 variétés qui recouvre les serres. Audétour d'une allée, on découvre une variété de riz et de canne à sucre ; un peu plus loin, ce sont desplants de tomates et de courgettes qui viendront agrémenter un massif. Comme les aménagementsfloraux sont souvent une source d'inspiration pour les Albigeois qui souhaitent aménager leur jardinou leur balcon, un jardin démonstratif et pédagogique est à découvrir au parc Rochegude. « Pourles débutants, coleus, zinia, rudbeckia, dahlias, gaillarde, sauge, ou euphorbe sont appropriés ànotre climat et faciles à cultiver », conseille Christian Amiel, responsable du service des parcs etjardins. « Le mois de mai est idéal pour les planter car elles ont le temps de bien s'enraciner. Unminimum d'arrosage est néanmoins nécessaire pour leur permettre d'affronter les chaleurs del'été. » Un tour chez un des horticulteurs albigeois s'impose...Le Concours des maisons fleuriesEmbellissez votre quartier et votre ville en participant au concoursdes maisons fleuries organisé par la ville d'Albi ! Cette année estd'autant plus importante que la ville remet en jeu sa 4 e fleur àl'occasion du concours des villes et villages fleuris. Choisissez votrecatégorie (jardin fleuri, terrasse et devant de porte, balcon, mur,façade ou jardin potager) et inscrivez-vous au plus tard le 7 juin.Le jury passera les 24 et 25 juin. Le règlement est disponible surwww.mairie-albi.fr La remise des prix pour l'ensemble desparticipants aura lieu en octobre prochain. # 05 63 49 10 38communication@mairie-albi.fr#Prévention caniculeLes personnes âgées et handicapées,isolées et fragiles, sontrecensées par la ville d'Albiafin d'être prises en charge encas de canicule. Ce dispositifa pour objectif de favoriserl'intervention des servicessociaux et sanitaires auprès despersonnes inscrites, en cas dedéclenchement du plan départementald'alerte et d'urgence.Le centre communal d'actionsociale (CCAS) tient ce registreouvert aux personnes âgéesrésidant à leur domicile,reconnues inaptes au travailou handicapées.# Inscriptions 2, av. colonelTeyssier ou 05 63 49 10 44Valeurs de l'AlbigeoisLe 3 e trophée des valeurs del'Albigeois a été décerné le 19avril par la présidente VéroniqueEclache-Charpentier à ManuelBernal, président de l'associationArpèges & Trémolos, pour le succèsde la 16 e édition du festivalPause Guitare.AnimationsDeux vide-greniers sontorganisés au mois de mai :le 5 dans le quartier Veyrières-Rayssac et le 26 dans lequartier du Marranel-Le Roc.Bourse aux vélosOrganisée par l'association Tousà vélo et à pied en Albigeois, enpartenariat avec la communautéd'agglomération, la 4 e bourseaux vélos d'occasion se déroulele 25 mai de 9h à 18h place duVigan. Pour vendre un vélo :05 63 49 14 44ou www.grand-albigeois.frBridgeLe club de bridge d'Albi organiseson tournoi régional les 8 et 9 mai àla salle des fêtes de Pratgraussals.# Inscriptions : 05 63 54 08 18www.albibridgeclub.fr# 08 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


# VIVRE À ALBILa Garde républicaine au circuit d'AlbiLa Garde républicaine exécutera quelques numérosspectaculaires.Moto # Réunissant les meilleurs pilotes de lagendarmerie, la Garde républicaine est connuedu grand public pour escorter le président de laRépublique, les chefs d'État, mais aussi pourencadrer les cyclistes du Tour de France... Le26 mai prochain à 15h30, l'équipe d'acrobatiede l'escadron motocycliste de la Garde républicainesera de retour à Albi où elle se produirasur le paddock du circuit. « Sa dernière visiteremonte à 1985 », rappelle le capitaineRégis Mourot, commandant de l'escadron départementalde sécurité routière et organisatricede l’événement. « C'est donc une chance uniqueque de l'accueillir l'année où le Tour de Francepasse à Albi ! » Pendant deux heures, vingt-cinqmotards hors pair exécuteront plusieurs numérosindividuels et collectifs. Le spectacle s'achèverapar le carrousel à moto, démonstration de prestigequi évoque les manèges de cavalerie. Adresse etéquilibre permettent à ces militaires d’exception,sportifs de haut niveau, de réaliser avec unformidable sang-froid des figures alliant hautetechnicité et harmonie visuelle. La venue dela Garde républicaine se déroulera en marge dusixième rallye motocycliste « ensemble pourplus de sécurité » auquel participeront plus decent motards. Cette journée de préventionorganisée par l’amicale de l’escadron départementalde sécurité routière du Tarn en partenariatavec des auto-écoles sera consacrée aux techniquesde conduite à appliquer dans les virages.# Spectacle de la Garde républicaine, le 26mai à 15h30 au circuit d'Albi. Entrée gratuite.Il est conseillé de venir au circuit assez tôtpour profiter des meilleures places.C'est tendanceDes triporteurs à Albi : on n'avait pas encore expérimenté ce moyen de transport ! Franck Creteurle propose désormais à ses clients, Albigeois et touristes, avec son service de livraison et de transportde personnes à vélo ! Ambassadeur d'Albi la Cité épiscopale, cet Albigeois qui ne manque pasd'idées s'est appuyé sur une étude du Credoc qui révèle que 69% des Français ont fait des achats àdistance au cours des douze derniers mois et que la livraison à domicile reste le premier mode derécupération des colis. « Les hypermarchés ont eu la possibilité de créer des « Drive », ce qui n'estpas possible pour les magasins de centre-ville », note Frank Creteur qui a donc décidé en avril dernierde lancer son entreprise baptisée Viléo. « L'idée est de livrer des plis, des petits colis, des courseset des charges légères jusqu'à 40 kg », indique l'entrepreneur. « En pouvant transporter jusqu'àdeux personnes, le triporteur est aussi une manière de promouvoir les déplacementsdoux et de limiter les émissions de gaz à effets de serre. » Solutionalternative déjà existante dans plusieurs villes de France,le triporteur circule depuis peu à Albi, se faufilantnotamment là où les voitures ne peuvent pas passer.# 06 29 75 82 95#Jeunes et seniorsL'association Egee (Ententeentre les générations pourl'entreprise et l'emploi) réunissantdes chefs d'entreprise et descadres à la retraite, recherchede nouveaux bénévoles désireuxde transmettre leur expérienceet de préparer les jeunes à leurentrée dans la vie active.L'objectif est aussi de soutenirles porteurs de projets etd'accompagner les créateursou repreneurs de PME/TPE.# 06 76 99 36 37www.egee.asso.frCrêperie« Dégustez la Bretagne » endécouvrant la crêperie et caveà cidre Ty Ronan qui a ouvertau 5, rue Honoré de Balzac.De véritables galettes et crêpestraditionnelles bretonnes y sontservies par Ronan L'Henoret,Albigeois d'origine bretonne.On y retrouve toutes les saveursde l'Armorique, le goût uniquedu sarrasin et un choix de cidresartisanaux. Ouvert midi et soirsauf le dimanche et lundi# 05 69 80 77 45www.tyronan.frVisite guidéeUne visite guidée du quartierSaint Estèfe/Combes aura lieule 18 mai à 15h. Rendez-vousdevant l’Office de Tourisme.# Réservations : 06 73 26 50 07TrailLe 7 e trail de l'Albigeois auralieu le 24 mai. Organisée parl'association Athlé relais d'Oc,cette course en ville proposeraaux coureurs et aux randonneursune visite originale d'Albi avecpour thème l'Espagne. Lacourse des enfants débutera à19h suivie du Trail des coureursà 19h30 (9 ou 18km) et du Traildes marcheurs. (repas espagnolen soirée) # 06 03 45 02 78www.letraildelalbigeois.orgALBI MAG - 163 - MAI 2013# 09


# VIVRE À ALBI#L’insoliteUn été sport pour les jeunes !Animations # Votre enfant a entre 7 et 15 ans ? Cet article est pour lui : la ville d'Albi organisecet été quatre séjours pour toi. Au choix pour les 10-15 ans : Soleil, vent et tubas à Port Barcarèsdu 15 au 19 juillet avec comme activités plongée, catamaran, canyoning, téléski nautique etrafting...! À moins que tu ne préfères l'ambiance pins etvagues sous le soleil de Seignosse du 29 juillet au 2 août avecdu surf, du sauvetage côtier, de la pelote basque et des visitesdans la région... Pour les plus petits (7-9 ans), les vacancesse dérouleront à Saint-Ferréol du 10 au 12 juillet ou à Razissedu 24 au 26 juillet. Les activités sportives seront là aussi trèsvariées avec de la spéléo, de l'escalade, des randonnées, del'équitation, et la liste n'est pas exhaustive !N'attendez plus : les inscriptions sont ouvertes du 20 au30 mai de 9h à 12h et de 13h30 à 17h au Guichet unique...Attention : les places sont limitées !Un hôtel en hommage à Lapérouse # « À l’instar deJean-François de Galaup de La Pérouse, faites-vousexplorateur et découvrez une autre façon de vivre votreséjour. » Le slogan de l'hôtel Lapérouse de Nantes, construitil y a vingt ans, est une belle invitation au dépaysement.C'est que les deux architectes Bernard et Clotilde Bartoont eu le souci du détail. « À l'entrée, le client franchitune passerelle comme s'il montait en bateau », note GillesCibert, le directeur de l'hôtel. « Le hall est couvert d'unmagnifique parquet digne d'un pont de voilier. » CommeLa Pérouse, les architectes se sont faits explorateurs en cherchant des harmonies pour cet hôteldesign et contemporain. Celui-ci est de fait une véritable curiosité qui lui vaut le label Patrimoinearchitectural du XX e siècle et de nombreuses visites aux journées du patrimoine ! Mais pourquoiLapérouse ? « Nantes est une ville de tradition maritime et la femme de Lapérouse y est née », rappellele directeur, rajoutant que la SARL et la SCI de l'hôtel se nomment respectivement L'Astrolabe etla Boussole. Il y a aussi une place Lapérouse à Nantes, sans oublier le laboratoire de recherche,de conservation et de restauration du patrimoine archéologique Arc'Antique, qui est intervenu surdes pièces retrouvées sur l'épave de la Boussole à Vanikoro. Passionné par l'aventure menée par lenavigateur albigeois, Gilles Cibert compte pour sa part visiter bientôt le musée Lapérouse à Albien attendant de réaliser un petit fascicule pour ses clients. # www.hotel-laperouse.frOn l'a vuIl est installé depuis le 2 avril au sommet duGrand Théâtre. Ce branchage a été mis en place par les ouvriers quiont coulé l'un des derniers voiles de béton marquant le point le plushaut du bâtiment au niveau de la cage de scène. Le « bouquet final »est une tradition dans le secteur du bâtiment qui est encore bienvivante en Europe du Nord et aux États-Unis. Un clin d'œil quiannonce la fin prochaine du gros œuvre et le démontage prévu finmai de la dernière grue...#LapanouseDans le cadre des « ateliersde l'avenir », les habitants desquartiers Lapanouse, Saint-Martinet Jarlard organisent une Soiréesans frontières le 25 mai à 19h,au 7, square amiral Abrial.Un buffet international seraproposé avec de la musique dumonde et un défilé de costumestraditionnels. Cette initiativea pour objectif de favoriserles échanges entre les habitants.Tarifs : 5 / 2,50 euros (enfantsmoins de 12 ans)# Centre social : 05 63 60 86 11Square NougarèdeL'Association de quartier BreuilMazicou célèbre ses 40 ans en2013. À l'occasion de la fête dequartier, qui aura lieu du 30 maiau 2 juin, le triangle vert serabaptisé square Nougarède.BénévolatAvec les manifestations sportives,festives ou culturelles quise déroulent aux beaux jours,les associations organisatricesrecherchent des bénévoles !Pour une action ponctuelle oupour un engagement plus long,(écoute, accueil, secrétariatetc.), Tarn bénévolat centraliseles offres. # 05 63 43 02 00www.tarnbenevolat.orgSolidaritéSuite au concert organisé parl'association Rock 21 Albi, unprojet d'intégration de personnestrisomiques et handicapéesmentales dans le mondedu travail ordinaire a été lancé.# rock21albi@yahoo.frUnicefPour aider les enfants du monde,cartes postales, jouets, jeux éducatifs,porte-clés, tasses, plateaux,sacs, bracelets, sont en vente à laboutique Unicef, 26, rue du Roc.Ouvert mercredi et vendredi de14h à 17h # 07 77 73 07 50unicef81@unicef.fr# 10ALBI MAG - 163 - MAI 2013


# VIVRE À ALBICEMEXouvre ses portesau public250 000 tonnes de produits ont été extraitesde la carrière d'Albi en 2012.Portes ouvertes # Entreprise internationale dematériaux de construction (ciments, bétons etgranulats), CEMEX est le leader mondial dubéton prêt à l'emploi. Afin de présenter au grandpublic son activité et son rôle dans l’aménagementdu territoire, le site d'Albi organise le 1 er juinune journée portes ouvertes. Approvisionnant engranulats le secteur du bâtiment et des travauxpublics dans un rayon de 50 km, la carrière d'Albia fourni quelque 250 000 tonnes de produits en2012. Les visites guidées organisées à 9h et à14h débuteront sur les sites de production deLombardou avec la découverte de l'installationde traitement de granulats et l'unité de productionde bétons. Elles se poursuivront sur la nouvellezone d'extraction de Borie-Blanche et surle site de déchargement de train de Terssac inauguréeen 2010. Deux ateliers clôtureront la visitesur la zone réaménagée de Marre où setrouvent aujourd'hui des plans d'eau. Le premiersera une initiation à la pêche à la mouche enpartenariat avec le groupement de pêcheurssportifs à la mouche d'Albi. Le second proposeraune observation ornithologique avec desmembres de la Ligue de protection des oiseauxdu Tarn.# Inscriptions à la visite guidée gratuiteau 05 61 37 36 36.Accueil sur le site de Lombardou,route de GraulhetPrévention du cancerSanté # Faites-vous dépister ! Tel est lemessage que lancent une fois encore le Comitédépartemental de la Ligue contre le cancer etl'Association tarnaise de dépistage des cancers(Adeca 81). Dans le cadre de la campagne desensibilisation au dépistage du cancer colorectal,la ville d'Albi accueillera le Côlontour place du Vigan les 16 et 17 mai de 10h à18h. Cette animation organisée successivementdans une cinquantaine de villes proposeraaux personnes âgées de 50 à 74 ans et cellesà risques de « voyager » à l'intérieur d'un côlongéant pour comprendre comment évoluentles différentes lésions dont il peut être sujet,de quoi saisir l'intérêt du dépistage et de lacoloscopie. Les taux de participation auxdépistages organisés sont hélas encore insuffisantsvoire en baisse, alors que le cancer ducôlon peut être guéri dans neuf cas sur dixs'il est diagnostiqué tôt.# Adeca 81 : 05 63 38 61 15On l'a vuPetit plaisirglacé made inAlbi #Le glacier albigeoisLes fruits denos jardins vientde créer le petit potindividuel de la Glace albigeoise. Destiné auxcollectivités et aux associations, il se décline enplusieurs parfums classiques ou plus originaux.Les fruits rouges sont de la fête, mais onappréciera aussi de déguster les sorbets aucoing, à l'abricot et au melon... La figue, larhubarbe, la reine-claude et la poire devraienttrouver par ailleurs leurs adeptes. Les glacesréglisse, café et safran ont également desarguments pour céder à la tentation... Ici, onjoue la carte locale puisque les fruits, cueillisà pleine maturité et les variétés choisies parmiles plus goûteuses, proviennent du vergerdu glacier et de producteurs de la région.# La Glace albigeoise - 88 av. de Mazicou#ColloqueUn colloque consacré à laprotection des paysages vitivinicolesse déroulera le 31 maide 9h à 17h30 à l'hôtel de ville,à l’initiative de l'association internationaledu droit de la vigneet du vin. Ouvert gratuitementdans la limite de 40 personnes.# Informations et inscriptionsjusqu'au 19 mai :cecile.hartmann@orange.frRevue du TarnLe dernier numéro de la Revuedu Tarn a pour thème la Musiqueen pays tarnais. Accompagnéd'un CD, il offre un voyagemusical dans le Tarn de lamusique populaire aux festivalsd'aujourd'hui en passant parla création électroacoustique.ConférenceUn enseignement bouddhistesur le thème de la mort seraproposé par l'association KTTde l'Albigeois les 29 et 30 maià 20h30, au 17 rue du Roc.# 05 63 60 34 66 ouwww.kttdelalbigeois.orgParutionLe magazine Détours en Francede mai présente une dizaine depages consacrées à Albi. Lesarticles richement illustrésproposent une redécouvertedes monuments phare de la Citéépiscopale avec un clin d'œilau musée Lapérouse, à l'Artisanpastellier et à quelques bonnesadresses du centre-ville.Fête du jeuL’action catholique des enfantsorganise la « fête du jeu » le1 er juin de 14h à 18h à la basede loisirs de Cantepau. Cettejournée gratuite est soutenuepar l'École des parents et deséducateurs, la ludothèque laMarelle et les Éclaireurs deFrance. # 09 77 38 19 78ALBI MAG - 163 - MAI 2013# 11


# VIVRE À ALBIDialogue métropolitainLe maire de Toulouse et les maires des principales villes moyennes autour ont lancé le 8 avrill'association du dialogue métropolitain. La ville d'Albi est particulièrement motrice de cettedémarche aux côtés de la ville de Toulouse pour des motifs collectifs comme propres à notre ville.Toulouse, malgré son industrie aéronautique de niveau mondial, n'est pas encore à l'échelle descapitales européennes comme Barcelone, Munich ou Milan. Le rayonnement de Toulousebénéficiera utilement de la complémentarité des villes voisines. La ville d'Albi a tout à gagner àrechercher les complémentarités, à s'inscrire dans la dynamique et le rayonnement toulousain avecses nombreux atouts.En s'associant avec la capitale de Midi-Pyrénées et d'autres communes partageant la mêmeréflexion, Albi se positionne en faveur de la création le plus rapidement possible d'un pôlemétropolitain.Week-ends natureà PratgraussalsCadre de vie # « Au mois de mai, fais ce qu’il teplaît ». Profitez surtout des nouvelles animationsproposées à Pratgraussals à l'initiative de lacommunauté d'agglomération de l'Albigeois enpartenariat avec la ville d'Albi et des associationslocales. Au programme des week-ends des11-12 et 18-19 mai, des sorties découverteconsacrées aux insectes, aux oiseaux et à laflore sont prévues pour le grand public. Desanimations sur la faune sauvage locale et uneinitiation à la pêche sont également organiséesdurant les deux jours. Le dernier week-end,correspondant à la bourse aux vélos qui setiendra comme chaque année place du Vigan,un stand « éco-jardinier » sera animé par desagents du service parcs, jardins et espaces naturelsde la ville d'Albi. Des promenades découvertedes jardins remarquables (Rochegude,ravin de Merville et Berbie) seront aussi prévues.# Inscriptions et informations : 05 63 45 72 47.Pour les sorties découverte, nombre de place limité.Des ateliers et des promenades découverteseront proposés durant les week-ends.Une nouvellepage pourla Croix BlancheCulture # Afin que le théâtre de la CroixBlanche, actuellement fermé, puisse accueillirà nouveau des activités culturelles, la villed'Albi a décidé de lancer en avril un appel àprojets. Situé au cœur de la Cité épiscopale, cethéâtre qui doit son nom à la rue dans laquelleil est situé, est un bâtiment municipal occupéet géré jusqu'à la fin de l'année dernière parl'association du Théâtre de la Croix Blanchequi a cessé son activité. L'idée aujourd'hui estde s'appuyer sur les acteurs culturels locauxpour faire émerger des idées en cohérenceavec le projet culturel de la ville. « Le théâtrede la Croix blanche doit rester un lieu de diffusionet de pratique », indique l'adjointe aumaire déléguée à la culture, « mais aussi unlieu de formation et d'échange entre le publicet les artistes, qu'ils soient professionnels ouamateurs. Nous souhaitons enfin que cetespace soit propice à la diversité des créationset à de nouvelles démarches artistiques dansun souci de complémentarité avec les autreséquipements culturels albigeois. » Le dépôtdes candidatures est fixé au plus tard le 30 juin.Un comité de sélection analysera ensuite lesoffres avant de présenter celle retenue auconseil municipal de septembre.#Coupe de printempsDu 18 au 20 mai au circuitd'Albi aura lieu la Coupe deprintemps, une des dix étapesde la coupe de France descircuits. Le dimanche, de 9h à18h, se déroulera une compétitionde prototypes, avec à la clefle Trophée Formula Premiumet le Trophée proto. LaTwin'cup », course automobilegrand public sera également àremporter. Courses de 8h30 à18h le lundi de Pentecôte.FutsalDu 14 au 17 mai au Cosec, àl'université Champollion et augymnase Jean Jaurès se déroulele championnat de France UNSSExcellence futsal cadettesorganisé par l'UNSS 81. Douzeéquipes issues des meilleuressélections sportives et pôlesféminins seront réunies pource tournoi soit 120 joueuses quis'affronteront pour obtenir letitre de champion de France.« Peloton de l'espoir »Cent cyclistes, parmi lesquels despatients, des rhumatologues, deskinésithérapeutes, des ergothérapeuteset des infirmières, ferontétape le 9 juin place Stalingrad.Organisé par la confédérationpour la lutte contre les affectionsinflammatoires rhumatismales,ce « peloton de l'espoir » doitrallier Bruxelles à Madrid à véloafin de sensibiliser le public auxmaladies inflammatoires.CyclosportLe club Albi vélo sport organisele 2 juin la 19 e édition de laCyclosportive albigeoise. Lacourse débutera à 9h à l'Écolede Mines. Trois circuits sontproposés aux participants (76km,105km et 150km), au départd'Albi. # Pour devenir bénévoleou se renseigner : 09 63 00 63 11# 12 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


# VIVRE À ALBILechiffre 2 eC’est la place qu’occupent les livressur le jardinage dans le classementdes ouvrages pratiques les plusempruntés par les adultes à lamédiathèque après la cuisineet avant le bricolage.(chiffres 2012)#On l'a luSelon une étude de l’Insee de mars 2013, la région Midi-Pyrénées comptera 245 000 actifssupplémentaires en 2030 (par rapport à 2007), ce qui la place au deuxième rang des régionsmétropolitaines dans ce domaine. L'étude des 14 zones d’emplois observées dans larégion révèle que l’augmentation du nombre d’actifs pourrait varier de 0,1 à 28,5 %. SiToulouse arrive en tête des zones d’emplois en croissance, Albi tire son épingle du jeuavec 15,9% d’actifs en plus d’ici 2030, preuve de son attractivité, notamment en matièred'innovation. Il convient toujours de rester mobilisé et d’être modeste devant les projectionsde l’Insee. De quoi être malgré tout optimiste !À noter !La Nuit Pastel se déroulera lesamedi 1 er juin de 19h à 1h.Le programme complet estdisponible sur le site Internetde la ville et à découvrirdans les pages Sortir.CitoyennetéAvec les beaux jours, s'il est agréable d'ouvrir les fenêtres, de profiter de son jardin, de saterrasse ou de son balcon, il est important de penser aussi à ses voisins en veillant à leurtranquillité. La réglementation est claire : quelle que soit l'heure, nul n'est censé faire dubruit au point de déranger durablement le voisinage. Le dimanche et jours fériés, la tondeusene pourra fonctionner qu’entre 10h et 12h (le samedi entre 9h et 12h et entre 15h et 20h). Parailleurs, le tapage nocturne entre 22h et 7h du matin peut donner lieu à de lourdes contraventions.Pour éviter d'en arriver là, le respect d'autrui, une certaine tolérance et la bonne ententeavec ses voisins contribuent au bien vivre ensemble. En cas de soirée festive ou detravaux susceptibles d'être bruyants, il est conseillé de prévenir ou d'inviter ses voisins !#La photodu mois2013-04-2215:21:11LA NATURE PREND SONTEMPS ET SURPRENDQuelque 20 000 bulbes plantés enautomne par le service des parcset jardins auront patienté tout l’hiveravant d’offrir aux Albigeois et auxvisiteurs un spectacle printanierattendu avec impatience. Leurs couleurschatoyantes donnent à Albi un air de fêtequi, avouons-le, fait du bien au moral...ALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 13


#La vidéo-protectionau service de la sécurité des AlbigeoisLa sécurité de tous les Albigeois est une des priorités de la collectivitécomme en témoigne le projet de mise à disposition d'un dispositif devidéo-protection pour la police nationale et la justice.Voilà plus de vingt ans que la vidéo-surveillance s'estdéveloppée en France avec, à l'origine, l'installationde caméras dans les commerces, banques et transportsen commun. Dans le même temps, des bâtimentspublics sensibles étaient également équipés ainsi quecertains axes de circulation. Les villes se sont aussiprogressivement dotées de système vidéo pour luttercontre la délinquance. Le choix d'implantation decaméras à Albi fait suite au diagnostic local de sécuritéqui a été conduit à partir de 2009, à la demandeconjointe des autorités de justice et de police, par uncabinet spécialisé. Celui-ci a validé la pertinence dece dispositif selon plusieurs critères. L'objectif est triple :dissuader, élucider voire, dans le cas d'un délit répété,intervenir sur le terrain.11 secteurs couvertsÀ partir de cet été, des caméras de vidéo-protectionseront déployées sur plusieurs sites de la ville. La premièrephase prévoit de couvrir dix zones (la 11 e , celle desCordeliers sera équipée à l’issue du chantier) parmilesquelles la place du Vigan, la place Jean-Jaurès, lapasserelle de Cantepau, le quartier Lapanouse et laplace Stalingrad (gare). Des caméras seront égalementdisposées au niveau des axes entrants et sortants de laville en vue d’identifier et suivre les déplacements decertains véhicules suspects. En fonction de la subventionde l'État (fonds interministériel de prévention dela délinquance), la ville pourrait engager cette annéeune tranche complémentaire avec les sites suivants :place de la cathédrale, place du marché couvert, Stadium,et trois carrefours supplémentaires.Les images stockées à l’hôtel de policeL'arrêté accordant l'autorisation d'installer un systèmede vidéo-protection sur le territoire de la communed'Albi a été signée par la préfecture le 12 mars dernier.Les caméras seront posées raccordées progressivementau réseau de fibres optiques mis en place par la communautéd'agglomération. Ce système très performant# 14 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


#« Le système installé dans un lieu ouvertau public est destiné à assurer la sécuritédes personnes et la prévention des atteintesaux biens, la protection des bâtimentspublics, la prévention du trafic destupéfiants, la constatation des infractionsaux règles de la circulation. »Art. 2 de l'arrêté préfectoral du 12 mars 2013.et surtout fiable garantira une bonne qualité de l'image. Le centre deréception des données sera situé à l'hôtel de police, mais les imagesenregistrées ne pourront être visionnées que sur réquisition judiciaire.Comme le prévoit la loi, la confidentialité et la vie privée seront respectées.Par ailleurs, les images seront détruites automatiquement au bout dequinze jours.Caméras high-techPlusieurs types de camérasseront installés à Albi par l'entrepriseSogetrel qui est l’undes leaders français sur le marchéde la vidéo-protection.Pour Albi, des caméras panoramiques180° ou 360° ont étéprivilégiées. Certaines serontmobiles et pourront être orientéespour se focaliser sur unpoint. La technologie conçuespécifiquement pour les applicationsde vidéo-protection dejour comme de nuit permettrade supprimer les effets de flousouvent associés à la captured'images dans des conditionsde faible éclairage. À noter queles caméras ne filmeront queles espaces publics, les entréesd'immeubles, portes ou fenêtresLes caméras retenues pour Albiseront configurées pour ne filmerque les espaces publics. Plusieurstypes de caméras seront utilisésselon leur emplacement et la zoneà couvrir. Certaines d’entre elles,filmant à 360°, seront équipéesde plusieurs objectifs quireconstitueront une imagepanoramique.de maisons étant floutées. En fonction des sites, plusieurs caméraspourront être installées afin de couvrir l’ensemble de la zone concernée.Ce sera le cas par exemple des carrefours. Pour les caméras dédiées à lasurveillance des voies de circulation, le système permettra l’identificationde plaques d’immatriculations. La résolution de cinq méga pixel offriraune possibilité de zoom dans l’image dix fois supérieures à une camérastandard.La présence des caméras de vidéo-protectionne remplacera pas la présence de la police.La délinquanceen chiffresEntre 2011 et 2012, le nombrede faits constatés sur la circonscriptionde sécurité publique d’Albi (3 315en 2012 contre 3 469 en 2011)a baissé globalement de 4,5%.Si les atteintes à l'intégrité physique ontbaissé,les atteintes aux biens ont augmentéde 5%.Les vols avec effraction sont passés de295 en 2011 à 493 l'année suivantesoit une hausse de 67% des cambriolages.Les vols à la roulotte ont connuégalement une augmentation de 15%.Les dégradations de biens sur la voiepublique (plus de 500 en 2012)ont quasiment stagné, comme les volsde deux roues et les incendies volontaires.Le saviez-vous ?La présence de pancartes surlesquelles est représentée une caméraest obligatoire en cas d'utilisationd'un système fixe de vidéo-protectionde la voie publique. Des panneauxseront mis en place à l'attention despiétons et des automobilistes.ALBI MAG - 163 - MAI 2013# 15


Pierre-Marc Panazio, directeur départementalde la sécurité publique« La vidéo-protectiondoit avant tout assurerla tranquillité des Albigeois »Pourquoi la vidéo-protection ?Les mentalités ont changé. Il nous faut s'adapter aux nouvelles réalités de ladélinquance et savoir profiter des technologies mises à notre disposition. Lavidéo-protection reste un outil technique au service des Albigeois. Elle doitassurer avant tout la tranquillité publique. Elle ne se substituera pas à la présencedes agents de police, mais viendra en complément. Comme l'a indiqué le diagnosticlocal de sécurité, elle est devenue nécessaire aujourd'hui à Albi compte tenudes nouveaux flux de population liés notamment au développement touristiqueet à l'attractivité de la ville.Quelle sera son utilité ?La vidéo-protection est un dispositif polyvalent en fonction du positionnementdes caméras. Elle devrait permettre principalement de réduire la délinquance,mais aussi indirectement de réorienter les missions de la police qui pourraintervenir davantage dans d'autres secteurs non couverts par les caméras parexemple. La vidéo-protection pourra dissuader les incivilités de la vie quotidienne,les trafics, mais aussi les délits routiers. Dans certains endroits isolés, ellepourra rassurer les gens en sécurisant les cheminements empruntés.Quels sont les atouts et les limites de ce système ?Ce dispositif a beaucoup d'avantages puisque les images pourront servir d'indicesvoire de preuve dans le cadre des enquêtes. Les caméras auront également uneffet dissuasif et devraient donc réduire le passage à l'acte. La vidéo-protectiona cependant des limites puisque les images ne seront pas regardées en direct.Néanmoins, le dispositif reste évolutif et son efficacité pourra toujours êtrerenforcée en fonction des résultats obtenus. Nous n'avons pas évidemment lesmêmes besoins que dans d'autres villes déjà équipées comme Nice ou Paris.Comment évaluerez-vous ce dispositif ?La période estivale, la rentrée scolaire, les fêtes de fin d'année sont des momentssensibles. Dans six mois voire un an, il sera possible déjà de faire un premierbilan. Si la délinquance a baissé, la vidéo-protection aura été alors un desmoyens pour y parvenir. Elle ne réglera cependant pas tout, d'abord parcequ'elle ne couvrira pas toute la ville, même si elle sécurisera les zones où seconcentrent les commerces et les flux de personnes.Quelles mesures la police a-t-elle pris pour réduire les cambriolages ?Les cambriolages sont aujourd'hui une priorité pour la police car le problème s'estaggravé depuis un an. J'invite les Albigeois à être acteurs dans la préventionet la dissuasion de ces actes de délinquance en étant attentifs à ce qui se passeautour de chez eux. Pour cela, il suffit de nous informer de tout fait suspect,de prévenir ses voisins en cas de départ en vacances, d'être tout simplementpragmatique et de faire preuve de bon sens en ne laissant pas au domicile desobjets de valeur (bijoux, argent, petits appareils numériques).#3 questions à la conseillèremunicipale déléguée à la préventionet à la sécurité publique« Sécuriser et dissuadersont une priorité »Pourquoi la ville d'Albi a-t-elle souhaités'équiper de caméras de vidéo-protection ?La sécurité de tous est une priorité. La mise àdisposition de la police nationale et de la justiced'images de vidéo-protection nous a parupertinente compte tenu du rapport établipar le diagnostic local de sécurité. Lavidéo-protection est un outil de plus pourlutter contre la délinquance de voie publique.Ce dispositif a été largement développéailleurs et a fait ses preuves dans de trèsnombreuses villes. Je pense que les Albigeoisont bien saisi l'intérêt de ce système devidéo-protection à la fois comme moyen dedissuasion et d'investigation lors d'une enquête.Quelles mesures prendra la villepour assurer le respect de la vie privée ?Nous nous conformerons à la réglementationen vigueur. Les images filmées, conservéesquinze jours, ne seront accessibles que dansle cadre d'une procédure judiciaire. Laconfidentialité et la vie privée des gens serontdonc pleinement respectées. De plus, aucunsite privé - portes, fenêtres... - pourra êtrefilmé grâce au floutage.Sur quels critères avez-vous décidé despoints d'implantation ?Le choix de l'implantation des caméras estle fruit du diagnostic local de sécurité qui aidentifié, chiffres à l'appui, des lieux où ladélinquance pouvait poser problème et oùil y avait également un besoin en matièrede sécurisation. Les caméras seront misesen service progressivement au cours de l’été.Suivant les résultats, mais également enfonction de la subvention reçue de l'État, nousn'excluons pas de le développer dans d'autressecteurs de la ville où le besoin est identifié.Quant au choix d'investir dans une vidéoprotectionpar enregistrement des images,nous ne voulions pas créer un centre de supervisionurbaine avec des personnels derrièredes écrans. Nous préférons privilégier l'aspectdissuasif du dispositif et la présencedes policiers sur le terrain.ALBI MAG - 163 - MAI 2013# 17


# FORCES VIVESLes librairies d'Albi à la pageCommerce #Romans, BD, ouvragespratiques, essais, beauxlivres : les librairies d'Albiont de quoi répondre auxattentes et aux goûts detous les lecteurs, même deceux qui n'aiment pas lire !Avec dix librairies en centre-ville, les Albigeoisont bien de la chance et devraientencore plus en profiter ! Celles-ci offrentpar leur complémentarité un échantillonassez exhaustif de ce qui est édité aujourd'huien France. Mais pour combien de tempsencore ? Les libraires albigeois s'interrogent,confrontés à l'émergence de nouvellespratiques d'achat (par Internet notamment)et de lecture (liseuses, tablettes)qui ont ébranlé le secteur du livre dans saglobalité. Par leur dynamisme et les animationsqu'elles proposent tout au longde l'année, les librairies tiennent pourtantune place particulière en ville à la foiscomme commerces et diffuseurs culturels.Si on y trouve les dernières sorties médiatiques,elles savent aussi mettre en avantdes ouvrages plus confidentiels ou méconnusmais également des livres d'auteursrégionaux. Qu'Internet gagne du terrainou pas, rien ne remplacera l'échange entrele lecteur et son libraire. Ce contact quivaut la peine d'être encouragé permet àchacun de trouver le livre qui lui convient,garantie pour lui de passer un momentde détente, de découverte et d'évasion.L'actualité des salons du livre et l'arrivéedes beaux jours sont deux raisons deplus pour se plonger dans la lecture...De quoi oublier un peu la télé, éteindrel'ordinateur et se cultiver autrement.À consommer sans modération.Clair obscurCuriosité et soif de découvertesPlutôt orienté vers la littérature et lessciences humaines, Clair Obscur ouvert en1995 a su s'imposer, en jouant la carte dela complémentarité, comme une librairiede référence. Pour Serge Acachian, le libraireest avant tout un intermédiaire entreles éditeurs et les lecteurs. « Nous avonsun rôle de diffuseur culturel », indiquet-il.« Le client ne vient pas seulementpour acheter mais aussi pour échanger.Mon objectif est d'amener le lecteur à nepas se tromper en choisissant un livre. »Prêt à défendre les premiers romans,Serge Acachian aime aussi présenter desouvrages qui sortent des sentiers battusrien que pour montrer qu'ils existent.L'idée est alors d'élargir le champ d'intérêtdu lecteur. « Une personne curieuse trouveraici son plaisir à condition qu'ilprenne un peu de temps. »# 22, rue Sainte-Claire - 05 63 47 23 21Librairie des enfantsPour les petits... et les grandsLes coups de cœur de SergeMission sur le Yang-tsé, Benoît Virole,Ed. de la différence. Récit d'une expéditionscientifique réalisée en 1902 en Chine.Intéressant d'un point de vue historique.Epépé, Ferenc Karinthy, Ed Denoël.Un homme perdu dans un monde qu'il necomprend pas et qui cherche à trouverune issue. Étonnant.Petit paradis pour les petits, mais aussi pour les grands, la Librairie des enfants, au cœurdu centre historique est une mine d'or pour les amateurs. Le label Lire obtenu il y a unan vient récompenser ses efforts en matière d'animations. De quoi faire de la librairieun lieu vivant d'échanges et de plaisir partagé. Son implication importante au salon dulivre jeunesse, mais aussi les séances de lecture et le club Ados sont autant de rendezvousappréciés des fidèles lecteurs. « Avec 7 500 références dans cette librairie, je faisen sorte qu'il y ait un livre pour tout le monde, même pour ceux qui n'aiment pas lire »,lance Emmanuelle Durupt qui invite aussi les adultes à se plonger dans la lecture jeunesseet à découvrir quelques livres, véritables objets d'art.# 05 63 38 62 84 - 13, rue PeyrolièreLes coups de cœur d'EmmanuelleNox (T1 Ici bas), Yves Grevet, Ed Syros.Un beau roman d'anticipation pour adosmais aussi pour adultes. Beaucoup deplaisir à lire. On se régale !Emile se déguise, Vincent Cuvellier etRonan Badel, Ed Gallimard Jeunesse.Un « petit Nicolas » adapté pour les plus petits.Une série d'albums pleins d'humour.# 18 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


# FORCES VIVESLe Scriptorium d'AlbiLe beau livre, rare et précieuxVoilà deux ans maintenant que le Scriptorium d'Albi, librairiede livres rares et précieux, a ouvert ses portes en face dumusée Toulouse-Lautrec. Avec une clientèle régionale voirenationale et internationale (via son site Internet), Gilles Lejeuneoffre dans sa boutique très élégante un choix d'ouvragesexceptionnels. L'amateur de belles choses, le collectionneuréclairé mais aussi le passionné de littérature et d'art serontséduits par ces petits bijoux dont l'intérêt est tout à la foislittéraire, historique et artistique. À noter que Gilles Lejeunese verra attribuer prochainement le titre de libraire expert quidevrait être lui être accordé en mai.# 05 67 67 46 33 – www.scriptorium-albi.fr5, place de l’ArchevêchéLes coups de cœur de GillesPoésie et vérité 1942, par Paul Eluard.Un ouvrage rare édité en pleine occupation allemande.Les quatre évangiles, par Emile Zola, 1901. La dédicaceadressée à Fernand de Rodays, directeur du Figaroet dreyfusard est particulièrement rare.Chats PitresVoyage au cœurde l'imaginaireC'est le dernier né à Albi. À la fois boutique de jeux de sociétéet librairie, Chats Pitres présente un échantillon de livres del'imaginaire. On y retrouve tous les genres, de la science-fiction,au médiéval fantastique jusqu'aux livres d'épouvante sans oublierla littérature « lit bit » dédiée aux vampires et autres loups-garous...Les grands classiques sont présentés en poche ou en grand format.Quelques intégrales sont notamment disponibles.# 2, rue des Catherinettes - 05 63 80 53 48Les coups de cœur de PhilippeFils des brumes, Brandon Sanderson, Ed Orbit.Une trilogie fantastique ensorcelante avec un universet des personnages hauts en couleurs.Rupture dans le ciel, Peter F Hamilton, Ed. Pocket.Une immense saga spatiale avec de nombreux personnages.Librairie Siloé Religieux et régionalSpécialisée dans les livres religieux et spirituels, la librairie Siloé ouverte en 1992, donne également la part belle aux ouvrages régionaux.« Le religieux est un domaine très large et englobe notamment toutes les religions », précise Jean-Louis Dreuilhe. « On trouve autant desromans, que des témoignages, des essais et des livres de réflexion... » La librairie propose également de l'art religieux, quelques produitsmonastiques ainsi que des CD sans oublier les traditionnelles crèches à la période de Noël.# 33, rue de l'Hôtel de Ville - 05 63 49 74 71Les coups de cœur de Jean-LouisBernard de Castanet, Alain Gauthier, Ed. PyréMonde.Une redécouverte d'un évêque emblématique à qui l'on doit lechantier de la nouvelle cathédrale à la fin du XIII e siècle.Et qui donc est Dieu ? Collectif, Ed Bayard jeunesse. Des questionsfondamentales que se posent les enfants sur la vie, le monde, lamort, Dieu... Un succès de librairie pour un large public.ALBI MAG - 163 - MAI 2013# 19


# FORCES VIVESLibrairie TransparenceLe généralistealbigeoisLa vitrine mise à jour chaque semainetémoigne de la diversité des ouvragesprésentés à l'intérieur. Les amateurs deromans, livres pratiques, ouvrages jeunesse,beaux livres ou encore guides touristiquesprofiteront des conseils éclairés des librairesspécialisés dans ces différents domaines.La newsletter envoyée chaque mois auxlecteurs est utile pour découvrir les coups decœur et les nouveautés, ainsi que les dates dedédicaces organisées régulièrement. Ouvertejusqu'à 13h le matin et 19h le soir, la librairiedevrait ouvrir en continue pendant la périodeestivale. « Pour être dans l'air du temps,annonce Martine Bosc, une réflexion estengagée pour proposer aux utilisateurs deliseuse une borne pour télécharger des livresnumériques. »# 9, rue Timbal - 05 63 49 45 30Les coups de cœurde Sophie et BénédicteDésordre, Penny Hancok, Ed. Sonatine.Excellent thriller psychologique. Unenostalgie de l'adolescence va conduireune jeune femme aux portes de la folie...Melisande ! Où sont les rêves,Hilled Halkin. Une histoire originaleautour d'une relation amoureuse vuepar un des trois protagonistes sur fondde poésie. Belle écriture.À noter : séances de dédicacesde Guy Mothe le 18 mai.Les coups de cœur de Cathy(librairie Teysseyre)L'affinité des traces, GéraldineTenenbaum, Ed Héloïse D'Ormesson.Le destin d'une femme dans les années60 en France et dans le désert saharien.Un regard poétique sur les Touaregsà une époque où la France réalisedes essais nucléaires en Algérie.L'homme joie, Christian Bobin,Ed de l'Iconoclaste. Un recueilde textes méditatifs, une poésie purequi invite au sacré.Gaia Lib L'univers de la BDRue de Séré de Rivières, Julien et Christophetiennent la librairie Gaia Lib spécialiséedans la bande dessinée. « La seule dudépartement », précise Julien. « Comptetenu du nombre des sorties chaque année- 5 500 !-, l'écoute est essentielle pour cernerles goûts et les attentes du client. À moi del'aider en lui présentant des albums susceptiblesde lui plaire. » La boutique, bienque petite, regorge d'albums – plus de10 000 références – sans compter les produitsdérivés. Le manga (la moitié desventes de la boutique), est bien représenté.À Gaïa Lib, on trouve les dernières sortiesmédiatiques, des albums coups de cœur etquelques petites perles d'éditeurs peuconnus. « Il y a des BD qui sont de véritablesromans graphiques. Certains auteursrenouvellent le genre tout en s'adressantà un large public ».# 66, rue Séré de Rivières - 05 63 76 84 49# 35, rue Timbal - 05 63 38 05 86Les coups de cœur de JulienBlast (Ed. Dargaud).Un très bon polar dans un formatoriginal, très riche et bien pensé »L'homme qui n'aimait pas les armes àfeu (Ed. Delcourt). Sacré scénario, uneBD plaisir grand public, surprenanteavec des anti-héros excellents.Librairie Guillot À vocation littéraireInstallée sur les Lices Pompidou, la librairie Guillot est une des institutions albigeoises.Si son nom « Tant qu'il y aura des livres » est visible à l'entrée, on la connaît davantage sousle nom de son propriétaire Nestor Guillot qui la tient depuis trente ans. « C'est unelibrairie généraliste, mais à vocation littéraire », note-t-il. Partenaire de plusieursévénements albigeois dont le salon du livre jeunesse et de Tarn en poésie, la librairielabellisée Librairie indépendante de référence, collabore également avec le centreuniversitaire et l'École des mines. « Nous travaillons par ailleurs avec les établissementsscolaires qui sont nos voisins proches comme les lycées Lapérouse et Rascol ».# 05 63 54 18 49 - 21 Lices PompidouLes coups de cœur de Nestor, Gérard et NathalieLa déesse des petitesvictoires, Yannick Grannec,Ed. Anne Carrière. Unroman construit autour dela personnalité de KurtGödel, le plus célèbre mathématiciendu XX e siècle.Prix des libraires 2013.Roman fleuve, AntoinePiazza, Ed. Du Rouergue.Un ouvrage étonnantparu en 1999 et revisitépar son auteur, desurcroît Tarnais.Un premier romanremarqué.Contes de la terre mère,collectif Rolande Causse,Nane et Jean-Luc Vézinet,Ed. Gallimard Jeunesse.Deux des auteurs sont desconteurs albigeois quientraînent le lecteur, petitet grand, à la découverted'histoires du monde entier.Et aussi : France Loisirs# 20 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


T A R N# CADRE DE VILLEBermondFin de mise enaccessibilité PMRdes passages piétonsPlaine de jeuxRéalisationdu jeu d’eauCantepauAménagements à l’écoleSaint-ExupéryBreuil - MazicouCantepau - Madeleinetravaux d'entretien :faucardage ; réfection de lasignalisation horizontaleGoyaTravaux réseau ERDFN88Aérodromed’Albi-Le SéquestreRue des Portes d’AlbiConstruction d’un carrefourà sens giratoire à l’intersectionavec la rue de Bourdès.N88CordeliersPoursuite des aménagementsurbains du projet des Cordeliersavec la reconstructionde la rue des Cordelierset le traitementde l’avenue De Gaulle.Sept-FondsPoursuite de la réhabilitation tiode la rue des Sept-Fonds.Maréchal JoffreRéfection du revêtementdes trottoirs.VignePoursuite de la réfectioncomplète de la rue.Place LapérousePoursuite des aménagementsurbains.AndrieuRéfection du revêtement destrottoirs du boulevard AndrieuN88RocadeConstruction de deuxgiratoires du futuréchangeur.Échangeurdu CausselsTravaux eaux potableN88Les travaux de voirie sur la communed’Albi sont réalisés par la communautéd’agglomération de l’Albigeois200 mSous réserve des aléas météorologiques.CharcotOpération de désamiantage des logementsde l’ancienne caserne de pompiers.Pont NeufNettoyage des pierres du pont.CastelvielRéfection des réseaux humides. Réouvertureprovisoire de la voie fin juin jusqu’en octobre.BourdèsTravaux préparatoires en vue de la réalisationdu giratoire.Lices PompidouPremière phase de réfection des passagespiétons devant la place du Vigan et le théâtre.CantepauAménagement des espaces vertsautour du rond-point boulevard Lanne.ALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 21


# CADRE DE VILLELes Cordeliers, dentelle de verre et d'acierChantier # En attendant la pose de la maille en juin prochain, les vitrages teintés du GrandThéâtre et des cinémas sont en cours d'installation. Ils forment un habillage lumineux quirecouvre une surface importante des deux bâtiments.Des verres très performantsD'autres vitrages ont été posés sur les façadeslatérales et principalement à l'arrière duGrand Théâtre où se trouveront les bureauxde la Scène nationale et les loges des artistes.En tout une centaine de fenêtres de2,6 m de haut et de 1,2 m de large ont étéainsi mises en place par l'entreprise albigeoiseMarty entre les panneaux d'Alucobond(voir Albimag d'avril). « Comme pour le murrideau, les fenêtres à très hautes performancesthermiques et acoustiques sontcomposées d'un double vitrage avec unintercalaire coloré », indique ChristianDelcayre, directeur technique. Leurs caractéristiquesexpliquent leur poids : près de200 kg ! « Il s'agit d'un verre feuilleté quia la propriété d'être très résistant », ajouteChristian Delcayre. « Dans les partiesbasses du Grand Théâtre et des cinémas, leverre a même subi un traitement anti-effractionet anti-vandalisme. Le vitrage est iciun verre trempé comme un pare-brise :sous l'effet d'un choc il se fissure, mais nese brise pas. »Les vitrages des Cordeliers, tels des miroirs cuivrés, reflètent la cathédrale de briques.Si la grande salle de spectacles sera le cœurdu Grand Théâtre, le hall d'entrée constitueraégalement un espace emblématique desCordeliers. Baigné de jour par une lumièretamisée grâce à la maille et au « mur rideau »vitré et coloré qui couvrira la façade du bâtimentsur toute sa hauteur, il offrira, lanuit, un effet de transparence grâce àl'éclairage intérieur. C'est l'entreprise aquitaineCoveris, spécialisée dans la conceptionet la réalisation de façades vitrées et deverrières et associée à l'entreprise albigeoiseMarty, qui est chargée de la pose de l'imposantebaie vitrée de 2 000 m 2 . MesurantLe saviez-vous ?Si les vitrages du Grand Théâtresont très isolants et permettrontde limiter le recours au chauffageet à la climatisation, certainesfenêtres du Grand Théâtre pourrontêtre néanmoins entrouvertes...chacun 5,70 m de haut pour 1,50 m delarge et pesant environ 500 kg, les 300panneaux de verre seront fixés à un châssismétallique avant que la maille soit poséedevant. « De couleur orangée tantôt foncéetantôt claire, ils seront placés de telle sortequ'ils forment un damier régulier », indiqueJean-François Capdessus, directeur techniqueà Coveris.Des cinémas... lumièreLes façades avant et arrière des cinémas(ancien bâtiment Athanor) ont été égalementcouvertes de vitrages colorés de mêmecouleur que ceux du Grand Théâtre, harmonieoblige. « Cela représentera environ 120 m 2de surface par façade », précise ChristianDelcayre. Le hall d'entrée des cinémas serade fait particulièrement lumineux. Pouréclairer la « rue » qui desservira les sallesau niveau -1 un mur vitré a été égalementposé dans la « faille », couloir extérieurpouvant être utilisé pour la sortie de secoursdes salles de cinéma du 1 er sous-sol, un« mur-rideau » vitré a été également réalisé.# 22 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


# CADRE DE VILLE#Coup d’œil sur la Salle hautedu Grand ThéâtreUn préau permettra aux élèves de s’abriter en cas de pluieou de se mettre à l’ombre pendant la récréation.Nouveaux aménagementsà Saint-ExupéryÉcole # À partir du mois de mai, l'écoleSaint-Exupéry fera l'objet d'un importantchantier d'extension-rénovation dans le cadrede la modernisation des écoles de Cantepau. Lestravaux débuteront dans la cour qui sera réaménagéeavec la création d'un préau, la plantation d'arbres,la réfection des clôtures et la réalisation d'une zoneenherbée. Dans le même temps, la salle de sportde l'école sera agrandie d'un tiers pour accueillirdans de meilleures conditions les élèves et lesassociations sportives qui en profitent. Des travauxde rénovation seront également effectués dans lesparties communes et certains locaux administratifs.Le chantier devrait s'achever pendant l'été.Les Albigeois ne l’avaient pas encore vue... Située dans les derniersniveaux du Grand Théâtre, au-dessus des loges et des bureaux dela Scène nationale, la Salle haute de 450 m 2 est en cours d’aménagement.Salle de spectacles modulable d’une capacité de240 personnes environ, elle offre des dimensions respectablespermettant différentes configurations ( 25 m de longueur, 21 m delargeur avec un plafond à 11 mètres). Idéale pour recevoir descréations et des performances artistiques où la proximité entre lesartistes et le public est privilégiée, la salle qui sera recouverte deparquet, pourra se prêter également à d’autres spectacles, notammentdes concerts du conservatoire.Le site des Cordeliers sera équipé au total de onzeascenseurs. Le Grand Théâtre en aura cinq ainsi qu'unmonte-charge pour le matériel et les décors de scènenécessaires entre autres pour la salle haute. Le restaurantaura également un ascenseur qui desservira lebelvédère. Le parking sera doté de deux ascenseurset les cinémas en auront un dédié aux personnes àmobilité réduite. Un escalator permettra également dedesservir les deux niveaux du cinéma.StationnementLa mise en œuvre du stationnement résidant(voir Albimag du mois d'avril) est prévue le 1 er juin.Les résidants concernés par le dispositif recevrontdans les prochains jours un courrier leur expliquantles modalités. À partir du mois de mai, le mobilier etla signalisation seront posés. À noter que le secteurrelevant du stationnement résidant reste ouvert austationnement ordinaire. # www.mairie-albi.frService des eauxDans le cadre du chantier de doublement de la rocadeet de la mise en place d’échangeurs sur la zone deCaussels, des travaux de dévoiement des réseauxd'eau potable seront engagés à partir du 13 mai pourune durée de trois mois (fin juillet). Ces travauxconsisteront à remplacer des conduites anciennes.La zone concernée couvre l’avenue de saint Juéry(RD100) et la route de Millau au niveau des futursgiratoires d'accès à la rocade. La circulation sur lazone sera perturbée durant toute la durée des travaux.Des déviations seront mises en place notamment lorsde la fermeture pendant une semaine de l'avenue deSaint-Juéry. L'accès se fera via la route de Millau.ALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 23


# CULTUREPrises de vue albigeoisesPhotographie #Régulièrement dans Albimag,un photographe albigeoisprésente son regard personnelsur la ville d'Albi. GrégoryBlanc propose ce mois-ci unesélection de quelques photos.Originaire d'Albi, Grégory Blanc a découverttrès tôt la photo aux côtés de son père.Après une formation de sommelier, il travailled'abord dans une bijouterie puis trois anscomme commercial dans une banque. L'annéedernière, il décide de faire de sa passion sonmétier et crée So Shy T photographie. Sonentreprise, basée à partir du mois de maidans un bâtiment dédié à l'organisationd'événements et situé à Marssac-sur-Tarn,propose différentes prestations. GrégoryBlanc couvre autant les mariages que dessoirées organisées, mais réalise égalementdes reportages pour des entreprises.Le portrait reste une de ses activités préférées.Il explore également la ville et ses environspour trouver de nouveaux angles de vue.« Une bonne photo c'est aussi être au bon endroit au bon moment.Sur les hauteurs de Castelnau de Lévis, le hasard m'a fait le cadeaud'un rayon de soleil éclairant furtivement la cité albigeoise. C'est de làqu'on se rend compte que la ville est aussi belle de près que de loin. »« J'aime sortir dessentiers battus et fairepartager à traversmon travail des lieuxméconnus. »# À voirwww.facebook.com/soshyT.photographieGrégory Blanc : 06 66 37 81 55« En réalisant cette photo, l'idée était de suggérer le mouvementdu train en ne le figeant qu'à moitié, ce qui donne une autre dimensiondu viaduc au-dessus du Tarn. La luminosité étant primordiale dansune prise de vue, j'ai attendu que le soleil inonde les arches du pont. »# 24 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


« Le cloître Saint-Salvi est un des endroits les plus connus du centre historique. Propice aux rencontres pendant mes annéescollège, ce lieu riche en histoire est toujours pour moi source d'inspiration. J'y ai réalisé déjà plusieurs séries de portraits carj'aime beaucoup l'ambiance qui y règne. »« L'allée de la zone d’activité Albi-innoProd se devait d’êtreun exemple en matière d'énergie. Chose faite en installantles premiers lampadaires à détection de mouvement.J'affectionne cet endroit en raison de sa luminositéparticulière et de ses couleurs. Ce sera un de mes terrainsd'exploration pour un projet photographique. »« Aimant présenter des points de vue inhabituels, j'ai réaliséce cliché à partir de la Drêche où on a une vue magnifique surAlbi. C'est une incitation à profiter de ce panorama. De là-haut,on aperçoit la ville qui brille de mille feux. Les lumières d'Albiappuyées par la vue plongeante soulignent l'harmonie de cettearchitecture. »ALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 25


# ASSOCIATION D'IDÉESÀ cette période de l'année, le soleil ne se couche presque pas. C'est l'été austral, idéal pour découvrir cette zone sauvage de la planète.Une Albigeoise en AntarctiqueVoyage # Patricia Thornley,qui vit à Albi depuis dix ans,n'a pas eu froid aux yeuxlorsqu'elle a décidé deprendre part en débutd'année à une expéditionscientifique en Antarctique.À des milliers de kilomètres d'Albi, uncontinent sauvage et quasiment vierge,s'étend sur plus de 14 millions de kilomètrescarrés. Si quelques personnes s'y aventurent,l'Antarctique reste avant tout un terraind'exploration pour de nombreux chercheurs.L'Albigeoise Patricia Thornley a eula chance d'en découvrir les richesses àl'occasion d'un voyage scientifique de troissemaines. « Ce voyage était organisé parun professeur de l'université d'Austin auTexas que je connaissais. Il m'a proposé del'accompagner ; je n'ai pas hésité », racontePatricia Thornley, enthousiaste. L'expéditionn'avait pourtant rien d'une croisièretouristique. Son but était de présenter lesdernières recherches sur l'Antarctique dontles évolutions permettent notammentd'évaluer et de comprendre les effets duréchauffement climatique. Les journéesétaient principalement consacrées à desconférences et à des sorties d'observation.« Quinze spécialistes de la mer, de l'Antarctique,des glaces et de la faune localesont intervenus durant le voyage », expliquePatricia Thornley. « La plupart des passagersétaient des géologues originaires deplusieurs pays : États-Unis, Canada, GrandeBretagne, mais aussi Arabie Saoudite,Chine et Afrique du Sud. Pas de français,hormis moi ! Beaucoup m'ont d'ailleursinterpellée en voyant mon badge sur lequelétait indiqué Albi France ! »Jusqu'à 4 kilomètres de glaceSur place, Patricia Thornley a découvert unmilieu fascinant mais ô combien hostile.« L'Antarctique est plus grand que l'Europe.Par endroits, il y a jusqu'à quatre kilomètresde glace ! C'est incroyable... C'est un autreunivers, où la vie est pourtant présente »,indique-t-elle. Entre le Cap Horn, redoutédes marins, et la péninsule de l'Antarctique,la mer peut être très agitée. Dans le passagedu Drake, les courants sont très forts, lesvents violents et les vagues scélérates. Parchance, les passagers du bateau n'ont paseu à subir de gros coups. La température àcette période de l'année était égalementsupportable, à peine -3°C. Les nombreusessorties ont de fait donné l'occasion de sePatricia Thornley bien habillée pour affronter le froid !dégourdir les jambes dans ce paradis deglace. Pour accoster sur les îles, le groupeutilisait des Zodiak. Dans un silenceétonnant, ponctué par quelques blocs deglace se détachant bruyamment de labanquise, les visiteurs ont pu apercevoir deprès des colonies de manchots qui cohabitentsur ces terres désolées avec desphoques et des pingouins. Pour ne pas leseffrayer, Patricia Thornley s'asseyait etattendait que certains moins effrayés osents'approcher. « Des observations avaientégalement lieu du pont du bateau. Généralement,on nous prévenait par hautparleurqu'il y avait quelque chose à voir.Nous avons ainsi pu apercevoir des baleinesmais aussi d'énormes icebergs. Un voyageextraordinaire dont je garderai un souvenirtrès fort. »# 26 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


# ASSOCIATION D'IDÉES« Les grands aussi jouentet se prennent au jeu ! »Mathieu Aubry, responsable des soiréesjeux adultes à la ludothèque La MarelleQue propose La Marelle aux adultes qui souhaitent jouer ?La ludothèque organise pour eux une fois par semaine une soirée jeux durantlaquelle les animateurs proposent des jeux d'ambiance, de stratégie etd'aventure. Leur durée varie entre un quart d'heure pour les plus rapides àquatre heures. Parmi ceux qui ont beaucoup de succès, on peut citer 7 Wonders,Seasons ou encore Room 25.À quel public s'adressent ces soirées jeux ?Il n'y a pas d'âge pour jouer. Le public des soirées est assez hétéroclite. Certainssont connaisseurs, d'autres débutants. Les animateurs permettent à tous des'approprier facilement les règles et de s’amuser dès les premières minutes.Les jeux sont très variés. Chaque soirée en propose de nouveaux. Les adhérentsà la ludothèque peuvent, s'ils le souhaitent, les emprunter ensuite pour y joueren famille ou entre amis.Comment avez-vous découvert cet univers ?J'ai toujours beaucoup joué, mais cela fait quelques années seulement que j'aidécouvert grâce à un ami l'existence de ces jeux. La passion m'a gagné trèsvite. Il y a un plaisir à découvrir de nouveaux jeux, mais aussi à approfondirceux que l'on connaît déjà. Un jeu sur ordinateur, très individuel et anonyme,ne remplacera jamais l'ambiance du groupe. Pour moi, l'échange est essentiel.Comment se déroulent les soirées ?Elles sont variées et donnent la possibilité aux joueurs de découvrir plusieursjeux. Nous présentons ceux de la ludothèque et de certains participants. Nousorganisons aussi des soirées jeux à thème. Une soirée enquête intitulée« Un pirate ne meurt jamais ! » est ainsi prévue le 31 mai à 20h. Les joueursincarneront des personnages échoués sur une île déserte où un pirate a cachéun fabuleux trésor. De quoi offrir un moment de détente sympathique.# Pour les soirées jeux et enquête : 05 63 54 90 85 –mathieu_aubry@yahoo.frAttention places limitées ! À noter : la ludothèque recherche des bénévolespour participer aux animations enfants ou adultes.Un jeu, des règles et une bonne ambiance pour une soirée originale à La Marelle.#Des explorationsd'un nouveau genreEnvironnement # « Devenez explorateurs ! »Voilà l'invitation originale lancée par l'AlbigeoisGuy Mercadier qui propose des explorationsnautiques au contact de la nature. « L'homme penseavoir tout découvert. Il a tort. Il y a encore beaucoupà explorer, y compris à Albi. » Guy Mercadier a dequoi aiguiser la curiosité. Ceux qui le suivront neseront pas déçus. Il a vécu en effet longtemps au borddu Tarn, un terrain d'aventure qui l'a amené à s'intéresseraux relations entre l'homme et son environnement.Après des études d'anthropologie à Toulouse, il estdevenu enseignant chercheur à Paris puis à Toulouse.De retour à Albi, il a décidé il y a un an de créerNautabene qui propose des explorations nautiquesd'un nouveau genre.Dans l'esprit des explorateurs du XIX e siècle, GuyMercadier entraîne les apprentis découvreurs dansun tourisme original loin des sentiers battus. « Jeles invite à partir en territoire inconnu et à devenircréateurs de leurs découvertes. Chaque participantinvente son propre parcours dans un but à la foisludique et didactique. Le Tarn est un bon terraind'apprentissage. Il est encore très sauvage et réservequelques surprises. Par endroits, il rappelle un peul'Orénoque. » L'exploration s'apparente vite à unechasse au trésor. En naviguant au plus près des berges,il est en effet possible d'observer beaucoup de choses.Parmi les sorties proposées, la recherche de tracesde loutres dans le Tarn connaît un certain succès.« Nous cherchons aussi à comprendre comment lespaysages ont évolué à travers le temps, les incidencesqui en découlent en matière de faune et de flore.Si les explorations nautiques ont lieu dans la régionou à l'étranger, elles se déroulent plus fréquemmentsur le Tarn. En général, le groupe se compose de sixpersonnes à raison de deux par embarcation. Nousutilisons du matériel scientifique : cartes, GPS,aquascope... » De quoi partir à l'aventure l'espaced'une journée à quelques encablures d'Albi...# 06 87 72 78 52 - www.nautabene.comLes explorations sont accessibles à toutepersonne en bonne forme.ALBI MAG - 163 - MAI 2013# 27


# ALBI, VILLE SPORTIVELa gymnastique artistique de haut niveau est à découvrir au parc des expositions du 31 mai au 2 juin.1 500 gymnastes à AlbiGymnastique # C'est l'événement sportif à Albi avant l'été.Les championnats de France de gymnastique par équipes setiennent au parc des expositions du 31 mai au 2 juin.On se souvient tous de l'Eurogym organiséà Albi en 2008 qui avait réuni près de 4 000jeunes de 22 pays. Le Salto albigeois, quiavait accueilli cet événement sportif d'envergureavec le soutien de la ville d'Albi,reprend du service avec les championnatsde France de gymnastique artistique paréquipe qui se dérouleront du 31 mai au2 juin prochain au parc des expositions.« C'est un championnat trois en un », résumeValérie Balez, présidente du Salto albigeois.« Il s'agit en effet à la fois des finalesde la coupe de France élite, du championnatde France division critérium et du championnatde France division fédérale. » Pourla coupe de France, quarante gymnastesparmi les huit meilleurs clubs de Franceseront présents. La finale se déroulera le1 er juin à 20h devant une tribune de 2 000spectateurs. « Il faut s'attendre à un beauspectacle », promet la présidente du Salto.« Mieux vaut d'ailleurs réserver sa placeassez tôt ! » Les deux autres championnatsseront marquants par leur nombre de participants: 400 pour la division fédérale(dont une équipe du Salto) et plus de 1000pour le critérium. « Le premier championnatprésente des figures libres, tandis que cellesdu criterium sont imposées ». En matière delogistique, le parc des expositions serareconverti en immense gymnase avec sallesde compétition et salle d'échauffement... Àvoir ! Pour réussir ce challenge, l'associationmobilise une fois encore de nombreux partenaires,clubs et bénévoles. « L'installationdes plateaux de compétition avec les agrèsnécessite plusieurs jours de montage »,indique Valérie Balez. « 24 tonnes de lestseront nécessaires pour maintenir les élémentsau sol. ». La gymnastique, c'est ausside la musculation...# Réservations finale de la coupe deFrance le 1 er juin à 20h : 06 64 54 72 55http://saltoalbi.olympe.inTarifs : 10 euros (8 pour les licenciés)la journée. 15 euros (12 pour les licenciés)pour la finale de la coupe de France.Dans la limite des places disponibles.Restauration sur place.#Strike en AlbigeoisBowling # Le deuxième tournoi debowling de l'Albigeois se dérouleradu 22 au 26 mai au bowling d'Albi-LeSéquestre. L'événement connaît uncertain succès puisque près de centjoueurs, dont 30% extérieurs à la région,participeront à cette compétition endoublette mixte. Le tournoi est organisépar le Bowling club Albi-Le Séquestrequi sera représenté par quatorze membres.« Deux d'entre eux ont fini secondl'année dernière », rappelle ChristianPergel, président et fondateur du club.Les finales prévues le dimanche devraientoffrir de beaux strikes avec les meilleureséquipes s'affrontant sur les huit pistes dubowling. Ce sera en effet l'occasion pourle public de voir en action des joueursconfirmés et d'observer quelques fabuleuxstrikes. « Le bowling, c'est avant tout unequestion de technique, d'entraînement etde plaisir », insiste Christian Pergel quijoue depuis vingt ans. « Le matériel estégalement important, les joueurs réguliersayant d'ailleurs leurs propres boulesadaptées à leur morphologie ». Le clubalbigeois créé en 2005 compte actuellementune vingtaine de membres parmilesquels une joueuse de 78 ans, preuvequ'on peut jouer à n'importe quel âge.Bonne nouvelle, un assistant instructeurdevrait être engagé en 2014 pour permettreaux débutants de se perfectionner.# Tournoi de bowling du 22 au 26 maiau bowling d'Albi. Chemin des Tailladesau Séquestre – 06 11 50 50 47 46.Accès gratuit pour les spectateurs.# 28 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


# ALBI, VILLE SPORTIVERetour en imagesRugby à XV # Les catégories junior Crabos (-19 ans) et Reichels(-21 ans) participeront à partir du 4 mai au championnat deFrance de rugby. « C'est la première fois que ces deux catégoriessont qualifiées au meilleur niveau national la même année »,précise Jean-Luc Hermine, un des co-entraîneurs. Plusieursjoueurs ont des résultats très prometteurs et pourraient rejoindreà court terme l'équipe 1 du SCA. Certains évoluent d'ailleurs déjàdans les catégories supérieures. L’entraînement intensif porte aujourd'huises fruits.Pétanque # La fédération française du sport adapté a organiséson stage national de pétanque en avril au boulodrome Jean Imbertpour les sportifs en situation de handicap mental ou psychique.Les vingt meilleurs joueurs de pétanque français, dont deuxTarnais, étaient réunis pour participer au stage au terme duquelles équipes de France ont été composées en vue des rencontresinternationales de sport adapté et des tournois nationaux de laFédération française de pétanque et jeu provençal.#AgendaCourse # La 23 e édition du cross des écoles a eu lieu le 5 avrildernier au Stadium. Organisé par le service des sports et le servicescolaire de la ville, en partenariat avec l'OMEPS et l'Éducationnationale, cette épreuve s'adressait aux enfants de CM1 et CM2.Ce cross clôturait les cycles d'endurance menés dans le cadre del'EPS à l'école. Au total, 500 enfants ont participé aux courses.08/05 BasketballFinales départementales (Cosec)11/05 Football M 20hAlbi – Le Pontet (Rigaud)11/05 Handball M 20hAlbi – Rodez (Champollion)11/05 Handball F 18hAlbi – Rodez (Champollion)19/05 Football F 15hAlbi – Claix (Rigaud)24/05 Course à pied 19h30Trail de l'Albigeois (Pratgraussals)Badminton # Le Club de badminton d'Albi a organisé pour ladeuxième année consécutive son tournoi annuel de Badminton,l'EpiscoBad. Plus de 160 joueurs ont participé à ce tournoi quis'est déroulé du 20 au 21 avril dernier au gymnase Jean-Jaurès.25/05 Football M 20hAlbi - Rodez (Rigaud)25/05 Handball M 19hAlbi - Castanety (Champollion)25/05 Handball F 21hAlbi - Baraqueville (Champollion)26/05 BasketballFête Nationale duMini-Basket (Stadium)2/06 CyclosportiveL'Albigeoise 9hÉcole des MinesALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 29


#PRÈS DE CHEZ VOUSAménagements au PeyrouliéEspace public # Le hameau du Peyroulié,petit havre de paix à quelques kilomètresdu centre-ville, a des allures de petit villagede campagne. En réponse aux attentes desriverains et de l’association du quartier,des espaces publics de rencontre et de loisirsviennent d’être aménagés par la ville d’Albià l'initiative du conseil de quartier Jarlard-Le Peyroulié. Il s'agit notamment d'uneplacette et d'un petit boulodrome quidevraient favoriser les échanges et le vivreensemble entre habitants. Au mois d'avril,des enduits avec des dessins en relief ontété réalisés par l'École européenne de l'artLes aménagements ont été inaugurés en présence des habitants, d’élus de la ville et des élèves de l’EEAM.© Jean Marc BERLOUet des matières (EEAM). Ce chantier s'inscrivaitdans le cadre de travaux pratiquesmenés par cinq jeunes étudiantes du cycleBachelor designer matiériste. « Avec cechantier, elles ont pu mettre en œuvre lestechniques enseignées à l'école », expliqueJudicaël Guérin, formateur à l'EEAM.« Pour la ville d'Albi, l'enjeu de ces travauxétait de rendre plus attrayants ces deux espacesen « habillant » leurs murs ». Pour laplacette, le groupe a utilisé divers enduitschaux-ciment avec des textures, desgraphismes et des couleurs différents. Lerésultat évoque l'image d'une coupe du solavec plusieurs strates de terre. « Nous cherchionspar ce concept à bien intégrer cetaménagement dans le paysage », résumele professeur. « Les riverains sont venusnous voir pendant le chantier et nous ontinvitées à l'inauguration », raconte Anne, unedes étudiantes. « Ils étaient très intéresséspar la démarche et ont échangé avec nous surles techniques utilisées. » Cette belle expérienceau service des Albigeois se poursuità présent au foyer de jeunes travailleurs oùles cinq élèves travaillent à la décorationintérieure de la salle de détente.Dix Albigeoises à ParisInitiative # L'association Femmes du monde basée à la maison dequartier de Cantepau a organisé avec le soutien de la ville d'Albiun séjour pour dix femmes des quartiers Rayssac, Lapanouse etCantepau. Pour la majorité d'entre elles, c'était une première.« Certaines n'avaient jamais pris l'avion », ajoute Fatma Larbi,membre de l'association. « Pour nous, c'était une bouffée d'oxygèneet un plaisir de partir entre femmes pour un moment de détente etde découverte. » Le voyage à la capitale avait été préparé avec lesparticipantes afin de les impliquer dès le début dans le projet. « Entrois jours, nous avons eu la chance de visiter quelques sites majeurscomme Notre Dame de Paris, le Louvre, l'Institut du monde arabe,le Sacré-Cœur, l'Assemblée nationale et le musée du Quai Branly »,indique Fatma Larbi. Toutes sont revenues avec plein de souvenirsen tête et heureuses de ce temps convivial en groupe.Certaines participantes au voyage venaient pour la première fois à Paris.# 30 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


#PRÈS DE CHEZ VOUSIl y a de la vieau boulodromePétanque # La saison au boulodrome de la Madeleine toucheà sa fin. Un équipement de qualité au cœur du quartier.La pétanque, c'est avant tout le plaisir de jouer et de se retrouver.Les boulistes invétérés se réjouissent àl'idée de pouvoir jouer à nouveau à l'extérieuret profiter des rayons du soleil quisont à la pétanque ce que le glaçon est aupastis. Déjà depuis quelques semaines, lesportes du boulodrome restaient ouvertes,laissant passer quelques rayons de soleil etun peu de chaleur printanière. Le boulodromede la Madeleine utilisé par les sixsociétés albigeoises est, durant la mauvaisesaison, plutôt apprécié et très pratique.« C'est un des plus grands de la régionavec 32 jeux », rappelle Pierre Garibal,président du club Pétanque de la Madeleineet secrétaire du comité de gestion duboulodrome. « Il est ouvert tous les aprèsmidispour le loisir ou la compétition. C'estun lieu de rencontre pour beaucoup d'Albigeoisdes différents quartiers, notammentÀ l'affichelors des tournois, concours et championnatsinterclubs qui s'y tiennent ». Autourdes boules de pétanque, l'ambiance est plutôtconviviale. « La retraite arrivée, beaucoupviennent jouer pour passer un bonmoment », ajoute Pierre Garibal. « Certainshabitants du quartier viennent justepour regarder, retrouver des amis et refairele monde.»Régine Paul, secrétaire du clubde la Madeleine joue depuis deux ans encompétition. « J'aime bien jouer en doubletteet changer de partenaire. Cela permetde connaître de nouvelles personnes etd'améliorer son jeu. La pétanque exige dela patience, de la concentration et de lastratégie : c'est une bonne école ! » Avecla belle saison, les joueurs de la Madeleinese retrouvent désormais place de la garepour quelques parties.Le 13 e Printemps des cultures se déroulera du 27 au31 mai dans le quartier de Cantepau. # Organisée par la ville d'Albi, la Scènenationale et des partenaires associatifs et institutionnels du quartier, cette manifestationpropose dans la maison de quartier et autour des concerts, des animations, desexpositions photographiques, des stands et ateliers.# 05 63 49 10 95 ou www.mairie-albi.fr#La fontaine-jeu d'eau devrait être mise en service d'ici l'été.Un soufflede fraîcheurà la plaine de jeuxÉquipement # La canicule peut arriver cetété : à la plaine de jeux, de détente et deloisirs de Cantepau, les Albigeois pourrontse rafraîchir grâce à la fontaine-jeu d'eauqui agrémentera bientôt cet espace public de23 000 m 2 où chacun peut pratiquer librementune activité sportive, partager une partie depétanque, jouer avec ses enfants ou retrouverses amis, voisins et connaissances. Dansl'esprit de celle réalisée sur la place du Vigan,la fontaine sera composée de six jets àhauteur variable. Les travaux ont débuté enavril pour une durée de six semaines environ.Jeux et promenadeà la GuitardiéSport # L'aménagement de la plaine dessports et de nature de la Guitardié permetaujourd'hui aux joueurs de rugby et de footde profiter de deux grands terrains de jeuxet de vestiaires. Un troisième terrain sera crééà partir de l'automne pour une mise en serviceà partir de la rentrée scolaire 2014. Les travauxsont conséquents entre les opérations deterrassement, l'installation du dispositifd'arrosage et le drainage du terrain. Pourse rendre sur place plus facilement à partirdu centre-ville d'Albi, une signalétiquesera prochainement installée. La voied'accès disposera à terme de plusieurs zonesde croisement.En dehors des heures d'entraînement et de match,les Albigeois peuvent profiter des installations.L'espace est également approprié pour les pique-niqueset les balades au bord du TarnALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 31


# HISTOIRE ET PATRIMOINE© Eugène TrutatVue des trois ponts d’Albi à la fin du XIXe siècle. Les Albigeois profitent déjà des berges du Tarn pour se détendre...Albi vue par TrutatParution # Des photos réalisées entre 1860 et 1904 à Albi par le photographe EugèneTrutat seront publiées dans un ouvrage à paraître aux Éditions Grand Sud. Un témoignageinédit sur la Cité épiscopale au XIX e siècle.« Il s'agirait de photos d'Albi parmi lesplus anciennes connues à ce jour ». Lespropos de Bertrand de Viviès, conservateurdes musées et du patrimoine de Gaillac,ont de quoi susciter l’intérêt pour l'ouvrageà paraître fin mai aux Éditions Grand Sud.Voilà un arrêt sur images et sur une époquerévolue : le fossé du Bondidou avant soncomblement, avec ses jardins et ses vieillesmaisons, les berges du Pont vieux au piedduquel des femmes viennent laver et fairesécher le linge, le marché de la place de lacathédrale dont les clochetons sont encours de démontage, un train à vapeur quifile sur le pont ferroviaire. Les clichésd'Eugène Trutat réalisés à la fin du XIX esiècle constituent un témoignage exceptionnelet émouvant sur l'histoire d'Albi.« Ces photos offrent un regard à la fois archéologique,historique et artistique trèsintéressant », résume Bertrand de Viviès,qui a préfacé l'ouvrage. Au préalable, untravail de fourmi a été réalisé pour sélectionnerles photos parmi la dizaine de milliersqui sont conservées dans plusieursfonds à Toulouse.Promotion touristique avant l'heureSi Eugène Trutat est davantage connu pourses photos sur les Pyrénées, celles sur leTarn méritent tout autant l'attention. Trutatavait de la famille dans le Tarn, précisémentà Cahuzac sur Vère, ce qui explique sesvenues régulières dans la région. L'artisteréalisait généralement des photos en vuede les publier comme c'est le cas pour certainesparues dans une monographie de lacathédrale d'Albi. « Eugène Trutat a menéune véritable démarche de promotion de larégion, incitant les touristes à profiter del'avènement du chemin de fer pour s'y rendre», note Bertrand de Viviès. Les photos,malgré leur âge (près de 150 ans !), ont ététrès peu retouchées afin de leur laissertoute leur force. Les annotations que Trutata laissées sur les photos ont permis de lesdater, ce qui en fait de précieux témoignagesde l’histoire d’Albi.« Ces photos sur Albioffrent un regard àla fois archéologique,historique et artistiquetrès intéressant »# 32 ALBI MAG - 163 - MAI 2013© Eugène Trutat


# HISTOIRE ET PATRIMOINE© Eugène TrutatEugène Trutat est né en 1840dans l'Eure. Son père, officierd'artillerie, est affecté à Toulouse,où Eugène poursuit ses étudessecondaires. Le jeune homme ydécouvre notamment l'histoirenaturelle. En 1856, il se rend àParis pour faire des études à lafaculté de médecine et au Muséumd'histoire naturelle. Durant sonséjour à la capitale, il s'intéresseà la photographie en plein développement.Faute de moyens, il revient àToulouse quatre ans plus tard et estengagé au Muséum d'histoirenaturelle dont il devient le premierconservateur en 1866 puis ledirecteur de 1890 à 1900. Curieux denature et passionné par les Pyrénées,il s'intéresse particulièrement àla géologie, la faune et la flore. Ilréalise plusieurs reportages photosdans les Pyrénées. Ses clichés d'uneéclipse de soleil lui valent le diplômede l'Académie impériale des sciencesinscriptions et Belles lettres deToulouse en 1862.#L'actu du patrimoineUn nouveau chantier à Saint-SalviLes travaux de restauration de la collégialeSaint-Salvi se poursuivent àpartir du mois de mai au niveau duclocher-porche. Ce chantier d'unedurée de trois à quatre mois fait suiteaux rénovations réalisées sur la façadenord et le tympan de la collégiale.Même phénomène qu'à la cathédrale,ce sont les travaux du XIX e sièclequi ont besoin d'être repris. « Après lacréation de la rue Mariès, des travauxde restauration ont eu lieu au niveaudu clocher-porche », explique AxelLetellier, architecte et maître d'œuvrede l'opération. L'église avaitsouffert par ailleurs de la Révolutionfrançaise et imposait de gros travaux.« Des maisons qui y étaient adosséesont été détruites et une reconstructionpartielle du porche a été faite avecdes pierres de mauvaise qualité et degabarit différent par rapport au restede la tour. » Le chantier consistera àles remplacer de façon à retrouverl'harmonie du porche. Pour consoliderl'ensemble, une reconstruction seraégalement faite au niveau d'une arcadequi a disparu. Dans l'idée de retrouverl'aspect originel du porche, une portecréée au XIX e siècle pour permettreOn devine dans le transept de la collégialel'emplacement d'une ancienne porteromane (ici à gauche). Celle-ci sera rouverteet permettra un accès direct au clocher.l'accès au clocher sera condamnéetandis qu'une ouverture sera ànouveau réalisée à l'emplacementd'une ancienne porte romane dontles vestiges sont encore visibles dansle transept de l'église. La rénovationd'une porte qui débouche sur leporche sera également à nouveauouverte, ce qui permettra aux visiteursde découvrir une des anciennes entréesde la collégiale.La plus ancienne église d'Albi verra son clocher porche méridional restauré d'ici la fin de l'été.Le visiteur pourra y accéder par une porte située dans la partie gauche du transept.ALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 33


# PORTRAITPierre-Marie SenesInfirmier nouvelle générationIl carbure aux projets et ne recule pas devant de nouveaux défis. À 33 ans, Pierre-Marie Senes est responsable de la plate-forme téléphonique Sophia dont les effectifsont doublé depuis sa création.Autant être prévenu : l'homme n'est pas unpartisan de la routine. « J'aime le changement,je fonctionne au défi, je déteste m'ennuyer. »Vérifions tout cela. Dernier d'une fratrie de trois enfants,Pierre-Marie Senes est né à Mazamet. Son père,électricien dans le bâtiment, l'initie au travail manuel.Sans doute trouve-t-on là son désir de devenir ébéniste.Il envisage de rejoindre à 16 ans les Compagnons dudevoir, mais y renonce finalement. « Ma famille n'étaitpas très enthousiaste dans un contexte économiquelocal difficile », explique-t-il. La question de l'orientationprofessionnelle se repose donc à un moment où lejeune homme est confronté à la mort tragique d'uncousin de son âge. Il hésite entre kiné, médecin etinfirmier. Il opte pour la troisième voie.Formé à l'institut de soins infirmiers de Castres, Pierre-Marie Senes débute dans un service de réanimation cardiaqueà Lille où il a rejoint sa future femme originaired'Albi. Un an plus tard, il revient dans le Tarn et s'installeavec elle à Albi. Entre 2002 et 2008, il intervientsuccessivement dans plusieurs services à l'hôpitalgénéral. Il assure notamment des remplacements auxurgences, en réanimation et au SAMU. « J'aimais lecôté speed de la profession », avoue-t-il.De son expérience à l'hôpital, l'infirmier apprend àrelativiser les choses. « On prend du recul, même sicertains moments sont éprouvants humainement. » Laprise en charge d'un des enfants tombé du balcon àCantepau en 2008 reste marquée dans sa mémoire.« On peut être démuni face à la souffrance et à la mort.Pour autant, je ne les perçois pas comme des fatalités. »Ses convictions chrétiennes et son engagement avec safamille auprès des malades lui ont permis d'appréhenderles choses autrement.Pierre-Marie Senes découvre aussi les limites du systèmehospitalier. « Des situations particulières, où ladignité et le respect des patients n'étaient pas toujoursreconnus, m'ont interpellé. Je me suis senti parfois impuissant.» Il y a cinq ans, Pierre-Marie Senes quittel'hôpital et entre à la plate-forme Sophia qui vient d'êtrecréée à Albi. Cette structure, - il y en a trois en France– est une émanation de l'Assurance maladie. Elle a pourmission d'accompagner les patients souffrant demaladies chroniques, plus particulièrement dudiabète. 100 000 personnes relèvent du centred'Albi. « Le Tarn a été un département pilote en lamatière, indique Pierre-Marie Senes. Les résultatsayant été concluants, le dispositif a été déployé depuissur l'ensemble du territoire.»Pour le jeune infirmier, ce poste lui a ouvert denouvelles perspectives. « Ce projet m'a intéressémême si la démarche de soins est différente et plusdifficile à évaluer qu'au contact direct du patient. Ici,il s'agit d'abord d'aider la personne à accepter lamaladie et à se motiver pour changer ses habitudesde vie. L'approche du métier d'infirmier est vraimentdifférente, mais repose toujours sur le relationnel. Onest utile autrement. » Un an après son embauche, lejeune infirmier devient chef d'équipe. Depuis janvier,il est à la tête du centre d'appels.La plateforme téléphonique est actuellement en pleindéveloppement avec le doublement des effectifs d'icila fin de l'année. Le centre d'appels a d'ailleurs déménagérécemment dans la zone de Montplaisir àAlbi. « Nous allons passer de 30 infirmiers conseillersen santé à 72 », précise Pierre-Marie Senes. « Cesrecrutements permettront entre autres d'élargir leservice aux personnes souffrant d'asthme. » Un nouveauchallenge pour le jeune directeur et son équipe. « J'aivéritablement découvert l'importance du travail engroupe. Avancer ensemble est peut-être plus compliquéque seul, mais c'est aussi plus valorisant et stimulant »,note-t-il. L'homme reconnaît être perfectionniste,mais a appris à faire confiance et à déléguer. On perçoitun homme conscient pleinement des responsabilités,discret mais déterminé.« Grâce à l'attractivité du territoire, nous n'avons pasconnu de problèmes de recrutement », constatePierre-Marie Senes. Nouvel ambassadeur d'Albi laCité épiscopale, il ne tarit pas d'éloges au sujet de saville d'adoption même s'il ne renie pas ses originesmazamétaines. « J'aime vivre et me promener à Albi.C'est une ville qui a beaucoup d'atouts et une visionprospective. » Qui se ressemble, s’assemble...# 34 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


« J'ai véritablement découvertl'importance du travail enéquipe. Avancer ensembleest peut-être plus compliquéque seul, mais c'est aussiplus valorisant et stimulant »ALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 35


#DÉCOUVERTECherchez la petite bête...Biodiversité # La Mouline constitue manifestement un lieu de refuge et de passage pour denombreux insectes comme le témoigne un récent inventaire.s’y installer en toute tranquillité. Les effortsréalisés depuis quelques années pour quela biodiversité de ce poumon vert aux portesde la ville évolue positivement devraientporter leurs fruits. Un nouvel inventairedevrait montrer que la biodiversité de cepoumon vert aux portes de la ville évoluepositivement.La plaine de la Mouline baignée par leruisseau du Caussels est devenue un espacenaturel préservé que le printemps invite àredécouvrir. Les insectes l'ont d'ailleursbien compris et en ont fait leur refuge. Uninventaire des insectes présents sur le sitede la Mouline réalisé en 2011 par l'Officepour les insectes et leur environnement deMidi-Pyrénées (OPIE) le confirme. « L'étudedes insectes vivant dans une zone humideest un bon indicateur de la bonne santé d'unécosystème », explique Christian Amiel,responsable du service des parcs, jardins etespaces naturels de la ville d'Albi. Lesconclusions rendues par l'OPIE sont plutôtencourageantes puisqu'elles révèlent unebiodiversité assez riche compte tenu de lasituation urbaine du site : 195 espècesd'insectes ont été en effet identifiées. LesLépidoptères (papillons) sont très représentéset jouent un rôle important par leurrôle dans la pollinisation des fleurs et desarbres. 36 espèces sont visibles en saisonet pas moins de 13 espèces de libellules ontété détectées autour de la mare.Un écosystème préservéL'équilibre entre les différentes espèces estplutôt bon malgré la présence de troisespèces invasives identifiées : le frelonasiatique, la processionnaire du pin et lacoccinelle asiatique. Par une meilleureconnaissance des milieux en place, la villed’Albi a voulu se donner des moyens supplémentairesd’assurer la préservation desmilieux et leur mise en valeur. Dans le soucide préserver et de favoriser la biodiversité,le service des parcs, jardins et espaces naturelsa donc adapté ses interventions. Destas de bois, souches et troncs d'arbres sontdésormais laissés en place, la mare est entretenue,des hôtels à insectes ont été installéssur le site, des zones enherbéespropices à la nourriture et à l’abri d’unemultitude d’insectes sont maintenues nontondues jusqu’au début de l’hiver. Unefaune et une flore spontanées peuvent ainsiLes insectes sont liésétroitement à la biodiversitévégétale et animale, ainsiqu’aux influences climatiqueset environnementales.Leur présence dans un milieuest un bon indicateur.Des tortues pas bienvenuesPendant des années, les tortues deFloride disponibles dans le commerceont semé la pagaille dans les étangs,les mares et les plans d'eau où ellesavaient malencontreusement éludomicile. Relâchées à tort mais sansmauvaise intention dans le milieunaturel par leurs propriétaires, ellesont proliféré. Si leur impact sur lesécosystèmes aquatiques est difficileà évaluer, la prédation des amphibiensest avérée. Montrées du doigt etprésentées comme envahissantes, cesreptiles expatriés posent désormaismoins de problèmes à Albi. Unepetite mare a été créée pour lestortues de Floride qui ont pu êtrecapturées. Une grille empêche leséventuelles fugueuses de s'échapper.Dans leur retraite forcée, ellespartagent cet espace avec quelquespoissons rouges eux aussi rejetésdans le milieu naturel.# 36 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


SORTIRALBI maiILe magazine de la ville d’Albijuin2013#ALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 37


#La nuit, tousles chatssont gris !Vérifiez la véracité de ce célèbreproverbe à l'occasion de laNuit pastel le 1 er juin prochainoù vous pourrez du même coupprofiter des rendez-vous culturelsgratuits (expositions, installations,musique, danse…) au sein denotre cité.Les noctambules serontégalement de sortie pour laNuit des musées qui aura lieule 18 mai. Ce soir là, le centred'art le Lait, les musées Lapérouseet Toulouse-Lautrec vousinviteront à porter un nouveauregard sur leurs collections.La nuit réserve aussi dessurprises comme le spectacle« La mastication des morts »proposé par la Scène nationale.Sur les berges du Tarn, vouspourrez découvrir la joyeusechronique d’un village imaginaireracontée par les habitants ducimetière communal.Un autre voyage au boutde la nuit !Mais Sortir ce n'est pas quela nuit ! Ce sont aussi lesautres événements culturels :théâtre, expositions, danse…à découvrir dans notre agenda.Bonne lectureÀ LA UNE DE VOS SORTIESNuit pastelDe la fantaisie, du rêve, de l’imaginaire, de la réflexion, de la poésie,…sont lesingrédients de cette nouvelle édition de la Nuit Pastel. Baptisé en hommage à cettecélèbre plante qui participa à la richesse de la ville, cet événement voit se regrouperstructures culturelles (centre d'art le LAIT, GMEA, Scène nationale,..) galeries d’artet associations qui invitent à des animations nocturnes pour la majorité gratuites :performances autour du son et de la lumière, expositions, spectacle de référence dansle théâtre de rue européen, pyrotechnie, spectacle circassien, danse contemporaine,chœurs d'enfants, moments musicaux, observation de la voûte céleste...le cœur dela famille culturelle albigeoise battra à l'unisson pour offrir à tous une symphoniede lumières, d'art et de culture.RenseignementsDirection des affaires culturellesde la ville d’Albi 05 63 49 11 78sortiralbi@mairie-albi.frwww.mairie-albi.frManifestation gratuite réaliséeen collaboration avec les vigneronsindépendants de Gaillac, l'office du tourismed'Albi et les restaurateurs (UMIH 81).Samedi 1 er juinPlus d'infos : service culturel,05 63 49 11 75www.mairie-albi.fr# 38 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


maiIjuinI2013#CITÉ EPISCOPALE /VIEIL ALBYPLACE SAINTE CÉCILE# Concert piano Jazz19h-21h30Les vignerons indépendants de Gaillacpoussent le bouchon ! À la suite de leurmanifestation Le Printemps de Gaillacles vignerons proposent une soirée dedégustation en musique avec le pianisteBenjamin Barria en partenariat avec leRotary Club Albi Lapérouse.# « Arbre à T », spectacle circassien21h30-22h30Des portées acrobatiques et des disciplinesaériennes revisitées composentce spectacle qui s’articule autour d’unestructure autoportante avec sept mâtset plusieurs plateformes transparentessuspendues dans le vide. C’est danscette structure originale qu’évoluentles artistes de la Compagnie (Rêve)²issus du cirque et de la danse. Ces personnagesutilisent tour à tour différentestechniques artistiques aériennes : portésacrobatiques, mât chinois, barre russe,danse.# Danse contemporaine22h30-23hAtelier de danse amateur de l'associationDensité sous la direction de ChristineBastin. (porte Dominique de Florence,en bas de l'escalier).MUSÉE TOULOUSE-LAUTREC# Espaces croisésMathieu Chamagne22h-23hProjection sur grand écran et spatialisationsonore dans la cour d'honneur du MTL.Pour écrire et jouer de la musique,Mathieu Chamagne, improvisateuret interprète, utilise des dispositifsinformatiques. Il en ressort uneincroyable musique spatiale dont lescomportements sont réellement« inouïs ». Ce que le public voit àl'écran n'est pas la représentation imagéede la musique mais les images qui sonten fait l'instrument sur lequel jouele musicien ! Une proposition duCentre National de création musicaled'Albi-Tarn.Accès au Palais de la Berbie guidépar l'éclairage de torchères !MUSÉE DE LA MODE17, rue de la Souque# Exposition « Mémoiresde Mode – Les Donateurs »19h-22hSous les feux des projecteurs le tempsd'une exposition : costumes, gravures,dessins et accessoires, collectés depuis30 ans. Ouverture nocturne exceptionnelle(Tarif réduit 4 €)CLOÎTRE SAINT-SALVI19h45Quatuor de flûteset de saxophonesConservatoire du TarnPLACE SAINT-SALVI# La lumière du cinéma21h-21h20Musiques de film sous la directionde Cathy Tardieu. Chœurs de Jeunesdu Conservatoire du Tarn# Light Painting22h-24hVenez prendre la pause ! L'appareilphotographique gardera trace desmouvements de lumière dessinés dansl'espace par Gildas Malassinet, artistecalligraphe de lumière. Le public verrase dessiner sous ses yeux les créationsphotographiques projetées sur grandécran.RUE PUECH BERENGUIER# Exposition d'Alex Tomaszyk19h-22hGalerie Nadine Granier# Présentationde l'histoire du pastel19h-21hArtisan pastelierQUARTIER DELA MADELEINECENTRE D'ART LE LAITMoulins Albigeois, rue Porta# Performances dansées19h-19h40Par les élèves du Conservatoire (classed'éveil 4-5 ans, classe de jazz, classecontemporaine de Musique et de dansedu Tarn) et l'atelier de danse amateur del'association Densité sous la direction deChristine Bastin.Expositions en nocturne // 19h-24h# PorositésCette exposition valorise l’engagementdes collectionneurs privés auprès desartistes, notamment les plus jeunes.Les œuvres de Pascal Pinaud, XavierTheunis et Frédéric Lecomte, troisartistes de la collection sont regroupésici par l’emploi de techniques similaires.Entre collages, découpages, détournementsd’objets et citations, ils réinventent ledessin et la peinture non sans un certainhumour et ironie, mettant tous en œuvreune réflexion sur la portée et le statutdes images.# Collection LGR- DécoupagesExposition organisée en partenariat avecle Centre National des Arts Plastiques etle FRAC Pays de la Loire. Douze vidéossélectionnées mises en espace dans lessalles basses des Moulins Albigeois.# Semer à tout ventInstallation performance par LaurentMoriceau.ALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 39


SORTIRALBILESICOUPSIDEICŒURIDUIMOISMUSÉE LAPÉROUSE41, rue Porta, Square Botany Bay# « D’île en île sur les tracesde Lapérouse »19h-24hSoirée lecture de contes, légendeset récits de la mer animée par BrigitteCoppin, Nane et Jean-Luc Vézinet.Visites du musée commentées par lesmembres de l'association LapérouseAlbi France.FAUBOURG DU VIGANTHÉÂTRE DES LICES# « Fruition »20h30-21h30Une pièce dansée, parlée, immergéedans l'image-lumière autour de l'œuvrede l'écrivain Marcel Morceau.Fruition nous emporte vers ladéconstruction de soi, l'abandon derepères habituels, la plongée dans l'abîmeet la mise à jour d'un corps nouveau,d'un fruit pas encore goûté... Uneproposition de l'association Densitépar la compagnie Folia.PLACE DU VIGAN# Introspectus21h45-22h45Danse hors les mursSarah Ducat, chorégraphe, propose unspectacle de danse nomade, où l’espacescénique est un igloo plastique, unthéâtre à ciel ouvert où les danseurs sejoueront du resserrage naturel des corps.SECTEURRÉPUBLIQUEM.J.C – CARRÉ PUBLIC13, rue de la République# Chorale « On est pas couché »21h30Répertoire de chansons françaisesproposé par la MJC.GALERIE AUTAN DES COULEURSRue des Carmélites19h-23hExposition des élèves et création d'unefresque collective au pastel.CORDELIERSAUTOUR DE LA PLACE LAPÉROUSEET JARDIN NATIONAL# El foc del mar23h-24hLa troupe espagnole du Xarxa Teatretrouve son style particulier dans lestraditions festives Valenciennes : lasfallas, fêtes des Maures et des chrétiensréunissant musique traditionnelle –tambours et dulzaina– et l’usage de lapyrotechnie. Les vingt artistes à la foiscomédiens, musiciens et sculpteurs defeu, rendent dans « El foc del mar »un bel hommage à l'œuvre de l’artistecatalan Joan Miró : un spectacle coloréet festif, un incroyable cocktail de sons,de lumières et d’effets pyrotechniques.Ce spectacle de référence dans le théâtrede rue européen est programmé par laScène Nationale d'Albi.MÉDIATHÈQUE PIERRE-AMALRICavenue Charles de Gaulle# Jeux géants en bois sur le parvis19h-22hPetits et grands sont invités à découvrir età tester le labyrinthe géant, le puissance 4.Exposition de livres d'artistes etexposition de l'invité d'honneur :Aïdée Bernard (folio d'or 2012)HÔTEL ROCHEGUDE# L'heure bleue21h-22hLe Duo Lalka (Myriam Armbruster auviolon et Robert Graczyk au piano)interpréteront un programme tout encouleurs teinté de notes bleues :Chopin, Moussorgski, Strauss,Gershwin, melodies populaires ...Soirée proposée par l'associationRochegude Gare.AUTRES LIEUXCASTELVIEL - AIRE SKATE PARC# S'approcher au plusprès des étoiles !20h30-24hExposition, projection d’imagesastronomiques et observation duciel nocturne avec télescopes proposéspar l'association Albiréo.LE FRIGO9, rue Bonne CambeDe 20h à 1h du matinPoussez la porte du Frigo et partez à larencontre des membres de l'associationACTAL. En ouverture, de 20h15 à 20h45Songe et lumière : une clarté de songeillumine ces histoires, racontées au pianopar de jeunes musiciens du Conservatoiredu Tarn, sur une musique contemporaine.Durant la soirée, ouvrez l'œil avecl'exposition « Transat » de JacquesTrouvé dont le vernissage aura lieu à 23h.# 40 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


maiIjuinI2013#ExpositionUn spectacleà réveiller les mortsAvec la Scène nationale, direction lesberges du Tarn dans le cadre du spectacleLa mastication des morts à la découvertedu village de Moret sur Raguse. Ici, pasde guide touristique qui vous attend pourune visite, ce sont plutôt les morts ducimetière qui vont vous parler de la viede leur village. Ils ont tous quelque choseà vous compter : sur le voisin, le curé, lemédecin, la bourgeoise, le paysan, ouencore la petite vieille collée à sa fenêtrequi voit tout derrière ses rideaux. Riende macabre dans ce spectacle bien aucontraire ! Ce ne sont pas des fantômeseffrayants qui s'adressent à vous mais desfigures bien vivantes d'un passé encoreproche. « N'ayez pas peur, tout se passerabien » chuchotent-ils. Vous les écouterez,tantôt en solo dans le creux de leurtombe, tantôt en chœur, revenir sur leurexistence. Qu’est-ce que ça fait d’êtremort ? Que retient-on de la vie ? Queraconte-t-on à ceux qui sont encorevivants ? La mastication des morts dePatrick Kermann interprétée par legroupe Merci, vous donnera peut-êtrequelques frissons, assurément quelquessourires.Mise en scène de Solange Oswaldet installation plastique et sonorede Joël Fesel.Mardi 21, mercredi 22et vendredi 24 mai,Berges du TarnTarifs : de 10 à 23 eurosRéservations : Scène nationale,05 63 38 55 56ou www.albibilleterie.frPhoto : D.R.Arts croisés/cirque« Le Cirque misère »riche de rêve et d'émotionsAprès avoir accueilli en 2009, « Le Cirque précaire », la Scène nationale nous surprendune nouvelle fois avec ce nouveau spectacle. Dans sa première création, JulienCandy évoluait seul en piste, le voici dans son deuxième projet : Le Cirque Misère.Mi-poète, mi-savant fou, l'artiste parle de l'amour et du monde actuel avec gravitéet humour, constamment sur le fil, amenant chaque nouveau numéro par des cheminsde traverse. Sa poésie des objets est toujours présente : du papier, des tréteaux, duscotch, une pièce de deux euros. Jongleur,comédien, musicien, Julien Candys'entoure de quatre complices toutaussi déconcertants, dont un skateur hallucinéet un chanteur d'opéra décalé.Comme des enfants, ils « jouent à faire ducirque », c’est très sérieux, drôle et parfoisviolent. Un mini cirque mais unmaximum de sensations et d'émotions !Mercredi 29 et vendredi 31 mai,samedi 1 er juinSous chapiteau au Lycée BellevueTarifs : de 10 à 21 eurosRéservations : Scène nationale,05 63 38 55 56ou www.albibilleterie.frPhoto : D.R.ALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 41


SORTIRALBILESICOUPSIDEICŒURIDUIMOISExpositionLe petit mondede Carole« On peut tous être artistes ! » annonce Carole Aït Aïssa d'une manière spontanéeet joyeuse. Le ton est donné : bienvenue dans son univers ! Il y a quelques années,grâce à un stage, Carole a osé faire naître la créativité qu'elle retenait depuis silongtemps. Depuis elle n'arrête pas ! Autodidacte, peintre de la joie de vivre, peintrede la délicatesse, bidouilleuse et bricoleuse de la féerie, cette artiste albigeoise se plaîtà imaginer un monde enchanteur. Collages, peintures, encres, sculptures, témoignentde son envie d'approcher l'art sous ses mille et une facettes. La tête dans les étoiles,les pieds bien sur terre, elle compose aussi avec des objets désuets, familiers etinsolites : « J'aime sortir des sentiers battus, je n’ai pas vraiment de ligne conductrice,je créais suivant mes envies » indique l'artiste. Privilégiant la création spontanée,Carole casse les codes artistiques pour élaborer une vision de l'art qui lui est propre.Elle ne néglige aucune source d'inspiration : des illustrateurs jeunes en passant parl'art brut, mais aussi l'univers fantastique de Tim Burton, sa trajectoire artistiquese définit par son éclectisme. Elle a déjà participé à une dizaine d'expositions,intervient aussi sur des stages artistiques destinés au jeune public et progresse encontinu chez elle, où elle s’est aménagée un espace de création. Aux cimaises ducarré public, le visiteur pourra découvrir une vingtaine d'œuvres qui invitent auvoyage dans un petit monde imaginaire plutôt sympathique.Du 13 au 31 mai,Carré public, rue Jules RollandEntrée librePlus d'infos : service culturel,05 63 49 11 79Vernissage le mercredi 15 maià 18h30ExpositionUne exposition à voir et à toucherIl s'exprime peu sur lui ou son travailcar Antoine Pallavicini (prononcezPallavitchini) ne parle pas de son art,il le vit. Il est né à Marseille et dès sonplus jeune âge, c’est dans le dessinqu’il cherche à extérioriser son besoind’expression. Quelques années plustard, il s’oriente vers la photographiePhoto : D.R.où il acquiert des techniques, un regard,une maîtrise. La peinture vient à luinaturellement. Antoine Pallavicini restevingt ans dans la cité phocéenne et ensaisit les influences méditerranéennes,les bleus, les mouvements de la merqui l'inspirent dans ses œuvres. Sontravail l'amène à Toulouse et depuisdix ans il réside aussi en Corse. Si sespremières réalisations sont élaborées àl'encre de Chine puis au crayon, AntoinePallavicini travaille aujourd’hui surdes techniques mixtes associant crayon,sanguine et quelques fois encres etaquarelles. Artiste à la sensibilité palpableet créatif permanent, depuis unequinzaine d'années sont évolution artistiquel'a conduit à travailler aussi lasculpture sur bois. Quelles que soientles techniques, il souffle à travers lesœuvres d'Antoine Pallavicini un ventd'ivresse charnel qui emporte le visiteur.Il a exposé dans de nombreuses villescomme Paris, Toulouse, Marseille,Berlin, Osaka, Madrid, Bruxelles, Hanovreet a été distingué de nombreusesrécompenses : médaille d'or au saloninternational Air inter à Béziers, médailled'or au concours international del'académie de Lutèce, prix de Gigenkaïau festival des arts graphiques d'Osaka.Son inspiration est très éclectique maisses préférences vont aux personnageset aux attitudes : la femme, les mains,les personnes âgées, la danse, le Jazz…des œuvres inanimées pourtant pourvuesd'une âme qui fleurissent du feu de lapassion de celui qui les crée.Du 24 mai au 9 juin,Hôtel RochegudeEntrée librePlus d'infos : service culturel,05 63 49 11 79Vernissage le vendredi 24 à 18h30# 42 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


#Danse« En piste »pour un ballet de chansonsDominique Boivin, Daniel Larrieu, Pascale Houbin, trois grands chorégraphesrenommés s’unissent dans le spectacle En piste pour composer un charmantballet. Dans un décor minimaliste, nos trois comparses en costumes sombreset collerettes blanches dignes des meilleurs peintres baroques hollandaisdonnent corps, en solo, duo ou trio aux plus beaux refrains de Brel, Barbara,Gainsbourg, Ferré, les Frères Jacques. Ces chansons françaises qui font partiede notre patrimoine commun sont réinscrites par la danse et rebondissentdans la mémoire de chacun, interprètes et public. Il ne s’agit pas d’illustrerles paroles par le geste mais de rendre compte du climat d’une chanson, d’encapter l’âme et la sensibilité. Le génie facétieux de Boivin, la sensibilitéde Larrieu, la délicatesse de Houbin réunis sur scène nous enchantent etnous transportent. Les trois acolytes ont l’art de faire un spectacle avec troisfois rien et quatre bouts de vie. Nostalgie, tendresse, légèreté et mélancoliesont au rendez-vous dans ce beau spectacle en forme de « chansons degeste » proposé par la Scène nationale et l'association Densité dans lecadre du festival détours.Photo : D.R.Mardi 14 mai à 20h30Théâtre municipalTarifs : 10 à 21 eurosRéservations :Scène nationale, 05 63 38 55 56ou www.albibilleterie.frNuit des muséesC'est beauun musée la nuit !Dans le cadre de La nuit européenne des musées, le samedi 18 mai, les Albigeois vontde nouveau pousser la porte des musées. Petits et grands pourront se réunir sous lesétoiles pour découvrir trois lieux albigeois. De 20h à minuit, mettez un peu d'aventuredans votre soirée ! Embarquement immédiat pour le Musée Lapérouse au 41 rue porta.Préparez-vous pour un retour dans le temps à la découverte d’une expédition scientifiqueextraordinaire et d'un célèbre navigateur Jean-François de Galaup de Lapérouse. Justeà côté, ne manquez pas de parcourir les salles des Moulins albigeois. Le centre d'art le LAITvous propose de 19h à minuit une découverte des expositions Porosités et CollectionLGR - Découpages avec une visite commentée à 22h30, prolongée par un momentconvivial autour d'une collation dans le jardin. Enfin, fidèle à cette manifestation, lemusée Toulouse-Lautrec vous invite de 19h30 à minuit à tendre l'oreille avec Le muséeà l’oreille, écoutez voir ! Le temps d’une nuit, les sons, captés à l’extérieur par le GMEA,Centre national de création musical d’Albi, s’exposent au musée Toulouse-Lautrec pourmieux éveiller les sens. Attention le nombre de places est limité. Entrées gratuitesSamedi 18 mai,Musées Toulouse-Lautrecet Lapérouse,centre d'art le LAIT.ALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 43


SORTIRALBIAgendaIduI6ImaiIauI5IjuinI13LUNDI 6 MAIHISTOIRE DE L'ART# Mémoire en chantierLe musée Toulouse-Lautrecet le Centre d'art Le LAITpoursuivent leur collaborationet proposent un nouveauthème d'initiation à l'histoirede l'art contemporain intitulé« mémoire en chantier »présenté par Gilles Coudert.Tarifs : 7 euros, 5,50 réduit,3 euros pour les enfantsde 4 à 13 ans15h Musée Toulouse-Lautrec05 63 49 58 97MARDI 7 MAIDÉCOUVERTE# Café poésiePartez à la découvertedes œuvres d'Aristide Bruantprésentées par Roger Beaumontet l'association Arpo20h30 Café le Pré en Bulle,9, lices Jean Moulin05 63 36 90 17VENDREDI10 MAICINÉMA# Vendredi du cinémaGratuit17h30 Médiathèque PierreAmalric 05 63 38 56 56SAMEDI 11 MAISPECTACLE SOLIDAIRE# Au profitde Nav JeevanDepuis 12 ans, l'associationFlamenco pour tous sollicitedes artistes locaux et les inviteà se produire gratuitement auprofit de l'association NavJeevan (Nouvelle vie) qui agitpour améliorer les conditionsde vie des habitants deRaxaul en Inde du nord.Danses du monde, africaines,salsa, orientale, classique,...mais aussi des contes vousseront proposés ce soir-là.Tarif : 5 euros20h30 Théâtre municipal06 69 12 51 30MARDI 14 MAIDANSE# En piste !Cf. article20h30 Théâtre municipalMERCREDI15 MAIJEUNE PUBLIC# Danielle et Andréracontent des histoiresGratuit à partir de 5 ans10h30 Médiathèque PierreAmalric 05 63 38 56 10SAMEDI 18 MAICONCERT# Deux chœursd'hommes unissentleur voixRencontre inédite entre deux chœurs d'hommes à l'église de laMadeleine : le chœur Los de Laruntz de la vallée d’Ossau (PyrénéesAtlantiques) est invité par le chœur d’hommes Tarnais Los Cançonaïres.Créé il y a près de treize ans, Los Cançonaïres est un groupede chanteurs amateurs de Villefranche d'Albi. Leur motivation premièreétait de faire revivre des chants populaires du bassin albigeois.Très vite l’effectif du groupe grandit par l’arrivée de chanteurs issusd’Albi et de ses environs : le répertoire dépasse les frontières du Tarn ets’enrichit d’airs traditionnels basques, catalans, espagnols et variétésfrançaises. Chacun des deux chœurs, composés d'une vingtaine dechoristes, assurera respectivement une partie de concert, avant dese réunir au final pour l'interprétation d'un chant commun.21h Église de la Madeleine Entrée avec participation libreJEUDI 16 MAIIMPRO THÉÂTRE# Le cab-arretCe taxi new-Tarnais vousbaladera d'une histoire àl'autre : le temps d'unecourse, les 4 taxi drivers(aux commandes de leurCAB) sont prêts à dépasserles limites de l'imaginaire !Tarif : 5 euros20h30 Noctambule/MJCrue de la république05 63 54 20 67VENDREDI17 MAIÀ DÉCOUVRIR EN FAMILLE# Une Belle, une bêteUn homme égaré dans laforêt par une nuit d’oragearrive devant un châteaumystérieux dont le maîtreest une bête redoutable.L’homme prend une rosedans le jardin : il doit, pourse racheter, amener une deses filles au château à saplace. Pour réparer la fautede son père, Belle se laisseenfermer dans le château dela Bête qu’elle apprend peuà peu à connaître et à aimer.19h Théâtre municipal05 63 38 55 56MUSIQUE# Abba projectMamma mia ! Toute l'équiped'Albi volley-ball vous attendpour cette soirée avec cettetroupe qui fait revivre tous lestubes du célèbre groupe suédoisABBA.Tarifs : 25 euros21h Cosec stadiumRéservations :francebillet.com, tabacpresse Pinier, rond pointde Gesse 05 63 49 44 50SAMEDI 18 MAIDÉCOUVERTE# La nuit des muséesCf. articleSAMEDI 18ET DIMANCHE19 MAIREPAS SPECTACLE# Féerie du cabaretLa compagnie Ainsi danse, quifête ses dix ans, vous proposeplus d’1h30 de spectacle àtravers le monde et les époquesavec plus de 200 costumesféeriques, une chanteuse, dixdanseuses et un danseur pourune soirée pleine de surprises,anniversaire oblige !Adultes 37 euros, enfants15 euros (moins de 12ans)20h le samedi et 12hle dimancheSalle des fêtes de Pragraussals06 20 55 05 55 ou 06 63 35 99 40www.cabaret-ainsidanse.comMUSIQUE# Gipsy caloCette formation est composéede trois guitaristes-chanteurset d'une danseuse flamenca,Luna qui vous entraînerontsur des rythmes chaudset endiablés.20h Pré en bulle,9, lices Jean-MoulinDu 21 au 24 maiTHÉÂTRE# La masticationdes mortsCf. articleBerges du Tarn 05 63 38 55 56SAMEDI 25 MAIATELIER JEUNE PUBLIC# MarionnettesEmmanuelle Picaud proposeaux enfants accompagnés parun parent de s'exprimer autravers des marionnettes etmettre en marche la créativitéet l'imagination de chacun.Tarifs : 16 euros par famille(adhérent MJC) et 24 eurosnon adhérentÀ partir de 6 ansDe 14h à 17hMJC, 13 rue de la République05 63 54 20 67# 44 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


#SAMEDI 25 MAIMUSIQUE# Pedro Soler et Gaspar Claus : SarabandeUn père, Pédro Soler, un des maîtres de la guitare flamenca, et son filsGaspar Claus, violoncelliste interpréteront sur scène leur dernier album« Barlande ». Des mélodies entre flamenco, musique contemporaineet musique expérimentale, colorées puissante et hypnotique, qui décloisonnentles genres. Deux univers distincts dont la rencontre dévoileun paysage musical inouï, guidé par une recherche de l’épureet de la matière des sons commune aux deux hommes. Un beauvoyage musical proposépar la MJCTarifs : 8 € / 12 €20h30 auNoctambule / MJC,13, rue deRépublique05 63 54 20 67SALON# AlbimaiL'association des Artistesen liberté propose sa huitièmeédition de leur marché d'artet d'artisanat d'art.De 10h à 19hJardin nationalMUSIQUE# BarlandeCf. encadré20h30 Noctambule/MJCMERCREDI29 MAIJEUNE PUBLIC# Danielle et Andréracontent des histoiresGratuit à partir de 5 ans10h30 Médiathèque PierreAmalric 05 63 38 56 10MUSIQUE# Petit concertdu mercrediPar le conservatoire d'AlbiGratuit18h Auditorium du Bonsauveur - 1, rue LavazièreSPECTACLE# La belle histoirede l'opéretteVoici un spectacle chantéet dansé en direct par lesartistes (ténor, soprano etdanseuses) de la CompagnieTrabucco. Après plus d'unecentaine de représentationsà travers toute la France,elle revient avec de toutnouveaux costumes et denouvelles chorégraphies.15h Théâtre municipalRéservations : 02 35 86 85 00ou fnac.com, Auchan,Leclerc, ticketnet.frJEUDI 23 MAICIRQUESAMEDI 1 ERET DIMANCHE2 JUINSALON# Puces géantes32 e rendez-vous des chineursavec près d'une soixantained'exposantsHalle du CastelvielSAMEDI 1 ERJUINDÉCOUVERTE# Nuit pastelCf. article05 63 49 11 38LUNDI 3 JUINHISTOIRE DE L'ART# Mémoire à l'œuvreLe musée Toulouse-Lautrecet le Centre d'art Le LAITpoursuivent leur collaborationet proposent un nouveauthème d'initiation à l'histoirede l'art contemporain :« mémoire à l'œuvre »présenté par Gilles Coudert.Tarifs : 7 euros, 5,50 réduitet 3 euros pour les enfantsde 4 à 13 ans15h à 16h Musée Toulouse-Lautrec 05 63 49 58 97MARDI 4 JUINDÉCOUVERTE# Café poésiePartez à la découverte desœuvres de Nazim Hikmetprésentées par ClaudetteNouaillac et l'association Arpo20h30 Café le Pré en Bulle,9, Lices Jean Moulin05 63 36 90 17EXPOSITIONSPhoto : D.R.# Nous c'est maintenantCorinne Moriange,plasticienne et brodeuse d'artprésentait l’année derniere,son exposition « Avant - Ailleurs» à la MJC d'Albi et à laMaison de quartier de Cantepau.Deux classes de l'écoleJean-Louis Fieu ont décidéde travailler à partir de cetteexposition : travaux in situ aumoment de la visite, ateliers,rencontre avec l'artiste, prêtd'une œuvre de l'artiste danschaque classe. Ensemble,ils ont décidé d'en faire uneexposition intitulée :« Nous, c'est maintenant ».05 63 54 20 67Du 7 mai au 24 mai MJC27 mai au 14 juin Maisonde quartier de Cantepau# Le cirque Médrano arrive en ville !Sous le chapiteau du célèbre cirque Medrano, venez découvrir la sélection des meilleurs artistes du moment,récompensés à de nombreuses reprises dans les festivals les plus prestigieux (Monte-Carlo, Pékin, Moscou).Assistez à de fabuleux numéros (les trapézistes flying Stars, les incroyables cascadeurs à motos Diorios, ...) quiraviront petits et grands. Découvrez également des animaux exotiques avec la présence d'éléphants, de fauves,de chameaux, d'otaries...Tarifs : 12 euros pour les enfants, 22, 28 et 40 eurospour les adultes.18h et 20h30 au parc des expositionsRéservations : Leclerc, Géant, Fnac, Carrefour. 08 92697073 et 0892 692 694 (0,34 €/mn) france-billet.com,ticketnet.fr et sur cirque-medrano.frALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 45


SORTIRALBIAgendaIduI6ImaiIauI5IjuinI13# Mythologiede Stanko KristicFaçonnés dans le fer, l'acieret l'inox, les personnagesmythiques de Stanko Kristicinterpellent le spectateur.Hôtel RochegudeJusqu'au 15 mai# Le petit mondede CaroleCf. articleCarré public,rue Jules RollandDu 13 au 31 mai# Antoine PallaviciniCf. articleHôtel RochegudeDu 24 mai au 9 juin# Paysages urbainsPhotographiesde Vincent Boutin05 63 36 21 00,www.archives.tarn.frArchives départementales,1, avenue de la VerrerieJusqu'au 31 mai# Collection LGRDécoupagesCette exposition regroupe desœuvres de Pascal Pinaud,Xavier Theunis et FrédéricLecomte, extraites de laCollection LGR (LaurenceClimbeau, Gaëtane Botrel,Roland Botrel).Laboratoire artistiqueInternational (LAIT),05 63 38 35 91 / 09 63 03 98 84Moulins albigeois,41, rue PortaJusqu'au 9 juin# 10 e Foireinternationaleaux livres d'exceptionChaque année, cettemanifestation réunit unconcours de livres d’artisteset deux concours de reliure.05 63 38 56 10Médiathèque Pierre-AmalricJusqu'au 8 juin# PorositésDouze vidéos, réalisées pardes artistes (Armelle Aulestia /Maja Bajevic et EmanuelLicha / Elisabetta Benass,..) etsélectionnées, par le centred'art le LAIT.Laboratoire artistiqueinternational (LAIT),05 63 38 35 91, 09 63 03 98 84Moulins albigeois,41, rue PortaJusqu'au 9 juin# Fantastique etmodernité Alfred Kubinet ses contemporainsCette manifestation permetla découverte d’Alfred Kubin,artiste majeur et singulierencore peu connu en Franceet propose un regard sur l’artde l’avant-garde en Autricheau début du XX e siècle.05 63 49 48 70,www.museetoulouselautrec.netMusée Toulouse LautrecJusqu'au 23 juin# Mémoires de modesLe Musée de la mode proposeune nouvelle exposition quirend hommage aux nombreuxdonateurs de costumes etd'accessoires des sièclespassés. Le créateur du muséepromet aux Albigeois et auxtouristes un enchantementpour les yeux.Ouvert de 9h30 à 12het de 14h30 à 18h05 63 43 15 90,www.musee-mode.comMusée de la mode,17, rue de la SouqueJusqu'au 29 décembre,DU 3 AU 23 MAIEXPOSITION# Guettez l'art avec Viv'art !L'association « Les guetteurs » propose la cinquième édition de Viv'art. Collective, cette expositionmet en avant l'art contemporain au croisement des disciplines : installations, peintures, photos, sculptures,vidéos, se confrontent et se conjuguent dans uneexplosion des genres, des cultures, des approches,tel un happening à la rencontre entre tous les arts.Cette nouvelle édition placée sous « le secret duvivant » rassemble de nombreux artistes commeCéline Bardou, Véronique Colombo, Patrice Lecire,Nicole Valentin, Daniel Giraud, Thierry Lallement,...Entrée libreSalles des Moulins albigeois, rue PortaPhoto : D.R.Photo : D.R.Plus d'infos : 09 54 88 81 96ou www.guetteurs.comMASTEGATGEÈsser mòrt obliga pas de se calar !Aquí l’idèia originala de la pèça deteatre : « La masticacion dels mòrts ».De morts-vièlhs o de mòrts-joves,òmes e femnas, tot lo cementèri d’unvilatge, que parlan, tornan dire lorvida, penas e jòias, quitament repapian.Trabalh, relacions, gelosiás,amors, luchas, espers esvanits…L’espectacle es mai joiós que lo titreo ditz. Una femna se regaudís d’averfach lo bonur de son òme e de tresfringaires. Una autra repotèga :« Porriatz pas vos calar un pauc ; n’ia que dormisson ! » L’autor aviá 36ans quand escriguèt la pèça. Un biaisper el de dire que la mòrt fa partidade la vida. Nòstre temps a tendéncia al’amagar, mas serviriá pas a res devoler la refusar ! La pèça porta puslèua s’interrogar : fin finala, qué comptadins la vida ? La saviesa populara abalhat divèrses provèrbis que pòdonsuggerir de correspondéncias :Cal nàisser per èsser polit, se maridarper èsser ric, e morir per èsser brave.La mòrt del mèstre es lo carnaval delas serventas. Quatre vius portavan unmòrt, e mai lor escapèt.MASTICATIONCe n’est pas parce qu’on est mort quel’on doit se taire ! Voilà l’idée originalede la pièce de théâtre : « La masticationdes morts ». Tout le cimetière d’un village,vieux ou jeunes, hommes et femmes, quiparlent, racontent leur vie, peines etjoies, parfois radotent. Travail, relations,jalousies, amours, luttes, espoirs évanouis...Le spectacle est plus joyeux que ne le ditle titre. Une femme se réjouit d’avoir faitle bonheur de son mari et de troisamants. Une autre proteste : « Vous nepourriez pas vous taire un peu ; il y en aqui dorment ! » L’auteur avait 36 ans aumoment d’écrire cette pièce.Une manière pour lui d’affirmer que lamort fait partie de la vie. Notre temps atendance à la cacher, mais il ne serviraità rien de vouloir la refuser ! La pièceporte plutôt à s’interroger : finalement,qu’est-ce qui compte dans la vie ?La sagesse populaire fournit plusieursproverbes qui peuvent suggérer descorrespondances : il faut naître pour êtrejoli, se marier pour être riche, et mourirpour être courageux. La mort du maîtreest le carnaval des servantes. Quatre vivantsqui portaient un mort, et encore il leuréchappa.# 46 ALBI MAG - 163 - MAI 2013


maiIjuinI2013#Ripailles et papillesLe Bistrot d'AugusteAutrefois installé place Saint-Julien dans son restaurant « L'atelierdu vin », Jean-Pierre Roques a ouvert un nouvel établissement,« Le bistrot d 'Auguste ». À deux pas du carrefour Pujol, vousdécouvrirez un lieu à la fois simple et chaleureux. Ce nouveaurestaurant affiche un cadre plus moderne après avoir été rénovéil y a trois mois, mais pas d'inquiétude si la décoration achangé, les spécialités de la maison sont toujours à l'honneur :tartare de bœuf, faux filet de l'Aubrac, foie de veau et commetoujours dans l'assiette, des produits frais bien travaillés. Jean-Pierre vous propose aussi, une carte innovante où les vinscomme les mets ont une âme, celle de la convivialité, du travailbien fait et de l’amour de la bistronomie. Ce « bistro-chevillard» est un des premiers du genre, un lieu comme on les aime pourgrignoter et boire un verre.Ouvert du lundi au vendredi midi et vendredi et samedi soir.Le bistrot d'Auguste 31, rue du Général Pont, 09 83 26 57 23Côte de bœuf de l'Aubracet son os à mœlle accompagnéde frites « maison »Ingrédients pour quatre personnes• Chez votre boucher, choisir une côte de bœuf (race à viandel'Aubrac) de 1kg environ ainsi qu'un os à moelle. Chez votreprimeur, prendre des pommes de terre « Victoria » (chairjaune excellente pour les frites et les gratins).Préparation• Mettez la côte de bœuf au frigo et le jour J sortez la uneheure avant, poivrer, saler généreusement. Versez dans unepoêle un peu d'huile et rajoutez la côte de bœuf. Surtout nepas préchauffer la poêle mais faire un « départ à froid ». Surle feu en position forte, faites cuire 5 minutes de chaque côté.Ensuite, à feu moyen, laissez cuire 10 à 15 minutes en tournantvotre côte toutes les 2 ou 3 minutes. Sortez votre côte,laissez reposer 5 à 10 minutes dans un plat et servez. Pourl'os à mœlle faites cuire 10 à 15 minutes à 180 degrés. Pourl'accompagnement, épluchez vos pommes de terre. Coupez-les enfrites type allumettes ou normales. Rincez-les et mettez-lesdans un saladier. Faites une cuisson à 130 degrés durant 10minutes, sortez vos frites et laissez reposer deux heures.Reprenez la cuisson de vos frites à 180 degrés pendant5 minutes juste avant de servir.Le mot mystère par Philippe ImbertN I V I D R C E T N O CF E T E I U T H E O E IP V C N X S V C A C U ED R E O A A A I I N I LA V E I U L A L G D T LN E N M P T E L E A 3 IS T O R I T E M B 1 N VE U I U S E A R O I S AE O N A R S R 2 U N L LV R P S N A D J O U T ES E U Q I T S I T R A ES E C N A M R O F R E PLa Nuit Pastel !Rayez dans la grille les mots de la liste pour découvrir leMOT MYSTÈRE dont voici la définition : « À faire à Albilors de la nuit pastel (verbe) »Les mots peuvent être lus horizontalement, verticalement oudiagonalement, de droite à gauche, de gauche à droite de hauten bas et de bas en haut. Un conseil ! Rayez d’abord les motsles plus longs. Tous les mots en caractères gras ont unrapport avec la Nuit Pastel !- NUIT - PASTEL - A ALBI LE - SAMEDI -PREMIER -JUIN - 2013 - PLACE - DU VIGAN - ET SAINTE -CECILE - PERFORMANCES - ARTISTIQUES - FÊTE -DANS - LA VILLE - VOIR - ECOUTER - DANSE -CHANT - CONTE - ROUTE - DIVIN - MONTE - JOUTE- MOUE - CIEL - REEL - VEXA - TOUL - IONS - PVC -Le mot à trouver est : .............................Solution # 162HORIZONTALEMENT :1- LA FONTAINE -2-ALUN - CARCO -3- MISTRAL- NOE -4- AB - CLAUDEL -5- RIMBAUD - OS -6- TSAR - RACINE -7-CORNEILLE -8- NU - LM -9- VERLAINE -10- NE - PUS -11- BAUDE-LAIRE -12- HUGO - PREVERT -VERTICALEMENT : A- LAMARTINE - BH -B- ALIBIS - PAU -C- FUS- MAC - UG -D- ONT - BRODE - DO -E- RCA - RUE -F- ALU - NIL - L.P.-G- LADRE - ANAR -H- IC- AÏ - IE IE -I- NA - DECLIN - RV -J- ERNE- IL - EPEE -K- COLONEL -L- POE - SE - MISÂT -ALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 47


# TRIBUNE LIBRE2013 un « grand cru » pour le sport à Albiavec de nombreux rendez-vous sportifs nationaux et internationauxUne fois de plus, Albi vit au rythme du sport. La ville la plus sportivede France a été choisie pour accueillir pas moins de 8 évènementssportifs nationaux et internationaux.Dès le 25 avril, de nombreux Albigeois ont pu admirer les 240 voituresdu 22 e Tour de France Auto Optic 2000 qui a fait étape dans notre ville.Le 4 mai, c'est la place du Vigan qui a accueilli l'étape du MondialPing Tour en amont des Championnats du Monde de tennis detable qui se dérouleront à Paris.Du 14 au 17 mai, Albi accueille au Cosec, à l'université Champollionet au gymnase Jean-Jaurès, le Championnat de France UNSS ExcellenceFutsal cadettes qui regroupe 12 équipes issues des meilleures sélectionssportives et pôles féminins en foot. Ce sont 120 joueuses qui vonts'affronter pour l'obtention du titre de Champion de France UNSS.A partir 31 mai, c'est la gymnastique qui sera à l'honneur durant 3jours au Parc des expositions avec les Championnats de France,une compétition de gymnastique artistique avec 1500 gymnastesdes catégories benjamins à seniors (masculins et féminines). Desmembres de l'équipe de France Élite seront présents dans le cadredes finales de la Coupe de France des clubs.Les Championnats de France de football des sapeurs pompiers sedérouleront au Stadium du 13 au 15 juin: plus de 400 footballeurssont attendus.Albi ville rose ?? !!!Dans le dernier numéro d’Albimag, c’est avec un zèle toutparticulier que la majorité municipale a voulu nous faire ladémonstration d’Albi ville verte. En couverture : le Tarn, sesberges et le Jardin National. En page centrale : la photo, très réussie,de notre ville. Ces vues tendent à démontrer qu’Albi est une« ville du sud » où le rose et le vert se marient parfaitement.Mais ce sont des photos aériennes. Les visiteurs et les résidentsdu centre-ville en ont une vision différente. Si l’on excepte l’ensembleplace du Vigan-Jardin National, plutôt réussi dans le choixdes matériaux, (mise à part la sinistre cage d’ascenseur), ailleursle granit et le grès dominent.La patte Bonnecarrère a fait son œuvre, pour les sols en particulier.Ses trois mandats successifs auront recouvert de gris les licesPompidou, les lices Jean Moulin et une grande partie de la placeSainte Cécile.Quant aux nouveaux espaces place Lapérouse, place de l’Amitiéentre les Peuples, et bientôt tout le début de l’avenue de Gaulle,l’effet visuel est sans équivoque... ce sera gris.De plus, de nombreux arbres ont disparu, ainsi que le convivialterrain de boules arboré.Et rappelons que le Lude est devenu lui aussi noir et gris aprèsl’agression des tronçonneuses en 2012.Tous ces espaces aseptisés sont-ils vraiment en accord avec Albila rose, ses briques foraines, et son bien-vivre chaleureux qui faitle bonheur de ses habitants?B.GILABERT, A-M ROQUELAURE, A BAUP, M-F DE TRUCHIS,C.DEUTSCHMEYER, Ag. BERGER, M.ALBAREDE, B.VILAMOTDu 28 au 31 juin, 250 joueurs de billard anglais s'affronteront dansle cadre des Finales de France de Blackball au Cosec.Le 5 juillet, Albi va vivre aux couleurs du Tour de France avecl'arrivée de la 7 e étape de la centième édition de la « Grande boucle »,un magnifique coup de projecteur sur notre ville avec plus de 2000journalistes, 560 médias différents représentants 190 pays.Du 22 au 25 août, le cyclisme sera toujours à l'honneur à Albi avecles Championnats de France de l'Avenir : 700 cyclistes des catégoriescadets à espoirs. Le départ des épreuves en lignes se fera au piedde la cathédrale Sainte-Cécile.Un grand merci à nos associations sportives albigeoises (ASPTTtennis de table, UNSS 81, Salto Albigeois, SDIS 81 amicale despompiers, Black Cats 8 pool, Albi vélo sport) qui organisent cesgrands événements et à tous les bénévoles qui les accompagnent.Aujourd'hui Albi, est connue et reconnue par les différentesfédérations sportives qui choisissent notre ville pour organiserleurs épreuves phares. Des manifestations qui ont d'importantesretombées économiques et qui participent plus que jamais à lanotoriété de notre ville et à son attractivité.Michel Franques,Adjoint au maire délégué aux sportsCARTE DE STATIONNEMENT RESIDENT :SOUS LA PAILLE DES MOTS LE GRAINDES CHOSES« La finalité du stationnement résident n’est pas financière » (Albi-mag -avril 2013 - p15).Parce que faire payer les Albigeois pour stationner çà n’est pas une finalitéfinancière ?Que se cache-t'il derrière cette carte habillée de vert ?Nous en sommes au 4 e parking souterrain en centre ville, l’option parkingspériphériques n’ayant pas été retenue dès 1995. La voiture est ainsi attiréedans Albi et devient la proie de bénéficiaires privés assoiffés de profits queM. le maire a introduits dans notre ville il y a 18 ans.Mais, augmenter le tarif horaire du stationnement à la veille des municipales ?Non, évidemment.La solution imposée par la mairie et la société QParck est donc d’élargir lestationnement payant en surface au seul bénéfice de cette société privée.À partir de là, M. le maire s’ingénie à justifier cette nouvelle ponctionfinancière auprès de l’ensemble de la population qui vient en centre villepour travailler ou pour des raisons administratives, de santé, de scolaire, etc.Quant aux résidents ils devront payer une place qui était gratuite sans être sûrd’en avoir une. Et chaque jour, ils devront en changer sous peine de sanction !!Qu’en est-il d’un véritable plan de circulation au niveau de l’agglomération ?Du retour de la gestion des parkings e t du stationnement en régie municipalequi permettrait la gratuité des transports en commun ? De la gare multimodale? De l’utilisation possible de la voie ferrée Albi/ST Juéry ? Et de la misen place d’un véritable débat public sur toutes ces questions ?Françoise LESCURE – Josian VAYREElu-es communistes/Front de GaucheALBI MAG - 163 - MAI 2013 # 49(ndlr) Chaque groupe disposant du même espace d’expression libre, les textes trop longs imposent une diminution de la taille des caractères pour pouvoir être publiés dans leur intégralité


Conception/Réalisation : ville d’Albi - images © iStockphoto.comChoisissez votre catégorieJardin fleuri, terrasse et devant de porte,balcon, mur, façade ou jardin potager.Inscriptions jusqu’au 7 juin 2013Inscrivez-vousauprès du service communication de la ville d’Albi16, rue de l’Hôtel de Ville - T. 05 63 49 10 38 - F. 05 63 49 14 52communication@mairie-albi.fr

More magazines by this user
Similar magazines