du mardi 18 novembre 2008 - IPM

download.saipm.com
  • No tags were found...

du mardi 18 novembre 2008 - IPM

LaLibreBELGIQUEwww.lalibre.be MARDI 18 NOVEMBRE 2008RÉGIONSDeplusenplusdejeunesfontappelauCPASdeMolenbeek.p. 45JOHANNA DE TESSIERESLesDOTATIONSàlafamilleroyaleenhausse?Cen’estpasencoredit. p. 6“Txeroki”,lechefmilitaireséparatistebasque,arrêté:coupdurpourl’ETA. p. 10Fortis:lajugetrancheà14heures© BERNARD DEMOULINVa-et-vientauCDH.Desélémentscléspartent.EtMilquetestmiseencause.p. 5RencontreburlesqueavecPIERREETAIX,àlafêtecesoir. p. 17LA LIBREBourses p. 33&35Carnet familial p. 38-39Cinémas p. 44Nécrologies p. 40-41Régions p. 45-47Sicav p. 36-37Sports p. 42-44LA LIBRE 2Contacts p. 26Débats p. 30-31Electro p. 32Grand angle p. 28-29Monsieur Dico p. 26Sudoku p. 21Télévision p. 23-26w La présidente du tribunal de commerce deBruxelles doit trancher dans la procédure quioppose Fortis à des milliers d’actionnaires.w L’enjeu est colossal. Toute l’opération dedémantèlement du groupe financier estsuspendue à cette décision. pp. 2-4HERWIG VERGULT/BELGA(!4BD64F-baccfe!:O;RHOTEL DE VENTES HORTA70/74 Avenue de Roodebeek - 1030 BruxellesTél. : 02 / 741 60 60 - Fax : 02 / 741 60 70EMAIL : INFO@HORTA.BE INTERNET : WWW.HORTA.BEVentes publiques mensuelles cataloguéesDirection:DominiquedeVillegasProchainevente:8et9décembre2008Antiquitésetœuvresd’artCoffret en bois noirci et incrustationsde nacreVendule11novembre96.000€fraisinclusLUNDI24NOVEMBRE2008EVALUATIONSGRATUITESENNOSBUREAUX :wD’ŒUVRESD’ARTDE10À12Hetde14À17HwDEDÉCORATIONS,DEMÉDAILLES,DETIMBRES,DEBILLETSDEBANQUEETDEPIÈCESDEMONNAIEDE9H30À10H30wBIJOUXDE10À12HwDEBANDESDESSINÉESDE14À16HwDELIVRESANCIENSETMODERNES,CARTESGÉOGRAPHIQUESDE14À16HwD’INSTRUMENTSDEMUSIQUEDE16À17HEvaluationsàdomicilesurrendez-vousWALTERSAUER (1889-1927)Technique mixte : « Sainte femme »Venduele10novembre11.400€fraisinclusQuotidien européen – Belgique 1 € – France 1,70 € – Luxembourg 1,00 € Tél.: 02/744.44.44 125 e année – n° 323 H© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


L E F A I T D U J O U RFortis | La justice tranche ce mardiÉPINGLÉFortis diminue la rémunération de l’épargne :le bon de caisse à un an passe de 5,10 à 4,60 %La banque Fortis a diminué depuis hier, lundi, le taux de ses bons decaisse. La rémunération du bon à un an est désormais de 5,10 pc, contre4,60 pc auparavant. Pour un bon à deux ans, le taux est de 3,30 pc et de3,50 pc pour l’échéance à trois ans. Il s’agit à chaque fois d’un taux brut.Le taux net pour le bon de caisse à un an est donc de 3,91 pc, soit untaux inférieur au taux de base actuel du compte Internet (4,25 pc).Fortis ne prévoit pas de modifier ce dernier taux. n,,LA PHRASE,,L’action Fortis serasuspendue mardi,peu avant la décision.VEERLE DE SCHRYVERLa porte-parole de la Commission bancaire, financièreet des assurances (CBFA) a indiquéque le titre Fortis devrait rester suspendu jusqu’àmardi soir, afin que le marché ait le tempsde prendre connaissance de l’ordonnance de laprésidente du tribunal de commerce.Avous,M me laprésidente!w C’est ce mardi à 14 h que laprésidente du tribunal, decommerce, M me De Tandt,prononcera sa décision.w Un moment qui s’annoncehistorique et qui pourraitavoir de multiples effets.w Le suspense était hier à soncomble.Le suspense sera à soncomble, ce mardi à14heures. C’est le momentoù la présidente dutribunal de commerce de Bruxelles,Francine De Tandt, prononcerasa décision sur les procéduresen référé introduites par lesactionnaires de Fortis fédérésautour de M e Modrikamen et Deminor.A la veille de ce jour, aucundes protagonistes de ce dossierhistorique n’osait faire un pronostic.Tous les scénarios semblaientpossibles. Le premier -et sans aucun doute le plusspectaculaire- consisterait àdonner raison aux plaignants, àsavoir soumettre l’approbationdes différentes cessions réaliséesces dernières semaines àl’assemblée.LesplaignantsM Les plaidoiries au tribunal de commerce ont surtout porté sur les conditions dans lequelles Fortis a été démantelé.DémantèlementPour rappel, Fortis, ungroupe présent dans la banque,l’assurance et aussi dans l’immobilier,a été démantelé enplusieurs temps.Fin septembre, l’Etat belge apris une participation de 49,9 pcdans Fortis Banque (la banquebelge) pour un montant de4,7 milliards (via une augmentationde capital). Le Grand-Duchéest, lui, devenu actionnaire dansla filiale bancaire luxembourgeoise.Le vendredi 3 octobre,l’Etat néerlandais a repris les actifsnéerlandais du groupe (lesactivités bancaires y comprisLeministèrepublicABN Amro et d’assurance) pourun montant de 16,5 milliards. Etenfin, dans la nuit du 5 au 6 octobre,l’Etat belge a conclu un accordavec BNP Paribas qui prévoitque cette dernière rachète75 pc de Fortis Banque (aprèsque l’Etat belge en eut pris lecontrôle total) pour l’équivalentde 9 milliards, Fortis InsuranceBelgium pour 5,7 milliardsd’euros et la cession à Fortis Holdingd’une participation dans leportefeuille des crédits structurés(pour un montant de 11 milliardsd’euros).Si les actionnaires obtiennentgain de cause, cela ne signifie paspour autant que les cessions seraientrejetées.Celadépendraitduvote à l’AG. A cet égard, le groupechinois Ping An, premier actionnairedu holding avec 4,99 pc, s’annoncedéterminant. Il a déjà faitsavoir qu’il se posait des questionssur la manière dont le démantèlementdeFortiss’étaitréalisé.Autre possibilité : l’assembléeHERWIG VERGULT/BELGALadéfensepourrait donner son feu vert àcertaines opérations comme lacession de Fortis Banque à BNPParibas et pas à d’autres commela cession de Fortis Insurance(sous lequel on retrouve FortisInsurance). Ou alors, les actionnairesarrivent à remettre BNPParibas autour de la table pourobtenir de meilleures conditions.Mais la banque française a faitsavoir, lors des plaidoiries,qu’elle ne voulait absolumentpas renégocier.Francine De Tandt pourraitaussi répondre favorablement àcertaines demandes comme lanomination d’un expert vérificateurou un administrateur ad hocau niveau de Fortis Holding.Si les actionnaires gagnentsur toute la ligne, les parties adversespourraient aussi aller enappel. Et sans doute mettront-ilsle turbo pour avoir l’arrêt (qu’ilsespéreraient en leur faveur)avant l’assemblée.Il y a aussi le scénario inverseoù la présidente du tribunal decommerce rejette les demandesdes actionnaires. Qui n’auraientplus le moindre espoir d’obtenirquelque chose ? Pas sûr. Ils pourraientintenter une action sur lefond en attaquant notammentl’Etat belge. Mais avec quellechance d’indemnités ?Ariane van CaloenPlusieurs milliers d’actionnaires de Fortis sont représentésdans la procédure en référé qui se termineracet après-midi. Environ 1 300 d’entre eux, défenduspar l’avocat Mischaël Modrikamen, réclament la suspensiondes décisions du conseil d’administration de Fortis quiavaient vidé le holding de sa substance. Maître Modrikamendemande aussi la nomination d’un mandataire indépendantqui serait chargé de convoquer une assemblée générale.Le but est de permettre aux actionnaires de se prononcereux-mêmes sur les opérations de cession de Fortisbanque et Fortis assurance à BNP Paribas, ainsi que sur lavente des activités néerlandaises du groupe aux Pays-Bas.Pouréviterqu’unnouvelactelitigieuxsoitpasséaprèsladécision,M e Modrikamen réclame en outre l’interdiction devente des actifs de Fortis sous peine d’astreinte. Deminor,qui représente quelque 10 000 actionnaires du groupe financier,réclamelanomination,chezFortisbanque,d’unadministrateurad hoc disposant d’un droit de veto. La sociétéde défense des minoritaires demande en outre la convocationd’urgenced’uneassembléegénéralequiseprononceraitsur les opérations de cession d’actifs de Fortis. Dans l’attentede cette assemblée, Deminor rejoint la demande desuspensiondesdécisionsdemandéeparM e Modrikamen. n2 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U ELe parquet a rendu un seul et même avis pour les deuxprocédures en cours (Modrikamen et Deminor : voirci-contre). Il en ressort que le ministère public considèreque la vente des activités belges de Fortis à BNP Paribasest “irrégulière”. Paul Dhaeyer, le substitut du procureurdu Roi, a rappelé que, selon le droit des sociétés, seuleune assemblée générale extraordinaire pouvait se prononcer,à une majorité qualifiée, sur une transformation, unefusion ou une scission de la société avant son terme. En l’occurrence,Fortis ayant pour objet social des activités financières,notamment dans le secteur bancaire, la transformation“dans les faits en une société de liquidités” nécessitaitla tenue d’une telle assemblée générale. Selon le substitut,“la ratification par le conseil d’administration de la transactionquerellée viole les articles 522, 559 et 645 du Codedes sociétés; cette décision est dès lors irrégulière. Le conseild’administration a donc clairement agi en excès de pouvoir”.En conséquence, le ministère public estime qu’il faudraitdésigner un administrateur ad hoc pour modifier l’ordredu jour de l’assemblée prévue en Belgique le 2 décembre,afin qu’elle se prononce sur la cession des actifs deFortis. Mais pour le substitut Dhaeyer, il serait par contre“prématuré” de suspendre les opérations. nLastratégie de défense de la Société fédérale de participationset d’investissement (SFPI), le bras financierde l’Etat fédéral, consiste à brandir la menaced’un dommage encore plus grand que celui qu’ontsubi les actionnaires si la présidente du tribunal de commercefaisait droit aux demandes des plaignants. L’avocatde la SFPI a demandé au tribunal de “mettre en balance”l’intérêt des actionnaires de Fortis d’un côté et celui, “primordial”selon lui, des épargnants, qui ont vu leurs avoirsprotégés, et de l’économie belge en général. Les avocats deBNP Paribas vont évidemment dans le même sens. Seloneux, si la vente de la branche belge de Fortis est suspendueet conditionnée à l’approbation par une assemblée généraleextraordinaire, cela provoquera un tel “imbrogliojuridique” que “la viabilité de Fortis” risque d’être compromise.Les avocats de la banque française, rejoints parceux de la SFPI, estiment en outre que les actes signés parle conseil d’administration de Fortis sont parfaitementvalables. Selon eux, ce n’est pas à l’assemblée généraledes actionnaires de prendre des décisions stratégiquesmais bien à l’organe que cette même assemblée générale aélu. Les actionnaires devraient, selon eux, se borner ànommer et à accorder la décharge aux administrateurs. n© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


L E F A I T D U J O U RFortis | La justice tranche ce mardiUnejugeguidéeparlebonsensw La présidente du tribunalde commerce de Bruxellesva rendre une ordonnancetrès attendue.w La pression n’a pas l’airde troubler sa tranquillité.PORTRAITJEAN-CLAUDE MATGENCe mardi, une bonne partiede la Belgique sera,avec curiosité, espoir,anxiété, c’est selon, suspendueaux lèvres de FrancineDe Tandt, la présidente du tribunalde commerce de Bruxelles.L’intéressée est-elle gagnéepar un stress incontrôlable àquelques heures de la lecture deson ordonnance ? Ce serait mal laconnaître. Femme discrète, quine se fait guère mousser, M me DeTandt échappe à la pression quientoure ce dossier en ne se distrayantpas de ses habitudes.Vendredi soir, elle a accompagnéson mari au chapitre de laCommanderie des vins de Bordeaux,dont elle est friande, avecla modération qui s’impose et uneprédilection pour les Margaux.Et, au cours du week-end, elle aprofité des plaisirs de la vie familiale,elle qui voue un amour sanslimites à ses deux filles et à sestrois petits-enfants.Sa placidité lui vient aussi deson expérience. En succédant, enavril 2007, à l’expansive AnneSpiritus-Dassesse, M me De Tandtcouronne une carrière de juristeentamée en 1972, lorsque, licencesen droit et en droit économiqueen poche, elle entre au cabinetd’avocats d’affaires bruxelloisAntoine Baetens. Le “patron”l’avait repérée avant même la finde ses études.Bilinguisme et éclectismeL’itinéraire de cette mère de familletranquille est celui d’uneparfaite bilingue, née du côté deBrakel (“chez Herman De Croo”),dans une maison dont le jardinétait sis en Hainaut et le corps delogis en Flandre orientale.Dans la famille, on manieaussi bien le néerlandais que lefrançais, entretenu, entre autreslectures, grâce à un abonnementà “La Libre Belgique”.Etudes primaires à Audenardeet secondaires chez les sœurs, à…Mons. Francine De Tandt choisitl’option latin-grec, ce qui contrarieraquelque peu sa vocation.Elle rêve, en effet, de faire médecine,“pour aider et soigner leshommes”, mais avec deux heuresde maths par semaine au programme,c’est un peu juste.Elle opte donc pour le droit etne l’a jamais regretté, elle quiconsidère que sauver des entreprisesen difficulté, c’est, en quelquesorte, guérir leurs travailleurs.Elle entre à l’ULB, cequi prouve que, dans la famille,on n’est pas sectaire. Elle passeraensuite à la VUB et termine sonparcours comme on le sait.Duplat:“Leconseil,compétent”w Pour cet observateur réputé, leProcureur du roi “a tort”. Et son avis,rappelle-t-il, n’est pas un réquisitoire...ENTRETIENPIERRE LOPPEAncien président du tribunal deCommerce et de la Commissionbancaire et financière, aujourd’huiadministrateur de sociétés, Jean-LouisDuplat livre son analyse personnelle.Fallait-il une assemblée générale pour approuverles opérations de cession ?Je me réfère à la première directiveeuropéenne en matière de droitdes sociétés de 1968 traduite dansnotre code des sociétés en 1973 (article522). Sous réserve de compétencesréservées par la loi ou par lesstatuts à l’assemblée générale, leconseil d’administration est souverain,aujourd’hui, pour poser tousles actes de gestion et de dispositionconformément aux statuts. Il sera trèsintéressant d’observer ce mardi si l’existenced’un code de bonne conduite relatifaux compétences du conseil par rapport àl’assemblée était reconnue juridiquement. Jen’ai pas lu en détail le code de la holding maisquoi qu’il en soit, s’il prévoit qu’il faut passerpar une AG pour décider de l’attribution d’unactif important, ce n’est pas une source dedroit. C’est simplement une recommandation.Je pense donc que le Procureur du roi atort. Selon moi, le débat sur le code Lippensest central. A supposer qu’il n’ait pas été respecté,est-il juridiquement sanctionnable ?4 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U ESi M me De Tandt, qui est juge de référé et nese prononce pas sur le fond de l’affaire, aménageune situation d’attente, il faudra regardercomment elle considère l’éventuelle incompétencedu conseil d’administration.Moi, je crois que celui-ci était compétent…L’article 522 du code des sociétés est toutà fait clair. Si on se trouvait devant une propositionde mettre la société en liquidation;une AG serait nécessaire. Ce n’est pas le caslors de la vente d’actifs, même très substantiels,comme l’a montré une décision reconnuedu tribunal de Mons en 2000.Que pensez-vous de la pression exercée parles autorités politiques ?Dans la mesure où les demandeurs onttrès largement exposé leur point devue, l’Etat belge, étant à la cause,avait le droit d’exposer son point devue même si tous les termes n’ontpas été bien choisis. Psychologiquement,ce n’est peut-être pas l’idéalJOHANNA DE TESSIERESmais moi qui connais bien M me DeTandt, une femme solide et indépendante,je suis sûr qu’elle prendra sadécision en son âme et conscience.A propos de la présence du ministère publicen référé, à propos de laquelle je m’interroge,je ne sais pas si l’opinion a bien fait ladifférence entre un avis et un réquisitoire.Une ordonnance importante en vue ?Extrêmement importante sur le plan desprincipes ! Moi qui suis administrateur de sociétés,je vois une dérive. Selon certains, unesociété serait gérée en assemblée généralealors que celle-ci exerce en réalité un pouvoirde contrôle. Si on veut lui donner plus depouvoir, il faut nécessairement légiférer. Uncode ne remplacera jamais une loi. nM Francine De Tandt sera, ce mardi, sous les feux de l’actualité.“Geencommentaar”…w Leterme se terre dans un silenceprudent, respectueux de la séparationdes pouvoirs. Chat échaudé...Elle fera ses griffes au barreaude Bruxelles pendant six ansavant d’embrasser la carrière demagistrat… par hasard. Un cousinde ses parents, vice-présidentdu tribunal de commerce deBruxelles, cherche deux juges bilinguesissus du droit des affaireset le lui fait savoir.Roses, lecture et voyagesC’est le début d’une aventurequi verra Francine De Tandt êtrenommée vice-présidente du tribunalen 1994 et présidente en2007, pour un mandat au termeduquel elle prendra une retraitevouée aux voyages, à la lecture età l’entretien de son jardin deSchepdaal, dans le Payottenland.Un coin de nature qu’ellequitte chaque matin à six heures,car elle aime disposer de tout sontemps avant l’audience pour réglerles choses qui incombent àun chef de corps.En trente ans, elle a vu lescompétences des tribunaux decommerce s’élargir considérablement.Elle a eu, aussi, tout le loisird’apprendre à connaître parcœur le monde des affaires de lacapitale.Réputée pour son sens del’écoute et son pragmatisme,Francine De Tandt ne passe paspour une hussarde. Pour certains,c’est signe de bon sens et desérénité. Pour d’autres, celapourrait traduire un léger manqued’audace. Mais personne n’ajamais pu dire d’elle qu’elle manquaitd’indépendance. n© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.FRANCOIS LENOIR/REUTERSQuel est l’état d’esprit des deux principauxministres intéressés, ceuxqui ont mené les négociations pourle sauvetage de Fortis, Yves Letermeet Didier Reynders ?Chez Didier Reynders, on seborne à préciser que l’on attend ladécision avant de réagir. La sérénitéprévaut.Au cabinet du Premier ministre,on se montre aussi d’une prudenceextrême. Officiellement, le commentaire,à la veille de la décisionest : “Geen commentaar”. Le cabinetconnaît évidemment les différentsscénarios possibles mais le Premierministre, laisse-t-on sous-entendre, a la volontéde respecter scrupuleusement la séparationdes pouvoirs et de n’influer enrien sur la décision qui sera rendue cemardi. Mais il faut s’attendre à cequ’il réagisse ce mardi, une fois ladécision connue.Evidemment, sans vouloir êtretrop cruel, on est tenté de relire ceque le même Premier ministre disait,il y a dix jours à peine, à proposdes actions en justice intentéespar les actionnaires.Le 7 novembre dernier, il avaiten effet laissé entendre que l’Etat pourraitretirer ses billes si l’issue de la procédureintentée débouchait sur une annulation del’opération. “Fortis était à deux millimètresde la banqueroute. Si les actionnaires veulentrevenir à cette situation, ils devronteux-mêmes résoudre le problème”, avait-ilsèchement déclaré dans une interview à“Het Laatste Nieuws”. Il s’était montréplus précis encore en déclarant : “Si le tribunaldéclare la vente illégale, l’Etat retirerason apport financier et ce sera unebonne nouvelle pour le budget. Si nousn’avions rien fait, la valeur de l’action Fortisne vaudrait plus un centime”. Pour lui,les actionnaires oublient un peu vite qu’ilsportent une part de responsabilités,notamment lorsqu’ils ont approuvé,à 98 pc, la reprise de labanque néerlandaise ABN Amro.Comme cela, on sait au moins cequ’il pense. Mais chuuut : ces propos,Yves Leterme ne veut surtout© BERNARD DEMOULINpas les réitérer, de peur de ramasserune nouvelle volée de bois vert.De la part des associations de magistrats,mais aussi des avocats des actionnairesengagés dans ce bras de fer.Rarement, il est vrai, un Premier ministreaura ainsi donné autant de bâtons pourse faire battre. Rarement un Premier ministreaura été si loin dans les tentativesd’intimidation du pouvoirjudiciaire.Reste à voir, évidemment, sicette sortie aura une influence surle pouvoir judiciaire qui, disentcertaines sources, pourrait êtreDIIDER BAUWERAERTStenté de prendre sa revanche enprenant une position très dure(rappelons quand même qu’on nejugera pas au fond…) ou si la présidente dutribunal, dans sa grande sagesse, se prononcerasans tenir compte de la très maladroitesortie du Premier ministre.V.d.W.


,,LA PHRASEB E L G I Q U ELE CHIFFRE75 %LesennuishospitaliersévitablesPrès de 75 pc des complications liées à la manièred’administrer les soins lors d’un séjour à l’hôpital peuvent êtreévitées, selon le Centre fédéral d’expertise des soins de santé(KCE). Des études évaluent entre 3 et 17 pc la proportion depatients hospitalisés qui subissent des complications causéespar l’administration des soins, comme par exemple lesembolies pulmonaires et les infections post-opératoires. (Belga)L’HISTOIREMissingJoVandeurzenUne campagne d’affichage visant à retrouver le ministre JoVandeurzen sera lancée ce mardi dans les gares bruxelloises etaux alentours du ministère de la Justice. L’ASBL SOS RaptsParentaux cherche un homme de “50 ans à corpulence forte,cheveux châtains grisonnants. Tendance à la surdité. Pertes demémoire. Ministre de la Justice.” Les parents victimes de raptsparentaux attendent depuis le 21décembre 2007 pour entrer encontact avec le ministre. Ils espèrent attirer son attention cemercredi à l’occasion d’une action menée devant son cabinet. nLes institutions fédéralesen matière de prise en chargedes mineurs ou de grandedélinquance, “c’est du n’importequoi” ! C’est terriblementdécourageant… ,,BERNARD DEVOSDélégué aux Droits de l’enfant en Communautéfrançaise (dans “Humanisme et solidarité”).Politique - CDHValseautourdeMadamelaprésidentew Le CDH voit certainsde ses éléments clésquitter le navire orange.w Le mode de fonctionnement“centralisé” de la présidenteMilquet est mis en cause.w Celle-ci dément. VanessaMatz et Maxime Prévotviennent renforcer le parti.Les chiens sont lâchés. Etle refrain est connu :“Joëlle Milquet énervetout le monde” (“Le Soir”du 8/11); ses partenaires au seindu gouvernement fédéral pensentpis que pendre de leur collèguevice-Première ministre et desa manière “particulière” de travailler.Ils se font d’ailleurs rarementprier pour dresser de Milquetun portrait horripilant.Or, voilà que les critiques émisesà l’encontre de la présidentedu CDH résonnent à l’intérieurmême de son équipe, de sonparti. Celles-ci sont dopées par lecumul vice-Première/présidentede parti, un cumul qui a le dond’agacer au sein de sa formationpolitique. Or, aussi, en l’espacede quelques semaines, JoëlleMilquet a perdu plusieurs collaborateursde haut niveau.Ainsi sa directrice de cabinet,la Luxembourgeoise BernadetteLambrechts, a choisi de rendreles armes, excédée par le mode defonctionnement de la vice-Premièreministre. Lambrechts, quifut chef cab’ de Catherine Fonckde 2004 à 2008, aura tenusix mois auprès de Joëlle Milquet.Elle est partie sans avoir degarantie quant à son avenir. Unobservateur dit: “Elle était brisée,dégoûtée, écœurée.”L’ex-directrice adjointe de cabinet,Sophie du Bled, a choisi derevenir vers l’administration il ya deux mois –“pour des purs motifsde convenance personnelle”,M La présidente du CDH, Joëlle Milquet, a perdu, ces dernières semaines, plusieurs éléments clés de son entourage.assure M me du Bled. Quant àAlain Raviart (ci-dessous), directeurde la communication duparti, le “divorce” avec le CDHest en cours de réalisation.Ces départs dans l’entouragede Joëlle Milquet sont volontiersmis sur le compte du mode defonctionnement de la cheftainedu parti orange. Certains membresde son cabinet relèventqu’elle refuse de déléguer lamoindre tâche à responsabilités.Toutes les décisions, mêmes lesmoindres, doivent avoir reçu sonaval. Ainsi lors des négociationssur les sans-papiers, les collaborateursdu CDH ne disposent-ilspas de la moindre marge demanœuvre. Et doivent, sanscesse, en référer à leur supérieure.“Elle se répand devanttout le monde et se plaint sanscesse qu’elle est entourée d’incapables.Ce qui fait le délice desautres partis”, pointe-t-on dansson cabinet ministériel. Ailleurs,on tire à boulets oranges sur ses“notes”: “Elle rerédige systématiquementles notes que les collaborateurslui expédient de fond encomble. A quoi servons-nous?”,s’interroge l’un d’entre eux.Matz à la rescousseCette fuite de cadres intervientalors que M me Milquet s’estengagée à céder la présidence duparti dans la foulée des électionsde juin prochain. Vanessa Matz,longtemps bras droit de JoëlleMilquet notamment lors des négociationsinstitutionnelles,avait quitté une fonction dansl’entourage de la présidente, enmars 2008, pour occuper unsiège de sénatrice. Mais, alorsque la campagne électorale seprofile et que l’équipe se déforce,M me Matz a été rappelée auxDeux Eglises. Elle endossera,avec le Namurois, Maxime Prévot,le rôle de secrétaire politique.Avec Eric Poncin, secrétairegénéral du parti, ceux-là doiventêtre les fers de lance de la prochainecampagne humaniste.Contactée, Joëlle Milquet atenu à contester l’interprétationfaite de ces informations: “Il n’ya, insiste la vice-Première ministre,certainement pas plus de départsau sein de mon cabinet quedans les autres cabinets ministériels!C’est une rotation du personneltout à fait normale. C’estla même chose pour le CDH: nousprivilégions la stabilité, nous travaillonsavec la même équipe depuisdes années.” Sur la méthodede travail, Joëlle Milquet assure“travailler en équipe et dans laconcertation”. “Mais, précise-telle,c’est exact que je travailleénormément et que nous vérifionsles propositions que nous faisons.Quoi de plus normal?”M.Bu.AlainRaviart,lavoixdeJoëlleMilquet,achoisidequitterleCDHw Porte-parole du CDH durant8 ans, Alain Raviart n’est plus en ligneavec les orientations de la présidente.Spin doctor. Alain Raviart, qui fut,durant 8 années, l’un des plus prochesconseillers de Joëlle Milquet, achoisi de lâcher prise et de quitter le CDH.Interrogé sur sa sortie de piste, Alain Raviarts’est refusé à tout commentaire, renvoyant“La Libre” vers la présidenteJoëlle Milquet.L’ex-journaliste de RTL-TVi, recrutépar la présidente du parti afin d’accompagnerla mue du CDH et la renaissancepost-PSC, quitte la rue des Deux Eglisesalors que le parti est revenu au gouvernementfédéral dans la foulée duscrutin législatif de juin 2007. Le“divorce” entre Alain Raviart etla présidente de parti intervientde “commun accord”, assuret-on,à plusieurs sources. Resteque, excédé par certaines orientationsprises par le CDH – notammentle cumul des mandats de présidente departi et de vice-Première ministre parMilquet –, Alain Raviart a choisi de neDIDIER BAUWERAERTSplus cautionner certaines des “évolutions”du parti orange.Alain Raviart, l’influent directeur de lacommunication du CDH, comptait parmile cercle le plus proche de la présidentede parti. Un coup dur, donc,pour la stratégie de communicationde Milquet. Aux Deux Eglises, lacommotion est de taille puisque c’estAlain Raviart qui fit entrer le partidans l’ère de la communication “moderne”.Proche de la nouvelle “génération”des cadres CDH –comme Benoît Lutgenou Melchior Wathelet J r –, Alain Raviartétait l’une des (très) rares personnalités àL A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 5© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.© BERNARD DEMOULINpouvoir infléchir certaines décisions prisespar Joëlle Milquet.Sur le pont humaniste, notamment durantl’éreintante saga –et le naufrage– del’orange bleue à l’été 2007, Alain Raviart,un Brabançon wallon, se plaisait à raconterqu’il travaillait pour le CDH sans enavoir la carte: “Je reste entièrement libre etj’ai toujours disposé de toute ma libertécritique.”Alain Raviart a choisi de partir, et leCDH n’a rien fait pour le retenir. A 38 ans,l’ex-porte-parole de Joëlle Milquet ne saitpas (encore) de quoi sera fait son avenir.Martin Buxant


B E L G I Q U ECommunauté française - ENSEIGNEMENTInscription:ilsontleursbilletsdeloteriew La première journéed’inscription dans lesecondaire s’est dérouléedans le calme.w A Bruxelles, des parents ontfait plusieurs fois la file.Il fait sombre. Il fait froid.Mais ils – surtout elles, enl’occurrence – sont déjà là,sur le trottoir, ce lundi matin,à attendre leur tour, devantl’école secondaire dans laquelleils aimeraient inscrire leur enfant.Ils savent que cela ne sert àrien de venir dès ce premier jourd’une quinzaine dédiée à l’inscription.Mais ils sont quandmême là. “Pour en être quitte”, racontecette habitante de Wemmel,dans la queue devant le collègeSaint-Pierre, à Jette. “Etpuis parce qu’on n’a pas le choix,ajoute sa compagne de file. On negagne jamais au Lotto. Alors, onmultiplie les inscriptions.”Le décret mixité sociale, quiréglemente les inscriptions en 1 resecondaire, prévoit en effet que siune école fait face à une demandesupérieure à sa capacitéd’accueil – un cas relativementrare, sauf à Bruxelles et en Brabantwallon –, un tirage au sortdépartagera les demandes.“Alors on a pris congéaujourd’hui pour inscrire nos enfantsdans plusieurs écoles. Onétait au Sacré-Cœur tout àl’heure et on continue ensuite.”Bruxelloises pure souche oud’origine africaine, elles décernenttoutes le même bulletin auministre de l’Enseignement :“Nul”. A choisir, elles auraientpréféré camper devant l’école,comme ceux de l’an dernier. “AuM Près de 250 parents ont fait la file au Collège St-Pierre à Jette. Selon le ministre, cette première journée s’est bien déroulée.moins, ils étaient sûrs d’obtenirune place, eux”.Dans le bureau des inscriptions,bien chauffé lui, les parentsdéfilent. Deux profs pensionnéset une secrétaire assistentle directeur. L’affaire neprend pas plus de cinq minutespar personne. Le temps de demanderla date de naissance (importante,pour le tirage au sort)ainsi que le nom des autres écolesdans lesquelles les parentsinscriront leur enfant. “Faites-ledans plus de deux écoles, c’est unpetit conseil, lance le directeur.Au revoir et bonne chance”. C’estle cas de le dire…“C’est dur”A quelques minutes de là, le Sacré-Cœurde Jette vit la même situation.La file s’étire devant l’entrée.La maman de Manon vientd’arriver. “Je reviens de Notre-Dame à Anderlecht, où nous habitons.Je l’y avais inscrite il y a plusieursannées. On essaye de menerà bien les douze premières annéesde nos enfants et puis, tout d’uncoup, tout s’écroule. C’est dur”.Dans les écoles organisées parla Ville de Bruxelles, la journéen’aura pas non plus été de toutrepos. “On a essayé d’inscrire surrendez-vous, témoigne MichelBoumal, directeur de l’instructionpublique. Mais on a quandmême eu des files, quand cen’était pas possible. On s’orientevers un tirage au sort dans toutesnos écoles secondaires générales”.Ce qui n’étonne pas M. Boumal :“On doit refuser du monde depuisdes décennies dans ces écoles. Cedécret devrait être plus rassurantcar le tirage au sort devrait permettreune répartition plus justedes élèves dans les écoles.”Pas sûr que les parents aurontvu les choses sous cet angle.LaurentGérardEmploi - ÉGALITÉ DES CHANCESLetravailleurimmigréàlapeineenBelgiquew Les taux de chômage chezles immigrés en Belgique sontles plus élevés de l’OCDE.Ce n’est pas une surprise.Mais une confirmation.Cinglante. Les experts del’OCDE (Organisation de coopérationet de développement économiques)viennent de bouclerune étude relative à l’intégrationdes migrants sur le marché dutravail en Belgique et démontrentsans ambiguïté que les immigrésont toutes les peines dumonde à y trouver leur place.Quelques chiffres. Le taux dechômage est deux fois et demiplus élevé chez les immigrés(14,8 pc) que chez les autochtones(5,9 pc). Et si l’on ne tient compteque des immigrés issus d’un paysnon européen, l’écart est encoreplus manifeste : leur taux de chômageest près de 4 fois supérieurà celui des autochtones.Constat identique pour le tauxd’emploi. Si 68,8 pc des personnesde 15 à 64 ans nées en Belgiqueet y vivant ont un boulot, seulement56 pc de ceux qui, dans lamême tranche d’âge, sont nés àl’étranger en ont un. Pour lesfemmes, le constat est encoreplus alarmant. Un tiers seulementdes femmes immigrées originairesd’un pays non européenet établies sur le sol belge a unemploi. C’est, et de très loin, leplus faible score des principauxpays de l’OCDE. Ces écarts semarquent très clairement pourles personnes originaires de Turquieet du Maroc – lesquelles représententrespectivement 7 pcet 12 pc de l’ensemble des immigrésen Belgique. Le taux d’emploides Marocains de Belgiqueest de 34,4 pc alors qu’il est de49,2 pc en Europe. Et celui desTurcs de Belgique est de 32,8 pccontre 48 pc en Europe.NaturalisationsUn autre constat inquiète : lesenfants d’immigrés, même quandils sont scolarisés en Belgique, affichentdes résultats médiocressur le marché du travail. Bienplus médiocres que dans lesautres pays de la zone OCDE – àl’exception de ceux qui ont été observésen Wallonie.Les experts de l’OCDE épinglentquand même deux pointspositifs pour la Belgique. Premièrement,les administrations publiquesbelges sont davantageÉPINGLÉChasse auxdoublonsLes inscriptions multiples : uncasse-tête pour les directeurs, unstress pour les parents, et un froidentre le ministre et le Segec (enseignementlibre). Le premier proposeque tous les réseaux mettenten commun leurs informations,pour plus d’efficacité. Le second estréticent : “On nous propose que lesécoles à tirage au sort travaillentensemble, mais ce n’est pas suffisant.D’autres écoles seront touchées”.M. Dupont, déçu, ne comprend pas.“Le Segec invoque la vie privée pour nepas échanger ces informations, dit-onà son cabinet, mais les écoles libres lefont au sein de leur réseau. De plus,ces données, ils nous les transmettenttout de même, pour le financementdes écoles. Alors…” (L.G.)perméables aux immigrés quedans la plupart des autres pays.Deuxièmement, la Belgique s’estdotée d’une législation sur la naturalisationparmi les plus libérales– qui prévoit l’accès à la citoyennetéaprès 3 ans de résidence– et cela semble porter sesfruits. Selon l’OCDE, les immigrésqui sont devenus belges affichentdes taux d’emploi plus élevésque ceux qui ont gardé leurnationalité d’origine.Ce tableau, noir dans son ensemble,pousse l’OCDE à gronderla Belgique. “C’est une question àlaquelle il faut répondre, professeMartine Durand (OCDE). Car leflux des migrations ne va pas setarir. Et c’est une chance. S’il devaits’arrêter, la main-d’œuvre déclineralourdement dans tous lespays occidentaux d’ici 2020.”Se disant interpellée par cetteétude, la ministre de l’EmploiJoëlle Milquet (CDH) a fait laliste des choses déjà faites ouqu’elle compte faire pour améliorerla situation des immigrés surle marché du travail belge. Elleannonce le lancement des Assisesde l’interculturalité en janvier,met en avant les labels “EgalitéDiversité”, envisage d’expérimenterdes tests de discriminationet initie une enquête auprèsd’un échantillon de la populationbelge sur les attitudes de tolérancevis-à-vis des minorités.V.R.Conférence au Centre Culturel de Woluwé­Saint­PierreLejeudi27novembre2008à20h15Le réveil de la Guerre Froide ?LamerNoire.Lafrontièrededeuxmondesquiréapprennentlaméfianceetl’hostilitéavecJacquesRIFFLETProfesseur de Droit, de Politique internationale et d’Analyse des facteurs religieux,Directeur du Centre d’Etudes des Relations internationales et européennes (CERIE) etEddyCAEKELBERGHSAnimateur du débat. Secrétaire de rédaction à la RTBF. Créateur, présentateur de FACE A L’INFOUne fresque passionnante dont le professeurJacquesRifflet,interrogé par le journalisteEddyCaekelberghs, nous enrévélera ­ avec projections ­ tous les aspects et les dangers.Rotary clubs de Bruxelles­Renaissance et Rhode­Saint­GenèseAu bénéfice de leurs œuvres socialesParticipation25€Bar et petite restauration dès 19 heuresPlacesnumérotées.Informationetréservation:www.Ticketnet.beouTél.:070/660.202Centre Culturel de Woluwé­Saint­Pierre ­ 93, avenue Charles Thielemans à 1150 BruxellesL A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 7© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.JOHANNA DE TESSIERESAgricultureQuotas laitiers :divergencescommunautairesALORS QUE LES MINISTRES del’Agriculture des Vingt-sept sontattendus mercredi à Bruxellespour une réunion marathon consacréeà la révision de certainspoints de la politique agricolecommune (Pac), la Flandre et laWallonie ne parviennent pas às’accorder sur la position à adoptersur la question de la réformedes quotas laitiers.Dans une interview accordée auquotidien “Vers l’Avenir” lundimatin, le ministre wallon del’Agriculture, Benoît Lutgen(CDH), estime en effet que laproposition visant à supprimerces quotas (un relèvement progressifqui mènerait à une suppressioncomplète en 2015),aurait pour conséquence d’augmenterla production en Europeet risque de faire baisser les prix,ce qui serait grandement préjudiciableaux petits producteurswallons. En revanche, la Flandre,qui produit 60 pc du lait belge,est, elle, favorable à l’abandon deces quotas. “Les arguments pourjustifier ce choix ne sont pas trèsclairs”, explique-t-on au cabinetLutgen, où l’on estime que la suppressiondes quotas aura égalementun impact négatif pour denombreux producteurs flamands.De son côté, la ministre fédéralede l’Agriculture, Sabine Laruelle(MR), qui représentera la Belgiquelors de la réunion de mercredi,a appelé les Régions à trouverun terrain d’entente. Sansquoi, elle devra s’abstenir de participerà la discussion. Une rencontreentre Benoît Lutgen etson homologue flamand KrisPeeters (CD&V) est programméemercredi matin. (G.T.) (avecBelga)En très brefL’AUTOROUTE E313 serafermée à la circulation à hauteurde l’échangeur de Lummen devendredi soir 20h à lundi matin5h en raison de travaux effectuésà deux ponts. (Belga)DES AGENTS du serviced’identification des victimes(DVI) de la police fédérale, sesont rendus lundi à Sibret, dansla sapinière où le cadavre d’unnouveau-né a été découvertsamedi par des petits scouts.Les policiers, accompagnés dechiens, ont sillonné le périmètreà la recherche d’indices. (Belga)


CharleroiLe directeurgénéral de l’ICDIlicenciéLE CONSEIL D’ADMINISTRA-TION de l’Intercommunale deCollecte et de Destruction desImmondices de Charleroi a décidélundi de mettre un terme aucontrat du directeur général,Franz Badard, en conflit avec lesadministrateurs depuis plusieursmois. Cette décision met unterme à un conflit né il a plusieurssemaines au sein de la directionde l’ICDI, et particulièrement entrele directeur général, engagéen 2007, et le vice-président PhilippeSonnet, échevin de l’Environnement(MR) de Charleroi.Celui-ci avait évoqué le fait que ledirecteur général avait engagé sacompagne, et qu’il avait fait profiterla voiture de celle-ci de réparationseffectuées dans le garagede l’ICDI. Il avait également étéquestion de voyages que FranzBadard avait accomplis avec cettemême compagne, et de l’omniprésencede celle-ci sur les sitesde l’intercommunale. PhilippeSonnet avait estimé que ces erreursdevaient avoir pour conséquencele licenciement du directeur.Le conseil d’administrationétant composé de représentantsdes différents partis des communesaffiliées, la demande avait suscitéune forte tension entre PS,CDH et MR. Le conseil de lundi,l’a finalement votée par quinzevoix pour sept abstentions etdeux bulletins blancs.Lors des “affaires” carolorégiennes,l’ICDI avait pour présidentet directeur général Lucien Cariat,alors échevin de Charleroi,qui avait été appelé à quitter sesfonctions pour cause d’inculpations.(Belga)SantéLa Fête duSacrifice gâchéepar la langue bleueL’AGENCE FÉDÉRALE pour la sécuritéde la chaîne alimentaire(Afsca) a confirmé, lundi, lescraintes exprimées par certainescommunes à l’approche de laFête du sacrifice de la communautémusulmane à la suite de lamaladie de la langue bleue.L’Afsca rappelle que des mesuresde vigilance accrue ont été instauréesaux Pays-Bas et en Allemagne.Ces mesures auront desconséquences sur les conditionsd’importation des moutons enBelgique en vue de la Fête du sacrifice,le 8 décembre.Parmi les mesures imposées, l’interdictionde diriger l’animal versun lieu d’abattage temporaire.Or, toutes les communes ne setrouvent pas à proximité d’unabattoir agréé. De plus, l’abattagedoit se faire dans les 24 heuresaprès l’arrivée sur place. L’agenceprévient que la découverte d’unanimal importé d’une zone réglementéedans un endroit autrequ’un abattoir agréé impliquera lasaisie et l’euthanasie des animauxprésents sur le site. (Belga)B E L G I Q U EUrbanisme - RÉGION WALLONNEPlusdepermis,guèreplusderecoursw Par an, rien qu’en Wallonie,quelque 36000 permisd’urbanismes sont introduits.w La commission des recoursa 10 ans. Zoom surune institution mal connue.Par-delà de gros enjeux etnombreuses querelles, lapolitique d’aménagementdu territoire, c’estaussi une activité quotidienne intense.Ainsi, pour s’en tenir à laRégion wallonne, combien de permisd’urbanisme (laissons de côtéceux d’environnement et leurcombinaison, les permis uniques)sont-ils traités annuellement?Depuis 4 ans, on en est à unrythmedecroisièrede35à36000.Intéressant à épingler: si globalement(on verra les variantes cicontre),la tendance des demandesest à la hausse, ce n’est pas lecas des recours. Sauf au Conseild’Etat, où l’on enregistre une quatrièmehausse consécutive (dechiffres relatifs), c’est le statu quoen appel devant le ministre ou aupréalable dans les interventionsdelacommissionderecours.Tous chiffres sortis pour les10 ans de cette commission. Unebonne occasion d’évoquer une institutionméconnue alors que, sefélicite le ministre André Antoine(CDH), “pour le citoyen, par sa capacitéà la fois d’écoute et de conseil,c’est un outil extraordinairementprécieux, impartial, au-delàdes frictions locales toujours possibles”.Parcours de permisPour mieux la saisir, rappelonsl’itinéraired’untelpermis:1° Le demandeur introduit sondossieràlacommune.2° Le collège communal rendun avis. Il peut refuser le permissur-le-champ,maisc’estrare.3° L’avis est transmis au fonctionnaire-délégué(administration).Il étudie le dossier d’unepart en termes de légalité (respectdes réglementations, des procéduresnotamment d’enquêtes publiquessi elles sont requises, desprescriptions notamment de gabarit);et d’autre part en guise deconseiller (sur l’intégration duprojet,etc.).4° L’avis du fonctionnaire-déléguéest transmis à la commune.Dans des délais de rigueur (il y ena 4, celui de 75 jours est le pluscourant), le collège prend sa décision,qu’il suive cet avis ou non, entoutoupartie.5° Le demandeur éconduitpeut introduire un recours. Demême que le fonctionnaire-déléguéen désaccord. La communeaussi, dans des cas où elle ne peutoctroyer elle-même le permis (lespermis publics, de voiries, qu’elleintroduit). Le recours est introduitauprès du ministre. Mais ilpasse d’abord –nous y voilà– en“commission d’avis sur les recours”,dans tous les cas sauf celuide suspension du permis par lefonctionnaire-délégué.6° Cette commission a repris lafonction, en 1998, aux députationsprovinciales. Elle compte5 membres (1 délégué du ministre,2 architectes délégués parl’Ordre, 2 membres de la Commissionrégionale de l’Aménagementdu territoire –la Crat); jusqu’il y apeu, on y avait encore 2 députéspermanents (en passant: leursuppression, logique, était encorepolitiquement impossible en débutde législature, elle l’est devenue).La commission doit rendreun avis motivé sur le projet; ellepeutsuggérersaréorientation.7° Le ministre confirme ou pasladécisionducollègecommunal.8° Un recours contre la décisionministérielle est possible devantle Conseil d’Etat. La palettes’élargit: le demandeur peut recourir,de même que la commune(c’est rare), mais aussi le grandpublic (voisinage concerné).P.P.HistoireLes“enfantsdelaWehrmacht”sefontentendrew Pour sortir du silence etd’un long tabou, ils ont crééune association à Bruxelles.Ils ont passé la soixantaine,viennent d’horizons différents,de Flandre, de Wallonieou des Cantons de l’Est. Mais unechose les relie : ils sont des “enfantsde la Wehrmacht”, nés durantla Seconde Guerre mondialed’unions entre des femmes belgeset des soldats allemands.Lundi à Bruxelles, une dizainede ces témoins sont sortis d’unlong silence pour annoncer lacréation de l’“Association des enfantsde guerre en Belgique”.Dirigée par Gerlinda Swillen,cette association veut mettre encontact les quelque 20 000 Belgesqui seraient nés de ces unions, lesaider à mettre un nom sur leurpère, à entreprendre des démarchesauprès de l’administrationallemande et à faire la clarté surun passé douloureux, souvent enfouidans le cœur.Gerlinda Swillen, une Bruxelloisetrilingue, fut la premièrecette année à briser ce tabou de ladeuxième guerre mondiale ens’exprimant publiquement dansla presse. Depuis, elle a entreprisune étude historique sous l’égidedu Centre d’Etudes et de documentation(CEGES), une institutionfédérale.Grâce aux appels lancés via lapresse, elle a récolté plus d’unetrentaine de témoignages et espèreatteindre la cinquantained’ici la fin de l’année. “Ce n’estqu’en sortant de notre silence quenous pouvons compléter l’histoirede la Seconde Guerre mondiale etaider à écrire un de ses chapitresjusqu’à présent inconnu”, a-t-elledit lundi.Les “enfants de la Wehrmacht”ne se plaignent pas de la façondont ils ont été traités par la Belgique.Ils ont reçu les mêmesdroits que tous les Belges.Mais la plupart ont vécu brimadeset invectives durant leurenfance. “A l’école, j’étais le saleboche. A l’Athénée, cela allaitmieux. Chez nous, ce n’était pasun secret de famille. Mais vis-àvisde notre entourage, on se taisait”,explique Manfred Lamberty.“Je suis né en 1942. J’ai 66ans. Mon père était originaire descantons rédimés. Il a été enrôlé deforce dans la Wehrmacht. Je nel’ai vu que trois fois. Il était en permissionet devait garder l’uniformeallemand.”Le père de Manfred Lambertyest mort sur le front en Lettonieet ce n’est qu’il y a deux ans, queson fils et son épouse ont retrouvésa tombe dans un cimetière local.Ch. Ly.w Association des Enfants de Guerre enBelgique, Boulevard Anspach 17B 32, 1000Bruxelles.VENTEMONSTRECHEZM.L.B.!!Du mardi 18 au samedi 22 novembre, opérationexclusive et exceptionnelle !!! Attention opération limitéedans le temps et réservée aux lecteurs de La Libre.Grandcoupdebalai!!! Toutdoitpartir...!!!COSTUMES INFROISSABLES - VESTONS SPORTS HABILLÉS ET CASUALS - PANTALONS LAINE, STRETCH, COTON, VELOURSVESTES ET GILETS AUTRICHIENS - VESTES DE PLUIE - VESTES DE CHASSE - IMPERMÉABLES - LODENS - CAPESDUFFELCOAT - JAQUETTES ET SMOKING EN PROMOTION - CHEMISES ET CRAVATES - BARBOURS - TAILLEURS - ETC.Touteslestailles,miseàmesureennosateliers.LesplusgrandesmarqueseuropéennesM.L.B.Laréférencedepuis194789,avenuedeTervueren1040BruxellesTél.02/7345095entremontgomeryetlecinquantenaireOuvertde10hà18hsaufledimancheParkingdevantlemagasin8 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U E© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


B E L G I Q U EJudiciaire - POLITIQUEFournaux:versunelevéed’immunitéw Le parquet général de Liègea signifié qu’il demande lalevée de l’immunité dusénateur-bourgmestre MR deDinant.w Lequel s’en réjouit.Un nouvel adage est né àDinant, au fil des ennuisde son sénateurbourgmestreMR : “Dela dinanderie, Richard Fournauxn’a retenu que les casseroles”. Cen’est toutefois que de manièreimagée que l’art de travailler lelaiton et le cuivre est ainsi évoquédans la cité mosane, à propos deces récipients. Car l’ancien social-chrétien,devenu libéral audébut de 2004, a parfois été enporte-à-faux avec la prudence laplus élémentaire (son soutiensans doute électoraliste au PèreSamuel) et même en délicatesseavec la justice.Chères maladresses…Certes, il fut “blanchi” pour cellesde ces maladresses quiauraient pu avoir un impact judiciaire,mais on se souvient denombreux épisodes, entre travauxde peinture attribués à sasociété, voyage “offert” au Japonpar une entreprise, lobby des machinesà sous, attribution dumarché des pontons du quai Sasserath,carences pour le registrede la population, enquête pourdétournement d’acte…Mais c’est plutôt pour son inculpationpour corruption passive,dans le dossier de la concessionde la gestion du casino dinantaisau groupe français Accoret au détriment des anciens tenanciers,qui avaient déposéplainte, que Richard Fournauxrisque des déboires judiciaires.Elle était survenue en janvier2005 et il aura donc falluprès de trois ans avant que,comme on l’a appris lundi, le procureurgénéral de Liège, CédricVisart de Bocarmé, soit amené àdemander au Sénat la levée del’immunité parlementaire de l’intéressédans ce cadre, comme ill’a signifié le même jour à M e DominiqueRemy, l’avocat deM. Fournaux.Vieux dossierIl ne s’agit certes que d’uneétape dans ce dossier ouvert voilàprès de 9 ans à la suite d’uneplainte déposée par Camille etPhilippe Mantia, précédents concessionnairesde l’établissementCultes - ISLAMLeparquetdégonflel’affairedel’Exécutifw Il requiert un tout petitrenvoi en correctionnelle(Kissi) et suscite la perplexité.Ce n’est pas sans susciterune réelle perplexité,même au palais de justice,que le parquet de Bruxelles a faitsavoir, lundi, qu’il comptait requérirle renvoi au tribunal correctionneldu seul BenjelloulKissi, ancien vice-président del’Exécutif des musulmans de Belgique,dans le dossier relatif àcette institution et à propos seulementd’un détournement de1000€. Le substitut Thibaut Radara, en effet, considérablementréduit la portée des suspicions retenuesjusque-là, après que quelque50000€ eurent disparu descaisses sans justifications comptableset que des faux eurent étédécouverts par le juge d’instructionbruxellois Michel Claise.Même au plan extrajudiciaire,on se souvient qu’un rapportcommandé par le cabinet de laM Richard Fournaux verra bientôt si son immunité parlementaire est levée. Au Sénat, on estime déjà que c’est probable.justice (ancienne législature)avait mis de grosses anomaliesen lumière et que l’administrateurprovisoire désigné après l’inculpationde l’ASBL de gestion del’EMB avait décidé de la mettreen liquidation.Evacuer ainsi l’intention frauduleusepour des dépenses somptuaires,parfois au bénéfice deproches, ou pour des disparitionsde fonds, telles que constatéespar le juge, le tout en présence defaux, voilà qui est peu fréquent.Toujours est-il que M. Radarrequiert donc le renvoi des poursuitespour les autres présumésdélits de M. Kissi et ne souhaitepas poursuivre les autres inculpés,soit les anciens présidentsMohamed Boulif et CoskunBeyazgül, ainsi que l’ancien trésorierAtila Aydogdu, qui se sonttoujours dits innocents.Reste à voir si l’Etat, partie civile,verra les choses dans lemême sens, le moment venu, et sila chambre du conseil suivra leparquet.R.P.de jeux, mais elle est rendue nécessairepar la législation pourque la chambre du conseil puissedécider de renvoyer l’inculpé devantle tribunal correctionnel ou,au contraire, dire le non-lieu.Lundi encore, Richard Fournauxa lui-même déclaré qu’il nes’opposerait pas à la levée de sonimmunité par le Sénat. Chosequ’il ne peut d’ailleurs nullementfaire, pas plus que de l’appuyer –ou alors à titre très symbolique.Cette décision-là ne revient évidemmentpas à la personne concernée,qui a le seul droit d’acterla décision de son assemblée,comme M. Fournaux feint del’ignorer.On retiendra plutôt qu’il a déclaréêtre “réjoui, même s’il afallu attendre bientôt 10 ans, quece dossier s’engage enfin vers uneclarification définitive”.Et ce d’autant plus que le dossier“me pourrit l’existence et nuità mes activités publiques et privéesmais surtout entretient demanière permanente, souvent enpériode électorale […] un climatde suspicion particulièrement fatigantet surtout préjudiciable”,a-t-il concédé à l’agence Belga.A suivre donc au Sénat dansles semaines qui viennent. Onsaura plus tard, en cas de renvoiau tribunal par la chambre duconseil, si M. Fournaux avait étécorrompu. Et par qui.Roland PlancharFrancorchampsUne“fonctionspéciale”pourJ.-M.Happartw “La Libre” l’avait annoncé auconditionnel. Confirmé : lefrère de José n’est pas oublié.Les commissions du Budgetet de l’Economie du Parlementwallon ont approuvélundi le projet de décret qui créela société anonyme de droit public“Le circuit de Spa-Francorchamps”.Pour rappel, une structureunique assurera de la sortela gestion et l’exploitation du circuitau lieu des deux structuresactuelles : l’intercommunale ducircuit et la société anonyme “Circuitde Spa Francorchamps”.La nouvelle société assurerales missions respectives des deuxsociétés et reprendra leur patrimoine.Son conseil d’administrationsera composé d’au moinsdouze membres et, au maximum,de 18. Le gouvernement wallonentend en assurer de près le contrôle.Il désignera la majorité desadministrateurs et le présidentsera l’un d’entre eux, sur propositionde l’exécutif. Il est prévu quele conseil d’administration peutconfier à l’un de ses membres une“fonction spéciale”. Sans ambages,le ministre (PS) du Budget,Michel Daerden, a expliqué laraison d’être de cette disposition.“On ne va pas faire semblant : lafonction spéciale, ce sera pourJean-Marie Happart”, a-t-illancé. Le président actuel de l’intercommunalese verra confierune “mission spéciale de relationspubliques relative à la valorisationéconomique du circuit”.Dans la saga du Grand Prix deF1 à Francorchamps, on se souvientque le frère de José Happarts’était distingué par son ignorancede l’anglais. Hier dans lescouloirs du Parlement, l’on mettaitnéanmoins en avant l’expériencequ’il a acquise depuis plusieursannées au service du circuitet sa connaissance du milieu.La nouvelle société ne s’occuperaen revanche pas de Formule1.Celle-ci restera dans le gironde “Spa Grand Prix”, présidéepar Etienne Davignon. (Belga)BRUNO FAHY/BELGAFaits diversPoelvoorde admisen psychiatrieaprès un accidentBENOÎT POELVOORDE s’est retrouvédimanche peu avant minuitdans un accrochage impliquanttrois voitures, rue Notre-Dame, derrière le casino de Namur,selon le parquet cité lorsdu journal de RTL-TVi lundi à19h. Il n’y a pas eu de blessé.Privé de liberté, l’acteur namuroisa été emmené au poste etinterrogé. Pris d’une crise d’angoisse,il aurait demandé à voirun médecin. Benoît Poelvoordea été transféré au service psychiatriquedu CHR de Namur. Ilsemblerait qu’il ait abouti auservice des assuétudes, toujoursselon RTL-TVi. Joint partéléphone, l’hôpital n’a pas indiquési l’acteur était toujourshospitalisé, précise la chaîne.L’acteur traverse une difficilepériode de dépression depuisplus d’un an. En avril de cette année,il avait été condamné par letribunal de police de Namurpour conduite en état d’ébriétéqui l’avait amené à emboutir lafaçade d’une maison de Sart-Bernard (près de Namur) avecson véhicule 4x4. (Belga)JudiciaireHissel : renvoidemandé encorrectionnelleAPRÈS LA CLÔTURE de l’instruction(LLB du 17/10), le dossierjudiciaire à charge de M eVictor Hissel a franchi une étapesupplémentaire. En effet, annoncentnos confrères de la“DH” ce matin, le parquet deLiège vient de tracer son réquisitoire.Les magistrats liégeois yestiment que l’avocat doit êtrepoursuivi devant le tribunal correctionnelde Liège, pour possessiond’images pédopornographiques.nLe directeur duthéâtre de Namurporte plainteLE DIRECTEUR DU THÉÂTREde Namur, Patrick Colpé, aporté plainte pour calomnies etdiffamation au lendemain desperquisitions effectuées le12 novembre par la police judiciairefédérale de Namur à sondomicile et dans différentes sociétésau sein desquelles lui ouson épouse sont impliqués. Ledirecteur du Théâtre de Namurest la cible de quatre ancienscollaborateurs, qui ont déposéplainte contre lui pour harcèlementet parce que, à les entendre,le directeur aurait utilisé safonction au Théâtre pour favorisersa position dans d’autres activités.Le conseil du directeurne remet pas pour autant encause les perquisitions. (Belga)Un banquiercondamnéLE TRIBUNAL CORRECTION-NEL d’Ypres a condamné lundiDanny Benoot, 47 ans, ancienbanquier et ex-président de lasection Open Vld d’Ypres, à troisans de prison dont un ferme. Letribunal a aussi prononcé la saisiede 200 000 €. Dans le cadre deson activité bancaire, l’hommeavait volé des titres et escroquéplusieurs personnes. Il avait prisla fuite à l’étranger. Il a été retrouvéà Milan. Il vit actuellementdans les environs de Paris. Le ministèrepublic craint qu’il ne sedérobe à la justice et a obtenuson arrestation immédiate. (Belga)L A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 9© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


,,LA PHRASELE CHIFFRE43 %“Oui”irlandaissousconditionsLesIrlandaispourraientdire“oui”autraitéeuropéendeLisbonnesiundeuxièmeréférendumétaitorganiséaprèslerejetdutexteenjuin,s’ilétaitassortidegarantiesconcernantl’avortement,laneutralitémilitairedel’Irlandeoulemaintiendesoncommissaireeuropéen,selonunsondagepubliéparl’“IrishTimes”delundi.Seloncetteétudedel’institutRMBI,43pcdesélecteursvoteraient“oui”et39pc“non”àunnouveauréférendum. (AFP)L’HISTOIREE U R O P EUnmultirécidivistedehautvolUn Norvégien de 24 ans a comparu lundi devant un tribunal en vuede son placement en détention provisoire après avoir été contrôléau volant d’un véhicule sans permis de conduire à 61 reprises, arapporté un journal norvégien. “On lui aurait bien confisqué savoiture s’il en avait une mais le problème, c’est qu’il emprunte lesvoitures des autres”, a déclaré le chef de la police de Skien.Condamné en justice à douze reprises, le jeune homme avait étéremis en liberté en octobre. Depuis, “il a déjà réussi à être contrôlésans permis à quatre reprises”, a précisé le policier. (AFP),,Pour le moins, cela n’a pasl’air logique.BENITA FERRERO-WALDNERLa commissaire européenne a critiqué lundi leprojet de Moscou de déployer des missiles à Kaliningrad,jugeant que ce “signal” n’était “paspositif” pour la sécurité européenne. “Le président(russe Dmitri) Medvedev propose un nouveausystème de sécurité européenne et il parleen même temps du déploiement de missiles, cequi peut être considéré comme une menace.”EspagneUnnouveaucoupsérieuxportéàl’ETAw “Txeroki”, le chef militairedu groupe indépendantistebasque, a été arrêtédans le sud de la France.w C’est lui qui avait provoquéla rupture des négociationsavec l’équipe Zapatero.w Sonincarcérationvaaccélérerlesdivisionsinternes.FRANÇOIS MUSSEAUCORRESPONDANCE PARTICULIÈRE À MADRIDFruit de la bonne ententepolicière franco-espagnole,le chef militaired’ETA Garikoitz Aspiazu,dit “Txeroki”, 35 ans, aété interpellé, lundi matin, àCauterets, dans les Hautes-Pyrénées,près de Lourdes. Quelquesheures plus tard, l’ex-dirigeantetarra, Iñaki de JuanaChaos, sur qui pesait un mandatd’arrêt international, a été arrêtéà Belfast. Quelle est l’importancede ce coup de filet?“Le plus sanguinaire”Le ministère de l’Intérieur espagnolparlait lundi de l’“arrestationla plus déterminante deces dernières années”, avec lachute du chef politique LopezPeña, “Thierry” en mai. “Txerokin’était pas seulement le représentantde l’aile la plus dured’ETA, et certainement le leaderle plus sanguinaire mais c’estaussi lui qui, ces derniers temps,avait embarqué l’organisationséparatiste dans une fuite enavant de la violence pour la violence,où les perspectives politiquespassent au second plan”,souligne un spécialiste de laquestion basque.Même si les décisions au seind’ETA se prennent de façon collégiale,“Txeroki” est le principalartisan du dynamitage ducessez-le-feu décrété par ETA. Apartir de 2005, à la faveur d’unetrêve des terroristes, le gouvernementZapatero avait entaméun dialogue avec l’organisationséparatiste devant aboutir àM Des policiers de l’antiterrorisme dans le village de Cauterets, dans le sud de la France, où a été arrêté, lundi, “Txeroki”.l’abandon des armes. Chef defile des “durs” et contraire àtoute “reddition”, “Txeroki” yétait farouchement opposé. Ils’est chargé de faire voler enéclats les négociations, en ordonnantl’attentat à l’aéroportde Madrid, en décembre 2006,faisant deux morts.Succès franco-espagnolChef de l’appareil militairedepuis 2003, c’est-à-dire encharge des commandos, il a depuisaccéléré le rythme des attentats,en cherchant à faire leplus possible de victimes. Fortheureusement, sans grands résultatsen raison d’une efficacitépolicière accrue.Depuis une autre trêve décrétéepar l’ETA, en 1999, sousle gouvernement Aznar, les séparatistesbasques armés ontété considérablement affaiblisgrâce aux succès des policesfranco-espagnole : une demidouzainede directions militairesont été démantelées; leschefs charismatiques (dont leleader Mikel Antxa, arrêtéen 2004 en France) sont tousderrière les barreaux à l’exceptionde Josu Ternera, un hautdirigeant des années 80; et 360de ses membres ont été incarcérésdepuis juin 2007.Quant à la nébuleuse politico-socialepro-etarra auPays basque (syndicats, collectifsde prisonniers, partispolitiques, mouvements dejeunesse...), elle a été peu àpeu mise hors-la-loi.En outre, les caisses commencentà se vider. “L’ETA évoquetoujours l’autodétermination etl’indépendance, souligne l’analysteLuis Aizpeolea. Mais, dansle fond, elle sait qu’elle a perdu labataille. Sa priorité première,c’est avant tout de se perpétuer.”Aveu d’impuissance?Le mois dernier, dans un communiqué,les dirigeants de l’organisationarmée, appelaient legouvernement à s’asseoir denouveau à la table des négociations.Une exigence qui résonnecomme un aveu d’impuissance.D’autant plus que José Luis Zapatero,qui s’est senti floué parCAROLINE BLUMBERG/EPAses interlocuteurs avec la rupturede la trêve fin 2006, n’aaucune envie de rééditer cetteexpérience qui lui avait valu unechute brutale dans les sondages.L’arrestation de “Txeroki”peut-elle infléchir la trajectoired’ETA? Avec Garikoitz Aspiazudésormais hors d’état de nuire,l’ETAacertesperdul’undesesdirigeantslesplusintransigeants.Mais d’autres activistes deson acabit sont toujours enplace.Selon le quotidien “ABC”,Eciolaza Galán, alias “Dienteputo”,30 ans, qui a pris la têtede l’appareil politique depuisl’été, a été formé dans un descommandos les plus sanguinaires,et appartient au même clanque “Txeroki”. Il ne faut doncpas s’attendre à un virage versla modération, en tout cas paspour l’instant.Rejet de la lutte arméeEn revanche, l’incarcérationde “Txeroki” devrait accentuerles divisions internes. “Au seind’ETA, les moins fanatisés serendent compte que la lutte arméeprovoque de plus en plus derejet parmi les sympathisants,analyse un enquêteur. A leursyeux, la poursuite des attentatsmet même en danger le projet politiquevers l’indépendance. Ilssont donc favorables à cesser lavague de violence, au moins pourun temps.”Et puis, l’ETA doit faire face àdeux autres sources de rébellionsdans ses rangs: celle venuedes prisons où d’ex-dirigeants,tels Pakito, appellent publiquementà renoncer aux armes;celle, aussi, de figures de la gauchebasque abertzale (“patriote”),à l’image d’ArnaldoOtegi, qui parlent de refonderun grand parti indépendantiste(son électorat avoisinerait les200000 votants) refusant, pourla première fois, la férule de l’organisationarmée.© LibérationVendredi 21 et samedi 22 novembre 2008 à Bruxelles (Heysel) : Les JOURNEES INTERNATIONALES: plus de 25 conférences et 50 standsDeux Journées Internationales à Bruxellesoù vous pourrez suivre plus de 25 conférences et rencontrer les responsables d’ambassades, d’institutions nationales et internationales, de sociètes privées sur plus de 50 stands.Un lieu de rencontre unique pour toute personne (ou entreprise) qui souhaite développer son activité économique, travailler ou vivre dans un autre pays. La liste des stands des différents pays,des institutions et le programme des conférences sont à découvrir sur les sites internet.www.international-days.orgen partenariat avecwww.international-jobs.bel’Union Francophone des Belges à l’Etrangerwww.journees-internationales.bewww.ufbe.be 02 217 13 9910 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U E© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


E U R O P EFrancePS:Aubryencoreunpeuplusfavoritew Bertrand Delanoë se ralliefinalement à la maire de Lille.w Cela accroît les chances decette dernière. Mais l’ancredans la continuité plus quedans le renouvellement.BERNARD DELATTRECORRESPONDANT PERMANENT À PARISCoup de théâtre dans lacourse à la direction duPS. Lundi, le maire deParis, Bertrand Delanoë,a appelé ses partisans à soutenir“massivement” son homologuede Lille, Martine Aubry. Laveille, pourtant, il avait annoncésa neutralité et précisé qu’il nedonnerait aucune consigne devote en faveur de l’un ou l’autredes trois candidats au poste deFrançois Hollande : SégolèneRoyal, Martine Aubry et BenoîtHamon. Il avait alors invoquéson souci de ne pas participer àune “guerre des chefs” ni de “rajouterde la confusion”.Si Bertrand Delanoë sort àprésent du bois, c’est sans doutesous la pression de ses partisansles plus antiroyalistes : les jospinistes.Pendant la campagne,l’ex-Premier ministre en personneavait semblé regretterl’absence d’alliance dès le départentre les deux maires, qui leuraurait vraisemblablement assuréune majorité, fût-ce courte,dans le parti.BalkansLesnouveauxpayssontlesplusheureuxLes habitants des deux paysà avoir accédé le plus récemmentà l’indépendance,le Kosovo et le Montenegro, sontles plus optimistes quant à leuravenir, souligne une enquête Galluppubliée lundi à Bruxelles etcofinancée par la Fondation RoiBaudouin. Selon ce sondage réaliséen septembre et en octobreauprès de mille habitants environde chacun des pays de la région,62 pc des Kosovars et 59 pcdes Monténégrins sont optimistessur l’avenir de leur pays.Le pessimisme est bien plusgrand en Croatie (64 pc), malgréla proximité d’une adhésion àl’Union européenne, et en Bosnie(61 pc), où l’architecture des accordsde Dayton, donnant auxSerbes un statut de “République”,continue d’empoisonnerl’atmosphère. Une certaine déprimeexiste aussi en Macédoine,où 46 pc des gens sont insatisfaitsà la fois de leur vie et de leur niveaude vie.Le sondage a été réalisé enpleine débâcle boursière, ce quiexplique sans doute que les sondéssont inquiets sur le plan économique.Malgré leur enthousiasmenational, les Kosovarssont encore près de 72 pc à trouverqu’il y a plus d’opportunitésailleurs.Ch. Ly.M Delanoë embrasse Aubry, au propre et au figuré. Le baiser qui sauve ou qui tue ?Pour le maire de Paris, l’abandonde sa tactique du “ni-ni” n’estpas sans danger. Outre qu’elle lefait passer pour un stratège peulisible, elle fait voler en éclats laposture de “désintéressement”qu’il a affichée au congrès : sonultime atout en termes d’image,pour lui qui a tout perdu. Surtout,ce choix en faveur de MartineAubry va mettre en lumièreles failles existant dans son proprecamp. En effet, il est probableque cette consigne de vote nesera pas suivie, voire sera dénoncée,par certaines factions “delanoéistes”.PIOTR SNUSS/REUTERS“Stratégie d’empêchement”Les ex-rocardiens, par exemple: représentants de l’ailedroite du parti et à ce titre rétifsà tout soutien à un tandemAubry-Fabius jugé trop à gauche.Ou les “hollandais” : moinsindisposés à l’égard du campRoyal mais qui n’ont toujourspas pardonné à Laurent Fabiussa trahison lors du référendumeuropéen de 2005. Ou lesstrauss-khaniens de centredroit: ils s’étaient séparés avecfracas des strauss-khaniens decentre-gauche et ne seront sansdoute pas ravis de les appuyer envotant Aubry. Un malaise qu’ad’ailleurs d’ores et déjà explicitéPierre Moscovici lundi.Même si elle n’est pas toujourssuivie sur le terrain, cela dit,cette consigne renforce MartineAubry dans son statut de favoritepour le scrutin de jeudi.Malgré tout, ce soutien pourraitêtre une arme à double tranchantpour l’intéressée.En effet, son statut ainsi renforcéde favorite pourrait inclinerses partisans à moins voterutile en sa faveur dès le premiertour et à se disperser sur BenoîtHamon. En outre, l’appui ducamp de la continuité qu’incarnel’équipe Delanoë ne colle pas tropau “renouvellement” que MartineAubry essaie de personnifier –difficilement, elle qui est dans lecircuit socialiste depuis si longtemps.“La vieille logique du règlementde comptes prend le passur le renouvellement”, a ainsiraillé Benoît Hamon. Enfin, sitôtannoncé, ce rabibochage n’a faitque renforcer le camp royalistedans ses dénonciations victimairesd’une “stratégie d’empêchement”visant leur candidate. nRussiePolitkovskaïa:procèsdesous-fifresw Le procès de l’assassinat dela journaliste ressemble à uneparodie de justice.ANALYSEBORIS TOUMANOVCORRESPONDANT À MOSCOULe procès de l’assassinat dela journaliste russe AnnaPolitkovskaïa s’est ouvertlundi devant le tribunal militairede Moscou. Cependant, les quatrehommes qui se trouvent sur lebanc des accusés ne sont impliquésqu’indirectement dans cecrime. La justice prétend avoirétabli l’identité du tueur de M mePolitkovskaïa mais avoue son impuissanceà lui mettre la maindessus tandis qu’elle ignore toutdu commanditaire de cet assassinat.La journaliste a été tuée enplein jour par quatre balles le7 octobre 2006 à l’entrée de l’immeubleau centre de Moscou oùelle habitait. Collaboratrice de“Novaïa gazeta”, journal d’opposition,M me Politkovskaïa étaitconnue surtout pour l’intransigeanceavec laquelle elle dénonçaitles crimes des militaires russescontre la population civilependant la guerre en Tchétchénieet les violations des droits del’homme par l’administration durégime de Ramzan Kadyrov. Sesreportages et ses enquêtesn’étaient qu’un cri dans le désertde l’indifférence quasi totale de lasociété russe vis-à-vis des problèmesmoraux.Colère à GroznySon oeuvre irritait le Kremlindans la mesure où elle l’exposaità la critique de l’Occident. Maisc’est surtout l’administrationtchétchène qui avait toutes lesraisons d’être agacée par ses publicationsqui démentaient le tableauidyllique de la situation enTchétchénie présenté par la propagandede M. Kadyrov. Toutefoisil est hautement improbableque l’assassinat de M me Politkovskaïaait été commandité personnellementpar Ramzan Kadyrovet à plus forte raison par leM Les quatre prévenus dans le box du tribunalmilitaire de Moscou.SERGEY PONOMAREV/APKremlin. Vladimir Poutine a,dans le temps, étayé cette hypothèsede manière aussi cyniqueque logique en rappelant que lamort violente de M me Politkovskaïaa nui à la renommée du pouvoirrusse beaucoup plus que sesdénonciations.L’opinion russe affiche un désintéressementflagrant vis-à-visdu procès de l’assassinat de M mePolitkovskaïa, le considérant àjuste titre comme une formalitéqui ne punirait, le cas échéant,que des sous-fifres. Certes, lesavocats de la famille de M me Politkovskaïaespèrent pouvoir interroger,dans le cadre du procès,le président de la TchétchénieRamzan Kadyrov dont le nom estsouvent mentionné dans les dossiersprésentés par l’instruction.Or, il est presque certain que letribunal n’osera jamais dérangerM. Kadyrov qui est connu commele protégé privilégié de M. Poutine.Dans ce contexte, on comprendramieux la vulnérabilitédes journalistes russes devant lesrancunes et la vengeance de ceuxdont ils osent dénoncer les abus.La semaine dernière Mikhaïl Beketov,rédacteur en chef d’unjournal de la région de Moscou, aété sauvagement battu presque àmort par des inconnus qui ontcontinué à le menacer sur son litd’hôpital. Le fait est que le journalde M. Beketov rendait publiquesles méfaits de l’administrationlocale qui était incapable deles démentir. nFranceMariage annulé :décision de justiceinvalidéeLA DÉCISION D’UN TRIBUNALfrançais d’annuler un mariage carl’épouse avait menti sur sa virginitéa été invalidée en appel,quelques mois après la révélationde cette affaire qui avait fait beaucoupde bruit en France, selon unjugement rendu lundi. Rejetéepar son mari après qu’il eut découvertlors de leur nuit de nocesqu’elle n’était pas vierge, unejeune femme avait accepté –après s’y être opposée – l’annulationdu mariage réclamée en justicepar son époux. “Ils sont toujoursmariés à l’heure qu’il est”, asimplement déclaré M eXavierLabbée, l’avocat de l’époux,après avoir pris connaissance dujugement. “Cet arrêt m’apparaîttrès inquiétant”, a estimé M e Labbée,jugeant que “nos libertés individuelles(étaient) gravement menacées”.(AFP)Un député sesuicide après avoirtué une femmeLE DÉPUTÉ UMP DE LA MO-SELLE Jean-Marie Demange s’estsuicidé avec une arme à feu lundimatin, à 11h30, à Thionville aprèsavoir tué une femme, a-t-on apprisauprès de la préfecture.L’identité de la femme, qui a ététuée avec l’arme du suicide,n’avait pas été dévoilée lundi soir.Agé de 65 ans, Jean-Marie Demange,était l’ancien maire deThionville, mandat qu’il avaitperdu en mars. Médecin de profession,il avait été élu député dela neuvième circonscription deMoselle pour la première fois le16 mars 1986 et avait été constammentréélu dépuis. (Reuters)Union européenneEspérance de vie :fortes disparitésL’ESPÉRANCE DE VIE SANS IN-CAPACITÉ ou “en bonne santé”est inférieure à 65 ans pour leshommes de dix pays de l’UE,alors que c’est l’âge légal de la retraitedans de nombreux Etatseuropéens, selon une étude publiéelundi par la revue médicalebritannique “The Lancet”. Cestravaux, menés dans le cadre del’Observatoire européen des espérancesde santé, montrent defortes disparités entre les payseuropéens. Alors que l’espérancede vie est en constanteaugmentation, posant la questiond’un allongement de la duréedu travail, les chercheurs estimentque “sans amélioration del’état de santé des personnes vieillissantes,repousser l’âge de départ àla retraite sera difficilement réalisablepour certains pays de l’UnionEuropéenne”. L’espérance de viedans l’UE en 2005 (25 pays) étaitde 78 ans en moyenne chez leshommes et 83 ans chez les femmes,avec déjà des disparités. A50 ans, un Italien ou un Suédoispouvaient espérer vivre jusqu’à80 ans, contre seulement 71 anspour un Letton ou un Lituanien.Pour les femmes, l’espérance devie était la plus importante enFrance, Italie et Espagne (environ85 ans), et la plus faible en Lettonieet Hongrie (79 ans). Mais lesdisparités se creusent lorsquel’on prend en compte l’âge jusqu’oùune personne vit réellementen bonne santé. Les résultatsde l’étude montrent qu’enEurope, les hommes vivent enmoyenne sans ennui de santé jusqu’à67 ans et 7 mois et les femmesjusqu’à 69 ans. (AFP)L A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 11© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


,,LA PHRASELE CHIFFRE200Des samosas un peu chersDeux touristes néerlandais qui venaient de manger dessamosas – carrés de pâte fourrés de viande hachée et delégumes – sur un marché dans l’état indien de Bihar, ont eu lasurprise de se voir réclamer 200 dollars alors que le prixhabituel est inférieur à 15 cents, a révélé lundi le “HindustanTimes”. Le propriétaire a prétexté que les samosas contenaientdes herbes aphrodisiaques. La police est intervenue. (Belga)L’HISTOIREM O N D EEndeavouramarréeàlaStationLa navette spatiale américaine Endeavour avec sept astronautesà bord, s’est amarrée dimanche soir à la Station spatialeinternationale (ISS), pour une mission visant à doubler lescapacités d’hébergement de l’avant-poste orbital. Endeavouravait été lancée de Floride vendredi soir pour un vol de 15 joursdont 12 amarrés à l’ISS.La navette livre 14,5 tonnes de matériels et d’équipements quipermettront de faire passer de trois à six personnes l’équipagede l’ISS en 2009. (AFP)Nous sommes en sécurité enAfghanistan et nous n’avonspas besoin de l’offre de Karzaï.,,UN COMMANDANT TALIBANLe mollah Brother, chef adjoint des rebelles islamistesafghans, a rejeté lundi une propositiondu président Hamid Karzaï de garantir le librepassage des chefs insurgés qui souhaiteraientparler de paix. “Nous continuerons notre jihadcontre les troupes étrangères et leurs esclavesafghans”, a-t-il déclaré à l’agence Reuters.Proche-OrientLatrêveentreIsraëletHamasmenacéew Elle expire le 19 décembre.w L’escalade de ces derniersjours dans la Bande de Gazaaugure une exacerbation destensions, alimentée par desfacteurs internes.w Mais l’Iran ferait pressionsur les islamistes pourménager… Barack Obama.RENÉE-ANNE GUTTERCORRESPONDANTE À JÉRUSALEMCe sera sans doute un desderniers gestes du Premierministre sortant,Ehoud Olmert, au présidentMahmoud Abbas. M. Olmertl’a annoncé lors de leur réunionlundi à Jérusalem : Israël libérera250 prisonnierspalestiniens à l’occasion d’Id elAdha, la fête du sacrifice que lesmusulmans célèbrent le moisprochain. Tous seront du Fatah,le parti de M. Abbas, ou d’autresfactions non-islamistes.Pas de détenus du HamasRien à voir avec les détenusexigés par le Hamas en échangedu caporal Chalit, otage à Gaza.Mais M. Abbas a aussi fait part àM. Olmert de son souci pour lesGazaouis, qu’Israël prive à nouveaude vivres et fuel, suite à lareprise de tirs sur le sud d’Israël(lire ci-dessous). Le ministre de laDéfense, Ehoud Barak, a brièvementrouvert lundi un des postesde transit pour laisser passer unconvoi de marchandises. Maisc’était loin de combler la pénurierenaissante.M Un policier israélien examine les restes d’une roquette tirée depuis la Bande de Gaza au sud de la ville israélienne de Sderoth.La tension reste donc vive danset autour de Gaza. Et beaucoupcraignent que la conjoncture politiquen’empêche Israël et le Hamasde reconduire la trêve qu’ilsont conclue en juin dernier et quiexpirera le 19 décembre prochain.La trêve a été écornée au débutde novembre, avec une incursionisraélienne qui visait à détruireun tunnel creusé par des activistespalestiniens à la frontièred’Israël. Depuis lors, la spirales’est emballée : tirs palestiniensen ripostes aux raids israéliens,frappes israéliennes et rebouclagede Gaza en ripostes aux tirspalestiniens. Au moins quinzeGazaouis ont été tués ces deuxdernières semaines, tandis queSdéroth et Ashkelone se sont remisesau rythme des sirènesd’alarme.Pourtant, selon les observateurs,les dirigeants des deuxcamps veulent maintenir lecalme. Le gouvernement HamasUnebouéedesauvetagedansunocéandedétressew Israël rouvre un point de passage avecla Bande de Gaza. Pour les Nations unies,une catastrophe humanitaire menace.Israël a ouvert un point de passage avec laBande de Gaza lundi pour la première foisen deux semaines et a permis la livraisond’une aide humanitaire limitée. Une trentainede camions chargés de marchandises,de la viande et du lait en poudre notamment,a pénétré dans le territoire contrôlé par le Hamas,selon le ministère israélien de la Défense.“Cela durera quelques jours. Et puisensuite ?”, a réagi Christopher Gunness, porte-parolede l’Agence des Nations unies pourles réfugiés palestiniens (UNRWA), qui gérerales vivres acheminés.Le 4 novembre, après un raid de son arméecontre des activistes palestiniens, Israël a interdità l’UNRWA et à d’autres agences humanitairesde livrer des marchandises au territoire.En fin de semaine dernière, l’UNRWAa prévenu qu’elle était à court de vivres pour750 000 habitants palestiniens de la Bandede Gaza, soit environ la moitié de la population.Privée de carburant, la seule centraleélectrique du territoire a dû fermer, ce qui aentraîné des coupures de courant. La centralerépond à 30 pc des besoins en électricité de laBande de Gaza, le reste étant fourni par Israëlet l’Egypte. Aucune livraison de fioul n’aété autorisée lundi.Augmenter la pression internationale“Nous n’avons plus de denrées. Nos entrepôtssont vides”, avait déclaré vendredi ChristopherGunness. “Cela signifie que des enfants,des mères de famille et des personnesâgées parmi les plus vulnérables et les plus défavorisésau Proche-Orient ne recevront plusl’assistance de l’Onu”, avait-il ajouté. L’UN-RWA n’a plus reçu de provisions depuis plusieursjours en raison du renforcement dubouclage imposé pour mettre fin aux tirs deroquettes palestiniennes.A New York, le secrétaire général de l’OnuBan Ki-moon avait appelé vendredi Israël àrétablir d’urgence l’approvisionnement de laBande de Gaza en vivres et en carburants,qualifiant d’“inacceptables” des mesures quiaggravent les souffrances de la population. ABruxelles, la présidence française avait appelé“instamment à la réouverture des pointsde passage et à la reprise immédiate des livraisonsde fioul et de produits humanitaires”.Amnesty International avait demandé àIsraël de mettre fin à une véritable “punitioncollective”. Enfin, l’organisation humanitairebritannique Oxfam avait mis en garde contrele risque d’une catastrophe humanitaire. “Siles Israéliens et les Palestiniens ne font pastous les efforts nécessaires pour maintenir latrêve en vigueur depuis juin, le résultat pourraitêtre catastrophique pour les civils, aussibien à Gaza et dans les villes israéliennes proches”,avait déclaré le directeur d’Oxfam, JeremyHobbs.(D’après AFP)tient à préserver sa respectabilitépolitique, face à la réconciliationavortée avec le Fatah. Lemandat présidentiel de M. Abbasexpire notamment en janvierprochain, sans qu’aucune dispositionn’ait été prise pour sa succession.Les islamistes s’opposentà la prolongation unilatéralede sa présidence et menacent deprovoquer une crise inter-palestiniennegénérale.Selon certains à Gaza, Téhéranaurait aussi ordonné au Hamasde “se tenir tranquille” jusqu’àl’entrée en fonction du présidentaméricain Barack Obama.Cela, pour encourager un futurdialogue irano-américain. Parallèlement,malgré leurs menacesde rétorsion contre Gaza, EhoudBarak et l’état-major militairesont réticents à déclencher uneinvasion massive qui embourberaitTsahal sans stratégie de sortie.M. Barak s’est ouvertementinsurgé contre la “rhétorique belliqueuse”de la droite israélienne.Escalade prévisible ?Mais Israël est en période préélectorale.Si les tirs palestinienscommencent à coûter des vies, legouvernement Kadima-travaillistespourra difficilementignorer les reproches de faiblesseque lui adresse le Likoud et severra acculé à agir en force àGaza. Tout comme le gouvernementHamas ne pourra empêcherses milices de venger lesmorts à Gaza, si les raids israéliensse multiplient. Selon desanalystes palestiniens, c’est précisémentl’objectif des franc-tireursà Gaza qui défient les directivesd’accalmie du gouvernementHamas : réinstaurer unclimat de terrorisme afin de ramenerBenjamin Netanyahou aupouvoir et refroidir ainsi les sympathiesinternationales pour Israël.nAMIR COHEN/REUTERS12 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U E© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


PABLO MARTINEZ MONSIVAIS/APA R R Ê T S U R I M A G EM O N D EEnsemblecontre la crisefinancièreCongo-KinshasaKivu:progrèsversuneissuepacifiquew Kinshasa propose de lancerla traque des FDLR avecl’appui de Kigali.w L’Angola n’a pas l’intentiond’envoyer des troupesappuyer l’armée congolaise.se dit prêt à négocier uncessez-le-feu avec le gouvernementde Kinshasa, S’ille chef rebelle Laurent Nkundaentend y arriver le plus couvertde victoires possible. Ses troupesont en effet encore progressé aucours du week-end, puisqu’ellescontrôlent maintenant les localitésde “Kilomètre 9” et Ndeko etle bourg de Rwindi.Ces progrès ont été renduspossibles par la débandade del’armée congolaise, cinq à six foisplus nombreuse que les troupesrebelles mais mal organisée,sous-payée, peu ravitaillée etdont une partie des fonds est détournéeavant d’arriver au Kivu.Lundi soir, le général DieudonnéKayembe, chef d’état majorgénéral, a été remplacé par legénéral Didier Etumba, qui étaitprésident de la commission techniquemixte Paix et Sécurité duprocessus de paix kivutien,“Amani”. Mais il devra faire faceà la fuite du général Kinkela, quicommandait la zone de Kanyabayonga,et à celle de la plusgrande partie de la 6e Brigade,début novembre – les seulestroupes demeurant au posteétant alors les militaires hutus(originaires de la région) qui sesont finalement, elles aussi, délitéesces derniers jours.Désarmer les FDLRIl y a là de quoi assagir lesplus va-t-en-guerre des conseillerskinois, sans doute, puisquece week-end le nouveau ministredes Affaires étrangères,Alexis Thambwé, s’est rendu àKigali où il a annoncé que Kinshasaétait prêt à accepter quedes “officiers de renseignements”rwandais collaborentavec les troupes congolaiseschargées, au Kivu, de désarmerles FDLR (rebelles hutus rwandais,issus des génocidaires, alliésde Kinshasa) et de les rapatrier.Ainsi, a-t-il ajouté, Kigaline pourra plus nous accuser desoutenir les FDLR.Par ailleurs, l’émissaire del’Onu pour le conflit au Nord-Kivu, l’ex-président – et général– nigérian Olusegun Obasanjo,s’est rendu vendredi à Luanda,dont le vice-ministre des Affairesétrangères avait annoncé mardidernier le prochain envoi detroupes au Kivu. Samedi, un porte-paroledu ministère des Affairesétrangères annonçait quel’Angola n’avait pas mobilisé detroupes pour prendre part auconflit du Kivu et que le principalobjectif de son pays était le retourde la paix. “Nous ne voulonspas entrer dans une guerre justepour le plaisir”, a-t-il précisé.Après sa rencontre, dimanche,avec Laurent Nkunda, OlusegunObasanjo a précisé lundi à Nairobique ce dernier s’était dit prêtà intégrer l’armée nationale congolaiseavec ses troupes enéchange de garanties internationales.“Il veut des assurances del’Onu et de l’UA (Union africaine)àcepropos”,apréciséleNigérian.Il s’agit d’une vieille demandeBarack Obama et son malheureuxadversaire républicain à laprésidentielle américaine, JohnMcCain, se sont rencontrés lundipour la première fois depuisl’élection du 4 novembre et ontpromis d’œuvrer ensemble face à lacrise financière. M. Obama a salué“les services exceptionnels” renduspar le sénateur de l’Arizona, qui s’estdit “évidemment” prêt à apporterson soutien au Président élu.Depuis sa victoire, M. Obama aprincipalement travaillé à latransition avec l’administration Bushet à la formation de son cabinet. Il apromis d’admettre des Républicainsdans son équipe où pourrait figurerson ancienne adversaire desprimaires, Hillary Clinton. nde Nkunda. Jusqu’ici, toutefois,les tentatives d’intégration deshommes du CNDP à l’armée ontbuté sur le point de savoir où ilsseraient affectés : les rebellesveulent être casernés au Nord-Kivu, comme armée nationale,afin d’éviter toute attaque desFDLR ou de milices maï maï (milicescongolaises anti-tutsies)contre les Tutsis de la région,dont sont issus la majorité descombattants du CNDP de LaurentNkunda.Si l’armée congolaise réussissaità respecter les engagementspris par Kinshasa en novembre2007 à Nairobi et obtenait lerapatriement des FDLR auRwanda, la raison avancée par leCNDP pour que ses troupes “intégrées”ne soient pas envoyéesailleurs au Congo tomberait engrande partie.Enfin, dernier progrès sur lavoie d’une issue pacifique à lacrise du Kivu : le gouvernementcongolais a annoncé dimancheun processus de normalisationdes relations deKinshasa avec Kigali.Marie-France CrosLibyeGeorge Bushfélicite KadhafiLE PRÉSIDENT AMÉRICAIN a appeléle dirigeant libyen MouammarKadhafi pour exprimer sa satisfactionconcernant la mise enoeuvre intégrale de l’accord d’indemnisationdes familles des victimesdu terrorisme, a annoncélundi la Maison-Blanche. Ce premiercontact téléphonique entreles deux dirigeants illustre le netréchauffement des relations,longtemps détestables, entreWashington et Tripoli. “Les deuxdirigeants ont estimé que cet accord(de compensation) devrait contribuerà tourner la page d’un chapitredouloureux de l’histoire de leurspays”, a déclaré Gordon Johndroe,porte-parole du Conseilnational de sécurité américain. Envertu de cet accord, un fonds de1,8 milliard de dollars a été créépour indemniser les familles desvictimes du terrorisme, dont cellesde l’attentat à la bombe contreun Boeing de la Pan Am audessusde Lockerbie (Ecosse) en1988. (Reuters)IndonésieSéisme meurtrierUN TREMBLEMENT DE TERREd’une magnitude de 7,5 a tué aumoins quatre personnes et endommagédes centaines d’habitationsdans la nuit de dimanche àlundi dans l’île indonésienne deSulawesi (Célèbes). Le puissantséisme, survenu à 1h02, a entraînéune alerte au tsunami, qui aété rapidement levée par lesautorités. (AFP)Mer d’OmanUn pétrolierdétournéDES PIRATES ONT DÉTOURNÉau large des côtes de l’Afrique del’Est, à 450 milles au sud-est duport kényan de Mombasa, un super-pétrolierappartenant à unarmateur saoudien et transportantdu brut, a annoncé lundi lamarine de guerre américaine. Ils’agit du “Sirius Star”, quicompte 25 hommes d’équipageoriginaires de Croatie, de Grande-Bretagne,des Philippines, dePologne et d’Arabie Saoudite, aprécisé l’US Navy. Interrogé surle point de savoir si la marineaméricaine allait intervenir, unporte-parole de l’US Navy s’estcontenté de répondre : “Noussommes en train d’évaluer la situation”.Les pirates font route versla Somalie. (Reuters)Chine/États-Unis/UE - PROTECTION DES CONSOMMATEURSLesproduitschinoistoujourspassûrsw Le premier sommettrilatéral sur la questions’est tenu, lundi, à Bruxelles.Européens, Américains etChinois prennent très ausérieux la sécurité desproduits et celles des consommateurs,problématique que l’ouverturedes marchés rend plus aiguëencore. Les trois parties se retrouvaient,lundi, à Bruxellespour un sommet trilatéral dédiéà la question.“La confiance est la monnaie del’économie mondiale”, a rappeléla commissaire européenne encharge de la Protection des consommateurs,Meglena Kuneva,lors d’une conférence de pressecommune avec l’AméricaineNancy Nord, présidente de laConsumer Product SafetyCommission et le vice-ministrechinois chargé de la surveillancede la qualité, WeiChuanzhong. Ce dernier aurapris note des critiques de lacommissaire, laquelle regretteque, “le marché chinois (ne soit)pas encore à la hauteur de nos attentesen matière de sécurité”.Selon le système européend’alerte Rapex, 50pc des articlesretirés du marché de l’UE (meubles,vêtements, appareils électroménagers...)sont d’originechinoise. Ainsi, un an après lesrappels en série de produits dangereux,nombre de jouets chinois–60pc de la production mondialeet 85pc du marché dans l’UE–n’offrent toujours pas toutes lesgaranties de sécurité. “Il est importantque tout le monde comprenneque nous essayons d’établirla sécurité à la source”, a insistéM me Nord. “Chaque fois quedes problèmes apparaîtront, nousétudierons ensemble la solution”,a promis M. Chuanzhong, rappelantque Pékin avait établi unplan d’action pour le contrôle dela fabrication des jouets.Les trois parties sont convenuesd’améliorer la traçabilité(12pc des produits retirés dansl’UE sont d’origine inconnue),d’intensifier leur collaboration etl’échange d’informations en casd’alerte. A plus long terme, ellesréfléchiront à l’établissement denormes de sécurité communes.OleBSupplémentgratuitàLaLibreBelgiquedu6novembre2008,estmaintenantdisponiblesurlessiteswww.deltalloydlife.be etwww.lalibre.be/retraiteL A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 13© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


É C O N O M I EL’HISTOIREUnemanifquiferauntabacLe trafic dans la capitale devrait être perturbé une bonne partie dela journée de mercredi en raison d’une manifestation desproducteurs européens de tabac, mécontents d’un projet deréforme de la politique européenne les visant. Les organisateursannoncent la présence de quelque 10000 personnes dans les ruesde Bruxelles. Cette manifestation coïncidera avec la tenue duconseil des ministres européens de l’Agriculture. Ceux-ci sontappelés à se prononcer sur une proposition d’abandonner dès2010 toute subvention aux producteurs européens de tabac. (Belga)LE CHIFFRE7 %La pub financière en formeLe secteur des banques et des assurances a enregistré unecroissance de 7 pc, largement supérieure à celle de l’ensembledu marché publicitaire (+ 4,2 pc), sur la période allant dejanvier à septembre 2008 par rapport à la même période l’andernier, selon une étude publiée lundi par Mediaedge:cia.Ce dynamisme est principalement le fait des institutions“challengers”, telles que Deutsche Bank et Rabobank. (Belga)EN PANNEBekaertflancheLe titre du groupe belgeBekaert a enregistré la pluslourde chute au sein du Bel20,lundi. La progression de l’actionInBev a toutefois permis àl’indice belge de limiter lesdégâts, les autres marchés ayantperdu davantage. (Page 34)Acier - CRISEOptimismechezlessidérurgistesw Pour des experts, ils ontassez de réserves financièrespour limiter l’impact de lacrise pour les salariés.w Mais la consommationbaissera de 2 pc en 2008.w ArcelorMittal privilégieraitson cours de bourse et leredressement de son bilan.Quel sera l’impact de lacrise financière sur l’activitédes sidérurgisteseuropéens ? Syndex, lecabinet d’experts comptablesfrançais l’a évalué et a rédigéun rapport à l’intention desmembres du comité d’entrepriserestreint d’ArcelorMittal qui seréunissent ce mardi 18 novembre.La crise aurait entraîné unechute brutale du prix des matièrespremières (minerai de fer, ferraille,zinc). A titre d’exemple, laferraille qui a enregistré un pic de750 dollars la tonne en juinjuilletne se négociait qu’auxalentours de 384-406 dollars enseptembre, “des niveaux comparablesà ceux de 2007”. “La baissedu prix des matières premièresferreuses n’est pas obligatoirementune bonne nouvelle pour lessidérurgistes intégrés comme ArcelorMittalou Tata Corus qui tirentavantage de leur autosuffisancecomparé à leurs concurrentset bénéficient donc d’uneconjoncture où les prix de l’acierM Les travailleurs d’ArcelorMittal manifesteront leurs inquiétudes ce mardi lors du comité d’entreprise restreint à Luxembourg.sont maintenus à un niveau élevépar le coût des matières premières”,lit-on dans le document dont“La Libre” a eu connaissance.D’après les experts de Syndex,la consommation d’acier devraitreculer de 2 pc en 2008 et 2009.“Si pour l’ensemble 2008, les importationsdans l’Union européennedes 27 seraient en recul de17 pc, une augmentation de 3 pcest prévue pour 2009. En parallèle,malgré un recul au derniertrimestre, les exportations européennesseraient en hausse de 9 pcen 2008 et devraient retrouver unniveau comparable en 2009”, disent-ils.Ils indiquent même queles fondamentaux du marché desaciers ne changeraient pas significativementà plus long terme.“Les acteurs de la profession estimentque le marché de l’acier seraen croissance dans les années àvenir. Certes, le rythme sera pluslent que lors des cinq dernièresannées, mais 3 pc à 5 pc d’augmentationpar an représenteraientau moins 40 millions detonnes supplémentaires par anmises sur le marché : un niveaubien meilleur que celui d’avant2002”, résume Syndex, précisantque le principal vecteur de croissanceserait toujours les paysémergents, “et surtout la Chine”.MICHEL KRAKOWSKI/BELGAManif des syndicatsD’après eux, les sidérurgistesne devraient pas être trop ébranléspar la crise. “Dans tous les cas,on peut penser que les groupes sidérurgiquesont accumulé suffisammentde réserves financièrespour pouvoir amortir les conséquencesde la crise actuelle pourles salariés”, affirment-ils. Syndexa identifié les défis auxquelsest confronté ArcelorMittal auregard de la crise : redressementdu bilan consolidé et du cours debourse, quel rôle donner auxémissions de CO 2 dans la décisiond’arrêt des hauts fourneaux, préférencepour les liquidités, etc.En attendant, le comité d’entrepriserestreint d’ArcelorMittalde ce mardi 18 novembre auGrand-duché de Luxembourg esttrès attendu. Après l’annonce demise à l’arrêt de plusieurs outils(mise en veilleuse d’une douzainede hauts fourneaux, fermeture delignes d’électrozingage et depeinture, etc.) notamment enBelgique et en France, les travailleursse demandent si le sidérurgisteleur réserverait de nouvellessurprises à l’issue de laréunion de cet après-midi. Pourtenter de peser sur les événements,la CSC-Métal de Liège etdes Métallos de la FGTB de Charleroiorganiseront une manifestationdevant le siège du groupe àLuxembourg. “Le but est d’exprimernotre inquiétude et notre mécontentementdevant la situationque le groupe impose aux travailleurspar des fermeturesd’outils”, fustige Jordan Atanasov,secrétaire régional de la CSCMétal (Liège-Huy-Waremme).Les Métallos liégeois de la FGTBne feront pas le déplacement estimantque la réunion du comitéd’entreprise restreint de ce mardin’est pas importante.Philippe LawsonAutomobileDeNewYorkàBerlin,mobilisationgénéralepourl’automobilew L’Europe passe à l’action, lesdémocrates US promettent.Le secteur souffre très fort.Frappé de plein fouet par lacrise financière, le secteurautomobile fait l’objet detoutes les attentions. Petit tourd’horizon de l’actualité de ces dernières1vingt-quatre heures.La Banque européenned’investissement, bras financierde l’Union européenne,est prête à augmenter nettementson volume de prêts pour aider lesecteur automobile européen encrise. “La BEI va proposer auxministres des Finances d’augmenterson volume de prêts de 20à 30pc en 2009 et 2010, c’est-àdirede 10 à 15 milliards d’eurospar an”, a indiqué un porte-parole.Les ministres de l’UE devraientse prononcer sur cetteproposition le 2 décembre, a-t-ilajouté. Une partie de ces nouveauxprêts sera destinée à l’industrieautomobile, dans le cadred’une série de propositions pourdévelopper les transports plusverts, a-t-il ajouté, sans préciserle 2montant des aides.La Maison-Blanche a assurélundi que l’administration nevoulait pas la faillite de l’industrieautomobile américaine maisque les constructeurs, qui réclamentau Congrès une aide supplémentaire,devaient se contenterdes fonds déjà disponibles.“Nous pensons que cette aide, a-tellepoursuivi, doit provenir duprogramme créé par le Congrèsqui était spécifiquement destinéà l’aide aux constructeurs automobiles”(NdlR: le programme de25 milliards de dollars de prêtsqui doivent être attribués par le14 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U Edépartement à l’Energie). Maisles fonds n’ont pas encore été débloquéset General Motors, Fordet Chrysler, en situation financièrede plus en plus périlleuse,demandent désormais 25 milliardssupplémentaires pour renflouerleurs caisses. L’état-majordes parlementaires démocrates aannoncé son intention de se battrepour obtenir cette aide complémentairede 25 milliards pourles trois grands groupes de Détroit.3Le gouvernement allemanda affiché lundi sa déterminationà coups de réunions decrise pour aider l’automobile, etnotamment Opel, la filiale duconstructeur américain en détresseGeneral Motors, qui auraitbesoin d’au moins un milliardd’euros sous peine de mettre enpéril 100000 emplois, selon unexpert. Le cas du constructeurdes Corsa ou Astra est particulier.Comme ses concurrentseuropéens qui peinent à écoulerleurs modèles, il a annoncé desbaisses de production, entraînantd’importantes mesures dechômage technique. Mais Opelest aussi la victime collatéraledes difficultés de sa maisonmère,au bord de la faillite et contrainteà appeler au secoursl’Etat fédéral américain. Selon lapresse, GM devrait deux milliardsd’euros à sa filiale. Sa trésorerieinquiète, de plus, leséventuels “financeurs” d’Opel,réticents à s’engager auprès de lafiliale européenne. Au final, celle-cia donc fini par se tournervers les pouvoirs publics. Nonsans que cette démarche ne suscitela polémique. C’est que legroupe Opel n’est plus allemandet qu’il est filiale d’un géant américaindans un pays qui cultivedes sentiments “patriotiques”vis-à-vis de son industrie automobile,selon le ministre des Finances4Peer Steinbrück.Le constructeur françaisRenault va réduire d’environ25pc sa production au quatrièmetrimestre dans le monde pour répondreà la baisse de la demande,a annoncé la direction. Renaultavait indiqué vendredi que cinqde ses usines en France et en Europeseraient concernées par desfermetures temporaires pourfaire face à la chute des ventesd’automobiles. “En 2009, le marchéautomobile en Europe sera enforte baisse –d’au moins 20pc– eton devrait noter un arrêt de lacroissance dans les pays émergents;des zones qui étaient encore,il y a peu de temps, entre 10et 15pc de hausse”, a affirmélundi la direction de Renault.P.Lo (avec AFP, Reuters)© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


É C O N O M I ETélécoms - INTERNETBelgacom,pionnier-leaderdel’ADSLw Il y a dix ans, Belgacomlançait l’ADSL. Et se forgeaitune place de choix grâce à unréseau de haute qualité.w Deux nouvelles offressaluent cet anniversaire.Plus de trafic, plus vite etmoins cher : en dix ans,Internet n’a cessé d’évoluervers de meilleuresperformances. La vitesse est devenue60 fois moins chère, le volumesix fois supérieur. Si ceschiffres ne concernent que Belgacom,ils n’en reflètent pas moinsune évolution globale.Belgacom a joué un rôle majeurdans la révolution électronique.Il y a tout juste dix ans, l’opérateurhistorique fut l’un des premiersau monde à lancer l’ADSL.Il faut dire que la Belgique n’y estpas pour rien dans l’émergencede ces technologies : les premièreslignes DSL au monde sontnées à Anvers, en 1998, desœuvres des chercheurs d’AlcatelBelgique. Dès 2003, la couvertureADSL de notre pays est quasi-totale(99,85 pc). Un recordmondial.Belgacom lance la première offrecommerciale d’ADSL en1999 : elle coûte alors 248 eurosd’installation et 37,18 eurosd’abonnement mensuel. Vitessemaximale : 64 Kbps (upload) et300 Kbps (download).Aujourd’hui, non seulementles formules tarifaires se sontmultipliées, mais elles sont bienmeilleur marché. C’est que laconcurrence est nettement plusvisible qu’auparavant, même siBelgacom est parfois accusée del’entraver. La connexion “BelgacomBudget Go”, la moins chère,nécessite 69 euros d’installationet un abonnement mensuel de20 euros (128 Kbps en upload et1 Mbps en download). On situedonc bien la baisse des prix sur lelong terme.En 2000, à peine 7500 personnesétaient clients ADSL de Belgacom.Ils étaient déjà 517000fin 2002… En 2004, le groupelance son réseau de fibres “broadway”et devient un pionnier de latechnologie VDSL, qui débouchepeu après sur le VDSL2 et l’IP.Près de six Belges sur dix profitentactuellement de ces technologies,et peuvent ainsi bénéficierde la télévision digitale haute définition.Lancée en 2005, BelgacomTV avait, elle aussi, des airsd’opération pionnière, avec undémarrage difficile. Aujourd’hui,l’offre triple-play (Internet, téléphonieet télévision) a trouvé sonrythme de croisière.Et demain ?Le développement se poursuit,et il passe aussi bien par la technologieque par de nouvelles offrestarifaires. Belgacom a présentéhier deux nouveautés.L’une d’entre elles est le “MobileInternet Free Weekend”, une optionmobile gratuite : les clients“Internet Go” et “Plus” pourrontdésormais surfer gratuitementles week-ends et jours fériés surleur ordinateur portable. Unesimple clé USB (109 euros), branchéesur le portable, suffit poursurfer gratuitement dès le vendredisoir. “C’est la philosophie deconvergence et de mobilité”, rappelleKoen Tack, de Belgacom.“Pour souligner cette convergenceentre le fixe et le mobile, le nomcommercial ne fait plus référenceSavez-vous comment l’électricité est transportéeavant d’arriver chez nous?à la technologie ADSL, et devientdès lors Belgacom Internet.”L’autre opération cible les débutants,au travers d’une offreglobale comprenant un PC, unesuite de logiciels et un supporttechnique pour un total de1 199 euros. L’abonnement à latoile, en option, bénéficie d’uneinstallation gratuite. S’il le souhaite,le client recevra une journéede formation aux rudimentsde l’informatique.O.Sta.TélécomsEasynet acquiertTelindus Chineet Hong KongEASYNET GLOBAL SERVICES aannoncé lundi l’acquisition deTelindus Hong Kong et de TelindusChina. “Cette acquisition permetde renforcer notre empreintedans le Pacifique asiatique tout enrenforçant notre capacité à servirnos clients importants dans la région”,a déclaré David Rowe,CEO d’Easynet. “La vente des filialesde Telindus à Hong Kong eten Chine s’inscrit parfaitementdans notre stratégie internationale.Easynet Global Services resteracertainement un partenaire privilégiéde Telindus pour servir nosclients internationaux dans cetterégion”, a de son côté souligné lepatron de Telindus, Michel DeCoster. nElia, propriétaire et gestionnaire du réseau à haute tension belge, a pour missionle transport de l’électricité. Depuis un parc éolien en mer, un barrage dans lesAlpes ou une centrale en Belgique jusqu’au grand consommateur industriel oujusqu’à votre distributeur qui l’acheminera, à son tour, jusqu’à votre salle de bainou votre frigo. Nos équipes de spécialistes utilisent pour cela des technologiesavancées et respectueuses de l’environnement, pour votre plus grand confort.Acteur clé du marché de l’électricité, nous travaillons également chaque jourà son amélioration, en développant les outils qui permettent d’aller chercherl’électricité là où elle est, au meilleur prix, partout en Europe.Pour tout savoir sur Elia, rendez-vous sur www.elia.be.AGB/FOTOLIAM Fin septembre, Belgacom comptait1314965 clients large bande.L A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 15© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


HDistributionProjet d’accordsocial approuvéchez CarrefourLES DÉLÉGUÉS DU SYNDICATchrétien CNE ont approuvé, à96,7 pc des voix, le projet d’accordsocial négocié avec la directiondu groupe de distributionCarrefour concernant les conditionsde travail du personnel dunouvel hypermarché de Bruges.Leurs collègues du Setca (syndicatsocialiste) ont voté oui “à unetrès large majorité”. La directions’est réjouie de cette conclusion.Le syndicat chrétien des employésLBC a, lui, reporté sa décisionà jeudi. Le front communsyndical avait mené des actionspendant plusieurs semaines pourprotester contre la volonté de ladirection de Carrefour d’appliquerune commission paritairemoins favorable aux travailleursde l’enseigne brugeoise. (Belga)AutomobileD’Ieteren abaisseses prévisionsLE GROUPE AUTOMOBILE D’IE-TEREN a abaissé ses prévisionsde bénéfice pour l’ensemble del’exercice. Le bénéfice courantavant impôts ne sera désormaisplus “environ stable”, mais un peuplus faible qu’en 2007. C’est surtoutla filiale de location Avis Europe– contrôlée à 60 pc par D’Ieteren– qui souffre plus qu’attendudu ralentissementéconomique. Avis va se séparerde 5 pc de son personnel (315emplois) et fermer quelquespoints de location. D’IeterenAuto a bien résisté au 3 e trimestre,avec + 6 pc des ventes. (Belga)MédiasRoularta prévoitun bénéfice enbaisse pour 2008ROULARTA MEDIA s’attend àune baisse de son bénéfice en2008, alors que, fin août, l’entreprisetablait encore sur une augmentation.A cause de la criseéconomique et financière, les revenusde la publicité sont souspression, surtout en France.Roularta réalise pourtant en2008 une croissance de son chiffred’affaires (+0,5 pc à 149,7 millionsd’euros au 3 e trimestre).Mais l’entreprise fait face à unehausse des coûts (salaires et papier),ce qui entraînera une diminutiondu bénéfice par rapport à2007. (Belga)En très brefROYAL BOCH,la faïencerie deLa Louvière, menacée de mise enfaillite, a obtenu lundi un sursis desix mois en concordat judiciaireauprès du tribunal de commercede Mons. nLES PRIX DU PÉTROLEont finien forte baisse lundi à New York,sous la barre des 55 dollars, enrecul de 2,09 dollars par rapportà la clôture de vendredi. nMédias - INNOVATIONw Le quotidien populaire dugroupe IPM joue, une fois deplus, la carte de l’innovation.w La “DH” passe au formatcompact, inédit en Belgique,et devient tout en couleur.Surprendre, mais sansbousculer. C’est le parilancé par la “DH – LesSports” – ne dites plus“Dernière Heure” ! – à partir dece mardi. La surprise ? Un formatcompact tout à fait inéditsur le marché de la presse quotidiennebelge, voire européenne.Adieu au tabloïd, adopté par nosconfrères dès 1997 (en avance dequelques années sur beaucoupd’autres titres), et place à un formatencore plus maniable. Maiscomme dans toute réforme, il fallaitne pas effrayer les fidèles lecteursdu journal. Ceux-ci retrouverontdonc de très nombreux repèresde l’ancienne formule.La conception et l’accouchementdu “bébé” auront été longset minutieux. “Ce projet, nous leportons depuis 2006”, indiqueHubert Leclercq, rédacteur enchef, lequel fut également del’aventure du tabloïd en 1997.“Cette réforme du compact estplus marquante à mes yeux,poursuit-il. En 1997, nous avionsÉ C O N O M I ELa“DH”,c’estducompactencouleurLa Dernière Heure - Les Sports www.dh.be Mardi 18 Novembre 2008 NAMUR-LUXEMBOURG> ZOOMÜ5JOCKMANSBenoîtPoelvoordeinternéaprèsunaccidentd’auto!PHOTONEWS> SPORTÜ4 ET 6LegearetMbokanisontsurledépartpour...janvierQUOTIDIEN - N° 323 - 103 E ANNÉEBelgique:1€-France:1,50€-Luxembourg:1€-Espagne:2€3° 8°déjà expérimenté le tabloïd avecnotre supplément sportif. Ici, audelàde la forme, nous avonsl’ambition de tirer la “DH” vers lehaut sur le plan qualitatif.”Cette qualité passe avant toutInnovation- SANTÉVingtansd’attentepourl’inventeurduGiroplanw M. Lequeux présentera saplate-forme de rééducationmusculaire à CréaWal.(!4BD64F-cabcgb!:O;RNamurDEMOULINDramedeNivelles:touslesdétailsexclusifsdudossier!INFOGÉÜ2 ET 3Concours Disneyland:2 places à gagner par heureZOOMÜ4MaîtreHisselrenvoyéencorrectionnelle!INFOGÉÜ13M La “DH” : plus compacte, plus séduisante, pluscolorée. Et toujours populaire.Ce mercredi, Bruno Lequeuxdéfendra son projetdevant les investisseursde CréaWal, le forum des acteursde croissance à Louvain-la-Neuve. Ce pourrait être là pourlui l’aboutissement de plus de 25ans de recherche et d’attente. Celicencié en kinésithérapie y présenterason invention : le Giroplan.Soit une “plate-forme derééducation programmable etportable”, qui se présente sous laforme d’un plateau tournant à360° et complété par une interfaceélectronique.En bref, le système doit permettreau patient de prendreconscience du mouvement à réaliser,et donc de mieux le réaliser.Cet outil, Bruno Lequeux en adéposé le brevet en… 1985. Et en1987, le Giroplan rafle plusieursprix au Salon des inventions deGenève. Bruno Lequeux trouveaussi un “mécène” (Philippe Lippens),pour financer son invention.Mais le développement enest interrompu : M. Lippens décèdeen effet en pleine expansionde la société. “J’étais en positionvirtuelle de faillite jusqu’en 2000.Entre-temps, le brevet est tombédans le domaine public”, expliqueM. Lequeux. Un nouveaubrevet a donc été déposé vendredi.Bruno Lequeux se sent enfin“en sécurité”. Car ces dernierstemps, confiant en son projet, il apris de nombreux contacts, avecla crainte de voir ses idées soufflées.“Le complexe de l’inventeur”,note Pierre Leclercq, del’OFI, qui a conseillé le kiné à laRégion wallonne, où on lui a octroyéune bourse de pré-activité.Depuis 1985, Bruno Lequeuxa modernisé son projet. Le Giroplandoit notamment se compléterde capteurs sans fil, connectésà un ordinateur, ce qui permettrade “modéliser lamusculature au travail”. L’inventeura consulté le labo de télécommunicationsde l’UCL : latechnologie actuelle est “suffisammentmature” pour le projet,selon le professeur Macq, quicompare ce “réseau de capteurs”pourvu d’un “feed-back visuel” àla console Wii. Mais il reste dutravail, même si le domaine est“très porteur”…Pour le professeur Sturbois,responsable durant 20 ans del’Institut de réadaptation (IEPR)à l’UCL, la demande existe et“l’idée est bonne – l’aspect compactet physiologique est digned’intérêt – encore faut-il la réaliser”.Pour lui, “il manque la priseen main de l’appareil par un laboplus sérieux, ce qui nécessite uninvestissement”. M. Lequeuxévalue la recherche à 18 mois, etson besoin de financement de600 000 à un million d’euros. Ilvise les marchés de la rééducation,sportif, et du bien-être.So. De.par l’impression du journal sur denouvelles rotatives. Avec un doubleatout : l’impression tout encouleur et à chaud (une technique“heat set” permettant un meilleurrendu, très proche de la qualitéD.R.magazine). Quelques mois avant“La Libre” (éditée elle aussi parIPM), la “DH” va ainsi quitter lagrisaille pour un univers coloréjouant à plein la carte de la photoet de l’infographie. Graphiquement,la nouvelle “DH” – qui a travailléavec le bureau suédois “A4”de Pelle Anderson, créateur de“Metro”, et le bureau de designbelge Minale – s’offre une évidentecure de jouvence.Le contenu, lui, se déclinera dulundi au vendredi sur 64 pages(contre une moyenne de 52 actuellementen format tabloïd) répartiesen trois cahiers : informationgénérale, sport, culture/people(“Zoom”). Le samedi, la “DH”comptera pas moins de 160 pages(!), accueillant les suppléments“Les Sports Mag” et “Télé DH”.L’édition dominicale contiendraune petite nouvelle – “Lola” – profiléesur le segment du féminin familial.Le format compact imposeraaux journalistes de réduire la longueurde leurs articles et d’êtreplus sélectifs dans les choix dessujets. “C’est la fin de l’exhaustivité,analyse Hubert Leclercq, auprofit d’un journal qualitativementplus dense, avec un rôle prescripteurplus appuyé. Il y aura davantagede conseils et de commentaires,tout en restant le quotidiendu direct.” Aux lecteurs de juger.P.-F.L.Transport - BILANChiffresenhaussede5%pourAlstomBelgiquew Du 1 er avril au 30 septembre,le groupe a réalisé des ventespour 178 millions d’euros.Malgré la crise qui secouele secteur bancaire et quis’installe dans l’économieréelle, certaines entreprisessemblent tirer leur épingle dujeu. C’est notamment le cas dugroupe français Alstom et de safiliale belge. Entre le 1 er avril et le30 septembre 2008, Alstom Belgiquea réalisé des ventes pour178 millions d’euros (dont près de80pc dans le secteur transport),en hausse d’environ 5pc par rapportà la même période en 2007.“Nous sommes relativement contentsde notre performance. Maisil faut préciser que nous évoluonsdans un secteur (mobilité, transportpublic) dont les fondamentauxsont toujours bons. Nousn’avons pas encore eu d’annulationde commandes, mais la prudences’impose, car il faut voir siles méthodes de financement denos clients seront toujours aussibien favorisées. Par ailleurs, toutdépendra aussi de l’attitude despouvoirs publics en matière deréalisation de grands travauxd’infrastructures, c’est une des optionspour relancer l’économie”,nous a confié Marcel Miller, présidentet CEO d’Alstom Belgique.Au niveau des commandes,AlstomBelgiqueadequoioccuperses usines pendant quelquetemps et s’adapter pour limiterl’impact de la crise sur ses activités.La SNCB vient de commanderà sa division transport956 équipements pour l’installationdu système de sécuritéTBL1+ sur ses locomotives etautomotrices. Il s’agit, en fait,d’une commande complémentairepuisque l’entreprise ferroviaireavait choisi, l’an dernier, AlstomTransport pour la fourniture de866 équipements du même type.Ces deux commandes sont assortiesd’un contrat de maintenancede 10 ans et portent sur un montanttotal de 27,4 millions d’euros.Le système TBL1+ comprend notammentle freinage automatiquepermettant d’empêcher le franchissementde ces signaux imposantl’arrêt.Alstom cherche des brasAlstom Belgique a aussi reçudes commandes de la DeutscheBahn et de l’opérateur privé Mitsui.La filiale belge doit égalementlivrer des convertisseursauxiliaires pour des locomotivesau Maroc et en Chine.A l’instar de la maison-mère,elle clôture son bilan au 31 marset, pour l’exercice 2008-2009, elleprévoit d’afficher des résultatsstables par rapport à 2007-2008,soit 314 millions d’euros.En matière d’emplois, la filialebelge a recruté 27 personnes depuismars 2008 et cherche encoreà engager une vingtaine de travailleurspour des postes d’ingénieurset des techniciens.Ph. Law.16 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U E© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


PIERRE BODSONSCÈNESMarcia,elledanseDans “Marcia Hesse”,d’une langue à la foiséconome et inventive,Fabrice Melquiot exploreà travers la familleles mécanismes du deuil.Une mise en scène simpleet ingénieuse de GeorgesLini pour ce spectacledu Zut à l’Atelier 210– jusqu’à samedi. p.19Libre2n C U LT U R E pp. 17-20n T É L É V I S I O N pp. 23-26n G R A N D A N G L E pp. 28-29n D É B A T S pp. 30-31n É L E C T R O p. 32CAHIERDÉTACHABLEScènes et CinémaIlEtaixunsoirdefêtew Le Théâtre de la Toisond’Or et les Soirées Cabaretrendent hommage à PierreEtaix.w A 80 ans, le clown etréalisateur perpétue, latradition du burlesque.w Et se bat pour retrouver lesdroits sur ses films.ENTRETIENALAIN LORFÈVREPierre Etaix aura 80 ans le23 novembre prochain,mais c’est ce 18 novembreque le Théâtre de laToison d’or lui fait la fête (lire cicontre).Les souvenirs de “Yoyo”,“Le Soupirant” ou “Le grandamour” seront présents, toutcomme ceux des maîtres du burlesque– les Keaton, Chaplin, HaroldLloyd– qui faisaient rire legamin de Roanne. “Ce qui fait laforce des comiques de la belle époque,note Pierre Etaix, c’est qu’ilstraitaient des problèmes fondamentaux: la faim, la mort, le courage.Il n’y a pas de situation comique.Seulement des situationsdramatiques qui prêtent à rire.”Dessinateur de vitrauxLe chemin vers les feux de larampe de Pierre Etaix est passépar le dessin. Son père demandeau facteur de vitraux Théodore-Gérard Hanssen de lui donnerdes cours de dessin. “Il m’a apprisbeaucoup sur tous les plans”,s’émeut encore Pierre Etaix, quitraça pour son maître les cartonsde nombreux vitraux, dont ceuxde la Chapelle de la Vierge du Sacré-Coeurde Paris. Cette formationle mène à l’affiche et à l’illustration– il signera dans la revue“Le Rire”. Ce rire que le jeuneEtaix rêve de susciter chez sescontemporains : il commence àproduire des numéros burlesquespour les music-halls encore en voguedans la France des années50. “C’est le contact avec le publicqui fait qu’on peut devenir un personnageà part entière. J’ai ainsifait évoluer un numéro de huitminutes pendant des années.”Un jour, il entend Jacques Tatidire à la radio que les comiquesqui dessinent ont un avantage,parce que le sens d’un gag peutêtre matérialisé par un dessin.“Je lui ai aussitôt écrit une lettre.Trois mois plus tard, son assistantme répond en m’engageant àtéléphoner à Jacques Tati.” De filen aiguille, le clown velléitaire seM Pierre Etaix, des rêves plein la tête, photographié au “Variétés”. Quoi de plus normal pour un chantre du music-hall ?retrouve devant la porte de l’atelierde Monsieur Hulot, à Paris.Le maître jauge l’apprenti. “Voulez-vousêtre comédien ?” “Non”,répond Etaix. “Très bien”, répondTati, qui a les comédiens en horreur,“voulez-vous faire du cirque?” “Oui !” “Vous n’y arriverezpas : c’est un milieu très fermé.”Etaix montre ses dessins. Tati lesregarde pendant deux heures, ensilence. Puis propose au jeunehomme de collaborer à son prochainfilm. Pendant quatre ans,Etaix participera à la gestion et àla création de “Mon Oncle”, allantjusqu’à esquisser la silhouette deMonsieur Hulot et à signer la célèbreaffiche du film.La collaboration aurait pu sepoursuivre – selon les vœux deTati lui-même. Mais Pierre Etaixrêve toujours de cirque et finitpar parvenir à monter un spectacleavec le clown Nino pour Médrano.“Je n’ai jamais eu envie deprolonger ce que j’avais déjà faitavant. On apprend tous lesjours.”Tati lui en voudra pour son“abandon”, puis le rappellerapour son spectacle live “Jour defête à l’Olympia” en 1960. Puislui en veut encore quand Etaixpassera à la réalisation en 1961,avec deux courts métrages :JOHANNA DE TESSIERES“Rupture”, cosigné avec Jean-Claude Carrière, et “Heureuxanniversaire”, qui décroche unoscar. “J’étais un concurrent. Ilfaudra longtemps pour qu’il mepardonne. C’est vrai que c’est chezlui que j’ai appris le cinéma.”En 1963, Pierre Etaix, toujoursavec la participation deCarrière au scénario, signe sonpremier long métrage, “Le Soupirant”– prix Louis Delluc la mêmeannée. Plus tard, Tati verra“Yoyo”, son deuxième film. “Il nem’avait pas adressé la parole depuisdes années et ne me l’a pasadressée avant ou durant toute laprojection. Puis, après, il m’a faitsigne de la main. J’ai été le voir etil m’a dit : “Pas mal”.”PassionLe cinéma de Pierre Etaix, touten étant dans la continuité de sesprestigieux modèles, est porteurd’une voix particulière. Le cirquen’est jamais loin, comme dans“Yoyo”, où le réalisateur lui rendhommage, tout en portant un regardgentiment moqueur sur latélévision, gentiment chaotiqueet fossoyeuse du music-hall.“Chaque langage à ses spécificités.La télévision a les siennes,comme la scène ou le cinéma.”En 1973, Pierre Etaix fondel’Ecole nationale de cirque, avecsa femme Annie Fratellini. Trente-cinqans plus tard, la passionlui reste vrillée au corps et au visage,qui peut s’illuminer d’unmasque de fantaisie. “C’est un engagement,ce métier. Il fautl’aimer passionnément, sinon onne donne au public qu’une apparence.”La soirée de ce mardi soirpromet d’être généreuse et humble,à l’image de l’artiste qui, endépit de ses déboires, rêve encorede cinéma – il a écrit un scénarioil y a deux ans. Malgré son patronyme,Pierre Etaix ne se conjuguepas à l’imparfait. nÉVÉNEMENTUn “Cabaretburlesque”PremièredestroissoiréescabaretorganiséesparVéroniqueNavarreetNicolasCroussepourleThéâtredelaToisond’Or,la“Soiréeburlesque”enl’honneurdePierreEtaixseferasanslesfilmsdecedernier:suiteàunconflitjuridiqueavecsonancienneavocateetlefrèreproducteurdecelle-ci,leréalisateurn’aplusledroitdemontrersonœuvre(pourlesdétailsetunepétitiondesoutien,voir:www.lesfilmsdetaix.fr).OncélébreradoncleburlesquequiluitienttantàcœurviadesarchivesdelaRTBFet desextraitsdesfilmsdesesmaîtres–Keaton,Chaplin,…Surscène,AbeletGordon,NoëlGodinetAlainBerenbaumserontdelapartieetonnousprometdessurprises.Etmêmesilasoiréeneseveutpasmilitante,lemondeducinémabelges’estmobilisé:JacoVanDormaeletJoachimLafosse,entreautres,ontparticipéaumontagedesextraitsavecAlexandreBeney. nw Ce 18/11 à 20h – Théâtre de la Toison d’Or396-398 Galeries de la Toison d’Or, 1050Bruxelles, 02.510.05.10 – Webwww.ttotheatre.beL A L I B R E 2 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 17© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


MusiqueMcCartney veutsortir un morceaude 1967PAUL MCCARTNEY ESPÈREPOUVOIR sortir “Carnival of Light”,un morceau expérimentalenregistré par les Beatles en1967, mais jamais publié depuis.La bande des quatre a diffusé cetenregistrement en public uneseule fois, au cours d’un festivalde musique électronique à Londres.On y entend un peu detout, guitare, orgue, ou encoreMcCartney et John Lennon entrain de crier “Barcelone !” et“Are you all right ?”. McCartneyraconte avoir demandé, au coursd’une séance en studio à AbbeyRoad, aux autres Beatles de“tourner autour de tout le matos,de taper dessus, jouer, crier. Pas besoinque ca ressemble à quoi que cesoit”. ”J’aime, parce que c’est lesBeatles en liberté, en hors piste”,déclare-t-il dans un entretien quisera diffusé jeudi prochain à laBBC, et dont “The Observer” apublié des extraits dimanche.McCartney, qui possède toujoursune bande originale (master)de “Carnival of Light”, estimeque “le temps est venu” pource morceau. Revenant sur son intérêtpour la musique d’avantgarde,celui qui fut toujours considérécomme le plus “mélodique”des Beatles explique que“Carnival of Light” a été inspirépar John Cage et Karlheinz Stockhausen.Et d’ajouter qu’il avaitvoulu inclure ce morceau dansl’Anthologie des Beatles, maisque ses compagnons avaient refusé.Aujourd’hui, McCartneyaura encore besoin de l’autorisationde Ringo Starr et des veuvesde John Lennon et George Harrison.(AP)MusiquePlus de 35000personnes au“I Love Techno”PLUS DE 35000 PERSONNES ontparticipé, dans la nuit de samedià dimanche à Gand, à la treizièmeédition du festival I LoveTechno, consacré aux musiquesélectroniques. Les amateurs ontpu se trémousser sur les beatsdes DJ les plus en vue du moment,comme Digitalism, Underworld,Justice, Boys Noize,Dave Clarke et Richie Hawtin,répartis dans pas moins de sixsalles thématiques. Ils ont égalementpu participer à des installationsinteractives, sous l’œilbienveillant de la ministre flamandedes technologies, PatriciaCeysens. Relativement peud’incidents ont été portés à laconnaissance de la police, au vude la taille de l’événement. Unevingtaine de personnes ont dûrecevoir des soins sur place, etdouze ont été emmenées à l’hôpital.Une quarantaine de personnesont été interceptéespour possession de drogue –quatre ont été arrêtées. La policea confisqué 26 grammes despeed, 230 pilules d’ecstasy, 52grammes de cocaïne et 465 vignettesde LSD. (Belga)En très brefLE FONDS INBEV-BAILLETLATOURa passé un accord avecla Chapelle musicale ReineElisabeth et a décidé d’attribuerpendant 3 ans, à partir de l’annéeacadémique 2008-2009, lesbourses d’étude pour un montantglobal de 125000 euros à dejeunes musiciens pour leurpermettre de parfaire leurformation à la Chapelle. nC U L T U R EScènes - CRITIQUELesjeunesgardent-ilsnotreidéalisme?w Au KVS, étonnante etludique vision de ce quepensent les jeunes actuels.w 14 jeunes et brillantsacteurs, pour un théâtre,“oreille dans la ville”Le KVS, le théâtre flamand(devenu souventfrancophone !), a menéun projet instructif pourmieux connaître ce que pensentles jeunes d’aujourd’hui. Commentvoient-ils leur engagementdans la société ? Quelle est leurvision d’un “changement” possible? Gardent-ils l’idéalisme deleurs parents ?Ce projet intitulé “Pain perdu”a été mené en trois étapes. Il yeut d’abord de longues interviewsfilmées de trois militantsexemplaires : Anne Morelli, professeurd’histoire à l’ULB, etchantre de la laïcité, Louis VanGeyt, ex-président du parti communisteet Mohamed El Baroudi,réfugié politique et militantdes droits de l’homme.Ces films ont été visionnés etdiscutés par 76 jeunes de 18 à 26ans, de toutes origines, francophoneset néerlandophones, venusautant du service d’aide à lajeunesse que des unifs. L’écrivainPol Hoste les a longuementinterrogés sur leur version d’unchangement possible. Il fut, dit-il“leur guide, leur ami ou leur ennemi”.Il en a tiré 47 textes, descourtes scènes, drôles, ironiques,secouantes ou désabusées, quireflètent de manière théâtraleles propos de ces jeunes.Dans un troisième temps, cesOpéra - CRITIQUE“Cosi”,entouteambiguïtéw Version pétillante à Paris, deSpinosi et Génovèse, auThéâtre des Champs Elysées.M Quatorze acteurs, néophytes, sortis de dernière année de conservatoires francophones et flamands, jouent “Pain perdu”textes ont été mis en scène parWilly Thomas et Guy Dermulpour 14 futurs acteurs choisisparmi les étudiants en dernièreannée des écoles de théâtre deLouvain, Liège, Louvain-la-Neuve, Bruxelles, Anvers etMaastricht.Le résultat est passionnant.Ces jeunes acteurs (la majoritéjoue en français, les autres sontsurtitrés) sont très convaincants.Ils ont toutes les audaceset le spectacle est drôle, grinçantet inventif. On découvre grâce àeux, ces petits textes qui disentce que les jeunes gardent souventpour eux, caché sous leurperpétuel Ipod. Ils n’ont plus besoindes mots en “isme” qui berçaientleurs parents. Ils sont plussceptiques et se méfient des généralisations.Mais ils ontl’éclat de la productiondonnée en ceN’étaitmoment au Théâtre desChamps Elysées de Paris, onpourrait qualifier d’“ humble” lavision des jeunes maîtresd’œuvre. Jean-Christophe Spinosicôté musique, Eric Genovèse(sociétaire de la Comédiefrançaise) côté mise en scène,semblent en effet s’être attachésà délivrer “Cosi fan tutte” tel queses auteurs, Da ponte et Mozart,l’ont écrit, tout simplement.C’est devenu une rareté. Cela n’apas empêché nos maîtresd’œuvre de délivrer jusqu’à ladernière pépite de sens enfouiedans l’opéra, avec la projectionen surtitres du livret complet,dans une excellente traduction.Un livret qui – comme le signaleEric Genovèse dans un entretienavec Chantal Thomas – ne seraitpas une très bonne pièce de théâtremais fonctionne admirablementavec la musique de Mozart,sans doute “parce qu’il (le livret)lui laissait l’espace suffisantpour créer une tension qui rendepalpable l’inaccessibilité du secretmême de l’amour”. Tout celaa déjà été dit cent fois, ici aumoins on en tient compte.Dans les décors de JacquesGabel – un XVIII e siècle stylisé,tout de grâce et de lumière – lessix personnages évoluent dansl’apesanteur du pur jeu des passions.Mélange d’innocence et depulsion, de sincérité et de dissimulation,tout est mené à vive allurepar une direction d’acteursnaturelle, expressive, rythméeetc. mais toujours mesurée. Leschanteurs ont suffisamment intérioriséleur personnage pourne pas devoir se mettre sur laM Rinat Shaham (Dorabella) et VeronicaCangemi (Fiordiligi) dans ce “Cosi”© ALVARO YAÑEZd’autres générosités. Plus individuelles.Ils évoquent Marxcomme une figure archaïque, semoquent du poing levé et ilsapostrophent le public pour luidemander s’il compte encore enson sein des socialistes. Ils ironisentgentiment sur les écolos quiramassent les oiseaux mazoutéssur les plages. Ils analysent lesdifférences entre “croire” et “penser”,glosant sur l’athéisme ou lebonheur présumé de ceux quicroient (mais “quand on pense onne croit pas et inversement”).“Ils ont un autre système de valeurs”,explique Pol Hoste. Ilssont plus ouverts à l’Autre. Ilss’intéressent moins aux structuresqu’aux individus. La révolutionexiste encore, mais elle sefait personnelle. Faut-il craindrecette évolution ? Pol Hoste n’entête : même dans la réserve, l’emportementdes sentiments (etdes sens) opère. D’autant que lemetteur en scène et le chef d’orchestrese passent habilement lerelais : la farce pour le premier, ledrame pour le second, avec unterrain de rencontre habilementpartagé : les récitatifs. De tellesorte qu’en pleine action, l’arrivéed’un air ou d’un ensemble –on songe évidemment à la scènedes adieux – bouleverse complètementle déroulement du tempset la teneur des émotions. Et çamarche. Rarement “Cosi” aurafait tant rire et obtenu de tels silences,tour à tour (nous y étionsle 14 novembre).Réalisation bousculéePourtant, si le concept est bienpensé, et globalement réussi, onest loin de la perfection. Jean-Christophe Spinosi déborde detempérament et d’idées, et sonensemble Matheus de virtuosité,mais la réalisation ne suit pastoujours : ouverture supersonique(c’est une marotte) et bousculée,problèmes récurrents ducôté des vents, en particuliers lescuivres (naturels), récitatifs parfoistrès drôles (Yoko Nakamuraau pianoforte) mais déstabilisantset, revers du processusévoqué plus haut, éparpillementsait rien : “C’est comme le cubisme.Au début on s’est contentéde dire que c’était non-figuratifavant de voir sa réelle nouveauté”.Soucieux des autres, traquantles hypocrisies, ces jeunes constatentqu’il y a toujours des boucsémissaires. Même les idéalistesde jadis ne sont pas les derniers,disent-ils, à barrer la route, parexemple, aux “étrangers”. Surscène, une fille joue ce rôle et chaqueacteur, à tour de rôle, luiécrase sur la tête, un œuf frais.“Pain perdu” est un exerciceoriginal, mordant et pétillant, detransformer le théâtre en une“oreille dans la ville”.Guy Duplatw Pain Perdu, au KVS, quai aux Pierres de Taille,7, 1000 Bruxelles. Tél. : 02/2101112, jusqu’au6 décembredu continuum sonore. Quant à ladistribution, jeune et crédible,elle fonctionne très bien sur leplan théâtral mais se révèle disparatesur le plan vocal, ce quicompromet l’équilibre de certainsensembles; de plus, les voixsont assez petites et parfois dépourvuesde couleurs, à l’exceptionnotoire de Luca Pisaroni,magnifique Guglielmo, à touspoints de vue, y compris la “viscomica”. Veronica Cangemi, finemusicienne, triche avec la puissanceet avec les aigus, RinatShaham, Dorabella convaincante,chante souvent trop bas,tout comme le jeune ténor PaoloFanale (26 ans) Ferrando de rêvepar ailleurs. Voix nette et parfaiteintonation, Jaël Azzaretiest une Despina particulièrementdélurée, très drôle dans sestravestissements; Pietro Spagnoli,enfin, est un Don Alfonsoélégant et narcissique, plus Méphisto(de salon) que philosophe,avec voix en rapport : corsée etbien projetée. A découvrir surFrance Musique le samedi 22 à19h30.Martine D. Mergeayw Au Théâtre des Champs Elysées à Paris, les18, 20 et 22 novembre à 19h30. Diffusion endirect sur France Musique le 22 novembre.Info : 00.33.1.49.52.50.50 ou Webwww.theatrechampselysees.frD.R.18 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E 2© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


ÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙC U L T U R EScènes - CRITIQUEAvisdetempêtesurl’île-famillew Georges Lini met en scène“Marcia Hesse” de FabriceMelquiot, à l’Atelier 210.w Un réveillon révélateurde peurs et de tendresses,une plongée dans les non-dits.Je fais du théâtre parce queje crois en l’aventure collective”,confie Georges Linidans sa note d’intention àla mise en scène de “MarciaHesse”. Spectacle estampillé Zut,il a été créé à l’Atelier 210 – sonnouveau toit –, et y trouve l’espacequi sied à cette réunion defamille pour la Saint-Sylvestre :la longue tablée dans la grandemaison qui réunira les générationsalors qu’au dehors le ventgronde, la pluie frappe.De l’aventure collective, envoilà. La tradition et ses remous,remords, regrets, et ses passions,poisons, prisons. Le jour de l’an,prétexte à rassemblement festif,cette année est surtout l’anniversaired’une disparition. Les préparatifsvont bon train : Georgia(Anne-Marie Cappeliez en hôtessedigne et maîtresse mère) etles siens, en attendant les retardataires,dressent la table, s’occupentdes praires, débouchent levin. Quand soudain un motd’Yvonne (Jacqueline Nicolas enaïeule coriace et cocasse) fait déraperla machine et resurgir lesdouleurs enfouies sous les tenuesde soirée et les plaisanteries. Unprénom. Marcia. C’est son absenceque l’on commémore là,bien plus que la “bonne année”M Dans la maison du bord de mer, la tablée hantée par le fantôme de la benjamine: l’absente de plus en plus présente, Marcia.qu’on se souhaite du bout des lèvres.C’est le deuil, l’apaisement,qu’ils cherchent tous, chacun à safaçon. L’une en conviant à la tablele chapeau de paille de sa fille disparue.Une autre balayant seschagrins d’une joie attentive(Martine Willequet). Un troisièmeoscillant entre colère etdouceur, et saisissant l’occasionpour s’affirmer (Thierry Janssen).Un frère bourru (EmmanuelDell’Erba), des amies sensibles(Jasmina Douieb, SophieLinsmaux), un beau-père délicat(Luc Van Grunderbeek), un oncletruculent mais maladroit (MichelIsraël), des cousins à fleur depeau (Sébastien Bonami, MelizzaLeon, Audrey Van Stivendalle).Autour d’eux rôde une ombrevêtue de blanc: Marcia (HélèneCouvert) dont la paroleviendra à son heure, révélatriceet mystérieuse, pleine de vie etcomme un adieu.C’est que la parole, qui fuse,fait défaut aussi dans ce chaudronoù bouillonne la douleur. Etles non-dits pèsent. Et les silencesparlent. Et les mots disentparfois l’inverse des pensées. Etles tendresses s’expriment tantbien que mal. Quant à l’amour…PIERRE BODSONFabrice Melquiot, qui a d’abordété acteur, livre comme auteur unverbe étonnant, apparemmentanodin, économe et inventif, richede son rythme que GeorgesLini a su saisir avec justesse. Samise en scène, simple dans la choralité,s’autorise le zoom autantque le plan d’ensemble, et n’ometaucune de ces figures du quotidien,dans un élan qui va, avechumour et émotion, de la fête aurecueillement.Marie Baudetw Bruxelles, Atelier 210, jusqu’au 22 novembre à20h30. Durée: 1h40 env. De 8 à 16 €. Tél.02.732.25.98,Web www.atelier210.beLittératureHet Beschrijf a dixans et fête celaaussi en françaisPOUR CÉLÉBRER SON DIXIÈMEANNIVERSAIRE, “Het beschrijf”organise le 21 novembre unegrande fête au KVS. Dix auteursde diverses origines possédantun lien avec Bruxelles parlerontde notre identité hybrided’aujourd’hui. Parmi eux, de jeunestalents belges et de grandspenseurs européens contemporains.Comment définissent-ils laposition au départ de laquelle ilsécrivent et s’expriment ? On lessuivra dans un voyage aventureuxau travers de Google Earth,de l’intimité d’un cabinet d’écriturejusqu’à notre planète etmême l’univers, en passant parBruxelles, la Flandre, la Belgiqueet l’Europe. Les auteurs serontaccompagnés par la comédienneViviane De Muynck et le musicienJef Neve. La soirée sera polyglotte,avec des traductions enfrançais et en néerlandais.Des exemples : en quelquesmots à peine, le Danois JensChristian Grøndahl a le don defaire apparaître un univers toutentier. Son dernier roman PiazzaBucarest est publié chez Gallimarden 2007. Lieve Joris a déjàpublié de nombreux ouvragessur le Moyen-Orient et l’Afrique.Parmi les écrivains flamands, saplume est sans pareille pour dépeindreavec une spontanéité etune profondeur saisissantesd’autres pays et cultures. Les romanset essais imprégnés de viede l’Italien Claudio Magris sontdes petites encyclopédies del’histoire européenne. Le voyageurinvétéré Cees Nooteboomest considéré comme l’auteureuropéen par excellence. Lafuite du temps et la frontière entreréalité et fiction constituentle fil d’Ariane de son œuvre. nw KVS, Quai aux Pierres de taille 7, 1000Bruxelles. Rés. :: 02/2101100 ou Webwww.kvs.beConcert - CRITIQUESigurRós,aufirmament,sans(r)appelw Le quartet expérimentalislandais a illuminé ForestNational dimanche soir.Responsable de la remise enquestion musicale de Radioheadil y a huit ans, SigurRós cultive une différencepost rock instrumentale et vocaledont seule l’Islande est capable.Crépusculaire à l’image desneuf mois de journées sans soleilde cette île frigorifique et volcanique,le rock progressif dugroupe a conquis un large public.Le mariage de sons expérimentaux,le jeu de la guitare électriqueà l’archet et la foule d’effetsélectroniques abyssaux n’empêchentpas cet orchestre ténébreuxde se draper d’un sens dela mélodie presque pop. De quoiboucler le concert de ce dimanchesoir à Forest National en unéclair. Si pour cette tournée européenne,le quartet expérimentalemmené par la voie haut perchée– mais toujours juste – de JónÞór Birgiss n’embarquait aucuncuivre ni cordes (on regrette l’absenced’Amiina), les souriresbéats fleurissaient.Etonnant de voir à quel pointles fervents fidèles religieusemententassés dans la fosse deFN n’ont jamais été pris en défautde bavardage. Ni mêmed’applaudissements intempestifslors des passages les plus effacésde la sélection opérée. Uneplaylist bien équilibrée de Ágætisbyrjun à Takk. Sans oublier lesingle et une poignée d’extraitsde leur dernier album au titreimprononçable (“Með suð í eyrumvið spilum endalaust”) quidétonnaient avec l’ensemble.Toutes proportions gardées,leur cinquième effort studioabandonne de fait le spleen desprécédents disques et poussemême à la fête. Les confettismulticolores lancés par milliersdans la salle lors de “Inní MérSyngur Vitleysingur” en témoignent.Discrète et intelligente, la scénographieprojetait sur une toiletranslucide (laissant apparaîtredes éclairages en forme d’étoilespuis de planètes) les transmissionsde caméras psychédéliquesembarquées à bord des instrumentsdu groupe. Fascinant,mais gadget à l’échelle de la magnifiqueprestation sonore claireobscure du groupe qui a fait l’économiede tout rappel malgré lesdemandes acharnées du public.M.-H.T.GAGNANTSDESMOTSFLECHESDELALIBREBELGIQUE(Grillen°213du10au16novembre2008)SansgêneIndécisionDDécampentVieillesagesseRéponse:CAHIERGRILLE LA LIBRE © – N° 213 – DU 10/11 AU 16/11/2008ØØ Oncle Ø AdolescenteØ Blesseren ØF d’Amérique SF ferrant Secteur Ø Dansla ØES Mayenne CpostalMotdedédain Grecque OuvrageAirlégerMorceauH E S I T A T I O NP A R T3Souillé 2Politessesexagérées ÙRayonÙS A L A M A L E C SR A ITruquerdesdésNordAfrcainØCried’effraieÙP I P E R Quidure U L U L A T I O NsixmoisCigarillo ÙProgressentÙN I N A SE V O L U E N TFleursjaunesEnplus(en)ØI V E T T E SRegimbentQuiasubiunchocBruitdiscordantR U E N T EnGueldre AN’importequiDivertieEnoutreBallondes O N Inflammations5 uneattelleA M U S E E Posa I T E MchauffardsØLagaudeenestun ÙA L C O T E S TR E S E D ARéunion1destratègesSuçaslelaitÙ Note ÙS’opposeÙT E T A SR E àlà C I FindeverbeÙE RMotd’amieDemeureArgentØT UTraitsdeplumeGuideØHommesansmaître0I Avoirpeur T R E M B L E RR A T U R E SR E N EIlasonobjectifØØÙ ÙÙPersonnesaustères0ÙSortiesCurieÙÙBonnetoileSurveillancedenuit1 er Prix:leDVDdufilm«DISCO»avecFranckDubosc: P. WARICHET de Wavre.2 e au 20 e prix : 1 BEAU LIVRE (Sélection La Libre Belgique) : V. DEHAYE de Waterloo - G. MARNETH de Auderghem-V.CABYdeRixensart-P.BOUDARTdeRenlies-A.JOIRETdeTaviers-F.HAMOIRdeTournai-P.MINETTEdeSoignies- G. CHAINIAUX-GARNY de Bouge - P. HUYBRECHS de Edegem - O. SCHMITZ de Purnode - Olivier GROSJEAN deFerrières-SolangeGOSSELINdeGrandmetz-AndréMATHELARTdeDinant-M.CORNETdeSaint-Servais-I.JACQUESde Herstal - J. PETERS de Tournai - LETERME de Mouscron - Serge LIÉPIN de Antoing - MARCHAL de Jodoigne.PuissanceL I NI S S U E SA S C E T E SÙ4T I R Terreisolée I L EParfoisvenimeuse0ÙÙÙDétruireàlabaseÙÙÙContractéExerciceGermaniumÙPommeÙA URG EParfoismajeur6S A P E RA M A N I T EChaqueLUNDIdanPour gagner, il voucompléter la grildécouvrir le mot calettres.–1–Du2Téléphonez auavant dimanche minnez le mot découvevoyez un SMS audiquant le mot décocédé du code LIBREvoscoordonnéescom*ATTENTION!Les résultats et lagagnants sont publimardi,dansLaLibreBonnechanceàtousRéalisation:GérardRéf.* 0.45 €/min.L A L I B R E 2 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 19© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


ArtRogier van derWeydenà FrancfortLE STÄDEL MUSEUM À FRANC-FORT consacre, du 21 novembreau 22 février 2009, une fort intéressanteexposition à deux “Primitifsflamands”, bien qu’ilssoient originaires de la région deTournai, Robert Campin (1378-1444), alias “Le Maître de Flémalle”,et Roger de la Pasture(1400-1464), mieux connu sousle nom de Rogier van der Weyden,le second ayant été l’élèvedu premier.L’exposition est placée sous lepatronage conjoint du roi AlbertII et du président allemand,Horst Köhler. La présence d’unecinquantaine d’œuvres de cesdeux artistes d’exception permetde les comparer et de mieuxdéceler leurs affinités et originalités.Elles proviennent des plusgrands musées mondiaux,comme le Prado et le Thyssen-Bornemisza à Madrid, le PaulGetty à Los Angeles, le Louvre àParis, l’Ermitage à Saint-Pétersbourg,le Metropolitan à NewYork, mais aussi le Musée desBeaux-Arts d’ Anvers et le Groeningemuseumà Bruges. “Le Maîtrede Flémalle” s’est notammentfait remarquer par un tableaud’une grande beautéinnovatrice : “Portrait de Dame”(1430) conservé aujourd’hui à laNational Gallery de Londres etqui permet précisément de saisirl’antagonisme entre tradition etmodernité. (Belga)21|22|23 NOV 2008@ Tour & TaxisC U L T U R EArt et société - EXPOSITIONFermentsartistiquesrévolutionnairesw A Paris, le Palais de Tokyo adonné carte blanche àl’Anglais Jeremy Deller.w Surabondancedocumentaire pour une expoplus sociale qu’artistique.CLAUDE LORENTÀ PARISM Ed Hall, banderole en faveur de l’Union Internationale des Sex Workers, 2004.ressemblefurieusement à un fourre-toutdans lequel ilL’expositionn’est pas simple de s’yretrouver ni de suivre un filrouge. Pourtant elle accrocheconstamment l’attention et suscitemême un réel intérêt, variablesuivant les sections et les affinitéspersonnelles. L’ensemblen’est pas à proprement parler artistique,il est avant tout documentaireconstitué d’œuvres diversesmais surtout de photographies,d’archives, d’objets.Foisonnante, elle fonctionnerapar auto-sélection après un tourde piste général, juste de quois’imprégner de l’ambiance.L’auteur de ce rassemblementun peu incongru se nomme JeremyDeller (Londres 1966), unrécent lauréat du célèbre TurnerPrize qui s’est adjoint quelquescollaborateurs pour dénicher cesperles, les unes sérieusementscientifiques, les autres vachementpopulaires, toutes seméesdans un contexte socio-économiquede mutation.Evoquer la Russie entre 1917et 1939, même sous un angle trèsparticulier, n’est pas concevablesans évoquer la révolution; setourner vers l’Angleterre de lafin du XIX e siècle enclenche leprincipe de la révolution industrielleet se souvenir du GolfDrouot à Paris à l’aube des sixties,revient à s’engager sur unenouvelle voie du show-biz par larévolution rock. Entre ces quelquesrepères qui constituenttrois des quelques sections, onperçoit un bouillonnement commun,une effervescence, unemontée d’adrénaline vers leschangements sociaux et économiques.C’est le fil rouge qui n’estpas tendu mais serpente au grédes investigations de l’artiste quise fait chercheur et sociologue.Une époque, dira-t-on à chaquefois. Celle du Golf Drouot,Souvenirs, souvenirs, chanteraJohnny Hallyday qui y fit ses armesavec les Eddy Mitchell, DickRivers et autres Dutronc, Antoineet même Sheila, ravivel’avènement du rock’n’roll à lafrançaise, parfois mâtiné de yéyé.En termes sociologiques, c’est lerassemblement d’une jeunessequi se trouve une nouvelle identitéet casse quelque peu les schémasen place en matière de chansonset de spectacles. Dans le domaineéconomique, on assistesans le savoir au lancement d’uneD.R.nouvelle industrie de grande diffusion.Et tout cela provient endroite ligne des States et débouchesur l’émancipation des jeunes,une conscientisation politiquepar les slogans : “faitesl’amour pas la guerre”, et le consumérisme! Mai 68 allait suivre,mais avec d’autres acteurs.Saut dans les années 1980 enAngleterre. Un certain Ad Hall,secrétaire du syndicat des employésde la municipalité, commenceà fabriquer des banderolesen tissu, très colorées et porteusesde messages derevendication ou de protestation.Elles tiennent souvent latête des cortèges et n’ont cessé dese multiplier à tel point qu’on encompte plus de 400. Ce sont 25ans de luttes sociales, politiques,tantôt locales, tantôt à caractèreinternational. On passe des SexWorkers à Free Palestine !Retour en Russie de 17 pourdécouvrir un aperçu des expérimentationssonores et de musiqueélectronique. Une technologieen marche ! Plongée à Friscooù William Scott imagine en dessins,sculptures, écrits… de raserun quartier marginalisé de laville, le sien, pour y bâtir PraiseFrisco (Loué soit Frisco). Un vraimanifeste urbain et politique.Puis, un peu d’histoire anglaiseet aussi un fonds documentaireextraordinaire rassemblé parAlan Kane, pour traiter du folklorecontemporain. Très drôle,très british, très extravaguant !Ce méli-mélo, plus structuréqu’il n’en a l’air repère en fait desimpulsions et des flux par lesquelsla société évolue, change etse construit aussi des garde-fouspopulaires pour se protéger. Unbain entre nostalgie et percéesvisionnaires. nw D’une révolution à l’autre. Carte blanche àJeremy Deller. Palais de Tokyo, 13, av. duPrésident Wilson, Paris. Jusqu’au 4 janvier. Demidi à minuit. Fermé lu.SALONCONFERENCES: Ve 21/11 - 15.00 - Laurent Minguet | Sa 22/11 - 10.30 - Biodiversitéen ville - 12.30 - Eco-construction - 15.30 - Ca arrive près de chez vous! | Di 23/11- 11.00 Et si on se faisait plaisir? - 13.30 - Multiculturalité et genre par ClaudineDRION & Sam Touzani - 15.30 - L’intériorité citoyenne - Thomas d’Ansembourg.Sciences - CERNRedémarrageprobableduLHCreportéàl’été!w Le redémarrage du nouvelaccélérateur géant du Cernà nouveau reporté.géant de particules,LHC, au Cern,L’accélérateurtombé en panne quelquesjours seulement après son lancementen septembre, ne devrait finalementpas redémarrer avantl’été prochain, et non pas au printemps,a annoncé lundi un porteparoledu Cern. “Il y a encorebeaucoup de travail à faire etnous voulons nous assurer quetout est en ordre avant de démarrer”,a expliqué à l’AFP JamesGillie, porte-parole du Cern.“Nous redémarrerons le LHC leplus vite possible mais nous sommesde toute façon dans notrephase d’arrêt annuel jusqu’à lafin mai”, a-t-il ajouté. Jusqu’ici,les responsables du Cern évoquaientla possibilité de redémarrerl’installation à la fin dumois d’avril. Un point de la situationsera fait le 12 décembre, àl’occasion de la réunion du Conseildu Cern, a indiqué M. Gillie.Le Grand collisionneur de hadrons(LHC) a dû être arrêté le19 septembre en raison d’un défautsur un des aimants supraconducteurschargés de guiderles particules dans les 27 km ducircuit de l’accélérateur enfoui à100 mètres sous terre. Paralysépar la panne, le LHC a cependantété inauguré en grandepompe le 21 octobre devant unparterre de 43 délégations venuesdu monde entier. Le Grandcollisionneur de hadrons (LHC)doit permettre de percer les secretsde la formation de l’universen faisant se percuter des protonsà une vitesse proche de la lumière.La construction de cet instrumentde physique le plusgrand du monde a pris plus dedouze ans, a mobilisé 7000 physicienset coûté 3,76 milliardsd’euros.(AFP)20 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E 2© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


MétéoAujourd’huiUne perturbationquittera notre territoire et defaibles pluies seront au menu.Les flocons feront leurapparition sur les points les plusélevés. Le temps redeviendraplus sec sur l’ouest et le centredu pays en cours d’après-midi.Les éclaircies réapparaîtrontprogressivement au fil desheures à partir du littoral.30hauteur des vagues:1,00 m à 2,00 mt° de l’eau:12 °C Ostendelever:08h04coucher:16h52A104010206°/9°Vent faible à modéréde nord-ouest 15 - 20 km/hRéseau routierLes nuages basréduiront lavisibilité parendroits.lever: 22h31coucher:13h12D.Q. le 19/11Les jours à venirREJKAVIKGand5°/11°éphéméridesMons5°/10°marées hautesà Ostende:04h1816h45Jeudi 8°/11°Une perturbation onduleraet influencera notre temps. La pluiesera de retour sur la moitié est dupays. Le centre du pays sera quant àlui arrosé en soirée. Le vent d’ouestsera soutenu.Vendredi 7°/7°Le temps se gâtera et lesprécipitations tomberontabondamment sur nos régions. Ellespourront prendre un caractèrehivernal par endroits.DUBLINEDIMBOURGLONDRESLa météo de votre région selon votre code postal :téléphonez au 0900/35933 (max. 0,45 Euro la min.)Anvers6°/10°Bruxelles4°/8°5°/10°Charleroi4/9°Couvinmarées bassesà Ostende:11h0123h25La nuit prochaineQuelques gouttes serontencore possibles çà et là. Lanébulosité restera abondante.Les minima avoisineront 3 à 7degrés sous un vent modéré.Demain 7°/9°Nous bénéficierons d’untemps généralement sec. Denombreux nuages encombrerontnotre ciel.1000indice UV :tenant comptede la nébulositéFAIBLE990LA HAYE0,1BERGENBRUXELLESTurnhoutNamur4°/9°3°/10°Saint-Hubert1°/5°OSLOCOPENHAGUEDSTOCKHOLMBERLINHasselt3°/10°Liège4°/9°Arlon2°/6°Botrange0°/5°hierà Coxydet° maximalerelevée à 14h004.9 °Cà St. Hubertt° minimale-1.6 °CBasse BelgiqueMoyenne BelgiqueHaute BelgiqueAujourd’hui : Sainte-AudeSamedi 1°/5°De nombreuses averseshivernales arroseront surtout lamoitié ouest du pays.Dimanche 0°/6°Le temps sera variable avecde temps à autre quelques petitesaverses çà et là.Lundi 3°/7°La grisaille et lesprécipitations parfois abondantesrégneront en ce débutde semaine.990HELSINKITALLINNRIGAVARSOVIEP R A T I Q U E1SVILNIUSMINMots croisés et jeuxPROBLÈME NUMÉRO 576 PAR RELADIN (GRILLE CLASSIQUE)HORIZONTALEMENT : 1. Qui a beaucoup de vivacité, de gaieté. – 2. Dégradées,déshonorées. Conifère à feuillage persistant. – 3. Dont le poilest naturellement très court. Sport nautique. – 4. Un grand chef d’orchestresuisse. – 5. Allais clopin-clopant. Note. – 6. Dans l’Iliade, portde Béotie. Application portée à quelque chose. – 7. Ne pas admettre.Qui porte des œufs, en parlant d’un poisson femelle. – 8. Petit étui deprotection. Linges de toilette. – 9. Empêcher des personnes de continuerà se battre. – 10.Compris. Contenant ouvert par le haut.VERTICALEMENT : 1. Agitations vives, bruyantes. – 2. Sans connaissance.– 3. Projectile autopropulsé et téléguidé. Note. – 4. Pronom personnel.Distendues. – 5. Attacheras. Voile utilisée sur les voiliers modernes.– 6. Article. Note. Pris les devants. – 7. Personne qui assistequelqu’un dans ses fonctions. – 8. Note. Esses. – 9. Lancement d’unefusée. Enchaînera. – 10.Sans retenue, sans mesure.PROBLÈME NUMÉRO 2744 PAR ICAREHORIZONTALEMENT : 1.Système de pensée attaché à la forme. – 2.Quia un motif séreux. – 3. Se lit après avoir l’U. Parcourt le lac de Lamartine.– 4. Peut être accidenté ou affecté par un accident. Fruit noir. – 5.Suivit son inspiration à la lettre. C’est parfois tout un programme. – 6.Economètre. Ses forces imposent son respect. – 7. Réfléchit en perdantla tête. Conférence au sommet. – 8.Est commune en Suisse. Encadrentun tableau. – 9.Le passif ne peut s’en passer. Esprit ouvert aux affairesde chœur. – 10.Achat d’effets.VERTICALEMENT : 1. Envisager ou dévisager. – 2. Protège la carafe encas de choc. – 3. Coupe au bridge. Du bout de l’oreille. – 4. Terme decomparaison. Sont éliminées en cas de besoin. – 5. Peut être caché auxyeux des croyants. Boîte qui ne convient pas aux outils. – 6. Pour lesmorts ou les bons vivants. Le Congo lui doit une certaine reconnaissance.– 7.Se tourna vers les attardés. Mec de Québec. – 8.Productionsen tranches. Empire d’essence. – 9. Pertes sèches. Se compte pour mémoire.– 10.Etrangère.SOLUTIONSDU NUMÉRO 14621 2 3 4 5 6 7 8 9 101 X E N O P H O B E S2 E V n R A I D n S O3 N I A N T n O T S U4 O S C E n E N B U T5 P C n M O T T n I E6 H E R E n C O H E N7 O R I N S n C O T E8 B A n T O M E n O U9 I N H A L A T E U R10 E T A L E M E N T SSOLUTIONSDU NUMÉRO 3971 2 3 4 5 6 7 8 9 101 C L A Q U E M U R E2 O O n U n S I T O T3 Q U O I n T C n S A4 U R n E T E R N E L5 E D I T E R O N S n6 L E V U R E S n n C7 I n E D U L C O R A8 C O T E E n O E U F9 O N T n L A P I N E10 T U E R n M E L E SDEMAINw Le très attendu “Bodies ofLies” de Ridley Scott, avecDiCaprio et Russell Crowe,mercredi sur grand écran, lacritique dans ce supplément.TIRAGES DU LUNDI 17 NOVEMBREw KENO02 03 09 10 12 14 16 19 23 2628 29 34 37 43 49 52 53 55 70Kenophone : 0900.223.80w PICK-35-5-41 2 3 4 5 6 7 8 9 1012 n3 n n4 n5 n6 n7 n8 n9 n n10 n1 2 3 4 5 6 7 8 9 10123 n4 n5 n n6 n7 n8 n9 n10Combien detemps une idéenouvellepeut-elle resternouvelle?EuropeAjaccio ..............16Amsterdam ........9Athènes ............16Barcelone .........15Belfast ..............11Belgrade.............8Berlin .................6Berne..................6Bonn ...................9Bordeaux..........13Bucarest .............6Budapest ............7Copenhague .......8Dublin ..............12Francfort ............7Genève................8Grenoble...........10PORTOLISBONNETANGERMALAGAMADRID10201020NANTESBARCELONEHelsinki..............5Istanbul............13La Valette.........19Lisbonne...........17Londres ............12Luxembourg.......7Lyon..................10Madrid..............14Malaga .............19Milan ................10Moscou ...............1Munich ...............7Nice ..................14Oslo ....................4Palma Maj........17Paris .................11Prague................4Rome ................15PARISBORDEAUXALGERLYONMARSEILLELUX.PRAGUEMUNICHBERNEMILANTUNISVENISEStockholm ..........5Strasbourg .........8Tenerife ............21Varsovie..............4Vienne ................5Zurich .................7AfriqueAlger.................18Dakar ...............30Johannesbourg.22Le Caire............28Nairobi .............24Tunis ................20AsieBangkok ...........30Bombay ............31Hong Kong .......25ROMEBRATISLAVAVIENNE BUDAPESTPALERMEZAGREBBELGRADETIRANA1010D18/11/2008BUSOSeoul...................1Singapour.........30Tokyo ................18OcéanieMelbourne........20Sydney..............22AmériquesAtlanta ...............6Buenos Aires....26Los Angeles ......25Mexico ..............18Montréal.............1Miami ...............24New York............5Rio de Janeiro ..25Vancouver ........11Washington ........5SUDOKU dumardi18novembre2008Solutiondulundi17nov.‘082 1 6 8 9 7 5 4 39 8 4 6 5 3 2 7 15 7 3 4 2 1 6 9 86 5 9 3 4 8 1 2 71 2 8 9 7 6 4 3 54 3 7 2 1 5 9 8 68 6 2 5 3 4 7 1 97 9 5 1 8 2 3 6 43 4 1 7 6 9 8 5 24 2 5 36 9 53 68 9 2 72 48 5 7 22 96 3 17 5 6 4LesrèglesOn y retrouve ungrand carré composéde 81 cases et doncde neuf petits carrésde neuf cases. Il suffitde compléter chacunde ces petits espacesparunchiffreallantde1 à 9. Mais il estformellement interditde répéter le mêmechiffre à l’intérieur decepetitcarré.Seconde difficulté, leslignes horizontales etverticales du grandensemble ne peuventaccueillir deux fois lemêmechiffre.Bonamusement!Pourd’autresSudoku,http://sudoku.lalibre.beL A L I B R E 2 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 21© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


La vie active après 50ansVivez en harmonie avecvotre corps et votre espritaux ateliers BeautéSoin du visage et maquillageVous apprenez à connaître votre peau et à choisirle produit adapté. Après un nettoyage en profondeur,vous appliquez un soin de la gamme NIVEA VITAL.Ensuite, les conseillères vous aident à choisir parmi lesproduits de maquillage NIVEA BEAUTE, les couleurs quivous mettent en valeur et vous expliquent étape par étapecomment appliquer correctement votre maquillage.Quand : Tous les jours à 10h30, 12h, 13h30, 15hDurée : 1 heurePrix : € 5Où : inscriptions sur le stand Beauty au palais 4Nombre de participants max. : 8 personnes par atelierZenith18-22 | 11 | 2008260 exposants, plusieurs conférences,workshops, démonstrations, expositions, …Du 18 au 22 novembre, Zenith bouillonnerad’idées intéressantes pour les plus de 50 ans.Soin des mains et manucureEn 4 étapes, les esthéticiennes d’Yves Rocher vousapprennent à prendre soin de vos mains et de vos onglesgrâce à leurs produits de cosmétique végétale. Un cadeauet des conseils personnalisés vous sont offerts.Quand : Tous les jours à 11h et à 14hDurée : 1 heurePrix : € 5Où : inscriptions sur le stand Beauty au palais 4Nombre de participants max. : 10 personnes par atelierStyle et couleursLes femmes avec du style sont des femmes qui saventqui elles sont ! Cet atelier mode vous donne des conseilspratiques pour une garde-robe qui met en valeur votresilhouette et votre personnalité.• Travail & Société• Santé, Beauté & Forme• Art de Vivre• Droits & Finances• Temps Libre & TourismePour plus d’informations, surfez sur :www.salonzenith.beQuand : Tous les jours à 11h et à 14hDurée : 1 heurePrix : € 5Où : inscriptions sur le stand Beauty au palais 4Nombre de participants max. : 10 personnes par atelierUne organisation de :En collaboration avec :EXPERT IN EXHIBITIONS46977• www.claerhout.beMassageDécouvrez avec Touch & Coach les bienfaits du massageshiatsu sur chaise, un message revitalisant de 15 minutes(qui se pratique habillé).Quand : Tous les jours de 10h à 17hDurée : 15 minPrix : € 8Où : inscriptions sur le stand Beauty au palais 4ée-50% sur le prix d’entréeSur présentation de ce bon à la caisse deZenith 2008, vous obtiendrez une réduction de € 4sur le prix d’entrée de € 8. (1 bon par personne)La Libre Belgique© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


T É L É V I S I O NEN PANNE“Vendredi,siçamedit”finiMalgré le changement de formule, la sauce n’a jamais pris pourl’émission culturelle de Christophe Hondelatte, “Vendredi, si çame dit !”. France 2 a annoncé hier sa suppression le 28 novembre,jour où sera diffusé le dernier numéro. La chaîne réaffirmecependant “sa confiance et son soutien” à Christophe Hondelatte,rappelant que le journaliste présente deux autres émissions surl’antenne, “Faites entrer l’accusé” et “Tandem”, émissionculturelle de début de soirée lancée en octobre. France 2 annoncepar ailleurs d’autres arbitrages dans les prochaines semaines, dansla perspective de la disparition de la publicité après 20h. nLE CHIFFRE113648Clara Sheller délaissée…Triste démarrage pour la saison 2 de Clara Sheller. Partis enmasse pour danser, les trentenaires ne se sont pas présentés aurendez-vous qu’elle leur avait fixés sur La une. Résultat, elle estbattue par “Le millionnaire” (TF1), “Ces belges histoires”(RTL-TVI), “Le plus grand cabaret du monde” (France2), “Highschool musical II” (Club RTL) et “FBI : portés disparus” (Ladeux). Partie remise pour mercredi sur France 2 ? nEN VUETouteslesfréquencesenligneLa mise en application du nouveau Plan de fréquence a provoquépas mal de changements sur la bande FM… Le site belgefrancophone consacré aux médias Tuner.be a eu la bonne idée defaire le tri des 812 fréquences recensées des 339 chaînes enWallonie, à Bruxelles et en Flandre. Sur le site, il suffit donc depréciser son code postal pour découvrir l’ensemble des radiosdisponibles sur sa commune et leurs fréquences respectives. Estnon seulement décrit le paysage radiophonique actuel mais aussifutur, en fonction de la période de transition. nLien : http://www.tuner.be/frequences.aspDocumentaire - CRITIQUEL’eau,unbieninaliénable?w Profitant de la rareté del’eau, les multinationales enont fait une marchandisecomme une autre.w Dans le mépris despopulations, dépossédéesd’une ressource naturelle.w Un documentaire riche etincisif sur le sujet. Arte, 21 h.CAROLINE GOURDINCORRESPONDANTE À PARISPlus de deux millions depersonnes meurent chaqueannée dans le mondede problèmes liés à l’eau.La plupart sont des enfants.“L’eau tue plus que le sida ou laguerre”, remarque MichelCamdessus, l’ex-directeur duFonds monétaire international.La planète commence à manquerd’eau douce. En raison de cetteraréfaction et de l’appétit desmultinationales (Suez, Vivendiet Thames Water en tête), l’“orbleu” est devenu la troisième industriemondiale. Derrière le pétroleet l’électricité. Partout, avecl’appui des gouvernements et desinstitutions, telles la Banquemondiale, les multinationalestentent de privatiser les réseauxde distribution de l’eau. Les victimesde cette privatisation de lagestion de l’eau ? Les habitantsM L’eau est plus que jamais une ressource capitale. Et certains n’hésitent pas à la piller au détriment des plus pauvres…des régions les plus pauvres, quine peuvent pas payer la facture.Et l’environnement, puisquecette ressource naturelle limitéeest pillée sans limites.Pendant trois ans, Irena Salinaa enquêté aux Etats-Unis, enInde, au Mexique, en Afrique duSud, en Bolivie… pour réaliserun documentaire d’une rareforce : Pour l’amour del’eau(((, primé dans plusieursfestivals. Parce que la documentaristene se contente pas de délivrerun message – elle appelle notammentles téléspectateurs à signerune pétition pour “inscrire ledroit à l’eau dans la déclarationuniverselle des Droits del’homme” (voir flowthefilm.com).Si elle est du côté de ceux qui militentcontre la marchandisationde l’eau, elle appuie son argumentationen donnant la parole àdes scientifiques, à des porte-paroled’entreprises (dont GérardMestrallet, le patron de Suez), àdes militants écologistes ou à desimples citoyens. Sa vision dumonde s’appuie sur des faits, surdes observations. Chaque réflexionest rapprochée d’une situationconcrète.Réveiller les consciencesDe nombreux chiffres viennent© CELLULOID DREAMS/ARTEappuyer la démonstration.Exemple marquant : selon l’Onu,il faudrait 30 milliards de dollarspar an pour fournir une eau sûreet propre à toute la planète. En2007, les achats d’eau en bouteillereprésentent trois fois cettesomme…Pour toucher le téléspectateurau cœur, Irena Salina laisse vivreles images. Des images marquantesde rivières polluées à proximitéde lieux de vie. Au-delà, samise en alerte sur l’appauvrissementdes populations et des terres,sur le déplacement de millionsde personnes suite à la constructionde barrages ou sur lecaptage abusif des réserves d’eaupar Nestlé et tous les vendeurs debouteilles, ce documentaire portele débat sur un plan philosophique: “Les fleuves sont nos frères”,rappelle un sage hindou. Il s’agitde réveiller les consciences. Et deproposer des solutions. Qui ne nécessitentpas tout le savoir-fairetechnologique des multinationales.Une excellente idée, développéeen Afrique, les “play pumps” :les enfants jouent sur un tourniquetqui actionne un mécanismepour faire remonter l’eau à la surface.Il y a aussi ces collecteursd’eau de pluie faciles à installerou ces puits à creuser qui ne coûtentpas plus de 4 000 dollars.Une goutte dans l’océan dumarché mondial de l’eau, qui estévalué ici à 400 milliards de dollars.nSérie - RENCONTREL’armesecrèteduproprios’appelle...Delphinew A peine rentrée de Boston,elle va donner du fil à retordreà M me Astrid. La une, 20h20.Tous unis pour défendre leMelting Pot café HH lorsde la première saison, MadameAstrid et consorts poursuiventdavantage de quêtes “personnelles”dans cette deuxièmelivraison en cours de diffusion.L’amour est dans l’air et fait tournerpas mal de têtes: Maamke etDavid, Astrid et Baudouin, Vervloetet Annelies. Point d’optimismebéat pour autant... Ledanger rôde toujours et prend lestraits de la jeune Delphine (CaroleWeyers), fille de “l’infâme”proprio, incarné par Yves Degen.“Je joue une jeune businesswomantout juste revenue de Boston.Arrivée à Bruxelles, elle veut reprendreles choses en mains. C’estune sorte de petit caporal, unejeune pimbêche qui se croit toutM Delphine (Carole Weyers), la fille du proprio fait son entrée en scène...MICHEL LEROY/RTBFpermis. Je n’ai pas assez d’élémentspour connaître ses raisonsprofondes, j’essaie d’éviter la caricature,de l’adoucir un peu...”Le rôle fait sourire CaroleWeyers. “Bizarrement, pour lemoment, on m’a proposé pas malde rôles de méchantes. J’essaie detrouver ma liberté dans un jeu asseznaturaliste. C’est très formateuret excitant à mort!”Elle se souvient de son arrivéesur le plateau, en avril dernier.“J’avais sept jours de tournage.J’étais une petite nouvelle un peuperdue mais tout le monde s’estmontré très accueillant. J’avaisdéjà passé les auditions l’an dernierpour le rôle de Karine (la fillede la brasserie, NdlR) mais je faisaismes études à Londres et mondirecteur a refusé de me libérerpour les quinze jours de tournage.On m’a rappelée cette année pourme proposer le rôle de Delphine.”Après quatre années à l’IAD,Carole Weyers a suivi les cours dela London Academy of Music andDramatic Art. “J’ai vu les épisodesde la première saison aprèsdiffusion, j’ai été très positivementsurprise. Il y a un bonrythme et une histoire qui évoluebien. Je ne connaissais aucun descomédiens; juste le travail de PatrickSpadrille... Ma famille, mesamis sont tous ici, je serais raviede revenir jouer en Belgique.”Un rêve qui sera peut-êtreexaucé... Ces questions et tantd’autres pourront être posées àJean-Luc Goossens, créateur de lasérie, lors du chat organisé à l’issuede la diffusion de l’épisode3sur www.melting-pot-cafe.be.K. T.JeunesseLesinéditsduPèreNoëlFrance Télévisions, qui a regroupédepuis octobre lesunités jeunesse deFrance 2, France 3 et France 5,va diffuser pendant les fêtes deNoël une “quinzaine de programmesinédits”. La grille spécialeNoël – plus de 60 heures de fictionset dessins animés, coproduitsou achetés – sera lancée dèsdébut décembre dans les casesjeunesse des trois chaînes.Programmation ensoleilléepour “KD2A” sur France 2 (ados)autour des séries “Foudre” et“H2O”. Sur France 3, “Toowam”(6-12 ans) proposera dès le 1/12“Spike”, dessin animé produit àToulouse, mais aussi le spectacle“Kirikou et Karaba” ou encore lefilm “La marche de l’empereur”.Enfin, pour les tout petits, “LesZouzous” de France 5 lancent notammentune nouvelle série interactive,“Paco, Nouky et Lola”,trois peluches belges en 3D! (AFP)L A L I B R E 2 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 23© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


T É L É V I S I O NMardiLA UNE ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■09. 40Escapade gourmandeMagazine gastronomique. «La fritedans tous ses états» (rediff. ) # 548847010. 05Jardins et loisirs Magazine desloisirs. «Au Japon» (rediff. ) (TT) # 730243710. 30Sartre, l’âge des passionsTéléfilm biographique de Claude Goretta(1/2). (France 2005). 16/9. Avec DenisPodalydès, Anne Alvaro, Frédéric Gorny. . .(rediff. ) # 290492512. 00Table des terroirs # 57970812. 05Les feux de l’amour (n°2565).Feuilleton sentimental. 16/9 # 592889513. 00JT 13h 16/9 # 13223413. 40Télétourisme Magazine.«Armand Delcampe». 16/9 # 402214713. 55Derrick (n°10/12) Un tout petittruand. Série policière # 210921515. 00Sartre, l’âge des passionsTéléfilm biographique de Claude Goretta(2/2). (France 2005). 16/9. Avec DenisPodalydès, Anne Alvaro . . # 31123416. 30Everwood (n°8/22)Arrangements. Série sentimentale# 635429617. 20Siska (n°2/3) Une voix d’ange.Série policière # 503887618. 30Le 6 minutes 16/9 # 72821518. 45Au quotidien Magazined’information. 16/9 # 144929619. 30JT 19h30 16/9 (TT) # 168079RTL-TVI ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■06. 00RTL Info 16/9 # 2917576008. 30Les boutiques du mondeMagazine de télé-achat. 16/9 # 5758378910. 00Allô cadeauxMagazine des loisirs. 16/9 # 8272238311. 40La boutiqueTélé-achat. 16/9 # 5787247012. 00Top Models (n°5084). Feuilletonsentimental. 16/9 (rediff. ) # 7893792512. 40RTL+ Magazine. «Les inscriptionsdans l’enseignement secondaire» # 7649450513. 00Le journal 16/9 # 7895778913. 40Face à face Magazine d’actualité.16/9. Invitée: Hélène Segara # 1755096314. 00La boutiqueTélé-achat. 16/9 # 3007750515. 00Luna Park Jeu # 4785385716. 10Le destin de Bruno (n°232).Série sentimentale. 16/9 # 1468029616. 40Top Models (n°5085).Feuilleton sentimental. 16/9 # 3545996317. 05Seconde chance (n°47).Série sentimentale. 16/9 # 3224629617. 35Desperate Housewives(n°22/23) Deux gars, deux filles.Série dramatique. 16/9 # 9807114718. 30Septante et un Jeu. 16/9# 7328541819. 00Le journal 16/9 # 6056887619. 45Enquêtes Magazine dereportages. 16/9 # 96242418TF1 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■ FRANCE2 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■ FRANCE 3 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■08. 35TéléshoppingTélé-achat. 16/9 (TT) # 796007909. 30Seconde chance (n°41). Sériesentimentale. 16/9 (rediff. ) (TT) # 117905010. 0510H le mag Magazinede société. 16/9 # 843148311. 10Star AcademyTéléréalité. 16/9 (rediff. ) # 988032112. 00Attention à la marche !Jeu. 16/9 (TT) # 5643713. 00Journal 16/9 (TT) # 2792513. 50Les feux de l’amour Feuilletonsentimental 16/9 (TT) # 241623414. 50Une double vie Téléfilmdramatique de Robert Markowitz(Canada 2002). 16/9. Avec Christine Lahti,Campbell Scott. . . (TT) # 7272437■ La vie d’une femme basculelorsque son époux, pilote d’un avionde ligne, meurt dans le crash deson appareil, et lorsqu’un enquêteest ouverte sur la tragédie.16. 50Les frères Scott (n°15/22)L’heure de vérité. Série (TT) # 416143717. 45Seconde chance (n°42).Série sentimentale. 16/9 (TT) # 9358618. 15Star Academy Téléréalité. 16/9.Présenté par Nikos Aliagas # 831014719. 05La roue de la fortuneJeu. 16/9 (TT) # 922603120. 00Journal 16/9 (TT) # 6178906. 30Télématin Magazine # 252514708. 50Des jours et des vies (n°2071).Feuilleton. 16/9 (TT) # 328701909. 15Amour, gloire et beauté(n°4910). Feuilleton. 16/9 (TT) # 308781109. 40C’est au programmeMagazine de société. 16/9 # 329541810. 50Motus Jeu. 16/9 (TT) # 7356907911. 25Les Z’amours Jeu. 16/9.Présenté par Tex (TT) # 662641812. 05Tout le monde veut prendresa place Jeu. 16/9 (TT) # 531232113. 00Journal 16/9 (TT) # 9221514. 00Toute une histoire Magazine desociété. «Peut-on se pardonner quand ona blessé ses proches ?» (TT) # 766241815. 05Le Renard (n°1/11) Renvoyezl’ascenseur. Série. 16/9 (TT) # 364229616. 10Le Renard (n°4/10) L’innocent.Série policière. 16/9 (TT) # 34489517. 10En quête de preuves (n°6/9)La brebis galeuse. Série. 16/9 (TT) # 92185718. 05Une surprise peut en cacherune autre Divertissement. 16/9# 34641818. 45Service maximum Magazine duconsommateur. 16/9. Présenté par JulienCourbet # 38503119. 50Les 10 ans du CabaretDivertissement. 16/9 (TT) # 957133720. 00Journal 16/9 (TT) # 5203106. 55Toowam (TT) # 4074858608. 35C’est pas sorcierMagazine éducatif (TT) # 289574109. 05Plus belle la vie (n°1091).Feuilleton réaliste (rediff. ) (TT) # 480448309. 30Magnum (n°14/22) Meurtre dansla nuit. Série d’aventures (TT) # 115165410. 25C’est mieux le matin # 167623411. 10Côté cuisine Magazine # 375465411. 5012/13 : Le journal # 692085712. 55Bon appétit, bien sûrMagazine culinaire (TT) # 845805013. 0530 millions d’amis collectorMagazine animalier (TT) # 35676013. 45Inspecteur Derrick (n°9/12) Lafin d’un beau roman. Série (TT) # 240203114. 50Sénat info Magazine # 965087615. 00Questions au gouvernementDébat (TT) # 5476016. 00Outremers Magazine # 996316. 30@ la carte Magazinede services (TT) # 810503717. 30Des chiffres et des lettresJeu (TT) # 431714718. 05Questions pour un championJeu (TT) # 405747018. 30Culturebox # 2265418. 35Le 19/20 # 119903120. 10Tout le sport Magazine # 108818620. 20Plus belle la vie (n°1092).Feuilleton réaliste (TT) # 150673Fabrice Boutique,Stéphane BissotDavid Boreanaz,Emily DeschanelSofia Milos, David CarusoBéatrice SchönbergLaurent Kerusore20. 20MELTING POT CAFÉ ★★(n°3/6) Le retour de Philippe.Série humoristique. 16/9.Avec Stéphane Bissot, Tsilla Chelton,Fabrice Boutique. . . # 749128■ Madame Astrid fait croire qu’elleest enceinte de Baudouin. Celui-ciest tellement content à l’idée d’êtrepapa qu’il donne son accord pour lerestaurant. Au Soudan, quandPhilippe apprend la nouvelle, iltombe de son échelle. Il est rapatriéd’urgence. De retour à Bruxelles, ilse montre jaloux du bébé. Astrid nese donne pas la peine de lui dire lavérité. Elle s’allie avec Karine pourtenter de le faire rester. A l’occasiond’un défilé organisé par Mickey, leserveur gay du Melting Pot, Karineest bien décidée à séduire Philippe.C’est compter sans Stéphanie, sapetite amie, revenue elle aussi duSoudan.20. 20BONES (n°3/15)Monsieur Ed. Série policière. 16/9.Avec Emily Deschanel, David Boreanaz,T.J. Thyne. . . # 88025166■ Dans les bois, un jeune campeurdécouvre le corps décomposé d’unhomme, auquel il manque les piedset dont les bras sont attachés.Le docteur Brennan se retrouveà inspecter ce cadavre. Les indicestrouvés sur place et dévoilés parl’autopsie mènent Booth etBrennan à diriger leur enquêtevers un pavillon de Virginie,utilisé pour des pratiques sadomasochistes.Au cours de soiréesprivées, les femmes jouent aujockey avec des hommes qui seprennent pour leurs chevaux.Pendant ce temps, Angela se livre àune séance d’hypnose dans l’espoirde se souvenir du nom de son mari.Sans cet élément, elle ne peutdivorcer.20. 50LES EXPERTS : MIAMI(n°22/24) Amour enflammé.Série policière. VM. 16/9. AvecDavid Caruso, Rebecca Gayheart,Sofia Milos. . . (TT) # 586128■ Un incendie se déclare dans lamaison d’un couple. La femme,Claire Gibbs, survit à ses brûlures,mais son fiancé périt dans lesflammes. La police scientifiquearrive sur les lieux pour recueillirtous les indices matériels.Interrogée par les enquêteurs,Claire explique que son ex-petitami, Anthony Bryant, la harcèledepuis qu’elle l’a quitté. Horatiorencontre alors une détectiveprivée, Yelina Salas, chargée desuivre Anthony. Elle affirme qu’ellene l’a pas quitté des yeux depuisdes heures et qu’il n’a pas pumettre le feu à la maison de Claire.Une analyse d’échantillons d’ADNmène vers un autre suspect.20. 50ILS FONT BOUGERLA FRANCE Crise : commentles Français s’en sortent ?Magazine de société. 16/9. Présenté parBéatrice Schönberg (TT) # 94817673■ Faillites bancaires, fermeturesd'entreprises, licenciements : la crisequi secoue la France, a prisdavantage d'ampleur ces dernièressemaines. Entre prudence etinquiétude, les Français tententde faire face. Plusieurs reportagesproposent un tour d'horizon dela situation en France pour mieuxcomprendre la manière dontles Français affrontent la crise.A Rennes, par exemple, ils sepréparent à des lendemainsqui déchantent. De nombreuxintervenants racontent comment ilsse débrouillent, comment ils fontbouger les choses et comment ilstrouvent, parfois, des solutionsinattendues pour faire face à la crise.20. 55PLUS BELLE LA VIEHors série (1/4). Feuilleton réaliste.Avec Nicolas Herman, Laurent Kerusore,Marion Trintignant. . . (TT) # 9168609■ Nicolas Barrel, le jeunelieutenant de police que toutle monde croyait mort, est toujoursbien vivant. Il travaille à Lyonsous le nom de Nicolas Brissot.Pourquoi a-t-il décidé de changerde vie et d’identité aussiradicalement? A-t-il complètementoublié Thomas, son compagnon,ou cherche-t-il à le protéger en serapprochant de Toreille, le baronde la drogue lyonnais? Très vite,Nicolas se retrouve en dangerpermanent. Dans cette situationpérilleuse, Pauline, 19 ans, la fillede Toreille, sera-t-elle pour luiune ennemie de plus ou une alliée?Et comment Thomas va-t-il réagiren découvrant que Nicolas estvivant ?21. 20Joséphine, ange gardien :Nadia Téléfilm sentimental de LaurentDussaux (France - Belgique 2002). 16/9.Avec Mimie Mathy, Juliette Junot, BéatriceAgenin. . . # 5781741■ Joséphine se retrouve gardienned’immeuble à Paris. Elle découvreque sa présence en ce lieu est dueà un appel de Nadia, une jeuneMarocaine. Celle-ci est en effetréduite à l’état d’esclave domestiquepar un couple de locataires.22. 55Matière grise Magazinescientifique. Présenté par PatriceGoldberg # 122314723. 50En quête de sens : Il était unefoi Magazine religieux # 172401200. 0050° Nord Magazine culturel. 16/9.Présenté par Eric Russon. Invités:Jean-Claude Servais, Frédéric Vitoux,Brice, A Brand # 28472200. 45Le 12 minutes 16/9 # 578961601. 00JT traduction gestuelle 16/9# 808379701. 30Cotes & cours # 312343201. 40Programmes de la nuit21. 10Bones (n°4/15) Partenaires.Série policière. 16/9 # 65117895■ Le corps sans vie d’un fermier estretrouvé. Les premiers soupçons seportent sur ses collègues, qu’il tentaitd’expulser de leurs terres. Mais c’estsans prendre en compte la vieadultère qu’il menait parallèlement.22. 00Saving Grace (n°9/13) Le langagedes anges. Série policière. 16/9 # 57407550■ Lors d’une enquête, des élémentsrappellent à Grace un meurtrecommis il y a onze ans, une affairedans laquelle une femme avaitd’abord été torturée par son meurtrier.22. 50Saving Grace (n°10/13)La tornade. Série policière. 16/9 # 28946925■ Earl risque de perdre les deuxpersonnes dont il a la charge:Leon envisage de se convertirà l’Islam et Grace est prisonnièred’un immeuble effondré.23. 50Le journal 16/9 # 3161476000. 25Jeux de nuit 16/9 # 6902543201. 55Le journal (diffusion enboucle) 16/9 (rediff. ) # 4383860021. 35Les experts : Miami (n°23/24)Fausses images. Série policière. VM. 16/9(TT) # 9646654■ Un voleur de voitures estretrouvé mort sur une plage.Le premier suspect avoue, maisAlexx peine à le croire coupable etpousse plus loin les recherches.22. 25Les experts : Miami (n°24/24)Tueur né. Série. VM. 16/9 (TT) # 300250523. 20Enquêtes et révélationsMagazine de société. «Fraudes, abus etmanque de moyens: qui menace notresystème de santé ?». 16/9. Présenté parMagali Lunel # 7478654■ En juin 2000, l’OMS affirmaitque le système de soins françaisétait le plus performant du monde.Pourtant, aujourd’hui, le secteurde la santé semble en crise.00. 45Au Field de la nuit Magazineculturel. 16/9. Présenté par Michel Field.Invités: Denis Podalydès, Luis de Miranda,Claude Lelouch, Stéphanie Janicot,Jean-Michel Ribes # 645843201. 45Programmes de la nuit23. 00Faites entrer l’accusé Magazinede société. «Les profanateurs ducimetière de Carpentras». 16/9. Présentépar Christophe Hondelatte (TT) # 34857■ Le 10 mai 1990, deux femmesvenues se recueillir dans lecimetière juif de Carpentrasdécouvrent des dizaines de tombessaccagées. Sur l’une d’elles estexposé un cadavre. C’est celui deFélix Germon, enterré quinze joursplus tôt. Sur son torse: une étoile deDavid. Son corps porte les marquesd’actes barbares. Enquête sur un faitdivers qui a ému la France entière.00. 40Journal de la nuit # 225688401. 00La grande illusion Dramede Jean Renoir (France 1937). NB. 16/9.Avec Jean Gabin, Pierre Fresnay,Erich von Stroheim. . . (TT) # 2442703■ Pendant la Première Guerremondiale, des prisonniers françaispréparent leur évasion, mais unincident de dernière minute faitéchouer leur tentative.02. 45Programmes de la nuit21. 30Plus belle la vie Hors série(2 à 4/4). Feuilleton réaliste (TT) # 1216623. 00Soir 3 # 5803123. 25Ce soir (ou jamais !) Magazine.Présenté par Frédéric Taddeï. «Revued’actualité nationale». Invités : PatrickDevedjian, Emmanuel Todd, Jean-FrançoisKahn, Red Cardell (en live). # 621607900. 45NYPD Blue (n°10/22) Compte àrebours. Série policière (TT) # 643024201. 30Plus belle la vie (n°1091).Feuilleton réaliste (rediff. ) (TT) # 580436401. 55Soir 3 # 948861602. 20Programmes de la nuitSTOCK LIMITE’DuracellMini-ChargerChargeur pour pilesavec 2 piles AA.€15,82 ** Contribution de recyclage compris.24 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E 2© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


T É L É V I S I O NMardiFRANCE 5 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■06.50 Debout les zouzous Magazine(TT) 08.50 Avis de sorties Magazinedu cinéma 09.00 Les maternelles (TT)10.15 On n’est pas que des parents.Magazine (TT) 11.10 L’attaque desfourmis (rediff. ) (TT) 12.00 Midi leszouzous Magazine (TT) 13.35 Lemagazine de la santé 14.30 Allô,docteurs ! Magazine 15.00 Légendesmarines Le rêve du crocodile (TT)15.30 Sur les traces de l’hommede Palau Documentaire (TT)16.30 Jardinage sans frontièresDocumentaire (rediff. ) (TT) 17.25 Mesannées 60 17.30 C à dire Magazined’actualité 17.45 C dans l’air MagazineARTE ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■19. 00Le mystère StradivariusDocumentaire. 16/9 (TT)■ Enquête sur le son uniquedes Stradivarius, violons fabriquésil y a trois siècles par AntonioStradivari, dont plus de 600 sontencore utilisés de nos jours.19. 45Arte info 16/920. 00Arte culture Magazine culturel20. 15Arte Belgique - 50° NordMagazine culturel. Présenté par EricRusson. Invités: Jean-Claude Servais,Frédéric Vitoux, Brice, A Brand■ Au sommaire: «Rencontre avec lachanteuse Ayo, en concert à l’AncienneBelgique le 4 février 2009». -«Réfléchir le monde», à la Centraleélectrique, centre européen d’artcontemporain». - «www. arsgallo. com:une nouvelle plateforme conçue par etpour les artistes». - «Live: A Brand».21. 00POUR L’AMOUR DE L’EAU★★★ Documentaire d’Irena Salina(Etats-Unis 2008). 16/9 (TT) # 81587708■ L’eau représente désormais latroisième industrie mondiale aprèsle pétrole et l’électricité, mais soncaractère vital et sa raréfactionaccélérée vont en faire, à courtterme, la première ressourcepotentielle de profits à la surfacedu globe. Durant trois ans, desEtats-Unis à l’Afrique du Sud enpassant par le Rajasthan et laBolivie, Irena Salina a interrogéscientifiques, militants écologistes,porte-parole d’entreprises ousimples citoyens, et dressé unconstat alarmant.22. 19Thema Magazine de découvertes.«Energie: le futur à contre-courant»22. 20Energie : le futur à contrecourantDocumentaire. 16/9 (TT)23. 50La Monique de JosephMoyen métrage de Damien Chemin(Belgique 2008). 16/9 (TT)00. 30La tranchée des espoirsTéléfilm historique de Jean-Louis Lorenzi(France 2003). 16/9 (rediff.) (TT)TV5MONDE ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■16. 30Questions pour un champion17. 00Les bébés animauxLes ongulés. Documentaire17. 55Un livre, un jour (rediff.)18. 00TV5MONDE, le journal18. 25Les plus belles îles du littoralfrançais «Ile de Houat» (rediff.)18. 40Rumeurs Série humoristique19. 05Tout le monde veut prendresa place Jeu. Présenté par Nagui20. 00Journal (TSR)20. 30Journal (France 2)20. 55Image du Vendée Globe21. 00CATHERINE (n°73)To «bi» or not to «bi». Sériehumoristique. Avec Sylvie Moreau,Marie-Hélène Thibault, FrançoisPapineau. . . # 8629207921. 25Catherine Série humoristique22. 30L’or sauvage L’esturgeon:poisson roi. Documentaire (rediff. )23. 00TV5MONDE, le journal23. 15Le journal de l’éco Magazine23. 20TV5MONDE, le journal Afrique23. 30Une heure sur terre Magazine00. 20Divine Emilie Téléfilm d’ArnaudSélignac (France 2007) (rediff. )LA DEUX ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■12. 20Toute une histoire (rediff.)13. 20Dessins animés13. 45Les enfants du BorinageLettre à Henri Storck. Documentaire dePatric Jean. (Belgique 1998). 16/914. 40Toute une histoire Magazine15. 35C’est pas sorcier Magazine.«La vanille, un goût qui vient de loin»16. 01Ici Bla bla Série jeunesse16. 05Dessins animés17. 40Les Niouzz Magazine jeunesse17. 55Toute une histoire Magazine18. 55Plus belle la vie Feuilleton19. 25La vie de famille (n°13/24)Plus dur sera l’avenir. Série sentimentale19. 50Un gars, une fille Série20. 05LA FIÈVRE AU CORPS ★★Thriller de Lawrence Kasdan (Etats-Unis1981). 16/9. Avec William Hurt, KathleenTurner, Richard Crenna. . . # 95627352■ Une belle jeune femme malmariée parvient à séduire unavocat. Elle fait de lui unmeurtrier en le poussant à tuerson époux, qu’elle s’est miseà détester.21. 55Screen agenda Magazine ducinéma. 16/9. Présenté par CathyImmelen22. 12Un gars, une fille Série22. 30Le 12 minutes 16/922. 50Mille-feuilles Magazine. Présentépar Thierry Bellefroid avec la participationde Michel Dufranne. Invités: BernardPivot, Aurélia Aurita, Agnès Giard,23. 50Le 12 minutes / Météo /Cotes & cours / Le meilleurdu classique (boucle de nuit)Les filmsHHHH ObligatoireHHHH RecommandéHHHH ConseilléHHHH FacultatifHH Alexandre le Bienheureux,d’Yves Robert (France 1967). AvecPhilippe Noiret, Françoise Brion.ClubRTL, 20.35. Comédie. Une satiredu monde paysan, fantaisiste etdivertissante avec un Philippe Noiretpittoresque qui émaille le récit denombreux gags.HH Battle Royale (Batorurowaiaru), de Kinji Fukasaku (Japon2001). Avec Takeshi Kitano, TatsuyaFujiwara, Aki Maeda. PlugRTL, 22.20.Thriller dramatique. Réalisé par KinjiFukasaku, maître japonais des films desamouraïs et yakuzas,une variationludique, sanglante et radicale sur “Samajesté des mouches” de WilliamGolding où les émissions de téléréalitéPLUG RTL ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■12. 10Un dîner presque parfait (rediff.)12. 45Shopping Télé-achat16. 20Allo tarot Jeu17. 10Quoi de neuf docteur ?(n°26/26) Testament surprise. Série17. 35Rubí (n°102/118). Feuilleton18. 05Le rêve de Diana (n°52). Série18. 30Un dîner presque parfait Jeu19. 20Charmed Série fantastique20. 05Mon oncle Charlie (n°12/19)Hors normes. Série humoristique20. 30François l’embrouille :le best ouf ! Divertissement20. 40LOST (n°21/25)Elle ou lui. Série d’aventures.Avec Matthew Fox, Terry O’Quinn,Evangeline Lilly. . . # 4090221521. 30Lost (n°22/25)Eternelle fugitive. Série d’aventures22. 20Battle Royale ★★Film d’action de Kinji Fukasaku (Japon2000). Avec Takeshi Kitano, TatsuyaFujiwara, Aki Maeda. . .00. 15Love Connection Jeu02. 15Twinners JeuCLUB-RTL ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■09. 30Hercule Série d’aventures10. 15Le shopping Télé-achat11. 45Bienvenue au club12. 45Le shopping Télé-achat13. 40Bienvenue au club14. 50Plopsa Magazine jeunesse (rediff.)15. 10Dessins animés17. 05Ma vie à moi Série humoristique17. 30Un, dos, tres Série sentimentale18. 20Samantha Oups !18. 25Degrassi : The NextGeneration Série jeunesse18. 50Dawson’s Creek Série19. 40Les Simpson Série d’animation20. 15Caméra café20. 20Kaamelott La cassette. Série20. 35ALEXANDRELE BIENHEUREUX ★★Comédie d’Yves Robert (France 1967).Avec Philippe Noiret, Françoise Brion,Marlène Jobert. . . # 80266789■ Délivré de son exigeante épouse,qui tentait de lui faire entretenirla ferme, un homme donne librecours à sa fantastique etsubversive paresse.22. 20Alexandre le BienheureuxComédie de Yves Robert (France 1967).Avec Philippe Noiret, Françoise Brion,Marlène Jobert. . . (rediff. )23. 55Flash Time JeuM “Alexandre le Bienheureux” incarnépar un pittoresque Philippe Noiret.s’avèrent d’autant plus troublantes,percutantes et inconfortables qu’ellesprovoquent un double et trèscontradictoire état dejouissance/culpabilité. Choc- provoc.HH La fièvre au corps (BodyHeat), de Lawrence Kasdan(Etats-Unis 1981). Avec William Hurt,Kathleen Turner, Richard Crenna.AB 3 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■10. 15Sous le soleil Série (rediff.)11. 10Télé-achat12. 40La petite maison dans laprairie Série sentimentale13. 35Un candidat idéal Téléfilm desuspense de James Keach (Etats-Unis 1996)15. 10Walker, Texas Ranger Série15. 55L’agence tous risques Série16. 45Xena Série d’aventures17. 30Le mur infernal Jeu18. 05Service maximum Magazine19. 05Sous le soleil Série sentimentale20. 05L’hôpital des enfants21. 05ÇA SE DISCUTESans sexe, le bonheur est-ilpossible ? Magazine de société.Présenté par Jean-Luc Delarue# 224330223. 15Sex and the City (n°19/20) UneAméricaine à Paris. Série humoristique23. 45Sex and the City (n°20/20) UneAméricaine à Paris. Série humoristique00. 25H (n°4/11) Une histoire de curé.Série humoristique (rediff. )00. 55Special Task Force (n°8/10)Les retraités. Série policière01. 50Programmes de la nuitVISUAL PRESS AGENCYBE 1 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■13. 15Alerte à Miami : Reno 911 !Comédie de Robert Ben Garant (Etats-Unis 2007). VM. 16/9 (rediff.)14. 35Dexter (n°7 et 8/12)Série dramatique. VM. 16/9 (rediff.)16. 15Darling Drame de ChristineCarrière (France 2007). 16/9. AvecMarina Foïs, Guillaume Canet. .. (rediff.)17. 45Tu l’as pas volée Divertissement17. 50L’hebdo cinéma (rediff.)18. 40Le grand journal ❒ (rediff.)19. 20Zapping ❒ (rediff.)19. 30Le grand journal, la suite ❒Divertissement (rediff.)20. 10Les Guignols ❒20. 20Têtes à claques ❒20. 30LES FOURMIS ROUGES ★Drame de Stéphan Carpiaux(France - Luxembourg 2007). 16/9.Avec Déborah François, Julie Gayet,Arthur Jugnot. . . # 96708■ Une adolescente vit une relationdifficile avec son père aprèsle décès accidentel de sa mère.Mais sa rencontre avec un jeunehomme va l’aider à passer ce cap.22. 00Courir avec des ciseauxComédie dramatique de Ryan Murphy(Etats-Unis 2006). VO. VM. 16/9. AvecAnnette Bening, Brian Cox. . . (rediff. )00. 00Lucky You Comédie dramatiquede Curtis Hanson (Etats-Unis 2007). VM.16/9. Avec Eric Bana, Drew Barrymore,Robert Duvall. . . (rediff. )02. 00Jamel Comedy Club02. 25Tu l’as pas volée02. 30Basket-ball Championnat NBA.Boston Celtics / New York KnicksLadeux, 20.05. Thriller. Un film quirenoue avec les fastes du film noir, maisdont l’action se situe en Floride, peuexploitée par le filon. Une œuvrefabriquée comme un puzzle, avec unebonne progression dramatique et uneinterprétation convaincante d’acteursencore inconnus à l’époque. Quelquesscènes peuvent heurter.H Les fourmis rouges, de StephanCarpiaux (Belgique – France –Luxembourg 2007). Avec DéborahFrançois (Alex), Frédéric Pierrot(Franck), Arthur Jugnot. Be1, 20.30.Drame. Heureusement que, pour sonpremier long métrage, le Belge StéphanCarpiaux peut compter sur le talent deDéborah François. La jeunecomédienne, par son jeu sur l’ambiguïtéproche de sa prestation dans “Latourneuse de pages”, parvient en effet àinsuffler un peu de profondeur à cegentil téléfilm convenu.AB 4 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■07. 45La clinique de l’espoir Série08. 30Télé-achat11. 00Profils AB 4 Divertissement11. 30Explosif Magazine de reportages11. 45Fréquence crime Série (rediff.)12. 30Le juge et le pilote Série (rediff.)13. 25Riptide Série policière (rediff.)14. 15L’appel gagnant Jeu16. 20Arnold et Willy Série16. 45Les condamnées Série17. 40Fréquence crime Série18. 30Le juge et le pilote Série19. 20Riptide Série policière20. 10HALLOWEENRESURRECTION Film d’horreurde Rick Rosenthal (Etats-Unis 2002).Avec Jamie Lee Curtis, Brad Loree,Busta Rhymes. . . # 7620369221. 45Benny Hill Série humoristique22. 15Explosif Magazine de reportages■ Des images exceptionnelles etspectaculaires ou insolites, enprovenance du monde entier.22. 30L’appel gagnant Jeu00. 30Profils AB 4 Divertissement01. 15Profils, le club Télé-achat01. 45La nuit est à vous JeuBE CINÉ ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■15. 25Serko Film d’aventures de JoëlFarges (France 2006). 16/9. Avec AlekseiChadov, Jacques Gamblin, Marina Kim. . .17. 00On n’a pas encore fini ?Comédie de Steve Carr (Etats-Unis 2007).VM. 16/9. Avec Ice Cube. . . (rediff. )18. 30Jindabyne Drame de RayLawrence (Australie 2006). VM. 16/9.Avec Gabriel Byrne, Laura Linney. . .20. 30UN SECRET Drame de ClaudeMiller (France 2007). 16/9. Avec MathieuAmalric, Cécile de France, PatrickBruel. . . # 50087943722. 15La colline a des yeux 2Film d’horreur de Martin Weisz (Etats-Unis2007). VM. 16/9. Avec Flex Alexander. . .23. 40Dans leur peau Court métraged’Arnaud Malherbe (France 2006). 16/9.Avec Fred Testot, Olivier Bouana. . . (rediff. )00. 00Salace hôtel Film pornographiquede Christian Lavil (2007). Avec Julie Silver,Nikky Sun, Christina Lee. . .BE SÉRIES ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■16. 50Prison Break (n°5/13)Interférence. Série carcérale. VM. 16/917. 35La vérité ou presque Comédiedramatique de Sam Karmann (France2007). 16/9. Avec Karin Viard, AndréDussollier, François Cluzet. . . (rediff. )19. 05Détrompez-vous Comédie deBruno Dega et Jeanne Le Guillou (France2007). 16/9. Avec Roschdy Zem. . .20. 30EN ANALYSE (n°26/43)Laura, 6e semaine. Série dramatique.VM. 16/9. Avec Gabriel Byrne, MelissaGeorge, Michelle Forbes. .. # 50077049920. 50En analyse (n°27 à 30/43)Série dramatique. VM. 16/922. 30Un jour sur terre Filmdocumentaire d’Alastair Fothergill etMark Linfield (Allemagne - Grande-Bretagne 2007). 16/900. 05Têtes à claques00. 10Le grand journal00. 45Zapping DivertissementBE SPORT 1 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■14. 20Football Championnat du Brésil.35e journée. Flamengo / Palmeiras (rediff. )16. 10Football Championnat de FranceLigue 1. 14e journée. Lyon / Bordeaux(rediff. )17. 50Kiteboard Pro World Tour 2008.6e manche. A Cumbuco (Brésil) (rediff. )18. 15L’Europe des 11 (rediff. )19. 45NBA Live Magazine sportif. VO20. 00Euroleague Magazine sportif20. 30Foot Brazil Magazine sportif20. 55FOOTBALL AMÉRICAINChampionnat NFL. Atlanta Falcons /Denver Broncos # 1786650522. 40Aventure Mountain X-Race. 1repartie. Dans la région Savoie-Mont Blanc23. 05Aventure Mountain X-Race. 2epartie. Dans la région Savoie-Mont Blanc23. 30NBA Live Magazine sportif. VO23. 45La grande course TiercéBE SPORT 2 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■15. 55Rugby Championnat de FranceTop 14. 10e journée. Montpellier /Stade Français (rediff. )17. 45World Sport Magazine sportif18. 10Attitudes Magazine sportif (rediff. )18. 40Natation Coupe du mondeen petit bassin. 7e et dernière manche.1er jour. A Berlin (rediff. )20. 30POKER World Poker Tour.Saison 5. World Poker Challenge(rediff. ) # 3777870821. 55Rugby Championnat de FranceTop 14. 10e journée. Perpignan / Biarritz(rediff. )23. 40Jour de rugby Magazine sportif11-BELGACOM ■■■■■■■■■■■■■20. 00Football Championnat deBelgique D1. 12e journée. Club Bruges /Anderlecht (rediff. )22. 15Football Championnatde Belgique D1. 12e journée.Racing Genk / RoulersL A L I B R E 2 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 25© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


ÉÉN ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■14. 20Thuis Feuilleton. VO. 16/9 (TT)14. 50Heartbeat Série. VO. 16/915. 40Meesterchef Magazine. VO. 16/916. 10De Rode Loper Magazine16. 35The Brittas Empire Série. 16/917. 35Buren Série sentimentale. VO. 16/918. 00Het Journaal VO. 16/9 (TT)18. 10De Rode Loper Magazine. 16/918. 30Blokken Jeu. VO. 16/9 (TT)19. 00Het Journaal VO. 16/9 (TT)19. 40Man bijt hond Magazine (TT)20. 10Thuis Feuilleton. VO. 16/9 (TT)20. 40FLIKKEN MAASTRICHT(n°12) De roof. Série policière. VO. 16/9.Avec Victor Reinier, Angela Schijf. . .21. 25Doodgraag levenDocumentaire. VO. 16/9 (TT)21. 55De laatste show Magazine. 16/922. 45Het Journaal laat VO. 16/9 (TT)23. 10De Collega’s Série. VO. 16/9 (TT)23. 50Man bijt hond Magazine (TT)00. 15De Rode Loper MagazineVTM ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■14. 50E. R. : Emergency Room Série15. 45Interruption des programmes16. 05The Alice (n°18). Série dramatique16. 55The Nanny Série humoristique17. 25De perfecte Keuken Magazine17. 35Zoom Magazine jeunesse17. 45Het Nieuws18. 00Two and a Half Men Série18. 25Louislouise Série sentimentale19. 00Het Nieuws19. 45Sketch Up Divertissement20. 00FAMILIE (n°3957). Sériesentimentale. Avec Luk De Koninck. . .20. 40Moeders & Dochters Magazine21. 50Matroesjka’s (n°7). Série22. 55Ghost Whisperer (n°18/22)Children of Ghosts. Série fantastique23. 40Het Nieuws00. 10Married. . . with Children(n°6/26) Buck has a Belly Ache. SérieHOL 1 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■19. 30 Afslag UMC UtrechtMagazine de société. VO. 16/920. 00 Journaal20. 30 Blik op de weg21. 05 Missers21. 45 Opsporing verzocht22. 30 De rijdende rechter23. 00 Pauw & Witteman23. 55 JournaalHOL 2 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■20. 55 Tot de dood onsscheidtWijnhold en Rita Nijmeijer.Documentaire. VO. 16/921. 20 Het elfde uur22. 00 Journaal22. 15 Nova /Den Haag vandaag22. 50 Herberg DeVerandering23. 25 Holland DocHOL 3 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■20. 30 Puberruil XtraDivertissement. VO. 16/921. 00 Jong21. 30 Law & Order22. 30 Sportjournaal23. 00 Journaal23. 15 Vuurzee00. 05 CinemaniaLaLibreBELGIQUEVice-Président du Conseil d’Administration etdu Comité permanent : Patrice le HODEYAdministrateur délégué : François le HODEYEditeur responsable : François le HODEYREDACTION Tél : 02.211.28.11 - Fax : 02.211.28.32Site internet :http://www.lalibre.bee-mail : lalibre@saipm.comCourrier des lecteurs :llb.redaction@saipm.comAgenda culturel :fax : 02.211.27.45e-mail : agenda@lalibre.beBelgique : fax : 02.211.31.06e-mail : llb.societe@saipm.come-mail : llb.politique@saipm.comCulture : fax : 02.211.27.61e-mail : llb.culture@saipm.comABONNEMENTSTél. : 02.744.44.44Fax : 02.744.45.55http://abo.lalibre.bee-mail : abonnements@saipm.comVENTE A L’ETRANGERFrance : 1,70€Luxembourg : 1€.Commission paritaire France n° 52.824RAI ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■18. 50 L’eredità20. 00 Telegiornale20. 30 Affari tuoi21. 10 RaccontamiCapitolo IITéléfilm dramatique deRiccardo Donna et TizianaAristarco (9). (Italie 2008).Avec Massimo Ghini, LunettaSavino, Mariolina De Fano. . .23. 15 TG123. 20 Porta a porta00. 55 TG1-Notte01. 30 Appuntamentoal cinema01. 35 Sottovoce02. 05 Rai EducationalTVEI ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■17. 30 Bloque infantil18. 00 Noticias 24H Telediariointernacional18. 30 España directo20. 00 Gente21. 00 Telediario 2a Edicion21. 50 Cine23. 35 Programmenon communiqué01. 00 Foro casa America01. 30 Muchachada nui02. 00 Noticias 24H Telediariointernacional26 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E 2Tél : 02.744.44.44Rue des Francs, 79 - 1040 EtterbeekT.V.A. : BE0403.508.716 - R.C.B. : 185.436Directeur de la rédaction - Rédacteur en chef :Michel KONENRédacteurs en chef adjoints :Gilles MILECAN et Vincent SLITSDébats : fax : 02.211.28.32e-mail : llb.debats@saipm.comEconomie : fax : 02.211.28.99e-mail : llb.economie@saipm.comLire : fax : 02.211.27.61e-mail : llb.lire@saipm.comMédias : fax : 02.211.27.61e-mail : llb.medias@saipm.comPolitique étrangère :fax : 02.211.27.83e-mail : llb.etranger@saipm.comMardiVRT-KETNET ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■15. 30Draakje Série. VO. 16/915. 35Hopla Magazine jeunesse. VO. 16/915. 40Bob de bouwer Dessin animé. 16/915. 50Kabaal in de stal Série. 16/916. 05Mickey Mouse Clubhuis16. 30Samson & Gert Magazine. 16/916. 55Dag Sinterklaas Magazine (TT)17. 05Disney’s the Emperor’s newSchool Magazine jeunesse. VO. 16/917. 30Missy mila Série d’animation (TT)17. 40Pat & Stan Série d’animation. 16/917. 45George van de jungleDessin animé. VO. 16/9 (TT)18. 00Chinees voor mij Jeu. 16/9 (TT)18. 10Karrewiet Magazined’information. VO. 16/9 (TT)18. 20Amika Série jeunesse . 16/9 (TT)18. 35De pretrouletteDivertissement. VO. 16/9 (TT)18. 55En daarmee basta !Série jeunesse. VO. 16/9 (TT)19. 10Space Goofs Série jeunesse (TT)19. 25KarrewietMagazine d’information. VO. 16/9 (TT)19. 35Life with Derek Adios Derek.Série jeunesse. VO. 16/920. 00Terzake Magazine. VO. 16/9CANVAS ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■20. 40LOVE SOUPThe Menaced Assassin. Sériesentimentale. VO. 16/9. Avec James WeberBrown, Montserrat Lombard. . .21. 10Plat préféréMagazine culinaire. VO. 16/9 (TT)21. 40International terrorism since1945 EOKA. Documentaire.VO. 16/9 (TT)22. 05Belpop Arno.Documentaire. VO. 16/9 (TT)23. 00Phara Talk show. VO. 16/9.Présenté par Phara de Aguirre23. 45Virus Divertissement. VO. 16/902. 10Terzake / Phara VO. 16/9ARD ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■20. 00 Tagesschau20. 15 Familie Dr. Kleist(n°3/13) Katastrophen.Série sentimentale. 16/9 (TT)21. 05 In aller Freundschaft21. 50 Plusminus22. 15 Tagesthemen22. 45 Menschen beiMaischberger00. 00 NachtmagazinZDF ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■20. 15 Die DeutschenRobert Blum und dieRevolution. Documentaire.16/9 (TT)21. 00 Frontal 2121. 45 Heute-journal22. 15 Das Geld liegtauf der Strasse22. 45 Johannes B. Kerner00. 00 Heute nachtRTL+ ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■20. 15 CSI, Miami(n°13/21) Mein Vater Caine.Série policière. 16/9. AvecElizabeth Berkley. . .21. 15 Dr House22. 15 Psych23. 10 Law & Order00. 00 RTL NachtjournalSports : fax : 02.211.28.70e-mail : llb.sports@saipm.comLa Libre BelgiqueGazette de LiégeChef d’édition : Paul VauteBoulevard d’Avroy, 26 - 4000 LiègeTél. : 04.290.04.80Fax : 04.290.04.81e-mail : llb.gazettedeliege@saipm.comService photo : 02.211.27.03 - e-mail : llb.photo@saipm.comPUBLICITERégie Générale de Publicité (R.G.P.)Tél. : 02.211.29.29 - Fax. 02.211.29.14ING : 310-1801869-83e-mail : rgp-annonces@saipm.comLa Libre Belgique - Gazette de LiégeTél. : 04.290.04.60 - Fax : 04.290.04.61e-mail : llb.gazettedeliege@saipm.comNécrologies, carnet familial et annonces classées(jusqu’à 19h30) : Tél. : 02.211.31.88 - Fax 02.211.28.72carnetfamilial@saipm.com necrologieslb@saipm.comCe journal est protégé par le droit d’auteur. Si vous souhaitez copier, scanner, stocker et/ou diffuser sousquelque forme que ce soit un article, une photo, une infographie… veuillez contacter la société COPIE-PRESSE au 02/558.97.80 ou via info@copiepresse.be. Pour plus d’infos consultez le site www.copiepresse.beT É L É V I S I O N2BE ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■15. 00Woordzoeker Jeu. VO16. 35Family Guy Série d’animation. VO17. 00Dawson’s Creek Série. VO17. 55Home and AwaySérie sentimentale. VO18. 25That 70s Show (n°18/22) We WillRock You. Série humoristique. VO18. 55Will & Grace (n°2/24) Election.Série humoristique. VO19. 20America’s Funniest HomeVideos Divertissement. VO19. 50Most Daring Documentaire. VO20. 35Without a Trace (n°8/18)Fight/Flight. Série policière. VO21. 35ON HOSTILE GROUNDTéléfilm catastrophe de Mario Azzopardi(Canada - Etats-Unis 2000). VO. Avec JohnCorbett, Jessica Steen, Brittany Daniel. . .23. 20Killer Instinct (n°12/13) LoveHurts. Série policière. VO00. 10Cops Téléréalité. VO00. 35Games & Chat Emission musicaleVT4 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■14. 25My Tv Magazine jeunesse. VO16. 55Jam Magazine d’actualité. VO17. 05Hannah Montana Série jeunesse17. 358 Simple Rules for Dating MyTeenage Daughter Série humoristique18. 10The War at Home Série. VO18. 35Grounded for Life (n°19/28)Me and Mrs O. Série humoristique. VO19. 05The Simpsons (n°7/25) Lisa’sDate With Density. Série d’animation. VO19. 40According to Jim Série. VO20. 10Friends Série humoristique. VO20. 40HUIZENJACHTMagazine de reportages. VO21. 45The Block HoeggardenTéléréalité. VO23. 10CSI (n°7/23) Invisible Evidence.Série policière. VO00. 05Films & SterrenMagazine du cinéma. VOWDR ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■20. 00 Tagesschau20. 15 CloudEin wilder Hengst in denRocky Mountains. 16/921. 00 Quarks & Co : Immerhöher, immer schneller, dieverblüffende Welt des Fahrstüle21. 45 WDR aktuell21. 55 Bericht aus Brüssel22. 10 Stille Wasser23. 40 JazzlineCNN ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■20. 00 Business International21. 00 World News EuropeMagazine de l’économie22. 00 Backstory22. 30 World Sport23. 00 World News Europe00. 00 The Situation Room01. 00 CNN TodayMCM ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■20. 05 Next Made in France20. 30 Rap GameTéléfilm dramatique de RichMurray (Etats-Unis 2001).Avec Sam Jones III, Nelly,Zoe Saldana. . .22. 00 Ultra tubes22. 30 Berlin, Berlin00. 00 Ultra NewBBC 1 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■21. 00 Holby CityCutting the Cord. Sériesentimentale. Avec GeorgeIrving, Phyllis Logan. . . (TT)22. 00 New Tricks23. 00 BBC News at Ten23. 25 Regional Newsand Weather23. 35 Imagine. . . How anOrchestra Saved Venezuela’sChildren00. 25 Dirty Pretty ThingsBBC 2 ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■20. 30 All Over the Shop21. 00 Natural WorldMagazine de la nature (TT)21. 50 Puffin Island22. 00 Horizon23. 00 The Culture Show23. 30 Newsnight00. 20 Band of BrothersEURONEWS ■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■06. 00 L’information matinale11. 00 L’actualité et la société13. 00 L’informationde la mi-journée15. 00 L’actualité et la société19. 00 L’information du soirMagazine d’actualité. VM01. 00 L’information de la nuitNe soyezpas timide.Bien sûrque vous allezvous entendreavec cettenouvelle idée.Monsieur DicoL’âgedevivrePAR JACQUES MERCIERParfois les livres nous arrivent comme des signes amicaux du destin; ainsi, lemerveilleux livre de Colette Nys-Mazure “L’âge de vivre” (Desclée deBrouwer) qui raconte la vie quotidienne avec bon sens, poésie etintelligence. Dès la page 16, je lis : “La qualité d’un être ne se mesure pas à saréussite dans le métier, la société, mais à son être justement, à cette croissance.” Sion le sait, c’est mieux encore de le dire. Colette est une amie en poésie. Il nem’étonne pas de lire soudain cette prose magnifique, à propos de l’égliserusse de Sylvanès : “Un tracteur a laissé de larges empreintes oùl’eau s’attarde. Des scabieuses et quelques eupatoires déjàéchevelées bordent le chemin qui s’étire…” Le bonheur de lalecture ! Et de découvrir dans le dictionnaire que la scabieuseest la plante herbacée annuelle ou vivace, sauvage ou cultivée,appelée bâton du diable; de découvrir aussi que l’eupatoire estune plante dicotylédone herbacée, vivace, à hautes tiges, àfleurs souvent roses, qui croît au bord des eaux et que l’on nomme eupatoirechanvrisse et aussi chanvre d’eau. Mieux encore, on peut poursuivre larecherche : le mot eupatoire vient du latin “eupatoria”, herbe, du grec“eupatorion”, d’après Pline, du nom du roi Eupator qui fit connaître l’usagemédical de cette plante. Quant à scabieuse, le mot vient du latin médical“scabiosa”, féminin substantivé du mot latin “scabiosus”, galeux, cette plantepassant pour guérir la gale ! Quels voyages ne peut-on faire à partir desmots ! n© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.ETIENNE SCHOLASSERadiow LA PREMIÈRE04.06 Tous les matins du monde 06.00 MatinPremière 08.40 Questions publiques 09.15 Bonjourquand-même: l’inceste 10.00 Tout autrechose 11.30 Le classique des classiques 12.00Culture Club 13.30 Flash Back : RoyOrbison 14.05 Cocktail curieux 17.15 Best of duJeu des dictionnaires 18.00 Les 75 minutes 18.25Face à l’info : 19.15 Le monde est un village : AbidBahri/Spéciale Bossa Nova 20.05 Emissionsconcédées 21.00 Le Grand Jazz 22.00 Par ouïdire23.15 Eco Soir 23.20 Culture Club 00.05Rediffusionsdenuitw VIVACITÉ05.00 Bonjour tout le monde 06.05 Programmesrégionaux 08.40 A vous de voir 09.05 C’estvous qui le dites 11.00 Appelez, on est là. En directdu salon Cocoon 2008 13.05 Y a pas pire 15.10Qui dit mieux ? En direct du salon Cocoon2008 17.10 Magazines régionaux 18.15 Les Tubesen or 20.00 VivaMusique 23.00 Plus près desétoiles 00.05VivaCitélaNuitw MUSIQ’306.00 Les chants de l’aube 07.12 Le point dujour 09.30 Carnet de notes 11.00 En scène :Suzuki 12.00 A bon entendeur 13.13Intermezzo 14.30 Concert : Festival de Salzbourg,Mozarteum, 20/8/2008, Benjamin Schmid (violon),Christian Frohn (alto), Clemens Hagen (violoncelle),Ariane Haering (piano) - M. Ravel : Trio à clavieren la min. – Zoltan Kodaly : Duo pour violon etvioloncelle opus 7 – M. Ravel : Berceuse sur le nomde Fauré pour violon et piano – G.Fauré : Quatuorà clavier n°1 en do min. opus 15 – J. Brahms : Quatuorà clavier en do mineur opus 60, ext.andante 16.00 Legato… ma non troppo 18.13Illico 18.30 Jazz 19.30 Prélude 20.00 Musique etautres muses 22.05 Concert : Royal Albert Hall,Londres, le 14/08/2008, West-Eastern Divan Orchestra,dir. Daniel Barenboim. Prom 39 – Late Night.Pierre Boulez : Mémoriale (… explosantefixe…Originel) – I.Stravinski : L’histoire du soldat –A. Webern : Concerto pour neuf instruments,opus 24 – F. Schubert : Quintette en la maj. D. 667(“La truite”), Daniel Barenboim (piano) 00.00 LesnuitsdeMusiq’3w BEL RTL07.00 Le 7/8 08.00 Bel RTL Matin 08.30 BeauFixe : “Peuple Insolite” avec Roland Ghigny, organisateurd’expéditions extraordinaires et DidierBruynbroeck 11.00 Les mousquetaires 13.10 Ladépanneuse 16.00 Les grosses têtes : DocGynéco 18.00 Bel RTL Soir 19.00 Votre questionnous intéresse : comment bien choisir son assuranceauto?19.30AllAccess 23.00LaCollectiondeG.Lang 00.00ClassicRock&NuitMusiquew FRANCE CULTURE06.00 L’éloge du savoir : MichaelEdwards 07.05 Les matins de FranceCulture 09.05 La fabrique de l’histoire 10.00 LesLe Jeu des DictionnairesLA FAUSSE DÉFINITIONhumanités – Mes mardis litéraires : Found intranslation 11.00 Questions d’époque – La suitedans les idées 12.00 Tout arrive 13.30 Les piedssur terre 14.00 Les sciences – Avec ou sans rendez-vous: comportement, état actuel des connaissanceset pathologies n°1 15.00 A plus d’untitre 16.00 Sur les docks. Les grandes écoles :“L’Essec : la France qui gagne” 17.00 Les nouveauxchemins de la connaissance 17.50 Le regard d’AlbertJacquard 18.00 18/20 l’émission 20.00 Avoix nue : Reza 20.30 Feuilleton : Les vagues deVirgina Woolf 21.00 Décibels 22.15 Surpris lanuit : en marchant, en écrivant 23.30 Du jour aulendemain : Steinunn Sigurdardottir 00.10 Minuit/Dix 01.00LesNuitsdeFranceCulturew FRANCE INTER05.00 Le 5/7h : Esprit Critique (Laurent Poitrenaud,comédien pour “Mettre en scène”) – J’aimes sources 07.00 Le 7/10h 10.00 Servicepublic 11.05 Le fou du roi : Daniel Prevost et PatrickChesnais 12.30 Ça vous dérange 13.302000 ans d’histoires : l’assassinat de GeorgesMandel 14.04 La tête au carré : Jean-Claude Ameisen,immunologiste 15.05 Là-bas, si j’y suis 16.05Carrefour de Lodeon 17.00 Nobostant :Camille 18.15 Et pournant, elle tourne 19.20 Letéléphone sonne 20.05 L'humeur vagabonde : ElisabethBadinter, auteur de “L’infant deParme” 21.05 Sur la route : Gilles Verlant 22.05C’est Lenoir 23.15 Allô la planète 01.00 Sous lesétoilesexactementw FRANCE MUSIQUES07.05 Musique matin 09.30 Histoire de… : Mozartà Vienne 09.45 Miniatures : spéciale 20e éditiondu festival 38es Rugissants : “Composer leMonde” 10.02 Le matin des musiciens : HectorBerlioz – “Harold en Italie” op.16 12.05 A portéede mots : Atiq Rahimi, écrivain 13.00 Grand compositeurs: Josepha, Aloysia, Theresa : Quelquespenchants 14.30 Le concert de l’après-midi.S. Prokofiev : Concerto pour piano n°2 en sol min.op.16; Concerto pour violon n°1 en ré maj.op.19 16.00 Grands interprètes 17.00 Par ici lessorties 18.10 Le Magazine 19.30 Open jazz : JamesMoody, Hank Jones 20.00 Un mardi idéal : endirect de la Maison de la Radio à Paris avec Bénabar,chanson française 22.00 Le bel aujourd’hui : PierreBoulez, compositeur et chef d’orchestre 23.00 Lebleu,lanuit… 01.00FranceMusiquelanuitw KLARA07.05 Klara wakker 09.08 Bredeopklaringen 12.05 Ramblas 14.05 Ludwig :oeuvres de Bernstein, Haydn, Weber et Rimski-Korsakov. – L’Orchestre symphonique de la Radiocoréenne, dir. Sung Kwak. Milan Turkovic (soliste)17.05 De Tuin van Eden 19.10 Orlando : JacopoPeri : “L’Euridice” 22.10 Mixtuur 23.00Jazz : “Cookin’” avec Paul Gonsalves – “Phil &Quill” de Phil Woods et Gene Quill – “The ChicoHamiltonTrio” 00.05GoldbergVoici une des fausses définitions proposées au cours de l’émissiondu “Jeu des Dictionnaires” (du lundi au jeudi de 17h13 à 18h sur laPremière radio RTBF).Elle a été donnée par Pierre Kroll.Vertugadin, c’est le nom savant de “l’Ecclipse”, une attraction foraine,une nacelle comme une sorte de canapé 12 places attachée adeux bras metalliques fixés sur un axe lui même terminant unebarre immense de 30 m. C’est d’abord une expérience intérieure, jeveux dire que vous sentez vos croustillons remuer comme les boulesau tirage du lotto puis ca se mue en expérience extérieure ; voussortez les boules le 4, le 6 , le 7, le 11 et comme n° complémentaire lagaufre d’avant les croustillons.En réalité: bourreletquelesfemmesportaientautourdeshanchespourfaireboufferlajupe.


Villas PalladiennesSUR LES PAS DE PALLADIOC’est avec joie que La Libre Essentielle et YC Art & Culture vous invitent à marchersur les pas de Palladio du 21 au 27 avril 2009 et à découvrir la Vénétie,une terre riche en histoire, en traditions et en art. Une région que le monde entierenvie pour ses villes, montagnes, villas, lacs, vins et artistes célèbres.Vers 1530, Venise succède à Rome et Florence comme principal foyer artistique et culturel del’Italie. Son arrière-pays devient le lieu de villégiature privilégié de l’aristocratie et de richesmarchands. De somptueuses villas s’élèvent dans la campagne aux collines boisées.Andrea Palladio se distingue de ses collègues par son génie. De la Villa Godi Malinverni,sa première réalisation à la Villa Foscari dite La Malcontenta, l’une des dernières,en passant par la Villa Rotonda la plus parfaite, il déclina une multitude de variantestant à la campagne qu’à la ville. Des joyaux rehaussés par les meilleurs artistes de son époquedont le célèbre Véronèse.C’est au rythme des histoires et anecdotes livrées par notre brillante conférencière KarinDebbaut que vous plongerez avec délice dans l’œuvre de ce grand architecte.Egalement au programme : passage à Trévise au charme latin avec ses ruelles et rempartsmédiévaux; découverte de Padoue avec ses merveilleuses fresques de Giotto et la Basilique deSaint Antoine; Vicence, patrie d'adoption de Palladio et ses nombreux témoignages laissés dansles palais de la ville; Vérone, avec ses arènes, scène de l’Opéra en été, et enfin Venise, citémagique qui se mire dans ses canaux.PROGRAMME > Jour 1_21/04 Bruxelles/Venise – Trévise – Padoue / Jour 2_22/04 Padoue – Vicence– Villa Rotonda – Villa Valmarana ai Nani – Padoue / Jour 3_23/04 Padoue / Jour 4_24/04 Padoue – Villa GodiMalinverni – Villa Barbaro – Villa Emo-Capodilista – Padoue / Jour 5_25/04 Padoue – Vérone – Padoue /Jour 6_26/04 Padoue – Villa Foscari – Villa Pisani – Venise / Jour 7_27/04 Venise/BruxellesPOUR TOUTE INFORMATIONYC Art & Culture02 738 74 22 – c.lapchin@ycare.be – www.ycare.beLIC A5060© CICI OLSSONRÉSERVEZ DÈS AUJOURD’HUI ET SOYEZ LES QUELQUES PRIVILÉGIÉSQUI PARTICIPERONT À CE VOYAGE INÉDIT.© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


G R A N D A N G L EContesetlégendes- LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDEChacunchercheÉVOCATIONAURORE VAUCELLE©BNFLes mythes et légendes issusde la Table ronde surprennentencore par leur universalité etleur atemporalité. Voyage aupays d’Arthur et des siens, àmi-chemin entre créationmythologique et historicité.Il est une légende, vieille de mille ans et plus encore,qui prend racine dans l’ombre d’un château aux confinsdu royaume de Logres, précisément dans la contréede Camelot. Les protagonistes en sont Arthur etses Preux, sa Dame Guenièvre, éprise en secret deLancelot, l’un des chevaliers au service d’Arthur, lancéaux côtés de Galaad et de Perceval dans la quête du Graal. Ledécor du Moyen-Age arthurien est aussi peuplé d’êtres surnaturels,à commencer par Merlin, l’enchanteur, tuteur etmaître d’Arthur le roi et, à ses côtés, les fées Morgane et Vivianeaux enchantements charmeurs.Arthur, on le voit, n’est pas un roi comme les autres. Il vitdans un paysage, celui de l’Angleterre, entre Histoire et imaginairemédiéval; ses pas sont semés de batailles et de conquêtes,de pouvoirs magiques et de recettes secrètes, la quêtefinale demeure infinie et magistrale, celle du mystérieuxGraal. Le cycle arthurien, dont les premiers récits oraux apparaissenten Europe au VII e siècle, ne cesse de nourrir lepaysage légendaire du Moyen-Age, dès les XI e et XII e sièclespar le biais de la culture écrite avec Robert de Boron et Chrétiende Troyes. A chaque époque, le récit des aventures arthuriennesmet en scène les phénomènes sociaux et culturelsdont il est le témoin. Ainsi, l’amour courtois transparait dansles relations entre hommes et femmes. Le légendaire amourde Lancelot pour Guenièvre fonctionne sur ce modèle courtois,fou de sa Dame, vassal de son amour, le chevalier aspireà un amour fusionnel, avec Guenièvre,pourtant épouse de son roi.Le récit de la Table ronde ne faitpas l’impasse sur les symboles del’idéal chevaleresque, qui dans lemodèle de société féodale de l’époquereprésente l’individu combattantgarant de la paix. Chaque chevalierest égal en mérite et en bravoure,comme le suggèresymboliquement cette table ronde,où personne ne préside. Seuls noblesseet courage sont requis poury sièger, un siège cependant demeurevacant (“le siège périlleux”),destiné au plus pur d’entre eux.Si les personnages de la Tableronde sont présents dans l’imaginairecommun, les épopées menéespar les preux chevaliers casquésn’y sont pas étrangères.Le cinéma s’est fait le vecteur deces récits. On a en mémoire “Excalibur”,de John Boorman, “Arthur”,plus récemment ou encore le toutgrandAKG IMAGES/BRITISH LIBRARYLE ROIArthurArthur est au centre des légendes de la Tableronde, son personnage incarne le pouvoir royalet la sagesse de celui qui gouverne en paix. Il estrévélé par Excalibur, l’épée qu’il extirpe durocher, grâce aux pouvoirs magiques de sontuteur, Merlin l’enchanteur. Roi mythique, ilpossède cependant, pour les historiens, uneexistence historique située au V e siècle de notreère, en Angleterre. On dit qu’à cette époque, ungrand chef de guerre délivra la (Grande) Bretagnede l’emprise des Saxons. Ainsi, l’existenced’ “Arthur” remonte aux premiers temps duMoyen-Age. Pour preuve également, l’étymologiede son nom, qui en gallois, en langue celte,vient d ‘ “artos”, l’ours, qui était l’animal totémiquedes rois avant que le lion, roi des animauxne vienne symboliser le pouvoir du souveraindans le courant de l’âge médiéval. nw Arthur et ses royaumes, dans un manuscritd’Angleterre, vers 1307-1327.UNIVERSITÉ HAUTE BRETAGNE-SCDLE CHEVALIER SANS PEUR ET SANS REPROCHES ?Lancelot du LacPersonnage petit breton– il est né aucœur de l’Armorique – Lancelot estélevé par Viviane, la Dame du Lac, auprèsde qui il apprend vertu et bravoure quien font un homme digne de la Cour duroi Arthur. Lancelot, cependant, incarneà lui seul l’antagonisme des sentimentschevaleresques, épine dorsale du récitarthurien. A la fois fidèle à son roi etéperdument amoureux de la reineGuenièvre (qui partage son amour), il selance à corps perdu dans la quête duGraal. Néanmoins son amour nonlégitime pour la reine l’empêche detrouver le secret du Graal, qu’il n’aperçoitqu’en rêve. Au cours de son périlleuxpériple, Lancelot rencontre le Roipêcheur et sa fille Elaine, de qui il aura unfils, Galaad. Si Lancelot échoue dans laquête de l’Absolu, Galaad son fils, moinechevalier au cœur pur deviendra levéritable héros du Graal. n28 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E 2© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


G R A N D A N G L EsonGraal...“Sacré Graal”, signé des Monthy Python. Ces derniers parodientà merveille les séquences classiques des œuvres médiévales,comme l’attaque de l’antre d’un dragon... qui s’avèreêtre un lapin ou la confrontation avec les chevaliers du “Ni”,qui terrorisent la population paysanne en répétant incessammentla même menace, la syllabe “Ni !” “Ni !” “Ni !”.L’universalisme du mythePoint n’est besoin cependant de connaître l’histoire dansles détails pour accéder au cycle arthurien. Les personnageset leurs aventures sont transcendés par les thèmes quitraversent leurs histoires personnelles. La guerre, le pouvoir,les rivalités amoureuses, enfin et surtout la sublime etéternelle quête de l’Absolu, la recherche du Graal. Le mytheuniversaliste se nourrit d’ailleurs de constructions narrativesque l’on a déjà rencontrées dans des mythologiesautres, en particulier la mythologie grecque. Le récit de laconception d’Arthur, pour exemple, est identique à celle duhéros Hercule. La légende raconte en effet qu’Uther Pendragonétait éperdument amoureux de la femme du roi deLogres, Ygerne. Ami de Merlin, il lui demanda de ruserpour approcher la belle. Merlin, grâce à sa magie, donna àUther l’apparence de l’époux d’Ygerne pour une nuit. Decette liaison adultère naquit Arthur – Zeus profita dumême tour pour atteindre Alcmène, future mère du demidieuantique. Le schéma narratif du cycle arthurien senourrit de superstructures mythiques, œuvrant ainsi à soncaractère atemporel et universel (on relève d’ailleurs que lerécit arthurien a parfois dépassé les frontières de l’Europe,se muant en manga japonais).Plus tard, le cycle arthurien, au vude sa diffusion fort répandue, estrepris au profit de l’Eglise qui lechristianise. Arthur, le roi qui aprétendument lutté contre lesSaxons au V e siècle afin de libérerla (Grande) Bretagne du joug deces barbares païens, devient unroi très chrétien, assimilé dès leXII e siècle au portrait de Charlemagne.Les représentations deschevaliers de la Table ronde nesont d’ailleurs pas sans rappelerl’imagerie de la Cène, à la mêmeépoque. Dans la foulée, au débutdu XIII e siècle, le Graal devient lacoupe qui recueilllit le sang duChrist, puis qui fut portée depuisla Palestine jusqu’aux terres del’Europe. nw Tous les manuscrits et divers objets qui illustrentla double page sont à voir à l’expo “Arthur, unelégende en devenir”, aux Champs Libres, à Rennes(France) jusqu’au 4 janvier 2009. Infos sur Webwww.leschampslibres.frLE MAGICIENMerlin l’enchanteurFigure légendaire, Merlin nous apparaît commeun mage bienveillant. On dit parfois qu’il estl’artisan de Stonehenge. Conseiller d’UtherPendragon, qu’il aida à devenir souverain duroyaume de Logres, il est à l’origine de la conceptionmagique d’Arthur. Merlin, dont on ditqu’il a le pouvoir de prédire l’avenir, ne peutcependant s’y dérober. Amoureux fou deViviane, on le sait, il lui livre ses secrets, alorsqu’il sait déjà qu’elle les utilisera contre lui. LaDame du Lac fascine Merlin et “l’entombe”,dans une pierre, pour l’éternité, Brocéliande,en Haute Bretagne est son tombeau.La figure du magicien a inspiré de nombreuxromanciers dont René Barjavel, dans “L’enchanteur”.L’écrivain y dépeint un Merlinpassionné, et promis à sa perte dans les bras desa belle, Viviane. Récemment, son personnagea inspiré une série diffusée sur la BBC, onregrette cependant d’y voir un Moyen-Agetraduit à travers l’habituelle image belliqueuse,peu glorieuse. nw Merlin et Nimüe (alias Viviane), Sir Edward Burne Jones,1861.V & A IMAGESLE TRÉSORMystérieux GraalQu’est-ce donc que le Graal ? Il y eut la version, récente et fort répandue, de Dan Brown dansle “Da Vinci Code”. Le Graal, sur la fresque peinte par Léonard, au couvent de Sainte-Mariedes-Grâcesde Milan, y apparaissait sous une forme à laquelle on ne s’attend pas : le profil deMarie-Madeleine, personnage féminin du Nouveau Testament. La femme, comme mystèreuniversel, voici pour la théorie du romancier Brown.Le mystère du Graal est de fait posé dès son origine. Le “Graal” est décrit pour la premièrefois au cours d’un récit d’Arthur et les siens, et dont l’auteur n’est autre que Chrétien deTroyes. Perceval, chevalier fidèle du roi Arthur, part à l’aventure. Au cours de son périple, il faithalte au mystérieux château du Roi pêcheur. Il assiste ainsi, durant le repas offert par son hôte,à une curieuse cérémonie : il voit défiler un jeune homme portant une lance qui saigne,d’autres portant des chandeliers. L’auteur indique ensuite “Une jeune femme porte un Graal etune autre un tailloir”. Le texte n’en dit pas plus, Chrétien de Troyes ne termine pas son récit,l’histoire interrompue n’a pu qu’épaissir le mystère du Graal bien sûr. Assimilé très précocementà un récipient, le Graal est dans les premières représentations, plus proche d’une écuelleque d’une coupe ou d’un calice, tandis qu’il s’apparente (très différemment!) à une pierreincandescente, dans les légendes germaniques. Ce n’est qu’au XIII e siècle que le Graal devientle calice ayant servi à recueillir le sang duChrist sur la croix, et emporté par lesdecendants de Joseph d’Arimathie de laPalestine jusqu’aux terres d’Europe. nw Le chaudron de Gundestrup , daté du I er siècleavant J.-C. est sans doute l’un des prototypes duGraal, on y voit apparaître un cortège de divinitésceltiques couronnées de bois de cerf.©BNFLE CHÂTEAUCamelotBIBRACTE/ANTOINE MELLIERRemis au goût du jour grâce à la série“Kaamelott”, qui transpose le récit de laTable ronde dans notre monde contemporain,la place forte où trôna Arthurreprend du galon à travers cette minisériequi traite du cycle arthurien surton d’anachronismes et décalagescontemporains.Centre de rayonnement de la quête duGraal – c’est de Camelot que se lancentles chevaliers enquête du mystérieuxartefact –, Camelotle lieu où vit la Courdu roi Arthur. Beaucoupd’archéologues,aidés de l’étymologieont voulu donner unevéracité géographiqueau siège duroyaume arthurien–on parle désormaisde la ville de Cadburydans le sud ouest del’Angleterre –, mais,comme le dit sijustement Denis Hüe, spécialiste delittérature médiévale à l’université deRennesII Haute Bretagne, “une éventuellelocalisation effective, intéressante surle plan archéologique, est inutile sur le plandu récit, le propre du monde arthurienétant bien sa disparition sans trace nidescendants, il ne reste que l’ébouissementde la mémoire”. nw Tounoi à Camelot, dans “Lancelot du Lac”,manuscrit, vers 1480.L A L I B R E 2 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 29© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


D É B A T SFace à face - SPIRITUALITÉSLaviolence,dudivinaudivanw Récit mythique, la Bible est proche des tragiques grecs qui, à lamême époque, construisent une réflexion autour de la violenceen vue de la dépasser. Par l’instauration de la loi. Par la sagesse.w Notre spécificité d’être de parole comme le travail de laculture permet de traiter socialement la violence. Puis vint lasociété néolibérale qui imposa la tyrannie de l’immédiat...André WÉNINProfesseur à la Faculté de théologie UCL.Co-auteur de “Des lois pour être humain”.(voir ci-dessous)Conférencier pour AltercitéJean-Pierre LEBRUNPsychiatre et psychnalyste.Co-auteur de “Des lois pour être humain”.(voir ci-dessous)Conférencier pour AltercitéLa Bible, en particulier le premierTestament, traîne une sombreréputation de violence. Un spectaclede J. Delcuvellerie, “Anathème”,isolait de leur contexte pour lesmonter en épingle de nombreux textes bibliquesoù Dieu est présenté comme violentou tient des propos violents. Un telpot-pourri souligne l’évidence, même si, àmes yeux, la manière n’est guère adéquate.Car, s’il n’est pas question de nierl’évidence, il n’est pas inutile non plus dela mettre en perspective pour pouvoir latravailler.Pour qui la lit dans la texture que luiont donné les traditions religieuses quil’ont transmise jusqu’à nous, la Bible, loind’être une incitation à la violence, offre unample matériau pour penser cette questionéminemment humaine, tout en indiquantdans son langage propre des pistesde réflexion et de comportement. En cela,elle est proche des tragiques grecs qui, àune époque comparable, construisent uneréflexion autour de la violence en vue d’indiquerde possibles issues, comme l’a bienmontré J. de Romilly (1) .On connaît le début de la Genèse. Ceque l’on sait moins, c’est que, ce récit degenre mythique (et qui doit être lu commetel) élabore sous forme narrative unesorte de “discours inaugural” sur la violence,qui anticipe en l’esquissant le trajetde la Bible entière.Dans ce récit, si le projet du personnagecréateur est un monde sans violence où leshumains exerceraient une douce maîtrise,elle ne tarde pas à faire son apparitionquand Adam et Eve écoutent l’animalitéqui les habite (le serpent) plutôt que laparole divine qui les invite à consentir àune juste limite destinée à permettre àchacun d’occuper une place qui lui est propre.Caïn est pris d’emblée dans cette logiqueoù l’inscrit l’attitude de ses parents àsa conception et à sa naissance (pour fairebref, le père abandonne le fils au désir incestueuxde la mère). Plus tard, quandleur incapacité à laisser l’autre être sujetproduit chez Caïn son fruit de jalousie etd’envie, en l’absence de loi, Caïn se laisseentraîner jusqu’au meurtre du frèreavant de subir les conséquences tragiquesde son acte. Sa descendance sera marquéepar une escalade de violence qui finit parmettre en péril l’existence même dumonde, tandis que le personnage divincherche en vain à enrayer ce processusmortifère, d’abord par la persuasion avecCaïn, puis par la menace, enfin par la violence(le déluge).De cette violence, Dieu se repent ensuite.Et on le voit mettre en place undispositif destiné à faire barrage à la violencequi détruit la terre en instaurantle régime de la loi. Un tabou rituel,d’abord, à portée métaphorique, interditla consommation du sang, posant une limitesymbolique à la haine qui porte ensoi le désir d’anéantissement totald’autrui. Une loi juridique la complète :la loi du talion (“Qui verse le sang de l’humain,pour l’humain son sang seraversé”) pose implicitement l’interdit dumeurtre, tout en limitant la vengeanceque celui-ci appelle, par l’instaurationd’un principe de proportionnalité entreEPAREUTERSDRfaute et châtiment, en vue d’empêcherl’escalade de la violence.Le personnage divin poursuit alors sondiscours en rappelant à Noé et à ses filsque l’être humain est fait à son image,amorçant ainsi une voie de dépassementde la loi. Car il s’engage lui-même solennellementà renoncer à toute violence, àtoute destruction. Aussi dépose-t-il les armesd’agression, abandonnant son arcdans la nuée, cet “arc-en-ciel” devenant lemémorial de sa promesse de ne plus userde violence pour détruire. Ce faisant, ilsuggère aux humains faits à son imageque, si la loi peut mettre une sourdine à laviolence destructrice en cherchant à lacontenir, c’est dans une sagesse et une justiceexcédant la loi que se trouve un cheminpour retourner en forces de vie lesénergies qu’elle dégage.Dans les neuf premiers chapitres de laGenèse, cet itinéraire (2) propose une issueà la violence. Les différentes facettes decette réflexion sont reprises et exploréesen détail dans la suite des deux Testamentsbibliques. Comme s’il s’agissaitd’inviter le lecteur à aiguiser son regardpour le rendre perspicace face à la violence,en particulier la violence souterrainequi ravage l’intérieur de l’être jusqu’àce qu’elle déborde au-dehors. nw (1) J. de Romilly, “La Grèce antique contre la violence”, Éd.de Fallois, Paris, 2000.w (2) Pour plus de détails : A. Wénin, “La Bible ou la violencesurmontée”, DDB, Paris, 2008.CONTEXTEA lire et à débattreIl n’est un secret pour personne quela possibilité de traiter socialementla violence est toujours corrélée autravail de la culture. Freud se réfèreau passage de la mère au père (en tantqu’il) caractérise une victoire de la vie del'esprit sur la vie sensorielle, donc un progrèsde la civilisation car la maternité estattestée par le témoignage des sens tandisque la paternité est une conjecture, est édifiéesur une déduction et sur un postulat (1) .Pour le dire, certes trop sommairement,c’est dans le passage de la prévalence dusensible immédiat à celle du raisonnementlogique et de la capacité réflexiveque Freud a situé l’essence même du progrèsde la culture et de la civilisation. Lacan,en référant la découverte freudienneà notre aptitude au langage, n’a fait quedémontrer comment ce consentement àperdre - au moins partiellement - l’immédiatetédes sens coïncide avec ce qui s’esttrouvé désigné par les interdits de l’incesteet du meurtre, le premier imposantle détachement d’avec l’immédiateté, lesecond prenant acte de l’impossible de sonretour.Ainsi, dans toutes les sociétés humaines,il faut se séparer de la mère, simplementparce que l’humanisation impliqueque l’être parlant perde la satisfaction totaleet que cette perte, il en prenne acte enabandonnant la jouissance de la mère,pour trouver la voie propre de son désir.L’appareil psychique s’avère ainsi dépendantde cette aptitudeà introduire la négativité.Pas de possibilitéde dire sans avoircreusé le trou dans cequi comble, sans avoirfait de l’absence dansla présence, pas de parolela bouche pleine !Notre spécificitéd’êtres de parole nousimpose de renoncer àl’immédiat. Nous sommescontraints d’enM Les lois suffisent-elles à contenircette violence souterrainequi ravage l’intérieur de l’être?André Wénin et Jean-Pierre Lebrun, le bibliste et le psychanalyste se risquent au dialogue. Loi,violence, autorité, altérité, statut de la parole... : leurs échanges sur ces thèmes ne les opposentfinalement pas tant. Incroyable comme la Bible, lue comme un mythe, résonne avec lapsychanalyse freudo-lacanienne. A lire dans ce nouveau livre, à quatre mains tendues etdeux brillants cerveaux : “Des lois pour être humain” (www.edition-eres.com).La pertinence de leur face à face n’a pas échappé à la sagacité d’Altercité. Ce groupeinformel de chrétiens engagés dans la vie sociale et politique monte sa prochaine conférence-débatavec les deux protagonistes autour du thème “Qu’en est-il de la violence?”.Le mardi 25 novembre 2008 à 20h à l’auditoire central P. Lacroix (UCL), 51avenue Emmanuel Mounier (métro Alma) à Woluwé-Saint-Lambert.w Rens. www.altercite.be. Personnes de contact: Michel Hansenne (04.371.49.59), Denis Philippe (dphilippe@philippe-law.eu) et Clotilde Nyssens (info@clotildenyssens.be ou 02 .549.87.29).passer par le médiat, par le négatif, parl’absence qu’implique le détour du systèmelangagier.Or, la nouveauté à laquelle nous sommes- bon gré, mal gré - confrontés via lasociété néolibérale, c’est que le discourssocial n’atteste plus de ce que la conditiond’être parlant suppose, à savoir cette contraintede perdre l’immédiat. Prenons-enquelques exemples au hasard : lorsque lemarché offre sa panoplie toujours croissanted’objets à consommer, il devient demoins en moins acceptable que l’insatisfactionstructurelle qui marque toujoursle sujet de la parole soit encore de mise. Serenforce plutôt la tendance à revendiquer- selon la formule bien connue - le “tout ettout de suite”. Lorsque le droit se veut“science juridique” qui se contente d’enregistrerles pratiques, il renonce implicitementà se référer à des valeurs ; en laissantdominer l’idée qu’il suffit de parvenirà concilier des intérêts singuliers pour assurerle lien social, il évite d’encore signifierla part que chacun doit perdre pour vivreensemble. Lorsque la paternité est repérablevia la carte génétique, disparaîtcette paternité qui implique la conjecture,voire la croyance ; elle devient “certitude”au même titre que la maternité. Bien sûr,la chose n’est pas aussi simple, mais le faitest désormais acquis dans l’opinion: la paternitéaussi peut être certaine.Du fait de cette grande confusion (2) , quiconquedoit prescrire que cette perte del’immédiat ne dispose plus de la légitimitépour ce faire. S’en suit que le père concret -mais aussi la mère lorsqu’elle exerce lafonction paternelle, et quiconque doitamener à consentir à cette perte de jouissance- se trouve déstabilisé, voire hypothéqué,dans son intervention possible.En résulte un flottement qui, dans le rapportà sa progéniture, le met en difficultécar la nécessité de ce détour ne s’imposeplus alors que comme l’effet de son seulvoeu propre, de sa seule jouissance.Moyennant quoi, son intervention estaussitôt ramenée à celle d’un parent toutpuissantvoulant imposer son caprice !Ceci n’en est que plus délétère pourl’enfant car justifie qu’il se protège alorsde ladite intervention paternelle, fût-cepour sauver sa singularité, mais sanss’apercevoir que, du même coup, il s’immunisecontre la procédure seule à mêmede le rendre autonome : consentir à se soumettreà l’autorité de ce que c’est la parolequi nous humanise. Impossible alors d’encoretuer symboliquement le père... s’il aété ainsi d’emblée éliminé. Le quiproquoest donc de taille et verrouille paradoxalementle sujet dans une position de dépendancequ’il prend pour son contraire !Nous ne dirons pas assez à quel point cescénario est lourd de conséquences. Carc’est ainsi que nous laissons s’installer latyrannie de l’immédiat au détriment évidemmentde la mise en place de ce détourdont nous venons de préciser qu’il constituele ressort même du travail de la culture,donc aussi du traitement social de laviolence. nw (1) S. FREUD, “L’homme Moïse et la religionmonothéiste“, Gallimard, 1986, p.213.w (2) Cf J.P.LEBRUN, “La perversion ordinaire”, Denoël2007.30 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E 2© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


D É B A T SOpinion - SANTÉLamaladiea-t-elleunsens?PHILIPPE MATSASw Oui et même plusieurs. A nous de distinguer le sens biologiquedéfini par la science, le sens symbolique exprimé par les malades et lesens collectif qui responsabilise la société et pousse à la prévention.É P I N G L ÉUn livre et uneconférenceThierry JANSSENChirurgien. PsychothérapeuteAuteur notamment de “La maladie a-t-elle un sens ?(voir encadré)(Vient de paraître) – ConférencierComme tous les animaux, nouspercevons le monde à travers lefiltre de nos organes sensoriels.Nos perceptions engendrentalors dans notre cerveau de mammifèresune série d’émotions qui constituentautant de signaux alarmants ou, au contraire,rassurants. Et, parce que nous possédonsun cortex cérébral spécifiquementhumain, nos émotions sont finalementtransformées en images – en représentations– auxquelles nous associons dessons, des mots, des sentiments. C’est ainsique naissent nos pensées et nos discours.C’est aussi comme cela que commence notrequête de sens. Car, personne ne peutvivre sans représentations de la réalité.Nous avons besoin de pouvoir organisernos perceptions du monde selon un modecohérent, rassurant et apaisant. Croireque la réalité n’est pas absurde nous estindispensable. Il en va de notre survie.“Avoir l’espoir ne veut pas dire que nouspensons que les choses vont se produirebien”, écrivait Vaclav Havel. “Cela signifiesimplement que nous pensons que les chosesauront un sens.” La capacité d’attribuerun sens aux évènements de l’existencepermet aux humains d’affronter lespires difficultés. L’espoir qui s’éveille ennous constitue une “émotion agréable”qui, à l’instar de la joie ou de l’enthousiasme,activent nos défenses immunitaireset stimulent les mécanismes réparateursde notre organisme. Sans ces émotionspositives nous serions anéantis sousle poids de nos peurs. De nombreuses étudesle montrent : privés d’espoir nous nepourrions pas continuer à vivre.Notre besoin de sens est donc fondamental.En particulier lorsque nous sommesconfrontés à la maladie. Car celle-ciprovoque un chaos dans notre existence.Subitement, nous perdons nos repères,nous réalisons l’illusion de notre toutepuissance,nous connaissons le doute etl’incertitude. Dans ces circonstances, ilest urgent de pouvoir redéfinir la représentationque nous avons de nous-mêmes,CHIRURGIEN, THIERRY JANSSEN est aussiun psychothérapeute spécialisé dans l’accompagnementdes patients atteints de maladiesphysiques. Il est également l’auteur denombreux ouvrages dont “La solutionintérieure” - vers une nouvellemédecine du corps et de l’esprit(Fayard 2006) et de “La maladie a-t-elle un sens? - enquête au-delàdes croyances” (Fayard 2008)quivient de paraître.Sur le thème de son dernier livre età l’initiative de l’ASBL Tetra, Thierry Janssendonnera une conférence le mercredi 26 novembreà 20 heures, à l’ULB-Auditoire Paul-Emile Janson, 50 avenue Franklin Roosevelt,1050 Bruxelles. nw Réservation:Tetraau02.771.28.81ouinfo@tetra-asbl.be.D’autres dates de conférences sont prévues en Belgique(voirwww.thierryjanssen.com).de repréciser notre vision du monde, d’inventerde nouvelles croyances, de nouvellescertitudes. C’est à ce prix que nouspouvons retrouver une raison d’exister,croire en la poursuite de notre projet, choisirune nouvelle direction pour notre vie.Lorsque je pratiquais la chirurgie, je neme rendais pas compte à quel point les patientsavaient besoin de comprendre cequi leur arrivait. Pourquoi eux ? Pourquoimaintenant ? Pourquoi decette façon là ? Jene réalisais pascombien il était importantpour euxd’attribuer un sensà leur expérience.Et pour cause. Al’instar de la civilisationqui lui adonné naissance, lamédecine modernea évacué la questiondu sens du champ deses préoccupations.Et, faute de temps,les soignants n’écoutentplus ce que racontentleurs patients.A moins quecela soit par manquede sensibilisation àl’influence bénéfiquedes émotions agréablessur la guérison ?En effet, depuis lesLumières, la médecines’est construiteautour d’un postulatqui place l’être humainen dehors de lanature. Considérantla nature comme dangereuse,nous utilisonsnotre intelligenceafin de la comprendredans sesmoindres détails pourla dominer, la contrôler,l’influencer. Ainsiest née la science moderne.“La voie du bonheurest la négation dela nature”, écrivait, auXVII e siècle, le philosopheJohn Locke. La civilisationoccidentales’est fondée sur cettecroyance. Et, conformémentau crédo scientifique,la médecine s’estattelée à soigner lecorps comme un objet. Oubliant par lamême occasion le caractère multidimensionnelde l’être humain – individu indivisible,fait de chair, certes, mais aussi deperceptions, d’émotions, de pensées et decroyances. Un être soumis au chaos del’existence, un animal en quête de sens.Les anglo-saxons utilisent trois motspour parler de la maladie. Disease désignel’affection, la pathologie telle que la médecinescientifique l’étudie, la diagnostiqueet la soigne. Illness décrit le malaise ressentipar les patients, leur vécu subjectif.Sickness qualifie la maladie en tant quephénomène social qui touche l’ensemblede la collectivité. Il existe donc au moinstrois niveaux de sens pour expliquer nosmaux. Le sens biologique de l’affection-diseasequi permet de la comprendre et de lasoigner. Le sens symbolique que nousavons besoin d’attribuer à nos malaisesillnessesafin d’intégrer notre souffrancedans le récit de notre existence. Et, enfin,le sens collectif des pathologies-sicknessesqui implique la responsabilité de toute lasociété. Force est de constater que notremédecine ne s’intéresse qu’au premier deces niveaux de sens. Or, comme toutes lescrises, la maladie comporte à la fois undanger et une opportunité.médecine est devenue une médecineguerrière qui ne s’intéresse qu’au sensbiologique de nos symptômes. Une “médecinede la maladie” qui prospère tantqu’elle peut chercher à comprendre, tantqu’elle peut innover pour soigner, tantqu’il existe des malades à guérir. Pourtant,Georges Canguilhem, Henri Laboritet, avant eux, les praticiens de médecinesmillénaires comme l’ayurvéda indienneou la médecine traditionnelle chinoise,nous ont appris que la maladie peut aussiêtre considérée comme une manifestationde la santé, une tentative de l’organismede préserver ou de retrouver sonéquilibre face à une situationLe danger deperturbante. Quelles quene pas comprendreles causes qui nousont précipités dansle chaos et de nousy enfoncer davantage.L’opportunitéd’identifierles raisons desoient ses causes – environnementales,sociales ou professionnelles–, la maladie survientparce qu’un déséquilibres’installe dans la vied’un individu, dans l’organisationde sa communauté,ou dans les modesde fonctionnement de lacivilisation à laquelle ilappartient.En occultant cet aspectde la réalité, enomettant de considérerla question du senssous tous ses angles, lamédecine s’expose aurisque d’avoir à soignerde plus en plus de maladiescausées par unmanque de sens. En effet,si les progrès de lascience permettent devivre plus longtemps, ilNOTRE ne faut pas oublier quebon nombre d’affections– maladies cardio-MÉDECINEESTvasculaires, pathologiesinflammatoires,diabète, cancers –, sontDEVENUEle résultat d’une usureUNEdue au temps, favoriséepar de mauvaises habitudesalimentaires, MÉDECINEdesnotre souffrance et de mettre en placed’autres causes pour obtenir une guérisonou, mieux encore, pour prévenir une récidive.Hélas, la prévention fait terriblementdéfaut dans nos stratégies médicales.Conditionnés par les postulats philosophiquesdes Lumières, nous avons tendanceà n’envisager que l’aspect négatifde nos maux. Du coup, nous cherchons àcomprendre les mécanismes pathologiquesdans toutes leurs subtilités pour développerdes moyens de lutter contre nosmaladies d’une manière efficace. NotreGUERRIÈREQUI NES’INTÉ-pollutions environnementalesou des stresspsychologiques chroniques.Autant de facteurspathogènes en cons-RESSEtante augmentationdans nos sociétés contemporaines.Or, face àQU’AU SENSl’accroissement de laBIOLOGIQUElongévité, dans un contextede plus en plusDE NOSfragilisant, les usuresSYMPTÔMES; dues au temps ne fontqu’empirer. C’est unÀ LAfait et il est inquiétant.La seule compréhensionbiologique de nosMALADIE ETNON À LA maux ne suffira pas à yremédier. Tôt ou tard,SANTÉ. nous devrons nous interrogersur la significationsymbolique et,surtout, collective desdégradations de notresanté. Tôt ou tard, nousserons obligés de remplacer notre “médecinede la maladie” par une “médecine dela santé” qui focalisera ses efforts surl’éradication des facteurs pathogènes,mettra sur pieds de véritables politiquesde prévention et sera moins récompenséepour ses aptitudes à réparer le mal qu’àempêcher sa manifestation. Cela demanderade revoir certaines de nos représentations,d’abandonner certaines de noscroyances, d’oser imaginer une autre civilisation.C’est une question de bon sens.Mais sommes-nous prêts à nous engagerdans cette direction ? nL A L I B R E 2 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 31© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


E L E C T R OTEST EXPRESSA bout de souffleBSM MAD MAX INTELLECTUELFascinante explorationpost-nucléaire des Etats-Unisrevue depuis les années 50, Fallout3 parvient à retranscrire en 3Dl’esprit original de ce jeu de rôle2D créé voici dix ans. Et brocardeainsi avec talent le patriotisme USaveugle et exacerbé de cetteépoque pas si fictive. Mieux, ilrénove le principe du jeu de tir envue subjective (FPS) pourl’accommoder à sa sauce. Face à unennemi, le joueur peut ainsi figerl’écran pour viser un membreprécis. Comme dans un Role PlayingGame classique, il faudra d’ailleursattendre que les points d’action serechargent pour continuer à lancerdes attaques. Jubilatoire, cegameplay poussant à réfléchir avantd’agir se double d’un vasteenvironnement hyperréaliste oùl’on gère avec une précisionmillimétrique son inventaire(armes, accessoires, objets diverstrouvés en chemin), sa santé et sescompétences. Autant d’élémentsqui influeront d’ailleurs sur leschemins multiples ouverts par cemonde à l’esthétique rouillée etsurannée. Eculé, le thème de larecherche du père (puis de lavengeance) se pose ici comme unformidable prétexte à visiter unevingtaine de villes décharnées,peuplées de survivants au profilpsychologique torturé s’ouvrantvers des quêtes annexes.Fallout 3/PC, Playstation 3 etXbox 360/70 €/âge 18 +/Ed. –Dev. : Bethesda SoftworksM STUPEUR ETTREMBLEMENTS Dead Spaceparvient littéralement à fairesursauter le joueur d’effrois tantson sens de la mise en scène – pluseffrayante que macabre – exploiteavec brio des ressorts classiquesdu cinéma de terreur. Fumées,flashs stroboscopiques,mécanismes inquiétants,gargouillements douteux,chimères clopinant au loin : lescouloirs et les salles de l’USGIshimura, gigantesque vaisseauspatial fantôme laissent souventplaner le doute. L’architecturedécloisonnée en rajoute unecouche. Les sortiesextra-véhiculaires jouent ainsi surle manque d’oxygène et lesparcours en apesanteur poussent àune appréhension de l’espacedifférente. Lorsque le joueur s’yattend le moins, lesNecromorphes jaillissent du sol,des murs et du plafond tandis quele moindre cadavre inerte croisépeut l’attraper par le mollet. DeadSpace innove dans ses combatsviscéraux aux règles polymorphes.Il ne faut en effet pas viser la têtemais les membres des monstres.Malgré des phases de réflexionineptes et une poignée de niveauxparesseusement recyclés, cesurvival horror rénove le genre avecun talent surprenant.Dead Space/PC, Playstation 3 etXbox 360/70 €/âge 18 +/Ed. –Dev. : Electronic Arts – E.A.Redwood ShoresFÉLIN ETNOVATEUR,Mirror’Edgedépoussière lesYamakasis sur consoles.Un regard osé sur lesjeux de tir en vuesubjective, dans ununivers inspiré d’AldousHuxley.Popularisé il y a sept ans parle film “Yamakasi” de LucBesson, l’art du déplacementou Free Running estretombé depuis lors dans la confidentialité.Si sur Youtube les témoignagesfilmés de cette disciplinesportive street pullulent,cette relecture de l’espace urbaintout en course, saut et escalade n’ajusqu’ici connu qu’une seule visionvidéoludique plutôt mal fagotée(Free Running sur PSP). Avec Mirror’sEdge, DICE reprend le flambeau.Et se fend d’un jeu de“parkour” acrobatique citadin inhabituel,vertigineux et ambitieux.Fait historique dans un jeu detir en vue subjective (FPS) : Mirror’Edges’affranchit (presque) detoute arme à feu pour concentrerson gameplay sur les mouvementsdu joueur. Ce parti prisl’amène ainsi à bondir de toits entoits, en utilisant une foule d’élémentsarchitecturaux (muret,gouttière, corniche, bouche d’aération…)comme point d’appuis.Du jamais vu puisque des FPS“standards” comme le dernierCall of Duty : World at War offrentdes possibilités de marche et desaut très limitées. “Dans Mirror’sEdge, arriver à enchaîner toutesles figures possibles pour passerles obstacles et voyager d’immeubleen immeuble de façon fluide,m’amène à une sorte d’état extatique”jubile Manuel Saua Llanesun des cinq game designers du jeu.Il faut dire qu’au-delà de sa réalisationsoignée, le titre a été développéavec l’aide de SébastienFoucan, figure emblématique del’art du déplacement en France,aperçu dans la scène d’ouvertureDÉCLICY’A TOUT QUI PRESSE par Nicolas de BéthuneZoom. Mirror’Edgeconcentre songameplay sur lesmouvements dujoueur.(de la grue) du “Casino Royal” deJames Bond.Habitué des blockbusters gorgésde violence (Battlefield), le studiosuédois de DICE effectue un virageà 180° avec Mirror’Edge. “En dernierrecourt, on peut dérober des armesaux ennemis pour les utilisertemporairement. Mais nous avonsvoulu dissuader les joueurs de lefaire car il est impossible de réaliserdes acrobaties avec elles.” Au-delàde son principe novateur, dès lespremières foulées, l’univers ouaté,aseptisé et aérien de Mirror’s Edgeenveloppe le protagoniste.M COMPRESSER ET DÉCOMPRESSER des fichiers revientà les empaqueter solidement, à les écraser, à les ranger bien carréset à ficeler le tout proprement. Mais dans quel but demanderont certains? Parce que compresser, c’est gagner de la place et souvent permettrel’envoie d’un fichier via e-mail alors qu’il serait trop lourd s’ilrestait “en grand”, parce qu’un fichier compressé ne perd rien de saqualité (même s’il s’agit d’images ou de films), et enfin parce que les fichierscompressés passent tous les pare-feu (Firewalls) puisque mêmesi le fichier était infecté, il serait “emprisonné”.Par contre, il est indispensable de décompresser un fichier avant de lelire, ce qui explique que nous ne “comprimons” pas tout ce qui setrouve sur notre ordinateur par défaut, et bien sûr il nous faut un programmepour effectuer cette opération.Les plus connus sont WinZip, WinRar ou encore WinAce. Tous exploitablessous Windows (on l’aura compris) mais malheureusement payantsParano et styliséTacheté de quelques couleurs vives(des repères d’appuis), ce partipris esthétique à dominance blanches’accorde avec l’univers deFaith. L’héroïne du jeu évolue ainsidans une cité futuriste (trop) idéalequi a volontairement sacrifié sa vieprivée sur l’autel de la sécurité. Corollairede cet univers se nourrissantdavantage du “Meilleur desMondes” d’Aldous Huxley que de“1984” de Georges Orwell, les communicationsvia téléphone et netne sont plus confidentielles. Unefranche marginale de la sociétéemploie donc des Runners pours’échanger des informations. Toléréejusqu’ici, cette caste de messagersacrobatiques fait brusquementet mystérieusement l’objet depoursuites policières.“Cette ville propre et cristallinedessert l’histoire” confirme SauaLlanes. “Mais aussi les mécaniquesde jeu. Car des codes couleurs simplespermettent au joueur de facilementtrouver son chemin et de repérersans peine les éléments de décorsoù s’accrocher. C’est vitalsurtout lorsque vous êtes poursuivi.Cela donne au final un monde 3Dassez stylisé où les formes cubiquessimples sont légions commedans les premiers Mario.” Et defait, Mirror’s Edge tient autant duFPS que du jeu plate-forme à l’ancienne.Une affiliation déroutanteet risquée qui compte égalementcomme parent éloigné des jeux visionnairescomme le premier TombRaider, Prey ou Portal.Typiquement dans le ton du“Cours, Lola, Cours” de TomTykwer, ces folles courses parseméesde chemins alternatifs entrebureaux, égouts et toits de gratte-ciel semblent toutefois menacéesde redondance. “On a varié les activitésavec des phases d’explorationpuzzle. Lors des courses poursuitesà pied on est par ailleurs tantôtchassé, tantôt chasseur ce quiamène des approches très différentes.”Un concept de haut vol doncqui mérite le détour et pourrait àl’image de certains prototypesautomobiles “influencer d’autresFPS qui intégreront plus d’amplitudedans les mouvements de leurspersonnages.Dumoins,onl’espère”.Michi-Hiro TamaïMirror’Edge/âge : 16 +/PlayStation3, PC et Xbox 360/70 €/Ed. – Dév. :Electronic Arts – Digital Illusions CE.Info:www.mirrorsedge.comsi on veut se les procurer dans leur version complète ou professionnelle.Aussi il existe un logiciel, gratuit, en français et qui permet de compresseret de décompresser. Il va utiliser le standard “.zip” comme format decompression mais il permet de décompresser de nombreux formatstels que ACE, ARJ, CAB, TGZ, JAR, LHA, LZH, RAR, TAR, UUE etd’autres encore.De plus ce programme, une fois installé, se loge automatiquementdans le menu contextuel de notre souris. Ce menu est celui qui apparaîtlorsque l’on clique avec le bouton droit de notre souris sur unfichier. On va donc directement pouvoir compresser celui-ci.Il ne reste plus qu’à donner son nom : Filzip. Et à indiquer où l’on peut letrouver sur Internet : www.filzip.com. Une fois sur le site, il n’y a qu’àcliquer sur “English”, puis sur Filzip et à télécharger la dernière versionen date (actuellement 3.06). Le choix de la langue d’utilisation se faisantlors de l’installation du logiciel.ELECTRONIC ARTS32 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E 2© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


A R G E N TCours du 17.11.08EURONEXTTITRE PAYS MARCHÉ CLÔTURE COURS DIFF. COURS COURS VOLUME 12 MOIS INFO SUR DIVIDENDEEURO PRÉC. EN % OUVERT MAX. MIN. MAX. MIN. DIV. DEV. DATE CP.TITRE PAYS MARCHÉ CLÔTURE COURS DIFF. COURS COURS VOLUME 12 MOIS INFO SUR DIVIDENDEEURO PRÉC. EN % OUVERT MAX. MIN. MAX. MIN. DIV. DEV. DATE CP.4Energy Invest (C) C — 4.95 — — — — — 7.30 3.46Lotus Bakeries (C) C 255.00 255.00 0.00 255.00 255.00 255.00 217 289.99 194.00 4.05 EUR 19-05-08 204Energy strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.03 0.01MediVision act. (NM) (C) DF — 0.27 — — — — — 1.01 0.27Aardvark Invest LU DF — 6.00 — — — — — 6.49 6.00 6.00 USD 01-09-05 5Ablynx (D) C 4.51Melexis (C) (D) C 7.60 7.40 +2.70 7.40 7.75 7.25 28214 11.89 5.91 0.45 EUR 29-10-08 94.75 -5.05 4.66 4.67 4.50 2770 7.20 3.98Ablynx strip VVPR(D) SF — 0.01 — — — — — 0.02 0.01Metris C 2.99 3.03 -1.32 3.06 3.27 2.90 31711 13.98 2.65Accentis (C) DF — 0.18 — — — — — 0.46 0.15 — — 24-11-03 3 Metris strip VV SF 0.01 0.01 0.00 0.01 0.01 0.01 550 0.03 0.01Ackermans & vH. (NP) (A) C 45.14 45.33 -0.42 45.43 46.42 44.46 31756 71.00 37.13 1.04 EUR 04-06-08 9 Miko (C) DF — 40.00 — — — — — 57.00 34.04 0.65 EUR 02-06-08 10Ackermans strip VVPR SF 1.27 1.25 +1.60 1.27 1.27 1.27 595 2.40 0.80 — — 04-06-08 9Mitiska (C) C 12.95 12.90 +0.39 12.90 12.95 12.82 1090 14.96 11.91 0.19 EUR 10-06-08 6Aedifica (C) C 35.00 33.32 +5.04 34.00 35.00 34.00 467 41.50 29.60 1.71 EUR 22-10-08 2Agfa-Gevaert (A) C 2.72 2.97 -8.36 3.04 3.04 2.69 1064362 10.85 2.69 0.38 EUR 25-04-07 8 Mitiska strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.02 0.01 — — 10-06-08 6Alcatel-Lucent FR C 1.85 1.83 +1.09 1.85 1.85 1.85 325 5.68 1.46 — EUR 05-06-07 — Mobistar (A) C 53.78 53.64 +0.25 53.26 54.77 52.97 247063 63.50 45.00 4.00 EUR 06-08-08 7Alfacam Group C 8.00 8.25 -3.03 8.90 8.90 8.00 3631 16.75 6.70Montea C 28.00 28.49 -1.72 28.47 28.50 28.00 1602 35.25 23.00 1.39 EUR 02-06-08 2AngloGold Ashanti Ltd ZA C 12.62 13.14 -3.96 13.01 13.22 12.62 1090 34.75 10.58 — ZAR 18-08-08 83MOPOLI fond. (C) DF — 6929.00 — — — — — 7700.00 6300.00 — EUR 21-11-01 33ArcelorMittal NL C 16.77 16.80 -0.18 16.93 17.10 16.50 2145 67.74 15.50 0.32 USD 02-12-08 —Arpadis Group SF — 6.40 — — — — — 7.04 6.01MOPOLI ord. (C) DF — 290.00 — — — — — 375.00 290.00 — EUR 21-11-01 53Arpadis strip VVPR SF — — — — — — — — —Morgan Chase cert. US C — 30.00 — — — — — 32.20 19.60 — USD 03-10-08 30Arseus (D) C 6.34 6.40 -0.94 6.45 6.47 6.34 41010 9.59 5.58 0.05 EUR 15-05-08 1 Moury Const. (Dr.d’Attr.) DF 9.46 9.46 0.00 9.46 9.46 9.46 2 9.46 9.46Arseus strip VVPR (D) SF 0.01 0.02 -50.00 0.01 0.01 0.01 9000 0.02 0.01 — — 15-05-08 1Moury Construct (C) DF 55.10 56.00 -1.61 55.20 55.20 55.10 578 91.22 55.10 3.50 EUR 18-08-08 23Arthur (NM) (C) FR DF — 1.09 — — — — — 2.63 1.09Ascencio (D) C 47.05 47.90 -1.77 47.89 48.00 47.05 205 53.00 39.21 2.11 EUR 21-12-07 1Moury Construct strip VVPR SF — 0.36 — — — — — 0.80 0.34 — — 18-08-08 23Atenor Group (C) C 37.50 37.81 -0.82 38.00 38.50 37.50 1510 55.00 35.00 1.95 EUR 30-04-08 2 Nation. à Portef. strip VVPR SF 0.15 0.14 +7.14 0.15 0.15 0.15 810 0.63 0.10 — — 18-04-08 2Atenor strip VVPR SF — 1.18 — — — — — 5.00 0.20 — — 30-04-08 2 Nation. à Portefeuille (A) C 41.86 40.61 +3.08 41.89 42.00 39.55 43216 53.00 33.50 0.55 EUR 18-04-08 2Auximines (B) DF — 439.90 — — — — — 939.00 330.00 8.61 EUR 11-06-08 8 Nestlé C 30.00 29.99 +0.03 29.40 30.00 28.91 3570 33.38 23.90 — CHF 16-04-08 37Auximines Strip VVPR SF — 0.56 — — — — — 1.29 0.36 — EUR 11-06-08 8Neufcour Fin.(C) DF — 17.00 — — — — — 19.90 9.68 4.96 EUR 31-08-99 4Banimmo “A”(D) C 14.80 14.80 0.00 14.80 14.80 14.80 9 21.80 12.50 0.95 EUR 21-04-08 —Banimmo str.VVPR(D) SF — 0.05 — — — — — 0.15 0.04 — — 21-04-08 — Nyrstar C 2.56 2.56 +0.12 2.64 2.64 2.50 515051 17.26 1.53 0.30 EUR 07-05-08 1Banque Nationale (A) C 2178.63 2199.98 -0.97 2156.03 2191.98 2150.00 128 3329.99 2085.00 54.00 EUR 02-04-08 206 Omega Pharma (A) C 30.71 29.76 +3.19 29.95 30.75 29.64 93226 49.32 21.96 0.38 EUR 07-05-08 11Barco (B) C 16.02 15.85 +1.07 15.90 16.42 15.87 67982 54.15 12.70 1.80 EUR 13-05-08 8 OncoMethylome C 7.00 6.70 +4.48 7.00 7.00 6.99 2539 9.94 5.03Barco Strip VVPR SF 0.30 0.25 +20.00 0.30 0.30 0.30 225 0.51 0.11 — — 13-05-08 8Option (B) C 2.50 2.63 -4.94 2.65 2.65 2.45 52702 7.92 2.00Befimmo (SFI) (B) C 62.00 61.46 +0.88 61.45 63.07 61.45 18355 81.62 55.00 1.22 EUR 21-12-07 15Bekaert (A) C 60.41 67.09 -9.96 67.36 67.36 59.78 125011 121.24 59.78 2.07 EUR 21-05-08 9 Parc Paradisio ord. (NM)(C) DF 16.69 16.69 0.00 16.69 16.69 16.69 400 18.93 14.50 0.49 EUR 18-08-08 5Bekaert Strip VVPR SF 0.51 0.51 0.00 0.51 0.51 0.51 300 0.95 0.26 — — 21-05-08 9 Parc Paradisio strip VVPR(NM) SF — 0.05 — — — — — 0.06 0.02 — EUR 18-08-08 5BEL20 Master Unit C.R. — 25.25 25.70 -1.75 25.83 26.13 25.25 7537 46.00 23.18Payton Planar M.(NM)(C) DF 0.89 0.90 -1.11 0.89 0.89 0.89 670 2.29 0.88Belgacom (A) C 28.20 28.51 -1.09 28.51 28.70 27.85 760702 35.90 24.12 1.26 EUR 15-04-08 6PCB (C) DF — 2.06 — — — — — 5.50 2.06 0.19 EUR 31-08-90 33Belreca (C) DF — 70.00 — — — — — 86.10 70.00 1.58 EUR 29-04-08 39Beluga (C) DF — 3.00 — — — — — 4.49 2.91 0.08 EUR 01-10-08 2 Peugeot FR C 15.48 16.22 -4.56 15.48 15.48 15.48 100 53.33 15.30 — EUR 30-05-08 48Beluga Strip VVPR SF — 0.02 — — — — — 0.02 0.01 — — 01-10-08 2 Pfizer US C 12.40 13.00 -4.62 12.99 12.99 12.40 2090 16.59 10.56 — USD 06-11-08 43Biotech (Pricaf)(C) DF 4.67 4.67 0.00 4.67 4.67 4.67 10 6.44 4.12Picanol (C) DF — 4.60 — — — — — 16.00 4.60 0.19 EUR 17-04-08 4Boeing US DF — 34.00 — — — — — 63.10 26.70 — USD 06-11-08 234 Pinguin (C) C 10.50 10.40 +0.96 10.50 10.50 10.32 591 17.00 8.85 — — 21-09-04 3Bombardier inc. C 2.80 2.99 -6.35 3.09 3.09 2.75 11440 5.65 2.32 — CAD 16-10-08 78Brederode (B) C 12.50 12.50 0.00 12.60 12.61 12.50 2970 30.55 10.86 0.39 EUR 11-06-08 68Pinguin Strip VVPR SF — 0.30 — — — — — 2.60 0.08Brederode Strip VVPR SF 0.05 0.05 0.00 0.05 0.05 0.05 1255 0.07 0.04 — — 11-06-08 68 Punch International (B) C 41.00 42.50 -3.53 42.50 42.50 41.00 2213 90.90 36.47 0.27 EUR 01-06-01 2Brookfield “A” (ex EdperBrasc.) SF — 18.24 — — — — — 37.00 18.24 — CAD 30-04-07 38 Punch Tele strip VV SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01Brookfield (Dr. Attr.) c.33 DF — 10.80 — — — — — — —Punch Telematix C — 3.20 — — — — — 6.99 2.70Brookfield Cert.A DF — 13.00 — — — — — 27.19 11.34 — USD 30-10-08 7Campine (Metall.)(C) DF — 13.49 — — — — — 33.88 12.24 1.50 EUR 30-05-08 3 Quest For Growth-Pricaf (NE)(C) C 3.58 3.35 +6.87 3.20 3.58 3.20 3637 8.60 3.15 0.05 EUR 31-03-08 8Catala (C) DF — 63.00 — — — — — 111.50 60.89 21.00 EUR 21-06-04 69 RealDolmen (C) C 0.17 0.17 0.00 0.18 0.18 0.17 85456 0.42 0.15Caterpillar US DF — 38.00 — — — — — 56.00 38.00 — USD 17-10-08 167 RealDolmen strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.05 0.01 — — 27-06-00 3Cegedel DF 140.01 140.00 +0.01 144.00 144.00 140.01 33 170.10 100.00 2.81 EUR 03-06-08 10 Recticel (B) C 4.55 4.80 -5.21 4.70 4.80 4.40 10267 10.35 4.33 0.19 EUR 30-05-08 14CFE (C) (D) C 35.50 38.47 -7.72 38.50 39.13 35.26 28917 72.50 27.02 0.90 EUR 14-05-08 1Chevron Corp. cert. US C —Recticel VVPR (B) DF — 5.00 — — — — — 14.98 5.00 0.21 EUR 30-05-08 1458.90 — — — — — 63.95 44.00 — USD 17-11-08 30Cie Bois Sauvage (B) C 151.99 151.00 +0.66 152.50 152.50 147.00 225 379.99 130.21 7.05 EUR 30-04-08 19 Resilux (C) C 32.00 32.00 0.00 32.50 32.50 32.00 420 40.32 26.75 0.32 EUR 25-05-04 7Cie Bois Sauvage 2004-2011 DF — 187.00 — — — — — 367.67 181.00 8.03 EUR 30-06-08 4 Retail Estates (SFI)(B) C 35.00 34.50 +1.45 34.35 35.00 34.35 2017 42.50 28.00 2.09 EUR 01-07-08 13Cie Bois Sauvage Strip VVPR SF — 0.08 — — — — — 0.24 0.06 — — 30-04-08 19 RHJ International (A) C 3.68 3.73 -1.34 3.76 3.90 3.67 57766 12.75 3.67Cimescaut (!!) (C) DF — 1351.00 — — — — — 1928.99 1089.00 9.42 EUR 07-05-08 47CMB (B) C 15.00 15.51 -3.29 15.58 15.98 15.00 80833 63.93 13.51 0.75 EUR 29-08-08 6Rio Tinto Plc cert. C 28.50 28.95 -1.55 28.50 28.50 28.50 100 88.22 24.50 0.36 GBP 03-09-08 17Co.Br.Ha. (C) SF 1306.00 1320.00 -1.06 1306.00 1306.00 1306.00 7 1525.00 1305.00 8.25 EUR 30-05-08 32 Robeco (Sv) NL C — 16.92 — — — — — 28.72 16.08 0.68 EUR 25-04-08 106Cofinimmo (SFI) (A) C 100.39 101.55 -1.14 101.96 102.00 98.27 36501 142.00 93.02 6.59 EUR 06-05-08 16 Rolinco (Sv) NL C — 13.96 — — — — — 24.98 13.45 0.51 EUR 25-04-08 48Cofinimmo Priv. 1 (SFI) (A) DF — 95.00 — — — — — 143.00 95.00 5.41 EUR 06-05-08 — Rorento (Sv) AN DF — 40.70 — — — — — 44.00 40.70Cofinimmo Priv. 2 (SFI) (A) DF — 96.50 — — — — — 138.00 96.50 5.41 EUR 06-05-08 —Rosier (C) DF 245.10 264.98 -7.50 250.00 250.00 245.10 240 598.00 210.00 6.00 EUR 27-06-08 22Colruyt ord. (A) C 170.87 173.99 -1.80 172.37 172.98 169.23 68391 194.69 136.60 2.76 EUR 30-09-08 10Colruyt strip VVPR SF 1.70 1.71 -0.58 1.70 1.70 1.70 250 3.00 1.55 — — 30-09-08 10 Roularta (B) C 14.00 15.60 -10.26 14.73 14.73 14.00 80762 54.00 13.13 0.56 EUR 02-06-08 10Deceuninck (B) C 5.99 5.77 +3.81 5.77 6.07 5.77 7511 16.89 4.00 0.18 EUR 27-05-08 8 Roularta strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01 — — 02-06-08 10Deficom Group(ex Definance)(C) DF — 7.71 — — — — — 10.49 6.37 3.00 EUR 18-11-04 47 RTL Group (A) LU C 37.65 40.90 -7.95 38.00 39.97 37.50 2469 85.40 32.00 4.25 EUR 25-04-08 14Deficom strip VVPR SF — 0.04 — — — — — 0.04 0.01 — — 18-11-04 47SABCA (D) DF — 14.00 — — — — — 30.00 13.20 0.63 EUR 12-06-08 14Delhaize Group (A) C 46.00 46.82 -1.74 47.34 47.38 45.50 511505 62.94 32.80 1.08 EUR 30-05-08 46Devgen (C) C 5.23 5.37 -2.61 5.40 5.40 5.21 20211 18.69 5.00Saint Gobain FR DF 27.65 32.40 -14.66 27.65 27.65 27.65 15 70.00 24.51 — EUR 16-06-08 24Dexia (A) C 4.10 4.40 -6.82 4.35 4.48 3.56 4623015 18.93 3.56 0.68 EUR 22-05-08 7 Sapec (C) DF 69.95 71.50 -2.17 70.10 70.10 69.95 398 134.50 65.00 2.05 EUR 23-06-08 50Dexia strip VVPR SF 0.01 0.01 0.00 0.01 0.01 0.01 13659 0.01 0.01 — EUR 22-05-08 7 Sapec strip VVPR SF — 2.20 — — — — — 4.05 1.52 — EUR 23-06-08 50D’Ieteren (A) C 110.19 114.46 -3.73 113.50 114.13 110.19 2917 278.13 98.41 2.25 EUR 05-06-08 17Scheerders van Kerckhove’s (C) DF — 579.99 — — — — — 856.00 579.99 10.50 EUR 02-06-08 79D’Ieteren strip VVPR SF — 0.21 — — — — — 0.31 0.10 — — 05-06-08 17Distrigaz (D) (B) DF 6748.00 6735.00 +0.19 6730.00 6748.00 6730.00 28 6750.00 4900.00 188.52 EUR 20-05-08 7Serviceflats (SFI)(C) DF — 8700.00 — — — — — 9875.00 8510.00 490.00 EUR 26-05-08 12Dow Chemical cert. US DF — 18.72 — — — — — 31.00 16.25 — USD 29-09-08 228 Sioen Industries (B) C 4.43 4.95 -10.51 4.75 4.75 4.43 2808 9.98 4.00 0.34 EUR 09-05-08 10DRDGOLD Limited (ex-Durban Deep) C 0.29 0.31 -6.45 0.30 0.30 0.29 8800 0.86 0.28 0.10 ZAR 06-10-08 2 Sipef (C) C 239.50 249.80 -4.12 245.81 245.81 238.00 526 530.00 212.23 6.00 EUR 02-07-08 54Duvel Moortgat (B) C 37.99 37.99 0.00 37.99 37.99 37.99 131 49.85 30.36 0.60 EUR 19-05-08 9 Sipef strip VVPR SF — 0.55 — — — — — 0.76 0.46 — — 02-07-08 54Econocom Group (B) C 5.35 5.02 +6.57 5.00 5.52 4.99 6431 8.76 4.99 0.18 EUR 06-06-08 19Sofina (A) C 51.38 52.83 -2.74 52.95 53.66 50.50 11552 85.20 47.80 1.15 EUR 09-05-08 10Elia (A) C 24.80 25.00 -0.80 24.99 25.50 24.80 32497 29.09 20.10 0.98 EUR 28-05-08 3Elia strip VVPR SF 0.30 0.28 +7.14 0.30 0.30 0.30 1649 0.39 0.14 — EUR 28-05-08 3 Solvac (Retail Investors only) (A) DF 76.50 76.51 -0.01 77.09 77.09 76.50 1098 122.59 63.60 2.10 EUR 29-09-08 —Envipco Holding cert. (NM) NL SF — 0.18 — — — — — 0.21 0.18Solvac strip VVPR SF — 0.05 — — — — — 0.15 0.01 — — 29-09-08 —Epiq (D) DF 1.02 1.10 -7.27 1.02 1.02 1.02 2350 2.92 0.93Solvay (A) C 65.00 66.26 -1.89 66.50 67.29 64.15 243635 102.50 62.31 1.35 EUR 20-05-08 82Euronav (A) C 10.78 11.14 -3.23 11.19 11.49 10.50 198906 30.84 10.00 0.75 EUR 05-09-08 6Spadel (B) DF 53.00 56.90 -6.85 53.00 53.00 53.00 150 75.50 50.00 0.72 EUR 30-06-08 8EVS Broadcast Eq (B) C 23.90 25.93 -7.83 26.20 26.20 23.50 169753 82.95 23.50 0.75 EUR 17-11-08 7Exmar (B) C 11.00 11.50 -4.35 11.00 11.37 10.91 2509 23.20 6.80 0.30 EUR 27-05-08 6 Spector (C) C 0.46 0.44 +4.55 0.44 0.46 0.44 3075 1.29 0.41 — — 30-11-05 13Fixinox SF 3.60 3.60 0.00 3.60 3.60 3.60 5 5.00 3.23 0.05 EUR 03-07-08 1 Spector strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01 — EUR 30-11-05 13Fixinox strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01 — — 03-07-08 1 SUCRAF p.s.A et B (C) DF — 3.80 — — — — — 11.50 3.24Floridienne (C) DF 95.50 95.50 0.00 95.50 95.50 95.50 5 132.00 86.00 2.10 EUR 21-07-08 108Suez DA c.27 SF 3.50 3.00 +16.67 3.50 3.50 3.50 4 3.50 3.50Fluxys (D)(B) DF 1898.00 1890.00 +0.42 1898.00 1898.00 1898.00 5 2580.00 1802.00 45.75 EUR 20-05-08 8Ford Motor Cy (USA) US DF — 1.50 — — — — — 5.40 1.40 — USD 01-08-06 24 Suez Environ.Company FR C 13.25 13.37 -0.90 13.32 13.58 13.25 2157 19.89 12.16Fortis (A) C 0.80 0.84 -4.76 0.86 0.86 0.80 4550231 19.50 0.80 — EUR 13-10-08 42 Suez-CR FR SF 31.50 31.80 -0.94 31.50 31.50 31.50 17 45.44 21.32 — — 22-07-08 28Fortis strip VVPR SF 0.01 0.01 0.00 0.01 0.01 0.01 4013 0.01 0.01 — — 13-10-08 42 Systemat (C) C 4.50 4.45 +1.12 4.59 4.59 4.41 2000 6.09 4.00 0.15 EUR 25-08-08 3Fountain (C) DF 12.31 13.00 -5.31 12.31 12.31 12.31 361 21.98 12.00 0.60 EUR 04-06-08 8 Telenet Group Holding (D) C 11.00 10.87 +1.20 11.00 11.41 10.76 422496 20.04 9.62 6.00 EUR 19-11-07 1Foyer C 29.50 29.23 +0.92 29.50 29.50 29.50 25 55.40 26.20 1.26 EUR 15-04-08 8Galapagos ord. C 3.58 3.80 -5.79 3.75 3.75 3.58 2640 8.10 2.74Telenet Group Holding Strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01 — EUR 19-11-07 1GBL (A) C 57.29 57.46 -0.30 58.58 58.86 56.21 233532 88.50 47.01 1.57 EUR 15-04-08 10 Ter Beke (C) C 44.00 44.40 -0.90 44.00 44.00 43.11 55 61.25 42.10 1.58 EUR 16-06-08 20GBL strip VVPR SF 0.02 0.02 0.00 0.02 0.02 0.02 3301 0.02 0.01 — — 15-04-08 10 Tessenderlo (B) C 26.04 26.88 -3.13 27.18 27.31 26.02 54102 38.25 25.66 0.95 EUR 10-06-08 71GDF Suez FR C 34.57 34.67 -0.29 34.02 35.14 34.02 36571 44.77 22.75 — EUR 24-11-08 4Tessenderlo strip VVPR SF — 0.26 — — — — — 0.49 0.11 — — 10-06-08 71GDF Suez strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01 — — 24-11-08 4General Electric US C 14.50 14.00 +3.57 14.50 14.50 14.50 200 26.14 13.01 — USD 19-09-08 227 TEXAF (C) DF — 85.00 — — — — — 135.00 74.00 0.99 EUR 06-05-08 11General Motors cert. C — 5.00 — — — — — 25.00 4.61 — USD 15-05-08 229 Thenergo (D) C 4.15 4.16 -0.24 4.15 4.15 4.15 200 9.50 4.00GIMV (A) C 30.50 31.00 -1.61 30.98 31.40 30.50 17965 51.45 27.62 1.77 EUR 30-06-08 15 Think-Media (C) DF 4.00 4.00 0.00 4.00 4.00 4.00 36 5.75 3.50 0.03 EUR 27-07-01 4Global Graphics (C) FR C 1.47 1.47 0.00 1.54 1.54 1.47 4934 6.00 1.03ThromboGenics C 7.72 7.67 +0.65 7.74 7.76 7.52 9423 9.98 6.51Gold Fields Ltd (ex Driefont.) ZA C 4.98 4.80 +3.75 4.97 5.00 4.75 13650 12.18 3.86 — ZAR 18-08-08 20Goodyear US C — 6.50 — — — — — 20.00 5.39 — USD 14-11-02 199ThromboGenics str.VV SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01Hamon (C) C 23.10 23.50 -1.70 23.50 23.50 22.00 1849 47.00 19.00 0.23 EUR 05-09-08 6 TiGenix C 2.60 2.56 +1.56 2.60 2.60 2.35 14888 6.10 2.15Hamon strip VVPR SF 0.02 0.01 +100.00 0.02 0.02 0.02 9000 0.05 0.01 — — 05-09-08 6 Total FR C 39.05 40.48 -3.53 40.50 41.18 39.05 2983 59.40 31.92 — EUR 14-11-08 23Harmony cert. ZA C 4.75 4.99 -4.81 5.00 5.00 4.75 15800 9.17 4.49 — ZAR 30-08-04 40 Total strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01 — — 14-11-08 23Henex C 33.55 32.00 +4.84 32.00 34.00 32.00 562 51.75 25.60 0.55 EUR 15-04-08 1Home Inv.Belgium (SFI)(C) C 42.50 42.69 -0.45 42.50 42.50 42.50 305 52.95 37.02 2.30 EUR 16-05-08 11Transics C 5.60 7.99 -29.91 6.99 6.99 5.00 7360 18.70 5.00I.R.I.S. Group (C) C 40.50 42.60 -4.93 42.00 42.00 40.00 760 54.00 37.51 0.60 EUR 22-05-08 5 Transics str. VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.03 0.01I.R.I.S. Group strip VVPR SF — 0.03 — — — — — 0.05 0.03 — EUR 22-05-08 5 Tubize (Fin. de) (A) C 14.60 14.65 -0.34 14.60 14.90 14.60 6786 34.50 11.02 0.36 EUR 29-04-08 3IBA (B) C 9.09 9.30 -2.26 9.06 9.20 8.71 31812 21.90 8.41 0.13 EUR 02-06-08 3 Tubize (Fin. de) (Dr. Attr.) C — 0.20 — — — — — — —IBA strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.02 0.01 — — 02-06-08 3UCB (A) C 23.86 23.83 +0.13 23.99 24.42 23.52 380703 36.33 16.80 0.69 EUR 28-04-08 10IBM US C — 65.00 — — — — — 85.00 58.36 — USD 07-11-08 240IBt (NM)(C) C 2.53 2.50 +1.20 2.53 2.53 2.53 60 4.28 2.25Umicore (A) C 13.14 14.34 -8.40 14.39 14.60 12.88 1229997 37.36 11.05 0.49 EUR 07-05-08 1Immo Belgique (B) C 19.99 20.40 -2.01 20.40 20.40 19.55 1440 43.50 18.11 9.70 EUR 12-11-08 20 Umicore strip VVPR SF 0.02 0.01 +100.00 0.02 0.02 0.02 3400 0.02 0.01 — — 07-05-08 1Immo Moury (D) DF 45.00 43.00 +4.65 43.00 45.00 43.00 12 55.00 43.00Unibra (C) DF — 137.00 — — — — — 150.10 95.00 1.20 EUR 04-06-08 42Imperial Oil cert DF — 22.00 — — — — — 37.80 18.00 — CAD 04-12-08 5Unitronics Ltd (NM)(C) C 0.26 0.26 0.00 0.26 0.26 0.26 50 0.53 0.20InBev (ex-Interbrew) (A) C 28.88 28.54 +1.21 28.42 29.28 28.15 996711 62.39 24.84 1.83 EUR 30-04-08 8InBev strip VVPR (ex-Interbrew) SF 0.14 0.14 0.00 0.14 0.14 0.14 12399 0.26 0.02 — — 30-04-08 8Van de Velde (B) C 25.60 26.50 -3.40 26.40 26.90 25.50 3831 38.30 22.00 0.68 EUR 05-05-08 2ING Groep NL C 7.19 7.96 -9.67 7.63 7.63 7.10 6688 27.65 5.31 — EUR 14-08-08 — VGP C 16.00 16.00 0.00 16.00 16.00 16.00 55 18.00 15.20ING Groep cert. NL C 8.41 7.90 +6.46 8.41 8.41 8.41 600 27.51 6.05 — EUR 14-08-08 23 VGP Strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01Innogenetics (B) C 6.40 6.40 0.00 6.40 6.40 6.40 520 6.55 3.69 — — 03-12-03 —Vision IT Group — 8.00 8.00 0.00 8.00 8.00 8.00 25 9.06 8.00 0.05 EUR 24-07-08 1Intervest Offices (SFI)(B) C 21.00 21.28 -1.32 21.15 21.50 21.00 2939 29.79 16.73 1.65 EUR 18-04-08 9Intervest Retail (SFI)(B) C 27.90 27.36 +1.97 27.90 27.90 27.90 10 35.70 21.90 1.25 EUR 18-04-08 8Volvo (D) SE C — 4.91 — — — — — 12.24 4.00 — SEK 10-04-08 1IPTE (C) C 2.35 2.39 -1.67 2.39 2.39 2.35 1100 11.45 2.00VPK Packaging (C) C 21.50 21.50 0.00 21.50 21.50 21.50 365 41.30 20.05 0.49 EUR 19-05-08 9ITB-Tradetech (C) DF — 39.00 — — — — — 43.00 31.00 1.13 EUR 16-06-08 10 VPK Packaging Strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.05 0.01 — — 19-05-08 9ITB-Tradetech str.VVPR SF — 0.25 — — — — — 0.25 0.20 — — 16-06-08 10 Vranken-Pommery Monopole FR C — 22.61 — — — — — 61.00 22.61 — EUR 10-07-08 10Jensen-Group (C) C 5.50 5.95 -7.56 5.85 5.85 5.50 2438 11.20 5.04 0.19 EUR 30-05-08 2Warehouses (SFI)(C) DF 33.50 34.00 -1.47 33.50 33.50 33.50 350 39.40 31.10 2.10 EUR 17-12-07 9KBC (A) C 26.08 26.03 +0.19 26.51 26.97 25.02 605354 97.67 20.60 2.84 EUR 06-05-08 41KBC Ancora (A) C 15.21 16.11 -5.59 15.63 16.79 15.07 121641 77.50 13.13 2.55 EUR 12-05-08 8 WDP (SFI) act. (B) C 30.00 31.25 -4.00 31.25 31.25 29.96 19597 46.74 27.05 1.20 EUR 03-09-08 15KBC Bank 1998-2008 C — 30.71 — — — — — 100.92 23.15 6.31 EUR 31-12-07 9 Wereld.Belgium(SFI)(B) C 45.80 47.96 -4.50 47.50 47.97 45.80 1393 57.49 40.00 3.23 EUR 18-04-08 11KBC strip VVPR SF 0.03 0.03 0.00 0.03 0.03 0.03 1010 0.12 0.03 — EUR 06-05-08 41 Zenitel (NE)(C) C 0.72 0.76 -5.26 0.75 0.75 0.72 2432 2.49 0.72 — — 24-04-07 2Keyware Techn. SF — 0.01 — — — — — 0.12 0.01Zenitel Strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01 — — 25-04-07 2Keyware Technologies (C) (D) C 0.47 0.47 0.00 0.47 0.47 0.47 7268 5.50 0.35Kinepolis Group (B) C 21.00 20.96 +0.19 20.95 21.00 20.60 1082 42.13 18.70 0.49 EUR 23-05-08 8 Zetes Industries (C) C 12.50 12.77 -2.11 12.51 12.51 12.50 400 22.30 12.30 0.27 EUR 12-06-08 3Leasinvest (SFI) act. (B) C 57.30 58.97 -2.83 58.99 59.00 56.05 1180 78.00 51.03 3.27 EUR 15-10-08 9 Zetes Industries Strip VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.02 0.01 — — 12-06-08 3TABLEAUEXPLICATIF** = titres participant à l’indice BEL 20 - * = titres participant à l’indice B-Gold – C = continu – DF = fixing (double) – SF= fixing (simple) – (D) = que sous forme dématérialiséeEURONEXTL A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 33© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


Bel 20 clôture500017.11.20082034,28-1,30%A R G E N T4000300020001000DJ STOXX 5040003500300025002000NY Dow Jones1500012000J F M A M J J A S O N8520,09+0,29%17.11.20082096,67-2,66%J F M A M J J A S O N17.11.2008FocusCitigrouptailledansseseffectifsw La banque américaine vasupprimer 50000 postessupplémentaires.w Des emplois vont aussipasser à la trappe chezJP Morgan.La crise financière fait denouvelles victimes, etnon des moindres. Labanque américaine Citigroupa en effet annoncé lundiqu’elle comptait supprimer trèsrapidement jusqu’à 50000 postespour ramener ses effectifsmondiaux à 300000 personnes.Ces suppressions s’ajouterontaux près de 23000 emplois supprimésentre janvier et septembrepar la deuxième banqueaméricaine, pénalisée par la détériorationdes conditions économiqueset financières mondiales.La banque d’affaires américaineJPMorgan devrait elleaussi supprimer des milliersd’emplois dans sa division debanque d’investissement, ayantdécidé comme ses concurrentesde réduire la voilure en raison dela crise financière, selon le siteinternet du “Daily Telegraph”.Certains analystes prévoiraientde l’ordre de 3000 postes supprimés,soit environ 10 pc des effectifsmondiaux de la banque.Les effectifs mondiaux de Citigroupdevraient donc quant àeux revenir à court terme à environ300000 salariés, en baisse de20 pc par rapport aux 375000 defin 2007.La réduction d’effectifs devraitse faire par le biais de départsnaturels, de cessions d’unitésmais aussi de licenciements.Citigroup prévoit en outre de réduireses dépenses de 20 pc parrapport à leurs pics historiqueset de dépenser 50 à 52 milliardsde dollars en 2009, contre59,8 milliards en 2007.La semaine dernière, l’actionCitigroup était tombée sous lesdix dollars pour la première foisdepuis que Sanford “Sandy”Weill a fondé la banque, en 1998,en fusionnant Travelers Groupet Citicorp.Après avoir ouvert hier enforte baisse, le titre Citigroup,l’une des valeurs phares du DowJones, a toutefois repris des couleursen cours de séance.(AFP et Reuters)9000Sur les marchés6000Nasdaq US3000250020001500J F M A M J J A S O N1517,86+0,06%Taux OLO à 10 ans17.11.2008J F M A M J J A S O N17.11.2008EUROPE/BRUXELLESDanslerougeLA BOURSE DE PARIS a terminé surune lourde chute lundi, le Cac 40 lâchant3,32pc, dans un marché toujoursaussi instable et peu actif, le G20 quis’est tenu samedi à Washington n’étantpas parvenu à redonner confiance auxinvestisseurs. Londres a perdu 2,38pc,Francfort 3,25pc et l’Eurostoxx 50 aplongéde4,87pc.A Bruxelles, le Bel20 ne chutait que de1,30 pc à 2 034,28 points grâce à unsursaut final. Il faisait toujours face auxplongeons de 6,82 pc de Dexia (4,10)(après un recul de 19 pc en séance), de9,96 pc de Bekaert (60,405) et de8,40pc d’Umicore (13,14). Hors indice,Transics International (5,60) étaitamputée de 29,91pc et Roularta(14,00) chutait de 10,26pc. Fortis(0,80) abandonnait 4,76 pc alors queKBC (26,08) était repassée de 0,19pcdans le vert au moment du fixing. GBL(57,28) ne cédait plus que 0,30pc tandisque la CNP (41,86) se démarquaitpar une hausse de 3,08pc. Colruyt(170,87) et Delhaize (46,00) reculaientde 1,80 et 1,74pc mais InBev (28,88)gagnait 1,21pc. Nyrstar (2,563) ne récupéraitplus que 0,12pc et OmegaPharma (30,71) gagnait 3,19pc encompagnie d’UCB (23,85) égalementpositive de 0,13pc. Solvay (65,00) chutaitde son côté de 1,89pc. Belgacom(28,20) perdait 1,1pc et Option (2,50)près de 5pc alors que Mobistar (53,78)et Telenet (11,00) étaient positives de0,2 et 1,2pc. Quest For Growth (3,58)était repartie de 6,8 pc à la hausse. EVS(23,90) reculait de 7,8 pc, la chute decette dernière étant toutefois imputablepartiellement à un détachement decoupon. (Belga)WALL STREETMalorientéeLA BOURSE DE NEW YORK était ennette baisse lundi matin, dans un marchéqui restait dans l’incertitude : leDowJonesperdait2,50pcetleNasdaq1,99pc, respectivement à 8 284,65points et à 1 486,62 points. “Les inquiétudessur l’économie ne se sont pas dissipéesau cours du week-end, alors que lesommet du G20 n’a donné lieu à aucunaccord susceptible de changer significativementles perspectives à court terme”, aestiméunanalyste. (AFP)64,23%=543J F M A M J J A S O NEuro versus dollar17.11.20082,001,273+0,39%1,751,501,251,00J F M A M J J A S O NBrent (en USD/Baril)17.11.200815053,96-0,41%120906030J F M A M J J A S O N© Disney 2008Ecoutez Radio Contact du 17 au 28 novembre,Saint-Nicolas vous réserve une énorme surprise !Plus d’infos sur www.radiocontact.be34 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U E© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


A R G E N TCours du 17.11.08EURONEXTOBLIGATION - SECTEUR PUBLICTITRE PAYS MARCHÉ CLÔTURE COURS DIFF. COURS COURS VOLUME 12 MOIS INFO SUR DIVIDENDEEURO PRÉC. EN % OUVERT MAX. MIN. MAX. MIN. DIV. DEV. DATE CP.◗ ALTERNEXTBSB SF — 11.40 — — — — — 11.90 9.80BSB Strip VVPR SF — 0.09 — — — — — 0.09 0.08Co.Br.Ha. (D) SF 1306.00 1320.00 -1.06 1306.00 1306.00 1306.00 7 1525.00 1305.00 8.25 EUR 30-05-08 32De Rouck Geomatics (D) SF — 1.25 — — — — — 3.00 1.00Ecodis (D) SF 2.15 2.15 0.00 2.15 2.15 2.15 3950 5.54 2.00Emakina Group (D) SF — 7.77 — — — — — 11.95 7.00Evadix SF 0.65 0.80 -18.75 0.65 0.65 0.65 1212 3.00 0.65Porthus C 7.70 7.60 +1.32 7.90 7.90 7.70 926 12.20 7.01Porthus strip VVPR (D) SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01Vision IT Group — 8.00 8.00 0.00 8.00 8.00 8.00 25 9.06 8.00 0.05 EUR 24-07-08 1◗ MARCHE LIBRE5eme Saison (D) SF — 2.48 — — — — — 2.73 2.48Archimede SF — 0.52 — — — — — 3.65 0.50Arpadis Group SF — 6.40 — — — — — 7.04 6.01EMD Music SF — 6.34 — — — — — 6.56 5.30 0.22 EUR 01-08-08 2Eryplast (D) SF — 8.79 — — — — — 10.39 6.17 0.05 EUR 25-06-08 1Eryplast strip VVPR(D) SF — 0.05 — — — — — 0.05 0.05 — — 25-06-08 1Fixinox (D) SF 3.60 3.60 0.00 3.60 3.60 3.60 5 5.00 3.23 0.05 EUR 03-07-08 1Fixinox Str.VVPR(D) SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01 — — 03-07-08 1Flexos SF — 4.31 — — — — — 5.00 2.18Fred & Ginger (D) SF — 9.00 — — — — — 11.20 2.55ICE Concept (D) SF — 1.95 — — — — — 3.75 1.21MCLS (D) SF — 3.29 — — — — — 3.85 3.20 0.19 EUR 28-03-08 1Newton 21 Europe (D) SF — 3.50 — — — — — 8.00 3.13Newton 21 Europe str.VVPR(D) SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01NewTree (D) SF 8.39 8.40 -0.12 8.39 8.39 8.39 150 16.15 7.60 0.04 EUR 19-06-07 2OTC (D) SF — 7.25 — — — — — 23.00 7.25 0.51 EUR 13-05-08 4Oxbridge SF 11.00 8.50 +29.41 11.00 11.00 11.00 200 11.00 2.72Pharco SF — 1.08 — — — — — 3.83 1.08PNS SF — 4.95 — — — — — 6.85 4.95 0.10 EUR 25-01-07 1Propharex SF — 1.25 — — — — — 4.00 1.12 0.10 EUR 31-05-06 2Proximedia SF — 10.58 — — — — — 12.90 10.30Realco SF — 6.30 — — — — — 10.25 6.29Reibel SF — 12.10 — — — — — 16.10 10.80RV Assurances (D) SF — 4.80 — — — — — 5.69 4.10Sodiplan SF 2.80 2.46 +13.82 2.80 2.80 2.80 100 4.50 2.30SV Patrimonia SF — 4.64 — — — — — 5.55 4.10 0.38 EUR 14-02-08 1Team Int.Marketing (D) SF — 3.67 — — — — — 5.75 2.52 0.08 EUR 22-06-07 1Tetrys (D) SF — 5.30 — — — — — 5.35 4.20Tetrys strip VVPR SF — — — — — — — — —U&I Learning SF — 6.80 — — — — — 9.00 6.00 — — 30-11-07 1U&I Learn.Str.VVPR SF — 0.01 — — — — — 0.01 0.01 — — 30-11-07 1Val Saint-Lambert SF — 0.24 — — — — — 5.80 0.24◗ DETTE DIRECTE DE L’ETATBELGE (T.démat.) 00101 — 50.58BELGE 37 3,50+ 00105 — 72.05Unifiée 1S titre démat.4,0+ 00112 — 85.67UNIFIEE 2S 4,0+ 00113 — 85.67Libér. 45 (T.démat.) 00114 — 81.90Belge 92-2012 linéaire 00262 117.28 117.22Belge 95-2015 linéaire 00282 123.36 123.2697-2028 Linéaire 00291 108.85 108.4599-2009 Linéaire 00292 100.28 100.2600-2010 Linéaire 00295 105.16 105.1001-2011 Linéaire 00296 104.70 104.6502-2012 Linéaire 00298 105.90 105.8702-2017 Linéaire 00300 109.94 109.8603-2013 Linéaire 00301 103.38 103.3204-2014 Linéaire 00303 102.90 102.9204-2035 Linéaire 00304 103.45 103.0005-2010 Linéaire 00305 100.48 100.4105-2015 Linéaire 00306 99.44 99.4206-2016 Linéaire 00307 94.72 94.7006-2022 Linéaire 00308 95.75 95.3007-2011 Linéaire (flot.) 00311 — 100.3007-2013 Linéaire 00310 102.22 102.2007-2017 Linéaire 00309 98.84 98.8408-2018 Linéaire 00312 97.94 97.9008-2011 Linéaire 00313 100.85 100.7908-2014 Linéaire 00314 101.78 101.78Bons Etat 00-08 00937 100.06 100.06Bons Etat 01-09 00939 100.49 100.49Bons Etat 01-09 00941 101.06 101.04Bons Etat 01-09 00943 101.46 101.425/7 Bons Etat 08 00944 99.95 99.95Bons Etat 01-09 00945 — 101.895/7 Bons Etat 09 00946 101.50 101.50Bons Etat 02-10 00947 — 102.505/7 Bons Etat 02-09 00948 100.92 100.90Bons Etat 02-10 00949 102.94 102.885/7 Bons Etat 09 00950 100.78 100.72Bons Etat 02-10 00951 — 102.405/7 Bons Etat 09 00952 100.78 100.74Bons Etat 02-10 00953 101.64 101.585/7 Bons Etat 10 00954 100.28 100.20Bons Etat 03-11 00955 100.56 100.50Bons Etat 03-11 00957 100.36 99.94Bons Etat 03-11 00959 100.67 100.60Bons Etat 03-08 00960 99.95 99.95Bons Etat 03-11 00961 101.32 101.28Bons Etat 04-09 00962 — 100.46Bons Etat 04-12 00963 100.26 100.22Bons Etat 04-09 00964 100.24 100.20Bons Etat 04-12 00965 101.00 100.82Bons Etat 04-09 00966 100.24 100.22Bons Etat 04-12 00967 — 100.26Bons Etat 04-09 00968 100.08 100.02Bons Etat 04-12 00969 99.22 99.16Bons Etat 05-10 00970 99.96 99.88Bons Etat 05-13 00971 98.40 98.35Bons Etat 05-10 00972 99.48 99.40Bons Etat 05-13 00973 97.15 97.10Bons Etat 05-10 00974 99.18 99.12Bons Etat 05-13 00975 97.45 97.00Bons Etat 05-10 00976 99.30 99.24Bons Etat 05-13 00977 97.80 97.45Bons Etat 06-11 00978 99.26 99.20Bons Etat 06-11 00979 100.34 100.30Bons Etat 06-11 00980 100.36 100.34Bons Etat 06-11 00981 99.90 99.86Bons Etat 06-14 00982 98.65 98.40Bons Etat 07-12 O0983 100.56 100.52Bons Etat 07-15 O0984 — 99.65Bons Etat 07-10 00985 101.24 101.18Bons Etat 07-12 00986 101.50 101.46Bons Etat 07-15 00987 100.35 100.35Bons Etat 07-10 00988 — 101.70Bons Etat 07-12 00989 101.86 101.82Bons Etat 07-15 00990 — 97.90Bons Etat 07-10 00991 101.24 101.20Bons Etat 07-12 00992 101.06 101.02Bons Etat 07-15 00993 99.25 100.00Bons Etat 08-11 00994 100.34 100.28Bons Etat 08-11 00997 — 100.70Bons Etat 08-13 00995 99.55 99.50Bons Etat 08-13 00998 — 99.50Bons Etat 08-16 00996 97.35 97.35Bons Etat 08-16 00999 — 99.00Bons Etat 08-13 06252 — 102.00Bons Etat 08-16 lB209 — 101.01Cours du 17.11.08◗ NASDAQRENDEMENTSVALEURS DE CROISSANCE(USD)3Com Cp 1.825 +0.273Dfx Interact 0.005 0.003D Systems 8.080 -9.32ActivIdentity Corp 1.710 +1.18Adaptec 2.920 +0.34Adobe Sys 22.800 +2.06Affymetrix 3.050 -4.69Amazon.com 39.340 -5.77Amer Tower Cp 25.400 -4.65Amgen 56.830 -2.40Apollo Grp 69.340 +1.81Apple Inc 89.227 -1.12Applied Materials 10.130 -0.98Applied Micro Circuits 4.160 -2.12Arqule Inc 3.000 +4.53Aspen Tech Inc 6.350 -3.79Barnes and Noble 15.320 -2.73Bed Bath & Beyond 20.690 +0.44Biogen Idec 44.050 +1.22Biopure 0.150 +0.40Bluefly Inc 1.990 0.00Borland Soft (ex Inprise) 1.180 -7.09Broadcom Corp 14.930 -2.93BroadVision 13.500 -15.57Brocade Comms 3.700 -2.89Celera Corp 10.980 +0.55CenturyTel 26.270 +4.04Check Point Software 19.990 -0.10Ciena 6.570 -1.65Cirrus Logic 4.250 +4.17Cisco Systems 16.500 -0.72Cognizant Tech (04.03) 17.210 +2.02Comcast Corp A 15.480 -0.32Compucredit 2.520 +2.02Compuware Corp 5.940 -0.67Convera Corp (Excalibur) 0.290 0.00Corel Corp 4.500 -1.53Cytrx 0.379 -5.33Dassault ADR 36.050 -6.12Dell 10.770 -1.10Dendreon 4.940 -1.20Digital River 22.850 -2.02DIRECTV Group Inc 20.993 +1.71DISH Network Corp 11.060 +0.55Dollar Tree 38.022 -1.32E*Trade Financial 1.350 0.00eBay 12.290 -0.57Electronic Arts 19.630 -3.96Exar Corp 6.300 +2.94Expedia (08.05) 7.278 -6.70F5 Networks Inc 22.840 +1.51Fiserv Inc (02.04) 31.760 -3.02Flextronics Intl 2.970 -2.94Foster Wheeler 20.340 +2.01Fuel Cell Energy 3.740 -0.80Gartner Inc 16.130 +2.22Gentia Soft ADR — —Genzyme General 70.110 +1.40Gilead Sciences 46.435 -1.03Global Industries 2.690 -2.54Google (08.04) 303.350 -2.15GT Solar Intl 2.770 +2.21Helen of Troy 15.165 -1.84Human Genome Sc. 1.870 -5.08IAC/InterActiveCorp 15.440 -3.02Infocus 0.560 -17.65Intel 13.260 -0.45Intuit 21.610 +0.14JDS Uniphase 3.140 +2.61Juniper Networks 14.930 -0.67Level 3 Comm. 0.953 +9.48Ligand Pharma 1.410 +3.68Lumera Corp 0.340 +9.61Maxim Integrated Prod (02.05) 13.180 -0.90COURS DE CHANGE◗ BILLETS DE BANQUE17.11.2008Devise (en EUR) ISO Achat VenteDollar US USD 1.2023 1.3118Couronne danoise DKK 7.1102 7.7687Couronne norvégienne NOK 8.3651 9.1510Couronne suédoise SEK 9.5618 10.4668Dollar canadien CAD 1.4869 1.6267Franc suisse CHF 1.4549 1.5657Livre sterling GBP 0.8166 0.8799Yen japonais JPY 117.5090 127.4465◗ ORBruxelles (en EUR) Prix moy. Préc.Souverain ancien 143.00 143.00Souverain nouveau 143.00 143.00Peso mexicain 704.00 704.00Napoleon 113.75 113.75Florin 113.75 113.75Pièce belge 113.75 113.7550 Ecus 291.25 291.25Maple leaf 608.25 608.25Eagle 608.25 608.25Krugerrand 608.25 608.251/2 Krugerrand 300.75 300.751/4 Krugerrand 151.50 151.501/10 Krugerrand 61.75 61.75Lingot (kg) 18515.00 18515.00Londres (USD)Préc.Fixing 15h 734.00 747.50◗ FONDS D’ÉTAT DE RÉFÉRENCE À 10 ANSBelgique 4.25 4.26Allemagne 3.66 3.67Royaume-Uni 4.10 4.08Pays-Bas 3.97 3.97Japon 2.04 2.03Microsoft 19.920 -0.70MDRNA Inc 0.390 -4.88Nabi Biopharma 3.310 +2.80NetApp Inc 12.220 -0.65Netflix Inc (09.03) 21.470 -2.54Nettel Holdings 0.025 -64.29NewPort Corp 5.610 -0.71Novell 4.150 -0.48Novellus Systems 11.850 -2.71Nyfix Inc (exTrinitech) 1.000 -11.50Omniture Inc 8.930 +1.71Oncothyreon Inc 0.860 +1.19Openwave Sys (ex-Phone.c) 0.640 -1.54Optibase LTD — —Oracle Corp 16.700 -1.18Orthovita Inc 2.970 +4.95Pansoft Co Ltd — —Papa J.I. 16.570 -1.02Petsmart 15.630 -0.89PharmaNet Developm 2.120 +5.47PMC Sierra Inc 3.820 -1.04Polycom 18.250 +0.27Power One 1.010 +1.00Powerwave 0.575 -4.17Priceline.com 55.170 +2.55PSI Corp — —Qualcomm 32.090 -2.58Qwest Commnunic. 2.920 +2.10Rambus 7.460 -3.87RealNetworks 3.780 -2.58Replidyne Inc 0.520 +6.12Repros Therapeutics (ex-Zonagen) 9.100 +4.24Research in Motion 41.960 +4.90Ross Stores 25.920 -1.18Rubicon Financial — —S1 Corporation 6.340 +4.79SanDisk Corp 7.330 +2.52Sears Holdings (07.04) 37.050 -3.19Sepracor 14.090 +1.51Shire Plc 39.400 +1.65Six Flags (ex Pr. Parks) 0.219 -8.83Sonic Solutions 1.430 -4.67Sonus Networks 1.460 +4.29Stamps.com 8.250 -3.40Stryker Corp 44.130 -1.03Sun Microsystems 3.660 -11.17Sybase Inc 25.180 +0.80Symantec 12.340 +1.06Techwell Inc 6.890 +1.92Tellabs Inc 3.675 -0.14Teva Pharma 43.190 +0.65Theragenics 1.490 -5.70Ticketmaster Entertain. 5.970 +1.70Tree.com Inc 2.130 -2.74Trico Marine 5.500 -4.35US BanCorp 26.379 +0.30Yahoo Inc 10.740 -0.74Zebra Techn. 19.580 +2.35INDICESCours Cours Diff.du jour Précéd. en %Total général 232958649 260390199 -10.53Continu belge 230454508 255905055 -9.95Continu étranger 1982931 4109709 -51.75Fixing belge 514938 351134 +46.65Fixing étranger 6273 24302 -74.19Cours du 17.11.08EURONEXT AMSTERDAMEURO EURO EUROAegon 3.46 -10.41 Heineken 23.60 -2.28 Royal Dutch Shell A 19.31 -1.48Air France-KLM 10.21 -2.67 ING Groep 7.32 -4.31Ahold NV 8.44 -3.05 Hunter Douglas 17.35 -3.56Royal Dutch Shell B 19.54 -1.56AKZO Nobel 28.50 -0.92 KPN 10.27 -1.76 SBM Offshore 12.74 -2.08ASMLBaan Company11.481.50-2.71+2.74LogicaNutreco0.8023.79+1.27-1.41 TNT (ex-TPG) 15.13 -2.17CSM 9.86 -1.20 Philips Electr. 13.44 -1.47Begemann Groep — — Oce 3.15 -0.94 TomTom 4.72 -2.58DSM 20.09 -1.33 Randstad 15.01 -3.97 Unilever 17.85 -2.72Exact Holding 14.37 -1.98 Reed Elsevier 9.30 -2.57Fortis 0.77 -8.33 Robeco 17.11 -0.81Vopak 25.39 -0.27Fugro 25.45 -2.12 Rorento 41.93 +0.24 Wolters Kluwer 13.91 -2.22Cours du 17.11.08Accor 26.30 -3.66Air France-KLM 10.24 -3.03Air Liquide 67.86 -0.69Alcatel-Lucent 1.82 +1.85Alstom 37.56 -0.52Anovo 0.14 0.00April Group 30.00 -2.76ArcelorMittal 16.71 -0.39Axa 12.95 -6.80Beneteau 6.75 -4.53BIC 41.00 -6.01BNP Paribas 43.02 -8.09Bouygues 28.42 -1.56Canal + 4.76 +0.21Cap Gemini 24.31 -1.86Carrefour 29.82 -6.15Casino 49.70 -5.84Chargeurs Int. 7.69 -0.13Dior Christian 34.70 -5.99Ciments Francais 50.00 -0.89Club Méditerr. 14.79 -6.39Crédit Agricole 8.75 -7.26Danone 42.75 -1.84Dassault Systèmes 28.70 -6.94Cours du 17.11.08◗ INDICESAmsterdam: AEX 246.33 -2.43Athènes: SE 1921.96 -4.24Copenhague: OMXC 20 KFX 262.89 -2.20DJ Euro Stoxx 50 2364.83 -3.80Euronext: Euronext 100 545.29 -2.67Euronext: Next 150 948.41 -1.77Francfort: DAX Xetra 4557.27 -3.25Helsinki: OMXH HEX 5449.18 -1.79HongKong: HangSeng 13529.53 -0.10Lisbonne: PSI 20 6478.38 -1.44Londres: FT-100 4132.16 -2.38Luxembourg: LuxX 962.37 -2.93Madrid: IBEX 35 8498.80 -3.77Milan: MIB30 20860.00 -3.34New-York: DJ Industrial 8447.29 -0.59New-York: Nasdaq 100 1169.50 -0.86New-York: Nasdaq Comp. 1505.98 -0.72Paris: CAC 40 3182.03 -3.32Stockholm: OMX 631.92 -0.58Tokyo: Nikkei 225 8522.58 +0.71Toronto: S&P/TSX Comp. 8921.27 -1.49Vienne: ATX 1781.83 -1.43Zurich: SMI 5646.43 -3.23◗ FRANCFORT(EUR)Aareal Bank 6.14 +1.82Adidas 23.92 -2.96Allianz SE 53.66 -4.04Altana 13.01 +0.08AMB 78.14 +4.21Arcandor 2.03 +20.83BASF 25.55 -1.28BAUER AG 22.94 -6.56Bayer 39.84 -0.50Beiersdorf 42.92 +0.14Bilfinger Berger 32.20 -1.62BMW 21.58 +0.89Celesio (ex-Gehe) 20.03 -0.05Commerzbank 6.58 -3.52Continental 38.10 +2.23Daimler AG 22.69 -2.30Demag Cranes AG 13.85 -1.77Deutsche Bank 23.83 -2.73Deutsche Börse 55.15 -7.31Deutsche EuroShop 19.63 +0.15Deutsche Post 9.69 -3.92Deutsche Postbank 15.17 -0.39Deutsche Telekom 11.11 -4.31Deutz AG 2.34 -4.49E.ON (ex-Veba/Vg) 26.85 -4.62Epcos 18.18 -0.11Fresenius AG 39.35 -7.15HeidelbergCement 39.90 -21.93Heidelberg Druckmach. 4.87 +0.62Henkel 21.97 -2.40Hochtief 28.46 -3.43Holzmann — —Hypo Real Estate Hldg (10.03) 3.28 +1.23IKB Deutsche Industr. 1.23 -5.38Infineon 2.14 -3.17K+S 31.91 -2.06Lanxess (02.05) 11.38 -2.32Leica Camera 8.00 0.00Linde 60.97 -1.84Lufthansa 9.72 -5.26MAN AG 32.23 -1.74Merck KGAA 66.54 -1.28EURONEXT PARISMetro AG 22.10 -3.75Munchner R.nom. 102.54 -3.32ProSieben SAT.1Media 1.66 -1.19RWE 64.92 -2.84SAP AG 26.71 -4.45Siemens 42.22 -0.73Software 40.88 -1.14ThyssenKrupp AG 13.41 -1.32Trinkaus & Burk. 86.00 +1.18TUI (ex-Preussag) 8.34 -1.24Vodafone Group 1.44 -0.69VW 365.26 -7.43Wincor Nixdorf 30.48 +3.08CAPITAUX ÉCHANGÉS(000) EURCours Cours Diff.du jour Précéd. en %BEL 20 ouverture 2069.70 2125.09 -2.61BEL 20 clôture 2034.28 2061.08 -1.30Belgian all shares return 18244.70 18425.50 -0.98Belgian all shares price 6786.24 6853.85 -0.99ING-30 610.55 628.61 -2.87EURO EURO EURODexia 4.23 -4.52EADS 11.89 -3.41EDF 47.25 -0.03Essilor Intl. 31.88 -2.46Euler Hermes 34.98 -0.48Eurazeo 40.49 -1.24Euro Disney 4.95 +3.99France Telecom 18.93 -3.32GDF Suez 34.38 -1.08Gecina 44.17 -3.16Havas 1.45 -1.36Hermes Intl 100.59 -1.86Imérys 29.56 -2.09LVMH 40.89 -1.08L’Oreal 60.24 -3.68Lafarge 43.07 -0.87Lagardère 27.35 -3.56M6 12.04 -2.43Michelin B 35.63 -3.77Pernod-Ricard 46.11 -0.45Peugeot 15.11 -2.04PPR 33.66 -7.50Publicis 16.66 -2.17Renault 17.96 -3.98Rhodia 6.04 -0.17Safran 9.71 -0.92Saint-Gobain 27.09 +0.56Sanofi-Aventis 46.49 -3.91Schneider Electric 46.64 -2.84SEB 25.07 +0.12Soc. Générale 37.50 -0.91Sodexo 37.36 -0.13STMicroelectronics 5.78 -2.25Suez 33.21 +2.50Suez Environnement 13.24 -1.49Technip 21.87 -6.02TF 1 9.53 -3.35Thales 30.44 -1.81Thomson 0.99 -2.94TMS — —TNU Units 0.11 0.00Total 38.97 -4.02Valeo 11.22 -0.53Veolia Environnement 18.76 -3.15Vinci 27.40 -4.88Vivendi 19.63 -3.73Wendel 34.82 -1.30BOURSES ÉTRANGÉRESPages fournies par L’EchoL A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 35© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.◗ LONDRES(PENCE)Autonomy Corp 859.50 -0.41Avis Europe 5.50 -15.38BAE Systems 350.69 -3.06Barclays 154.71 -2.76BP 490.28 +0.47Br. Airways 139.00 -4.34B.A.T. 1685.00 -0.24BSkyB 390.50 -3.10BT Group (ex-Brit.Telec.) 122.56 -2.73Cable and Wireless 142.78 -0.43Cadbury 515.00 -2.83Carnival Plc (ex-P&O Princess) 1250.49 -2.91Cookson Group 99.50 -6.35Daily Mail & Gen 275.25 -1.96Diageo Plc 921.00 +0.33DSG Intl (ex-Dixons Grp) 18.53 -6.18Fresnillo Plc 102.80 -2.00GKN 84.25 -3.71GlaxoSmithKline (GSK) 1205.77 -2.37IG Group Holdings 256.25 -2.75Intercontinental Hotels Gp (04.03) 472.00 -3.38ITV Plc (02.04) 30.50 -3.17Kazakhmys Plc 237.75 -11.86Ladbrokes (ex-Hilton Group) 155.44 -0.67LloydsTSB 148.50 -10.54Lonmin Plc (ex-Lonrho) 904.51 -1.84Marks & Spencer 218.36 -0.75Mitchells & Butlers (04.03) 141.62 -3.17Pearson 588.50 -1.92Rio Tinto 2469.96 -3.59Royal Dutch Shell A (07.05) 1629.00 -2.75Tate & Lyle 402.75 -2.42Thomson Reuters 1176.00 -3.61Unilever Ltd 1425.99 -3.91United Business Media 384.50 -5.70Vodafone 123.60 +0.49Whitbread 754.50 -4.37◗ LUXEMBOURG(EUR)Aardvark Inv.(USD) — —ArcelorMittal 17.50 +2.94Arcelor Rodange — —Espirito SF — —Cegedel 141.90 +0.64Intercultures 92.00 +2.00Jabelmalux — —KBC Groupe — —Luxempart 180.00 -4.26RTL Group 36.50 -10.98SES FDR 12.95 -3.00Socfinal 290.00 0.00Socfinasia 300.00 0.00◗ MADRIDTABLEAUEXPLICATIF(EUR)Abertis Infraestructuras 12.67 -4.16Acerinox 9.88 -1.50ACS Actividades 28.50 0.00Aguas Barcelona 15.90 +0.32Amper 4.65 +0.87Banco Bilb.Viz.-Arg. 7.95 -5.13Banco Popular 6.02 -6.23Banco Santander SA 6.08 -6.89Bankinter 8.06 -3.36CEPSA 68.65 -0.15Endesa 23.30 -1.65Fomento Construccion 26.23 -3.25GAMESA 12.15 -2.96Gas Natural SDG 22.80 -5.12Iberdrola 5.63 -2.76Iberia 1.69 0.00Inditex 24.97 -0.91Mapfre SA 2.44 -6.51Repsol YPF 14.07 -3.37Sacyr Vallehermoso 7.06 -8.31Sol Melia 3.59 -5.77Telefonica 14.65 -2.98Tubacex 2.42 +0.83Uralita 4.38 -0.45Viscofan 14.75 +3.51◗ MILAN(EUR)Alitalia — —Alleanza Ass 5.30 +0.86Atlantia SpA 13.25 -3.57Banca Italease 3.27 -4.18Banca Popolara Milan 4.17 -1.42Bastogi 1.34 -2.19Benetton 5.64 -0.62Buzzi Unicem 9.24 +0.76CIR 0.85 -3.25Edison 1.12 +0.45Enel 5.17 -2.18ENI 17.29 -4.16Fiat ord. 5.29 -6.29Finmeccanica 8.80 -3.83Fondiaria-SAI (01.03) 15.56 +0.26Generali 18.86 -2.33IFI priv. 5.98 -9.67Intesa Sanpaolo 2.22 -8.19Iride SpA 1.18 -4.47Italcementi 7.80 -2.92Mediaset 3.88 -5.49Mediobanca 8.70 -2.79Mediolanum 2.94 -3.21Parmalat (10.05) 1.26 -1.87Pirelli & Co 0.27 -3.40Saipem 14.68 -1.94Seat Pagine Gialle (08.03) 0.06 -3.79Snia B.P.D. 0.20 -8.98Telecom Italia Media 0.09 -3.54Unicredit 1.85 -7.29Vianini Lav. 4.37 -0.40◗ NYSE(USD)Abbott Laborat. 56.140 +1.96Adv.Micro Devices 2.600 +7.00Aetna Inc 23.870 +2.31Alcatel-Lucent 2.312 -0.36Alcoa 10.050 -7.29Altria Group (ex-Philip Morris) 16.790 +3.26Am. Elec. Power 31.420 +1.52Am. Express 19.920 -0.35AMR 7.650 0.00Anheuser-Busch 68.670 +0.25AT&T Inc (ex-SBC Comm.) 27.050 -2.17Avon Products 22.540 +0.04Baxter Intl Inc 58.829 -1.95Boeing 42.140 +2.68Bristol Myers 20.180 +3.06Calgon Carbon 12.800 -0.39Campbell Soup 38.310 +2.08Caterpillar 36.831 -0.35Chevron 72.530 -0.21Citigroup 9.220 -3.15CNOOC Ltd Ads 77.420 +1.80Coca-Cola 44.610 -0.91Colgate Palmolive 63.000 +1.51CommScope 10.590 +2.72ConocoPhillips 48.190 +1.69Daimler AG 29.270 -1.58Deere & Co 33.449 -1.01Delhaize Group 59.170 +1.53Dow Chemical 21.160 +0.05DuPont de Nemours 27.788 +1.31Eastman Kodak 7.402 -6.19Exxon Mobil 75.641 +2.66FedEx Corp 64.030 -0.53Ford Motor 1.770 -1.67Fortune Brands 35.720 -0.97General Dynamics 54.400 -2.00General Electric 16.200 +1.12General Motors 3.200 +6.30Goodrich(B.F.) 31.420 -2.06Goodyear 5.520 +1.84Halliburton 18.310 +1.10Heinz 41.300 +0.68Hewlett Packard 30.099 -1.19Hexcel Corp 7.810 -4.29Home Depot Inc 20.300 -1.17Honeywell Int. Inc 26.700 -2.38Huaneng Power Intl 22.500 +8.91IBM 78.400 -2.40Intern. Paper 11.970 -4.39Johnson & Johnson 60.360 +0.52JP Morgan Chase 33.780 -2.00KB Home 12.130 +1.00King Pharmaceuticals 9.770 +1.35Lockheed Martin 72.240 -0.03Marathon Oil Corp. 25.432 -4.72McAfee (ex-Netw. Assoc.) 28.310 -0.67McDonald’s 56.520 +0.69Medtronic 37.140 -0.83Merck & Co 26.600 -2.67Motorola Inc. 3.940 -3.43Mylan Inc 8.815 -3.45Newmont Mining 24.270 +0.17Nike 47.450 +1.98Occidental Petroleum 49.152 +2.00Peabody Energy Corp 27.660 +2.18Penney J.C. 16.980 -1.68Pepsico 54.380 +1.61Pfizer 16.200 -0.49Procter & Gamble 63.940 +1.32Raytheon 47.650 -0.54Sara Lee 9.340 -1.37Schlumberger 50.240 +3.04Simcere Pharma Group 6.970 +4.50Sprint Nextel 2.230 -3.04SW Airlines 10.020 -1.38Texas Instruments 16.160 +0.31Time Warner (ex-AOL) 8.870 -3.06Tyco Intl 19.300 -5.85Unisys 0.570 -10.94Un. Technologies 49.200 -2.05Valeant Pharma (ex-ICN) 18.660 +4.36Wal-Mart Stores 52.180 -1.01Walt Disney 20.170 -4.32Wyeth (ex-Am. Home Prod.) 33.310 -2.43Xerox 6.140 -3.46◗ TOKYOLes cotations et les indices de New York et Toronto correspondentà des transactions en cours. Les autres sont des cours de clôture.COTATIONS FOURNIES PAR MONEYLINE TELERATE(JPY)Asahi Glass 552 +8.24Asahi Kasei Corp. 398 +0.25Bridgestone Corp 1684 +1.45Canon 2935 +0.69Casio Computer 550 +0.92Chubu 2590 +2.78Chugai Pharma 1483 +3.27Dai Ei 412 +1.23Daïwa Securities 486 -3.95Fast Retailing Co 10250 +4.59Fuji Film Hold. 2270 +0.22Hitachi Ltd 462 +1.54Honda Motor 2145 +1.66Itochu 471 +0.43Jafco 2600 -5.45Japan Airlines Corp 216 -0.46JFE Holdings 2210 -4.12JVC Kenwood Holdings 49 +2.08Kokusai Co 401 -4.30Konica Minolta Holdings 648 +5.02Kyocera Corp 5140 +0.59Lintec Corp 1099 -2.05Mazda Motor 173 +1.76Mitsubishi Corp 1270 -1.63Mitsubishi Elec. 517 -1.34Mitsubishi UFJ Fin. Grp 585 -1.68Mizuho Financial Group 240200 -1.11N.T.T. 419000 -0.95N.T.T. Data 360000 +0.28N.T.T. Docomo 156400 +4.20NEC (Nip.El.) 283 +1.07Nikon 1031 +1.08Nippon Steel 277 -0.72Nissan Motor 369 -0.81Nomura Holdings 837 -2.79Orix Corp 8600 -8.70Panasonic Corp 1489 +3.84Pioneer Corp 256 -2.66Ricoh 1002 +3.19Sharp 679 +1.34Sony Corp 2090 +0.72Sumitomo Mitsui Fin. Gp 354000 -2.21Takeda Pharma 4820 +2.77TDK Corp 3310 +1.85Teijin Ltd 261 -0.38Tokyo Gas 432 +3.60Toshiba Corp 340 +1.49Toyota Motor 3130 -0.32Yamaha Motor 963 +0.42◗ ZURICH(CHF)ABB Ltd 13.00 -0.99ADECCO 37.16 -1.95AGEN Holding — —Baloise Holding nom. 57.00 +1.88Ciba Holding AG 47.52 +0.04Clariant N 7.47 +0.54CS Group N 30.64 -6.24Givaudan 815.00 +0.62Holcim (ex-Holderbank) 52.15 -0.10Lonza Group 92.10 +1.82Meyer Burger Tech 142.00 -1.80Nestle nom. 44.62 -2.06Novartis nom. 57.10 -3.06OC Oerlikon Corp AG 85.10 -3.41Pargesa Holding 82.90 -0.90Richemont 18.65 -3.72Rieter Holding 184.90 +5.72Roche GS 168.00 -4.65SGS 971.00 -5.73Sulzer(Geb) nom 63.15 -1.41Swatch Grp (ex SMH) 25.40 -5.93Swiss Life Holding (06.03) 79.15 -3.53Swisscom N 341.50 -1.37UBS AG N 13.75 -5.17Valora (ex-Merkur) 137.50 -4.51Zurich Fin. Serv. 220.50 -1.12


© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.A R G E N T36 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U EFONDS ET SICAVNOM DUFONDS JUR.DEV. DATE VALEURAAF 2001 Euro Bond Fund A EA EUR 14/11 55.53AAF ARBF V 300 A EA EUR 14/11 47.20AAF Asia Bond Fund EA USD 14/11 88.27AAF Asia Pac. High Div Eq Fd EA USD 14/11 43.64AAF Asian Tigers Equity Fund EA EUR 14/11 40.86AAF China Equity Fund EA EUR 11/11 91.05AAF Consumer Goods Fd EA EUR 11/11 56.04AAF Durable&Luxury Goods Fd EA EUR 11/11 38.09AAF Eastern Europe Equity Fund EA EUR 11/11 186.36AAF Energy Fund EA EUR 11/11 71.19AAF Euro Bond Fd B EA EUR 14/11 50.26AAF Euro Bond Fund EA EUR 14/11 78.77AAF Euro Credit Bond Fd EA EUR 14/11 52.89AAF Euro Government Bond Fd EA EUR 14/11 57.47AAF Euro Inflation-Link. Bd Fd EA EUR 14/11 49.56AAF Euro Plus Fund A EA EUR 14/11 55.01AAF Europe Bond Fund EA EUR 14/11 99.91AAF Europe Convertible Bd Fd A EA EUR 14/11 41.93AAF Europe Equity Fund EA EUR 11/11 73.56AAF Europe Equity Growth Fund EA EUR 14/11 19.98AAF Europe Opportunities Fund EA EUR 14/11 38.36AAF Financials Fd EA EUR 11/11 27.12AAF Germany Equity Fund EA EUR 14/11 119.69AAF Global Bond Fund EA USD 14/11 100.90AAF Global Bond Fund Alrenta EA EUR 14/11 215.84AAF Global Em Mkts Bd Fd (USD) EA USD 14/11 126.18AAF Global Em Mkts Equity EA USD 11/11 57.70AAF Global Equity Fund EA USD 11/11 33.47AAF Gbl High Div Eq Fd (EUR) EA EUR 14/11 38.67AAF Health Care Fund EA EUR 11/11 27.91AAF High Dividend Equity Fd EA EUR 11/11 35.73AAF High Yield Bond Fund Euro EA EUR 14/11 50.88AAF IGF (Euro) A EA EUR 11/11 59.50AAF IGF (USD) A EA USD 11/11 79.34AAF India Equity Fd EA EUR 14/11 38.13AAF India Equity Fd B EA USD 14/11 46.66AAF Industrials Fd EA EUR 14/11 37.05AAF Information Technology Fd EA EUR 11/11 19.77AAF Japan Equity Fund EA EUR 11/11 23.93AAF Latin America Equity Fund EA EUR 11/11 100.21AAF Lifecycle Fund 2015 EA EUR 14/11 46.11AAF Lifecycle Fund 2018 EA EUR 14/11 42.80AAF Lifecycle Fund 2020 EA EUR 14/11 41.10AAF Lifecycle Fund 2022 EA EUR 14/11 38.31AAF Lifecycle Fund 2025 EA EUR 14/11 35.83AAF Lifecycle Fund 2028 EA EUR 14/11 35.91AAF Lifecycle Fund 2030 EA EUR 14/11 35.81AAF Lifecycle Fund 2032 EA EUR 14/11 35.66AAF Lifecycle Fund 2035 EA EUR 14/11 35.85AAF Lifecycle Fund 2038 EA EUR 14/11 35.84AAF Lifecycle Fund 2040 EA EUR 14/11 35.75AAF Materials Fd EA EUR 14/11 47.53AAF Model Fund 1 EA EUR 14/11 63.86AAF Model Fund 2 EA EUR 14/11 55.64AAF Model Fund 3 EA EUR 14/11 47.07AAF Model Fund 4 EA EUR 14/11 38.97AAF Model Fund 5 EA EUR 14/11 30.35AAF Model Fund 6 EA EUR 14/11 24.36AAF Russia Equity Fd EA EUR 11/11 38.66AAF Small Cos Europe Equity EA EUR 11/11 21.39AAF Stable Euro Bond Fund EA EUR 14/11 53.51AAF Sustainable Global Eq EA EUR 14/11 23.01AAF Telecom. Serv. Fd EA EUR 11/11 47.42AAF US Equity Growth Fund EA EUR 14/11 71.38AAF US Equity Select Fd EA USD 14/11 57.65AAF US Opportunities Fd EA EUR 14/11 54.15AAF Utilities Fd EA EUR 11/11 63.98AAMM Funds - Emer. Markets Eq. EA EUR 17/11 47.40AAMM Funds - Gbl. Asset Opp. EA EUR 17/11 44.28AAMM Funds - Defensive Profile EA EUR 17/11 101.31AAMM Funds - Defensive Profile EA EUR 17/11 46.72AAMM Funds - Diversif. Profile EA EUR 17/11 41.10AAMM Funds - Diversif. Profile EA EUR 17/11 87.09AAMM Funds - Dynamic Profile EA EUR 17/11 69.79AAMM Funds - Euro Bonds EA EUR 17/11 11.57AAMM Funds - European Equities EA EUR 17/11 10.67AAMM Funds - Shield Fund 1 EA EUR 17/11 96.10AAMM Funds - Shield Fund 2 EA EUR 17/11 93.59AAMM Funds - Shield Fund 3 EA EUR 17/11 92.73AAMM Funds - Shield Fund 4 EA EUR 17/11 86.03AAMM Funds - Shield Fund 5 EA EUR 17/11 94.07AAMM Funds - Shield Fund 6 EA EUR 17/11 85.05AAMM Funds - Shield Fund 7 EA EUR 17/11 81.69AAMM Funds - World Bonds EA EUR 17/11 11.46AAMM Funds - World Bonds EA EUR 17/11 54.71AAMM Funds - World Equities EA EUR 17/11 38.33AAMM Funds - World Equities EA EUR 17/11 9.06AXA B Fund Act Fix BioTech BE EUR 05/11 602.81AXA B Fund Belgian Index C BE EUR 10/11 334.77AXA B Fund Cons Goods C BE EUR 12/11 67.16AXA B Fund Cyclicals Europe C BE EUR 12/11 87.40AXA B Fund Defensive Fd C BE EUR 10/11 117.02AXA B Fund Dollar Bonds C BE EUR 10/11 357.94AXA B Fund Dynamic Fd C BE EUR 10/11 101.32AXA B Fund Eur Bonds No Eur C BE EUR 10/11 316.53AXA B Fund Euro Bonds C BE EUR 10/11 423.58AXA B Fund Euro Eq C BE EUR 10/11 77.21AXA B Fund Finance C BE EUR 12/11 71.42AXA B Fund Global Fd C BE EUR 10/11 128.00AXA B Fund Inter Eq C BE EUR 10/11 81.35AXA B Fund Pharma & Health C BE EUR 12/11 98.56AXA B Fund Sectors Fund C BE EUR 12/11 78.11AXA B Fund Technology C BE EUR 12/11 42.89AXA Euro High Yield Bds C EA EUR 14/11 37.74AXA Euro High Yield Bds D EA EUR 14/11 23.15AXA European Opport D EA EUR 14/11 28.62AXA European Sm Cap D EA EUR 14/11 45.82AXA Invest+ Money C EA EUR 14/11 608.50AXA Invest+ Money D EA EUR 14/11 428.37AXA Invest+ World Perm Prot C EA EUR 05/11 328.93AXA L Fund Euro Bond C EA EUR 14/11 807.53AXA L Fund Euro Bond D EA EUR 14/11 266.79AXA L Fund European Equit C EA EUR 14/11 442.04AXA L Fund European Equit D EA EUR 14/11 176.74AXA L Fund European Immo C EA EUR 14/11 453.05AXA L Fund European Immo D EA EUR 14/11 208.65AXA L Fund Gl Assets Neutral C EA EUR 14/11 339.31AXA L Fund Gl Assets Neutral D EA EUR 14/11 154.42AXA L Fund Int Bond C EA EUR 14/11 741.62AXA L Fund Int Bond D EA EUR 14/11 252.95AXA L Fund Internat Money C EA EUR 14/11 580.31AXA L Fund Internat Money D EA EUR 14/11 239.07AXA L Fund Small Caps Blux C EA EUR 14/11 258.93AXA L Fund Small Caps Blux D EA EUR 14/11 159.51AXA L Fund World Equities C EA EUR 14/11 251.29AXA L Fund World Equities D EA EUR 14/11 125.10AXA R Japan Small Cap EA EUR 14/11 9.04AXA R Eur Ex-UK Eq. Alpha Fd EA EUR 14/11 6.55AXA R Eur Ex-Uk Sm Cp Alpha Fd EA EUR 14/11 9.88AXA R Eurobloc Eq. Alpha Fund EA EUR 14/11 6.34AXA R Global Eq Alpha Fd EA EUR 14/11 6.20AXA R Global Sm Cap Alpha Fd EA EUR 14/11 9.80AXA R Japan Equity EA EUR 14/11 4.77AXA R Pac Ex-Jp Sm Cp Alpha Fd EA EUR 14/11 23.22AXA R Pan-Eur. Sm Cap Alpha Fd EA EUR 14/11 8.88AXA R Pan-European Eq Alpha Fd EA EUR 14/11 6.45AXA R UK Equity Alpha Fd EA EUR 14/11 10.41AXA R UK Small Cap Alpha Fd EA EUR 14/11 13.13AXA R US Equity Alpha Fd EA EUR 14/11 5.96AXA B Fund Click Equi Fix 7 BE EUR 07/11 566.80AXA Inv + Best Click EA EUR 05/11 747.35AXA Inv + Best Click 2 EA EUR 05/11 523.98AXA Inv + Best Click Energy EA EUR 05/11 501.95AXA Inv + Rentaclick 17 d EA EUR 05/11 557.57AXA Inv + Rentaclick 18 d EA EUR 05/11 506.72AXA Inv + Rentaclick 19 d EA EUR 05/11 463.15AXA Inv + Rentaclick 20 d EA EUR 05/11 426.46AXA INV+ Callable Rente 2 d EA EUR 05/11 480.49AXA INV+ Rentaclick 16 d EA EUR 05/11 479.95AXA Invest + Renta Spread 2 d EA EUR 05/11 458.19AXA Invest + Renta Spread d EA EUR 05/11 451.78AXA Invest+ Callable Rente 3 d EA EUR 05/11 463.76AXA Invest+ Callable Rente 4 d EA EUR 05/11 464.28AXA Invest+ Callable Rente 5 d EA EUR 05/11 451.75AXA Invest+ Callable Rente 6 d EA EUR 05/11 426.77AXA Invest+ Callable Rente 7 d EA EUR 05/11 438.02AXA Invest+ DistriClick d EA EUR 05/11 485.97AXA Invest+ Renta Spread 2 -D EA EUR 20/08 472.31AXA Invest+ Renta Swing 2 d EA EUR 05/11 500.29AXA Invest+ Rentaclick 1 EA EUR 28/02 505.27AXA Invest+ Rentaclick 10 d EA EUR 05/11 597.06Axa Invest+ Rentaclick 11 d EA EUR 05/11 526.39AXA Invest+ Rentaclick 12 d EA EUR 05/11 505.78AXA Invest+ Rentaclick 13 d EA EUR 05/11 512.98AXA Invest+ Rentaclick 14 d EA EUR 05/11 492.09AXA Invest+ Rentaclick 15 d EA EUR 05/11 502.68AXA Invest+ Rentaclick 21 d EA EUR 05/11 450.02AXA Invest+ Rentaclick 3 EA EUR 15/04 503.65AXA Invest+ Rentaclick 5 EA EUR 10/09 501.31AXA Invest+ Rentaclick 6 EA EUR 06/10 537.64AXA Invest+ Rentaclick 7 EA EUR 05/11 518.28AXA Invest+ Rentaclick 8 d EA EUR 05/11 541.72AXA R Pacific Ex Japan EA Fund EA EUR 14/11 12.73AXA WF Aedificandi C EA EUR 14/11 68.01AXA WF Aedificandi D EA EUR 14/11 66.98AXA WF Dynamic Profile C EA EUR 14/11 39.24AXA WF Emerging Europe Eq C EA EUR 14/11 65.57AXA WF Emerging Europe Eq D EA EUR 14/11 64.66AXA WF Euro Bonds C EA EUR 14/11 40.30AXA WF Euro Bonds D EA EUR 14/11 28.05AXA WF Euro Credit Bonds C EA EUR 14/11 11.25AXA WF Euro Credit Bonds D EA EUR 14/11 9.61AXA WF Euro Equities C EA EUR 14/11 29.01AXA WF Euro Equities D EA EUR 14/11 26.00AXA WF Euro Liquidity C EA EUR 14/11 13239.24AXA WF Euro Liquidity D EA EUR 14/11 11945.85AXA WF Europ Converg Bds C EA EUR 14/11 72.71AXA WF Europ Converg Bds D EA EUR 14/11 53.81Axa WF Europe MicroCap C EA EUR 14/11 73.38AXA WF Force 3 C EA EUR 14/11 50.96AXA WF Force 3 D EA EUR 14/11 42.02AXA WF Force 5 C EA EUR 14/11 45.39AXA WF Force 5 D EA EUR 14/11 41.02AXA WF Force 8 D EA EUR 14/11 39.27AXA WF Global Aggregat Bonds C EA USD 14/11 28.62AXA WF Global Aggregat Bonds D EA USD 14/11 23.87AXA WF Italian Equities C EA EUR 14/11 100.72AXA WF Italian Equities D EA EUR 14/11 95.65AXA WF Optimal Income C EA EUR 14/11 124.78AXA WF Optimal Income D EA EUR 14/11 103.86AXA WF Swiss Equities D EA CHF 14/11 27.30AXA WF Talents EA EUR 14/11 145.57AXA WF Talents BRICK EA EUR 14/11 62.71AXA WF Talents Europe C EA GBP 14/11 16.03AXA WF Talents Europe D EA GBP 14/11 6.35Maxicav C EA EUR 14/11 1217.10Atlas Real Estate EMU BE EUR 14/11 135.97Degroof Bonds Corporate Eur BC EA EUR 14/11 119.06Degroof Bonds EMU Quants BC EA EUR 14/11 193.29Degroof Eq Europe Behavor. Val BE EUR 14/11 20.01Degroof Eq Sm Cap Eurp Bev Val BE EUR 14/11 484.28Degroof Eqs Belgium Active BE EUR 14/11 127.58Degroof Eqs EMU Behavioral Val BE EUR 14/11 451.55Degroof Eqs EMU Index-C BE EUR 14/11 215.65Degroof Eqs Europe Index-C BE EUR 14/11 134.48Degroof Eqs Japan Index-C BE EUR 14/11 167.79Degroof Eqs US Behavioral Val BE EUR 14/11 368.01Degroof Eqs US Index-C BE EUR 14/11 195.03Degroof Global Ethical C EA EUR 13/11 75.56Degroof Global Intl Flexible BE EUR 14/11 88.76Degroof Global Isis High C EA EUR 14/11 47.53Degroof Global Isis Low BC EA EUR 14/11 58.00Degroof Global Isis Medium BC EA EUR 14/11 62.75Degroof Monetary Eur C EA EUR 14/11 641.86Athena American Equity C BE USD 16/10 97.20Athena American Equity D BE USD 16/10 88.37Athena Dollar Bonds BE USD 14/10 843.53Athena Euro Bonds Long Term BE EUR 11/11 399.80Athena Euro Bonds Short Term BE EUR 11/11 371.66Athena European Equity C BE EUR 14/11 418.89Athena European Equity D BE EUR 14/11 342.26Athena Global Opportunities C BE EUR 14/11 118.51Athena Global Opportunities D BE EUR 14/11 115.57Athena Immo Rente Cap BE EUR 14/11 128.65Athena Immo Rente Dis BE EUR 14/11 98.80Athena New Tech Equity Cap BE USD 14/11 62.00Athena New Tech Equity Dis BE USD 14/11 61.39Athena World Equity C BE EUR 14/11 45.77Athena World Equity D BE EUR 14/11 45.77Hermes Belgian Equity BE EUR 14/11 236.81Hermes Belgian Growth C BE EUR 14/11 91.03Hermes Belgian Growth D BE EUR 14/11 88.05Hermes Euro Cash Cap BE EUR 14/11 491.11Athena Dollar Bonds BE USD 14/10 734.25Athena Euro Bonds Long Term BE EUR 11/11 350.36Athena Euro Bonds Short Term BE EUR 11/11 324.25Hermes Belgian Equity Dis BE EUR 14/11 228.15Hermes Euro Cash Dis BE EUR 14/11 451.63BL Bond Dollar B EA USD 17/11 1022.25BL Bond Euro B EA EUR 17/11 920.07BL Emerging Markets A EA EUR 17/11 65.79BL Emerging Markets B EA EUR 17/11 65.79BL Equities America B EA USD 17/11 2380.11BL Equities Dividend A EA EUR 17/11 73.12BL Equities Dividend B EA EUR 17/11 73.12BL Equities Europe B EA EUR 17/11 2425.29BL Equities FoF Asia B EA USD 17/11 1060.43BL Equities FoF Japan B EA JPY 17/11 7011.00BL Equities Horizon B EA EUR 17/11 528.85BL Global 75 B EA EUR 17/11 1197.95BL Global 30 B EA EUR 17/11 1087.39BL Global 50 B EA EUR 17/11 1086.66BL Global Bond B EA EUR 17/11 531.63BL Global Equities B EA EUR 17/11 330.69BL Global Flexible B EA EUR 17/11 96.41BL Kingfisher FoF 30 B EA EUR 17/11 93.05BL Kingfisher FoF 50 B EA EUR 17/11 120.02BL Kingfisher FoF 75 B EA EUR 17/11 120.34BL Kingfisher FoF Equities B EA EUR 17/11 123.85BL Optinvest (Euro) B EA EUR 17/11 109.24BL Short Term Dollar B EA USD 17/11 523.07BL Short Term Euro B EA EUR 17/11 541.59Post Global Balanced BE EUR 14/11 218.05Post Global Dynamic BE EUR 14/11 201.78Post Global Stability BE EUR 14/11 242.06Post-Global Safety Mix BE EUR 14/11 270.18Post Inv Post Rente BE EUR 14/11 459.20Hermes Pensionfund-C BE EUR 12/11 102.43JVB Fonds d'action-Branche 23 BE EUR 12/11 57.23JVB Fonds Euro Bds-Branche 23 BE EUR 17/11 20.93JVB Fonds Standard-Branche 23 BE EUR 17/11 107.36JVB Gestions Actions-C EA EUR 13/11 45.79JVB Gestion Standard-C EA EUR 13/11 63.43Portfolio Multi-Manager 25 EA EUR 14/11 83.58Portfolio Multi-Manager 50 EA EUR 14/11 85.85Portfolio Multi-Manager 75 EA EUR 14/11 71.91Portfolio Multi-Manager 100 EA EUR 14/11 63.85BanqueTriodosTél. 02 548 28 52info@triodos.bewww.triodos.beTriodos Values Bond Fund EA EUR 14/11 25.48Triodos Values Equity Fund EA EUR 14/11 14.23Triodos Values Pioneer Fund EA EUR 14/11 17.89C+F Balanced Dynamic A BE EUR 14/11 2298.20C+F Balanced Dynamic C Cap BE EUR 14/11 2772.75C+F Euro Equities Cap BE EUR 14/11 2331.07C+F Euro Equities Dis BE EUR 14/11 938.73Universal Invest Div. Bds Cap EA EUR 06/06 2739.52Universal Invest Low B Cap EA EUR 14/11 2844.43Universal Invest Low A Dis EA EUR 14/11 2733.66Universal Invest Medium Cap EA EUR 14/11 2820.52Universal Invest Glbl Flex Cap EA EUR 14/11 3296.06Universal Invest Glbl Flex D NA EUR 14/11 3144.36Universal Invest High Cap EA EUR 14/11 2052.93Universal Invest Qual Grth Cap EA EUR 14/11 152.40Carmignac Investissement A EA EUR 14/11 5213.67Carmignac Euro Investissement EA EUR 14/11 226.76Carmignac Grande Europe A EA EUR 14/11 101.89Carmignac Euro-Entrepreneurs EA EUR 14/11 124.96Carmignac Emergents EA EUR 14/11 340.65Carmignac Innovation EA EUR 14/11 194.70Carmignac Commodities EA EUR 14/11 167.75Carmignac Patrimoine A EA EUR 14/11 4099.15Carmignac Profil Réactif 100 EA EUR 14/11 116.09Carmignac Profil Réactif 75 EA EUR 14/11 141.91Carmignac Profil Réactif 50 EA EUR 14/11 130.24Carmignac Euro Patrimoine EA EUR 14/11 251.33Carmignac Sécurité EA EUR 14/11 1341.19Carmignac Court Terme EA EUR 14/11 3637.31American Equities - C EA USD 14/11 110.85Asian Equities at Work C EA EUR 14/11 94.32Bonds at Work - C EA EUR 14/11 153.89Bonds at Work - D EA EUR 14/11 121.57Cash + at Work - C EA EUR 17/11 131.31Cash + at Work - D EUR 17/11 128.71Contrarian Equities - C EA EUR 14/11 168.28Contrarian Euro Eq. - C EA EUR 17/11 66.51Contrarian Euro Eq. - D EA EUR 17/11 64.89European Equities - C EA EUR 14/11 234.38Fund.Eurostocks. - C EA EUR 17/11 68.37Fund.Eurostocks. - D EA EUR 17/11 65.80Global Markets Fd I - C EA EUR 14/11 10865.23Global Markets Fd II - C EA EUR 15/07 15307.72Inflation at Work - C EA EUR 14/11 131.03Inflation at Work - D EA EUR 14/11 114.85EIS-Plac-BXA : Bruxelles Act C EA EUR 07/11 4.41EIS-Euroc-Amerique CroissanceC EA USD 07/11 108.85EIS-Euroc-Asie Croissance EA USD 07/11 122.00EIS-Euroc-Europe Croissance C EA EUR 07/11 112.18EIS-Plac-Benelux Nord France-C EA EUR 07/11 4.49EIS-Plac-Courtens BPF-D EA EUR 14/11 8.48EIS-Plac-Dyn Bonds-C EA EUR 07/11 11.09EIS-Plac-Dyn Equity Growth-C EA EUR 14/11 1.96EIS-Plac-Dyn Equity-C EA EUR 07/11 4.92EIS-Plac-Harp Actions C EA EUR 07/11 9.24EIS-Plac-RST:Rech-Scien.Tec-C EA EUR 07/11 6.85Delta Lloyd L Bond Dollar B EA USD 14/11 927.93Delta Lloyd L Bond Euro B EA EUR 14/11 426.28Delta Lloyd L Bond Intl B EA EUR 14/11 890.62Nagel Instit Inv European Eq BE EUR 13/11 2997.39Nagel Instit Inv Medium Term BE EUR 13/11 5305.70Nagel Instit Inv Money Market BE EUR 13/11 4282.31Nagel Instit Inv Selection Eq BE EUR 10/11 3501.10Nagel Instit Inv Variable Term BE EUR 13/11 6142.50Nagel Inv (L) Bond Dollar D EA USD 14/11 575.65Nagel Inv (L) Bond Euro D EA EUR 14/11 267.35Nagel Inv (L) Bond Intl D EA EUR 14/11 331.14Nagel Inv (L) Equity Euro EA EUR 14/11 138.34Nagel Inv (L) Equity Select C EA EUR 14/11 132.55Nagel Inv (L) Equity Select D EA EUR 14/11 130.01Nagel Inv (L) Equity US EA USD 14/11 146.03Nagel Inv (L) Sh Term Euro C EA EUR 14/11 2714.42Nagel Inv (L) Sh Term Euro D EA EUR 14/11 1248.78Nagel Inv Multifund Balanced BE EUR 07/11 215.03Nagel Inv Multifund Conserv BE EUR 07/11 253.65Nagel Inv Multifund Full Eq BE EUR 07/11 237.66Nagel Inv Multifund Growth BE EUR 07/11 172.61Brupa European Equities BE EUR 14/11 4518.07Brupa Obligaties BE EUR 14/11 6370.07Brupa Universal Dynamisch BE EUR 14/11 7009.55Brupa Universal Medium BE EUR 14/11 5812.81Cordius Cap Absolute Perf 125 BE EUR 10/11 1401.22Cordius Cap Dist Sec-D BE EUR 07/11 1290.66Cordius Cap Distri Range - D BE EUR 07/11 1263.36Cordius Cap Euro Govern - C BE EUR 14/11 99.94Cordius Cap Euro Govern - D BE EUR 14/11 99.94Cordius Cap Min Eurostx Bank BE EUR 10/11 1624.20Cordius Cap Min Range Eurstx50 BE EUR 07/11 1791.13Dexia All Cash Short K BE EUR 14/11 1969.99Dexia Allocation Belgian Bds C BE EUR 14/11 3976.02Dexia Allocation Belgian Bds D BE EUR 14/11 3897.20Dexia Allocation Cash Short-D BE EUR 14/11 1616.80Dexia Allocation EMU Eq C BE EUR 14/11 748.45Dexia Allocation EMU Eq D BE EUR 21/03 1271.06Dexia Allocation Euro Bonds C BE EUR 14/11 4004.98Dexia Allocation Euro Bonds D BE EUR 14/11 3926.00Dexia Allocation Europ. Bds C BE EUR 14/11 3869.06Dexia Allocation Europ. Bds D BE EUR 14/11 3791.58Dexia Allocation Mortg. Bds C BE EUR 14/11 3896.27Dexia Allocation Mortg. Bds D BE EUR 14/11 3819.30Dexia Bonds Emerging Markets C EA USD 14/11 978.64Dexia Bonds Emerging Markets D EA USD 14/11 585.69Dexia Bonds Eur Convertible C EA EUR 14/11 213.44Dexia Bonds Eur Convertible D EA EUR 14/11 191.53Dexia Bonds Euro C EA EUR 14/11 823.47Dexia Bonds Euro D EA EUR 14/11 244.29Dexia Bonds Euro Converg C EA EUR 14/11 2098.56Dexia Bonds Euro Converg D EA EUR 14/11 1183.35Dexia Bonds Euro Govern C EA EUR 14/11 1658.74Dexia Bonds Euro Govern D EA EUR 14/11 1042.98Dexia Bonds Euro Govern Plus C EA EUR 14/11 730.14Dexia Bonds Euro Govern Plus D EA EUR 14/11 282.75Dexia Bonds Euro High Yield C EA EUR 14/11 421.64Dexia Bonds Euro High Yield D EA EUR 14/11 107.56Dexia Bonds Euro Long Term C EA EUR 14/11 4731.98Dexia Bonds Euro Long Term D EA EUR 14/11 3290.44Dexia Bonds Euro Short Term C EA EUR 14/11 1780.73Dexia Bonds Euro Short Term D EA EUR 14/11 1358.86Dexia Bonds Europe C EA EUR 14/11 4091.89Dexia Bonds Europe D EA EUR 14/11 2128.95Dexia Bonds Europe Govern Pl C EA EUR 14/11 709.70Dexia Bonds Europe Govern Pl D EA EUR 14/11 251.17Dexia Bonds International C EA EUR 14/11 730.66Dexia Bonds International D EA EUR 14/11 209.70Dexia Bonds Treasury Mngmt C EA EUR 14/11 3498.73Dexia Bonds Treasury Mngmt D EA EUR 14/11 2648.98Dexia Bonds USD C EA USD 14/11 692.87Dexia Bonds USD D EA USD 14/11 240.83Dexia Bonds USD Govern C EA USD 14/11 2758.33Dexia Bonds USD Govern D EA USD 14/11 1470.63Dexia Bonds World C EA EUR 14/11 104.15Dexia Bonds World D EA EUR 14/11 32.82Dexia Business Equities Europe BE EUR 10/11 67.89Dexia Cash Strategy-C BE EUR 12/11 1423.55Dexia Clickinv B Abs Cres 2 BE EUR 31/10 508.81Dexia Clickinv B Abs Perf 2 BE EUR 31/10 515.82Dexia Clickinv B Absolu Cres. BE EUR 31/10 506.23Dexia Clickinv B Absolu Perf BE EUR 07/11 530.32Dexia Clickinv B Alter Energy BE EUR 31/10 468.16Dexia Clickinv B Best Curve BE EUR 07/11 624.78Dexia Clickinv B Best Curve 2 BE EUR 31/10 564.26Dexia Clickinv B Best Yld 1 BE EUR 31/10 640.04Dexia Clickinv B Best Yld Cal BE EUR 31/10 613.97Dexia Clickinv B Climate Chang BE EUR 31/10 481.57Dexia Clickinv B Convergence BE EUR 31/10 545.34Dexia Clickinv B Crescendor 1 BE EUR 07/11 542.25Dexia Clickinv B Crescendor 2 BE EUR 31/10 481.37Dexia Clickinv B Dist 2 Rge BE EUR 07/11 498.25Dexia Clickinv B Dist 3x3(bis) BE EUR 31/10 499.27Dexia Clickinv B Distri Five + BE EUR 31/10 461.34Dexia Clickinv B Eq Sh Tm 1 BE USD 31/10 499.07Dexia Clickinv B Forex 1 BE EUR 31/10 670.86Dexia Clickinv B Index Link 1 BE EUR 07/11 463.32Dexia Clickinv B Index Link 2 BE EUR 07/11 526.83Dexia Clickinv B Index Link 3 BE EUR 07/11 479.53Dexia Clickinv B Index Link 4 BE EUR 31/10 502.76Dexia Clickinv B Index Link 5 BE EUR 07/11 521.64Dexia Clickinv B Index Link 6 BE EUR 31/10 481.59Dexia Clickinv B Japan BE EUR 07/11 465.48Dexia Clickinv B LckPerf BE EUR 31/10 424.01Dexia Clickinv B Min CAC40 BE EUR 07/11 574.33Dexia Clickinv B Min Growth BE EUR 07/11 601.77Dexia Clickinv B Minimax 2 BE EUR 31/10 496.32Dexia Clickinv B Minimax 3 BE EUR 07/11 511.74Dexia Clickinv B Minimax 4 GP BE EUR 31/10 497.01Dexia Clickinv B Minimax C BE EUR 31/10 497.94Dexia Clickinv B Netherlands BE EUR 31/10 469.09Dexia Clickinv B Perf 10 BE EUR 07/11 476.00Dexia Clickinv B Smile BE EUR 07/11 494.87Dexia Clickinv B Sust BE EUR 31/10 439.53Dexia Clickinv B Top Fd 1 BE EUR 07/11 502.50Dexia Clickinv B Top Ten BE EUR 31/10 496.64Dexia Clickinv B Touch & Lock BE EUR 07/11 682.13Dexia Clickinv B World 2002 BE EUR 07/11 749.38Dexia Clickinv B World Stars BE EUR 31/10 504.39Dexia Clickinv B World Stars 2 BE EUR 31/10 475.53Dexia Clickinv Euro 50 BE EUR 07/11 580.27Dexia Clickinvest B Top Ten 2 BE EUR 31/10 493.74Dexia Clickinvest B Top Ten 3 BE EUR 07/11 491.59Dexia Clickinvest B Top Ten 4 BE EUR 31/10 488.55Dexia Clickinvest B Top Ten 5 BE EUR 31/10 461.95Dexia Clickinvest Euro 50 BE EUR 07/11 492.49Dexia Eq B Belg-Index C BE EUR 14/11 321.55Dexia Eq B Belg-Index D BE EUR 14/11 216.44Dexia Eq B Belgium C BE EUR 14/11 316.36Dexia Eq B Belgium D BE EUR 14/11 253.58Dexia Eq B Emerg Europe C BE EUR 14/11 315.90Dexia Eq B Emerg Europe D BE EUR 14/11 297.95Dexia Eq B EMU C EUR 14/11 178.69Dexia Eq B EMU D BE EUR 14/11 173.73Dexia Eq B EMU Growth C BE EUR 14/11 163.19Dexia Eq B EMU Growth D BE EUR 14/11 155.28Dexia Eq B EMU Small Cap C BE EUR 14/11 274.49Dexia Eq B EMU Small Cap D BE EUR 14/11 263.96Dexia Eq B EMU Value C BE EUR 14/11 243.71Dexia Eq B EMU Value D BE EUR 14/11 226.37Dexia Eq B Eur Sect Rotation C BE EUR 14/11 214.11Dexia Eq B Eur Sect Rotation D BE EUR 14/11 189.06Dexia Eq B Euro Property Sec C BE EUR 14/11 572.19Dexia Eq B Euro Property Sec D BE EUR 14/11 494.85Dexia Eq B Europ Cons Goods C BE EUR 14/11 395.53Dexia Eq B Europ Cons Goods D BE EUR 14/11 335.72Dexia Eq B Europ Energy C BE EUR 14/11 697.64Dexia Eq B Europ Energy D BE EUR 14/11 541.76Dexia Eq B Europ Industrials C BE EUR 14/11 363.38Dexia Eq B Europ Industrials D BE EUR 14/11 333.54Dexia Eq B Europ Small Caps C BE EUR 14/11 704.73Dexia Eq B Europ Small Caps D BE EUR 14/11 592.96Dexia Eq B Europ Tel & Tech C BE EUR 14/11 90.76Dexia Eq B Europ Tel & Tech D BE EUR 14/11 78.85Dexia Eq B Europe C BE EUR 14/11 158.71Dexia Eq B Europe D BE EUR 14/11 146.14Dexia Eq B European Finance C BE EUR 14/11 254.98Dexia Eq B European Finance D BE EUR 14/11 217.27Dexia Eq B European Larg Cap C BE EUR 14/11 1661.58Dexia Eq B European Larg Cap D BE EUR 14/11 1534.85Dexia Eq B Mediterranean C BE EUR 14/11 841.76Dexia Eq B Mediterranean D BE EUR 14/11 648.60Dexia Eq B Nordic C BE EUR 14/11 686.64Dexia Eq B Nordic D BE EUR 14/11 578.55Dexia Eq B Pharma Plus C BE USD 14/11 1200.31Dexia Eq B Pharma Plus D BE USD 14/11 1036.83Dexia Eq B Red Chips C BE EUR 14/11 486.09Dexia Eq B Red Chips D BE EUR 14/11 440.75Dexia Eq B Top Finance C BE EUR 14/11 402.21Dexia Eq B Top Finance D BE EUR 14/11 314.24Dexia Eq B US C BE USD 14/11 193.23Dexia Eq B US D BE USD 14/11 187.44Dexia Eq B World Technology C BE USD 14/11 63.06Dexia Eq B World Technology D BE USD 14/11 60.68Dexia Eq L Asia Premier C EA USD 14/11 9.07Dexia Eq L Asia Premier D EA USD 14/11 8.49Dexia Eq L Australia C EA AUD 14/11 542.23Dexia Eq L Australia D EA AUD 14/11 411.46Dexia Eq L Biotechnology C EA USD 14/11 90.72Dexia Eq L Biotechnology D EA USD 14/11 89.36Dexia Eq L Emerging Markets C EA EUR 14/11 308.32Dexia Eq L Emerging Markets D EA EUR 14/11 275.65Dexia Eq L Euro 50 C EA EUR 14/11 397.31Dexia Eq L Euro 50 D EA EUR 14/11 299.79Dexia Eq L Europe C EA EUR 14/11 512.97Dexia Eq L Europe D EA EUR 14/11 369.27Dexia Eq L Europe Growth C EA EUR 14/11 25.95Dexia Eq L Europe Growth D EA EUR 14/11 23.52Dexia Eq L France C EA EUR 14/11 266.30Dexia Eq L France D EA EUR 14/11 212.75Dexia Eq L Germany C EA EUR 14/11 218.54Dexia Eq L Germany D EA EUR 14/11 169.06Dexia Eq L Italy C EA EUR 14/11 223.17Dexia Eq L Italy D EA EUR 14/11 187.89Dexia Eq L Japan C EA JPY 14/11 11711.00Dexia Eq L Japan D EA JPY 14/11 11346.00Dexia Eq L Nasdaq C EA USD 14/11 16.70Dexia Eq L Nasdaq D EA USD 14/11 16.67Dexia Eq L Netherlands C EA EUR 14/11 159.21Dexia Eq L Netherlands D EA EUR 14/11 119.71Dexia Eq L Spain C EA EUR 14/11 66.21Dexia Eq L Spain D EA EUR 14/11 58.44Dexia Eq L Sust. World C EA EUR 14/11 121.59Dexia Eq L Sust. World D EA EUR 14/11 111.43Dexia Eq L Switzerland C EA CHF 14/11 449.56Dexia Eq L Switzerland D EA CHF 14/11 418.67Dexia Eq L UK C EA GBP 14/11 175.69Dexia Eq L UK D EA GBP 14/11 136.67Dexia Eq L USA C EA USD 14/11 437.09Dexia Eq L USA D EA USD 14/11 350.64Dexia Eq L World C EA USD 14/11 28.16Dexia Eq L World D EA USD 14/11 25.85Dexia Equities B BRIC C BE EUR 14/11 1436.55Dexia Equities B BRIC D BE EUR 14/11 1374.56Dexia Fullinvest High C BE EUR 14/11 425.25Dexia Fullinvest High D BE EUR 14/11 205.62Dexia Fullinvest Low C BE EUR 14/11 535.84Dexia Fullinvest Low D BE EUR 14/11 243.71Dexia Fullinvest Medium C BE EUR 14/11 477.81Dexia Fullinvest Medium D BE EUR 14/11 223.78Dexia Horizon 2018 BE EUR 12/11 6.91Dexia Horizon 2021 BE EUR 12/11 6.49Dexia Horizon 2024 BE EUR 12/11 6.46Dexia Horizon 2027 BE EUR 12/11 6.47Dexia Horizon 2030 BE EUR 12/11 6.45Dexia Horizon 2033 BE EUR 12/11 6.44Dexia Horizon 2036 BE EUR 12/11 6.53Dexia Horizon 2039 BE EUR 12/11 6.49Dexia Index EMU C BE EUR 14/11 466.54Dexia Index EMU D BE EUR 27/06 645.87Dexia Index Euro Bonds C BE EUR 14/11 3559.70Dexia Index Euro Bonds D BE EUR 14/11 3461.68Dexia Index Europe C BE EUR 14/11 1265.66Dexia Index Europe D BE EUR 14/11 1236.40Dexia Index European Bnds C BE EUR 14/11 3606.08Dexia Index European Bnds D BE EUR 14/11 3510.00Dexia Index Internat Bds C BE EUR 14/11 1564.09Dexia Index Internat Bds D BE EUR 14/11 1528.24Dexia Index Japan C BE JPY 14/11 224305.00Dexia Index Japan D BE JPY 14/11 221810.00Dexia Index US C BE USD 14/11 1213.75Dexia Index US D BE USD 14/11 1193.96Dexia Index World C BE EUR 14/11 1073.47Dexia Index World D BE EUR 30/06 1508.38Dexia Inst Cont European Eq BE EUR 10/11 262.14Dexia Inst European & US Eq BE EUR 10/11 255.52Dexia Inst International Eq BE EUR 10/11 246.29Dexia Plan Bonds FoF BE EUR 12/11 275.73Dexia Plan Equities Fd of Fds BE EUR 12/11 174.39Dexia Plan High Fd of Fds BE EUR 12/11 228.68Dexia Plan Low Fund of Funds BE EUR 12/11 310.56Dexia Plan Medium Fd of Fds BE EUR 12/11 268.13Dexia Sel Ptfl Europe Yield BE EUR 12/11 11.02Dexia Sel Ptfl Wo Balanced40 BE EUR 12/11 9.37Dexia Sel Ptfl Wo Balanced60 BE EUR 12/11 7.84Dexia Sel Ptfl Wo Bonds BE EUR 12/11 12.27Dexia Sel Ptfl Wo Growth BE EUR 12/11 3.29Dexia Sel Ptfl Wo Yield BE EUR 12/11 10.87Dexia Sustain. EMU C BE EUR 14/11 12.62Dexia Sustain. EMU D BE EUR 14/11 11.93Dexia Sustain. Eur Bal H. C BE EUR 14/11 224.28Dexia Sustain. Eur Bal H. D BE EUR 14/11 202.46Dexia Sustain. Eur Bal L. C BE EUR 14/11 3.05Dexia Sustain. Eur Bal L. D BE EUR 14/11 2.77Dexia Sustain. Eur Bal Med C BE EUR 14/11 4.19Dexia Sustain. Eur Bal Med D BE EUR 14/11 3.89Dexia Sustain. Eur Corp Bd C BE EUR 14/11 318.86Dexia Sustain. Eur Corp Bd D BE EUR 14/11 264.62Dexia Sustain. Eur Govern B C BE EUR 14/11 377.61Dexia Sustain. Eur Govern B D BE EUR 14/11 314.92Dexia Sustain. Eur Lg T Bd C BE EUR 14/11 3185.02Dexia Sustain. Eur Lg T Bd D BE EUR 14/11 2648.09Dexia Sustain. Eur Sh T Bd C BE EUR 14/11 223.57Dexia Sustain. Eur Sh T Bd D BE EUR 14/11 143.11Dexia Sustain. Euro Bonds C BE EUR 14/11 268.69Dexia Sustain. Euro Bonds D BE EUR 14/11 236.17Dexia Sustain. Europe C BE EUR 14/11 13.07Dexia Sustain. Europe D BE EUR 14/11 12.36Dexia Sustain. North Am C BE USD 14/11 17.04Dexia Sustain. North Am D BE USD 14/11 16.57Dexia Sustain. Pacific C BE JPY 14/11 1690.00Dexia Sustain. Pacific D BE JPY 14/11 1647.00Dexia Sustain. World Bd C BE EUR 14/11 2228.47Dexia Sustain. World Bd D BE EUR 14/11 1859.41Dexia Sustain. World C BE EUR 14/11 11.33Dexia Sustain. World D BE EUR 14/11 11.14Dexia Total Return II Bd C EUR 13/11 95.68Dexia Total Return II Bd D EUR 13/11 90.30DMM European Equities-C - BE EUR 12/11 1475.18DMM World Equities C - BE EUR 12/11 139.92DMM World Equities D - BE EUR 12/11 127.31ESC Invest - C BE EUR 10/11 172.92Parficorp Europe Ex-UK-D BE EUR 14/11 734.58Paricor International Mixed BE EUR 14/11 3546.84Paricor Patrimonium BE EUR 14/11 3361.94East Cap (L) Conv East Europ A EA EUR 17/11 41.65East Cap (L) Conv East Europ A EA USD 17/11 40.54East Cap (L) Russian Fd A EUR EA EUR 17/11 34.87East Cap (L) Russian Fd A USD EA USD 17/11 33.92Evangelion C BE EUR 17/11 248.00Evangelion D BE EUR 17/11 217.72FF - America Fd EA USD 14/11 3.05FF - American Diversified Fd EA USD 14/11 8.38FF - American Growth Fd EA USD 14/11 16.81FF - ASEAN Fd EA USD 14/11 12.29FF - Asia Pac Proper. Fd A Eur EA EUR 14/11 4.86FF - Asia Pac Proper. Fd A USD EA USD 14/11 4.78FF - Asian H Yld Fd A Acc EUR EA EUR 14/11 5.97FF - Asian H Yld Fd A Acc USD EA USD 14/11 5.71FF - Asian Special Situations EA USD 14/11 14.98FF - Australia Fd EA AUD 14/11 31.75FF - China Focus Fd EA USD 14/11 22.71FF - Em Eur Mid East&Afr A EA USD 14/11 6.00FF - Em Eur Mid East&Afr A EA EUR 14/11 6.32FF - Em Eur Mid East&Afr A ACC EA EUR 14/11 6.31FF - Em Eur Mid East&Afr A ACC EA USD 14/11 6.00FF - Em Eur Mid East&Afr A GBP EA GBP 13/11 7.72FF - Emerg Mkt Detb Fd A Acc E EA EUR 14/11 7.97FF - Emerg Mkt Detb Fd A Acc U EA USD 14/11 8.24FF - Emerg Mkt Detb Fd A Euro EA EUR 14/11 7.02FF - Emerg Mkt Detb Fd A USD EA USD 14/11 7.29FF - Emerging Markets Fd EA USD 14/11 9.96FF - Euro Balanced Fd EA EUR 14/11 10.20FF - Euro Blue Chip Fd EA EUR 14/11 11.54FF - Euro Bond Fd EA EUR 14/11 9.93FF - Euro Cash Fd EA EUR 14/11 9.47FF - Euro STOXX 50 Fd EA EUR 14/11 7.25FF - European Aggressive Fd EA EUR 14/11 8.39FF - European Dynamic Grth Fd EA EUR 14/11 17.14FF - European Fund-A-ACC-Euro EA EUR 14/11 6.88FF - European Growth A acc EA EUR 14/11 5.63FF - European Growth Fd EA EUR 14/11 7.32FF - European High Yield Fd EA EUR 14/11 6.09FF - European Larg Comp Fd EA EUR 14/11 23.89FF - European Smaller Comp Fd EA EUR 14/11 13.63FF - Fidelity Gestion Dynamiq EA EUR 14/11 8.08FF - Fidelity Gestion Equilib EA EUR 14/11 8.06FF - FPS Defensive Fd EA EUR 14/11 5.25FF - FPS Global Growth Fd EA USD 14/11 11.20FF - FPS Growth Fd EA EUR 14/11 9.27FF - FPS Moderate Growth Fd EA EUR 14/11 7.59FF - France Fd EA EUR 14/11 27.73FF - Germany Fd EA EUR 14/11 18.42FF - Gl Property Fd A ACC hdg EA EUR 14/11 4.01FF - Gl. Financial Services Fd EA EUR 14/11 13.10FF - Gl. Health Care Fd EA EUR 14/11 13.08FF - Gl. Industrials Fd EA EUR 14/11 19.80FF - Gl. Technology Fd EA EUR 14/11 3.78FF - Gl. Telecommunications Fd EA EUR 14/11 5.78FF - Gl.Consumer Industries Fd EA EUR 14/11 15.26FF - Glbl Propert Fd-A-ACC-Eur EA EUR 14/11 5.55FF - Glbl Propert Fd-A-ACC-USD EA USD 14/11 5.99FF - Glbl Propert Fd-A-Euro EA EUR 14/11 5.47FF - Glbl Propert Fd-A-USD EA USD 14/11 5.92FF - Global Focus Fd (USD) EA USD 14/11 23.08FF - Global Sector Fd A Euro EA EUR 14/11 6.61FF - Global Sector Fd A USD EA USD 14/11 6.61FF - Greater China Fd EA USD 14/11 69.64FF - Growth and Income Fd EA USD 14/11 11.62FF - Iberia Fd EA EUR 14/11 34.70FF - India Focus Fd USD Shares EA USD 14/11 14.07FF - Indonesia Fd EA USD 14/11 6.86FF - International Bond Fd EA USD 14/11 1.03FF - International Fd EA USD 14/11 21.43FF - Italy Fd EA EUR 14/11 20.61FF - Japan Advantage Fd EA JPY 14/11 13568.00FF - Japan Div Grth Fd A A JPY EA JPY 14/11 613.10FF - Japan Div Grth Fd A JPY EA JPY 14/11 612.00FF - Japan Fd EA JPY 14/11 102.40FF - Japan Smaller Comp Fd EA JPY 14/11 827.70FF - Korea Fd EA USD 14/11 8.77


© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.A R G E N TL A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 37FONDS ET SICAVFF - Latin America Fd EA USD 14/11 18.71FF - Malaysia Fd EA USD 14/11 21.74FF - Multi Asset Strat A Euro EA USD 14/11 8.18FF - Multi Asset Strat A USD EA EUR 14/11 8.15FF - Nordic Fd EA SEK 14/11 403.50FF - Pacific Fd EA USD 14/11 9.90FF - Singapore Fd EA USD 14/11 22.11FF - South East Asia Fd EA USD 14/11 3.08FF - Sterling Bond Fd EA GBP 14/11 0.24FF - Switzerland Fd EA CHF 14/11 32.44FF - Taiwan Fd EA USD 14/11 5.13FF - Target 2010 (Euro) Fd EA EUR 14/11 20.37FF - Target 2015 (Euro) Fd EA EUR 14/11 21.20FF - Target 2020 (Euro) Fd-ACC EA EUR 14/11 7.22FF - Target 2025 (Euro) Fd EA EUR 14/11 17.35FF - Target 2030 (Euro) Fd EA EUR 14/11 17.04FF - Target 2035 (Euro) Fd EA EUR 14/11 13.76FF - Target 2035 (Euro) Fd-ACC EA EUR 14/11 13.78FF - Target 2040 (Euro) Fd EA EUR 14/11 13.72FF - Target 2040 (Euro) Fd-ACC EA EUR 14/11 13.73FF - Thailand Fd EA USD 14/11 11.97FF - United Kingdom Fd EA GBP 14/11 1.30FF - US Dollar Bond Fd EA USD 14/11 5.33FF - US Dollar Cash Fd EA USD 14/11 11.84FF - US High Yld A Fd USD EA USD 14/11 8.00FF - World Fd EA EUR 14/11 7.23FF II - Austral Dollar Cur Fd EA AUD 14/11 31.97FF II - Euro Corporate Bd Fd A EA EUR 14/11 18.83FF II - Euro Cur Fd EA EUR 14/11 17.72FF II - Sterling Cur Fd EA GBP 14/11 21.44FF II - Swiss Franc Cur Fd EA CHF 14/11 31.57FF II - US Dollar Cur Fd EA USD 14/11 33.30Maestro Strategy Aggressive C BE EUR 14/11 235.06Maestro Strategy Aggressive D BE EUR 14/11 147.14Maestro Strategy Dynamic C BE EUR 14/11 267.00Maestro Strategy Dynamic D BE EUR 14/11 160.80Maestro Strategy Neutral C BE EUR 14/11 303.15Maestro Strategy Neutral D BE EUR 14/11 187.97Maestro Strat Happy Future Cap BE EUR 14/11 339.25Maestro Strat Happy Future Dis BE EUR 14/11 180.02Maestro Strategy Defensive C BE EUR 14/11 283.74Maestro Strategy Defensive D BE EUR 14/11 181.55Altervision Bal Europe C BE EUR 17/11 276.54Altervision Bal Europe D BE EUR 17/11 204.92Altervision Croix-Rouge C BE EUR 17/11 1296.47Altervision Croix-Rouge D BE EUR 17/11 1166.74FBFix 2008 Alpha Plus 1 EUR 03/11 950.01FBFix 2008 Cap Booster 1 EUR 03/11 945.62FBFix 2008 Coupon Plus 1 EUR 03/11 1016.05FBFix 2008 Duo 1 Double Six EUR 03/11 498.22FBFix 2008 Solar Energy 1 EUR 03/11 956.31Fortis B Eq Basic Ind Europe C BE EUR 17/11 117.72Fortis B Eq Basic Ind Europe D BE EUR 17/11 92.90Fortis B Eq Belgium C BE EUR 17/11 353.26Fortis B Eq Belgium D BE EUR 17/11 195.17Fortis B Eq Blue Chips C BE EUR 17/11 177.43Fortis B Eq Blue Chips D BE EUR 17/11 132.76Fortis B Eq Consumer Goods C BE EUR 17/11 229.16Fortis B Eq Consumer Goods D BE EUR 17/11 186.05Fortis B Eq Eastern Europe C BE EUR 17/11 238.74Fortis B Eq Eastern Europe D BE EUR 17/11 199.40Fortis B Eq Finance Europe C BE EUR 17/11 62.04Fortis B Eq Finance Europe D BE EUR 17/11 46.58Fortis B Eq Japan C BE JPY 17/11 8088.00Fortis B Eq Japan D BE JPY 17/11 7323.00Fortis B Eq Pharma Europe C BE EUR 17/11 173.60Fortis B Eq Pharma Europe D BE EUR 17/11 144.79Fortis B Eq Sm Caps Europe C BE EUR 17/11 142.05Fortis B Eq Sm Caps Europe D BE EUR 17/11 115.48Fortis B Eq Techno Europe C BE EUR 17/11 29.60Fortis B Eq Techno Europe D BE EUR 17/11 26.57Fortis B Eq Telecom Europe C BE EUR 17/11 157.89Fortis B Eq Telecom Europe D BE EUR 17/11 122.66Fortis B Eq Utilities Europe C BE EUR 17/11 169.17Fortis B Eq Utilities Europe D BE EUR 17/11 125.59Fortis B Eq. Asia C BE USD 17/11 364.66Fortis B Eq. Asia D BE USD 17/11 271.74Fortis B Eq. USA C BE USD 17/11 34.28Fortis B Eq. USA D BE USD 17/11 26.64Fortis B Fix Bond 10 BE EUR 03/11 1400.79Fortis B Fix Bond 11 BE EUR 03/11 1390.67Fortis B Fix Bond 12 BE EUR 03/11 1364.90Fortis B Fix Bond 13 BE EUR 03/11 1402.42Fortis B Fix Bond 14 BE EUR 03/11 1408.90Fortis B Fix Bond 15 BE EUR 03/11 1338.27Fortis B Fix Bond 16 BE EUR 03/11 1320.31Fortis B Fix Bond 3 BE EUR 03/11 1442.76Fortis B Fix Bond 4 BE EUR 03/11 1434.04Fortis B Fix Bond 5 BE EUR 03/11 1424.91Fortis B Fix Bond 6 BE EUR 03/11 1428.89Fortis B Fix Bond 7 BE EUR 03/11 1444.16Fortis B Fix Bond 8 BE EUR 03/11 1430.50Fortis B Fix Bond 9 BE EUR 03/11 1427.18Fortis B Fix Bond Plus 10 BE EUR 03/11 1218.00Fortis B Fix Bond Plus 11 BE EUR 03/11 1196.08Fortis B Fix Bond Plus 12 BE EUR 03/11 1212.47Fortis B Fix Bond Plus 13 BE EUR 03/11 1189.97Fortis B Fix Bond Plus 14 BE EUR 03/11 1153.24Fortis B Fix Bond Plus 15 BE EUR 03/11 1146.55Fortis B Fix Bond Plus 16 BE EUR 03/11 1188.47Fortis B Fix Bond Plus 17 BE EUR 03/11 1200.45Fortis B Fix Bond Plus 18 BE EUR 03/11 1214.49Fortis B Fix Bond Plus 19 BE EUR 03/11 1199.53Fortis B Fix Bond Plus 20 BE EUR 03/11 1200.29Fortis B Fix Bond Plus 21 BE EUR 03/11 1174.72Fortis B Fix Bond Plus 4 BE EUR 03/07 1424.92Fortis B Fix Bond Plus 5 BE EUR 05/08 1425.37Fortis B Fix Bond Plus 6 BE EUR 03/11 1304.90Fortis B Fix Bond Plus 7 BE EUR 03/11 1261.41Fortis B Fix Bond Plus 8 BE EUR 03/11 1256.39Fortis B Fix Bond Plus 9 BE EUR 03/11 1219.23Fortis B Fix Equity 100 BE EUR 03/11 1278.91Fortis B Fix Equity 102 BE EUR 03/11 1122.05Fortis B Fix Equity 103 BE EUR 03/11 1344.91Fortis B Fix Equity 104 BE EUR 03/11 1300.93Fortis B Fix Equity 105 BE EUR 03/11 952.45Fortis B Fix Equity 107 BE EUR 03/11 942.17Fortis B Fix Equity 36 BE EUR 03/11 996.73Fortis B Fix Equity 47 BE EUR 05/05 1184.23Fortis B Fix Equity 48 BE EUR 05/06 1388.83Fortis B Fix Equity 54 BE EUR 03/11 1009.70Fortis B Fix Equity 57 BE EUR 03/11 1308.07Fortis B Fix Equity 59 BE EUR 03/11 1254.67Fortis B Fix Equity 60 BE EUR 03/11 1302.11Fortis B Fix Equity 63 BE EUR 03/11 1332.52Fortis B Fix Equity 64 BE EUR 03/11 1303.38Fortis B Fix Equity 65 BE EUR 03/11 1257.44Fortis B Fix Equity 66 BE EUR 03/11 1405.32Fortis B Fix Equity 67 BE EUR 03/11 1401.65Fortis B Fix Equity 68 BE EUR 03/11 992.14Fortis B Fix Equity 69 BE EUR 03/11 988.21Fortis B Fix Equity 70 BE EUR 03/11 1376.40Fortis B Fix Equity 71 BE EUR 03/11 989.42Fortis B Fix Equity 72 BE EUR 03/11 1280.87Fortis B Fix Equity 73 BE EUR 03/11 996.56Fortis B Fix Equity 74 BE EUR 03/11 1275.16Fortis B Fix Equity 75 BE EUR 03/11 981.77Fortis B Fix Equity 77 BE EUR 03/11 1012.44Fortis B Fix Equity 79 BE EUR 03/11 984.17Fortis B Fix Equity 81 BE EUR 03/11 1343.00Fortis B Fix Equity 82 BE EUR 03/11 1318.42Fortis B Fix Equity 84 BE EUR 03/11 1333.91Fortis B Fix Equity 85 BE EUR 03/11 1135.76Fortis B Fix Equity 86 BE EUR 03/11 1281.33Fortis B Fix Equity 87 BE EUR 03/11 1531.13Fortis B Fix Equity 88 BE EUR 03/11 1617.73Fortis B Fix Equity 89 BE EUR 03/11 1370.00Fortis B Fix Equity 90 BE EUR 03/11 1576.48Fortis B Fix Equity 92 BE EUR 03/11 1219.90Fortis B Fix Equity 93 BE EUR 03/11 1166.68Fortis B Fix Equity 94 BE EUR 03/11 1036.66Fortis B Fix Equity 95 BE EUR 03/11 1028.12Fortis B Fix Equity 96 BE EUR 03/11 1023.22Fortis B Fix Equity 98 BE EUR 03/11 1023.38Fortis B Fund Vlam 21 Acc EUR 17/11 850.84Fortis B Glb Balanced World C BE EUR 17/11 200.78Fortis B Glb Balanced World D BE EUR 17/11 134.69Fortis B Glb Conserv. Euro C BE EUR 17/11 195.48Fortis B Glb Conserv. Euro D BE EUR 17/11 125.19Fortis B Glb Growth World C BE EUR 17/11 138.78Fortis B Glb Growth World D BE EUR 17/11 106.10Fortis B Glb Stability World C BE EUR 17/11 213.64Fortis B Glb Stability World D BE EUR 17/11 134.40Fortis B Strat Growth Euro D BE EUR 17/11 445.53Fortis B Strategy Bal. Euro C BE EUR 17/11 305.23Fortis B Strategy Bal. Euro D BE EUR 17/11 153.64Fortis L Bal SRI Europe C EA EUR 17/11 240.93Fortis L Bal SRI Europe D EA EUR 17/11 174.24Fortis L Bd Convertible Eurp C EA EUR 17/11 82.10Fortis L Bd Convertible Eurp D EA EUR 17/11 71.16Fortis L Bond Corp HY Euro C EA EUR 17/11 87.88Fortis L Bond Corp HY Euro D EA EUR 17/11 65.47Fortis L Bond Corp HY USD C EA USD 17/11 98.94Fortis L Bond Corp HY USD D EA USD 17/11 69.96Fortis L Bond Corporate Euro C EA EUR 17/11 317.67Fortis L Bond Corporate Euro D EA EUR 17/11 204.62Fortis L Bond Cur High Yield C EA EUR 17/11 1056.71Fortis L Bond Cur High Yield D EA EUR 17/11 341.04Fortis L Bond Euro C EA EUR 17/11 342.60Fortis L Bond Euro D EA EUR 17/11 232.38Fortis L Bond Europe Emg C EA EUR 17/11 416.75Fortis L Bond Europe Emg D EA EUR 17/11 226.08Fortis L Bond Europe Opp. C EA EUR 17/11 205.72Fortis L Bond Europe Opp. D EA EUR 17/11 126.31Fortis L Bond Europe Plus C EA EUR 17/11 283.26Fortis L Bond Europe Plus D EA EUR 17/11 20.16Fortis L Bond Long Euro C EA EUR 17/11 470.20Fortis L Bond Long Euro D EA EUR 17/11 290.64Fortis L Bond MT Euro (new) C EA EUR 17/11 110.83Fortis L Bond MT Euro (new) D EA EUR 17/11 88.19Fortis L Bond USD C EA USD 17/11 507.15Fortis L Bond USD D EA USD 17/11 284.57Fortis L Bond World 2001 C EA EUR 17/11 108.69Fortis L Bond World 2001 D EA EUR 17/11 92.46Fortis L Bond World C NA EUR 17/11 238.67Fortis L Bond World D NA EUR 17/11 170.24Fortis L Bond World Emerging C EA USD 17/11 512.44Fortis L Bond World Emerging D EA USD 17/11 241.73Fortis L Eq Basic Ind World C EA EUR 17/11 420.48Fortis L Eq Basic Ind World D EA EUR 17/11 333.68Fortis L Eq Best Sel Asia C EA USD 17/11 294.33Fortis L Eq Best Sel Asia D EA USD 17/11 246.50Fortis L Eq Best Sel Euro C EA EUR 17/11 223.67Fortis L Eq Best Sel Euro D EA EUR 17/11 175.25Fortis L Eq Best Sel USA C EA USD 17/11 192.90Fortis L Eq Best Sel USA D EA USD 17/11 166.59Fortis L Eq Best Select Wo C EA EUR 17/11 185.00Fortis L Eq Best Select Wo D EA EUR 17/11 154.43Fortis L Eq Biotech World C EA EUR 17/11 360.33Fortis L Eq Biotech World D EA EUR 17/11 360.37Fortis L Eq Cons Dur Europe C EA EUR 17/11 64.00Fortis L Eq Cons Dur Europe D EA EUR 17/11 53.43Fortis L Eq Cons Goods Eur C EA EUR 17/11 102.00Fortis L Eq Cons Goods Eur D EA EUR 17/11 85.51Fortis L Eq Cons Goods Wo C EA EUR 17/11 298.45Fortis L Eq Cons Goods Wo D EA EUR 17/11 240.67Fortis L Eq Consum. Durables C EA EUR 17/11 44.03Fortis L Eq Consum. Durables D EA EUR 17/11 39.18Fortis L Eq Energy Europe C EA EUR 17/11 118.54Fortis L Eq Energy Europe D EA EUR 17/11 93.23Fortis L Eq Euro C EA EUR 17/11 172.10Fortis L Eq Euro D EA EUR 17/11 134.67Fortis L Eq Europe C EA EUR 17/11 280.53Fortis L Eq Europe D EA EUR 17/11 189.71Fortis L Eq Europe Emerging C EA EUR 17/11 667.91Fortis L Eq Europe Emerging D EA EUR 17/11 569.88Fortis L Eq Finance Europe C EA EUR 17/11 43.09Fortis L Eq Finance Europe D EA EUR 17/11 33.81Fortis L Eq Finance World C EA EUR 17/11 171.70Fortis L Eq Finance World D EA EUR 17/11 133.60Fortis L Eq Greater China C EA USD 17/11 190.07Fortis L Eq Greater China D EA USD 17/11 148.60Fortis L Eq Industrie Europe C EA EUR 17/11 66.83Fortis L Eq Industrie Europe D EA EUR 17/11 56.33Fortis L Eq Japan C EA JPY 17/11 5025.00Fortis L Eq Japan D EA JPY 17/11 4642.00Fortis L Eq Latin America C EA USD 17/11 205.98Fortis L Eq Latin America D EA USD 17/11 165.18Fortis L Eq Material Europe C EA EUR 17/11 105.53Fortis L Eq Material Europe D EA EUR 17/11 87.93Fortis L Eq Netherlands C EA EUR 17/11 517.21Fortis L Eq Netherlands D EA EUR 17/11 360.13Fortis L Eq Pharma Europe C EA EUR 17/11 90.48Fortis L Eq Pharma Europe D EA EUR 17/11 78.33Fortis L Eq Pharma World C EA EUR 17/11 340.96Fortis L Eq Pharma World D EA EUR 17/11 294.74Fortis L Eq Sm Caps Europe C EA EUR 17/11 336.94Fortis L Eq Sm Caps Europe D EA EUR 17/11 275.94Fortis L Eq Sm Caps USA C EA USD 17/11 57.35Fortis L Eq Sm Caps USA D EA USD 17/11 52.50Fortis L Eq Soc. Resp. Eur C EA EUR 17/11 190.74Fortis L Eq Soc. Resp. Eur D EA EUR 17/11 145.94Fortis L Eq Techno Europe C EA EUR 17/11 15.17Fortis L Eq Techno Europe D EA EUR 17/11 14.12Fortis L Eq Technology Wo C EA EUR 17/11 193.62Fortis L Eq Technology Wo D EA EUR 17/11 189.16Fortis L Eq Telecom Europe C EA EUR 17/11 75.72Fortis L Eq Telecom Europe D EA EUR 17/11 62.44Fortis L Eq Telecom World C EA EUR 17/11 301.98Fortis L Eq Telecom World D EA EUR 17/11 237.28Fortis L Eq USA C NA USD 17/11 68.57Fortis L Eq USA D NA USD 17/11 60.11Fortis L Eq Utilities Europe C EA EUR 17/11 150.97Fortis L Eq Utilities Europe D EA EUR 17/11 114.66Fortis L Eq Utilities World C EA EUR 17/11 108.15Fortis L Eq Utilities World D EA EUR 17/11 80.09Fortis L Eq World C EA EUR 17/11 129.72Fortis L Eq World D EA EUR 17/11 98.74Fortis L Eq World Emerging C EA USD 17/11 300.09Fortis L Eq World Emerging D EA USD 17/11 240.66Fortis L Equity High Div Euro EUR 17/11 52.66Fortis L FoF Bond Europe + C EA EUR 17/11 113.30Fortis L FoF Bond Europe + D EA EUR 17/11 94.73Fortis L FoF Eq Europe + C EA EUR 17/11 105.12Fortis L FoF Eq Europe + D EA EUR 17/11 93.29Fortis L FoF Eq Europe C EA EUR 17/11 192.62Fortis L FoF Eq Europe D EA EUR 17/11 150.28Fortis L FoF Eq World C EA EUR 17/11 171.96Fortis L FoF Eq World D EA EUR 17/11 143.49Fortis L FoF Eq World Emg C EA USD 17/11 156.34Fortis L FoF Eq World Emg D EA USD 17/11 139.35Fortis L FoF Strategy Bal Wo C EA EUR 17/11 115.29Fortis L FoF Strategy Bal Wo D EA EUR 17/11 100.43Fortis L Grwth SRI Europe C EA EUR 17/11 192.68Fortis L Grwth SRI Europe D EA EUR 17/11 144.74Fortis L Money Mkt Euro C EA EUR 17/11 1644.77Fortis L Money Mkt Euro D EA EUR 17/11 1282.86Fortis L Money Mkt USD C EA USD 17/11 2281.30Fortis L Money Mkt USD D EA USD 17/11 1345.91Fortis L OBAM Equity World C EA EUR 17/11 78.73Fortis L OBAM Equity World D EA EUR 17/11 72.58Fortis L Opportunities World C EA EUR 17/11 67.99Fortis L Opportunities World D EA EUR 17/11 58.91Fortis L Real Estate Europe C EA EUR 17/11 97.77Fortis L Real Estate Europe D EA EUR 17/11 80.56Fortis L Safe Balanced W1 EA EUR 17/11 115.47Fortis L Safe Growth W1 EA EUR 17/11 119.85Fortis L Safe Stability W1 EA EUR 17/11 110.77Fortis L Stab SRI Europe C EA EUR 17/11 287.12Fortis L Stab SRI Europe D EA EUR 17/11 200.59Fortis L Strategy Bal World C EA EUR 17/11 138.14Fortis L Strategy Bal World D EA EUR 17/11 102.46Fortis L Strategy Grwth Wrld C NA EUR 17/11 126.84Fortis L Strategy Grwth Wrld D NA EUR 17/11 97.28Fortis L Strategy H Grwth Wo C EA EUR 17/11 87.49Fortis L Strategy H Grwth Wo D EA EUR 17/11 77.83Fortis L Strategy Stab World C EA EUR 17/11 151.37Fortis L Strategy Stab World D EA EUR 17/11 107.56Invesco Asia Enterprise A Sh EA USD 17/11 50.06Invesco Capital Shield 90 A Sh EA EUR 17/11 11.24Invesco Greater China Eq A Sh EA USD 17/11 18.02Invesco Nippon Select Eq A Sh EA JPY 17/11 202.00Invesco Pan Eur Eq A Sh EA EUR 17/11 7.82Invesco Pan Eur Smal C Eq A Sh EA EUR 17/11 7.27Invesco Asia Infrastr. A Sh EA USD 17/11 8.28Invesco European Grth Eq A Sh EA EUR 17/11 9.73Invesco Pan Europ. Struct. Eq EA EUR 17/11 6.70Invesco Taïga A EA EUR 13/11 73.85KB Lux Spec Opport Fd Lg/Sh Eq EA EUR 30/09 480.58KB Lux Spec Opport Fd Lg/Sh Eq EA USD 30/09 485.64KBL Key Fd Natural Res. EUR EA EUR 13/11 346.34KBL Key Fd Natural Res. USD EA USD 13/11 330.88KBL Key Fund - America EA EUR 13/11 317.40KBL Key Fund - America EA USD 13/11 330.36KBL Key Fund - Major Em Mkts EA USD 13/11 326.88KBC Equity Fund (L) Europe NA EUR 14/11 408.41KBC Equity Fund (L) Japan NA JPY 14/11 16619.00KBC Equity Fund (L) N. America NA EUR 14/11 444.75KBC Equity Fund (L) N. America NA USD 14/11 641.40KBL Key Fund - Eastern Europe NA EUR 13/11 1224.33KBL Key Fund - Europe NA EUR 13/11 524.38KBL Key Fund - European Sm Cos NA EUR 13/11 678.91KBL Key Fund - Far East NA USD 13/11 840.32DSF 25/75 NA EUR 14/11 287.12DSF 50/50 NA EUR 14/11 216.01DSF 75/25 NA EUR 14/11 165.19KBL SPOP Investing CAP NA EUR 30/09 1902.24KBL SPOP Investing Strat NA USD 30/09 1829.54KBL MoneyMkt Euro (Alpha) NA EUR 14/11 2996.70KBL MoneyMkt USD (Alpha) NA USD 14/11 3322.52KBL Venture Capital Biotech NA EUR 31/10 967.25Marshall Wace Tops Fd Sh A Acc EA EUR 13/11 94.58Marshall Wace Tops Fd Sh B Acc EA EUR 13/11 92.24Marshall Wace Tops Fd Sh C Acc EA EUR 13/11 93.99Best of French Equities R EUR 14/11 129.84Best of Japan Equities R EUR 14/11 115.97Best-of Europe R EUR 14/11 105.36European Convertible Bonds R EUR 14/11 171.99European Smaller Cap R EUR 14/11 107.99Large Cap Euro R EUR 14/11 111.03Medium Stocks Euro Zone R EUR 11/07 135.53New European Countries R EUR 14/11 107.37Tél. : 02/229.62.62 Fax : 02/229.62.70Petercam Bds EUR C BE EUR 14/11 56.24Petercam Bds EUR D BE EUR 14/11 44.69Petercam Eq Agrivalue C BE EUR 14/11 56.02Petercam Eq Agrivalue D BE EUR 14/11 56.02Petercam Eq Belgium C BE EUR 14/11 50.92Petercam Eq Belgium D BE EUR 14/11 38.86Petercam Eq Eng & Res C BE EUR 14/11 58.85Petercam Eq Eng & Res D BE EUR 14/11 58.25Petercam Eq Euroland C BE EUR 14/11 77.88Petercam Eq Euroland D BE EUR 14/11 76.24Petercam Eq Europ Converg C BE EUR 14/11 55.82Petercam Eq Europ Converg D BE EUR 14/11 54.90Petercam Eq Europ Sm&Mid C BE EUR 14/11 69.68Petercam Eq Europ Sm&Mid D BE EUR 14/11 63.81Petercam Eq Europe C BE EUR 14/11 58.96Petercam Eq Europe D BE EUR 14/11 53.92Petercam Eq Europe Dividend C BE EUR 14/11 117.82Petercam Eq Europe Dividend D BE EUR 14/11 104.24Petercam Eq Eu Sustainable c. BE EUR 14/11 124.56Petercam Eq Eu Sustainable d. BE EUR 14/11 114.47Petercam Eq Europe Recovery C BE EUR 14/11 84.42Petercam Eq Europe Recovery D BE EUR 14/11 80.18Petercam Eq North America C BE EUR 14/11 42.63Petercam Eq North America D BE EUR 14/11 41.47Petercam Eq World 3F c. BE EUR 14/11 64.84Petercam Eq World 3F d. BE EUR 14/11 58.52Petercam L Bds EUR Medium C EA EUR 14/11 1320.17Petercam L Bds EUR Medium D EA EUR 14/11 901.42Petercam L Bds EUR Quality C EA EUR 14/11 380.45Petercam L Bds EUR Quality D EA EUR 14/11 129.22Petercam L Bds Govern. Sust EA EUR 14/11 1024.24Petercam L Bds Higher Yield C EA EUR 14/11 111.93Petercam L Bds Higher Yield D EA EUR 14/11 71.18Petercam L Bds Universalis C EA EUR 14/11 99.08Petercam L Bds Universalis C EA EUR 14/11 78.26Petercam L Bds Universalis D EA EUR 14/11 114.63Petercam L Bds Universalis D EA EUR 14/11 75.73Petercam L Equities Eur 130/30 EA EUR 10/10 65.17Petercam L Equities Eur 130/30 EA EUR 10/10 65.17Petercam L Equities Europe Tri EA EUR 13/11 648.70Petercam L Equities Japan C EA EUR 14/11 10.69Petercam L Liquidity EUR C EA EUR 14/11 272.22Petercam L Liquidity EUR D EA EUR 14/11 112.30Petercam L Liquidity USD C EA USD 14/11 899.28Petercam L Liquidity USD D EA USD 14/11 629.29Petercam Liquidity EUR C BE EUR 14/11 219.61Petercam Liquidity EUR D BE EUR 14/11 165.94Petercam Real Est. Sec. Eu c. BE EUR 14/11 147.22Petercam Real Est. Sec. Eu d. BE EUR 14/11 139.96Dewaplus-Intl.Bonds C EA EUR 14/11 465.44Dewaplus-Intl.Bonds D EA EUR 14/11 433.36Puilaetco Dewaay Belgium C BE EUR 14/11 102.07Puilaetco Dewaay Belgium D BE EUR 14/11 100.49Puilaetco Dewaay Doll.Bd C BE USD 14/11 646.14Puilaetco Dewaay Doll.Bd D BE USD 14/11 326.91Puilaetco Dewaay Euro Pr. C BE EUR 14/11 544.08Puilaetco Dewaay Euro Pr. D BE EUR 14/11 348.20Puilaetco Dewaay Euro Shrt C BE EUR 14/11 105.76Puilaetco Dewaay Euro Shrt D BE EUR 14/11 103.07Puilaetco Dewaay Europe C BE EUR 14/11 62.00Puilaetco Dewaay Europe D BE EUR 14/11 61.22Puilaetco Dewaay Gl.Yield C BE EUR 14/11 78.55Puilaetco Dewaay Gl.Yield D BE EUR 14/11 74.68Puilaetco Dewaay H.GrthEur C BE EUR 14/11 267.13Puilaetco Dewaay Holland C BE EUR 14/11 413.82Puilaetco Dewaay Holland D BE EUR 14/11 408.45Puilaetco Dewaay Inn.Hlth C BE EUR 14/11 214.75Puilaetco Dewaay USA (EUR H) C BE EUR 14/11 34.31Puilaetco Dewaay USA (EUR H) D BE EUR 14/11 34.31Puilaetco Quality Fd Euro BdsC EA EUR 14/11 113.81Puilaetco Quality Fd Euro BdsD EA EUR 17/11 107.44Puilaetco Quality Fd Gbl Bal.C EA EUR 14/11 97.85Puilaetco Quality Fd Gbl Bal.D EA EUR 17/11 95.36Puilaetco Quality Fd Global Eq EA EUR 14/11 428.20Puilaetco Quality Fd Japan Eq EA JPY 17/11 16424.00Robeco EA EUR 17/11 17.11Robeco All Strat. Euro Bd(EUR) EA EUR 17/11 62.56Robeco Asia-Pacific Eq (EUR) EA EUR 17/11 51.64Robeco Dynamic Premium (EUR) EA EUR 17/11 76.08Robeco Global Bonds (EUR) EA EUR 17/11 67.41Robeco Global Equities (EUR) EA EUR 17/11 30.32Robeco High Yield Bonds (EUR) EA EUR 17/11 56.23Rolinco EA EUR 17/11 13.89Rorento EA EUR 17/11 41.93Robeco 130/30 Nt Amer Eq (EUR) EA EUR 17/11 22.04Robeco Chinese Eq EUR D Sh EA EUR 17/11 29.86Robeco Consumer Goods Eq D Sh EA EUR 17/11 35.92Robeco Emerg. Markets Eq (EUR) EA EUR 17/11 69.81Robeco Energy Eq EUR D Sh EA EUR 17/11 70.65Robeco Europ MidCap Eq EUR DSh EA EUR 17/11 46.85Robeco European Eq EUR D Sh EA EUR 17/11 22.84Robeco Financials Eq EUR D Sh EA EUR 17/11 24.07Robeco Flex-o-Rente (EUR) EA EUR 17/11 105.99Robeco Food & Agri Eq EUR D Sh EA EUR 17/11 40.43Robeco Global Growth Eq D Sh EA EUR 17/11 88.02Robeco Global Value Eq D Sh EUR 17/11 83.32Robeco Health Care Eq EUR D Sh EA EUR 17/11 37.80Robeco Industrial Eq Eur D Sh EA EUR 17/11 29.46Robeco IT Equities EUR D Sh EA EUR 17/11 19.99Robeco Lux-o-rente EA EUR 17/11 107.14Robeco Property Eq EUR D Sh EA EUR 17/11 55.68Robeco Telecom Serv Eq EUR DSh EA EUR 17/11 27.61Robeco US Premium Equities EUR EA EUR 17/11 71.91Robeco US Premium Equities USD EA USD 17/11 76.65Elan Euro Crédit EA EUR 16/11 3345.94Elan Euro Signatures 1-3 C EUR 16/11 93.07Elan Euro Signatures 1-3 E EA EUR 16/11 83.17Elan Euro Souverain EA EUR 16/11 3023.95Elan Euro Valeurs EUR 14/11 91.77Elan Midcap Euro C EA EUR 14/11 123.79Elan Midcap Euro D EA EUR 14/11 122.87Elan Multi Sélection Réactif EA EUR 14/11 15.66Elan Multi Sélection Spécial EA EUR 14/11 109.42R Convertibles EA EUR 14/11 220.99R Valor C EA EUR 14/11 622.37R Valor D EA EUR 14/11 560.53R Valor F EA EUR 04/04 926.86SISF Asian Bond A EA USD 14/11 10.31SISF Asian Bond A Dis EA USD 14/11 6.67SISF Asian Bond B EA USD 14/11 9.81SISF Converging Europe Bond EA EUR 14/11 15.21SISF Emerging Europe A Acc EA EUR 14/11 9.97SISF Emerging Europe A Dis EA EUR 14/11 9.78SISF Emerging Europe B EA EUR 14/11 9.46SISF Emerging Markets A EA USD 14/11 6.13SISF Emerging Markets B EA USD 14/11 5.85SISF Emerging Mkt Debt A EA USD 14/11 21.38SISF Emerging Mkt Debt B EA USD 14/11 20.22SISF Eur Eq Sig A Acc EA EUR 14/11 8.73SISF Eur Eq Sig A Dis EA EUR 14/11 7.57SISF Eur Eq Sig B EA EUR 14/11 7.21SISF Euro Bond A EA EUR 14/11 7.36SISF Euro Bond B EA EUR 14/11 9.50SISF Euro Equity A EA EUR 14/11 14.75SISF Euro Equity Acc EA EUR 17/11 15.23SISF Euro Equity B EA EUR 14/11 14.33SISF Euro Short Term Bd A Cap EA EUR 14/11 6.31SISF Euro Short Term Bond A EA EUR 14/11 4.52SISF Euro Short Term Bond B EA EUR 14/11 4.52SISF Europ Eq A Acc EA EUR 14/11 103.92SISF Europ Eq A Dis EA EUR 14/11 98.64SISF Europ Eq B EA EUR 14/11 96.49SISF European Bond A Acc EA EUR 14/11 7.89SISF European Bond A Dis EA EUR 14/11 5.87SISF European Bond B EA EUR 14/11 5.76SISF European Defensive A Dis EA EUR 14/11 9.94SISF European Sm Co A Acc EA EUR 14/11 12.32SISF European Smaller Co A Dis EA EUR 14/11 12.24SISF European Smaller Co B EA EUR 14/11 11.27SISF Global Bond A Acc EA USD 14/11 8.45SISF Global Bond A Dis EA USD 14/11 6.56SISF Global Bond B EA USD 14/11 5.44SISF Global Equity A Acc EA USD 25/09 13.91SISF Global Equity A Dis EA USD 25/09 13.63SISF Global Equity B EA USD 25/09 12.66SISF Global Technology A Acc EA USD 25/09 8.28SISF Global Technology A Dis EA USD 25/09 8.29SISF Global Technology B EA USD 25/09 7.86SISF Greater China Acc EA USD 17/11 18.14SISF Hedged Global Bd A Dis EA USD 14/11 4.71SISF Hedged Global Bond A EA USD 14/11 6.55SISF Hedged Global Bond B EA USD 14/11 6.18SISF Italian Equity A Dis EA EUR 14/11 17.42SISF Italian Equity B EA EUR 14/11 17.22SISF Japanese Equity A Acc EA JPY 14/11 478.38SISF Japanese Equity A Dis EA JPY 14/11 479.26SISF Japanese Equity B EA JPY 14/11 437.69SISF Japanese Smaller Co A Acc EA JPY 14/11 40.82SISF Japanese Smaller Co A Dis EA JPY 14/11 40.81SISF Japanese Smaller Co B EA JPY 14/11 37.29SISF Latin American A Acc EA USD 14/11 24.73SISF Latin American A Dis EA USD 14/11 23.44SISF Latin American B EA USD 14/11 22.97SISF North Am Equity A Acc EA USD 14/11 45.40SISF North Am Equity A Dis EA USD 14/11 45.38SISF North Am Equity B EA USD 14/11 41.88SISF Pacific Equity A Acc EA USD 14/11 5.33SISF Pacific Equity A Dis EA USD 14/11 4.93SISF Pacific Equity B EA USD 14/11 4.57SISF Swiss Equity A Acc EA CHF 14/11 22.94SISF Swiss Equity A Dis EA CHF 14/11 22.94SISF Swiss Equity B EA CHF 14/11 21.59SISF UK Equity A Acc EA GBP 14/11 1.84SISF UK Equity A Dis EA GBP 14/11 1.61SISF UK Equity B EA GBP 14/11 1.55SISF US Dollar Bond A Acc EA USD 14/11 15.33SISF US Dollar Bond A Dis EA USD 14/11 10.79SISF US Dollar Bond B EA USD 14/11 10.78SISF US Smaller Co A Acc EA USD 14/11 45.60SISF US Smaller Co A Dis EA USD 14/11 45.62SISF US Smaller Co B EA USD 14/11 41.61SISF Asian Bond B Inc EA USD 17/11 7.45SISF Conv Eur Bond B EA EUR 17/11 14.56SISF Converging Europe Bond A EA EUR 17/11 13.08SISF Converging Europe Bond B EA EUR 17/11 12.72SISF Em Mkt Dbt B Inc EA USD 17/11 16.11SISF Emerg Mkts A Acc EA USD 14/11 6.36SISF Emerg Mkts B Acc EA USD 14/11 5.92SISF Emg Europe B Inc EA EUR 17/11 9.35SISF Emg Mkt Dbt EUR Hdg A Ac EA EUR 14/11 23.18SISF Emg Mkt Dbt EUR Hdg B Ac EA EUR 14/11 22.59SISF Eu Act Val A Acc EA EUR 17/11 21.47SISF Eu Corp Bd A Acc EA EUR 17/11 13.10SISF Eur Abs Rt A Acc EA EUR 17/11 16.63SISF Eur Abs Rt B Acc EA EUR 17/11 16.15SISF Eur Defen B Acc EA EUR 17/11 9.68SISF Eur Eq Al A Acc EA EUR 14/11 26.62SISF Eur Eq Al B Acc EA EUR 17/11 25.70SISF Eur Eq Sig B Acc EA EUR 14/11 8.01SISF Eur High Inc B EA EUR 17/11 12.56SISF Eur Sm Co B Acc EA EUR 14/11 11.27SISF Euro Active Value B Acc EA EUR 17/11 20.68SISF Euro Bond A Acc EA EUR 17/11 12.95SISF Euro Bond B Acc EA EUR 14/11 12.42SISF Euro Dyn Gwth A Acc EA EUR 17/11 2.31SISF Euro Dyn Gwth B Acc EA EUR 17/11 2.19SISF Euro Eq B Acc EA EUR 14/11 14.38SISF Euro Liqty A acc EA EUR 17/11 118.55SISF Euro Liqty B acc EA EUR 17/11 117.72SISF Euro ST Bd B Acc EA EUR 14/11 6.25SISF Europ Eq B Acc EA EUR 14/11 98.04SISF European Defensive A Acc EA EUR 17/11 9.94SISF Eurp Bond B Acc EA EUR 14/11 7.44SISF Gbl Tech B Acc EA USD 25/09 7.87SISF Gl Corp Bd B Inc EA USD 17/11 4.76SISF Gl Eq Sig B Acc EA USD 25/09 12.72SISF Global Bd B Acc EA USD 14/11 7.65SISF Gtr China B Acc EA USD 14/11 17.57SISF HK Doll Bd A Acc EA HKD 14/11 18.39SISF HK Doll Bd B Acc EA HKD 14/11 17.81SISF HK Equity A Acc EA HKD 14/11 120.50SISF HK Equity B Acc EA HKD 14/11 115.60SISF Hong Kong Dollar Bond A D EA HKD 17/11 15.32SISF Italian Eq B Acc EA EUR 14/11 17.62SISF Italian Equity A Acc EA EUR 14/11 18.78SISF Jap Sm Co B Acc EA JPY 14/11 37.28SISF Japan Eq B Acc EA JPY 14/11 437.62SISF Latin Am B Acc EA USD 14/11 23.33SISF North Amer B Acc EA USD 14/11 41.88SISF Nth Am Sig A Acc EA USD 25/09 83.10SISF Nth Am Sig B Acc EA USD 25/09 80.19SISF Pacific Eq B Acc EA USD 14/11 4.81SISF Swi Sm&Mid A Acc EA CHF 14/11 15.16SISF Swi Sm&Mid B Acc EA CHF 14/11 14.59SISF Swiss Eq B Acc EA CHF 14/11 21.54SISF UK Equity B Acc EA GBP 14/11 1.68SISF US Sm Cos B Acc EA USD 14/11 41.61SISF USD Bond B Acc EA USD 14/11 14.54SISF USD Liqty A acc EA USD 17/11 107.18SISF USD Liqty B acc EA USD 17/11 106.55Balzac Australia Index EA AUD 14/11 223.85Balzac Austria Index EA EUR 14/11 80.28Balzac Canada Index EA CAD 14/11 187.48Balzac Consumer Discret. Index EA USD 14/11 49.73Balzac Consumer Staples Index EA USD 14/11 148.64Balzac Denmark Index EA DKK 14/11 1315.47Balzac Emerging Europe Index EA USD 14/11 202.90Balzac Energy Index EA USD 14/11 183.77Balzac Euro Corporate Bd Index EA EUR 14/11 135.03Balzac Euro Index EA EUR 14/11 166.46Balzac Financials Index EA USD 14/11 70.06Balzac France Index EA EUR 14/11 301.61Balzac Germany Index EA EUR 14/11 77.40Balzac Health Care Index EA USD 14/11 97.64Balzac Hong-Kong Index EA HKD 14/11 968.26Balzac Industrials Index EA USD 14/11 80.45Balzac Italy Index EA EUR 14/11 79.52Balzac Japan Index EA JPY 14/11 6611.00Balzac Materials Index EA USD 14/11 120.79Balzac Mid East & Africa Index EA USD 14/11 229.58Balzac Netherlands Index EA EUR 14/11 56.00Balzac Norway Index EA NOK 14/11 1307.39Balzac Real Estate Index EA EUR 14/11 118.87Balzac Singapore Index EA SGD 14/11 158.69Balzac Spain Index EA EUR 14/11 155.40Balzac Sweden Index EA SEK 14/11 1266.11Balzac Switzerland Index EA CHF 14/11 166.59Balzac Technology Index EA USD 14/11 33.88Balzac Telecommunication Index EA USD 14/11 50.00Balzac United Kingdom Index EA GBP 14/11 148.56Balzac USA Index EA USD 14/11 123.86Balzac Utilities Index EA USD 14/11 166.81Balzac World Index EA USD 14/11 110.87State Street Act. Etats-Unis EA EUR 14/11 309.21State Street Act. Euroland C EA EUR 14/11 368.01State Street Act. Euroland D EA EUR 14/11 312.52State Street Emerg Markets EA EUR 14/11 383.07TreeTop Conv.Internat.A EA EUR 13/11 121.98TreeTop Conv.Internat.B EA USD 13/11 159.27TreeTop Conv.Internat.C EA GBP 13/11 59.87TreeTop Conv.Internat.D EA EUR 13/11 121.87TreeTop Conv. Pacific A EA EUR 13/11 155.05TreeTop Conv. Pacific B EA USD 13/11 200.46TreeTop Conv. Pacific D EA USD 13/11 196.71TreeTop Glob Opp. A EA EUR 17/11 55.13TreeTop Glob Opp. B EA USD 17/11 53.16TreeTop Glob Opp. C EA GBP 17/11 70.70TreeTop Glob Spec Sit A EA EUR 17/11 62.32TreeTop Glob Spec Sit B EA USD 17/11 60.54TreeTop Glob Spec Sit C EA GBP 17/11 70.25TreeTop Magnolia Equity A EA EUR 17/11 49.04TreeTop Magnolia Equity B EA USD 17/11 49.35TreeTop Magnolia Equity C EA GBP 17/11 58.67TreeTop Magn Conv. A EA EUR 17/11 767.06TreeTop Magn Conv. B EA USD 17/11 685.70TreeTop Magn Conv. C EA GBP 17/11 937.77TreeTop Magn Conv. D EA EUR 24/10 774.13TreeTop Sequoia Equity A EA EUR 17/11 48.19TreeTop Sequoia Equity B EA USD 17/11 48.97TreeTop Sequoia Equity C EA GBP 17/11 61.04TreeTop Sequoia Pac.Equity A EA EUR 17/11 42.61TreeTop Sequoia Pac.Equity B EA USD 17/11 41.58TreeTop Sequoia Pac.Equity C EA GBP 17/11 55.18Ubam-Absolute Return EUR AC EA EUR 13/11 96.09Ubam-Absolute Return USD AC EA USD 13/11 96.49Ubam-Calamos US Eq. Growth A EA USD 13/11 148.64Ubam-China Equity A EA USD 13/11 37.43Ubam-Corporate Euro Bond A EA EUR 13/11 122.86Ubam-Corporate Euro Bond AD EA EUR 13/11 90.27Ubam-Corporate USD Bond A EA USD 13/11 117.78Ubam-Corporate USD Bond AD EA USD 13/11 96.81Ubam-Dr.Ehrhardt German Eq A EA EUR 13/11 777.85Ubam-Dynamic Shrt Term EurBdA EA EUR 13/11 231.44Ubam-Dynamic Shrt Term EurBdAD EA EUR 13/11 170.43Ubam-Dynamic Shrt Term US BdA EA USD 13/11 193.95Ubam-Dynamic Shrt Term US BdAD EA USD 13/11 134.36Ubam-Em Mkt Bond Euro A EA EUR 12/11 61.12Ubam-Em Mkt Bond Euro AD EA EUR 12/11 55.32Ubam-Em Mkt Bond USD A EA USD 12/11 NPUbam-Em Mkt Bond USD AD EA USD 12/11 72.96Ubam-Equity BRIC + AC EA USD 13/11 30.62Ubam-Equity BRIC + AD EA USD 13/11 30.62Ubam-Global Bond (CHF) A EA CHF 13/11 1315.89Ubam-Global Bond (CHF) AD EA CHF 13/11 116.62Ubam-IFDC Japan Opp. Eq. AC EA JPY 07/11 5447.00Ubam-Japan Equity A EA JPY 13/11 659.00Ubam-Lingohr Europe Equity Va. EA EUR 13/11 159.71Ubam-Local Curr Em Mkt Euro A EA EUR 24/10 66.03Ubam-Local Curr Em Mkt Euro AD EA EUR 24/10 59.67Ubam-Local Curr Em Mkt USD A EA USD 24/10 NPUbam-Local Curr Em Mkt USD AD EA USD 24/10 69.30Ubam-Neub. Berman USEqValA EA USD 13/11 453.20Ubam-PCM Global Equity Value A EA USD 13/11 48.06Ubam-South Pacif & Asia Eq A EA USD 13/11 11.10Ubam-Swiss Equity A EA CHF 13/11 131.99Ubam-Yield Curve Euro Bond A EA EUR 13/11 699.87Ubam-Yield Curve EUR Bond AD EA EUR 13/11 80.82Ubam-Yield Curve Sterl. Bd A EA GBP 13/11 214.98Ubam-Yield Curve Sterl. Bd AD EA GBP 13/11 136.38Ubam-Yield Curve USD Bond A EA USD 13/11 2031.88AXA B Fund Pensionfund BE EUR 17/11 95.03Fortis B Pension Fund Bal Cap BE EUR 17/11 95.03Fortis B Pension Fund Grth Cap BE EUR 17/11 73.06Fortis B Pension Fund Stab Cap BE EUR 17/11 88.98Dexia Pension Fund Defensive BE EUR 14/11 75.98Dexia Pension Fund Dynamic BE EUR 14/11 71.74Star Fund BE EUR 14/11 108.04Metropolitan-Rentastro Bal BE EUR 17/11 95.03Metropolitan-Rentastro Grth BE EUR 14/11 111.86Metropolitan-Rentastro Stab BE EUR 17/11 88.98L‘excellence par la rechercheAmerinvest EUR 30/09 122.17Eurovest EA EUR 03/10 137.01FIA EA EUR 03/10 127.05HDF Asiavest EA EUR 20/06 138.56HDF Capital Appréciation EA EUR 07/11 454.34HDF Emerging Markets Equity EA EUR 07/11 372.10HDF Europe Equity EA EUR 07/11 487.56HDF Global Equity EA EUR 07/11 402.08HDF Global Opportunities EA EUR 07/11 511.74HDF Multi Alternatives EA EUR 07/11 414.74HDF Multivest EA EUR 03/10 113.18HDF Xiphias International EA EUR 03/10 133.17


C A R N E T F A M I L I A LLOCATION ET VENTE DE VÊTEMENTSDE CÉRÉMONIE POUR HOMMESAvenue de Tervuren, 2 • 1040 BruxellesParking privé • Tél.: 02 735 78 00Du mardi au vendredi de 9h30 à 18h30 et le samedi de 9h30 à 17h30NaissancesMonsieurQuentinvandenHOVEd’ERTSENRYCKetMadamenéeJulieVERHULSTontlajoiedevousannoncerlanaissanced’ Alixle3novembre2008RueduFoyerSchaerbeekois,31-1030Bruxelles.MonsieuretMadameJérômeUrsmarGOFFINETontl’immensejoiedevousannoncerlanaissancedeÉMÉRENCEle13novembre2008AvenuePaulHymans,127,b te 17-1200Bruxelles. 21-75348601-0121-75347701-01MonsieurRéginaldMONSEURetMadame,néeBaronneCarolinedeBONHOMEpartagent avec Arthur, la très grande joie de vous annoncerlanaissancedeROSALIEle7novembre2008CheminduVoué,51-4141Louveigné.21-75347401-01MonsieurMichelvandenHOVEetMadame,néeAuroreFAIVREd’ARCIERontlatrèsgrandejoiedevousannoncerlanaissancedeleurfilsBASILEle2octobre2008AvenueVanSever,92/41-1970Wezembeek-Oppem.21-75313201-01 La Vie de Châteauorganise pour vous,chez vous, dans ses sitesou partout ailleurs…votre cérémonie de mariage.www.laviedechateau.be • info@laviedechateau.be12 RUE DE LA SCIENCE • 1400 NIVELLES • TEL: 067 21 95 65MonsieurJean-PhilippeHOLVOETetlaComtessenéeLauredeGERMIGNYontl’immensejoiedevousannoncerlanaissanced’unefilleELÉONOREle17septembre2008188ruedeTolbiac-F75013Paris.OlivieretVirginieDECKERS-KINNARDsonttrèsheureuxdevousannoncerlanaissanced’ALEXISle30octobre2008RueduCloître,1-1020Bruxelles.21-75313101-0121-75313001-01Ysaline et Alexia ont la grande joie de vous annoncer lanaissancedeleurpetitfrèreBRIEUCle5novembre2008MonsieurOlivierCARBONNELLEetMadame,néeClaudeDEVLIEGHERGroenendaallaan33-3090Overijse.21-75312901-01MonsieurOlivierdeVOOGHTetMadame,néeLaurenceVANHELLEMONTpartagent avec Alexandre, Maleeha et Léonie la très grande joie devousannoncerlanaissacedeWeverstraat,61-2531Vremde.LOUISle5novembre200821-75312801-01MonsieurHenry-FrédéricLEROUXetMadame,néeAstriddeNEUVILLEpartagent avec Clarisse la très grande joie de vous annoncer lanaissancedeMARIONle6novembre200825ruedelaHaulette-1370Piétrain.21-75312701-01MonsieurJean-FrançoisDIERCKXetMadame,néeElisabethPETITlaissent à Aurore, Jonathan et Alexandre la grande joiedevousannoncerlanaissancedeleurpetitesoeurRAPHAËLLEle26octobre2008DrèvedeNivelles,140-1150Woluwe-Saint-Pierre.21-75258101-01MonsieuretMadameBertranddeCUMONTont la grande joie de vous annoncer la naissance de leur fillequiareçuaubaptêmeleprénomdeRueduBatis,1-5564Wanlin.HÉLOÏSEnéele10octobre200821-75242801-01Cadeaux-VogueDEPUIS1960LISTESDEMARIAGELeprestigedelatraditionAvenuedesCeltes,40-1040EtterbeekTél.:+32(0)27328634-Fax:+32(0)27429400E-mail:contact@cadeaux-vogue.beSkype:cadeaux.voguewww.cadeaux-vogue.beTissus d’Ameublementen Stock àPrix DouxLES TISSUS COLBERT ®FiançaillesMadameJacquesPECHER,MonsieuretMadamePOLLET,MonsieuretMadameJean-PhilippePECHERsont très heureux de vous annoncer les fiançailles de leurpetite-filleetfilleSTÉPHANIEavecleBaronRodopheBONAERTAvenuedesGenêts,19-1970Wezembeek-Oppem.LaBaronneAlfredBONAERT,LeBaronetlaBaronneVincentBONAERTsont très heureux de vous annoncer les fiançailles de leur petit-filsetfilsRODOLPHEavecMademoiselleStéphaniePECHERRueduPetitSart,13-1300Limal.21-75145501-01MadameYvesBAUSART,MonsieuretMadameGilbertWATHELET,sont très heureux de vous faire part des fiançailles de leurpetite-filleetfilleBÉRÉNICEavecMonsieurArnaudEECKHOUTAvenuedesGenêts,18-1970Wezembeek-Oppem.MonsieuretMadameFrançoisEECKHOUT,LaBaronnedeKERCHOVEd’EXAERDE,MonsieuretMadameBenoîtEECKHOUT,sont très heureux de vous faire part des fiançailles de leur petit-filsetfilsArnaudavecMademoiselleBéréniceWATHELETBoulevardGénéralJacques,169-1050Bruxelles.21-75347801-01MadameJacquesPECHER,MonsieuretMadamePOLLET,MonsieuretMadameJean-PhilippePECHERsont très heureux de vous annoncer les fiançailles de leurpetite-filleetfilleSTÉPHANIEavecleBaronRodopheBONAERTAvenuedesGenêts,19-1970Wezembeek-Oppem.LaBaronneAlfredBONAERT,LeBaronetlaBaronneVincentBONAERTsont très heureux de vous annoncer les fiançailles de leur petit-filsetfilsRodolpheavecMademoiselleStéphaniePECHERRueduPetitSart,13-1300Limal.DECORATION • CADEAUXBIJOUX • ACCESSOIRESPAPETERIE à prix très doux !Nous vous accueillonsUCCLE WAVRE02/375.88.13 010/24.35.50Robes de mariéeSuiteCocktail262, av. Louise - Bruxelles. Tél.: 02/647.24.24 / www.organdi.be21-74860901-01POUR LES FÊTESDE NOËLL’Ecritoire vous accueilletout le mois de décembrede 10h30 à 18h30dimanches comprisAvenue Madoux 44 - 1150 Bruxelles - Tél. / Fax 02 771 79 57Quand un grand nom du mariage rencontre un lieu unique…Pour la deuxième fois à Bruxelles, venez découvrir plus de 30 adresses prestigieusespour organiser un mariage à votre image !Des robes de mariées aux voyages de noce, des photographes aux animations, des fleurs auxfaire-part… une multitude de bonnes idées pour faire de votre mariage un jour exceptionnel.Le samedi 22 novembre 2008 de 11h à 19h dans les salons duChâteau Sainte-Anne, rue du vieux moulin 103 – 1160 Bruxelles.ENTREE GRATUITE sur présentation de ce bon. Plus d’informationssur www.lescoulissesdumariage.com ou au 02 554 19 6638 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U E© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


C A R N E T F A M I L I A LPrêt-à-Porter & sur mesure • Mariages • Soirées • Cocktails • ChapeauxRue de Linthout, 143 - 1200 Bxl - Tél. 02 742 93 13 - www.isabel-graham.com- 20% sur toute commande passée lors des JOURNÉES PORTES OUVERTESle 4 décembre de 10h à 18h30, nocturnes le 5 décembre de 10h à 21h (cocktail)Anouchka de BellefroidMiseenbeautépourvosfêtesoumariages(Déplacement)Coursdemaquillageindividueloucollectifwww.anouchkadebellefroid.beAv.CommandantLothaire,81-1040Bxl-0477/275162MonsieuretMadameGéraldDEBRUYNsonttrèsheureuxdevousfairepartdesfiançaillesdeleurfillePATRICIAavecMonsieurCédricdeMEESTERdeHEYNDONCKPriorijlaan,31-2900Schoten.MonsieuretMadameBaudouindeMEESTERdeHEYNDONCKsonttrèsheureuxdevousfairepartdesfiançaillesdeleurfilsCÉDRICavecMademoisellePatriciaDEBRUYNChâteaud’Attre-7941Attre.Changementd'adresseMadameAnneVERREYDTAncienneadresse:QuaideRome,2à4000Liège.NouvelleAdresse:“RésidencePrestige“VoiedeLiège,150-4053Embourg.Tél.:04/361.53.62.Serviceauxfamilles21-75348201-0121-75348401-01Dame d’âge mûr, se présente comme Dame de compagnie chezpersonnes du 3 ème âge de nuit, belge, motorisée, 15 ansd’expérience, dans environs de Nivelles, Waterloo, Genval, etc.,excellentes références contrôlables. Pas sérieux s’abstenir.T.067/87.77.05-0477/69.77.63DiversLEFOYERDESAMIESTiendrasonsalonannuelauprofitintégrald’œuvressélectionnéesdu22au26novembre2008de11à21heuresAl’AuditoriumduPalaisdesExpositions-CHARLEROI21,avenuedel’Europe.Tél.:071/33.03.04Broderies,artisanat,brocante,restaurantvousyattendentavecenthousiasme.VIAGERBRUXELLES (19 COMMUNES)Chercheàacheterenviagerlibre,maison,maison de rapport, appt, ...Tél. 0486/59.00.2721-74991602-02APPARTEMENTSà louerFORESTPlace C. Meunier. 140 m2. 7èmeétage (très belle vue). Grd living. Cuisine+ arrière cuisine. 2 Chambres.Salle de bains (wc séparé). Mansarde+ cave. 900 € + 200 € de charges.Tél.: 0476 63 26 75 après 17h30FRANCE21-74813601-01GERARDMER (VOSGES)Appart à louer de 40m 2 sit. 100m dulac, 300m du cent. ville, comp. 1 ch.,séj. cuis. éq., vue sur le lac et montagne.LocationW-E,sem.,quinz.Magnifiquepromenade. Max. 5 personnes.Tél.: 019/635.504 - 0496/989.699.ART et LUMIEREChristophe de DiesbachTout abat-jour sur mesure,vente, montage et restauration de luminairesParking réservé à la clientèlewww.artetlumiere.com Nouveaux horaires : Ouvert de 10 à 18h30 - Fermé lundi16, Rue de la Tulipe - 1050 BRUXELLES - Tél. 02/512.47.6321-75244901-01IMMOBILIER,AUTOMOBILES&SERVICES21-72520601-01AUTOSde 2.500 à 5.000 €CITROEN BERLINGO camionnette utilit.à v. + galerie, diesel ‘2004 4.550€129.000km. Tél.: 0475/517.153.AUTOSprix non précisé24-75292601-01A VENDRE:Citroën Xantia, 1600 cc essence,150.000 Km, bon état.Tél. : 0478/944.642CAPITAUX ­ASSURANCES21-75096102-02RACHATS, VENTES, LIQUIDATIONSRECHERCH. PLUS-VALUES SA-SPRLwww.hat.be - Tél. 0475/287.37621-69341102-02tissus pour soirée,cocktail et mariageGilets - chapeauxContacts couturièresAvenue Elisabeth, 421970 Wezembeek-OppemMardi, jeudi, vendredi de 10h à 18hMercredi et samedi sur rendez-vousCONTACT : Caroline Sepulchre0473/271.660info@lelizabeth.bewww.lelizabeth.beLe bonheur est en SoieLe haut de gamme au meilleur prix !IMMOBILIER,AUTOMOBILES&SERVICESLOISIRSVacances en groupe à LAVARONE(30 km de Trento - Italie)du 21.12.2008 au 03.01.2009(2 réveillons, ski, excursions,amitié, bonne humeur…)Tél. : 064/65.02.87SERVICES21-75096101-01BERGER PIERREVous propose la création et la tondede pelouse, le nettoyage de jardin, ledébroussaillage, la pulvérisation lacréation de parking, petit terrassem.Région Hannut, Waremme, Jodoigne.Tél.: 0478/566.999.21-72038901-01POUR TOUS VOS TRAVAUXDE RÉNOVATION :Plafonnage, peinture, carrelages.Contactez-moi au 0476/613.494Travail propre et sérieux.21-69053101-01DIVERSAchat de mbles de bureaux + grandstableaux d’avant 1940. Tél. MonsieurVERBIEST 02/514.72.01LE CENTRE ABALYA A LIÈGEOUVRE LES PORTESDE SON PARADIS ORIENTALmassages soins du corps+ visage & épilation.Tél.: 0476/783.120.21-75127001-0124-75292901-01A V. FOREUSE sur pied 12 speed +CISAILLE. Tél.: 0479/951.358.OFFRES D'EMPLOI24-75293201-01CHERCHEapprentienparcsetjardinsrégion CINEY. Tél.: 0477/494.752.24-75293001-01 BRUSSELsBOOGIEFeSTIVAL 200821-75239801-01petitesannonces@saipm.comLes plus beauxmarchésde Noëlde votrerégion !PLUS DE 400 MAGASINSEN EUROPE DONT UNPRÈS DE CHEZ VOUS...WWW.MR-BRICOLAGE.BEL A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 39© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


C A R N E TAVISDEDÉCÈSMonsieuretMadameSvenPITSEYS,MonsieurJohnPITSEYS,MademoiselleGwenPITSEYS,Jenemeurspas,j’entredanslaVie.”SainteThérèsedeLisieuxsesenfants;sespetits-enfants;ontlagrandetristessedevousfairepartdudécèsdeEdméPITSEYS-DUYZINGSnéeàUtrechtetdécédéeàWoluwe-Saint-Pierrele9novembre2008.Lesfunéraillesonteulieudanslaplusstricteintimité.CETAVISTIENTLIEUDEFAIRE-PART1150BRUXELLES-DrèveAleydedeBrabant,3.MADAMEHildaBOELENépousedeMonsieurEdwardRIGAUXveuvedeMonsieurJacquesDEMOT21-75251201-01née à Rosmeer le 4 juin 1929 est décédée à Uccle le 12 novembre2008.Vousenfontpart:MonsieurEdwardRIGAUX,sonépoux;AlbertetAnneKONINCKX-RIGAUXetenfants,PhilippeetNicoleRIGAUX-BASTIAENSSENSetenfants,GuyetHedwigeRIGAUX-VANTULDERetenfants,MylèneRIGAUX,sesbeaux-enfants;MadameAliceBOELEN,MonsieuretMadameAlfons(=)etLeaVANVINCKENROYE-BOELEN,MonsieuretMadameFrans(=)etHortense(=)GERITS-BOELEN,sessœurs;JoséetChristianeBRIEN-VANVINCKENROYE,enfantsetpetits-enfants,LeoetGodelieveJACOBS-GERITSetenfants,RiketYolandeBOULOGNE-GERITSetfils,JonnyetGerdyDRIESEN-GERITSetenfants,sesniècesetneveux.La célébration eucharistique, suivie de l’inhumation dansle caveau de famille au cimetière de Rosmeer, aura lieu en l’égliseparoissiale Sint-Pieter, à Rosmeer, le SAMEDI 22 NOVEMBRE2008,à10heures30.Condoléancesàl’égliseàpartirde10heures.Une eucharistie sera célébrée à sa mémoire en l’égliseparoissiale Saint-Pierre, parvis Saint-Pierre à Uccle, lesamedi29novembre2008,à11heures30.LEPRÉSENTAVISTIENTLIEUDEFAIRE-PART1180BRUXELLES-RuedelaFauvette,1(B te 6).MonsieuretMadameAntoineVANDEWIELE,MonsieuretMadameJeanVANDEWIELE,MadameMichelineDEPRET-VANDEWIELE,MadameAnneVANDEWIELE(=),21-75344301-01sesenfants;MonsieuretMadameEtienne-MatthieuVANDEWIELE,AntoineetMarie,MadameMarie-ThéodoraVANDEWIELE,MonsieuretMadameSimon-TimothéeVANDEWIELE,MonsieurGrégoryVANDEWIELE,MonsieuretMadameMikaëlVANDEWIELE,CyprienetElise,MonsieurJonathanVANDEWIELE,MademoiselleMagaliBOUCKAERT,MademoiselleFannyVANDEWIELE,sespetits-enfantsetarrière-petits-enfants;MadameChantalTUMUKUNDE,Houria,MariaetNathalie,quil’entourèrentdeleurssoinsattentifs;LesfamillesVANDEWIELEetDEWISPELAEREontlaprofondetristessedevousfairepartdudécèsdeMADAMEMichelVANDEWIELEnéeSimonneDEWISPELAEREà Bruges le 4 novembre 1912 et pieusement décédée à Ucclele 15 novembre 2008, après une vie exemplaire faite d’abnégation,decourageetdemodestie.La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetièred’Uccle, sera célébrée en la chapelle Sainte-Anne, place de laSainte-Alliance,leVENDREDI21NOVEMBRE2008à11heures.Réunionàl’église.Une Eucharistie d’action de grâce sera célébrée en l’église Sint-Brixius,KerkstraatàMarke,lesamedi22novembre2008à9h30.LEPRÉSENTAVISTIENTLIEUDEFAIRE-PARET1180UCCLE-AvenueduPrinced’Orange,57.=Pourquoiserais-jehorsdevotrepenséesimplementparcequejesuishorsdevotrevue?SaintAugustinMadameElisabethSCHATTENS,MonsieuretMadameJean-GuyetPatriciaSCHATTENS-ARMAND,MonsieuretMadameJean-LouisetGenevièveSCHATTENS-SALMIN,sesenfants;MonsieurJean-PascalSCHATTENSetMadameJuliaMARTINEZ,CarlaetPablo,MadameAnabelleSCHATTENSetMonsieurRodolpheFOURMAINTRAUX,Nino,MadameCarolineSCHATTENSetMonsieurEmmanuelSPOIDEN,Elio,MademoisellePaulineSCHATTENS,MonsieurVincentNACKOM,sespetits-enfantsetarrière-petits-enfants;Sessœurs,beaux-frères,belles-sœurs,neveuxetnièces;EtlesfamillesapparentéesontlaprofondetristessedevousfairepartdudécèsdeMADAMEAgnèsPERRAUXveuvedeMonsieurJeanSCHATTENSRésistantedanslarégiondeWellin1940-1945AncienprofesseurauSacré-CœurdeLinthoutnée à Longlier le 15 mars 1922 et entrée sereinement en ce15 novembre 2008 dans la joie et la lumière du Christ ressuscitéaprès avoir assumé sa longue et pénible maladie avec un courageadmirable.La célébration eucharistique, suivie de l’inhumationdans la concession de famille au cimetière de Woluwe-Saint-Lambert à Wezembeek-Oppem, aura lieu en l’égliseparoissiale Saint-Lambert, le JEUDI 20 NOVEMBRE 2008à11heures30.Réunionàl’égliseà11heures15(placeduSacré-CœuràWoluwe-Saint-Lambert)Nous remercions toutes les personnes qui ont accompagnémamandurantsalonguemaladie.Maman repose au funérarium LITS, rue Abbé de l’Epée, 5à Woluwe-Saint-Lambert, où un dernier hommage peut lui êtrerendu ce mardi 18 et mercredi 19 novembre 2008 entre 17 heureset18heures.1200BRUXELLES-AvenuePaulHymans,114b te 31.21-75350001-01=“Ilquitteceuxqu’ilaimeetrejointceuxqu’ilaaimés.”MadameAnne-MarieVANDERHOVEN-SEGERS,sonépouse;Mademoiselle(=)ThérèseVANDERHOVEN,Monsieur(=)etMadame(=)JacquesVANDERHOVEN-PELZER,Monsieur(=)etMadameJeanOLIVIER-VANDERHOVEN,MonsieuretMadameJeanVANDERHOVEN-MORAY,Monsieur(=)l’AbbéRogerVANDERHOVEN,Monsieur(=)etMadame(=)HenriMORAY-VANDERHOVEN,sesfrèresetsœurs,beaux-frèresetbelles-sœurs;Monsieur(=)etMadameAlbertSEGERS-CLOSSET,MonsieuretMadameCamilleGILLARDIN-SEGERS,Monsieur(=)etMadameJoPOELMANS-SEGERS,MonsieuretMadameMarcRATINCKX-SEGERS,MonsieuretMadamePatrickDEROY-SEGERS,MonsieuretMadameMichelSEGERS-LANDTMETERS,MonsieuretMadameBenoîtSEGERS-TESORERO,sesbeaux-frèresetbelles-sœurs;Sesneveuxetnièces,petits-neveuxetpetites-nièces,arrière-petits-neveuxetarrière-petites-niècesontlatristessedevousfairepartdudécèsdeMONSIEURRenéVANDERHOVENAvocatHonoraireLicenciéenNotariatAncienCommissairedel’Etatné à Liège, le 12 août 1925 et décédé à Seraingle16novembre2008.LedéfuntreposeauFunérariumGEORIS,rueTigeManchère11à Rotheux où la famille sera présente les 18 et 19 novembrede16heures30à19heures.La célébration eucharistique aura lieu en l’église Saint-Firmin,rue des Deux Eglises à Rotheux, le JEUDI 20 NOVEMBRE 2008à12heures30.L’épouse remerciera les personnes présentes au local du CoudeàCoude,placedesCèdresàNeupré.Réunionàl’égliseà12h30.Selon la volonté du défunt, la dispersion des cendres aura lieudanslaplusstricteintimité.LEPRESENTAVISTIENTLIEUDEFAIRE-PART.Adressedecondoléances:FamilleVANDERHOVEN-SEGERSc/oFunérariumGEORIS.=“Jequitteceuxquej’aimepourrejoindreceuxquim’ontaimé.”GilbertetKatiaDEGRENDELE-BONNAVE,Dave,SylvieetKristof,Dieter,JeanetMyriamDEBRUYNE-BONNAVE,TometÖzden,MarieetThomas,MigueletAxelle,StéphaneetPascaleBONNAVE-BOURDON,EmilieetDieter,Laura,Bastien,PierreetThérèseVANDENBRANDEN-BONNAVE,BenoitetCatherine,Louis,Victor,AndréetDanièleBONNAVE-LEYSSEN,Manon,Boris,Floriane,EricetVincianneBONNAVE-KINDT,Charlie,Elliot,Corto, sesenfantsetpetits-enfants;Flore,CamilleetLucas,sesarrière-petits-enfants;LesfamillesBONNAVE,DEMETS,NAESENS,BEVERNAGEetapparentées,ontlaprofondetristessedevousfairepartdudécèsdeMONSIEUREugèneBONNAVEveufdeDameMariaNAESENSDéportédelaguerre1940-1945né à Mouscron le 8 septembre 1920 et pieusement décédéàHerseauxle15novembre2008.Les funérailles seront célébrées en l’église Notre-Dame Reine dela Paix à la Coquinie à Mouscron le MERCREDI 19 NOVEMBRE2008à11heures.Réunionàl’égliseL’offrandetiendralieudecondoléances.L’inhumation se fera au cimetière de Mouscron-Centredanslecaveaudefamille.Un dernier hommage peut lui être rendu au funérariumVANDEVENNE,45,ruedesVillasàMouscron,de14à17h30.La famille remercie sincèrement la direction et le personnelde la Résidence Les Glycines à Herseaux pour leur dévouementenversledéfunt.CETAVISTIENTLIEUDEFAIRE-PART8800ROESELARE-KanunnikDuboisstraat,34.7911FRASNES-LEZ-BUISSENAL -Maraisd’Ergies,8.1420BRAINE-L’ALLEUD-RuedelaLégèreEau,196.7700MOUSCRON-RuedeRolleghem,345.1471LOUPOIGNE-RuedesSaules,54.7712HERSEAUX-ImpassedesTroisFermes,2.ChristineetLouisTONNEAU-GRANDJEAN,Jean-LouisGRANDJEAN,VéroniqueetPierreLALLEMAND-GRANDJEAN,21-75351101-01sesenfants;Marie-LaureTONNEAUetPascalDELBRASSINNE,MarianneetBenoîtBEAUJEAN-GRANDJEAN,leursenfantsEloïseetSarah,RenaudGRANDJEAN,BenoîtLALLEMANDetNancyHACCURIA,leurfilleAurore,NadiaetDavidVINCENT-LALLEMAND,leurfilsThéo,MatthieuLALLEMANDetCécileVINCKE,sespetits-enfantsetarrière-petits-enfants;JosetteGRANDJEAN,JosyneDERU-VERPOORTEN,Sesneveux,nièces,petits-neveuxetpetites-nièces,LesfamillesapparentéesvousfontpartavectristessedudécèsdeJosyneVERPOORTENépousedefeuAndréGRANDJEANsabelle-sœur;safilleule;née à Ensival le 26 octobre 1917 et décédée à Biergesle14novembre2008,réconfortéeparlesacrementdesmalades.Un hommage peut lui être rendu au funérarium DelbrassinneàRixensart(ruedelaGare,9a)cesmardietmercredide16heuresà18heures.La liturgie des funérailles, avec Eucharistie, sera célébréeen l’église paroissiale Saints-Pierre-et-Marcellin à BiergesleJEUDI20NOVEMBRE2008à11heures.Réunionàl’église.L’incinération, suivie de la dispersion des cendres au cimetièrede Bierges à 16 heures 45, aura lieu au crématorium de BruxellesàUccleà13heures30(avenueduSilence,61).La famille remercie chaleureusement la direction et le personnelde la résidence «Le Point du Jour» à Bierges pour leurs bons soins,leurengagementetlecœurqu’ilsyontmis.Christine:1310LAHULPE-AvenueReineAstrid,15b te 2.Jean-Louis:1360PERWEZ-ChâteaudesBéguines,chausséedeCharleroi,13.Véronique:5590LEIGNON-Ychippe,14.Suite des Avis nécrologiquespage suivante...21-75354201-0121-75349901-0121-75355101-0140 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U E© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


C A R N E TMadameJeanPLAQUET-DUMONT,MadamePol-AlbertDUMONT-BOUSSON,sesbelles-sœurs;Jean-LouisetBrigitteGATEZ-PLAQUET,RenéetCatherineCANDEUR-PLAQUET,QuentinetMichèlePLAQUET-MOERMAN,AndréetCécileGILLET-DEHOUST,PierreetJanineGASCARD-DEHOUST,Jean-PierreetMartheDEHOUST-BASTIAENS,ThierryetAnne-JoëlleDUMONT-DEHENNIN,sesneveuxetniècesetleursdescendants;LunaetLalyDAWAGNE,sesarrière-arrière-petites-nièces;CescousinsetcousinesdesfamillesPLAQUET,DESPATURES,DUMONT,DEQUANTERontlatristessedevousfairepartdudécèsdeDAMEMarie-ThérèsePLAQUETveuvedeMonsieurCarlDUMONTnée à Hollain le 13 juin 1913, elle s’est éteinte chez elle à Ixellesle 10 novembre 2008, réconfortée par le Sacrement des Maladesetentouréedel’affectiondetouslessiens.La défunte a fait don de son corps aux Facultés de Médecinedel’UCL.Unemesseensamémoireaétécélébréedansl’intimité.1050BRUXELLES-AvenueGeorgeBergmann,61.21-75351201-01Lamessed’obsèquesdeAVISDEFUNÉRAILLESMONSIEURJean-PaulDURLETépouxdeMadameAnneGHYSELENsera célébrée ce MARDI 18 NOVEMBRE 2008 à 10 heures enl’égliseduSacré-CœuràRobermont.LacélébrationeucharistiquedeMESSIREMichelFRANCQUIauralieuenl’égliseSaint-NicolasàLaHulpeceMARDI18NOVEMBRE2008,à10heures.Lacélébrationeucharistiquede21-75299502-0221-75299510-10MESSIREMaximilienXavierVictorMarieGhislainWAUCQUEZépouxdeDameMichellevanHOOBROUCKd’ASPREaura lieu en l’église abbatiale Notre-Dame de la Cambre, ceMARDI18NOVEMBRE2008,à11heures.LaliturgiedesfunéraillesdeYvettedePARTZVicomtessedeCOURTRAYnéeYvonneMATELOTauralieuenl’égliseSaint-Clément,18,avenuedesHannetonsà1170Watermael-Boitsfort,ceMARDI18NOVEMBRE2008à11heures.L’Eucharistied’actiondegrâcedeMONSIEURJeanClémentRICHARDveufdeMadameMarthePATTOU21-75335306-06sera célébrée en l’église Saint-Martin à Saint-Ghislain ce MARDI18NOVEMBRE2008à11heures.LaliturgiedesfunéraillesavecEucharistiedeMADEMOISELLEEvaCHAMPAGNE21-75335308-08sera célébrée en l’église du Sacré-Cœur, rue Le Corrège à 1000Bruxelles,ceMARDI18NOVEMBRE2008à11heures.NicoleHOECK,sonépouse;21-75335301-0121-75335309-09PhilipetEllenSERCK-COLPAERT,Henry-JohnSERCK,AliciaSERCK,ArthurSERCK,ontlatristessedevousfairepartdudécèsdeMONSIEURGeorgesSERCKsesenfantsetsabelle-fille;sespetits-enfants;IngénieurtechnicienISFGGandMédailledeguerre40-45aveccouronnedebronzeMédailledeguerre40-45avec2ancresentrecroiséesMédaillevolontaire40-45RNVRRoyalNavyVolontaryReserveBelgianSectionnéàGandle25mai1924etydécédéle11novembre2008.L’incinérationaeulieudanslaplusstricteintimité.Avec nos meilleurs remerciements à la direction et au personnelduRVT“RefugedeMarie”àGand,pourleursbonssoins.LEPRÉSENTAVISTIENTLIEUDEFAIRE-PART9000GENT-“ToevluchtvanMaria”-CoupureLinks,275.ANNIVERSAIRESILYAUNAN,LE18NOVEMBRE200721-75349801-01BernardvanderSTRATENWAILLETnousquittait.Ilmanqueàsonépouseetàceuxquil’ontaimé.ILYA5ANSDÉJÀPierreVANGOSSUMnousquittait,ilesttoujoursvivantdansnoscœurs.21-75109201-01LamessedesfunéraillesdeMONSIEURRobertDIMANCHEVeufdeDameBrigitteMORELdeWESTGAVERsera célébrée ce MARDI 18 NOVEMBRE 2008, à 10 heures 30, enl’égliseSaint-HilaireàTemploux.21-75335303-03LacélébrationeucharistiquedeMADAMEAnne-MichèleLOMBAERTaura lieu ce MARDI 18 NOVEMBRE 2008 à 10 h 30, en l’égliseSaint-Nicolas au Roeulx, suivie de l’inhumation dans le caveau defamille.Combien de tempsune idée nouvelle peut-ellerester nouvelle?21-75341405-0521-75352401-01Comment faire paraîtreun avis nécrologiquedans La Libre Belgique ?Vous pouvez vous adresser directement au journal :Tél. 00 32 2 211 31 88 - F 00 32 2 211 28 72 ,votre accord avant 19 heures 30.e-mail : necrologieslb@saipm.comL A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 41© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


,,LA PHRASEEN PANNEPasdeGPduCanadaen2009Il n’y aura finalement pas de Grand Prix de Formule 1 au Canadaen 2009, les négociations de la dernière chance entre le grandargentier de la F1, Bernie Ecclestone, et les autorités canadiennesayant avorté. M. Ecclestone avait conditionné le retour du GrandPrix du Canada, supprimé du calendrier mondial en octobredernier, au versement sur cinq ans de 175 millions de dollars(141,42 M dollars US) de redevances, a déclaré dimanche leministre du Développement économique du Québec, RaymondBachand. “On n’a trouvé personne pour garantir” cette somme, a-t-ilajouté. (Belga)S P O R T S,,Qu’il arrête un peu de seplaindre ! Frutos ne cessejamais de pleurer.MARCEL JAVAUXL’ancien arbitre de football et chroniqueur dansl’émission “Studio 1” ne pratique jamais la languede bois. Nicolas Frutos, attaquant mauve,s’en était pris à M. De Bleeckere après le choc FCBruges - Anderlecht, ce qui n’a pas plu à l’ancienreferee. “Je pense tout simplement que lejoueur est frustré.”, a ajouté Marcel Javaux.L’HISTOIRELapétanquealacoteenAfriqueLoin de sa Provence natale, la pétanque gagne du terrain sur lecontinent africain, qui a accueilli pour la première fois, du 12 au16 novembre à Dakar, les championnats du monde de cettediscipline, un Sénégalais ayant même décroché le nouveau recorddu monde en tir de précision. Quatorze pays africains ont faitleurs preuves lors de cette compétition. En tir de précision, AbdelEl Mankari (Maroc), François Ndiaye (Sénégal) et BoureïmaOuedraogo (Burkina) ont raflé les trois premières places. Alorsque la première fédération africaine n’a vu le jour qu’en 2004. (AFP)Football - DIABLES ROUGESEdenHazardgoûteauparadisw Le jeune joueur de Lille arejoint les Diables Rougesavant le match amical demercredi.w Face au Luxembourg,Vandereycken a confirmé quele meneur de jeu allait faire sesdébuts.w Une ascension fulgurante.Alors qu’Eden Hazardvenait de terminer sapremière conférence depresse en équipe nationaleA en soulignant qu’il espéraitbien jouer vingt ou trenteminutes au Luxembourg, RenéVandereycken a confirmé qu’ilserait bel et bien amené à monterau jeu et, donc, qu’il allait devenirle 7 e plus jeune Diable Rougede l’histoire.Pour ce jeune gamin quin’aura 18 ans que le 7 janvier, lesévénements heureux s’enchaînentà un rythme soutenu, mêmesi tout son entourage calme lejeu. “N’oublions pas qu’il connaîtrades passages difficiles”, rappelleThierry, son papa footballeur.Carine, sa maman, a aussijoué en D1 et ses frères Thorgan(à Lens) et Kylian (à Tubize) suiventla même passion du ballonrond, en attendant sans douteEthan, le petit dernier.Un tantinet intimidé, il dévoileses premières impressions :“Ce matin (NdlR : hier matin), jene me suis pas découvert nerveuxmême si, au réveil, j’ai éprouvéun sentiment bizarre à l’idée dela découverte qui m’attendait.Depuis le début de la saison, j’ailivré quelques belles prestationsavec Lille. C’est une jolie récompenseet un nouveau palier, celuides grands. Je ne m’attendaispas à cette convocation, intervenuedimanche à 18h30. Pour cepremier jour, j’ai surtout fait connaissanceavec les anciens. KevinMirallas m’a bien aidé à me fondredans le groupe.”Les superlatifs ne manquentpas pour celui qui a intégré leonze de base de la semaine duquotidien français “L’Equipe” encompagnie notamment de Landreauet de Benzema. MaisEden (“parce qu’un enfant apporteun coin de paradis”, préciseson papa pour justifier lechoix du prénom) sait qu’unecarrière n’est pas écrite àl’avance.42 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U EM A l’entraînement des Diables Rouges, Eden Hazard vit une ascension fulgurante. Il devrait même effectuer ses débuts en sélection nationale dès mercredi…Il se trouve au tout début d’unlong chemin qui vient de connaîtresa première reconnaissancedans un pays qu’il a footballistiquementquitté avant ses 15ans. “Le moment me semble propicepour une première intégrationchez les Diables, poursuit cefan de Robinho. L’équipe estdans une bonne passe et il n’yaura pas de pression. Si j’en suislà, c’est grâce à ma famille maisaussi à Lille où j’ai été bienformé.”Thomas BusiauVandereycken:“Pastropjeunepourl’intégrer”w La sélection pourrait devoir se passerdes services de Kompany, Defour,Stijnen, Mirallas et Haroun, ce mercredi.René Vandereycken était tellementsatisfait de la sélection de Hazardqu’il commençait par quelques blagues.“Le plus important est l’arrivée dunouveau, et ce n’est pas un Beaujolais, souriaitle coach fédéral. C’est par hasard quej’ai vu Hazard à la télévision. Une chaînecroate retransmettait Lille – Saint-Etienne. Vercauteren y était d’ailleurs égalementprésent pour Mirallas.”Les coaches ont été charmés par laprestation du jeune Hazard. “Il a réaliséun tout grand match. Vu la blessure de DeSmet, je n’ai pas hésité. C’est le momentidéal de l’intégrer au groupe. Cette sélectionn’est pas une garantie qu’il sera reprisla prochaine fois, mais il aura au moinsgoûté à la sélection. Si j’ai besoin de luipour un match de qualification, il ne se retrouverapas dépaysé dans le noyau.”Demain, déjà, Hazard jouera. “C’est ceque j’ai fait savoir à son coach de Lille. Jene sais pas encore combien, certainementquelques minutes. Hazard peut évoluerÉPINGLÉUn numéro10Si les spécialistes ont depuis longtemps noté le nom d’Eden Hazard, le publicle connaît peu. Petit (1,70m), il est de la race des dribbleurs, des provocateurs(“j’aime percuter balle au pied”), ce dont la Belgique ne dispose pasvraiment. “On n’a pas besoin d’être grand à mon poste”, rigole-t-il. Si au départ,c’est un meneur de jeu, il peut également évoluer sur les ailes offensives oucomme n°9½, à la manière de Marc Degryse. “Lille me protège. Le coach ne metitularisera pas à Marseille pour ne pas brûler les étapes.” Si le Brainois a déjàsuscité moult commentaires positifs de la part des scouts du FC Barcelone,d’Arsenal ou de Manchester United, il se sent toujours bien à Lille où, dimanchematin, ses agents ont discuté avec la direction d’un nouveau contratportant jusqu’en 2012. (Th.B.)comme deuxième attaquant ou comme médianoffensif, il a d’énormes qualités. On lesuit déjà depuis longtemps, et je l’avais vuà l’œuvre avec l’équipe nationale des -17ans. Il était important de ne pas attendretrop longtemps avec lui.”Il peut compter, pour son intégration,sur Kevin Mirallas. “A Lille, je l’avais prissous mon aile. J’aime vraiment ce garçonqui a un grand avenir. Depuis mon départdu Losc, je continue de l’encourager, glissele Stéphanois. Tous l’ont bien accueilli.Daniel Van Buyten, particulièrement, aessayé de l’encadrer un maximum. J’espèreque le coach le laissera s’exprimer. AEden de bien travailler pour que cette premièreen appelle d’autres. Mais laissonsluile temps de mûrir.”Wesley Sonck constatait à propos dunouveau cadet du groupe : “On ne joue pasen Ligue 1 à 17 ans, parfois comme titulaire,si on n’a pas vraiment quelquechose.”Huysegems, Simaeys et Overmeire rejoignentégalement le noyau, puisque plusieursjoueurs sont incertains. Il s’agit deKompany, Defour, Stijnen, Mirallas etHaroun. Bailly (dos) a déjà été remplacépar Renard.Y.T. et Th.B.© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.PHILIPPE CROCHET/PHOTONEWS


FootballLegearpeuttriplersonsalaireHier, au Stade Jan Breydel,Legear avait répété ses intentionsde partir au Dinamo.“Je veux partir en janvier.Je ferai tout pour. J’espère qu’Anderlechtm’aidera et ne me bloquerapas. J’ai toujours toutdonné pour le club, j’ai un grandrespect pour Herman Van Holsbeeck.Je compte sur sa courtoisie.”Lorsque nous confrontionsLegear avec le prix demandé parAnderlecht, celui-ci soupirait.“Six millions, c’est beaucoup.Deco a été transféré à Chelseapour 10. Ce n’est pas parce queFellaini a rapporté 20 millions,que tout joueur belge partirapour des sommes exorbitantes.”Le montant exact de son salaire– 1,25 million € – Legear nel’avait pas annoncé. “C’est beaucoup,et c’est du net. Je tripleraismon salaire net. Un tel salaire nese refuse pas.”Combien de chances se donnet-ilde signer à Moscou ? “100 pcsi les clubs trouvent un accord. Et60 pc qu’ils s’en sortent.” Et si cen’est pas le cas ? “Je serais encoremotivé, Anderlecht reste le plusbeau club belge. Mais je ne seraispas le premier joueur qui resterait,et qui partirait pour unetoute petite somme par après.”Y.T.S P O R T SFootball - DIVISION 1QuelavenirpourMbokani?w L’attaquant congolais duStandard, en pleine confiance,empile les buts.w Très courtisé, “Dieu”envisage de partir en janvieren cas d’offre alléchante.M Face à Séville, en Coupe UEFA, Mbokani était une nouvelle fois décisif.Dans le creux après sonretour de sélection avecla RD Congo, DieumerciMbokani respireà nouveau la grande forme depuisune dizaine de jours. Un butdécisif contre le FC Séville enCoupe UEFA, deux autres auGerminal Beerschot, un but inutileen Coupe de Belgique à Courtraiet encore un à Lokeren.“Je suis en forme”, constate“Dieu”. “Tant mieux pour moi etpour le Standard. Je veux marquerplus de buts que la saisonpassée. Mon objectif est de dépasserle cap des vingt réalisations.Oui, le titre de meilleur buteurfait partie de mes objectifs.”Pour atteindre son but personnel,le “goleador” congolais devrarester à Sclessin jusqu’au termede la saison. Ce qui n’est pas encoreacquis.“Je veux aider le Standard.Jusqu’en juin ou jusqu’en janvier,si j’accepte une offre. Plusieursclubs sont intéressés maisje ne prendrai en considérationque celles émanant d’Espagne,d’Allemagne ou d’Angleterre. Jepartirai peut-être à la trêve. Je feraile point en janvier.”Reste que pour quitter le Standardau mercato hivernal, lemeilleur buteur rouche sous contratà Sclessin jusqu’en juin 2013devra obtenir son bon de sortieauprès de la direction liégeoise.Or ce n’est plus un secret : le Standardsouhaite obtenir une indemnitéde transfert record enéchange de sa perle noire. Sansune offre bien supérieure à20 millions d’euros, “Dieu” resteradonc. Jusqu’en juin au moins.David De MyttenaereJIMMY BOLCINA/PHOTONEWSFootballFenerbahçeveut Lucas BigliaFENERBAHÇE AIMERAITTRANSFÉRER LUCAS BIGLIA.Le club, qui cherche un remplaçantà Mehmet Aurelio, connaîtl’Argentin depuis le tour préliminairede Ligue des Champions,disputé l’été dernier contre Anderlecht,et a continué à tenir lemédian défensif à l’œil. L’entraîneur-adjointdu Fener s’estrendu en personne au Parc Astrid.Ses dirigeants songeraientmême à faire une offre pour lejoueur lors du mercato hivernal.“Nous savons que Fenerbahçe estintéressé”, a confirmé HermanVan Holsbeeck. La presse d’Istanbulaffirme que ce n’est pas lapremière touche de Biglia enTurquie : “Trabzonspor était intéressémais le prix du joueur, au-delàdes huit millions d’euros, l’a refroidi”.Fenerbahçe a plus demoyens que Trabzon. Reste à savoirsi une aventure là-bas tenteraitle joueur : Biglia n’a jamais cachéqu’il rêvait de l’Espagne. Cen’est en tout cas pas la premièrefois que l’Argentin est concernépar des rumeurs de départ. Cetété, tout le monde à Anderlechts’attendait à voir Biglia rejoindrela prestigieuse “Liga” maisaucune offre décente n’est arrivéesur la table. (B.D.)En très brefEN CYCLISME, Riccardo Riccoa fait appel lundi devant Tas de sasuspension de deux ans pourdopage après son contrôlepositif à l’EPO lors du dernierTour de France. (AFP)Offrez-vous les outils de Lionel Rigoletdu “Comme Chez Soi”.Du 11 octobre au 29 novembre 2008, offrez-vous chaque semaine le savoir-faire de Lionel Rigolet.Découpez quotidiennement vos timbres et offrez-vous un des magnifiques couteauxutilisés et recommandés par Lionel Rigolet du “Comme Chez Soi”.Ce samedi 22, votre aiguiseur:3 timbres + 5,95€ chez votre libraire.Disponible dans tous les points de vente (excepté grandes surfaces) l dans la limite des stocks disponibles : offre soumise à conditions lwww.lalibre.be/couteaux l Avis aux abonnés: offre spéciale pour vous sur www.lalibre.be/couteaux l Offre sans obligation d’achat.Les timbres sont disponibles gratuitement sur simple demande écrite formulée à “Opération couteaux Libre/DH, 79 rue des Francs à 1040 Bruxelles”. Merci de joindre une enveloppe adressée et timbrée.L A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 43© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


Voile/Vendée GlobeLe Pot-au-Noirpour redistribuerles cartes ?PAS DE RÉPIT POUR LES CON-CURRENTS DU VENDÉEGLOBE ! Après le passage des îlesdu Cap Vert, théâtre d’une passed’arme entre les trois leaders.Dans la nuit de dimanche à lundi,Jean Le Cam avait brièvementpris la tête mais hier soir, LoïckPeyron avait repris son bien. Lesdeux briscards sont accompagnéspar Sébastien Josse (BT), enembuscade depuis le départ desSables. Les positions ne devraientplus bouger jusqu’au passagedu Pot-au-Noir où l’onpourrait assister à un regroupementgénéral. Pourquoi ? 1.Parce que dans cette zone oùvents et courants ont tendance às’annuler, les premiers vont seretrouver plantés et vont voir lepeloton de chasse fondre sureux. 2. Parce que les leaders vontnaturellement “essuyer les plâtres”pour des poursuivants quipourront affûter leur tactique.Comme les sources météorologiquesdivergent, ce passage duPot-au-Noir ressemble à unebouteille à encre. (Ch. Bl.)Coville à l’assautde l’Everestde JoyonC’EST CE MATIN QUE DEVAITS’ÉLANCER THOMAS COVILLE(sous réserve d’un revirementmétéorologique) dans sa tentativede battre le record autourdu monde en solitaire de FrancisJoyon (57 jours, 13 heures,…).D’après ses quatre routeurs,Thomas Coville bénéficieraitd’une fenêtre qui devrait lui permettred’atteindre l’Equateur enmoins de 7 jours à partir deBrest. Le maxi-trimaran Sodeb’Ode Coville est théoriquementplus puissant que l’Idec deJoyon, reste la résistance del’homme, la météo et les fortunesde mer, des paramètres impossiblesà planifier dans uneaventure au long cours. Pourl’anecdote, Thomas Coville devraremonter toute la flotte duVendée Globe pour arriver à sesfins. Outre le matériel (trimarande 32 mètres contre monocoquesde 18,28 mètres), ThomasCoville sera “routé” en permanencepar des spécialistes de lamétéo, ce qui est interdit sur leVendée Globe où les skippers se“contentent” de fichiers météorologiquesspécialisés disponiblessur la toile. (Ch. Bl.)Retrouvez tousles résultats et toutesles analyses dela saison de HockeySurfez vite surwww.lalibre.be/hockey44 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U ES P O R T STennisLe“Djoker”insaisissablew Jeune talent, Novak Djokovicn’a guère tardé à se faire unnom sur le circuit ATP.w A la poursuite de Nadal etFederer, le Serbe n’a qu’unobjectif : la couronne mondiale.PORTRAITJULIEN LEPEERJuin 2006, Paris. La terrebattue de Roland Garrosse laisse une fois encoredominer par un Majorquinau sang chaud. Mais, cette année-là,l’arène dans laquelle letorero Nadal plante banderillesur banderille, sera également lethéâtre de l’éclosion d’un nouveautalent. Combatif, expressif,un jeune droitier fait preuve d’uncourage et d’une envie communicatifs.Le public français s’entichedu Serbe, déjà charismatique,qui, en une quinzaine, passerade Novak à Djokovic.Si la folle aventure dans laville lumière prend fin en quartsde finale, contre “Rafa”, le maîtredes lieux, “Nole” franchit alorsun palier important. A seulement19 ans, le natif de Belgradea démontré qu’il possédait toutesles qualités pour rivaliser auplus haut niveau après avoir éliminédeux spécialistes de la surfaceécarlate, Horna et Gonzalez,et deux joueurs renommés, Haaset Monfils.Véritable révélation aux yeuxdes amateurs, Novak Djokovic,n’a finalement fait que confirméce qu’en pensaient les spécialistes.Le Serbe n’a pas atteint untel niveau par hasard : dès l’âgede quatre ans, ce fils de skieurss’éveille aux joies du tennis. Douéet passionné, il rejoint, à douzeans, l’Académie “Nikki Pilic” àMunich. Sur les traces de l’ancienchampion yougoslave, le jeunetalent ne tarde pas à percer.Le Bon, la Brute et le TruandProfessionnel en 2003, il effectueune ascension vertigineuse,passant de la 188 e place mondialeau début 2005, à la 78 e , unan plus tard. L’année 2006 luipermet d’éclater complètement.Djokovic remporte trois titres ettermine la saison au 16 e rang.Désormais, l’aîné de trois garçonss’est érigé en principal rivaldes deux ténors des courts, Nadalet Federer. Pourtant, Djokovica dû se frayer un chemin pourparvenir à contrer la puissanceherculéenne de l’Espagnol et lasouplesse du Suisse. Aux coupsde boutoirs de “Rafa” ainsi qu’autoucher de Roger, Novak a répondupar la roublardise. En effet,sa ruse, hautement facilitéepar sa maîtrise de tous les coupsdu tennis, est devenue sa marquede fabrique. C’est d’ailleursson esprit malin, associé à un humourcorrosif, qui lui a valu lesurnom de “Djoker” – contractionde Djokovic et Joker (blagueuren anglais).Insaisissable sur les courts,ses imitations d’autres joueursont fait le tour du monde. Des mimiqueshautaines de Sharapovaaux gestes rituels de Nadal, toutle gratin du tennis en prend pourson grade, au grand bonheurd’un public acquis, dans sagrande majorité, à sa cause.Mais au-delà de son pouvoircomique, et de la distance qu’ilpeut sembler prendre par rapportà des rendez-vous de premierordre, le numéro trois mondialse révèle avant tout un travailleurappliqué. Depuis 2006,il a fait de la couronne planétaireson objectif avoué. Barré pardeux tennismen d’exception, NovakDjokovic se rapproche continuellementde son rêve.Brillant en 2007 (quatre titres,dont deux Masters Series),le trublion des courts a réaliséProgramme et résultatsBASKET-BALLn Division 1Charleroi - AlostM Capable de toutes les fantaisies, Djokovic a conquis une grande partie du public.une saison 2008 remarquable,inscrivant à son palmarès unpremier tournoi du Grand Chelemet une première MastersCup. Aujourd’hui à dix points deFederer, Djokovic peut envisageren 2009 de s’emparer du trône.Novakasespetitssecretsw Le Serbe s’est adjugé le Masters de Shanghaigrâce, avant tout, à un état de fraîcheursupérieur à celui de ses adversaires.TENNISEncore devra-t-il imposer sa loiau duo qui domine le tennis mondialdepuis plusieurs années,mais aussi, gérer et tempérer lesardreurs de jeunes loups, qui, àl’instar d’Andy Murray, peuventvenir jouer les trouble-fête. n© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.Ma 20h30n Classements ATPATP: 1. (1) Rafael Nadal (Esp) 6675 points; 2.(2) Roger Federer (Sui) 5305; 3. (3) NovakDjokovic (Ser) 5295; 4. (4) Andy Murray (G-B)3720; 5. (5) Nikolay Davydenko (Rus) 2715; 6.(7) Jo-Wilfried Tsonga (Fra) 2050; 7. (9) GillesSimon (Fra) 1980; 8. (6) Andy Roddick (E-U)1970; 9. (8) Juan Martin del Potro (Arg) 1945;10. (10) James Blake (E-U) 1775; 11. (11) DavidNalbandian (Arg) 1725; 12. (12) David Ferrer(Esp) 1695; 13. (13) Stanislas Wawrinka (Sui)1510; 14. (14) Gaël Monfils (Fra) 1475; 15. (15)Fernando Gonzalez (Chili) 1420; 16. (16) FernandoVerdasco (Esp) 1415; 17. (17) RobinSöderling (Suè) 1325; 18. (19) Nicolas Almagro(Esp) 1270; 19. (18) Igor Andreev (Rus)1245; 20. (20) Tomas Berdych (Tch) 1215;...OMNISPORTSNovak Djokovic (ATP 3) s’est mis dans lesmeilleures dispositions pour assouvir sonrêve d’atteindre un jour la place de numéroun mondial en ayant remporté le Masters à Shanghai.Le Serbe, 21 ans, s’est rapproché à 10 pointsdu deuxième rang occupé par Roger Federer aprèsavoir clos de manière impériale une année qui l’avu confirmer son accession au plus haut niveauavec un premier titre dans une levée du GrandChelem, à l’Australian Open, en janvier.“Cela a été une année fantastique”, s’exclama-t-ilau moment de quitter l’enceinte du Qi Zhong Stadiumde Shanghai. “Je termine la saison comme jel’ai commencée, par une grande victoire, et cela vame donner un fameux coup de fouet pour la suite dema carrière. La Serbie a pris goût aux places de n°1(NdlR : avec Ivanovic, Jankovic et Zimonjic en double).Je vais donc devoir y faire quelque chose…”Tout est bien qui finit bien, en réalité, pour NovakDjokovic, qui n’avait plus réussi à décrocher lemoindre titre depuis le tournoi Masters Series deRome, au mois de mai, et n’avait pas brillé dans lestournois indoor d’automne. Le médaillé de bronzedes Jeux à Pékin, cela dit, aura bien géré de mainde maître l’apothéose de l’année en faisant en sorted’y arriver le plus frais possible, contrairement àplusieurs de ses rivaux.“L’année dernière avait été une expérience très difficile.Non seulement, je n’avais pas gagné un match,mais je n’avais même pas pris un seul set ! Ne compteztoutefois pas sur moi pour vous dévoiler les secretsde ma récupération”, sourit-il, “mais j’admets que jeme suis surpris moi-même. J’étais sceptique aprèsma demi-finale (NdlR : gagnée 7-5 au troisième setcontre Gilles Simon), mais....”Novak Djokovic n’était, d’ailleurs, peut-être pas lemeilleur joueur à Shanghai, mais Andy Murray(ATP 4), qui semblait le plus fort, a payé cher sa vengeancepersonnelle vis-à-vis de Roger Federer (ATP2). Bref, le plus roublard a gagné en Chine afin de venirs’installer fermement dans la lutte pour la suprématiemondiale. Voilà qui promet pour la saison2009 !Serge Fayatn Sportif et Sportive Belgede l’année 2008LES NOMINÉSSportif:: Kevin Borlée (athlétisme), Stijn Devolder(cyclisme) et Sven Nys (cyclisme)Sportive: Kim Gevaert (athlétisme), Tia Hellebaut(athlétisme) et Ann Wauters (basket)Espoir: Jan Bakelants (cyclisme), Elise Matthysen(natation) et Yanina Wickmayer (tennis)Équipe: relais 4x100m dames (athlétisme),relais 4x400 m messieurs (athlétisme), équipeolympique (football).OLIVER WEIKEN/EPA


R É G I O N SEN VUE“DeMorgen”etsesprixeuropéensLe quotidien “De Morgen” a reçu quatre prix lors du EuropeanNewspaper Design Awards, a fait savoir lundi “De Morgen”. Lequotidien s’est distingué parmi 250 titres lors de sa couverture dela crise financière, et avec notamment “De Morgen Magazine”, etle supplément “Zeno”. Une des raisons du succès est la techniqued’impression innovante, à savoir off-set sans eau sur les nouvellespresses au centre Eco Print de Lokeren.Le fondateur du prix, Norbert Küpper, souligne également ledesign et par exemple la typographie. Il pointe aussi la manière decouvrir la crise bancaire. (Belga)LE CHIFFRE392 000Escroc sous les verrousLe tribunal correctionnel de Tongres a condamné, lundi, unancien gérant indépendant d’une agence bancaire de Tongres àune peine de prison de 2 ans et à une amende de 5 500 euros,pour une escroquerie de grande ampleur. L’homme s’est renducoupable, de 2005 à 2006, de plusieurs méfaits : faux,escroquerie et détournement. Au total, il a escroqué ses clientsà hauteur de plus de 392 000 euros. (Belga)L’HISTOIRETravauxàlagaredeZaventemLes travaux à la gare ferroviaire de Zaventem, dont la premièrephase sera consacrée aux nouveaux quais le long de laSpoorwegstraat, débuteront le 3 décembre. Le 3 mars 2009commencera ensuite la construction de la nouvelle gare. Lestravaux devraient être achevés pour la fin de l’année prochaine. Lenouveau bâtiment, qui aura une structure métallique et serahabillé de verre, accueillera les guichets, les sanitaires, desascenseurs et des emplacements couverts pour vélos. Les quaisseront modernisés et équipés d’un auvent de 50 mètres. (Belga)Molenbeek-Saint-JeanUneprécaritédeplusenplusprécocew Le nombre de jeunesse tournant vers le CPASde Molenbeek augmente.w Inquiétant car la communea l’habitude d’anticiperla tendance régionale.w En visite, Marie Arenaa tenu à rappeler l’importancede la “solidarité fédérale”.M Le CPAS de Molenbeek doit faire face à de nouvelles formes de pauvreté. Les jeunes faisant appel au centre sont nombreux...JOHANNA DE TESSIÈRESAlors que la récessionéconomique s’installelentement mais sûrementen Europe, sespremiers soubresauts se sontdéjà fait ressentir au CPAS (Centrepublic d’actions sociales) deMolenbeek-Saint-Jean. Cela faitmême plusieurs mois que lesdossiers affluent sur les bureauxdes assistants sociaux molenbeekoisqui se disent “préoccupés”par cette situation.Du 1 er janvier 2008 au30juin2008,leCPASaainsienregistré569 nouvelles demandesd’aide. “Parmi celles-ci, 56 personnes,soit 10pc, venaient d’être excluesdu chômage, explique ChristianMagérus,présidentducentre.Etbeaucoupontmoinsde25ans.”Des chiffres qui selon le présidentdu CPAS confirment un phénomèneeuropéen: “Non seulementla précarité augmente maisellecommencedeplusenplustôt.”Et si au niveau régional, onparle d’une augmentation de5,29pc du nombre de bénéficiairesdu Revenu d’intégration minimal(entre janvier 2007 et janvier2008), ce chiffre passe a plusde 10pc dans la commune del’ouest de Bruxelles. Ils sontainsi passés de 3148 à 3441 entrele 1 er janvier et le 30 juin derniers.“Nous savons que Molenbeekest une sorte de précurseuren la matière, explique TinaMartens, la secrétaire du CPAS.Ce qui arrive dans notre centre sereflète en général un an aprèsdans les autres CPAS bruxellois.”Selon les responsables molenbeekois,un nouveau type de pauvretéest apparu. “Nous avons affaireà un “public” différent d’il ya dix ans, explique Agnès Vandenbosch,assistante sociale enchef. Il y a une pauvreté “évolutive”qui englobe une plus largepartie de la population confrontéeà l’endettement en matière desoins de santé, de logement ou defacture énergétique.”Face à ces nouvelles formes deprécarité et des situations deplus en plus “complexes”, leCPAS a appris à faire face. “L’assistantsocial doit désormais devenirun spécialiste, reprendAgnès Vandenbosch. C’est le casnotamment dans le domaine dela médiation de dettes. Mais malgrécette spécialisation, il fautgarder comme ciment notre rôled’acteur de première ligne.”Les initiatives ne manquentpas: service “Cap Jim”, créé pourfavoriser l’intégration socialedes moins de 25 ans ou encore leprojet d’économie sociale “Déma-R-âges”,qui cible la remise enétat de meubles récupérés lorsquedes personnes âgées quittentleur bien. Ces meubles sont redistribués,une fois remis en état,aux usagers du CPAS.“Un des plus performants”Des projets qui ont visiblementimpressionné Marie Arena(PS), la ministre de l’Intégrationsociale, en visite, ce lundi, au seindu centre molenbeekois. “Un desCPAS les plus performants duRoyaume”, se félicite le bourgmestrePhilippe Moureaux (PS).Et la ministre de regretter qued’autres CPAS aient une “lecturedifférente” de la législation, notammenten ce qui concernel’aide médicale d’urgence pourles personnes en situation irrégulière.“La solidarité communalea ses limites: elle doit aussi s’appliquerauniveaufédéral”,reprend laministre qui veut augmenter lesmoyens des CPAS les plus “actifs”.“C’est en incitant les communesque nous obtiendrons desrésultats.”Pour Marie Arena, il existe unautre problème de taille à Bruxelles:la ghettoïsation de certainsquartiers et le cloisonnementexistantentrelesdifférentescommunes.“Une récente étude de mobilitéà Bruxelles le démontre: trèspeu de jeunes sortent de leur quartier”,expliquelaministre.Avec un taux de chômage recordde 40pc chez les moins de25 ans, on comprend pourtantl’importance de cette mobilitépour les jeunes Molenbeekois.Raphaël MeuldersSocialL’appeld’hiverdeMédecinsduMondew L’ASBL est à la recherche demédecins et infirmièresbénévoles.Depuis près de 9 ans, “Médecinsdu Monde” soigneles sans-abri à Bruxelles.Ces soins sont dispensés auCASU (Centre d’Action SocialeUrgente) par une quinzaine demédecins bénévoles. Tout au longde l’année, et surtout en hiver,cette aide s’avère primordialepour les personnes vivant dans larue. “Médecins du Monde” lanceun appel aux médecins généralisteset aux infirmier (ère) s prêts àrenforcer son équipe. “Parcequ’un nombre plus élevé de bénévolespermettra d’offrir davantagede consultations”, expliquet-onau sein de l’organisation…“Vivre dans la rue entraîne de gravesconséquences sur la santé physiqueet mentale, explique “Médecinsdu Monde” dans un communiqué.La précarité, le stress, lemanque de sommeil et la mauvaisealimentation sont à lasource de nombreux problèmes desanté. Les personnes à la rue présententainsi plus fréquemmentque les autres patients des traumatismesliés à la violence, des infectionsORL et respiratoires, despathologies dermatologiques, destroubles psychiatriques (dépression,…)”.L’exclusion entraîneraitaussi de fortes souffrances psychiqueset renforce les troublesmentaux. “La plupart du temps,la complexité des démarches administrativesconstitue un freinpour ces personnes désocialiséesqui ne se tournent plus vers le systèmeclassiquedesoins”.Conscientes de cette situation,les équipes de médecins bénévolesde “Médecins du Monde” serendent au devant des plus démuniset leur fournissent dessoins jusqu’à ce que les servicesde santé institutionnels prennentle relai. En 2006, les 10 généralistesbénévoles de Médecinsdu Monde ont assuré 1700consultations. En 2007, les médecinsétaient au nombre de 15et ont offert 10 consultations parsoirée, 198 soirs sur l’année. Soit1980 consultations.Pour poursuivre cette mission,“Médecins du Monde” invite toutmédecin généraliste à rejoindrel’équipe actuelle de médecins bénévoles.Dans le cadre de sa priseen charge renforcée au sein dudispositif hivernal du CASU,l’ASBL recherche également desinfirmier (ères) s bénévoles prêtsà s’engager auprès des sans-abri,une ou plusieurs fois par mois.R.M.w Infos : Isabelle Poplemont (chargée desressources humaines) au 02.648.69.99 ou Emailrh@medecinsdumonde.be.MobilitéLeContratRégion-JCDecauxsuspenduw LeConseild’Etat,saisiparleconsortiumStib-ClearChannelstatuerale20novembre.Le tribunal des référés deBruxelles a interdit à laRégion de Bruxelles-Capitale,vendredi, dans une ordonnanceconnue depuis lundi seulement,de notifier la décision d’attributiondu marché Cyclocity àla société française JCDecaux.Sans cette notification, le contratn’est pas conclu. La motivationde l’ordonnance n’est pas encoreconnue. L’opération Cyclocity,déjà en cours sur le territoire dela Ville de Bruxelles et conclueentre celle-ci et la SA JCDecaux,prévoit l’extension de l’installation,à divers endroits de la Capitale,de stations de location devélos à des prix particulièrementavantageux pour les amateurs.Le projet permet aux cyclistesd’emprunter un vélo dans une stationde la Région bruxelloise et dele déposer plus tard, dans une des399autresstationsdelaRégion.La presse a annoncé, la semainedernière, que la conventionétait conclue entre la Régionde Bruxelles-Capitale et la SAJCDecaux.Cependant, le consortiumStib-Clear Channel-Tansdev-Pro-Vélo n’a pas accepté d’avoirperdu le marché au profit de lafirme française et a saisi le Conseild’Etat, qui statuera le 20 novembreprochain, ainsi que le tribunaldes référés de Bruxellesqui a tranché vendredi dernier.(Belga)L A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 45© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


BrugesCarrefour : leSetca approuve leprojet d’accordAPRÈS LA CNE, LE SYNDICATSOCIALISTE SETCA a approuvéà son tour lundi le projet d’accordsocial conclu la semainedernière avec la direction dugroupe de distribution Carrefouret relatif aux conditions socialesdu personnel du nouveauCarrefour de Bruges. Les déléguésdu SETCa ont approuvé letexte du projet d’accord social“à une très grande majorité”. Pourrappel, le front commun syndicalavait mené des actions de fermeturede magasins pendant plusieurssemaines pour protestercontre la volonté de la directionde Carrefour d’appliquer unecommission paritaire (202.01)moins favorable aux travailleursdu nouveau magasin de Brugesque la commission paritaire(312) en vigueur dans les autreshypermarchés du groupe. Lessyndicats redoutaient “un précédent”.Concrètement, l’accordsocial prévoit notamment un régimede travail de 35 heures et de5 jours par semaine ainsi qu’unerémunération revue à la haussepour les heures de travail prestéesaprès 18 heures ou le dimanche.“On a atteint nos objectifs,c’est-à-dire que Carrefour acceptede rentrer dans les standardsde la grande distribution. C’est unaccord qui nous paraît suffisammentcorrect pour qu’on l’accepte”,a résumé la vice-présidente duSETCa, Myriam Delmée, aucours d’une conférence depresse à l’issue du vote des militantsdu SETCa. M me Delmée estégalement revenue sur le contextede “provocation” et de “judiciarisation”qui a entouré le conflitsocial au sein du groupe dedistribution.“Carrefour a utilisé des armes qu’iln’avait jamais utilisées jusqu’à présentpour briser le mouvement degrève”, a-t-elle dit, en faisant référence,entre autres, aux recourspar la direction de Carrefourà des ordonnances de justiceet à des huissiers pourcontrer les piquets de grève syndicaux.“Cela va laisser des tracesdans la concertation sociale à venir”,a-t-elle ajouté, estimant quel’image de Carrefour avait étéécornée. (D’après Belga)R É G I O N SRégionLeMRopposéàlahausseduprixdel’eauw La fédération bruxelloise duPS avait affirmé l’inverse jeudi.w Pour le MR, le gouvernementactuel a désinvestidans le réseau bruxelloisd’assainissement des eaux.Le MR est opposé à touteaugmentation des tarifsde l’eau en Région bruxelloisequi irait au-delà del’indice santé, a-t-il fait savoirlundi, s’étonnant de “la désinformationselon laquelle il voudraitaugmenter le prix de l’eau”.La fédération bruxelloise duPS avait affirmé à la fin de la semainedernière qu’elle n’accepteraitpas la proposition d’augmentationdes tarifs de l’eau formuléeau bureau del’Intercommunale Bruxelloisede Distribution d’Eau par sonprésident, M. Martroye de Joly(MR). Par les voix de la présidentedes libéraux bruxellois,Françoise Bertieaux, et du député-bourgmestreDidier Gosuin,le MR a précisé lundi qu’une“note technique rédigée par Vivaqua”et demandant une augmentationdu prix de l’eau surbase d’un constat de gestion,avait été “présentée à titre informatif”au Bureau de l’IntercommunaleBruxelloise de Distributiond’Eau (IBDE).” Mais le présidentMR Jacques Martroye y aclairement rappelé la position duMouvement Réformateur : austade actuel, il est totalementhors de question de prévoir touteaugmentation du prix de l’eauau-delà de l’indice santé”, ont-ilssouligné.Selon les deux chefs de file duMR, principale formation de l’oppositionen Région bruxelloise,“depuis le début de la législature,le gouvernement PS-CDH-Ecolode la Région bruxelloise a désinvestidans le réseau bruxelloisd’assainissement des eauxM Le MR est opposé à toute augmentation des tarifs de l’eau en Région bruxelloise qui irait au-delà de l’indice santé(égouts, collecteurs, etc), obligeantl’IBDE à emprunter, et àpasser des conventions pour destravaux non prioritaires.“Inacceptable”“Et aujourd’hui, ce serait auconsommateur et aux communesd’assumer cette inconséquence,via une augmentation du prix del’eau, ce qui est totalement inacceptable”,ont-ils commenté.D’après eux, sans action régionaleclaire pour affecter de véritablesmoyens pour la réparationdes égouts bruxellois, “tout resteraen stand-by”.Jeudi dernier, la fédérationbruxelloise du PS s’est dite“consciente des équilibres budgétairesà prendre en considérationpour le service de distributiond’eau et disposée à accepter l’applicationd’une indexation duprix de l’eau. Mais celle-ci ne doitpas concerner les ménages qui neconsomment pas plus que le volumed’eau de la première tranchede la tarification solidaire, àsavoir le bon cinquième des ménagesque cette tarification solidairevise précisément à protéger”,avait-elle insisté.Les socialistes bruxellois défendenten outre, pour ces ménages,une diminution de la redevanced’assainissement communal.Le PS demande aussi l’instaurationd’une tarification solidaireou de tout mécanisme capabled’atteindre les mêmes objectifsde prise en compte de lasituation des consommateurs àfaible revenu, au sein de laSBGE, la société régionale compétentepour l’assainissementrégional des eaux usées.Enfin, le PS bruxellois estimeque les rénovations d’espaces dela ville en dessous desquels la vétustédes réseaux de distributionet/ou d’assainissement est à cejour connue devaient être programméspar priorité, avait encoreindiqué le bureau de sa fédérationbruxelloise. (Belga)BAUWERAERTSCINEMAANVERSw AnverswCartoon'sBienvenue chez les Ch'tisE.A., VO s.t. Nl,l S.: Ma.: 18h00.ElegyE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 22h15.Entre les mursE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:15h30, 20h00.GomorraE.N.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 22h00.HungerE.N.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 16h00,20h00.Lake TahoeE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 18h15.Le Silence de LornaE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:18h00.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 16h15, 20h00, 22h20.E Kaasstraat, 4-62000 Antwerpen & 03 232 96 32wMuHKA_mediaElE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 19h00.Hotel Very WelcomeE.A., VO s.t. Nl, l S.:Ma.: 20h30.Encore un fan du 13-13Les renseignements téléphoniquesE Waalsekaai, 472000 Antwerpen & 03 242 93 57wUGC AntwerpenHigh School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 11h00, 13h15, 15h30,17h45, 20h00, 22h15.How To Lose Friends & Alienate PeopleE.A.,VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 11h00, 13h15,15h30, 17h45, 20h00, 22h15.HungerE.N.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 11h00,13h15, 15h30, 17h45, 20h00, 22h15.L'Echange E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 11h00,14h00, 17h00, 20h00; Ma.: 13h00, 16h00, 19h00,21h45.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:11h00, 13h15, 15h30, 17h45, 20h00, 22h15.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 12h00, 14h30, 17h30,20h00, 22h15; Ma.: 11h00, 13h30, 16h00, 18h30,21h00.Mamma Mia!E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 11h00,13h15, 15h30, 17h45, 22h15; Ma.: 20h00.Mesrine : L'ennemi public n°1E.A., VO s.t. Nl,l S.: Ma.: 20h00.utilesMy Best Friend's GirlE.A., VO s.t. Nl, l S.:Ma.: 11h00, 13h15, 15h30, 17h45, 20h00, 22h15.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:11h00, 13h15, 15h30, 17h45, 20h00, 22h15; Ma.:12h00, 14h15, 16h30, 18h45, 21h00.Sex DriveE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 11h00,13h15, 15h30, 17h45, 20h00, 22h15.Tonnerre sous les tropiques E.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 11h00, 13h00, 15h00, 17h00, 20h00,22h15.TranssiberianE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 11h00,13h15, 15h30, 17h45.Un mari de trop E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:11h00, 13h00, 15h00, 17h00, 19h30, 22h00.Vicky Cristina BarcelonaE.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 11h00, 13h00, 15h00, 17h00, 19h30,21h30.E Van Ertbornstraat 172018 Antwerpen & 0900 10 440wMetropolisAnubis - Het pad der 7 zondenE.A., VO, l S.:Ma.: 14h15, 14h45, 16h45, 17h15.Avanak KuzenlerE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:14h15, 16h45, 19h45.Course à la mort E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:19h45, 22h15.ElegyE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 22h15.Hellboy 2: les légions d'or maudites E.A., VOs.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VN, l S.: Ma.: 14h15, 16h45.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h45, 17h15, 19h45.How To Lose Friends & Alienate PeopleE.A.,VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15, 16h45,19h45, 22h15.Kung Fu PandaE.A., VN, l S.: Ma.: 14h15.L'Echange E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h00,17h00, 20h15, 22h15.L'Oeil du mal E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 17h15,20h15, 22h45.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:16h45, 20h15, 22h30.Le Chevalier noir E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:20h15.Les Chimpanzés de l'espace E.A., VN, l S.:Ma.: 14h15, 16h45.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 14h45, 17h15, 20h15,22h45; Ma.: 20h00, 22h30; Ma.: 16h45, 19h45,22h15.LosE.A., VO, l S.: Ma.: 20h00.Mamma Mia!E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15,19h45, 22h15.MartyrsE.N.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 22h15.Midnight Meat TrainE.N.A., VO s.t. Bil, l S.:Ma.: 22h15.My Best Friend's GirlE.A., VO s.t. Bil, l S.:Ma.: 14h45, 20h15, 22h30.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:14h45, 16h45, 17h15, 19h45, 20h00, 20h15,22h15, 22h30, 22h45.Sex DriveE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 22h30.Sinterklaas en het geheim van het groteboekE.A., VO, l S.: Ma.: 14h15, 16h45.Tonnerre sous les tropiques E.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 19h45, 22h15.TranssiberianE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 22h15.Un mari de trop E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:14h45, 20h15, 22h30.Vicky Cristina BarcelonaE.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 19h45, 22h15.Voyage au centre de la terre 3D E.A., VO s.t.Bil, l S.: Ma.: 14h15, 16h45, 19h45, 22h15.Wall-EE.A., VN, l S.: Ma.: 14h15, 16h45.E Groenendaallaan, 3942030 Antwerpen & 03 544 36 00w GeelwStudio GeelLa ZonaE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 20h00.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 20h00.Mamma Mia!E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 20h00.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:20h00.E Werft2440 Geel & 014 58 74 07w HerentalswCine LuxMamma Mia!E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 20h00.W. - l'improbable président E.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 20h00.E Zandstraat, 32200 Herentals & 014 28 60 00w MalineswUtopolis MechelenAnubis - Het pad der 7 zondenE.A., VO, l S.:Ma.: 14h30, 16h45.Hellboy 2: les légions d'or maudites E.A., VOs.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15, 16h45, 19h45, 22h15.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15, 16h45.How To Lose Friends & Alienate PeopleE.A.,VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h30, 16h45,19h45, 22h15.L'Echange E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15,17h00, 19h45, 22h30.L'Oeil du mal E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 16h45.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:19h45, 22h15.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 14h00, 16h45, 19h45,22h15.Mamma Mia!E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 19h45.Midnight Meat TrainE.N.A., VO s.t. Nl, l S.:Ma.: 19h45; Ma.: 22h15.My Best Friend's GirlE.A., VO s.t. Nl, l S.:Ma.: 16h45.Nights in RodantheE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:19h45.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:14h15, 16h45, 19h45, 22h15.Sex DriveE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 19h45,22h15.Tonnerre sous les tropiques E.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 22h15.Un mari de trop E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:19h45, 22h15.Vicky Cristina BarcelonaE.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 22h15; Ma.: 16h45.E Spuibeekstraat, 52800 Mechelen & 015 55 77 33w TurnhoutwUtopolis TurnhoutHellboy 2: les légions d'or maudites E.A., VO46 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U E© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


R É G I O N SCINEMAs.t. Bil, l S.: Ma.: 22h15.How To Lose Friends & Alienate PeopleE.A.,VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15, 16h45,19h45, 22h15.L'Echange E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15,17h00, 19h45, 22h30.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:22h15.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 14h15, 16h45, 19h45,22h15.OnceE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 20h00.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:14h15, 16h45, 19h45, 22h15.Sex DriveE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 22h15; Ma.:19h45.Un mari de trop E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:19h45, 22h15.E Graatakker, 992300 Turnhout & 014 43 03 54w ZwijndrechtwStudio RubensL'Oeil du mal E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 20h00.E Statiestraat 862070 Zwijndrecht & 03 254 10 21BRABANTFLAMANDw AarschotwUtopolis AarschotHigh School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 18h00, 20h30.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:18h00, 20h30.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 18h00, 20h30.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:18h00, 20h30.Sex DriveE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 18h00,20h30.E Demervallei, 43200 Aarschot & 016 56 05 55w DiestwStudio DiestCourse à la mort E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:20h00.Hellboy 2: les légions d'or maudites E.A.,VN, l S.: Ma.: 20h00.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 20h00.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 20h00.LosE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 20h00.Mamma Mia!E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 20h00.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:20h00.E Nijverheidslaan, 16-183290 Diest & 013 33 41 94 - 013 31 10 20w LouvainwKinepolis LeuvenAnubis - Het pad der 7 zondenE.A., VO, l S.:Ma.: 14h15, 16h45.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VN, l S.: Ma.: 14h45.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h45, 17h15.How To Lose Friends & Alienate PeopleE.A.,VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 19h45, 22h15.L'Echange E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15,17h15, 19h45, 22h30.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:22h30.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 14h15, 16h45, 19h45,22h15.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:14h15, 16h45, 19h45, 22h15.Vicky Cristina BarcelonaE.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 20h15, 22h30.Voyage au centre de la terre 3D E.A., VO s.t.Bil, l S.: Ma.: 14h45, 17h15, 20h15, 22h30.E Bondgenotenlaan, 145-1493000 Leuven & 016 31 96 00wStudio LeuvenChicken Tikka MasalaE.A., VO s.t. Nl, l S.:Ma.: 20h00.ElegyE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 17h45.GomorraE.N.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 17h30.HungerE.N.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 20h00,22h30.L'Echange E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 17h15,20h00, 22h30.Le Narcisse noir E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:22h30.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 17h30, 20h00, 22h15.E Burgemeesterstraat, 303000 Leuven & 016 22 56 67 - 016 300 700FLANDREOCCIDENTALEw BrugeswCine LibertyMamma Mia!E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 20h00.E kuiperstraat, 238000 Brugge & 050 33 20 11wCinema LumièreBienvenue chez les Ch'tisE.A., VO s.t. Nl,l S.: Ma.: 17h30.Die WelleE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 17h30.Entre les mursE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:20h30.Le Premier Jour du reste de ta vieE.A., VOs.t. Nl, l S.: Ma.: 20h30.Vicky Cristina BarcelonaE.A., VO s.t. Nl,l S.: Ma.: 17h30; Ma.: 20h30.E Sint Jacobsstraat, 368000 Brugge & 050 34 34 65w KnokkewBeverly ScreensEntre les mursE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:20h00.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 20h00.Manipulation E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 20h00.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:20h00.E Kongostraat8300 Knokke & 050 62 06 20w KoksijdewStudio KoksijdeBienvenue chez les Ch'tisE.A., VO s.t. Nl,l S.: Ma.: 17h30.Happy go luckyE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:20h00.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 17h30, 20h00.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 17h30, 20h00.LosE.A., VO, l S.: Ma.: 17h30; Ma.: 20h00.Mamma Mia!E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 20h00;Ma.: 17h30.Quantum of SolaceE.A., VN, l S.: Ma.: 17h30,20h00.E Ter Duinenlaan, 518670 Koksijde & 058 51 47 00w CourtraiwKinepolis KortrijkAnubis - Het pad der 7 zondenE.A., VO, l S.:Ma.: 14h15, 16h45.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VN, l S.: Ma.: 14h15, 16h45.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 19h45; Ma.: 14h15,16h45.How To Lose Friends & Alienate PeopleE.A.,VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15, 16h45,19h45, 22h15.L'Echange E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 13h45,16h45, 20h15, 22h00.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:19h45, 22h15.Les Chimpanzés de l'espace E.A., VN, l S.:Ma.: 14h45.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 14h15, 16h45, 20h00,20h15, 22h30.Midnight Meat TrainE.N.A., VO s.t. Bil, l S.:Ma.: 17h00.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:20h15, 22h30; Ma.: 14h15, 16h45.Sex DriveE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 22h30.TranssiberianE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 22h30.Un mari de trop E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:14h45; Ma.: 22h30.Vicky Cristina BarcelonaE.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 20h15.Voyage au centre de la terre 3D E.A., VO s.t.Bil, l S.: Ma.: 14h45, 17h15, 20h15, 22h30.E President Kennedy laan, 100a8500 Kortrijk & 056 26 66 66w OstendewCine RialtoBienvenue chez les Ch'tisE.A., VO s.t. Nl,l S.: Ma.: 20h00.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h30, 17h00.Import ExportE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:20h15.L'Oeil du mal E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 22h15.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:20h00, 22h15.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 14h30, 17h00, 20h00,22h15.Mamma Mia!E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 20h00.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:14h30, 17h00, 20h00, 22h15.Sex DriveE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 22h15; Ma.:14h30.Tonnerre sous les tropiques E.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 17h00.Un mari de trop E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:14h30, 17h00, 20h00, 22h15.E Langestraat, 398400 Oostende & 059 70 61 58FLANDREORIENTALEw AlostwFeestpaleisAnubis - Het pad der 7 zondenE.A., VO, l S.:Ma.: 18h00.My Best Friend's GirlE.A., VO, l S.: Ma.:20h30.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:18h00, 20h30.Sex DriveE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 18h00,20h30.E Vlaanderenstraat, 249300 Aalst & 053 21 40 48wPalace AalstHigh School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VN, l S.: Ma.: 18h00.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 20h30.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 18h00, 20h30.Mamma Mia!E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 18h00,20h30.Un mari de trop E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:18h00, 20h30.E Schoolstraat, 49300 Aalst & 053 71 01 06w GandwKinepolis GentAnubis - Het pad der 7 zondenE.A., VO, l S.:Ma.: 14h15, 16h45.Avanak KuzenlerE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:19h45, 22h15.Hellboy 2: les légions d'or maudites E.A., VOs.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15; Ma.: 17h15.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VN, l S.: Ma.: 14h15, 16h45.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15; Ma.: 16h45.How To Lose Friends & Alienate PeopleE.A.,VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h15, 16h45,19h45, 22h15.L'Echange E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h00,17h00, 19h15, 22h30.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:19h45, 22h15.Les Chimpanzés de l'espace E.A., VN, l S.:Ma.: 14h45, 17h15.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 14h00, 16h45, 19h45,22h15, 22h30.Mamma Mia!E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h45,17h15.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:14h15, 16h45, 19h15, 19h45, 22h15, 22h30.Sex DriveE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h45,17h15.TranssiberianE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 22h30.Un mari de trop E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:22h30.Vicky Cristina BarcelonaE.A., VO s.t. Nl,l S.: Ma.: 20h15, 22h30.Voyage au centre de la terre 3D E.A., VO s.t.Bil, l S.: Ma.: 14h15, 16h45, 19h45, 22h15.E Ter platen, 129000 Gent & 09 265 06 00wSphinxEntre les mursE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:19h45.L'Echange E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 19h45,22h30.Les Bureaux de DieuE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:19h45, 22h30.Le Silence de LornaE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:22h30.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 19h45, 22h30.Vicky Cristina BarcelonaE.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 20h00; Ma.: 22h30.E Sint Michielshelling, 39000 Gent & 09 225 60 86wStudio SkoopElegyE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 20h00, 22h30.Entre les mursE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:20h00, 22h30.GomorraE.N.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 22h30;Ma.: 20h00.HungerE.N.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 20h00,22h30.Mesrine : L'instinct de mortE.N.A., VO s.t.Nl, l S.: Ma.: 20h00.VinyanE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 22h30.E Sint Annaplein, 639000 Gent & 09 225 08 45w Sint-NiklaaswSiniscoopAnnie Leibovitz : Life through a lensE.A.,VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 20h00.Anubis - Het pad der 7 zondenE.A., VO, l S.:Ma.: 14h30.Hellboy 2: les légions d'or maudites E.A., VOs.t. Bil, l S.: Ma.: 22h30; Ma.: 17h00.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VN, l S.: Ma.: 14h30.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h30, 17h00, 20h00.How To Lose Friends & Alienate PeopleE.A.,VO, l S.: Ma.: 17h00, 20h00, 22h30; Ma.:14h30.L'Echange E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h30,17h00, 20h00, 22h30.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:20h00, 22h30.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 14h30, 17h00, 20h00,22h30.Mamma Mia!E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 17h00.My Best Friend's GirlE.A., VO s.t. Nl, l S.:Ma.: 22h30.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:14h30, 17h00, 20h00, 22h30.Sex DriveE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 22h30; Ma.:17h00.Tonnerre sous les tropiques E.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 17h00.Un mari de trop E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:20h00.E Stationsplein z/n9100 Sint-Niklaas & 03 765 00 10LIMBOURGw HasseltwKinepolis HasseltAnubis - Het pad der 7 zondenE.A., VO, l S.:Ma.: 14h15, 16h45.Avanak KuzenlerE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:14h15, 16h45, 19h45, 22h15.Course à la mort E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:22h15.How To Lose Friends & Alienate PeopleE.A.,VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h45, 17h15,20h15, 22h30.L'Echange E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 14h00,17h00, 20h15, 22h30.L'Empreinte de l'angeE.A., VO s.t. Nl, l S.:Ma.: 20h00.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:20h15; Ma.: 22h30.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 14h15, 16h45, 19h45,22h15.Mamma Mia!E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 20h00.Midnight Meat TrainE.N.A., VO s.t. Bil, l S.:Ma.: 22h30.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:14h15, 16h45, 19h45, 22h15; Ma.: 20h15, 22h30.Sex DriveE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 22h15.Sinterklaas en het geheim van het groteboekE.A., VO, l S.: Ma.: 14h15, 16h45.TranssiberianE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 22h15.Un mari de trop E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:19h45.Vicky Cristina BarcelonaE.A., VO s.t. Bil,l S.: Ma.: 19h45.Voyage au centre de la terre 3D E.A., VO s.t.Bil, l S.: Ma.: 14h15, 16h45, 19h45, 22h15.E Universiteitlaan3500 Hasselt & 011 29 86 00w LanakenwEuroscoop LanakenHellboy 2: les légions d'or maudites E.A., VOs.t. Nl, l S.: Ma.: 22h30.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 20h00.L'Oeil du mal E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 20h00.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:20h00, 22h30.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 20h00, 22h30.My Best Friend's GirlE.A., VO s.t. Nl, l S.:Ma.: 20h00, 22h30.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:20h00, 22h30.Sex DriveE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 20h00,22h30.Tonnerre sous les tropiques E.A., VO s.t. Nl,l S.: Ma.: 22h30.Un mari de trop E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:20h00, 22h30.E Europaplein3620 Lanaken & 089 73 10 88w LommelwUtopolis LommelHigh School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 18h00, 20h30.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:18h00; Ma.: 20h30.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 18h00, 20h30.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.:18h00, 20h30.Sex DriveE.A., VO s.t. Bil, l S.: Ma.: 18h00,20h30.E Adelbergpark, 23920 Lommel & 011 55 29 00w MaasmechelenwEuroscoop MaasmechelenAnubis - Het pad der 7 zondenE.A., VO, l S.:Ma.: 17h00.Hellboy 2: les légions d'or maudites E.A., VOs.t. Nl, l S.: Ma.: 22h30.High School Musical 3: Nos années lycéeE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 17h00, 20h00.How To Lose Friends & Alienate PeopleE.A.,VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 17h00, 20h00,22h30.L'Echange E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 17h00,20h00, 22h30.L'Oeil du mal E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 20h00,22h30.La Loi et l'ordre E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:17h00, 20h00, 22h30.Les Chimpanzés de l'espace E.A., VO s.t. Nl,l S.: Ma.: 17h00.LoftE.A., VO, l S.: Ma.: 17h00, 20h00, 22h30.Mamma Mia!E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 17h00.My Best Friend's GirlE.A., VO s.t. Nl, l S.:Ma.: 20h00.Quantum of SolaceE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:17h00, 20h00, 22h30.Sex DriveE.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.: 17h00,20h00, 22h30.Sinterklaas en het geheim van het groteboekE.A., VO, l S.: Ma.: 17h00.Tonnerre sous les tropiques E.A., VO s.t. Nl,l S.: Ma.: 22h30.Un mari de trop E.A., VO s.t. Nl, l S.: Ma.:20h00, 22h30.E Zetellaan, 743630 Maasmechelen & 089 77 85 90L A L I B R E B E L G I Q U E MARDI 18 NOVEMBRE 2008 47© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


LaLibreBELGIQUEÉ D I T OSalaires:laquadratureducerclePARMICHELKONENM É T É OAUJOURD'HUIUne perturbation quittera notreterritoire et de faibles pluies serontau menu. Les flocons feront leurapparition sur les points les plusélevés. Le temps redeviendra plus secsur l’ouest et le centre du pays encours d’après-midi. Les éclairciesréapparaîtront progressivement au fildes heures à partir du littoral.DEMAIN 7°/9°Temps généralement sec.Météo complète p. 21 & blog météo du climatologue de l’IRM,Marc Vandiepenbeeck sur http://lameteo.lalibreblogs.beI N D I C E SBel 202034,28 -1,30% tDow Jones8265,77 -2,72% tEuro/Dollar1,2654 -0,18% t2 M I N U T E SBELGIQUEw CDH.Le parti voit partir deséléments-clés de l’entourage deJoëlle Milquet. Le mode defonctionnement de la présidente estde nouveau mis en cause. p.5w MONARCHIE.Les dotationsprincières prévues en hausse doiventencore franchir la rampe duParlement. Il apparaît qu’il s’agissaitd’estimations faites en juin etdépassées depuis lors. Mais l’avenirgénéral des dotations fera l’objetd’une vaste réflexion au Sénat. p.5w SÉPARATISME.Herman De Croo,soutenu par…Herman VanRompuy, a publiéun opusculemontrant l’inanité duséparatisme. L’un comme l’autredemandent aux francophones departiciper à une réforme approfondiede l’Etat. p.5BELGAw ENSEIGNEMENT.La premièrejournée d’inscriptions dans les écolessecondaires s’est déroulée hier sansencombre. Des parents ontnéanmoins fait la file. p.7w DISCRIMINATIONS.L’OCDEépingle la Belgique à propos del’intégration des immigrés sur lemarché du travail. C’est le pays où lespersonnes issues de l’immigrationont le plus de mal à trouver une placesur le marché du travail. p.7w FOURNAUX.L’immunitéparlementaire dusénateur-bourgmestre de Dinantpourrait être levée. C’est ce qu’ademandé le procureur général deLiège, a-t-on appris lundi. p.9w ISLAM.Le parquet de Bruxelles adégonflé le dossier de l’Exécutif desmusulmans. Il ne requiert plus qu’unpetit renvoi en correctionnelle pourdétournement, et pour un seul desinculpés. Perplexité. p.9w POELVOORDE.L’acteur a été admisREUTERSau service psychiatrique du CHR deNamur après un accident devoiture. p.9EUROPEw FRANCE/ESPAGNE.Le chefprésumé de l’appareil militaire del’organisation séparatiste basqueETA, Garikoïtz Aspiazu Rubina,dit “Txeroki” (Cherokee), a étéarrêté dans le sud-ouest de la Francedans la nuit de dimanche à lundi. p.10w FRANCE.Ségolène Royal risqued’avoir la partie rude jeudi lors duvote des militants dans la bataille pourla direction du Parti socialiste, aprèsle ralliement lundi de BertrandDelanoë à sa rivale MartineAubry. p.11w RUSSIE. Le procès des participantsprésumés au meurtre de lajournaliste russe d’opposition AnnaPolitkovskaïa, qui s’est ouvert lundi,sera public à la grande satisfaction deses proches, alors que l’exécuteur etle commanditaire du crimedemeurent inconnus. p.11MONDEw PROCHE-ORIENT. Le Premierministre israélien Ehoud Olmert aannoncé lundi la prochaine libérationde 250 prisonniers palestiniens lorsd’une rencontre avec le présidentpalestinien Mahmoud Abbas, qui aplaidé pour un maintien de la trêve àGaza, ébranlée par les récentesviolences. p.12w CONGO-KINSHASA.Depuis ceweek-end, on enregistre des progrèssur la voie d’une issue pacifique auconflit. Défaite militaire de l’arméecongolaise et efforts diplomatiquessemblent déterminer un abandon dela voie militaire. p.13APw CHINE/UNION EUROPÉENNE.Européens, Américains et Chinoisont tenu un sommet trilatéral, celundi à Bruxelles, afin de renforcer lasécurité des produits. Et enparticulier, celle des produits chinoisqui selon la commissaire européenneen charge de la Protection desconsommateurs Meglena Kuneva,ne répondent pas encore auxattentes de l’Union européenne dansce domaine. p.13ÉCONOMIEw SIDÉRURGIE.Réunion trèsattendue du comité d’entrepriseeuropéen d’ArcelorMittal ce mardià Luxembourg où les syndicatsredoutent de mauvaises surprises. Ilsy manifesteront leurs inquiétudes.Dans le même temps, un rapportprévoit des lendemains difficiles pourles sidérurgistes en raison de la crise.p.14w ADSL.Il y a dix ans, Belgacomlançait l’ADSL et se forgeait une placede choix grâce à un réseau de hautequalité. Depuis, la vitesse est devenue60 fois moins chère, le volume six foissupérieur. p.15w MÉDIAS.La “DH”, le quotidienpopulaire du groupe IPM passe, cemardi, au format compact, inédit enBelgique, et devient tout en couleur.p.16SPORTSw SUMO.Après 9jours de compétitionlors du Nihon SumoKyokai à Fukuoka, lemusashigawaShotenro resteinvaincu.w FORMULE 1.Malgré les tentatives denégociations du gouvernementcanadien avec Bernie Ecclestone, iln’y aura pas de GP du Canada 2009.p.42w VOILE. Loïck Peyron a repris latête de la course autour du monde.p.44Jamais, depuis, 20 ans, le rendez-vousn’aura été aussi crucial. Patrons etsyndicats ont entamé, hier soir, lelong marathon qui devrait conduire àla conclusion d’un accordinterprofessionnel valable pourl’ensemble du secteur privé pour lapériode 2009-2010.Devrait ? Le doute est permis tant lesconditions pour aboutir à un consensussont difficiles. Et l’on se souviendraqu’entre 1975 et 1985, périodesocialement tendue par les lourdesrestructurations industrielles, l’Etat dutse substituer à ceux qui évitaient alorsle terme de “partenaires sociaux” pourlui préférer celui “d’interlocuteurssociaux”. Il n’est donc pas exclu quecette année, le gouvernement doiveintervenir si la négociation en courss’achève sur un constat de carence.Mais, pour l’heure, on n’en est pas là !L’objectif de la négociation estrelativement simple à énoncer : il s’agitde préserver – au minimum – le pouvoird’achat, de préserver – au minimum – lacompétitivité des entreprises, depréserver – au minimum – l’emploi.Fixer l’objectif est une chose.L’atteindre est une autre paire demanches. L’environnementéconomique s’est fortement dégradéau cours des derniers mois. L’inflation agrignoté les moyens financiers desménages. Certes, l’indexationautomatique des salaires a permis, enpartie, de compenser la hausse du coûtde la vie. Mais cela s’est fait audétriment des performances desentreprises belges : or, pour la Belgique,l’exportation est vitale. Toutedétérioration de notre compétitivité sepaie cash en emplois. L’emploi,précisément. Les plus grandesinquiétudes sont de mise. La crisefinancière se transforme en criseindustrielle et la récession fait sonchemin, accompagnée de plansd’austérité, de mise à l’arrêt d’unepartie de l’appareil de production. Cen’est pas encore la spirale infernale,mais le danger est désormais réel.L’Etat, plus que jamais désargenté (ilfut plus cigale que fourmi durant lesannées Verhofstadt), ne dispose plusd’aucune manœuvre budgétaire. Sonintervention dans le sauvetage desbanques a dévoré le peu de grain qu’il luirestait à moudre.Patrons et syndicats vont doncdevoir faire preuve d’une sagesse etd’une modération extrême pour éviterle dérapage. Les fruits de la croissancene sont pas au rendez-vous. nDiscrètes, économiques,non polluantes,…TONDEUSE ROBOTBELROBOTICS1INSTALLÉE= 1CHAQUETONNE DE REJETS DECO2 ÉCONOMISÉEANNÉELes TONDEUSES ROBOTS deTOUS LES UTILISATEURS DE BIGMOW ET PARCMOW LE DISENT :« On ne peut plus s’en passer »Avenue Lavoisier 16 B - B1300 Wavre - BelgiumTel + 32 (0)10 48 00 48 - Fax +32 (0)10 48 00 49www.belrobotics.com48 MARDI 18 NOVEMBRE 2008 L A L I B R E B E L G I Q U E© S.A. IPM 2008. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.

More magazines by this user
Similar magazines