La France de l'après-guerre - CNDP

www2.cndp.fr

La France de l'après-guerre - CNDP

teledocle petit guide télé pour la classe20062007La France de l’après-guerreLe Roman des années 50Un documentaire d’Alain Moreau etPatrick Cabouat (2007) coproduit parProgramm 33 et France 2.1h30 minLes CamaradesUn film de fiction en trois partiesde François Luciani (2007), scénariode Virginie Brac. Avec ValérieDonzelli (Julie), Vanessa Gravina(Anna), Laure Marsac (Marion),Jean-Michel Portal (Georges), OlivierSitruk (Pierre), Malik Zidi (François).3 x 1 h 30 minDeux films sur la France d’après-guerre, deux genrestélévisuels différents, deux regards portés sur unepériode historique riche en bouleversements. Le Romandes années 50 offre la chronique tout en films d’archivesd’une IV e République marquée par de profondes mutationspolitiques, sociales et culturelles. Les Camaradesconte, entre 1945 et 1965, l’amitié sous l’étendard ducommunisme de six jeunes gens bientôt partagés entreles espoirs de bâtir une France nouvelle et les désillusionsde leur engagement.FRANCE 2(Le Roman...) JEUDI 1 er FÉVRIER, 22 h55(Les Camarades) LES MARDIS 30 JANVIER,6 ET 13 FÉVRIER, VERS 20h50


Chronique des années de mutationHistoire, troisième et terminaleLe Roman desannées 50La France des années 50 estavant tout fille de laseconde guerre mondiale. LaQuatrième République naîtdans un pays abîmé quel’élan de la reconstructionrelève bientôt de ses ruinesau prix de spectaculairesbouleversements. Lesimages d’archives illustrentparfaitement ces mutationsprofondes de 1945 à 1958 :la modernisationéconomique à marcheforcée, la décolonisation quibalaie tout sur son passagey compris cette République«mal née », lescontestations politiques quise multiplient entre grèveset poujadisme, les grandsdébats intellectuels, lesnouvelles icônes de laculture de masse, les arts,changent en profondeur lesmœurs et participentpleinement à l’évolution dela société. Cette période,riche en événements etmarquée par la figuretutélaire de de Gaulle,préfigure la suite duXX e siècle, de mai 1968 auxproblèmes des banlieues.Rédaction Jean-Philippe Raud-Dugal,professeur d’histoire et de géographie, etLoïc Joffredo (CNDP)Crédit photo France 2 / Laurent DenisÉdition Émilie Nicot et Anne PeetersMaquette Annik GuéryCe dossier est en ligne sur le sitede Télédoc.www.cndp.fr/tice/teledoc/«Une République mal née »?> À partir du Roman des années 50, repérer lesbouleversements politiques majeurs de la Francepour mieux cerner les enjeux de l’époque.• La IV e République. On montrera que l’expression«une république mal née» est liée à la nature desa constitution. On précisera le partage des pouvoirsque propose celle-ci en reconstituant brièvementson organigramme. Malgré l’élection, enjanvier 1947, du premier président de laRépublique, Vincent Auriol, c’est la république despartis qui se met en place avec la prédominance del’Assemblée nationale. Le marchandage politiquepour former les gouvernements devient la sourced’enjeux considérables. On opposera à cette constitutionla vision gaullienne en étudiant en détaille discours de Bayeux de juin 1946 comme prémissesde la V e République.• La France, enjeu de la guerre froide. On insisterasur l’acceptation du plan Marshall par laFrance, mais aussi sur la création de l’Otan en1949 après le coup de Prague. La modernisation«forcée» vient d’Amérique: quelles réactions suscitecette « américanisation » ? On opposera cevirage atlantiste à l’initiative prise par l’appareil depropagande du Parti communiste lors de l’appelde Stockholm qui vise à interdire l’usage de labombe atomique dans le monde et qui rencontreune audience mondiale.• La France entre grèves et répressions. On analyserales différentes grèves de 1947 et leurs conséquencespolitiques majeures. La grève dans lesusines Renault en avril aboutit à l’exclusion descommunistes du gouvernement le 4 mai 1947. LePC devient un opposant violent à la politiquemenée par les différents gouvernements et va êtrel’initiateur des grandes grèves suivantes. Cellesd’octobre 1947 sont violentes et massives etconcernent avant tout les mineurs mobilisés contrela stagnation de leurs salaires dans un contexted’inflation galopante. La répression policière etpatronale est brutale: les rapports sociaux ne serèglent que par la violence.• Le Parti communiste. En s’appuyant conjointementsur le documentaire et sur la série LesCamarades, on dressera un panorama du PCF après1945, en rappelant d’abord son action pendant laguerre et son rôle dans la politique de l’aprèsguerre.On relèvera l’impact du discours deKhrouchtchev lors du XX e congrès du PCUS en 1956qui dénonce l’horreur des crimes staliniens maisaussi le choc qu’a causé la répression de Budapestcette même année. En relevant quelques détails del’activité au sein des cellules dans lesquelles lespersonnages des Camarades se retrouvent (dogmatismedes idées, engagement de principe systématiqueauprès du « grand frère » soviétique,antiaméricanisme…), on illustrera l’affaiblissementdu parti dans l’opinion et la désillusion vécuepar des militants et sympathisants. Toutefois, ilconviendra de préciser la place du PC dans lasociété française (l’école du parti, les MJC, la fêtede l’Humanité…) et le rôle contre-culturel qu’il ajoué dans les décennies d’après-guerre.• Les figures majeures de l’époque. Éclairer lapériode à travers l’étude de ses figures centrales.On précisera quelques faits majeurs pour chacund’eux. Le personnage qui symbolise un recourspermanent en cas de crise est Charles de Gaulle. Ildémissionne le 20 janvier 1946 avant de créer leRPF à l’occasion d’un discours à Strasbourg parfaitementillustré par le film. De Gaulle adoptedurant la décennie une posture d’homme durecours. On pourra insister aussi sur les figuresoriginales d’Antoine Pinay et de Pierre MendèsFrance.• Une république à l’agonie. On montrera qu’elletrouve ses racines, au-delà du conflit algérien,dans la tenue des élections législatives de juin1951 avec les changements effectués au profitd’un mode de scrutin dit des «apparentements».L’Assemblée nationale devient ingouvernable. Ilconviendra d’insister sur l’instabilité ministérielleavec pas moins de douze gouvernements qui sesuccèdent. Enfin, on analysera les conditions duretour au pouvoir de de Gaulle. S’agit-il d’un coupd’État? d’une nécessité liée au hasard? On rappellera,à cette occasion, l’importance de l’arméedans la vie politique française. Elle pèse de toutson poids sur les décisions des gouvernements.Le documentaire révèle parfaitement son rôle dansla participation du MRP au gouvernement avec leParti communiste et la SFIO à la suite de la démissionde de Gaulle, mais aussi dans le retour de cedernier en mai 1958.Une société en mutation> Illustrer les principales mutations vécues parla société française. Montrer qu’il s’agit peutêtrede la « décennie la plus singulière del’histoire de France ».On s’efforcera de s’appuyer conjointement sur ledocumentaire Le Roman des années 50 et sur lasérie Les Camarades pour dégager les grands traitsde la modernisation de la France d’après-guerreet ses limites.


La reconstruction. À partir d’un bilan des destructionsdues à la guerre, on rendra sensibles lesdifficultés de la reconstruction d’après-guerre et lessouffrances durables de la population soumise auxrationnements jusqu’à l’aube des années 1950. Onévoquera notamment la crise du logement (lesimages d’archives du documentaire et les séquencesdu bidonville dans Les Camarades) en décrivantles conditions de vie auxquelles de nombreuxFrançais et immigrés ont eu à faire face, puis lespolitiques mises en place par les pouvoirs publicset plus particulièrement celle des grands ensembles.• Un acteur de modernisation de la France par l’État:le plan. On discernera les différentes étapes de lamodernisation du pays à partir de l’acceptationde l’argent du plan Marshall à la politique volontaristede l’État au travers des transports, de latélécommunication, mais aussi de l’énergie avec laconstruction de barrages gigantesques. On expliquerace qu’est une économie planifiée, le rôle del’État et on expliquera celui de Jean Monnet dansson organisation mais aussi dans ses principescomme celui d’un service public accessible à tous.On remarquera que la mise en place de cette politiquemarque le début des trente glorieuses etpeut être qualifiée de modernisation dirigiste oùl’État contrôle mais laisse aussi la place à uneouverture libérale qu’il juge indispensable.• Vers l’évolution des mœurs. On rappellera lapolitique nataliste des gouvernements qui sont àl’origine du baby-boom. Les exemples des deuxfemmes des Camarades, Anna et Julie, la premièremère de famille nombreuse et la seconde obligéed’avorter dans l’anonymat, serviront de point dedépart à une réflexion sur la place des femmes etsur les contraintes auxquelles elles sont soumisesaprès guerre. On soulignera toutefois l’évolutionlente mais sensible du rôle de la femme dansla vie économique, sociale, culturelle. Le combatmené par Marion et Anna dans le troisième voletdu film illustrera la prise de conscience féministedes années 1960.• Vers la société de consommation et la montéede l’individualisme. On relèvera dans la série lesnombreux objets qui, peu à peu, s’installent dansla vie quotidienne des personnages (en s’efforçantde relever leur date d’apparition): les voitures,le réfrigérateur, la télévision, etc., signes detransformations sociales marquées par l’abondance,la consommation de masse et l’achat à crédit. Onobservera notamment la montée de l’individualismeen France à travers la démocratisation dela voiture. La civilisation de l’automobile s’estainsi progressivement imposée.• Nouveaux héros, nouvelles tendances. On relèveraégalement les différents domaines de la viesportive et culturelle qui, évoqués dans le documentaireet dans la série, tranchent avec le passé:le cas de Marcel Cerdan, champion du monde deboxe, la passion du Tour de France et notammentcelui de 1947, avec la victoire de Robic qui symbolisela revanche des gens ordinaires après leshumiliations de la guerre. On notera les différentsdétails qui, dans Les Camarades, signent l’émergencedes nouvelles tendances culturelles: les rendez-vousdans les caves de Saint-Germain-des-Prés,centre de la vie intellectuelle, dont on relèveradans le documentaire les figures centrales (JulietteGréco, Boris Vian, Sartre et Beauvoir, Barbara, lesjazzmen, les cinéastes de la Nouvelle Vague, lesécrivains du nouveau roman…), l’évocation desjeunes stars qui lancent les modes. On insistera àtravers l’entreprise de François dans Les Camarades,sur la démocratisation de la lecture avec le livrede poche: en quoi était-ce alors une révolution?• « La fin des paysans ». En s’appuyant sur LeRoman des années 50 (la fiction n’en faisant pasmention), on évoquera la disparition progressivede la société traditionnelle et les profondes mutationsdu monde rural et agricole. On insistera surles conséquences engendrées par ce retrait dumonde paysan: début de l’exode rural, de l’urbanisationgalopante mais aussi marginalisation del’agriculture dans l’économie. Cette ruptures’accompagne de la remise en cause de l’artisanatet du petit commerce. On soulignera ainsi lamontée du poujadisme qui rassemble une partiedes nombreux laissés-pour-compte du modernisme.Pour en savoir plus• La France des trente glorieuses, CNDP, 2006. DVD.http://www.cndp.fr/Produits/DetailSimp.asp?ID=65866• «Les trente glorieuses», TDC, n°913, 1 er avril 2006.http://www.cndp.fr/Produits/DetailSimp.asp?ID=74367• «La France face à la décolonisation», TDC, n°840,15 septembre 2002.http://www.cndp.fr/Produits/DetailSimp.asp?ID=37299• WINOCK Michel, L’Agonie de la IV e République :13 mai 1958, Gallimard, 2006.• GUMPLOWICZ Philippe, KLEIN Jean-Claude (dir.),Paris, 1944-1954. Artistes, intellectuels, publics: la culturecomme enjeu, Autrement, coll. «Mémoires», 1995.■Les Camarades1 re partie: 1945-1948Six jeunes gens, résistants de lapremière heure, se retrouventdans l’idéal prôné par lescommunistes: Anna, uneréfugiée italienne, décide devivre avec Georges, unpermanent du PC; Marionrevient douloureusement à la«vie normale» après sadéportation; Julie, militante àl’Union des femmes françaises,rêve de devenir journalistemais, partageant sa vie avecPierre, ouvrier peu ambitieux,doit avorter; François,communiste par opportunismeplus que par conviction, flirteavec l’illégalité mais, rachetantune imprimerie, décide demettre la littérature à la portéedes ouvriers.2 e partie: 1952-1956Anna, écœurée par ledogmatisme de Georges, sedétache de lui et se lie avec unprêtre-ouvrier. Julie, exclue duPC, retrouve Pierre et se marieavec lui. Marion, à la suited’une rencontre avec unimmigré algérien, devient«porteuse de valises». Afin desauver son entreprise, Françoisaccepte de travailler avec uneobscure Agence dedéveloppement soviétique quicache une officine d’espionnageet se fait arrêter.3 e partie : 1963-1967Après la guerre d’Algérie,François sort de prison etretrouve le goût d’entreprendregrâce à Francesca, la fille deGeorges et Anna, ardentemilitante communiste. Il lanceun magazine «pour hommes»dans lequel écrit Julie. Annaquitte définitivement Georgeset se lance, aux côtés deMarion, dans le combat pour ledroit des femmes.


1945-1956: des hommes et des femmesFiche de travailLes parcoursentrecroisés des sixpersonnages dutéléfilm Les Camaradesépousent symboliquementceux desFrançais et desFrançaises de ladécennie entre 1945 et1956. Avec les élèvesde troisième, onrelèvera en les datantles événements qui ontmarqué les histoiresdes différentspersonnages en lesrapportant auxévénements réels del’histoire de la Franced’après-guerre qu’ilsévoquent.Dates Événements de la fiction Événements réels1945 Retour de Marion en France Libération des camps1952 Anna et Georges se rendent à Prague Procès Slansky1956 Arrestation de Yacine Pleins pouvoirs à l’armée en AlgérieRelevez également les nombreux objets qui, peu à peu, s’installent dans la vie quotidiennedes personnages en vous efforçant de relever leur date d’apparition : l’automobilede François, le réfrigérateur, puis la télévision chez Georges et Anna, le livre de pochelancé par François, le juke-box du café de la mère de François, etc., signes des transformationsqui ont marqué la vie quotidienne des Français.

More magazines by this user
Similar magazines