juillet 2011 - La Redorte

laredorte.com

juillet 2011 - La Redorte

les problèmes d’écoulement des eauxpluviales (elles stagnent en général au basde la rue du jardin public), un dispositifde récupération des eaux de toiture (salledes sports et salle Jean Jaurès) sera misen place par l’implantation d’une cuveenfouie, d’une capacité de 40 000 litres.Cette eau récoltée servira à arroser lesvégétaux du jardin en période de faiblespluies. La politique globale de gestion del’approvisionnement en eau, aussi bien enqualité qu’en quantité, est une des prioritésde l’action municipale, appliquant ainsi lesprincipes du développement durable. Lestravaux vont débuter la première semainede juillet et s’interrompre en août en raisondes congés. Les plantations se feront àl’automne pour respecter les saisons.L’achèvement de ce chantier est prévu pourla fin de l’année. Durant tous ces travaux,un arrêté d’interdiction de stationnementde véhicules sera pris dans ce secteur.Néanmoins, le fonctionnement du CLAEet de la cantine scolaire sera assuré sansinterruption.Un nouveau lieu de viePar le passé, ce lieu était fréquenté enraison de la présence des bains douches(réhabilités en garderie / CLAE), d’un jardinarboré et d’un bassin d’ornement. Lavolonté municipale est de recréer un lieu devie et de rencontre. La majorité des arbresactuels sera conservée, les aménagementspaysagers et les cheminements intérieursrespecteront ces éléments. L’entrée dujardin sera matérialisée par un portail quiidentifiera le lieu et le sécurisera vis-à-visdes véhicules et des chiens errants.Réaménagé, ce parc, avec lampadaires etbancs publics, offrira un véritable poumonvert de quiétude et de rencontre entre lesgénérations.Ce lieu historique du village, construitdans les années 1930, va vivre une nouvellejeunesse. Un nouveau lieu de vie s’offreaux Redortais !5


La redorteau fil des joursRéflexions autour dela place Louis LiabotCela faisait partie des engagements decampagne de l’équipe municipale : uneréflexion concernant l’aménagementde la place Louis Liabot vient d’êtrelancée. Un cahier des charges a été élaboréen accord avec les objectifs que noussouhaitons atteindre dans ces travauxd’aménagement : sécurisation de la sortiede l’école maternelle, meilleure gestion del’espace avec les commerces ambulants,amélioration de l’écoulement des eauxpluviales, aménagement de places destationnement, positionnement de l’abribus, changement du sens de circulation,devenir des toilettes publiques, éclairagepublic, accès route départementale etliens avec le lotissement Louis Liabot.Une consultation d’entreprise a eu lieu afind’assurer la réalisation du projet et le suivides travaux.Une réunion s’est tenue le 17 juin dernieravec les représentants des parents d’élèveset les professeurs des écoles pour recueillirleurs idées et leurs suggestions.Une prochaine rencontre est prévueavec le Conseil Général de l’Aude pourtenir compte des contraintes de la routedépartementale.Un projet définitif sera arrêté par leconseil municipal avant la fin de cetteannée. Durant l’année 2012, aura lieula recherche des financements et desautorisations administratives. Les travauxd’aménagement de la place Louis Liabotdevraient se réaliser en 2013.6


la commune n’a plusla compétence des travauxd’électrification ruraleEn 2010, les élus du département del’Aude ont travaillé sur la création d’unsyndicat départemental ayant pourcompétence l’électrification rurale. Detrès nombreuses réunions de travail etd’information ont eu lieu afin de préparercette création. Avec la forte diminutiondes subventions accordées par l’État auxcollectivités pour réaliser leur programmeFACÉ* de renforcement électrique, seulela mutualisation des moyens, par le biaisd’un syndicat départemental, permettraitd’effectuer ces chantiers.notre commune, comme l’ensemble desautres communes du département del’aude, a ainsi abandonné sa compétenceen matière d’électrification rurale et aadhéré au Syndicat audois d’énergies le1 Er janvier dernier.Pierre-Henri Ilhes, en qualité de déléguétitulaire, et Michel Cassan, en qualité dedélégué suppléant, siègent à ce syndicat.* Fonds d’Amortissement des Charges d’Électrificationaoût 2010aviron : un rendez-vous incontournableSous un soleil radieux, la 29 IÈME éditiondu rallye Canal du Midi a de nouveaufait étape à Port la Fabrique. Les 150compétiteurs sont venus des quatre coinsde la planète pour souquer sur le Canal.Sportifs, organisateurs et élus municipauxse sont réunis pour un vin d’honneur à lafraîcheur de la cave coopérative, avant dereprendre les rames et de conclure l’étapeles emmenant à Ventenac-Minervois.BrÈVes De VIllaGeseptembre 2010rentrée scolaire : le compte est bon !104 élèves pour 4 classes : les enseignantesont annoncé la stabilité des effectifs aux élusvenus rendre visite aux écoles en ce jour derentrée scolaire. L’éducation reste une prioritéde l’action municipale : cycle piscine (Capendu),aménagements, acquisitions de mobilier etde matériel sont maintenus et reconduitsannuellement.septembre 2010les lions rugissent à nouveau !Héritier d’un passé glorieux, le Rugby ClubRedortais Minervois XV s’est doté d’un effectifsolide avec plus de 30 joueurs dont la moitié deRedortais. Le premier match au stade Henri Paua réuni 300 personnes qui ont pu assister à lavictoire des Lions par 10 à 5, face à Salagou : ledébut d’une belle et passionnante saison.23 000 € de subventionsaux associations redortaisesComme chaque début d’année, la municipalitéa recueilli l’ensemble des élémentsadministratifs et comptables des associationssubventionnées (compte rendu des AG, bilanfinancier et moral, divers). De plus, uneréunion avec les responsables associatifs etles élus a eu lieu le mardi 8 mars.le mercredi 9 mars, les conseillersmunicipaux ont à l’unanimité voté etattribué 23 000 € aux associations pourassurer leur fonctionnement et permettreles animations culturelles, festives etsportives de notre village.... suite page 87


La redorteau fil des jours (suite)8Suppression du service municipaldes pompes funèbresLe 31 janvier dernier, le véhicule municipalfaisant état de corbillard n’a plus reçul’habilitation pour assurer le servicemunicipal de pompes funèbres.Les élus municipaux se sont penchés surce sujet à trois reprises depuis décembre2010. Chacun a pu apporter sa vision dudossier.Malgré quatorze décès sur la communeen un an, la municipalité n’a pas effectuéun seul service funèbre depuis mars 2010.Plusieurs raisons pour cela : le choix desfamilles de se tourner vers un prestataireprivé assurant un service de meilleurequalité, la contractualisation d’assuranceobsèquespar de nombreuses personnes,le nombre croissant de crémations.Les élus ont étudié le coût d’acquisition d’unnouveau véhicule et la mise en conformitéde ce service. Ils ont conclu que la poursuitede ce service municipal nécessiterait dedébourser 40 000 €du budget communal.Les élus ont aussi évoqué la mise en placed’un service intercommunal qui auraitsatisfait d’autres communes du secteur.Mais à notre grand regret, une très grandemajorité de maires n’ont pas donné unesuite favorable, soit parce qu’un servicemunicipal était déjà en place, soit parceque leur commune avait déjà suppriméce service. De plus, la législation rendobligatoire la mise en place d’une régiepour ce service et le paiement du prix de laprestation d’une sépulture.Face à ces constats et au vu des difficultésliées aux choix budgétaires, le conseilmunicipal du 13 avril a statué sur lasuppression du service municipal despompes funèbres.La municipalité et le CCAS resterontnéanmoins attentifs à certaines situationspersonnelles difficiles qui pourraientexister.Un nouveau revêtementpour la voiriedu lotissement PélissiéCela a été expliqué à de très nombreusesreprises : tous les ans, des travaux de voiriesont réalisés selon un ordre de priorité etde respect de la planification pluriannuelle.Cette année, à l’automne prochain, c’est lavoirie du lotissement Pélissié et du cheminde l’Hespital qui sera rénovée pour unmontant des travaux de 54 000 €.


un nouvel éclairage pourl’avenue jean jaurèset le claux de l’égliseChaque année, la municipalité prend encharge des travaux de changement et demodernisation de l’éclairage public.Ces travaux sont réalisés, après étude,selon un planning de priorité, quartier aprèsquartier et dans un souci d’efficacité et deréduction de coûts. cette année, ce sont lesquartiers du claux de l’église, de l’avenueJean Jaurès et des rues adjacentes qui sontconcernés par ces rénovations, pour uncoût total de 18 000 €.octobre 2010BrÈVes De VIllaGeplan de mise en accessibilité dela voirie et des aménagementsdes espaces publicsLa loi du 11 février 2005 donne obligationà toutes les communes d’établir leur Plande mise en Accessibilité de la Voirie etdes Aménagements des espaces Publics,dans le cadre de l’égalité des droits et deschances, la participation et la citoyennetédes personnes handicapées.ce plan doit tenir compte de tous lesaménagements et lieux publics. il doitainsi permettre de prévoir les travauxnécessaires à la conformité des espacespublics pour l’accès des personneshandicapées avant le 1 Er janvier 2015.Le Syndicat Intercommunal de Cylindrageva réaliser, pour le compte de notrecommune et de celles de notre canton,l’étude qui permettra de recenser les lieuxà aménager afin de respecter cette loi.un ami de la redorte s’en est alléLe 24 octobre, le Président de la Région GeorgesFrêche s’est éteint de façon brutale. Sa dernièrevisite remontait au 12 février 2010 au cours dela campagne des élections régionales au Portla Fabrique. Visiteur régulier de la commune,il a défendu et soutenu les différents projetsde développement touristique, culturel etéconomique : rénovation de l’église, création dela bibliothèque-médiathèque, les Jeudis d’Été etl’aménagement de la halte nautique.Au revoir, Georges…novembre 2010un tempérament de feu à l’honneurÉlise Rey, jeune demoiselle de 17 ans, a été lavedette de l’émission « Direct chez vous » surFrance 3. Rentrée chez les jeunes sapeurspompiersvolontaires de Laure-Minervois à 12ans, elle a intégré le centre de secours communalde La Redorte quatre ans plus tard et poursuit àprésent son parcours scolaire en bac pro au lycéeJules Fil afin de devenir pompier professionnelle.Le village ne peut que s’honorer de compter unecitoyenne aussi exemplaire. Chapeau Élise !9


éforme des collectivitésquel avenir pour notre territoire ?« Inquiétante » : le VIF de l’an dernier évoquait sous ce terme la réforme des collectivitésterritoriales et la réforme fiscale engagées par le gouvernement. Douze mois plus tard,ce terme est toujours d’actualité. En effet, les éléments apportés par l’État ne sonttoujours pas satisfaisants. L’avenir, incertain, est toujours aussi inquiétant. Rappelonsque cette réforme a pour objectif affiché de rationaliser et de simplifier la coopérationintercommunale. Le Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SCDI) aété dévoilé en Préfecture le 9 mai dernier. Le projet de redécoupage présenté aux élusdépartementaux a suscité des critiques quasi unanimes.Aux 29 intercommunalités et 128 syndicats intercommunaux à vocations diversesqui maillent actuellement l’Aude, devraient se substituer, au 1 er janvier 2012, 10intercommunalités et 88 syndicats. Objectif : créer des groupements d’au moins 5 000habitants (sauf en zone de montagne), améliorer la cohérence territoriale au regarddes villes et des bassins de vie, accroître la solidarité financière et réduire le nombre desyndicats autour de missions structurantes (eau, social, ordures...).Des réformes sont probablement nécessaires mais sûrement pas de la façon proposée :précipitation, manque de réflexion et de concertation, absence d’éléments fiscauxpermettant d’évaluer le niveau et la qualité de services rendus aux populations.Chacun s’accorde à qualifier la démarche « de mariages forcés et aux forceps ».10Qu’en est-il du Haut-Minervois ?La Communauté de Communes du Haut-Minervois, composée actuellement de17 communes (les 16 communes du canton+ Homps) serait profondément modifiée :Homps serait rattachée au Lézignanais,les quatre communes de montagne(Cabrespine, Castans, Citou et Lespinassière)rejoindraient une communauté dite de la« Montagne Noire » allant jusqu’à Saissac.Fusion oblige, huit nouvelles communesde la communauté de l’Alaric seraientintégrées : Badens, Marseillette, Capendu,Blomac, Comigne, Douzens, Saint-Couatet Roquecourbe. Ce nouveau territoire senommerait « Communauté de l’Alaric auHaut-Minervois ».Le 26 mai dernier, les élus du Haut-Minervoisont délibéré contre le schéma proposé et laperte des quatre communes de montagne.Les élus redortaisdevront déterminer leur choixavant le 9 aoûtDepuis plusieurs mois, les élus redortaisparticipent aux réunions de travail du Haut-Minervois, aux études de projet de territoirepour un éventuel rapprochement avecl’Alaric ou l’Agglomération de Carcassonne.Ceci pour évaluer les atouts et les moyensà mettre en commun afin de garantir lesmeilleurs services aux populations de cenouveau territoire. Aucun scénario n’estécarté. Le calendrier est fixé : après la mise


en place de la Commission départementalede Coopération Intercommunale (CDCI),composée d’élus du département, et laprésentation du futur schéma départementalpar Madame le Préfet le 9 mai, le conseilmunicipal de chaque commune membredu Haut-Minervois dispose d’un délai de 3mois pour déterminer son choix. Ensuite,la cdci aura 4 mois pour se prononcer,éclairée par les avis des conseils municipaux.De manière souveraine, la représentante del’État tranchera en fin d’année et fixera lanouvelle carte de l’intercommunalité.Quel impact pour les redortais ?Les populations s’interrogent à juste titresur le risque d’éloignement des services,l’évolution des tarifs de ceux-ci et l’exercicedes compétences : par qui ? comment ? àquel prix ?Elles s’inquiètent également des conséquencessur leur porte-monnaie : quelles seront, parexemple, les répercussions sur la fiscalitélocale ? Elles se posent aussi des questions surla préservation de l’identité de leur territoireen cas de fusion avec d’autres communautésde communes. La perte de proximité estégalement une question majeure. dans lesprochaines semaines, la tâche ne sera pasaisée pour les membres du conseil municipal.Ceux-ci devront tout d’abord penser auxintérêts des habitants de la communemais également à ceux du futur territoireintercommunal afin de bâtir une entité qui,tout en préservant le niveau des servicesactuels, sera susceptible d’en créer denouveaux. Si un cap sans ligne de conduiteprécise a été fixé par le gouvernement, celane freine en rien les projets en cours ou àvenir pour un développement harmonieux etsolidaire de notre commune.il est clair que le fonctionnement descommunes, tel que nous le connaissonsaujourd’hui, sera profondément modifié au1 Er janvier 2013. Et nous n’avons pas abordéles changements relatifs aux modalités desélections municipales : cela fera l’objet d’uneinformation future !novembre 2010Goûter occitan pour les pichonetsLe groupe occitan « Trica-traca » organisaitune initiation à la langue occitane autourd’un goûter, de livres et de contes en partenariatavec la bibliothèque-médiathèque.Une vingtaine de pichonets avaient répondu« présent » dans la bonne humeur.Conviviale et récréative, cette première estappelée à être renouvelée. Au còp que ven !décembre 2010lien intergénérationnel et transmissionDepuis la rentrée scolaire, les enfants du centrede loisirs (ALAE) rendent visite tous les 15jours aux aînés de la résidence Antinéa. Chaqueenfant a choisi son « papi » ou sa « mamie »pour constituer un tandem tout au long del’année. Cette joyeuse « classe », de 4 à 102 ans,permet des échanges inédits et la transmissionintergénérationnelle de la Mémoire à traversles récits de nos aînés.Veillons à maintenir au quotidien le lien socialet le « vivre ensemble » qui sont indispensablesà toute vie collective.janvier 2011un an d’incertitudes et de développementDevant une nombreuse assistance, le Maireet les membres du conseil municipal ontadressé leurs vœux à la population. Malgréles nombreuses interrogations et incertitudesque suscitent les réformes territoriales etfiscales en cours, l’année 2011 sera marquéepar la poursuite de nombreux chantiers :aménagement du jardin public, dernièretranche de la halte nautique avec la réalisationde la Maison du Port, Plan Local d’Urbanisme,programme de voirie. Malgré la nécessairerigueur budgétaire, le développement de notrecommune s’impose et se poursuit.BrÈVes De VIllaGe11


MaiSon du portdébut des travaux en janvier 2012En juillet 2009, les tranches 1 et 2 (réfectiondu quai et des berges) de la halte nautique« port la Fabrique » étaient inaugurées enprésence de nombreuses personnalités etprès de 1000 personnes, lors d’une soiréefestive et musicale marquée par l’arrêt de lapéniche de convivencia et agrémentée d’unmémorable feu d’artifice.12ce projet de développement touristique etéconomique s’achèvera avec la réalisationde la Maison du port, dont les travauxdébuteront en janvier 2012. Ce bâtimentservira à l’accueil et aux renseignements desplaisanciers du Canal (8000 passages par an)et des randonneurs (Chemin de l’Epanchoiret des douze ponts, Chemin vert).Des services d’informations touristiques,de toilettes et de laverie automatique(payants) seront proposés. Un point WIFIsera également mis en place pour permettreaux personnes sur le Port de se connecter àInternet. À terme, cette « Maison du Port »sera aussi un lieu culturel qui accueilleradiverses expositions et manifestationspour les habitants de notre village. le coûtfinancier de cette réalisation (465 000 €)a obtenu un taux de subventionnementexceptionnel à hauteur de 55 % (État,Région, Département) et une réponse del’Europe est attendue dans les prochainessemaines pour atteindre les 80% desubventions.Ce projet municipal, largement sollicité ily a 13 ans au cours d’une consultation dela population redortaise, est un facteur dedéveloppement pour notre territoire, quiprofitera à l’économie locale (commerçants,artisans et profession viticole), mais aussi audynamisme et à l’attractivité de notre village.cette « Maison du port » ouvrira en avril2013 pour débuter la saison touristiquedu Canal du Midi. Elle marquera le pointfinal d’un projet audacieux et ambitieuxpour notre commune et notre territoire. Unpari sur l’avenir, où tourisme et viticultureconstituent les principales ressourceséconomiques de notre département.un nouveau lieu de vie de notre villageest en préparation !


Jeudis d’étéune parenthèse de détenteet d’évasionDans une politique de rigueur budgétaire, les crédits affectés au festival des Jeudis d’étéont diminué. Pour autant, les élus ont souhaité conserver cette animation estivale. Dansune période morose où les difficultés économiques affectent le plus grand nombre, oùl’individualisme pousse à se renfermer sur soi, il est nécessaire de maintenir des lieuxde rencontres et d’échanges autour d’un spectacle de chants, de musique, de cirque, dedanse ou d’une séance de cinéma en plein air.La cohésion sociale et le « vivre-ensemble » sont les fils conducteurs de l’action municipale.Les Jeudis 2010 :une fidélisation du publicLes membres du comité d’organisation desJeudis et les élus ont souligné la réussitede la 5 ème édition avec 7 soirées qui ontattiré une moyenne de 400 personnes.Cette nouvelle édition a une fois de plusfidélisé un public qui s’est prêté au jeuet est venu découvrir différents stylesmusicaux dans divers lieux du village (soiréeConvivencia, musique classique, musiquetraditionnelle, jazz), mais aussi les arts ducirque contemporain, du cinéma sur grandécran en plein air pour une comédie populaire(Camping 2) et la soirée Jeune Talent, quia permis d’entendre la voix cristalline deGaëtan Nieto, sélectionné pour participer àla prochaine comédie musicale signée PascalObispo : Adam et Ève.Ces sept semaines ont animé le villageet bien au-delà, avec la fréquentationen constante hausse des habitants duterritoire du Minervois. L’autre élémentde satisfaction est le succès croissant dusite internet dédié au festival avec 34 000visites de juin à septembre, preuve de lacuriosité et de l’engouement que suscitentles Jeudis, permettant ainsi de faire parlerde la commune. Après le timbre à l’effigiedu festival et la cuvée spéciale de l’étédernier, l’innovation de cette édition était legobelet recyclable sérigraphié que chacunpouvait acquérir moyennant 1€.Des marchés de producteursau menu de l’édition 2011Variété, qualité, gratuité et simplicitéseront à nouveau de mise pour l’édition2011 afin de garantir l’esprit de convivialitépropre aux Jeudis, grâce au soutiendes bénévoles associatifs ainsi que despartenaires publics et privés. Parmi lessept soirées proposées, deux accueillerontdes Marchés de Producteurs de Pays.Proposés et soutenus par la Chambred’Agriculture, le Pays Carcassonnais et leHaut-Minervois, composés uniquementde producteurs fermiers et artisanauxadhérents à une charte stricte, cesmarchés privilégient le contact direct entreproducteur et consommateur. Les marchésauront lieu les 7 juillet (la Piste) et 4 août(Port la Fabrique), de 18h à 22h.Il ne manque plus que vous pour passerun été festif aux saveurs musicales etgustatives, à consommer sans modération !Tout le programme surwww.lesjeudisdelaredorte.com13


14Action socialeun nouveau service de repas à domicileDepuis le 1 er janvier 2011, le service de repas à domicile est effectué par la sociétéPrésence Verte. Cette prestation était jusqu’alors assurée par un partenariat entre larésidence Antinéa et le CCAS de la commune. Les nouvelles normes sanitaires concernanten particulier le maintien des chaînes du chaud et du froid n’ont plus permis à Antinéade poursuivre sa collaboration.L’appel d’offres effectué par la communeet le CCAS a abouti au choix de la sociétéPrésence Verte basée à Saint-Chinian, bienconnue des Redortais, puisqu’elle gère unsystème de téléassistance (boîtiers d’appel).Les repas sont élaborés par des diététicienset cuisinés à Pézenas. Ils sont composésd’une soupe, d’une entrée, d’une viandeou d’un poisson, d’un accompagnement,d’un fromage, d’un dessert et d’un petitpain. Présentés sous forme de barquette,les plats n’ont plus qu’à être réchauffés.Après six mois, la municipalité et lesbénéficiaires sont satisfaits du service, dela variété et de la qualité des repas.L’action du CCASPrésidé par le maire, Pierre-Henri Ilhes, etpar sa vice-présidente, Laurence Resplandy,le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS)gère le service de portage à domicile.En 2010, ce sont 2 520 repas qui ont ainsi étélivrés. Au-delà de la simple restauration, leportage offre aussi l’occasion de procurer auxbénéficiaires, essentiellement des personnesâgées, un contact humain. Nombreuses sontles difficultés économiques et financières quitouchent les familles.Outre une approche purement financière, ilest indispensable de proposer une écouteattentive. Aujourd’hui, la précarité frappetoutes les générations, du jeune adulte sansemploi au retraité.Au travers de ce budget, le CCAS et lamunicipalité apportent leur vision sociale etsolidaire du territoire.Photo : Monsieur le Maire, accompagné de laresponsable de Présence Verte et de MadamePoncet, adjointe au Maire, est venu partager ce repasavec Mesdames Marty et Candébat


février 2011l’avenir du territoire en débatLa réforme territoriale du 16 décembre 2010impose la fusion des intercommunalités etimpacte chaque commune.Les élus du Haut-Minervois, dont fait partie LaRedorte, ceux du Piémont d’Alaric (Capendu)et du Minervois héraultais (Olonzac), travaillentdepuis de nombreux mois à constituer un GrandMinervois, tout en poursuivant en parallèleleurs études à un éventuel rapprochementavec l’Agglomération de Carcassonne.Ces réflexions ont pour objectif d’offrir lesmeilleurs services aux populations.Qu’en sera-t-il de la volonté des hommes et desfemmes des territoires et du préfet de l’Aude ?mars 2011mai 2011un second souffle pour l’allée du pressoirAprès l’abattage des 47 cyprès devenusdangereux pour les riverains et les piétonsen raison de leur âge et des dégâtscausés par la tempête Klaus en 2009,plantes et essences méditerranéennespeu consommatrices en eau coloreront etparfumeront à présent ce lieu de passagepour le bien-être et le confort de tous.mai 2011BrÈVes De VIllaGeune redortaise élue aux cantonales !Les 20 et 27 mars, les 9622 électeurs du cantonétaient appelés à élire leur conseiller général etpour la première fois un suppléant.Avec 62 % des suffrages exprimés, le candidatPS Alain Giniès était élu avec sa suppléanteFrançoise Navarro-Estalle. Les compétencesprofessionnelles de Françoise, appréciées desRedortais, seront sans nul doute des atoutspour le développement du canton.avril 2011opération brioches :les redortais ont du cœurCette action de solidarité envers lespersonnes handicapées est menée à l’échelledépartementale à l’initiative de l’AFDAIM.Les déléguées locales Françoise Loriente,Marie-Claude Tort et Anne-Marie Gros ontarpenté les rues du village pour vendre 286brioches. Un grand merci à toutes les personnesqui ont contribué par leur générosité au succèsde cette opération.deux nouveaux lieux de mémoire inaugurésLe 7 mai, il y avait foule pour inaugurer deuxnouvelles places du village : la Place du 8 mai1945 et la Place du 19 mars, cessez-le-feu enAlgérie. 27 drapeaux de délégations d’ancienscombattants claquaient au vent en présencedu sénateur Marcel Rainaud. Ces lieux demémoire sont là pour nous rappeler que nousdevons nous souvenir, aujourd’hui, demain ettoujours en défendant les valeurs de liberté,d’égalité et de fraternité à transmettre auxgénérations futures.juin 2011un nouveau centenaire au villageAu mois d’avril, Célestine CAVAILLÈS a fêtéson centième anniversaire. En ce début dumois de juin, c’est Alphonse SALLES quirejoint le «club des centenaires redortais».Honorés comme il se doit par la Municipalité,nous leur souhaitons un bon anniversaire etun bon nouveau siècle !15


la Parole aux Associations16Amicale LaïquePrésidente : Catherine ILHESTrésorière : Andrée PONCETAssociation à but non lucratif, l’AmicaleLaïque est gérée par des bénévoles.La salle des sports de La Redorte est unespace dédié au sport et au bien-être avecplus de 400m² comprenant une salle demusculation, un dojo (où sont pratiquésjudo, karaté, gym d’entretien, training,danse, gym enfant, yoga) et des vestiaireschauffés avec douches individuelles.Avec la salle de musculation de 130 m², vouspouvez profiter d’un suivi personnalisé enfonction de vos besoins, de vos envies, devos motivations, grâce au savoir-faire deséducateurs qualifiés.Un matériel de musculation performant etla mise en place de programmes adaptésrépondront à vos différents objectifs :remise en forme, minceur, tonicité...Pour que chacun puisse profiter desdiverses activités, nous proposons destarifs dégressifs, une remise à partir de3 activités par famille, des facilités depaiement (coupons sport et chèquesvacancesacceptés), et des séances d’essaigratuites.Avec l’Amicale Laïque, vous pouvezégalement rejoindre le groupe Occitan etl’atelier Poterie, animés bénévolement.Pour tous renseignements, n’hésitez pasà nous contacter à la salle des sports,avenue Jean Jaurès, au 04 68 27 55 17 ousur al.laredorte@orange.frPlanning2011-2012Lundi18h-20h30 Musculation19h00-20h15 Cours collectifsMardi18h00-20h15 Musculation17h15-18h30 Expression corporelle18h30-20h00 KaratéMercredi13h15-20h30 Musculation13h30-15h00 Judo6 à 8 ans15h00-16h30 Judo8 à 10 ans16h30-18h00 Judo11 à 15 ans18h15-19h45 Judo ados/adultesCadets – Juniors – Séniors20h00-21h00 YogaJeudi18h00-20h45 Musculation18h00-19h30 Karaté19h30-20h30 Cours collectifsVendredi15h15-19h30 Musculation17h30-18h15 Judo baby4 à 5 ans18h15-19h00 Judo baby5 à 6 ans19h00-20h00 Judo ados/adultes


AmicAle desdOnneurs de sAngaZillE - la REDORTELe combat va cesser faute de combattants.Le sang est un liquide irremplaçable.Le don du sang est vital pour notre société.Il sauve des milliers de vies tous les ans.TaRiFS2011-2012MuSculation+ courS collEctiFSTrimestre (hors licence) 80€Saison (licence comprise) 222€courS collEctiFSTrimestre (hors licence) 55€Saison (licence comprise) 148€MuSculationTrimestre (hors licence) 70€Saison (licence comprise) 192€MuScu SEniorS(60 ans et plus)Trimestre (hors licence) 40€Saison (licence comprise) 132€Judo babYTrimestre (hors licence) 45€Saison (licence comprise) 145€JudoTrimestre (hors licence) 55€Saison (licence comprise) 170€Depuis quelques mois, les centres detransfusion sanguine travaillent à fluxtendu. Le non-renouvellement des donneursest un problème majeur.J’interpelle votre conscience, et plusparticulièrement celle des jeunes présentsau village.L’amicale Azille-La Redorte vous accueillerachaleureusement lors des prochainescollectes.La Redorte (Foyer Jean Jaurès)15 juin 201125 octobre 2011Contacts :M. PITIÉMme MUNOZMme JAMBERTAzille (Foyer)18 août 201119 décembre 2011KaratéTrimestre (hors licence) 60€Saison (licence comprise) 190€YoGaTrimestre (hors licence) 55€Saison (licence comprise) 148€EXprESSion corporEllETrimestre (hors licence) 45€Saison (licence comprise) 120€17


Créé en 2005, Ciné d’Oc assure, en partenariatavec la Mairie de La Redorte et Ciném’Aude,la projection de films tout au long de l’année,à la salle Jean Jaurès.Les programmations sont régulièrementaffichées par les bénévoles de l’association endifférents points du village et des communesdes alentours.Depuis novembre 2010, le bureau secompose de :Présidente : Julie MARLIERSecrétaire : Charlotte PECHVice-secrétaire : Marie-Pierre MARLIERTrésorier : Bernard MAURIMembre du bureau : Jocelyne CHABRERIEÀ ce jour, Ciné d’Oc compte 42 adhérents,qui, contre une cotisation de 5€ par an,bénéficient du tarif réduit (3€50) pour uneprojection, au lieu de 5€ (plein tarif).Ciné d’OcDepuis plusieurs années, l’association aide àl’organisation des Jeudis d’Été de La Redorteen participant notamment à la projection enplein air proposée en juillet.En mars 2011, l’association a organisé leweek-end cinéma intitulé pour cette année« La Redorte fête le printemps au cinéma »,avec la projection de deux films tout publicet d’un film d’animation.À cette occasion, à la suite de la premièreprojection, Ciné d’Oc a fêté ses six annéesd’existence : un moment très convivialautour du magnifique gâteau confectionnépar Julie. Pour que le cinéma vive encoredans notre village, n’hésitez pas à rejoindrel’association en y adhérant, soit lors d’uneséance, soit en prenant contact avec un desmembres du bureau. Ciné d’Oc a plus quejamais besoin de bénévoles, encore souventtrop peu nombreux pour ouvrir le guichetlors des séances…18


Comité Paroissialéglise saint pierre es liensNotre paroisse Notre-Dame en Minervois,composée de 18 villages ou clochers, estmaintenant bien structurée, disposant, sousla responsabilité de l’abbé Naudinat et dedeux prêtres associés (l’abbé Joulia et l’abbéSouchon), de trois conseils :● Une équipe d’animation pastoraleavec cinq membres laïcs;● Un conseil pastoral comportantun représentant de chaque clocher;● Un conseil économique.Cet ensemble permet de soutenir lespréparations des activités liturgiques etsacramentelles (messes, baptêmes, catéchèse,mariages, funérailles, solidarité), ainsi quedes activités communes : rassemblementsà l’occasion des messes de famille tousles deux mois, fête de la Foi fin juin, Lotoparoissial le premier dimanche de décembre.Notre église Saint Pierre es Liens est richede son histoire, de son vécu, de tout cequi l’a façonnée au fil des ans ; chacun yapporte ses joies et ses peines. Restauréepar la commune pour toute la partie bâtieen 2005 et par la paroisse pour sa décorationintérieure, placée au centre du village, ellenous indique tous les jours, par sa sonneriede quatre cloches, les moments importantsde la journée. Toute cloche, par son baptême,porte un nom, a un parrain et une marraine ;elle peut avoir une décoration particulière etune note dominante. écoutez : « Sol#3 pourJoseph Louise, Si3 pour Saint Pierre, Ré4 pourCor Jésus et Marie, Fa#4 pour Georgette ».Toutes quatre ont été fondues entre 1837 et1899. Alors à l’écoute, musiciens ! Pour 2011,dans le cadre des Jeudis d’été, un concert dechants polyphoniques géorgiens sera donnéà l’église le jeudi 4 août à 21 heures. Cettesoirée ravira tout le monde.Amicale des retraitésL’amicale des retraités a passé une année2010 des plus actives, avec ses voyagesd’une journée au Pas de la Case et sespetits lotos.Au cours du printemps, le repas spectacleaux Folies Bergères, à Narbonne, a permisà de nombreux membres de l’amicale dese retrouver, après la visite d’une miellerieet d’une fabrique de gâteaux.Toujours une très bonne ambiance à nosdeux repas annuels.Notre voyage de six jours à Venise, enoctobre, a été suivi par 34 personnes quiont apprécié ce séjour ensoleillé, tant dansla ville mythique que dans les îles de lalagune. La présidente souhaiterait que leprochain voyage, qui a pour destinationle nord de l’Espagne, sur les chemins deCompostelle, connaisse le même succès.Du nouveau au sein du conseild’administration, avec l’élection de M.André SIRE au poste de deuxième viceprésident,et l’arrivée de Mme JosselyneCHARBERIE, qui remplace Mme SimoneFAURE (celle-ci ayant quitté La Redorte).à noter qu’au cours de l’assemblée généralede début d’année, Mme Simone BARTHES,trésorière, a présenté un bilan faisant étatd’un excédent de 491 €.Mais tout n’a pas été pour le mieux, carl’association a été endeuillée, avec lesdécès de MM. Jeannot DUSSEAU, membredu conseil d’administration, et RaymondRIOCHET DE SIRAN.Nous profiterons de l’occasion pourrappeler que le Manège est ouvert tous lesmercredis après-midi pour l’organisationde jeux divers.La présidenteJ. DROGUEST19


le grÒP OccitAn tricA-trAcA20Passants, regardez le balcon de la mairie, àcôté du tricolore à égalité avec l’étoilé, c’estle drapeau sang et or. Notre identité occitanedans la nation.« Passejadas a l’entor »Une première balade sur le causse de Siranpour visiter les ruines d’un oppidum galloromainsitué au sommet du Pic Saint-Martin(istoria Romana). Ensuite au-dessus de CantaAussel, la curiosité optique de l’Auriole(montar en devalant), après le hameau deBrousse, la superbe vue sur les gorges de laCesse (la força de l’aiga dins le temps), enfinune halte à la table d’orientation sur la routedes crêtes. Vue sur la plaine du Minervois,les Corbières, le Canigou et la chaîne desPyrénées Ariégeoises (la vista sus un pais).Pour achever la balade, la visite de l’anciennecarrière des Meulières de la Livinière. Vestigesd’un temps où les pierres taillées allaientrejoindre moulins à vent et moulins à eau dela région (un lioc on l’òme fòrt tustavam amans nudas sus la pèira redonda.).Au printemps, direction Cassagnole.Piémont de la Montagne Noire. Village del’ours (imposante sculpture qui vous accueilleà l’entrée du village).Visite de la maison de l’abeille : panneauxpédagogiques, explications sur la vie desabeilles, la fabrication et la récolte du miel.Le plus intéressant, ce fut de voir dans uneruche en verre l’essaim en pleine activité,avec les abeilles ventileuses, les nettoyeuses,les gardiennes et les ouvrières venant déposerleurs récoltes de pollen.


Section locale des Anciens CombattantsFNACAINAUGURATION DEDEUX LIEUX DE MÉMOIRE :Place du 19 Mars 1962Cessez-le-feu en AlgériePlace du 8 Mai 19457 mai 2011, 11 heures, grand branle-bas decombat à la Redorte, et pour cause !Deux lieux de mémoire dédiés aux ancienscombattants de la Guerre d’Algérie et dela Deuxième Guerre Mondiale étaientinaugurés : la Place du 19 Mars 1962 Cessezlefeu en Algérie et la Place du 8 Mai 1945.Cet événement local s’est déroulé en présenced’une foule de 400 personnes environ, de27 porte-drapeaux, d’élus du canton, decomités FNACA et d’anciens combattants,de sympathisants du village et des localitésvoisines. Étaient notamment présents :M. le Sénateur Marcel RAINAUD,M. le Maire de la Redorte, Pierre-Henri ILHES,Mme Françoise NAVARRO-ESTALLE,suppléante du Conseiller GénéralAlain GINIÈS,M. André NARALDA, présidentdépartemental de l’Union Fédérale desAnciens Combattants,M. Jules JACQUOT, président des MédaillésMilitaires de l’Aude,M. Gérard FRATICOLA, président de laFNACA/AUDE et sa vice-présidente, MmeMarie-Paule PIBOULEAU,M. Michel Albert, président local desAnciens Combattants et du comité FNACA.À noter la présence du conseil municipalet de quelques enfants des écoles et leursmaîtres, qui ont déposé un bouquet de fleursaux lieux de mémoire.Après un dépôt de gerbe au Monument auxMorts par M. le Maire et les autorités, unimportant cortège, musique en tête, s’estrassemblé au premier lieu de mémoire où aété dévoilée la plaque de la Place du 19 Mars1962. Cessez-le-feu en Algérie. Devant unehaie impressionnante de drapeaux tricolores,les présidents départemental et local de laFNACA ont prononcé un discours insistantsur l’importance du devoir de mémoire et dusouvenir de nos camarades de combat tuéspendant la guerre d’Algérie.Le cortège, toujours précédé par la musique,s’est ensuite rendu au deuxième lieu demémoire, la Place du 8 Mai 1945, où le mêmeprotocole a été respecté. Le Sénateur et leprésident de L’UFAC, dans leur discours, ontretracé les moments tragiques et douloureuxqui ont marqué notre pays durant cettepériode. Le devoir de mémoire et du souveniront été également évoqués en ce lieu.Un apéritif convivial, offert par la municipalitéà la Piste au Manège, a clôturé ces deuxémouvantes cérémonies. À signaler, la bonneprestation du groupe musical la BandaMusic, de Ginestas, qui nous a gratifiésd’une vibrante Marseillaise et a assuré unecadence rythmée en tête du cortège.Le comité FNACA organisateur remerciechaleureusement la municipalité pour sonaide précieuse à la réalisation de ces deuxcérémonies. Un grand merci aussi à tousceux qui, par leur présence, ont contribué àla réussite de cet événement local.21


22AccA lA redOrteSuite à l’assemblée générale du 27 mai 2011, le nouveau bureau se compose comme suit :Président : Jean-Luc ROULLACVice-Président : Laurent PÉANYSecrétaire : Didier REYTrésorier : Bernard ILHESPour la saison écoulée, ont été effectués 3 lâchers de 60 faisans et, après la fermeture,un lâcher de 12 couples de lièvres. L’ensemble du bureau remercie les chasseurs pour leurcomportement tout au long de la saison.Le bureau de l’Amicale Bouliste se compose,pour l’année 2011, de :Président : VIVAR Renaud.Vice-président : ILHES Joël.Trésorier : CAYROL Vincente.Secrétaire : CAYROL Nicolas.Membres bénévoles : PÉANY Laurent,VIVAR Jojo, CAYROL Henri, BENAVENTEJessica.Les licences pour la saison 2011 au prix de20€ sont disponibles chez VIVAR Renaud etCAYROL Nicolas.La saison débutera le mardi 14 juin.Tous les mardis : concours à la volaille endoublettes formées, 10€ par équipe à partirde 21h.AmicAle bOulisteTous les vendredis : repas avant concoursde 5€, puis concours à la mêlée, 3€ parpersonne à partir de 19h30. Ces concourssont destinés essentiellement aux habitantsde la Redorte.CONCOURS OFFICIELSconcours de la Fêtele dimanche 31 juillet 2011, en doublettes,200€ + les mises.challenge debiessele samedi 6 août 2011, en doublettes,200€ + les mises.Pour clôturer la saison, l’Association organiserason traditionnel repas.L’Amicale Bouliste vous attend…


AssOciAtiOnles quAtre sAisOnsL’association des quatre saisons se compose ainsi :PrésidenteLORIENTE Françoise.SecrétaireBOURGEOIS Josiane.état civildu 8 juin 2010au 18 juin 2011naIssances● CAUTE James, le 06 mai 2010● TOURINEL Janis, le 11 mai 2010● GENCO Célia, le 30 juin 2010● CAYROL Ninon, le 01 juillet 2010● PEANY Léana, le 16 septembre 2010● TAILLANDIER Alexis,le 17 septembre 2010● BOUGIARD Téo, le 18 janvier 2011● LUCON Emma, le 22 janvier 2011● GAUDIN Yonathan, le 29 mai 2011État cIVIlTrésorièreJAMBERT Marie.Avec nos dix membres actifs, nous essayonsd’organiser des festivités dans le village que nousaimons avec :► 17 avril 2011Le vide-grenier qui a eu lieu avecsuccès.► 1 er mai 2011Un thé dansant, avec l’amicale desretraités. Orchestre St Raphaël.110 personnes étaient au rendez-vousà 15 heures salle Jean Jaurès avecbeaucoup de gaieté.► 11 juin 2011Sardinade à la piste de bal.► 22 octobre 2011Repas dansant, salle Jean Jaurès, àmidi. Orchestre Pyrénées Musette.Traiteur encore inconnu.► 20 novembre 2011Vide-grenier dans les rueset à la piste de bal.► 31 décembre 2011Réveillon avec l’Orchestre St Raphaël.Traiteur : Nègre, Ventenac.Nous espérons que les Redortais se joindront ànous. Il ne faut pas oublier les Jeudis d’Été où notreassociation participe de juillet à août.marIaGes● CASTEL Arnaud et RABAKOARIVELORasoanaly, le 29 juillet 2010● LÉGER Thomas et ERNST Sarah,le 07 août 2010● DEHAIS Didier et LEBAILLY Sandrine,le 24 décembre 2010● DELABRIERE Thomas et LACOMBEMarine, le 4 juin 2011● VITALIS Sébastien et VIDAL Julie,le 18 juin 2011DÉcÈs● ESTALLE Jean-Luc, le 24 juin 2010● SALVAGNAC Yvette, le 29 juillet 2010● MONTESPAN Eliane veuve DUQUESNE,le 16 août 2010● LASSERRE Francine épouse PUEYO,le 06 septembre 2010● GUILBOT Marie-Claude épouseLASSERRE, le 06 septembre 2010● ROUDIERE Danièle, le 12 octobre 2010● SOLANILLA Magdeleine épouseANDREU, le 28 décembre 2010● CANTERO Polycarpe, le 04 février 2011● DUBOIS Simone veuve HERNANDEZ,le 16 février 2011● VAN AELST Marie-Paule veuve FABRE,le 18 mars 2011● PEREZ MUNOZ Juana veuve MILLE,le 17 février 2011● ESPIGAT Georges, le 26 mai 2011● MUR Christian, le 02 juin 2011● VAN ELSBERG Johannes,le 06 juin 2011● PECH Anne Marie veuve TORTOSA,le 10 juin 2011● MOUSSY Paule veuve REVERDOT,le 17 juin 2011La présidente,LORIENTE Françoise.Mise en page : Crescendo Communication - www.crescendo-communication.com23

More magazines by this user
Similar magazines