81e salon de Genève - Magazine Sports et Loisirs

sportsetloisirs.ch

81e salon de Genève - Magazine Sports et Loisirs

INDIVIDUAL CAREER SCORECARDSCory Oride2011-12Place Tournament Scores- St. Mary’s Invitational DNC- Wolf Pack Classic DNCT6 Kaua`i Collegiate Invitational 71-70-73=214 (-2)Battle at WaikoloaNTST49 22nd Ameri Ari Invitational 74-75-69=218 (+2)T23 John A. Burns Intercollegiate 71-69-77=217 (+1)T52 Wyoming Desert Classic 77-74-71=222 (+6)T26 National Invitation Tournament 77-72-74=223 (+7)T52 Barona Collegiate Cup 70-76-76=222 (+6)T17 Western Intercollegiate 71-73-72=216 (+6)T21 WAC Championship 72-76-80=228 (+12)Totals 8 Tours - 24 Rds - 1,760 Strokes - 73.3 Avg.2010-11Place Tournament ScoresT79 Wolf Pack Classic 81-82=163 (+19)T45 Alister MacKenzie Invitational 71-73-70=214 (+1)T33 Kaua‘i Collegiate Invitational 75-78-76=229 (+13)113 21st Ameri Ari Invitational 78-81-82=241 (+25)T85 John Burns Intercollegiate 89-72-73=234 (+18)Wyoming Desert ClassicDNCT49 Fresno State Lexus Classic 75-78-75=228 (+12)T65 USD Invitational 85-86-71=242 (+26)89 Western Intercollegiate 79-81-80=240 (+30)WAC ChampionshipsDNCTotals 8 Tours - 23 Rds - 1,791 Strokes - 77.8 Avg.2009-10Place Tournament ScoresT40 Giustina Memorial Classic 76-79-77=232 (+16)Prestige at PGA WestDNC41 Kaua‘i Collegiate Invitational 77-76-76=229 (+13)T13 Turtle Bay Resort College Invitational 70-75-71=216 (E)T103 Amer Ari Invitational 81-78-80=239 (+23)T29 John Burns Intercollegiate 70-70-77=217 (+1)93 Barona Collegiate Cup 77-79-84=240 (+24)T102 U.S. Intercollegiate 86-75-81=242 (+32)T28 Western Intercollegiate 72-73-73=218 (+8)37 WAC Championships 75-76-81=232 (+16)Totals 9 Tours - 27 Rds - 2,065 Strokes - 76.4 AvgCAREER STATISTICSYear TP Rounds Strokes Avg. Low Round Best Finish2009-10 9 27 2,065 76.5 70 T132010-11 8 23 1,791 77.9 70 T332011-12 8 24 1,760 73.3 69 T6Totals 25 74 5,616 75.9 69 T6Henry Park2011-12Place Tournament Scores- St. Mary’s Invitational DNCT67 Wolf Pack Classic 79-74-76=229 (+13)19 Kaua`i Collegiate Invitational 72-77-73=222 (+6)- Battle at Waikoloa DNC- 22nd Ameri Ari Invitational DNCT102 John A. Burns Intercollegiate 80-80-80=240 (+24)- Wyoming Desert Classic DNC- National Invitation Tournament DNC- Barona Collegiate Cup DNCT72 Western Intercollegiate 76-77-82=235 (+25)- WAC Championship DNCTotals 4 Tours - 12 Rds - 926 Strokes - 77.1 Avg.2010-11Place Tournament ScoresT46 Wolf Pack Classic 77-73=150 (+6)T75 Alister MacKenzie Invitational 78-70-77=225 (+12)9 Kaua‘i Collegiate Invitational 76-67-76=219 (+3)21st Ameri Ari InvitationalDNCT79 John Burns Intercollegiate 76-80-75=231 (+15)T88 Wyoming Desert Classic 83-78-81=242 (+26)Fresno State Lexus ClassicDNCUSD InvitationalDNCT82 Western Intercollegiate 78-79-77=234 (+24)T26 WAC Championships 78-78-75=231 (+15)Totals 7 Tours - 20 Rds - 1,532 Strokes - 76.6 Avg.2009-10Place Tournament ScoresT40 Giustina Memorial Classic 79-77-76=232 (+16)Prestige at PGA WestDNCKaua‘i Collegiate InvitationalDNC61 Turtle Bay Resort College Invitational 79-82-82=243 (+27)120 Amer Ari Invitational 96-87-85=268 (+52)T50 John Burns Intercollegiate 75-70-76=221 (+5)103 Barona Collegiate Cup 82-84-88=254 (+38)U.S. IntercollegiateDNCWestern IntercollegiateDNCWAC ChampionshipsDNCTotals 5 Tours - 15 Rds - 1,218 Strokes - 81.20 Avg.CAREER STATISTICSYear TP Rounds Strokes Avg. Low Round Best Finish2009-10 5 15 1,218 81.2 70 T402010-11 7 20 1,532 76.6 67 92011-12 4 12 926 77.1 72 19Totals 16 47 3,676 78.2 67 9


PORSCHEPorsche Intelligent PerformanceLa Panamera S Hybrid a été présentée en première mondiale à Genève.Porsche Cayenne V6: 300 ch et 9,9 l/100 kmVéronique Siffert au volant de la Panamera 4…Porsche a frappé un grand coupen présentant à Genève sa nouvellePanamera S Hybrid. Celleciouvre en effet une nouvelleère. Sans faire la moindreconcession en termes de sportivité,à l’image d’un 0 à100 km/h abattu en seulement6,0 secondes elle affiche unepuissance de 380 ch et uneconsommation de seulement6,8 litres aux 100 km en cyclemixte européen, ce qui correspondà un taux d’émissions deCO2 de seulement 159 g/km.La Panamera S Hybrid est nonseulement la Porsche la plussobre de tous les temps, maiselle s’impose également commenouvelle référence du segmentdes berlines hybrides haut degamme en termes de sobriété.Son autonomie en mode intégralementélectrique est d’environdeux kilomètres et lemode électrique est utilisablejusqu’à 85 km/h en fonction dela situation de conduite. La motorisationhybride Porsche, disponibleaussi bien sur laCayenne que sur la Panamera,est en outre le seul système aumonde à faire appel à de nouveauxpotentiels d’économie àdes régimes plus élevés grâce aumode «Croisière», conçu pourles autoroutes et les voies rapides,qui permet de découpleret d’arrêter le moteur thermiqueen dehors des phases d’accélération,jusqu’à plus de 150km/h!Aujourd’hui, les Cayenne et lesPanamera sont les Porsche lesplus vendues. Porsche AG aainsi communiqué qu’il avaitvendu 2400 voitures au moisde janvier de cette année et queleur répartition était la suivante:1047 Cayenne, 604 Panamera,ainsi que 436 exemplaires de la911 et 313 unités du binômeBoxster/Cayman. Le succès desCayenne et des Panamera s’ex-…et son père Jo Siffert au volant de sa 911.


La nouvelle Panamera 4 devant le Musée Porsche à StuttgartPORSCHEplique notamment par le faitque ces deux modèles allientavec beaucoup de maestria habitabilitépour cinq ou quatrepassagers et hautes performances.Le tout avec un confortet une sportivité de très bon aloi.Avec 300 chevaux et 400Nm decouple, soit 100 chevaux et100Nm de moins que le V8, lanouvelle Porsche Panamera V6que nous avons eu le privilèged’essayer démontre que le plaisirde conduite est une nouvellefois au rendez-vous au volant dela première berline de grandtourisme produite par leconstructeur allemand. Equipéed’une boîte automatiquePDK à 7 rapports, la PanameraV6 allie les qualités d’unegrande routière à celle d’uneGT d’une vivacité insoupçonnéeen montagne. Nous avonsnotamment pu le vérifier en essayantla Panamera 4 (4 pourquatre roues motrices) sur autoroutedu côté de Stuttgart encompagnie de Véronique Siffert,la fille du regretté piloted’usine Porsche Jo Siffert, ainsique sur le tracé de l’anciennecourse de côte Sierre-Montana.Le tout avec une consommationtrès raisonnable puisquenous avons même réussi à descendreen dessous de la barrièrefatidique des 10 litres aux100 km grâce notamment ausystème «start and stop».L’usine n’est ainsi pas éloignéede la réalité en annonçant uneconsommation normalisée de9,6 l/100 km pour notre Panamera4 d’essai (dès 119’000francs pour la version à deuxroues motrices).Propulsée elle aussi par un sixcylindres de 300 chevaux, lanouvelle Porsche Cayenne V6,commercialisée à partir de82’900 francs, affiche égalementune consommation d’essencetrès raisonnable tout en faisantpreuve, le cas échéant, d’uncomportement très sportif. Sil’usine annonce une consommationnormalisée de 9,9l/100 km, nous avons obtenupour notre part une consommationde 11 l/100 km.On relèvera enfin que Porsche,en plus de sa PanameraS Hybrid, avait présenté à Genèveses nouvelles versionsBlack Edition. Ces dernièresont eu droit à une présentationréservée à la presse, le1er mars, dans les locaux dutout nouveau Centre Porschede Genève dirigé par AlexandreMottet.Présentationdes PorscheBlack Editionau nouveauCentre Porschede Genève.11sportsetloisirs.ch


ALFA ROMEOLa 4C et la Giulietta en vedettesAlfa Romeo GiuliettaAlfa Romeo 159 TI SportwagonDe très belles lignes susceptiblesde transmettre des émotionsfortes et une technologieà la pointe du progrès à l’imagedes nouveaux moteurs MultiAir, Alfa Romeo a fait une nouvellefois une très belle figure auSalon de Genève. Son stand, oùdominait une imposante paroide couleur «rosso competizione»,a en effet accueilli deuxvedettes: l’Alfa 4C, un prototypeà moteur central dévoiléen première mondiale, et lanouvelle Giulietta.Tous deux ont fait honneur àla mission principale d’AlfaRomeo, à savoir la conceptionde véhicules «dotés d’une technologied’avant-garde et caractériséspar des lignes qui exaltentle concept de design en mouvement».Un des meilleurs exemplesde ce design en mouvementest justement la nouvelleGiulietta que nous avons pu essayerjuste avant le salon dans saversion équipée du moteur 1.4L’Alfa Romeo 4C, première mondialeMultiAir Turbo de 170 chevaux.Confortable, sûre et à la pointede la technologie, la Giulietta asu séduire la presse internationalequi lui a décerné 16 prixdont celui de «Die besten Autos2011» de la revue allemandeAuto Motor und Sport - le plusgrand tirage de la presse automobileen Europe - et égalementcelui du magazine suisse alémaniqueAuto Illustrierte. Lefait d’avoir relevé au début decet article que le Salon de l’autode Genève était plus que jamaisle salon des ingénieurs cette annéen’est pas démenti par lanouvelle Alfa Romeo Giulietta.Elle dispose en effet d’un moteur1.4 MultiAir Turbo quiallie dynamisme et sobriété.Selon le constructeur, la Giulietta1.4 MultiAir Turbo de 170chevaux accélère de 0 à 100km/h en 7,7 secondes, atteintune vitesse maxi de 218 km/het consomme 5,2 l/100 km (121g/km de CO2).12


L’Alfa Romeo 4C, première mondialeOn relèvera par ailleurs que laGiulietta (commercialisée à partirde 33’300 francs dans sa version1.4 Turbo de 170 chevaux)a un comportement sportif influencépar le sélecteur AlfaDNA qui permet de personnaliserson style de conduite enfonction de ses humeurs ou desconditions d’adhérence de laroute. Trois modes sont disponibles:Dynamic pour uneconduite sportive, Normal etAll Weather pour des conditionsd’adhérence précaires.En plus de nouveaux colorispour la Mito, Alfa Romeo présentaitégalement à Genève leprototype 4C propulsé par unmoteur 1750 MultiAir. C’est cemême moteur qui équipe la 159TI Sportwagon 1750 MultiAirde 200 chevaux. Avec sa nouvelleteinte, un rouge métalliséidentique à celui de la mythique8C, elle constitue actuellementle haut de gamme de la marqueitalienne. Son moteur quatrecylindres offre des prestationscomparables à celles d’un 6 cylindres,mais avec une consommationréduite, à savoir 8,3 lau 100 km alors qu’il ne lui fautque 7,9 secondes pour passer 0à 100 km/h et qu’elle atteint233 km/h en vitesse maxi.La 159 TI Sportwagon dontnous disposions pour notreessai était particulièrementattrayante avec des jantes noiresqui offraient un contraste duplus bel effet avec les étriers defreins en rouge. Avec son nouveaumoteur turbocompressé de1742 cm3, la 159 porte la dénominationhistorique 1750, utiliséede 1929 à 1932 et de 1968 à1971. Ce nouveau 1750, à la foistrès souple et très agréable, privilégiesouplesse et disponibilitéà tous les régimes. Au niveau dela consommation, nous avonsmesuré une moyenne de 8,8l/100 km et la boîte manuelle,précise et rapide, nous a entièrementconvaincu.Alfa Romeo GiuliettaAlfa Romeo 159 TI SportwagonALFA ROMEOsportsetloisirs.ch13


HONDALa CR-Z Hybrid, en vedette sur le stand Honda.Honda, une longue traditionde petits coupés sportifsUn lien de parenté évident avec la CRX.Rencontre au sommetau col du Gothard(Photo Gianni Vescovi).Vingt ans! Cela fait déjà vingtans que Soichiro Honda, patronde la marque éponyme et grandami de la Suisse, nous a quittés.Né le 17 novembre 1906, celuiqui a fondé en 1948 la HondaMotor Company s’est en effetéteint le 5 août 1991. Et s’il s’estfait un nom en concevant toutd’abord en 1940 un petit moteurqui pouvait être accouplé àun vélo afin de créer une motocyclette,puis en devenant unedécennie plus tard le premierconstructeur mondial de motos.Il a également obtenu un grandnombre de succès dans l’automobile.A un tel point que lesHonda ont été parmi les premièresvoitures japonaises à intéresserles collectionneurs enEurope. Cet intérêt n’est pasétranger à l’engagement deHonda en compétition automobile.En formule 1, à partir de1964, mais également sur lefront des voitures de tourisme,dès la fin des années soixante,avec la 800 S.Aujourd’hui, Honda est à nouveauprésent dans le segmentdes petits coupés sportifs avec laHonda CR-Z à moteur hybridedont la version définitive étaitprésentée pour la première foisà Genève. Avec sa double vitrearrière et sa ligne de toit descendante,la CR-Z établit clairementun lien de filiation avec laCRX. Cette dernière, lancée en1983, fut très bien accueillie ettransforma durablement l’imagede Honda en Europe et auxEtats-Unis. Non importée officiellementen Suisse, la premièreHonda Insight Coupé de1999 ne peut pas renier elle nonplus un très fort lien de parentéavec la première CRX. Elle a étéla toute première voiture hybridevendue en Europe et auxEtats-Unis. Le coupé CR-Z etl’Insight originale jouent certesdes rôles assez différents, mais14


le style audacieux de la premièrevoiture hybride de Hondaportait aussi la signature de ladouble lunette arrière et de laligne de pavillon aérodynamique.Le coupé CR-Z est la premièrevoiture combinant un moteur1,5 litre i-VTEC avec le systèmehybride Honda d’assistance intégréeau moteur IMA (IntegratedMotor Assist) qui ne permetpas de rouler entièrementen mode électrique. Le moteurà essence de 114 ch est épaulépar un moteur électrique de14 ch qui produit un couplesupplémentaire de 78 Nm auxrégimes bas et moyens. Le CR-Z n’émet que 117 g de CO2 parkm en cycle européen mixte,ce qui correspond à uneconsommation moyenne decarburant de 5,0 l/100 km(5,7 l durant notre essai). LeCR-Z privilégie le plaisir deconduire tout en étant un véhiculeextrêmement économique,notamment en ville. Ces deuxcaractéristiques peuvent toutefoisêtre antagonistes. Par exemple,un accélérateur trop réactifet une direction plus ferme sontsouhaitables sur routes ouvertes,mais peuvent être moinsagréables quand le véhicule setrouve dans les embouteillages.Les ingénieurs Honda ont doncdéveloppé les trois modesde conduite suivants : Sport,ECON et Normal. Cela afin quele conducteur puisse modifierles caractéristiques de la voitureen fonction des conditionsrencontrées. Ces trois modesinfluent sur la réactivité de l’accélérateur,la direction, laclimatisation et le niveau d’assistancedu système IMA. Leconducteur peut ainsi déciders’il souhaite privilégier la sportivitéou, au contraire, l’économieou le meilleur compromisentre les deux. En mode sport,par exemple, le moteur répondà la moindre sollicitation del’accélérateur, le systèmehybride IMA fournit une assistanceélectrique accrue et ladirection devient plus ferme.Toutefois, le conducteur le plus«sportif» peut rencontrer desconditions de circulation danslesquelles il est souhaitabled’économiser le carburantplutôt que d’«attaquer» et dechercher la ligne idéale dansles virages. Il sélectionne alorsle mode «ECON», qui privilégiel’économie dans les paramétragesde l’accélérateur électronique,de la gestion moteur,de la climatisation et du systèmehybride. Quand uneconduite sportive n’est paspossible ou qu’elle n’est passouhaitable, la fonction Eco Assist,en combinaison avec lemode «ECON», permet auconducteur de battre des recordsd’économie lors de sesdéplacements habituels oudans les embouteillages.La nouvelle CR-V Diesel AutomatiqueHonda possède bien des pointscommuns avec Porsche. Et passeulement en ce qui concernela F1 où le constructeur japonaisavait remporté en tant que motoristele titre mondial de 1987 à1991 après que les moteurs TAG-Porsche en avaient fait de mêmede 1984 à 1986. Si la bonne santéfinancière de Porsche s’expliqueaujourd’hui par le succès commercialde la Cayenne, il en va demême pour Honda dont le 4x4CR-V se vend très bien. Toutcomme Porsche, Honda est venurelativement tard au moteur diesel.Il valait cependant la peined’attendre car le nouveau CR-Vdiesel présenté au Salon de Genèvedispose de plusieurs atouts.Honda CR-V, un look d’enfer!Accouplé désormais égalementavec une boîte automatique, il neconsomme que 7,5 l/100 km en cyclemixte. La véritable nouveautédes millésimes 2011 consiste enun équipement particulièrementriche, c’est notamment le cas del’élégante version Alcantara denotre essai. Propulsée par un moteur2.2 i-DTEC de 150 chevaux,la CR-V diesel est commercialiséeà partir de 39’900 francs.Aussi agile qu’une berline, laCR-V garde toujours le contrôlede la situation. Cela d’autant plusqu’en cas de perte d’adhérence,la traction intégrale Real Time4WD s’enclenche automatiquement.Une solution sûre, qui nepénalise pas la consommation.HONDA15sportsetloisirs.ch


HONDAEt voici la Jazz hybrideAprès l’Insight et la CR-Z,Honda propose désormaiségalement la Jazz en versionhybride. Les journalistes suissesont pu l’essayer juste avant leSalon de Genève lors d’une présentationà la presse qui a eulieu dans l’un des plus beauxmusées privés d’automobilesd’Europe, celui de la FondationErika et Charles Renaud àCortaillod, dans le canton deNeuchâtel. La présentation de lanouvelle Jazz Hybrid dans cemusée s’explique notammentpar le fait que parmi les nombreusesvoitures collectionnéespar Charles Renaud (Bugatti,Porsche, Rolls-Royce, Ferrari,etc...), figure également uneDetroit Electric de 1916, à savoirune voiture américaine hybride.Au cours du galop d’essai de laHonda Jazz Hybrid, nous avonsparticulièrement apprécié lemoteur électrique qui vientassister, lorsque le besoin se faitsentir, le moteur à essence de laJazz. Pour résumer, on relèveraque le moteur électrique de 14chevaux intervient exactementcomme la force qui soulage lesjarrets d’un cycliste pédalantsur une bicyclette à assistanceélectrique. On relèvera parailleurs que la Jazz Hybriddispose, en plus d’un systèmeStop & Start, de plusieurs astucestechniques qui permettentde faire baisser sa consommation.Ainsi, son 1,3 l de 88 chvoit sa combustion stoppée enphase de décélérationLa nouvelle Jazz Hybrid a été présentéeau musée de la Fondation Renaud...... qui abrite une très rare Detroithybride de 1916(Photo Gianni Vescovi).16La Jazz Hybrid a été l’une des vedettes dustand Honda au dernier Salon de Genève.

More magazines by this user
Similar magazines