MISSION (PRESQUE) ACCOMPLIE - Hassidout

hassidout.org

MISSION (PRESQUE) ACCOMPLIE - Hassidout

N° 125 CHABBAT PARACHA ’HOUKAT19 IYAR 5768 - VENDREDI SOIR 4 & SAMEDI 5 JUIN 2008Vivre la Paracha avec le Rabbi t''yhka n''vnDans le Midrash sur notre Paracha ‘Houkath, nos Sages parlentdes trois bienfaits miraculeux qui accompagnaient Israël lors deson séjour dans le désert : les nuées saintes, une source et laManne.Les nuées de gloire entouraient le Peuple juif. Elles leprotégeaient du vent, elles tuaient les serpents et les scorpionset aplanissaient son chemin. Elles nettoyaient aussi sesvêtements.La Manne était la nourriture des Juifs dans le désert. Elleprenait le goût que la personne désirait avoir ; chaque individuressentait un goût différent lorsqu’il en mangeait. Une foismangée et digérée, la Manne devenait une partie intégrante ducorps du Juif qui s’en était nourri.La source - offerte par D-ieu par le mérite de Miriam -approvisionnait en eau les Juifs dans le désert. Bien que l’eaune constitue pas un aliment à elle seule, elle est pourtant lemoyen qui permet de transporter toutes les énergies fourniespar les autres aliments dans toutes les parties du corps.Ces trois phénomènes - les nuées, la Manne et la source - fontallusion à la Torah. Comme les nuées, la Torah nous protègede l’extérieur.Comme la Manne, elle nous enrichit de l’intérieur et nous nousunissons à elle. Et comme l’eau, la Torah est le moyen quipermet à ce que toutes ces qualités intérieures et extérieuresatteignent chaque Juif.Maintenant, analysons ces trois phénomènes séparément :La Manne, qui imprégnait les Juifs dans leur intérieur profond,n’était pas donnée sous la même forme et à proportion égale àchacun. Les justes recevaient la Manne prête à laconsommation. Alors que les méchants devaient la moudre, lapétrir et la cuire pour qu’elle soit comestible. Ceci parce que lesJuifs étaient différents intérieurement.Il en va de même pour l’étude de la Torah. Il y a celui qui remplitla Mitsva d’étudier la Torah en récitant le “Chéma Israël” chaquematin. Alors qu’un autre devra étudier toute la journée. Lamesure de l’obligation d’étudier la Torah varie selon la situationde chaque individu ; ses obligations seront proportionnelles àses possibilités et à son temps libre.Les nuées, par contre, entouraient tous les Juifs de façon égale.Les nuages protégeaient tout le monde du danger des serpentset des scorpions.Le désert symbolise ce monde dans lequel les personnesrencontrent souvent des difficultés et des épreuves. Ainsi, laTorah entoure chaque Juif. Elle protège chaque membre dupeuple d’Israël. L’essence de chaque Juif est identique. C’estpourquoi la Torah nous appartient de façon égale.Enfin, la source coule depuis les hauteurs vers les niveaux lesplus bas. La Torah aussi est descendue des sphères les plusélevées spirituellement pour servir dans le plus bas degré – lemonde matériel dans lequel nous vivons. C’est cette qualité dela Torah qui - comme l’eau - transporte la “ Manne” et les “nuées” de la Torah vers chaque Juif. Car lorsqu’un Juif, quelque soit son niveau, lit la Torah, il reçoit toutes les qualités de laTorah : La Manne (l’immanence) et les nuées (latranscendance). L’eau va vers le bas ; cela est donc valablemême si la personne ne comprend pas encore la significationdes mots qu’elle prononce.D’après Likouté Si’hoth II traduit par Rav Eliahou DahanHoraires pour l’Ile-de-FranceAllumage Vendredi 4/07 avant à 21h38Fin du Chabbat Samedi 17/05 après 23hPirkeï Avoth : Chapitre 4MISSION (PRESQUE) ACCOMPLIENombreux sont ceux qui s'étonnent que l'on parle duleadership du Rabbi de Loubavitch MhM chlita auprésent, qu'on le considère actuel malgré notreincapacité à le percevoir physiquement.Le Midrach nous enseigne que D.ieu montra à Adam,le premier homme, l'ensemble des générations à venir,chacune avec ses grands dirigeants. Ces dirigeants sontles Tsadikim [Justes], dont les âmes ont été envoyéespar D.ieu dans ce monde, dans Son infinie bonté, pourguider les générations, se soucier de leurs besoinsmatériels et spirituels, et indiquer au Peuple juif lamarche à suivre.La philosophie 'hassidique explique que ces grands dirigeants sont le coeur et l'esprit ducorps du Peuple Juif. Chaque génération a sa propre et unique mission dans le projetgénérique de toute la création qui est de créer une "résidence" pour D.ieu dans cemonde matériel à travers la révélation du Machia'h et la rédemption messianique. Dansle Tanya, l'œuvre maîtresse de Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi (le fondateur du'Hassidisme 'Habad), il est expliqué que les premières générations furent comme la tête,leur occupation principale étant l'étude de la Torah.Les générations plus récentes, connues sous le nom du "talon du Machia'h", sont liées,elles, à l'action concrète. Au sein même des générations, nous retrouvons cettesubdivision, les Tsadikim - et en particulier le chef de la génération - constituant la "tête"du peuple, lui indiquant la direction à suivre dans l'accomplissement de son rôlespécifique. Le Tout-Puissant envoie à chaque génération le leader qui lui convient, selonla tâche qui lui est impartie. Le Talmud exprime cela en citant le verset : "Un soleil secouche, un soleil se lève", qui signifie qu'avant même que la direction d'un Tsadik se soittotalement achevée, se profilent déjà une nouvelle mission et un nouveau Tsadik.Ce nouveau leader vient diriger sa génération dans l'accomplissement de la volontédivine dans une direction originale correspondant à sa nature propre.Appliquons ces principes à notre propre génération. Dans le premier enseignement'hassidique officiel délivré par le Rabbi MhM chlita lorsqu'il prit sur lui la direction duPeuple Juif, il déclara explicitement que notre génération, la septième depuis RabbiChnéour Zalman, sera celle qui fera parvenir la création au but que D.ieu lui a assigné.Cela devant se faire en faisant descendre la présence divine à l'intérieur de ce mondephysique avec la révélation du Machia'h et le commencement de la Rédemption. LeRabbi nous a dit à plusieurs reprises dans ses discours les plus récents que nous avonsachevé le service divin lié à l'exil et que notre tâche maintenant est de nous préparer à larédemption. "Le temps de votre délivrance est arrivé" a-t-il déclaré prophétiquement. C'est làun message totalement différent de tous ceux qui ont pu être donnés dans l'histoire duPeuple juif.Et de manière singulière, cela ne dépend pas d'une action spécifique que nous devonsaccomplir. Cette fois-ci, rien de nouveau : le Rabbi a expliqué que nous devonsaccomplir plus de bonnes actions, plus étudier la Torah, mieux accomplir les Mitsvoth,comme une préparation et un avant-goût de l'ère messianique. Cependant, tant que larédemption n'a pas effectivement commencé, avec la construction du troisième Templeà Jérusalem et le rassemblement en terre sainte de tous les Juifs de la Diaspora, l'objectifde notre génération n'est pas encore atteint et nous demeurons dans la septièmegénération avec le Rabbi à notre tête.Pourquoi le Tout-Puissant a-t-Il voulu que, à la conclusion de la mission de cettegénération, la direction du Rabbi s'opère de la présente manière restera probablement unmystère jusqu'au de dévoilement complet de Machia'h. Mais, ce que nous savonsclairement, ce que le Rabbi nous a dit lui même de manière non équivoque, c'est que lerôle de notre génération est d'amener concrètement la rédemption et de nous y préparer,ainsi que le monde entier. Et tant que ça ne sera pas accompli, nous restons dans lamême génération, avec le même Rabbi.Le Rabbi et son leadership sont présents et actuels. Ils continueront à l'être jusqu'à ceque D.ieu soit miséricordieux envers nous, et que notre mission soit enfin couronnée desuccès.■


Le Rabbi annonce la DélivranceLa corrélation qui existe entre l'exil et la Rédemption d'un point de vuegénéral se retrouve aussi dans la dimension du lieu précis où nous noustrouvons dans "l'hémisphère inférieur." *En effet, ce "petit sanctuaire" 1 étant l'endroit où mon beau-père, leRabbi, Nassi de notre génération, a choisi de fixer sa résidence pour êtrela base de la diffusion des sources de la 'Hassidout vers l'extérieur dansle monde entier, c'est précisément dans cet endroit et depuis cet endroitque seront effectuées la Rédemption ainsi que la construction duTroisième Temple, "Le sanctuaire de D-ieu, édifié par Tes mains." 2Bien que la place du Temple soit en Terre Sainte, à Jérusalem, la villesainte, sur la montagne sainte, dans la mesure où ceci arrivera par lemérite de "nos actions et notre travail durant l'exil" 3 (en particulier à laconclusion de l'exil grâce au travail de diffusion des sources àl'extérieur), cet endroit-ci précisément est déjà intégralement prêt àrecevoir "Le sanctuaire de D.ieu, édifié par Tes mains".Et, incessamment, le dévoilement du "sanctuaire de D.ieu, édifié parTes mains" aura lieu ici même. Car, en effet, c'est ce que mon beau-père,le Rabbi, le Nassi de notre génération, peut exiger et concrétiser : que"Le sanctuaire de D.ieu, édifié par Tes mains" se dévoile en premier lieudans cet endroit ["770"] dans lequel il a vécu et travaillé et mené à bienson oeuvre durant les dix dernières années de sa vie qui furentl'aboutissement de toute son action.C'est précisément grâce à l'achèvement du travail dans l'hémisphèreinférieur que pourra être "élevé" 4 et dévoilé l'ensemble de l'édifice du"sanctuaire de D.ieu, édifié par Tes mains," y compris le toit au sujetduquel il est écrit que "le Roi Machia'h […] se tient sur le toit duTemple et s'adresse aux Juifs en leur disant : Humbles ! Le temps devotre Délivrance est arrivé ! " 5Tout ceci est "élevé" (effectué) par le travail (de rehaussement) dans lesdimensions les plus basses de l'existence.[…] L'essentiel est d'amener à la véritable et complète Délivrance. Etpour que D-ieu puisse effectuer cela pleinement, Il a besoin, pour ainsidire, de la participation de chaque Juif – précisément des Juifs vivants,des âmes revêtues dans des corps –, car c'est à travers "nos actions etnotre oeuvre" que vient la Rédemption et il est, pour ainsi dire,nécessaire que le Juif approuve cela et même plus : qu'il veuille etproclame que, non seulement "le temps de votre Délivrance est arrivé,"mais la Délivrance est bien présente.Comme nous l'avons dit plus haut, le terme "Délivrance" (Guéoula) estapparenté au mot "dévoilement" (guilouï), en référence au dévoilementdu Maître du monde dans l'exil (la Gola) et c'est le travail du Juif durantl'exil qui effectue cela.Séfer HaSi’hoth 28 Sivan 57511) Ye'hezkel (Ezéchiel) 11:16, Traité Méguila 29a. 2) Béchala'h 15:17. 3) Tanya, début duchap. 37. 4) Cf. Torah Or Béréchit p. 4a. Cf. Likouté Si’hoth vol. 18 p.33. 5) YalkoutChimoni Yichaya, § 499. * [L'expression "l'hémisphère inférieur" désigne l'hémisphèreOuest qui contient les Amériques. Le Rabbi indique ici que de la même manière qu'il y aune corrélation entre l'obscurité atteinte par l'exil et l'intensité du dévoilementmessianique, il y a une corrélation géographique entre le lieu de l'exil le plus sombre(l'hémisphère inférieur) et le lieu où s'achèvera la Rédemption, Jérusalem. NdT]Cette édition spéciale est dédiée à la mémoire deEsther Ruth Bra’ha bat Avraham BRAKA k''zà l’occasion de la fin de la semaine - ChivhaIsa bat Its’hak JACOBSON k''zà l’occasion de la période des trente jours - ChlochimYossef ‘Haïm [Marco] ben Eliahou YAÏCH k''zà l’occasion de sa premier anniversaire de décès“ Ceci est le statut de la Torah : parle aux Béné-Israël pour qu’ilst’apportent une vache rousse, intacte et sans défaut, et qui n’ait pasporté de joug. Vous la remettrez à Eléazar, le Cohen, il la conduirahors du camp. On l’immolera en sa présence... Le Cohen prendra dubois de cèdre, de l’hysope, et de l’écarlate, qu’il jettera dans le feu oùse consume la vache. Cependant, un homme pur rassemblera lescendres de la vache et les déposera en un lieu pur. Elles y resterontpour l’assemblée d’Israël en vue d’eau lustrale. ” [Nombres 19:2/9]Le Midrach voit dans ces versets une allusion aux périples etaux exils du peuple Juif. Mais la Guéoulah y est aussiannoncée.Ainsi, la “vache rousse pure et sans défaut” représente lepeuple d’Israël. “Eléazar le Cohen”, c’est le prophète Yirmiyah- Jérémie - qui était Cohen, lui aussi, et “qui sortit du camp”avec le peuple d’Israël au moment de l’exil. Puis le verset faitallusion à la dévastation de la terre d’Israël et à la destructiondu Temple. Les trois éléments qui accompagnent les cendres -le bois de cèdre, l’hysope et l’écarlate - sont les troisprophètes: ‘Hanania, Michaël et Zé’haryah.Mais, enfin, “l’Homme Pur” - D.ieu - “rassemblera” sonpeuple en un “lieu pur” - Yérouchalayim. D.ieu enverra “l’eaulustrale” pour purifier Israël de tous ses péchés et de toutes sesimpuretés, comme il est dit dans Yé’hezkiël [36:25]:“J’aspergerai sur vous des eaux pures ... ”Yalkouth ChimoniL E B ETH ‘HABAD-LUBAVITCH DE NEUILLY, 24H/24TOUS LES JOURS DE L’ ANNEE A VOS COTES !SOUTENEZ SON ACTION EN FAISANT MAINTENANT UN DON ENLIGNE SUR WWW.LOUBAVITCH-NEUILLY.COMQue D.ieu fasse que se réalise très prochainement la promesse :"Ils se lèveront et se réjouiront ceux qui résident dans la poussière"avec la venue de Machia’h, rapidement et de nos jours !‘Habad à Neuilly est une publication du Beth ‘Habad-Lubavitch de Neuilly sur SeineDirection Rav S. David Zaoui - Tél. 01 46 24 70 70 - www.loubavitch-neuilly .com

More magazines by this user
Similar magazines