règles, règlements et code de conduite en tennis - City of Côte Saint ...

cotesaintluc.org

règles, règlements et code de conduite en tennis - City of Côte Saint ...

RÈGLES, RÈGLEMENTSETCODE DE CONDUITE EN TENNISClub de Tennis de Côte Saint-Luc8215, chemin Guelph, Côte Saint-Luc, Qc., H4V 2Z3tél: 514•487•7862courriel: csltennisclub@sympatico.ca


LE CLUB DE TENNIS DE CÔTE SAINT LUCRÈGLES ET RÈGLEMENTSCes règles s’appliquent à TOUS les membres sans égard pour l’âge, le sexe et le statut en tantque membre.ÉNONCÉ DE MISSIONLa mission du club est d’offrir à tous ses membres l’occasion d’apprécier autant un jeu de tennis récréatif quecompétitif. Nous croyons que la croissance continue de notre club dépend d’une base solide de jeunes joueurs.Dans ce but, nous appuyons un programme actif de développement des juniors.1.1.1.1.2.1.3.1.4.1.5.2.2.1.2.2.2.3.CODE GÉNÉRAL DE CONDUITELes règles suivantes ont été dûment approuvées par le conseil d’administration du club de tennis de Côte Saint-Luc (le conseil) et peuvent être amendées par le conseil en tout temps. De tels amendements prendront effetimmédiatement après avoir été affichés au tableau d’affichage du chalet de tennis.Le fait pour un membre de ne pas se conformer à ces règles, après un avertissement en bonne et due forme, pourraitamener à une suspension temporaire ou permanente des droits et privilèges accordés par l’abonnement.Les membres du club dont les juniors, leurs familles et leurs invités reconnaissent que ni le club de tennis deCôte Saint-Luc, ni ses membres, directeurs, officiels, employés ou agents ne pourront être tenus responsables dequelque dommage à la propriété privée ou blessure individuelle subis dans les locaux et les installations du club.Tout usage de la propriété et des installations ou participation à tout événement ou activité du club est volontaireet tous les risques, pertes ou blessures provoqués de quelque façon que ce soit sont assumés expressément parl’usager.À aucun moment les employés du club ne pourront être réprimandés, insultés ou ouvertement critiqués par lesmembres conformément à la politique sur le harcèlement public de la ville de Côte Saint-Luc. Tout membre quiagit de la sorte pourra se retrouver devant le comité de discipline et est passible d’une action disciplinaire et/ou d’une suspension. Toutes les plaintes concernant un employé devront être acheminées par écrit au gérant duclub.Les membres, leurs invités et toute autre personne utilisant les locaux et les installations du club devront secomporter en tout temps de manière à ne pas déranger les autres membres et en se conformant aux règlementsdu club. Ceci comprend l’utilisation d’un langage courtois et le respect des installations et du personnel, en touttemps. Il ne devrait tout simplement pas y avoir de disputes entre les membres et le personnel.ABONNEMENTSLes frais d’abonnement devront être acquittés avant de pouvoir jouer.Il y a 4 catégories d’abonnements de tennis en plus d’un plan familial* :• Senior (65 ans et plus)• Adulte• Étudiant (étudiants au CEGEP ou à l’Université à temps plein)• Junior*Le plan familial comprend les membres des familles ou les couples.En matière d’abonnements à la piscine :• Un membre senior peut abonner son/sa conjoint(e), compagnon/compagne à la piscine.• Une partie ou l’ensemble de la famille d’un membre adulte (définie comme étant 3 personnes ou plushabitant sous un même toit) peut être abonné à la piscine.• Un membre étudiant peut abonner un ami à la piscine.1


2.4. Les frais d’abonnement sont remboursables conformément à la politique de remboursement actuelle de la ville deCôte Saint-Luc. Les frais déjà acquittés seront alors calculés au prorata de l’utilisation de l’abonnement et serontassujettis aux règles de la ville de Côte Saint-Luc.3.3.1.3.2.3.3.3.4.3.5.3.6.4.4.1.4.2.4.3.4.4.4.5.4.6.HEURES D’OUVERTURE ET DURÉE DE LA SAISONLe club est normalement en opération à compter de la première semaine de mai jusqu’à la fin d’octobre. Si latempérature le permet, quelques courts pourront être ouverts avant ou après ces dates mais il se peut fort bienque le chalet lui, ne soit pas ouvert. La cantine par contre offrira ses services en tout temps.Les locaux du club de tennis de Côte Saint-Luc sont ouverts uniquement au personnel, aux membres et auxinvités pendant les heures d’ouverture suivantes :Les courts de tennis :Heures d’ouverture en fin de semaine : (ven., sam., dim.)8 h à 21 hSur semaine : (lun. au jeu.)8 h à 22 hLes matchs se déroulant sur les courts devront être terminés au plus tard à 22 h.Les membres sont priés d’informer le membre du personnel en service lorsqu’un court n’est plus utilisé afin delui permettre d’éteindre les lumières en conséquence.Les courts pourront être fermés pendant les heures normales d’ouverture pour entretien ou suite à des dommagescausés par la température. La décision de fermer et de rouvrir les terrains pour le jeu appartient au gérant enservice ou, en son absence, au membre du personnel en service. Les courts devront pouvoir sécher suffisammentsuite à une pluie pour éviter les dommages. Le jugement du personnel responsable sera sans appel.Le gérant ou le membre du personnel en service peut prolonger les heures (jusqu’à 22 h.) ou les réduire pour causede mauvais temps.INVITÉSLes membres sont tenus d’inscrire les invités dans le livre d’invités. Les frais s’appliquant aux invités devrontêtre acquittés avant qu’ils ne puissent utiliser les installations et profiter de la piscine ou du tennis. Le membrequi n’acquitte pas les frais de l’invité subira une pénalité égale au montant de ces frais. Si d’autres infractions seproduisent, le conseil d’administration peut suspendre les privilèges du membre pour une période à déterminerou selon le degré de sévérité et la fréquence des infractions, le membre pourrait subir l’expulsion permanente duclub.Les membres sont responsables du comportement et de la tenue vestimentaire de leurs invités. Après discussionavec le membre, un gestionnaire ou un membre du personnel peut refuser l’accès aux courts à tout invité dontl’habillement n’est pas conforme aux règlements du club.Un membre adulte peut inviter jusqu’à trois joueurs ou une famille (3 personnes ou plus habitant sous le mêmetoit) à la fois. Le membre devra consulter le gérant, à l’avance, pour obtenir l’autorisation de déroger à cetterègle.Un invité individuel a droit à un maximum de 5 visites pour la durée de toute saison de tennis. Un invité quisouhaite jouer plus de 5 fois, sera tenu de s’abonner au club pour en devenir membre. Tous les frais d’invités déjàpayés seront déduits des frais d’abonnement.Les invités qui utilisent les courts ou la piscine pourraient êtres limités dans leur utilisation avant 13 h, les finsde semaine ou les jours fériés, lors de tournois ou de matchs à la ronde ou à d’autres périodes achalandées à ladiscrétion du gérant ou du membre du personnel en service. Les membres sont priés de s’informer au sujet desactivités spéciales avant de se présenter.Les non-membres participant à des cliniques*/cours acquitteront le tarif d’invités et auront accès aux locaux pourle reste de la journée. (Sauf durant les périodes d’achalandage, soit avant 13 h, les fins de semaine et les jours fériésou lors des matchs interclub et des tournois).2


4.7.4.8.4.9.Les non-membres seront limités à 5 cliniques/cours après quoi, pour prolonger ces cliniques/cours, ils devrontdevenir membres*.* Des exceptions sont possibles en fonction des ententes avec la personne/l’organisation animant ces cliniques.Le gérant pourra exercer une certaine discrétion en accueillant des invités sans membre accompagnateur et de lamême façon les membres pourront confier des membres potentiels au gérant.5.5.1.5.2.PROCÉDURES ET RÉSERVATIONS DES COURTSUn court peut être assigné uniquement par le préposé aux courts ou le gérant du club. Si ni le préposé ni le gérantne sont présents, les membres devront attendre qu’ils reviennent. Les membres du club n’ont pas de droit des’assigner leurs propres courts.Un joueur ne peut réserver qu’un seul court et doit se trouver sur les lieux au moment de la réservation.5.3. Le carton d’identité d’un membre doit être utilisé uniquement par le membre lui-même. Toute personne utilisantle carton d’identité de quelqu’un d’autre sera passible de mesures disciplinaires.5.4. Les personnes qui ne se trouvent pas sur le territoire du club 5 minutes avant l’heure à laquelle ils ont réservé leurcourt, perdront leur court et devront en réserver un nouveau auprès du préposé aux courts.5.5. Lorsque les courts sont pleins :5.6.5.7.5.8.5.9.5.10.••Les personnes ayant joué le plus longtemps seront les premières à être remplacées;Les simples seront remplacés avant les doubles si la durée de jeu est la même dans les deux cas;• les joueurs en double auront la priorité de placement. Singles courts are assigned 30 minutes of playwhile Doubles courts are assigned 45 minutes. Parties of 3 are considered doubles. In the event thereexists empty courts play time may be extended.30 minutes de jeu seront allouées pour les matchs en simple, tandis qu’en double la durée sera de 45 minutes. Lesgroupes de trois sont considérés comme étant des doubles. Dans la mesure où il reste des terrains de libres, lesdurées de jeux peuvent être prolongées.Les joueurs à qui on demande de libérer un court devront attendre au moins 15 minutes avant d’obtenir un autreterrain. De la même façon, une personne qui libère un terrain, devra attendre quinze (15) minutes avant de joueravec une personne qui s’est identifiée comme étant sans partenaire.Les joueurs qui se rendent à un terrain sans réservation seront immédiatement priés de le libérer et devront seprésenter au préposé aux courts afin d’obtenir une nouvelle réservation.Les joueurs inscrits en simple auxquels viennent se joindre un troisième et un quatrième joueur qui ne s’inscriventpas auprès du préposé aux courts, seront considérés comme jouant en simple avec 30 minutes à jouer.Les membres adultes/senior/étudiants * auront la priorité pendant les heures suivantes :• Les jours de semaine de 8 h à 11 h et de 18 h à 20 h.• Les fins de semaine de 8 h à 13 h* Le conseil pourra accorder des privilèges juniors à des juniors sélectionnés, ce qui leur donnera le droit de jouerpendant ces horaires à accès limités.• Quand le temps d’attente minimal dépasse 30 minutes, des matchs en double seront invoqués. À cemoment là, deux courts au maximum seront réservés pour des matchs en simple. Cette décision seraà la discrétion du préposé aux courts, du gérant du club ou du gérant en service.• À la fin des camps de jour, les campeurs devront libérer les courts de tennis immédiatement. Lesmembres campeurs ne pourront pas réserver de courts de tennis à moins de jouer avec un membrene faisant pas partie du camp ou que le court ne soit libre. Lorsque d’autres membres se présententau moment où 2 campeurs ou davantage jouent sur un court libre, à la marque du 15 minutes, lesnouveaux arrivants pourront les remplacer.3


5.11.5.12.5.13.5.14.Les joueurs qui n’occupent pas leur court désigné dans les 5 minutes de leur heure de début perdront leur court.Dans un tel cas, le préposé du conseil essaiera de devancer une autre réservation ou permettra aux joueursoccupants de poursuivre leur partie jusqu’à la période de temps suivante.Un terrain vide devra toujours être assigné avant un terrain occupé.Les journées interclub, les courts, réservés pour ces matchs, seront fermés pour entretien une heure avant le débutdes matchs. Aussitôt qu’ils sont prêts, seuls des joueurs interclub pourront les utiliser. Les joueurs interclub nepourront par contre pas utiliser d’autres courts après 17 h 30, à moins qu’ils ne soient libres. Aussitôt que d’autresmembres se présentent, les joueurs interclub pourront être invités à quitter le terrain par le préposé.Les décisions du préposé au tableau, du gérant du club ou du gérant en service concernant les réservations descourts sont finales.6.6.1.6.2.6.3.6.4.6.5.6.6.6.7.6.8.6.9.6.10.6.11.7.7.1.7.2.7.3.TOURNOIS À LA RONDE, INTERCLUB ET TOURNOISDes membres qui participent à un « tournoi à la ronde de jour » auront la priorité sur trois (3) courts pendant unepériode de deux (2) heures.Les non-membres ne pourront pas participer à des tournois à la ronde.Un maximum de 4* courts de tennis peut être utilisé lors d’une « série interclub » ou d’un « tournoi » en soirée, lesjours de semaine ainsi que les samedis, les dimanches et les jours fériés.* À l’exception du tournoi national canadien des seniors alors que 6 courts seront requis, le premier jour dutournoi (un dimanche), à compter de 13 heures.Lorsqu’en soirée, les jours de semaine, des « matchs interclub » ou des « tournois » se déroulent sur 4 des courts detennis, le Pro du club ne pourra plus offrir ses cours à compter d’une heure avant le début des matchs interclub/de tournois (pour des raisons d’entretien) ni pendant les matchs interclub/ de tournois.Des « matchs interclub » ou de « tournois » ne pourront pas être mis à l’horaire les samedis, les dimanches et lesjours fériés avant 13 h, sauf s’il s’agit de « finales de tournois ».Une période de grâce de 15 minutes est accordée pour le retard du début d’une série interclub. Par la suite, lescourts seront alloués aux membres ne faisant pas partie d’interclub pour le reste de temps d’une plage de 30minutes. La série interclub pourra débuter à la fin de cette plage de temps.Les « joueurs interclub » ne peuvent plus jouer sur d’autres courts que ceux prévus pour les matchs interclub àcompter d’une (1) heure avant et après leur match interclub, à moins que des courts ne soient libres.Lorsqu’une intempérie provoque l’annulation d’un match interclub, l’organisation des cliniques et des cours doitavoir au moins 1 semaine d’avis pour modifier l’horaire du match à moins qu’il n’y ait pas de conflit entre l’horairechoisi par l’équipe interclub et les cliniques et les cours déjà réservés. De même, la modification de l’horaire d’untournoi devra tenir compte de l’horaire des cours déjà réservés. L’organisation des cliniques et des cours devrafournir l’horaire de ses cliniques et de ses cours au gérant du club fréquemment, pour faciliter la modification deshoraires interclub et de tournois.Un document séparé décrira les directives de formation et d’organisation d’une équipe interclub.Le terrain adjacent ne doit pas être utilisé lors des finales de tournois (masculins, féminins, juniors).CONSIDÉRATION ENVERS LES AUTRES MEMBRESOn s’attend des membres et des invités qu’ils prennent bonne note des directives sur le code de conduite (l’étiquette)en tennis et s’y conforment sur les courts et ailleurs.On s’attend des membres qu’ils soient respectueux des autres membres et des installations du club. Les membresdevront essuyer les résidus des courts accumulés sur leurs souliers, leurs vêtements et leur équipement de tennisavant de pénétrer au chalet de tennis.Les membres dont le comportement empêche les autres membres de profiter pleinement du club ou dont la conduitenuit à la réputation du club pourraient voir leurs privilèges de membres suspendus ou retirés conformément auxrèglements du club.4


7.4.7.5.7.6.7.7.7.8.7.9.7.10.On s’attend à ce que chaque membre et tous les invités se conforment à l’étiquette en tennis sur les courtsde tennis et ailleurs et sans limiter les généralités de ce qui précède, ce qui suit contrevient aux obligationssusmentionnées :• Utiliser un langage ordurier.• Traverser un court voisin alors qu’un point est en train de s’y jouer.• Distraire des joueurs en pleine compétition en leur parlant et en leur demandant le pointage.• Lancer violemment la raquette de tennis.• Émettre des bruits désagréables qui dérangent le jeu.Autant les joueurs en simple qu’en double devront entrer sur le court et en sortir en groupe.Attendre que le point soit fini avant d’entrer sur le court ou traverser des courts adjacents.Une fois votre temps terminé, sortir rapidement et garder les discussions post mortem pour le chalet. Veuillezemmener toutes vos tasses en plastique, pichets et serviettes en quittant le court. Rien ne doit être laissé derrièresoi. Les verres, les bouteilles et autres pièces de vaisselle ne sont jamais permis sur les courts.Utiliser un maximum de 4 balles* lors d’un set ou d’un rallye. L’utilisation de plus de quatre (4) balles augmenteles chances de se blesser et de blesser des joueurs sur des courts voisins.* Si vous utilisez un seau de balles pour vous entraîner, sachez où vos balles se rendent pour vous assurer qu’ellesne se ramassent pas sur le court voisin. De plus, si vous avez le service assurez-vous de servir dans le coin le pluséloigné du court adjacent.Les membres ne doivent pas ajuster les filets ou s’appuyer sur le câble du retenue du filet. Les filets ayant besoind’être ajustés devront être rapportés au préposé au tableau des réservations ou au gérant du club qui prendrontles mesures pour que l’équipe des terrains vienne effectuer l’ajustement. Aucun vêtement, sac ou serviette nedevra être accroché sur les filets.8.8.1.8.2.8.3.8.4.8.5.8.6.8.7.8.8.8.9.8.10.CODE VESTIMENTAIRESeuls des vêtements de tennis appropriés qui rencontrent les critères énoncés ci-dessous seront admis sur lescourts. En cas de doute sur l’acceptabilité, les membres sont priés de vérifier auprès du gérant du club. Lesvêtements décontractés ainsi que les vêtements moulants en spandex sont inacceptables.Du blanc ou du blanc avec bordure de couleur est recommandé pour les vêtements de tennis. Toutes les couleursunies sont toutefois permises.Les vêtements avec des décalques de petite taille, du texte imprimé ou des mots sont acceptés sur le court.Toutefois, nous n’acceptons pas les décalques, les textes imprimé ni les mots lorsqu’ils sont de grande taille.Les survêtements qui ne sont pas faits pour le tennis peuvent être portés seulement par temps frais ou mauvais,dans le respect des restrictions ci-dessus.Les chemises pour homme et les hauts pour femmes, avec ou sans cols, portés sur les courts devront avoir étéconçus pour le tennis et devront être conforme aux sections 8.2 et 8.3. Les chemises pour homme doivent avoirdes manches.Les chaussures de tennis devront avoir les semelles flexibles et plates. Des semelles rigides ou striées, ou encoredes souliers de jogging peuvent endommager sérieusement les courts et ils ne peuvent donc pas être tolérés.Toute personne qui n’est pas certaine du choix de chaussures de tennis devrait consulter le gérant avant l’achat.Les membres s’assureront que leurs invités aient bien les vêtements de tennis appropriés avant de les inscrire aujeu.Camps de tennis : il faut porter des chaussures de tennis appropriées. Les hauts devront être de couleur unie avecpossiblement un petit logo en option. Les shorts en denim sont à proscrire.À l’extérieur de l’enceinte de la piscine, les chemises ou les hauts et les chaussures devront être portés en touttemps partout dans le chalet de tennis et sur son territoire.Les membres ou les invités en costumes de bain pourront traverser le chalet de tennis à condition de porter deschaussures ou des sandales ainsi qu’un vêtement pour le haut du corps ( autre qu’une serviette).5


8.11.8.12.8.13.Tous les membres et leurs invités devront se changer seulement au vestiaire.Les membres du conseil, le gérant du club, et les préposés aux courts peuvent demander à un membre ou à uninvité de changer ses vêtements s’ils ne sont pas conformes aux règles énoncées ci-dessus. La non-conformitéavec les points susmentionnés peut amener à la suspension des privilèges de membre. Les membres devraientinformer leurs invités clairement des règlements et du code vestimentaire du club afin d’éviter des situationsembarrassantes ou les perturbations.Ces règles du code vestimentaire s’appliquent à tous les membres, quel que soit leur âge sauf auxjuniors qui pourront mettre des maillots de couleur unie, avec possiblement un petit logo.9. PISCINE9.1. Heures ouvrables : Du lundi au dimanche, 12 h à 18 h (de juin jusqu’à la fête du travail). L’horaire de la piscine peutêtre prolongé par le gérant du club ou le gérant en service lorsque les conditions atmosphériques s’y prêtent.9.2. La piscine est strictement réservée aux membres du club, à leurs invités et aux campeurs.9.3.9.4.9.5.9.6.9.7.9.8.9.9.Personne n’a le droit de se trouver dans la piscine ou dans l’enceinte de la piscine en l’absence d’un sauveteur. Lesenfants de moins de 10 ans devront être accompagnés d’un adulte.Les personnes qui utilisent la piscine doivent se conformer aux instructions des sauveteurs; leurs ordres sontfinaux. Tout utilisateur de la piscine qui ne se conformerait pas à ces directives, sera escorté hors de l’enceinte dela piscine.La douche est obligatoire avant d’utiliser la piscine. L’accès à la piscine sera interdit à toute personne souffrant demaladie contagieuse, de blessure ouverte, de plaie, ou d’infection de la peau.Il est interdit de courir, de plonger et de se tirailler dans le secteur de la piscine.Nous demandons aux personnes qui quittent le territoire de la piscine de porter des souliers et une chemise.Au cours des mois d’été, les camps pourraient embaucher un sauveteur auprès de la ville de 9 h à 12 h. À cesheures-là, la piscine et le territoire de la piscine seront réservés exclusivement au camp.Les rafraîchissements liquides devront être consommés dans des cannettes/tasses. Les verres et les bouteillessont interdits dans l’enceinte de la piscine.10. COIN REPAS10.1.10.2.10.3.Le coin repas est réservé exclusivement aux membres, à leurs invités, aux campeurs et au personnel.À l’exception des membres désignés pour les événements spéciaux et les soirées interclub, seul le personnel duclub de tennis de Côte Saint-Luc aura accès à la cuisine. Un membre qui doit utiliser la cuisine dans le cadre d’unévénement, devra d’abord obtenir la permission du gérant.Aucune verrerie ni bouteille de verre ne pourront être sortie du chalet de tennis.11. CANTINE11.1.11.2.À moins d’avoir obtenu la permission du gérant du club pour une raison précise, seul le gérant du club, lepersonnel du club de tennis de Côte Saint-Luc, quelques membres désignés (le cas échéant) impliqués dansla cueillette de fournitures ainsi que le gestionnaire des sports et des installations de Côte Saint-Luc pourrontpénétrer dans la zone de la cantine.La nourriture et les breuvages achetés par les équipes interclub pour des soupers interclub ne pourront pas êtrevendus aux membres ni consommés par le personnel sans la permission expresse des capitaines des équipes.6


12. TÉLÉPHONE, TÉLÉVISEUR ET STÉRÉO12.1.12.2.12.3.12.4.Des téléphones sont fournis pour la commodité de tous les membres du club et les appels devront donc être brefsafin de permettre le fonctionnement efficace du club.Les membres qui attendent un appel téléphonique devront en informer le préposé aux courts en lui indiquantl’endroit où ils se trouveront.Les appels interurbains sont interdits à partir des téléphones du club.Le préposé aux courts, le gérant et le gérant en service sont responsables de voir à l’opération et aux ajustementsdu téléviseur et du stéréo. Le choix entre le téléviseur ou le stéréo ou celui d’un programme donné sera fait enfonction des préférences de la majorité des personnes sur place.13. CASIERS13.1.13.2.13.3.Seuls les membres, les invités et les campeurs ont le droit d’utiliser les casiers.Les membres, les invités et les campeurs devront se trouver sur le territoire du club pour utiliser les casiers.La nourriture est interdite dans les vestiaires.14. ANIMAUX DOMESTIQUES14.1.Aucun animal domestique ne sera toléré sur le territoire du club.15. TÉLÉPHONES CELLULAIRES15.1.L’utilisation des téléphones cellulaires sur les courts de tennis est strictement interdite.16. BICYCLETTES16.1.Il est interdit de se rendre plus loin que le stationnement à bicyclette. Cette dernière devra être cadenassée au portebicyclette situé à l’entrée du club.17. CIGARETTES17.1.Il est strictement interdit de fumer sur le territoire du club.18. APPLICATION DES RÈGLES ET RÈGLEMENT18.1.18.2.Un membre qui ne se conforme pas aux règles et règlements du club sera soumis à toute mesure disciplinairejugée utile par le comité de discipline, incluant éventuellement la suspension et/ou l’expulsion du club. Le tout,conformément aux procédures décrites dans les règlements du club.En outre au susmentionné, tout membre qui omettrait de se conformer aux règles et aux règlements du club peutêtre expulsé temporairement des courts par le gérant. Le tout conformément aux procédures décrites dans lesrèglements du club.7


19. SITES WEB INTÉRESSANTS1.2.3.4.5.6.7.8.www.fuzzyyellowballs.com - Ce site vous donnera accès à de formidables vidéos de formation gratuits.Il suffit de leur laisser votre nom et votre adresse de courriel pour qu’ils vous fassent parvenir un liensur lequel vous n’aurez qu’à cliquer afin de placer un biscuit (cookie) dans votre ordinateur qui vouspermettra de voir tous les vidéos sans qu’on vous redemande votre nom et votre adresse de courriel àchaque fois.www.operationdoubles.com - Superbe formation gratuite sur les parties en double. On peut également yacheter quelques excellents livres électroniques sur le jeu en double.www.tennismindgame.com - Excellents articles sur les stratégies, les analyse et les techniques de tennisde même que plusieurs vidéos. On peut également acheter quelques excellents livres électroniques sur letennis.www.joost.com - Des milliers de vidéos divertissants. Inscrire le mot conditionnement dans le champ derecherche pour accéder à des centaines de vidéos sur le conditionnement ou les mots hatha yoga pour unexcellent vidéo de yoga d’une durée de 40 minutes.www.tenniscanada.ca - Le site Web de Tennis Canadawww.tennis.qc.ca - Le site Web de Tennis Québechttp://www.playerdevelopment.usta.com/pdmediabooks/players.7. asp?section=players&page=1 –Première de deux pages de vidéos de tennis joué par des professionnels (gratuit).www.essentialtennis.com - Autre site gratuit. Inscrivez-vous. Ils ont des articles et des balladodiffusionstraitant de tennis que vous pouvez télécharger. Un pro répond à des questions sur le tennis qu’il reçoitpar courriel et invite différentes personnes à discuter divers aspects du jeu. Mettez de côté l’inutile pourapprendre des choses intéressantes. (Gravez-le tout sur des CD ou sur une clé USB pour les écouterensuite en vous rendant au travail ou en en revenant).8


LE CODE : GUIDE DES JOUEURS POUR LESRENCONTRES SANS ARBITRE1.PRÉAMBULEQuand la balle que vous venez de servir atteint votre partenaire situé au filet, est-ce un let, une faute ou la pertedu point ? Que se passe-t-il si votre balle de service, avant de toucher le sol, frappe l’adversaire qui se tient derrièrela ligne de fond ? Les réponses à ces questions peuvent paraître évidentes pour ceux qui connaissent les principesdu jeu, mais vous seriez surpris de constater que ces derniers échappent à plusieurs. Les joueurs ont le devoirde connaître les règles et les coutumes du tennis. De plus, il est insultant pour l’adversaire de se voir contesterune décision qui respecte en tous points les règlements, par des commentaires du genre : «Je n’ai jamais entenduparler de ce règlement auparavant». L’ignorance des règlements a souvent des effets néfastes sur un match qui,autrement, aurait pu être captivant.Ce que vous trouverez dans les pages suivantes condense les points essentiels du Code : c’est un résumé desprocédures et des règles non écrites qui constituent les us et coutumes que les joueurs devraient respecter. Aucunsystème de règlements ne suffit pour résoudre tous les problèmes qui peuvent survenir. Cependant, si les joueursagissent de bonne foi et suivent les principes du Code, ils en arriveront toujours à un accord afin de rendre lejeu plus amusant et plus enrichissant. Les principes édictés par le Code s’appliquent aux cas que ne couvrent passpécifiquement les Règlements de tennis et les Règlements de Tennis Canada.Peut-être vous demandez-vous pourquoi il faut un Code quand nous publions un livre qui contient toutes lesrègles du tennis ? Il faut savoir qu’il y a de nombreux cas qui échappent aux règlements et qui dépendent descoutumes et des traditions du tennis. Par exemple, sur un appel serré, il faut donner le point à l’adversairequand on est dans le doute. Pouvez-vous trouver une telle interprétation dans les règlements ? De plus, les us etcoutumes donnent des moyens d’arriver à un consensus sur les décisions à prendre. C’est pourquoi un Code esttout à fait essentiel.2.PRINCIPES2.1. La courtoisie. Le tennis est un jeu qui requiert la collaboration et la courtoisie de la part de tous les participants.On peut rendre le tennis amusant et agréable en félicitant l’adversaire pour ses bons coups et non pas :• en se perdant en doléances après les points;• en se plaignant des amortis ou des lobs de l’adversaire;• en se moquant d’un adversaire plus faible par un comportement trop provocateur oucondescendant;• en perdant le contrôle de soi par un langage grossier ou en lançant sa raquette ou les balles aveccolère;• en boudant après une défaite.2.2. Compter les points joués de bonne foi. Tous les points joués de bonne foi doivent compter. Par exemple, sile joueur découvre, après le point, que le filet est trop haut de quatre pouces, le point demeure. Si on a servi dumauvais côté, le point demeure aussi. Si, durant le point, le joueur se rend compte qu’une erreur a été commise(comme le fait d’avoir servi du mauvais côté), il doit poursuivre le jeu. Les mesures correctives ne sont prisesqu’après le point.3.L’ÉCHAUFFEMENT3.1. L’échauffement n’est pas un entraînement. Le joueur doit accorder à l’adversaire un échauffement de cinqminutes (10 minutes s’il n’y a pas de chasseurs de balles). Si le joueur refuse d’échauffer l’adversaire, il brime sesdroits. Certains joueurs confondent échauffement et entraînement. Le joueur doit faire son possible, au cours del’échauffement, pour frapper des balles vers l’adversaire. (En double, si des partenaires désirent s’échauffer l’unl’autre pendant que leurs adversaires en font autant, ils peuvent le faire.)9


3.2.Les services d’échauffement. Faites tous vos services d’échauffement avant le premier service du match. Lacourtoisie exige que vous ne pratiquiez pas vos retours pendant que l’adversaire sert. Quand le joueur a complétéses services d’échauffement, il doit retourner les balles à son adversaire.4.LES APPELS4.1. Le joueur fait les appels de son côté du filet. Un joueur fait tous les appels sur les balles qui tombent ou se dirigentde son côté du filet.4.2. L’adversaire a le bénéfice du doute. Dans un match sans arbitre, les joueurs sont responsables des appels,particulièrement des appels de lignes. Il existe une différence entre la façon de prendre des décisions avec ou sansarbitre. Tandis qu’un arbitre prend des décisions impartiales sur les balles qui tombent près des lignes, le joueur,lui, doit donner le bénéfice du doute à l’adversaire quand il n’est pas convaincu de son appel. Un joueur honnêteretournera parfois des balles tombées légèrement à l’extérieur même s’il se rend compte plus tard que celles-ciétaient à l’extérieur. Il ne peut revenir sur sa décision après coup.4.3. Une balle qui effleure la ligne est bonne. Si une toute petite partie de la balle effleure la ligne, elle est bonne. Bref,une balle qui est à 99% à l’extérieur est à 100% bonne.4.4. Une balle qu’on ne peut appeler «out» est bonne. Toute balle qu’on ne peut appeler «out» est bonne. Le joueur nepeut demander un let sous prétexte qu’il a été incapable de voir tomber la balle. Il n’y a rien de plus frustrant, autennis, que d’entendre son adversaire dire : « Je ne sais pas si la balle était bonne ou à l’extérieur ; jouons un let »après un long échange complété par un placement parfait. N’oubliez pas que le joueur a la responsabilité de faireles appels de son côté du filet. S’il ne peut pas appeler une balle «out», alors elle est bonne. Si vous êtes convaincuque la balle était à l’extérieur et que vous offrez à votre adversaire de rejouer le point, vous vous contredisez car,pour le faire, il faut que vous ayez un doute.4.5. Les appels des lignes éloignées. Un joueur peut plus facilement appeler les balles qui tombent sur les lignes quisont vis à vis de lui que sur celles qui sont éloignées ou qu’il voit latéralement. Il faut voir clairement un espaceentre la balle et la ligne pour se permettre d’appeler la balle «out». Il est très difficile pour un joueur qui se tient àsa propre ligne de fond de douter d’un appel concernant l’autre ligne de fond.4.6. Considérer chaque point indépendamment de leur importance. Tous les points doivent être traités de lamême façon. Il n’y a aucune raison d’accorder un traitement de faveur à la balle de match plutôt qu’au premierpoint de la rencontre.4.7. Demander l’aide de l’adversaire. Quand on demande l’opinion de l’adversaire et qu’il est certain de son coup,on doit alors accepter sa décision. Si aucun joueur n’a d’opinion, la balle est bonne. On ne peut demanderl’opinion de l’adversaire que sur une balle qui met fin au point.4.8. Corriger les appels erronés. Si, par erreur, un joueur appelle la balle «out» et qu’il se rend compte ensuite qu’elleétait bonne, la première fois que ça arrive, le point devrait être rejoué, à moins qu’il ne s’agisse d’un point gagnant;les fois subséquentes, le joueur ayant fait le mauvais appel perd le point. Si l’appel erroné survient sur le deuxièmeservice, la première fois que ça arrive, l’adversaire a le droit de reprendre ses deux services; les fois subséquentes,le joueur ayant fait le mauvais appel perd le point.4.9. Les appels contre soi-même. À l’exception du premier service, le joueur doit appeler «out» ses propres coupss’il a clairement vu la balle tomber à l’extérieur, même si son adversaire ne lui demande pas de le faire. L’objectifdu jeu est de faire des appels justes et équitables. Les joueurs doivent collaborer pour atteindre cet objectif.4.10. Un désaccord entre partenaires. Si le joueur et son partenaire ne s’entendent pas pour déterminer si la balledes adversaires était bonne ou non, ils doivent l’appeler bonne. Il est plus important d’accorder à ses adversairesle bénéfice du doute que d’essayer de ne pas frustrer son partenaire. La façon la plus subtile de procéder et dedire discrètement à son partenaire qu’il a commis une erreur et de le laisser corriger son appel lui-même. Si l’appelconcerne une balle «out» qui était bonne, on rejoue le point uniquement si la balle a été retournée en jeu.4.11. Des appels clairs. Peu importe le degré de frustration qu’un joueur peut éprouver de savoir que son coup est«out», l’adversaire dont faire l’appel «out» avec force et l’accompagner du geste approprié.10


4.12. Mettre en doute un appel de l’adversaire. Un joueur peut demander à l’adversaire s’il est convaincu de sa décision.Si ce dernier n’est pas certain de son appel, il doit concéder le point. Dans le cas contraire, sa décision estmaintenue. La discussion cesse immédiatement.4.13. Les spectateurs ne font pas d’appels. Le joueur ne doit jamais demander l’aide d’un spectateur pour faire unappel. Les spectateurs ne sont pas impliqués dans le match.4.14. Les appels rapides éliminent l’option de la « deuxième chance ». Dès que la balle touche le terrain, le joueurdoit faire l’appel. Cet appel doit se faire avant que la balle ne retraverse le filet et que l’adversaire ait pu faire unautre coup. Les appels rapides éliminent l’option de la « deuxième chance de faire le point » que plusieurs joueursont l’habitude d’utiliser. Voici un exemple d’une telle situation. Le joueur s’approche du filet pour tenter un coupfacile et aperçoit une balle qui roule sur le terrain, en provenance d’un court voisin. Il attend de frapper son coupet envoie sa volée à l’extérieur de la ligne de fond. Il réclame alors un let. Cette demande n’est pas justifiée puisqu’ila renoncé à son droit de réclamer un let en frappant la balle. Il a pris la chance de gagner ou de perdre… et il aperdu. Il n’a pas droit à une deuxième chance.4.15. Un let quand une balle roule sur le terrain. Quand une balle en provenance d’un court voisin roule sur leterrain, le joueur doit appeler un let dès qu’il voit cette balle. Le joueur perd son droit de réclamer un let s’il tarde àfaire l’appel. 20. Touchers, frapper la balle avant qu’elle traverse le filet, pénétrer sur le terrain de l’adversaire, fairedes doubles touches ou des doubles bonds. Le joueur doit immédiatement faire un appel contre lui-même si :• la balle le touche;• il touche le filet;• il touche au terrain de son adversaire;• il frappe la balle avant qu’elle ne traverse le filet;• il fait une double touche délibérée ou transporte la balle délibérément*;• la balle fait plus d’un bond dans son terrain.* Lorsque c’est fait sans délibération et d’un coup avant continu de la raquette, une double touche et le transportde la balle est un coup réglementaire.4.16. Une balle qui passe au-travers du filet ou qui bondit au sol avant de traverser le filet. Le joueur doit faire les appelssur les balles de l’adversaire qui passent au-travers des mailles du filet ou qui bondissent au sol avant de passerau-dessus du filet.4.17. Les appels sur terre battue. Sur un terrain de terre battue, si une infime partie de la marque laissée au soltouche le galon, la balle est bonne. Si vous ne voyez qu’une partie de la marque, 6 c’est que l’autre partie est sur laligne ou le galon. Le joueur doit regarder la marque laissée au sol sur le dernier coup de l’échange avec prudence.Parfois, une balle bondit sur le galon puis laisse une marque à l’extérieur. Si le joueur entend le son de la balle surle galon et qu’il voit une marque sur le galon à côté de celle qui se trouve à l’extérieur, il doit donner le point àl’adversaire.5.LE SERVICE5.1. Trois balles. Quand un serveur réclame trois balles pour se préparer à servir, le relanceur doit s’assurer que cettetroisième balle est disponible. Les balles éloignées doivent être récupérées à la fin d’un jeu.5.2. Les fautes de pieds. Un joueur doit prévenir son adversaire que ce dernier a commis une faute de pied évidente.S’il persiste à commettre des fautes de pieds, le joueur peut tenter de localiser un officiel. Si aucun officiel n’estdisponible, le joueur peut appeler les fautes de pieds évidentes de l’adversaire. Le respect de ce règlement fait partiedu code d’honneur du joueur. L’argument selon lequel le joueur ne fait que toucher à la ligne et ne se précipitepas au filet n’a aucune valeur. Les joueurs qui commettent souvent des fautes de pieds intentionnellement ou parnégligence trichent autant que ceux qui font de mauvais appels de lignes.5.3. Les appels de service en double. En double, le partenaire du relanceur fait les appels sur la ligne de service etle relanceur appelle la ligne de côté et la ligne médiane. En toutes circonstances, les joueurs n’appellent que lesballes qu’ils ont clairement vues.11


5.4. Les appels de service de l’équipe qui sert. En aucun cas, le serveur ou son partenaire ne doivent appeler unpremier service «out», même s’ils sont certains d’avoir vu la balle à l’extérieur. Si le relanceur retourne la balle,cela pourrait signifier qu’il leur accorde le bénéfice du doute. En revanche, le serveur et son partenaire devraientappeler le deuxième service «out» s’ils ont clairement vu la balle à l’extérieur.5.5. Les lets au service. N’importe quel joueur peut appeler un let au service. L’appel doit se faire avant que la ballene retraverse le filet ou soit frappée par le serveur ou son partenaire. Si le 7 service est un as évident, on doitappeler le let immédiatement.5.6. Fautes évidentes. Un joueur ne doit pas remettre en jeu ou renvoyer par-dessus le filet une balle faute évidente.Contrevenir à ce principe constitue un manque de savoir-vivre et même une conduite antisportive. D’un autrecôté, si le joueur estime que le service de son adversaire est bon ou qu’il lui donne le bénéfice du doute, le serveurne peut rejouer le point.5.7. Le relanceur doit être prêt. Le relanceur doit suivre le rythme imposé par le serveur si ce rythme est raisonnable.En revanche, le relanceur peut ne pas retourner la balle s’il n’était pas prêt pour le service (s’il était dérangé parun élément incontrôlable, une mouche, par exemple). Si le joueur tente de retourner le service (même si c’est unservice effectué rapidement), on considère qu’il (ou son équipe) était prêt.5.8. Les délais pendant le service. Si la motion du serveur pour un deuxième service est interrompue par une ballequi arrive sur le terrain, il a droit à deux services. S’il y a un délai entre les deux services, alors :• le serveur a droit à un service s’il est la cause de ce délai;• le serveur a droit à deux services si le relanceur est la cause du délai ou si le délai est causé par unesituation indépendante de sa volonté.5.9. Le temps normal qu’il faut pour enlever une balle qÍui arrive sur le terrain entre les deux services n’est pas suffisantpour que le serveur réclame deux services, à moins que le délai soit si long qu’il constitue une interruption du jeu.Le relanceur décide si le délai a été suffisamment long pour justifier que le serveur bénéficie de deux services.6.LA MARQUE6.1. Le serveur annonce la marque. Le serveur annonce la marque dans la manche avant le premier point de chaquejeu et il annonce la marque dans le jeu avant chaque point subséquent.6.2. Les mésententes sur la marque. Les mésententes concernant la marque doivent être résolues par les méthodessuivantes classées par ordre de préférence :• Compter tous les points et les jeux sur lesquels les joueurs sont d’accord et ne rejouer que les pointset les jeux contestés;• Jouer à partir d’une marque sur laquelle les joueurs sont tombés d’accord;• Faire pivoter la raquette ou tirer à pile ou face.7.LES CAUSES D’OBSTRUCTION7.1. Parler durant un point. Un joueur ne doit jamais parler quand la balle se dirige vers le territoire de l’adversaire. Sile fait de parler gêne la capacité de l’adversaire dans l’exécution de son coup, le joueur perd le point. En double, laconversation entre les partenaires pendant que la balle se dirige vers le territoire de l’adversaire devrait se limiter à« fond ». Lorsque la balle se dirige vers les deux partenaires leur conversation devrait se limiter à « fond », « avant», « à moi », « rebond » ou « out ».7.2. Faire des feintes avec son corps. Un joueur peut balancer son corps en faisant des feintes quand la balle esten jeu. Il peut changer de position en tout temps, y compris quand la balle de service est lancée. Cependant, toutmouvement ou bruit fait dans le seul dessein de distraire l’adversaire, y compris, mais non limité à, agiter les brasou la raquette ou taper des pieds, est prohibé.7.3. Les lets causés par l’obstruction. Un let n’est pas automatiquement accordé en raison d’une obstruction. Onne l’accorde que si l’obstruction a empêché le joueur d’effectuer un coup. On n’accorde pas de let si l’obstructionest causée par une situation que le joueur pouvait contrôler. Par exemple, il n’y a pas de let si le joueur trébuchesur sa propre casquette.12


7.4. Grogner. Le joueur doit éviter d’émettre des grognements ou d’autres sons bruyants. Grogner ou émettre dessons bruyants peut non seulement gêner les adversaires, mais également les joueurs sur les terrains voisins. Dansles cas extrêmes, les adversaires ou les joueurs des terrains voisins peuvent demander au juge arbitre ou à unarbitre itinérant d’intervenir. Le juge arbitre ou l’arbitre itinérant doit considérer les grognements et les autressons bruyants comme de l’obstruction. Selon les circonstances, une telle situation entraîne un let ou la perte dupoint.7.5. Les blessures causées par un joueur. Quand un joueur blesse accidentellement un adversaire, il ne peut en êtretenu responsable. Par exemple, si la raquette du serveur frappe le relanceur, le blesse et l’empêche de poursuivrele match, ce dernier perd la rencontre. Même si le serveur a causé la blessure, il remporte le match par abandon.D’autre part, si le joueur blesse volontairement son adversaire et réduit ses capacités de jouer, il est disqualifié.Frapper la balle ou lancer sa raquette dans un geste de colère est considéré comme un acte délibéré.8.QUAND S’ADRESSER À UN OFFICIEL8.1. Se retirer du match ou du tournoi. Un joueur ne peut s’inscrire à un tournoi et se retirer parce qu’il se rendcompte que des joueurs de fort calibre y sont inscrits. Il ne peut se retirer qu’en raison de blessures, de maladies,d’urgences personnelles ou d’autres raisons valables. Si un joueur n’est pas en mesure de jouer un match, il doit enavertir le juge-arbitre le plus tôt possible pour épargner un déplacement à son adversaire. Le joueur qui se retired’un tournoi ne peut réclamer le remboursement de ses frais d’inscription à moins qu’il le fasse avant le tirage ausort.8.2. Retarder le jeu. Les comportements suivants constituent des infractions :• faire un échauffement plus long que le temps permis;• jouer en-dessous du rythme habituel de son jeu (approximativement le tiers de son rythme normal);• prendre plus de 90 secondes aux changements de côté;• prendre un repos à la fin d’une manche quand le total des jeux est pair; • prendre plus de 10 minutesquand une période de repos est permise entre les manches;• entreprendre une discussion ou argumenter afin de reprendre son souffle;• enlever une balle après un premier service raté quand il n’est pas nécessaire de le faire;• faire bondir la balle 10 fois avant chaque service. Adressez-vous à un officiel si vous faites face à cegenre de comportement. Le fait de retarder de jeu constitue une infraction punie selon l’échelle despoints de pénalité.8.3. Demander la présence d’un officiel. Bien qu’un joueur ne soit pas autorisé à quitter le terrain, il peut allerchercher le juge-arbitre ou un arbitre itinérant pour les raisons suivantes :• délais indus;• fautes de pieds répétées;• délai médical;• mésentente sur la marque;• plusieurs mauvais appels. Les joueurs peuvent refuser de jouer tant qu’un officiel n’a pas répondu àleur requête.9.LES BALLES9.1. Récupérer les balles égarées. Chaque joueur est responsable de l’enlèvement des balles égarées et d’autresobjets qui jonchent son côté du terrain. Un joueur ne peut ni aller sur un terrain voisin pour récupérer une balle, nidemander qu’on la lui retourne avant que le point ne soit complété sur le terrain voisin. Quand un joueur renvoieune balle qui provient d’un terrain voisin, il doit attendre que le jeu soit complété sur ce terrain et la retournerdirectement à un joueur, de préférence le serveur.9.2. Attraper la balle. À moins d’avoir créé un règlement local, un joueur ne peut attraper la balle avant qu’elle netouche le sol. S’il le fait, il perd le point, peu importe où il se trouve sur ou en dehors du terrain.13


9.3. Balles neuves pour la troisième manche. Quand les règlements du tournoi l’exigent, on doit utiliser des ballesneuves pour la troisième manche, à moins que tous les joueurs s’entendent pour ne pas le faire.10. DIVERS10.1. Les problèmes d’équipement et de vêtements. Si des vêtements ou des pièces d’équipement autres que laraquette deviennent inutilisables dans des circonstances qui échappent au contrôle du joueur, on doit suspendrele jeu pour un délai raisonnable. Le joueur peut quitter le terrain après le point pour corriger le problème. Si laraquette ou le tamis se brise, le joueur peut quitter le terrain pour effectuer le remplacement, mais on applique leCode de conduite et l’échelle des points de pénalité.10.2. Où placer les serviettes ? Il faut placer les serviettes à l’extérieur des poteaux ou près de la clôture arrière. Lesvêtements et les serviettes ne doivent pas être placés sur le filet.Adaptation de : Tennis Canada : Le Code : Guide des joueurs pour les rencontres sans arbitreshttp://www.tenniscanada.ca/tennis_canada/Contents/Rules%20and%20Officiating/Rules%20of%20the%20Court/Text/French/unofficiated%20matches%20fr.pdf14


Félicitations au Club de tennis de Côte Saint-Lucpour son 50 ième anniversaire!Solutions innovatrices pour les papiers, la salubrité et l‛emballageInnovative cleaning, paper & packaging solutionsPensez vert avec le programme ENVIRO-AMIGo green with the GREEN FRIEND programIrwin Friedirwin@servicorp.caService à la clientèle: Tél.: 514.737.9111 • service@servicorp.ca • Fax: 514.737.98948600, boul. Décarie, suite 10 • Ville Mont-Royal, Québec, Canada H4P 2N2David FriedmanPresidentPromotional Products4810 Jean Talon West, Suite 311Montreal, Quebec H4P 2N5Tel.: (514) 667-5096 • Fax: (514) 667-5038david@nuwavepromo.comAMÉNGAGEMENT PERSONNALISÉSURFACES DE TENNISTERRE BATTUE, ASPHALTE ET SYNTHÉTIQUESURFACES MULTISPORTCLÔTURESSYSTÈMS D’ÉCLAIRAGEACCESSOIRED DE TOUS GENRESCUSTOMIZED LAYOUTTENNIS COURT RESURFACINGCLAY, ASPHALT AND SYNTHETIC SURFACESMULT PURPOSE COURTSFENCINGLIGHTINGMISCELLANEOUS EQUIPMENTPC COURT LTÉE1751, RUE DES LYS, VAL-DAVID (QUÉBEC) J0T 2N0SERGE FONTAINEPRÉSIDENT, DIRECTEUR GÉNÉRALTÉL/FAX 819.322.7881CELLULAIRE 819.324.6824INFO@PC-COURT.COMSPÉCIALISTE EN SURFACES DE TENNIS

More magazines by this user
Similar magazines