Présentation au colloque de la sécurité civile et incendie 2013

securitepublique.gouv.qc.ca

Présentation au colloque de la sécurité civile et incendie 2013

Se rétablir rapidement grâce à lagestion de la continuité des opérations…Une question de survie pour l’entreprise!


Plan de la présentation• La gestion de la continuité des opérations (GCO) :un projet mauricienPar Michèle Doucet, ministère des Finances et de l’Économie (MFE)• Un réseau en gestion de la continuité desopérations :son utilité et son contenuPar Marie-Hélène Primeau, Premier Continuum inc.• Le PCO de Konsberg Automotive :son plan et sa plus valuePar Raynald Leclerc, Kongsberg


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricienMichèle Doucet, conseillère en développement économiqueDirection régionale de la MauricieMinistère des Finances et de l’Économie du Québec


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricienLes études menées en Amérique du Nordsur l’impact des catastrophes en entrepriserévèlent que :43 % des entreprises confrontées à unecrise majeure ne rouvrent jamais leursportes;29 % des entreprises restantes cessentleurs activités au cours des deux annéessubséquentes.Source : Groupe Gartner / Université du Wisconsin


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricien (suite)


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricien (suite)La continuité des opérations (CO) c’est :La capacité stratégique et tactique d’une entreprise àplanifier et à faire face à des incidents ou perturbations(aléas), dans le but de poursuivre ses opérations à unniveau acceptable préétabli.Source : Business Continuity Institute


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricien (suite)En décembre 2001,le gouvernement du Québecadopte une Loi sur la sécurité civile pourassurer la protectiondes personnes et des bienscontre les sinistres


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricien (suite)Le Plan national en sécurité civile vise àcoordonner l’action gouvernementale en vue derépondre aux besoins d’une populationsusceptible d’être affectée par un événement.


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricien (suite)Les 15 « missions » identifiées dans la loi :1. Activités économiques (MFEQ)2. Aide financière (MSP)3. Bioalimentaire (MAPAQ)4. Communication (Services Québec)5. Eaux, matières dangereuses et résiduelles (MDDEFP)6. Électricité (Hydro Québec)7. Énergie (MRN)8. Évacuation massive, réintégration et sécurité (SQ)9. Habitation (SHQ)10. Réseaux de télécommunication (MSG)11. Santé (MSSS)12. Soutien à l’OSCQ (MSP)13. Soutien aux services aux sinistrés (MESS)14. Soutien technique aux municipalités (MAMROT)15. Transport (MTQ)


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricien (suite)Lors d’une catastrophe majeure, le MFEQ est responsablede la mission« activités économiques » consistant :• à réduire les impacts économiquesd’une catastrophe majeure sur les entreprises;• à favoriser la reprise de leurs activitéséconomiques normales;• à assurer le maintien des emplois.


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricien (suite)Le MFEQ étant responsable de lamission « activités économiques » va agir surles quatre dimensions de la sécurité civile :• Prévention : sensibiliser les entreprises en vue d’éliminer ou deréduire les risques de sinistres• Préparation : recenser les entreprises « déterminantes » afinqu’elles assurent la continuité des opérations lors d’un sinistre• Intervention : lors d’un sinistre auprès d’entreprise, surveiller,alerter, mobiliser et coordonner l’action gouvernementale• Rétablissement : assurer une continuité des opérations dans lesentreprises en prolongeant le soutien et l’action gouvernementale


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricien (suite)Le Réseau « pilote » en gestion de la continuité desopérations offert à six entreprises de janvier à juin 2012 :• 6 entreprises manufacturièresChemises (149 emplois); chaudières et échangeurs de chaleur (37emplois); bois de sciage (62 emplois); bâtonnets en bois (100 emplois);tableaux de bord d’autobus et de camions (400 emplois) et; margarineet shortening (50 emplois)• 10 heures de formation en groupe réparties sur 2 journéesprésentation des notions : continuité des opérations, les stratégies, leplan de continuité des opérations, la gestion des incidents, etc.• 20 heures d’accompagnement individuel en entrepriseapplication des notions aux réalités de l’entreprise et soutienl’élaboration d’un plan de continuité des opérations


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricien (suite)Ses partenaires• La coordination :Direction régionale de la Mauricie du MFEQ• L’administration :CLD de la MRC de Maskinongé• L’expertise :Comité ministériel en sécurité civile, MFEQPremier Continuum inc.• Le financement :Conférence régionale des élus (CRÉ) de la MauricieDirection régionale de la Mauricie, MFEQEmploi-Québec Mauricie


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricien (suite)Ses coûts et financement• Les coûtsHonoraires professionnelsFrais de gestion et de voyagement• Le financementEntreprisesCRÉ de la MauricieEmploi-Québec MauricieMFEQ (ex-MDEIE)


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricien (suite)Évaluation et résultats du projetUn réseau, une formule gagnante pour lesentreprises parce que :• L’implantation d’une culture de gestion en continuité desopérations• Une reprise planifiée des opérations dans les entreprises encas de sinistre• Un avantage concurrentiel pour les entreprises auxentreprises• Une réponse aux exigences de certification• La mobilisation d’intervenants économiques• Une réduction des impacts économiques d’un sinistreéventuel sur les entreprises• Une question de survie dans les entreprises


La gestion de la continuité des opérations :un projet mauricien (suite)


Le Réseau en continuité des opérations :son contenu et son utilitéMarie-Hélène Primeau, CPA, CA, MBCIPremier Continuum inc.


Le Réseau en continuité des opérations :déroulement du réseau• Formation en groupe– 2 jours à une semaine d’intervalle– Outil diagnostic a été complété– Gabarits ont été remis• Accompagnement individuel– Initialement sur 2 mois– prolongé de 3 mois


Le Réseau en continuité des opérations :la démarche du PCO• Dresser la liste des activités et des ressources critiquesd’une entreprise• Déterminer les risques pouvant nuire à ces activités etleurs conséquences potentielles• Mettre en place des mesures de prévention, desstratégies, des structures de réponses et des plansappropriés• Répondre de façon sécuritaire et efficace à des incidents(mineurs ou majeurs)• Exercer la capacité de réponse, de maintenir à jour lesstratégies et les plans et de les passer en revue afin d’enassurer la pertinence


Le Réseau en continuité des opérations :le processus de développement de la COSource : Traduit, adapté et inspiré du Business Continuity Institute,Good Practice Guidelines (BCI , GPG) et code de pratique BS25999-1.


Le Réseau en continuité des opérations :l’accompagnement individuel• Visite de l’entreprise• Rencontre avec des dirigeants(si nécessaire)• Accompagnement dans lesdifférentes étapes


Le Réseau en continuité des opérations :l’utilité du réseau• Partage d’expérience• Momentum• Soutien financier gouvernementalet partenaires pour mettre en place• Mise en place de stratégies et destructure de réponse


Le Réseau en continuité des opérations :les facteurs clefs de succès• Soutien essentiel de la direction• Importance comprise par etcontribution de l’ensemble del’organisation• Planification est aussi importanteque le plan• PCO doit être collé à la réalité del’entreprise


Le PCO de Kongsberg Automotive :son plan et sa plus valueRaynald LeclercResponsable assurance qualité et environnementKongsberg Automotive


Le Plan de continuité desOpérations ……Un élément important et indispensable à la pérennité denotre entreprise


Le PCO de Kongsberg Automotive :qui sommes-nous ?• 11 000 employés répartis dans 20 pays (Brésil, Japon,Mexique, États-Unis, Corée, Slovaquie … et plusieursautres)• Le siège social est en Norvège• Nous sommes la seule usine au Canada et nousemployons approximativement 400 personnes• Nous fabriquons des composantes électriques,électroniques et électromécaniques• Un Centre de recherche et de développement• Plus de 50 cellules d’assemblage spécifiques auxproduits développés pour nos clients


Le PCO de Kongsberg Automotive :comment en a-t-on entendu parler ?• Par un communiqué électronique du MDEIEreçu par la direction et transmis à mon attention• Un intérêt pour le Réseau « pilote » en gestionde la continuité des opérations


Le PCO de Kongsberg Automotive :PPMU ? PMU ? PCO ?C’est pas le choix qui manque !• Un PPMU est un plan de prévention servant àidentifier les situations d’urgence potentielles etles accidents potentiels pouvant avoir unimpact sur l’environnement( ISO 14001 point 4.4.7)• Un PMU traite des risques d’incendie, dematières dangereuses ainsi que des risquesnaturels et technologiques• Un PCO est un processus de planificationproactif qui assure la prestation des services oudes produits essentiels lors d'une interruption


Le PCO de Kongsberg Automotive :pourquoi s’investir dans un PCO ?• Nous étions arrivés à une étape ou nousdevions réviser le tout et l’actualiser en fonctiondes exigences règlementaires, légales etcommerciales.


Le PCO de Kongsberg Automotive :pourquoi s’investir dans un PCO ? (suite)• De plus l’implantation de la norme TS-16949(automobile) prévue cette année augmented’un cran les requis en matières de plansd’urgence. ( 6.3.2 )


Le PCO de Kongsberg Automotive :pourquoi s’investir dans un PCO ? (suite)• La direction a décidée de se lancer dans cetteaventure afin de nous permettre de développerdes outils stratégiques pour mieux répondreaux situations d’urgence pouvant survenir.• C’est aussi un avantage stratégique corporatif.


Le PCO de Kongsberg Automotive :connaissons-nous bien nos risques ?• Nous savions comment prévenir et réagir a desincidents et situations d’urgence• Mais en cas d’interruption majeure, nousn’avions aucun mécanisme en place nouspermettant :– de prioriser les activités à poursuivre ,– et d’établir les délais requis pour redémarrerafin de minimiser les conséquences réelles etpotentielles tant pour nous que pour nos clients


Le PCO de Kongsberg Automotive :connaissons-nous bien nos risques ? (suite)• Un PCO aurait été très utile lors de la crise du verglas• Face à l’ampleur de ce désastre , l’entreprise pourlaquelle je travaillais a dû utiliser toutes ses ressourcesinternes et externes pour continuer à approvisionner unclient majeur• Il a fallu faire preuve de créativité tout en subissant lescontrecoups de dame nature


Le PCO de Kongsberg Automotive :qu’est-ce que le PCO nous a apporté ?• Confirmation de nos clients majeurs• Détermination de nos produits majeurs.• Identification de fournisseurs critiques ( Rareté, distance,disponibilité sur le marché )• Quantification des pièces d’équipement sur devis .( Stratégie de remplacement)• Plan de relocalisation des opérations affectées.• Sous-traitance jusqu’au rétablissement.• Établissement de stratégies diverses liées auxparticularités des produits majeurs ciblés en casd’interruption.• Détermination des rôles et responsabilités.( comité de direction – cellule de crise ).• Grandes lignes des plans d’actions pré établies( Plan A, Plan B…)


Le PCO de Kongsberg Automotive :qu’est-ce que le PCO nous a apporté ?• En implantant un PCO, la boîte à outils fourni avec ceprojet , nous a permis d’établir un bon diagnostic et unebonne vue des enjeux.• Elle a mis en évidence les lacunes actuelles etpotentielles en cas d’interruption des activités.• Surtout, l’implantation d’un PCO nous permet de sequestionner avant qu’un événement imprévu majeursurvienne plutôt que pendant vous le subissez.• En situation d’urgence, seul les décisions éclairées et letemps comptent.


Le PCO de Kongsberg Automotive :en août 2013• Implantation et intégration des activités liés auPCO• Par la suite nous avons l’ambition de partagernotre expérience et le bien fondé d’un PCO auxautres divisions• Nous sommes répartis dans 20 pays….


Coordonnées des présentateurs• Michèle Doucet, conseillère en développement économiqueDirection régionale de la Mauricie, MFE819.371.6617 (poste 1153)michele.doucet@economie.gouv.qc.cahttp://www.economie.gouv.qc.ca• Marie-Hélène Primeau, CPA, CA, MBCIPremier Continuum inc.514.761.6222 (poste 1003)mhprimeau@premiercontinuum.comhttp://www.premiercontinuum.com• Raynald Leclerc, coordonnateur assurance qualité et environnementKongsberg Automotive819. 533.3201 (poste 432)raynald.leclerc@ka-group.comhttp://www.kongsbergautomotive.com