HABITAT SOLIDAIRE

mi.is.be
  • No tags were found...

HABITAT SOLIDAIRE

Chapitre V - Typologie et approche quantitative des publics cibles potentiels suivant les résultats du questionnaireQuelques remarques de taille :• Il faudrait connaître le pourcentage de ces personnes en capacité d’entrer en habitat solidaire avantl’estimatif. Exemple : il ne faudrait pas prendre 15 % de la population des personnes âgées, maisseulement 15 % des âgés en capacité d’autonomie suffisante pour entrer en habitat solidaire. Etceci est valable pour d’autres catégories et devrait fortement pondérer à la baisse le résultat final.• Il s’agit du résultat statistique émis par 14 à 31 questionnaires (selon les catégories), hypothèses statistiquesformulées par quelques-uns et qui sont donc à prendre avec précaution. Il s’agit, rappelons-le, depersonnes potentiellement intéressées par la vie en habitat solidaire à l’horizon de 5 années.• Remarquons aussi que ces résultats ne peuvent pas s’additionner – au contraire de l’approchechiffrée qui suivra – car les personnes peuvent bien entendu relever de plusieurs catégories enmême temps : être jeune, avoir été victime d’assuétudes et sortir d’une institution pour sans-abri.• Ces données ne permettent nullement de calculer un quelconque coût pour la sécurité socialenon seulement parce que ces personnes peuvent cumuler plusieurs états, mais aussi parce qu’aucuneindication sur le fait que ces personnes bénéficient de revenus de remplacement ou non n’avait étédemandé à ce stade. C’est le propos de notre fin de chapitre.• Enfin, s’il existe une grande similitude entre les résultats des experts francophones et néerlandophones,deux catégories sortent du lot : celle des personnes âgées (13 % selon les experts néerlandophonescontre 22 % chez les francophones) et celle des membres d’une même famille (9 % chez les néerlandophonestandis que les francophones montent à 32 % de personnes potentiellement intéressées).p 79Ces chiffres donnent surtout une idée au niveau de la typologie des publics cibles.Au-delà de cette information catégorielle, une meilleure approche des publics cibles visés peut être apportéesuite aux visites d’expérience. Le schéma suivant permet de comprendre le lien entre ‘public cible’– ‘type de logement’ – ‘durée de séjour’ – ‘objectifs poursuivis’ – ‘pourcentage de personnes en précarité’rapport final Habitat Solidaire

More magazines by this user
Similar magazines