HABITAT SOLIDAIRE

mi.is.be
  • No tags were found...

HABITAT SOLIDAIRE

Chapitre V - Typologie et approche quantitative des publics cibles potentiels suivant les résultats du questionnaireUn ou Deux modèles ?Deux modèles ont été proposés aux experts lors des journées de réflexion, l’un ouvert et l’autre plusfermé. Le graphique 8 met en évidence que 80 % des experts sont d’accord avec l’idée d’avoir deux modèlesqui “cohabiteraient” l’un applicable aux particuliers et l’autre aux institutions. Et seulement 28 %des experts pensent que ce n’est pas une solution.Graphique 8Deux modèles9%11%Je l'ignorePas d'accordPlutôtD'accordTout à fait d'accord37%p 9328%15%Voici quelques remarques intéressantes dont il faudra tenir compte :• Le modèle particulier induit une généralisation de l’individualisation du droit au revenu de remplacement,ce qui n’est pas une mauvaise chose en soi mais il ne s’agit pas de l’objectif principal de ce projet-ci.• Le modèle particulier pourrait tout à fait être soumis à une forme de « label » caractérisé par un minimumde déclaration pouvant reprendre sommairement le projet de vie. Il n’est pas nécessaire d’entrerdans une logique Maison de Repos ou Maison d’accueil avec des normes d’agrément trop strictes.• Attention, la rédaction d’une charte pourrait être une réelle difficulté d’ordre rédactionnel pourcertaines personnes en précarité. N’est ce pas discriminatoire ?• Le modèle pour les particuliers pourrait être une porte ouverte pour les marchands de sommeil.• La quantité de personnes susceptibles d’entrer en habitat solidaire via le modèle destiné aux particuliersrisque d’être trop important à plusieurs égards (financièrement, contrôle, administrativement,...)• En conclusion, la cohabitation des deux modèles paraît être communément acceptée mais avecquelques adaptations, plus particulièrement sur la durée de séjour et l’accompagnement social.rapport final Habitat Solidaire

More magazines by this user
Similar magazines