Octobre - Echo of Cantley / Écho de Cantley

echocantley.ca
  • No tags were found...

Octobre - Echo of Cantley / Écho de Cantley

Volume 18 n o 4Octobre / October 2006Gratuit / FreeL’ÉCHO de CANTLEY est une corporation à but nonlucratif qui existe grâce au dévouement de ses bénévoles.Depuis / Since 1989Le journal communautaire de Cantley / The community newspaper of CantleyL’ÉCHO de CANTLEY is a non profit organization thatexists thanks to the dedication of its volunteers.De la fiction à laréalité : 5 dramess’abattent surCantley Page 5Les services de secours deCantley n’ont pas eu la viefacile le samedi, 16 septembredernier : une tornade, undrame conjugal, un incendie,un vol de dépanneur et unaccident grave avec blesséset décès ont été simulés pourtester le Plan de mesuresd’urgence de la municipalité.Photos: Kristina JensenLe dépotoire est fermé!page 18Denis Charrette – Artiste sculpteurpage 13SommaireMunicipality of CantleySues Dump/Closure . . . . . .3/18L’opérateur du dépotoirblâme l’air vicié sur lespuits résidentiels . . . . . . . . . 8Jumelage Cantley-Ornans . . . .10Pages municipales/Municipal pages . . . . . . . . . 20Village Fantôme . . . . . . . . .22Wakefield Grannies. . . . . . . 23Tournoi de golf de l’AGAC. . . 28Observation: Merle voleur . . . .32Petites annonces . . . . . . . . 35


MUNICIPALITY OF CANTLEY SUES DUMPPhillipa JuddOn Friday September 15 theMunicipality of Cantley represented byDunton Rainville Avocats filed a lawsuittotaling $54 521.63 against ownersof the Cantley Dump for expensesincurred during the 2005 evacuation of69 families.Named in the suit are Gatineauresidents; Gilles Proulx (operator),Denzil Thom and his elderly motherClaire Thom who are co-owners of theland the dump is operated on and theirfive various companies.Over $25,000 of the suit was forpayment to Academie des Pompiers,who extinguished the fires smolderingwithin a mountain of garbage, while $18528 accounted for expenses. Additionalmonies for municipal employee salariestotaled $10 623.Cantley Dump Committee protestedonce again against the dump outside thePalais des Congres in Hull along with40 residents and a supportive handfulof Danford Lake Dump opponents onSeptember 17. Premier Jean Charestwas in town to meet with local MNA’sfor discussion on key topics includinghealth, education, tourism and forestrywithin the region.“His word didn’t even last tendays,” President of the Cantley DumpCommittee, Bob Mc Clelland announcedto media while holding up anarticle of Environment Minister ClaudeBechard. As reported in Le Devoir onSeptember 7, the Minister stated therewould be no more delays for conformityof the DMS, but then granted atwo-day extension moving the deadlineto September 18.Although unsuccessful in meetingwith the Premier, Cantley DumpCommittee members did succeed inhanding a letter to local cabinet minister,Mr. Benoit Pelletier as he left thebuilding. The letter addressed to Mr.Charest demanded action and “an endto the madness”. Mr. Pelletier said thePremier had mentioned the dumpsitein his speech, adding a verdict shouldfollow in the upcoming week regardingthe future on the site.Left Serge Galipeauand Bob Mc Clelland talk to mediaPhotos: Phillipa JuddBob Mc Clelland holds the article up from Le Devoir with a picture ofEnvironment Minister Claude Bechard, “On September 7th he promised there wouldbe no more delays”Protesting Cantley residentsoutside Palais des CongresERRATUMUne erreur s’est glissée au début du deuxième paragraphe de l’articleintitulé « Bandit des parterres », de l’édition de septembre 2006. Un passageaurait dû se lire comme suit : « Monsieur Thomas Thériault était chez samère qui habite sur… ».Deux autres erreurs se sont également retrouvées en page 3 de l’éditionde septembre 2006. Les articles intitulés « L’école en partenariat avec sacommunauté » et « Conciliation famille, travail, activités physiques : toutun sport! » n’étaient pas des articles de la journaliste Kristina Jensen. Eneffet, le premier texte était une synthèse d’un rapport de recherche rédigépar une équipe de l’Université de Sherbrooke, sous la direction de M. PaulPrévost, alors que le deuxième texte nous avait été généreusement donné parle ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.Nous prions nos lecteurs de bien vouloir nous excuser pour ces erreursqui se sont, bien malgré nous, glissées dans l’édition de septembre 2006.An error slipped by us at the beginning of paragraph 2 of the articleentitled «Bandid des parterres - Lawn Ornament Bandit» in the September2006 edition. The passage should have read «Mr. Thomas Thériault was athis mother’s house on Montée de la Source when...»Two other errors occurred during the same edition when the articlesentitled «L’école en partenariat avec sa communauté» and «Conciliationfamille, travail, activités physiques : tout un sport!» were inadvertedly attributedto our Editor, Kristina Jensen. In fact, the first text was a synthesisof a research report writen by a team based at the University of Sherbrooke,under the directon of Mr. Paul Prévost. The second text, was provided tothe Echo for publication by the Ministry of Education, Recreation and Sport.Our apologies to our readers for these oversights.L’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 3


4 The ECHO of CANTLEY, October 2006


De la fiction à la réalité : 5 drames s’abattent sur CantleyIsabelle LessardLa malchance s’est acharnéesur Cantley le 16 septembre dernier.Tornade, drame conjugal, incendie, volde dépanneur et accident grave avecblessés et décès se sont succédé dans laseule journée de samedi. Heureusement,ces drames n’étaient que de faussessituations mises en œuvre par la municipalitépour tester son Plan de mesuresd’urgence.La journée a commencé à 13 havec un incendie mineur à La Baraque,alors qu’on a signalé, une quinzainede minutes plus tard, la détresse d’unenfant dont le pied était pris dans lacuvette d’une toilette. Les policiers,eux, ont dû affronter de jeunes malfaiteurslors d’un vol de dépanneur,puis, vers 13 h 30, une tornade dans lesecteur résidentiel du Mont Cascades afait des ravages. Deux maisons ont étédétruites, une dizaine lourdement endommagéeet plusieurs citoyens ont étéblessés. Un drame familial a lui aussigardé occupés les policiers pendant unebonne demi-heure.C’est à 14 h que la situation laplus spectaculaire a eu lieu, tout justeà côté de l’école communautaire dela Rose-des-Vents. Un accident estsurvenu entre un autobus scolairebondé d’élèves et un camion de lamunicipalité transportant des cylindresde gaz comprimé. À l’arrivéedes secours, vers 14 h 15, plusieursrescapés les pressaient d’aller secourirles autres blessés. Les intervenants ontpris le temps d’analyser la situation etde sécuriser les lieux, notamment encontrôlant le feu qui faisait rage surl’un des deux véhicules. Ils ont ensuiteentrepris le triage des victimes et leuront prodigué les soins nécessaires.Malheureusement, un jeune passagerde l’autobus ainsi qu’un chauffeur ontperdu la vie au cours de l’accident.Au total, 45 acteurs se sont prêtésau jeu au cours de la journée, feignantde légères ou de graves blessures, voirela mort. Outre mettre à contribution l’organisationmunicipale de la sécurité civilede Cantley, le maire et les membresdu conseil municipal, l’opération a misen œuvre un bon nombre d’intervenantstels la Croix rouge, les ambulanciers, laPolice de la MRC, l’Agence de santé del’Outaouais, sans compter les servicesd’incendies de trois municipalités avoisinantes– Gatineau, Val-des-Monts etWakefield. Ces derniers ont été appelésen renfort lors de certaines situations.« Cantley est la deuxième municipalitéau Québec à effectuer ce genred’exercice, a confié Stéphane Brochu,adjoint à la coordination de Cantlex2006. À mon souvenir, seule la ville deMontréal a procédé à une pareille pratique.» Selon lui, cet exercice qui mettaità rude épreuve le service d’urgence deCantley était nécessaire afin de validerle bon fonctionnement du plan et l’efficacitédes manœuvres de secours dansde réelles situations. « Nous ne sommespas à l’abri de certains événements ;l’avenir est imprévisible, a expliqué lemaire, Steve Harris. Mais nous avons laresponsabilité de nous montrer proactifset de nous préparer à affronter les piressituations afin d’assurer la sécurité denos concitoyens. »M. Harris, assure que ces interventionsauront permis d’apporterplusieurs correctifs. « Ce plan ne doitpas demeurer un exercice théorique quidort sur une tablette ; la démarche deplanification doit avoir un caractère dynamiqueet être évaluée sur le terrain »,a précisé le maire. Seule la rapiditéd’intervention a été un peu lente danscertains cas.Lors de sa réunion de mai dernier,le conseil municipal avait alloué unesomme de 5 000 $ pour la préparationet le déroulement de l’exercice. Uncomité de sept personnes de la municipalitéavait également été formé afin dePhoto : Isabelle Lessardpréparer la simulation, qui a nécessitédes mois de planifications. Le projetCantlex 2006 avait été élaboré dans leplus grand secret : mis à part ce comitéet les médias, personne n’était au courantdu scénario de la journée.Près de 45 acteurs se sont prêtés au jeu au cours de la journée, feignant de légères oude graves blessures, voire la mort. Vicki Piché est l’une de ces prétendues victimes quia été secourue par les services d’urgence.Photos: Kristina JensenOutre mettre à contribution l’organisation municipale de la sécurité civile deCantley, le maire et les membres du conseil municipal, l’opération a mis en œuvreun bon nombre d’intervenants tels la Croix rouge, les ambulanciers, la Police de laMRC, l’Agence de santé de l’Outaouais, sans compter les services d’incendies de troismunicipalités avoisinantes – Gatineau, Val-des-Monts et Wakefield. Ces derniers ontété appelés en renfort lors de certaines situations.Photos: Kristina JensenUn accident est survenu entre un autobus scolaire bondé d’élèves âgés de 15 à 17 anset un camion de la municipalité transportant des cylindres de gaz comprimé.L’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 5


Investissement de 1 000 000 $ pourl’école communautaire : le gymnasecoûtera moins cher à la CSDIsabelle LessardLa présence du ministreJean-Marc Fournier à l’écolecommunautaire La Rose-des-Vents, le 6 septembre dernier, apermis à la Commission scolairedes Draveurs (CSD) de pousserun cri de soulagement. C’est quele ministre de l’Éducation, duLoisir et du Sport a annoncé unecontribution de 1 001 746 $ deQuébec pour alléger le montanttotal de la facture de la CSDpour la construction du gymnasede l’école.Cet investissement permettraà la CSD de respecterson cadre financier initial pourla construction de La Rosedes-Vents,soit 4 millions $.L’engagement de l’an dernierentre la municipalité de Cantleyet la commission scolaire pourdoubler la superficie habituelled’un gymnase aurait nécessitéde la part de la CSD un surplusde 1,3 million $. Cette ententeavait d’ailleurs fait passer lafacture totale (école et gymnase)à 6,9 millions $.La présidente de la CSD,Mme Christine Émond Lapointea profité de l’occasion poursouligner également la contributionde l’ordre de 500 000 $de la municipalité de Cantleyaux coûts du gymnase communautaire.Il est à noter que leprotocole d’entente récemmentintervenu entre la commissionscolaire et la municipalité permettraà cette dernière d’utiliserle gymnase tout à fait gratuitementtout au long de la durée devie de l’école.Le ministre de l’Éducation,Jean-Marc Fournier s’estd’ailleurs montré agréablementsurpris par le sens de l’engagementque dégageait cetteécole communautaire.Rappelons que la constructiondu gymnase de 400 mètrescarrés, qui s’est terminée enmars dernier, permet d’accueillir500 personnes assises, soit ledouble du nombre habituel pourune école primaire de ce genre.L’aménagement éventuel d’unescène rétractable et l’installationd’infrastructures techniquespermettront la tenue d’activitésculturelles, sportives et communautaires.Une arrière-scènecomprenant une loge et unedouche a été aménagée afin depouvoir recevoir tous les typesde spectacles.Lina Duguay, Enseignes Duguay6 The ECHO of CANTLEY, October 2006A $1,000,000 investment for the new communityschool: the gymnasium will cost less to the DraveursSchool BoardIsabelle LessardTranslation: Guy NadeauMinister Jean-MarcFournier’s presence at the LaRose-des-Vents school and communitycomplex last September6th was a great sigh of reliefto the Draveurs School Board(DSB). The minister of Sportsand Education announced a$1,001,746 contribution fromQuebec to lessen the total burdento the DSB for the constructionof the school gymnasium.This investment will enablethe DSB to meet its initialfinancial commitment for theconstruction of La Rose-des-Vents, of $4,000,000. Lastyear’s commitment between theMunicipality of Cantley and theschool board to double the usualsize of a typical gymnasiumwould have required a surplusof $1,300,000 taken on by DSB.This understanding had in factraised the total bill (school andgymnasium) to $6.9 million.Mrs. Christine EmondLapointe, president of the DSB,took advantage of the occasionto emphasize the $500,000 contributedfrom the municipalityof Cantley towards the cost ofthe community gymnasium. Itmust be pointed out that the understandingbetween the schoolboard and the municipality willenable the municipality to usethe gymnasium free of chargefor as long as the school exists.The Minister of EducationJean-Marc Fournier seemedpleasantly surprised at the obvioussense of participation andcommitment that emanated fromthis municipal school.Bear in mind the constructionof the 400 square metregymnasium, completed lastMarch, seats 500 people, doublethe usual number for a schoolof this type. The eventual layoutfor a retractable stage and theinstallation of technical infrastructureswill permit cultural,sport and community activities.A dressing room and shower hasbeen installed to accommodateall kinds of entertainment.


Toute une joueuse de soccerDavid GomesJ’arrive tout juste d’une rencontre etd’un mini entraînement de soccer avecÉmylie Girard. Notre Émylie Girard deCantley! Incroyable! C’est la premièrefois de ma vie que je vois une fille de14 ans jouer comme cela. Contrôle duballon, passes précises, bottés en puissance,force de caractère, tout y est. Cen’est pas pour rien que Bruno Locatelli,actuellement entraîneur 4 de la régionde l’Outaouais, a su détecter et encadrerce jeune talent dès l’âge de 9 ans.Émylie a joué tout l’été avec le FCLaurentides U-14 et son équipe vienttout juste de gagner son laissez-passerpour les championnats canadiens desclubs qui auront lieu à Vaughan enOntario en battant dans un match ultimele FC Select Rive-Sud par la marque de2 à 0. Qui plus est, elle a été appelée àjouer une partie avec le FC LaurentidesU-16, comme quoi son talent ne laisseaucun doute. Enfin, elle fait partie del’équipe du Québec des moins de 14ans et aspire à celle du Canada dans lesprochaines années.Émylie vient tout juste de quitterle nid parental afin de pouvoir pratiquerle sport qu’elle aime à un plushaut niveau. Ainsi, depuis le 28 aoûtdernier, Émylie étudie à Laval afin des’entraîner au Centre National de HautePerformance de cette même ville. Cecentre est réservé à l’élite du soccerdu Québec âgé de 14 et 17 ans, tant auniveau masculin que féminin, et sert deporte d’entrée vers l’équipe nationale.Émylie GirardCela ne doit pas être facile de laissersa famille derrière lorsqu’on a 14 ans,mais Émylie est définitivement unepassionnée de son sport. Il va sans direque, du côté des parents d’Émylie, cechangement n’est pas facile, mais ledésir de leur fille l’a emporté sur lesinquiétudes de papa et maman.Enfin, Émylie a été désignée«relève » par la Fédération de soccerdu Québec. À son âge, il s’agit de ladésignation la plus importante et cellecipourrait lui permettre d’avoir unevisibilité accrue au cours de la saisonà venir et lors des championnats canadiens,visibilité qui pourrait encouragercertaines entreprises à vouloir participerà cette progression d’une athlète dechez nous.L’équipe de la St-Vincent-de-Paul,Conférence Ste-Élisabeth de CantleyLa St-Vincent-de-Paul de Cantleyvient en aide aux gens dans le besoinen leur fournissant des vivres et uneaide monétaire lorsque nécessaire.Grâce à une entente avec le comptoirRiviéra, des vêtements, meubles etautres effets peuvent aussi être obtenuspar l’intermédiaire de notre conférence,la Conférence Ste-Élisabeth de Cantley.Elle est en activité depuis plus de20 ans, au cœur de la municipalitéde Cantley et ellevient en aide auxcitoyens avec l’aide des gens de cettemême municipalité.Notre conférence fait partie duConseil particulier St-Charles deGatineau et siège à son conseil d’administration.Elle est dirigée par unconseil d’administration composé degens vivant à Cantley, sauf exception.Le conseil d’administration veille auxactivités de la conférence, à la bonneadministration des dons recueillis età leur distribution juste et équitable àCantley. De même, notre conférenceest affiliée au Comptoir St-Vincent-de-Paul Riviéra (Touraine) et au ComptoirSt-Vincent-de-Paul de la Basse-Lièvre(Buckingham) et siège sur leurs conseilsd’administration.Photo: David GomesLa St-Vincent-de-Paul de Cantley,c’est aussi, et surtout, l’organisme responsablede la guignolée en décembrede chaque année. Nous disposons d’unmodeste local qui sert d’entrepôt pouremmagasiner les denrées non périssables,qui sont par la suite redistribuéesà ceux qui en font la demande. Lesvêtements et les jouets peuvent êtredéposés dans une boîte à cet effet à laQuincaillerie PRO, sur la montée de laSource. Une collecte de meubles usagésen bonne condition peut être organiséeavec le Comptoir Riviéra en composantle 819 561-1622.Bien entendu, notre conférencene pourrait fonctionner sans l’aidede bénévoles. Un merci des pluschaleureux à tous nos bénévoles etgénéreux donateurs.Et à tous ceux qui voudraient nousaider, soit lors de la guignolée ouen devenant membre bénévole, nousouvrons notre cœur et nos portes. Sivous disposez de quelques minutes oude quelques heures, selon les circonstanceset le moment, il nous fera plaisirde vous accueillir. Vous pouvez nousjoindre au 819 827-5866.INAUGURATION DU CENTRECOMMUNAUTAIRE DE CANTLEYLe 26 août dernier, la populationde Cantley s’est rassembléeen grand nombre pour célébrerl’inauguration du centre communautairede l’école de la Rosedes-Vents.Aux dires de tous lesparticipants, l’événement a été ungrand succès.Il est clair qu’une telle réussiten’aurait pas été possible sans ledévouement des nombreux bénévolesqui ont consacré beaucoupd’énergie à l’organisation del’événement et le concours desnombreux commanditaires sanslesquels une fête communautaired’une telle envergure n’aurait pasété possible.C’est pourquoi les membresde la Corporation du Centre culturelet communautaire de Cantley(5C) ainsi que ceux des nombreuxorganismes participants tiennentà remercier chaleureusement tousles commanditaires qui ont soutenule projet et sollicitent leurparticipation pour la fête de l’anprochain.Marcel BonenfantMunicipalité de CantleyClaude HébertBernard Vaillant et filsCaletaConstruction GauvreauConstruction FRE-ROIGAChevaliers de Colomb Val des MontsEnseignes DuguayProtechYvon le RéparerClub LionsTraitements d’eau ApollonÉquipements de ferme PapineauQuincaillerie CantleyDépanneur des érablesQuiznos GatineauAdagio Musique GatineauPraxairJ-A DubéAssurances Nicole BertrandHousses Old ChelseaL’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 7


Dump Operator Blames Cantley’s Foul Air on Residents’ WellsPhillipa JuddAccording to Mr. Gilles Proulx,operator of Cantley’s Dry Materials,all is well and the site conforms tothe rules and regulations that were setout for him and his business partner,Denzil Thom. That is, “…exceptfor two things”, according to Mr.Proulx and contrary to the Ministry ofEnvironment, who issued their noticeto withdraw the certificate of authorizationfor the dumpsite if eight criteriawere not met within ten days.What resulted from the notice wasan overdue invitation to local mediato take a bus tour through the dump,where Mr. Proulx pointed to wherehe had spent $2 million in clean-upoperations during the last 18 months.“They are asking us to do more thanother dumpsites, we just can’t compete”said Proulx adding he still has $500,000worth of work ahead of him.Proulx dismissed the Ministry’sclaims that operations were not conformingto standards outlined in regulationsconcerning the installation of five wells,as a difference of opinion between hisengineers and the Ministry’s engineers.He also stated that reports were notsubmitted, as the members of his staffwho were responsible for the reportswere on vacation. Mr. Proulx went onto state that most of the recent hydrogensulphide readings were always withinthe rules and regulations and blamedthe ‘rotten egg’ smell on residentialwell water. When questioned about thebad-smelling air outside of resident’shomes he said “he did not know theanswer to that question.”When questioned as to whyCantley residents Serge Galipeau andhis wife Christine Landry are the targetsof a lawsuit claiming $750,000 indamages, he responded “You have to beresponsible for what you say…sayingand repeating false information - thatit is polluting is not true. That peopleare sick - is not true. The law will takecare of that.” The lawsuit against thecouple is scheduled to be presented incourt on October 10.Protestors wait outside the Cantley Dry Materials Site during a press conferenceheld by the operator Gilles Proulx and his representative from Innovacom Marketingand Communication, André GuibordMr. Proulxclaimed there wereheavy rains priorto the inspectionby officials fromthe Ministry, whosereports describeextensive erosionof earth that hadbeen covering a geomembraneinstalledin the autumnof 2005.“Sorry,” commentedCantley’sMayor Steve Harris,“It rains every year Photos: Phillipa Juddin Cantley and thaterosion started lastfall”. During thetour, Mr. Proulxstated the 1300 cubicmeters of sandthat washed into theBlackburn Creek was from land adjacentto the dump, but later stated that25 percent of the washout was from theslanted sides of the covered dumpsite.In a one-on-one interview, Mr.Proulx denied any knowledge ofphotographs revealing bags of asbestosripped open and strewn acrossthe dump published in the February2005 edition of The Cantley Echo.Downplaying the risks of exposureto any unburied asbestos that mayhave been brought to the dump, hecommented, “You would have to be init and to work in it all day…that stuffhas to be covered right away”.When questioned about the healthof employees at the dumpsite he didnot feel there had been any dangerouslevels of exposure and denied reportsthat in the last 17 years, the dump wasnot routinely covered.Gilles Proulx, Operator of the Dry Materials Site drinksthe water from a spring that is piped 300 metres out fromunderneath the dump to the Blackburn Creek. “Everytime Icome here and drink it, I have never been sick”.Bob Mc Clelland, President of theDump Committee commented “Mr.Proulx has put it out in black and whitethat there is one set of laws for him anda different set of laws for everyone else,he is above the law”. “Its not like he istwo weeks late” added McClelland, “allthese things were supposed to be donein September of 2005.”The provincial government’srecent hard-ball tactics, includingdenying any further extensions requestedby the dump’s operators, coupledwith the stern tone of statementsmade by the Minister of SustainableDevelopment, Environment and Parks,M. Claude Bechard, who up until nowhad remained ‘tight-lipped’ about thesubject, surprised Cantley residents.Most are not holding their breath- justyet- as a past injunction; letter of intentand ordinance have not held up in favourof the residents and environmentof Cantley.Importantes saisies de cannabisIsabelle LessardLa police de la MRC des Collines-de-l’Outaouais a procédé, le 21 septembredernier, à d’importantes saisies de drogue. Il s’agissait en fait de leurjournée annuelle d’éradication de plants de cannabis. Au total, 19 sites ontété visités, sur lesquels les policiers ont procédé à la saisie de 1363 plants età l’arrestation de 4 personnes âgées de 28 à 49 ans.Ces hommes et ces femmes ont tous été libérés sous promesse de comparaîtreen cours, le 8 novembre prochain pour répondre à des accusationsde production de cannabis dans le but de trafic. Les agents de la police ontégalement saisi une arme à feu chargée, du cannabis en vrac et une caissede cigarettes de contrebande.La MRC a fait appel, lors de cette journée, à la collaboration des forcesarmées canadiennes et de leur hélicoptère.Depuis le début de l’opération « Sabot », en juin dernier, les policiersont mis la main sur 4 223 plants de cannabis sur 43 sites visités. D’autressaisies et arrestations sont à venir.L’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 9


JUMELAGE CANTLEY-ORNANSSatisfactionLes personnes sur la photo dans la salle:Robert Perreault, Louise Simard et Roberte Parent.1. CorrectionSous les photos du mois passé(p. 9) on indiquait comme source MmeRoberte Parent. On aurait dû indiquerque la photographe était Mme Marie-Jeanne Petitet, présidente du comité dejumelage d’Ornans. Nos excuses!2. PrécisionLe petit encadré « Merci » enbas de la même page neuf n’était passigné. C’est un texte du secrétaireGustaaf Schoovaerts.3. SatisfactionLe comité de jumelage de Cantleytient à exprimer sa satisfaction dusuccès de la Fête communautaire pourl’inauguration du Centre communautairede Cantley le 26 août dernier.Des félicitations aux bénévoles de laCorporation du Centre communautaireet culturel de Cantley. Un merci àtoutes les personnes qui sont venues àConsultations publiques pour l’élaboration de la politique familialela fête. La visite de nombreuses jeunesfamilles à notre kiosque devra orienternos activités.4. Projets1. Des possibilités pour établir deséchanges épistolaires entre uneécole d’Ornans et notre école communautairede la Rose-des-Ventssont analysées. Il s’agirait duneactivité intergénérationnelle. Desmembres à la retraite du comitéde jumelage de Cantley aiderontles enfants à la rédaction de leurslettres. À suivre!2. Il y a toujours de l’intérêt pourune forme de jumelage avec unemunicipalité du Nicaragua. Aussi àsuivre!Gustaaf Schoovaerts,SecrétaireGeneviève GosselinDes consultations publiques ont étémenées récemment dans le cadre del’élaboration de la politique familialede Cantley. La politique familiale étantdivisée en différents champs d’interventionsmunicipaux, trois soirées deconsultation ont eu lieu, chacune surdifférents thèmes. Ainsi, la premièresoirée, qui s’est tenue le 23 août dernier,portait sur la famille, l’urbanismeet l’habitation ainsi que sur la famille etl’environnement. Une deuxième soirées’est tenue le 6 septembre, cette fois-cisur la famille et le développement communautairede même que la famille,les loisirs et la culture. Finalement,la dernière soirée, qui a eu lieu le 20septembre, portait sur les thèmes de lafamille et l’administration municipale,la famille et les travaux publics ainsique la famille et la sécurité publique.« Nous sommes à l’étape de concevoirun plan d’action distinct dansles différents champs d’interventionmunicipaux, en collaboration avec tousles citoyens et organismes du milieu » aspécifié M. Vincent Veilleux, conseillermunicipal du District du parc.Pourquoi une politiquefamiliale à Cantley?Au Québec,170 municipalitéset MRC ont déjàprocédé à l’implantationd’unepolitique familiale.L’objectifpremier de cettedernière est d’améliorerla qualité de vie des familles. Telqu’indiqué par M. Veilleux, « il peuts’agir, par exemple, de s’assurer que lacueillette des ordures sur un axe routierse fasse vers 11 h 00 et non vers 8 h 00lorsque les gens se rendent au travail etles enfants, à l’école ».Le Carrefour action municipale etfamille (CAMF) a offert un soutien àla municipalité sous forme d’une subventionpour l’embauche d’un chargéde projet et 15 heures de formation lorsdes différentes étapes de l’élaborationde la Politique.Par ailleurs, un Comité famille aété créé, celui-ci étant constitué del’élu chargé des questions familiales(M. Veilleux), du directeur du développementéconomique et social de lamunicipalité (M. Stéphane Brochu),du coordonnateur du service desloisirs et culture de la municipalité(M. Cheikh Ndour) et du chargé deprojet (M. Louis Raymond).L’Écho de Cantley aimerait donner sonsoutien à la famille Schoovaerts qui vitdes moments difficiles. Nous pensonsbeaucoup à vous et sommes de tout cœurpendant cette pénible épreuve.L’équipe de l’Écho10 The ECHO of CANTLEY, October 2006


Merci aux organisateurs et bénévolesPlusieurs bénévoles et organisateurs ont travaillé à la réussite de la fête du26 août dernier pour l’inauguration du volet communautaire de l’école dela Rose-des-Vents. Le conseil municipal tient particulièrement à soulignerla qualité et la minutie du travail fourni par l’ensemble des personnesayant fait de cette journée un franc succès. La Municipalité de Cantleyencourage fortement ses partenaires et ses concitoyens à participer audéveloppement du loisir et de la culture. Le conseil municipal transmetdonc ses remerciements et félicitations aux organisateurs et bénévoles ayanttravaillé à la réussite de l’inauguration du volet communautaire de l’école.Le conseil municipal1 er tournoi desoccer Subwayde l’Outaouais :L’équipe de garçonsU-10 remporte l’orIsabelle LessardNos équipes de soccer de Cantley ne sesont pas laissé marcher sur les pieds lors du1 er tournoi de soccer Subway de l’Outaouais,tenu les 16 et 17 septembre derniers. LesU-10 chez les garçons ont clos la saison enbeauté en remportant l’or en finale par unmatch serré de 2 à 1 contre l’équipe Cosmosd’Aylmer. De plus, trois autres équipes ontremporté l’argent : U-18 et U-14 chez lesfilles et U-14 chez les garçons.Au total, 14 équipes représentaient lamunicipalité de Cantley lors de ce tournoiet 7 d’entres elles se sont rendues ensemi-finale.La formule de ce tournoi était toutenouvelle. Plutôt que d’organiser des sérieséliminatoires habituelles, les équipes des quatrecoins de l’Outaouais ont pu s’affronterlors de ces deux journées de compétition.Ainsi, les équipes des secteurs ruraux, telsla Petite-Nation, Maniwaki, et Pontiac ont puaffronter celles de la ville.Plusieurs terrains de tous les secteurs dela ville de Gatineau ainsi que ceux de Cantleyet de Chelsea ont été utilisés pour disputerplusieurs parties de soccer du tournoi.EsthétiqueMassothérapieÉlectrolyseNaturothérapie24 VinoyCantley QCPour un rendez-vous téléphonez au :819 827-1790L’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 11


Publi-reportageUn gros merci aux citoyensde la ville de CantleyNous tenions à remercier les citoyens de lamunicipalité de Cantley pour le grand nombred’inscriptions que nous avons eues lors de notrejournée portes ouvertes du samedi 2 septembredernier. Nous vous remercions d’avoir cru ennous et en retour, nous vous assurons d’unservice impeccable.Nous vous rappelons que nous prenonstoujours des inscriptions et que nous pensonsmême ajouter de nouveaux cours afin de comblernotre clientèle grandissante.Pour l’instant à notre horaire nous avonsdes cours de Cardio Défense qui s’adressent àn’importe qui ayant le désir de vivre une vieéquilibrée en faisant une activité physique desplus variées et efficaces. Cette formule uniquevous offre des cours de conditionnement engroupe, kick-boxing et spinning. C’est vraimentun entraînement complet qui diffère à tousles cours au plaisir de tous.Pour ce qui est du karaté, nous avons formédeux nouveaux groupes pour les débutants(les 3 à 5 ans et les 6 à 12 ans) afin qu’ilsapprennent tous en même temps et au mêmeniveau et nous avons toujours notre grouped’adultes et de ceintures avancées. Nous sommesconvaincus que la pratique du karaté estextrêmement bénéfique pour tous; les enfantsgênés développent une force de caractère et uneplus grande facilité à prendre leur place, les enfantsturbulents apprennent à gérer leur énergieet à se concentrer, les ados découvrent dans lekaraté une passion bien à eux qui leur garde lesidées aux bonnes places et les adultes un retouravec la coordination, flexibilité, endurance dansune ambiance amicale.Voilà ce que vous trouverez chezCardio Défense!Pour plus d’informations, téléphonez au819 827-1188 ou allez voir sur notre site webau www.cardio-defense.comFuture parish activities(parish hall)Pot luck supper, Sunday,October 1st ,doors open at 4 p.m.Parish supper, Saturday,October 14th,doors open at 4 p.m.Spaghetti supper, Saturday,November 25th at 5 p.m.Turkey bingo, Sunday,November 26th at 2 p.m.For further information,please call 819 827-2004NOUVELLES DES PAROISSESSTE-ÉLISABETH DE CANTLEYÀ tous les dimanchespendant la messe de 10 h 30à l’église Ste-Élisabeth, lesenfants sont invités à découvrirl’évangile par le bricolage, ledessin et la discussion entreenfants et animateurs.Soyez les bienvenus auxcours de Bible offerts par le frèreJean-Paul Libersat o.m.i. à tous lesdeux lundis de 19 h à 21 h (à partirdu 18 septembre) à la sacristie del’église Ste-Élisabeth.Si vous avez 15 ans et plus etdésirez confirmer votre foi en JésusChrist, inscrivez-vous dès maintenantà la session de préparationau sacrement de la confirmationen appelant au 819 827-2004. Lasession commencera au début del’année 2007 et la célébration auralieu au printemps. Date limited’inscription : le 26 janvier 2007.AUTRES DATES ÀRETENIRLe Dimanche 1 er octobreSouper partage à la salle paroissiale,les portes ouvrent à 16h. Souper dès 17 h.Le samedi 14 octobreSouper de la paroisse à la salleparoissiale de 16 h à 19 h 30.Tirages de 1000 $, 700 $, 300 $et 100 $ après le souper.Billets : Pauline Pilon (819827-2111) ou Aline Tremblay(819 827-2764).Le samedi 25 novembre : Souperspaghetti à la salle paroissialedès 17 h.Le Dimanche 26 novembre :Bingo dinde à la salle paroissialeà 14 h.Pour de plus amples renseignements,veuillez vous adresser ausecrétariat au 819 827-2004.St. Elizabeth’s Catholic ChurchEnglish SectorLocated at 47 St. Elizabeth Road in CantleyInvites You!In Celebrating Mass every Saturday at 5 o’clockThe doors are open, so come and join us forprayer, song, Word and Eucharist.Even if you have been away from the church for aweek, a month or years, God is here!This fall season starts off with readings from theGospel of Mark!Mark tells us about things happening with Jesus,from teaching, to healing, to being questioned bythe Jewish religious leaders.The children gather in children’s liturgy where theywill hear the Holy Gospel laid out in a format foryouth.Father Lomer Rooney invites all to the altar of theLord for blessings.Returning Catholic’s and non-Catholic are allwelcome.With today’s world in turmoil it’s nice to take anhour off in church to honor God.Mark 9:38-43,45,47-48 Some disciples wantedto stop a man casting out demons in the name ofJesus. Jesus told them it was ok and that. Awhoeveris not against us is for us.Have you heard about the Catholic priest right herein Ottawa that performs miracles?Come join us!Messe francophone à 9:30 tous les dimanche12 The ECHO of CANTLEY, October 2006


LHY6-065 CommCSP_B_Eol_4C_AN 8/29/06 1:59 PM Page 1OUR CHOICE IS CLEAR…AND CLEAN.Hydro-Québec strongly supports the development of wind power. In conjunction with hydropower,wind power will enable us to meet the future energy needs of Quebecers. It’s a sustainable choice.Using wind and water to generate electricity benefits everyone, and it’s good for the environment.PARUTIONS : CONTACT TÉMISCAMING, L’ÉCHO DE CANTLEY.HYDRO QUÉBEC - ANNONCE CAMPAGNE 2006 - COMMUNAUTAIRE CSP - VERSION ANGLAISE - VISUEL EOLIENNESFORMAT B : 10 1/8” X 7 1/4” • COULEUR(S): PROCESSTennis à CantleyCollaboration spéciale :Alice PachecoCet été, une douzaine d’enfants ontprofité d’une nouvelle activité : letennis. Les enfants ont été initiésaux règles et techniques de base parNicolas Larose, un entraîneur patientet habile qui communique bien lesconcepts de ce sport à ces jeunes de 6 à10 ans. Les enfants ont beaucoup aimécette activité. Après avoir parlé aveceux, plusieurs souhaitent que le tennisrevienne l’été prochain.Tennis in CantleySpecial collaboration: Alice PachecoTranslation: Paul DeveauThis summer a dozen children took advantageof a new activity: tennis. Thekids were taught basic rules and techniquesby Nicolas Larose, a competentinstructor who communicated anddemonstrated the tennis concepts to the6 to 10 year-olds. The children enjoyedthe activity. In fact, after speaking toseveral of them, they hope tennis willbe available again next year.Dannik Ryan, Jessica Ryan, Corey Riel, Patricia Rollin, Simon St Laurent et VéroniqueParadis incarnant les personnages de la pièce Grease lors de la fête communautairede la 5C le 26 août dernier.Une CJS tout en action!Collaboration spéciale : Les animatrices de La BaraqueLors de la 1 re fête communautaire de Cantley, qui a eu lieu le 26 août dernier, la CJSa su faire lever la foule avec son spectacle de Grease adapté à leur réalité. Le spectaclede Grease leur a demandé plus de 100 heures de pratique sous la supervision de deuxanimatrices, soit Geneviève Laramée et Manon Sabourin, sans oublier tous les contratsqu’ils avaient. Par le fait même, les jeunes de la CJS ont profité de cet événement pourclôturer sa saison estivale et ouvrir la CJS annuelle. Eh oui, certains de ces jeunes,accompagnés de nouveaux venus, continueront à travailler durant la saison froide. Deplus, lors de cette journée, la CJS tenait aussi une cantine. Il est impossible de parler dece succès sans mentionner tous les bénévoles et commanditaires qui ont fait partie decette réalisation. Donc, il est important de dire un gros merci au Métro Limbour, TechnoPieux Outaouais, GL Consultant, Métro Céré et au Club Lion.14 The ECHO of CANTLEY, October 2006


Thérapie par la voix et le mouvementDe femmes en filsLibérer la voix, le corps et l’ÊtreUn cheminement thérapeutiquepar la créativité et l’improvisation.Marie-Lynne Sauvé, B.Mus, M.A.Cantley, QC mlsauve@videotron.ca 819 827-2657http://pages.videotron.com/mlsauveChantal TurcotteLorsqu’on me demandel’âge de mon bébé, je ne parleplus de semaines, mais de mois.Bientôt, je me surprendrai àoublier les mois et à compterles années. Que le temps passevite lorsqu’on regarde pousserses enfants! Même si mon petitest arrivé au début de l’été etque l’automne a déjà commencéà jouer à l’artiste, je n’arrivepas à serrer dans les tiroirs dema mémoire cet événementbouleversant qu’est la naissancede mon deuxième fils. Lorsquetoute la maisonnée dort et queje peux enfin me laisser bercerdans les bras de Morphée, je revoismon accouchement commeun film en reprise. Je revis aussicelui de mon premier comme sic’était hier.Mais comment partager avecd’autres ces moments d’unerare intensité, aux limites de lacatharsis? Et comment décrirecette douleur-là? Comment parlerde ces vagues toujours plusfortes, plus hautes, qui se sontfracassées contre mon corps,m’ont laissé flotter comme uneépave pour mieux me reprendreet me jeter avec toujours plusde force au cœur de la tempête?À chacune d’elles, l’impressionde mourir. À chacune d’elles,le sentiment de toute-puissance.Comment expliquer le mystèredans lequel nous plonge la miseau monde d’un enfant? C’estcomme si la Vie défiait la Morten un combat millénaire et quenous, les femmes, étions lachaire de leurs canons.Certes, je pourrais vousconter les contractions qui nelaissent aucun répit, le nombred’heures en travail, la péridurale,les poussées, le bébé extirpé demes entrailles et posé contremon sein, ses premières heuresde vie. Comme toutes les autresmères, je ne me lasserais pasde raconter, encore et encore,dans le menu détail, la naissancede mes fils et les instants quiont suivi leur arrivée dans cemonde. Je choisis pourtant derésister à la tentation. Car mêmece roman fleuve que devient lerécit d’un accouchement dansla bouche d’une mère ne réussitpas à rendre la beauté de cetteexpérience plus grande quesoi, dont on ne revient jamaisvraiment.J’aimerais plutôt vous parlerde ma belle-sœur infirmière enobstétrique qui m’a accompagnéjusqu’à ce que tout soit fini; dece cadeau du ciel qu’est cettesœur par alliance et à laquelleje me suis accrochée commeà une bouée pour traverser lescontractions, une après l’autre.Des paroles qu’elle m’a ditesau bon moment, des gestesprécis qu’elle a posés et quinous ont permis, à mon mariet à moi, de vivre ces instantsen tout point comme nous lesavions souhaités. De ma LouLou qui a gardé le plus grandet qui l’a entouré de ses soinspendant les premières semainesd’adaptation. De ma mère quia pris des vacances pour lapremière fois en vingt-cinq ansafin de me donner un coup demain pendant les relevailles.De toutes les autres femmes dema vie – Andrée, Anne-Marie,Dominique, Huguette, Manon;des plats qu’elles ont mijotés,des vêtements qu’elles ont laissésà ma porte, de leur écoute.Ces attentions, ces gestes,ces paroles, ces regards tissentla trame de la naissance de mongarçon, le deuxième, un angelotqui ne ressemble à personned’autre qu’à lui-même. À toutesces femmes qui m’ont permisde donner la vie dans la joieet l’abondance, je dis merci dufond du cœur.École de conduite d’autos et de camionsMaintenant 2 adresses pour mieux vous servirLa seule écolerecommandéeCAA-Québec enOutaouais1187, boul. St-Joseph (sect. Hull) Gatineau J8Z 2C3 Tél : 819-772-026815, boul. St-René O. (local 5) Gatineau J8T 8M3 Tél : 819-561-0777www.pro-cam.caAvis important à tous les organismescommunautaires de CantleyDepuis près d’une vingtaine d’années,l’Écho de Cantley offre aux organismescommunautaires de la municipalité la possibilitéde s’exprimer et d’annoncer leursactivités. Cela fait d’ailleurs partie des objectifsque l’Écho s’est fixés. En effet, l’Échos’est entre autres donné la mission de :année. Cet espace devra servir strictementà des fins communautaires pour annoncer,par exemple : événements, activités,expositions, festivals, offres d’emploi, etc.Les organismes qui désirent publier uneannonce de plus d’une demi-page devrontdébourser un supplément.• fournir un moyen à la population etaux organismes de s’exprimer;• produire un outil de développementculturel, social, économique et communautaire;• favoriser la communication entre lespersonnes et les différents groupes dela communauté.Dans le but d’atteindre ces objectifs etd’offrir un soutien aux différents organismesde la communauté cantléenne, l’Échode Cantley s’est muni d’une politique depublication. Seuls les organismes communautairesde la municipalité de Cantleypourront bénéficier gratuitement d’un espacepublicitaire d’une demi-page (1/2) parIl est à noter que cette politique entreraen vigueur le 1 er septembre 2006 etque les espaces publicitaires seront inscritsdans un registre créé à cette fin. De plus,à la demande de l’organisme, cet espacepourra être divisé en sections totalisantune demi-page (ex. : 2 X 1/4 page). Si vousn’utilisez pas votre espace publicitaire,ce dernier ne pourra pas être conservépour être utilisé l’année suivante et il nepourra en aucun temps être échangé d’unorganisme à un autre.Si vous avez des questions ou descommentaires à propos de cette politique,n’hésitez pas à communiquer avec notrecoordonnatrice, Mme Isabelle Lessard, au819 827-2828. Il lui fera un plaisir de vousassister.L’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 17


NOUVELLE ADMINISTRATIONDépanneur819 827-1794307188 montée de la Source, CantleyLUNDI AU VENDREDI : 6 h 00 à 23 h 00SAMEDI ET DIMANCHE : 7 h 00 à 23 h 00N’ATTENDEZ PAS QUE ÇA!!!Une fosse septique utilisée de façonANNUELLE doit être vidangée unefois tous les DEUX ANS afind’éviter le débordement des eauxL’ENTRETIEN, C’ESTNOTRE AFFAIRE-VOUS QUE ?Nous : Vidangeons,Inspectons,Réparons,InstallonsSAVIEZles systèmes septiques etOffronsla location de toilettes.DON’T WAIT!!!To prevent overflowing,all septic tanks that are usedANNUALLY should be drainedonce every TWO YEARS.MAINTENANCE ISOUR BUSINESSDID YOU KNOW THAT ?We : Drain,Inspect,Repair,Install all kindsof septic systems, andOffer toilet rentals.SAVEZ-VOUS QUI NOUS SOMMES?Nous sommes,We are,GASCON SERVICE SEPTIQUE819 827-2772DO YOU KNOW WHO WE ARE?L’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 19


Municipality of8, chemin River Rd.Cantley, Québec J8V 2Z9Tél. : / Tel: 819 827-3434Téléc. : / Fax: 819 827-4328www.cantley.ca RAPPEL ABRI D’AUTOMOBILE TEMPORAIREAfin que notre nature reste visuellement accueillante,nous demandons à nos citoyens et citoyennesde bien vouloir lire ce qui suit…Vous désirez installer un abri temporaire sur votrepropriété et vous ne savez pas où commencer?Pour débuter, pour la première année, vous devezfaire une demande de certificat d’autorisation au coûtde 25 $ à la Municipalité de Cantley. Pour les annéessubséquentes il n’y a aucun frais mais vous devrez toutde même vous procurer votre certificat d’autorisation.Ensuite voici ce que vous devez savoir :Selon le règlement de zonage 269-05, article 11.2,l’installation d’un abri temporaire pour automobile estautorisée entre le 1 er octobre et le 1 er mai de l’annéesuivante. Ils doivent ensuite être démontés et remisés.Les abris d’hiver sont limités au nombre de 2 parterrain et doivent être localisés sur l’aire de stationnementou sur l’allée d’accès y conduisant, être construitsd’une structure métallique et être revêtus de façon uniformede toile ou de polyéthylène tissé et laminé et êtresitués à une distance minimale de 1 mètre de l’emprisede la rue. Enfin, le matériau de revêtement doit êtretranslucide ou pourvu de fenêtres de façon à assurer unevisibilité suffisante de la rue pour l’usager.La hauteur maximale d’un abri d’hiver est de 3 mètres.Aucun abri d’hiver ne peut être utilisé comme serre.Action coercitive prévue au règlement :Toute personne contrevenant au règlement se verraremettre un constat d’infraction et sera passible d’uneamende minimale de 300 $ pour une première infraction etpouvant aller jusqu’à 1 000 $ en cas de récidive (personnephysique).Pour plus de renseignements, veuillez contacter laMunicipalité de Cantley au 819-827-3434Comité de l’Environnement de Cantley :Poste vacantdans le districtdu Parc (#4)Le Comité de l’Environnementde Cantley (CEC) est un comitémunicipal regroupant des citoyenneset citoyens préoccupés par laqualité de l’environnement dans lamunicipalité de Cantley. Le comitése réunit le deuxième mercredi dumois pour discuter de questionsenvironnementales et planifier desactions de sensibilisation. De plus,le CEC organise et réalise diversprojets environnementaux tel quedes tests de qualité de l’eau desruisseaux ainsi que l’inventairedes milieux humides du territoirede Cantley. Si vous résidez dans ledistrict du Parc (no 4) et que vousdésirez-vous joindre au comité,veuillez faire parvenir votre lettred’intention avant le vendredi 6octobre 2006 à l’attention de MmeLouise Meunier, adjointe exécutive,par courriel à lmeunier@cantley.caou par la poste au 8, cheminRiver, Cantley (Québec) J8V 2Z9.Votre dévouement pour la causeenvironnementale peut changer lecours des choses!20 The ECHO of CANTLEY, October 2006Votre bibliothèque vous annoncel’arrivée de nouveaux services de basesde données en ligne pour les usagersdes bibliothèques. À partir d’un numérod’identification personnel (NIP), lesusagers ont maintenant accès à quatrenouveaux services en ligne : BIBLIOBranchée, Encyclopédie HachetteMultimédia, Encyclopédie Universaliset Métafo.Biblio Branchée offre un choixexclusif parmi les quotidiens les pluspopulaires et renferme l’intégralitédes textes publiés chaque jour. BiblioBranchée, c’est l’information livrée chezvous! L’Encyclopédie Universalis estconsidérée comme le plus grand fondsencyclopédique de la langue française.Il donne accès à l’univers du savoir.HEURES D’OUVERTUREDES BUREAUX MUNICIPAUXA COMPTER DU 5 SEPTEMBRE2006 JUSQU’AU 4 JUIN 2007Du lundi au vendredide 8 h 30 à 16 h 30.L’Encyclopédie Hachette Multimédia,elle comprend 50 000 articles encyclopédiquespour tout savoir et comprendreles enjeux d’hier, d’aujourd’hui et dedemain. C’est aussi un outil d’aide àla rédaction avec un dictionnaire de lalangue française, un Atlas complet avecdes cartes géopolitiques, thématiques,de fiches pays et un annuaire de sitesInternet (validés), comportant plus de3500 sites pour prolonger les recherches.Métafo est un outil pédagogique pratiquedestiné à l’apprentissage de la lecturepour les enfants de 4 à 8 ans.Pour accéder à ces services, vousdevez demander votre NIP à votrebibliothèque municipale.N’attendez plus, soyez branchés!OPENING HOURSAT THE MUNICIPALITY FROMSEPTEMBER 5TH 2006 UNTILJUNE 4th 2007 (INCLUSIVELY)Monday to Fridayfrom 8:30 a.m. until 4:30 p.m.


8, chemin River Rd.Cantley, Québec J8V 2Z9Tél. : / Tel: 819 827-3434Téléc. : / Fax: 819 827-4328www.cantley.caLe 5 juin dernier, à Dunham en Montérégie, unpremier cas de rage de la souche du raton laveurétait découvert au Québec. Un plan d’interventionavait alors mis en place afin de contrôler et d’éradiquerla maladie. Cette première opération a permisde détecter un autre cas : un raton laveur situé àproximité du premier. Un largage aérien d’appâtsvaccinaux a eu lieu et une seconde opération decontrôle et de prévention de la rage est prévue. Ainsi,le MAPAQ et ses partenaires, l’Agence canadienned’inspection des aliments (ACIA), le ministère de laRage de la souchedu raton laveurSanté et des Services sociaux (MSSS), le ministèredes Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) etla Faculté dedecine vétérinaire (FMV) de l’Universitéde Montréal, continuent de mettre en œuvreles mesures nécessaires à la protection de la santéanimale et de la santé publique.Information généraleet consignes à observerLa rage est une maladie mortelle, transmissibledes animaux à l’humain, qui affecte généralementles mammifères. Les animaux sauvages les plus susceptiblesde transmettre la rage au Canada sont leschauves-souris, les ratons laveurs, les mouffettes, lesrenards roux et arctiques. Les animaux affectés parla rage montrent des signes nerveux, dont les symptômesles plus caractéristiques sont un changementde comportement et une paralysie progressive. Levirus de la rage est présent dans la salive de l’animalinfecté et peut être transmis lors du contact de cettesalive avec la muqueuse des yeux, du nez et de labouche, ou avec une plaie, généralement lors d’unemorsure. Le contrôle et l’éradication de la rage duraton laveur sont très répandus sur le territoire québécoiset son comportement l’amène à se rapprocherMunicipalité dede l’environnement des humains, augmentant ainsi lapossibilité de contacts à risque.Voici d’autres règles de prudenceà observer :► Ne pas toucher aux animaux morts;► Ne pas chercher à s’approcher des animaux sauvagesou errants;► Enseigner aux enfants les conduites préventivesà adopter à l’égard des animaux et exercer unevigilance constante auprès des jeunes enfants;► En cas de morsure ou d’exposition, il faut immédiatementlaver et rincer abondamment les plaiesou les parties exposées et consulter un médecinqui décidera du traitement et de la vaccination.Lorsqu’elle est indiquée, la vaccination est trèsefficace pour prévenir la rage;► Si une personne entre en contact avec un animalsuspecté de rage ou qu’elle est mordue par untel animal, elle doit communiquer immédiatementavec le service Info-Santé du CLSC desa région;► Tout cas suspect de rage doit être déclaré aubureau de district de l’ACIA.Pour plus d’information veuillez visiter le site deMAPAQ au www.mapaq.gouv.qc.caAVIS PUBLIC(Concernant le rôle d’évaluation foncière de laMunicipalité de Cantley)Avis est par les présentes donné que le rôle triennal d’évaluation foncièrede la Municipalité de Cantley, devant être en vigueur durant les exercicesfinanciers 2007, 2008 et 2009, a été déposé à mon bureau le vendredi15 septembre 2006, et que toute personne peut en prendre connaissance àcet endroit, durant les heures d’affaires régulières.Conformément aux dispositions de l’article 74 de la Loi sur la fiscalité,avis est également donné que toute personne qui a un intérêt à contesterl’exactitude, la présence ou l’absence d’une inscription à ce rôle, relativementà un bien dont elle-même ou une autre personne est propriétaire, peut déposerune demande de révision prévue par la section I du chapitre X de cette loi.Pour être recevable, une telle demande de révision doit remplir lesconditions suivantes :► être déposée avant le 1 er mai 2007 ;► être déposée à l’endroit suivant ou y être envoyée par courrierrecommandé :MRC des Collines-de-l’Outaouais216, chemin Old ChelseaOld Chelsea (Québec) J9B 1J4► être faite sur le formulaire prescrit à cette fin et disponible à l’endroitci-dessus indiqué ;► être accompagnée de la somme d’argent déterminée par le règlement43-97 de la MRC des Collines-de-l’Outaouais et applicable à l’unitéd’évaluation visée par la demande.Donné à Cantley le 15 septembre 2006Paula P. Pagé, m.a.p.Secrétaire-trésorière et directrice généralePUBLIC NOTICE(Concerning the property tax assessment role of theMunicipality of Cantley)Notice is hereby given that the three year propery assessment role of theMunicipality of Cantley, which will come into effect for the fiscal years 2007,2008, 2009, was deposited at my office on September 15, 2006. Anyone canconsult this role during regular office hours.In keeping with Article 74 of the Finances Law, notice is also given thatanyone interested in contesting the precision, the inclusion or the exclusionof an inscription on the role, concerning a property of which he or she orany other person is the owner, may make a request for revision as allowedby Section I, Chapter X of this law.To be considered, the revision request must meet the following conditions:► be received before May 1, 2007;► be received at the following location or be sent by registered letter:MRC des Collines-de-l’Outaouais216 Old Chelsea RdOld Chelsea, Québec J9B 1J4► be completed on the special form for this purpose available at theabove address;► be accompanied by the sum of money determined by Bylaw 43-97of the MRC des Collines-de-l’Outaouais and applicable to the assessmentunit specified by the requestGiven at Cantley, September 15, 2006Paula P. Pagé, MPASecretary-Treasurer and Director GeneralL’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 21


22 The ECHO of CANTLEY, October 2006


Grannies ofthe world UNITE!Kristina JensenChapter One and Two of theWakefield Grannies, a group of womendedicated to bringing relief toAIDS orphans, were present at theInternational Aids Conference, heldthis summer in Toronto. They not onlymade headlines in the media, they aremaking a difference in the lives ofthose struggling to survive by assistingthe orphans of AIDS and children whoare living with HIV/AIDS. Thanks totheir Herculean efforts they have beenable to send much-needed funds tosupport the Work of the Stephen LewisFoundation. In addition to directly supportingthe efforts of their counterpartsin South Africa who operate a clinic onthe East Bank of Alexandra Townshipin Gauteng, near Johannesburg, theyare creating a new level of awarenessabout the disease and the plight ofthose who escape its grasp. Unitinggrannies worldwide, this eclectic groupof Outaouais women have become aforce to be reckoned with.The Grannies held their secondmajor fundraising event – a concert,on Sunday, September 10th at theWakefield Covered Bridge. A moderndayphoenix, the Wakefield CoveredBridge rose from the ashes, rebuilt byvolunteers who toiled long and hardto raise the funds and rebuild thissymbol of hope. It is symbolic of thecommunity of Wakefield’s penchant forworking miracles and of the Grannies’resolve.The Wakefield Bridge was appropriatelyconverted into a concert hallfor the event. It was the perfect site,serving as a tangible metaphor of theGrannies penchant for bridge building.Families, with lawnchairs and blanketsin tow, enjoyed an afternoon of finePhotos: Phillipa Judd“Inmaterial” featuring Brian Sanderson, Nathan Curry, Denis Drouin and Orin Hercz.weather and music.There was a CD exchange/saleand tastybites for sale beforethe main event. GisèleGilfillan served as theEmcee. The musicalline-up included theensemble “Inmaterial”featuring BrianSanderson, NathanCurry, Denis Drouinand Orin Hercz. Theywere followed by theVillage Poet, PhilCohen. Then “Bethanand the B- Boys”(Bethan Nodwell,Rob McFadden, JeanMaisonneuve, PeterMacGibbon and MilesHowe, kept the momentumbuilding withsome toe-tappingtunes that got theaudience warmedup for the main act,“Afrafranto”. Thisgroup includes Theo Boakeye, Pa Joeand Kofi Ackah. Unfortunately thegroup got into an accident and didn’tmake it to the concert.The Grannies promise next year’sevent will be even bigger and better. Ifyou would like to help them achieve thislofty goal, so that they can continue tooffer their support to those in need, youcan email them at mail@thegrannies.org and mark Wakefield Grannies inthe subject box. If snail mail is yourpreference, you can write to NormaGeggie at P.O. Box 188, Wakefield,J0X 3G0.« Mamies » du monde :unissez-vous!Kristina JensenTraduction : Marielle RouleauLes Chapitres Un et Deux desWakefield Grannies, un groupe de femmesayant pour mission d’apporter del’aide aux orphelins du SIDA, étaientprésents à la Conférence Internationalesur le SIDA, tenue cet été à Toronto.En plus d’avoir fait la une des médias,les Grannies font une différence pourceux et celles qui s’accrochent à la vie :les orphelins du SIDA et les enfantsatteints du VIH-SIDA. Grâce à leursefforts herculéens, ces mamies ont puremettre des fonds très attendus poursupporter le travail de la FondationStephen Lewis.En plus de soutenir directementles efforts de leurs pairs en Afriquedu Sud (où a lieu une clinique sur larive gauche d’Alexandra, tout près deJohannesburg), les Grannies contribuentà la conscientisation sur le VIH-SIDA et au maintien de la santé de ceuxet celles qui y échappent. Unissant lesmamies à travers le monde, ce groupede femmes éclectique de l’Outaouais aune force d’impact à ne pas ignorer.Levée de fonds... sur un pontLe 10 septembre dernier, lesWakefield Grannies tenaient leurdeuxième levée de fonds majeure auPont couvert de Wakefield. Rappelonsque ce pont « sorti des cendres », aété reconstruit par des bénévoles quiavaient eux-mêmes amassé des fonds.Si le pont est le symbole du penchantde la communauté de Wakefield pourfaire des miracles, il représente aussi ladétermination des mamies. Transforméen salle de concert, le pont illustraitparfaitement la mission des mamies,celle de dresser des ponts de support etde compassion.Un concert fort appréciéLes familles, équipées de chaises etde couvertures, ont bénéficié du beautemps et de la musique. Une vente-trocde CD et la vente de denrées ont précédél’événement principal animé par GisèleGilfillan. La brochette musicale incluaiten premier lieu l’ensemble Immaterialcomposé de Brian Sanderson, NathanCurry, Denis Drouin, et Oren Hercz.Ont suivi le Village Poet avec PhilCohen puis le Bethan and the B-Boys,composé de Bethan Nodwell, RobMcFadden, Jean Maisonneuve et PeterMacGibbon. Miles Howe s’assurad’augmenter le momentum avec dela musique « tape-pied », préparantWakefield’s Covered Bridge was the venue fro the Great Grannie Concert.la foule pour le groupe principal del’événement, Afrafranto. Ce groupe,composé de Theo Yaw-Boakye, Pa Joeet Kofi Ackah, a ravi la foule.Les Wakefield Grannies promettentune levée de fonds encore plusimposante pour l’année prochaine. Sivous désirez supporter les WakefieldGrannies dans leur mission, que cesoit monnétairement, bénévolementou autre, vous pouvez leur faire parvenirun courriel à l’adresse suivante :mail@thegrannies.org, en inscrivantWakefield Grannies dans l’onglet« sujet ». Vous pouvez également écrireà Norma Geggie, casier postal 188,Wakefield (Québec) J0X 3G0.L’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 23


INFO-BIBLIOBibiane Rondeau, coordonnatriceLa bibliothèque sera fermée lelundi 9 octobre, journée de l’Action degrâce.Collecte de sang le mercredi 11octobre à l’édifice municipal, la bibliothèquesera fermée.RAPPEL – RAPPEL - À tous lesutilisateurs de la boîte de retourLorsque vous déposez vos livresdans la boîte, nous vous demandonsd’insérer le dos du livre en premierafin d’éviter que ceux-ci se brisentinutilement. Aussi, assurez-vous queles volumes sont tombés dans la chuteavant de partir. Les usagers demeurentresponsables de leurs biens empruntésmême s’ils sont déposés dans la boîte.Dans la mesure du possible, nousinvitons les usagers à venir porter leursbiens eux-mêmes à la bibliothèque.Semaine des bibliothèquespubliques 8e édition,du 15 au 21 octobre 2006Vendredi 20 octobre journée spéciale,tous les usagers qui sont en retardet qui retourneront leurs livres entre16 h 30 et 20 h 30 n’auront aucuneamende à payer.***Nous souhaitons la bienvenue àJonathan Campbell, Polna Varbonava,Julien Lepeintre, Janie Dubuc et SylvieRoy qui se joignent à l’équipe desbénévoles de la bibliothèque.Achat d’une œuvre d’art par lamunicipalitéÀ la suite de la résolution du6 juin 2006 adoptée par la municipalitéPOUR L’ ACHAT RÉCURRENTD’ OEUVRES D’ ART RÉALISÉESPAR LES ARTISTES ET ARTISANSDE CANTLEY.Pour la première année, le choixsera fait par un artiste membre ducomité Art de l’Ordinaire.Le choix sera fait par vote parles citoyens (ennes) de notre communauté.Les œuvres sont exposées à labibliothèque et nous invitons tous lesCantléens (ennes) à se présenter à labibliothèque pour exprimer leur vote.Un seul bulletin de vote par citoyen.La période de vote se déroulera du25 septembre au 18 novembre 2006.Nouveautés- Tout photographier en numérique- La touche étoile :roman / Benoîte Groult- Le comportement du chevalJulie Deutsch- La pente glissante (Le funestedestin des Baudelaire; 10)Bientôt disponible- Lise : roman / Janine Tessier(Suite des Feux de l’amour)- L’héritage de DanaliethAnne Robillard (Vol. 9 de la série: Les chevaliers d’Émeraude)Cantley Library NewsBibiane Rondeau, coordinatorTranslation: Kristina JensenThe Library will be closed onThanksgiving, Monday the 9th ofOctober.There will be a blood donor clinicheld at the municipal building onWednesday October 11th, which willnecessitate the closure of the libraryfor that day.REMINDER REMINDER To allusers of the return boxWhen you deposit your book in thebox, you are asked to insert the backof the book first. This greatly reducesthe chance of the book being damaged.Also, please ensure that the bookactually falls into the shoot before youleave, as you are responsible for thebooks’ safe return to the library. Takea moment to double check that your“deposit” has been a success. Wheneverpossible, borrowers are encouraged tobring the books they wish to returndirectly into the library.Public Libraries Week: 8thEdition – 15th to the 21st ofOctober 2006AMNESTY CantleyFriday the 20th of October is aspecial day for all of the absent-mindedusers who are tardy returning theirbooks to the library. For this day only,all fines related to late returns will bewaived. You can bring your book backbetween the hours of 4:30 pm and 8:30pm – NO QUESTIONS ASKED – NOFINES TO PAY. Don’t delay, returnyour book on Amnesty Day.Municipality purchase of awork of Art.Further to a resolution passed bymunicipal council at their June 6thmeeting, the Municipality will bepurchasing works of art from Cantley’sartists. For the first year, the selectionwill be made from a member of theArt de l’Ordinaire committee. Citizensof Cantley are invited to cast theirvote on the work of art that they thinkshould be bought. You can view thepieces being considered in the library.One vote per resident of Cantley. Thevoting period runs from September25th to November18th 2006. If youdon’t vote, you can’t complain aboutthe selection.We would like to welcome JonathanCampbell, Polna Varbonava, JulienLepeintre, Janie Dubic and Sylvie Roywho have joined the team volunteers atthe Library.NEW- Tout photographier en numérique- La touché étoile :roman/Benoîte Groult- Le comportement du chevalJulie Deutsch- La pente glissante (Le funestedestin des Bauldelaire ; 10)COMING SOON…..- Lise : roman/Janine Tessier(suite des Feux de l’amour)- L’héritage de DanaliethAnne Robillard (Vol.9 de la série :Les chevaliers d’Émeraude)24 The ECHO of CANTLEY, October 2006


www.maisonmag.comMarc-AndréGuertinagent immobilier affilié(613) 868.1230Les arénas de l’Outaouais seront dotésde défibrillateursIsabelle LessardLa FondationMichel Petits’apprête à installerdes défibrillateurscardiaques dans lesarénas de la région del’Outaouais. Un tournoide golf bénéfice,tenu le 15 septembreau club MontCascades, a permisaux organisateursd’amasser près de20 000 $ pour procéderà l’achat des appareilset à la formation desemployés.Quelques 140joueurs de golf ont participéà ce tournoi, dont leministre des Transportsde l’Infrastructure et desCollectivités, et députédu Pontiac, LawrenceCannon, ainsi que ledéputé de Hull, RochCholette. En plus desfonds amassés avec l’organisationdu tournoide golf, plusieurs objetsont été mis à l’encan.Avec l’hiver quiapproche à grands paset la saison de hockeyqui débutera trèsbientôt, la présidente dela Fondation, MadameJosée Buissières,espère que l’installationde ces défibrillateurscardiaques pourrapermettre de sauver desvies, particulièrementcelles de nombreuxpères de famille.Rappelons quele mari de MadameBuissières, MichelPetit, a perdu la vie le15 mars dernier suiteà un match de hockeydisputé entre amisà l’aréna Beaudry.Monsieur Petit, unmédecin et militaire àla retraite, n’avait alorsque 47 ans lorsqu’ila succombé à unearythmie cardiaque.L’intervention rapided’employés formés,ainsi que l’utilisationd’un défibrillateurauraient pu lui sauverla vie.La Fondation apour objectif d’équiperle plus rapidementpossible les 14 arénasde l’Outaouais.Outaouais arenas are endowed with defibrillatorsIsabelle LessardTranslation:Kristina JensenThe Michel PetitFoundation is readyto install cardiac defibrillatorsin arenasacross the Outaouais. Abenefit golf tournament,held September 15th atthe Mont CascadesGolf Club, raised closeto $20,000 and willallow organizers topurchase the units andtrain employees ontheir use.Approximately 140golfers participatedat the tournament,including the Ministerof Transportation,Infrastructure andthe Collectivity andMember of Parliamentfor the Pontiac,Lawrence Cannon aswell as Rock Cholette,member for Hull. Theproceeds of an auctionadded to the totalmonies raised at thetournament.With winter fastapproaching, the hockeyseason will begin shortlyand the president of theFoundation, Mme JoséeBuissières, hopes thatthe installation of thecardiac defibrillatorswill save lives. MmeBuissières’ work isespecially touching asshe lost her husband,Michel Petit last March15th. Monsieur Petit, aretired military doctor,was only 47 years oldwhen he suffered acardiac arrhythmia ata local arena. Rapidintervention by trainedstaff with access to thistype of equipment couldhave saved his life.The Foundationhopes to equip theregion’s 14 arenas assoon as possible.Nathalie GrégoireConseillère en soins de beauté indépendante Mary Kay819-743-6334www.marykay.ca/ngregoireL’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 25


SEMAINE DE LAPRÉVENTION DESINCENDIESdu 8 au 14 octobre 2006journée portes ouvertes / open house21 octobre 2006à la caserne Centraleat the fire station10 h à 14 h26 The ECHO of CANTLEY, October 2006


Consultez nos spécialistes en placementset en investissements. Le Groupe Expert,un atout majeur pour vos finances !(819) 568-5368Cérémonie de graduation spécialeau club de Karaté Bisson Shotokande CantleyCollaboration spéciale :Robert St-LaurentSensei Guy Bisson (àl’extrême droite sur la photo) agradué au niveau de la ceinturenoire 3e dan lors d’une cérémonietout à fait spéciale en maidernier. Cette cérémonie, célébréedans la tradition japonaise,avait une saveur autochtonesous la direction de KyoshiGilles Lavigne (7e dan) accompagnéde plusieurs karatékas,dont Renshi Mike Leclair et lesSensei Pierre Paul, StéphaneSexton, Natacha Tremblay etplusieurs ceintures noires duclub de Karaté Bisson, JoelDeschesne, Shawn et Ben Lauzer.Au son du tambour japonais, plusieurschandelles scintillaient, l’encens brûlait et lalongue plume d’oiseau faisait tournoyer la fumée.Les élèves du dojo étaient assis le long du muradmirant le spectacle. Sensei Guy était accroupiPhoto: Michel Chartrandà la façon traditionnelle au milieu du dojo pourabsorber le moment. Il a ensuite exécuté son kataparfaitement.Kyoshi Gilles Lavigne a remis une nouvelleceinture noire à Sensei Guy confirmant sa graduationet l’encourageant à continuer dans la voiedu karaté.Special graduation ceremonyat Bisson Karate Shotokan in CantleySpecial collaboration: Robert St-LaurentSensei Guy Bisson (far right on the abovephoto) graduated to black belt 3rd dan levelin a special ceremony last May. This eventwas celebrated in the Japanese tradition with anative flavor led by Kyoshi Gilles Lavigne (7thdan) accompanied by Renshi Mike Leclair andSenseis Pierre Paul, Stéphane Sexton, NatachaTremblay and many other black belts from theBisson Karaté club, including Joel Deschesne,Shawn and Ben Lauzer.With the sound of the Japanese drums in thebackground, many candles were sparkling, incensewas burning and a long feather was swirling thesmoke. The dojo’s students were lined up alongthe walls contemplating the ceremony. SenseiGuy was kneeling down in the traditional wayin the middle of the dojo taking it all in. He thenexecuted his kata perfectly.Kyoshi Gilles Lavigne then gave Sensei Guyhis new black belt to confirm his graduation andencourage him to continue in the path of karate.EXCAVATIONG. BLACKBURNLocation d’équipement ▪ Equipment RentalsFosse septique ▪ Septic installationCamionnage ▪ TruckingExcavationEstimation gratuite ▪ Free Estimate60 River Road, Cantley (Québec)819 827-3145RBQ 2393-1538-10L’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 27


10 e Tournoi de Golf de l’AGAC Tenth Annual Golf TournamentSuzanne LegrosLe 10 e tournoi de golf annuel del’Association des gens d’affaires deCantley (AGAC) a eu lieu dimanchele 17 septembre 2006 au Club deGolf Mont-Cascades. Cette année, letournoi se voulait au bénéfice de la CJS(Coopérative Jeunesse de Services) et del’Art de l’Ordinaire. Les organisateursdu tournoi étaient Luc Faubert, DenisNadeau et Françoise Lavigne; le maîtrede cérémonie était Pascal Leduc.L’objectif était d’amasser 2 000 $pour permettre à ces deux organismes defaire la promotion et la publicité relativementà leurs activités. L’objectif a étédépassé. L’AGAC a été en mesure de remettrela somme de 1 350,00 $ à chaqueorganisation, pour un total de 2 700 $.L’équipe de CJS et Nicole Galipeau, ducomité Art de l’Ordinaire, se sont faitsun plaisir d’accepter leur chèque.Un succès retentissant – soixantejoueurs et quatre vingt cinq personnespour le souper, de très beaux cadeauxgrâce à la générosité des nombreuxcommanditaires en plus des vingt cinqcommanditaires qui ont contribué unegénéreuse somme d’argent. La températureétait idéale, le souper délicieux : end’autres mots, une journée formidable.Parmi les gagnants des prix de présence,Alain Herbinia a gagné un laissez-passerpour la saison 2006 – 2007au Club de Golf Mont-Cascades alorsque Daniel Beauchamp s’est mérité untéléviseur. Le maire Steve Harris a pigéau sort le nom de ce dernier parmi lesjoueurs qui ont frappé sur le vert au l0etrou. Chez les femmes, Suzanne Legrosa gagné un laissez-passer d’une journéeau Club de Golf Mont-Cascades.Merci aux organisateurs, aux commanditaireset aux participants. À l’anprochain!Françoise Lavigne et Stéphane Brochu à l’accueilPhotos: Suzanne LegrosNicole Galipeau pour Art de l’OrdinaireSuzanne LegrosThe l0 th annual golf tournament ofthe Association des gens d’affaires deCantley (AGAC) was held on Sunday,September 17, 2006, at the Club deGolf Mont-Cascades. Proceeds fromthis year’s tournament went to CJS(Coopérative Jeunesse de Services)and Art de l’Ordinaire. The organizerswere Luc Faubert, Denis Nadeau andFrançoise Lavigne while Pascal Leducwas master of ceremonies.Their goal, to collect $2,000.00 tohelp the two organizations promote andpublicize their activities, was exceeded.Each organization received the sum of$1,350.00: the team accepted for CJSand Nicole Galipeau accepted for Artde l’Ordinaire.Équipe CJSA resounding success – sixtyplayers participated in the tournamentand eighty-five people attended the supper,nice gifts thanks to the generosityof a number of sponsors in addition tothe twenty-five who provided a generoussum of money. The weather wasideal, the meal was delicious: in otherwords, a great day.Among the prizes, a 2006 - 2007season’s pass at Club de Golf Mont-Cascades won by Alain Herbiniaand a television set won by DanielBeauchamp. His name was drawn byMayor Steve Harris from all the playerswho landed on the 10 th green and for thewomen, Suzanne Legros won a day passat Club de Golf Mont-Cascades.Thank you to the organizers,sponsors and participants. See younext year.Maire Steve Harris remet le prix à Daniel BeauchampMarcel Bonenfant, l’équipe Legros et Stéphane Brochu au 10 eSolutions Ec☯SimpleTraitements écologiquespour fosses septiquesNettoyants écologiques819 962-43651 888 962-4365ou 819 827-4365www.ecosimple.ca28 The ECHO of CANTLEY, October 2006


ORTHOTHÉRAPIELa réflexologieFrançoise LavigneLa réflexologie est unetechnique de massage quiprovient de Chine. C’est unmassage avant tout des pieds etdes mains.La réflexologie est uneapproche visant à augmenterles processus d’auto-guérisondu corps par le massage dezones et de points réflexes.Elle se pratique en exerçantune pression soutenue, avec lapulpe des doigts, sur des pointsréflexes situés sur les pieds,les mains, et les oreilles quicorrespondent à des organes oudes fonctions organiques.Des dépôts calcaires, accumulésdans certaines zones dupied, engendrent des blocagesénergétiques. En les éliminant,le corps retrouve son harmonie.En plus d’être thérapeutique,le massage des pieds et desmains est très relaxant.Le Village Fantôme 2006cherche du sang neufPour l’aider à présenter sa 14e édition lesamedi 28 octobre prochain au Centre de skiMont-Cascades, le Village Fantôme 2006 aun urgent besoin de transfusion sanguine...Bienvenue au nouveau monde et aux nouvellesidées ! Nous recherchons :• Des FAMILLES pour présenter ou animerun kiosque d’Halloween;• Des ADULTES pour accomplir diversestâches avant et pendant la fête;• Des ADOS prêts à se costumer pour amuserles jeunes et moins jeunes;• Des GENS D’AFFAIRES et ASSOCIATIONSpour commanditer ou pour animer un kiosque;• Des BRICOLEURS et MENUISIERS pouraider à construire les décors;• Des ARTISTES et FOUS BRAQUES pourplacer, décorer et illuminer la scène;• Sans oublier des ENFANTS de tous âgespour faire des bricolages et décorer des citrouillesle samedi matin, avant la fête.Même si vous n’avez que quelques heuresà consacrer, offrez-les pour assurer le succès decette grande fête communautaire qu’est devenule Village Fantôme de Cantley. Téléphonezsans tarder à Joël Rochefort, coordonnateur duVillage Fantôme au 819 827-3613 ou visitez lesite www.villagefantome.ca. Ensemble, poursuivonsla tradition d’offrir un milieu sécuritaireet une ambiance toute spéciale à nos enfants àl’occasion de la fête de l’Halloween.PHANTOM VILLAGESEEKS NEW BLOODTo help present its14th edition, on Saturday,October 28 at Ski Mont-Cascades, PhantomVillage 2006 is urgently seeking a blood transfusion...Welcometo new volunteers and newideas!!! We are looking for:• FAMILIES to create or operate a Halloweenbooth or scene;• ADULTS to take on various tasks before andduring the event;• TEENS willing to put on a costume toamuse the young and the young-at-heart;• BUSINESS PEOPLE and ASSOCIATIONSwilling to sponsor or operate a booth;• ARTISTS and LOONIE PEOPLE to set up,decorate and illuminate the scenes;• And last but not least, CHILDREN of allages to come out on Saturday morning inOctober to make decorations and carve thepumpkins.Even if you only have a couple of hoursto offer, give them to ensure the success ofwhat has become the premier community eventof the year in Cantley. Call Joel Rochefort,Event Coordinator, at (819) 827-3613 or visitthe Village website at www.villagefantome.ca.Together, let’s continue the tradition of offeringour children a safe and fun environment in whichto celebrate Halloween.L’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 29


Photo: Lina Duguay, Enseignes DuguayAvis aux parentsde jeunes enfantsVisitez le coin des petits au VillageFantôme 2006Au plaisir de vous revoir en grandnombre à l’édition 2006 du Village Fantômequi se tiendra au Centre de ski Mont-Cascades le samedi 28 octobre de 18 h 30à 20 h 30. Cette année encore, pour lamodique somme de 1 kg de bonbons parenfant, les petits costumés pourront passerl’Halloween en toute sécurité.Les parents de jeunes enfants serontsans doute intéressés à faire découvrir le« Coin des petits » à leurs petits trésors.Haute en couleurs, cette section spécialementaménagée pour les plus jeunesleur permettra de s’initier en douceur auxplaisirs de l’Halloween.Pour les plus vieux, c’est tout un assortimentde monstres et de FANTÔMES quiles attend de pied ferme. En somme, il yen aura pour tous les bons et les mauvaisgoûts... renseignez-vous en consultant lesite web officiel du Village au www.villagefantome.ca.30 The ECHO of CANTLEY, October 2006Notice to parentsof young childrenVisit the children’s corner at thePhantom Village 2006We’re looking forward to seeing youagain in large numbers at the 2006 Editionof the Phantom Village which will take placeat Ski Mont-Cascades on Saturday, October28 from 6:30 to 8:30 p.m. Once again thisyear, for the modest sum of 1 kg of candyper child, your little ones will be able tocome and “trick or treat” in complete safety.Parents of young children will be happyto know that a special “Children’s Corner”is being planned for their little treasures.Decorated in bright colours, this area willallow the children to be initiated to thepleasures of Halloween in a fun and cheerfulatmosphere.For the older kids, there will be awide assortment of ghosts and goblins toentertain them. There will be somethingfor everyone…whether they have good orbad taste. For more information, check outthe official website of the village at www.villagefantome.ca.Les chroniques de CaroÀ vos pinceaux!Caroline LefebvreUn peintre se demanda : «Que pourrais-je bien peindre?Mes tableaux regorgent de gens que je ne connais point,De pièces inconnues où il n’y a rien à repeindreEt de bouts de pays dont je n’ai vu aucun des coins.»Il prit un pinceau, s’installa et débuta sa toile,«Cette fois-ci, je ferai découvrir au monde entierMon pays, ses champs fleuris et son ciel rempli d’étoiles.Quand ils regarderont, ils verront ce que je verrai.»Sa première toile fut celle d’un jour ensoleillé,Un jour qui donne envie de sourire à n’importe qui,Où des oiseaux volent et gazouillent toute la journée,Un jour qui fait que tout devient magique dans la vie.Sa deuxième toile, bien différente de la première,Représente une nuit froide sans étoile ni lune,Des bêtes se cachent dans l’obscurité familière,En volant ou en courant, chassent leurs proies une à une.Le peintre, fier de lui, signa au bas de ses tableauxEt se dit : « Plus jamais je ne peindrai des inconnus,Plus jamais je ne peindrai des endroits de scénario,Plus jamais je ne peindrai pour ensuite être déçu.»


PAROISSESTE-ÉLIZABETHPARISHCANTLEY, QUÉBECMarcel BonenfantAgent immobilier / Real Estate AgentMunicipalité de Cantley(Municipality of)Alimentation Limbour / MetroCantley PizzaToitures Marcel Raymond RoofingCOMMANDITAIRES / SPONSORSSOUPER PAROISSAL14 octobre 200616 h 00 à 19 h 30Adultes : 8 $Enfants (10 ans et moins) 4 $Sylvec ConstructionBernard Vaillant, ExcavationRobert Holmes TruckingClaude HébertChelsea Pumps(Dave and Mary-Ann Hogan)PARISH SUPPEROctober 14, 20064 PM to 7:30 PMAdults: $8Children: (10 yrs and under) $4AU MENU :JambonFèves au lardPatates au fourSaladeTartes maisonThé/caféBoissons gazeuses et vindisponible sur place.ON THE MENU:HamBaked beansBaked potatoesSaladHomemade piesTea and coffeeSoft drinks and wineavailable on site.Tel-Aide-OutaouaisLe deuilLe décès d’un proche est, sansdoute, l’un des événements les pluspénibles de la vie. Affronter le deuilest essentiel à notre santé mentale. S’enremettre demande du temps et chaquepersonne vit son deuil à sa manière.Cependant, il y a des étapes communesque l’on retrouve. Ces réactions sontnormales suite à une perte.Jean Montbourquette, qui est uneréférence en matière de deuil, répartitl’évolution du deuil en sept étapes :1. Le choc : La personne a peine àentendre et à réaliser ce qui estarrivé; elle vit, pour ainsi dire, surun nuage. Cette étape lui donne letemps de digérer la dure réalité etde se ressaisir en puisant en elle lesressources nécessaires pour gérer laperte.2. Le déni : Le déni pousse la personneà « oublier » l’événementmalheureux et à éviter tout ce quipeut lui rappeler la perte (p.ex :garder intacts les objets personnelset la chambre du défunt). Le déniengendre une incapacité à vivre età exprimer ses émotions; ces stratagèmessoulagent quelques instantsjusqu’à ce que la réalité rattrape lapersonne de nouveau.3. La ronde des émotions : Lorsqueles résistances au deuil se mettentà céder, la personne est submergéepar un flot d’émotions diversestelles l’angoisse, la tristesse, la sensationd’avoir été abandonnée, lacolère, la culpabilité et la libération(par exemple après s’être occupépendant longtemps d’un grand malade).Tous ces sentiments peuventparfois être contradictoires. Il y aégalement une période de déchargeémotive très intense où la personnedevient consciente de la gravité desa perte et du départ irrévocable del’être cher.4. La prise en charge des tâches reliéesau deuil : Il s’agit d’accomplirles tâches concrètes reliées au deuilcomme de réaliser les promessesfaites au défunt, se défaire de seseffets personnels, garder quelquessouvenirs, etc. Ces gestes contribuentbeaucoup à accélérer le travaildu deuil.5. La découverte du sens de sa perte :La personne n’est plus complètementabsorbée par ses émotionset commence à mettre sa perte enperspective; elle reconnaît que suiteà son deuil, elle aura trouvé un nouveausens à sa vie.6. La prise de possession de son héritage: Cette étape consiste à se réappropriertous les rêves et l’amourdont l’être aimé aura été l’objet;autrement dit, il s’agit de reprendreà son propre compte ce que l’endeuilléavait admiré et aimé chezl’autre. La personne a le pouvoird’incorporer dans sa vie les qualitéset les talents appréciés chez le cherdisparu, à condition, bien entendu,d’avoir consenti à le laisser partir.Jean Montbourquette souligne :« Permettez-moi de vous affirmer quele deuil n’a rien à voir avec une maladiechronique, comme d’aucuns le prétendent,mais c’est un passage obligétemporaire. Il ne dure qu’un temps, letemps de faire son deuil ». Si vous êtesen deuil et croyez avoir besoin d’uneaide supplémentaire à celle que peuventvous fournir vos amis et votre famille,voici quelques ressources qui peuventvous être utiles :• Votre CLSC• Entraide-Deuil de l’Outaouais :819 770-4814• Centre Inter-Section (volet deuilaprès suicide) : 819 568-4555• Naissance-Renaissance Outaouais(deuil périnatal) : 819 561-4499• Maison Montbourquette :1-888-423-3596À Tel-Aide-Outaouais, nous pouvonsvous diriger vers des ressourcespertinentes dans votre communauté etnous sommes également présents pourvous écouter. Tel-Aide Outaouais au613 741-6433 ou au 1-800-567-9699.Vous aimeriez mieux recevoir du soutienet de l’aide par le biais du courriel?Alors écrivez-nous à l’adresse suivante :plume@tel-aide-outaouais.orgL’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 31


ObservationsMerle voleurC’était le 21 juillet, journée de canicule. Aprèsune nuit d’orages et de gros vents, j’étais toute heureusede jardiner sous le soleil de Cantley. Puis monattention a été attirée par de petits bruits grinçants.À ma grande surprise, j’ai trouvé un oisillon en pleinsoleil, tout nu, entre la vie et la mort. On soupçonnequ’il est tombé du nid pendant les orages. Je l’ai missur une serviette et l’ai placé dans un seau.Nous avons alors décidé de prendre soin du petitsi vulnérable. Nous avons appelé le sanctuaire WildBird Care Centre à Ottawa qui nous a donné lesconseils suivants : s’il s’agit d’un oiseau de proie,le nourrir avec du foie; s’il s’agit d’un merle, luidonner des vers de terre ou de la nourriture pourchats. Ce n’est qu’une semaine plus tard, une foisles plumes sorties, que nous avons constaté quenous avions affaire à un merle. Heureusement, nousCollaboration spéciale : Peg SullivanTraduction : Wes Darouavions nourri l’oisillon de vers achetés au magasingénéral de Cantley – 40 boîtes pour être précis. Nousavons épuisé leur stock! Nous lui donnions de l’eauau compte-goutte. Nous lui avons aussi offert desfraises et des mûres qu’il aimait gober. Il mangeaitcomme un goinfre et nous attendait la bouche grandeouverte.Pour qu’il se sente chez lui, nous lui avons achetéson propre panier. Le sanctuaire nous a dit que sesparents lui donnerait à manger. Effectivement, lesparents descendaient des arbres pour placer des versdans la bouche du bébé, mais ils ont cessé après deuxsemaines. Malgré tout, leur petit est devenu un jolimerle dodu. Le dénommé Robin des bois volait malparce qu’il s’était blessé une aile lors de sa chute. Onsoupçonne qu’il a aussi été blessé par un chat. Nousavons traité ses blessures à l’aide du polysporin et ilse porte mieux.Il y a maintenant un mois que Robin des bois aaménagé chez les Sullivan. Le magasin général n’aplus de vers, mais Robin prend des forces grâce,ironiquement, à la nourriture pour chats.Peu à peu, nous l’avons laissé sortir tout seulpour qu’il apprenne à se débrouiller et il revenaittoujours. Un jour, Louis Brunet du Club des Lionsnous a rendu visite. Brian a appelé Robin et tout desuite il s’est perché sur l’épaule de Louis. Quelquesjours plus tard, nous pensions qu’il nous avait quittépour de bon. Mais non, nous l’avons trouvé en trainde picorer à la porte pour qu’on le laisse entrer.Nous avons acheté une cage pour la petite bête etRobin semble bien. Comme il ne sera pas capable demigrer cette année, nous avons décidé de l’amenerau sanctuaire.Quelle expérience touchante pour nous d’avoirpu sauver une petite vie. Le temps est venu pourRobin des bois de quitter la forêt Sherwood deCantley pour déménager à Ottawa!Ceux qui desirent faire des dons au SanctuaireWild Bird Care Centre, peuvent le faire en ligne àl’adresse : http://www.wildbirdcarecentre.org/ROBIN US BLIND!Special collaboration: Peg SulivanIt was a hot humid day – July21st to be exact. An electrical stormhad ripped through the region thenight before with strong winds. It wasmorning, the storm behind us, the sunwas shining and the sweltering Julyhumidity was back. Gardening is myhobby and since the day was sunnyand hot I was in my element. I wasgardening by the laneway and I kepthearing squeaky noises. I looked downon the driveway and to my surprise ababy bird, barely alive, was lying on thedriveway in the full sun. He must havebeen thrown from the nest from highin the treetops onto our laneway duringthe storm. I went over and picked himup and put him into a bucket on a towel.He had bare skin on his back underhis belly and his neck was completelyfeatherless.We decided to take care of the littlebird because he was too vulnerable. Wecontacted the bird sanctuary in Ottawaand were advised to feed him liver ifhe was a raptor or cat food or wormsif a robin. I realized he was a robinwhen his chest started changing colourto red within the next week or so. Inthe meantime, my husband was buyingworms at the Cantley General Store ona daily basis – over 40 containers ofworms to be exact (we bought themout). We gave the bird water using asmall medical syringe (for children’sliquid medicine). We also picked raspberriesand blackberries and fed thoseto him as well by hand – he was quitethe eater – opening his mouth waitingfor us to stuff the food in for him.We purchased a basket for the birdso he would feel at home. The BirdSanctuary told us that the parents wouldfeed him. Sure enough – the parentswould come – swoop down and landon the edge of the basket and dropa worm into the baby’s mouth. Theparents eventually abandoned the baby- needless to say the baby is now growninto a pretty large robin. Robin Hoodhad an injured wing from his fall fromthe nest and does not fly very well. Healso seems to have been attacked bywhat we think was a cat. We’ve beennursing the wounds with polysporinand he’s recovering quite well.It’s now been a month since RobinHood has moved into the Sullivan residence.The general store has no moreworms to sell – Robin Hood is eatinga steady diet of cat food and is gettingstronger every day.We did let him out of the cageduring the day to teach him survivalskills but he always comes back. Oneday Lou Brunet from the CantleyLion’s Club was over for a visit andBrian called for the bird. Lo and beholdRobin Hood landed on Lou’s shoulder- was Lou surprised! A few days agowe thought that he had flown away tobe on his own. I asked my husbandwhere the bird was and he told me inthe trees. I saw him finally – standing infront of the porch door pecking at it toget in to the house! We did buy a birdcage for the little critter and he is quitecomfortable in his new home. We willbe bringing him to the bird sanctuary onFriday as we don’t think he will be ableto fly south for the winter.It’s been a very interesting experiencefor us and we are thrilled that wewere able to save this little bird’s life.It will soon be time for Robin Hood tofly the coop!32 The ECHO of CANTLEY, October 2006


Qu’est-ce qu’un bilan de carrière?Vous sentez que votrecarrière ne va nulle part? Vousn’êtes plus motivé au travail?Vous n’avez plus envie devous lever pour aller travailler?Vous avez l’impression de neplus avoir de défis?Si vous possédez quelquesannées d’expérience sur lemarché du travail et que l’unede ces questions vous passerégulièrement par la tête, il sepeut très bien que vous soyezmûr pour un bilan de carrière!Un bilan de carrière consisteà faire le point et à évaluerConfianceun certain nombre d’acquisscolaires, professionnels etnon professionnels. Il permetà l’individu de comprendrenotamment comment il réagitface à des apprentissages, autravail d’équipe et lors deprises de décisions à caractèrevocationnel.en soiLors de ce processus,plusieurs questions serontposées à l’individu, commepar exemple : « Quelles sontvos habiletés? », « Quels sontvos talents? », « Quel estvotre champ d’expertise? »,« Quelles sont vos compétences?», « Quels sont lespostes que vous avez le moinsaimés? », « Qu’avaient-ils encommun? », etc.Dans les faits, il s’agit demettre le doigt sur les forces etles faiblesses de la personne,de l’aider à découvrir ses valeurs,tout en l’aidant à découvrirsa source de motivation autravail pour ainsi lui permettred’éviter d’accepter un emploioù il serait malheureux.centre de formation et de consultationEnfant - Adolescent - AdulteAinsi, dans le cadre d’unprocessus de bilan de carrière,le rôle du conseiller en orientationest d’accompagner lapersonne en lui fournissantdes pistes qui lui permettrontde donner un sens à ses expériencesantérieures, pour ainsil’aider à prendre des décisionséclairées face à son « Devenirprofessionnel »!Au plaisir de vous reparlerle mois prochain!France GravelleConseillère en orientationscolaire et professionnellewww.confianceensoi.caPensée du mois« La vraie façon d’être heureuxau travail, c’est d’aimer notre travailet d’y trouver notre plaisir! »France GravellePsychothérapeuteConseillère en orientation/réorientationscolaire et professionnellewww.confianceensoi.caconfianceensoi@sympatico.caTéléphone : (819) 568-5775Françoise de MottevilleÉmission de reçus pourfin de remboursementauprès des compagniesd’assurances couvrantles services d’unpsychothérapeute et/ou d’un conseiller enorientation scolaire etprofessionnelleHealth NaturallyHave a Look Into Your TummyWhen we think about health, veryoften we mention the importance ofour heart, bones or the nervous system.By contrast, our tummy seems to jumpinto the forefront of our attention onlywhen it gets too big. However, ourdigestive system, which is the primeresident of our tummy, is of vitalimportance. Once it stops workingproperly, things all over the body willeventually start to deteriorate.When we eat, the food is firstchewed in the mouth. Then, it followsthe digestive tract and is broken intoseparate molecules, which can thenbe absorbed into our blood. Next, theblood transports the nutrients throughoutthe body. Once a nutrient arrivesat a particular organ, it must enter thecell or attach itself to it. This allowsthe cell to perform its function, whichis running the body efficiently andkeeping it healthy.Imagine that the food you eat isa phrase. Let’s pretend that you putit into your mouth (the beginning ofthe digestive tract). The phrase thentravels into your stomach, passes bythe liver and pancreas to arrive inthe intestine. Through this travel, thedigestive system breaks the phrase firstinto words, then into syllables, andeventually into separate letters. This isrequired because only the letters canpass through the intestine wall andreach the blood to supply individualcells with the nutrients.Now imagine that the intestinalwall has little gates on its surfacethat are formed in the shape of all theletters of the alphabet. If our digestivetract is working properly, our phrasewill be broken into single letters. Theletters, once they arrive in the intestine,will find their gate and enter it to beabsorbed into the blood. However, ifone of the components of the digestivetract is not working properly, somesyllables or even words will arrive inthe intestine. They will be too big topass through the gates and will haveto be discarded.Even when you eat nutritiousmeals, if your digestive system isn’tworking at its optimum capacity, thebody will not get the full benefit andwill deteriorate faster. One of theways of helping your digestive systemis to consult a nutritionist to plan acustomized diet that will support yourdigestive system.Kasia Skabas, n.d. B.A819 827-2836This article is not intended todiagnose disease, nor to provide specificmedical advice. Its intention issolely to inform and educate. For thediagnosis of any disease, please consulta physician.Notre gagnante d’une Chevrolet AvéoMme Annette BuissonAnnette Buisson, Isabelle Tassé, Marie-Ève Tassé,Denis TasséFélicitations à nos 12 finalistes qui se sont tousmérités un certificat cadeau de 100$Merci à tous les participantsdu Marché Tassé CantleyL’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 33


BILLET DE RÉFLEXIONC’EST LA VIEGustaaf SchoovaertsProfesseur honoraire, UQOAssis à côté du lit de mon épousegravement malade, j’ai repensé à unepetite phrase d’un professionnel de lasanté. J’avais été choqué par ce petitmot. Je veux tout de suite clairementaffirmer que je ne prête aucune mauvaiseintention à personne.Ma fille aînée m’avait informé lesoir précédent, avec insistance, queje devais dire au personnel d’avertirce professionnel dès mon arrivée àl’hôpital. Ce que j’ai donc fait lelendemain. On allait faire le message.À 13 heures, n’ayant toujours pas vule personne attendue, je m’informe.J’apprends que l’on n’avait pas faitle message. Ce dernier est fait devantmoi. C’est normal, le professionnelétait à son dîner. À 13 heures 30 unautre appel de la préposée m’apprendqu’il fait sa tournée sur les étages. Versles 14 heures je rencontre le spécialistede la nutrition. Je lui ai fait part demon étonnement de la maldonne. À lafin de la rencontre, son dernier mot ausujet de l’oubli a été: “ C’est la vie. ”Il est évident que cette personnen’est nullement coupable. Il n’a pasété averti de mon arrivée. Il ne pouvaitdonc pas venir. Mais qu’est-ce qu’ila voulu dire? Que la vie comportedes erreurs, des imprévus, des imperfections[...]. J’accepte. Mais si lavie n’est que négligence, car il y en aeu, je n’accepte pas. C’est comme sila vie est banalisée. Et en plus, c’estcomme si cette négligence est justifiée,automatiquement excusée. Elleest compréhensible, acceptable.Sans doute n’étais-je pas bien disposé,à cause de l’état de mon épouse,à recevoir ce contretemps. Les heuresd’attente, sans manger, mon horairebousillé, mes nerfs à bout! L’oublipeut avoir ses raisons. Il se peut qu’ily ait eu un problème plus urgent quema rencontre. Maintenant, plus calme,je dis: “ Et puis! L’église n’a paschangé de place au village. ”C’est expérience m’instruit. On nepeut pas toujours, pour un tas de raisons,prévoir chez l’autre la réceptionde nos paroles. Ancien brancardier,par obligation, de l’armée belge, àune époque de la vie ayant été appelésouvent auprès de malades et desmourants, faisant du bénévolat dans uncentre d’hébergement, je dois veillerà ne pas m’installer dans l’habitudede la souffrance, de la mort. Pour meconsoler je pourrais m’inspirer de lachanson de Claude Nougaro “ C’estça la vie” ou de celle de SalvatoreAdamo “C’est ma vie”. Je préfèrefredonner avec Jean Ferrat “Que c’estbeau le vie”.Speed dating, speed jobbing,speed networking, etc.Un phénomène récent, venu desÉtats-Unis, connaît une popularitégrandissante au Québec et depuispeu, en Europe : la tenue de séancespermettant aux personnes qui y assistentd’être mises en contact avecd’autres pour une brève rencontre,généralement de quelques minutes.Ces échanges peuvent être faits dansle but de trouver l’âme sœur (speeddating), de dénicher un emploi(speed recruiting) ou pour établirdes relations d’affaires (speednetworking).Comment rendre ce concept enfrançais? Nous suggérons le recoursà l’adjectif express ou encore àéclair, en apposition, qui suggèrenttous deux qu’une chose se faitrapidement puisque ce qui ressortde ce type de rencontre, c’est avanttout la rapidité : faire un maximumde rencontres en un minimum detemps.Ainsi, une soirée de speeddating est une soirée au cours delaquelle les participants font uneSource: La Francilettre de l’Office québécoisede la langue française du 30 mars 2006série de rencontres (oserait-on parlerde rendez-vous?) express ou derencontres éclair. Quant au conceptde speed recruiting, il est connu auQuébec sous l’appellation de speedjobbing qui semble être ce qu’onappelle un « faux emprunt », c’està-direune forme créée en françaisà partir d’éléments anglais mais quin’a pas cours en anglais. Il s’agit enfait d’une séance où les candidatsà l’embauche obtiennent une séried’entrevues ou d’entretiens d’embaucheexpress ou éclair. Enfin,les formules réseautage expressou réseautage éclair résument bienl’objectif de ces brèves rencontresorganisées entre gens d’affaires(speed networking).Parce que ces propositionstraduisent adéquatement l’idée derapidité liée au phénomène, nouspensons qu’elles ont toutes leschances de s’imposer. Il ne leurreste qu’à trouver une confirmationdans l’usage.Dire et faire, deux verbes qui ne vont pas toujours de pairDavid GomesDans l’édition de juillet dernierde l’Écho, je vous entretenais sur lesdifficultés que peuvent rencontrer denouveaux propriétaires face à l’aménagementextérieur de leur nouvellerésidence. Je vous proposais égalementcertaines options comme par exemplefaire appel à une entreprise professionnelleayant une logique écologiquepour la transformation d’un espacevert. Eh bien, dans cette édition-ci, jedésire vous raconter une petite histoirequi cadre bien avec cette chronique.Ainsi, en revenant du travail, jedécidai, puisque la température me lepermettait, de couper quelques arbresmorts ou trop près de la maison àmon goût. Tout allait bien : je sirotaisune petite bière fraîche, ma scie mécaniquefonctionnait adéquatement,le soleil réchauffait mes membres etle feu que j’avais allumé scintillaitadmirablement. Subitement, je fusinterpellé par un grand arbre, à moitiémort, dont les deux grosses branches àl’extrémité surplombaient le toit de lamaison. Sans hésitation, je rapprochail’échelle de l’arbre et je constatai quel’arbre et l’échelle étaient presqueparallèles l’un par rapport à l’autre.Au même moment, ma femme sortitde la maison et me cria : « Qu’est-ceque tu fais là mon homme? Descendsde là. Tu vas te tuer! », ce à quoi jerépondis : « Peux-tu venir tenir le basde l’échelle pendant que je monte, çava prendre 30 secondes, ne t’inquiètepas ». Pendant ce temps, le fils de mesvoisins, âgé d’environ 16 ans, arriva del’école et demeura à l’extérieur afin deregarder le spectacle, m’a-t-il dit. Je necomprenais pas pourquoi.Une minute plus tard, j’arrivaiau sommet de l’échelle avec ma sciemécanique dans la main gauche,comme quoi 30 secondes n’étaient passuffisantes pour faire le boulot. J’allaisgrimper sur la dernière marche afin depouvoir tenir ma scie à deux mainsquand le morceau qui barre les deuxparties de l’échelle lâcha prise et allase refermer trois mètres plus bas. Sur lecoup, j’échappai ma scie qui alla percuterle sol à un mètre de ma femme,une verge de sable amortissant cettechute. Ma femme n’avait rien, ma scienon plus. Par réflexe, je m’accrochai àl’échelle comme je pus ce qui m’évitad’aller rejoindre ma scie. Je fus brûlésévèrement à la main et au bras gaucheet ma cheville du même côté se tordit.Je descendis tranquillement sous lesyeux ébahis d’un adolescent de 16 anset de ma femme. Homme orgueilleuxou homme que je suis, je regardai mafemme sans dire un mot et ramassaima scie. Ma journée de travail étaitterminée.La morale de cette histoire : faitesappel à des professionnels lorsque lasituation l’exige et surtout, écoutezvotre femme!34 The ECHO of CANTLEY, October 2006


Petites annoncesÀ VENDREFOR SALEVENTE DE GARAGE/YARD SALEMilks residence - 14 rue Claude Lauzon,Cantley Qc. 30 sept. - 1 e octobre, 9 h à 16h. Variété d’items: outils, pièces d’auto,soudeuse, pneus usagés, harnais et plus.Variety of items, including tools, autoparts, electric welder, used tires, harnessand horse equipment and much more.Pneus d’hiverPneus d’hiver, 2 semaines d’usure, WintertracNordic, P205/75 R14. 819 827-1927Antiquités2 chaises identiques en bois dur,année +/- 1920, solides et enbonne condition. Prix, 40$ chacune.819 827-0028.BOIS DE CHAUFFAGE100% Bois franc, très sec, 819 684-1558.À LOUERFOR RENTAPPARTEMENT À LOUERLibre dès maintenant, stationnements,remise, patio en bois, salle d’entraînementsur les lieux, 695$/mois. Appartementsitué à 4 minutes du pont Alonzo, au 312montée de la Source, Info: 819 827-5405.LOOKING for house to rentCHERCHE maison à louerLooking for house to rent in Cantley. Havea mature golden lab. Need 3 bdrms. 819360-2727Cherche une maison à louer à Cantley.Besoin de 3 ch. à coucher. Possède un goldenlabrador d’âge mature. 819 360-2727OFFRES DE SERVICESSERVICES OFFEREDFemme de ménageFemme de ménage disponible. ContactezNathalie au 819 243-5296 (Cantley)Service d’entretien ménagerService d’entretien ménager résidentiel, àla semaine ou aux deux semaines. Excellentesréférences, 12 ans d’expérience.Demandez Gina, 819 770-0156.GARDERIE PRIVÉEDame mature aimerait garder enfants chezmoi, de 6 mois à 5 ans, du lundi au vendredide 8 h 00 à 17 h. 30$ par enfant parjour. Claire 819 827-5260 après 17 h.EMPLOIEMPLOYMENTOffre d’emploi2 petits garçons adorables qui auront10-12 mois recherchent une personnede confiance qui aime la compagniedes enfants, dès janvier 2007.À notre domicile à Cantley, 5 jours/semaine, de 8 h 00 à 16 h (peut varierlégèrement). Solides références etvérification judiciare. Julie 819 827-9013julie.laramée@videotron.ca, Isabelle:613-808-1838 deslaui@hotmail.com.Femme de ménageManon, femme de ménage, disponible entout temps à la semaine ou aux deux semaines,à votre choix. Polyvalente et possibilitéde bonus. Références sur demande.819 827-3459 ou 819 762-8314Want adsDIVERSMISCELLANEOUSCOURS DE BALADICours de baladi, durée 10 semaines, pourdame débutante, début octobre. Info: SylvieParizeau 819 827-4095.COVOITURAGE - CARPOOLINGPASSAGER CHERCHE CONDUC-TEUR, surtout le matin.DÉPART : rue des Pins, Montée des Érables. AR-RÊT : Place du Portage (Hull). HEURE de départ:environ 8 h 15. Sylvain Allard, 819 934-4125,allard.sylvain@ic.gc.caTERRAIN BOISÉ RECHERCHÉAchèterais grand terrain boisé, prix raisonnable,coin tranquille +/- dix km du pont Alonzo ou enbanlieu de Gatineau (secteur) 819 663-1230.ATELIERConfectionnez dix superbes cartes de Noël à peu de frais. Ateliersouverts les samedis d’octobre, de 13 h à 15 h. Ados et adultes sont lesbienvenus. Réservez vos places auprès de Barbara 819 827-5949 ou àdelthib@videotron.ca .50th WeddingAnniversaryPercy and Ruth WoodstockNovember 10th, 2006friends and family areinvited to help celebrate thishappy occasionon October 28th 2006Poltimore Fair HallPoltimore Quebecfrom 1pm - 5 pmbest wishes onlyCélébrez-vousun anniversaire?Si vous avez un anniversaireà fêter durant le mois à venir,que ce soit un anniversaire demariage ou de naissance, ou sivous êtes gagnants d’un événementsportif par exemple, L’Échode Cantley se fera un plaisir depasser un message de félicitationsgratuitement.Are you celebratingan anniversary?If you have an anniversaryto celebrate during the comingmonth, a birthday or wedding anniversaryor perhaps the winningof a sports event, the Echo ofCantley would be happy to offercongratulations in the paper freeof charge.Pour annoncerClassifieds – detailsPrixPersonnel : 5 $Commercial : à partir de 5 $Date de tombée :20 octobre24 novembre19 janvier 2007PricePersonnal: $ 5. 00Commercial : starting at $ 5. 00Deadline:October 20November 24January 19, 2007Envoyez votre annonce/Send your ad to :L’ÉCHO de CANTLEY188, montée de la SourceBoîte #1, Comp. 9Cantley (Québec) J8V 3J2Information : 819 827-2828Toutes les petites annonces doiventêtre payées avant la parution.All classified ads must bepaid for before publication.L’ÉCHO de CANTLEY, octobre 2006 35


Marcel BonenfantAgent immobilier affiliéCell : 819-665-2345Lise Trottier-BonenfantAgent immobilier affiliéCell : 819-665-2208VOUS VOULEZ CONNAÎTRE LA VALEUR OPTIMALEDE VOTRE PROPRIÉTÉ ???C’EST GRATUIT ET SANS AUCUN ENGAGEMENT DEVOTRE PART!!! APPELEZ-NOUS!***************CANTLEY // VENDU***************7 Chemin RiverFélicitations et bienvenue àCantley à Stéphane Marier,Anik Cousineau et à leurfamille qui se joindrontà nous à la fin octobre349 900 $NOUVEAUPRIX40 RenoirFélicitations et bienvenue àCantley à Cindy-ElizabethMunro et à DominicLeboeuf qui se joindrontà nous le 1 e novembre249 900 $32 Du Sommet sFélicitations etbienvenue à Cantley auxnouveaux propriétaires.239 900 $LE MARCHÉ IMMOBILIERÀ CANTLEY EN 2006CHANGEMENS DEPUISLA DERNIÈRE PUBLICATION // ENTRE ( )VENDUES DEPUISLE I ER JANVIER99 MAISONS AU TOTAL ( +10 )300,000 $ + 11 ( +1 )250,000 $ + 16 ( 0)200,000 $ + 39 (+ 7)200,000 $ - 33 (+ 2)76 Chemin LamoureuxRemarquable 2 étages sur terrain de 3 acres,construction 2005. Cuisine avec îlot et armoireabondante, dînette très éclairée. Espace devie à aire ouverte et paliers, s/manger avecgrande fenestration et plafond cathédral,vaste salon, s/bain principale avec douchecéramique. Garage 30X38, plafond de 14 p.et plancher chauffant. Voir maison360.com.CANTLEY NOUVEAU210 Chemin FlemingMaison 1 1/2 étage en pleine nature, vue 3saisons sur la rivière Gatineau et accès directementà partir du terrain. Secteur recherchéde propriétés haut de gamme. Très éclairé,plafond cathédrale au salon 3 c.c. climatisationcentrale, échangeur d’air, foyer bis, 2grands deck, garage. Voir maison360.com.CANTLEY NOUVEAU51 SeuratMaginfique 2 étages dans un secteur recherchéboisé, construction 2006. Sous-sol finiavec walk-out, cuisine et salle à manger trèséclairée donnant sur un deck, armoires enp.v.c. Plancher de salon en merisier, sallede bain au goût du jour. Près des écoleset à 10 min. de Hull. Voir maison360.com.À VENDRE AU TOTAL 90 ( - 9 )300,000 $ + 21 ( +1 )250,000 $ + 23 (- 2)200,000 $ + 30 (- 6)200,000 $ - 16 (- 2)Marcel BonenfantRoyal Lepage la renaissanceL’esthétiqueune source de beautéÉpilation à l’électricité (filaments jetables)Épilation (cire tiède et chaude)FacialMaquillageMassages (relaxation et thérapeutique)Manucure, pédicureSoins du corps (enveloppement, exfoliation, soin du dos)Teinture des cils et sourcilsNOUVEAUEsthéticienne, électrolyste ettechnicienne en massothérapieCarine St-AmourPropriétaire819 827-0944 41, chemin Groulx, Cantley QC J8V 3M6Certificats cadeauxHORMETAMENReçus d’assurance en massothérapieDépositaires des produits36 The ECHO of CANTLEY, October 2006Quincaillerie CantleyMatériaux de construction / Building MaterialsHeures d’ouvertureLundi, mardi et mercredi 7 h 30 à 18 h 00Jeudi et vendredi 7 h 30 à 20 h 00Samedi 7 h 30 à 17 h 00Dimanche 9 h 00 à 16 h 00267, montée de la Source, Cantley 819 827-3778

More magazines by this user
Similar magazines