Base normative (critères de qualité) pour les audits en ... - Palliative ch

palliative.ch

Base normative (critères de qualité) pour les audits en ... - Palliative ch

palliative chSchweizerische Gesellschaftfür Palliative Medizin, Pflege undBegleitungpalliative chSocietà Svizzera di Medicinae di cure palliativepalliative chSociété suisse dedecineet de soins palliatifsCritères de qualité pour les audits en vue de l’attribution d’un LabelQualité aux institutions spécialisées de soins palliatifs (Liste A)Adopté par le comité directeur le 17.09.2010ContenuPageExplications 1A. Concept 2B. Evaluation globale du patient 3C. Traitements et accompagnement 4D. Droits des patients 5E. Prise en charge médicale 6F. Soins infirmiers 7G. Prise en charge par d’autres groupes professionnels 8H. Interprofessionalité, travail en équipe 9I. Information et intégration des proches 10J. Collaboration dans le réseau 11K. Gestion des incidents 12Explications1. La réalisation opérative des audits suit le Règlement pour l’attribution duLabel « Qualité dans les soins palliatifs » de qualitépalliative (Associationsuisse pour la qualité dans les soins palliatifs).2. Dans l’ensemble du document ci-dessous, le terme „institution“ entendl’ensemble des différentes structures stationnaires possibles, p.ex. unité desoins palliatifs dans un hôpital de soins aigus, maison de soins palliatifs…, etc.palliative.chcritères de qualité liste A, adoptés par le comité directeur le 17.09.2010,révision linguistique le 15.05.2013 1/12


palliative chSchweizerische Gesellschaftfür Palliative Medizin, Pflege undBegleitungpalliative chSocietà Svizzera di Medicinae di cure palliativepalliative chSociété suisse dedecineet de soins palliatifs3. Le texte utilise essentiellement la forme masculine. Celle-ci s’applique auxhommes et aux femmes de manière égale.A. ConceptCritère de qualité Niveau de réalisation Remarques0 1 2 31. L’institution dispose d’un concept 1 .oui = 3non = 02. Tous les membres de l’équipeconnaissent le concept et lemettent en pratique.3. La validité du concept est vérifiéepériodiquement 2 .12A propos de la notion de conceptUn concept comprend au minimum: une définition des soins palliatifs (“Que sont les soins palliatifs selon nous ?”) le mandat de prestation et les compétences clé de l’institution une définition du groupe-cible des patients concernés; une description des prestations proposées par l'institution; quelles sont les personnes qui offrent ces prestations et comment le font-elles ? la place qu'occupe l'institution dans le réseau de santé les exigences humaines et professionnelles demandées à l’équipe une description des activités principalesCe critère est rempli s'il ressort clairement du concept par qui et à quels intervalles celui-ci est revalidé.palliative.chcritères de qualité liste A, adoptés par le comité directeur le 17.09.2010,révision linguistique le 15.05.2013 2/12


palliative chSchweizerische Gesellschaftfür Palliative Medizin, Pflege undBegleitungpalliative chSocietà Svizzera di Medicinae di cure palliativepalliative chSociété suisse dedecineet de soins palliatifsB. Evaluation globale du patientCritère de qualitéNiveau de réalisationréalisation0 1 2 3Remarques4. La pertinence de l’orientation du patientendecine et soins palliatifs estvérifiée avant l’admission.oui = 3non = 05. La pertinence de la prise en charge dupatient dans l’institution estrégulièrement réévaluée 3 .oui = 3non = 06. Les symptômes physiques sontidentifiés et évalués par des outilsreconnus 4 .7. Les symptômes psychiques sontidentifiés et évalués.8. La situation sociale, l’histoire de vie, lesvaleurs, les croyances, les besoinsspirituels, les habitudes du patient sontconnus, documentés et pris en comptedans les soins, les traitements etl’accompagnement.34Signifie qu’il est retenu par écrit à quelle fréquence les réévaluations ont lieu.Par exemple Edmonton Symptom Assessment System (ESAS) ; Echelle comportementale pour personnes noncommunicante (ECPA) ; Echelle Visuelle Analogique (EVA); Echelle numérique (EN); Echelle verbale (EV) etc.palliative.chcritères de qualité liste A, adoptés par le comité directeur le 17.09.2010,révision linguistique le 15.05.2013 3/12


palliative chSchweizerische Gesellschaftfür Palliative Medizin, Pflege undBegleitungpalliative chSocietà Svizzera di Medicinae di cure palliativepalliative chSociété suisse dedecineet de soins palliatifsC. Traitements et accompagnementCritère de qualitéNiveau deréalisationRemarques0 1 2 39. Pour chaque patient, les besoinsindividuels de soins, de traitements etd’accompagnement sont recensés etdocumentés.10. Les soins, les traitemets etl’accompagnement sont planifiés avec lepatient et selon son souhait avec lesproches; ils sont documentés.11. Le projet de la prise en chargeinterprofessionnelle est régulièrementvérifié, adapté et documenté 5 .12. Les traitements médicamenteux seréfèrent aux directives etrecommandations reconnues endecine et soinspalliatifs 6 .13. Les complications ou urgencespalliatives (hémorragie, détresserespiratoire, etc.) sont anticipées 7 etdocumentées.oui = 3non = 0567Vérification et adaptations, p.ex. lors des visites, des entretiens, des colloques etc.Par exemple les recommandations de bonne pratique de Bigorio concernant les nausées, la dyspnée, le delirium,…disponibles sur le site www.palliative.ch dans la rubrique “experts” - “standards” - documents-“Best practice”.“Anticiper” signifie que l'équipe se prépare à des évènements prévisibles parmi lesquels on peut citer par exemple lessituations d’hémorragies majeures, de douleurs incontrôlables, de crises d'épilepsie. Des prescriptions médicalespréventives sont rédigées.palliative.chcritères de qualité liste A, adoptés par le comité directeur le 17.09.2010,révision linguistique le 15.05.2013 4/12


palliative chSchweizerische Gesellschaftfür Palliative Medizin, Pflege undBegleitungpalliative chSocietà Svizzera di Medicinae di cure palliativepalliative chSociété suisse dedecineet de soins palliatifsD. Droits des patientsCritère de qualitéNiveau deréalisationRemarques0 1 2 314. Le patient et ses proches connaissent lemédecin et le soignant référents ou leursremplaçants.oui = 3non = 015. Le patient est informé sur ses droits 8 etsur le fait qu’il puisse prendre desdécisions libres et éclairées.16. L’institution a réglé sa manière de traiterles directives anticipées.oui = 3non = 017. L’existence d’un représentantthérapeutique est vérifiée 9 .18. Les conditions auxquelles les prochessont associés aux décisionsthérapeutiques sont déterminées avec lepatient.19. L’institution dispose d’une position parrapport à l’assistance au suicide dansune déclaration de principes.20. Celle-ci est connue des patients et deleurs proches 10 .8910Par exemple le droit à l’autodétermination, le droit d‘être informé à temps et d’une manière appropriée; l’accès à toutedocumentation le concernant; le droit de refuser les mesures diagnostiques et thérapeutiques, le droit de refuser derépondre à des questions etc.Le représentant thérapeutique est la personne chargée de se prononcer à la place du patient sur le choix des soins àlui prodiguer dans les situations où ce dernier ne serait plus en mesure d’exprimer sa volonté.Ce critère est rempli lorsque l’institution peut prouver que les patients et leurs proches sont informés lorsque lasituation le requiert.palliative.chcritères de qualité liste A, adoptés par le comité directeur le 17.09.2010,révision linguistique le 15.05.2013 5/12


palliative chSchweizerische Gesellschaftfür Palliative Medizin, Pflege undBegleitungpalliative chSocietà Svizzera di Medicinae di cure palliativepalliative chSociété suisse dedecineet de soins palliatifsE. Prise en charge médicaleCritère de qualitéNiveau deréalisationRemarques0 1 2 321. Le suivi 11 et la continuité de la prise encharge médicale sont assurés.22. Les transmissions orales et écrites entrelesdecins sont assurées. oui = 3non = 023. Le médecin de garde est atteignable24h/24. oui = 3non = 024. Les médecins participent activement auxréunions interprofessionnelles.25. Les médecins appliquent des directiveset recommandations de traitementsvalidées et/ou reconnues endecine etsoins palliatifs 12 .26. La formation post-graduée ou continuedes médecins en soins palliatifs estorganisée selon un concept. Dans le plandu concept, auquel l’institution est tenu,est défini qui suit quelle formation postgraduéeou continue dans les troisannées à venir.1112Ce critère est rempli si l'information et la communication entre lesdecins en charge du patient sont assurées defaçon continue, y compris en cas de relèves et remplacements ; les replaçants disposent eux aussi des compétencesrequises, et sont dûment informés de la situation.Par exemple: Médecine palliative en un coup d’œil. Un manuel à l’intention du corps médical. NEUENSCHWANDERHans, et al. Ligue suisse contre le cancer, Berne, 2ème édition revue et corrigée. (2007, 314 pages) ou bonnespratiques de Bigorio, recommandations, publié sous www.palliative.ch.palliative.chcritères de qualité liste A, adoptés par le comité directeur le 17.09.2010,révision linguistique le 15.05.2013 6/12


palliative chSchweizerische Gesellschaftfür Palliative Medizin, Pflege undBegleitungpalliative chSocietà Svizzera di Medicinae di cure palliativepalliative chSociété suisse dedecineet de soins palliatifsF. Soins infirmiersCritère de qualitéNiveau deréalisationRemarquesréalisation0 1 2 327. Les soignants travaillent avec desnormes et des techniques de soinspécifiques aux soins palliatifs et selonles directives et recommandationsreconnus 13 .28. La planification des soins estdocumentée, appliquée, évaluée etadaptée de façon continue.29. Les transmissions orales et écrites entresoignants sont assurées. oui = 3non = 030. Les soignants participent activement auxréunions interprofessionnelles.31. La formation post-graduée et continuedu personnel soignant en soins palliatifsest organisée selon un concept. Dans leplan du concept, auquel l’institution esttenu, est défini qui suit quelle formationpost-graduée ou continue dans les troisannées à venir.13Par exemple les recommandations de bonne pratique de Bigorio concernant les nausées, la dyspnée, le delirium,…disponibles sur le site www.palliative.ch.palliative.chcritères de qualité liste A, adoptés par le comité directeur le 17.09.2010,révision linguistique le 15.05.2013 7/12


palliative chSchweizerische Gesellschaftfür Palliative Medizin, Pflege undBegleitungpalliative chSocietà Svizzera di Medicinae di cure palliativepalliative chSociété suisse dedecineet de soins palliatifsG. Prise en charge par d’autres groupes professionnelsCritère de qualitéNiveau deréalisationRemarques0 1 2 332. L'accompagnement spirituel est assuréet l’accompagnateur spirituel est intégrédans l'équipe interprofessionnelle 14 . oui = 3non = 033. La prise en charge sociale est assurée etl’assistant social est intégré dansl’équipe interprofessionnelle. oui = 3non = 034. L’accompagnement et les soinsphysiques sont assurés et lesreprésentants 15 de ce groupeprofessionnel sont intégrés dans l’équipeinterprofessionnelle.oui = 3non = 035. La prise en charge psychologique estassurée et le psychologue 16 est intégrédans l'équipe interprofessionnelle. oui = 3non = 014 Intégré dans une équipe veut dire: participer à l’échange d’information, aux colloques, aux présentations de cas, auxtransmissions.15Par exemple: le physiothérapeute, l’ergothérapeute, le logopédiste etc.16Par exemple: le psychologue, le musico-thérapeute, l’art-thérapeute etc.palliative.chcritères de qualité liste A, adoptés par le comité directeur le 17.09.2010,révision linguistique le 15.05.2013 8/12


palliative chSchweizerische Gesellschaftfür Palliative Medizin, Pflege undBegleitungpalliative chSocietà Svizzera di Medicinae di cure palliativepalliative chSociété suisse dedecineet de soins palliatifsH. Interprofessionalité, travail en équipeCritère de qualitéNiveau deréalisationRemarques0 1 2 336. Une check-list pour l’accueil desnouveaux collaborateurs est àdisposition et utilisée.37. Le bien-être de l’équipe 17 est unepréoccupation constante desresponsables de l’institution. Le soutienet les mesures nécessaires sont mis enplace.oui = 3non = 038. Les transmissions orales et écritesinterprofessionnelles sont assurées.39. L’équipe interprofessionnelle a lapossibilité de bénéficier d’unesupervision 18 .oui = 3non = 040. Il existe un plan de formation continueinterprofessionnelle.41. Le plan de formation continueinterprofessionnelle est appliqué.42. Les bénévoles sont intégrés dansl’équipe.43. Les bénévoles sont spécifiquementformés à leurs tâches. Ils ont le droit àun accompagnement.1718Le taux de rotation du personnel, le taux d’absentéisme, le nombre d’heures supplémentaires peuvent servird’indicateurs du bien-être. L’équipe d’auditeurs peut en plus demander, si et avec quelle fréquence ont lieu desentretiens d’évaluation, si un entretien est prévu lors d’une démission, s’il est formellement prévu de pouvoirformuler des propositions d’amélioration ou de formuler des plaintes.La supervision d'équipe sert à l'amélioration du travail interdisciplinaire. Les buts de la supervision d'équipe sont:surmonter les tensions, faciliter la communication, éclairer la liberté personnelle dans les soins, acquérir desréférences communes, vérifier ensemble le travail auprès des patients et les objectifs visés.palliative.chcritères de qualité liste A, adoptés par le comité directeur le 17.09.2010,révision linguistique le 15.05.2013 9/12


palliative chSchweizerische Gesellschaftfür Palliative Medizin, Pflege undBegleitungpalliative chSocietà Svizzera di Medicinae di cure palliativepalliative chSociété suisse dedecineet de soins palliatifsI. Information et intégration des prochesCritère de qualitéNiveau deréalisationRemarques1 2 3 444. L'équipe responsable de la prise encharge conduit régulièrement desentretiens avec les proches 19 d’unemanière appropriée.45. L'équipe interprofessionnelleaccompagne les proches.46. Selon le souhait du patient les prochespeuvent participer aux soins.47. Les proches bénéficient d'un droit devisite 24heures sur 24.48. Un soutien et un accompagnement sontproposés aux proches avant et après ledécès du patient.19Le terme “proches” est utilisé non seulement pour désigner les membres de la famille au sens strict, mais égalementles autres personnes de référence et de confiance.palliative.chcritères de qualité liste A, adoptés par le comité directeur le 17.09.2010,révision linguistique le 15.05.2013 10/12


palliative chSchweizerische Gesellschaftfür Palliative Medizin, Pflege undBegleitungpalliative chSocietà Svizzera di Medicinae di cure palliativepalliative chSociété suisse dedecineet de soins palliatifsJ. Collaboration dans le réseauCritère de qualitéNiveau deréalisationRemarques0 1 2 349. Les critères d’admission et de transfertsont déterminés.50. Les critères d'admission et de transfertsont connus du patient, de ses procheset de leur réseau de soins.51. Les critères d'admission et de transfertsont respectés.52. Les listes des médecins consultants etd’autres spécialistes (anesthésie,pharmacologie, radiothérapie,oncologie, psychiatrie, psychologues,référents spirituels, etc) pouvantintervenir en cas de besoin, sont àdisposition.53. Ces personnes ressources sontsollicitées en cas de besoin.54. Les documents de transmission(document médical, remise infirmière)sont rédigés à temps, avant la sortie dupatient de l’institution.palliative.chcritères de qualité liste A, adoptés par le comité directeur le 17.09.2010,révision linguistique le 15.05.2013 11/12


palliative chSchweizerische Gesellschaftfür Palliative Medizin, Pflege undBegleitungpalliative chSocietà Svizzera di Medicinae di cure palliativepalliative chSociété suisse dedecineet de soins palliatifsK. Gestion des incidentsCritère de qualitéNiveau deréalisationRemarques0 1 2 355. Les incidents critiques sont signalés,systématiquement répertoriés etanalysés en équipe 20 .56. Des mesures appropriées sont décidées,mises en pratique et documentées.Liste des membres du groupe qualité de palliative ch, GT LabelAndrey Maya, Bass Catherine, Bigler Sylviane, Ducret Sophie, Lang Meier Marianne, Nerz Christine, Rothenbühler Martin,Schmid Silvia, Simmen Nelly, Stuby IrèneTraduction en français : S. Bigler, C. Fuchs, Michel von WyssTraduzione en italiano : Luisella ManzambiRévision linguistique : Marianne Lang, Luisella Manzambi, Petra Vayne-BossertRéférences :www.palliative.ch20 ˝Incident critique” : un évènement qui a ou qui aurait pu, avec grande probabilité, nuire au patient, à ses proches, auxsoignants ou à l’institution s’il n’avait pas été découvert à temps. Concernant les personnes il peut s’agir d’un dommagephysique ou psychique pouvant aller jusqu’à la mort, mais également d’un dommage matériel. Pour l’institution, lesconséquences du dommage peuvent prendre la forme de plaintes, d’actions en justice, d’une perte de réputation ou depertes matérielles.palliative.chcritères de qualité liste A, adoptés par le comité directeur le 17.09.2010,révision linguistique le 15.05.2013 12/12

More magazines by this user
Similar magazines