Cet article est tiré de - Cercles des Naturalistes de Belgique

cercles.naturalistes.be

Cet article est tiré de - Cercles des Naturalistes de Belgique

Cet article est tiré derevue trimestrielle de laSociété royaleCercles des Naturalistesde Belgique asblConditions d’abonnement surwww.cercles-naturalistes.be


Marie-Victorin, promoteur desCercles des Jeunes Naturalistesau CanadaCerclesdes Naturalistesde Belgique asbl


Mise en page: Ph. Meurant (Centre Marie-Victorin).Éditeur responsable: Léon Woué, rue des Écoles 21 - 5670 Vierves-sur-Viroin.Dépôt légal: D/2007/3152/2ISSN 0773 - 9400Bureau de dépôt: 5600 PHILIPPEVILLECe travail a été publié avec l’aide du Ministère de la Région wallonne/Division de l’Emploi et de laFormation, avec le soutien du Ministère de la Région wallonne/Direction Générale des Ressources Naturelleset de l’Environnement et du Ministère de la Communauté française, Direction générale de la culture, Servicegénéral de la jeunesse et de l’éducation permanente.Ce numéro spécial est publié avec le soutiendu Ministre wallon de l’Environnement.


HistoriqueCercles des Naturalistesde Belgique (CNB)asblAprès un voyage au Canada pour des raisonsprofessionnelles de son père, Léon Woué, alorsjeune adolescent, propose à quatre condisciplesde classe de l’Athénée Royal de Binche de fonder uncercle de jeunes naturalistes (CJN), semblable à celuiqu’il avait rencontré à Montréal. Le CJN Kalm, un destrès nombreux cercles fondés par Marie-Victorin etAdrien Rivard depuis 1931, principalement dans laProvince du Québec, avait accueilli Léon Woué durantles activités parascolaires du Mont Saint-Louis en1954. À Binche, le Préfet Louis Jeronnez, un scientifiquehors du commun, soutient de suite l’initiative deLéon Woué. Ainsi, le 16 mai 1957, dans la salle de géographie,28 élèves et professeurs (Messieurs G. Bastin,A. François, S. Glotz, J. Henrion) et le préfet, assistentà la première réunion du CJN de Binche animée par lepremier comité (Léon Woué, Président ; Camille Declercq, Vice-président ; RobertRamboux, Secrétaire; Jean-Louis Rainchon, Trésorier et Pierre Deneufbourg pour le servicedocumentation). Peu de temps après, la première excursion a lieu à l’Abbaye d’Aulnedirigée par Jacques Duvigneaud. Cet éminent botaniste et pédagogue va soutenir etencourager l’association jusqu’en 2006. En 2006, les CNB déplorent le décès de celui qui futsi longtemps l’actif Président d’honneur.Un peu plus tard, en août 1958, les jeunes naturalistes de Binche se retrouvent àVierves-sur-Viroin lors du premier « camp » scientifique. En effet, Louis Jeronnez etl’Amicale de l’Athénée (présidée alors par Monsieur R. Rombaux) avaient décidé deconstruire un chalet à Vierves pour les élèves de l’Athénée bénéficiant ainsi de classes dedécouverte: fort probablement une première en Belgique!Dès le début, les jeunes naturalistes ont développé le volet nature de ces classes avecl’aide de plusieurs professeurs. Les passionnés de botanique, de géologie, d’ornithologie,d’astronomie… découvrent la richesse exceptionnelle de la Vallée du Viroin étudiée,depuis 1938, par Jacques Duvigneaud. Les CNB ne quitteront plus cette remarquablerégion. Le Centre Marie-Victorin, d’abord appelé Centre d’Ecologie du Viroin, était né.L'Érable 2 e trimestre 2007 Page III


Poursuivant ses études, Léon Woué fonde une section à Nivelles (avec le soutien deMessieurs Dugaillez, Marteau et Ronchesne), puis à Liège (où le titulaire de la chaire deBotanique de l’Université était l’éminent Professeur Jacques Lambinon)… En 1963, le premiervoyage d’étude a lieu en Normandie et en Bretagne. Ces voyages connaissent toujoursle même succès aujourd’hui.Les Sections se multiplient. En 1972, l’association de fait devient une asbl rassemblantdes jeunes (CJN) et des adultes qui, eux-mêmes, s’organisent en sections (CNB).En 1969, le célèbre écologue Paul Duvigneaud (cousin de Jacques Duvigneaud)accueille Léon Woué (devenu quelques années plus tôt professeur de biologie et de chimie)au Centre national d’écologie à Bruxelles qui rassemble des professeurs et chercheurs deplusieurs Universités. C’est une étape importante car Léon Woué va faire profiter le CentreMarie-Victorin des connaissances et techniques pour l’étude des écosystèmes (forêts,pelouses calcicoles, terris…).1970, première Année européenne de la Nature. Les CNB s’investissent dans l’animationde l’exposition du Conseil de l’Europe dans différentes villes de Wallonie.Des sections sont fondées à différents endroits (Tubize avec Félix Merckx,Morlanwez-Mariemont avec Alfred Henry…). Certaines sections disparaissent (faute dedirigeants), d’autres naîtront. Ce numéro spécial de l’Érable décrit les sections existantactuellement.1973 : les premières gestions de pelouses calcicoles débutent dans la vallée du Viroinau Chamousias et dans les fameuses réserves naturelles d’Ardenne et Gaume à Nismes,Dourbes, Olloy. D’étroites relations étaient déjà établies depuis 1958 avec la sociétéArdenne et Gaume. Elles se poursuivent toujours en 2007 à la grande satisfaction des responsablesdes deux associations.Page IV 2 e trimestre 2007 L'Érable


C’est aussi vers 1973 que les CNB vont s’intégrer dans l’Entente Nationale pour laProtection de la Nature (ENPN) où ils jouent un rôle important (le secrétariat de l’Ententesera même organisé à Vierves durant de nombreuses années). Le Docteur Jacques Sténuit,un des trois présidents de l’Entente, a également toujours apporté son soutien aux CNB.1975 : c’est le début de l’aventure de la formation de Guides-nature. Léon Woué proposeà plusieurs amis (Messieurs J. Barthélemy, F. Delecour, R. Fourneau, J. Sténuit, Ch.Verstraeten…) d’organiser cette formation pour 1 an ou 2 ans ? On connaît la suite et lesuccès constant de cette formation. Des formateurs de l’époque (R. Fourneau, J. Sténuit, L.Woué) s’investissent toujours pleinement dans la formation en 2007 (Bon-Secours,Bruxelles, Liège (nouvelle formule), Neufchâteau et Vierves). De nombreux autres formateursont rejoint l’équipe d’origine. La formation donnée à Eupen, en langue allemande, àHaus Ternell, se fait en étroite collaboration avec les CNB.Plus de 2000 brevets (titre protégé) ont été attribués à des Guides enthousiastes quisont devenus des messagers de la conservation de la nature et la protection de l’environnement.Comme beaucoup le disent, cette formation a changé entièrement leur vie!1977 : Léon Woué et Camille Cassimans (qui commençait déjà à s’investir dans lasociété, et qui y entre comme Secrétaire-permanent en 1981) visitent le pays d’origine etsont chaleureusement accueillis dans différents CJN québécois.Cette même année, Léon Woué propose aux Communes de Doische et Viroinval deconstituer le Parc naturel Viroin-Hermeton. Le Président fondateur assure la direction duParc jusque fin 2003. Actuellement, il fait partie du Bureau de la Commission de gestion etparticipe activement à la révision du décret sur les Parcs naturels au sein du ConseilSupérieur Wallon à la Conservation de la Nature et du groupe de travail mis en place parle Ministre B. Lutgen.Dès 1977, les CNB organisent des commissions pour l’étude de faisabilité du Parcnaturel avec l’aide précieuse de la Faculté universitaire des Sciences agronomiques deGembloux.En 1980: les CNB organisent pour l’ENPN, à Vierves-sur-Viroin et à Matagne-la-Grande, la Journée nationale pour la protection de la nature. Plus de 3000 personnesenthousiastes réclament avec insistance la création de parcs naturels en Belgique.À Olloy, au Centre Européen, en 1982, les CNB réunissent les représentants de plusieurspays afin de comparer les législations qui régissent les parcs naturels.Le Ministre Valmy Féaux invite les CNB, avec l’ENPN et Inter-EnvironnementWallonie, à élaborer un décret pour les parcs naturels en Région wallonne. Ce décret voitle jour en juillet 1985.C’est ainsi que les CNB jouent un rôle dans la réalisation de plusieurs parcs naturelsen Wallonie et établissent des contacts privilégiés avec les parcs naturels d’autres pays,surtout en France.En 1987, les CNB obtiennent le premier prix de l’Année Européenne del’Environnement pour la réalisation du Parc naturel Viroin-Hermeton, la gestion despelouses calcicoles (à l’initiative des CNB, les premiers moutons pâturent le Chamousias)et la construction de la première station d’épuration par marais reconstitués, en vraie grandeur,à Doische.L'Érable 2 e trimestre 2007 Page V


La même année, les CNB fondent l’association DIVEGESEM (DiversificationVégétale dans l’Entre Sambre-et-Meuse), et plus tard la coopérative DIVEGECO, pour laculture et la transformation de plantes médicinales. Ce projet de développement intégréconstitue un des volets de l’éco-développement dans le Parc naturel Viroin-Hermeton.DIVEGESEM et le Centre Marie-Victorin proposent l’application des mesures agrienvironnementales(MAE) aux agriculteurs d’une vaste région en Province de Namur.À la même époque, le Centre Marie-Victorin est associé à la Faculté universitaire desSciences agronomiques de Gembloux, ce qui renforce les activités de recherches à Vierveset environs.De 1992 à 2000, l’association intervient dans de nombreux projets de conservation dela nature. C’est en effet une période durant laquelle le Centre Marie-Victorin est chargé deplusieurs missions pour la Région wallonne: l’étude du réseau écologique, la cartographiedes Zones de Protection Spéciale (ZPS), des zones sensibles des ZPS… En 1995, un importantcolloque est organisé sur le thème du Réseau écologique à Arquennes. Cette réunioninternationale est placée sous l’égide du Conseil de l’Europe.Ainsi 467000 hectares ont été inventoriés et cartographiés. Ce travail, fort apprécié, aservi, notamment, à l’élaboration du Réseau Natura 2000.Dans le cadre de l’Année européenne de la conservation de la nature (1995), LéonWoué a été chargé, avec J. Stein, de représenter la Belgique au Conseil de l’Europe àStrasbourg.En mai 1996, les CNB inaugurent la restauration de la gare de Vierves en présence deS.A.R. le Prince Laurent de Belgique, des Ministres M. Lebrun et G. Lutgen et d’autres personnalitésbelges et françaises: le Gîte pour l’Environnement voit le jour. Cette nouvellePage VI 2 e trimestre 2007 L'Érable


infrastructure complète les installations du Centre Marie-Victorin. Maintenant, le Centrereçoit plus de 5000 stagiaires par an qui bénéficient de salles de cours, de laboratoires,d’un jardin botanique et d’un jardin de plantes médicinales, d’un sentier des hyménoptères,d’une importante bibliothèque, d’un écomusée de la barytine (dans l’ancienne minede Vierves)… Les stagiaires peuvent être accueillis en résidence dans des installationsconfortables.En 2006, les Cercles des Naturalistes de Belgique ont acquis le « Coup de cœur »,dédié à Jacques Duvigneaud, qui permet aux stagiaires d’utiliser des infrastructuresencore plus agréables et confortables.C’est en 2006 également que le Centre Marie-Victorin a renforcé sa contribution àl’étude et à la gestion des pelouses calcicoles dans le cadre du « Laboratoire d’Ecologie despelouses calcicoles », en collaboration avec plusieurs Universités, la Région wallonne(Division de la Nature et des Forêts et Centre de Recherche sur la Forêt, la Nature et leBois) et Biocore.Durant cette longue période, le Centre Marie-Victorin a organisé plusieurs colloquesinternationaux sur les pelouses calcicoles, les parcs naturels, la bryologie…En 2007, les Cercles des Naturalistes de Belgique célèbrent les 50 ans de leur fondation.Une séance académique a été organisée à Binche, le 17 mai dernier.En 2008, le Centre Marie-Victorin fêtera ses 50 ans de présence à Vierves. À cette occasion,il compte inaugurer un sentier géologique présentant l’ensemble des roches deBelgique.Il faut encore souligner, que depuis de nombreuses années, les CNB sont agréés parle Ministère de la Communauté française (Education permanente), le Ministère de laRégion wallonne (Division de l’Emploi et de la Formation, et Direction Générale desRessources Naturelles et de l’Environnement), la Direction Générale des AffairesCulturelles du Hainaut, l’Entente Nationale pour la Protection de la Nature, Inter-Environnement Wallonie et, bien entendu, par les CJN québécois.Actuellement, 26 personnes sont employées par les CNB et 150 dévoués bénévolesparticipent activement à l’organisation des activités dans les différentes sections.Léon Woué ne manque jamais de féliciter les membres du personnel, et tous les responsablesdes sections, sans qui les CNB n’auraient jamais connu une telle réputation.Damien HUBAUT,sur base d’une interview de Léon WouéL'Érable 2 e trimestre 2007 Page VII


Les sections desCercles des Naturalistes de Belgique1 Fosses-la-Ville2 Semois3 Vautienne (C.J.N. Doische)4 Chinelle-Hermeton (Philippeville)5 Haute Meuse (Hastière)6 La Noctule (Walcourt)7 Lesse et Lomme (Lavaux-Ste-Anne)8 Viroinvol (Viroinval et Couvin)9 Namur (Les Sittelles)11 C.J.N. Astronomie Centre Ardenne12 Centre Ardenne (Neufchâteau et environs)13 Cercle d’Astronomie Centre Ardenne14 La Trientale (Vielsalm et environs)15 Les Rangers-Trientale16 C.J.N. Trientale (Curieus Bokèts)17 C.J.N. Haute Ardenne (Verviers et Hautes Fagnes)18Arnica-Hautes Fagnes1920 La Mercuriale (Huy et Seraing)21 Ourthe-Amblève22 Sonnentau (Eupen)23 La Charbonnière (Binche et environs)24 Vertes DécouVertes25 C.J.N. Estinnes-au-Mont (en réorganisation)26 Le Jardin de Dame Nature (région de La Louvière)27 CJN Adrénaline Nature (Namur)28 Les Fichaux (Mouscron)29 L’Hellébore (Bon-Secours)30 Haute Sambre et Charleroi31 C.J.N. Haute Sambre32 Les Saules (Farciennes)33 La Molène (Beaumont)34 Tournaisis35 Guides-nature du Brabant (Bruxelles et Brabant)36 Niverolle et Mouqet (Région Nivelles et Écaussinnes)37 Le Fromental (Hannut) en réorganisation38 Les Sources (Spa-Aywaille-Stoumont)39 Cercles des Naturalistes du Brabant wallon (Villers-la-Ville et environs)LégendeSection C.N.B.Centre permanent C.N.B.Centre de formation de guides-natureCentres de formationde guides-natureVierves-sur-ViroinNeufchâteauHaus Ternell (en langue allemande)Bon-SecoursBruxellesPage VIII 2 e trimestre 2007 L'Érable


Cercle des Naturalistes du Brabant WallonCNBPrésident: Michel CharlierVice-présidente: Pascale BachSecrétaire: Karine UgéTrésorier: Michel CharlierDélégué: Michel CharlierSiège de la section: Villers-la-VilleLe Cercle des Naturalistes du Brabant Wallon est associé à l’asbl CAP Patrimoine.Au sein de l'asbl CAP Patrimoine le Président est Bernard Slachmulder et le trésorier estMichel Charlier, ce dernier assure la présidence du Cercle des Naturalistes du BrabantWallon, sans pour autant changer la structuration de l'ASBL porteuse CAP Patrimoine.Fondation de la section: le 1 er mars 2007 par Michel Charlier.La section évolue dans le cadre plus général des activités de l’asbl Cap Patrimoine.Les objectifs de la section sont:- constituer une équipe de guides désireux de montrer les beautés naturelles du Brabantwallon;- ouvrir la nature aux jeunes par des activités de terrain et des stages (Pâques et vacancesd’été);- construire des programmes de découverte de la nature à destination des écoles primaireset secondaires;- ouvrir la nature aux personnes handicapées.L'Érable 2 e trimestre 2007 Page IX


Guides-Nature du BrabantCNBPrésidente: Rita VannesteSecrétaire: Cécile PyraTrésorière: Martine LetellierDéléguée: Rita VannesteCoordination des guidances: Christian PaquetSiège de la section: BruxellesFondation de la section: en 1984 par Léon Dubois et Rita Vanneste.En 1984… 22 Guides-nature reçoivent leur brevet après des cours suivis au Muséum desSciences Naturelles.Soucieux de garder le contact et de se mettre à guider, 2 d'entre eux fondent avec l'accordde L.Woué le Cercle des Guides-Nature du Brabant. Restait à faire leurs preuves.Réunions mensuelles, périodiques, guidances entre guides et très rapidement élargissementau grand public.23 ans plus tard, le Cercle est plus actif que jamais.ObjectifsLe Cercle programme et publie dans l'Érable et son propre périodique, des promenadesnature à destination de tous.Le Brabant regorge d'endroits intéressants. Bruxelles est l'une des villes les plus vertesd'Europe, il faut la regarder. Nous avons donc du pain sur la planche!Des écoles, des entreprises, des ministères, des syndicats d'initiatives, des particuliers…nous demandent de les guider dans la nature, notre agenda est bien chargé! C'est lemoment ou jamais d'être interprètes de la Nature.Page X 2 e trimestre 2007 L'Érable


Les Naturalistes du Brabant wallonCNBCette section n’existe plus actuellement,elle est remplacée par le Cercle des Naturalistesdu Brabant Wallon:voir feuille de cette section réactivée.Cette association a été fondée en 1970 parPhilippe DE ZUTTERE (Président), J-P. RENARD (Secrétaire), Léon SUNAERT (Trésorier),Michèle BOSSICART et Pierre VANDERWINNEN.De 1970 à 1986, l’association a édité le bulletin « Découvre ».En 1986, les Naturalistes du Brabant Wallon deviennent une section des CNB, ÉmileHenrion en assure alors la direction.Le but principal était de susciter l’intérêt pour la nature en Brabant wallon, dans tous lesdomaines des sciences naturelles.L’association avait créé cinq réserves naturelles: deux à Braine-le-Château, deux à Rebecq-Rognon et une à Ottignies.L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XI


Estinnes-au-MontCJNPrésident: Michel VerlindenSecrétaire: Michel VerlindenTrésorier: Michel VerlindenSiège de la section: Estinnes-au-MontActuellement, suite à la retraite de Michel Verlinden,instituteur, la section est en cours de réorganisationFondation de la section: le 2 janvier 1981 par Michel Verlinden.Après deux séjours passés à Vierves, les élèves de la classe et moi-même, nous décidons,avec l'accord de Léon Woué et Camille Cassimans, de créer un jeune cercle des naturalistesà Estinnes-au-Mont.Au début des années 1980, les activités se déroulent le mercredi après-midi (nature, sports,musique…). Pour augmenter les effectifs lors des excursions naturalistes, deux ans plustard, nous organisons les activités le lundi après-midi. Succès assuré!Quelques travaux de notre section: création d'un sentier nature à Estinnes-au-Mont etEstinnes-au-Val avec livret guide, réalisation d'un abri météo, réalisation d'un jardin deplantes médicinales à la Maison de la Vie rurale à Estinnes-au-Mont.Nous avons effectué 19 stages à Vierves.Notre objectif: « Plus vous allez connaître la nature, plus vous allez vouloir la connaître,plus vous allez l'aimer et plus vous allez la protéger ».17 mars 1989: exposition sur la nature (sur nos activités réalisées en 1988 et début 1989)+ montage audio-visuel sur la classe nature à Vierves en octobre 1988L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XIII


Haute-Sambre CharleroiCNB - CJNPrésident: Xavier LegrainVice-président: Michel LenaertsSecrétaire: Gérard MilcampsTrésorière: Ingrid HoebekeDélégué: Xavier LegrainSiège de la section: LobbesFondation de la section: en 1980 par Jean-Marie Delmotte.C'était un temps où, dans la région, on croyait encore en la création d'un Parc naturel… Etcomme souvent, quelques-uns se sont retrouvés à partager les mêmes objectifs et à avoirla même passion pour la Nature. Ainsi, sous l'impulsion de Jean-Marie Delmotte, la section« La Corydale » ne fut qu'éphémère sous ce nom, on lui préféra rapidement l'appellationde Haute-Sambre qui suffit à elle-même pour décrire les lieux de nos principales activités.C'était il y a vingt-deux ans déjà…Et depuis, c'est en dizaines de milliers de kilomètres qu'il faudrait arpenter les cheminsparcourus par tous ceux qui nous ont rejoints, fréquemment ou sporadiquement. Certainssont partis, d'autres sont venus. D'autres encore ont fondé leur propre section, ce qui estencore plus encourageant!Si notre objectif initial était le Parc naturel, les tergiversations innombrables et successives des« décideurs » nous ont contraints à lacher prise, et nous nous contentons maintenant de promenades,de prospections, d'études sur le terrain, de travaux naturalistes, de conférences,d'exposés, d'activités spécifiques pour les Jeunes Naturalistes (Président du CJN: FrançoisLegrain), d'encadrement de groupes d'élèves des environs ou de l'extérieur, en « classe verte »dans notre belle contrée… Les activités ne manquent pas et la passion non plus!Et toujours depuis ce temps, nous nous émerveillons toujours de voir quelqu'un s'émerveillerdevant les beautés et les délicatesses d'une plante, d'un insecte, d'un oiseau…Page XIV 2 e trimestre 2007 L'Érable


Le Jardin de Dame NatureCJNPrésident: Christophe VermondenSecrétaire: Christophe VermondenTrésorier: Christophe VermondenDélégué: Christophe VermondenAutres membres: Bernadette Dassenoy, auparavantYannic Carlier, et bientôt Laurent DeblandreSiège de la section: La LouvièreFondation de la section: en 1997 par Yannic Carlier et Christophe Vermonden.Nous avons créé des ateliers nature mensuels et des stages pour les enfants de 4 à 12 ans…puis pour leurs parents qui jalousaient les journées et les soirées passées en pleine nature.La nature est un grand jardin pour s'immerger, respirer, jouer, créer, aimer, tisser des relationsrespectueuses avec les humains et les autres vivants.Nous avons axé nos activités sur la découverte sensorielle, la création et le jeu. Ainsi, grâceà des cartes, des bouteilles, des pailles et des plateaux, les enfants vivent les concepts telsque les réseaux alimentaires, les mycorrhizes et la pollinisation… Ces ateliers n'existentplus aujourd'hui.Depuis deux ans, la section s'investit dans la fête de l'eau qui accueille plus de 80 jeunesen avril à Seneffe. Au menu: atelier nature, labo des animaux de la mare, expériences,aquarelle… Elle joue aussi son rôle de sensibilisation dans le PCDN louviérois en organisantdes plantations de haies avec les écoles de l'entité, en faisant découvrir les terris auxétudiants du supérieur et aux familles…Symbole de notre volonté d'ouverture de la section aux publics peu touchés par l'éducationà l'environnement: en novembre 2007, nous organiserons, en partenariat, la plantationde 1000 mètres de haie entre deux terris louviérois avec les mouvements de jeunesselocaux. Cette activité s'inscrira à la fois dans le PCDN louviérois, dans les 100 ans du scoutismeet dans les 50 ans des CNB.Page XVIII 2 e trimestre 2007 L'Érable


Les FichauxCNBPrésident: Étienne DevosSecrétaire: Christophe GruwierTrésorier: Philippe BlommeDélégué: Christophe GruwierSiège de la section: MouscronSite internet: www.mouscron.be/natureFondation de la section: le 27 janvier 2006 par Christophe Gruwier, Christophe Deneve etYvan Greer.HistoriqueDepuis plusieurs années, de nombreuses personnes participent à des animations naturesur le territoire de Mouscron. Ce nombre de personnes a augmenté sensiblement avec lacréation de la formation « nature » organisée dans le cadre du Plan Communal de Développementde la Nature.Donc, nous avons voulu qu'il y ait une prolongation à ses activités existantes. Nous avonsdonc décidé de créer en janvier 2006 une section des Cercles Naturalistes de Belgique afinde rassembler les amoureux de la nature en région mouscronnoise!ObjectifL'objectif principal de la section est sans conteste la découverte et la connaissance de lanature de la région. Pour ce faire, nous organisons des visites à thème, des conférences, destravaux de gestion. De nombreuses collaborations sont aussi établies avec la région deComines.Le tout dans un grand souci de convivialité!!!!!L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XIX


Les SaulesCNBPrésidente: Marie-Paule NicaiseSecrétaire: Marcelle VanderlindenTrésorier: Guy PrösDéléguée: Marie-Paule NicaiseSiège de la section: FarciennesFondation de la section: en 1994 par Marie-Paule Nicaise, dans le cadre de « La nature adroit de cité », projet de la Fondation Roi Baudouin.Au début, la section a organisé des excursions à la découverte des milieux de la vie sauvagedans toutes les régions de la Belgique. Ensuite, la section s'est tournée vers la conservationde la nature dans la région de Farciennes.Un important projet « Le Parnacien » a été celui de l'aménagement d'un espace vert dansun quartier d'habitations sociales. Cet espace est entretenu par les gestionnaires de la cité,les naturalistes et l'association Noctua.Comme son nom l'indique, cette section a participé largement à la taille de saules, favorisantainsi la diversité biologique.Page XX 2 e trimestre 2007 L'Érable


TournaisisCNBPrésident: Benoît GauquieSecrétaire: Rose-Anne DescampsTrésorière: Rose-Anne DescampsDéléguée: Rose-Anne DescampsAutres membres: Patrice Verleye (président jusqu'en2006), Jean-Pierre DemolderSiège de la section: Mont-Saint-AubertSite internet: www.naturalistes-ho.ogFondation de la section: en 1990 par Henri Jardez.Nous organisons des excursions, des conférences, et autres évènements dans les domainesles plus variés de sciences naturelles.D'autres préoccupations sont: la restauration, la sauvegarde, la valorisation des sites régionauxprésentant un certain intérêt biologique; achat ou location de parcelles, conventions,chantiers de gestion, introduction de demandes de reconnaissance de sites en réservenaturelle ou en zones humides d'intérêt biologique (ZHIB) et participation à laCommission Consultative d'Aménagement du Territoire de Tournai.Gestion des sites: les Près d'Amour à Warchin, le Pic au Vent à Tournai, la carrière del'Orient à Tournai. Des panneaux didactiques ont été réalisés à la carrière de l'Orient et aubois communal de Blandain-Templeuve.L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XXI


Vertes DécouVertesCNBDéléguée: Sophie GlotzSiège de la section: ThieulainSite internet: www.vertes-decouvertes.netJe m'appelle Sophie Glotz et je suis l'initiatrice de ce projet. Pour me définir en quelquesmots, je dirais: mathématicienne de formation, informaticienne de profession et naturalistede passion!Après avoir fait de nombreux stages, notamment à Vierves, et suivi la formation de Guidesnatureauprès des Cercles des Naturalistes de Belgique asbl, après avoir participé à desweek-ends papillons avec le groupe de travail Lycaena, après avoir suivi la formation ornithologiquechez Aves, j'ai eu envie à mon tour de transmettre mon amour de la nature etc'est ainsi que le projet Vertes DécouVertes est né.Vertes DécouVertes travaille en étroite collaboration avec les Cercles des Naturalistes deBelgique asbl.Que vous propose Vertes DécouVertes?•Des animations nature dans les écoles, sur différents thèmes comme les papillons, les grenouilles,la mare… Pour plus de détails, visitez la page « Dans les écoles ».•L'organisation de sorties nature le week-end. Consultez notre « Agenda », pour les dates,lieux et thèmes de balades commentées ainsi que la page « Promenades » pour les détails.•L'organisation de journées entreprises. Ces activités sont en cours de réalisation mais sivous êtes intéressés, n'hésitez pas à me contacter!•Vous avez d'autres demandes ou des questions? Consultez-moi!Vertes DécouVertes se propose, dans le futur, de mettre des Guides-nature brevetés CNB àdisposition du public. Les Cercles des Naturalistes de Belgique espèrent ouvrir des« Bureaux de Guides-nature » dans les Régions wallonne et bruxelloise. Plusieurs projetssont à l’étude.S. ClaereboutPage XXII 2 e trimestre 2007 L'Érable


ArnicaCNBPrésident: Alphonse Radermecker,ensuite Jean-Pierre GilonSecrétaire: Colette Gerkens,ensuite Marie-Andrée DelvauxTrésorier: Jean-Pierre GilonResponsable travaux 1991-1993: Louis DemoulinSiège de la section: Verviers-EupenFondation de la section: le 28 août 1989 par Jean-Pierre Gilon, Colette Gerkens, AlphonseRadermeckerLes membres fondateurs étaient membres des « Amis de la Fagne ».Durant 14 ans, la section a organisé des excursions commentées à raison d'une toutes lestrois semaines (169) environ 12 week-ends nature et deux conférences.Initialement, le but était d'organiser des excursions didactiques qui serviraient au perfectionnementdes Guides-nature locaux. Bien vite l'objectif a été revu et les excursions ontété ouvertes à tous. Nous avons organisé 169 excursions toutes différentes. Après la démissionde A. Radermecker et de C. Gerkens, A.-M. Delvaux et J.-P. Gilon ont continué seuls.Lors de la démission de A.-M. Delvaux vers mi 2003, et aussi à cause de la nette régressiondes présences aux excursions (âge des habitués), J.-P. Gilon a préféré rapprocher la sectionà la section voisine « Section des Guides-nature des Hautes-Fagnes » et fin 2003, les deuxsections ont fusionné sous le nom de « Arnica-Hautes Fagnes ».L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XXIII


Arnica - Hautes FagnesCNBPrésident: Pierre MoxhetVice-président: Jean-Pierre GilonSecrétaire: Joseph KreutzTrésorier: Paul YvensDélégué: Pierre MoxhetAutres membres: JM Fetweis, Nicole Gerkens,Robert Lebeau, Gui PironSiège de la section: MalmedyFondation de la section: le 31 décembre 2003 par accord entre le comité des deux sections.Section créée suite à la fusion de « Arnica » avec la section des « Guides-Nature des HautesFagnes ».« Arnica » fut créé le 28-08-1989 et la section des « Guides-Nature des Hautes Fagnes » le03-03-1992 par Robert Lebeau.L'objectif de la section est la sensibilisation du public le plus large possible à la connaissanceet aux problématiques de la conservation de la nature dans l'est de la Belgique etplus particulièrement du plateau des Hautes Fagnes, via des excursions et autres activités.Page XXIV 2 e trimestre 2007 L'Érable


La MercurialeCNBPrésident: Yves CambySecrétaire: André ThiryTrésorier: Yves CambyDélégué: Yves CambySiège de la section: HuyFondation de la section: le 11 décembre 1985 par Léon Woué, Camille Cassimans et YvesCamby.Implantée à Huy depuis 1986, une synergie avec l'administration communale permet àl'asbl d'atteindre ses objectifs d'éducation permanente aux sciences de la nature pour lepublic et le milieu scolaire de la région hutoise. Une évaluation en temps réel de l'état del'environnement du Condroz et de l'Ardenne condrusienne, une permanence à l'écoute etau service du public, des gestions, observations et des excursions… sur des sites sensiblesou à restaurer, une collaboration permanente avec les Agents des Forêts de la région, desimplications en commissions communales (Ohey, Modave, Huy…) ou au sein d'autresstructures officielles régionales (Conseil de gestion des réserves domaniales, cavités souterrainesd'intérêt scientifique, Commission d'Aménagement du Territoire…).À ces activités s'ajoute une activité constante vers le siège central des CNB et ses diversesformations de Guides-nature, stages et leçons de nature, travaux divers…Un noyau actif et régulier d'une vingtaine de personnes émerge de l'ensemble des membresCNB géographiquement situés dans la région de Huy. Selon les circonstances et lespossibilités d'encadrement logistique et stratégique, guidances, excursions et petites gestions,relevés et animations diverses permettent à ces membres actifs de s'essayer à la pratiquede différents aspects de la conservation de la nature et de sa diffusion au sein dupublic. Avec l'aide du permanent local, ce petit groupe est à considérer essentiellementcomme un témoin de l'état de l'environnement local.Un des terrains de « jeu » de la section de Huy: Pays mosan, Vallée de la Meuse et massif du BrabantL'Érable 2 e trimestre 2007 Page XXV


La TrientaleCNBPrésident: Joseph ClesseSecrétaire: Marc DeroanneTrésorier: Jacques PoumayDélégué: Joseph ClesseAutres membres: Ghislain Cardoen, Marian Struzik,Gabriel Ney, Nicole Tefnin, Dany Quoilin, BernardClesseSiège de la section: VielsalmSite internet: www.latrientale-cnb.beLa 1 re réunion de la « section » a eu lieu le 17 octobre 1984 chez Marc Deroanne (Lierneux).Comme les autres sections des CNB, les objectifs étaient, et sont toujours, la sensibilisationet l'éducation à la nature. Les moyens: activités sur le terrain, conférences, expositions,participation à des stages de formation, collaborations avec d'autres groupes poursuivantles mêmes objectifs, gestion de réserves naturelles…En 22 ans, La Trientale a réalisé plus de 1 000 activités au service de la nature. En 1995, uneéquipe de gestionnaires de réserves naturelles a vu le jour au Centre pour handicapés « LaHesse » à Vielsalm: Les Rangers - Trientale. Pour répondre à une autre demande, en 1996,a été créé: Les Curieûs Bokèts pour les jeunes de 8 à 12 ans.La zone d'activités couvre le Plateau des Tailles et environs.Activité en milieu fagnardPage XXVI 2 e trimestre 2007 L'Érable


Les Curieûs BockètsSection « enfants » de la TrientalePrésident: Joseph ClesseCoordinateur: Manu PhilippartDélégué: Manu PhilippartAutres membres: Marc Deroanne, Liliane Frenay,Ghislain Cardoen, Luc Dethier…Siège de la section: VielsalmSite internet: www.latrientale-cnb.beAu départ, la jeune section s'appelait « Trientale - Juniors » (4 octobre 1996) avec commepremiers formateurs Marc Deroanne, René Houart, Daniel Quoilin, Huguette Jardinet,Joseph Clesse. Très vite, en juillet 1997, « Trientale - Juniors » devient les « CurieûsBokèts », appellation un peu plus locale.Si l'essentiel des activités de la Trientale concerne le « tout public », les activités proposéesne séduisent pas les plus jeunes.Qui sont-ils? Une bande de petits entre 8 et 12 ans. Âge béni de la curiosité et de la découverte.Leur désir d'apprendre est impressionnant. Ils sont surprenants tant par les questionsqu'ils posent que par la qualité de leurs observations.Courir, bouger, remuer, toucher caractérisent leurs comportements. C'est donc par le jeu etl'utilisation des 5 sens que l'équipe d'animation construit et organise ses activités.L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XXVII


Les SourcesCNBPrésident: Francis MauhinSecrétaire: Nicole DegueldreTrésorière: Nicole DegueldreDélégué: Francis MauhinSiège de la section: Lorcé (Stoumont)Site internet: www.lessources-cnb.beFondation de la section: le 22 avril 2004 par Francis Mauhin et Nicole Degueldre.Nous avons baptisé notre section « Les Sources » en référence à la nature géologique denotre région (Spa, Stoumont, Aywaille). Notre première sortie a eu lieu le 22 avril 2005dans le pays de Herve.Nos activités sont basées sur la sensibilisation, la découverte, l'étude de la nature. Chacunest invité à partager ses connaissances et ses sensibilités, qu'il soit naturaliste confirmé oudébutant. Nous insistons bien sur ce dernier mot: la section n'est pas une société savante,hermétique. Il nous plaît encore de nous émouvoir sur un vol de martinets, sur une platebandede pervenches.Les randonnées se font à allure réduite, seul moyen à notre sens d'apprendre, et de s'associerà l'expérience des participants naturalistes. Le kilométrage est limité en conséquence.Tout ceci dans la bonne humeur et la convivialité.Elles s'appuient sur des thèmes essentiellement scientifiques à savoir: botanique, ornithologie,entomologie, herpétologie, nous avons la chance d'avoir dans notre section quelquesmembres spécialistes dans ces domaines.Nous éditons un périodique trimestriel d'une vingtaine de pages de format A5, Le PetitSourcier que vous pouvez consulter sur notre site.Nous avons également fait paraître en 2006 un ouvrage signé par Francis Mauhin et préfacépar le Professeur Jacques Lambinon « Les noms français des plantes vasculaires deBelgique et des Régions voisines ».Venez donc vous ressourcer avec Les Sources.Page XXVIII 2 e trimestre 2007 L'Érable


Ourthe-AmblèveCNBPrésident: François CorhaySecrétaire: Benoît de SeilleTrésorière: Andrée LafontaineDélégué: François CorhayCoordination des excursions: Alexandre LambionSiège de la section: Comblain-au-PontFondation de la section: en novembre 1991 par Pol Remy et François Corhay.Modeste section implantée au confluent de l'Ourthe et de l'Amblève, elle n'en organise pasmoins des excursions régulièrement tant dans les environs immédiats de la commune deComblain-au-Pont que dans des sites intéressants plus éloignés (Furfooz, Sprimont,Seraing…). La section a également en charge la gestion de 3 réserves naturelles (sur le territoirede Comblain-au-Pont) dont l'emblématique réserve naturelle agréée des RochesNoires (Ardenne et Gaume).Une petite équipe (5 personnes bénévoles) dynamique de guides-nature anime cette section,mais notre désir est d'agrandir cette équipe et d'élargir notre champ d'activités.Toutes nos activités sont ouvertes à tous, quel que soit leur niveau, les thèmes de ces excursionstouchent à tous les domaines (nature, géologie, historique…).L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XXIX


Rangers - TrientaleCJNPrésident: Thierry ClesseSecrétaire: Thierry ClesseTrésorier: Thierry ClesseDélégué: Thierry ClesseSiège de la section: VielsalmSite internet: www.latrientale-cnb.beFondation de la section: en 1995 par Thierry CLESSE.Début 1995, l'Atelier Protégé de l'asbl Hautes Ardennes, suite à des mesures de restriction(économique) se voit dans l'obligation de licencier certains travailleurs de l'entreprise. Ilfallait donc trouver une nouvelle activité pour ces derniers qui puisse être perçue commepositive par l'entourage dans le contexte économique et social de la région.Entouré par un merveilleux cadre environnemental, pourquoi donc ne pas créer une activités'y rapportant?Sur ces entrefaites, les CNB souhaitant la création d'équipes RANGERS en Wallonie;comme les gardes des Parcs Nationaux aux États-Unis et au Canada, il a été demandé auxRANGERS de défendre un projet environnemental tel que: pose de nichoirs, gestion deréserves naturelles, nettoyage et remise en état de terrains victimes de dépôts sauvages,intérêt porté pour la faune et la flore…S'étant mis en rapport avec la Trientale (section naturaliste de la localité), un travail de gestionde la réserve naturelle des Quatre Vents nous fut proposé.Nos objectifs: combattre la notion d'allocataire social que génère le statut de la PersonneHandicapée en prouvant son utilité sociale, valoriser la Personne Handicapée par la reconnaissanced'un travail d'utilité publique, développer le sens et le respect de l'environnement,travail de collaboration avec une section naturaliste: la Trientale et autres…Afin de ne pas confondre avec d'autres associations de « Rangers », la section porte le nomde « Rangers-Trientale ».Page XXX 2 e trimestre 2007 L'Érable


Président: Heinz ErnstSecrétaire: Ursula DammertzTrésorier: Heinz ErnstDélégué: Heinz ErnstAutre membre: Robert ScholzenSiège de la section: EupenSite internet: www.sonnentau.beSonnentauCNBFondation de la section: le 28 avril 1992 par Siegfried Krings, Margit Meyer, Théo Wilden,(†)Heinz Heinen, Heinz Ernst, Willy Rennertz, Robert Fickers, Christel Cappelmann,Ursula Timm, Gaby Born, Béate Küpper, Elisabeth Kohler et Karl Schreiber.La section « Sonnentau » (en Français: rossolis, en Latin: Drosera) fête ses 15 ans d'existencecette année et est la seule section germanophone des « Cercles des Naturalistes deBelgique ». Elle fut fondée par des Guides-nature de la première session (1990/1991) enlangue allemande au Centre - nature Ternell à Eupen. Les participants à ce cours ontexprimé le désir d'approfondir les connaissances acquises et de les partager avec d'autrespersonnes intéressées à la nature et l'histoire de la région. La section se développe bien viteet comptait 244 membres en 2006, habitant en Wallonie, en Flandre, aux Pays-Bas et enAllemagne. Le programme annuel se compose de 30 excursions, avec en moyenne 30 participants,quelques projections de diapositives et de 10 à 12 gestions en Fagne. Les excursionssont organisées en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas. Pour les travaux enFagne le prix Jean Vin a été attribué en 2005 à la section. Notre section « Sonnentau » s'engageà respecter les statuts des CNB, mais elle jouit d'une entière autonomie quant à samanière de fonctionner et à l'organisation de ses activités.L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XXXI


Astronomie Centre ArdenneCJN et CNBPrésident: Giles RobertVice-Présidente et Secrétaire: Sylvia PardiTrésorier: Dominique GuiotAutres membres: Georges Clausse, Julien Demarche,Pierre Servais, Fernand Van Den Abbeel, Francis Venter,Daniel FaesDélégué: Giles RobertSiège de la section: NeufchâteauSite: www.astrosurf.com/acaFondation de la section: le 6 mai 1988 par Giles ROBERT.Cette section fonctionnait déjà dans le cadre de la section Centre Ardenne, fondée par leregretté Luc EVRARD. Centre Ardenne organisait des activités dans tous les domaines dessciences naturelles et notamment la formation de Guides-nature.En 1998, le Service de Promotion et d’Initiation à l’Astronomie est annexé à la section.En 1990, une première coupole d’occasion est installée à Offaing et un télescope neuf de28 cm de diamètre (toujours en parfait état de marche) y prend place.La section travaille depuis toujours sur deux objectifs principaux: primo, mettre en placedes activités visant la sensibilisation du grand public, secundo, offrir à ses membres la possibilitéde se perfectionner et de réaliser des tâches plus spécifiques dans des conditionsd’accès démocratiques.À ce jour, elle est l’auteur de projet dans la construction d’un observatoire communal àGrapfontaine. Ce nouveau site qui comptera six coupoles dont une équipée spécialementpour les personnes à mobilité réduite devrait être le plus attractif du royaume grâce auxnombreux critères de qualité qu’il réunira !Dès son inauguration, prévue vers septembre 2008, les observations cesseront sur le siteactuel d’Offaing.Les quelque 40 membres-astronomes dont un permanent, agissent dans différentsdomaines tels que: l’observation visuelle, l’astrophotographie, l’acquisition d’imagesnumériques, l’observation des taches solaires, la recherche et la surveillance d’astéroïdes,la construction de matériel didactique, la réalisation d’exposés, conférences…Depuis sa création, elle accueille des centaines de visiteurs chaque année et compte à sonactif quelque 116 stages et plus de 630 animations extérieures (écoles, comités de quartiers,festivals scientifiques universitaires, salons…).L’insertion à la vie locale est aussi importante. Elle travaille depuis plusieurs années surun ambitieux projet dénommé « Neufchâteau, de la Terre aux Étoiles » qui prend formepetit à petit…Enfin, elle souhaite intensifier les échanges inter clubs et met à disposition ses infrastructuresà toutes autres sociétés d’astronomies qui en font la demande.Avec le nouvel observatoire, il est convenu que tout cela soit non seulement maintenu,mais très probablement amplifié!La section Centre Ardenne a repris la formation de Guides-nature depuis mars 2006.Page XXXII 2 e trimestre 2007 L'Érable


SemoisCNBPrésidente: Danièle TellierSecrétaire: Monique StienonTrésorière: Christiane HubauxDéléguée: Danièle TellierSiège de la section: BouillonFondation de la section : le 1 janvier 2005 par Danièle Tellier.La section Semois est toute jeune, créée seulement en 2005.Son objectif est de former le public à la connaissance de la nature, de la géologie en particulier,mais aussi à la défense de l’environnement. Une de nos priorités est de sensibiliserles habitants des nombreux villages à ce projet de protection et de respect de l’environnementnaturel de cette vallée superbe.La Semois est née en Lorraine, au cœur d’Arlon, elle paresse dans la prairie gaumaise oùelle prend ses forces. A Cugnon, la paisible rivière pénètre le socle ardennais. Elle se râpele ventre sur quelques bancs de schiste, se dissimule parfois sous une voûte de verdure ouenlace un méandre. Elle bavarde avec le Tombeau du Géant, salue le point de vue deRochehaut et, par fidélité aux « gens du terroir », change d’accent ou plutôt de lettres aprèsVresse : Semois devient Semoy.L'Erable 2 e trimestre 2007 Page XXXIII


Adrénaline-NatureCJNPrésident : Vincent BiernauxSecrétaire : Nathalie PirardTrésoriers : Anne-Geneviève et Julien LouetteDélégué : Vincent BiernauxSiège de la section : WépionFondation de la section : le 1er janvier 2006 par Vincent Biernaux.Notre section « CJN - Adrénaline-Nature » est une section pour les jeunes et elle s’adresseplus particulièrement à la classe d’âge 12 à 18 ans. Elle fonctionne en collaboration avec laMaison des Jeunes de Champion-Namur.Notre objectif est la sensibilisation à la Nature bien évidemment mais aussi le développementphysique par la pratique du Sport. Quoi de plus bénéfique pour des jeunes que derandonner en forêt et de découvrir ainsi toutes ses richesses ? Quoi de plus bénéfique pourdes jeunes que de s’initier à la géologie et aux phénomènes karstiques en pratiquant la spéléologie? Quoi de plus bénéfique pour des jeunes que de découvrir l’adaptation de la floreet de la faune à son environnement en randonnant en haute montagne ?Il faut savoir que s’il est relativement facile de fédérer enfants ou adultes dans des groupesde naturalistes, il en va tout autrement pour les 12-18. C’est ce chalenge qu’a relevé« Adrénaline-Nature » et c’est cela qui explique la particularité du programme proposé.Un autre objectif important est de donner un maximum de responsabilités aux jeunesquant à la gestion de leur groupe, voir à moyen terme une totale autonomie.Page XXXIV 2 e trimestre 2007 L'Erable L'Érable


Président : Philippe PérotSecrétaire : Claire AuriolTrésorière : Claire AuriolDélégué : Philippe PérotSiège de la section : PhilippevilleChinelle-HermetonCNBFondation de la section : le 20 mars 1994 par Philippe Pérot.La section tire son nom des deux principaux cours d’eau de l’entité de Philippeville.Si dans les premières années de son existence, la section organisait souvent ses excursionsen collaboration avec ses voisines de Walcourt (La Noctule) et de Couvin (Le Viroinvol),aujourd’hui, c’est vers le Syndicat d’initiative de Philippeville, en la personne de ClaireAuriol, qu’elle s’est tournée. Cette situation a permis de proposer au minimum deuxexcursions mensuelles, plus des extras comme une journée au lac du Der ou duMerquenterre.Le très rare Orchis brûlé (Orchis ustulata L.), orchis caractéristique des pelouses calcicoles dolomitiques(photo : François Cambier)L'Erable L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XXXV


Fosses-la-VilleCNBPrésident : André SmoosSecrétaire : André SmoosTrésorier : André SmoosDélégué : André SmoosSiège de la section : Fosses-la-VilleFondation de la section : fin des années 1980 par André Smoos.Le but, à l’époque, était d’éveiller l’intérêt pour la nature chez quelques enfants d’amis desenvirons.Ensuite, en 1996, nous avons participé au début du PCDN de notre commune en mettanten place un projet de cartographie de la nature sur l’entité.A la même époque, nous avons débuté une protection de batraciens. Cette activité continueaujourd’hui sur 3 sites et nous occupe bien pendant deux mois.Depuis le début, nous participons activement à la gestion de la réserve domaniale de lamontagne de Sosoye (pelouse calcicole). Grâce à un projet « LIFE », un pâturage par ovinsa été installé. Une quatrième saison nous attend en 2007. Nous y participerons avec nospartenaires.Ces deux dernières activités représentent l’essentiel du fonctionnement de notre (trop)petite section.Ce cinquantième anniversaire sera, pour nous, l’occasion de nous motiver pour d’autresactivités plus classiques : les promenades découverte nature organisées.Gestion à Sosoye, pâturage et aléasPage XXXVI 2 e trimestre 2007 L'Erable L'Érable


Haute-MeuseCNBPrésident: Henri LéonardSecrétaire et trésorier: Jean-Claude GrimonsterDélégué: Henri LéonardGuides: Christophe Goffin, Mélanie Pierre, AlainGillot, Georges HubletSiège de la section: Hastière-sur-MeuseFondation de la section: le 28 juin 1992 par Henri Léonard.C’est le 16 mai 1992 que la section Haute-Meuse inaugurait la réserve naturelle JeanSeptroux (3 ha) et par la même occasion le début de ses activités.Notre région située à la limite du Condroz est arrosée par la Meuse. La Famenne, la Fagne,l’Ardenne sont nos proches voisines, un terrain d’aventure très riche tant par la flore quele relief. Notre équipe profite de ce bel environnement pour sensibiliser les participants àla nature, apprendre à l’aimer et à la protéger. Cette année nous fêterons le 50 e mais égalementle 15 e , celui de notre section.L'Erable L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XXXVII


La NoctuleCNBPrésidente: Françoise RamautSecrétaire : David LaurentTrésorier : Pierre DeschampsDéléguée : Françoise RamautSiège de la section : Thy-le-ChâteauFondation de la section: en 1993 par Françoise Ramaut.Le choix de son nom, à savoir « La Noctule », n’est certes pas innocent: il suscite 9 fois sur10 la question de savoir ce que cela signifie et permet donc d’expliquer, dans les mêmesproportions, qu’il s’agit d’une chauve-souris dont le statut est de plus en plus précaire,précarité qu’elle partage avec les autres espèces indigènes.Ce travail d’éveil à la nature et de sensibilisation à son devenir, la section le mène sur tousles fronts et au sein de tous les publics par le biais d’excursions, d’activités pédagogiquesen partenariat avec des enseignants, d’échanges formels et informels.Par ailleurs, en 1993, la Noctule a initié et instruit un projet de réserve naturelle à Pry-lez-Walcourt, reconnu par la Région wallonne fin 2006. Ainsi, en 2007, cette zone devient uneréserve naturelle domaniale.En termes d’objectifs, La Noctule continuera à cibler les publics « les plus éloignés » de lanature pour éveiller en eux la tendresse et la connaissance utiles à sa préservation.Page XXXVIII 2 e trimestre 2007 L'Erable L'Érable


Président: Stéphane TombeurSecrétaire: Stéphane TombeurTrésorier: Stéphane TombeurDélégué: Stéphane TombeurSiège de la section: RochefortLesse et LommeCNBFondation de la section: en 1995 par Stéphane Tombeur.Les objectifs de cette section sont:- la restauration de la pelouse sur schistes calcarifères du « Gros Tieux » de Lavaux-Sainte-Anne (Réserve naturelle domaniale);- le suivi des populations de la chouette chevêche en Famenne et l’organisation de chantiersde taille de saules têtards;- l’organisation d’activités de découverte de la nature;- l’organisation de chantiers-nature dans différentes réserves naturelles.L'Erable L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XXXIX


Les Sittelles - NamurCNBPrésident: Marcel GuillaumeSecrétaire: Françoise CauweTrésorier: Marcel GuillaumeDélégué: Marcel GuillaumeSiège de la section: NamurFondation de la section: en 1993 par Marcel Guillaume.À ses débuts, la section namuroise comptait dans ses rangs tous les participants à la formationGuides-nature de la session de Vierves de cette année. Très rapidement, elle vamettre sur pied une section de jeunes extrêmement dynamique « Les Sittelles ». Douze ansplus tard et, désireux de réorienter leurs activités, les guides mettront fin à cette aventure,déçus de n’avoir pas trouvé la relève nécessaire pour assurer la continuité de cette activité.Aujourd’hui, une douzaine de guides répondent présents et permettent non seulement deprésenter un programme varié, mais assument également des activités dans les écoles etinstitutions, participent à des actions de sauvegarde et collaborent à divers projets commeles contrats de rivière, les suivis de migrations de batraciens…Page XL 2 e trimestre 2007 L'Erable L'Érable


Président : Jean-Marie BertrandSecrétaire : Jean-Marie BertrandTrésorier : Jean-Marie BertrandDélégué : Jean-Marie BertrandSiège de la section : DoischeVautienneCJNPrésentation de la section : en 1977 par Marie-José Masson, Arthur et Jacqueline Pouleur,et Jean-Marie Bertrand.Née en même temps que la fusion des communes en 1977, la section Vautienne fête cetteannée son 30 e anniversaire.Faire découvrir la richesse du patrimoine naturel de la commune (alors intégrée au projetdu Parc naturel Viroin-Hermeton) et sensibiliser à la protection d’un environnementremarquable ont été les deux objectifs de la section depuis trois décennies.Organisation d’activités « tout public » destinées aux adultes (CNB) : excursions guidéeset commentées, pédestres ou à vélo ; soirées conférences thématiques : rapaces nocturnes,araignées, batraciens… ; gestion de la réserve naturelle « Les Hurées » inaugurée en 1987.Organisation d’activités destinées aux jeunes naturalistes (CJN) : stages d’éveil à la natureà l’intention des 9-12 ans lors des congés scolaires (Toussaint, Noël, Carnaval, Pâques,Vacances d’été) : mieux connaître pour mieux protéger.Assainissement d’un ancien dépôt d’immondices, restauration d’une ancienne pelousecalcicole aujourd’hui réserve naturelle, création d’un sentier nature, d’une mare pédagogique,construction de nichoirs… sont autant d’activités de la section.L'Erable L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XLI


ViroinvolCNBPrésident : Philippe RyelandtSecrétaire : Thierry DewitteTrésorier : Camille CassimansDélégué : Thierry Dewitte,Autres membres: Marc Lambert, Marcel Gillard,Olivier Decocq, Thierry Devillers, Olivier Roberfroid,Bernard Mazy, Cécile ThysSiège de la section : CouvinFondation de la section : en 1984 par Philippe Ryelandt, Thierry Dewitte, Serge Fetter,Christine Keulen, Philippe Pérot et Anne Cabooter.L’objectif de la section Le Viroinvol fut de rassembler les amoureux de la nature de larégion des vallées de l’Eau blanche, de l’Eau noire et du Viroin. Suite à la monographie duParc naturel Viroin-Hermeton « Ornithologie » (Philippe Ryelandt), nous avons publié de1984 à 1999 en collaboration avec le Centre Marie-Victorin, le bulletin « Le Viroinvol ».De 2000 à 2001, nous avons publié «Athene noctua» en collaboration avec une associationfrançaise aujourd’hui disparue. Ces publications contenaient entre autre une chroniqueornithologique (Marc Lambert et coll.) qui se poursuit depuis 2006 dans la revue «LaGrièche» (Centrale ornithologique de Natagora-ESM). «Le courrier du Râle» de 1988 à1999 (Philippe Ryelandt et coll.) s’est fait l’écho d’une démarche spécifique vis-à-vis duRâle des genêts qui déboucha sur un projet Life (RNOB).La section est également à l’initiative de la création du Centre de Revalidation pourOiseaux Handicapés (CROH) de Petigny de 1988 à 2002 de la LRBPO (Ligue Royale Belgepour la Protection des Oiseaux, Roger Arnhem†) tenu par M. Jean† et M me GhislaineCabooter.Avec l’aide régulière des louveteaux et scouts de Petigny, « La patrouille verte » (ThierryDevillers) et le personnel ouvrier du Centre Marie-Victorin, la section a organisé de nombreusesjournées de gestion dans beaucoup de réserves naturelles de la région : Ardenneet Gaume, CNB, LRPBO, réserves communales et domaniales, RNOB-Natagora. Les activitésont été relayées jusque 1999 dans « La gazette des gestionnaires débonnaires »(Thierry Dewitte).La section participe aussi aux « Semaine de l’Arbre » de la Région wallonne en réalisantdes projets de plantations de haies, des creusements de mares et en créant des vergersconservatoires d’anciennes variétés de pommes et de poires (PCDN de Viroinval et CRAWde Gembloux).Chaque année, Le Viroinvol organise des excursions et des soirées « conférences ». Lesrevues reçues en échange du bulletin sont mises à disposition du public (Cécile Fays &Thierry Dewitte). Les membres alimentent diverses centrales de données naturalistescomme celle, par exemple, des papillons migrateurs (Marcel Gillard)...Page XLII 2 e trimestre 2007 L'Erable L'Érable


Formation de Guides-natureLe Guide-nature® issu de la formationorganisée par les Cercles des Naturalistesde Belgique depuis 1975 devient, s’ildynamise et poursuit le processus d’autoformationcontinuée amorcé par soncursus, une personne formée à une polyvalencecertaine dans l’approche dessciences de la nature et de l’environnement.Fort de ses apprentissages, le Guidenatureconnaîtra mieux ses limites decompétences mais sera néanmoins plusau fait des domaines relatifs à l’interfacenature/sociétés humaines. Ainsi, uneconnaissance affinée de son environnementlui permettra de mieux saisir laportée de ce terme, hélas souvent galvaudéaujourd’hui: « l’ensemble des agents physiques, chimiques et biologiques, ainsi quedes facteurs sociaux susceptibles d’avoir un effet direct ou indirect, immédiat ou à termesur les êtres vivants et les activités humaines » (définition de l’environnement par le ConseilInternational de la Langue française).Cette définition débouche inévitablement sur la notion de qualité de la vie, qui n’est qu’unétat évalué de l’environnement géographique et de ses multiples composantes en fonctionde ses effets sur les êtres vivants. L’histoire des peuples, et leurs acquis culturels, interférentgrandement dans ce jugement subjectif. Le Guide-nature doit en avoir conscience.Depuis la Conférence de Rio de 1992, nombre de nations, tout comme le grand publicautant que faire se peut, ont décrété, en parfait accord avec l’état actuel de la connaissance,que l’homme et les sociétés humaines font partie intégrante de la nature. Les atteintes portéesà cette dernière portent donc aussi atteinte à l’homme, à son développement socioéconomiqueet, partant, peuvent aller jusqu’à mettre en péril des populations entières oualtérer la qualité de vie des peuples, même parmi les mieux nantis de la planète.Un développement de l’esprit critique du Guide-nature, et de sa capacité à l’analyse pertinentedes masses d’informations diverses, actes et faits entourant sa vie quotidienne, toutautant que de celle de ses concitoyens, feront de lui un adulte plus responsable, éclairé parson approche multidisciplinaire qu’il peut avoir sur l’état et la dynamique de l’environnementdans lequel il évolue.Le but sous-tendu de toute intervention d’un Guide-nature est le développement durablede la société humaine à laquelle il appartient, mais en agissant ou en plaidant pour que cemême développement soit soutenable par la biosphère qui l’accueille.L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XLIII


La philosophie générale des Cercles des Naturalistes de Belgique plaide toujours en faveurde la conciliation de la protection du patrimoine naturel avec un développement économiqueraisonnable.Tout au long de sa formation, le Guide-nature sera sans relâche mis en situation deconfrontation de son propre vécu avec l’acquisition de nouvelles données et l’intégrationde celles-ci dans son bagage. Une longue imprégnation de terrain, assortie de notions plusthéoriques visant à cerner les fondements des Sciences de la terre, auxquelles s’ajoutenttout au long des saisons des séances de perfectionnement, des stages de synthèse et de pratique,assortis de rencontres avec des spécialistes des différentes disciplines enseignées,sans compter une formation continue des formateurs, constituent la ligne directrice de laformation étalée sur deux années.Mais en plus, l’originalité de notre formule veut mélanger lors de journées à thèmes, voirede stages de plusieurs jours, les publics: ainsi, Guides-nature en formation et membresd’associations diverses, à l’esprit critique et aux questions affûtées, sont mis en situationssur le terrain et il en résulte un exercice difficile et constant de questions, de remise àniveau, et surtout de confrontation, qui originalise et confère à nos adultes en formationune compétence particulière dans l’art de la participation à l’éco-citoyenneté.En fonction de sa personnalité, tout autant que de son parcours cognitif personnel et de sesexpériences professionnelles ou de vie, celui-ci pourra devenir acteur autonome de sonpropre destin tout autant que de contribuer à éclairer celui de sa propre famille, de songroupe social, de son quartier, de son environnement professionnel…Car une des finalités premières de la formation de Guide-nature, c’est bien dans la capacitéà transmettre, à éveiller et à entraîner un public dans un élan citoyen responsable qu’ilfaut la chercher.Un des fondements de la formation de Guide-nature se retrouve dans cette assertion de P.Osterieth lorsqu’il définit l’adulte:« Un individu intégré dans la société à laquelle il appartient physiquement et socialement,et capable par son individualité et sa capacité créative d’influer directement sur cettesociété, de lui insuffler un peu de sa personnalité ».Lors de cette formation, bon nombre de barrières sociales et de statuts sont petit à petitestompés lorsque s’exerce l’art de la pertinence d’un diagnostic, d’une perception, mêmeparfois intuitive d’un fait de terrain, d’une coordination d’action, d’une prise de parole,d’une médiation de quartier, d’une intervention concrète ou encore d’un engagement physiqueet moral au nom du nécessaire consensus entre qualité de vie, libertés individuelleset règles collectives à reclasser dans l’incontournable écrin des lois de la nature.Il s’agit d’un véritable aboutissement logique de la formation dans une édification d’individusqui, développant à la fois leur esprit critique, augmentant leur connaissance desSciences de la terre et de l’environnement, et des outils de communication, participerontde ce fait activement à la vie sociale en Régions wallonne et bruxelloise.Voilà pourquoi, aujourd’hui, sur plus de 2000 Guides-nature brevetés par les Cercles desNaturalistes de Belgique, nous retrouvons bon nombre d’entre eux siégeant en commissionstelles les CCAT, les Contrats-rivière, Commissions de gestion de Parcs naturels,Page XLIV 2 e trimestre 2007 L'Érable


Conseils de gestion de réserves naturelles domaniales, Conseils cynégétiques,Commissions communales d’environnement, PCDN… ou participant activement dans descomités de quartier, associations de parents, associations de marcheurs, mouvements dejeunesse, associations sport et nature…En ces structures, tout comme lorsque le Guide-nature greffe sa formation sur une compétenceou l’exercice d’une profession plus ciblée, on peut affirmer, sans légèreté aucune,qu’il est devenu lui-même formateur en dispensant son savoir et son expérience de terrainau service de ses interlocuteurs.Dans l’exercice quotidien de son art, le Guide-nature permet à tous ses interlocuteurs demieux appréhender bon nombre de phénomènes naturels, mais aussi de recadrer ces phénomènesdans le contexte fortement anthropisé de nos régions.Ainsi lorsque le Guide-nature, en commission ou lors d’interventions diverses (prise deparole en comité, interviews de médias, conférence en milieu scolaire ou autres…) pratiqueson art, il participe incontestablement à la conscientisation de notre société aux problèmesenvironnementaux qui la tourmentent.Sous son impulsion, bon nombre de nos contemporains augmentent leur « qualitécitoyenne » en pouvant ainsi argumenter leurs choix, leur vie sociale, culturelle, et ce faisant,participent d’autant plus pertinemment aux choix sociétaux, autrement dit au progrèssocial.Aujourd’hui, le combat que mènent nos Guides-nature les plus actifs les entraîne à avertiret former le public dans des domaines aussi variés que l’aménagement du territoire, l’autosuffisanceagricole de nos régions, l’évaluation, la gestion et les remédiations à la dépriseagricole, aux risques d’inondations, aux dépérissements forestiers, à l’évaluation des qualitésde nos cours d’eau, aux gestions visant à maintenir la biodiversité régionale, à desétats des lieux de l’environnement, rural ou urbain…Bon nombre d’entre eux ont une action qui les mène quotidiennement au sein d’établissementsscolaires, à guider ces mêmes écoles ou d’autres dans différents milieux et paysages,qui les place aux côtés de décideurs communaux, qui les font intervenir chaque jour ausein des Administrations wallonnes et bruxelloises.Les Guides-nature correctement formés deviennent ainsi au fil du temps un allié puissantdu monde politique qui sait s’entourer de leurs conseils avisés, car leur connaissance deschoses de la nature et de l’environnement les place tout naturellement aux côtés des décideurset conseilleurs sur la passerelle du navire où nous sommes tous embarqués.S’il existe différentes structures qui se prétendent formatrices de Guides-nature, il fautreconnaître et constater au quotidien que, à l’une ou l’autre exception près, bien peu nombreusessont celles qui peuvent prétendre à offrir à notre société des citoyens aussi polyvalents,compétents et conscients de leurs rôles. C’est heureusement le cas pour les Cerclesdes Naturalistes de Belgique asbl, par ailleurs seuls dépositaires du titre de « Guidenature» en Région wallonne et bruxelloise (dépôt au Bureau Bénélux des Marques sous lenuméro 0639724).L'Érable 2 e trimestre 2007 Page XLV


Les administrateursBALTUS Olivier Ingénieur agronome - chargé de mission PN des deux OurthesBOENTEN Alain Spécialiste en gestion commercialeBOUDART Jean-Marie Agrégé de l'enseignement sec. et chimiste - Prof. ens. sup.CASTERMANS Marie-Eve Agrégée enseignement sec. - secrétaire PN des deux OurthesCLESSE Joseph Agrégé de l'enseignement secondaireCORHAY François KinésithérapeuteDANDOIS Bernadette Directrice de cours - formation d'aides soignantesDEPREZ Jean-Pierre Agrégé enseignement sec. - Administrateur fondateurFAUVILLE Elisabeth Secrétaire de directionFOURNEAU Robert-Octave Géographe - docteur en sciences - géomorphologueGILON Jean-Pierre Ingénieur civilGRUWIER Christophe Agrégé enseignement sec. - Éco-pédagogueGUILLAUME Marcel Géomètre expertHOUBART Jacques Ingénieur civilLAFONTAINE Andrée Directrice d'école - institutriceMAHY Grégory Docteur en sciences - Professeur FuSaGxMANET Benoît Agronome - premier technicien à la Région wallonne (Centre de Gembloux)MARYNS Maryse Agrégée enseignement sec. - Administrateur fondateurMICHEL Francine InstitutricePIRET Jean-Marie Dr. en droit - chef de Cabinet honoraire du Roi - Procureur général éméritede la Cour de cassationPONTEGNIE Michaël Ir. agronome - Maître en sciences - Docteur en Sc.SIEUX Jean-Sébastien Ingénieur agronome - Chef de cantonnement MRWVERMONDEN Christophe Instituteur - coordinateur d'Empreintes et du CRIE de NamurWOUÉ Léon Biologiste - agrégé - Adm. Président fondateurLes conseillers scientifiquesBARTHELEMY Jean Aménagement du Territoire - Ingénieur architecte - agrégé enseignementsupérieur universitaireDE ZUTTERE Philippe Bryologie - Botaniste - agrégéDELECOUR Ferdinand Pédologie - Ingénieur agronome - agrégé enseignement supérieurDESTINAY Philippe Education à l'Environnement - Botaniste - agrégéDRUGMAND Didier Entomologie - Docteur en sciencesdu JARDIN Patrick Horticulture - Docteur en sciences - agrégé enseignement supérieur universitaireELENS Guillaume Lichénologie - AgronomeGOFFART Philippe Entomologie (lépidoptères) - Attaché scientifique au CRNFB (Centre derecherche sur la nature, les forêts et le bois de la Région wallonne)HAUBRUGE Eric Sylviculture - Docteur en sciences - agrégé enseignement supérieur universitaireHENRY Alfred Horticulture - Ingénieur agronome - agrégé enseignement supérieurLAMBINON Jacques Botanique - Docteur en sciences - agrégé enseignement supérieur universitaireLECLERCQ Louis Hydrobiologie - Docteur en sciences - agrégé enseignement supérieur universitaireLIBOIS Roland Zoologie - Docteur en sciences - agrégé enseignement supérieur universitaireMAERNOUDT André Géologie - GéologuePIERART Pierre Mycologie - Docteur en sciences - agrégé enseignement supérieur universitaireSCOHY Jean-Pierre Gestion de la forêt - Ingénieur agronome - DNF - Services extérieurs -Directeur du Centre de NamurSTENUIT Jacques Conservation de la nature - Docteur en médecine - neurologuePage XLVI 2 e trimestre 2007 L'Érable


Les délégués des sectionsCJN Astronomie Centre Ardenne ROBERT GilesCJN Estinnes-au-Monten réorganisationCJN Fosses-la-Ville SMOOS AndréCJN Haute Ardenne MICHEL FrancineCJN Curieus Bokèts PHILIPPART ManuCJN Haute Sambre LEGRAIN FrançoisCJN Le Jardin de Dame Nature VERMONDEN ChristopheCJN Adrénaline - Nature BIERNAUX VincentCJN Rangers - Trientale CLESSE ThierryCJN Trientale PHILIPPART ManuCJN Vautienne BERTRAND Jean-MarieCNB Arnica - Hautes Fagnes MOXHET PierreCNB Centre Ardenne ROBERT GilesCNB Cercle d'Astronomie Centre Ardenne PARDI SylviaCNB Chinelle - Hermeton PEROT PhilippeCNB Guides-nature du Brabant VANNESTE RitaCNB Haute - Meuse LEONARD HenriCNB Haute - Sambre et Charleroi LEGRAIN XavierCNB La Charbonnière LAURENT DanielCNB La Mercuriale CAMBY YvesCNB La Molène LEGROS Marie-AnneCNB La Noctule RAMAUT FrançoiseCNB Les Fichaux GRUWIER ChristopheCNB Les Saules NICAISE Marie-PauleCNB Les Sources MAUHIN FrancisCNB Lesse et Lomme TOMBEUR StéphaneCNB L'Hellébore DELTOUR MichelCNB Namur GUILLAUME MarcelCNB Cercle des Naturalistes du Brabant Wallon CHARLIER MichelCNB Niverolle-Mouqet STEINERT EddyCNB Ourthe - Amblève CORHAY FrançoisCNB Semois TELLIER DanièleCNB Sonnentau ERNST HeinzCNB Tournaisis DESCAMPS Rose-AnneCNB Trientale CLESSE JosephCNB Viroinvol DEWITTE ThierryCNB Verte DécouVerte GLOTZ SophieLes conseillersCASSIMANS CamilleCLESSE BernardD'ANDREA LucianoDIEUDONNE MichèleGOHYPatriceHUBAUT DamienMOREELS LucPOUMAY JacquesRADERMECKER AlphonseRYELANDT PhilippeSIRJACOBS MagaVérificateur des comptesThomas RogerL'Érable 2 e trimestre 2007 Page XLVII


EN HOMMAGECette page est consacrée à l’hommage que nous souhaitons rendre à celleset ceux qui aujourd’hui sont décédés. Ces personnes ont contribué au développementde notre société: nous ne les oublierons jamais.Au Québec:En Belgique:Marie-VictorinAdrien RivardDollard SénécalRoger ArnhemYvette Bartier-Van HoveNestor BodenghienJean CabooterFernand DumonceauJacques DuvigneaudLuc EvrardDaniel FaesAlice Fassin-PlattnerJacqueline Finet-PouleurAlbert FrançoisRaymond GesterSamuel GlotzJoseph HenrionLouis JeronnezJacqueline LimboschRenée Moulin-DupireArthur PouleurPatricia RitsArmand WouéPage XLVIII 2 e trimestre 2007 L'Érable

More magazines by this user
Similar magazines