Magazine Annecy 219-janvier février 2012

annecy.fr

Magazine Annecy 219-janvier février 2012

VilleANNECYLe magde votrewww.annecy.frn°219 Janvier-Février2012ZOOMANNECY ÉLUEVILLE DES ALPES 2012>Page 12


SommaireAnnecyMagazine de la villen°219 Janvier-Février2012www.annecy.frRétropective2011 EN IMAGES>Notre dossier en page 4Le magazine municipal est disponible en K7 audio pourles personnes malvoyantes auprès de l’associationValentin Haüy - 3 rue Sommeiller - Tél : 04 50 45 37 27Zoom ......................................................................................12Annecy, élue Ville des Alpes 2012 : l’eau, le climat et l’identité alpineÀ la une du mois ............................................................14• Budget 2012 : un budget ambitieux et maîtrisé• Équipement : les principaux investissementsVie des quartiers ..................................................................17• Antennes relais : la Ville s’engage en toute transparenceQualité de ville ......................................................................18• Plan climat énergie territorial : la consultation se poursuit !Culture ..................................................................................20• Carnaval vénitien : 400 masques attendus• Carnaval de la Ville : samedi 10 mars, venez défiler !Sport ......................................................................................21Rendez-vous sportifsMémoire ..............................................................................24Histoires d’eaux : une ville en quête d’eau potableEnvironnement ....................................................................27Ordures ménagères : une collecte plus respectueuse de l’environnementActualités ............................................................................29• Le festival du film d’animation dynamise l’économie locale • Notre-Damemise en lumière • Réfection du pavage • Une aire de vitalité quai de laTournetteAgenda ................................................................................36Infos pratiques ......................................................................41Bloc-notes ..........................................................................42Zoom > 12A la une du mois >12A la une du mois > 14Vie des quartiers > 17Directeur de la publication : Jean-Luc RigautDirecteur de la rédaction : Eric GuttierezRédacteur en chef : Pierre Mathieu de FosseyRéalisation : Service communication : Isabelle Echard (responsable),Isabelle Morisseau (photos et illustrations)04 50 33 88 21 - communication@ville-annecy.frPigistes : Cécile Boujet De FrancescoCrédits photos et illustrations : Émilie Bulle, Éloïse Franck,Loïc Giron, Isabelle Morisseau,Photothèque Ville d'Annecy, DRÉdition - Impression - Publicité : Idéepole-Groupe Bygmalion25, rue de Clichy - 75009 Paris(Magazine imprimé sur papier recyclé)2Qualité de vie > 18Sports > 21Agenda > 36


EditoAnnecyJanvier-Février2012pratique• Vous venez de vousinstaller à Annecy ?Faites-vous connaîtreauprès du servicecommunication de la mairiesans attendre.La municipalité organiserégulièrement une réceptionen l’honneur des nouveauxhabitants.Pour vous inscrire, appelezle 04 50 33 88 21.Vous pouvez égalementcontacter l'Accueil desVilles Françaises (AVF)3 place du châteauTél : 04 50 51 87 14• À votre écoutePour joindre vos élu(e)s,téléphonez au 04 50 33 88 71.• À noterCe logo symboliseles actions en faveur dudéveloppement durablesur votreagenda• Permanences du maireLe vendredi, le maire reçoitdans son bureau lesAnnéciennes et lesAnnéciens qui le souhaitentProchaines permanencesle 3 février à 15 h 30,le 10 février à 15 h (sousréserve de modifications).• Prochaine séance duconseil municipalLundi 30 janvier à 18 hSalle du conseilHôtel de villeBONNE ANNÉE2012Le bilan 2011 des actions menées,des chantiers lancés et des réalisationsachevées par la Ville d'Annecyest particulièrement fourni, comme vouspourrez le constater à travers la rétrospectiveque nous vous proposons dansce numéro.Rénovation de la place Annapurna dans lequartier de Novel, aménagement del'esplanade Paul-Grimault, mise enlumière de l'église Notre-Dame, réfectiondu pavage de la vieille-ville, mise envaleur de la place du château, constructiond'une chaufferie-bois, réaménagementcomplet de la gare, du square de laVictoire-de-Stalingrad... font partie desprojets urbanistiques réalisés ou lancésen 2011.Mais cette année a également étémarquée par le cap des 5000 logementssociaux que nous avons dépassé. Notreobjectif de 20 % de logements sociauxsera bien tenu. En effet, maintenirl'effort important que fait la Ville d'Annecyen matière de construction de logementsaidés, accessibles au plus grand nombre,reste une priorité. Ces réalisationsconcernent tous les quartiers, afin depréserver les équilibres et continuer àvivre ensemble harmonieusement etfraternellement. Nous sommes fiers decette politique car elle est au centre desvaleurs que nous portons.Ces valeurs sont bien résumées par unephrase chère à Charles Bosson, qui nousa quittés voilà 10 ans : “Je souhaiteraisque les Annéciens, anciens ou nouveaux,malgré la croissance de la ville, malgréleurs ennuis, leurs soucis ou leursdistractions, sentent qu'ils font partied'une communauté et qu'ils sont liésles uns aux autres pour le présent etpour l'avenir”.Cette solidarité doit s'exprimer enpriorité en direction des plus fragiles,mais aussi en direction du tissu associatifdont le travail quotidien est essentielà notre lien social.Alors que l'année 2012 s'annoncedifficile sur le plan national je crois quenotre ville saura mieux que d'autrestraverser cette crise, notamment grâce àl'exigence de qualité des services publicsque nous portons. Plus que jamais,notre priorité sera d'accompagner lesAnnéciens dans leur vie quotidienneen répondant à leurs besoins et encontinuant de travailler pour l'attractivitéet le dynamisme de notre ville.Je vous souhaite à toutes et à tous mesmeilleurs vœux pour 2012.Jean-Luc RigautVotre Maire3


Rétrospective2011AnnecyJanvier-Février20122011 en imagesAu cours de l'année 2011 qui vient de s'achever,Annecy a régulièrement été le théâtred'événements culturels, de rendez-vous sportifset de manifestations populaires. En parallèle deces temps forts, l'actualité municipale a égalementété marquée par des travaux d'aménagementet d'urbanisme, mais aussi par la mise en œuvred'initiatives nouvelles et de projets d'avenir.Nous vous proposons ici de revenir sur les momentsclés de l'année passée à travers cette rétrospectiveen images.x PrintempsL'esplanadedu châteauanoblieLes derniers aménagementsde l'esplanade du châteause sont achevés en débutd'année, après que leséchafaudages installés pourrestaurer la façade ont étéenlevés. D'inspirationcarolingienne, ce nouveauparvis participe à la miseen valeur de cet élémentcentral du patrimoineannécien.x 6 avrilAnnecy distinguéepar le “Prix énergies citoyennes 2011”Le jury des Prix énergies citoyennes 2011 a récompensé Annecylors d'une cérémonie au palais d'Iéna, à Paris, siège du conseiléconomique social et environnemental, pour la mise en œuvred'une stratégie ambitieuse de développement durable.Une semaine consacréeau développement durablePendant une semaine, projections,conférences-débats, ateliers,animations ont permis de sensibiliser lepublic à l'enjeu du développementdurable, et notamment aux questions demobilité et d'accessibilité, thème decette édition. Le village dudéveloppement durable, installé durantdeux jours place François-de-Menthon,a été le temps fort de cettemanifestation.4x 28 mars au 3 avrilx 8, 9 et 10 avrilPatinage artistique :le SGA, meilleur club françaisLa patinoire Jean-Régis a accueilli lechampionnat de France des clubs depatinage artistique. Le SGA (Sports deglace Annecy), organisateur del'événement, a une nouvelle fois brillé enremportant non seulement le titre depremière division, mais aussi celui dechampion de France des clubs auclassement général.


x 4 aoûtDe nouveaux équipements pour les enfantsau camping municipalUne nouvelle aire de jeux pour enfants et un mini-golf ont étéinaugurés au camping municipal du Belvédère,particulièrement apprécié des familles.x 7 août80 e traversée du lac à la nageLe record d'affluence a été battu lors decette 80 e édition de la traversée du lac à lanage, avec plus de 650 concurrents sur laplus longue distance (2400 mètres) devant unpublic aussi nombreux qu'admiratif.x 6 aoûtFÊTE DU LAC : UNE ÉDITIONREMARQUABLE !Cette année, la fête du lac a attiré quelque 40 000 spectateurspayants... et plus de 100 000 au total installés sur tout le pourtour dulac. L'artificier italien Parente Fireworks, qui avait conçu sonspectacle sur le thème de la “quintessence des éléments” a fait le>bonheur du public et suscité beaucoup d'émotion.x 24 au 31 aoûtAnnecy classicfestival a fait vibrerles mélomanesLa deuxième édition d'Annecyclassic festival a confirmél'engouement du public pour lamusique classique, avec prèsde 6500 festivaliers, soit untaux de remplissage avoisinantles 100 %. Rien d'étonnant :non seulement plusieurspointures internationalesétaient à l'affiche, mais enplus, le prix des concerts étaitparticulièrement attractif.x 25 aoûtCourse des garçons de café :record de participation95 serveuses et serveurs de la région annécienneont concouru à la 17 e édition de la course desgarçons de café d'Annecy, dans une ambianceparticulièrement festive et sous lesencouragements du public.7Rétrospective 2011


Rétrospective2011AnnecyJanvier-Février2012x 5 septembreUne rentrée scolaire marquée parl'augmentation des effectifsCette année, 3722 enfants sont scolarisés dansles écoles maternelles et élémentairespubliques d'Annecy, contre 3611 l'an dernier.Cela représente 53 classes maternelles (dontdeux nouvelles créées en septembre) et 88classes élémentaires. Au total, 300 agentsmunicipaux (l'équivalent de 206 temps-plein)participent à l'éducation de nos enfants : Atsem,agents d'entretien, animateurs, gardiens, agentsde restauration...x 22 septembreAnnecy court...pour handisportCette année, plus de5000 personnes ont courupour le Handisportannécien, organisateur dela 22 e édition de cettebelle manifestation desolidarité au parc dessports. Les 26 035kilomètres parcourus onten effet été transformésen subventions de la partdes partenaires du club,afin d'acheter deséquipements sportifsadaptés.x 28 septembrex 17 et 18 septembreÀ la découverte de notre riche patrimoineLes Journées européennes du patrimoine sont chaque année l'occasion dedécouvrir l'histoire de notre patrimoine architectural, du Palais de l'Ile aupalais de justice, en passant par la Maison Gallo et le château. Animations,conférences, expositions et autres projections ont attiré en 2011 un publicnombreux. Pour la deuxième année consécutive, des efforts importantsavaient été réalisés pour proposer des visites spécifiquement dédiées auxpersonnes en situation de handicap.>CRÉATION DE L'OFFICEDE TOURISME UNIQUE DU TOURDU LACUne structure unique de promotion du tourisme au bord du lacd'Annecy a officiellement vu le jour. Elle réunit trois entitésjusque-là distinctes : les offices de tourisme de l'agglomérationd'Annecy, de la rive gauche du lac et de la rive plein soleil.Avec un budget de 2 millions d'euros, elle assure la promotion denotre destination. Le tourisme génère sur notre territoire près de300 millions d'euros de recettes et fait travailler directement4500 personnes.x Du 30 septembre au 2 octobre8Le monde de la glisseau rendez-vousLa deuxième édition de l'International freeskifestival (IF3) a réuni des milliers de visiteursvenus assister aux avant-premières européennesde films de freeski. Les stars de la disciplineétaient également au rendez-vous, pour le plusgrand plaisir de leurs fans.


x 1 er octobre100 e spectacle à l'ArcadiumDepuis son inauguration en mars 2009, l'Arcadium a déjà enregistréquelque 125 000 entrées et reçu plus de 100 spectacles. Joan Baez, la reinede la musique folk, était la 100 e artiste à se produire dans cette salle quinous promet à nouveau une saison 2012 de grande qualité avec de grandsnoms de la scène nationale et internationale.x 6 octobrePREMIÈRE PIERREDU PÔLE D'ÉCHANGESMULTIMODALAprès la première pierre posée voilàquelques mois, les travaux de la gare sepoursuivent. D'ici un an, la gare et sesabords seront entièrement rénovés.Transformée en pôle d'échangesmultimodal, la gare accueillera denouveaux services et les espacespublics qui la jouxtent serontégalement réaménagés pour donnerune nouvelle image à ce quartier. Autotal, près de 12 millions d'euros sontconsacrés par les différents partenairesdu projet à la création de ce pôled'échanges.x 10 et 11 octobreUn forum pour bien vieillirConférences, ateliers, animations, défilés ont marqué le forum desseniors, qui a permis aux seniors et à leurs familles de glaner denombreuses informations pratiques.x 12 octobreForum du recrutement : 600 contrat signésPas moins de 2 300 personnes en recherche d'emploi ont participéau forum du recrutement organisé par la Ville d'Annecy et Pôleemploi au boulodrome. Plus de 120 entreprises privées et publiquesétaient au rendez-vous pour proposer des centaines de postes. Lajournée s'est d'ailleurs concrétisée par la signaturede 600 contrats de travail en CDD ou CDI.x 15 octobreLes 30 ans de BonlieuBonlieu Scène nationale nous a éblouis pour fêter ses 30 ans : uneprogrammation exceptionnelle, mais surtout un spectacle gratuit offert à tous.Le mobile humain animé installé dans le square des Martyrs-de-la-Déportationa séduit les spectateurs qui se souviendront également longtemps des structuresgonflables et colorées posées comme des bougies sur le bâtimentet sur le Pâquier.9Rétrospective 2011


Rétrospective2011AnnecyJanvier-Février2012x 18 octobrex Du printemps à l'automnex Octobre-novembreLes rendez-vous incontournablesMalgré la pluie, le retour des alpages a attiré des dizainesde milliers de visiteurs début octobre. Les autresrendez-vous traditionnels (fête de la pomme et du miel,fête du caïon) de cette période ont également charmé lespromeneurs par leur convivialité et leur authenticité.Santé publique : formation gratuiteà l'utilisation d'un défibrillateurPas moins de 250 personnes ont profité de la journée deformation gratuite organisée par la Ville d'Annecy et leLion's club Annecy Lac, en partenariat avec le Centrehospitalier de la région d'Annecy. L'objectif : apprendre àréagir lorsque l'on est confronté à une personne en arrêtcardiaque et utiliser un défibrillateur.>x 5 novembretransats... et, d'ici quelques mois, des parfums distilléspar le jardin des roses.AMÉNAGEMENT DEL'ESPLANADE PAUL-GRIMAULTAprès plusieurs mois de travaux et un investissementde 1,3 million d'euros, l'esplanade Paul-Grimault estdésormais accessible au public, qui peut profiter desLa place Annapurna réaménagéeLe réaménagement de la place Annapurna et de ses abords compte parmi lesgros chantiers menés par la Ville en 2011. Après avoir ouvert le centrecommercial sur le quartier, revu les espaces piétonniers, le parking, l'éclairageet le fleurissement, ces travaux se poursuivront cette année par leréaménagement du parking nord du centre commercial.x Fin novembre10Pavage de la vieille-ville : la premièretranche achevéeLa première tranche de travaux de réfection du pavage de lavieille-ville s'est achevée en fin d'année, avec la réfection de larue de la République, à la suite de la place Sainte-Claire. L'anprochain, la deuxième tranche concernera la rue Sainte-Claire.


x DécembreUN SPECTACLE MAGIQUESUR LA FAÇADE DEL'HÔTEL DE VILLEPour la deuxième année consécutive, la projectiond'un spectacle son et lumière sur la façade de l'hôtelde ville était l'attraction principale parmi lesilluminations et décorations de Noël. Chaque soir dès17 h, des centaines de personnes se sont laissécharmer par la magie de ce spectacle.x 6 décembreFoire de la Saint-AndréDes centaines de stands répartis dans toute la vieille-ville et sur lePâquier, des dizaines de milliers d'acheteurs venus faire des affairesou simplement profiter de l'ambiance chaleureuse de ce rendez-vousancestral... La foire de Saint-André fait toujours recette, même quandla météo n'y met pas du sien !x Tout au long de l’annéeLe maire et les élus à votre écouteEn plus de réunions publiques thématiques, Jean-Luc Rigaut etles membres du conseil municipal ont tenu cette année plusieursréunions publiques dans les différents quartiers de la ville, pourécouter les préoccupations des riverains et leur présenter lesprojets en cours ou à venir. Chacune de ces réunions a étéprécédée par une rencontre du conseil de dialogue de chaquequartier et une visite sur le terrain.x 9 décembreNotre-Dame mise en lumièreAprès avoir conduit la rénovation de l'église Notre-Dame, en consacrant prèsde 2,8 millions d'euros à des travaux qui se sont déroulés entre 2007 et 2009, laVille d'Annecy apporte la “touche finale” avec la mise en lumière de l'édifice,mais également celle de l'ancienne mairie qui jouxte l'église (lire page 31).x DécembreNoël des Alpes :une édition trèsréussieDu 26 novembre au1 er janvier, la féerie deNoël et des fêtes de find'année a gagné les ruesd'Annecy. Trois marchés de Noël, des concerts, spectacles,expositions et de nombreuses animations ont permis aux petits commeaux grands de s'évader.11Rétrospective 2011


ZoomAnnecyJanvier-Février2012Annecy, élue Ville des Alpes 2012L’EAU, LE CLIMAT ETL’IDENTITÉ ALPINEParticulièrement attachée à son cadre naturel et tout aussiactive en matière de protection de l'environnement, notre villea été choisie pour être "Ville des Alpes de l'année 2012".Un titre qui récompense les actions menées, mais qui permetaussi d'aller encore plus loin dans cet engagement,à travers toute une série d'initiatives fédératrices.12Depuis plus de trente ans, le juryréunissant des représentantsde la Communauté de travaildes villes des Alpes, de laCommission internationalepour la protection des Alpes (Cipra) et dePro Vita Alpina* met en lumière, annéeaprès année, les villes qui s'engagent dansune ”démarche politique durable”. Toutessituées sur le territoire de la Conventionalpine (lire encadré), les lauréates se voientainsi “récompensées” pour les actionsqu'elles mènent en matière de développementdurable, en particulier au niveau dela gestion de l'eau et des énergies, maisaussi soutenues pour en développer denouvelles. Après Gap en 2002 et Chambéryen 2006, c'est à nouveau une ville françaisequi a été choisie : Annecy. Toutes lesinitiatives qui ont été menées depuis desdécennies pour protéger et gérer la réserved'eau naturelle que constitue notre lac,reconnu comme l'un des plus purs d'Europe,ont permis à Annecy de se voir décerner letitre de ”Ville des Alpes de l'année 2012”.Des initiatives auxquelles il convient d'ajouterles actions entreprises pour augmenterl'efficience énergétique, améliorer le bilancarbone, organiser la gestion des déchets,favoriser la biodiversité urbaine… ou encoreobtenir le label ”art et d'histoire”, décerné àl'agglomération annécienne.Accélérateur de développementÀ la fois récompense et accélérateur dedéveloppement, le titre de ”Ville des Alpesde l'année” permet aujourd'hui à Annecyde renforcer sa politique environnementale,ainsi que le caractère durable du développementde son patrimoine culturel. Enentrant dans le réseau des ” Villes des Alpesde l'année”, Annecy consolide aussi lesliens et collaborations qu'elle a pu instaureravec les autres villes lauréates, et plus largementavec celles de l'Arc alpin, voire deplus loin encore. Plus concrètement, 2012verra notamment la construction d'une centralebiomasse qui devrait chauffer 20 % deslogements d'ici 2014 et la mise en œuvre deson Plan climat. Cette année encore, l'équipementdédié à l'enfance qui accueillera uneécole, une crèche et un centre de loisirs surl'écoquartier Vallin-Fier sortira de terre. Enfin,sur un plus large périmètre, celui du lac, il seraaussi question d'une nouvelle réglementationde la pêche, de la poursuite de la restaurationdes roselières, de la limitation des utilisationsbruyantes du lac ou encore du développementde la motorisation électrique.


ZoomAnnecyJanvier-Février2012I AU PROGRAMMEEnfin, pour tous les Annéciens qui lesouhaitent, de multiples rendez-vousdédiés à cette année alpine sontproposés dès ce mois de janvier.Quelques éléments de programme :À SAVOIRUne pléiade de rendez-vousouverts à tousAccessible et ouvert à tous, un vaste programmed'animations permettra de fairevivre ce titre tout au long de l'année. Événementsdédiés, rendez-vous annéciens ouencore manifestations nationales et européennes…tous ces temps forts porterontles couleurs du titre "Ville des Alpes de l'année2012". Ainsi, l'identité alpine marqueranotamment la semaine du développementdurable (du 26 mars au 1 er avril), la semainede la mobilité (automne) ainsi que lesjournées européennes du patrimoine(15 et 16 septembre), ou encore la fêtede la science (octobre). Plus familiersdes habitants du bassin annécien, lesanimations des rendez-vous aux jardins(printemps), la grimpée du Laudon(1 er mai), le challenge inter-école éco-vélo(juin), le festival du fleurissement (été), lafête du lac (4 août), lac en partage (automne)ou encore Noël des Alpes s'inscriront pleinementdans cette démarche inédite. x*Association pour la promotion du développement culturel,social, écologique et économique dans les Alpes.Qu'est-ce que la Convention alpine ?La Convention alpine est un traité territorialisé de droit international dont l'objectif est à la foisla sauvegarde de l'écosystème naturel et la promotion du développement de la chaîne alpine.Elle concerne l'Union européenne et huit états (l'Allemagne, l'Autriche, la France, l'Italie, leLiechtenstein, Monaco, la Suisse et la Slovénie). Composée d'une convention cadre, deprotocoles et de déclarations, elle est entrée en vigueur en 1995, réaffirmant la particularité del'espace alpin ainsi que ses spécificités qui transcendent les frontières nationales et qui, parconséquent, requièrent une action internationale.• Annecy +3°C, un concours photo sur lethème du changement climatique(de janvier à juin)• Un grand rassemblement d'une centainede sonneurs de cors des Alpes sur lePâquier (samedi 25 août)• Les mardis du climat (cycle de projectionsde films suivis de débats, salle Yvette-Martinet : les 7 février, 20 mars, 5 juin,16 octobre, 11 décembre)• Histoires d'eaux (cycle de conférencesanimé par le service des archivesmunicipales, salle Yvette-Martinet :les 22 février, 18 avril, 17 octobreet 5 décembre)• Les ”rand'eau de l'agglo” pour devenir”ambassadeur de l'eau” et découvrir toutle circuit naturel et domestique : del'usine de traitement à son retour dansle milieu naturel (sur inscription au CCSTILa Turbine : les 22 mars, 16 mai,15 septembre, 10 octobre et 15 novembre)• La projection-débat avec l'associationAsters le 22 mai à 19 h salle Yvette-Martinet (Des gypaètes et des hommes,de Mathieu Le Lay)• Les expositions Sur les traces de l'eau(La Turbine, Cran-Gevrier, toute l'année),Paysages sans transition (à la galeriede l'Îlot S du Conseil d'architectured'urbanisme et de l'environnement deHaute-Savoie, à partir du 1 er février),Paysages en vues Paysages en vie...proposée par le Conseil généraldu 2 au 24 février dans le hall de l'hôtel deville et l'exposition sur la reconquête dulac par l'homme, dans le hall de l'hôtelde ville, à partir du 22 mars• Les conférences Regards historiques,données par les sociétés savantesd'Annecy (les 4 avril, 11 juin et 9 octobre)• Un grand concert de clôture réunissantplus de 400 choristes et enfants sur lascène de l'Arcadium (8 décembre)13


A la une du moisAnnecyJanvier-Février2012Budget 2012UN BUDGETAMBITIEUX ET MAÎTRISÉLundi 12 décembre dernier, le conseil municipal a voté le budgetprimitif de l'année 2012, qui s'équilibre à hauteurde 120 millions d'euros, dont 39 millions d'euros pourl'investissement et 81 millions d'euros pour le fonctionnement.Après le débat d'orientationbudgétaire, qui s'est tenu le 7novembre 2011 et a permisd'établir les grandes lignes dubudget de la Ville, le vote dubudget primitif par le conseil municipal, le 12décembre, a confirmé la poursuite d'une politiquevolontariste d'équipement et de maintenancedu patrimoine de la Ville. Cette politiqueest marquée par une augmentation de45 % des opérations et enveloppes d'investissement.Peu endettée, la Ville d'Annecy prévoitde financer ce haut niveau d'investissementpar l'autofinancement grâce à sesrecettes propres et pour le solde en faisantappel à l'emprunt. Pour autant, dans uncontexte marqué par la baisse des dotationsde l'État aux collectivité territoriales, la Villed'Annecy a voté un budget de raison, mar-quant la volonté de maîtriser les dépenses degestion courante et les frais de personnel.La section de fonctionnementLes dépenses de personnel représentent60 % des dépenses réelles de fonctionnement.En effet, la plupart des services publicsportés par la Ville nécessitent des ressourceshumaines spécialisées : crèches, vie scolaireet périscolaire, restauration scolaire, propreté,espaces verts, animations sportives, social...Elles font l'objet d'une vigilance particulièrequi se traduit par la stabilisation des effectifs.L'augmentation de 2,4 % est principalementle fait de mesures réglementaires et statutaires(évolution de carrière), le point d'indicede la fonction publique territoriale, servant debase dans le calcul des salaires, étant cetteannée encore gelé. D'autre part, les engage-ments de la Ville pour les emplois d'insertion,notamment à travers les crédits jeunes duContrat local de sécurité et de prévention de ladélinquance, ainsi que les prestations verséespour le périscolaire représentent 0,4 % del'augmentation des dépenses de personnel etparticipent également à expliquer cetteévolution.Les subventions en haussede 3,5 %Les dépenses de gestion, en hausse de 2,8 %,ont été resserrées pour absorber la très forteaugmentation des prix de l'énergie (essence,gasoil, gaz, électricité) déjà annoncée à+ 6,6 %. Ainsi, hors fluides, les dépenses degestion n'augmenteront pas en 2012. Malgréles contraintes budgétaires, les subventionsaux associations continuent de croître de3,5 %, ce qui représente 220 000 € de plusalloués au secteur associatif. La moitié de cetteaugmentation concerne le secteur social. Lesassociations œuvrant dans les domaines del'enfance, du scolaire, de la jeunesse, de la cultureou du sport se voient allouer des subventionsdont la variation peut aller jusqu'à + 3 %.14


A la une du moisAnnecyJanvier-Février2012Les frais financiers poursuivent leur diminution,bénéficiant des taux très faibles et de lapolitique de désendettement qui libère descrédits pour l'autofinancement.Enfin, les dépenses exceptionnelles diminuentde 43 %. En 2012, elles sont uniquementconstituées de subventions pour le logementsocial. En revanche, les “atténuations deproduits” augmentent très nettement. Cesdépenses correspondent à la participation dela Ville d'Annecy à la “péréquation horizontale”,qui consiste à réduire les écarts derichesse, et donc les inégalités, entre les différentescollectivités territoriales en attribuantaux collectivités défavorisées une partie desressources des collectivités plus “riches”.Dotations de l'État en baisseComme évoqué plus haut, les dotations etparticipations de l'État diminuent de 1,9 %, cequi représente pour Annecy une perte sèchede 345 000 €.Les produits d'exploitation des servicesconnaissent une évolution favorable de+ 5,5 %, passant de 12,1 à 12,8 millionsd'euros. C'est le fruit des évolutions tarifaireset des loyers, mais surtout de l'augmentationdes activités et des services rendus auxcitoyens, ainsi que des nouvelles conventions(avec l'ETG par exemple).Quant aux recettes provenant des impôtslocaux, qui représentent le tiers du total desrecettes de la Ville, elles devraient rapporter2 % de plus cette année, par le seul effet del'évolution des bases. Rappelons que les tauxd'imposition n'ont pas augmenté depuis9 ans dans notre ville dont la politique d'abattementsur la taxe d'habitation est particulièrementfavorable aux Annéciens, comme l'amontré la comparaison entre les communesde l'agglomération.La section de fonctionnement permet dedégager près de 6 millions d'euros d'autofinancement(en hausse de 4 %).La section d'investissementAvec 38,7 millions d'euros de dépensesd'investissements, en hausse de 45 % parFONCTIONNEMENTINVESTISSEMENT75,5 M€38,7 M€LES GRANDES MASSES DU BUDGET PRIMITIF 2012DÉPENSESDépensesde personnel42,8 M€Dépensesde gestion18,7 M€Subventions 6,5 M€Autres charges 6,8 M€Intérêts de la dette 0,7 M€Autofinancement 5,9 M€Acquisitions et travaux25,2 M€Subventions d'équipement versées 1,4 M€Amortissement de la dette 2,1 M€Gestion financière10 M€rapport au budget 2011, le budget 2012traduit la forte ambition de la Ville. Lesdépenses d'équipement brut, établies à25 millions d'euros, sont en augmentation de59 %. Cela s'explique notamment par la miseen œuvre de projets importants initiés depuisplusieurs années et qui rentrent en phase deconcrétisation : école-crèche Vallin-Fier,centre horticole, archives municipales (lirepage suivante). En parallèle de ces grandesopérations, la Ville continue de rénover etd'entretenir son patrimoine.RECETTESFiscalité directe et indirecte47,5 M€Dotations et participations17,7 M€Produits d'exploitation12,8 M€Autres produits 3,4 M€Autofinancement 5,9 M€Subventions d'équipement reçues 3,6 M€Gestion financière 9,6 M€Amortissement de la dette 9,6 M€Gestion financière10 M€Chiffres en millions d’eurosLes acquisitions foncières sont en hausse de34 % avec un budget de 2 275 000 € cetteannée contre 1,7 million d'euros en 2011. Lessubventions au logement social augmententquant à elle de 17 % pour s'établir à plus de1,2 million d'euros cette année contre un peuplus d'un million l'an dernier.Enfin, un effort particulier sera porté surl'accessibilité de la ville, avec une hausse dubudget de 35 % entre 2011 et 2012, dont prèsde 600 000 € pour les bâtiments et 230 000 €pour la voirie et les espaces publics. x81,4 M€32,7 M€15


A la une du moisAnnecyJanvier-Février2012L'école-crèchecentredeloisirs deVallin-FierÉquipementLES PRINCIPAUX INVESTISSEMENTSLes 25 millions d'euros de dépenses d'équipement votéspar le conseil municipal pour le budget prévisionnel 2012 vontpermettre d'assurer la maintenance du patrimoine communalet de réaliser les nouveaux projets. Voici les principales opérationsprévues cette année :16Construction de l'école-crèchecentrede loisirs de Vallin-Fier :Cet équipement entièrement dédié à l'enfanceconstituera la pierre angulaire de l'écoquartierVallin-Fier. Il accueillera à la fois une crèche, uneécole et un centre de loisirs, afin de proposeraux familles du quartier une véritable continuitéet de faciliter l'intégration des enfantsà l'école. Ce bâtiment sera exemplaire surle plan énergétique et environnemental.Passif, il devrait en effet respecter les normesdraconiennes du label suisse Minergie-P, avecdes consommations proches de 0... et il s'agirade la première école française aussi économe.Investissement en 2012 : 6,45 millions €Acquisition des futurs locaux desarchives municipales à GalbertActuellement installées dans des locauxvétustes au quatrième étage de l'hôtel de ville,les archives municipales manquent de place etsont difficiles d'accès. C'est pourquoi la Ville adécidé de les relocaliser à Galbert, au sous-solet au rez-de-chaussée d'un immeuble en coursde construction au 3, rue du 27 e BCA. Ces nouveauxlocaux permettront notamment d'offrirun meilleur accueil au public et d'organiser desexpositions.Investissement en 2012 : 2,1 millions €Centre de production horticoleImplanté sur la zone de Vovray en lieu et placedes anciens abattoirs, le futur centre de productionhorticole répondra à des exigences environnementalesfortes. Il accueillera les serresmunicipales, dans un bâtiment de 5700 m 2chauffé au bois, doté de panneaux solaires etd'un système de récupération des eaux depluie. En complément, un bâtiment de 2300 m 2sera destiné aux locaux administratifs dela direction des espaces verts et à plusieursateliers (serrurerie, réparation, magasin, mécaniquehorticole). À l'extérieur, les 26000 m 2 deterrain seront consacrés à la culture en pleineterre.Investissement en 2012 : 1,7 million €Acquisition des futurs locaux ducentre médico-social de GalbertLe centre médico-social des Romains, actuellementlocalisé dans des bâtiments préfabriquéssitués chemin des Fins, sur le périmètre del'écoquartier Vallin-Fier, s'implantera à Galbert.Pour cela, la Ville d'Annecy va acquérir 595 m 2de locaux au rez-de-chaussée d'un immeubledont la construction doit débuter ce mois-ci, au1, rue du 27E BCA (avec une autre entrée rueAndré-Fumex).Investissement en 2012 : 1,16 million €Création d'un terrain de footballsynthétique au Parc des sportsPour permettre au Annecy Football Club dejouer dans de meilleures conditions (conditionsqui se sont dégradées depuis l'accueil parAnnecy des matchs de l'ETG), la Ville va créerun terrain synthétique à la place d'un terrainen herbe. Homologué au niveau 4, celui-cipermettra d'accueillir des matchs du plus hautniveau régional (division d'honneur). Coûteux,cet investissement aura en revanche l'avantaged'être très économe en termes d'entretien.Investissement en 2012 : 700 000 €I A RETENIRParmi les autres dépensesd'équipement programméesen 2012 :• Le réaménagement de l'avenue deChevêne et du carrefour Gide-Chevêne(750 000 €)• La poursuite du pavage de la vieille-ville(422 000 €)• La réfection du chemin de Proupeine(328 000 €)• L'aménagement d'une salle de convivialitéau 113 boulevard du Fier (300 000 €)• Les travaux de rénovation des églisesSaint-Maurice (300 000 €)et Notre-Dame (150 000 €)• La liaison entre l'esplanadePaul-Grimault et les rues Sommeilleret Carnot (260 000 €)• Les travaux d'accessibilité et derénovation de Bonlieu (250 000 €)• La participation de la Ville àl'aménagement du pôle multimodalde la gare (182 000 €)• La rénovation de l'éclairagede la rocade (150 000 €)• Les travaux d'aménagement des bergesdu Thiou (116 000 €)• La rénovation du square de l'Evêché(100 000 €)...


Vie des quartiersAnnecyJanvier-Février2012Antennes relaisLA VILLE S’ENGAGE ENTOUTE TRANSPARENCERÉUNION PUBLIQUEParc des sports - Fier :écoquartier et stationnementau cœur des échangesJeudi 15 décembre, Jean-Luc Rigaut a tenu uneréunion publique aux tennis couverts du boulevarddu Fier, à l'issue d'une réunion du conseil dedialogue du quartier et d'une journée sur le terrain,à la rencontre des acteurs locaux.L'avancement du projet de l'écoquartier Vallin-Fiera été présenté aux habitants présents qui ontensuite posé au maire leurs questions. Les matchsde l'ETG ont été au cœur des débats, et plusprécisément les problèmes de stationnementcausés par l'affluence de spectateurs. Jean-LucRigaut et son adjoint aux sports François Scaviniont évoqué les discussions en cours entre le club etles entreprises Carrefour et Adixen, visant à mettreà disposition leurs parkings les jours de match.Mardi 13 décembre, une réunion publique a permis de présenteraux habitants intéressés par ce dossier les engagements pris parla Ville pour assurer la protection la plus efficace contre les ondesélectromagnétiques.La Ville d'Annecy s'est engagée fermementdans une logique de préventiondes risques liés aux ondes électromagnétiques.Pour cela, elle a mis enœuvre un accord avec les opérateursde téléphonie mobile leur permettant d'utilisercertains bâtiments municipaux pour y installerleurs antennes-relais, afin d'éviter des installationschez des particuliers, sans aucun contrôlede ces installations. Mardi 13 décembre, la Villed'Annecy organisait à la salle Yvette-Martinetune réunion publique sur ce thème. Le présidentdu Criirem (Centre de recherches et d'informationindépendantes sur les rayonnements électromagnétiques),le biophysicien Pierre Le Ruz,animait cette réunion aux côtés de Thierry Billet,maire-adjoint chargé de l'environnement. LeCriirem est en effet l'organisme indépendant quia été retenu pour effectuer des mesures contradictoiresà celles des opérateurs sur les sitesretenus.Maîtriser les implantationsDevant une assistance nombreuse, Thierry Billet aexpliqué l'objectif de la Ville : un niveau d'émissionstrès bas, autour d'un volt par mètre, et unemaîtrise des lieux d'implantation des antennes.Ainsi, une cartographie des lieux d'implantation aété établie. Bien entendu, les écoles, crèches etmaisons de retraite ont été exclues. Toujours dansun souci de transparence, les résultats des mesureseffectuées seront rendus accessibles sur le siteinternet de la Ville. Cette politique permet d'assurerla protection la plus efficace contre les ondes électromagnétiquesdans un contexte réglementaire etjudiciaire défavorable aux collectivités territoriales.Compte-tenu de la croissance de 15 % par an despuissances nécessaires aux nouvelles utilisationsde la téléphonie mobile, la Ville a tenu à prendre àbras le corps l'enjeu de santé publique que constituece dossier. Rappelons que la limitation del'usage des téléphones portables pour les enfantsest la meilleure protection qui soit.xINAUGURATIONUn nouveau squareplace des RomainsMercredi 30 novembre, un nouveau square a étéinauguré à l'angle de la place des Romains et del'avenue des Îles. Cet espace public d'unesuperficie de 700 m 2 , créé sur un site jusque-làdélaissé, fait référence à la Rome antique. Il est eneffet implanté sur l'emplacement d'un ancienthéâtre romain. Ce square est composé de deuxespaces en demi-cercle, l'une accueillant une zonede détente, avec six fauteuils, l'autre une aire dejeux avec une balançoire et un tourniquet. Le coûtdes travaux s'est élevé à 160 000 €. Gageons quedès les beaux jours, les habitants du quartierdevraient apprécier de se détendre dans ce lieu deconvivialité, dont la végétation est à consonanceméditerranéenne (cyprès, vigne...).I QUARTIER DES ROMAINSLe maire à votre rencontre mardi 7 févrierAprès Novel-teppes, Mandallaz-Prairie-Vovray et Parc des sports-Fier cet automne, mardi 7 février, lemaire invite les habitants du quartier des Romains à la réunion publique qui se déroulera à 20 h augymnase des Romains (rue Charles-Marteaux). Cette réunion permettra d'échanger sur l'avenir duquartier et de la ville, mais aussi d'évoquer vos préoccupations quotidiennes. Elle se tiendra à l'issued'une réunion de conseil de dialogue et d'une journée sur le terrain dans le quartier au cours delaquelle le maire ira à la rencontre des différents acteurs (habitants, commerçants, bailleurs sociaux,agents municipaux, responsables associatifs, directeurs et directrices des écoles).17


Qualité de villeAnnecyJanvier-Février2012Plan climat énergie territorialLA CONSULTATION SE POURSUIT !Le projet de plan climat énergie territorial a été approuvé par leconseil municipal en décembre. Ce document, par lequel la Villed'Annecy s'engage à mettre en œuvre une quarantaine d'actionsafin de lutter contre le changement climatique et à s'y adapter,est consultable jusqu'à la mi-mars. Chacun peut y apporter sacontribution, ses commentaires, ses idées... avant qu'il soitdéfinitivement adopté par la municipalité.18Le conseil municipal du 12 décembrea approuvé le projet de plan climaténergie territorial. Ce document, quirecense toutes les actions qui sont ouseront mises en œuvre pour diminuer lesémissions de gaz à effet de serre et luttercontre le dérèglement climatique, fait l'objetd'une consultation publique jusqu'à lami-mars. Disponible sur le site internet dela Ville (www.annecy.fr, dans la rubriqueEnvironnement / plan climat), il est égalementconsultable à l'hôtel de ville (direction del'urbanisme). Que vous ayez ou non participéà la concertation initiale, vous pouvez apportervos commentaires, vos remarques et pourquoipas proposer de nouvelles idées. Toutesles pistes de réflexion enrichiront le livre blancde la concertation. Chaque Annécien seraappelé, s'il le souhaite, après l'approbationdéfinitive du Plan climat, à s'engager personnellementpour réduire ses émissions de gaz àeffet de serre de 20 % d'ici 2020, aux côtés dela Ville et de toutes les institutions qui vou-dront bien s'impliquer elles-aussi dans cettedémarche indispensable.Le programme d'actionsLe plan climat prévoit la mise en œuvre de39 actions réparties en neuf thématiques : lamairie et les services municipaux, les énergiesrenouvelables, l'urbanisme et l'aménagement,les déplacements et la mobilité douce,l'adaptation au changement climatique, laréhabilitation énergétique des bâtiments,la consommation durable, les financements etla gouvernance. Certaines actions listées seconcrétisent d’ores et déjà, comme l'améliorationde la performance énergétique des bâtimentsmunicipaux et de l'éclairage public, laréduction de l'empreinte écologique desachats publics, l'introduction de produits biologiques,locaux et de saison dans larestauration collective ou encore la sensibilisationdes agents. La Ville d'Annecy s'est eneffet engagée à faire preuve d'exemplaritéet a déjà entamé sa transition énergétique.Parmi les autres actionsVoici quelques exemples d'actions prévuespar le plan climat :• Étudier les potentiels d'énergies renouvelablessur le territoire : solaire, micro hydroélectricité, bois...• Expérimenter de nouvelles façons deconstruire ou d'habiter (logements modulables,immeubles avec espaces communspartagés : buanderie, chambre d'amis). Unepremière expérimentation de ce type estprévue sur l'écoquartier Vallin-Fier où un lotd'une dizaine de logements est réservé à unprojet de coopérative de construction.• Créer un ”pack mobilité douce” à destinationdes touristes (incluant le parking, les transportsen commun et la location de vélos).• Garantir un service de santé de proximitépour les personnes les plus fragiles (pourlimiter leur fragilité face aux conséquencesdu changement climatique : canicule,pollution...).• Développer la présence de la nature en ville.• Mettre en œuvre un programme d'intérêtgénéral visant à réhabiliter le parc immobilierle plus énergivore (en accompagnant et ensubventionnant ces opérations).• Développer les jardins potagers en ville(en mettant à disposition les terrains temporairementdélaissés par exemple).• Créer une activité maraîchère de proximitéà Annecy.x


Qualité de villeAnnecyJanvier-Février2012I LE PROFIL CLIMAT DE NOTRE TERRITOIREAfin de comptabiliser l'impact environnemental et les émissionsde gaz à effet de serre engendrées par les activités et les déplacementssur son territoire, la Ville d'Annecy a réalisé son ”profil climat”.Celui-ci a permis de constater que le territoire annécien consomme annuellement130 000 tonnes équivalent pétrole imputables pour 40 % aux bâtiments résidentiels,à 23 % aux bâtiments tertiaires et à 29 % à tous les types de mobilité (quotidienne,exceptionnelle et liée aux transports de marchandises). Les activités sur le territoiresont à l'origine de l'émission de 305 000 tonnes équivalent CO 2 : 39 % dus au résidentiel,25 % au tertiaire, 27 % à la mobilité des personnes et des marchandises et10 % à l'industrie. Cet état des lieux des consommations d'énergie et des émissionsde gaz à effet de serre produites par le territoire d'Annecy sera mis à jour tous lescinq ans, afin de suivre leur évolution et le résultat des actions et moyens mis enœuvre pour faire baisser l'empreinte carbone de notre territoire.xRépartition des émissions de gaz à effet de serre par secteurTransport demarchandises12 %Industrie7 %Mobilitéexceptionnelle15 %Déchets2 %Mobilitéquotidienne8 %Bâtiment-résidentiel39 %Bâtiment-tertiaire17 %ÉLABORATION DU PLAN CLIMATLe calendrierL'élaboration du plan climat a nécessité prèsde deux ans de travail, d'études, de concertation,de rédaction.Rappel du calendrier :• Septembre 2010 à janvier 2011 : élaborationdu Profil climat du territoire (lire encadré),• Février à mars 2011 : concertation ”technique”avec les professionnels, associations,institutions et acteurs socio-économiques (plusde 200 propositions, regroupées en unecinquantaine d'actions concrètes, émanent deces réunions et ateliers thématiques),• Mai 2011 : concertation ”grand public” au coursde deux soirées thématiques,• Juin à novembre 2011 : élaboration du livre blanccompilant les propositions issues de laconcertation technique et de la concertationavec les habitants, rédaction du programmed'actions,• 12 décembre 2011 : approbation du projet de planclimat par le conseil municipal,• Mi-janvier à mi-mars 2012 : présentation dudocument et consultation du grand public,• Printemps 2012 : intégration des différentesremarques puis approbation définitive du planclimat par le conseil municipal avant sa miseen œuvre effective.19


EnvironnementAnnecyJanvier-Février2012Ordures ménagèresUNE COLLECTE PLUS RESPECTUEUSEDE L'ENVIRONNEMENTEn diminuant de 25 % les déchetsdestinés à l'incinération, nous avonscontribué ensemble à la protectionde notre environnement. Pour allerplus loin, la collecte des orduresménagères va être optimisée afind'en diminuer le coût et de limiterles nuisances qu'elle génère.Ce service public passera 4 foispar semaine au lieu de 6,à compter du 5 mars.20Depuis la mise en service de la collectesélective des ordures ménagères surnotre agglomération, en 2003, levolume de déchets collectés dans lesbacs gris et destinés à l'incinération adiminué de près de 25 %. Cette diminution conséquentedu volume collecté permet aujourd'hui dediminuer la fréquence de ramassage de ces bacsà Annecy, comme c'est déjà le cas dans les autrescommunes de l'agglo. En effet, une étude réaliséel'an dernier par un bureau d'étude spécialisé amontré que les bacs gris n'étaient pas sortis àchaque collecte et que la plupart d'entre euxn'étaient pas pleins.Ce changement, décidé dans une logique d'optimisationet de rationalisation des moyens mis enœuvre pour réaliser ce service public, permettrad'économiser 28 600 km aux bennes à orduresménagères, ce qui représente près de 10 % del'ensemble des kilomètres parcourus sur tout leterritoire de l'agglomération et 23 000 € de transport.Une économie non négligeable dans unepériode où les coûts de transport ont tendance àflamber : ils ont connu une augmentation de 26 %en deux ans.Ces économies d'énergie permettront de fait dediminuer les émissions de gaz à effet de serre généréespar ce service. Mais surtout, la diminution de lafréquence de collecte participera à diminuer lesnuisances sonores générées. Fini les réveils matinauxle samedi au son des poubelles vidées !À partir du 5 mars, les bacs gris seront ramassés les lundi,mercredi et vendredi et les bacs jaunes le jeudi (et non plusle mercredi), sur 90 % du territoire communal.Deux exceptions : la vieille-villeet les impassesCe changement de la fréquence de passage desagents du service déchets, qui concernera donc90 % de la population annécienne, est marqué pardeux exceptions : les impasses et la vieille-ville.Dans les impasses (assez peu nombreuses àAnnecy), les bacs gris seront désormais collectésuniquement le mardi et les bacs jaunes le mercredi.En raison des spécificités de la vieille-ville, cesecteur ne connaîtra pas de nouveauté pourl'instant. En effet, une étude est actuellement encours pour une réorganisation en profondeur dela collecte en vieille-ville.xen savoir +>04 50 33 02 12I À SAVOIRQuelques chiffres• En 2010, le coût de la gestiondes déchets s'est élevé à près de12,5 millions d'euros (contre prèsde 11 millions d'euros en 2005).• Sur l'agglo, 40 000 tonnes dedéchets sont incinérées chaqueannée (contre 53 000 tonnes en2002, soit près de 25 % de moins)Comment réduireses déchets ?• En apposant la mention “stoppub”sur sa boîte aux lettres : onéconomise 35 kg de papier par anpar ménage• En composant ses déchetsorganiques : on économise 40 kgde déchets par an et parpersonne• En buvant l'eau du robinet• En achetant des produits moinsemballés• En donnant les objets inutilesplutôt qu'en les jetant


Rendez-vous... sportifsSportAnnecyJanvier-Février2012Mobilisation pour les maladies lysosomales*24 heures de glisseet de concertsLes 24 et 25 mars, Le Grand-Bornand organise la 5 e édition de Glisse encœur, une manifestation sportive et festive de solidarité. Le concept : desamedi 14 h à dimanche 14 h, 80 équipes s'affrontent en relais pourparcourir la plus grande distance possible sur une piste de descente. L'andernier, 17 254 kilomètres ont ainsi été parcourus, permettant de récolter87 000 € de dons au profit de l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque.Cette année, les recettes seront reversées à l'association Vaincre les maladielysosomales (www.vml-asso.org), qui dispose d'une antenne très active surAnnecy. En parallèle de la compétition (ou du défi sportif... l'esprit decompétition n'étant pas la principale source de motivation des concurrents),plus de 10 concerts gratuits (avec notamment Christophe Maé) et laprésence de personnalités vont animer la station durant ces deux jours. www.glisseencoeur.com* Les maladies lysosomales sont des maladies génétiques rares et gravesBIATHLONLa coupe du monde au Grand-Bornand annulée faute de neigeLundi 5 décembre, les organisateurs de la coupedu monde de biathlon, qui devait se tenir auGrand-Bornand du 15 au 18 décembre, ontannoncé l'annulation de cette épreuve en raisond'un enneigement insuffisant, lors d'uneconférence de presse à l'hôtel de ville d'Annecy.Notre ville s'était en effet associée à la stationdes Aravis pour porter ce dossier et apporter sescompétences en termes d'organisation de grandsévénements... Mais comme l'a précisé Jean-LucRigaut, “la nature en a décidé autrement”.En effet, malgré des chutes de neigeprogrammées quelques jours plus tard, il étaitdevenu impossible de réaliser les préparatifsnécessaires à la tenue d'une telle compétitiondans des conditions optimales. Lesorganisateurs, souhaitant “conserver laconfiance de la fédération internationale en vuede 2013”, où l'organisation d'une autre étapede la Coupe du monde est prévue, ont doncpréféré ne pas “prendre le risqued'hypothéquer leur crédibilité”, commel'expliquait Michel Vion, président dela Fédération française de ski.Souhaitons que la météo ne fasse pasune seconde fois ce mauvais tour en2013.PÉTANQUEInternational jeunesau boulodromeLes 25 et 26 février, le boulodrome duParc des sports accueillera la quatrièmeédition de l'international jeunes depétanque, organisé par le Secteurannécien de pétanque. La compétitionréunira plusieurs centaines de jeunesjoueurs de 6 à 17 ans des catégoriesminimes, cadets et juniors venus detoute la France mais aussi de plusieurspays d'Europe. Du beau jeu enperspective !M.A. VerpaelstRÉCEPTIONLes champions à l'honneurVendredi 25 novembre, Jean-Luc Rigaut et sonadjoint chargé des sports, François Scavini,avaient réuni tous les athlètes annéciensmédaillés aux championnats de France, d'Europeou du monde de leur discipline, ainsi que lesmembres des équipes de France et les sportifsayant représenté la France dans des compétitionsinternationales, à l'occasion d'une réception enleur honneur à l'Impérial Palace. Une soixantainede sportifs avaient répondu présents à cetteinvitation. Parmi eux, Marie Bui (karaté),Elisa Houdry (parapente), Axelle Mollaret (skialpinisme) et Louise Borgnet (ski alpinisme) ontplus particulièrement fait brillé les couleursd'Annecy à l'international en décrochant lamédaille d'or aux championnats du mondedans leur discipline.21


TribuneJanvier-Février 2012Journal d’expressiondes groupes politiquesdu Conseil municipalde la ville d’AnnecyGroupe majoritaire>issu de la liste Jean-Luc RigautDevoir de connaissanceEn fin d’année, tous lesmédias établissent despalmarès, des rétrospectiveset autres temps forts desdouze mois écoulés.Nous aurions volontiers respectécette tradition à laquelle noussommes finalement tous attachés,mais la liste des réalisations del’année 2011 était trop longue.Nous avons fait le choix d’évoquerdeux sujets sur lesquels il noussemble nécessaire de revenir :l’esplanade Paul-Grimault et lemémorial de l’école Saint-François.L’esplanade Paul-GrimaultIl y a quelques semaines, nousavons eu la joie et la fierté d’inaugurercette place qui termine l’opérationCourier.Pour la grande majorité desAnneciens, c’est une réussite. Ilsuffit de voir comment cet espace aété immédiatement adopté, bienque la saison ne soit pas propice aurepos sur les chaises longues, etcombien cette liaison entre lequartier Courier et l’hypercentre estempruntée.Mais, quels que soient les sujets, il ya toujours des oppositions quise manifestent, pas toujours debonne foi ni avec une connaissancesuffisante des dossiers.Pour certains, cette place auraitcoûté 50% de plus que prévu ; lesjeunes n’y seraient pas les bienvenus,pour preuve, les plantationsauraient dû être protégées à caused’eux...Il convient donc d’informer exactementles Anneciens sur le processusd’élaboration d’un projet et del’estimation de son coût.Lorsque les élus ont décidé d’unaménagement ou d’un équipementpublic, celui-ci s’inscrit dans un planpluriannuel d’investissement. Sonchiffrage est établi par les servicesmunicipaux compétents sur la basede ratios communément admis enla matière.Entre le moment de la décision et lemoment de la réalisation, souventplusieurs années se sont écoulées, leprogramme est affiné et ces ratioslaissent place à des appels d’offres.En ce qui concerne l’esplanadePaul-Grimault, le coût des travauxestimé était d’un million d’euros.Les travaux auront coûté finalement1,223 million d’euros. Ce prixcomprend le traitement de lacouverture de l’escalier et desventilations du parking qui n’étaitpas prévu au programme initial.Nous ne regrettons pas de l’avoirfait.Non, les élus de la majorité nedépensent pas les deniers publicsde manière inconsidérée.Si c’était le cas, la bonne santé financièrede la Ville unanimement reconnuene serait pas ce qu’elle est.Par ailleurs, il est permis de sedemander comment un câble deprotection des nouveaux plantspeut devenir une barrière antijeunes! Tout le monde devraitcomprendre que dans cet espacecomme ailleurs, les plantations doiventdans un premier temps êtreprotégées pour se développer.Manifestement, ce n’est pas le cas...Nous n’avons pas à rougir de nospolitiques notamment culturelleset sportives en direction de lajeunesse.I


TribuneAnnecyJanvier-Février2012Nous aurons l’occasion de revenirsur ce sujet dans les prochains mois.Nous savons bien qu’il faut avoirété placé en position de diriger uneville pour avoir une vision éclairéede la gestion des dossiers, mais ladémagogie que l’on soit dans lamajorité ou dans l’opposition n’ajamais fait une bonne politiquerespectueuse de nos concitoyens.L’école Saint-FrançoisL’école Saint-François a fermé sesportes à Annecy et ses propriétairesont vendu leur bien à un promoteurimmobilier pour financer laconstruction d’un nouvel établissementdans une commune voisine.Un débat parfois virulent s’est instauréau nom de la défense de lamémoire des résistants emprisonnésdans ces locaux durant ladernière guerre mondiale.Jusqu’à présent, la mémoire de cespatriotes était évoquée par uneplaque commémorative apposéesur le mur de l’école.Depuis plusieurs années, les historiensse trouvent confrontés audevoir de mémoire et l’on necompte plus les thèses et lescolloques sur ce sujet.Les élus ont été amenés en cettecirconstance à réfléchir sur cettequestion et à la réponse à apporteraux légitimes préoccupations quise sont exprimées, qui étaientd’ailleurs aussi les nôtres.François Bédarida, historien du génocidedes juifs par les nazis, tenait àrappeler qu’au-delà du devoir demémoire il y a un devoir de connaissancequ’il définissait comme “laconstitution d’un savoir seul apte àconstruire une mémoire vraie”.C’est dans cet esprit que nousavons souhaité créer, dans lepetit square qui va être aménagéjuste en face de l’école, un espacecommémoratif.Pour ce faire, un groupe de travails’est constitué comprenant desreprésentants de toutes les associationsde mémoire de la Résistance etde la Déportation du département.Le groupe a choisi de traiter troisthèmes : “dans la nuit de l’occupation”; “l’école Saint François, unlieu de mémoire” ; “ne jamaisoublier”.Ces stèles seront officiellementinaugurées le 19 août prochain,date d’anniversaire de la Libérationd’Annecy par les seules forcesde la résistance.Nous entamons cette nouvelleannée dans un climat socio-économiquetrouble. Nous avons pleinementconscience que les décisionséconomiques à prendre touchentau premier rang les citoyens et enparticulier les moins favorisés d'entrenous. C'est pourquoi nous nousattachons toujours à maintenir unemaîtrise des dépenses publiquestout en développant la dynamiquequi fait l'attractivité d'Annecy.Nous voulons croire que, malgréces temps de crise, il reste debonnes raisons d'espérer et desavourer ce qui fait notre bonheur.Ce bonheur, nous souhaitons àchacun d'entre vous de le vivrepleinement.Meilleurs vœux. xLe Groupe Majoritaire :Jean-Luc Rigaut, Marie-Noëlle Provent, Dominique Puthod, André Mugnier,Roselyne Druz-Amoudry, Jean-Claude Fabbian, Marylène Fiard, Laurent Rosain,Mireille Brasier, François Scavini, Marie-Jo Ménager, Ludovic Banet, Thierry Billet,Valérie Gonzo-Massol, Gilles Bernard, Françoise Tarpin, Marie-Agnès Bourmault, Serge Lesimple,Michel Amoudry, Jean-Jacques Chappuis, Maryse Thévenet, Nadine Balestier,Marie-José Fossorier, Catherine Chotin, Véronique Rotniemer, Nicole Loichon, Antoine Carré,Myriam Lhuillier, Christophe Chenu, Valérie Bérard, Stéphane Curioz , Christine Trussardi,IIRachid Djeleb, Cédric Le Goff, Sandrine Saucey, Cyril Journet.


Une fois n’est pas coutume,je vais élargir mon proposau-delà de la ville d’Annecy. Lavie politique doit être tournée versdemain. Ce que l’on vit aujourd’hui aété décidé hier. Pour faire avancer lasociété, ce n’est pas son nombrilqu’il faut regarder, c’est l’avenir. Jeme désole de voir combien droiteet gauche sont crispées sur des>T.Groupe Annecy Démocrateidéologies, des dogmes qu’elles nesavent plus remettre en question.C’est l’écoute de toutes les idées,d’où qu’elles viennent, qui permet detrouver ensemble des solutions.Améliorer, critiquer, débattre, accepterd’avoir tort, argumenter seschoix. Si seulement les élus pouvaientlaisser parler leur espritcritique plutôt que la discipline d’unparti !! Je souhaite àchacun d’entre nousde ne pas se laisserenfermer dans seshabitudes. En 2012exerçons notre senscritique.Groupe En avant Annecy - Elus UMP-DVD :: 04 50 52 64 20 - en.avant.annecy@ville-annecy.frTribuneAnnecyJanvier-Février2012Pierre Polesannecy.democrate@ville-annecy.frLe devoir d’espéranceGustave Thibon, philosophe, a écrit :“Il est aussi stupide de dire que tout va mal que de dire que tout va bien,ce qui nous est demandé, c’est de faire que tout aille mieux”.Al’aube de cette nouvelle année,nous vous présentons à touteset à tous, nos meilleurs vœux.Que l’année 2012 soit pour voussource d’accomplissement personnelet familial.L’année 2011 a été marquée d’unesuccession d’évènements douloureux(révolutions, catastrophesnaturelles et industrielles, grave criseéconomique) qui ébranlent l’ensembledes pays. La France n’est pasépargnée.L’année 2012 commence dans uncontexte plein d’incertitude. Al’évidence, le monde a changé. Ilnous faut donc prendre les mesuresqui s’imposent avec une priorité :préserver et protéger les plusfragiles.Il appartient à chacun d’entre nous decontribuer au devoir d’espérance.Cela s’adresse plus particulièrement,à ceux qui exercent des responsabilités: ils doivent redoubler d’effort, depropositions, d’aménagements, dechangement et ne jamais baisser lesbras. C’est ce que nous devons, nous,les élus responsables à l’ensemble denos concitoyens lorsque les chosesdeviennent encore plus difficiles.Pour notre ville, pour le développementde notre agglomération, noussouhaitons poursuivre, avec uneambition indispensable, la réalisationdes équipements afin de resterdans la compétition économique,créatrice d’emplois (enseignement,formation, industrie, tourisme,agriculture, commerce).Vous pouvez compter sur nous. Noussommes à votre disposition pourvous rencontrer, vous écouter et dumieux possible vous entendre.PierreHérissonEmmanuelJulesGisèleBallaloudAnnabelAndréGroupe UMP-DVD de la ville d’Annecy,7 avenue du Parmelan,74000 ANNECY ;mail : en.avant.annecy@ville-annecy.frxIII


TribuneAnnecyJanvier-Février2012La politique environnementale à Annecy> T.Groupe Horizon solidaire: 04 50 09 68 83IVLe demi-échec de la conférence desNations-Unies sur le climat, à Durban,est significatif de l’absence de prise encompte de l’urgence de la situationmondiale. Cet attentisme ne doit pas nousexonérer localement de nos responsabilités: Annecy doit aussi faire un effort dansce domaine.Au conseil municipal de décembre, un préprojetde Plan climat énergie territorial(PCET) a été présenté et discuté. Il comporteun état des lieux suivi d’un certainnombre d’actions possibles pour réduiredurablement l’impact des activitéshumaines sur l’environnement. On peut lireque les causes principales des émissionsde gaz à effet de serre sont les logements(chauffage principalement) et les transports(pollution automobile). Il a quand mêmefallu attendre quatre ans pour réaliserl’évidence… Quelles actions ont été misesen œuvre pour réduire ces rejets ?Les logements et bâtimentsOn note deux réalisations principales.La première est la rénovation de la chaufferiede Novel et son passage au bois :cet investissement sera payé par leconsommateur et ne coûte rien à la Ville. Ilreste à mettre en place la filière locale> Annecy compte 25 529 ménages dont 47 %sont constitués d’une personne seule.Avec un revenu moyen de 23 330 € par foyerfiscal Annecy se situe au 11 ème rang des 13villes de l’agglomération et au dernier rangavec 41 % de ménage non imposable.Le revenu fiscal médian de 1639 € par moisest inférieur de 6 % à celui du département etde l’agglomération.Et, 15 % des ménages doivent se débrouilleravec un revenu inférieur au seuil de pauvretéfixé à 949 € par mois pour une personne seuled’approvisionnement en bois, pour limiterles transports. Le second projet est laconstruction d’un nouvel ensemble scolaire« passif » à Vallin-Fier : là encore, c’estune demande que nous avons largementportée car, à l’origine, ce bâtiment devaitêtre uniquement BBC et non pas passif.Mais ces réalisations cachent bien mal ledésert des décisions prises : qu’en est-il del’aide à la rénovation thermique des logements(sociaux et privés) ? Qu’a-t-il été faitpour rénover les écoles et autres structurestrès énergivores, car mal isolées ?Construire une nouvelle école ne dispensepas de réhabiliter les anciennes.Les transportsLe réseau actuel de la SIBRA est inadapté,notamment pour les travailleurs. Arcboutéssur le principe d’un pôle d’échangeunique à la gare, les élus n’ont pas encorepris la mesure de la transformation à mettreen œuvre.Nous avons toujours défendu l’idée decréer deux lignes structurantes, l’uneNord-Sud (La Balme-Annecy-Faverges) etl’autre Est-Ouest (Annecy-le-Vieux-Seynod).Sur ces deux lignes, en périphérie,pourraient venir se greffer des lignes“secondaires”. Il faut rendre le réseauGroupe Annecy résolument à gaucheet à 1995 € pour un couple avec deux enfants(cela concerne 10 % des plus de 50 ans et 25 %des moins de 30 ans).Annecy compte 9714 allocataires de la CAF,dont 30 % avec des revenus inférieurs au seuilde pauvreté et 11 % ne disposent d’aucunsautres revenus.Les allocataires du RSA sont 1231 et 58 % d’entreeux ne disposent d’aucun revenu d’activité.Parmi les 3817 demandeurs annecien d’unlogement social : 2,3 % vivent sous tente oudans un abri provisoire, 12,7 % sont hébergéssimple et attractif question durée de transportet tarifs. Cette idée commence à faireson chemin. Mais là encore, il aura falluattendre la fin des projets olympiques pharaoniques(tram-train), pour commencer àouvrir des pistes réalistes. C’est pourtantun enjeu majeur, à compléter par uneréflexion départementale sur les réseauxinterurbains.Jusqu’à présent, la ville d’Annecy a tenubeaucoup de grands discours sur lesactions à mener en matière de réductiondes gaz à effet de serre. Elle n’a pas pris àbras-le-corps ce dossier, obnubilée par sonrêve polluant de Jeux olympiques. Nousavons perdu assez de temps.Nous souhaitons à tous et à chacun unetrès bonne année 2012.xEvelyne Marteau, Denis Duperthuyet Jean-François Degennewww.horizonsolidaire.orgEvelyneMarteauDenisDuperthuyJean-FrançoisDegennepar un tiers, 11,8 % logent en centre d’hébergementou transitoire…Ce constat est sans appel, tout au long de cettenouvelle année nous agirons à vos côtés pourle droit au logement et pour une action socialemunicipale digne de ce nom.Avec tous mes vœux de bonheur, de joie et depaix, pour vous et vos proches.CordialementPhilippe Métral-Boffodwww.annecy-resolument-a-gauche.fr


MémoireAnnecyJanvier-Février2012Pose de lacanalisationde captaged'eau du lacHistoires d'eauxUNE VILLE EN QUÊTED'EAU POTABLEEn 1903, la ville est alimentée par les sources des Balmettes (1856)et du Var (1888) qui peinent à couvrir les besoinsdes 14 000 Annéciens. Sous l'impulsion du médecin Gustave Geley,le conseil municipal enclenche un processus de réflexion à l'issueduquel la captation des eaux du lac sort gagnante, en 1906,soufflant la vedette aux sources de Morette et des Trois-Fontainesà Vieugy. Fin octobre 1910, l'eau du lac coule aux robinets.24Boire à la sourceLa source des Balmettes, suffisante pouralimenter les douze bornes-fontaines etles deux fontaines jaillissantes prévues àl'origine, n'arrive pas à approvisionnercorrectement la totalité des points d'eaupublics et des concessions privées qui sontvenues s'ajouter au fil du temps.Pendant trente ans, la situation n'a cessé dese dégrader et, en 1884, année de sécheresseprolongée, certains quartiers sont régulièrementprivés d'eau, au grand dam de lapopulation. La commission nommée le30 août 1884, après avoir analysé un nombreinvraisemblable de sources dans les environsd'Annecy, arrête son choix sur les eauxdu Var et de Morette. Marius Vallin et DésiréMachard plaident en faveur de la captationdes eaux du lac qui leur paraît plus adaptéepour faire face aux besoins en eau dansle long terme. Finalement, à l'issue de lahouleuse séance du 28 septembre 1887, leconseil municipal approuve à douze voixcontre dix le projet de captation de la sourcedu Var (sur la commune de Saint-Jorioz).Le 6 octobre 1888, soit quatre ans après lespremières discussions, l'eau coule enfin enabondance... mais pas pour bien longtemps.Du lac aux robinetsMarius Vallin et Désiré Machard, dont lesambitions et l'audace avaient effrayé unebonne moitié du conseil municipal, avaientpourtant vu juste car en 1905 le problèmede l'eau se pose à nouveau de manièrepressante. Dix-sept ans ont passé mais lacaptation des eaux du lac ne fait toujours pasl'unanimité au sein du conseil municipal.Certains craignent qu'elle soit impropre àla consommation, d'autres que son exploitationrevienne trop cher. La discussion seravive, mais finalement le conseil municipalopte, le 14 février 1906, pour l'élévation et lafiltration des eaux du lac à seize voix contrecinq. François Garcin, propriétaire de lacarrière et de l'usine de chaux de la Puya,consent à vendre le terrain nécessaire pourconstruire la première usine élévatoire desrives du lac.Aujourd'hui, un siècle plus tard, le lac permetd'alimenter en eau potable 152 000 habitants.Chaque année, quelque 12 000 000 m 3 d'eau,soit 4 % des 300 000 000 m 3 qui se déversentdans le lac, sont acheminés vers les stationsde traitement avant d'être envoyés dans les916 km du réseau de distribution.xConférencePour en savoir plus, vous pourrezassister à la conférence donnéepar l'archiviste municipale,Marie-Claude Rayssac, dans le cadrede la programmation”Ville des Alpes de l'année 2012”,mercredi 22 février,salle Yvette-Martinet, à 19 h.Entrée libre et gratuite.


Carnaval vénitien400 MASQUESATTENDUSLa 16 e édition du carnaval vénitien d’Annecyse déroulera les 2, 3 et 4 mars. L'élégance et leraffinement seront de nouveau au rendez-vous, pourle plus grand bonheur des photographes et amateursde beaux costumes.Vendredi 2, samedi 3 et dimanche 4 mars, quelque400 masques sont attendus pour la seizième éditiondu carnaval vénitien d'Annecy, organisé par l'AssociationRencontres Italie-Annecy (ARIA), qui ne manquerapas d'attirer également des milliers de visiteurs, généralementéquipés d'appareils photos. Comme chaque année, lespassionnés de costumes vénitiens viendront de toute la Franceet même de pays voisins pour le seul plaisir d’émerveiller lesspectateurs, charmés par ce spectacle hors du temps.Ils déambuleront librement en vieille-ville, dans les jardins del’Europe et sur le Pâquier permettant ainsi à tout le monde de voirun maximum de masques et bien entendu, de les photographier.Le programmeDeux podiums sonorisés seront installés pour permettreaux masques de défiler, l’un à Bonlieu, l’autre dans les jardins del’Europe. Une première présentation libre aura lieu vendredi2 mars à Bonlieu à partir de 18 h. Deux défilés se dérouleront,samedi et dimanche à 15 h, dans les jardins de l’Europe (ou àBonlieu en cas de mauvais temps). Un espace sera réservé auxpersonnes à mobilité réduite pour leur permettre d’accéder aupodium et d’assister aux défilés.xEn savoir + : www.aria74.frCultureAnnecyJanvier-Février2012Carnaval de la villeSAMEDI 10 MARS,VENEZ DÉFILER !Samedi 10 mars, venez déguisés pour participerau carnaval de la ville d'Annecy. Tous les amateursd'ambiance conviviale et festive sont invités àparticiper à cet après-midi.Samedi 10 mars, Annecy fêtera la fin de l’hiver...imminente ! Alors venez danser sur les rythmes despercussions brésiliennes ! Enfilez un masque, mettez unchapeau, revêtez votre plus beau déguisement et c’estparti pour un après-midi de folie ! N’hésitez pas à récupérerdes accessoires abandonnés, à recycler vos vêtements démodés...Nul besoin de se ruiner... avec un peu d’imagination, un déguisementpeut rapidement être confectionné !Réunis dès le matin ou en début d’après-midi dans les MJC, écoleset autres structures de quartiers pour finaliser les préparatifsen toute convivialité, les habitants de toute la ville se rejoindront àpartir de 14 h place François-de-Menthon. Là, le maire (ou sonreprésentant) remettra les clés de la ville à Monsieur Carnaval.Au rythme des batucadas et de leurs percussions brésiliennes, ledéfilé partira à 15 h en direction de la vieille-ville, puis des jardinsde l’Europe. A 17 h, le final se déroulera sur le Pâquier. Là, le feu seramis à Monsieur Carnaval et l’après-midi s’achèvera comme il auradébuté : dans la joie et la bonne humeur !x27


ActualitésAnnecyJanvier-Février2012FIFALe festival du film d'animationdynamise l'économie localeOn pouvait s'en douter, c'est désormais prouvé : la tenueannuelle du Festival international du film d'animation dansnotre ville participe à dynamiser l'économie locale. C'est ceque montre une étude réalisée par Citia, la Cité de l'image en mouvement.En six jours, le festival génère plus de 5 millions d'eurospour le commerce. La majeure partie des dépenses est réalisée parla clientèle d'affaires (les professionnels), venue du monde entierpour assister à cet événement. Ces résultats confortent les projetsd'adapter l'offre hôtelière sur Annecy, en créant des hébergementscorrespondant aux nécessités du tourisme d'affaires (3 et 4 étoiles),et de construire un centre de congrès pour développer ce secteur. Service civiqueQuatre jeunes volontairesà la Ville d'AnnecyDepuis novembre et jusqu'en février, la Ville d'Annecy a confié desmissions de développement durable à quatre jeunes volontairesdans le cadre de leur service civique. Leur rôle est notamment desensibiliser des familles accueillies dans les logements temporaires dela Ville d'Annecy et dans deux résidences sociales à mieux maîtriser leurconsommation d'énergie. TOURISMEAvec Annecy, lemassif des Aravisvise l'internationalEn anglais, “massif desAravis” se dit désormais“lake Annecy ski resorts”.C'est en effet la marqueinternationale lancée en find'année par le syndicatintercommunal du massifdes Aravis. Dans uncontexte marqué par laconcurrence entre lesstations de sports d'hiverpour attirer les touristesétrangers, les quatrestations (La Clusaz,Le Grand-Bornand, Saint-Jean-de-Sixt et Manigod)ont en effet souhaitéaméliorer leur notoriété àl'international, pour l'instanttrès faible, en s'appuyant surcelle de notre ville, plusconnue dans le monde.Ce rapprochement permetégalement de communiquersur une offre touristiqueglobale associant lac etmontagne.TRAVAUX DE RÉSEAULa circulation perturbéeavenue de ThônesDepuis début janvier etjusqu'à mi-mars, laCommunauté del'agglomération d'Annecy conduitdes travaux de renouvellement duréseau d'eau potable de l'avenuede Thônes et de l'avenue de laMavéria. Pour cela, la circulationsera interrompue et lestationnement interdit sur certainesportions. Ainsi, jusqu'au 27 janvier,l'avenue de la Mavéria sera mise àsens unique entre l'avenue deThônes et la route de Vignières,dans ce sens de circulation. Lestationnement sera interdit desdeux côtés de l'avenue de Mavéria,ainsi que le “tourne-à-gauche”depuis la rue du Mont-Baron.Enfin, du 23 janvier au 16 marsinclus, la voie centrale de l'avenuede Thônes sera également interditeà la circulation selon les besoins duchantier, entre l'avenue de laMavéria et l'avenue de France.Des déviations seront mises enplace au fur et à mesure del'avancement des riverains. Bienentendu, l'accès des riverains etdes livraisons sera maintenu. ANIMATIONS SPORTIVES MUNICIPALESInscriptions pour les vacances scolaires d'hiverPour les Annéciens, les inscriptions aux animations sportives municipalesgratuites durant les prochaines vacances d'hiver (du 13 au 24 février)auront lieu à Bonlieu jeudi 26 janvier à 18 h 30. Au programme (en fonctiondes âges) : tennis de table, initiation au roller et au badminton, escalade,patinage, jardin d'eau, natation et ski de fond. Il sera encore possibled'inscrire les enfants du 27 janvier au 1 er février à Annecy sport information(Bonlieu) de 15 h à 19 h. Pour les non-Annéciens, les inscriptions aurontlieu la semaine suivante, toujours à Bonlieu à 18 h 30 le 2 février.04 50 33 87 71 ou 04 50 33 88 3129


RECENSEMENT DE LA POPULATIONLa campagne 2012 vient de démarrerActualitésAnnecyJanvier-Février2012Depuis le 19 janvier et jusqu'au 25 février, il est possible que vousreceviez une visite des agents du recensement. En effet, 8 % de lapopulation annécienne sera recensée au cours de cette campagneet recevra la visite d'un agent dûment accrédité qui leur remettra lesdocuments à compléter.Merci de leur réserver le meilleur accueil.Sur la photo, les neuf agents du recensement sont encadrés à gauchepar Ludovic Banet, maire-adjoint chargé de l'état civil et des affairesdémographiques et à droite par Marie-Paule Ambrogelly, superviseurde l'Insee, et Anne-Laure Etienne, directrice du service état civil,démographie et électionsVALORISATION DU PATRIMOINEL'église Notre-Dame mise en lumièreAprès avoir conduit la rénovation de l'église Notre-Dame, en lui consacrantprès de 2,8 millions d'euros (entre 2007 et 2009), la Ville d'Annecy vientd'apporter la « touche finale » avec la mise en lumière de l'édifice et del'ancienne mairie qui jouxte l'église.Vendredi 9 décembre en début de soirée, l'église Notre-Dame-de-Liesse arevêtu, pour la première fois, ses nouveaux habits de lumière. Venantconclure l'important chantier de rénovation lancé par la Ville en 2007, cettemise en lumière valorise ce bel édifice et permet notamment de mettre envaleur certains détails architecturaux.Dans la partie basse de l'église, une lumière blanche et dorée nimbe lafaçade, les colonnes encadrant l'entrée sont soulignées, la statue estredorée par la lumière et les vitraux du fronton renaissent avec un éclairageintérieur. Le clocher qui s'élève en continuité de la façade principale estéclairé en tenant compte de la vision lointaine. Les détails architecturauxdes fenêtres sont soulignés d'un blanc froid, les angles d'une lumièreblanche dorée et l'intérieur des abat-sons d'une lumière ambrée. Enfin, ledôme révèle un traitement particulier avec une mise en scène de l'élémentpar une coloration lumineuse distincte de ses différentes facettes en verrerappelant les vitraux.Un dispositif économique énergétiquementLa puissance installée pour traiter l'ensemble du projet est réduite de plus demoitié par rapport à une installation classique. Une large part est faite auxsources de type leds (diodes électroluminescentes) ayant une très bonnequalité de lumière, tout en étant économiques (faible consommation, longuedurée de vie, pas de production d'UV). L'allumage s'effectue à la tombée dela nuit en cohérence avec le réseau d'éclairage public communal etl'extinction s'opère à minuit, à l'instar des autres édifices aujourd'hui mis enlumière sur la ville (église des Fins, manoir de Novel, hôtel de ville, basiliquede la Visitation, palais de l'Ile, centre Bonlieu, jardins de l'Europe, pont desAmours et île aux Cygnes).Le coût de cette opération, réalisée en partenariat avec le Syane (Syndicatdes énergies et de l'aménagement numérique de la Haute-Savoie), s'estélevé à 122 7001 € TTC pour la Ville d'Annecy.Une réflexion est actuellement en cours afin de poursuivre la mise en valeurpar la lumière d'édifices et de monuments remarquables sur la ville.PartenariatVisite d'une délégationjaponaiseDans le cadre du partenariat d'intention signé en 2009 entre lesacteurs industriels et institutionnels locaux et ceux de larégion de Mié, au Japon (ville du siège de NTN, la partenairede SNR), une délégation d'industriels japonais était en visite dansnotre ville fin novembre. Une vingtaine de chefs d'entreprises et dereprésentants des institutions nippones ont été reçus à l'hôtel deville pour évoquer les projets de collaboration économique, technologiqueet culturelle entre nos deux régions. Début janvier, une nouvelledélégation japonaise, conduite par le gouverneur de la régionde Mié, était à nouveau dans notre ville pour approfondir le mémorandumd'entente qui lie les deux régions depuis novembre 2009.Ce partenariat s'est déjà concrétisé par le démarrage d'une collaborationentre Polytech Annecy-Chambéry et l'université de Savoieainsi que par la mise en relation d'une cinquantaine d'entreprisesdes deux pays. 31


ActualitésAnnecyJanvier-Février2012© Yves Douillet, architecteFORMATIONL'image en mouvement et le numériquese développent à AnnecyEn décembre, la CCI de la Haute-Savoie a fêté les 10 ans de sa formation“concepteur réalisateur multimédias” proposée par l'école des Gobelinsà Annecy. Depuis sa création, 173 étudiants ont suivi cette formation enapprentissage dont le taux d'insertion professionnelle est de 98 %. Lesuccès de cette formationa d'ailleurs débouché sur la création de plusieurs autres cursus, dont unelicence professionnelle de “développeur informatique multi-supports”, unmaster “écriture interactive et design d'interaction” ainsi qu'uneformation professionnalisante en “animation 3D”, unique en France. Enjanvier, c'est Sciences Po Grenoble, en partenariat avec Citia (la Cité del'image en mouvement) qui crée dans notre ville un nouveau diplôme enformation continue : le master spécialisé transmédia. Son objectif :préparer des professionnels aux prochaines innovations technologiqueset à relever les défis de la création, de la production et de la diffusion desindustries créatives de la prochaine décennie.Rue Sainte-ClaireRéfection du pavageAprès la reprise du pavage de la place Sainte-Claire et cellede la rue de la République l'an dernier, la troisième tranchede l'opération de rénovation des pavés de la vieille-ville adémarré début janvier et devrait s'achever fin mai. Elle concernele périmètre compris entre la rue de la République et la rue duPont-Morens, y compris le retour vers le pont Morens. Ces travauxs'effectueront en six phases :• phase 1, du 9 janvier au 24 février : reprise des branchements(eau potable, eaux usées, gaz),• phase 2, du 27 février au 9 mars : dépose des pavés et dalles,• phase 3, du 12 au 30 mars : pose des bordures,• phase 4, du 19 au 30 mars : coulage de béton,• phase 5, du 26 mars au 4 mai : pose des pavés et dalles,• phase 6 : séchage progressif en fonction de l'avancement,10 jours pour l'accès piétons et 3 semaines pour l'accès véhicules,fin de séchage des derniers travaux : 25 mai.À partir de début mai, des zones seront donc progressivementrendues à la circulation normale depuis la rue de la République(avec une mise en impasse de la rue Sainte-Claire). Ces délais restenttributaires de conditions météorologiques favorables.Pendant le déroulement de la première phase, la desserte desvéhicules riverains et des commerces est maintenue, ainsi queque l'accès des livraisons et la circulation piétonne. Puis, jusqu'àla fin de ce chantier de réfection, seules les livraisons effectuées àpied et la circulation piétonne seront possibles. Bien évidemment,l'accès des véhicules de secours demeure autorisé durant toute ladurée des travaux. Les professionnels impactés par ce chantier(commerçants, restaurateurs,...) ont été rencontrés afin de minimiserle plus possible la gêne occasionnée. TourismeTroisième édition réussiepour Grand SkiLes 17 et 18 janvier, l'Arcadium a accueilli pour la troisième annéeconsécutive le salon Grand Ski, plus grand rendez-vous hexagonaldes professionnels de la montagne, dont l'objectif est de “vendre”les destinations françaises aux opérateurs internationaux.Une nouvelle fois, ce salon a été une grande réussite et a permis auxparticipants de découvrir notre ville et ses environs, au bénéfice desacteurs locaux du tourisme.Annecy ne s'est pas portée candidate pour accueillir de nouveaul'événement entre 2013 et 2015, en raison de l'importante participationfinancière engagée mais aussi parce que l'accueil réussi trois année de suitede plusieurs centaines de tour-opérateurs leur a largement permis dedécouvrir notre destination. A revoir après 2015... 33


ActualitésAnnecyJanvier-Février2012FITNESSUne aire de vitalitéquai de la TournettePour répondre à la forte demandedes habitants en termesd’équipements et d’aménagementssportifs, la Ville d’Annecy est entrain de réaliser un aménagementoriginal quai de la Tournette : uneaire de vitalité. Sur environ 250 m 2(sur la dalle de l’ancien skatepark), une dizaine de modulesd’entraînement physique de pleinair sont en cours d'installation. Enaccès libre, ils s’adressent à tousles usagers de plus de 14 ans etnotamment aux personnes àmobilité réduite, qui ont accès àquatre appareils. Composée dequatre ateliers centrés sur lesdifférentes parties du corps (corpsentier, haut, ceinture, bas), cetteaire de fitness ne propose pasd’appareils sollicitant lesabdominaux et les lombaires, quirisqueraient de provoquer deslésions en pratique libre. Auprogramme : échauffement,étirements, renforcementmusculaire, assouplissement etcardio-training. Deux panneauxseront également posés afin dedélivrer des informationsgénérales et les consignesd’utilisation seront apposées surchaque appareil. Pour améliorer leconfort des utilisateurs et atténuerle bruit provoqué par l’utilisationde ces appareils, un solsynthétique sera posé pourrecouvrir l’ensemble de la surfaceconcernée.Cet investissement s’élève à37 000 € TTC.ERRATUMFloriane Grardreçoit le prix decivismeDans le précédent numéro dumagazine municipal, nousavons consacré un article(page 29) à Floriane Grard,13 ans et demi, récompenséepar le prix de civisme pourson implication dans la vieassociative locale (notammentau sein de l'associationquartier Courier). Son nomcomportait une erreur, quenous rectifions iciCOLONIESDE VACANCESLa FOL 74 sortson guide 2012La Fédération des œuvres laïquesde Haute-Savoie (FOL 74)vient de sortir son guide été 2012,qui recense tous les séjoursproposés aux enfants de 4à 17 ans, en France et à l'étrangeret détaille le rythme de chaqueséjour, les activités proposées...04 50 52 30 00 - www.fol74.orgBUREAU INFORMATION JEUNESSEProgramme détaillé sur le web : http://bijannecy.over-blog.comRens : Bureau Information Jeunesse 04 50 33 87 40• CONFÉRENCE FOCUS MÉTIERS- Mercredi 25 janvier à 16h30 : L'artisanat - Espace Yvette Martinet- Mercredi 29 février de 18h à 20h : L'environnement (horaire à confirmer).Maison de l'architecture, de l'urbanisme et de l'environnementde Haute-Savoie, CAUE 74.• ATELIERS- Mercredi 8 février : Les métiers de l'environnement.- Mercredi 14 mars : Les métiers de la santé.De 16h à 17h30 - BIJ• JOB DATING - SPÉCIAL SECTEUR PUBLICLes collectivités proposent de nombreux jobs durant l'été.Découvrez la diversité des métiers de la fonction publique.Mercredi 7 mars - De 15h à 18h - BIJLaïcitéUn “arbre de la laïcité”à l’école des TeppesPour marquer la journée de lalaïcité, vendredi 9 décembre,un cerisier du Japon a étéplanté dans la cour de l'école desTeppes, en présence de Jean-MarcGoursolas, inspecteur d'académie,entouré des élus annéciens. Unsymbole pour commémorer la loidu 9 décembre 1905 instaurant laséparation entre les Églises et l'État.Chaque année à la même date, unarbre sera désormais planté dans lacour d'une école publique annéciennepour marquer l'attachementde notre ville à ce principe républicain.PREMIERS SECOURSLa Croix-Rouge recruteLa Croix-Rouge recrute des initiateurs pour sensibiliser et former lesparticipants aux journées défense et citoyenneté aux gestes de premierssecours dans le respect des règles et des méthodes définies. Ces postess'adressent à des demandeurs d'emploi, étudiants ou retraités ou toutepersonne souhaitant travailler à temps partiel. Les interventions sedérouleront sur les départements de la Savoie et Haute-Savoie.crfp.rhone-alpes@croix-rouge.frSolidaritéDon du sang à BonlieuL'Établissement français du sang organise une collecte de sangvendredi 10 février à la salle Eugène-Verdun de Bonlieu, de 16 hà 19 h. Rappelons que chaque jour en Rhône-Alpes, 1000 pochesde sang sont nécessaires pour subvenir aux besoins des malades.Seule la régularité des dons peut garantir un approvisionnementsuffisant. www.dondusang.netCARRÉ SAINT-FRANÇOISLes travaux ont commencéDepuis début janvier, le maître d'œuvre en charge de la réalisation del'immeuble “Carré Saint-François” a débuté ses travaux sur le site del'ancien collège du même nom. Ceux-ci se dérouleront en trois phases :démolition, terrassement et construction. Afin de réunir toutes lesconditions de sécurité indispensables tant pour les usagers que pour lespersonnels d'exécution, il a été nécessaire de modifier l'organisation descirculations (piétonne, bus, automobile) de l'avenue d'Aléry et de la rue dela Gare durant cinq semaines. Dès début février (sauf intempéries) et cejusqu'en 2014, seuls les trottoirs et les stationnements seront interdits surces mêmes portions de voirie, côté impair.35


AgendaAnnecyJanvier-Février2012pratique• Les musées del'agglomération d'Annecy :04 50 33 87 30Musée-Château ; Palais del'Ile - centre d'interprétationde l'architecture et dupatrimoine (CIAP) ; Citia -conservatoire d'art etd'histoire (18 av de Trésum)Ouvert tous les jours, saufmardi, 10h-12h / 14h-17h.Gratuit pour les – de 12 anset le premier dimanche dumois (d’octobre à mai).Carte d’accès annuel 2011pour les habitants del’agglomération : 10 €http://musees.agglo-annecy.fr• Arcadium :32, boulevard du Fierwww.arcadium-annecy.fr• Bonlieu Scène nationale(BSN) : 04 50 33 44 11www.bonlieu-annecy.com• Réseau des bibliothèquesd'Annecy :04 50 33 87 00www.arianne.fr• Ecole d'art :52 rue des Marquisats04 50 33 65 50www.ea-agglo-annecy.fr• Brise Glace :54 bis rue des Marquisats04 50 33 65 10www.le-brise-glace.com• Conservatoire àrayonnement régional (CRR) :10 rue J. J. Rousseau04 50 33 87 18www.cnr.agglo-annecy.fr• Centre de la pratiquemusicale d'Annecy (CPMA) :1 rue du CollègeChappuisien04 50 52 82 50• Centre social et cultureldu Parmelan :04 50 66 03 47• Archipel Sud MJC CentreSocial : 04 50 45 71 35www.mjcarchipelsud.com• MJC de Novel :04 50 23 06 12www.mjc-novel.org• Forum des Romains MJC -Centre social04 50 57 30 97 / 04 50 08 04 53• MJC Maison de l'Enfance /Arteppes : 04 50 57 56 55• Imagespassages :04 50 51 84 69www.imagespassages.com• Le Ritz :7 faubourg des Balmettes04 50 33 65 3736x MusiqueScène de musiquesactuellesStudios de répétitions :réservations et infosau 04 50 33 65 94Espace de ressourcesmusicalesConcerts : le mercredià 20h30,concerts gratuits :découverte de la scènelocale et de nouveauxtalents.Vends-nous ta soupeet scène ouverteProgramme du trimestre,puis première scène 2012.Places limitées, inscriptionsà l'avance.Mercredi 25 janvier à 19h30Zelten et Burt SonsChanson rock et folk rock.Mercredi 1 er février à 20h30Black Dahlia Murder(USA) + Skeletonwitch(USA) +Fleshgodapocalypse(Italie) + Deep in Hate(Metal)Vendredi 3 février à 20h30Toute la programmation sur :www.le-brise-glace.comRens.: 04 50 33 65 10e-mail : info@le-briseglace.comLe conservatoire parten live !Travaux des groupes dupôle musiques actuelles.Jeudi 26 janvier à 20h30Le Brise GlacePFL TrajectMusiques improvisées.Vendredi 27 janvierà 12h30Auditorium CRRTêtes RaidesVendredi 27 janvier à 20h30ArcadiumOrg. Bonlieu Scène nationalePoèmes français pourchœurLe Déluge de Camille Saint-Saëns.Mardi 31 janvier à 20h30Église Saint-FrançoisMercredi musicalAuditions tout public.Les 1 er et 8 février,7 mars à 18h30Auditorium CRRMaliétèsMusique traditionnelle.Vendredi 3 février à 12h30Auditorium CRRVotre corps,votre instrumentCycle de conférencesautour du corps et de lamusique par le CRR et lecentre hospitalier de larégion d'Annecy :• L'appareil respiratoireavec les Dr MichèleBertocchi et ChantalDecroisette.Vendredi 3 février à 18h30• L'appareil phonatoire etauditif avec les Dr BernardFonlupt et Christophe Bodino.Vendredi 9 mars à 18h30,auditorium CRRSymphonie concertantede MozartPar l'Orchestre des Pays deSavoie.Samedi 4 février à 20h30Auditorium, SeynodOrg. Bonlieu Scène nationaleHeures musicales duMusée-châteauDimanche 5 février à 10h30Musée-châteauÀ vous de jouer !Par les élèves desconservatoires d’Annecy etde Chambéry.Mardi 7 février à 19hAuditorium CRRConcert d’orguedu marchéMardis 7 février et 6 marsà 12h15Cathédrale Saint-PierreConcerts du Jazz Clubd'Annecy• Mercredi 8 février :“Raphaele Atlan Quartet”.• Mercredi 14 mars :“Terry Harmonica Bean”.à 20h30Hôtel Novel,69 avenue de FranceRens : Jazz Club 04 50 23 75 74Musiques pour claviersde Karl NaegelenMusique contemporaine.Jeudi 9 février à 19hAuditorium CRRCiné danseConférence : MireilleLeterrier présente desrelectures d’extraitsd’œuvres majeures par leschorégraphescontemporains.Vendredi 10 février à 18h30Auditorium CRRBharata NatyamDanse indienne.Vendredi 10 février à 12h30Auditorium CRRLe Grand EnsembleVocal d'AnnecyLe “Requiem de Brahms”et la “7 e Symphonie deDvorak”.Dimanche 26 février à 17hEglise Sainte-BernadetteRens : GEVAgeva74.blogspot.comSérénades pour ventsMardi 28 février à 19hMusée-châteauRens. et billetterie : CRRCarina Salvado,musique traditionnelleVendredi 2 mars à 12h30Auditorium CRRPremiers récitalsProjets des élèves du cycled'enseignementprofessionnel initial.Jeudi 8 mars à 19hAuditorium CRRTour du mondeen bassonMusique classique.Vendredi 9 mars à 12h30Auditorium CRROrchestre Nationalde BarbèsSamedi 10 mars à 20h30ArcadiumOrg. Bonlieu Scène nationaleScène ouverteConcert gratuit dans lecadre des sélections desTremplins de la Création2012.Samedi 10 mars à 18hMJC de NovelAnne Queffélec,Régis PasquierRépertoire de Beethoven,Debussy, Ravel et Mozart.Vendredi 16 mars à 20h30Musée-châteauOrg. Bonlieu Scène nationale enpartenariat avec les Amis duChâteaux CinémaFestival internationaldu film des Droits del'Homme : “unbusiness florissant”Vendredi 27 janvier à 20h30MJC NovelRens : 04 50 23 86 9615 e biennaledu cinéma espagnolDécouvrez le meilleur ducinéma ibérique.Du 17 au 27 marsRens : ADCH au 04 50 51 30 14www.annecinespagnol.frx HumourFellagPetits chocs descivilisationsMardi 28 février à 20h30Bonlieu Scène nationaleGuy BedosRideau !Vendredi 23 mars à 20h30ArcadiumOrg. Bonlieu Scène nationale,partenariat Tremplinproductions


x ThéâtreRencontre de théâtred'improvisationLes Nimprotekoa d'Annecyaffrontent une équipe de larégion pour un matchd'improvisation !Jeudi 26 janvier etsamedi 10 mars à 20hMJC NovelRens : 04 50 23 06 12Par hasard et pas raséDe Philippe Duquesne etCamille Grandville.Les 1 er, 2 et 3 février à 20h30Le Rabelais, MeythetOrg. Bonlieu Scène nationaleQuatre histoiresd'amour au cœur d'unweek-end de théâtre !Nouveau "Week-end talentslocaux".Les 3, 4 et 5 février à 20h30salle Pierre LamyRens. et réservations 06 81 3871 37, artissimo.asso@free.fr,http://artissimo.asso.free.fr./Les Amis du PrésidentTexte Alain Gautré, mise enscène Pierre Pradinas.Les 7, 8 et 9 février à 20h30Auditorium, SeynodOrg. Bonlieu Scène nationaleCocoricoPatrice Thibaud,accompagné par PhilippeLeygnac, incarne une suitede personnages loufoqueset tendres.Les 6, 7 et 8 mars à 20h30Auditorium, SeynodOrg. Bonlieu Scène nationalex Expos1 er dimanchede chaque mois gratuitdans les muséesde l'agglomérationd'Annecy• Dimanche 5 février à 14h30Visite des collectionsbeaux-arts du musée.• Dimanche 4 mars à 14h30Visite commentée del’exposition L’Afrique de nosréserves, collections enRhône-Alpes.“Passé / Présent”Photos de Didier Devos.Jusqu'au 27 janvierMJC NovelRens : 04 50 23 06 12Art ContemporainZoé Benoit présente unesélection d'œuvrespréfigurant le projet qu'elleélaborera avec lapopulation du quartier desTeppes.Jusqu'au 17 févrierà l'ArteppesRens : MJC Maison del'Enfance“Ce petit cheminqui sent...”Jusqu’au 12 marsPalais de l'IleL’Afrique de nosréserves, collectionsen Rhône-AlpesJusqu'au 26 marsMusée-châteauUnivers du cinémad’animationLe storyboard .Du 1 er février au 1 er juinCitia exposition, Conservatoired’art et d’histoirePauses cafés• Jeux de géométrie dansl'architecture moderneLundi 6 février à 12h45• Regards sur le cadastresarde des années 1730Lundi 5 mars à 12h45Palais de l’IleRéservation 04 50 33 87 34 ;participation : 2,20 €Cabinets de curiosité• Arc-Nucléart, l'hôpital duvidéoMidi du documentaire surl'art contemporain• Mardi 31 janvier : par Robert Combaset Georges Rousse.• Mardi 28 février : par MarcDesgrandchamps et Mattali Grasset.à 12h15Bibliothèque BonlieuRens : ImagespassagespatrimoinePar M. Clermont-Joly.Méthodes de conservationet leur application auxtrésors du patrimoine.Jeudi 16 févrierde 12h15 à 13h45Musée-château• Comment on fait les bébés ?Par B. Cottin. Les stratégiesastucieuses et imaginativesque nous offre la nature.Jeudi 15 marsde 12h15 à 13h45Musée-châteauRéservation au 04 50 33 87 34 ;participation : 5 € (+ buffet8,50 €)Art Contemporain :“Conversation”Autour du dialogue.Du 1 er mars au 13 avrilà l'ArteppesRens : MJC Maison del'EnfanceForum Expo de Bonlieu• Jusqu'au 12 février :“30 e salon des peintresrhônalpins”.• A partir du 17 février :“Quand le sport s'invite enville” de M. Chérel.du mardi au dimanche,de 14h à 19hRens : Service EnfanceJeunesse Culture 04 50 33 88 84x Rendez-vousFestival“Le bruit de la neige”Musique et artcontemporain.De février à juinRens : Studio Forumau 04 50 67 26 10www.studioforum.netSoirée-débat“Maman poule, papapoule, les conséquencesde la surprotection”Entrée libre.Mardi 7 février de 19h à 22hEcole Vaugelas, restaurantscolaireRens : MJC Archipel SudSoirée cuisinedu mondeJeunes de 11-14 ans etparents se mobilisent pourvous faire découvrir unecuisine pleine de saveurs.Les bénéfices de cettesoirée financeront unséjour culturel.Samedi 11 février à 19hMJC Maison de l'EnfanceSpectacle “lesmétamorphosesde l'amour”D'Odile Burley.A partir de 10 ans.Samedi 10 mars à 20h30Salle Pierre LamyRens : Archipel SudSoirée-débat“La mort, la maladie, lessecrets de famille...comment les aborder avecles enfants ?”Entrée libre.Mardi 13 mars de 19h à 22hEcole Vaugelas, restaurantscolaireRens : MJC Archipel SudPortes ouvertesde l'École supérieured'art d'AnnecySamedi 17 marsde 9h30 à 18h304 secretsThéâtre fantastique,orchestré par l’un des plusgrands mentalistes dumonde, Julien Labigne.Org. Bonlieu Scène nationaleLes 21, 22 et 23 mars à 20h30Le Rabelais, MeythetAgendaAnnecyJanvier-Février2012Au nom de KernelŒuvres vidéo d'artistes espagnolsdans le cadre de la biennale ducinéma espagnol.Jeudi 22 mars à 18hA l'Arteppes - Rens : Imagespassagesx Jeune publicAnimations dans lesbibliothèquesEntrée libre.• Histoires pour les Boutsd’chouxEnfants 18 mois-3 ans.Mercredis et samedis à 11h• Histoires pour les P’titsloupsEnfants 4-8 ans.Mercredis et samedis à 15h30Mercredis d'artEnfants 6-12 ans.• Bas les masquesExposition L’Afrique de nosréserves. Création d'un objetd’apparat.Le 8 février de 14h à 16h30• Amulette, gentille amuletteExposition. L’Afrique de nosréserves et création d'ungri-gri ou d'une amulette.Le 14 mars de 14h à 16h30Réservation 04 50 33 87 34,participation/séance : 5,30 €.Musée-château11 e CinéminoCinéma jeune public.A partir de 3 ans.Du 1 er février au 6 marsMJC de NovelSpectacle “Contes ditsdu bout des doigts”“Les musiciens de Brême”des frères Grimm, parLes compagnons de PierreMénard. Dès 6 ans.Mercredi 22 février à 18hSalle Pierre LamyRens : Archipel Sud37


AgendaAnnecyJanvier-Février2012x ConférencesConférences del'Université populaired'AnnecyTél. : 04 50 64 41 26• Mercredi 25 janvier :“1978 - première expéditionfrançaise au sommet del'Everest”, par A. Ganne.• Mardi 28 février à 19h30 :“La Cour pénaleinternationale”, présentéepar J-C. Paras, avocat.• Mardi 13 mars à 19h30 :“La liberté de conscience,à la lumière d'un épisodehistorique : la révolte desCamisards (1702)”,par M. Michaud.Lycée BertholletConférence philoAnimée par T. Meszaros surle thème “du temps quipasse”.Mardi 7 février à 17hLycée BertholletConférences du CercleRichard Wagner• Samedi 11 février à 15 h :“Franz Schreker : influenceset confluences, retour surune œuvre oubliée”,de F. Gimello.• Samedi 17 mars à 15 h :“Grandeur et misère de lacritique musicale”,par C. Merlin.Espace Yvette MartinetRens : 04 79 26 03 79www.cerclewagner74.comConférences dessociétés savantesd'AnnecyAcadémie Florimontane :• Mercredi 1 er février :“Rituale sacramentorum”de François-de-Sales,évêque de Genève, édité en1612, par M. Sodi etM. Wirth.• Mercredi 7 mars :“Lettres inédites deFrançois Buloz et sa famille”par A. Mansau.à 17hSalle des ClarissesRens : M. Demotzau 06 85 45 84 72(le jeudi de 9h30 à 12h)www.academieflorimontane.com38Académie Salésienne :• Lundi 20 février :“Charles-Félix (1765-1831),roi de Sardaigne de 1821 à1831 ; sa vie, son règne”par J. Viallet.• Lundi 12 mars à 17h30 :“Glières, de la réalité aumythe”, par C. Barbier.Maison du Diocèse La Puya,4 avenue de la Visitation.Rens : M. Perrillatau 04 50 51 02 33(le mardi de 14h à 17h30)www.academie-salesienne.orgSociété des Amisdu Vieil Annecy :• Mardi 31 janvier :“L'œuvre de Rousseau dansla littérature et le siècle desLumières” par J-F. Perrin, enpartenariat avec les archivesmunicipales.• Mardi 28 février à 18h :“Qui était vraiment madamede Warens ?”,par J-P. Coudray.Espace Yvette Martinet,15 avenue des Iles.Rens : M. Amoudryau 04 50 10 29 26(le vendredi de 15h à 18h),www.amisduvieilannecy.comx DansesChe... Malambô !La Pampa Furiosa desGauchos d’Argentine.Les 1 er et 2 février à 20h30Bonlieu Scène nationaleBallet de LorraineDuo d’Eden, Welcome toparadise.Les 29 février, 1 er et 2 mars à 20h30Théâtre Renoir, Cran-GevrierOrg. Bonlieu Scène nationaleTrois soliTrois soli de hip-hop pourparler du rêve, du désird’ailleurs, de l’intime...Les 14, 15 et 16 mars à 20h30Théâtre Renoir, Cran-GevrierOrg. Bonlieu Scène nationaleExpositions et animations......dans lesbibliothèquesProgramme d'animationssur le thème L'amourtoujours. Déposez vosdéclarations d'amour dansles boîtes réservées à ceteffet dans lesbibliothèques.Les rendez-vous à labiliothèque BonlieuRendez-vousdu bibliophileVendredis 27 janvier, 24 février,23 mars à 12h30Point Musiques• Vendredi 27 janvier :Duo Divertimento (musiqueclassique).• Vendredi 24 février :Neeskens (pop folk).A 18h30Rendez-vousnumériquesLes samedis à 15h• 28 janvier : La traduction enligne.• 11 février : Bullez sur latoile, webcomics et blogsBD.• 25 février : Printemps despoètes, les sites desauteurs invités.• 10 mars : L’avenir de lapresse est-il numérique ?Midi du documentairesur l’art contemporain• Mardi 31 janvier :Robert Combas,Georges Rousse.• Mardi 28 février :Marc Desgrandchamps.A 12h15Au cœur des motsClub de lecture permettantd’entretenir unecorrespondance privilégiéeavec un auteur. Gilles Leroyse prête au jeu desquestions.Vendredis 3 février, 2 marsà 12h30L'amour s'écouteS.exotiquie.SMythes sensuelsamazoniens et inuits.Entrée libre, à partirde 14 ans.Vendredi 3 février à 18h30Difficile de déclarersa flamme….Patrick Huet, poète publicmet son talent à votreservice et vous aide àrédiger le poème d’amourdont vous rêviez...Samedi 4 févrierde 14h à 17h30Ateliers d’écritureSéances d’initiationanimées par M. Curot.Sur inscription, placeslimitées.Samedis 4 février, 3 et 17 marsde 15h à 17hAnimations Renc’ArtA la découverte d’uneœuvre choisie dans lescollections de l'artothèque.• Mardi 7 février :“Amour amour” d’AlexandreFassianos.• Mardi 6 mars :“Jouy” d’Antoni Miralda.à 12h30L’Espace LittéraireCarte blanche à l’auteurBelinda Cannone.• Mardi 7 février :Thomas Clerc.• Mardi 6 mars :Alain Sevestre.à 18h30Opalka 1965 à l'infiniJusqu'au 3 marsTous en coulisses !Visite des réserves de labibliothèque.Samedi 3 mars à 10h :l’atelier de reliure.Sur inscription.Parle-moi d'amourExposition sur l'amour dansla littérature de jeunesse.Visites les 11, 18 et 25 févrierà 11h (pour les enfants 5-12ans).Jusqu'au 10 marsPartage des Voix -Printemps des Poètes2012Lectures croisées,rencontres et récital.Entrée libre.Les 9 et 10 mars… et dans les autresbibliothèquesLire & DireUn moment d’échange et departage autour de lalittérature.Les 9 février, 8 mars à 18h30Bibliothèque les RomainsLa Saint-ValentinLe crieur public déclameune sélection des poèmes,billets doux et déclarationsdéposés dans lesbibliothèques.Mardi 14 février de 10h à 17h30Bibliothèques La Prairie, LesRomains (matin), Bonlieu etNovel (après-midi)Mots d'amourDans l'art postal du début du20 e siècle.Jusqu'au 10 marsBibliothèque Les Romains


Infos pratiquesAnnecyJanvier-Février2012Permanences du busvie des quartiersMercredi 29 févrierCentre ville - vieille-ville -Marquisats• de 9 h 30 à 11 h> rue Carnot (à proximité de laplace François-de-Menthon)Mandallaz-Prairie-Vovray• de 11 h à 12 h 30> avenue Lucien-BoschettiParc des Sports-Fier• de 15 h à 16 h 30> avenue du stade(à hauteur du n°48)Parmelan-Albigny• de 17 h à 18 h 30> rue Guillaume-FichetMercredi 7 marsParmelan-Albigny• de 9 h 30 à 10 h 30> avenue du Parmelan(à proximité de la rue desSœurs-Blanches)Novel-Teppes• de 11 h à 12 h30> rue Léandre Vaillat(à proximité du n°16)• de 17 h à 18 h 30> place AnnapurnaLes Romains• de 15 h à 16 h 30> avenue de CranMercredi 14 marsCentre ville - vieille-ville -Marquisats• de 9 h 30 à 11 h> rue RoyaleNovel-Teppes• de 11 h à 12 h 30> rue de la Fraternité(côté gendarmerie)Parmelan- Albigny• de 15 h à 16 h 30> avenue de France(à hauteur du n°25)• de 17 h à 18 h 30> rue François-Favre(à l'angle de la rueAndré-Theuriet)Contactez vos comitésde quartier etassociations d'habitantsComité de quartier"Annecy-Novel-Teppes"Tél : 04 50 33 65 16roger.chalan@cegetel.netBlog : http://quartiernovelteppes.blog4ever.comAssociation "La Mandallaz"r.guena@numericable.frAssociation quartier CourierTél : 04 50 67 08 62association@annecy-courier.frInternet : www.annecy-courier.frAssociation pourla protection de la PuyaTél : 04 50 45 08 93jhpachoud@wanadoo.frAssociation de quartierParmelan-AlbignyTél : 04 50 32 21 82parmelan@aliceadsl.frAssociation Les amisdu quartier nord d’Annecy (LAQNA)Tél : 04 50 67 63 39laqna@orange.frAssociation des résidentsde la vieille-ville d'Annecy (ARVVA)Tél : 04 50 51 74 48arvva74@yahoo.fr114Un numéro d'urgence pour les personnes sourdesou malentendantesDepuis quelques mois, toute personne sourde ou malentendante, victime outémoin d’une situation d’urgence qui nécessite l’intervention des services desecours, pourra composer le “114”. Ce nouveau numéro d’urgence nationalunique et gratuit est ouvert 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Il est accessibledans un premier temps exclusivement par fax ou par SMS. Il ne reçoit pas lesappels vocaux téléphoniques.www.handicap.gouv.fr/114LES SERVICESDE LA MAIRIEVOUS ACCUEILLENTBureau d'accueilDu lundi au vendredi de 8h30à 18h30, le samedi de 9h à 12hService état civil/élections/démographieLundi, mardi, mercredi,vendredi de 8h30 à 17h, jeudide 9h30 à 17h et samedi de 9hà 12h. Tél. : 04 50 33 87 87Bureau des cartes nationalesd'identité et passeportsLundi, mardi, mercredi,vendredi de 8h30 à 17h, jeudide 9h30 à 17h et samedi de 9hà 12h. Tél. : 04 50 33 87 87Réservations des sallesmunicipalesS'adresser à l'accueil de lamairie, les lundis, mardis,jeudis et vendredis de 9h à 12het de 13h30 à 17h30.Tél. : 04 50 33 87 74Hôtel de ville - BP 230574011 Annecy cedexTél. : 04 50 33 88 88Pour écrire à la mairie parcourrier électronique :mairie@ville-annecy.frURGENCESTÉLÉPHONIQUESEn cas d'urgence dans lesdomaines de l'eau, de la voirie,de l'assainissement…, vouspouvez téléphoner 24 heuressur 24 au numéro detéléphone d'astreinte suivant :04 50 33 89 89RENDEZ-VOUSAUX MARCHÉSMardi• de 7 h à 13 h, marchésalimentaires : vieille villeet place des Romains• de 8 h à 19 h,marché de produits divers :place des RomainsMercredi• de 8 h à 13 h : place dela MandallazJeudi• de 7 h à 13 h,marché alimentaire et divers :quartier de NovelVendredi• de 7 h à 13 h, marchéalimentaire (et divers uniquementquai de l'Evêché) : vieille-villeSamedi• de 7 h à 13 h, marchéalimentaire : boulevard Taine etboulevard Nicollet et marché deproduits divers : rue Félix-PetitDimanche• de 7 h à 13 h 30, marchéalimentaire et divers : vieille ville• et de 7 h à 13 h, marchédes producteurs :place des RhododendronsPour en savoir plus :service commerce-artisanat,tél 04 50 33 87 96BROCANTE, MARCHÉ DE L'ARTET MARCHÉ DES CRÉATEURSTous les derniers samedis de chaque mois, la brocante bat son plein dansla vieille ville. Un marché de l'art prend également place ce même jourquai de Vicenza et un marché des créateurs place des Cordeliers.41


Bloc-notesAnnecyJanvier-Février2012Cette page est la vôtreEXPRIMEZ-VOUS !Parmi les questions reçues, voici quelques témoignages retenuspour la publication et les réponses apportées.Tri des déchetsUn voisin me voyant trier mesdéchets vient de m'assurer quecela ne servait à rien car selon lui,la plus grosse partie du contenudes poubelles jaunes rejoint lecircuit classique. Il m'expliqueégalement que le centre de triétant sous-dimensionné, àcertaines périodes, c'est la totalitédu contenu des poubelles jaunesqui est incinéré. Est-ce vrai ?Dans ce cas, je ne comprends paspourquoi demander aux habitantsde trier ?M. Y.E.Non, ces assertions sonttotalement fausses.Contre-productives, elles méritentd'être démenties.Depuis 2003, la Communauté del'agglomération d'Annecy (C2A)a mis en place la collecte sélectivedes déchets ménagers. Ainsi, tousles mercredis, les camions de laC2A qui ont collecté les bacs àcouvercle jaune les emmènent aucentre de tri situé à Villy-le-Peloux.Ces déchets recyclables sontensuite triés par famille :bouteilles plastique opaqueset transparentes, briquesalimentaires, emballages en acier,papiers... Les erreurs de tri qui nedevraient pas se trouver dans lesbacs jaunes (voir le guide de tridisponible sur le site de la C2A :www.agglo-annecy.fr)sont retirées.Une fois les déchets triés, chaqueballe de déchets est expédiéedans les entreprises detransformation / recyclage.Pour chaque envoi dans lesusines de recyclage, le servicecompétent de la C2A disposed'une attestation de recyclageprécisant la date de livraison, lematériau et le tonnage concerné.Ce sont ces attestations qui fontfoi pour le versement dessoutiens financiers par lessociétés agrées par l'Etat.Aucun déchet recyclable n'estdonc incinéré après tri et enaucun cas le centre de tri n'est ensous capacité. Il reçoit 400 tonnesde déchets de la C2A tous lesmercredis qui sont triés dansla semaine.Par ailleurs, grâce au contrôle desbacs jaunes effectué par les agentsde collecte et les ambassadeurs,aucun camion de tri n'a été refusépour un contenu non conforme etaucun camion de tri n'a été déposéà l'usine d'incinération depuis2003. Lors de pointes de tonnage,l'entreprise adapte le nombred'équipes et ses horaires.Sont incinérés, à l'usined'incinération, uniquement lesdéchets collectés dans les bacsà couvercle gris (orduresménagères non recyclables) ainsique les refus de tri issus du centrede tri (film plastique, coucheculotte... déposés à mauvaisescients dans les bacs jaunes). Illuminations de NoëlCette année, les illuminationset animations de Noëlproposées par la Ville dans lecadre de Noël des Alpes étaientmagnifiques. Je regretteseulement que de nombreusesrues n'aient pas été illuminées,comme l'avenue de Genèveoù j'habite. Quelle en est laraison ?Mme E.I.Désormais, les illuminations deNoël sont totalement prises encharge par la Ville, à l'exceptionde la place Annapurna, où ellessont gérées par lescommerçants, ce qu'il fautd'ailleurs saluer.Ainsi, la pose, la location desdécors et les consommationsélectriques sont entièrementfinancées par la Ville. C'estpourquoi des choix sontnécessaires pour l'implantationde ces illuminations. Cetteannée, il a été décidé de décorerles rues précédemment prisesen charge par les commerçantsqui avaient su se fédérer, ainsique certains lieuxparticulièrement appréciéspar les Annéciens et lesvisiteurs : le canal du Vassé, lepont des Amours, la croixpiétonne... De plus, la Ville asouhaité porter son effort sur laprojection de la façade de l'hôtelde ville. Cette animation faitpartie intégrante desilluminations de Noël. Elle en estle point d'orgue, avec uneprojection en continu de 17 h à24 h durant plus d'un mois.Bien entendu, chacun d'entrenous aimerait que son quartier,sa rue soient illuminés. Maispour des raisons facilementcompréhensibles de budget etde développement durable(pour limiter les consommationsénergétiques), il a été décidé deconcentrer les illuminations surle centre-ville, la gare etquelques rond-points dans lesquartiers, où la plupart desAnnéciens ont l'occasion depasser ou de se balader,afin que le plus grand nombrepuisse en profiter. MA QUESTION : ..............................................................................................................................................42........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................NOM ................................................PRÉNOM................................ADRESSE ........................................................................................(Indiquez vos nom et adresse afin de recevoir une réponse qui ne serait paspubliée dans le magazine)COUPON À RETOURNER À :Monsieur Jean-Luc Rigaut, MaireMairie d’Annecy - Service communicationBP2305 74011 Annecy cedexPour écrire à la mairie par courrier électronique : mairie@ville-annecy.frÀ SAVOIR...Si vous habitezAnnecy et quevous ne recevezpas le magazinemunicipal dansvotre boîte auxlettres, mercide contacterle servicecommunicationde la Mairie au04 50 33 88 21

More magazines by this user
Similar magazines