Lormont Actualités n°43

lormont.fr
  • No tags were found...

Lormont Actualités n°43

Transports urbains :une nouvelle façon de se déplacerNUMÉRO 43AUTOMNE2004


NUMERO 43Automne 20044610111213182022ENTRE-NOUSInterview de Jean Touzeau, maire de LormontENSEMBLEEnsemble contre le cancerCap sur l’atlantiqueRencontre avec une championneDes loisirs pour tousDes lectures à grandirLe partage dans les rayonnagesQuartiers d’étéENTREPRENDREUn Leader Price à GénicartAILLEURSSouffles francophonesFaciliter la création d’entreprise sur la rive droiteDÉCOUVERTE“L’apéro bus est avancé !”REPORTAGETram, bus et stationnement : un seul ticketVoiture, bus, tram : tiercé gagnantPriorité tramway !Tramway : attention prudenceEt demain ?+ d’info ? TBC vous répondMA VILLEAprès l'écoleSécurité routière : les écoliers en pisteLa cuisine centrale se visiteHip-Hop à l’EMMDTTRIBUNESEspace d'expression des groupes politiquesPRATIQUEUne mine d'infos pour tous les joursDirecteur de la publication :Jean TouzeauRédactrice en chef :Elisabeth CoussotConception, rédaction, photographie :Bernard Brisé, Elisabeth Coussot,Renaud DurieuxComité de rédaction :B. Brisé, E. Coussot, R. Durieux,A. TexierService Communication :Tél. : 05 56 33 27 40 à 43Fax : 05 56 33 27 44E-mail : communication@ville-lormont.frInternet : www.ville-lormont.frConception graphiqueImpression :FCM GraphicDistribution : ZS DiffusionPublicité :FCM Graphic (05 57 77 08 58)Trimestriel tiré à 12.000 exemplairesDistribué gratuitementN°ISSN : 1274-6037Dépôt légal à parution


4Lormont Actualités :Le nouveau réseau “tram et bus de la Cub” est opérationnel depuiscet été. Qu’en pensez-vous ?> Jean Touzeau, maire de Lormont :La reconfiguration complète du réseau detransports en commun de l’agglomérationest un pari difficile. Difficile parce qu’iltouche aux habitudes et au quotidien desusagers. L’objectif est de répondre aumieux à leurs préoccupations : déplacementsdomicile travail, domicile établissementsscolaires, commerces, pôles desanté, loisirs.Difficile aussi parce que le succès de cetterestructuration est étroitement lié au fonctionnementdu tramway. Il faut espérerque les difficultés techniques rencontréesau cours du premier semestre trouventrapidement une solution.Les usagers doivent avoir confiance dansleurs modes de transport et dans lesdélais qui leur sont nécessaires poureffectuer leurs déplacements.La rentrée scolaire sera le rendez-vous clé de ce nouveauréseau de transports en commun. Nous verrons s’il répondparfaitement aux attentes des familles et ce n’est qu’aprèsque nous pourrons procéder à son évaluation.>LA : Lormont se place parmi les communes les mieuxdesservies. Au-delà du service rendu à l’usager, quelseffets sont déjà perceptibles localement ?JT : L’impact du réseau sur Lormont est important parceque l’on rabat sur le tramway des lignes qui ne transitaientpas par la ville. Cela se traduit par un apport de populationsnouvelles qui, parcequ’elles utilisent le réseau, sontintéressées par ce qui se faitdans la ville. Le tissu commercial,les activités culturelles,sportives et les animationslocales sont aujourd’hui plusattractives pour les populationsdes communes périphériques.Le festival des Nuits d’Août a réuniprès de 500 personnes au Bois Fleuri>LA : Vous avez défendu le passage du tramway parCarriet et donc une nouvelle phase de travaux surLormont. Dans le même temps, l’Etat a annoncé qu’iln’assurerait pas sa part du financement. Cela remet-il encause le projet ?JT : En ce qui concerne l’approche technique de cette bretelleCarriet, qui va desservir également Bassens etCarbon-Blanc, nous pouvons être rassurés puisque l’enquêtepublique sera lancée comme prévu avant la fin2004. En revanche, nous attendons effectivement un


5certain nombre de réponses du Gouvernement sur le plandu financement de cette seconde phase, l’Etat ayantdécidé de ne plus assurer le financement des transportspublics.Nous espérons que ces obstacles budgétaires seront levéset que nous pourrons obtenir la réalisation de cette bretelledans le calendrier prévu, c’est-à-dire avec une mise enservice dans le courant de l’année 2007. Aujourd’hui lesinformations dont nous disposons confirment ce calendrier.>LA : L’Etat se désengage de plus en plus. Les aides à l’investissementet le soutien au fonctionnement sont restreints.Dans ces conditions, Lormont peut-elleencore mener des projets ambitieux ?JT : Il nous est désagréable de constater que les règles ontà nouveau changé. Désormais, les projets doivent obtenirla validation de l’Agence nationale de rénovation urbaine(ANRU), mise en place dans le cadre de la Loi Borloo, etchargée demettre en placedes plans definancement.Le projet Carriet,que nous avonsprésenté à Paris,a été validé par“En dépit du contexte peu favorable initiépar le Gouvernement, nous conservonsentières toutes nos ambitions pour l’avenirde notre commune.”l’ANRU. Nousallons donc pouvoir entreprendre sa réalisation dans lecadre de conventions annuelles. Les deux pôles éducatifsdevraient ainsi être réalisés durant l’année scolaire 2005-2006 avec une ouverture à la rentrée scolaire2006.Pour l’instant le calendrier technique etfinancier est maintenu et respecté.Au cours de ce dernier trimestre, nousallons présenter le projet de renouvellementde Génicart, qui sera auparavant exposé àla population. Nous espérons que l’ANRUle soutiendra. Les différents équipements quiaccompagnent les opérations importantesde démolitions reconstruction tels que laconstruction de la médiathèque et larénovation du gymnase Léo Lagrange endépendent.Démolition de l’immeuble 54 à Génicart 3Restructuration du château Génicarten pôle de services au publicCarriet : bientôt desservi par le tramway


6AQUARELLELa peinture et l’aquarellevous intéressent ? Rejoignezla toute nouvelle associationAqua-rêve qui propose auxadultes des ateliers dedécouverte, le mardi et lejeudi de 14h à 19h.Contact : Jany Spérandio,tél. 05 56 31 50 11 /06 03 35 35 13RÉNOVATIONLes locaux du Foyerpopulaire, allée du Vercors,vont faire l’objetd’importants travauxd’agrandissement et derénovation. Réalisés grâceà la participation financièrede l’Europe, de l’Etat, duConseil régional, de la Villeet d’Aquitanis, ces travauxdevraient débuter courantoctobre. Les activitésd’animation serontinterrompues pendant toutela durée du chantier.SORTIE DES ANCIENSLa traditionnelle sortie du 3 èmeâge se déroulera lesmercredis 29 septembre et6 octobre. Destination :Marquèze, au cœur du Parcnaturel régional des Landesde Gascogne avec la visitede l’écomusée.Contact : CCASTél. 05 57 77 63 60CORRECTIFLa Charte qualité urbainepaysagère et architecturalequi a été signée le 26 maidernier par les maires desquatre communes du GrandProjet des Villes (Bassens,Cenon, Floirac, Lormont),le préfet, les présidentsde la CUB, du Département,de la Région et l'ensembledes bailleurs est une initiativedu GIP du Grand projet desVilles, et non pas del'association Hauts deGaronne développement qui,elle, est à l'origine de laCharte paysagère de lapresqu'île d'Ambès.CAP SUR L’ ATLANTIQUE> L’équipage du "Villede Lormont" participeraau National First Class8 qui se déroulera enoctobre à la Trinité surMer. Cette compétitiond’envergure nationaleconstitue l’un des principauxrendez-vous sportifsde la côte atlantique.Fort de sa premièreplace dans le championnatde l’Estuaire enjuin dernier, l’équipagelormontais espère se placer dans les 15 meilleurs. "Cette participation à une compétitionnationale nous donne l’occasion de nous confronter aux meilleurs équipages français dans lasérie des Class 8", explique Florent Commarmond. S’ils manquent encore de technique etd’entraînement dans des conditions de navigation en mer, les cinq marins lormontais partagentun moral d’acier et une motivation sans faille. Ils ont mis à profit l’été pour rénover leurbateau et s’entraînent durement sur le bassin d’Arcachon.L’équipage espère aussi compter sur l’appui de nouveaux partenaires*. " Nos chances defaire un bon classement passent par l’acquisition de nouvelles voiles ", précise Florent. Lesbons résultats obtenus cette année faciliteront peut-être cette recherche de budgets, indispensablesau " Ville de Lormont " pour concourir parmi les plus grands.*Vous aussi vous pouvez être partenaire du " Ville de Lormont ". Contre 1 euro,inscrivez votre nom sur sa coque ! Infos : 06 09 80 17 78 ou 06 70 04 73 47ENSEMBLE CONTRE LE CANCER> Pour la deuxième fois cette année, la Ville de Lormont etl’AGIDECA* (Association girondine pour le dépistage des cancers)organisent une soirée d’information sur le dépistage du cancer dusein.L’AGIDECA* est chargée de relayer et de coordonner sur le terrainla campagne nationale qui concerne plus de 180.000 girondinesâgées de 50 ans à 74 ans. " 13000 mammographies ont déjà étéréalisées depuis novembre 2003. Chaque radiographie normalefait l’objet d’une double lecture pour encore plus de sécurité "explique Christian Castets, médecin coordonnateur de l’AGIDECA." Bien que sa progression soit régulière, la participation des femmes en Gironde doit encoreêtre augmentée. Les habitudes des patientes et des praticiens doivent s’adapter pour atteindrel’objectif des 70% de femmes dépistées dans le programme, qui garantira une baisse importantede la mortalité ", ajoute Christian Castets.La lutte contre le cancer est une des priorités du Gouvernement. C’est aussi l’un des principauxvolets du Plan régional santé en Aquitaine.Cancer du sein : dépister, comprendre et prévenirJeudi 21 octobre 2004 - Espace culturelA 20h : débat public animé par l’AGIDÉCA et le Comité féminin girondinA 21h : chorale " Chœur en folie " (classique et gospel)Entrée libre – Infos 05 57 77 63 60* avec le concours du Comité féminin girondin et le soutien du Conseil général de la Gironde et de la Caissenationale d’assurance maladie


7RENCONTRE AVEC UNE CHAMPIONNEFabienne Féraez a découvertl’athlétisme à Lormont en1993. Dix ans après, elle estdeux fois championne deFrance et a défendu les couleursdu Bénin aux Jeux olympiquesd’Athènes.>L.A. : Vous avez commencél’athlétisme à Lormont. Quelleétait alors votre motivation ?Je me suis inscrite au Clubd’athlétisme de Lormont, l’annéeoù je préparais le Bac. Jen’envisageais pas alors de fairede compétition.Tout est allé très vite : en un anj’ai remporté les championnatsdépartementaux, régionaux etune première sélection en championnatde France. J’ai ensuiteremporté les championnats deFrance en Espoir 3 et enSeniors. Puis je suis allée auxUSA, où les méthodes d’entraînementsont très différentesd’ici.Du club de Lormont, je garde le souvenir d’une excellenteambiance. Si les entraîneurs d’ici ne m’avaient pas autantencouragée, je n’aurais pas persévéré.>L.A. : Vous avez choisi de porter les couleurs du Bénin.Pourquoi ce choix ?J’ai la double nationalité française et béninoise ; je peux donccourir pour le pays de mon choix. L’athlétisme connaît undéveloppement important au Bénin mais ne parvient pasencore à être présent dans tous les grands évènements.J’avais envie de représenter ce pays qui est aussi le mien etd’apporter mon expérience aux jeunes de là-bas. J’ai été trèsbien accueillie. Je m’entraîne toujours à Paris où je suis licenciée.Quand je viens à Lormont, c’est pour me ressourcer.>L.A. : Vous avez atteint les quarts de finales du 200maux Jeux olympiques d’Athènes. Comment envisagez-vousl’avenir ?Participer aux Jeux olympiques, c’est un aboutissement, unrêve qui s’est réalisé.Je ne souhaite pas faire carrière dans le sport, je n’ai pas lavocation pour devenir entraîneur. C’est pour cela que je n’aijamais délaissé mes études. J’ai obtenu l’an dernier une maîtriseen marketing et je m’oriente maintenant vers le tourisme.DES LOISIRS POUR TOUS> Avec "Lormont en sport et en culture", les moinsfortunés, quel que soit leur âge, peuvent profiter d’unlarge éventail d’activités de loisirs, à faible coût.Adoptez la Carte sport liberté (11,50 € pour l’année,sous conditions de ressources) et combinez à votre choixnatation, gymnastique aquatique, musculation douce ettaïso.Optez pour le Pack culturel (11,50 € pour l’année, sousconditions de ressources), et initiez-vous au dessin, à lapeinture, à la reliure, à la danse ou au multimédia. LePack culturel comprend aussi votre billet d’entrée à unspectacle et à quatre séances de cinéma.Infos : Service des sports.Tel : 05 57 77 31 50.Centre communal d’action sociale.Tel : 05 57 77 63 85."Lormont en sport et en culture" est une opération inscrite dans leContrat de ville, proposée par la Ville de Lormont et le Conseil généralde la Gironde, en partenariat avec les associations Oxygène,Lormont natation, Sport pour tous et le Club lormontais des artsmartiaux.


8DES LECTURES À GRANDIR> Après une pause estivale bienméritée, la crèche familiale intercommunale"Les Renardeaux" reprend duservice. Cette structure s’adresse auxenfants âgés de 10 semaines à 3 ansdont les parents résident sur Lormont ouCenon et justifient d’une activité professionnelle.Elle emploie 31 assistantesmaternelles qui accueillent à leur domicileles enfants leur permettant de bénéficierd'un cadre de vie familiale.La crèche offre aussi de nombreux serviceset propose régulièrement des activitésd’éveil. Depuis plusieurs années,deux intervenantes animent régulièrementde courtes séances de lecture delivres et de contes à de petits groupesde nourrissons et d’enfants accompagnésde leurs assistantes maternelles.Les parents peuvent y assister s’ils lesouhaitent.Ces moments de lecture sont l’occasionde développer une relation chaleureuseet de partager des instants privilégiés entre adultes et enfants.Particulièrement attentifs, les enfants écoutent les histoires,manipulent les ouvrages, réagissent aux histoires despersonnages.Source de connaissance favorisant le langage, la lecturedéveloppe l’imaginaire et la créativité. Sensibilisé dès le plusjeune âge, l’enfant a toutes les chances d’en conserver le goûtet d’adopter durablement des habitudes de lecture.LE PARTAGE DANS LES RAYONNAGES> Ouverte depuis septembre 2002, l’Epicerie solidaire permetaux personnes en grande difficulté financière d’acquérirdes produits alimentaires et d’entretien à des prix très réduits.Françoise vient chaque jeudi depuis deux ans. Professeur demathématiques à mi-temps, elle fait partie de l’équipe debénévoles engagée dans l’association qui gère et permetle fonctionnement de l’épicerie. Bloc notes et styloen main, elle accompagne dans leurs achats les bénéficiaires,souvent des mères de famille. " Ici, les gensretrouvent le geste de payer, comme un regain dedignité, explique Françoise. Mon rôle est tout simplementd’être présente, d’accompagner, de renseigner.En aucun cas, de questionner et de juger. Je mesens sur le même pied d’égalité.". Lieu de partage etd’échanges, l’Épicerie solidaire permet à des personnesmomentanément dans la difficulté de sortir latête de l’eau, de retrouver un équilibre budgétairemais aussi social.Aujourd’hui 44 familles lormontaises bénéficient decette aide ponctuelle qui s’accompagne d’un suivisocial assuré par Céline, conseillère en économiesociale et familiale. Gérée par l’association "Les 4Epis", l’Epicerie solidaire s’appuie sur le soutien duCentre communal d’action sociale de la Ville deLormont.L’Epicerie solidaire est ouverte le mardi et le jeudi de14h à 16h30, rue Rabelais. Si vous souhaitez devenirbénévole, contactez Céline au 05 57 80 13 43.


9QUARTIERS D’ÉT ÉEntre sorties à la plage, activités en centres de loisirs,plongeons à la piscine, animations et festivités musicales,l’été lormontais a réservé aux jeunes commeaux moins jeunes de nombreux moments d’émotion,de détente et d’évasion. Retour en images sur cet été2004…Equitation à Hourtindans le cadre des vacances sportivesJeux de plein air au centre de loisirs de LescalleNuits d’Août au Bois fleuri :spectacle de l’opéra PagaïFestival “Bleue comme une orange” :Pestaloka en concertPlage dans le cadredes vacances sportives


10UN LEADER PRICE À GÉ NICARTAMPREINTEInstallée dans la zoned’activités La Gardette,la société Ampreinte estspécialisée dans lasignalétique adhésive,l’impression numérique,la gravure laser, la gravurenumérique, la découpe hautepression, la sérigraphie.AmpreinteRue Pierre Mendès France,immeuble LyauteyTél. 05 56 06 41 77Fax. 05 56 06 51 89 -info@ampreinte.frwww.ampreinte.frDix mois après la fermeture d’Intermarché,le Centre commercial Génicart s’est réorganiséautour du discounter Leader Price.> Avec l’ouverture en juillet d’un Leader Price,Lormont compte un nouveau supermarché deproximité. Il succède à Intermarché, au cœur du Centre commercial Génicart. La réouvertured’un magasin alimentaire, très attendue dans ce quartier, a été accueillie avec joie etsoulagement tant par les commerçants que par les habitants.En reprenant l’activité de l’Intermarché, la grande marque européenne de discount alimentairea trouvé l’opportunité d’accroître sa présence sur la rive-droite.Leader Price Lormont est ainsi le 15ème magasin de la marque en Gironde. Avec près de1000 m 2 de linéaires, Leader Price offre 5000 références de produits. De l’épicerie au rayontraiteur en passant par les fruits et légumes frais, la boucherie ou les cosmétiques, les attentesdes consommateurs sont satisfaites pour un budget maîtrisé : les prix sont de 20 à 30% inférieursaux marques nationales.Aujourd’hui, 2000 clients poussent chaque jour les portes du magasin, une clientèle variée etpas seulement lormontaise. "Les clients sont ravis de notre ouverture, explique Xavier Moulin,le gérant. Notre objectif est de fidéliser notre clientèle qui, logiquement devrait progresseravec la fin des vacances".L’évolution du nombre de clients et donc du chiffre d’affaires pourrait signifier la création denouveaux emplois dès le mois de septembre. Aujourd’hui, l’enseigne compte 29 salariés,dont une partie était du personnel d’Intermarché.L’implantation du Leader Price est essentielle pour la pérennisation du centre commercialGénicart qui, après de nombreux déboires, avait bien besoin d’un nouveau souffle !Leader PriceRue Jean AuriacOuvert du lundi au samedi de 9h à 19h30 sans interruption.Tel : 05.56.74.59.50.C’EST NOUVEAUOlivier Aksoy, ingénieur enbâtiment de formation, vientde créer " Medyat Electrique "à Lormont. Depuis cet été,cette micro-entrepriseintervient auprès desparticuliers et des entreprisespour l’équipement et lamaintenance des bâtiments etbâtiments industriels commepour la rénovation desmaisons anciennes. MedyatElectique intervient égalementsur les alarmes, les systèmesde climatisation et laplomberie.Medyat Electrique.Tel : 06 83 03 49 77.TABLE OUVERTELe Club d’entreprises deLormont organise tous lespremiers jeudis du mois une"table ouverte" le midi aurestaurant La Sicilienne,1 quai Numa Sensine àLormont. L’occasion pour leschefs d’entreprise de serencontrer entre eux, pouraffaires ou pour détente.Inscription préalable, aumoins 24h à l’avance,auprès du Club d’entreprises.Infos : 05 57 77 27 10.


11SOUFFLES FRANCOPHONESFort du succès de la première édition en 2003, le GrandProjet des Villes, les communes de Bassens, Cenon, Floiracet Lormont, en partenariat avec l’IDDAC, reconduisent àl’automne 2004 l’opération "Souffles".> La francophonie est à l’honneur de cette nouvelle édition.Pendant deux mois, tous les acteurs culturels du territoire vontproposer une programmation éclectique autour du théâtre, dela musique, de la danse, enrichie d’expositions, de rencontreset de débats.Un florilège d’auteurs, d’artistes et d’œuvres issus des territoiresfrancophones de la planète participent à cette édition :Québec, Vietnam, Suisse, Belgique, Afrique, …A Lormont, c’est le québécois Sébastien Harrisson qui seraprésenté à travers l’interprétation de sa pièce "Floes" par laCompagnie Les Enfants du Paradis. Rendez-vous le Vendredi5 novembre à 20h30, à l’Espace culturel du Bois fleuri(Entrée : 5 - 9 et 12 € / tout public à partir de 12 ans).À découvrir aussi :Nguyen Quang Than - écrivain vietnamien(Cenon - Médiathèque Jacques Rivière)Dominique Mwankumi - auteur illustrateur congolais(Bassens - Bibliothèque François Mitterrand)Kim et Thanh-Van Tran-Nhut - romancièresvietnamiennes (Lormont - Bibliothèque du Bois Fleuri)sous réserveMonique Ibouldo - romancière burkinabé(en résidence sur Floirac)Eugène - auteur jeunesse suisse(Floirac - Médiathèque Roland Barthes)" Souffles francophones "Octobre / novembre 2004Bassens, Cenon, Floirac et LormontProgramme complet à l’accueil de la mairieInfos : 05 56 40 24 24FACILITER LA CRÉ ATION D’ ENTREPRISE SUR LA RIVE DROITE> Des ateliers d’information pour les créateurs d’entreprisesont organisés tous les 2 èmes jeudis du mois, d’octobre 2004 àjuillet 2005, au Centre d’innovation et de formation à Floirac.Ils permettent la rencontre entre porteurs de projets et professionnelsde l’accompagnement à la création d’entreprise,offrant aux futurs et aux jeunes chefs d’entreprises l’occasiond’échanger leurs interrogations et leurs expériences.Ces ateliers sont gratuits. Inscription auprès del’Association Hauts de Garonne Développementau 05 57 54 32 50. Programme complet sur le sitewww.hdgdev.com


12“ L’ APÉ RO BUS EST AVANCÉ !”Le bus Participation des habitants est un lieu majeur dedébat dans la ville. Les Apéro-bus, organisés par laFédération des Comités de quartier avec le concours de laMairie, rencontrent un succès grandissant.> Les "Apéro-bus de la Fédé’" sont des rendez-vous réguliersautant qu’exceptionnels. Deux ou trois fois par mois, dans unquartier différent, les riverains sont invités à partager leur vécuset leurs aspirations." C’est un espace de convivialité, propice à des échanges apaisés" explique Jean-Marc Tardif, président de la Fédération descomités de quartier "Tous ceux qui viennent avec le désir defaire évoluer positivement leur cadre de vie sont les bienvenus ".Jean-Marc accueille les nouveaux venus en leur offrant un verreet les invite à donner leur point de vue sur la ville et sur leurquartier. " Je leur propose de commencer par dire ce qu’il y ade bien dans leur environnement. Cette approche positiveUN LIEU PARTAGÉDécoré par les habitants eux-mêmes, le bus "Participationdes habitants" est de plus en plus sollicité par lesorganismes et associations partenaires de la Ville quisouhaitent aller à la rencontre des Lormontais. L’an passéle bus a ainsi contribué à des actions santé (avec la Sécuritésociale), de solidarité (avec le secours populaire), d’aidesociale (avec la CAF) ou encore de retour à l’emploi (avecl’équipe emploi insertion de la Ville).Infos :Fédération des Comités de quartier.Tel : 05 56 06 41 95.Service Participation des Habitants.Tel : 05 56 33 27 45.facilite par la suite la formulation de suggestions et de critiquesconstructives ". Au fur et à mesure, il prends des notes " pour nepas risquer de perdre ou de déformer la parole des habitants".La Fédération s’adresse ensuite au Maire, aux services municipauxet aux autres institutions concernées. " Les gens constatentalors que leurs suggestions peuvent être entendues et suiviesd’effet " conclue Jean-Marc.Les " Apéro-bus " réunissent en moyenne une quinzaine de voisins.Les débats sont le plus souvent libres, dictés par l’humeurdu moment. Il arrive aussi que les habitants commandent un"Apéro-bus" sur un thème particulier. De la confrontation desidées émerge souvent des solutions simples pour améliorer lequotidien de tous.Prochains rendez-vous :Carriet - La source : le 22 septembre, de 18h-20h.Les Iris : le 6 octobre, de 17h à 19h.Alpilles - Vincennes : le 20 octobre, de 16h à 18h.Centre commercial Génicart : le 3 novembre, de 17h à 19h.Grand Tressan : le 17 novembre, de 17h30 à 19h30.Rue Ronsard : le 1er décembre, de 16h à 18h.Rue Condorcet : le 15 décembre, de 16h à 18h.


Transports urbains :une nouvelle façon de se déplacerAvec 3 lignes detramway et 95lignes de bus enjournée, l'agglomérationbordelaisedispose d’un toutnouveau réseau detransports en commun,réorganisédepuis cet été afind’assurer une complémentaritéet unemeilleure continuitéde service.A Lormont, cettenouvelle organisationremplit convenablementsesobjectifs. Le nouveauréseau de busa été conçu en cohérenceavec celui dutramway. Chaquequartier est devenuaccessible et chacunpossède une liaisonbus vers la ligne Adu tramway.Voici ce qui demeureet ce qui a change.Infos pratiques,premiers bilans etperspectives…


Reportage14BUS ET TRAM : UN SEUL TICKET> Le tramway n'est pas seulement l'arrivée d'unnouveau mode de transport. C'est aussi l'occasionde créer un réseau moderne et efficace où bus ettram deviennent complémentaires.Le réseau de bus s’est donc réorganisé autour dutramway pour aboutir à la création d’une offre detransports en commun renforcée et améliorée.Désormais, bus et tramway forment un seul réseau.Vous pouvez donc indifféremment passer de l'un àl'autre avec le même titre de transport sans augmentationde prix.Certaines lignes ont vu leur fréquence fortement réduiteou leur circuit limité à la rive droite. En contrepartie,d’autres lignes ont été créées ou modifiées pourrapprocher du tramway les voyageurs des quartierslormontais non desservis et des communes voisines.LES NOUVELLES LIGNES BUS3 : Lauriers/Jardin Botanique6 : Floirac-Montecristo/Buttinière29 : Buttinière/Quinquonces32 : Floirac parc municipal/ZI Artigues/Lormont Carriet38 : ZA Aliénor d’Aquitaine/Buttinière62 : Lormont-bas/Lissandre/Cenon Plaisance63 : Cenon Morlette/Buttinière64 : Artigues Fontderode/Buttinière66 : Lormont Grand Tressan/Lormont Village/Lormont-bas67 : Artigues cimetière/Buttinière90 : Bassens La Chênaie/Pomme d’Or/Buttinière/Lauriers91 : Ambès Escarraguel/Lormont-bas/Stalingrad92 : Bec d’Ambès/St. Louis Belle Rive/Ambès/Buttinière/Lauriers93 : Ambares Du Roy/Buttinière/Lauriers94 : St. Vincent De Paul/Ambares Sabarège/Buttinière/Lauriers95 : Carbon-BlancMouline/Buttinière/Lauriers96 : Ambares Le Poteau/ButtinièreLE TRAMA : Lormont Lauriers / Mériadeck- Correspondance pour “Cenon La Morlette” (Ligne A) à lastation “Buttinière”.- Correspondance pour “Bordeaux Quinconces” ou“Bordeaux Victoire”, Talence et Pessac (Ligne B) à lastation “Bordeaux Hôtel de Ville”.- Correspondance pour “Bordeaux Quinconces” ou“Bordeaux Gare St-Jean” (Ligne C) à la station “BordeauxPorte de Bourgogne”.LES LIGNES ATYPIQUESBus du FleuveLiaison entre Lormont-bas et Bordeaux-RichelieuCorrespondances à Lormont avec le 3, 91, 62, 66 et àBordeaux avec les lignes tram A et C.Bus du Soir : S4De “Lauriers” (Tram A) à Saint-Louis-de-Montferrandpar Lormont-Carriet, Carbon-Blanc, Bassens, Ambarès,Saint-Vincent-de-Paul et Ambès, de 21h30 à 0h30.Créabus : Bus à la demandeLiaison entre Lormont-Village ou Grand Tressan et la LigneA du tramway, le dimanche entre 8h30 et 19h30, sur réservationau 05 56 32 32 33.


15PLUS D’ESPACEDANS LE TRAMWAYJ’utilise le bus et le tramway.Je ne me sens pas trèsbien dans le bus : il fait tropchaud l’été et on est tassé.Je préfère le tramway parcequ’il y a plus d’espace quedans le bus. Il n’y a pas defeux rouges avec le tramway,alors on va plus vite.Je l’utilise tous les jours pouraller à l’école, et aussi pouraller voir ma grand-mère,au judo ou faire les courses.Camille (9 ans)VOITURE, BUS, TRAM :TIERCÉ GAGNANT> Le nouveau réseau TBC repose sur l’intermodalité, c’està dire l’utilisation de plusieurs modes de transport pour unmême déplacement. L’objectif est de faire baisser la part dela voiture particulière.La réalisation de parkings à proximité des lignes tramway(parcs-relais) facilite cette multimodalité. On vient de sondomicile jusqu’au parc-relais en automobile où on laisse sonvéhicule pour accéder au centre ville en tramway et / ou enbus.La ligne A du tramway compte 3 parcs-relais, dont 2 surLormont : le parc-relais des lauriers (197 places) et de laButtinière (600 places); le troisième parc se trouvant àBordeaux-Galin (440 places). Les parcs-relais sont des airesde stationnement gardiennées, réservées aux véhicules desusagers du réseau de transport en commun et accessibles de5h à 1h du matin. Les parcs-relais sont gratuits pour lesclients abonnés du réseau. Les utilisateurs non-abonnés peuventacheter sur place un “tickarte”. Moyennant 2,60 €, leconducteur et tous les passagers du véhicule ont droit à unbillet aller-retour sur le réseau Tram/bus valable le jourmême.LE TRAMWAY OUI MAIS SANSLES PANNES !J’utilise le tramway tous les jours pourme rendre à mon travail à Bordeaux.Le tram’, c’est pratique et rapide caril ne reste pas dans les bouchons.Malheureusement, il arrive encoretrop souvent qu’il tombe en panne ; jeperds alors beaucoup de temps àattendre ou à chercher un bus. J’espère que tout cela vase régler rapidement car le tram’ demeure un mode detransport très écologique et très agréable.Alice (25 ans)


Reportage16PRIORITÉ TRAMWAY !UN ÉLÉMENT DENOTRE QUOTIDIENNous avons constaté unepetite hausse de la clientèleque nous lions plus àla fermeture d’un institutsur Lormont qu’à l’arrivéedu tramway. Enrevanche, le tramway estun confort pour notreclientèle qui l’utilise.Quand il n’y a pas depanne, car dans ce casles clientes arrivent en retard ! Moi-même j’habiteLormont et j’emprunte régulièrement le tramway pourme rendre à Bordeaux, c’est super pratique. Bref, letramway fait partie de notre quotidien, c’est presque del’histoire ancienne !Aurélie (esthéticienne Beauté Evasion)> Le Tram bénéficie de sa propre voirie et de lapriorité aux carrefours. Finis les aléas de la circulationet des embouteillages ! Et comme leTram s'arrête à chaque station, vous n'avez pasà commander l'arrêt. Lormont se trouve à 35minutes de Mériadeck, à 20 minutes de la gareSaint-Jean et à 45 mn du campus de Talence.Utiliser le tramway, c’est une réelle économie detemps !TRAMWAY : ATTENTION PRUDENCE !> Le tramway est rapide et silencieux. Deuxqualités qui sont aussi à l’origine de trop d’accidents.Rappelez-vous que le tramway est toujoursprioritaire. Ne vous promenez jamais surles voies, et n’y stationnez pas. Respectez lasignalisation (feu clignotant lorsqu’un tram est enapproche). Rappelez-vous aussi qu’un tram’ àl’arrêt peut en cacher un autre, lancé à pleinrégime.ET DEMAIN ?>Initialement, la phase 2 du tramway ne devait pas bénéficierdavantage à Lormont. Il était en effet prévu que le tramwayse rende à Bassens et Carbon-Blanc en traversant (sanss’y arrêter) la zone d’activités de La Gardette. Un tracé alternatif,défendu par la Ville de Lormont et validé par laCommunauté urbaine de Bordeaux, prévoit aujourd’hui lepassage du tramway par Carriet, avec une station devant laMairie et une autre face à l’église Saint-Esprit. La procédured’enquête publique de ce tracéalternatif est actuellement en coursd’instruction.Le financement de la phase 2 est problématique. L’Etat, quiavait promis 106 millions d’euros de subventions pour ce projet,s’est désengagé. En lieu et place, le Ministre de l’équipementet des transports ne propose plus qu’un prêt de 60 millionsd’euros sur 30 ans, lequel ne suffit pas à financer le projet.Le Conseil communautaire devrait voter prochainement unemotion afin d’obtenir du gouvernement, sinon le respect deson engagement initial, tout du moins le maintien d’ " unesubvention la plushaute possible ".Voir réaction deJean Touzeau,Maire de Lormont,en page 4 et 5.


17+ D’ INFO ? TBC VOUS RÉ POND> Il vous manque un horaire ?Vous craignez une grève ?Vous avez oublié votre parapluiedans le tram ?Toutes les précisions utiles sontdisponibles sur :- Allo TBC : 05 57 57 88 88 (semaine de7h à 19h, week-end de 9h à 16h)- www.infotbc.comLE TRAM AU CŒUR DE LA NUIT DU PATRIMOINEEn partenariat avec l'association Renaissance des cités d'Europe, laVille de Lormont organise le 18 septembre la Nuit du Patrimoine. Letramway sera à l’honneur de cette cinquième édition qui s’articuleautour du thème “Patrimoine, sciences et techniques”.Une occasion unique et originale de découvrir le quartier Génicartautrement. Animations de rue, musique, théâtre, images, sons etlumières ponctuent la ballade.Rendez-vous samedi 18 septembre, à 20h30Maison des sports Lormont - Les Iris(route de Bordeaux, Tramway “Iris”).Gratuite - Infos : 05 57 77 07 30.ENCORE + D’INFOS ?TBC VIENT À VOUSCela vous chagrined’appeler AlloTBC (oude vous connecter àinfotbc.com) justepour vous assurer quetout va bien ? Vouspréféreriez être spontanémentaverti encas de soucis ?Sachez alors que laConnex travaille sur un dispositif d’information partéléphone portable.Si vous êtes volontaire pour tester ce nouveau service,appelez AlloTBC. Vous recevrez alors des mini-messagessur votre portable chaque fois qu’une perturbationsera signalée sur les lignes que vous utilisez, auxhoraires où vous les empruntez. Grâce à la technologieWAP, vous aurez également accès au siteinfotbc.com depuis votre téléphone portable.Une phase expérimentale de trois mois permettra devoir si ce service répond à l’attente des usagers. Celuicine concerne dans un premier temps que les abonnésSFR, mais pourrait se généraliser à l’ensemble desopérateurs de téléphonie mobile.


18APRÈ S L’ÉCOLEVISITELormont a accueilli unedizaine d’élus polynésiensmissionnés dans le cadre dela formation professionnelle.Les rencontres, visites etéchanges programmés toutau long de la semaine ontpermis à ces élus venus deTahiti et de ses îlesd’appréhender nosexpériences et nos méthodesde travail dans desdomaines variés.SANTÉLormont vient d’adhérer auréseau français Villes-Santé,mis en place parl’Organisation mondiale dela santé (OMS) dont le butest d’améliorer la santé descitadins. Ce réseau regroupe44 villes et offre un soutienlogistique et méthodologiquepour des programmes deprévention et de promotionde la santé. Il permetégalement d’échanger desinformations et desexpériences avec les autresvilles membres. Le réseauVilles-Santé devraitpermettre de mutualiser lesactions santé menées sur lacommune, de créer unréseau médico-social departenaires et de rapprocherles services publics dusecteur libéral.Dans le grand quart sudouestde la France, Lormontest la seule commune àadhérer à ce réseauNOUVELLES PUBLICATIONSLe guide “Lormont Villesportive” etl’”Agenda culturelde Lormont " 2004-2005 sont parus etdisponibles dans lesstructuresmunicipales. Cesdeux livrets deréférence (et unekyrielle denouveaux dépliantsd’informationpratique) vousaideront à choisirvos activités deloisirs sportifs et culturelspour l’année qui commence.> L’accueil périscolaire estun service proposé par laVille de Lormont. Il s’adresseaux enfants scolarisés enécole maternelle ou élémentaireet répond aux attentesdes parents empêchés parleurs obligations professionnellespour être présents àl’entrée et la sortie des classesle matin et en fin d’aprèsmidi. L’encadrement desenfants est assuré par desanimateurs qualifiés.L’accueil du matin débute àpartir de 7h30 jusqu’à l’ouverturedes écoles à 8h30. C’est un temps de réveil qui se fait autour de jeux calmes. Le soir,l’accueil périscolaire s’échelonne de 16h30 à 18h30. “Un goûter est proposé aux enfants.Après ce temps de restauration, l’enfant peut, s’il le souhaite, faire ses devoirs, dessiner, lire,jouer ou participer à une activité avec l’animatrice. Dans tous les cas, c’est l’enfant qui décide.Il peut aussi choisir de ne rien faire”, explique Aurélie, coordinatrice des accueils élémentaires.Les inscriptions se font tout au long de l’année scolaire auprès du service des cantinesscolaires. Infos : 05 57 77 63 90 / 05 57 77 60 24S É CURITÉ ROUTIÈ RE : LES É COLIERS EN PISTE> La Ville a acquis cet étéune piste d’éducation routière.A pieds puis à bicyclette,sous la houlette despoliciers municipaux spécialementformés, lesenfants se retrouvent encondition quasi réelle decirculation dans la rue.Installé edans lacour del’ancienneécole Montaigne, la piste s’adresse aux enfants des classes de CM2 (son utilisationpourrait s’étendre aux centres de loisirs). La Ville entend ainsi faciliter etaccompagner l’opération menée par la Préfecture et l’Inspection académique,en matière d’éducation routière. Car depuis la rentrée 2002, l’apprentissage desrègles de sécurité routière est au programme scolaire des enfants, de la maternelleau CM2. A l’issue de la scolarité primaire, l’Aper, attestation de premièreéducation à la route, valide l’acquisition de règles et de comportements liés àl’usage de la rue et de la route et à la connaissance de leur justification.“L’objectif est qu’à l’issue de l’année scolaire prochaine, tous les enfants de CM2transitent par cet outil d’apprentissage des règles du code de la route”, explique PierretteDupart, adjointe au maire déléguée à la sécurité. Un outil qui participe aussi à la constructiond’une conscience citoyenne.


19LA CUISINE CENTRALE SE VISITEConstruite en 1994, la cuisinecentrale de Lormont fête cetteannée ses dix ans de fonctionnement.> Quand la municipalité fait lechoix en 1994 de construire unenouvelle cuisine centrale, celle-ciopte alors pour un équipementmoderne répondant aux règlesd’hygiène et de sécurité envigueur. Son architecture estconçue selon le principe de lamarche en avant, avec des circuitssimples et différenciés. Entre laréception des produits, leur stockageet la préparation des plats, lecircuit s’enchaîne naturellementsans aucun croisement ni retour enarrière.Le nouvel outil de production fonctionneà partir d’un système deconditionnement et de distributionen liaison froide qui apportetoutes les garanties en matière de sécurité alimentaire : aprèspréparation, les plats sont soumis à un refroidissement rapide.Ces plats sont ensuite conservés et transportés à une températurede maximum 3°C avant d’être remis à températuresur les différents lieux de consommation.La qualité des repas, la fraîcheur des produits et l'équilibrenutritionnel sont au centre des préoccupations de l'équipe dela cuisine municipale. Actuellement, une moyenne de 2000repas est servie chaque jour dans les écoles de la ville, au restaurantmunicipal, dans les restaurants pour personnes âgées,les centres de loisirs ou parlivraison (service de portage derepas à domicile).Pour ses dix ans, la cuisineouvre ses portes au public. :Une occasion de découvrir pour les élèves, les enseignants,les parents d’élèves…l’envers de l’assiette !Visites scolaires du 27 septembre au 1 er octobrePortes ouvertes le jeudi 30 septembre de 17h à 19hInfos : 05 57 77 81 20HIP-HOP À L’ EMMDT> L’Ecole municipale de musique dedanse et de théâtre de Lormont faitsa rentrée. Plus d’une vingtaine dedisciplines est proposée aux plusjeunes comme aux plus âgés, avecen nouveauté cette année, le hip-hoptous les vendredis à 18h30.L’encadrement de cette activité estconfié à Aimance Mensah, chorégraphedes C ie Afro Jazz Street etRévolution, qui entend contribuer àdonner ses lettres de noblesse augenre : “Le hip-hop est une ouverturesur la vie et sur les autres. On yapprend à se donner les moyens deréussir. A ceux qui pensent encore que c’est une activité devoyous, je dis : venez voir et jugez par vous-mêmes”.Info : 05 57 77 07 30


20Espace d’expression des groupes politiques conformémentà la loi du 27 Février 2002PS ET APPARENTÉ SPrésident :Alain MoncassinL'été Lormontais a étérythmé par des momentsfestifs qui montrent que nosconcitoyens ont à cœur departiciper à l'animation dela ville.> C'est bien sûr toutd'abord un engagementexemplaire de nos associationsqui ont sans failleaccompagné la municipalitépour donner un plus de convivialité.Du 14 juillet aux"Nuits d'Août" en passant parle Festival des Hauts deGaronne ou " Bleue commeune orange ", la fréquentationcette année a été particulièrementimportante. La qualitédes prestations, et plus particulièrementcelles réaliséespar les troupes locales montreque la politique culturelle dela Ville avec le soutien aux initiativesartistiques est enphase avec les aspirations desLormontaises et Lormontais :de la qualité accessible à tous.Intégrer dans le renouvellementurbain le volet culturelpar la construction d'unemédiathèque est plus quejamais indispensable pourpermettre de répondre à lademande croissante desfamilles lormontaises. Seulsnous ne pourront y arriver,nous avons besoin de l'aidede l'Etat et malgré les effetsd'annonce sur le plan decohésion sociale de Borloonous n'avons encore aucuneassurance que le gouvernementtienne ses engagements.L'ouverture de la saisonculturelle sera encore une foisl'occasion de mesurer ledynamisme de la ville, de sesassociations et de ses habitants.La culture, certainementun bon moyen de cohésionsociale.PC ET APPARENTÉ SPrésident :Jean-Claude FeugasNon à cette société d'injustice> A marche forcée, malgréle désavœu exprimé par deuxvotes sanctions au printemps(élections régionales et européennes),le Président Chiracet son gouvernement ont profitéde l'été pour continuerleur politique ultra libérale auservice du capital, répondantencore une fois aux exigencesdu MEDEF.A l'Assemblée nationale,l'UMP a fait passer la réformede l'assurance maladie, laprivatisation d'EDF-GDFavance. La droite passe à lasauvette une loi de décentralisationqui casse le cadrerépublicain, met les territoiresen concurrence et conduirainexorablement à la haussedes impôts locaux.Face à cette situation désastreuse,nous avons à combattreles possibles sentimentsde fatalité mais surtout mettretout en œuvre pour luttercontre cette société toujoursplus injuste.Rassemblons-nous pour résisteret construire une autrepolitique. Les possibilitésd'empêcher la poursuite desdégâts du capitalisme enFrance, en Europe, existent etnous pouvons tous,ENSEMBLE, créer des majoritésd'opinion pour un mondeplus juste et plus humain.C'est le sens de l'activitépolitique de notre groupe.


21LCRPrésident :Laurent DelageTexte non communiquéLORMONT AVENIRPrésidente :Béatrice Charriautlormontavenir@tiscali.frTexte non communiquéGIRONDE MODERNEPrésidente :Christiane MarcL'été est propice auxpromenades> Ceux qui en auront profitépour faire le tour des chantiersdans la ville auront puconstater que le Lormont dedemain avance. De grosefforts ont été faits dans lesécoles et notamment pourl'aménagement des cours etpréaux. Les grands équipementscomme le Point cyb oula halle des boulistes de laplaine Montaigne montre ladiversité et la complémentaritéde l'action municipale. Lechâteau des Iris avec sonmagnifique parvis a retrouvéson lustre d'antan. Continuonsà mettre en valeur notre patrimoineancien qui donne àLormont une grande partie deson charme. Le renouvellementurbain nécessaire devraintégrer cette nécessité.Pour prendre contact avec un groupe politique élu au Conseil municipal,vous pouvez déposer votre courrier en Mairie ou l’envoyer l’adresse suivante :M/Mme…, Groupe…, Hôtel de Ville - BP n°1 - rue André Dupin - 33305 Lormont cedex.


22FERMETURES DU PONT D’AQUITAINEPour faciliter une série de travaux sur le viaduc d’accèsau pont d’Aquitaine, quatre fermetures totales du pont àla circulation sont programmées, pendant plusieursweek-ends, de 22h à 4h : du vendredi 17/09 au lundi20/09, du vendredi 1/10 au lundi 4/10 et du vendredi15/10 au lundi 18/10. En fonction des conditionsmétéorologiques, les travaux sont susceptibles d’être différéset la fermeture reportée au week-end suivant.INSCRIPTION À L’ECOLE DE MUSIQUE,DANSE ET THÉÂTRE POUR 2004/2005Pour tous renseignements et inscriptions, s’adresser ausecrétariat de l’Ecole du lundi au vendredi de 9h à 12h30et de 13h30 à 18h (tél. 05 57 77 07 30 /ecole.musique@ville-lormont.fr).39-39, LE NUMÉRO " SERVICES PUBLICS "L'Aquitaine est la deuxième région d'expérimentation du"39 39", un numéro de téléphone de renseignementsadministratifs ouvert du lundi au vendredi de 8h à 19h etle samedi de 9h à 14h. Le service répond aux questionsconcernant les formalités et les procédures, la consommation,le logement, la santé, le travail, l'agriculture, lesdouanes et l'éducation nationale. Le 39-39, c’est 3 sonneriesmaximum avant d'avoir un interlocuteur et 3 minutesau plus pour obtenir une réponse.Coût : 0,12 € / minute.INSCRIPTION SUR LES LISTES ÉLECTORALESVous avez jusqu’au 31 décembre 2004 pour vous inscriresur la liste électorale, muni(e) d‚une carte d’identité encours de validité et d’un justificatif de domicile de moinsde 3 mois, au service Elections de votre Mairie.Nous vous informons également que tout changementd’adresse doit être signalé au service des Elections.Horaires d’ouverture des bureaux :Lundi, mardi, mercredi, 8h30 - 12h30 et 13h30 - 17h00Jeudi, 8h30 - 12h30 et 13h30 - 18h00Vendredi, 8h30 - 12h30Service Elections : Tél. 05 57 77 63 72Voter est un droit, s’inscrire sur la liste électorale estobligatoire (art. L.9 du Code Electoral)QUE FAIRE DE VOS PNEUS USÉS ?Lors de l’achat de nouveaux pneus, le client peut laisserses anciens pneus en magasin. Cette collecte est gratuite(décret du 30/12/2002 relatif à l’élimination des pneususagés).OBJETS ENCOMBRANTS : RESPECTEZLES CONSIGNES !Nous rappelons que le ramassage des objetsencombrants s’effectue le 1 er mercredi dechaque mois. Les objets doivent être déposéssur le trottoir la veille, le mardi soir, à savoir pour les prochainescollectes le 5 octobre, le 2 novembre et le 30novembre. Ce service gratuit est réservé aux particuliersdans la limite de 1m 3 par ménage. Il concerne les débrisde jardin (les branches rassemblées en fagots et lesdéchets de jardin en sacs), les objets encombrants (à l’exceptiondes débris de démolition, produits toxiques, pneus,batteries et hydrocarbures).CAF : NUMÉRO UNIQUESoucieuse d’améliorer la relation téléphonique avec sesusagers, la Caisse d’allocations familiales de la Gironde amis en place un numéro unique, le 0 820 25 33 10*. Cenuméro remplace l’accueil téléphonique “classique”, ainsique le serveur voal “Allocaf” et offre de nouveaux services.En composant le 0 820 25 33 10, vous pouvez :7 jours/7, 24h/24 : obtenir des informations sur les allocations,consulter votre dossier, demander une attestationde paiement, découvrir les lieux d’accueil de la Caf - Dulundi au vendredi de 9h à16h : être mis en relation avecles conseillers de la Caf.* 0,112 € les 56 premières secondes, 0,118 € les minutessuivantes, facturées à la secondeDON DU SANGLa prochaine collecte de l’Etablissement français du sangaura lieu le lundi 15 novembre 2004 de 16h à 19h, salleAlbert Camus.ANCIENS COMBATTANTSLa section CATM et ACPG de Lormont informe ses adhérentsdes nouvelles dispositions d’attribution de la carte decombattant pour la guerre d’Algérie et les combats deMaroc et de Tunisie. La carte d’ancien combattant estdésormais attribuée pour une présence de 4 mois enAfrique du nord (au lieu de 12 mois comme précédemment).Nous signalons que cette carte donne droit à denombreux avantages.Renseignements : M. Sarrail 05 56 74 22 16HANDICAP ET COMPÉTENCESDu 15 au 20 novembre, l’Adapt etl’Agephip organisent la Semaine pourl’emploi des personnes handicapées. Lebut est des sensibiliser et de mobiliserles Français pour rendre plus facile l’intégrationdes personnes handicapéesdans le monde du travail.Infos : 01 48 10 12 46www.semaine-emploi-handicapé.comELECTIONS CONSULAIRESDu 13 octobre au 3 novembre, les commerçants,industriels et prestataires de services voterontpour élire leurs représentants à la Chambre de commerceet d’industrie de Bordeaux.Infos au 05 56 79 51 22, www.bordeaux.cci.frUNE SECONDE VIE POUR VOS HABITSFaîtes de la place dans vos placards et donnez un peu dechaleur à ceux qui manquent de tout. Merci de déposervêtements et chaussures dans les conteneurs de la Croix-Rouge (parc du Centre communal d’action sociale, routede Carbon-Blanc).

More magazines by this user
Similar magazines