Consulter notre brochure ici - Faculté des Sciences sociales et ...

fsp.ulb.ac.be

Consulter notre brochure ici - Faculté des Sciences sociales et ...

LA FACULTÉ DES Sciences sociales et politiquesMOBILITÉ ET INTERNATIONALISATIONLa FSP compte parmi ses membres un grand nombrede professeurs, chercheurs et étudiants étrangers. Trèsactive en termes d’échanges internationaux, la Facultéentretient plus d’une centaine d’accords avec d’autresuniversités en Europe et dans le Monde. Elle envoie etreçoit de nombreux étudiants dans le cadre d’un programmed’échange d’un quadrimestre ou d’une année.Plus particulièrement, elle travaille sur le développementd’accords avec des universités d’Amérique duNord, d’Europe centrale, du Maghreb et de Chine.Dans la même optique de mobilité et d’échange, laFaculté a créé de nouveaux programmes de Masterseuropéens en collaboration avec d’autres universitésCENTRES DE RECHERCHELa Faculté mène à bien ses objectifs en matière derecherche et de missions scientifiques au sein de troisgrands centres de recherche :l le Centre d’étude de la vie politique (CEVIPOL)l Recherche et Enseignement en politique internationale(REPI)l l’Institut de sociologie (IS) qui est lui-même constituéde plus petites unités de recherches spécialisées :l Centre d’Anthropologie Culturelle (CAC)l Laboratoire d’Anthropologie des MondesContemporains (LAMC)l Centre d’études de la coopération internationale etdu développement (CECID)l Centre d’histoire et de sociologie des Gauches (CHSG)l Centre de recherche et de prospective en droit social(CeRP)l Centre de sociologie de l’éducation (CSE)l Centre de sociologie des organisations (CSO)l Centre de théorie politique (CTP)l Groupe de recherche sur les relations ethniques,les migrations et l’égalité (GERME)l Groupe de recherche sur l’action publique (GRAP)l Groupe de recherche en sociologie des arts et descultures (GRESAC)l Groupe de recherche sur les acteurs internationauxet leurs discours (GRAID)l Laboratoire de méthodologie du traitement desdonnées (LMTD)l Atelier Genre(s) et Sexualité(s) (AGS)l Centre de recherches METICES (Migrations, Espaces,Travail, Institutions, Citoyenneté, Epistémologie,Santé)Les objets d’études approfondis par les chercheurs dela Faculté sont nombreux. Pour ne citer que quelquesexemples : administration publique, sociologie dutravail, flux migratoires, élections, relations internationales,sport et politique, questions de sécurité, paix,conflits, patrimoine culturel, études de genres, organisationdu travail, coopération au développement,Monde post-soviétique, Amérique du Nord, AmériqueLatine, Asie, Afrique, Europe etc.coordonnées et contactsDES DIFFÉRENTS SERVICESDE la facultéULB - Faculté des Sciences sociales etpolitiqueSLocalisation : Campus du Solbosch, av. Paul Héger 6,B-1050 Bruxelles - Bâtiment H, 3e étageAdresse postale : CP 135 – 50 Av. F.D. Roosevelt,B-1050 BruxellesSite web de la Faculté : http://www.fsp-ulb.beSite web du Département de Science politique :http://fsp-scpo.ulb.ac.beSite web du Département des Sciences sociales etdes Sciences du travail : http://fsp-scsoc.ulb.ac.beDécanatDoyen : Jean-Michel De WaeleVice-Doyen : Andrea ReaResponsable de l’Administration Facultaire :Florence Verbanck – florence.verbanck@ulb.ac.beSecrétariat du DoyenGréta VermeulenT 02 650 38 59M greta.vermeulen@ulb.ac.beBachelier en Sciences politiquesMichel ThauvoyeT 02 650 39 07M michel.thauvoye@ulb.ac.beMaster en Sciences politiquesPascale MeekersT 02 650 39 04M pascale.meekers@ulb.ac.beBachelier en Sociologie, Anthropologie,Sciences humaines et socialesPascale BertholdT 02 650 38 97M pascale.berthold@ulb.ac.beMaster en Sociologie, Anthropologie,Sciences de la population et du développement,Gestion des ressources humainesHendrika Di VincenzoT 02 650 39 09M hdivince@ulb.ac.beMaster en Sciences du travail – Charleroi(Caserne Trésignies, 1, Boulevard Général Michel,6000 Charleroi)Annie SiotT 071 33 29 74 – 02 650 91 14M annie.siot@ulb.ac.beFaculté des Sciences sociales et politiquesPlus de 100 partenaires pour un séjour à l’étranger -86 professeurs – 75 assistants – nombreux choix de finalitésdans les programmes de MA – des débouchés variés - nombreusespossibilités de stages, missions, terrains - 3000 étudiants –3 bacheliers – 7 masters – des professeurs et assistants disponibleset à l’écoute – une administration facultaire performanteMaster en Sciences du travail – BruxellesFabienne HoebeeckT 02 650 40 79M fabienne.hoebeeck@ulb.ac.beFormation doctorale et Doctorat enSciences politiques et socialesFabienne HoebeeckT 02 650 40 79M fabienne.hoebeeck@ulb.ac.be4 5


L’ORGANISATION GÉNÉRALE DES ÉTUDES universitairesQuelques mots-clésLes crédits ECTS (European Credit TransferSystem)La charge de travail de l’étudiant, pour chaque enseignement,est exprimée en crédits ECTS. Un créditcorrespond forfaitairement à 30 heures d’activitésd’apprentissage : participation aux cours magistraux,séminaires, laboratoires, stages, recherches, ainsi quele travail personnel requis pour la préparation destravaux et la réussite des examens.Une année d’études comprend 60 crédits ECTS, doncenviron 1.800 heures de charge de travail.L’année académiqueUne année académique se déroule du 15 septembre(si le 15 n’est pas un lundi, les cours commencent engénéral le 1 er lundi qui suit cette date) au 14 septembrede l’année suivante.Elle est divisée en 3 quadrimestres (du 15 septembre àfin janvier, de début février à fin juin, et du début juilletau 14 septembre).La structure des études universitairesA l’Université, les cursus sont qualifiés de « type long »et sont organisés en 3 cycles : un 1 er cycle dit de transition(les programmes de Bachelier) ; un 2 ème cyclede Master, Master complémentaire, Médecin, Médecinvétérinaire et enfin un 3 ème cycle comprenant laformation doctorale et les travaux relatifs à la préparationd’une thèse de doctorat.l Le grade académique de Bachelier (1 er cycle)Le « Bachelier » est le grade académique sanctionnantdes études de premier cycle de 180 crédits ECTS en 3années au moins. Cette formation de base offre uneapproche générale de la discipline et permet à l’étudiantde développer les capacités d’autonomie, d’espritcritique, de créativité… propres à la formation universitaire.BAl Le grade académique de Master (2 ème cycle)Le « Master » est le grade académique sanctionnantLESdes études de deuxième cycle de 60 crédits -Master enun an - ou de 120 crédits ECTS – Master en deux ans.Bacheliers 3 ans (180 ECTS)Il faut noter que le Master 60 ne permet cependantpas de choisir une finalité spécifique, ni de poursuivre> Sciences politiquessa formation par un Master complémentaire ou un> Sociologie et AnthropologieDoctorat.> Sciences humaines et socialesAu cours du Master, l’étudiant approfondit les connaissancesacquises en BA. Le Master comprend larédaction d’un mémoire destiné à mettre en évidencediverses qualités de l’étudiant telles que l’autonomie,le sens critique, les qualités personnelles et les com-6 7pétences professionnelles. Le programme comprendégalement des cours organisés dans une des troisfinalités au choix :- La finalité approfondie, qui prépare principalement à larecherche scientifique, comprenant à la fois des enseignementsapprofondis dans une discipline particulièreet une formation générale au métier de chercheur.- La finalité spécialisée, visant des compétencesprofessionnelles ou artistiques particulières.- La finalité didactique, qui prépare les futurs enseignantsdu secondaire supérieur et leur donne le titre requispour enseigner (agrégation).l L’Agrégation de l’enseignement secondaire supérieur(AESS)Les titulaires d’un deuxième cycle de l’enseignementsupérieur peuvent s’inscrire à l’agrégation de l’enseignementsecondaire supérieur (AESS) dans un certaindomaine d’études. Cette formation pédagogiqueprépare les futurs enseignants du secondaire supérieuret leur permet d’acquérir le titre requis pour enseigner.L’AESS peut être également conféré conjointement avecle grade académique de master à finalité didactique.l Le Doctorat (3 ème cycle)Après un Master en deux ans, les étudiants intéresséspeuvent également poursuivre leur formation par untroisième cycle, comprenant la formation doctoraleet les travaux relatifs à la préparation d’un Doctorat.Ceux-ci forment le doctorant aux métiers et à la pratiquede la recherche.L’OrientationUne orientation indique une spécificité du programmedu cycle d’études suivi. Elle correspond à un ensembled’activités d’apprentissage totalisant entre la moitiéet les deux tiers des crédits que comporte le cycled’études.Les Options ou MineuresUne option indique le choix par l’étudiant d’un ensemblecohérent d’activités d’enseignement particulières quicaractérisent tout ou partie de son programme du cycled’études, sans que le total des options ne puissedépasser la ½ des crédits que comporte le cycled’études. Les mineures favorisent une articulation plussouple entre les études de premier et de second cycles.Les GuidancesLes facultés organisent des guidances ou activitésdestinées à accompagner l’étudiant dans ses apprentissages.Ces guidances peuvent être librement suivies.La MobilitéL’université se caractérise par son ouverture sur lemonde. Si elle accueille un grand nombre d’étudiantsétrangers, elle promeut également les échanges de sesétudiants (Programmes Erasmus entre autre), stagesà l’étranger, doubles diplômes, organisation de programmesen anglais), mais aussi de ses chercheurs etde ses enseignants.LE DOCTORAT4 à 6 ansUne formation à la recherche et une formationpar la recherche pour un avenir professionneldes plus variés> en Belgique ou à l’étranger> à l’Université, au FNRS, dans les centres derecherche> dans les services publics ou les entreprises> intégration à des équipes du plus hautniveau> accès aux installations internationales lesplus avancées> expérience du travail en groupe et descollaborations internationalesLES MAMasters 1 an (60 ECTS) ou 2 ans (120 ECTS)> Administration publique (120 ECTS)> Sciences politiques (60 et 120 ECTS)> Sciences politiques, orientationrelations internationales (120 ECTS)> Sociologie (120 ECTS)> Anthropologie (120 ECTS)> Sociologie et Anthropologie (60 ECTS)> Gestion des ressources humaines (120 ECTS)> Sciences de la populationet du développement (120 ECTS)> Sciences du travail (60 et 120 ECTS)Faculté des Sciences sociales et politiques


Le passage du Bachelier au MasterVOUS ÊTES TITULAIRE D’un bachelier EN...VOUS POUVEZ POURSUIVRE VOS ÉTUDES EN...L’accès aux Masters• Pour les Bacheliers universitairesLe BA est un cycle de « transition », conçu pour donneraccès à différents MA. L’accès est automatique vers leMA qui est dans la ligne directe du BA, mais il existepar ailleurs des « passages» qui permettent égalementd’accéder à d’autres MA, dans la même faculté ou dansd’autres facultés.Le tableau page 14 présente les MA accessibles à l’ULBaux étudiants ayant effectué leur BA à la Faculté desSciences sociales et politiques à l’ULB.• Pour les Bacheliers non universitairesLa Communauté française offre à l’étudiant engagédans des études supérieures la possibilité de réorienterson parcours d’études ou de le prolonger vers d’autresformations que celles qu’il a initialement choisies, maisdans un cadre défini.Ces « passerelles » qui permettent l’accès aux étudesde deuxième cycle à l’université sont fixées dans unarrêté, prévoyant tant des accès du supérieur nonuniversitaire de type court que du supérieur non universitairede type long vers l’Université.Ce type de passerelle peut s’opérer de deux manières :• Un accès conditionné à la réussite d’une année préparatoirede 60 crédits maximum ;• Un accès sur base d’une procédure d’admission tenantcompte de l’acquisition des matières prérequises. Cetteadmission peut se faire sur base d’un examen universitaireou interuniversitaire.À l’issue de la procédure, le jury pourra autoriser l’accèsimmédiat de l’étudiant en première année de deuxièmecycle sans que son programme de l’année ne puissedépasser 75 crédits.Quelle que soit votre situation, nous vous invitons àconsulter sur le site de l’ULB les conditions d’accèsspécifiques aux études que vous souhaitez entreprendre.http://www.ulb.ac.be/ma/bacheliersSciences politiquesSociologie et AnthropologieSciences humaines et socialesA1 A1 A1A3A3A3A1-A1 A1* A2*A1A1A1*A1*A2*A2*A3 A3 A3A3A1*A1*A1A1A1A1A1A3A2*A2*A1A1* A1 A2*A1 A1 A1- -A3 A3A3 A1A3 A3A3 A2*A1A3 A3A3 A3A3A1A2A1A2A2*A3B1 B1 B1MastersLangues et littératures françaises et romanes, or. Français langue étrangèreLinguistiqueInformation et communicationCommunication multilingueArts du spectacleSciences politiquesSciences politiques, or. Relations internationalesAdministration publiqueÉtudes européennesSociologie et anthropologie (60 ECTS)SociologieAnthropologieSciences du travailGestion des ressources humainesSciences de la population et du développementCriminologieGestion culturelleSciences de l’éducationSanté publiqueSciences et gestion du tourismeSciences et gestion de l’environnementRemarque : ce tableau n’est pas contractuel et il ne peut reprendre toute la complexité de certainesconditions d’accès. C’est pourquoi, nous vous invitons à toujours vous référer à la rubrique «conditionsd’accès» de chaque master et parfois même des finalités.Faculté des Sciences sociales et politiquesA1 Accès inconditionnelA1 Accès direct avec OU sans programme complémentaire cf. catalogue des coursB1 Accès inconditionnel dans la finalité Gestion de l’environnementA2 Accès sans programme complémentaire si les options ou mineures adéquates ont été suivies en BA si PAS ==> A3A2 Accès sans programme complémentaire si les options ou mineures adéquates ont été suivies en BA si PAS ==> A1*A3 Accès sur dossier12 13**


Faculté des Sciences sociales et politiquesFaculté des Sciences sociales et politiquesMASTER EN ADMINISTRATION PUBLIQUELe Master en Administration publique (MAP) permet à ses futurs diplômés de devenir des professionnels de toutpremier plan de la fonction publique. Le MAP vous prépare à devenir un manager responsable d’équipes et deprojets, capable d’encadrer des processus de modernisation dans le secteur public. Vous mettez en œuvre des politiques,vous concevez de nouveaux services et gérez des projets innovants au bénéfice des concitoyens.Le MAP vous formera à la connaissance des institutions publiques, au management, à la gestion des ressourceshumaines, au droit, aux finances publiques mais aussi à la communication, au travail en groupe, à l’expression orale etécrite, à la gestion de projets et à la consultance.MASTER EN SCIENCES POLITIQUESLe Master en Sciences politiques permet à ses diplômés de devenir des politologues de tout premier plandans le domaine qu’ils choisissent. Il vise à l’acquisition de compétences spécifiques, affinées en fonction de la finalitéchoisie. Les étudiants vont développer des compétences et une expertise sur les questions de pouvoir et d’action politiqueaux niveaux national, subnational, européen, et international grâce à une offre de cours portant sur les citoyens,les acteurs politiques (partis, syndicats, groupes de pression) et les institutions.Plus généralement, la formation a aussi pour objectif l’acquisition de compétences cruciales dans la vie professionnelle: l’expression orale et écrite cohérente et agencée, la rigueur des méthodes universitaires, la capacité àtrouver et à gérer parfaitement l’information, et les connaissances linguistiques, un des éléments clés pour l’accès aumarché du travail. Les étudiants sont régulièrement amenés à lire des textes en anglais et certains enseignements sontdispensés en anglais.MALE CURSUSDurant la première année, vous découvrezles institutions publiques, vousétudiez le fonctionnement de l’administrationpublique, les marchés publics etles finances. Vous apprenez des pratiquesdirectement applicables dans lecadre de votre futur emploi telles que lemanagement, la gestion des ressourceshumaines ou le droit administratif. Côtélangues, vous suivez un cours d’anglaisou de néerlandais.Au cours de la seconde année, unegrande partie du programme est axée surles aspects de gestion de l’administrationpublique : contrôle de l’administration,éthique, déontologie, managementpublic, sociologie de l’administration, etc.Des rencontres sont organisées avec despraticiens qui viennent vous faire part deleur expérience. C’est ensuite à votre tourde partir sur le terrain dans le cadre d’unemission durant laquelle vous êtes unconsultant professionnel qui analyse etrésout des problèmes posés par une institution.Pour terminer, vous choisissez unsujet d’étude que vous développez et quiconstitue votre mémoire de fin d’études.LES SPÉCIFICITÉS• Pédagogie active (études de cas,travaux de groupes, etc.)• Des rencontres avec des praticiens• Une grande mission de consultanceen service public• Des enseignements orientés vers lapratique• De nombreuses opportunités d’emploiset de carrièresLES ATOUTSPROFESSIONNELSet DÉBOUCHÉSAu sortir de leurs études d’Administrationpublique à l’ULB, les étudiantssont bien armés pour accéder à unepalette d’emplois dans différentssecteurs de la fonction publique :à à tous niveaux : communal,régional, fédéral, communautaire européen;Horaire de jour –Campus du Solbosch –Informations :http://catalogue.ulb.ac.be/prog/MA-ADMPà dans des institutions diverses :ministères, agences, entreprisespubliques, associations, hôpitaux,etc. ;à en tant que : chef de service, chefde projet, consultant, expert, assistantparlementaire, collaborateur ministériel ;à et dans tous les secteurs : l’environnement,la santé, les finances, l’économie,l’urbanisme, l’emploi, la sécuritésociale, la justice, l’éducation, etc.Trois finalités spécialisées ont étéconstruites dans cette optique : Politiqueet société en Europe et en Amériquedu Nord, Politique et société enEurope centrale - Russie - Caucaseet Politique et société dans les paysémergents. Enfin, la finalité approfondieoffre un accès aux métiers de larecherche, qu’il s’agisse de recherche universitairefondamentale ou de rechercheappliquée auprès de centres proches departis, de syndicats ou d’organisationspatronales.LE CURSUSLe MA en Sciences politiques associeplusieurs méthodes pédagogiques. Lesétudiants sont amenés à suivre des coursmais aussi des séminaires, et à élaborerainsi que présenter des travaux personnelsarticulés sur un travail de terrain.Le mémoire de fin d’études permetd’appliquer de façon active et originaleles connaissances acquises au cours desannées d’étude précédentes.LES SPÉCIFICITÉSL’ambition du MA en Sciences politiquesde l’ULB est de combiner une très bonneformation universitaire à une préparationadéquate à la vie professionnelle.A l’ULB, la formation en sciencespolitiques bénéficie aussi de la mise encommun d’un nombre significatif de coursavec l’Institut d’études européennes, l’undes meilleurs en Europe. Par ailleurs, ilexiste en Sciences politiques une grandetradition d’échanges d’étudiants vers denombreuses universités de l’Union européenneet des pays d’Europe centrale,ainsi que vers les universités nord-américaines(Canada, Québec, USA). Enfin, pourpermettre aux étudiants déjà engagésdans la vie professionnelle de poursuivreces études, l’ULB a décidé de créer unLES ATOUTSPROFESSIONNELSet DÉBOUCHÉSAu sortir de leurs études de sciencespolitiques à l’ULB, l’étudiant pourras’orienter directement vers les métierssuivants :• Activités à tous les niveaux de la viepolitique et sociale (partis, syndicats,monde patronal, groupes de pression),et cabinets politiques;• Métiers de la fonction publique locale,régionale, belge et européenne, carrièresinternationales (diplomatie,institutions internationales commel’ONU, l’OCDE, le Conseil de l’Europe);Master en Sciences politiques àhoraire décalé dispensé en un an, enfrançais. Enfin, l’ULB a également décidéde proposer un Master in PoliticalScience, en un an, entièrement dispenséen anglais (en horaire de jour).Horaire de jour(sauf MA en 1 an en françaisdispensé en horaire décalé)Campus du SolboschInformations :http://catalogue.ulb.ac.be/prog/MA-POLI• Fonctionnaire d’encadrement dansle secteur non marchand (associationd’utilité publique, ONG,humanitaire, mission publique locale…);• Analyste dans le secteur privé(p.ex. secteur bancaire);• Métiers de la communication et journalisme(écrit et audiovisuel) :porte-parole, journaliste, attaché encommunication;• Enseignement (Enseignementsecondaire supérieur ou supérieur nonuniversitaire).14 15MA


Faculté des Sciences sociales et politiquesFaculté des Sciences sociales et politiquesMASTER EN SCIENCES POLITIQUES -Orientation RELATIONS INTERNATIONALESMASTER EN SOCIOLOGIELe Master en Sciences politiques, orientation relations internationales ambitionne de permettre auxétudiants de devenir des politologues de tout premier plan dans le domaine des Relations internationales.Il vise à l’acquisition de compétences spécifiques préparant ses diplômés aux métiers de la fonction publique européenneou des organisations internationales telles l’ONU et les organisations de l’ONU, la Banque mondiale,l’OCDE, les ONG internationales, etc. comme aux métiers qui ont trait aux domaines de la perspective et de la prospectivedans le secteur privé, notamment dans le secteur bancaire ou celui des assurances. Plus généralement, laformation a aussi pour objectif l’acquisition de compétences cruciales dans la vie professionnelle : l’expression orale etécrite cohérente et agencée, la capacité à trouver et gérer parfaitement l’information et les connaissances linguistiques,un des éléments clés pour l’accès au marché du travail. Les étudiants sont régulièrement amenés à lire des textes enanglais et certains enseignements sont également dispensés en anglais. Les étudiants peuvent suivre deux spécialisations: la finalité Mondialisation et politiques publiques ou la finalité Sécurité, paix, conflits.LE CURSUSLe Master en Sciences politiques associeplusieurs méthodes pédagogiques.Les étudiants sont amenés à suivre descours mais aussi des séminaires età élaborer et présenter des travauxpersonnels, articulés sur un travailde terrain. Le mémoire de fin d’étudespermet d’appliquer de façon active etoriginale les connaissances acquises aucours des années d’étude précédentes.Généralement, les étudiants ont entre 15et 20 heures de cours ou séminaires parsemaine.LES SPÉCIFICITÉSLe Master en Sciences politiques, orientationRelations internationales de l’ULB aété pensé afin d’offrir aux étudiants la formationla plus percutante et la plus intéressantepossible, mais aussi avec l’ambitiond’ouvrir aisément les portes d’unemploi valorisant. A l’ULB, la formation ensciences politiques dans le domaine desRelations internationales bénéficie ausside la mise en commun d’un nombre significatifde cours avec l’Institut d’étudeseuropéennes, l’un des meilleurs en Europe,et du Centre de droit international, égalementinternationalement réputé. Parailleurs, il existe en Sciences politiquesune grande tradition d’échanges d’étudiantsvers de nombreuses universités del’Union européenne et des pays d’Europecentrale, ainsi que vers les universitésnord-américaines (Canada, Québec, USA).Le Master en Sociologie vise à doter les étudiants des compétences d’analyse critique nécessaires à laréflexion sur la vie en société. En outre, il permet d’acquérir à la fois les connaissances théoriques et les méthodesde recueil de données essentielles de la discipline. Le programme propose trois finalités : Action sociale et diversitéculturelle, Sociologie spécialisée et une finalité didactique.La finalité Action sociale et diversitéculturelle est nouvelle et proposeun diplôme professionnalisant en sociologie.Il est destiné à tous ceux quisouhaitent travailler dans le domainede l’intervention sociale, en particulierdans un contexte de diversitéculturelle. Avec ce diplôme, vous serezmieux formé pour exercer des emploisde médiateur, d’animateur, de formateur,d’intermédiaire, de coordinateurdans des entreprises, des écoles, deshôpitaux, des administrations et desassociations.La finalité en Sociologie spécialiséepropose deux orientations :l l’une « Intervention sociale » ouvreles étudiants aux métiers de l’actionsociale et politique,l l’autre « Recherche » destine lesétudiants aux métiers de la recherchescientifique. L’accent est mis sur lacapacité d’analyse critique, le travailde terrain et l’interdisciplinarité.Enfin, la finalité Didactique est plusspécifiquement dédiée aux étudiantsdésireux d’enseigner dans l’enseignementsecondaire supérieur ou dansl’enseignement supérieur non universitaire.LE CURSUSLe MA associe plusieurs méthodes pédagogiques: des cours ex cathedra, desexercices en petits groupes, des séminaireset des travaux de terrain. Un stageLe sociologue n’est pas seulement unthéoricien dont le travail se réaliseobligatoire est réalisé au sein d’un milieudans un centre de recherche universitaire.Il peut aussi être praticien, parde travail et permet à l’étudiant d’appliquerles connaissances acquises dansexemple lorsqu’il exerce des fonctionsdes contextes concrets ou au sein d’uned’études et de conseil ou lorsqu’iléquipe de recherche. Les acquis de cettes’intègre à des milieux professionnelsexpérience viendront renforcer ses compétencespour l’élaboration du mémoireHoraire de jour –concernés par la cohabitation deCampus du Solbosch –groupes différents, amenés à résoudrede fin d’études qui constitue un momentInformations :des conflits ou à améliorer la compréhensionmutuelle.important du cursus. Enfin, l’étudianthttp://catalogue.ulb.ac.be/prog/MA-PINTpeut partir pendant un semestre ou uneannée à l’étranger.16 17MALES ATOUTSPROFESSIONNELSet DÉBOUCHÉSAu sortir de leurs études de sciencespolitiques, orientation Relationsinternationales à l’ULB, les diplôméssont bien armés pour accéder à unepalette d’emplois dans différents secteurs: fonction publique européenne,carrières internationales (ONU, OCDE,ONG internationales, etc.), enseignementet recherche, perspectives etprospectives dans le secteur privé(géopolitique, géostratégie…), parexemple dans le secteur bancaire oudes assurances.LES SPÉCIFICITÉSLe MA en Sociologie a été conçu pourpermettre aux étudiants d’orienter leurformation en fonction des perspectivesprofessionnelles qu’ils visent : soit unecarrière dans la recherche ou dansl’enseignement universitaire, soit unecarrière non-académique dans des organismespublics ou privés. Toutefois, lapalette des cours proposés a été penséeafin d’éviter un cloisonnement trop précoceentre les différents domaines de lasociologie. L’indispensable pluridisciplinaritéde la formation est assurée pardes cours relevant notamment de l’économie,du droit, de la science politiqueet de la psychologie.Horaire de jour –Campus du Solbosch –Informations :http://catalogue.ulb.ac.be/prog/MA-SOCOLES ATOUTSPROFESSIONNELSet DÉBOUCHÉSD’une part, la formation ouvre sur lesdébouchés « classiques» de la sociologie: la recherche fondamentale(métier de chercheur) et l’enseignementsupérieur. D’autre part, endotant les étudiants d’outils et de compétencesspécifiques, cette formationleur permet aussi de s’insérer dansdivers secteurs professionnels :journalisme, administrations, communication,services sociaux, organisationsprofessionnelles, santé, formation,monde associatif, ressourceshumaines (consultance, cabinetsconseilset bureaux d’étude, institutsde sondage, gestionnairede projet, ONG …).MA


Faculté des Sciences sociales et politiquesFaculté des Sciences sociales et politiquesMAMASTER EN ANTHROPOLOGIELe Master en Anthropologie forme des spécialistes de l’approche comparative des cultures et de l’enquêteethnologique. Il dote les étudiants des compétences d’analyse critique nécessaires à la réflexion sur la vie enSociété.Au terme de leur formation, les diplômés auront acquis à la fois une connaissance approfondie de la discipline et, s’ilsle souhaitent, un savoir spécialisé dans un domaine plus précis. Le programme propose plusieurs spécialisations : unefinalité Spécialisée, option «Anthropologie des dynamiques sociales et du développement» ou option«Anthropologie culturelle», et une finalité Didactique qui ouvre aux métiers de l’enseignement dans le secondaire.Le Master en Anthropologie permet d’acquérir à la fois les connaissances théoriques et les méthodes propres à cettediscipline, en particulier l’observation participante. Il privilégie une solide formation théorique et l’ouverture à denombreuses aires culturelles, au premier rang desquelles l’Afrique et l’Amérique, mais aussi plusieurs sous-régions del’Europe et de l’Asie.LE CURSUSLe MA associe plusieurs méthodespédagogiques. Les cours ex cathedraalternent avec des exercices en petitsgroupes, des séminaires et des travauxde terrain. L’étudiant mènera une enquêtedont l’objet sera généralement lié à sonmémoire de fin d’études.L’accent est également mis sur :• la capacité d’analyse critique ;• l’acquisition et la mise à l’épreuve deméthodes spécifiques (observation,description, entretien) ;• le travail de terrain ;• l’ouverture à d’autres disciplines(sociologie, histoire, linguistique, religions,géographie et environnement).L’étudiant peut choisir de réaliser uneenquête de terrain en Belgique ou àl’étranger. Enfin, l’étudiant peut partirétudier pendant un semestre ou touteune année à l’étranger. La Faculté a nouédes accords avec plus d’une centaine departenaires en Europe et dans le monde.LES SPÉCIFICITÉSLe MA en Anthropologie offre un solideensemble de cours de base de la discipline,des cours d’anthropologiesrégionales et des cours empruntés àd’autres disciplines (histoire, linguistique,géographie, religions…). Il a été conçupour permettre aux étudiants d’acquérirde manière pratique les compétencesethnographiques de base en les mettantà l’épreuve du terrain. L’enseignementy est conçu en synergie étroite avec larecherche, les étudiants pouvant — dansle cadre de séminaires — échanger avecdes chercheurs qui travaillent sur desaires culturelles et des thématiquesmultiples.LES ATOUTSPROFESSIONNELSet débouchésLa formation ouvre sur les débouchés« classiques » de l’anthropologie : larecherche fondamentale (métier dechercheur) et l’enseignement supérieur.L’anthropologue n’est pas seulementun théoricien dont le travail se réalisedans un centre de recherche universitaire; rompu à l’analyse des changementsculturels, il peut aussi, commele sociologue, être au service d’organismeset de groupes concernés parle changement. Les autres débouchésprofessionnels sont assez semblablesà ceux des sciences sociales en général: organismes publics ou privés dont lechamp d’activités est en relation avecles problématiques de l’interculturalité(migrations, vie associative…), dudéveloppement (coopération internationale,ONG…) et des politiques liées àla culture.L’étudiant pourra s’orienter directementvers les métiers suivants :anthropologue, sociologue, travailleursocial de niveau universitaire, gestionnairedes ressources humaines, coopérantinternational, responsable d’organisationdu secteur non marchand oud’ONG, enseignant dans le secondaireou le supérieur, journaliste, métiers dela fonction publique, consultant, c adreen entreprise privée (communication,relations publiques…)Horaire de jour –Campus du Solbosch –Informations :http://catalogue.ulb.ac.be/prog/MA-ANTRMASTER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINESLe Master en Gestion des ressources humaines vise à doter les étudiants de compétences à la fois conceptuelleset opérationnelles dans le domaine de la GRH. L’objectif est de former des professionnels capablesde répondre aux demandes des organisations tant en termes d’optimisation de l’apport des ressourceshumaines en leur sein qu’en termes d’évaluation de leur mode de fonctionnement. À l’issue de leur formation,les diplômés auront acquis à la fois les connaissances générales de la GRH et les outils de réflexion nécessaires poursituer celle-ci dans le contexte du développement de la société et de l’entreprise.Centré sur l’organisation, le Master s’articule autour de six grands axes : la gestion des ressources humaines proprementdite, l’organisation dans ses principales dimensions, la dimension humaine du management, les composantesjuridiques, budgétaires et économiques de la gestion du personnel ainsi que les méthodologies de la formation, duconseil et de l’intervention.LE CURSUSLe MA en Gestion des ressourceshumaines associe plusieurs méthodespédagogiques. Le programme de formationalterne apprentissages des conceptsfondamentaux, des expériences pratiquesde terrain et des travaux individuelset collectifs, dans une perspectiveà la fois pragmatique et critique.L’accent est mis sur :• la capacité d’analyse critique ;• l’acquisition et la mise à l’épreuve destechniques de la GRH;• le travail de mission en entreprise ;• le mémoire.Le programme du MA en GRH se déroulesur deux années. La 1 re année garantitla maîtrise des connaissances de baseaxées sur les cours de GRH et indispensablespour aborder les cours dispensésl’année suivante. Elle permet égalementle choix entre une formation nourrie decours plus orientés vers la psychologie,la sociologie, le conseil ou les questionsplus socio-économiques liées àla gestion des ressources humaines. La2 e année, conçue comme un moduled’approfondissement et de professionnalisation,regroupe les enseignementsplus spécialisés, divers travaux pratiquesen GRH et des séminaires qui s’articulentautour de compétences spécifiques. Lesméthodes pédagogiques encouragenttout particulièrement la participationactive (missions de conseil en entreprise,études de cas, conférences sur desthèmes d’actualité, séminaire résidentiel,…).LES SPÉCIFICITÉSEncourageant la participation active desétudiants (études de cas, missions deconseil, séminaires, travaux de groupes,échanges avec intervenants externes,séminaire résidentiel, etc.), le programmeest conçu pour favoriser une réflexioncritique et indépendante sur les politiquesRH et la pratique du conseil enorganisation. Outre les matières enseignéesde manière plus traditionnelle, ilcomporte une dimension très pratiqueà partir de la réalisation de missionsde conseil en milieu organisationnelimpliquant une obligation de résultat.L’originalité et l’efficacité de la formulepermet aux étudiants de vivre une expérienceprofessionnalisante.Horaire de jour –Campus du Solbosch –Informations :http://catalogue.ulb.ac.be/prog/MA-GRHULES ATOUTSPROFESSIONNELSet débouchésLa formation en GRH offre au diplômédes débouchés attractifs dans lesdomaines de la gestion des ressourceshumaines, la formation, le recrutement,l’audit social, la consultance, etc.Les employeurs intéressés par cescompétences sont : les grandesentreprises privées et publiques, lescabinets de conseil spécialisés, lesentreprises de formation, les administrationspubliques, le mondeassociatif, etc.18 19MA


Faculté des Sciences sociales et politiquesFaculté des Sciences sociales et politiquesMASTER EN SCIENCES DE LA POPULATIONET DU DÉVELOPPEMENTCe Master forme les étudiants aux métiers de la coopération et du développement. Il vise à préparer des professionnelsde haut niveau capables de maîtriser les questions de développement international et ses enjeux, de comprendreles problèmes auxquels sont confrontés les pays en développement ainsi que les efforts qui sont déployéspour les résoudre.Le programme a pour ambition d’amener les diplômés à une réflexion critique et indépendante pouvant s’appliquer auxpolitiques de développement et à la pratique de la coopération internationale.La formation est à la fois théorique et pratique : un stage, réalisé le plus souvent à l’étranger, permet aux étudiantsd’être confrontés directement et concrètement aux réalités du terrain.LE CURSUSLe MA associe plusieurs méthodes pédagogiques.Les cours ex cathedra alternentavec des séminaires et un importanttravail de terrain. Un stage, accompagnéd’un encadrement pédagogique individuelet en groupe, permet aux étudiantsà la fois d’être confrontés concrètementaux réalités du terrain et de développerdes capacités d’analyse comparative.Le stage, d’environ 150 heures, sedéroule soit à l’étranger, soit dansdes organismes situés en Belgique.LES SPÉCIFICITÉSCe MA a un caractère interdisciplinaireet reflète la volonté d’intégrer le programmed’enseignement, les projets derecherche, la pratique et la connaissancedu terrain et les prestations de service.Outre les cours obligatoires centrés sur lesquestions de coopération et du développement,le programme offre une palettede cours permettant aux étudiants soitd’approfondir des disciplines déjà abordéesdans leur formation de 1 er cycle, soitde se familiariser avec d’autres.LES ATOUTSPROFESSIONNELSet débouchésLa formation prépare aux métiers dudéveloppement : gestionnaires deprojets pour les opérateurs de la coopérationinternationale, coordonnateursde projets d’aide et de développementinternational, conseillers, consultants,analystes de programmes de coopération…Les trois grands domaines au seindesquels un emploi est envisageable :• les institutions nationales etinternationales qui financent ledéveloppement (Commission européenne,Banque mondiale, Coopérationbilatérale belge, etc.),• les Organisations Non Gouvernementales— ONG — qui agissent demanière indépendante, généralementfinancées (ou co-financées) par lesinstitutions ci-dessus. Les postes àpourvoir se localisent soit au siège del’ONG, soit dans leurs pays «cibles»,• le secteur privé qui travaille commesous-traitant pour les institutions nationaleset internationales. Les bureauxd’études identifient, formulent, mettenten œuvre et évaluent des projets etdes programmes pour le compte de cesinstitutions par la mise à dispositiond’experts et d’assistance technique.MASTER EN SCIENCES DU TRAVAILLe Master en Sciences du travail a pour objectif de former des spécialistes en organisation et gestion dutravail. Cet objectif exige une formation adaptée aux réalités sociales en préparant les diplômés aux exigences professionnelles,tant du secteur public que du secteur privé. En relation directe avec le monde du travail, les programmesde ces Masters sont avant tout marqués par leur aspect pluridisciplinaire.SUR LE CAMPUS DEBRUXELLES :La finalité Organisation et administrationdu travail, en horaire de jour,est en relation directe avec le monde dutravail, aborde la problématique du travaildans les domaines juridique, sociologique,psychologique, économique,social.La finalité Gestion de la formation etde la transition professionnelle, enhoraire décalé, a été pensée dans uncontexte de chômage et de plus grandemobilité de l’emploi, où les activités dansles domaines de l’insertion professionnellese sont considérablement développées.Les spécificités des compétencesimpliquées dans la conception et lagestion des projets sont apparues commeun enjeu majeur. La modernisation desentreprises, en particulier au plan organisationnel,a mis l’accent sur le besoin deformation dans les stratégies de gestiondes entreprises.Une finalité européenne est organisée.Elle est dispensée à Séville en MA2 et estexclusivement accessible via la finalitéOrganisation et administration du travailen MA1.La finalité Gestion et administrationdans le secteur non marchand a pourbut d’offrir une formation en sciencesdu travail orientée vers le secteur nonmarchand. Ce cursus s’adresse auxpersonnes appelées à occuper desfonctions de responsabilités en ce quiconcerne les missions de services collectifs,ainsi qu’à celles intéressées par desfonctions de conception, d’ingénierie, dedéveloppement et de gestion des projetsde services au sein des organisationsnon lucratives (associations, mutuelles,fondations, entreprises d’insertion,organisations non gouvernementales,coopératives,…).LES SPÉCIFICITÉSLe MA peut être suivi en horaire de jourou en horaire décalé selon le choix definalité. Certaines finalités sont dispenséessur le Campus du Solboschà Bruxelles et d’autres à Charleroi(Caserne de Trésignies, 1, BoulevardGénéral Michel, 6000 Charleroi).Ce master existe aussi en un an (àBruxelles, en horaire de jour). Il vise àoffrir une formation complémentaire utileaux étudiants souhaitant enrichir leurbagage universitaire ou réorienter leurparcours professionnel.LES ATOUTSPROFESSIONNELSet débouchésSelon la finalité suivie, le Master enSciences du travail prépare à la gestiondu personnel dans les entreprisesprivées et publiques, à la gestion dessecrétariats sociaux, aux emploisde niveau I dans les administrationspubliques ; il débouche sur diversesfonctions dans le cadre d’ONG, d’organisationsinternationales, de syndicatsinternationaux; il permet d’occuper desfonctions de responsable dans uneentreprise privée ou publique, ainsique dans le secteur associatif(Ressources humaines, insertion,formation…) ou dans une associationd’insertion, un service du personnel,de formation…MAHoraire de jour –Campus du Solbosch –Informations :http://catalogue.ulb.ac.be/prog/MA-COOPSUR LE CAMPUS DECHARLEROI, À HORAIREDÉCALÉ :La finalité Développement social s’inscritdans la promotion actuelle des professionsassociées à l’action sociale. Elleforme des concepteurs, des dirigeants,des formateurs et des superviseurs deprojets sociaux dans le secteur public,associatif ou commercial. Elle donne auxdiplômés une base théorique de réflexionen rapport avec les grands problèmesd’actualité : emploi, conditions de travail,exclusion sociale, insertion, développementlocal.Informations :http://catalogue.ulb.ac.be/prog/MA-TRAV20 21MA


L’UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLESUn enseignementde qualitéAvec ses 13 facultés, écoles et instituts spécialisés,l’ULB couvre aujourd’hui toutes les disciplines enassociant très étroitement enseignement et recherche.Elle organise près de 40 programmes de 1 er cycle(BA) et 235 Masters (2 e cycle), et participe à 20Écoles doctorales où près de 1700 doctorats sont encours.Certains de ces Masters mettent l’accent sur latransdisciplinarité, d’autres sur l’internationalavec des Masters européens ou le multilinguisme.De nombreuses collaborations avec la VUB (Universiténéerlandophone de Bruxelles) se poursuivent aussi,depuis plusieurs années.Soucieuse d’apporter aux étudiants une solideformation de base, un esprit critique et le goût de larecherche, l’Université rencontre aussi les besoins denouveaux publics. Des cursus à horaire décalé etdes formations continues destinés à des adultesengagés dans la vie active côtoient des filières plustraditionnelles ou plus en prise avec la recherche depointe.Multiculturelle& internationaleUniversité francophone, l’Université libre de Bruxellesdispense l’essentiel de ses enseignements en françaiset propose une offre croissante de Masterspartiellement ou entièrement en anglais, voiredans d’autres langues.Université multiculturelle - près d’un tiers desétudiants et des chercheurs proviennent d’un autrepays -, l’Université libre de Bruxelles a fait de l’internationalune réalité quotidienne à l’image de Bruxelles,ville cosmopolite par excellence. Grâce notammentaux programmes européens de mobilité, les collaborationsavec des universités du monde entier s’inscriventdésormais dans une dynamique qui touche l’enseignementcomme la recherche. Au-delà des nombreuxéchanges d’étudiants, l’ULB met en place des formationsintégrées avec des partenaires étrangers, allantjusqu’à la délivrance de diplômes conjoints de Masteret de Doctorat. Plusieurs de ces programmes ont reçu leprestigieux label « Erasmus Mundus ».Cette dynamique en matière d’ouverture à l’Europe etau monde se traduit par de nombreux accords,collaborations et partenariats privilégiés avecquelques-unes des meilleures universités du monde.Une recherche de pointeQuatre Prix Nobel (Henri La Fontaine, Jules Bordet,Albert Claude et Ilya Prigogine), une Médaille Fields(Pierre Deligne), trois Prix Wolf et deux Prix Marie-Curiesont autant de preuves de la longue traditiond’excellence.Fortement impliquée dans l’Espace européen de larecherche, l’ULB participe à près de 80 projets financéspar le Programme-Cadre Européen.Ces dernières années, elle a obtenu cinq Starting Grantsde l’European Research Council (ERC) pour financerdes recherches en médecine, économie, mathématiqueset sciences politiques, ainsi qu’un AdvancedGrant en Intelligence artificielle. Son Institutd’Études européennes est par ailleurs reconnu « Pôlede recherche européen Jean Monnet » pour ses travauxsur l’intégration européenne. L’Université développeégalement une recherche en étroite collaboration avecle monde de l’entreprise et valorise ses résultats par lebiais de brevets et de spin-offs.Engagée…L’ULB est impliquée, depuis sa fondation en 1834,dans le combat sans cesse renouvelé pour la penséecritique et la liberté, qu’il concerne l’opposition auxdictatures ou aux autres dérives nationalistes, l’égalitédes chances et bien d’autres enjeux sociétaux.Fondée sur le principe du libre examen qui postulel’indépendance de la raison et le rejet de tout dogme,l’Université est restée fidèle à ses idéaux originels : uneinstitution libre de toute tutelle, engagée dans ladéfense des valeurs démocratiques et humanistes.Dans un souci de démocratie, les étudiants participentactivement, depuis 1968, aux principales structuresde l’Université.UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLESEd. Resp. : J-M DE WAELE - crédits photographiques : L. David, j-d burton, m. vanden eeckhoudt, J-M clajot, J. Jottard, P. Pellizari, Ulb - Design : geluck, suykens & partners24 25


24.000ÉTUDIANTS33 %d’étudiantsinternationauxissus de 130 pays235Masters4 100chercheursàààUniversité libre de BruxellesUne tradition d’excellence scientifiqueUn enseignement de qualitéUne ouverture sur le monde,au cœur de l’EuropeAvec ses treize facultés, écoles et instituts spécialisés,l’ULB couvre aujourd’hui toutes les disciplines en associanttrès étroitement enseignement et recherche.Elle organise près de 40 programmes de 1 er cycle (BA) et235 Masters (2 e cycle), et participe à 20 Écoles doctoralesoù près de 1700 doctorats sont en cours.Soucieuse d’apporter à ses étudiants une solide formationde base, un esprit critique et le goût de la recherche,l’Université rencontre aussi les besoins de nouveauxpublics…InfOR-étudesInformation, orientationRelations avec l’enseignement secondaire et supérieurT 02 650 36 36 - M infor-etudes@ulb.ac.bewww.ulb.ac.be8 200membresdu personnel26

More magazines by this user
Similar magazines