la lettre d'information économique “Val Maubuée éco”.

valmaubuee.fr

la lettre d'information économique “Val Maubuée éco”.

L’information économique du Val Maubuée - N°23 Printemps 2012

DÉVELOPPEMENT ÀL’INTERNATIONAL

L'export fait vivre

Val Maubuée éco I 1


SOMMAIRE

4 Actualités

• Partenariat MLE / Leroy Merlin

• Cap Emploi 77 ouvre une antenne

au Val Maubuée

• Gilles Roussel, nouveau président

de l’Université de Marne-la-Vallée

• Prix de la créativité

6 Arrivées chez nous

7 Dossier

• Développement à l’international

11 Excellence et compétitivité

• Une plate-forme d’innovation urbaine :

Equipex Sense City

• Un institut de recherche : Efficacity

VAL MAUBUÉE éCO L’information économique du Val Maubuée n°23 – Printemps 2012

Directeur de publication Paul Miguel Directeur de la communication Pascal Mignon Comité de rédaction Départements du développement économique et de la communication

Rédactrice en chef Isabelle Terroir Rédaction Emmanuelle Palasset, Sébastien Rys, Isabelle Terroir Photos Yann Piriou, Myriam Tisserand Conception/réalisation Isabelle Martija-Ochoa

Impression Le Réveil de la Marne 4 800 exemplaires, N°ISSN 1774-9662

SAN de Marne-la-Vallée / Val Maubuée, 5, place de l’Arche Guédon à Torcy, 77207 Marne-la-Vallée Cedex 1 Tél. 01 60 37 24 24 / Fax 01 60 37 24 34, Mél. san@san-valmaubuee.fr

www.valmaubuee.fr, Abonnements, tél. 01 60 37 23 67.

2 Ival maubuée éco

12 Profils

• Bernard Borderes, président de l’ACEM

• COM’Postale à la Cité Descartes

• Wieland à Croissy-Beaubourg

13 Éco du SAN

• Dix entreprises aidées par Nord Seine-et-Marne

Initiatives

• Auto-entrepreneurs en réseau

14 Vivre au Val Maubuée

• Récréation : Jungle Paradis

• Nouveau resto : Le Comptoir de Beaubourg

• Expo : Plus de croissance, un capitalisme idéal…


ÉDITO

Paul Miguel,

Président du San

de Marne-la-Vallée /

Val Maubuée

Frédéric Rosès,

Vice-président du San,

Chargé du Développement

économique, du Tourisme

Àl’exportation sont souvent associés quelques a priori et lieux

communs qui faussent l’image que l’on en a. L’exportation ne serait,

ainsi, pas une spécificité française. Faux ! S’il est vrai que le déficit

de sa balance commerciale se creuse depuis dix ans, la France demeure un

grand pays exportateur : le cinquième mondial.

L’exportation serait également synonyme de pays lointains et coûteux

à démarcher. Faux, là aussi. Près de la moitié des exportations se fait vers

seulement cinq pays, tous limitrophes : l’Allemagne, la Belgique, l’Italie,

l’Espagne et le Royaume-Uni.

Même si les exportations françaises sont majoritairement portées par les

très grosses entreprises, les petites et moyennes entreprises ont elles aussi

un savoir-faire à “faire savoir” et des produits de qualité qui, souvent, sont

“exportables”.

Le Val Maubuée, situé à quelques encablures de Paris, au carrefour de l’A4

et de la Francilienne, partie prenante du Grand Paris, à moins de trente

minutes des deux grands aéroports nationaux, jouit d’une situation

géographique privilégiée, et constitue de fait un site idéal pour les entreprises

exportatrices.

Dans un contexte économique national morose où la rigueur est trop souvent

préférée à la croissance, l’ouverture vers d’autres marchés représente une

opportunité pour les entreprises.

Franchir le pas n’est pas toujours facile, mais souvent bénéfique ! Pour vous

accompagner, il existe des structures, des aides, des acteurs à mobiliser.

C’est tout cela que vous pourrez découvrir dans le dossier de votre magazine.

Bonne lecture à toutes et tous !

Val Maubuée éco I 3


© MLE

ACTUALITÉS

Sandrine Soudant et Pascale Figini, représentant Leroy Merlin,

Christine Marty, directrice de la MLE.

Mission locale pour l’emploi

5, passage de l’Arche Guédon à Torcy

Tél. 01 60 06 60 47

www.mle-marnelavallée.fr

Le Val Maubuée

en chiffres

6e . C’est le classement du Val Maubuée

en terme de PIB (Produit intérieur brut)/

habitant. Alors que le PIB est

traditionnellement calculé à l’échelle

nationale voire régionale, la première

étude sur le PIB à l’échelle des

agglomérations, menée sur 112 villes

et agglomérations françaises, vient

d’être publiée. Il en ressort que, en regard

de sa population, le Val Maubuée est

l’une des agglomérations les plus

dynamiques, où se crée le plus de

richesses, devant des villes comme

Bordeaux, Lyon, Nantes, Lille, Marseille

et bien d’autres. Merci à toutes les

entreprises qui donnent cette force

économique à notre territoire !

Sources : Association des Maires de Grandes Villes de France

4 Ival maubuée éco

Mission locale pour l’emploi

Un partenariat pour réussir

En juin 2011, la Mission locale pour

l’emploi fêtait ses 20 ans et, en guise

de cadeau, signait un contrat de

partenariat avec, entre autres… Leroy

Merlin ! Une évidence pour Vanessa

Batret-Ribeiro, chargée des relations

avec les entreprises à la MLE : “Nous

sommes au service des jeunes mais

aussi au service des entreprises qui

souhaitent engager des jeunes. L’un

ne va pas sans l’autre !”

Ainsi depuis dix mois, Leroy Merlin

sollicite la MLE pour effectuer ses

recrutements. Avec un succès certain.

“Une de leurs problématiques était le

turn-over. Nous avons analysé le process

d’intégration des nouveaux salariés

qui semblait un peu rapide. Leroy

Merlin organise maintenant de vraies

formations en interne, sur une quinzaine

de jours. Et nous leur proposons

des candidats qui, s’ils n’ont pas l’ex-

Emploi et handicap

Obtenir un emploi est un droit inscrit

dans notre Constitution, au même

titre que le devoir de travailler. Quotidiennement

mis à mal, ce droit a été

réaffirmé, pour les personnes handicapées,

par la loi du 11 février 2005 qui

stipule que tout employeur, privé ou

public, qui emploie vingt salariés ou

plus, doit avoir, dans ses effectifs, au

moins 6 % de travailleurs handicapés.

Afin de permettre aux chercheurs

d’emplois handicapés et aux em -

ployeurs désireux de remplir leurs

obligations de se rencontrer, il existe,

périence, ont les capacités. Depuis,

ils ont beaucoup moins de ruptures

de contrats, et passent donc moins

de temps à recruter.” Conquises par

ce partenariat, Pascale Figini, directrice

des ressources humaines, et

Sandrine Soudant, responsable du

secteur service clients des magasins

de Lognes et Collégien, se sont investis

personnellement auprès de la MLE au

point de devenir marraines de certains

jeunes. “Elles les reçoivent et les

suivent, leur donnant des conseils

d’autant mieux perçus qu’ils viennent

d’expertes.”

Une association qui ne fait que des

heureux, et porte ses fruits : plus de

vint-cinq jeunes ont été embauchés

depuis sa signature. “C’est le premier

partenariat qui a été aussi loin et qui a

été formalisé. J’espère qu’il pourra

faire des petits.”•

Cap Emploi s’implante

en Seine-et-Marne, une structure spécialisée

: Cap Emploi 77. Celle-ci, qui

disposait fin 2011 de deux antennes,

en a ouvert deux nouvelles en 2012,

dont l’une à Torcy. Pour que, au moins

dans l’accès à l’emploi, le handicap

n’en soit plus un. •

Cap Emploi 77

20, rue Pierre-Mendès-France

à Torcy

Tél. 01 60 06 04 11

torcy@capemploi77.fr

www.capemploi77.fr


Prix de la créativité

Le Val Maubuée est créatif !

Épaulée par de nombreux partenaires,

la Maison de l’Emploi et de la Formation

de Sénart a organisé, fin 2011, un grand

concours destiné à récompenser les

jeunes entreprises seine-et-marnaises :

les prix de la créativité.

Adeline Seine (architecte), Marjolaine

Siffre (céramiste), et Amandine Dessolier

Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Gilles Roussel,

nouveau président

(créatrice de tissus bio), trois entrepreneuses

du Val Maubuée, ont entrepris

de concourir. Une démarche couronnée

de succès, puisque les trois entreprises

ont été couronnées.

Chacune y a glané 1 500 €, un peu de

prestige et, pour certaines, quelques

nouveaux clients…•

2012 s’annonce définitivement comme une année présidentielle

! Le conseil d’administration de l’Université Paris-

Est Marne-la-Vallée l’a confirmé en élisant, le 17 janvier, Gilles

Roussel à la tête de l’Université. Entre les murs depuis 1994,

ce docteur en informatique, d’abord maître de conférences

puis professeur en 2004, connaît bien la maison et ses arcanes.

Vice-président chargé de l’enseignement et de la professionnalisation

de 2007 à 2011, il occupait depuis le mois de

juillet dernier la première vice-présidence de l’université.

Succédant à François Godard, le voilà président pour 4 ans.•

agenda éco

GREENOV

Atelier sur “les matériaux conventionnels”

le jeudi 3 mai de 9 h à 10 h 30 au BASE

à Noisiel. Présentation assurée par Olivier

Barennes de l’entreprise Saint-Gobain.

Rens. : Hadriana Hubert

Tél. 01 60 37 24 33

h.hubert@san-valmaubuee.fr

DIRIGEANTES ACTIVES 77

L’association seine-et-marnaise des

femmes chefs d’entreprise organise

un concours pour encourager celles qui

s’investissent dans une activité non

professionnelle, ont su faire preuve

d’innovation dans la stratégie ou

le fonctionnement de leur entreprise, et

qui, via leur entreprise, œuvrent pour le

développement durable et/ou local.

Résultats le jeudi 28 juin dès 19 h.

Rens. : prix@dirigeantes-actives77.fr

ZA PARIEST

Petit déjeuner entreprises “ZA Pariest,

commune de Lognes” jeudi 31 mai

de 9 h à 10 h 30, à la Maison des associations

de Lognes. À cette occasion : présentation

du tissu économique de la zone, rencontre

et débats avec les entreprises.

Rens. : Tél. 01 60 37 29 33

BASE

• Atelier commercial spécial “téléphone”

(prise de rendez-vous par téléphone,

passer les barrages des assistantes, réussir

l’entretien téléphonique, etc).

Jeudi 10 mai de 9 h à 12 h 30.

• Auto-entrepreneurs : Atelier site Internet.

Mardi 22 mai de 9 h à 10 h 30.

Rens. : Tél. 01 60 37 29 33

Val Maubuée éco I 5


ARRIVÉES CHEZ NOUS

» ATT

6, rue de la Mare-Blanche

à Noisiel

Tél. 01 41 88 47 47

pbollengier@emea.att.com

Équipe technique de communication

par satellite

» APV Groupe

22, rue Pierre-Mendès-France

à Torcy

Tél. 06 68 39 75 76

patricia.lebrun@apvgroupe.fr

www.apvgroupe.fr

Formations professionnelles

et créations de sites Internet

» Florent Gilles

10, rue Gustave-Mahler à Lognes

Tél. 06 60 94 72 03

fgilles@free.fr

Services aux entreprises et aux

particuliers, petits bricolages

» Newtherm

62, boulevard de Beaubourg

à Émerainville

Tél. 01 60 17 82 41

newthermo184@orange.fr

Commerce de gros de fourniture pour

la plomberie et le chauffage

» Sarah Beauté

9, chemin de la Messe

à Torcy

Tél. 06 98 71 66 77

melle.sarah-m@hotmail.fr

Soins esthétiques à domicile

6 Ival maubuée éco

» Eliptec

18, rue Albert-Einstein

à Champs-sur-Marne

Tél. 01 84 23 40 10

m.oulhatri@eliptec.com

Commerce de gros

d’équipements électroniques

et de télécommunications

» Cristal Air

6, boulevard de Beaubourg

à Croissy-Beaubourg

Tél. 09 82 38 16 27

contact@cristalair.fr

Travaux d’installation

d’équipements thermiques

et de climatisation

» Monstres et Merveilles

2, rue de Girvan à Torcy

Tél. 01 70 00 33 73

mmtattoos77@gmail.com

Réalisation de tatouages et de

piercings

» Electroservices

2, carré du Faon à Noisiel

Tél. 06 19 66 44 61

electroservices8@gmail.com

Installation d’antennes et

dépannage

» Genevois

23, rue Alfred-Nobel

à Champs-sur-Marne

Tél. 01 60 17 18 72 / 06 03 46 62 38

bertrand@agence-bgi.com

www.agence-bgi.com

Création de sites Internet

» Urbica Ingénierie

56, boulevard de Courcerin

à Croissy-Beaubourg

Tél. 01 60 06 12 72

emmanuel.delahousse@urbica.fr

Scannerisation 3D

» Blandine Lelièvre

Cabinet médical

11, place Pierre-de-Cléry

à Croissy-Beaubourg

Tél. 06 19 42 11 08

blandinelelievre@free.fr

Ostéopathe

» Doméa

18, rue Albert-Einstein

à Champs-sur-Marne

Tél. 01 64 26 44 40

jean-claude.brichet@domea.fr

Bureau d’ingénierie

» Dameyo

34, boulevard de Nesles

à Champs-sur-Marne

Tél. 01 60 17 13 67

dameyo@orange.fr

Restauration rapide

» MB Peinture-services

2, allée Jean-Bart à Noisiel

Tél. 06 20 31 53 79

mbpeintureservices@yahoo.fr

Peintre

Vous souhaitez faire part de l'arrivée de votre entreprise au Val Maubuée : prenez contact avec le BASE,

Bureau d'accueil et de services aux entreprises. Tél. 01 60 37 29 33 ; base@san-valmaubuee.fr


DOSSIER

DÉVELOPPEMENT ÀL’INTERNATIONAL

L’export fait vivre

Avec la même énergie, mais pas les mêmes moyens, que les grandes exportatrices

du Val Maubuée, Nestlé, Ponticelli, Honda ou But, des PME-PMI et même des TPE

se lancent à la conquête de nouveaux marchés à l’étranger. À chaque étape de leur

développement, des experts de l’export peuvent les accompagner. Leurs portes

ouvrent sur le monde entier. Voici les clefs.

Depuis une dizaine d’années, le déficit

commercial de la France n’a cessé de

se creuser pour atteindre le chiffre

record en 2011 de 70 milliards d’euros.

Cette dégradation, liée à l’alourdissement

de la facture énergétique,

occulte l’amélioration des performances

des nos entreprises à l’exportation

(+ 8,6 % en 2011).

Parce qu’il permet d’élargir un marché,

de répartir des risques, de renforcer

une notoriété mais aussi de résister

aux périodes de crise, les “petites françaises”

sont de plus en plus nombreuses

à opérer un développement hors

frontières. Pour peu qu’elles soient

détectées, guidées, aidées, elles aussi

peuvent contribuer à faire pencher la

balance commerciale du bon côté.

C’est dans cet esprit que “L’équipe de

France de l’export” a été créée en 2008

autour d’Ubifrance, l’Agence française

pour le développement international

des entreprises (voir p.8). Du diagnostic

personnalisé aux missions de pros -

pection collective à l’étranger, les

acteurs internationaux, nationaux et

locaux, ne demandent qu’à vous rencontrer.

Val Maubuée éco I 7


DOSSIER

Experts de l’export

8 Ival maubuée éco

Un dispositif national

Des interlocuteurs locaux

• La Chambre de commerce

et d’industrie de Seine-et-Marne

Informe sur la réglementation du commerce international

(douane et fiscalité, termes officiels, procédures, formalités,

moyens de paiement, etc.). Forme aux techniques du commerce

international. Aide à la recherche de partenaires et de financements.

Organise des salons, des conventions d’affaires et des

missions de prospection commerciale. Anime un club d’exportateurs

(www. exportclub77. com). Gère le groupement d’em-

ployeurs GDE77.

Contact : Viviane Guérin , tél. 01 74 60 51 66

viviane.guerin@seineet marne.cci.fr , www.seineetmarne.cci.fr

• La COFACE

L’équipe de France

de l’export a été

constituée pour clarifier

l’offre publique des

appuis aux entreprises

dans leur démarche

d’exportation.

Gère, pour le compte de l’État, une gamme de garanties destinées

aux entreprises qui prospectent des marchés à l’exportation et

commercialisent des produits et des services. Prend en charge une

partie des frais engagés qui n’ont pu être amortis par un niveau

suffisant de ventes sur la zone garantie.

Nouveau : l’assurance pros pection premiers pas “A3P” réservée

aux premières démarches des TPE et PME à l’étranger. Demande

à effectuer en ligne, réponse sous 48 h : www. coface.fr/assurance-prospection

Contact : Charles Brun, tél. 01 64 62 14 11,charles_brun@coface.com

Direction des garanties publiques

2/4, rue du Suffrage Universel à Lognes

L’équipe de France de l’export regroupe :

• Ubifrance, l’Agence française pour le développement

international des entreprises, ses bureaux en région

et dans le monde. www.ubifrance.fr

• Le réseau des Chambres de commerce et d’industrie,

en France et à l’étranger. www.acfci.cci.fr, www.uccife.org

• Les Conseillers du Commerce extérieur de la France

(conseils, parrainages, formations). www.cnccef.org

• OSEO (financements). www.oseo.fr

• La COFACE (assurances et garanties). www.coface.fr

• Le pacte PME International (portage des PME par les grands

groupes). www.pactepme.org

• Seine-et-Marne Développement

L’agence de développement économique du conseil général

de Seine-et-Marne aide financièrement des entreprises sélectionnées

sur dossier dans le cadre de son “fonds export” (diagnostic,

étude de marché, homologation des produits,

participation à des missions économiques et des salons à l’étranger,

coaching) et de son “contrat de développement

export” (accompagnement sur deux ans, partenariats privilégiés

avec le Japon et l’Amérique du Nord). Gère une base de

données réservée aux entreprises seine-et-marnaises (atlas

des marchés, études de marché, veille sur les marchés) :

www.77international.fr

Contact : Élodie Quilleré, tél. 01 75 05 61 44

e.quillere@smd77.com, www.seine-et-marne-invest.com

• La douane

Conseille les entreprises dans leurs opérations de commerce

international. Accorde des procédures personnalisées en

vue de simplifier les formalités. Offre un panel diversifié de

formalités en ligne.

Contact : Catherine Ortiz , tél. 01 64 62 75 15

pae-paris-est@douane. finances.gouv.fr

www.douane.gouv.fr

Pôle d’action économique, direction régionale des douanes

de Paris-Est

9, cours de l’Arche Guédon à Torcy


© Luc Couteau

© YP. SMD

Témoignages

Prodene Klint : pour une planète plus “clean”

Eric

Vignot

“Pour se développer,

il

faut élargir

sa gamme de

produits sur

son marché

ou conquérir

des marchés

à l’étranger. Nous avons fait

les deux.” Éric Vignot est le PDG

des laboratoires Prodene Klint

(230 salariés), entreprise spécialisée

dans les produits d’hygiène,

de cosmétique et de désinfec-

Self Climat : patiente montée en puissance

Olivier Kehl et Jean-François Ngo

Reprise en 2000 par Oliver Kehl,

la société Self Climat (40 salariés)

fabrique des chaudières à

bois et des systèmes anti-débor-

Dès la création

de DMS,

Digital Media

Solutions, fin

2009, Hervé

Roux, son PDG,

Hervé Roux a misé sur l’international.

“Nous équipons les salles de

cinémas et les home cinémas de

luxe en matériel audio numérique.

5 000 salles en France,

165 000 à l’étranger, le calcul

tion, en constante expansion

depuis sa création en 1973. “C’est

pour augmenter notre capacité

de production et pouvoir exporter

dans le monde entier que

nous nous sommes installés à

Croissy-Beaubourg en 2001.

L’euro fort nous a ensuite contraints

à nous recentrer sur les

marchés européens, c’est ainsi

que nous avons ouvert une filiale

en Allemagne”. Aujourd’hui,

Prodene Klint réa lise 17 % de son

chiffre d’affaires (45 M€) à l’ex-

dement pour les cuves pétrolières.

C’est sur cette dernière

“niche” que le jeune directeur a

choisi de développer une activité

export à partir de 2006. “Au

départ, je m’en suis occupé tout

seul et, progressivement, j’ai

embauché des étudiants en

commerce international en

alternance, puis une responsable

export du groupement d’employeurs

de la CCI à mi-temps,

pour finalement recruter en

DMS : et le son change de dimension

est vite fait, 95 % du marché se

situe hors de nos frontières.”

Avec l’ambition de devenir l’un

des leaders mondiaux du son

3D, l’entreprise va passer, en

moins de trois ans, de 2 à 23 sa -

lariés, d’un chiffre d’affaires de

885 000 euros à 4,5 M€ et d’un

volume d’exportation de 5 à plus

de 30 %. Sacré meilleur primo

exportateur lors du dernier

Forum de l’international de

Seine-et-Marne, Hervé Roux n’a

port, sur une trentaine de pays.

“Mes collaborateurs sont tous

polyglottes et beaucoup sont

issus d’origines culturelles dif -

férentes, ce qui facilite les relations

extérieures, poursuit Éric

Vignot. L’innovation reste la clef

de notre succès. Des lingettes

biodégradables au gel hydroalcoolique

au désinfectant agroalimentaire

capa ble de détruire la

bactérie EHEC (Escherichia coli

entéro-hémorragique), il faut

sans cesse apporter un plus.

2011, en CDI et à plein temps,

Jean-François Ngo à l’issue de

son master 2 en alternance.”

L’entreprise a su activer les aides

d’Ubifrance, de la CCI, de la

Coface et de Seine-et-Marne

Développement pour nouer des

contacts dans une dizaine de

pays et participer à des missions

de prospection en Ukraine, au

Viêtnam et en Finlande. “Le

développement à l’international

demande beaucoup de per-

pas fini d’exposer son énergique

“french touch”. DMS ouvrira prochainement

un bureau commercial

à Hollywood. DMS est,

avec quatre autres PME innovantes,

financée par les “Investissements

d’Avenir” de l’État

pour promouvoir l’excellence

française de la filière 3D (image

et son). Mais de quoi est-il le plus

fier ? Peut-être bien d’avoir été

choisi par Allen Sides, célébrissime

ingénieur du son, pour la

Nous sortons cette année un

désinfectant révolutionnaire à

base d’eau oxygénée hypersta -

bilisée. Il est inoffensif pour

l’environ nement mais redou -

table sur le gaz moutarde et le

gaz sarin. Ça va faire un carton

en France et à l’étranger !”

Prodene Klint

8, rue Léon-Jouhaux

à Croissy-Beaubourg

Tél. 01 60 95 49 00

www.prodène-klint.com

sévérance, rapporte Oliver Kehl,

mais même avec des petits

moyens on peut y arriver. Nous

réalisons aujourd’hui 15 % de

notre chiffre d’affaires à l’export,

c’est en grande partie ce qui

nous a permis de le stabiliser à

8M€ en période de crise. ”

Self Climat Morvan

Rue des Épinettes à Torcy

Tél. 01 60 05 18 53

www.selfclimat.com

distribution exclusive dans

douze pays des enceintes qu’il

règle “himself”, une par une. De

quoi équiper une clientèle très

argentée et enchanter Hervé : “Le

haut de gamme, la haute qualité,

c’est l’ADN de DMS !”.

DMS Digital Media Solutions

45, Grande Allée

du 12-Février-1934 à Noisiel

Tél. 07 87 87 60 08

www.dms-company.com

Val Maubuée éco I 9


DOSSIER

Bloc-notes

Réunions d’information

• 5 juin : Avec la douane, optimisez votre trésorerie.

• 12 juin : Optimisez votre prix à l’export : analyse et

méthode de construction.

• 19 juin : Certificat d’origine, carnet ATA, le point sur

les formalités internationales.

• 21 juin : Facilitez-vous l’exportation temporaire :

tout savoir sur le carnet ATA.

Formations

• 10 mai : La TVA dans les opérations internationales

de biens et de prestations de services.

• 31 mai : Les moyens de paiement internationaux.

• 6 et 7 juin : Maîtriser les techniques administratives

à l'export (TACE).

• 14 juin : Rédiger les conditions générales d'achat et

de vente internationales.

• 21 juin : Gérer efficacement les crédits documentaires

et les lettres de crédit stand-by.

Rens. et inscriptions : Viviane Guérin CCI77

tél. 01 74 60 51 66

Mission santé au Japon

Seine-et-Marne Développement, en partenariat avec

Ubifrance et le département du Hyogo, organise, du

24 au 28 septembre 2012, une semaine de rencontres

professionnelles au Japon, ouverte à l'ensemble des

entreprises du secteur de la santé.

Rens. et inscriptions : Élodie Quilleré, SMD

tél. 01 75 05 61 44

Programme France Export

Le Programme France Export recense chaque année plus

de 1 100 manifestations collectives à l'étranger, subventionnées

par les pouvoirs publics et pilotées par les

principaux partenaires de l'équipe de France de l'Export.

Rens. : www.programme-france-export.fr

10 Ival maubuée éco

Bon à savoir

• Le groupement d’employeurs GDE 77 propose la

mise à disposition de salariés à temps partagé :

cadre export, assistante export, responsable qualité,

acheteur.

Rens. : Thierry Arnault, CCI77, tél. 01 74 60 51 32

• Le Volontariat international en entreprises (VIE)

permet aux entreprises de confier à un jeune,

jusqu’à 28 ans, une mission professionnelle à

l’étranger durant une période modulable de 6 à

24 mois.

Rens. : www.ubifrance.fr

Forum international

de Seine-et-Marne

À l’occasion de la semaine “Faites de l’international !”

proposée par le réseau des Chambres de commerce

et d’industrie de Paris-Île-de-France, la CCI 77 et ses

partenaires à l’international invitent chaque année

les chefs d’entreprises à une journée d’échanges et

d’information. Au programme de ce “Forum

international de Seine-et-Marne” : village de

partenaires, rendez-vous avec des experts (pays et

thématiques), ateliers, conférences, remise des

Trophées de l’international.

Le prochain se tiendra le 20 novembre, Place des

Métiers, boulevard Olof-Palme à Émerainville.

Rens. : www.seineetmarne.cci.fr


EXCELLENCE ET COMPÉTITIVITÉ

Advancity

Descartes a joué

Le pôle de compétitivité Advancity / Ville et Mobilité

durables, a présenté le 8 mars plusieurs projets mobilisant

le Pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES)

Paris-Est et retenus par l’État, dans le cadre du Programme

d’investissements d’avenir (PIA). Zoom sur deux d’entre eux,

implantés à la Cité Descartes.

Equipex Sense City

Ce futur équipement d’excellence sera dédié

à la conception, au prototypage et à la validation

de nanocapteurs pour la ville. Doté

d’un budget de 9 M€, il est porté par le PRES

et développé par quatre partenaires : l’Institut

français des sciences et technologies

des transports, de l’aménagement et des

réseaux (IFFSTAR), l’École supérieure d'ingénieurs

en électrotechnique et électronique

(ESIEE), le Laboratoire de physique des interfaces

et couches minces (LPICM) et le Centre

scientifique et technique du bâtiment

(CSTB). C’est sur le terrain de ce dernier que

Sense City sera installé à l’horizon 2013. Cette

plate-forme d’innovation urbaine comprendra

un équipement de laboratoire, pour la

réalisation de capteurs, et une mini-ville

capable d’accueillir des maquettes reproduisant

les principales composantes d’un

territoire (bâtiments, infrastructures,

réseaux de distribution). Un séminaire de

lancement sera organisé à l’attention des

PME intéressées.

Efficacity

Cet institut de recherche-développement,

mobilisant des équipes publiques et privées,

a pour ambition d’améliorer l’efficacité énergétique

de la ville. Ce consortium regroupe

trente-trois membres, parmi lesquels de

grands groupes industriels, des spécialistes

de l’ingénierie et des établissements

d’enseignement supérieur et de recherche.

Il travaillera notamment sur les flux énergétiques

et les transports coresponsables de

70 % des émissions de gaz à effet de serre

et sur une approche globale des territoires

urbains (infrastructures, bâtiments, réseaux…).

En effet, on sait construire des

bâtiments basse consommation et des écoquartiers,

mais on ne se demande pas assez

si ces réalisations sont “éco-durables” au sein

d’un système économique global. L’institut

veillera à entretenir des liens étroits avec les

collectivités, afin de vérifier que ses travaux

répondent effectivement à leurs besoins, et

aura le souci de travailler en partenariat avec

d’autres instituts ayant des initiatives complémentaires.•

Advancity

6-8, avenue Blaise-Pascal

à Champs-sur-Marne

Tél. 01 45 92 65 96

www.advancity.eu

© Muriel Roux

en bref

LE SAN LABELLISÉ

“GRAND PARIS”

Pour ses actions

en faveur du

développement

du Cluster

Descartes, le

SAN a reçu le

label “Grand

Paris” décerné

le 7 février

dernier par le

ministère de la

Ville et le syndicat Paris Métropole.

Pour Frédéric Roses, vice-président du

SAN, ce label “va permettre de définir

une culture commune entre les

différents pôles labellisés et sera un

très bon levier de visibilité, à

l’international notamment, pour les

territoires à grand potentiel comme

la Cité Descartes”.

CONCOURS INCUBATEUR

L’incubateur Descartes a lancé son

premier concours en tout début

d’année ! L’idée était simple : aider

des porteurs de projets et des

entreprises de moins de 18 mois

qui tentent de faire éclore des idées

innovantes (dans les domaines des

éco-technologies et de la ville

durable, des services numériques,

de la santé et de la société, et de

l’entrepreneuriat féminin).

Comment ? En leur apportant un

soutien financier ou matériel.

Ainsi, 42 dossiers sont arrivés sur la

table du jury, qui a retenu quatre

lauréats : Click-on-Buy, Decode apps,

Echy, et Yroz. Des entreprises qui

devraient bientôt émerger…

ID, Incubateur Descartes

23, rue Alfred-Nobel

Cité Descartes

à Champs-sur-Marne

Tél. 01 60 53 62 45

Val Maubuée éco I 11


PROFILS

Wieland SAS

Le cuivre fait un tube

Acteur important sur le marché des “demiproduits”

issus de la métallurgie du cuivre

et de ses alliages (produits laminés, tubes,

barres, profilés…), la filiale française du

groupe allemand Wieland a récemment

déménagé son siège social de Lyon vers

Croissy-Beaubourg. Une commune où elle

possédait déjà, depuis 1987, un entrepôt

de 4 000 m 2 destiné au stockage et au

“refendage” (découpe de bandes livrées sur bobines pour certains clients).

“Cette décision a été prise pour gagner en productivité et mieux répondre à

notre clientèle du nord de la France”, décrypte Jean-Pierre Rapinat, directeur

général. La société française fait à la fois office de bureau commercial du groupe

– qui vend en direct aux clients français –, et de bureau de négoce pour des

volumes plus restreints. Outre l’établissement de Croissy, elle possède également

un site à Cluse, dédié au bassin haut-savoyard du décolletage, et un petit dépôt

en Charente, pour des articles destinés aux applications vinicoles. Les produits,

fabriqués en Allemagne, sont utilisés dans des domaines très variés, de

l’automobile à la téléphonie mobile en passant par les montures de lunettes,

les installations de chauffage et de climatisation, la serrurerie ou les instruments

de musique...•

Wieland SAS

1, rue Léon-Jouhaux à Croissy-Beaubourg

Tél. 01 60 95 15 15 ; www.wieland.fr

COM’Postale

Courriers à tarif réduit

Se servir de la publicité pour diminuer les

frais des envois postaux, pourquoi pas…

Après avoir planché sur l’idée pendant leurs

études d’ingénieur, Mehdi Gharbi et Benoît

Dewilde ont décidé de la faire fructifier à la

pépinière d’entreprises de la Cité Descartes.

C’est ainsi que COM’Postale est née en

septembre dernier. “Nous proposons aux

entreprises d’être annonceur et/ou

diffuseur, explique Mehdi Gharbi. Les campagnes publicitaires des annonceurs

sont imprimées sur le dos d’enveloppes préaffranchies (0,70 cts à 1,20 € l’unité

selon le format). Celles-ci sont ensuite transmises à des particuliers ou des

entreprises qui les utilisent pour leur courrier. Parallèlement, nous nous

engageons à fournir mensuellement un lot d’enveloppes sponsorisées aux

diffuseurs. Nos abonnés économisent ainsi jusqu’à 75 % sur leurs frais d’envoi.”

Si la marge réalisée par COM’Postale est encore mince, l’ingénieuse petite

entreprise mise sur l’effet “nombre” des courriers suscep tibles de circuler pour

générer un vrai bénéfice. Bref, une idée pas timbrée du tout.•

COM’Postale

1, rue Albert-Einstein à Champs-sur-Marne

Tél. 06 33 89 30 25 / 07 86 12 12 77 ; contact@compostale.fr ; www.compostale.fr

12 Ival maubuée éco

Interview

Bernard Borderes

Pouvez-vous vous présenter en quelques

mots ?

Je suis né à Melun en 1956. Marié et père

de deux enfants, je pratique le vélo, la

randonnée pédestre, et lis avec avidité les

revues scientifiques. Membre du Rotary Club

de Marne-la-Vallée, je m’investis naturellement

dans le monde associatif depuis

plusieurs années. J’ai travaillé pendant treize

ans chez Xerox avant de fonder, en 1995,

la société ActiMail SAS puis le groupe

Multi-Pôles en 2010 avec le rachat de la

société TLG. Le groupe est implanté à Torcy

et emploie 42 salariés, tous en CDI.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous

investir dans l’ACEM et quels sont ses atouts ?

En ces temps d’instabilité économique et

financière, il est important de pouvoir

proposer aux chefs d’entreprise une structure

associative locale leur permettant de débattre

et d’échanger sur leurs problématiques

quotidiennes. C’est ce que fait l’ACEM depuis

vingt-cinq ans en organisant des ateliers

thématiques, des visites d’entreprises, mais

aussi des tournois de golf et de bowling…

C’est pourquoi j’en suis adhérent depuis

2007, et ai, dès 2008, intégré son bureau.

Que comptez-vous faire durant votre mandat ?

Je souhaite que l’ACEM renforce ses liens avec

les différentes structures locales qui œuvrent

pour la création et le développement de

nouvelles entreprises, et celles qui agissent

pour l’accès, le maintien, voire le retour à

l’emploi. Je souhaite également dynamiser

les échanges entre les entreprises adhérentes,

aussi bien sur le plan des idées et des conseils

que des relations commerciales qu’elles

peuvent développer entre elles. C’est dans

cette optique que nous avons adhéré, en

février 2012, au CAREEP (Carrefour des

entreprises de l’Est parisien).•

www.acem.net

Bernard Borderes,

nouveau président

de l’ACEM, Association

des chefs d’entreprise

de Marne-la-Vallée


ÉCO DU SAN

Greenov

Découvrir Marylin

Le jeudi 22 mars dernier était organisée

une visite de l’entreprise Celeste, située à

la Cité Descartes, dans le cadre des ateliers

Greenov. L’objectif : faire découvrir aux

entrepreneurs de ce projet européen les

atouts et atours de “Marylin”, le Datacenter

de l’entreprise campésienne. Sa conception

en hauteur le différencie de ses

congénères et a permis de créer une circu-

Nord Seine-et-Marne Initiatives

À vos marques, prêt, partez

Un prêt de 5 000 € à 22 000 €, sans intérêts

et sans garanties personnelles, sur

trois à cinq ans ? Impossible ! Pas si sûr…

L’association Nord Seine-et-Marne Initia -

tives a fait du prêt d’honneur son credo et,

par ce type d’aide, soutient la création et la

reprise d’entreprises. Parce que l’axiome

“on ne prête qu’aux riches” a la vie dure,

l’idée est, par ce prêt, d’augmenter l’apport

initial du créateur ou du repreneur pour lui

permettre un meilleur accès au crédit…

bancaire ! Plusieurs entreprises et collectivités,

dont le SAN, soutiennent financièrement

cette association. En 2011, dix (futures)

lation d’air… verticale, favorisée par moult

grilles, et de récupérer la chaleur produite

par les serveurs. Une chaleur utilisée pour

chauffer les bureaux de la société !

Résultat : une économie de consommation

électrique estimée à 35 %. Un bâtiment

plus écologique et plus économique,

qui s’inscrit dans la veine durable de

Greenov…•

entreprises du Val Maubuée ont bénéficié

de ces prêts, pour un montant total de

120 000 €. Avec à la clé, vingt-huit emplois

créés ou préservés…

Bonne route aux entreprises sélectionnées :

Pirouette & Cacahouète, GPJC Confort, GDS

Services Marne-la-Vallée, Aeroplane center,

Mystery machine éditions, Jungle Paradis,

Voir et vue, MD Création, CAPS Gym et

Genet invest.•

Nord Seine-et-Marne Initiatives

Tél. 01 64 33 55 11

www.nord77initiatives.fr

en bref

Autoentrepreneurs

LE RÉSEAU SUR LE RÉSEAU

Pas facile de se lancer ! Depuis

2010, le BASE (Bureau d’accueil

et de services aux entreprises)

du Val Maubuée a formé plus

de cent quarante autoentrepreneurs

et les a

accompagnés par différentes

actions, ateliers, réunions, et

via la création d’un “club”

d’auto-entrepreneurs. Eh bien

début 2012, le BASE est (encore)

passé à la vitesse supérieure,

en créant un site Internet dédié

à c(s)es auto-entrepreneurs.

L’objectif : promouvoir ces

entreprises, qui bénéficient

toutes d’une page dédiée

faisant état de leurs spécialités

et coordonnées. En plus, le site

comprend un espace réservé à

ses membres où ceux-ci

peuvent dialoguer, échanger

leurs bonnes pratiques, des

conseils, etc. Enfin, il répertorie

tous les ateliers, toutes les

actions et formations qui leur

sont proposés, soit par les

membres eux-mêmes, soit

par le BASE.

Accès au site :

www.entrepreneursmlv.fr

Val Maubuée éco I 13


VIVRE AU VAL MAUBUÉE

Récréation

En famille à Jungle Paradis

1 000 m² de jeux couverts et bientôt autant en extérieur : il y a

de quoi occuper les enfants à Jungle Paradis. Laissez-les se

défouler en toute sécurité dans ce nouvel espace de loisirs qui

ouvre ses portes à Émerainville. Visite guidée.

Si, vous aussi, vous appréciez ces aires de

jeux où les parents peuvent tranquillement

feuilleter un magazine pendant que leur

progéniture se prend pour Tarzan ou

Indiana Jones, Jungle Paradis, à Émerainville,

devrait rapidement figurer dans votre top 10

des bons plans, catégorie “on fait quoi ce

week-end”. Parce que c’est fou ce que les

enfants aiment courir, sauter, grimper... Et

pas juste cinq minutes, hein ! Plutôt une ou

deux heures, si on leur en laisse le loisir.

Elle-même mère de trois enfants, Dominique

Vent a laissé derrière elle une carrière

dans l’informatique pour se lancer sur

le marché des parcs de loisirs qui essaiment

depuis quelques années en France. “Centré

sur le thème de la jungle, notre espace peut

accueillir 329 enfants de 4 à 12 ans et

69 petits de 1 à 3 ans, précise-t-elle. Outre

une aire de jeu de 1 000 m 2 , nous disposons

aussi d’un espace extérieur que nous

allons aménager pour cet été.” On y trouve

aussi des journaux, des jeux à faire en

famille (babyfoot, table de palet…), et une

14 Ival maubuée éco

petite restauration (salé et sucré, pâtes,

quiches, gaufres…).

Cette nouvelle adresse a mis quelques

atouts dans son jeu par rapport à la concurrence

: la gare RER est à 200 mètres et les

voitures peuvent se garer facilement. On

apprécie aussi l’accès en illimité (plus

besoin de surveiller sa montre !) et des jeux

qui se démarquent de l’offre habituelle,

sélectionnés par Ellane, 12 ans, Noah, 9 ans,

et Janel, 5 ans. Au menu, notamment : une

“tour infernale” pour les plus sportifs, une

piste de karting, des luges sur rouleaux, des

“canons à boule” et, pour les architectes en

herbe, des briques de construction géantes.

Autres points forts : l’espace réservé

aux tout-petits est bien séparé des autres

structures et plusieurs boxes fermés permettent

d’organiser les anniversaires tout

en se mettant un peu à l’écart des aires de

jeux. Alors, qu’est-ce qu’on attend ? C’est

bon pour leur motricité, et puis, promis, ils

dormiront bien ce soir…•

Heures d’ouverture :

Mardi et vendredi de 16 h 30

à 18 h 30

Mercredi, samedi, dimanche,

vacances scolaires et jours fériés

de 10 h à 18 h 30.

Tarifs :

6 € de 1 à 3 ans,

11 € pour les 4-12 ans.

Tarif réduit mardi et vendredi

après-midi (4,50 €/8 €).

Tarifs collectivités :

le mercredi en période scolaire,

5,50 € ; pendant les vacances,

5,50 € de 10 h à 12 h, 7,50 €

à partir de 12 h. Groupe de

20 enfants minimum.

Jungle Paradis reçoit aussi

les assistantes maternelles

les mardi et jeudi matins.

Anniversaires :

Formule “Antilope”, 13,50 € par

enfant (accès aux jeux, gâteau,

bougie, bonbons, cartons

d’invitation, espace privé pour

deux heures).

Formule “Safari” : 16,50 € par

enfant (mêmes prestations

+ espace privé pour deux heures

et demie + animation).

Jungle Paradis

4, boulevard Olof-Palme

à Émerainville

Tél. 01 60 06 64 60 / 06 32 66 86 33

www.jungleparadis.com


© Charlie Jeffery

Le Comptoir de Beaubourg

Savant mélange de saveurs

Pause-déjeuner. Vous avez envie d’un vrai

faux-filet façon brasserie traditionnelle,

mais votre collègue préféré(e) est accro aux

sushis, et votre autre collègue préféré(e),

qui est au régime, exige des rouleaux de

printemps, du fromage et une farandole de

desserts “maison”. Pas de bile, rendez-vous

au Comptoir de Beaubourg. Marie-Lise et

Jean-François Ing y proposent une formule

qui conviendra à tous : des plats du jour, des

buffets de spécialités françaises et asiatiques,

le tout cuisiné sur place avec des

produits frais. Pour 12,50 €, vous mangerez

“à volonté” entrée(s), plat(s), fromage(s)

et dessert(s). Reprise et rafraîchie cet hiver

par les époux Ing, l’ancienne “Cafète” du

centre commercial Intermarché de Croissy-

Beaubourg s’est adaptée aux besoins des

entreprises voisines. “Nous ouvrons à 7 h 30

avec un petit déjeuner très apprécié des

commerciaux et des chauffeurs-livreurs,

indique Jean-François. Le concept buffet

varié du midi marche vraiment bien. Nous

développons petit à petit un service à la

carte, des soirées musicales le week-end,

l’organisation de séminaires et d’événements

familiaux. Nos premiers clients

reviennent, accompagnés d’amis, c’est très

encourageant”. Les amis d’amis d’amis

peuvent effectivement revenir sans souci,

le “Comptoir” peut accueillir, sur deux salles,

jusqu’à 370 couverts.•

Le Comptoir de Beaubourg

Boulevard Georges-Bidault

à Croissy-Beaubourg

Tél. 01 60 06 68 57

comptoirbeaubourg@gmail.com

Art contemporain

Croissance en questions

“Plus de croissance : un capitalisme idéal…”

D’emblée le titre de l’exposition, qui se tient

actuellement au centre d’art contemporain

de la Ferme du Buisson, interroge :

Encore plus de croissance ? Plus de croissance

du tout ? Un “capitalisme idéal”

comme celui de la dynastie Menier, autrefois

propriétaire de la ferme “modèle” du

Buisson ? Treize artistes livrent leur “production”

et soulèvent d’autres questions,

d’ordre esthétique, économique, écologique

et politique. Des arbres fraîchement

déracinés ont la tête plongée dans le béton,

des “reprises” apparaissent sur des cahiers

de compte, de sculpturales figures de

mousse jaillissent de fontaines poubelles.

Tandis que certains assisteront au naufrage

d’un McDo ou à l’autodestruction

d’un bateau à vapeur, d’autres suivront en

face à face, au Niger et à Chicago, les ravages

de l’exploitation pétrolière. De quoi

s’interroger encore longuement sur les

processus création/destruction. •

Plus de croissance : un capitalisme idéal…

Exposition jusqu’au 22 juillet

Centre d’art contemporain de la Ferme

du Buisson

Allée de la Ferme à Noisiel

Tél. 01 64 62 77 00

www.lafermedubuisson.com

Val Maubuée éco I 15


Complémentaire du magazine,

recevez par courriel

la lettre d’information économique

“Val Maubuée éco”.

pour vous abonner, rendez-vous

sur le site internet du SAN

www.valmaubuee.fr

rubrique “économie”.

RÉPERTOIRE

ACEM

(Association des chefs d'entreprises de Marne-la-Vallée)

Centre d'affaires “Néopole”

6, rue de la Mare-Blanche

77186 Noisiel

Tél. 01 60 05 59 16 - Fax 01 60 06 75 94

www.acem.net

permanence@acem.net

AMV2D

(Agence Marne-la-Vallée Descartes Développement)

16, rue Albert-Einstein

Cité Descartes

77420 Champs-sur-Marne

Tél. 01 70 17 65 60/01 60 17 67 99

contact@descartesdeveloppement.fr

www.descartesdeveloppement.fr

Advancity

(Pôle de compétitivité “Ville et Mobilité Durables”)

6-8, avenue Blaise-Pascal

Champs-sur-Marne

77455 Marne-la-Vallée Cedex 2

Tél. 01 45 92 65 96

www.advancity.eu

Afile 77

(Association pour le financement d’initiatives

locales pour l’emploi)

Boulevard Salvador-Allende

Bâtiment A, Le Luzard 2

77186 Noisiel

Tél. 01 64 87 00 99

www.afile77.org ; contact_afile@afile77.org

BASE

(Bureau d'accueil et de services aux entreprises)

Boulevard Salvador-Allende

Bâtiment A, Le Luzard 2

77186 Noisiel

Tél. 01 60 37 29 33

base@san-valmaubuee.fr

www.valmaubuee.fr

CCI de Seine-et-Marne

(Chambre de commerce et d’industrie)

Boulevard Olof-Palme

Émerainville

77436 Marne-la-Vallée Cedex 2

Tél. 01 64 11 80 50

www.cci77.cci.fr

ÉPAMarne

(Établissement public d’aménagement)

5, bd Pierre-Carle à Noisiel

77426 Marne-la-Vallée Cedex

Tél. 01 64 62 44 44

www.marne-la-vallee.com

ID

(Incubateur Descartes)

23, rue Alfred-Nobel

Cité Descartes

77420 Champs-sur-Marne

Tél. 01 60 53 62 45

SAN de Marne-la-Vallée /

Val Maubuée

5, place de l’Arche Guédon à Torcy

77207 Marne-la-Vallée Cedex 1

Tél. 01 60 37 24 24

www.valmaubuee.fr

More magazines by this user
Similar magazines